Issuu on Google+

FLASH!

magazine-flash.com / International Webview No.1

FRENCH LANDSCAPES / Hiver 2012


FLASH! magazine

Création / 2012 Numéro / No.1 Hiver / 2012

LE PAYSAGE FRANÇAIS FRENCH LANDSCAPES

Équipe éditoriale Éditeurs / Thomas Chauvin & Robin Santus Graphiste / Florian Santus Maquettiste / Agnès Mallez

Couverture : Empreintes Marines par Robin Santus


édito Bienvenue pour ce premier numéro de FLASH! qui nous l’espérons sera le premier d’une longue liste. Proche, personnel et varié, ce magazine est à la fois la vitrine des nos actes quotidiens et l’outil qui nous permet d’exposer notre vision de la photographie, ainsi que la vôtre. Le thème de ce premier numéro est «le Paysage Français». En effet la France regorge de paysages divers et variés et ce sont eux que nous avons voulu vous faire découvrir à travers des regards différents. En espérant que vous serez interpellés, car une des choses les plus importantes qui nous animent chaque jour, est une passion authentique que cette entité abstraite qu’est la Photographie. Enfin nous remercions l’ensemble des artistes ayant participé à ce premier numéro. Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à lire ce numéro que nous avons eu à le confectionner. Thomas.

3


CONTENTS 06

16

24

DUNKERQUE ENTRE CIEL ET MER

La beauce, le grenier de la france

baie de somme

par Robin Santus

par Thomas Chauvin

4

Flash! No.1

par Agnès Mallez


32

42

50

LONGUEURS OCEANES

Bretagne

no man’s land

par Gil Cipierre

par Jean-Laurent Gaudy

par Jean-Claude Gayan

60 PAYSAGE FERROVIAIRE par Pascal Reydet

5


DUNKERQUE ENTRE CIEL ET MER par Robin Santus

Dix-sept kilomètres de rivage, en front de mer et sans estuaire, le port de Dunkerque constitue la plus grande zone industrialo-portuaire d’Europe. Entre ciel et mer, Dunkerque vit depuis la dernière guerre toutes les grandes mutations de notre société et constitue un formidable « laboratoire » du monde moderne. Le weekend, ouvriers et cadres se retrouvent sur la plage de Bray-Dunes : ballades, courses d’attelage, moules frites et ice-cream constituent les principaux items d’un dimanche en famille. Cette série offre volontairement une vision mélancolique de ce paysage industriel, justifiée davantage par une recherche artistique que par la volonté d’un constat objectif du lieu. Robin Santus découvre la photographie au début des années 90 en adhérant au Club des 30x40 à Paris. Il perfectionne ensuite sa technique lors de Workshops en Arles avec Ralph Gibson (1994), Martin Parr (2002) et Raymond Depardon(2003). Cette perséverance lui permettra, entre autre, d’être double-lauréat de la « Galerie des jeunes auteurs » en Arles (2003 et 2004), de remporter le Grand Prix d’Auteur de la Fédération Française de Photographie en 2008 et le Prix Ilford en 2011. robin.santus@gmail.com / robinsantus.com

6

Flash! No.1


7


8

Flash! No.1


9


11


12

Flash! No.1


13


14

Flash! No.1


15


16

Flash! No.1


La beauce, le grenier de la france par Thomas Chauvin

La Beauce est une région naturelle française à vocation agricole très fertile. Territoire défriché, les arbres y sont depuis longtemps rares dans une campagne au paysage monotone. Traditionnellement appelée le “grenier de la France”, la Beauce est toujours essentiellement une vaste étendue de cultures. L’homme n’y est pas... mais il a posé son empreinte ! Depuis que j’ai découvert la photo il y a environ huit ans, j’ai passé la majorité de mon temps à photographier des paysages. Même si au début j’ai pu faire quelques essais en photo de studio et même si je m’intéresse toujours à la photo de rue et “social”, mon coeur revient toujours au paysage . thomaschauvin.com

17


18

Flash! No.1


19


20

Flash! No.1


21


22

Flash! No.1


23


baie de somme par Agnès Mallez

La mer du nord, ses couleurs et ses étendues vertes ne peuvent laisser indiférents les amoureux des belles lumières. Un jour triste et pluvieux devient magique un court instant. Au crépuscule soudain la beauté s’épanouie avec ses camaïeux de mille gris-bleus. Ses plages désertées hors saisons, ses cimetières chinois nostalgiques sont pour moi une source éternelle d’inspiration ... Ces photos sont faites au Holga, au format 6X6, les réglages sont aléatoires et la netteté incertaine, c’est justement cela que j’aime. agnesmallez@gmail.com / artmajeur/agnesmallez

24

Flash! No.1


25


26

Flash! No.1


27


28

Flash! No.1


29


30

Flash! No.1


31


LONGUEURS OCEANES par Jean-Claude Gayan

La côte océane déroule ses plages sablonneuses engloutissant les vestiges bariolés d’un monde défunt et ses rivages de galets policés aux planchers embourgeoisés qui roulent jusqu’aux vagues. Hors saison, les installations vouées aux enfants se désespèrent, abandonnées presque oubliées et les terrasses désertées rêvent d’une clientèle moins fugace. Mais le regard du promeneur solitaire dépasse les objets pour se fixer sur la ligne obsessionnelle de l’horizon. jcgayan@orange.fr

32

Flash! No.1


33


34

Flash! No.1


35


36

Flash! No.1


37


38

Flash! No.1


39


40

Flash! No.1


41


bretagne par Gil Cipierre

« On entre dans l’univers photographique comme dans un rêve étrange. Il s’ouvre sur un décor connu, tels ces bords de mer et architectures familières qui éveillent des souvenirs de vacances en Normandie. Et puis le surnaturel s’en mêle… les cieux sont chargés d’une lumière laiteuse et crépusculaire, les plages deviennent la proie des ombres à marée basse, les ponts tracent leurs courbes dans le vide, les cabines de bains défient courageusement l’immensité. Au seuil de cet appel, le promeneur solitaire hésite : courir à perdre haleine sur la jetée ? Se lancer dans le vide ? Arpenter les plages silencieuses ? Se protéger du vent derrière les massifs d’oyats ? Entre peur et fascination, entre rêve et réalité. » gilcipiere.com

42

Flash! No.1


43


44

Flash! No.1


45


46

Flash! No.1


47


48

Flash! No.1


49


migration par Jean-Laurent Gaudy

Passionné par l’architecture, j’ai découvert la Grande-Motte la première fois en été alors que la ville est envahie par les touristes. Cette station balnéaire qui ne ressemble à aucune autre m’a beaucoup inspirée et j’ai choisi d’y revenir plus tard dans l’année. À mon retour, en plein automne, j’ai découvert une facette tout aussi irréelle : la Grande-Motte hors saison. Désertée par les vacanciers, il ne reste alors plus que les quelques résidents et de rares échoppes. Au petit matin, les entrées maritimes forment un épais brouillard, qui se lève progressivement pour laisser apparaître les immeubles de cette architecture si particulière, presque inattendue... jeanlaurentgaudy.com

50

Flash! No.1


51


53


54

Flash! No.1


56

Flash! No.1


57


58

Flash! No.1


59


PAYSAGE FERROVIAIRE par Pascal Reydet

Passionné depuis l’âge de onze ans, je photographie les dimanches et parfois les autres jours. J’ai fait ma première photo avec un Instamatic Kodak en 1967. C’était un cygne glissant silencieusement sur le lac du Bois de Vincennes. Attiré par les choses simples qui nous entourent, par l’assemblage merveilleusement aléatoire du quotidien, j’aime explorer le banal et découvrir une signification à l’insignifiant. www.pascalreydet.com

60

Flash! No.1


61


62

Flash! No.1


63


64

Flash! No.1


65


66

Flash! No.1


67


FLASH! Prochain NumĂŠro Printemps 2013

www.magazine-flash.com facebook.com/magazineflash contact@magazine-flash.com

68

Flash! No.1


FLASH !