Issuu on Google+

Cantonales 20 mars 2011 - Canton Saint-Denis Nord-Ouest

Majid WANNASS un candidat pour défendre notre quartier, notre canton, notre ville au Conseil Général

A Gauche pour une représentation citoyenne au Conseil Général

Comme tout citoyen, nous avons le droit de nous présenter, mais l’exercice de ce droit est compliqué, pour des citoyens non soutenus par des partis. Du coup, ces derniers présentent notre candidature, comme manipulation pour prendre des voix à la candidate sortante pour les uns, ou pour affaiblir des candidats qui se voient déjà élus, pour les autres. Voilà la logique partisane et sa conception de l’exercice de la citoyenneté. Les français rejettent cette conception de la politique. Trop de conflits, trop de débats stériles. Pourtant la vérité est ailleurs, dans celui d’un combat contre une droite arrogante qui détruit la protection sociale, supprime la retraite à 60 ans, démantèle les services publics. Il faut lutter contre ces injustices sociales et améliorer le quotidien des Dionysiens : NOUS NOUS Y ENGAGEONS. La ville, le département, souffrent de l’image stigmatisante qu’ils subissent et les réalités qu’ils endurent. Ce ne sont pas les campagnes de communication qui changeront cette image, mais une action concertée, d’ampleur agissant sur la réalité de ces territoires qui produit ces images négatives.

Pour cela nous avons besoin d’une assemblée départementale à majorité de gauche unie et exigeante pour une politique solidaire, redoublant d’efforts dans les domaines les plus difficiles. Bien qu’elles soient deux collectivités distinctes, les compétences du Conseil Général et celles de la ville se recoupent dans plusieurs domaines en particulier là où les difficultés se font ressentir. Souvent le degré d’impulsion locale de l’action départementale, facilite sa réussite ou son échec et l’inverse est vrai aussi. La réussite de l’action départementale dépend du degré d’implication de la ville. C’est à ce rôle de cohérence et de définition de priorités concertées que nous nous attelons, pour faire qu’une majorité de gauche au Conseil Général soit un atout au service du progrès pour tous.

RCS 517 524 831 - IMPRESSION : PASSION GRAPHIQUE - VU LES CANDIDATS

Le désengagement de l’Etat et la dureté de la politique de la droite, amplifiés par la crise frappent de plein fouet notre territoire, en particulier sa jeunesse et rend son quotidien encore plus difficile à vivre qu’ailleurs.

Majid

WANNASS Conseiller municipal de Saint-Denis

Françoise GOURDON Militante associative, Suppléante


Au Conseil Général, nous interviendrons pour : PROTEGER LES DYONISIENS > LA PETITE ENFANCE : L’augmentation de la population engendrera des besoins d’accueil supplémentaire. Les structures existantes ne répondent déjà pas aux besoins actuels. Nous proposerons l’implantation de microcrèches, pour un accueil de proximité et un suivi généralisé de tous les enfants en PMI. > L’HANDICAP : A Saint Denis, il y a un manque criant de structures d’accompagnement et de prises en charge. Nous proposerons la mise en place d’un SAMSAH (Service d’Accompagnement Médical et Social pour Handicapés) et d’un SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale). > LA SANTE : Les Dionysiens souffrent d’une grande inégalité dans le domaine de la santé : pas assez de médecins, pas de spécialistes. Nous proposerons un plan de prévention sanitaire s’appuyant sur l’hôpital public et l’aide au repeuplement médical dans les différentes spécialités. > LES SENIORS : Le grand isolement dont souffrent nos aînés est le sentiment de ne pas être écouté et accompagné. Nous proposerons la mise en place d’une vraie instance consultative des séniors, la création de petites unités d’accueil dans leur quartier d’attache, d’accompagnement pour le maintien à domicile et le soutien à l’autonomie. > LA JEUNESSE ET L’EDUCATION : La jeunesse dans notre ville décroche tôt du système éducatif, se trouvant ainsi exclue du marché du travail et exposée aux différentes dérives. Nous proposons de mettre les moyens là où se concentrent les difficultés avec un accompagnement incluant les parents vers la réussite scolaire.

GARANTIR VOS DROITS > LA SECURITE : Les chiffres parlent d’eux-mêmes, notre ville bat des records d’insécurité et d’incivilité. Le nombre de dépôt de plaintes par jour a doublé en un an. Nous proposons la mise en place d’un plan d’ampleur partenarial Ville/Département/Région/Etat, conjuguant la prévention, la sanction et expérimentant tous les moyens. > LES GENS DU VOYAGE : Nous ne fermons pas les yeux. Nous proposerons une cohérence départementale, afin d’éviter les campements sauvages pour un accueil décent, évitant les concentrations et un accompagnement social et sanitaire. > LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE : La forte délocalisation vers notre territoire ne bénéficie pas à la demande d’emploi locale. Nous proposons de donner la priorité à la formation en partenariat avec les acteurs économiques du territoire et faire de la charte pour l’emploi un vrai engagement. > LE LOGEMENT : Les habitants des logements insalubres sont exposés aux abus et aux risques sanitaires graves. Nous proposons un plan d’éradication, compenser les démolitions par autant de reconstructions de qualité.

CHANGER LA VIE > L’ECOLOGIE ET LE CADRE DE VIE : Nuisances, pollutions, saleté, vivre à Saint-Denis n’est pas toujours facile. Il faut agir ! Nous solliciterons une mise en œuvre cohérente des deux agendas 21 ville et Plaine Commune/ Département > LA MOBILITE POUR TOUS : Pour un cadre de vie digne, nous proposerons d’intégrer et accélérer la mise en œuvre du schéma départemental des pistes cyclables et l’accessibilité pour tous. Accélérer le désengorgement de la ligne 13 et le rétablissement des aides à la carte imagine’R et améthyste. > LA VIE ASSOCIATIVE ET CULTURELLE, LA DEMOCRATIE ET LA CITOYENNETE : La richesse du tissu associatif local est un atout important dans la dynamique sociale, culturelle et sportive. Nous défendrons un soutien important aux associations et un partenariat durable pour les actions de nature à diversifier l’offre culturelle et sportive, ainsi que la création de la maison des citoyens. > LA NON VIOLENCE ET LA CULTURE DE LA PAIX : La flambée de la violence sur notre ville, appelle également l’action citoyenne pour exiger et garantir les droits de vivre en Paix pour tous. Nous défendrons la promotion de la culture de la paix et de non violence et instaurerons un prix d’encouragement.

Une question ? - Une rencontre ?

06.35.58.91.57


A Gauche, pour une représentation citoyenne au Conseil Général