Issuu on Google+

PORTFOLIO SALOMÉ MAGNIN-FEYSOT

ARCHITECTE DE DIPLOMÉE DE L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ARCHITECTURE DE STRASBOURG


EXPÉRIENCE 2016 : Obtention du diplôme d’Etat en architecture 2015 : Stage / 6 mois / WORKSHOP : agence d’architecture d’intérieur et de retail design à Neuilly sur Seine. - Relations clients : négociations / suivis / conseils / présentations - Conception dossiers APS – APD – PC sur Autocad d’après concepts auparavant établis par Workshop - Modélisation 3D sur Sketchup - Planches matériaux - Entretiens avec fournisseurs matériaux - Visites chantiers

- SALOMÉ MAGNIN-FEYSOT Architecte diplomée d’Etat

PROFIL Architecte diplômée de l’école nationale supérieure d’architecture de Strasbourg en Master «Architecture et complexité» en Septembre 2016.

salome.magninfeysot@gmail.com

06.77.87.38.03

8 rue Saint Ferdinand 75017 Paris

LANGUES Français langue maternelle Anglais niveau CLES B2 Espagnol lu et parlé

INTÉRÊTS Peinture Design Mode Cinéma Sport

VOYAGES Europe - Etats Unis Japon - Argentine

2014 : Stage / 2 mois / DOMINIQUE COULON ET ASSOCIÉS à Strasbourg. - Dessins de plans, coupes, élévations sur Vectorworks - Planche matériaux - Visites de chantier - Elaboration de maquettes - Rendus Photoshop pour concours 2012 : Stage / 1 mois / SARL PHILIPPE DONZÉ ARCHITECTE à Besançon. - Dessins de plans / coupes sur Autocad - Choix matériaux sols / murs pour petit ERP - Esquisse projet de logements 2011 : Stage / 1 mois / chantier de fouilles archéologiques, ZAC Pasteur à Besançon. - Découverte de terrazzo / fondations habitations / divers objets en terre cuite - Réalisation de décapage de terre à la truelle et pioche - Nettoyage mosaïque - Tamisage - Relevés à la main

WORKSHOP 2016 : Workshop franco-argentin «Recorriendo el Riachuelo : memorias, cambios, urbanos y arte» à Buenos Aires, en lien avec la FADU, encadré par BARBARA MOROVICH // Comprendre les quartiers sud de la ville et interagir avec la population à travers une intervention artistique en lien avec le patrimoine culturel de la ville. 2014 : Workshop d’art «L’Aubette de Theo van Doesburg» encadré par l’artiste New-Yorkais DAVID DIAO // Réalisation d’un tableau en trois volume en médium. Exposition des travaux. 2014 : Workshop Design encadré par LAURENT REYNES // Confectionner et construire un pupitre avec l’aide des Compagnons du devoir de Strasbourg. 2014 : Workshop d’art encadré par LAURENT REYNES // Travail sur toile grand format 1 x 1 m, suivi d’une exposition. 2013 : Semaine de Design encadrée par MAURIZIO PAGOTTO // Confection d’une ligne d’assise à destination d’un aéroport.

FORMATION 2016 : Diplôme d’Etat d’architecture à l’ENSA Strasbourg. Atelier «Architecture et complexité» encadré par DOMINIQUE COULON Mention très bien. 2010 : Cré@rts : préparation aux écoles d’art et d’architecture. 2009 : Baccalauréat scientifique option mathématiques à Besançon. Mention européenne espagnole.

COMPÉTENCES Autocad

Pack office

Archicad

Artlantis Studio Photoshop

Sketchup In Design

Illustrator Vectorworks


SOMMAIRE ARCHITECTURE Projet de fin d’étude Bloc Manhattanien Maison des Arts

DESIGN Création et conception d’un pupitre Création d’une assise d’aéroport Workshop avec David DIAO

PEINTURE Toiles peintes à l’acrylique


ARCHITECTURE

HABITER L’ÎLE DE NAKANOSHIMA UNE INTIMITÉ AU COEUR DE L’ESPACE PUBLIC

PROJET DE FIN D’ÉTUDE

PROJET DE FIN D’ÉTUDE - ENSA STRASBOURG - DOMAINE ARCHITECTURE ET COMPLEXITÉ - SALOMÉ MAGNIN-FEYSOT ET SARAH TANGUY

Atelier «Architecture et complexité» encadré par Dominique Coulon - Didier Laroche - Thomas Walter

Habiter l’île de Nakanoshima, une intimité au coeur de l’espace public

Master 2 - Osaka - 175000 m2 environ - Multi programmatique - projet fait à deux étudiantes


Développer un projet architectural dans un environnement dense et en lien avec une culture et un mode de vie qui nous est étranger est un sujet contemporain que nous trouvons intéressant de traiter dans le cadre de notre projet de fin d’étude. Osaka est la troisième plus grande ville du Japon et représente le pôle économique et industriel de la région du Kansai. Elle est divisée en deux centres villes majeurs que sont Umeda et Namba. Entre ces deux pôles se développe l’île urbaine de Nakanoshima sur 50 hectares. Sa situation privilégiée lui a permis d’accueillir de nombreux bâtiments à caractères gouvernementaux, en lien avec la culture ou encore de grandes firmes économiques. Cependant, la nuit tombée, l’île s’éteint. Le site que nous avons sélectionné se situe sur la partie ouest de l’île. Il est traversé par une importante infrastructure routière qui a généré des parkings et des terrains en friches à ses abords. Cette zone stérile au sein d’une urbanité dense a créé un « no man’s land » au cœur d’Osaka. Par ailleurs, le rapport qu’entretient le site avec l’eau qui la borde reste mal exploité voir inexistant. Questionner le rôle et l’impact des espaces franchis représente un des enjeux principaux du site.


Après une première étude de terrain in situ, nous avons constaté que l’île est presque totalement démunie de logements. Peu d’espaces publics sont présents et il est difficile d’identifier des zones de réelle attractivité. En effet, il est compliqué de mettre en évidence un espace public permettant de rassembler la population tout en respectant une part d’intimité chère aux japonais. Ce manque d’activités au cœur d’une des plus grandes villes du Japon a mis en évidence une problématique claire face aux enjeux que soulèvent le site et le mode de vie nippon. En effet nous nous sommes demandé comment répondre au manque de cohésion sociale au Japon à travers la réappropriation des espaces franchis. Le plan de RDC met en évidence l’aménagement des berges et exprime notre volonté de continuer une promenade publique tout le long de l’île. Une masse végétale a également été pensée dans la continiuté de la densité des logements. Le RDC présente cependant une grande porosité grâce au système modulaire mis en place.


Cette vue exprimant la place publique sur la toiture du bâtiment regroupant l’infrastructure routière, la pisicne, les parkings et lieux d’exposition, regarde vers les entitéts de logements. Ici, public et privé se côtoient et permettent ainsi des rencontres et lieux de partage. Lieu clé du projet, il en est le centre névralgique. Les entités regroupant les modules de logements que nous pouvons percevoir sur ce visuel ont été soigneusement développées en lien avec le site afin d’exprimer à la fois une grande compacité et des espaces partagés aux qualités différentes. Passer d’une entité à une autre peut amener l’occupant à traverser d’étroites ruelles très présentes dans le tissu urbain japonais, des espaces de services comme une crèche ou encore des zones végétales. Nous désirons donner des qualités d’habitats individuels en lien avec la nature au sein d’un habitat collectif dans une grande ville comme Osaka. Le déploiement de ces entités de logements se réalise de manière progressive jusqu’à créer un élément dense vertical répondant à l’unique tour de logements déjà présente sur l’île.


BLOC MANHATTANIEN Atelier «Architecture et complexité» encadré par Dominique Coulon - Lionel Debs - Thomas Walter

Master 2 - New York City - 400000 m2 - Multi programmatique


Ce projet a été réalisé au premier semestre de la 5e année et a fait l’objet d’un voyage d’étude de 10 jours à New York. Nous avons, une fois sur place, recherché un site pouvant convenir à la complexité programmatique qui nous avait été demandée. Une zone assez large a été délimitée. Chaque étudiant y choisissait alors son site personnel. L’objectif est de réaliser un bloc manhattanien de 61 m x 241 m contenant 400 000 m2. La hauteur est donc variable en fonction des systèmes mis en oeuvre permettant d’évider le bloc.

Un grand nombre de maquettes d’études a été réalisé. Ces maquettes m’ont permis de tester différentes combinaisons programmatiques, mais aussi les enjeux que chaque programme mis à part soulevait. La difficulté de ce travail était la confrontation entre les diverses problématiques. Par exemple, une étude de la circulation globale au sein du bâtiment pouvait entrer en contradiction avec l’imbrication développée entre l’école élémentaire et la pisicne. Au fur et à mesure des semaines et du travail fourni, il fallu appréhender de mieux en mieux ces problématiques pour parvenir à une totale concordance de tous les facteurs.


MAISON DES ARTS Atelier encadré par Dominique Coulon

Licence 3 - Strasbourg - 4000 m2 - Centre regroupant différents types d’arts


Situé sur la ZAC Danube à Strasbourg, zone en devenir de la ville, ce projet contribue à la redynamisation du quartier et crée un lieu permettant les rencontres et les échanges entre habitants. Le projet s’articule selon des vides et de pleins. Les pleins constituent les éléments du programme. Ils sont reliés entre eux par des vides permettant les échanges et les rencontres. Pour ce faire, les différents arts se mélangent en plan et en coupe. Ainsi, les musiciens peuvent échanger avec les danseurs et vice versa.


DESIGN

PUPITRE CRÉATION ET CONFECTION Atelier encadré par Laurent Reynes

Master 1 - Strasbourg - Avec les compagnons du devoir - Workshop


Ce projet a été très formateur,car il nous a permis d’effectuer un travail de la phase conception à la phase réalisation. Chaque semaine, nous nous retrouvions entre étudiants architectes, et apprentis serruriers afin de discuter de l’avancement du projet. Les souhaits formels et esthétiques que nous avions en tant qu’architectes étaient souvent remis en cause par les compagnons du devoir en raison des contraintes de coûts, de stabilité, de résistance et de confection. Ainsi, il fallait étudier toutes les solutions possibles ensemble et faire des tests en maquettes à différentes échelles. Ces questionnements et remises en question nous ont permis de mieux appréhender le travail de l’autre et ainsi d’en comprendre toutes les subtilités pour l’avenir du projet.


ASSISE D’AÉROPORT CRÉATION Atelier encadré par Maurizio Pagotto

Licence 3 - Strasbourg - Workshop 1 semaine


Projet réalisé à 4 étudiants sur 5 jours. Designer des assises pour un aéroport avec les contraintes que cela induit. Nous avons d’abord éffectué des phases de recherches sur les assises existantes, puis avons dessiné des propositions personnelles. Le résultat est le produit de toutes nos réflections au fil de la semaine. Les visuels ont été réalisés avec Artlantis. L’assise présente des déclinaisons de versions. Une assise simple réalisée en fibres de verre et une assise confort, avec appui tête et revêtement en cuir. Les éléments devaient être démontables pour un rangement facile et efficace. Les supports de pieds devaient permettre une vision globale sous les assises en raison des normes de sécurité.


WORKSHOP L’AUBETTE DE THEO VAN DOESBURG Atelier encadré par David Diao

Master 1 - Strasbourg - Workshop 1 semaine


Ce workshop réalisé en une semaine faisait l’objet d’un colloque sur le thème de l’Aubette avec l’artiste New yorkais David Diao. Venu à Strasbourg pour exposer son travail et organiser des conférences, ateliers sur son travail, il prit également du temps pour travailler avec nous sur ce thème et nous encadrer tout au long de ce workshop. Le thème de l’aubette m’a tout de suite fait penser au mouvement. Le mouvement de Stijl avec ses tracés géométriques et l’usage des couleurs primaires. J’ai orienté mes recherches sur le mouvement, la danse c’est pourquoi j’ai élaboré des tracés plutôt obliques. Ces lignes ont commencé à créer des formes intéressantes que j’ai perçues en volume. Il fallait donc trouver un moyen de leur donner de l’épaisseur.


Après des recherches avec l’aide de David Diao sur les matériaux pouvant me permettre d’y arriver, je me suis orientée sur le bois car je désirais obtenir une tranche nette à la découpe. J’ai alors contacté les compagnons du devoir avec qui j’avais auparavant travaillé pour leur demander leur aide pour la réalisation. Nous avons travaillé jour et nuit sur ce projet en dehors de leurs heures de cours et des miennes, dans leurs ateliers. La question de la couleur approchait à grands pas plus le travail avançait. Je me suis entretenue avec David Diao et lui ai expliqué mon appréhension quant à l’usage des couleurs appartenant au mouvement De Stijl. David m’a rassurée en m’expliquant que cela n’était en rien obligatoire pour évoquer ce que je ressentais face au thème. Il me dit «Tu n’as qu’à penser à une très belle robe que tu aimerais porter et les couleurs t’apparaitront naturellement».


PEINTURE

TOILES À L’ACRYLIQUE Travaux personnels La peinture est une discipline que je pratique depuis environ 10 ans. Cette dernière série présente ici est composée de 3 toiles de dimensions 1m x 1m. Chaque toile est peinte à l’acrylique à l’aide de spatules et différents outils créés afin d’étaler la peinture de manière plus ou moins dense. Le choix des couleurs se fait petit à petit, en fonction de l’avancement de la toile.

2014 - Toiles 1m x 1m - Acrylique sur toile


Sans titre 2014 - 1m x 1m - Acrylique sur toile


Sans titre 2014 - 1m x 1m - Acrylique sur toile


Sans titre 2014 - 1m x 1m - Acrylique sur toile


Portfolio Salomé Magnin-Feysot