Page 1

NORD LE MENSUEL DES NORDISTES // 01

LE COLLÈGE NOTRE AVENIR


#ViveLeNord " J’ai pris cette photo aux Fêtes de Gayant à Douai, le matin du 9 juillet. La famille Gayant attend sur la place de l’Hôtel de Ville le départ pour le défilé. Avant que les porteurs entrent sous la jupe pour faire marcher et danser les géants, le public (enfants et adultes) peut aller librement en dessous. C’est un vrai moment de convivialité et de partage de traditions entre les grands et les petits. " Aurélie Kazimierski

@aure_ka Publié sur Instagram le 18 juillet

RETROUVEZ-NOUS SUR nord_departement @lenord departement.du.nord dailymotion.fr/Nord-le-Departement

N°1 - septembre 2017 Magazine distribué gratuitement aux Nordistes. Pour être ajouté à la liste de diffusion, contactez-nous : 03 59 73 85 29 - diffusionnord@lenord.fr Tirage : 1 176 788 exemplaires. Tous droits de reproduction réservés • ISSN : 2268-1396. Dépôt légal : septembre 2017. Directrice de la publication : Valérie Menault • Rédaction : Perrine Delporte-Lénart, Gaëlle Leplat, Isabelle Quilbé Da Silva, Arnaud Raes • Secrétariat de rédaction  : Emmanuelle Lemaître • Conception graphique et réalisation : Barbara Brassart, Coralie Lambriquet, Pierre-Loïc Malhaprez, Joan Ryckeboer, Patricia Wissocq • Responsable de production : Laurence Blondel • Chef de projet édition-fabrication  : Patrick Lenoble • Photographes : Dominique Lampla, Philippe Houzé, Cédric Arnould - Photothèque du Département du Nord • Service iconographique  : Barbara Bonny • Photogravure : Angelini • Impression : Lenglet Imprimeurs Contact rédaction : magazine@lenord.fr - 03 59 73 83 50 51, rue Gustave-Delory 59047 Lille Cedex Photo de couverture : C. Arnould


ÉDITO

Jean-René LECERF

Président du Département du Nord

Votre magazine fait peau neuve

Depuis quelques années déjà et plus encore depuis les dernières élections, nous sommes entrés dans une nouvelle ère des collectivités territoriales. Baisse des dotations de l’État, stricte limitation du « levier fiscal », politiques d’économies et de rigueur rythment désormais notre quotidien. Encore faut-il ne pas franchir la ligne jaune qui amènerait à abandonner sur le bord du chemin nos concitoyens les plus fragiles, à entraver l’activité et l’emploi et à porter atteinte à la qualité de vie de chacun. Aujourd’hui, par exemple, après l’explosion du Revenu de Solidarité Active et l’arrivée en nombre des mineurs étrangers isolés, l’arrêt brutal des contrats aidés et la nouvelle envolée du RSA qui en résulterait inéluctablement ruinerait les efforts départementaux pour rétablir son équilibre financier. Alors que le temps semble s’accélérer, n’est-il pas nécessaire, dans une démocratie vivante, d’associer chaque citoyen à la réflexion sur les évolutions de nos politiques et la recherche de réponses adaptées à nos difficultés ? Afin de permettre une plus grande réactivité face à l’actualité, j’ai souhaité que ce magazine vous parvienne chaque mois dans un format moins dense mais davantage tourné vers l’essentiel. Je souhaiterais que vos réactions, vos encouragements et vos critiques puissent aussi trouver leur place aux côtés de l’expression des différents groupes de notre assemblée. Ultime précision, cette évolution s’accompagnera d’une baisse significative du coût global de votre magazine. Bonne rentrée à chacun d’entre vous.

07

On en parle

04

DOSSIER

Libre expression

14

360° Nord

15

Agenda

18

Découverte

19

Pour la réussite de nos collégiens


Groupe PSA site d’Hordain

VALENCIENNOIS / Hordain

RETOUR À L’EMPLOI / Engagez-vous pour réussir ! Depuis janvier, un partenariat entre le Département et Sevelnord (PSA Hordain) favorise le retour à l’emploi des allocataires du RSA. L’idée : répondre aux besoins de l’entreprise dans le cadre du projet de modernisation du site de production automobile. Ce partenariat s’est concrétisé par l’embauche de 8 monteurs électriciens en Contrat initiative emploi (CIE), puis de 13 équipiers de production industrielle en contrat de professionnalisation de 12 mois en avril 2017 avec pour objectif l’acquisition du Certificat de la Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM). En septembre, 50 nouveaux équipiers de production industrielle devraient être recrutés. Ces actions ont été menées avec la plateforme de l’emploi et de l’insertion professionnelle du Valenciennois en lien avec le centre de formation (SOFIP) et la Région des Hauts-de-France via le dispositif Pass emploi. 4 I ON EN PARLE

« J’ai un emploi assuré pour un an. J’acquiers de l’expérience que je pourrai valoriser auprès d’autres entreprises », témoigne Jonathan Bouteille, l’une des premières personnes à avoir bénéficié de ce dispositif permettant au monde de l’entreprise de parfaire les formations des allocataires du RSA. Le Département entend bien poursuivre cette politique dynamique. Les résultats sont là : en un an, 4 500 personnes sont sorties du RSA pour un retour immédiat à l’emploi. Retrouvez la lettre d’information « Du RSA à l’emploi » sur lenord.fr


PATRIMOINE

Vaucelles, nouveau patrimoine départemental CAMBRÉSIS / Les Rues-des-Vignes

Classée Monument historique, l’abbaye cistercienne du XIIe siècle de Vaucelles devient patrimoine culturel départemental. En lien avec l’État et la Région, le Département y développera de nombreux projets culturels pour soutenir l’économie du Cambrésis. Le Département souhaite promouvoir ce lieu d’exception, bien connu des Nordistes, en pérennisant l’organisation de cérémonies privées qui participeront de son équilibre financier. www.vaucelles.com

P. Houzé

OBJECTIF EMPLOI

Les tables d’hôtes éphémères FLANDRE MARITIME

Quelle belle occasion pour des allocataires du RSA de travailler en équipe et de reprendre confiance ! Le challenge : réaliser et servir un déjeuner de saison à une vingtaine d’invités du territoire, chaque trimestre dans une commune différente. Portée par l’Association intercommunale pour l’insertion (AIPI) de Wormhout, cette action sur trois ans est financée par le Département dans le cadre de son appel à projet Objectif emploi. Une sensibilisation épanouissante aux métiers de la restauration ayant déjà permis à deux participantes de retrouver du travail.

P. Houzé

CITOYENNETÉ

Nos collégiens prêts à sauver des vies CAMBRÉSIS / Cambrai

Connaissez-vous les Cadets de la Sécurité civile ? Ce sont des collégiens formés aux gestes qui sauvent, à la sécurité routière et à la prévention incendie par le Service départemental d’incendie et de secours du Nord (SDIS). Le dispositif a été expérimenté au collège Lamartine à Cambrai et va s’étendre à 11 nouveaux collèges dès cette rentrée. Ce sont 200 élèves supplémentaires qui vont ainsi devenir ambassadeurs de la sécurité dans leur établissement scolaire et bien au-delà. Bravo à eux !

C.Arnould

SEPT. 2017 MAGAZINE NORD I 5


C.Arnould


POUR LA RÉUSSITE DE NOS COLLÉGIENS

Le Département s’engage... Il existe un potentiel en chaque élève et le collège est l’endroit où il s’épanouit. C’est avant tout le lieu d’éducation par excellence où se construisent les connaissances et la culture des élèves. Via les politiques mises en œuvre, les compétences de chacun sont encouragées grâce à un environnement accueillant, fonctionnel et moderne, où tout est facilité pour assurer leur avenir dans un bienêtre éducatif. Dans ce dossier, projet éducatif, plan numérique, Conseil départemental des jeunes, restauration scolaire en approvisionnement local, ou encore mobilité des élèves en situation de handicap, ouvrent cette rentrée 2017.


C. Arnould

Le collège Gambetta a été doté de 180 tablettes par le Département.

OBJECTIF, TOUS CONNECTÉS ! En passant au numérique, les collèges favorisent la fluidité et la réciprocité des informations entre familles, élèves, professeurs et administration, notamment pour le travail et les résultats des collégiens. À Lys-Lez-Lannoy, le collège Gambetta est l’un des premiers à l’avoir expérimenté. Ici, des écrans d’information ont été installés il y a quatre ans à la cantine, dans le hall et la salle des professeurs. Un ordinateur est mis à disposition dans l’établissement pour les parents qui n’auraient pas internet. L’espace numérique de travail (ENT) existe depuis trois ans. « Y figurent les informations qui ont besoin d’être diffusées aux parents et aux élèves  », explique Maïté Duvivier. Ce professeur d’histoire-géographie utilise aussi l’ENT pour rendre accessible des supports permettant de mieux préparer les cours (vidéos, articles…). Pour Geoffrey Groux, qui représente les parents, « c’est un super outil de communication qui me permet d’avoir toutes les informations sur la vie de ma fille au collège : prendre un rendez-vous avec un prof, regarder les notes, vérifier l’emploi du temps ou les devoirs… ». 8 I DOSSIER POUR LA RÉUSSITE DE NOS COLLÉGIENS

Depuis deux ans, les parents peuvent aussi payer les repas en ligne ou par chèque via une borne située dans le hall. 95% des parents utilisent ce service. « Cela évite à ma fille d’avoir de l’argent sur elle ou un chèque qu’elle peut perdre », explique Geoffrey Groux. En janvier, le collège a été doté par le Département de 180 tablettes que les enseignants utilisent régulièrement comme le souligne Maïté Duvivier : « L’intérêt pédagogique est réel. Nous varions supports et activités. En géographie, nous réalisons des croquis de paysage. Cela favorise l’apprentissage et met tout le monde au même niveau, notamment dans les 6es inclusives. » Naomie, 11 ans confirme : « Nous pouvons voir les articles faits par les autres élèves, recevoir des liens envoyés par le professeur. Nous apprenons plus vite ! » / lenord.fr/collegenumerique


C. Arnould

Comme 3 700 élèves en situation de handicap, Hugo utilise un transport spécifique domicile / établissement scolaire.

UN TAXI VERS LA RÉUSSITE Neuf heures. Hugo arrive au collège Lamartine, à Cambrai. Il vient de passer 40 minutes dans un taxi : «  Je le prends chez lui à Vendegies-sur-Ecaillon », explique Philippe Langlet, le chauffeur. Hugo fait partie des 3 700 jeunes Nordistes en situation de handicap dont le transport entre le domicile et l’établissement est pris en charge par le Département. L’adolescent ne pouvait pas être scolarisé dans son collège de secteur car en plus de sa maladie, il est dyscalculique*. Il a fallu trouver un établissement adapté à sa situation. C’est le cas du collège Lamartine dont les classes ULIS permettent l’accueil des élèves en situation de handicap. « Je rejoins la classe ULIS uniquement pour les maths. Sinon, je suis les autres cours normalement », raconte Hugo.

« À son entrée en 6e, nous avons demandé une dérogation pour ce collège puis une prise en charge de transport par le Département. Hugo a d’abord bénéficié d’un transport collectif. Mais il arrivait trop tard le soir. Sa maladie l’oblige à bénéficier de soins à domicile douze heures par jour. Nous avons fourni un certificat médical et demandé un transport individuel pour ne pas perdre une minute », explique Christine Delzant, sa maman qui ne peut assurer ce transport. « Cela me facilite la vie et les aménagements dont je bénéficie me permettent de suivre une scolarité normale », conclut Hugo qui peut ainsi faire sa rentrée en 3e en septembre, comme tous ses camarades. Dès la rentrée 2017, les jeunes concernés pourront choisir le transport le plus adapté selon qu’ils se déplacent seuls, en étant accompagnés, en famille, ou en ayant besoin d’un transport adapté. / * La dyscalculie est un trouble des apprentissages numériques

Direction des Transports : 03 59 73 67 40. Retrouvez le témoignage de Hugo sur lenord.fr/transport-handicap SEPT. 2017 MAGAZINE NORD I 9


LES COLLÉGIENS RAMÈNENT LEUR SCIENCE La 18e édition du projet " Sciences collèges Nord " a réuni le 7 juin dernier, au Forum des Sciences (coordinateur de l’opération) plus de 200 collégiens représentants 34 établissements. Ils ont présenté le fruit d’une année de travail mené avec leurs enseignants. Édition 2017/2018 : inscription en ligne gratuite du 4 septembre au 10 novembre 2017 forumdepartementaldessciences.fr

Cette opération permet de soutenir des projets pluridisciplinaires qui sensibilisent les collégiens aux questions de culture scientifique et technique. Astronomie, développement durable, patrimoine… : libre cours était donné à leur imagination. Les collèges Saint-Exupéry d’Onnaing et Jean-Jaurès de Lomme l’ont bien compris en proposant des saynètes sur le thème de la mine. Le collège Sainte-Marie de Beaucamps-Ligny s’est vu décerner le premier prix du public par les visiteurs. Emma est l’une des élèves de 5e qui a travaillé sur le projet " 20 mill’yeux sur les mers ". Elle maîtrise à la perfection le sujet qu’elle présente spontanément : « Cela m’a appris à travailler en groupe, à concrétiser un projet. Nous avons préparé des exposés, fait une sortie à Dunkerque », explique-elle tout en détaillant l’herbier et les maquettes réalisées.

C. Arnould 10 I DOSSIER POUR LA RÉUSSITE DE NOS COLLÉGIENS

Abdelwahad Toumi est professeur de technologie au collège Boris Vian de Lille : « Nous participons pour la 3e année. Cela permet de valoriser les sciences, surtout auprès des filles. Les élèves évoluent beaucoup à l’oral, ils apprennent à utiliser les outils et le langage scientifique. » Au total, 10 prix différents ont été remis. /


Contribuer à la réussite des collégiens, c’est assurer leur réussite éducative complète - au collège et dans leur vie de citoyen - et les accompagner à travers les politiques que nous mettons en place. Joëlle Cottenye, Vice-présidente en charge de l’Éducation et des Collèges lenord.fr/interview-joellecottenye C. Arnould

LA MÉDIATION : DES MOTS SUR LES MAUX Les incivilités et micro-conflits sont légion au collège. Lorsqu’ils ne nécessitent pas de sanction, des solutions alternatives peuvent être proposées… Au collège Maxence-Van-der-Meersch de Mouvaux, 12 élèves ont été formés par l’association AROÉVEN à la " médiation par les pairs ", un dispositif mis en place dans le cadre du Projet éducatif du collégien pour rendre les élèves acteurs de leur scolarité. Une équipe d’adultes de l’établissement a été formée. Puis un appel à candidature a été lancé pour les élèves de la 6e à la 3e. Sur 42 candidats, 12 ont été retenus avec l’accord de leurs parents. « Nous intervenons à la demande des élèves eux-mêmes ou d’un adulte qui a repéré une situation de conflit  », explique Chloé, élève de 4e. « La médiation se met en place sous 48 heures, elle se fait toujours à froid et dans le respect d’un protocole précis pour légitimer l’action des mé-

diateurs », complète Daoula Founou, la coordinatrice pédagogique d’AROÉVEN. Après avoir pris connaissance de la situation, les médiateurs reçoivent les élèves concernés dans une salle dédiée, en toute confidentialité, même si un adulte reste à proximité : « Cela permet de résoudre les petits conflits grâce à la parole. Nous les aidons à trouver une solution », raconte Amaury, médiateur en 4e. Un questionnaire est rempli et chaque élève s’engage à suivre la décision prise à l’issue de cette médiation. Des bilans sont proposés régulièrement aux élèves médiateurs. « Cela favorise les réajustements concernant la méthode », note Daoula Founou. Une première évaluation sera menée dans le courant de l’année. Même si l’efficacité du dispositif est déjà visible : « Le climat au sein du collège est plus serein. Les médiateurs sont plus autonomes et responsables. Ils s’investissent même en dehors du protocole établi », assure Nicolas Declercq, le CPE. « Cela nous aide à mieux comprendre les élèves, et nous avons acquis de la maturité », confirme Amaury qui vient de recevoir son diplôme de médiateur. Marlène, élève de 5e,reconnaît avoir pris de l’assurance, « et puis j’aime aider les autres. » À la rentrée, de nouveaux élèves médiateurs seront recrutés en remplacement de ceux qui auront quitté l’établissement. / SEPT. 2017 MAGAZINE NORD I 11


BILAN 2016/2017 PROJET ÉDUCATIF DES COLLÉGIENS Subventions

15 € 20 € par élève

par élève/an

en internat

APPROVISIONNEMENT LOCAL 82 collèges sur 176

OBJECTIF

100%

AIDE À LA DEMI-PENSION

35 500 bénéficaires

3 PROJETS

adoptés par le Conseil départemental des jeunes • Lutte contre le harcèlement • L’approvisonnement local • Talents en Nord

lenord.fr/CDJ-mimandat

12 I DOSSIER POUR LA RÉUSSITE DE NOS COLLÉGIENS


QUOI DE NEUF POUR LA RENTRÉE ? COLLÈGES EN CHANTIER restructurations

Poix-du-Nord, collège Montaigne

Extension de l’externat (oct. 2017)

ACCÈS AUX PISCINES EN MILIEU RURAL

37

collèges bénéficiaires sur 73 concernés

COLLÈGE NUMÉRIQUE

100% connectés en haut débit fin 2017

Wallers, collège Jean-Moulin

Livraison des salles de technologie, pôle médico-social en finition, façades en cours de réhabilitation Houplines, collège Roger-Salengro

Travaux de démolition, désamiantage, démarrage des travaux de réhabilitation Pérenchies, collège Jacques-Monod

Travaux préparatoires reconstructions

Le Quesnoy, collège Eugène-Thomas

Livraison de la demi-pension et des salles culturelles Roubaix, collège Albert-Samain

138,2 M€

Fin du gros œuvre pour l’externat, la demi-pension et l’administration

Budget éducation-collèges 2017 Aide à la demi-pension : 7 546 000 € PEDC : 2 073 915 € Accès à la natation : 115 000 € Equipements numériques : 6 M€ ENT : 1 249 440 € (sur deux ans)

Le site Internet permet aux collégiens de trouver plus facilement un stage d’observation en entreprise. Parents, employeurs potentiels, pensez vous aussi à déposer vos offres ! monstagedetroisième.lenord.fr

SEPT. 2017 MAGAZINE NORD I 13


Luc Monnet / Bruno Ficheux

Didier Manier

Charles Beauchamp

Co-présidents du Groupe Union pour le Nord

Président du Groupe socialiste, radical et citoyen

Président du Groupe communiste républicain, citoyen et apparentés

GROUPE UNION POUR LE NORD

GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET CITOYEN

GROUPE COMMUNISTE, RÉPUBLICAIN, CITOYEN ET APPARENTÉS

L’État doit revoir sa copie Durant tout l’été, sous l’impulsion du Département du Nord, des travaux ont été menés dans les collèges afin que la rentrée de nos collégiens se déroule dans de bonnes conditions. Travaux de construction, de réhabilitation, de mise en sécurité, le Département du Nord aura investi plus de 66 millions d’euros en 2017 afin de satisfaire les besoins des établissements. Mais quels investissements pour nos collèges, demain ? Comme le prévoit la loi, le Département a le devoir d’entretenir les bâtiments des collèges. Encore faut-il qu’il en ait les moyens ? À cette heure, les efforts financiers consentis jusqu’alors pourraient ne pas suffire. Depuis 2015, la majorité départementale a entrepris un important plan d’économies de 150 millions d’euros afin de pallier le désengagement de l’État. Tout juste élu, le nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, annonce de nouvelles coupes dans le budget des collectivités territoriales sans, pour le moment, apporter de solutions à propos de la compensation des allocations individuelles de solidarité et l’accueil des mineurs non accompagnés. Nous serons fermes avec l’État pour que le Département du Nord ait les moyens financiers d’accompagner ses habitants dans leur quotidien.

14 I LIBRE EXPRESSION

Réussite des collégiens : la droite cultive l’inégalité des chances ! Entre 2011 et 2015, la gauche a défendu une politique volontariste en faveur des collégiens nordistes : Projet Éducatif Global Départemental, moyens pédagogiques supplémentaires dans les établissements, bourses départementales pour les familles les plus modestes, aides à la demi-pension, etc. Depuis 2015, la droite détricote un à un les dispositifs mis en place. Exit le Projet Éducatif, le transport gratuit des élèves en zone urbaine, les bourses départementales, le chèque sport en faveur des élèves de 6e pour s’inscrire dans un club ou le chéquier jeunes en faveur des 3e afin accéder à des activités culturelles. Sur le plan des moyens, la majorité départementale a décidé de réduire de 50% les crédits pédagogiques affectés aux établissements. Toutes les politiques ne se valent pas. La politique éducative de la droite n’est pas celle de la gauche qui défend la réussite de tous au collège. Encore récemment, la majorité départementale a modifié les modalités d’utilisation des salles de sport municipales par les établissements scolaires. Auparavant, le Département versait une compensation financière directe aux communes. Désormais, les collèges devront gérer eux-mêmes avec des moyens réduits. Résultat ? Tous les collégiens n’auront plus les mêmes chances d’accéder à un équipement public sportif de qualité et de proximité…

Ensemble, refusons le coup de force contre le monde du travail ! Dès le début de son mandat, le Président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON, choisit le passage en force pour poursuivre la casse du Code du Travail. Tout un symbole ! Le Parlement, qui vote les lois, est ainsi privé de tout débat de fond par ce véritable coup de force contre la démocratie que représente le recours aux ordonnances. Dans de telles conditions, quel mensonge de prôner après cela le « dialogue social » ! Sur le fond, cette réforme du Code du Travail suit, mais en les accentuant, les mêmes recettes que les gouvernements précédents afin de faciliter le recours aux licenciements et flexibiliser davantage les contrats de travail. Ainsi, les demandes des multinationales et de la finance sont satisfaites et les besoins des travailleurs en matière de sécurisation de l’emploi et de la formation sont oubliés. Le Chef de l’État affirme ainsi ses véritables valeurs : le choix des intérêts financiers sur l’intérêt du peuple de France. La riposte doit donc s’organiser contre la régression sociale. Elle doit s’exprimer avec force par la mobilisation. Le premier rendez-vous est fixé au 12 septembre, journée d’actions et de grèves dans toutes les entreprises et tous les services. Nous souhaitons au Président de la République de connaître une rentrée sociale offensive !


#Instameet

FANTAISIES AU FORUM DES SCIENCES Une fois n’est pas coutume, nous ouvrons une nouvelle rubrique à des photographes amateurs éclairés. Ceux-ci ont participé au premier Instameet co-organisé par le Département, au printemps dernier. C’était au Forum départemental des Sciences, à Villeneuve d’Ascq. Ils nous offrent leur singulier regard sur les coulisses et curiosités du lieu… ●

Villeneuve d’Ascq

jonasphotographiegalerie Smoking_pink


Je suis active sur Instagram depuis sept ans mais la photo est véritablement devenue une passion il y a un an, lorsque l’on m’a offert un appareil réflex. J’ai remarqué que mes photos, portraits, architecture, plaisaient. En septembre 2016, environ 400 personnes suivaient mon compte Instagram. Elles sont plus de 1 500 aujourd’hui. J’ai aimé l’ambiance conviviale de cet instameet, dans un lieu que je ne connaissais pas. Cela permet aussi de faire des rencontres avec d’autres passionnés de photo, d’échanger, de partager. Et puis, cet événement m’a donné une idée : l’an prochain, je vais au Vietnam, d’où je suis originaire, et je compte réaliser tout un travail photographique que j’aimerais exposer à mon retour. Au-delà, j’ai envie d’exercer un métier en rapport avec l’image.

MARION POTRIQUET @itsmarionp

1 @ aurelisticc 2 @ itsmarionp 3 @ lulu.lartiste 4 @ marmelade59

16 I 360° NORD FANTAISIES AU FORUM DES SCIENCES

1


2

3

4

Retrouvez les participants sur Instagram

#20ansforumdessciences


AGENDA

lenord.fr/agenda

SPORT Natur’sport Dans une ambiance familiale, venez découvrir gratuitement les sports de nature dans le Nord. Voile, équitation, kayak, course d’orientation, randonnée, tir à l’arc, etc. : il y en aura pour tous les âges et tous les goûts ! Certaines disciplines seront accessibles également aux personnes à mobilité réduite. Un événement organisé par le Département du Nord et le Comité départemental olympique et sportif du Nord dans le respect d’une démarche éco-responsable.

Musée de l’Elysée, Lausanne

Armentières Les 23 et 24 septembre 2017 Les Prés du Hem 03 20 59 92 59 sport59.fr

EXPO Tous dans la ronde L’association Tous dans la ronde promeut l’art en tant que moyen d’expression et surtout d’intégration. Chaque année, elle accueille des personnes en situation de handicap pour des stages de création artistique. L’exposition de leurs œuvres à côté de celles d’artistes confirmés valides montre que l’art peut être un langage commun au delà des différences. Douai Du 23 sept. au 2 oct. 2017 Salle d’Anchin, rue Fortier (14h -19h) forumassodouai.fr 18 I AGENDA

FESTIVAL Live entre les livres Initié en 2012 par la médiathèque départementale du Nord et l’association Dynamo, ce festival permet de découvrir de manière originale des talents régionaux sélectionnés pour les Inouïs du Printemps de Bourges. Dans tout le département, des médiathèques accueillent les musiciens pour des concerts conviviaux entre les étagères de livres. Gratuit. Nord De sept. à déc. 2017 liveentreleslivres.fr mediathequedepartementale. lenord.fr

EXPO Survie en Himalaya En 1902 et 1905, Jules Jacot-Guillarmod part à la conquête du K2 (8 611m). À partir du fonds photo du médecin et alpiniste, l’exposition salue l’exploit sportif et aborde la cartographie, la formation des glaciers, la physiologie humaine en haute altitude, etc. Une exposition du Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel (Suisse). Villeneuve d’Ascq Du 23 sept. 2017 au 4 mars 2018 Forum des sciences 03 59 73 96 00 forumdepartemental dessciences.fr

EXPO De Gaulle entre guillemets L’exposition met à l’honneur des citations connues ou méconnues de De Gaulle revisitées par des étudiants de l’École supérieure des Arts appliqués et du Textile de Roubaix (ESAT). À travers différents supports, ces jeunes vous invitent à découvrir leurs libres interprétations des citations du militaire et de l’homme politique. Lille Jusqu’au 1er oct. 2017 Maison natale Charles de Gaulle 03 59 73 00 30 lenord.fr/maisondegaulle


dé cou verte

TROP MIGNONNES LES CIGOGNES Des cigogneaux ont éclos au printemps dans l’Avesnois. Il y a quelques années, le Département avait procédé à l’installation de mâts permettant aux cigognes blanches de retour d’Afrique, de percher leur nid à cinq ou six mètres de haut. Sans succès. Et cette année, bingo ! Quatre couples semblent s’être parfaitement adaptés aux milieux humides des Espaces naturels sensibles du Département et donnent aujourd’hui à l’Avesnois un petit air alsacien. Longue vie aux petites cigognes !

lenord.fr/cigognesdunord

P. Houzé


EXPOSITION

Illustration : Samuel Guillot

17 DU 13 SEPTEMBRE 20 18 AU 23 JANVIER 20

FORUM ANTIQUE DE BAVAY

Allée Chanoine Biévelet - 59570 BAVAY - France

Tél. : +33 (0)3 59 73 15 50 - forumantique@lenord.fr - forumantique.lenord.fr négatif

Pantone 457

NORD le mensuel des Nordistes n°1- septembre 2017  

Dossier "Pour la réussite de nos collégiens" - Retour à l'emploi : engagez-vous pour réussir ! - Patrimoine : Vaucelles, nouveau patrimoine...