Page 12

Les aventures de Mélu, la petite sorciere... > écrit par Delfinelle, illustré par Anik

Qui es-tu, Mélu ?

Tu aimes la sorcellerie, les baguettes magiques et les incantations ? Alors, fais connaissance avec Mélu, la petite sorcière qui raconte des histoires... Mais attention, ce sont des histoires vraies, sa propre histoire, son propre monde ! Ouvre grand tes oreilles, cela va commencer... - Salut ! Je m’appelle Mélu, et toi comment t’appellestu ? Un détail, je suis une sorcière. J’aurai cent vingtsix ans dans trois mois ! Mon âge doit te paraître très très vieux, n’est-ce pas ? Mais ne t’y trompe pas, dans le langage des mangeurs de baguettes, ton langage, j’ai presque huit ans. Je suis tout excitée à l’idée d’avoir cent vingt-six ans bientôt, car dans mon monde à moi, le monde de la Lune Noire, quand on atteint cet âge, l’assemblée des sorciers estime que chaque petit sorcier en herbe est suffisamment raisonnable et responsable pour exercer la sorcellerie sous toutes les formes possibles... Fini de faire joujou avec sa baguette magique et de jeter des sorts un peu bizarres sur le chat ou de changer le papier peint de sa chambre, place au grand chambardement et aux incantations dignes d’un vrai enchanteur ! Ce fameux jour, l’assemblée des sorciers organise une immense fête dans un palais extraordinaire ; la fête 126. Une célébration à laquelle personne ne

12 12

déroge. Nous nous amusons pendant deux jours entiers autour d’un festin gargantuesque et nous assistons à des spectacles aussi féeriques qu’étonnants. C’est aussi le moment des rencontres et des échanges de connaissances. Mais avant que ce jour fabuleux arrive, laisse-moi te présenter ma famille. Mes parents d’abord, MéluMa et MéluPa. Ils sont extraordinaires, incroyables, fabuleux, mystérieux, parfois bizarres, inquiétants, énervants, horripilants, enfin... des parents quoi ! Ils sont sorciers eux aussi. La sorcellerie, c’est héréditaire, ça veut dire qu’elle se transmet de parents à enfants. Mes parents peuvent, en un tour de baguette magique, tournebouler les objets, et faire virevolter les cahiers pour un rangement instantané ou des devoirs appliqués et terminés en moins de deux. Mes parents, ce ne sont pas des sorciers de pacotille, pas de ceux qui atterrissent dans les arbres avec leur balai parce qu’ils n’ont pas de GPS ou qui s’amusent à créer des pannes de voitures aux pauvres mangeurs de baguettes, non, mes parents, eux, sont très respectés et j’en suis très fière. MéluPa fait partie des membres de l’assemblée des sorciers. Il peut changer une tempête infernale en un beau ciel bleu, redonner vie à une forêt dévastée par le feu et même me faire obéir rien qu’avec le regard, mais ça, je ne sais pas vraiment si c’est grâce à ses immenses pouvoirs ou juste parce que mon papa chéri, je n’ai pas trop envie de lui tenir tête. MéluMa, c’est la plus jolie des mamans sorcières. Elle n’a pas de nez

Magazine Môme Toi-Même ! n°05  

Le guide pratique des parents dynamiques de la ville de Metz et de son agglomération

Magazine Môme Toi-Même ! n°05  

Le guide pratique des parents dynamiques de la ville de Metz et de son agglomération

Advertisement