Issuu on Google+

01 MAG35 UNE p01 _MEP MAG VILLE 04/11/13 15:19 Page1

Ma( )ville.fr Novembre 2013

g

N°35

éro m u n e c Dans

Bonne table

© Leonid & Anna Dedukh - Fotolia.com

L’Embellie

Parme,

la gastronome

Plaisirs Belle pour

Jeep

Grand Cherokee

Bourg-en-Bresse

© Corinne Bertrand photographe

se marier


MM000 DARA_MEP MAG VILLE 29/10/13 18:19 Page1


AUTO

MODE

PORTRAITS

ESCAPADES

PAPILLES

SORTIR

SOMMAIRE

01_SOMMAIRE P01_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:46 Page1

Nolwenn Leroy lance l’Ekinox C’est Nolwen Leroy qui a été retenue pour lancer la nouvelle salle de spectacle de l’Agglo, l’Ekinox, le dimanche 8 décembre.

Page 2 & Agenda p12-16

L’Embellie Des tableaux dans les assiettes aussi beaux à voir qu’à déguster avec le chef de l’Embellie Damien Mathieu

Pages 18-19

En ballon Page 26

au-dessus des Pays de l’Ain

Voyage gourmand à Parme La gastronomie au cœur

Pages 28-29

Laurence Bérard Chercheuse au CNRS

Pages 30-31

Stéphane Gilibert Le maître chocolatier

Pages 38-39

Spécial “Mariage” à Montrevel-en-Bresse

Pages 34-37

Jeep Grand Cherokee Essai avec Didier Goiffon Le chef du restaurant La Marelle

Pages 42-43

E D I TO Mariage et gastronomie Mariage et gastronomie font bon ménage. Les deux tiendront d’ailleurs salon à Ainterexpo dans les prochains jours. Le premier fêtera sa 21e édition les 23 et 24 novembre. Au programme : élégance, beauté, voyage, découverte, gourmandise, décoration… Autant de domaines que vous pouvez retrouver chaque mois dans votre Magville. Nos pages spéciales « Belle pour se marier », avec Marie-Lou Mode à Montrevel-en-Bresse, vous donneront un avant-goût et des idées, avant cette manifestation. Puis, pendant 4 jours, du 28 novembre au 2 décembre, se tiendra le Salon de la gastronomie. Les organisateurs promettent que tous vos sens seront en éveil pour goûter aux saveurs riches et variées des produits d'ici et d'ailleurs. Des démonstrations et concours viendront rythmer cette grande fête de la gourmandise. L’occasion de revoir au premier plan l’association des Cuisiniers de l’Ain qui organisera le repas de gala et en profitera pour communiquer sur son nouveau logo : « Cuisiniers de l’Ain ». En mise en bouche nous vous proposons un voyage gourmand à Parme, invitée d’honneur du Salon. Enfin terminons, une fois n’est pas coutume, par un « cocorico », puisque la meilleure bière du monde est pondinoise ! A découvrir dans votre Magville, et à déguster avec modération. . Bonne lecture à vous. Ghislain Gros Toute reproduction, même partielle, des contenus, des articles ou illustrations publiés dans le magazine, est strictement interdite. Magville ne peut être tenu pour responsable des annulations, reports ou modifications relatifs aux événements indiqués dans nos agendas. Magazine gratuit, ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique.

Magville en version numérique sur :

www.magville.fr

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (1)


2-3 MAGV35_QUOI2NEUF P2-3_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:35 Page1

QUOI - 2-9?

Le Bressan Luc Jacquet

au secours de la forêt tropicale

près la Marche de l’Empereur et le Renard et l’Enfant, le réalisateur bressan, Luc Jacquet, nous emmène dans son nouveau film, « Il était une forêt », dans un extraordinaire voyage au plus profond de la forêt tropicale. Pour la première fois, une forêt tropicale naît sous nos yeux. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler. « Il était une forêt » offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme – du plus petit au plus grand – joue un rôle

o

A

Ekinox ouvre ses portes

© Sarah Del Ben

L essentiel. Ce film est le fruit de deux mois de tournage au Pérou et 12 semaines au Gabon en compagnie du botaniste Francis Hallé. Invité d’honneur des Floralies, Luc Jacquet a participé à une séance de dédicace d’une collection de livres tirés d’« Il était une forêt », pour tous les âges. Cette collection complète intelligemment le film en donnant des informations essentielles sur chaque être vivant, animal ou végétal, rendant la forêt tropicale magique, sensorielle, foisonnante.

Il était une forêt - le beau livre, Luc Jacquet et Francis Hallé, éd. Actes Sud, 35€ ; Il était une forêt - l’imagier, Luc Jacquet, Francis Hallé, association Wild Touch, éd. Actes Sud Junior, 6,50€ ; L’Homme qui dessinait les arbres - l’album illustré, Frédérick Mansot, éd. Actes Sud Junior, 14,80€ ; Il était une forêt - l’album documentaire, Luc Jacquet, Francis Hallé, association Wild Touch, éd. Actes Sud Junior, 14€ ; Il était une forêt - l’album des petits, Luc Jacquet, Francis Hallé, association Wild Touch, ed. Actes Sud Junior, 4,95€.

Livres à gagner avec la Librairie du Théâtre sur Magville.fr

LA LOGE DES ARTISTES Achetez local ! ans un cadre authentique, venez découvrir des produits de créateurs de la région. Bijoux, chapeaux, sacs, tableaux, sculptures, et autres. Toutes les pièces sont uniques. Possibilité aussi de conseils déco. Laurence Baudet vous accueille du mardi au jeudi de 14h30 à 18h30 et le vendredi de 10h30 à 18h30.

D

La Loge des artistes - 5 rue Prévôté - Bourg-en-Bresse - 06 01 97 11 05

(2) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013 )

a nouvelle salle de spectacles de l’agglo de Bourg, Ekinox, ouvre ses portes le samedi 30 novembre avec le match de basket Bourg-Chalons/Reims. Vous pourrez découvrir les coulisses du nouvel équipement le dimanche 1er décembre avec une journée articulée autour du sport avec, en clôture, la soirée des champions du comité départemental olympique et sportif. Rendez-vous ensuite le vendredi 6 décembre pour une scène ouverte théâtre, musique et danse avec les associations. Enfin, Nolwen Leroy viendra clore ces animations par un concert le dimanche 8 décembre avec un prix de billet unique à 20 €.

Et si vous alliez au spectacle ?

L

es 13 ,14, 15 et 16 novembre vous pourrez quand vous le souhaitez, venir sous le chapiteau du Théâtre Mobile Populaire sur le parking du Centre commercial Cap Emeraude. Vous pourrez le visiter, découvrir les spectacles et rester partager vos impressions autour d’un verre. Une dizaine de spectacles et 3 500 spectateurs sont attendus pour cette grande première avec, en tête d’affiche, l’acteur Francis Huster. Ce dernier jouera le jeudi 14 novembre Secrets de Guerre à 14h30. Renseignements et programmation : 04 74 23 75 13 et www.theatre-mobilepopulaire.fr

Bet Williams au Zoom et Williams, américaine et John Hodians, arménien, vivent à Berlin. En s’inspirant des expériences musicales vécues lors de leurs nombreux voyages et des origines arméniennes de John Hodians, ils dépassent les frontières géographiques des genres musicaux pour créer de manière unique et universelle, une musique d’une très grande intensité émotionnelle. Ils seront au Zoom le 16 novembre, avec, en première partie, Epiphany Project. Tarif : 18€ sur place. Début du concert à 21 h. Zoom, 3, rue de la Citadelle, Bourg-enBresse, Tél. : 04 74 21 38 12

B


2-3 MAGV35_QUOI2NEUF P2-3_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:35 Page2

Cabaret & gastronomie

Une soirée d’émerveillement où tous vos sens seront en éveil

D

idier Goiffon et sa « troupe » du restaurant La Marelle se joignent au Zoom pour vous proposer des Ré-créations gastronomiques en 3 actes du salé au sucré. Deux heures de spectacle rythmé par des créations goûteuses et ludiques, improvisé par deux jeunes chefs en devenir Justin Vaillant et Shota Okutani. « Ce mélange de l’artistique et de la gastronomie me plaît, confie le chef Didier Goiffon. Notre objectif est de nous fondre dans le spectacle. Pour commencer, il y aura sur chaque table comme un mini buffet. Pour éveiller les sens, nous débuterons par un amuse-bouche avec un gaspacho aux crustacés à l’huile de géranium. Puis, pour surprendre les spectateurs, mon cuisinier se baladera dans le chariot de supermarché poussé par les artistes à partir duquel il servira la suite… ».

Didier Goiffon n’en dira pas plus pour préserver les surprises du spectacle où trois clowns se préparent pour le grand départ. Chacun est à ses affaires, les valises sont presque bouclées. Mais ce soir, contre toute attente, le public emplit la salle. Francisco bougonne à son habitude, Prudence, la chef de troupe euphorique entraîne les autres à jouer. Le départ reporté, le cabaret peut commencer ! Oui mais… rien n’est prêt… et contre toute attente, Miss Liddl s’impose pensant être invitée. À vous aussi de vous y inviter, à déguster sans modération ! Samedi 7 décembre, deux départs à 18h ou à 21h. T arif : 38 € : Spectacle + dégustation culinaire (un apéritif et un v erre de vin) ; Durée : 2h. Réservation obligatoire au Zoom, 3, rue de la Citadelle à Bourg-en-Bresse, 04 74 21 38 12 À gagner un repas cabaret pour 2 personnes sur Magville.fr

Oui, c’est possible

possible !

’association des Femmes Chefs d’Entreprise de l’Ain a le plaisir de vous convier à la Conférence interactive sur les clés de la réussite, qui aura lieu le jeudi 28 novembre à 19h à l’Université Jean Moulin Lyon III Campus de Bourg-en-Bresse. Cette association a pour objectif premier la prise de responsabilités des femmes chefs d’entreprises dans la vie économique et le renforcement de leur présence dans les instances décisionnelles au niveau local, régional et national, d’informer et de former ses membres. Inscriptions et r enseignements : Michèle Content, présidente des FCE, 06 11 14 79 80 ou Emmanuelle P erret, 06 14 87 55 81 www.fcefrance.com

L

Dominique Voinnesson à la tête du Campanile Le directeur du Campanile de Viriat est bien Dominique Voinnesson et non Vincent Muller, comme indiqué dans notre dernier numéro, qui est directeur des Opérations du Groupe TIME HOTELS, groupe hôtelier multi-enseignes de 58 hôtels-restaurants. bourgenbresse.viriat@campanile.fr

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (3)


QUOI - 2-9?

4 MAGV35_QUOI2NEUF P4_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:36 Page1

Bulles de sieste

Et si on faisait la sieste au travail ?

Finis les régimes et les frustrations ! Vous avez envie de vous sentir bien dans votre corps et dans votre esprit ? De retrouver votre poids de forme définitivement ? naïs Leborgne, diététicienne-nutritionniste (membre du 1er réseau conseil en nutrition santé) vous accueille au 26 avenue Alsace-Lorraine pour vous aider à manger varié, équilibré et gourmand, quotidiennement, sans aucun interdit alimentaire et vous proposer une prise en charge personnalisée. Un premier bilan nutritionnel gratuit vous est proposé, alors n’hésitez plus !

A

C’est un rêve pour certains, pourtant, piquer un petit somme au boulot en tout tranquillité, c’est possible. Trois jeunes ingénieurs de l’Insa à Lyon viennent de développer une bulle de sieste. “Napiz”, c’est son nom, une sorte de cabine qui permet de se reposer un moment confortablement. Le QG à Bourg, l’espace de coworking, s’est laissé séduire et en loue une actuellement.

n remède anti coup de barre. Stéphan Delaunay, le responsable du QG, a tout de suite adhéré au concept de la bulle de sieste : « on n’a pas forcément l’habitude de se reposer la journée, mais on sait que ça fait du bien ». Dans cette cabine fermée, un fauteuil en cuir. Quelques lumières et des bambous, la décoration est sobre à l’intérieur. Une fois installé en position mi-assise mi-couchée, on choisit la durée que l’on souhaite : 8, 15 ou 25 minutes de sieste. Place ensuite à une musique douce, zen. Les yeux se ferment et on a plus qu’à se laisser bercer. Isabelle Porras, productrice photo et coworkeuse, est une véritable adepte : « Plusieurs

U

fois par semaine, dès que je suis au QG, je choisis la sieste de 25 minutes, juste après le déjeuner. Entre les coups de téléphone, les impondérables, le quotidien est parfois stressant ; quand je suis dans la bulle, ça me permet de décrocher, on est plus dans le souci, c’est un véritable bonheur. » Idéal donc pour recharger les batteries. En plus, plusieurs études ont montré que faire une sieste d’une vingtaine de minutes permet d’améliorer sa vigilance, sa performance et réduirait le risque d’accident cardio-vasculaire. Le QG a décidé de louer cette bulle pendant 1 an. Les concepteurs, eux, souhaitent développer leur innovation et continuent de promouvoir la sieste sur le lieu de travail.

Anaïs LEBORGNE – Diététicienne Nutritionniste Maigrir2000 - 26 Av. Alsace-Lorraine, 01000 Bourg-en-Bresse – 06 83 42 89 71 anais.leborgne@maigrir2000.com www.dieteticien-nutritionniste-bourg-en-bresse.maigrir2000.com/

Vivez à l’heure américaine !

Times Square, votre nouveau magasin de prêt-à-porter homme 100% US. Casquettes, pantalons, T-shirts, doudounes... craquez pour la mode Swag qui a déjà conquis les plus gr andes stars du hip-hop. Times Square, 6 rue Prévôté 01000 Bourg-en-Bresse Tél 09 53 14 68 56 Horaires : lundi de 14h à 19h, mardi à samedi 10h à 19h. Retrouvez les nouveautés sur la page facebook de la boutique (« times square »).

Nouveau soin pour l’hiver ! es chaussettes et collants, le chauffage, les variations de température… mettent à mal votre circulation sanguine et lymphatique. Clair de ligne lance un nouveau soin spécial jambes. Le soin vous apporte un confort circulatoire et une agréable sensation de légèreté avec les enveloppements froids (cryothérapie) et le modelage drainant. En plus, profitez de 15% de réduction sur tout forfait amincissant souscrit jusqu’au 20 janvier 2014.

L

CLAIR DE LIGNE 16 rue de la Grenouillère 01000 Bourg-en-Bresse Tél 04 74 25 26 32 www.clairdeligne.fr

(4) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


5 MAISON D'EN FRANCE p05_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:56 Page1


QUOI - 2-9?

6 MAGV35_QUOI2NEUF P6_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:25 Page1

Nouvelle table

LE BISTROT BRESSAN

Label « Cuisiniers de l’Ain »

ouveau logo et nouvelle dynamique pour l’Association des Cuisiniers de l’Ain, décidés à mettre en avant le « savoir-faire » des artisans cuisiniers auprès des consommateurs. Une plaque « Cuisiniers de l’Ain » sera apposée sur les restaurants des membres de l’association, vous apportant la certitude qu’œuvre aux fourneaux un artisan cuisiner ne travaillant que les produits frais. À la baguette du renouveau, Laurent Perréal chef du restaurant éponyme d’Attignat. « Notre objectif n’est pas de distribuer des bons ou des mauvais points aux restaurants du département, mais de clarifier la situation. Les établissements qui ont accepté de signer notre charte serviront tous des produits de qualité, de proximité et transformés sur place ». Vingt-cinq établissements ont déjà été certifiés par l’association (voir encadré). Quatre candidatures sont en cours. « Les portes ne sont pas fermées. Au contraire, nous comptons nous étendre dans le Bugey, la Dombes et le Pays de Gex. Notre seule limite sera celle des frontières du département », explique Laurent Perréal.

N

Les Cuisiniers de l’Ain ont également en projet la mise en place d’une plate-forme de rencontre entre producteurs locaux et restaurateurs. Des idées qui ne manqueront pas d’être débattues à l’occasion du Salon de la gastronomie de Bourg-en-Bresse où les chefs auront la mission d’assurer le dîner de gala et les animations pendant la durée de la manifestation. La liste des membres Membres actifs : Jean Alexandre (Fleur de sel), Yannick Geoffroy (Le Grand Saint-Jean-Baptiste), Frédéric Laville (Au Vieux Meillonnas), Maison Mouret (traiteur), Line Balan (La villa L), Hervé Galmiche (Le Verre gourmand), Violaine Chalandon (La Cour de récré), Laurent Perréal (Laurent Perréal), Christian Bidard (Le SaintLazare), Benjamin Martinetti (L’Auberge lentaise), Serge Léger (Le Bouchacourt), Stéphane Prévalet (Mets et vins), Pierre Ramboz (Le Français), David Goy (Charme de Bresse), Didier Goiffon (La Marelle), Sébastien Pommier (La Feillantine), Laurent Parisot (Le Relais des Carrons), Jean-Pierre Vullin (L’Auberge bressane), Vincent Rivon (L’Autre Rive), Frédérique Martin (La Table bagésienne). Membres honoraires : Jean Chaudet, Monique Poulet, Jean-Claude Vitat, Christiane Pépin, Hervé Pottelle.

n entrant au Bistrot bressan, les yeux sont attirés par les photos de produits locaux qui s’affichent aux murs. Fromages, volailles, légumes du terroir et les réalisations du chef Samuel Pochon, font saliver le client. Lorsque qu’il s’attable et lors de la dégustation, le gourmet retrouve les saveurs suggérées par les images. « Mon chef est un talent à découvrir ; à 33 ans il a l’étoffe d’une grande toque », nous confie Bernard Borron, le patron de la sympathique équipe de l’établissement bressan. Il est vrai que le jeune cuistot dévoile son art culinaire. Il a appris le métier chez Jacques Guy et Georges Blanc, puis a sublimé son aptitude à la tête de la Maison des Pays de l’Ain. « Nous sommes ouvert depuis quelques jours et il a déjà conquis la clientèle » rehausse le restaurateur, « Nous avons une salle équipée de wi-fi, spécialement conçue pour les repas d’affaires, mais aussi pour les déjeuners entre amis ». Saveurs du terroir, produits frais et convivialité sont les maitres mots du Bistrot Bressan, à fréquenter sans modération. Le Bistrot Bressan, pour bonne table, 19, rue Charles-Robin. Bourg-en-Bresse. 04 74 42 91 28 - Lundi et mardi : 7h-15h. Mercredi, jeudi, vendredi : 7h-15h 17h30-1h00. Samedi sur réservation. Plus d’infos sur www.bpourbonnetable.com

E

La Soupe des Chefs du club Kiwanis fête son 10 e anniversaire ien ancrée désormais dans les festivités locales à l’occasion de la soirée illuminations de début décembre, le club Kiwanis et vingt restaurateurs burgiens préparent une Soupe des Chefs exceptionnelle cette année. Les soupes seront vendues comme d’habitude aux deux extrémités du marché couvert le samedi 7 décembr e au matin. Ces ventes de soupe en shakers ont toujours autant de succès et se poursuivent en fin d’après-midi et en soirée, cours de Verdun avec la possibilité de soupes chaudes servies au bol. Pour ce 10e anniversaire, les

B

(6) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013 )

Kiwaniens b u rg ie ns préparent quelques surprises, musique, photos des chefs en tenue… Cette année encore les bénéfices de cette opération iront à l’Institut des Jeunes Sourds. Cet apport financier est fort utile pour l’acquisition de matériel facilitant la vie des enfants pour leur scolarité. 20 Kiwaniens à la manœuvre, 20 Chefs restaurateurs de la ville,

400 litres de soupe, du velouté de potimarron à la soupe de carottes aux dattes, en passant par le velouté de panais au lard fumé, il y en aura pour tous les goûts.


PUBLI REPORTAGE

MM00 LIATOUT aquaculture_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:42 Page1

L’Aquaculture Liatout, c'est avant tout une entreprise familiale depuis plusieurs générations, spécialiste des produits issus des pêches traditionnelles et ancestrales en Rhône-Alpes et plus particulièrement en Dombes.

L

a Dombes à deux pas de Lyon est la première région productrice de poissons d'eau douce de France avec ses 1000 étangs, ses châteaux, sa gastronomie, ses recettes, ses golfs... à découvrir. Notre gamme de poissons frais d'eau douce (carpe, sandre, brochet, perche, friture, tanche ...) connaît un véritable essor. En effet, tout comme nos confrères des « légumes oubliés » nos produits reviennent au goût du jour. Ce renouveau est lié principalement à un appauvrissement et une fluctuation de plus en plus impactants des produits de la mer. Notre gamme de poissons Chacun étant de plus en plus concerné frais d'eau douce (...) par le respect de l'environnement nous connaît un véritable essor. proposons, quant à nous, des produits issus d'élevages extensifs, sans apports nutritifs, contribuant ainsi à préserver les ressources naturelles. Trois formes de produits vous sont proposées : Frais, congelés et transformés.

Retrouvez-nous sur le Salon de la Gastronomie. Où trouvez nos produits ? Boutiques locales L’Authentique Bd de Brou 01000 BOURG-EN-BRESSE L’Adresse Gourmande Centre commercial Cap Emeraude 1380 Bd des Crêtes du Revermont 01000 BOURG-EN-BRESSE Les Gaudélices Chem. Champs de Chaux 01250 TOSSIAT

Saveurs d'ici et d'ailleurs 52 rue de l'Eglise 01320 CHALAMONT Liste de nos distributeurs sur notre site internet Boutique en ligne : www.expertfrais.fr

Retrouvez-nous sur Facebook en tapant Aquaculture Liatout Ou sur www.liatout.com


QUOI-2-9 ? LYON

08 MGAV35 QUOI2NEUF_LYON p08_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:38 Page1

’est l’artiste incontournable du moment. Le Belge s’est fait connaître avec son premier album « Cheese », écrit et composé dans sa chambre et écoulé à 200 000 exemplaires dans le monde. Aujourd’hui, le succès continue et il est impossible d’écouter la radio sans entendre « Formidable » ou « Papaoutai », les deux derniers singles de Stromae. Le 23 novembre, le chanteur sera au Transbordeur pour présenter un deuxième album, qui s’annonce encore très populaire. Stromae : le 23 no vembre au T ransbordeur - 3 boulev ard de la Bataille de Stalingrad à Villeurbanne - 29 euros .

C

Stromae en concert ❘◗● Textes Charlotte Vincent

Simplement élémentaire L’élémentaire, c’est un des nouveaux restaurants lyonnais situé au cœur du 7e arrondissement. Sa particularité ? Être tenu par Thibaut Cuilleron, le frère du célèbre Grégory Cuilleron, vainqueur de l’émission de M6 Top Chef. Thibaut Cuilleron a installé sa cuisine dans une cave à vins (Vercoquin). Avec L’Élémentaire, il veut une cuisine simple, de saison et préparée avec des produits locaux. Le menu plat + dessert est à 13,90 €. Et les bons vins, toujours à proximité, agrémentent la carte. Une bonne cantine. 33 rue de la Thibaudière, Lyon 7e - 04 78 69 43 87

LYON SE PARE DE SOIE e passé lyonnais est de retour. La 9e édition du Marché des soies se tiendra du 28 novembre au 1er décembre. C’est le moment idéal pour acheter de la soie, qu’elle soit en rouleau ou sous forme de carrés, de cravates, d’étoles. Cette année, le Marché des soies accueillera pour la première fois une personal shopper, qui guidera les visiteurs dans leurs achats. Et leur donnera des idées pour concevoir des pièces uniques à partir des tissus en vente. Marché des soies : du 28 no vembre au 1 er décembre Palais du Commerce , place de la Bourse à L yon 2 e 04 72 53 72 00.

L

(8) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


QUOI-2-9 ? Mâcon

09 MGAV 35 QUOI2NEUF_MÂCON p09_MEP MAG VILLE 04/11/13 13:40 Page1

Le Comte de Bouderbala vendange ette 16e édition du Festival des Vendanges de l’Humour comme par le passé propose 9 spectacles sur trois week-ends. Il se découpe en deux temps, le Off et le In. Le Off ouvre le ban le 15 novembre, à Replonges (01) près de Mâcon, avec le duo francosuisse Laurent Chandemerle (un fidèle de chez Patrick Sébastien) et Yann Lambiel, numéro 1 des imitateurs helvètes. Ils sauvent tout simplement la France. Ensuite entre le 16 et le 23 novembre, les trois lauréats du concours de jeunes humoristes de l’édition 2012 jouent dans trois communes du Mâconnais Val de Saône. Le In se paie en tête d’affiche Sami, alias le Comte de Bouderbala. Vedette des Comedy clubs de New York et depuis 2011 sur la scène de l’Alhambra, ce personnage cynique nous livre sa version drôle, incisive et percutante des faits ! Monsieur le Comte mettra le feu le 30 novembre au Parc des expositions de Mâcon, en clôture de ce millésime porte-bonheur. Cœur du festival, les jeudi 28 et vendredi 29 novembre, le Concours des Jeunes Talents réunira quatre femmes et quatre hommes sélectionnés en France, Belgique et Suisse. Répartis en deux plateaux de 4, ils se produiront simultanément sur deux scènes (parc des expos de Mâcon), café-théâtre et cabaret (avec dîner et spectacle de magie), alternant un jour sur l’autre celles-ci. Au bout des deux jours, trois prix à remporter, « Public », « Professionnels » et « Partenaire La Cave de Lugny ».

C

16e FES Les ven TIVAL danges de L’HUMO UR

Festival des Vendanges de l’Humour du 15 au 30 no vembre. Renseignements, horaires et tarifs. www.lesvendanges-de-lhumour.com ou 06.37.49.65.25.

❘◗● Textes et photos JP Auray

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (9)


10-11 MGAV 35 S_V_E p10-11_MEP MAG VILLE 04/11/13 13:52 Page1

SORTIRVOIRECOUTER Court-carnage entre sur le Terr[ain] de jeu

L

a terre est plate, car sinon comment les gens qui habitent en bas feraientils pour ne pas tomber ? » C'est ce que Mme Potroush, institutrice, enseigne à ses élèves. Potroush, pièce de l'auteur israélien Hanokh Levin, Condamnés à vie et Fiancés en herbe de Georges Feydeau, le metteur en scène Laurent Brethome a rassemblé ces trois pièces courtes avec un fil conducteur, le personnage cruel de Madame Potroush. Obscurantisme, absurde, rapport à la justice, ces thématiques sont abordées dans cette comédie délirante. Dans Fiancés en herbe, deux enfants portent un regard à la fois naïf et acéré sur le monde des adultes. Laurent Brethome et la compagnie Le menteur volontaire font partie des Compagnons de saison du Théâtre de Bourg-en-Bresse. Ils sont ainsi trois artistes ou compagnies, du département ou d'ailleurs, qui vont être soutenus par le Théâtre sur plusieurs saisons. Dans cette programmation, le metteur en scène présente Court-carnage et proposera des ateliers et des débats dans des lycées de Bourg-enBresse et dans des établissements hospitaliers. Il accompagnera l'option théâtre du lycée Quinet à Bourg-en-Bresse. Avec Terr[ain] de jeu, le Théâtre de Bourg-en-Bresse va à la rencontre des habitants du département. De Polliat à Saint-Denis-lès-Bourg, de Saint-Rambert-en-Bugey à Thoissey, de Ceyzérieu à Neuville-les-

© Philippe Bertheau

Dames en passant par Jujurieux, les salles des fêtes ou communales deviendront des lieux de représentation. Une manière d'amener la culture au plus près du spectateur, d'amener le théâtre sur des territoires où il ne se rend habituellement pas. Sept dates sont ainsi programmées. Ce projet est rendu possible grâce au partenariat établi avec les communes et les associations locales. Du mercredi 27 novembre au samedi 7 décembre, dans les communes du département. Durée : 1h30. Renseignements et réservation Théâtre de Bourg 04 74 50 40 00. www.theatre-bourg.com

❘◗● Caroline Guérin

Et encore... Jeune public

Concert

Fesrival

Ciné concert

Lyon Les Temps modernes

Bourg-en-Bresse La boîte à gants

Bourg-en-Bresse Alex Beaupain

Villefranche-s/Saône Nouvelles voix en Beaujolais

Gants de cuisine , de jar dinage, en caoutchouc, mitaines, toutes sortes de gants se mettent en mouv ement et r acontent des histoires. Des histoir es louf oques, drôles , qui font rêver… La Toute petite compagnie est basée à T reffort. Elle pr opose ici un spectacle en musique, très créatif, pour les petits dès 2 ans.

L’artiste présenter a son 4e opus . Dans Après-moi le déluge, nouv el alb um d’ Alex Beaupain, il est beaucoup question d’amour. Des te xtes mélancoliques, qui se retiennent, sont à la fois populaires et très bien écrits , poétiques et sensibles . Christophe Honoré a signé un te xte de cet album, Julien Clerc a écrit Coule.

Un festival dédié aux jeunes créateurs de la chanson française. Camille, Daphné, Abd Al Malik, Émilie Loizeau et bien d’autr es ont fait leur s pr emiers pas sur scène dans le cadre du F estival nouvelle voix. Pour cette 9e édition, pr omenez-vous entr e différentes communes du Beaujolais , et v enez écouter Catfish, Fauve, Woodkid, Rosemary Standley (de Moriarty)…

Les musiciens de l’Or chestre national de Lyon, dirigés par Timoth y Br ock, mettent en musique Les T emps modernes , film de Charlie Chaplin, qui date de 1936 et raconte les effets de la dépr ession en Europe. C’est la dernièr e apparition de Charlot. Propos d’avant-concert, une heur e avant le concert. En copr oduction av ec l’Institut Lumière.

Mercredi 4 décembre, à 15h30, à la Tannerie. Dès 2 ans. Durée 45 mn. 5€. Rens./réservation La Tannerie 04 74 21 04 55.

Samedi 30 novembre à 20h30, au Théâtre de Bourg. Rens./réservation Théâtre de Bourg 04 74 50 40 00 www.theatre-bourg.com

Du 19 au 23 novembre, à Villefranche-sur-Saône, Limas, Arnas, Gleizé. Rens./réservation Théâtre de Villefranche 04 74 68 02 89. Mail : billetterie@theatredevillefranche.asso.fr

Mercredi 4 décembre à 20h, samedi 7 décembre à 15h, dimanche 8 décembre à 11h et 16h. Durée 1h30 environ. À l’Auditorium de Lyon, 149 rue Garibaldi, Lyon 3e. 23€. Tél. 04 78 95 95 95. www.auditorium-lyon.com

(10) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


10-11 MGAV 35 S_V_E p10-11_MEP MAG VILLE 04/11/13 13:53 Page2

Les contes pour grands enfants de Mathias Malzieu Dans l’univers de Mathias Malzieu, enfance et âge adulte se côtoient jusqu’à se mélanger. Ses 38 miniwesterns (avec des fantômes) sont de petits contes fant(om)astiques dans lesquels poésie et parler cru cohabitent. Dans ce monde parallèle, entre rêve et réalité, les garçons fabriquent des longboard (longue planche de skate souple et magique) en utilisant du fog londonien, un peu de whisky et de la menthe, comme colle. Et sur leur chemin, ils croisent des femmes-flocons orchestrant une chute de poussins-flocons qui neigent sur la route. Dans l’univers de Mathias Malzieu, les sensations devraient se mettre en bouteille. 38 mini-histoires qui ne font pas peur, mais attendrissent et nous font voyager en enfance. La mécanique du cœur raconte la vie de Jack, petit garçon né le jour le plus froid du monde. La sagefemme qui l’a fait naître et l’a adopté lui a placé une horloge à la place de son cœur gelé. Malgré les recommandations de cette femme aimante et protectrice, Jack va tomber amoureux d’une petite chanteuse andalouse. Un conte sur la passion amoureuse et les risques qu’elle fait encourir. Dans Métamorphose en bord de ciel, le héros, Tom

Cloudman, plus mauvais cascadeur du monde, est atteint d’un mal incurable. Une betterave le ronge de l’intérieur. À l’hôpital, il fait la connaissance d’une femme-oiseau qui lui propose un étrange marché : faire l’amour avec elle et lui donner un enfant, afin de devenir oiseau. Mathias Malzieu écrit des contes fantastiques pour (grands) enfants, qui abordent des thèmes qui nous touchent tous, l’amour, la mort, la souffrance de la perte d’un être cher, les rêves, l’enfant qui sommeille en chacun de nous, la recherche du frisson, l’adolescence et l’envie de fuir qui lui colle aux basques… Les personnages évoluent dans un univers proche de celui de Tim Burton, mais qui est à la fois très personnel au chanteur de Dionysos. Les descriptions de personnages et de sensations sont ciselées comme de petits morceaux de poésie que l’on croque avec délice. De petites douceurs qui pétillent. Érudit, l’auteur manie la métaphore et les images avec un talent rare. 38 mini-westerns (avec des fantômes), Mathias Malzieu, Éditions Pimientos, 2003. La mécanique du cœur, Mathias Malzieu, Éditions Flammarion 2007. Métamorphose en bord de ciel, Mathias Malzieu, Éditions Flammarion, 2011. 22,90 € Vient de paraître Le plus petit baiser jamais recensé, Mathias Malzieu, Éditions Flammarion, mars 2013. 17,50 €.

• La sélection de Caroline Guérin •

Les

DE COUPS R COEU

de Lydie

Zanini

La Reine de la Baltique de Viveca Sten Encore une découverte du Nord ! Cette fois, la Baltique est à l'honneur. Un corps empêtré dans un filet de pêche est retrouvé. Suicide, meurtre ou accident ? Andreasson enquête. Nora, son amie d'enfance va l'aider avec sa perspicacité d'avocate. La vie parait pourtant paisible dans ce petit port de pêche, les vacances se déroulent comme chez nous l'été en Provence. Sauf qu'une femme est assassinée dans sa chambre d'hôtel ! Coïncidence ou non ? Viveca Sten pourrait bien se révéler la Patricia Mac Donald de la Baltique ! Surveillez ses ouvrages, celui-ci est le premier, il promet ! Editions Albin Michel, 400 pages 20 € 90

Billie de Anna Gavalda Elle, c’est Billie, à cause de Mickaël Jackson. Et lui, Franck, la faute à Alamo (Biche oh ma biche…) Deux gamins un peu paumés qui vont malgré tout se rencontrer autour d’une pièce de Musset : On ne badine pas avec l’amour. Et qui décident qu’à partir de ce moment-là, les galères c’est fini ! Enfin, fini, c’est vite dit. Parce que la vie est semée d’embûches, mais rien de trop grave, rien qu’une nuit étoilée ne puisse écouter… Un style qui détonne, un livre qui ne laisse pas indifférent : redécouvrez Anna Gavalda comme vous ne l’avez jamais lue ! Elle sera en dédicace à la Librairie du Théâtre samedi 9 novembre ! Editions Le Dilettante – 223 pages 15 €

Librairie du Théâtre - 8, cours de V erdun - Bourg

de nt de et en de re ec

e

m

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (11)


12-15 MGAV35 AGENDASORTIES(ok)_Mise en page 1 04/11/13 15:38 Page1

u MUSIQUE Dimanche 17 novembre (17h)

ÇA SE PASSE PRÈS DE CHEZ VOUS « Un nouvel et superbe album, sorti au printemps, pour aller à rebours de la morosité ambiante. Jacques Higelin s’o ffre av ec Beau Repair e des tr anches d’amour, de vie, d’envies et de menus plaisirs volés au quotidien. À 73 ans, l’homme a conservé la démarche bondissante, la chevelure argentée mais rebelle, l’humour à fleur de peau, l’allure rock, le cœur empreint de sincérité. Il voulait donner de la joie, insuffler une brise de liberté. Un spectacle enfin qui remet Jacques Higelin à sa place, au sommet de la chanson ! »

et fantastique où l’on se per d avec délice entre les humeurs et les mélodies. Un univers irréel conforté par le grain de voix délicieusement éraillé de la chanteuse ». 1ère partie : SAINT-MICHEL ------------

Le Radiant-Bellevue ● 1 rue Jean Moulin ● Caluire-et-Cuire ● Tél : 04 72 10 22 19 ● www.radiant-bellevue.fr ● Tarif : 27€ Jeudi 21 novembre (20h)

------------

ESB avec Yann Tiersen, Lionel Laquerrière & Thomas Poli

« Derrière ce nom tiré d’un rêv e de paradis perdus krautrock se cachent trois voraces de musique, qui, malgré un rythme de vie qui défie l’entendement, trouvent le temps de se lancer dans un nouveau projet haut en promesses : des synthés, beaucoup de synthés, des vieux, des beaux, et, pour les caresser amoureusement, les doigts agiles des 3 musiciens ».

Le Radiant-Bellevue ● 1 rue Jean Moulin ● Caluire-et-Cuire ● Tél : 04 72 10 22 19 ● www.radiant-bellevue.fr ● Tarif : 38€ Mercredi 20 novembre (20h30)

MONDOGIFT + HORUS QA

Musicien passionné, éternel curieux, toujours guidé par l'envie, Patrick Bruel est l'un des artistes les plus complets, menant parallèlement à sa carrière d'acteur, de théâtre et de cinéma, son riche parcours musical. Patrick Bruel affiche déjà 20 ans de carrièr e et presque autant de succès ». 1ère partie : SAINT-MICHEL ------------

Halle Tony Garnier • 20 place Docteurs Charles et Christophe Mérieux • Lyon 7e • 04 72 76 85 85 • www.halle-tony-garnier.com • Tarif : 49 à 50€.

------------

La Tannerie ● 123 place de la Vinaigrerie ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● Tarif de 9 à 15 €

Vendredi 22 novembre (20h30)

Lundi 18 novembre (20h30)

AXELLE RED

PATRICK BRUEL

SATYRICON + 1ÈRE PARTIE « Mondogift : un quartet incroyable, aux origines, cultures et influences musicales très différentes. Ils rappent et slament en wolof, diola, anglais, français… et parfois en patois stéphanois ! Pour chauffer le micr o, Horus Qa. A vec sa plume acerbe qui puise son inspir ation dans la réalité sociale, Horus Qa, burgien depuis peu, a déjà un bon bagage dans le rap. Il a assuré avec son ancien groupe la première partie de plusieurs artistes de renom tels que : NEG'MARRONS, RIM'K, CASEY ».

« Groupe norvégien, formé par Satyr et Frost, Satyricon a participé au renouveau du genre black metal dans les années 90. Leurs albums, EP et split sont cultes , notamment parce qu'ils ont été les 1er s à avoir intégré guitare acoustique et synthétiseurs au black metal. Ils reviennent après une longue pause. Préparez-vous ! » ------------

------------

« Réduir e Ax elle Red à sa che velure r ouge flamboyante serait une hérésie. La chanteuse belge coiffe vingt ans de carrière. Elle conjugue de manière singulière et avec beaucoup de panache la French Soul. Pour célébrer le vingtième anniversaire de sa carrière internationale, Axelle Red a écrit quarante chansons. Elle en a enregistré seize et en livre dix qui revisitent les deux décennies passées. Le résultat se nomme Rouge Ardent. L’opus tant attendu marque pour ses fans son grand retour sur la scène. Jubilatoire ! »

La Tannerie ● 123 place de la vinaigrerie ● Bourg en Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● Tarif 5€ Jeudi 21 novembre (20h

placement libre debout)

LILLY WOOD & THE PRICK La Tannerie ● 123 place de la Vinaigrerie ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● tarif : 18 à 25 € Samedi 23 novembre (20h30)

1ère partie : JULES

ABA SHANTI-I FEAT MC MARKUS + B-SIDE SOUND SYSTEM FEAT CHARLIE P

------------

Le Radiant-Bellevue ● 1 rue Jean Moulin ● Caluire-et-Cuire ● Tél : 04 72 10 22 19 ● www.radiant-bellevue.fr ● Tarif : 33 €

JUSQU'À 3h DU MAT'

Mardi 19 novembre (20h30)

JACQUES HIGELIN « Deux ans après un succès aussi magique qu’inattendu, Lilly Wood & The Prick r emonte sur le ring avec The Fight, un nouvel album prêt à nous conquérir. Naturellement éclectiques, les deux complices s’autorisent toutes les directions, que ça sonne hiphop, new wave ou électro. Avec une palette musicale riche en nuances, des plus féeriques aux plus inquiétantes, ils dessinent les contours d’un univers tendre

(12) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

« Aba Shanti a été initié très tôt par son père au Roots & Culture. Dans les années 80, il est le MC du fameux « Jah Tubby's Sound System » sous le pseudo de Jasmine Joe, répandant ses « conscious lyrics » malgré l'essor du Ragga. Il découvr e la f oi Rastafarienne, s'émancipe, devient Aba Shanti-I et crée au même moment son propre sound system, du même nom, et joue ses pr emières tunes au Leicester Carniv al en 1990. C'est son frère Blood Shanti qui compose, et cette collaboration reste inébranlable depuis leur s débuts. Jeune MC anglais de 20 ans, originaire de Southend on Sea à l’est de Londr es, Charlie P a commencé à


ÇA SE PASSE PRÈS DE CHEZ VOUS chanter avec le collectif Dubateers dès 16 ans. Il a depuis multiplié les collaborations avec des labels et sounds européens tels que Mungo’s Hifi, Jahtari ou encore OBF et s’est produit sur les plus grosses scènes Dub d’Europe (Outlook, Rototom Dub Station, Paris, Leeds, Glasgow, etc.). www.bside-crew.fr/ »

coup travaillé pour les autres, sans contrainte dans les styles musicaux. Sa voie (voix), il la trouve dans la créativité musicale, à chercher quelle serait pour lui la meilleure façon d'exprimer des sentiments et des sensations. Sur scène, M propose un décor scénique, véritable bric-à-brac : Mathieu Chedid se transforme en super-héros de la chanson, manie l'humour, fait swinguer ses mots, joue avec le public ».

AYO « Dans l’univers de la pop européenne, Ayo confirme

------------

La Tannerie ● 123 place de la Vinaigrerie ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● Tarif : 8 à 13 €

------------

Halle Tony Garnier • 20 place Docteurs Charles et Christophe Mérieux • Lyon 7e • 04 72 76 85 85 • www.halle-tony-garnier.com • Tarif : 32 à 59€.

samedi 23 novembre (20h)

ZAZIE « Isabelle Marianne de T ruchis de V arennes, alias Zazie, sème la zizanie dans la chanson française, plus que dans le métro, depuis le début des années 90. Après 10 ans de mannequinat, Zazie sort un premier album en 1992, "Je, tu, ils" qui obtient un joli succès d'estime porté par le single Sucré Salé. Elle obtiendra d'ailleurs une victoire de la Musique "Meilleure révélation féminine, l'année suivante. C'est avec l'album "Zen", paru en 1995 qu'elle marque véritablement son entrée au sein de la pop française, avec les singles extraits Larsen, Zen, Homme Sweet Homme et Un point c'est toi. Ce succès lui permet d'écrire pour de nombreux autres artistes dont Florent Pagny, Jane Birkin, Pascal Obispo, Johnny Hallyday… Zazie s'engage également aux côtés des artistes de Sol en si. »

son talent au fil des albums. Des lyrics personnels et bouleversants, des influences musicales variées, une présence pétillante. Née à Cologne d’un père nigérian et d’une mèr e tzigane, Ayo est une cito yenne du monde qui a vécu à Ne w York, Londres et Paris. La jeune femme embr ase la f oule de ses mélodies douces et puissantes, portées par une voix chaude au timbre reconnaissable entre mille ». ------------

Le Radiant-Bellevue ● 1 rue Jean Moulin ● Caluire-et-Cuire ● Tél : 04 72 10 22 19 ● www.radiant-bellevue.fr ● Tarif : 28,60€ Mercredi 27 novembre (20h)

------------

Halle Tony Garnier • 20 place Docteurs Charles et Christophe Mérieux • Lyon 7e • 04 72 76 85 85 • Tarif : 25 à 65€. • www.halle-tony-garnier.com Lundi 25 novembre (20h30

placement libre debout)

MATTHIEU CHEDID « N'ayons pas peur de le dire, nous tenons avec -M- un artiste qui marquera pour longtemps la chanson hexagonale. Fils de Louis Chedid, Mathieu a d'abord beau-

AL DE BROU MONASTÈRE ROYA H2M - ESP PA ACE D’ART CONTEMPORAIN BOURG-EN-BRESSE

exposition osition / art contemporain

à l e d u A s e m e d s e v rê 26 octobre 2013 23 février 2014

Nadia Benbouta, Carole Benzaken, Corine Borgnet, Katia Bourdarel, Anne Brégeaut, Sophie Calle, Clémentine de Chabaneix, Mat Collishaw, Claire Combelles, Erró, Jan Fabre, Christophe de Fabr y, Vanessa Fanuele, mounir fatmi, Anne Ferrer, JeanMarc Forax, Pascal Frament/Sayaka Shoji, Camille Goujon, Hyoshifumi Hayashi, Shigeko Hirakawa, Fabrice Hyber, Her vé Ic, Sylvie Kaptur Gintz, Marine Karbowski, Pierre Klossowski, Sandra Krasker, Yayoi Kusama, Jamila

Lamrani, Fabrice Langlade, Cendres Lavy, Edouard Levé, Claude Lévêque, Isabelle Lévénez, Christian Lhopital, Robert Longo, Frédéric Loutz, Anna Malagrida, Monica Mariniello, Antoine Melchior/Francis Adoue, Gabriela Morawetz, Tony Morgan, Rei Naito, Javier Pérez, Laurent Pernot, Mathieu Pernot, Pilar du Breuil, Jean-Antoine Raveyre, Emmanuel Régent, Samuel Rousseau, Michael Roy, Chiharu Shiota, Mai Ta abakian, Yveline Tropéa, Anne Va an der Linden, Brankica Zilovic.

Renseignements : 04 74 22 83 83

brou.monuments-nationaux.fr / www.cheminsdelaculture.fr

© Mai Tabakian, Série Flower Power, 2012-2013, installation de six sculptures, textile sur polystyrène / graphisme : www.albanederenne.com

12-15 MGAV35 AGENDASORTIES(ok)_Mise en page 1 04/11/13 15:38 Page2

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (13)


12-15 MGAV35 AGENDASORTIES(ok)_Mise en page 1 04/11/13 15:38 Page3

ÇA SE PASSE PRÈS DE CHEZ VOUS

u MUSIQUE

entre audace et allégeance au blues originel, un jeu de guitare brûlant et un son endiablé lui valent le surnom de « Hendrix au féminin ». Cette année, la belle revient avec un nouv el opus « Can y ou stand the heat », enr egistré au légendair e Studio Ar dent de Memphis (USA). En première partie de cette soirée « girl & guitar », Becky Lee fr om Arizona. A vec son « drunkf oot » (comprendre “son pied bourré”) elle est l'une des seules « one-(wo)man-band » jouant de la guitare, de

Jeudi 28 novembre (20h)

INSOM'NUIT BY NICE GIRL EDDIE « A l’occasion de l’e xposition « A u-delà de mes rêves »* au Monastèr e Royal de Br ou et à H2M – espace d’art contemporain : - de 18h à 19h – H2M : en prélude, lecture par Céline Pérot, comédienne.

ou en solo, pour eux ou d’autres artistes. DJ Kheops pose ses scratches furieux sur la quasi totalité des compositions, de quoi rév eiller les momies endormies. Voilà du rap adulte, intense, plus actuel que jamais… » ------------

Le Radiant-Bellevue ● 1 rue Jean Moulin ● Caluire-et-Cuire ● Tél : 04 72 10 22 19 ● www.radiant-bellevue.fr ● Tarif : de 32€ Vendredi 29 novembre (20h)

Invitation à pr endre av ec Céline Pér ot la clé des songes, une ballade littéraire et poétique au cœur du plus intime des territoires. - de 20h à 22h – Monastère Royal de Brou : visite en nocturne de l’exposition + soirée « Insom'nuit » by Nice Girl Eddie. Nice Girl Eddie présente un objet sonore et visuel à usage unique. Un mix empreint de rêverie sans frontière esthétique, du classique au rock éthéré, habillé par un montage vidéo patchwork de cinéma onirique et surréaliste. Faites de beaux rêves.

la grosse caisse, de la caisse clair e à l’aide d’une pédale et du tom basse d’une main... »

Dress code doudoune et moonboots !

------------

La Tannerie ● 123 place de la Vinaigrerie ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● Tarif : 15 à 20€

*Retrouvez l’exposition du 26 octobre 2013 au 23 février 2014. ------------

La Tannerie ● 123 place de la Vinaigrerie ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● Tarif 7€ Jeudi 28 novembre (20h30

placement libre debout)

Samedi 7 décembre (14h)

MICHEL SARDOU « Le chanteur 'populaire' par excellence, chanté par plusieurs générations, qui a toujours su traverser les modes sans perdre son public. Né en 1947 à Paris, fils des comédiens Fernand et Jacky Sardou et petit-fils du célèbre comique Valentin Sardou, Michel Sardou débute dans les cabarets. Avant de connaître une formidable carrière… Michel Sardou se fait le chantre de la majorité silencieuse, des haines et des r essentiments de la France profonde, mais sans engagement politique véritable ». ------------

Le Spot ● Avenue Pierre Beregovoy ● Mâcon ● 03 85 21 30 00 ● www.macon-evenements.com ● Tarif : de 45 à 75€

IAM « Un crew sudiste légendaire, un tube sur toutes les lèvres : Je Danse le Mia. Evidemment, il est question d’IAM. Le groupe met en scène 17 nouv eaux titres avec, en filigr ane, le plaisir d’en découdr e avec le public. Un concert à vivre debout, corps et esprit en éveil. Les MCs marseillais sont depuis 25 ans au service du hip-hop. Un quart de siècle à compiler des sons, construire des édifices "rapologiques" en groupe

BATTLE DANSE HIP HOP « Une battle de danse hip hop est un véritable défi acrobatique rythmé autant par le funk que par le rap. La compétition de la Tannerie s'adresse aux catégories pop, lock, junior, filles. Les équipes s’affrontent devant un public surchauffé et un jury attentif au style et à l’originalité des figures. Cette date compte pour les sélections régionales en vue de la finale, le prochain trimestre à la Tannerie. Les quatre meilleures équipes seront alors qualifiées pour la battle de niveau national et pourront se confronter aux équipes invitées ». ------------

La Tannerie ● 123 place de la vinaigrerie ● Bourg en Bresse ● 04 74 21 04 55 ● www.latannerie.com ● 5€

Samedi 30 novembre (20h30)

ANA POPOVIC + BECKY LEE AND DRUNKFOOT « L'affolante Ana Popovic est une bête de scène née à Belgrade, l'une des rares guitaristes filles, à jouer sur le terrain de la virtuosité. Ses alb ums, jonglant

Encore plus d’idées sortie sur www.magville.fr (14) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


12-15 MGAV35 AGENDASORTIES(ok)_Mise en page 1 04/11/13 15:38 Page4

5%

de réduction pour toute commande avant le 30 novembre sur présentation de cette publicité

Consultez quelques-unes de nos réalisations numériques

Vœux traditionnels papier ? Vœux en version numérique ou vidéo ? vous propose une offre

personnalisée

unique remarquée

Ils nous ont confié leurs vœux : JL Bourg, ALFA3A, Voix de l’Ain, CAF de l’Ain, Centre Culturel d’Ambronay, CCI de l’Ain, Ville de Bourg-en-Bresse, Transports de l’Ain, Bourg-en-Bresse Agglomération, Mairie de Bellegarde-sur-Valserine, Chambre des notaires de l’Ain, Groupe Fontenat, MSA Gallet, Cap3B, Didier Signaletic, Rovip, Alimentec, SRMI, AGB Print...

http://www.dailymotion.com/MComMediadaily

La solution à vos vœux en un seul numéro, une seule adresse : 04 86 15 49 00 – contact@mcommedia.fr (Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (15)


12-15 MGAV35 AGENDASORTIES(ok)_Mise en page 1 04/11/13 15:38 Page5

ÇA SE PASSE PRÈS DE CHEZ VOUS

u THÉÂTRE Samedi 23 novembre (20h30)

EN CORPS

(DANSE, CHANT, IMAGE)

Dans l’atelier du peintre où patientent de grandes toiles blanches, un danseur toréador et une chanteuse au charme andalou se croisent. Sous le regard du maître, ils improvisent une série de tableaux vivants inspirés des univers de Picasso et de Vélasquez. Transfigurées par des pr ojections de peintur e numérique , leur s fresques s’animent au rythme de la musique tzigane et des corps en mouvements. Ces personnages incandescents traversent l’obscurité du plateau pour aller se fondre dans les plis de la mémoire. Sans cesse réinventés, leurs jeux ont la fraîcheur des suppliques enfantines qui réclament un nouveau tour de piste. Encore ! Et en corps ! Pour que la féerie ne s’arrête jamais. ------------

incendie dans l'air, mais c'est le soleil de là-bas qui chauffe !

Mardi 26 novembre à 20 h 30 Mercredi 27 novembre à 19 h

Cette pièce est le deuxième volet de l’aventure initiée par la compagnie Arnica, Écris-moi un mouton, trilogie autour des tr aces laissées par la guerr e d’ Algérie aujourd’hui. Elle est écrite à partir des rencontres, faites avec des personnes d’origine algérienne et des rapatriés de la guerre d’Algérie ainsi qu’avec leurs enfants et leurs petits-enfants à Nîmes, Charleville-Mézières, Frouard, Montataire et Ambérieu-en-Bugey.

STAND ALONE ZONE SYSTÈME CASTAFIORE (DANSE) Pas besoin de prendre vos lunettes 3D pour être scotché à votre fauteuil ! Stand alone Zone propose une expérience unique où humour et onirisme se côtoient. Alors que la musique, les images de synthèse et la vision 3D, se confondent par d’habiles jeux d’optique, quatre danseurs, parés de masques et de costumes incroyables, jouent à démultiplier les personnages et les histoires. Et la magie opère, réunissant dans un même élan de bonheur les amateurs de danse et les fascinés de l’image. ------------

Théâtre de Bourg-en-Bresse ● 11 place de la Grenette ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 50 40 00 ● www.theatrebourg.com ● Danse ● Durée : 1h15 ● Tarif : de 10 à 24€ Mardi 3 décembre à 19 h et 20h Mercredi 4 décembre à 19h et 20h

A Vandeins (Salle des fêtes) Par leThéâtre de Bourg-en-Bresse ● 11 place de la Grenette ● Bourg-en-Bresse ● 04 74 50 40 00 ● www.theatrebourg.com ● pour enfants à partir de 5 ans ● Durée : 45 mn ● Tarif : 6 à 9 €

ON VIVRAIT TOUS ENSEMBLE

& LE FIL BLANC

Il était une femme-montagne, blanche comme la neige qui lavait la peine du monde dans l’eau d’une grande rivière. Sa terre était fertile et vaste et le vent sentait bon la musique. Un jour, l’Ogre de la guerre a gravi son territoire dans un bruit effroyable de métal et de feu. C’est le début de cette histoire. Une histoire de bruit et de fureur, mais aussi de transmission et d’humanité. À travers une connivence atypique entre mère et fille, il est question de la vie qui bat malgré toutes les horreurs, de la terre qu’on déchire. Il est question de la résistance ultime des femmes et d’un espoir de beauté retrouvée. José Babin et Alain Lavallée sont les têtes chercheuses du Théâtre Incliné qui propose des œuvres poétiques aux images fortes et percutantes. ------------

Ce spectacle plante une cité au cœur d'une journée où la vie palpite : d'arrivées en départs, de rêves en réalités, de générations en générations, il y a comme un

Théâtre de Bourg-en-Bresse ● 11 place de la Grenette ● Bourgen-Bresse ● 04 74 50 40 00 ● www.theatrebourg.com ● Pour ados/adultes à partir de 12 ans ● Durée : 1h25● Tarif : 10 à 24€

FRED BENDONGUÉ : « ALLER VERS L'UNIVERSEL » Fred Bendongué, chorégraphe lyonnais issu de la scène hip-hop, sera au Théâtre de Bourg-en-Bresse avec deux autres danseurs, pour interpréter Mon coeur est un château. Comment est né ce spectacle ? Il a été créé à l'issue du solo, Silence on rêv e, que j'avais créé et interprété en 2010. Il s’agissait d’un solo écrit sur les textes de l'auteur slameur Abd Al Malik. C'était une manière d'évoquer des colères, des révoltes qui peuvent se canaliser à travers la danse. Le solo est devenu un trio, avec Farid Azzout et Sandra De Jesus. Il y a aussi un vieux copain, le gr affeur Franck Asensi, qui se f ait appeler Impackt. Il a imaginé une gr ande fresque murale sur laquelle il a dessiné un graff et le visage d'Aimé Césaire, car ce dernier m'a beaucoup accompagné dans ma construction personnelle et dans ma réflexion. Cette scénographie nous permet de créer un lieu. Un lieu qui ne nous ramène pas forcément à la banlieue, mais à la rue. Mon cœur est un château, c'est une manière de dire que ce qu'il est intér essant de préserver, c'est ce cœur, cette pulsation de vie qui nous donne envie d'avancer, de nous tirer vers le haut. Tout le monde peut se retrouver

(16) Magville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

dans ce spectacle, les jeunes et les moins jeunes. Pourquoi les textes d'Abd Al Malik ? Ce que j'apprécie chez Abd Al Malik, c'est qu'il part de l'être banlieue pour aller vers l'universel. J'ai choisi deux textes auxquels j'adhère. Je leur trouve une profondeur, une émotion. Il y a La gravité est un texte qu'il interprète et qui est d'Aimé Césaire. C'est un texte issu du recueil de poésie intitulé Moi, laminaire. Un texte qui parle de volcans, de colères. Sa poésie ne trouve pas seulement une résonance dans les peuples des Antilles , mais dans les peuples du monde. À l'image de votre parcours, votre spectacle mélange les styles ? Mon influence, c'est l'univers du hip-hop, mais pas dans une écriture hip-hop. Je ne suis pas un chorégraphe hiphop, mais un chorégraphe tout court. Mon cœur est un château est un spectacle qui emprunte à cet univers du hip-hop. Mais cela reste une création contemporaine au sens large du terme, c'est une approche personnelle. Moi je brasse des choses et je fabrique de la danse et de l'émotion. CGu

Mon cœur est un château, Cie Fred Bendongué. Jeudi 14 novembre, 20h30, au Théâtre de Bourg-en-Bresse. Tél. 04 74 50 40 00. www.theatre-bourg.com


MM000 notaires Associés Novembre 2013_MEP MAG VILLE 31/10/13 17:06 Page1

ir r Bel A

Quartie

BOURG-en-BRESSE

QUARTIER BEL AIR - Copro très calme avec espaces verts. Appart T5 sans aucun vis-à-vis, de 91m², 2e et dernier étage, comprenant : hall, cuisine, salon-salle à manger sur balcon, 3 chambres, sdb, nombreux rgmts, wc. Cave. Garage. DPE : classe E . Prix 125 000 €

-ville

Centre

BOURG-en-BRESSE

CENTRE-VILLE - Ds bel immeuble ancien avec ascenseur, bien situé. Appart T6 de 163 m², cachet et potentiel (2 entrées indép) comprenant : hall avec pl, salon, salle à manger, cuisine, cellier, sdb, 4 ch, wc. Balcon. Cave. Bûcher. Grenier. Idéal profession libérale. DPE : classe E. Prix 310 000 €

É

SIVIT EXCLU

EXCLU

POLLIAT

BEL ENVIRONNEMENT POUR CETTE FERMETTE ANCIENNE AVEC SES DÉPENDANCES, À RÉNOVER SUR TERRAIN DE 1920 M². DPE : classe blanc. Prix 140 000 €

IVITÉ

EXCLUS

IVITÉ

EXCLUS

TRES RECHERCHE SUR MEGEVE - COMPLEXE PRIVE "LE PARC DE LA TOUR". DS CHALET BOIS DE GD STANDING avec gardien, piscine privée et à 2 pas centre village. Appart duplex 8 à 10 couchages avec grand balcon. Superbe vue panoramique sur tout Megève. Parking privé sécurisé en ss-sol. Cave. Prix de 840 000 €

JOURNANS

SUR LES HAUTEURS DU VILLAGE AVEC BELLE VUE DÉGAGÉE. MAISON DE PIERRE AVEC GRANGE AMÉNAGEABLE. La bâtisse principale comprend une habitation ancienne et la grange indépendante en pierre possède un beau potentiel d'aménagement. Terrain arboré de 1445 m² attenant.. DPE : classe blanc. Prix 200 000 €

MEGÈVE

MEILLONNAS

Splendide propriété du XVIIIe Siècle entièrement rénovée, d’une surface de 400 m², ayant conservé son charme d'antan. Très beau parc de 8174 m² avc bassin de pierre et piscine de belle taille. Idéal pour chambre d'hôte. Prix 940 000 €

SIVITÉ

BOURG-en-BRESSE

Résid. Dîmes Kennedy - APPART. T1 (RDJ) comp. : ent.cuis. Pièce de vie. SDB.WC. (39 m2 hab.) . Classe énergie : D. Prix 52 000 € + frais d'actes. Réf : 083/1172

SIVITÉ

IVITÉ

EXCLUS

SIVITÉ

EXCLU

BOURG-en-BRESSE

Prox. gare - Résid. récente - APPART. T2 (1er ét.) comprenant : ent. pièce de vie avec cuis. aménag. 1 ch. Salle d'eau. WC sép. Rang. (55 m2 hab.) Garage. Chauff.indiv. Classe énergie E. Prix 104 000 € + frais d'actes - Réf : 083/1175

BOURG-en-BRESSE

Centre-ville - dans imm.ancien BEL APPART. (cachet) T7 duplex (2e étage) comprenant : hall, SAM, cuis. équipée Salon (chem.) 1 ch. Bur. SDB. W.C - A l'étage : 3 ch. SDB. W.C. + 1p. (145 m2 hab.env.) Cave. Chauf. indiv. gaz. Classe Energie : D. Peu de charges. Parking à proximité. Prix 220 000 € + frais d'actes - Réf : 083/793

SAINT-DENIS-LES-BOURG

quart.tranq. Prox.ttes commod. - VILLA comp. RDC : Cuis.équip. 3 ch.SDB.WC.Rang. S/Sol semi-ent. : 1 ch. SDB. WC.Débar. 2 gar. (4 voit.) Atel. (120 m2 hab.) Gde terrasse. Beau ter.clos 1096 m2. Classe Énergie : F. Prix 260 000 € + frais d'actes - Réf : 083/1166

SIVITÉ

SIVITÉ

EXCLU

EXCLU

EXCLU

BUELLAS

AGREABLE VILLA (150 m2 hab.) dans parc tranq. 2900 m2 comp. ent.séj.sal.(chem.) Cuisine équipée, 3 chambres, 1 bureau SDB.WC. Rang.- S/Sol semi-ent. : 1 chambre, cuisine d'été. Salle d'eau. WC. Cave vin. Garage 3 voitures Atel. Classe énergie : D Prix 368 000 € + frais d'actes - Réf : 083/1167

BOURG/VILLARS

CADRE EXCEPTIONNEL - Propriété (Plans d'eau + bief) ancien moulin comp. MAIS d'habit. : Ent. cuis. équipée séj.sal. SDB. WC - A l'ét. 3 ch.. WC. Combles aménag. (210 m2 hab.) + MOULIN à rénover attenant + relais de chasse à rénover. (habit. possible) IDEAL CHAMBRE D'HOTES (pté divisible). Classe énergie : E. Prix 348 000 € + frais d'actes Réf : 083/1173


18-19 MAGV35_PAPILLES p 18-19_MEP MAG VILLE 04/11/13 09:14 Page1

• Cœur de saumon mariné à l’asiatique

es assiettes sont des tableaux. Avec ses petites touches de sauce ou d’agrume façon peintre impressionniste, ou ses compositions contemporaines, Damien Mathieu, le chef de L’Embellie à Treffort-Cuisat, est un artiste qui régale vos yeux avant vos papilles. Ce gessien, précisément de Cessy, âgé de 31 ans, s’inspire des nombreux chefs croisés lors de son parcours XXL, qui le conduit de la Suisse à Ramatuelle, de la Croix-Valmer à l’Angleterre en passant aussi cinq années à la tête des cuisines de la radio télévision européenne. Là-bas, il régale les patrons des médias européens, notamment Jean Revillon

S

L’embellie

et Patrick de Carolis, avant de s’installer à Treffort, le village de son épouse Christelle. Treffort, parce que le village est magnifique. Parce que le Pays de Gex est hors de prix. Parce que la famille, à deux pas, c’est utile quand on est parent d’un petit bonhomme de 5 ans. Parce que l’Embellie était aussi à vendre. « Nous avions repéré depuis longtemps cet établissement mais il fallait l’opportunité et réunir les moyens », expliquent Christelle et Damien. L’Embellie, hôtel-restaurant, sur la place du village, appartenait aux époux Chardonay depuis six ans succédant aux frères Brunet. L’affaire se réalise avant Noël 2012. Le couple se lance alors dans les travaux pour redonner un coup de jeune à la salle du restaurant. Faux plafond, nappes, couleur des boiseries... tout y passe. Christelle s’occupe de la gestion des 8 chambres de l’hôtel deux étoiles et des réservations. Damien de la cuisine. Pas de fausse note. Toujours sur la même longueur d’ondes depuis 17 ans et leur rencontre sur les bancs de l’école hôtelière de Bellegarde ! « Ma cuisine ? réfléchit Damien. J’aime tout faire. Je n’ai pas un domaine de prédilection. L’an dernier j’ai beaucoup cuisiné de gibiers. Cet été, j’ai fait beaucoup de poissons. Je ne suis pas arrêté à un style de cuisine. J’aime le changement. J’aime l’Asie où nous avons souvent voyagé. Je m’en inspire pour les saveurs sans jamais forcer pour ne pas trop bousculer les habitudes locales. Juste par petites touches pour amener les gens à la découverte », confie le chef. Le chef jongle avec le menu du jour classique, une formule à 14,50 €

entrée plat et dessert et les menus gastronomiques. « Je change tous les deux mois de carte. Je ne change pas tout non plus car j’ai des habitués qui me réclament toujours la même chose. Par exemple ? Mon entremets chocolat blanc, ça va être difficile de l’enlever », sourit le chef. On comprend mieux après avoir goûté ce dessert composé de crème brûlée parfumée à la vanille indienne, qui vient directement du pays de la famille de son commis, glacée au congélateur et recouverte de mousse de chocolat blanc. « La passion et le chocolat blanc ça marche très bien. D’un côté la douceur, de l’autre l’acidité du fruit. La coupe retournée ? C’est parce que je n’avais pas de vaisselle au début. Nous ne pouvions pas tout acheter d’un coup. Et puis je l’ai gardée parce que ça donne une touche unique ».

Son secret ?

« Je vois l’assiette avant de savoir ce que je vais mettre dedans notamment au niveau des couleurs…Pourtant je dors la nuit. Je sais les couleurs que je veux et finalement je mets les ingrédients. Pour ne pas « effrayer » les gens, je reste au début dans les cordes. Et après je les amène à autre chose ». Comme ces pousses de citronnier qui viennent de Hollande, d’une entreprise spécialisée dans les micro végétaux. Damien avait commencé à prendre chez eux des fleurs d’origan qu’il mettait sur une tarte fine d’escargots à l’automne dernier. « Je les cisèle. Au début les gens ne les mangeaient pas. En bouche, vous avez d’abord un petit côté anisé, puis l’effet citronné. C’est surprenant », souffle le chef. À vous aussi de vous laisser surprendre par les tableaux colorés. Des tableaux qui s’exposent dans les assiettes, mais surtout se dégustent sans modération. • Texte : Ghislain Gros • Photos : Corinne Bertrand

(18) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

A


18-19 MAGV35_PAPILLES p 18-19_MEP MAG VILLE 04/11/13 09:15 Page2

e • Raviole ouverte de chanterelles au Savagnin • Croustillant langoustine et homard avec son cappuccino de langoustines • Colvert des Dombes aux raisinx centennials • Filet de pagre en crumble d’herbettes • Tarte au citron meringuée revisitée • Entremet chocolat blanc, cœur de crème brûlée fruit de la passion

L’embellie

9 place du Champ de Foire à Treffort-Cuisiat. 04 74 42 35 64 www.lembellie.org. • Du mardi au vendredi midi et soir, samedi soir et dimanche midi •

• Menu du jour avec formule express à 12,10 € et 14,50 €. • Menus gastronomiques à 29 € et 33 € et à la carte. • Chambre double à 55 €/ nuit en hiver et 65 € en saison.

r A deguste

Le chocolat du mois Chocolat ganache noir à la menthe Disponible à la vente du 8 novembre au 6 décembre à la chocolaterie MONET Rue Bichat. (Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (19)


pour les papilles

20-23 MAGV35_PAPILLES p20-23_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:40 Page1

TRUC(S) de TOQUÉS SUPRÊME DE PINTADE AU VINAIGRE BALSAMIQUE

Ingrédients

••• L

’Italie est à l’honneur cette année au Salon de la gastronomie. A cette occasion Pietro d’Agostino le chef de la Trattoria nous suggère une recette simple à réaliser av ec des produits italiens, condition sine qua non pour une réussite parfaite.

Recette • 400 g de filets de pintade • 200 g de tomates mi-séchées • Ouvrir le filet de pintade en deux, l’assaisonner de • 1 citron sel et de poivre blanc, le • 100 g d’amandes effilées farcir avec les amandes, la • parmesan râpé (selon le goût) moitié des tomates en • 1 gousse d’ail morceaux, le zeste de citron et le parmesan. • romarin et laurier • Former un rouleau, le lier avec un fil de cuisson, le rôtir pendant • huile d’olive extra vierge quelques minutes dans une poêle avec de l’huile, de l’ail, • sel et poivre blanc du romarin, du laurier et ajouter du bouillon de poulet. Ingrédients pour la sauce • Retirer les rouleaux, les poser dans une assiette et les couvrir avec une feuille d’aluminium pour les tenir au chaud. • 8 oignons grelot (100 g) • Cuisiner les oignons et la gousse d’ail dans la même casserole, • 20 cl bouillon de poule les glacer avec le vinaigre balsamique en ajoutant quelques • 2 cuillères de vinaigre minutes après la crème. balsamique 6/7 ans. • Emincer les rouleaux et les poser dans la poêle avec les oignons • huile d’olive extra vierge pendant deux minutes. • ½ verre de crème • Servir dans un plat chaud, les associant avec un verre de vin • ¼ d’une gousse d’ail rouge « Il Passo 2010 » (Nerello Mascalese). ❘◗● Texte Serge Blanc

Pietro d’Agostino de La Trattoria 27 avenue Alsace-Lorraine • 01000 Bourg-en-Bresse • 04 74 22 37 06

(20) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

Buon appetito !

La Trattoria sera présent au Salon de la gastronomie de Bourg-en-Bresse. www.la-trattoria-italien.fr


au Salon de la Gastronomie de Bourg

L

!

•Des Appellations d’Origine Protégée ou Contrôlée : la volaille de Bresse, la dinde de Bresse, les vins du Bugey et vins de Seyssel, le Comté, le Bleu de Gex, et tout récemment la crème de Bresse et le beurre de Bresse. - Des Labels Rouges avec les Volailles des Dombes et les Volailles Fermières de l’Ain produites sous Indication Géographique Protégée.

•••

e Salon de la Gastr onomie se déroulera à Ainterexpo du 29 novembre au 2 décembre avec, en invité d’honneur, la ville de Parme et en fil rouge les animations des Chefs cuisiniers de l’Ain. Jambons, fromages et vins de Parme ie «régaleront les papilles des visiteurs du Salon de la Gastronom Horaires : Salon de la Gastronomie », assure novembre • Vendredi 29, samedi 30 Robert Gallet, président du Salon. 30 21h à 10h : et dimanche 1er décembre Parme, ville partenaire de Bourg-enà 18h • Lundi 2 décembre : 10h Bresse, sera l’invitée d'honneur de Tarifs : cette nouvelle édition, légèrement • Plein tarif : 5 € nés : gratuit décalée en raison des Floralies. Partepag om acc ans 12 de ins Mo • de 12 naires depuis 1990, les deux villes • Groupes, étudiants, jeunes ont relancé les liens avec l'invitation à 17 ans : 3 € d'une délégation officielle de Parme Le Concours des 7 Ceps embre au Salon de la Gastronomie en aura lieu le samedi 30 nov novembre 2010 afin de le découvrir. Saveurs de l’Ain, votre rendez-vous avec la gastronomie locale Mais le Salon de la Gastronomie c’est aussi l’occasion de mettre en avant les producteurs locaux, regroupés sous l’appellation Saveurs de l’Ain. Sur le stand, découvrez l’éventail des spécialités départementales et goûtez à l’authenticité des terroirs de Bresse, Dombes, Bugey et Pays de Gex. Saveurs de l’Ain regroupe une multitude de produits sous signe de qualité au cœur de ses étals, présentés et défendus par les producteurs eux-mêmes.

pour les papilles

20-23 MAGV35_PAPILLES p20-23_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:41 Page2

Des chefs cuisiniers pour plus de mise en bouche Tous les jours, des chefs cuisiniers du département réaliseront devant vous des recettes originales à partir des produits Saveurs de l’Ain. Stéphane Prévalet (Mets et Vins), Violaine Chalandon (La Cour de Récré) et Laurent Parisot (Le Relais des Carrons) interviendront tour à tour sur l’espace démonstration. Ils en profiteront pour transmettre conseils et astuces pour une cuisine facile, rapide, et à la portée de tous. L’objectif est de donner envie de cuisiner à partir de produits locaux. La Chambre d’agriculture de l’Ain assurera également une partie de la gestion du pôle démonstrations du hall B, où producteurs locaux et filières professionnelles, seront mis en avant par les artisans et les restaurateurs. Ils se succèderont pour vous présenter toute la richesse des produits de l’Ain.

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (21)


••• pour les papilles

20-23 MAGV35_PAPILLES p20-23_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:41 Page3

La meilleure bière du monde est pondinoise !

santé, dangereux pour la L’abus d’alcool est modération. à consommer avec

La Thou B

lanche, aromatique et citronnée, la Thou vient d’entrer dans le palmarès prestigieux du World beers awards, comme la meilleure bière du monde dans la catégorie Pale-Ale. Une incroyable récompense pour Patrice Pobel, le petit brasseur de Pont-d’Ain qui produit dans ses quelques cuves à peine 500 hectolitres de bières. Ce titre récompense aussi pour la première fois une bière française. La Thou a maturé dans les cuves de fermentation du brasseur qui produit également une bière blonde, la Rivière d’Ain ; une rousse, la Mont Bugey, une ambrée la Bresse… quelques bières saisonnières en éditions limitées. La Thou a été sélectionnée pour ce concours parmi 600 bières réparties en différentes catégories : altbier, blondes belges, lager, bières de garde, Kosch, Impérial et Pale-Ale, celle dans laquelle La Thou a concourru.

Maison de Brasseur 32, rue St-Exupéry 01160 Pont-d’Ain

(22) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

Ce titre va donner des ailes à la petite entreprise qui vole déjà vers de nouvelles aventures, la production depuis janvier dernier de son propre orge, mais aussi prochainement la construction une brasserie totalement neuve à Jujurieux… De quoi encourager aussi la production d’une nouvelle bière, une brune cette fois-ci, dont Patrice Pobel a déjà le goût en bouche, mais dont il faut mitonner la recette.

❘◗● Texte Corinne Garay


COURS de CUISINE Devenez un vrai cordon-bleu ! À Bourg, depuis 6 ans, Stéphane Prévalet, chef cuisinier du restaurant « Mets et Vins » propose des cours de cuisine. Ambiance dans l’un de ces ateliers.

out au long de l’année, Stéphane Prévalet propose des cours de cuisine le lundi à l’atelier culinaire dans les locaux de Mobalpa à Péronnas. Il est aussi associé à Alain Déronzier, pâtissier-chocolatier à Ain Délice, qui propose, lui, des cours de pâtisserie le samedi après-midi. • Prochaines dates : . 16 novembre : macarons chocolat et framboise, . 18 novembre : le foie gras, . 19 novembre : noix de Saint-Jacques, . 7 décembre : les bûches. • Prix des cours : entre 40 et 130 euros selon la thématique et la durée du cours.

T

R

éussir des macarons sucrés et salés, voici le défi à révéler pour cette matinée. Ils sont 5, quatre femmes et un homme à tenter cette mission. Impossible ? Le chef va leur prouver que non. Au bout de quelques minutes d’explications, les apprentis chefs se lancent. Première satisfaction de la matinée, la même préparation servira pour tous les macarons ! Ouf ! Il faut d’abord mélanger les blancs d’œufs, le sucre glace, et la poudre d’amande, puis réaliser une meringue italienne, et touiller le tout. Ambiance studieuse. Les participants sont attentifs aux gestes du chef. Pas question d’en perdre une miette. Mais remuer ce mélange n’est vraiment pas évident. Manon essaie, mais fatigue après quelques minutes, « Il faut vraiment aller chercher au fond et c’est lourd » explique le chef, « mais plus on remue, plus la pâte brille et plus on est à la bonne texture ». Une fois la préparation réalisée il faut dresser les

macarons avec une poche à douille. Là encore le geste doit être millimétré. Chacun leur tour, les apprentis d’un jour s’exécutent avec plus ou moins de réussite. Avec, à chaque fois, les mêmes conseils de Stéphane Prévalet : « On prend la poche, on pousse, on tire. Il faut être réglé comme de la

••• pour les papilles

20-23 MAGV35_PAPILLES p20-23_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:43 Page4

musique ; avec le même rythme, les macarons auront tous la même taille ». Place ensuite à la cuisson, 12 minutes. À la sortie du four, les coques sont laissées au repos. Ça y est, le plus dur est fait ! Reste juste à les fourrer, et à les manger. Trois variantes pour ce matin, l’un à la gelée de framboise, un autre à la confiture de cardons, et le dernier au foiegras et chutney de mangue et ananas. Un délice ! Sylvie est satisfaite du travail accompli : « Je voulais apprendre, et là c’est bien on a eu beaucoup d’explications ». Mission réussie donc au bout de ces 3 heures. Les 5 apprentis pourront épater leurs amis pour les fêtes de fin d’année ! ❘◗● Texte Delphine Convert

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (23)


24 MAGV35_PAPILLES p24_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:01 Page1

MÂCON

Le Marché des plaisirs

gourmands

s’agrandit

6

500 visiteurs l’an dernier se sont délectés de plaisirs gourmands, de l’éponyme Marché de Mâcon. Huitième du nom, l’édition 2013 continue de prendre de l’embonpoint, intégrant un hall supplémentaire du parc des expositions de la ville préfecture. Organisé par le Comité des Salons & Concours de Mâcon, ce Marché propose du coup un panel plus large de produits gastronomiques, une vingtaine d’exposants en vins et spiritueux, et des tables supplémentaires, pour que chacun puisse composer à sa guise, tout au long de la journée, son menu à la carte au fil de ses découvertes. Anne-Laure et Jean-Alexandre. Parmi ces nouveautés, notons des pains d’épice, du café gourmand, de la charcuterie bretonne ou

ardéchoise, de la mortadelle italienne, du fumé vosgien, du cidre glace du Canada, de l’huile d’olive grecque, de l’absinthe de Pontarlier. Du haut de gamme ! Innovation également, avec à la fois la présence de restaurateurs locaux, et à la fois un nouvel espace qui leur est dédié, où ils s’adonneront avec des chefs régionaux à des démonstrations culinaires ouvertes aux visiteurs. Enfin, les organisateurs proposent une dégustation commentée sur les portos et muscats de la Vallée du Duro, le vendredi 15 novembre à 19 h. Il est conseillé de réserver rapidement, les places étant limitées.

cʼest

simple,

(24) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

Parc des Expositions de Mâcon. Renseignements et réservation. 03.85.21.30.44. mail info@concours-des-vins.com. Site www.concours-salons-vins-macon.com

• Texte & photos : Jean-Philippe Auray

Pâté en croûte de Ravassard, un rêve !

Ravassard

Marché des Plaisirs Gourmands 15 au 18 novembre.

Il y a des mets dans ce monde que tous les gastronomes se doivent de déguster. e pâté en croûte de chez Christian Ravassard à Charnay-lès-Mâcon est de ceux-là. Délice parmi les délices, avec une pâte dont la recette au millimètre a demandé quatre années d’élaboration. Seuls le maître, un gendre et une employée possèdent le tour de main pour la réaliser. Quant à la farce, elle se décline en quatre façons avec un secret bien gardé. Sa notoriété poussé par Christian installé depuis 1991 aux portes de Mâcon, il l’a construite sous la pression de ses clients mâconnais, lyonnais et beaunois, le poussant à présenter sa merveille en concours. D’entrée de jeu, il a été auréolé du Prix Régional Grand Est. Un sacre qu’il remporte depuis chaque année. En 2011, 2012, avec une farce spéciale composée d’un médaillon de foie gras maison, truffes et pistaches, ce jovial charcutier-traiteur décroche le titre de champion de France, pour lequel il se représente à nouveau cette année. Une juste récompense qui décore sa boutique aux côtés d’un deuxième prix international obtenu avec son boudin noir, sans compter ses andouilles de campagne à tomber par terre, et ses saucissons à cuire aux nombreuses récompenses.

L

cʼest

incon…tour…nable…


RCS LYON 324872894 - Photos : GILLES SOEN-WER

Disponible sur

www.radioscoop.com

La radio de Bourg-en-Bresse


26 MAGV35_ESCAPADE P26_MEP MAG VILLE 04/11/13 09:42 Page1

a

P

lus de 350 heur es de v ol au compteur, mais toujour s le même plaisir au moment où le ballon monte dans le ciel.

Bernard Foret, 49 ans, président de l’association des Montgolfières des Pays de l’Ain, a découvert le ballon à l’occasion des manifestations organisées pour les 200 ans de la naissance de la montgolfière en 2005. « Voler, c’est magique. Cette vision à 360°, c’est unique. Tous mes passagers sont bluffés », assure-t-il. Les vols s’effectuent toute l’année dans notre région. « Chaque saison a son charme. Ils se font de préférence le matin, pour profiter des meilleures conditions : la météo et la luminosité du ciel », explique Bernard Foret. L’hiver, les vols sont agréables. La température est douce dans la nacelle de la montgolfière. Choisissez une tenue chaude et sportive et de bonnes chaussures et réservez votre vol directement auprès du pilote. Comptez environ 3 heures depuis l’arrivée sur le site d’envol, le gonflage, le vol et l’atterrissage. Le tarif est de 200 € pour une personne et 360 € pour deux. À noter cet été la belle action de l’association pour faire voler les jeunes patients du centre Romans Ferrari de Miribel. Association des Montgolfières des Pays de l’Ain Mobile : 06 74 69 63 78, montgolfiere.01@orange.fr Texte : Ghislain Gros • Photos : J-F Basset

(26) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


ESPACE PASSION A4_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:41 Page1

• Alimentation • Accessoires • Soins • Toilettage • Ostéopathie + Un espace de 450 m + 7 spécialistes à votre écoute 2

+ Des animations et conférences “Un spécialiste des animaux à votre service” Etes-vous fabricant ou revendeur d’aliments pour animaux ?

tons leur proposer une très large gamme de produits.

Les deux. A l’origine de sa création, Espace Passion est fabricant et revendeur d’aliments pour chiens. Très vite un premier magasin a été créé sur Bourg-en-Bresse en 1988. En 2013, ce sont 5 magasins qui portent nos couleurs et de nombreux revendeurs de notre gamme de croquettes pour chiens, chats, rongeurs, poissons…

En quoi Espace Passion est-il différent des autres enseignes ?

Pourquoi un nouveau magasin ? Il ne s’agit pas d’un simple transfert de notre magasin de Bourg (rue F. Arago) à SaintDenis-lès-Bourg dans des locaux plus spacieux. Nous voulons créer un nouveau concept de magasin qui réunit, sur un même lieu, l’ensemble des prestations attendues par les propriétaires d’animaux de compagnie : aliments, accessoires, et soins (un salon de toilettage et une ostéopathe). Nous accueillons les possesseurs de chiens, chats, oiseaux, poissons, rongeurs (NAC), et souhai-

Nous ne sommes pas des jardiniers mais des conseillers animaliers. Notre grande force, c’est d’être fabricant d’aliments pour animaux. Nous savons comment ils sont conçus et si ceux-ci sont adaptés à votre animal. Nous nous sommes entourés d’une équipe de spécialistes capables de conseiller nos clients dans le suivi de l’alimentation, de l’habitat, de l’hygiène de leurs animaux. Et puis nous cherchons à tout connaître de l’animal, son nom, ses habitudes… pour encore mieux le servir.

culiers en fonction de ces spécificités. C’est pourquoi nous collaborons directement avec des éleveurs régionaux (chien, chat, oiseau...), qui répondent à un cahier des charges Espace Passion strict. Et chaque mois, nous organiserons des présentations d’espèces, des ventes avec nos éleveurs partenaires et des conférences pour apprendre à bien vivre avec son animal de compagnie, enfin toutes ces petites astuces qui créent de la complicité entre le maître et son plus fidèle ami.

PUBLI INFO

Anthony Darmedru et Fabien Detraz, responsables d’Espace Passion, nous présentent leur nouveau magasin.

Pourquoi ne pas vendre d’animaux ? C’est un choix. Hormis des poissons d’eau froide, nous ne vendrons pas d’animaux. Pour nous, il est capital de garantir la provenance et le suivi de l’origine de l’animal, de lui prodiguer des soins parti-

Anthony Darmedru

Fabien Detraz Gargamel

Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h00 733 avenue de Trévoux, SAINT-DENIS-LES-BOURG Rond-point du Carrefour Market, face à la fromagerie. Tél : 04-74-50-69-14 - www.espacepassion.fr @ : bourgenbresse@espacepassion.fr


28-29 MAGV35VOYAGE p28-29_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:24 Page1

Texte • Stéphane Cugnier

L

e Salon de la gastronomie de Bourg-enBresse, du 29 novembre au 2 décembre, sera l’occasion de mettr e en lumièr e une région méconnue, en dépit de charcuteries et de fromages reconnus dans le monde entier.

Parme est l’un des berceaux de la cuisine et de la qualité italienne. Sa position géographique, son histoire et sa tradition gastronomique ont fait de cette province un lieu symbole du pays. Située entre le Pô au nord, fleuve qui la sépare de la Lombardie, jusqu’à la crête de l’Apennin qui la sépare de la Toscane, la région de Parme dévoile un paysage montagneux, mais également une plaine fertile suivant le cours du fleuve. Grâce à cette diversité géographique, la province de Parme a pu développer au fil des siècles une large palette de produits issus de l’agriculture et de l’élevage. Le lien de la région avec la gastronomie est tellement fort, que la ville principale est devenue le siège de l’Autorité Européenne pour la Sécurité Alimentaire et

(28) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

de l’ALMA, l’École Internationale de Cuisine située à Colorno. Afin de démontrer cette richesse et cette qualité aux touristes, trois itinéraires des goûts et saveurs ont d’ailleurs été mis en place. Le premier s’intéresse à la route du Jambon Culatello de Zibello, dans la « Bassa Parmense », terre d’origine du « Culatello » et du jambon d’épaule cuite de San Secondo. Le deuxième propose de suivre la Route du Jambon et des Vins, qui serpente entre les collines, offrant la possibilité de déguster le ParmigianoReggiano, le Saucisson Felino, le jambon de Parme et les vins des Colli. Quant au troisième itinéraire, il dévoile la Route du Cèpe. La gastronomie de cette province est tellement variée qu’il suffit de penser aux champignons d’Albereto et Borgotaro, au pain de montagne, aux gâteaux aux herbes et aux pommes de terre ou aux plats à base de châtaignes et de fruits des bois, pour faire saliver les gastronomes. Les produits phares de ces terroirs et de toute l’Italie restent cependant les produits cités plus haut, ainsi qu’une série de plats régionaux typiques. Parmi ceux-ci, les pâtes fraîches se

De gauche à droite : • Le Dôme avec son campanile • Le Baptistère, édifice octogonal • Le Palais Ducal

trouvent au premier rang, à l’image des « cappelletti » ou « anolini », préparées dans un court-bouillon de bœuf ou de chapon, les « tortelli » aux herbes, ou encore le roboratif pudding de riz. Et si cela ne suffit pas, il convient de goûter à toute une série de plats de résistance : le « stracotto à la polenta », les viandes à bouillir accompagnées de savoureuses sauces, les tripes et la « cima » farcie ou Picàja. Les plaisirs de la table étant sans limite, à plus forte raison lorsque l’on s’ouvre à la cuisine transalpine, un repas se termine par quelques desserts typiques. Le gâteau de riz, le gâteau aux amandes, la « spongata », les pâtes farcies au miel, les noix et fruits confits, et les violettes de sucre, sont les desserts les plus courants et les plus appréciés des habitants de la province. Le gastronome averti n’oubliera pas d’arroser le tout d’un vin de pays. Les productions locales offrent de très bons vins blancs Malvasia et Sauvignon, ainsi que le vin rouge Colli di Parma dont chacun se doit de déguster un verre. Forts de ces informations, les Bressans peuvent maintenant se lancer à l’assaut du Salon de la gastronomie !


Voyages

Un patrimoine impressionnant Entre deux dégustations, une promenade digestive s’impose dans les rues de Parme. Le cœur historique de cette ville de 185 000 habitants s’articule autour de son centre religieux formé par le Dôme, le Baptistère et le Palais de l’Evêque. Le Dôme est l’une des plus vives expressions du style roman de la Padanie. Avec son campanile du XIIIe siècle, il abrite de célèbres chefs-d’œuvre, parmi lesquels la coupole décorée de fresques du Corrège. Le Baptistère est un édifice octogonal construit en marbre rose. Il forme, avec le Palais de l’Évêque datant du XIe siècle, un ensemble médiéval. En traversant le Pont Verdi, sous lequel coule le Torrente Parma, le visiteur arrive au Palais Ducal, entouré d’un vaste espace vert, rare exemple de parc princier. Le Palais conserve encore son corps central original du XVIe siècle et des ensembles de fresques d’une beauté remarquable. En sortant de la ville, toute la province est riche en châteaux et forteresses entre les pentes de l’Apennin et la « basse plaine » du Pô. À noter par ailleurs que la région est réputée pour la qualité de ses eaux, d’où la présence de nombreux établissements thermaux.

Pratique

• Pour s’y rendre en voiture : Emprunter l’A40 au départ de Bourg-en-Bresse. Environ 550 km et 5h30 de route, en passant par Genève et Milan. • En train et avion : Liaisons entre Lyon et Milan. Acheter des produits gastronomiques : large sélection sur http://www.parmashop.com

• Plus de renseignements sur Parme : Sélection d’hôtels, de restaurants et de lieux à visiter sur http://www.parmaitaly.com http://www.parmaitaly.it ou http://turismo.parma.it (uniquement en italien et en anglais).

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

al

28-29 MAGV35VOYAGE p28-29_MEP MAG VILLE 04/11/13 15:24 Page2

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (29)


30-31 MAGV35_ FEMME p30-31_MEP MAG VILLE 04/11/13 10:15 Page1

Femmes

La femme du mois

Laurence Bérard,

L

aurence Bérard est une résistante, une tête, une gastronome. Sûre d’elle. « Si j’étais ministre de l’Éducation Nationale, je remettrais en place les cours de cuisine. » Plutôt que de déshabiller Peillon de son tablier de pédago, la chercheuse du CNRS en éco-anthropologie et ethnobiologie, jeans, pull et queue de cheval à la hâte, informe, témoigne, éclaire dans son centre de documentation « Ressources des terroirs - cultures, usages et sociétés », ouvert au public, installé sur le technopole d’Alimentec de Bourg-en-Bresse. Elle y travaille sur l’identification des produits, leur histoire et leur mode de valorisation. L’endroit idéal pour tout consommateur soucieux de ce qu’il met dans son assiette. Sans doute la seule bibliothèque où trouver la monographie du camembert, des dictionnaires de pomologie,

leçon de (bonnes) choses des inventaires de nos produits régionaux et autres recueils au papier jauni ou glacé qui répondent à cette question qui tourmente de plus en plus le client : que mange-t-on ?

Informer le consommateur Une quête pas inutile : « Les consommateurs n’ont pas toujours les informations nécessaires, le Ministère de l’Agriculture ne communique pas assez sur ces démarches de valorisation », juge la scientifique soixantenaire à la silhouette de jeune fille. Car, si le mot terroir est aujourd’hui bien ancré dans les esprits, dans l’air du temps, repris à toutes les sauces, les contours du miroir sont encore poreux dans l’esprit des gens. « Derrière ce mot, on met tout et n’importe quoi », lâche la chercheuse. Il ne suffit pas d’afficher un fermier aux joues rouges ou une grand-mère en

(30) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

fichu, pour garantir la qualité d’un produit, Il ne suffit pas non plus de lui accoler un titre pompeux ou un nom porteur. Et si certaines appellations protègent, d’autres fantaisies, imaginées par de fins communicants, menacent justement notre terroir ou la qualité supérieure, et contrôlée, des produits en vente sur le marché. « L’appellation Saveur de l’année n’a pas la même valeur qu’une IGP (Indication Géographique Protégée), une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) ou un Label Rouge (qualité supérieure). Les produits Saveurs de l’année sont des produits évalués par un panel de consommateurs, le seul critère est un jury, une opération marketing pour laquelle la marque a versé de l’argent afin de soumettre son produit aux votes, explique Laurence Bérard, entre deux coups de fils, sans jamais perdre le fil, c’est très dommage, car les AOC, AOP, Label


30-31 MAGV35_ FEMME p30-31_MEP MAG VILLE 04/11/13 10:16 Page2

Rouge demandent une réelle implication des producteurs et des agriculteurs et sont contrôlés par des organismes agréés. » Des appellations qui permettent à nos produits d’exister, d’être reconnus. À l’instar du Comté, AOC. Au contraire de l’emmental, dont le nom n’a que très récemment été protégé, « Tout le monde a pu s’en emparer, son image en a pâti ». Parfois un véritable casse-tête, ambigu, car lucratif. Pour preuve, le camembert de Normandie, l’AOC, opposé au camembert seulement fabriqué en Normandie, un lobby fromager qui perd le consommateur dans sa quête de bonnes choses. Le consommateur, lui non plus, n’échappe pas à Laurence Bérard et ses yeux marrons. Ce qui passionne la chercheuse : les savoirs et les pratiques des gens. Comprendre la société et son évolution à travers sa dimension culturelle et locale. Les facteurs naturels et les hommes, la technique et le patrimoine. « On est dans une région où l’on mange bien. En France, comme ailleurs, l’alimentation fait sens ; la façon de se nourrir et l’attachement à la cuisine locale, c’est ce qui résiste le plus, affirme Laurence Bérard en croquant un carré de chocolat pour accompagner son café au lait, il y a un vrai respect. Par exemple, je crois difficilement qu’on puisse s’envoyer un poulet à la crème devant la télé, comme on le ferait avec un paquet de chips. »

« Si j’étais ministre de l’Éducation Nationale, je remettrais en place les cours de cuisine. » Elle loue les chamailleries des gardiens de recettes, les vraies. « Dans le Languedoc, on s’étripe pour des recettes de cassoulets. L’autre jour, à la Fête de la science, nous avions affiché plusieurs recettes de spécialités locales, dont celle du gâteau de foies de volailles. J’entendais deux femmes qui en parlaient, l’une disait qu’il se faisait avec des biscottes, l’autre avec du pain rassis. C’est signe que ces produits sont vivants ! » soulève-t-elle. Signe que la transmission se fait, que la diversité existe et que la tradition a quelque chose de dynamique, « contrairement à ce qu’on peut penser ».

Acheter moins, mais mieux ! Cette Lyonnaise, arrivée dans les Dombes il y a plus de 20 ans, avoue son gros faible pour la volaille de Bresse, cultive son jardin, choisit

des produits bio, « en tous cas, le moins possible de produits transformés », achète moins, mais mieux. « Se nourrir, c’est pas forcément cher, avance-t-elle, il suffit de calculer le prix au kilo des fromages très peu affinés, ces spécialités fromagères, en grande surface et de comparer avec un produit AOP, certaines marques sont en fait plus chères qu’un fromage AOP. Même chose pour la viande de supermarché et celle des boucheries ». Une façon de consommer militante, aussi, qui participe au maintien des métiers, piliers de notre patrimoine gastronomique. Elle manifeste pour le retour au fait maison. « On fait croire à tout le monde que cuisiner, c’est compliqué », peste Laurence Bérard, avec la colère douce d’une épicurienne bienveillante. « Mais il ne faut pas oublier que c’est un plaisir, de manger… » • Texte et photos : Marion Villeminot

Bien plus qu’un salon pour homme & femme u Présent a

Salon e du Mariag 24 les 23 et e novembr

c’est aussi

un espace beauté s3OINSDUCORPS ÏPILATIONS

SOINSDUVISAGESURMESURE MODELAGE MAQUILLAGE s0RODUITSNATURELSBIO s3OINSPOURHOMME

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (31)


32-37 MAGV35 MODE p32-37_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:15 Page1

Préparation

La robe

Marie-Lou.Mode, 42-44 Grande Rue, Montrevel-en-Bresse (Au Salon du Mariage de Bourg, les 23 et 24 no vembre)

Ç

a donne envie », confie Amélie, mannequin de l’Agence ViP Models Lyon, vêtue d’une superbe robe de chez Marie-Lou.Mode à Montrevel. Un modèle de la collection 2014 Aurye Mariages Paris. Avant, Amélie est passée entre les mains expertes de Marie-France Douvre, à Jayat. « Pour réaliser un chignon, il y a des techniques, mais pour le réussir, il faut savoir improviser en fonction du visage et des cheveux », assure la coiffeuse. Maquillée et parée d’un superbe bouquet des Fleurs bressanes, Amélie a immortalisé l’instant sous l’objectif de notre photographe Corinne Bertrand.

«

La coiffure

Coiffure Marie F Douvre, Cezille, 370 rue Bresse Cocagne, Jayat

(32) Magville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


32-37 MAGV35 MODE p32-37_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:15 Page2

Nouvelle Mercedes Classe S. Le futur vous appartient. Embarquez pour un voyage dans votre futur. Dans ce cocon d’innovation aux airs de Classe Affaire, des centaines de capteurs veillent à votre bonheur. A commencer par le Magic Body Control, capable de lire l’avenir de la route pour le rendre meilleur. C’est sûr, vous allez aimer le futur.

e

t

e-MB 01

Mercedes-Benz Ain

emb01.mercedes.fr

24, avenue du Maréchal Juin - Bourg-en-Bresse - 04 74 22 65 46 Consommations mixtes de la Nouvelle Classe S de 5,5 à 10,3 l/100 km. Emissions de CO2 de 146 à 242 g/km.


Les Bijoux

32-37 MAGV35 MODE p32-37_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:16 Page3

• Alliance femme en or blanc palladié 750/1000 diamants blancs et noirs 1 090 €

• Alliance homme en or blanc palladié 750/1000 et Ruthénium, 720 €

Chez JEANVOINE

• Bracelet Rigide cœur Emaux Bressans en argent rhodié, 220 €

• Collier Emaux Bressans blanc en argent rhodié, 230 €

Horloger Bijoutier Joaillier Centre-Ville, Rue Thomas Riboud Bourg-en-Bresse

Les fleurs Décoration de Mariage : décoration d'église, de cérémonies extérieures, décoration de salle... Aux Fleurs bressanes 2 Place du Général de Gaulle 01340 Montrevel-en-Bresse 04 74 30 80 55 www.auxfleursbressanes.fr

VIP MODELS LYON 19 place du Maréchal Lyautey 69006 LYON 04 72 83 05 60 lyon@vipmodels.fr

(34) Magville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


32-37 MAGV35 MODE p32-37_MEP MAG VILLE 05/11/13 09:13 Page4

Amélie • Robe, modèle de la collection 2014, Aurye Mariages Paris

Chez Marie-Lou.Mode 42-44 Grande Rue Montrevel-en-Bresse 04 74 21 67 43 www.marie-lou-mode.fr

(

• Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (35)


32-37 MAGV35 MODE p32-37_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:16 Page5

Les Accessoires Parure : Collier perles, 19 € Tour de cou, 49 € piques, 19 €

Sac, 39 € Collier fleur, 29 € Collier perle de cristal rose, 29 € Coiffe fleur et plume, 19 € heChez Point mariage ZAC la Chambière 01440 Viriat

❘◗● D. Palisser

• Chaussures Événement avec motifs en strass

• Corset sur mesure AXFORDS Haut de gamme - 189 €

• Ombrelle en dentelle avec manche en bois.

Chez Eros Aphrodite ZAC Route de St-Martin 01340 Attignat

(36) Magville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

Sandales noires, € incrustation de perles et de strass • Chaussures Miranda49avec Chez Point mariage

Chez Marie-Lou.Mode

Chez Marie-Lou.Mode 42-44 Grande Rue Montrevel-en-Bresse


Beauté - Bien-être - détente

Institut de beauté, les bonnes raisons d’y aller Noël arrive. Peut-être aurez-vous la chance de trouver au pied du sapin une enveloppe contenant un bon pour un soin en institut ? Drôle d’idée, pensez-vous en recensant les crèmes, lotions et autr es gels qui envahissent déjà votre salle de bain. Eh bien détr ompez-vous. Car un institut de beauté est aussi un lieu de détente. Comme une parenthèse pour éloigner un temps, les soucis du quotidien. Pourquoi s’en priver ?

O

ubliez les heures passées à tenter de transformer votre salle de bain en lieu de détente, à trouver une musique adéquate, à vous casser la tête pour mettre au point une ambiance tamisée. Ici, tout est pensé pour votre bien-être. Un savoir-faire inégalable Soyons honnêtes, même si nos armoires regorgent d’huiles de massage, de crèmes dépila-

toires ou de soins en tous genres, les résultats sont bien souvent loin d’atteindre ceux obtenus en institut. En effet, les esthéticiennes sont formées pour répondre à nos attentes. Les bons gestes de démaquillage, les soins adaptés à votre type de peau et leurs conseils peuvent tout simplement vous aider à mieux vous connaître. Et quel bonheur de se faire choyer, d’être accueillie comme une reine… ne serait-ce que pendant une heure. Plusieurs ambiances pour plusieurs soins Les services proposés dans les instituts vont aujourd’hui bien au-delà de la traditionnelle épilation. Vous rêvez d’un peu d’exotisme, pourquoi ne pas essayer le hammam ou un massage à l’huile d’argan aux vertus hydratantes ? Si c’est le bio qui vous tente, de nombreux instituts se sont mis à la mode des algues ou des huiles essentielles. Enveloppements, masques ou massages, prête pour un retour à la nature ?

Beauté

r

32-37 MAGV35 MODE p32-37_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:16 Page6

Enfin, si vous souhaitez vous faire maquiller, de nombreux salons proposent différents styles de maquillage… et même des cours. Et au-delà du visage bien entendu, vos mains et vos pieds peuvent aussi se faire faire une beauté. Bien entendu, entre les grandes enseignes d’instituts (Yves Rocher®, L’Occitane®, Nocibé®, Body Minute®, Marionnaud®…) et les petits salons, l’offre esthétique fleurit dans toutes les villes. Quant aux tarifs, ils varient d’un établissement à un autre. N’hésitez donc pas à vous renseigner avant de vous relaxer. ❘◗● Source : www.destinationsante.com

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (37)


38-39 MAGV35-HOMME p38-39_MEP MAG VILLE 04/11/13 10:30 Page1

hommes

L’homme du mois

Stéphane

Gilibert

le chocolat dans son viseur

I

l est tombé dans les casseroles fumantes de son père, Jean-Paul, quand il était petit. Classique. Sauf que Stéphane Gilibert de la Chocolaterie Monet à Bourg-enBresse, aurait bien pu glisser du côté obscur, loin des marmites paternelles. « Je voulais faire tueur à gages, ma mère n’a jamais voulu », lance-t-il, sérieux comme un pape. Sourire badin. Il bluffe. « J’avais en fait pensé entrer dans l’armée » reprend le chocolatier. Véridique cette fois. « A part le chocolat, ma passion, c’est le tir… avoue-t-il, mais je ne tire sur personne… ». Il a le physique et l’allure, grand, le visage anguleux et le pas nonchalant. Le second degré facile. Mais le Lyonnais est rattrapé par sa lignée. Enfant, le week-end ou après ses devoirs, il aide son père, qui avant de créer sa chocolaterie de Pérouges, travaillait à l’usine et aménage dans le sous-sol de la maison familiale un laboratoire où il fabrique ses cho-

(38) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

colats. « Quand je demande à mes filles de vider le lave-vaisselle, ça les emmerde. Moi, ça me plaisait de bosser avec mon père. » Petite main, Stéphane Gilibert y prend goût. Heureusement, l’armée lui sort de la tête. En 1987, il attaque une formation à Ambérieu, apprenti chez lui, la Chocolaterie Monet, à l’époque « chez Monsieur Charpentier. » Six ans plus tôt, Gilibert père, l’inventeur du merveilleux Bresse bleu en chocolat, a ouvert sa boutique à Pérouges. Les deux hommes travaillent ensemble. En 1993, Jean-Paul Gilibert rachète la Chocolaterie Monet, Stéphane s’y installe. En 2001, à la mort de son père, le fils recentre sa production à Bourg-en-Bresse. Chez Monet, dont le nom persiste depuis le début du XXe siècle. LA maison du chocolat de la rue Bichat. Celle où l’on trouve les historiques feuilles d’automne ou les tuiles de Brou, où les parfums envoûtants étouffent le client de bonheur, celui-là même qui passe la porte depuis plusieurs générations. « Quand

les gens entrent, c’est vrai, ils sont émerveillés. Moi je sens plus rien » lâche le garçon, faussement blasé. Il est tombé dedans il y a bien longtemps. Le jeune chocolatier conserve les recettes traditionnelles et crée les siennes, chaque mois, il invente un nouveau chocolat. Il a gardé la déco, bressane rétro, pourtant classe. Dans le fond, un coq toise une poule, la moquette vieux rose est restée, les moulures au plafond aussi ; le vaisselier bressan trône et les miroirs renvoient les reflets plein les yeux des douceurs sucrées ou amères, fondantes ou croquantes, à en faire perdre la tête. Le rêve. Son quotidien à lui, un métier à part. Il apprécie toujours le chocolat « mais pas le dimanche et vous n’en trouverez pas dans mon appartement » garantit Stéphane Gilibert, qui n’a pas de leçon à donner : le chocolat, « c’est une question de goût ». Ses goûts à lui, classiques. « En gastronomie, je suis plutôt bon public », affirme le chocolatier pince-sans-rire


38-39 MAGV35-HOMME p38-39_MEP MAG VILLE 04/11/13 10:30 Page2

de 42 ans. Il aime la tradition. « Je ne mange pas ces machins en éprouvette. » La cuisine moléculaire sans doute. Stéphane Gilibert n’aime pas se mettre en avant. Il n’a pas pris la relève de son père à la Confédération des chocolatiers, pas envie de se balader avec une toque au milieu de ses pairs. Lui préfère imaginer dans son labo, 100 m2 cachés derrière sa boutique, « ça me vide la tête », un ancien timide confie-il. Il travaille son savoir-faire et ses chocolats, tous fabriqués sur place. Uniquement avec des produits frais. A la recherche des nouveaux mariages, nouvelles saveurs : des ganaches au miel de montagne, au piment d’Espelette, gingembre, marc du Bugey… « On ne mélange pas le chocolat avec n’importe quoi, du camembert ou des petits oignons, » sourit-il. Le chocolatier crée mais ne participe pas aux concours, souvent courus d’avance selon lui. Ses pièces en chocolat sculptées à la façon d’un menuisier-soudeur, c’est pour lui. « Avec le chocolat, je n‘ai pas l’esprit de compétition, souffle l’artisan énigmatique, pas comme avec le tir… »

« Quand les gens entrent, c’est vrai, ils sont émerveillés »

• Texte et photos : Marion Villeminot

(Novembre 2013 • Ma(g)ville Bourg-en-Bresse (39)


Santé

40 MAGV35_SANTE p40_MEP MAG VILLE 04/11/13 10:34 Page1

6 conseils simples pour arrêter de fumer, une fois pour toutes !

❘◗● Source : CNCT, 5 janvier 2011 www.destinationsante.com

1) Restez motivé ! Recensez toutes vos motivations. Toutes les raisons pour lesquelles vous vous êtes dit un jour : « Demain j’arrête ! » La motivation financière est déjà un premier pas. Imaginez : avec une moyenne de trois paquets par semaine, vous en êtes déjà à 78 € par mois. Soit près de 1 000 €/an ! 2) Choisissez le bon moment.Fixez-vous une date butoir. Pensez-y. 3) Prévenez votre entourage. Il excusera plus volontiers vos éventuelles sautes d’humeur… 4) Arrêtez-vous totalement. Evitez l’arrêt progressif. Le CNCT rappelle « qu’il est plus facile de s’arrêter radicalement, en une fois ». 5) Supprimez les tentations. Les paquets qui traînent, les briquets, les cendriers ne seront que des piqûres de rappel à votre vilaine habitude. 6) Bougez-vous. Reprenez une activité physique régulière et améliorez votre alimentation. Plus saine, elle réduira la fatigue nerveuse inhérente à l’arrêt. Elle fera également disparaître votre envie de tabac.

… Six bonnes raisons

› Après 48 heures le goût et l’odorat s’améliorent, et les terminaisons nerveuses des papilles gustatives commencent à se réhabiliter. › A trois jours, la respiration devient plus facile. › Après 2 semaines, la toux et la fatigue diminuent. › Un an de sevrage sera nécessaire pour que le risque d’infarctus du myocarde soit diminué de moitié, et pour que celui d’accident vasculaire cérébral (AVC) redevienne identique à celui d’un non-fumeur. › Après 5 ans, votre risque de cancer du poumon sera divisé par deux. › Et il vous faudra 10 à 15 ans après la dernière cigarette, pour que votre espérance de vie redevienne similaire à celle des non-fumeurs ! Cependant la volonté seule ne suffit pas toujours. Un suivi médical est souvent nécessaire.

La cigarette électronique peut aussi aider les personnes qui souhaitent arrêter de fumer.

(40) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)


MM001084 EMB01 Jeep nov 2013_MEP MAG VILLE 29/10/13 15:39 Page1

A découvrir dés à présent en concession

24 avenue du Maréchal Juin - BOURG EN BRESSE (face Ainterexpo) ✆ 04 74 22 65 46 Jeep Bourg en Bresse


VROUM !

42-43 MGV35 AUTO p42-43_MEP MAG VILLE 30/10/13 10:31 Page1

*****

Un chef étoilé pour une voiture qui mérite assurément plusieurs étoiles. Didier Goiffon, le chef de La Marelle à Péronnas, a essayé le nouveau Grand Cherokee qui marie puissance et élégance.

«

Du plaisir, rien que du plaisir », confie Didier Goiffon, le chef étoilé de La Marelle à Péronnas à la fin de son essai du Jeep Grand Cherokee, le dernier né du constructeur américain, pionnier dans le segment des SUV de luxe. Puissance et luxe se dégagent au premier regard de cette nouvelle version du Jeep GrandCherokee. A l'avant, la célèbre calandre à 7 fentes s'affine, avec un bouclier remanié pour donner un style encore plus racé. A l'arrière, les modifications concernent principalement les optiques à LED et le hayon, revu pour offrir une meilleure visibilité. A bord, l’impression de luxe se confirme avec une sellerie en cuir spécifique, des inserts en bois naturel, un ciel de toit façon cuir suédé. Les sièges proposent un maintien parfait. Ils sont

D

ventilés et chauffants. Le volant aussi, gainé de cuir et équipé de palettes de vitesses (de série). Impossible de ne pas remarquer le grand écran tactile de 8,4 pouces au sommet de la console centrale, ainsi que le second de 7 pouces au centre du tableau d’instrumentation. « C’est incroyable les possibilités de paramétrage. Vous pouvez tout lui demander ou presque », souligne Didier Goiffon. Clair et intuitif, ce nouveau système Uconnect dispose de boutons en relief pour accéder facilement à toutes les fonctions qui vous sont proposées (climatisation, radio…). La connectivité Bluetooth permet de diffuser de la musique à la demande et de commander le système par la voix. Les mélomanes seront également comblés par la puissante installation HiFi* avec 19 haut-parleurs totalisant 825 watts ! Et que dire de la liste des équipements de confort et de sécurité. Surveillance des angles morts, détection de présence arrière, radar anticollision actif qui prévient les chocs frontaux en alertant le conducteur, puis en actionnant les freins si le conducteur ne répond pas, régulateur

de vitesse adaptatif, toit ouvrant panoramique, caméra de recul. Au total ce sont 50 dispositifs qui œuvrent pour la sécurité et la protection des passagers du Grand Cherokee. Elégant en ville, le Grand Cherokee est capable de se transformer en un véhicule tout terrain d’un simple tour de main avec le système Select Terrain. Ce dernier permet de configurer la transmission 4x4 selon le terrain rencontré et de disposer de la meilleure tenue de route en fonction des conditions rencontrées. Les suspensions pneumatiques du Grand Cherokee permettent d’abaisser la hauteur de la caisse pour rentrer et charger le véhicule plus aisément. Elles permettent aussi d’adopter une position aérodynamique pour réduire la consommation de carburant ou d’accroître la garde au sol pour le franchissement. Sur son segment le Grand Cherokee offre des capacités tout terrain inégalées. *

Uniquement sur la version Summit.

Fiche TECHNIQUE Modèle testé :

Marque : JEEP Modèle : Grand Cherokee. Motorisations disponibles :

Le nouvelle boîte automatique à 8 rapports permet la réduction de la consommation pour atteindre 6,5 l en extra-urbain et 7,5 l en cycle mixte.

(42) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Novembre 2013)

Diesel, le 3,0 l V6 CRD, Essence le 6,4 l V8 HEMI et Essence ou bioéthanol le 3,6 l V6 P entastar. Boîte : Boîte automatique ZF à 8 rapports de série, palettes de commande au volant. Finitions : 3 niveaux : Limited, Overland, Summit. Volume du coffre : 782 l / 1554 l Prix : A partir de 54 990 € Modèle testé : Overland 3,0 l V6 CRD 250 ch BVA8


42-43 MGV35 AUTO p42-43_MEP MAG VILLE 30/10/13 10:31 Page2

Le Grand Cherokee profite d'un restylage pour moderniser son image et optimiser son confort.

Didier Goiffon un chef au volant « Un pachyderme en tutu sur des rollers ». Didier Goiffon, chef étoilé de la Marelle (2006), aime jouer avec les mots comme avec les ingrédients dans sa cuisine pour décrire le nouveau Jeep Grand Cherokee. « Il se dégage une puissance de cette voiture, elle est costaude, plus de 2 300 kg et pourtant au volant, elle est souple, dynamique et agile. C’est assez incroyable ». Né à Bourg-en-Bresse, formé à l’école hôtelière de Thonon-les-Bains, Didier Goiffon a fait beaucoup de kilomètres avant de poser ses valises à la Marelle à Péronnas. Un choix familial, assume le chef qui avait envie que ses trois enfants, Margaux, Léa et Gabriel, grandissent auprès des grands-parents, cousins… paternels et maternels puisque sa femme, Sandra, est originaire de Mâcon. Aujourd’hui Didier Goiffon roule moins qu’avant

environ 10 000 km/an au volant de son utilitaire ou de son Audi A4. Mais il a toujours autant « le plaisir de la conduite ». Sur la route : « Un sans fausse note », certifié par Didier Goiffon. « On ne sent pas son poids (2 347 kg), les enchaînements dans les virages et les freinages semblent couler. Les rapports sont très courts et même à bas régime, on a déjà un confort de conduite. Les palettes au volant sont pratiques. Une grande souplesse et un niveau sonore contenu ». L'adoption de la boîte automatique ZF à 8 rapports de série sur toutes les versions est une réussite. Avec ce nouveau millésime du Grand Cherokee, Jeep signe un véhicule raffiné et efficace

qui comblera les attentes en matière de technologie, confort, sécurité et plaisir. Le tout avec un positionnement prix, toujours très agressif au regard de ses équipements de série face à ses concurrents.

Centre d’essais permanent

24 avenue du Maréchal Juin - BOURG EN BRESSE (face Ainterexpo) ✆ 04 74 22 65 46 Jeep Bourg en Bresse (Octobre 2013• Magville Bourg-en-Bresse (43)


ARRÊT SUR IMAGES

44 RETOUR EN IMAGESMGV 35 p44_MEP MAG VILLE 04/11/13 16:16 Page1

• Dimanche 20 octobre

Défilé mode

à Montrevel Le dimanche 20 Octobre à la Plaine tonique les commerçants de Montrevel-en-Bresse et le Kiwanis Marguerite d’Autriche ont organisé un défilé de mode avec la participation de Julia Vermeesch, Miss Pays de l’Ain 2011 au profit de l’association « Trottinons avec Angélina ». Angélina de Cras-sur-Reyssouze est atteinte d’une maladie génétique. La mobilisation de nombreux bénévoles a permis de remettre à l’association un chèque de 1500 €.

• Dimanche 20 octobre

Ma que bellissima ! Le temps d’un dimanche d’automne les Volants d’antan ont eu la bonne idée de ressusciter la Dolce Vita sous le marché couvert de Bourg avec des voitures de rêve transalpines. En vedette ce superbe roadster de 1937. Quatre vitesses, six cylindres, 1500cm3, 45 CV, carrosserie tout aluminium et une vitesse de pointe à 130km/h. Petite Devinette, reconnaissez-vous la marque ? Ferrari, Alfa Roméo, Lamborghini, Maserati ? Point de tout cela ! Tout simplement une Fiat construite à très peu d’exemplaires. A Bourg, elle était même présentée comme un modèle unique.

• Mardi 29 octobre

Karen remporte le séjour au Futuroscope Karen de Chateaubourg et sa fille ont reçu dans les locaux de Magville le séjour pour 4 personnes au Futuroscope des mains de Marie Pages, commerciale, et Ghislain Gros, rédacteur en chef de Magville, mis en jeu en septembre-octobre. Vous avez été très nombreux à jouer et vous pouvez retrouver sur Magville.fr la liste des gagnants des autres lots. Merci encore à tous pour votre participation.

• Samedi 2 novembre

La p’tite rue 4 artistes passionnés de décoration ont eu l’idée de se rassembler pour ouvrir une boutique en centre ville regroupant une association de créateurs et d’artistes afin de proposer des pièces uniques, objets décoratifs et utiles… La p’tite rue a ouvert ses portes le 2 novembre au 12 rue Dr Ebrard à Bourg.

Patrick Perrard nouveau directeur de l’ADEA Patrick Perrard après un parcours de travailleur social, puis de formateur est nommé Directeur. Jean-François Raffin quant à lui, endosse la responsabilité de Président. L’ADEA forme des adultes depuis 1948. « Les ¾ de nos formations sont axés sur les métiers du social. Mais aussi aux métiers de l’hôtellerie, la logistique, la sécurité des entreprises et l’informatique.» ajoute le directeur. Partenaire des associations, commerces et entreprises bressanes, le centre de formation de la rue du Peloux, est un tremplin idéal pour les adultes souhaitant réussir leur reconversion professionnelle, mais aussi pour les formations de courte durée. www.adea-formation.com

(44) Ma(g)ville Bourg-en-Bresse • Octobre 2013)

MENSUEL GRATUIT édité par HCR Tirage : 10 000 exemplaires Directeur de la Publication : Bernard Bienvenu Rédacteur en chef : Ghislain Gros • g.gros@magville.fr Publicité Ma(g)ville Marie Pagès • m.pages@magville.fr 04 74 23 80 78 / 06 01 44 15 69 Ont collaboré à ce numéro Jean-Philippe Auray, Serge Blanc, Charlotte Vincent, Caroline Guerin, Marion Villeminot, Didier Palisser, Alain Lelandais, Delphine Convert, Elisabeth Frot, Corinne Garay, Stéphane Cugnier, Pascal Chamousset. Photos : Corinne Bertrand. Siège social : 16, rue Lalande • 01000 Bourg-en-Bresse Impression : Agb’Print Liste des points de diffusion et précédents n° consultables sur www.magville.fr Retrouvez-nous aussi sur


3e couv KIA HONDA p3e couv_MEP MAG VILLE 04/11/13 14:37 Page1


MM001081 Leclerc 1p_MEP MAG VILLE 04/11/13 11:16 Page1


Magville novembre 2013-numero 35