Page 1

M

N° 292

Juin Juillet-Août 2017

lenord.fr

A

G

A

Z

I

N

E


SOMMAIRE

Plus réactif et toujours plus proche, nouvelle formule du magazine dès septembre, 20 pages chaque mois... Retrouvez tous les liens Internet présents dans ce numéro : lenord.fr/292

N° 292 • Juin-juillet-août 2017

04-13

ACTUS

14

MODE D’EMPLOI 4

L’application Espaces naturels sensibles

15

LA BONNE IDÉE

L’alimentation durable inclusive

16 -17

RENCONTRE

Bernard Delcambre, Président de la MFH 14

18

LIBRE EXPRESSION

Tribunes des groupes politiques

19-28

DOSSIER TOURISME Mes envies en Nord

29-35

TOUT UN NORD

Le Nord en plus grand 19

16

36-37

BONS BAISERS de New Delhi

38-39

ÉVÉNEMENT « Bib’Estiv »

40-43

SORTIES 36

29

44-45

LU, ÉCOUTÉ, VU

Des livres et des CD à découvrir

46

HISTOIRE D’UN JOUR

Les 20 ans de la Villa Marguerite-Yourcenar 46

38

47

COMME UN CHEF !

51, rue Gustave-Delory - 59047 Lille Cedex Tél : 03 59 73 83 50

Magazine d’information du Département du Nord

departement.du.nord

2

Magazine distribué gratuitement à tous les habitants du Nord. Si vous ne recevez pas le magazine régulièrement ou pour le recevoir à partir d’un autre département, contactez-nous au 03 59 73 85 29 ou par courriel : diffusionnord@lenord.fr. Contact rédaction : magazine@lenord.fr ISSN : 2268 - 1396. Tirage : 1 175 688 exemplaires. Tous droits de reproduction réservés. © 2013 - 2017. Dépôt légal : juin 2017 Directeur de la publication : Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord • Rédacteur en chef : Arnaud Raes • Rédaction : Perrine Delporte-Lénart, Gaëlle Leplat, Isabelle Quilbé Da Silva • Secrétariat de rédaction : Emmanuelle Lemaître • Conception graphique et réalisation : David Hennion, Coralie Lambriquet, Patricia Wissocq • Responsable de production : Laurence Blondel • Chef de projet édition-fabrication : Patrick Lenoble • Photographes : Dominique Lampla, Philippe Houzé, Cédric Arnould - Photothèque du Département du Nord • Service iconographique : Barbara Bonny • Photogravure : Angelini • Impression : Lenglet Imprimeurs

departement.du.nord

Magazine Nord le Département

@lenord

Regardez les reportages : dailymotion.fr/Nord-le-Departement

lenord.fr


« Monsieur le Président, je vous fais une lettre, que vous lirez peut-être, si vous en avez le temps »… Vous venez d’être élu, par une majorité large mais disparate, à la magistrature suprême et tous ceux qui aiment notre pays ne peuvent que souhaiter votre succès. Je ne doute pas que vous connaissiez bien le Nord, vous avez évoqué à plusieurs reprises les difficultés auxquelles il est confronté, lors de votre intervention, comme candidat à l’époque, devant l’Assemblée des Départements de France. En charge de ce Département, le plus important de notre pays par sa population, je m’autorise à vous exprimer notre besoin d’être écoutés et si possible entendus. Ne pensez-vous pas que l’État doit à nouveau jouer tout son rôle de garant de la solidarité nationale et exercer son devoir de péréquation entre les territoires les plus favorisés et les autres ? Trouvez-vous équitable que le Nord assume l’essentiel du poids des allocations individuelles de solidarité et que la charge du Revenu Solidarité Active le pénalise aussi lourdement pour prix de sa seule faute : souffrir d’un taux de chômage largement supérieur à la moyenne ? Accepteriez-vous dans l’avenir des provocations comme celle du budget 2017 qui, par une disposition apparemment technique sur la dotation de compensation de

LETTRE À NOTRE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Le Département du Nord n’a pas l’intention de « déserter ». Nous avons stabilisé le nombre des allocataires du RSA, instauré des politiques nouvelles, sources à la fois d’économies et d’une qualité préservée, voire même améliorée, des services au public.

la réforme de la taxe professionnelle, accable nos Départements à l’exception… des deux plus riches ? Robin des Bois à l’envers en quelque sorte ! Laisserez-vous le poids de l’accueil des mineurs étrangers isolés peser sur les seules épaules de quelques Départements, dont le nôtre, alors que leur nombre explose, que le contrôle de leur âge est inexistant et la fraude aux documents incontrôlée ? Rassurez-vous, Monsieur le Président, le Département du Nord n’a pas l’intention de « déserter ». Nous avons stabilisé le nombre des allocataires du RSA, instauré des politiques nouvelles, sources à la fois d’économies et d’une qualité préservée, voire même améliorée, des services au public. Mais nous ne pourrons plus supporter très longtemps, alors que nos agents sont souvent les derniers à accueillir quotidiennement nos concitoyens les plus fragiles, que l’on nous enfonce à nouveau la tête dans l’eau alors que les efforts de chacun nous permettaient à peine de la relever. Ne nous décevez pas, Monsieur le Président. Sur notre territoire, le vote des habitants a de nouveau exprimé la colère sur le sentiment d’abandon. Ces cinq années qui viennent, chacun le sait bien, forgeront, et sans doute pour longtemps, notre avenir.

Jean-René LECERF Président du Conseil départemental du Nord

n°292 I Juin-juillet-août 2017

3


Philippe Houzé

ACTUALITÉS

Le projet a été mené par le Département en maîtrise d'ouvrage. L'architecte Olivier Deprez en a été le maître d'œuvre.

Cure de jouvence pour Molière à Villeneuve d'Ascq Montant de l'opération

5,75 M€  2 360 

TTC

Sur la durée du chantier,

HEURES

de travail ont été réalisées par des demandeurs d'emploi locaux dans un parcours d'insertion.

Démarrés en février 2015, les travaux de réhabilitation extérieure et intérieure du collège Molière sont achevés. Intégrés au Plan de maîtrise de l'énergie du Conseil départemental pour les collèges, les travaux ont permis d'améliorer sensiblement les performances énergétiques du bâtiment. Le renforcement de l'isolation thermique des façades et des toitures devrait en effet générer 20 % d'économies d'énergie. Tout en ayant donné au passage un sacré coup de jeune esthétique à l'ensemble de l'établissement. L'opération a aussi été l'occasion de requalifier les espaces extérieurs au niveau de la cour : les anciens préfabriqués ont été démolis et une nouvelle salle de permanence ainsi qu'un espace polyvalent de 150 m2, utilisable indépendamment du collège, ont été créés. Un plateau d'évolution sportif avec paniers de basket, buts de foot et vestiaires a également vu le jour. Enfin, un travail a été mené sur les flux de circulation pour une meilleure sécurité des élèves, des professeurs et des fournisseurs. L'intérieur du collège a aussi bénéficié de belles améliorations. Après analyse des surfaces d'enseignement, les espaces ont été redéfinis. « Maintenant notre Centre de documentation et d’information (CDI) est tout beau, tout neuf ! Des fauteuils ont été ajoutés et c’est beaucoup plus moderne avec du blanc et du orange », témoignent des élèves sur le blog du collège. Et Françoise Dupuis, principale du collège, résume ce qui semble être le sentiment général : « ce n'est que du positif ! » Gaëlle Leplat

4

Magazine Nord le Département


Cédric Arnould

Cédric Arnould

TÉMOIGNAGE

L'ancien presbytère de Rejet-de-Beaulieu est en cours de transformation. Il deviendra la nouvelle mairie grâce à l'aide du Département.

De la vie au village Les communes rurales ont peu de moyens. Pour les soutenir, le Département a initié, dès le 12 avril 2016, une politique d'aide aux Villages et bourgs. Illustration dans le Cambrésis. Rejet-de-Beaulieu, village limitrophe de l'Aisne. 270 habitants. Une école, deux classes, une salle des fêtes, un ancien plateau sportif. Pas de commerce. Pas même un bistro. Le collège le plus proche est au Cateau-Cambrésis, à 12 km. La mairie, attenante à l'école, est une maison d'habitation. Une grande pièce, un débarras, un grenier, pas de sanitaires. Depuis 2008, Augustine Noirmain s'active pour ses administrés : « Rejet-de-Beaulieu n'est pas un village qui meurt ! », expose-t-elle d'emblée. « Nous portons des projets pour lesquels les aides du Département nous sont indispensables. » Le projet phare de son mandat, c'est la transformation de l'ancien presbytère, belle bâtisse de brique et de pierre bleue, en mairie. Un chantier pharaonique pour la commune : 200 000 euros. Pour ce faire, il a fallu à madame le maire, frapper à toutes les portes. En particulier à celle du Département. Une aubaine. La nouvelle politique d'aide aux Villages et bourgs, portée par Guy Bricout, vice-président du Conseil départemental chargé de l'Aménagement du territoire, lui permet de financer le projet à 70 %. « On ne peut faire ces travaux qu'avec des aides », avoue Augustine Noirmain, « et le Département est très à l'écoute de nos besoins. » La politique Villages et bourgs permet en effet d'accompagner les projets des communes rurales de moins de 5 000 habitants en termes d'aménagement, de rénovation ou d'accessibilité. Cette politique est dotée de 10 millions d'euros cette année. Débutés en février, les travaux de la nouvelle mairie de Rejet-de-Beaulieu devraient s'achever début 2018. Un soulagement et une récompense pour Augustine Noirmain. Pour en savoir plus : lenord.fr/aides-amenagement#villagesetbourgs

Augustine Noirmain Maire de Rejet-de-Beaulieu

Les maires des petites communes rurales essayent de faire vivre leur village. Ici, nous sommes loin de tout ! Il nous faut faire preuve d'imagination, au travers de manifestations culturelles, de fêtes, du tourisme... J'ai pris connaissance de la politique d'aide aux villages et bourgs lors d'une réunion des maires du Cambrésis organisée cette année à Caudry, par le Département.

Arnaud Raes

n°292 I Juin-juillet-août 2017

5


©Ingeo

ACTUALITÉS

Le giratoire de Saint-Saulve sera construit en hauteur afin de fluidifier la circulation.

Contournement de Valenciennes : allez, on continue !

5,2 km de voirie nouvelle

pour un montant total de

109 M€ 

TTC

dont • 93,6 M€ du Département du Nord • 15,4 M€ de la Communauté d'agglomération Valenciennes métropole (CAVM) Besoin d'infos ? Le Département tient une permanence sur le chantier de l'échangeur de SaintSaulve les mercredis de 14 h à 17 h. Vous y aurez les réponses à toutes vos questions relatives aux travaux.

contournementnordde valenciennes.lenord.fr

La première tranche des travaux s'est achevée le 6 février dernier avec la mise en service d'un giratoire à Bruay-sur-l'Escaut et de son raccordement à la voirie locale. Deuxième étape : la construction de l'échangeur dénivelé de Saint-Saulve. Le contournement nord de Valenciennes permettra de relier Raismes à SaintSaulve avec des connexions aux communes de Beuvrages et Bruay-surl'Escaut. Pour Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord, « ce projet d'envergure est non seulement un aménagement structurant du réseau routier départemental mais aussi un levier d'attractivité et de développement économique pour le Valenciennois. » Il permettra également d'améliorer le cadre de vie des habitants des communes traversées. À l'extrémité Est de cette voirie nouvelle, l'échangeur de Saint-Saulve va prendre la forme d'un giratoire dénivelé situé au carrefour des rues de l'Europe et Ernest-Macarez. Il servira de connexion entre le contournement et les RD 75 et 935. Sa construction va nécessiter deux ans de travaux. Depuis le démarrage du chantier du contournement en septembre 2016, le Département du Nord réunit un comité de suivi tous les trimestres environ. Celui-ci permet de mener le projet en concertation avec les riverains, les acteurs économiques et la ville de Saint-Saulve. Gaëlle Leplat

6

Magazine Nord le Département


Philippe Houzé

Devenir sapeur-pompier, ça s'apprend Une quarantaine de jeunes âgés de 12 à 18 ans vont rejoindre les rangs de l’école des jeunes sapeurs-pompiers du Cambrésis. Ce recrutement est le fruit d’un travail mené conjointement avec les différents centres de secours du secteur.

PRADELLES

La vieille église à neuf Construite au milieu du XVIe siècle, la tour de l'église Saint-PierreSaint-Paul est aujourd'hui en piteux état. Sa sauvegarde recquiert une intervention immédiate sur la maçonnerie, la charpente, la couverture, le campanaire, la menuiserie et la vitrerie des portes ainsi que sur les châssis et les fentes de lumière. Le coût total de ces travaux s'élève à 308 000 €, dont 80 300 € financés par le Département. Deux autres phases de travaux suivront, le closcouvert et l'intérieur de l'édifice ayant également besoin d'être rénovés. L'opération complète est estimée à 1 009 600 €. Un appel au mécénat a été lancé. Particuliers et entreprises peuvent y participer en se connectant sur : www.fondation-patrimoine.org/ les-projets/eglise-saint-pierre-saintpaul-de-pradelles

Philippe Houzé

Ils ont en moyenne 12, voire 14 ans, et ont proposé leur candidature pour devenir jeunes sapeurs-pompiers. Avant de suivre la formation qui durera quatre ans, ils ont au préalable passé un certain nombre d’épreuves : « Deux dates de recrutement ont été fixées », explique l’adjudant-chef Pereira, du centre de secours de Cambrai. « Les jeunes ont envoyé un CV et une lettre de motivation, puis ont passé des épreuves écrites et sportives. » Il s’agit par ce biais d’évaluer le niveau des futures recrues en orthographe et en calcul notamment, et leurs capacités physiques : « Ils doivent effectuer 25 m nage libre sans chrono puis 400 m chronométrés en athlétisme. » La formation sera dispensée dans deux centres pilotes : Cambrai et Caudry. En fonction des cours, les jeunes seront amenés à se déplacer dans d’autres lieux du secteur. À l’issue des quatre années, ils se verront délivrer le brevet national des jeunes sapeurs-pompiers qui permettra de leur ouvrir d’autres portes… Ce recrutement est issu d’un constat : les écoles de jeunes sapeurs-pompiers ne recrutaient plus depuis plusieurs années. Il manquait aussi de personnel pour encadrer bénévolement les jeunes. Aujourd’hui, une dizaine de personnes a été formée pour assurer l’encadrement de ce premier groupe. « Au total, nous sommes 25 bénévoles à nous mobiliser sur cette action », précise l’adjudant-chef Pereira. Un prochain recrutement aura lieu dans un an. Pour tout renseignement : contacter le centre de secours de Cambrai ou l’Adjudant chef Pereira au 06 18 53 38 74.

Isabelle Quilbé Da Silva

n°292 I Juin-juillet-août 2017

7


ACTUALITÉS

Philippe Houzé

Handicap : une infalsifiable carte CITOYENNETÉ

Ils chantent la différence Neuf jeunes du centre socioculturel du Syndical intercommunal de la région d’Arleux ont mené un projet musical qui vient d'aboutir à la réalisation de deux titres et à la formation d’un groupe : « Dez’ados ». L'action, financée par le Département, la CAF et la DILCRA*, a été menée avec les Mauvaises langues, groupe bien connu qui les a aidés pour les textes et la musique. « Le premier titre évoque d’où nous venons », explique Éthan, membre « Dez’ados », tout comme Baptiste qui poursuit : « La seconde parle du lien familial, de nos racines parfois lointaines. » Les jeunes ont goûté à la scène lors du festival des Enchanteurs à Lécluse et ont déjà d’autres projets en tête afin de poursuivre l’aventure. *Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme

La nouvelle carte de mobilité et d'inclusion (CMI) sera généralisée dans tous les Départements le 1er juillet 2017.

Le 28 avril dernier, le Département du Nord a lancé la carte de mobilité et d’inclusion grâce à un partenariat inédit avec l’Imprimerie nationale qui la fabrique près de Douai. Cette initiative a été prise bien en amont de la généralisation à tous les Départements prévue le 1er juillet 2017. Depuis le 1er janvier 2017, la carte de mobilité et d’inclusion (CMI) se substitue aux cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. Désormais délivrée par le Président du Conseil départemental (dont dépend la Maison départementale des personnes handicapées), cette nouvelle carte unique et infalsifiable est fabriquée par l’Imprimerie nationale sur le site de Flers-en-Escrebieux, chargée de sa sécurisation et de sa distribution. « Cette évolution était indispensable compte-tenu du nombre de personnes qui se trouvent dans la file d’attente et ce, en dépit de la performance reconnue de la MDPH qui traite ces dossiers », a assuré le Président du Conseil départemental Jean-René Lecerf. Ce système facilite le traitement des demandes. Le délai est désormais de deux semaines. « Il permet à la MDPH de se recentrer sur sa mission première : la notification des dossiers et l’accompagnement des personnes plutôt que de fabriquer des cartes », précise Geneviève Mannarino, vice-présidente en charge de l’Autonomie. La MDPH continuera d’instruire les dossiers de demande. Autre avantage, la réduction des coûts de fabrication qui passeront de 17 € à 4,50 € lorsque tous les Départements l’auront adoptée. Le remplacement de toutes les cartes se fera progressivement jusque 2025. Isabelle Quilbé Da Silva

8

Magazine Nord le Département


À la rentrée, les élèves retrouveront leurs cars habituels pour rejoindre leurs établissements scolaires.

À partir du 1er septembre, la Région Hauts-de-France prendra le relais du Département pour l'organisation du transport des collégiens. Mais concrètement, pour vous, rien ne change. Pendant plus de 30 ans, le Département a été chargé du transport des jeunes Nordistes vers leurs collèges et lycées. Il prenait également en charge, sous certaines conditions, le coût de ce transport. Avec l'entrée en vigueur de la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République), c'est à la Région que va incomber cette responsabilité dès la prochaine rentrée scolaire... Hormis pour les élèves en situation de handicap dont le Département continuera à assurer le transport. Tout cela peut sembler un peu complexe, mais pas de panique ! Le transfert de compétence d'une institution à l'autre va se faire dans la continuité. Pour la rentrée 2017-2018, les demandes permettant de bénéficier de la prise en charge financière du transport scolaire de vos enfants se feront toujours : • en ligne sur le site transportscolaire.lenord.fr • sur papier via un formulaire délivré par l'établissement scolaire. Et ce qui ne changera jamais, c'est l'obligation pour vos enfants d'attacher leur ceinture dans le bus ! Afin de les protéger au mieux en cas d'accident, le Département mène actuellement une campagne de sensibilisation dans les autocars et les établissements scolaires.

IMMOBILIER

Le Département vend sur Internet Quel point commun entre l'Inspection académique de Lille (photo ci-dessous), le Tribunal de commerce de Tourcoing ou d'anciennes maisons d'habitation à Armentières et Hem ? Réponse : ces bâtiments sont propriétés du Département du Nord. Un héritage du passé, lourd à gérer. Aussi, ces biens immobiliers sont les premiers à être mis en vente sur une page Internet dédiée. Il s'agit de dynamiser la gestion du patrimoine bâti départemental et d'accroître les recettes budgétaires. Les procédures de commercialisation sont de deux ordres : la vente en continu ou par appels à candidatures, pour les biens atypiques. Descriptions et formalités sur lenord.fr/ventesimmo Cédric Arnould

Philippe Houzé

Tout roule pour la prochaine rentrée

Gaëlle Leplat

03 59 73 67 40 lenord.fr/transportscolaire

n°292 I Juin-juillet-août 2017

9


ACTUALITÉS

Cédric Arnould

Les petits ambassadeurs du handicap

Philippe Houzé

Des produits couleur locale au collège de Mouvaux

AVESNOIS

Leur démarche citoyenne est exemplaire. Dix d’élèves du club Interact du collège Coutelle de Maubeuge préparent activement la rentrée de leurs futurs camarades. En effet, dans le cadre d’une nouvelle ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire), le collège s’apprête à accueillir dans ses classes une dizaine d’enfants présentant des troubles des fonctions cognitives. Pour préparer l’établissement, le club des collégiens se documente sur le handicap sous toutes ses formes, rencontre des familles d’enfants handicapés et passe dans les classes pour sensibiliser les autres élèves. « Nous sommes fiers de montrer que nous pouvons nous adapter », confie Bathoche Mahious, principal de l’établissement. Le club préparerait même un clip vidéo sur le handicap, avec des paroles écrites par les élèves et une mélodie composée par un professionnel. Une première en France…

10 Magazine Nord le Département

Le bar à salades est très prisé par les élèves. Il attire par ses couleurs et la fraîcheur de ses produits..

Le collège Maxence Van-der-Meersch s’ajoute à la liste des établissements ayant franchi le pas de l’approvisionnement local. Une démarche récente qui est amenée à se développer. À l’entrée de la cantine, une fois la chaîne de self passée, élèves et professeurs accèdent au bar à salades ou à soupes, selon la saison. Un espace où chacun vient se servir à sa guise. Ici les légumes sont colorés, la présentation soignée et les odeurs aiguisent l’appétit. Au-dessus de chaque plat concerné, une étiquette permet d’identifier les produits issus de l’approvisionnement local. « Nous souhaitions nous lancer dans la démarche depuis plusieurs années. Mais il nous a fallu du temps pour savoir comment procéder », explique Valérie Lelièvre, la gestionnaire du collège. La création de la plateforme approlocal.fr a donc été perçue comme une aubaine. Ce site de commandes en ligne, réservé aux professionnels, a été mis en place par la Chambre d’agriculture du Nord - Pasde-Calais. « Nous avons accès à une liste de produits locaux et de producteurs avec lesquels nous sommes en relation directe. » Des rencontres chez les producteurs et avec d’autres collèges confortent l’établissement dans son choix. « Je connais les produits que je travaille et je peux proposer des légumes de saison », assure le chef cuisinier du collège, Serge Patfoort. Une démarche à laquelle les élèves sont sensibles d’autant plus que « cela fait travailler les producteurs locaux », relève Nino, 14 ans. D’ici un an, le collège espère que l’approvisionnement local représentera 25 % des produits achetés. « Nous visons l’équilibre financier et le coût de ces produits est raisonnable », conclut Valérie Lelièvre.

Isabelle Quilbé Da Silva


EN TRAVAUX

Tous dehors pour mieux apprendre Cédric Arnould

Bertry et Cambrai

Les animations sont encadrées par des spécialistes de l'éducation à l'environnement.

Grâce au programme départemental " Offrons la nature aux collégiens ", plusieurs milliers d'élèves profitent chaque année d'une animation pédagogique dans un Espace naturel sensible protégé et aménagé par le Département. Mont-Noir, Parc départemental Marguerite-Yourcenar, un matin de printemps. Aux chants des oiseaux se mêle un autre bruit joyeux : deux classes de 6e du collège Saint-Jude à Armentières participent à une animation dans le cadre du programme " Offrons la nature aux collégiens ". « Le contenu de notre offre est validé par l'Inspection académique », explique Thierry Tancrez, chargé de mission à la direction adjointe Ruralité et environnement du Département du Nord. « Les animations collent au programme des Sciences de la Vie et de la Terre et nous nous efforçons de nous adapter à la réforme du collège en proposant des animations qui permettent de croiser les matières. » Éric Dubois, animateur de l'association Nord Nature Chico-Mendès, poursuit « Les animations durent une demi-journée et les enfants sont toujours en activité. On essaie de diversifier les approches : scientifique, ludique, sensorielle, etc. » De quoi permettre aux collégiens d'acquérir autrement des connaissances liées au programme scolaire, tout en s'appropriant leur environnement et les enjeux de sa préservation.

Des travaux de voirie vont être entrepris par le Département à partir de septembre et pour une durée de deux mois dans ces deux communes. À Bertry, la RD 98 et la RD 98a sont concernées. À Cambrai, il s’agit de la RD 114, un axe routier très fréquenté, notamment par les personnes qui se rendent au supermarché. Dans les deux cas, la chaussée sera renforcée et les bordures et caniveaux remplacés. Ces aménagements vont permettre d’apporter plus de confort et de sécurité aux usagers et aux riverains. Des heures d’insertion seront effectuées dans le cadre de ces opérations. Coût des travaux : 766 000 € pour Bertry 527 000 € pour Cambrai.

Douai Le Département du Nord procède à la création d'aménagements cyclables sur la RD 125, rue Berthe-Garnier. Ces aménagements vont permettre d'assurer la jonction entre deux sections déjà aménagées : rue Robespierre à Cuincy, section comprise entre le giratoire du collège Canivez et le pont de la Deûle à Douai. Les travaux devraient s'achever début août. Le coût des travaux est de 500 000 € répartis entre la ville de Douai (320 000 €) et le Département (180 000 €).

Gaëlle Leplat

Groupement Graine Pays du Nord 03 62 65 43 47 grainenpdc@free.fr www.grainepaysdunord.fr

Département du Nord Direction adjointe Ruralité et Environnement

03 59 73 58 31 lenord.fr/natureauxcollegiens

n°292 I Juin-juillet-août 2017

11


ACTUALITÉS

Le volley tourquennois dans la cour des grands

SANTÉ

Le planning familial au cœur de Douai

© Par passion du volley

La Maison de santé pluridisciplinaire accueille depuis quelques mois les consultations gratuites et ouvertes à tous du centre de planification médicale et du service de prévention santé. Et ce, en plus des permanences de la PMI. Ce retour au centre-ville a été rendu possible via un accord entre le Département et le Centre hospitalier, dont les professionnels assurent les permanences. « Cela évite aux jeunes filles et aux femmes de se rendre à l’hôpital ; nous assurons l’accueil en toute confidentialité », précise Stéphanie Djemaa, conseillère conjugale. 03.27.94.72.60

Le TLM est le seul club de volley nordiste à évoluer en Ligue A.

CASSEL

Un musée quatre étoiles

Le Tourcoing Volley-ball Lille Métropole (TLM) est l'un des 21 clubs soutenus par le Département dans le cadre de sa politique en faveur de l'excellence sportive. Il vient d'être sacré champion de France de Ligue B et évoluera en Ligue A dès la saison prochaine.

Le Musée départemental de Flandre a obtenu le label national de l’accessibilité pour les quatre handicaps (visuel, auditif, moteur et mental). Ici, tout est fait pour bien visiter les collections : adaptation du parcours, répliques tactiles des œuvres... Bravo !

Dominique Lampla

museedeflandre@lenord.fr Musée de Flandre, Place de Cassel.

« La saison 2016-2017 restera pour nous l'une de ces saisons qui font rêver... Le TLM a gagné tous ses matchs sauf trois, et le public a toujours été au rendezvous. Pour notre dernier match à domicile contre Rennes, 2 800 personnes sont venues nous soutenir, un record pour la Ligue B ! », raconte Yann Lavallez, ancien joueur professionnel et manager du club depuis 2014. Il faut dire que l'enjeu était de taille : un titre de champion de France de Ligue B et une montée en Ligue A en cas de victoire 3-0. Objectif atteint ! Mais le manager voit déjà plus loin : « Notre avenir sportif étant écrit pour la saison prochaine, nous allons travailler à la réorganisation du TLM, en essayant de conserver un socle de bons joueurs tout en renforçant les postes clés. C'est la première année que nous collaborons avec le Département et ce partenariat est l'une des clés de la réussite de notre projet sportif et structurel. À moyen terme, nous visons les playoffs de la Ligue A (les huit meilleurs clubs de la saison régulière), et souhaitons redonner au TLM la dimension européenne qu'il avait au début des années 2 000. » Dans le cadre de son partenariat avec le Département, le TLM organise de nombreuses actions envers les collégiens ou les jeunes en milieu rural. « Le club entretient une vraie relation de proximité avec le public. C'est une valeur que nous défendons et que nous tenons à préserver », conclut Yann Lavallez. Gaëlle Leplat

12 Magazine Nord le Département


Philippe Houzé

Année studieuse pour les conseillers juniors

Les conseillers juniors ont appris à défendre leur dossier face aux autres membres en argumentant avant qu'il ne soit soumis au vote.

Les élus du Conseil départemental des jeunes terminent leur première année de mandat. Ils présenteront leurs projets préparés en commissions lors de la séance plénière du 21 juin 2017. Depuis janvier, les 82 élus juniors se réunissent régulièrement en commissions : culture, solidarité, ruralité sont les trois thématiques qu’ils ont retenues et au sein desquelles ils se sont répartis. Encadrés par l’équipe du Conseil départemental des jeunes (CDJ), ils ont nourri leur réflexion avec des conseils des professionnels des différentes thématiques qui sont intervenus en réunions de travail. Deux projets ont été retenus par commission. « Nous avons appris la méthodologie de projet qui va nous servir dans d’autres situations », explique Axel Dequin, membre de la commission ruralité et élu du canton d’Aulnoy-lezValenciennes. « Au sein de chaque commission, nous nous sommes répartis en sous-groupe pour travailler sur un projet différent qui sera soumis au vote lors de la séance plénière de mi-mandat en juin », poursuit Mathilde Libéral, membre de la commission solidarité et élue du canton de Lille 2. L’année prochaine sera consacrée à la concrétisation de leurs projets en lien avec les partenaires internes et externes. Étude de faisabilité, définition des points de blocages pour essayer de les lever… « Ils vont construire les bases du projet aussi loin que possible puis les services prendront le relais pour la mise en œuvre », conclut Nahéma Bihat, l’une des trois chargées de projet au CDJ.

AVESNOIS

Un peu plus de répit à Le Quesnoy Pour soulager les personnes en situation de handicap grave et leur famille, l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) a ouvert en mai une unité d’accueil temporaire à Le Quesnoy. « Que ce soit pour un séjour de répit, pour un court hébergement ou pour un accueil d’urgence, nous proposons un accueil temporaire modulable aux personnes adultes de plus de 20 ans en situation de handicap moteur ou intellectuel », explique Stéphanie Deloch, éducatrice coordinatrice au sein de l’APAJH. Cette nouvelle unité est complémentaire de la Maison d’accueil spécialisée située à proximité. « L’objectif est de pouvoir aider ou assister les familles qui ont besoin de souffler ou de faire garder temporairement leur proche en situation de handicap ». Huit places d’hébergement ainsi que deux places d’accueil de jour sont disponibles sur notification de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), dans la limite de 90 jours par an. APAJH du Nord 03 27 09 18 48 uatpierremailliet@apajhnord.fr

Isabelle Quilbé Da Silva

lenord.fr/CDJ

CDJ Nord

n°292 I Juin-juillet-août 2017

13


MODE D’EMPLOI

ENS Nord, la nature dans votre poche ! C’est quoi ? Une nouvelle application mobile, pendant numérique du « guide des rendez-vous nature ». Elle vous permet de parcourir et de programmer des centaines de sorties sur tout le département. Découvrez également les richesses des Espaces naturels sensibles grâce aux fiches illustrées.

Comment ça marche ?

Les prochaines sorties proposées mises à jour quotidiennement

Téléchargeable gratuitement sur Google play ou l’AppStore. Recherchez « ENS NORD » ou flashez le QRcode, téléchargez et profitez d’une application 100 % nature !

Bon à savoir ! L’accès aux rubriques

L’application est régulièrement mise à jour par les équipes du Département pour vous offrir toujours plus de contenus. Prochainement : de nouvelles fiches thématiques, des lieux à découvrir et un mini-jeu…

Aller plus loin... Rendez-vous sur la page lenord.fr/rvnature Le moteur de recherche (villes, types de sorties…) Vos coups de cœurs et vos commentaires Twitter

14 Magazine Nord le Département


LA BONNE IDÉE

« Mieux manger pour tous et pour demain » Le programme franco-belge AD-In, Alimentation durable inclusive, vient de démarrer. Il vise à rendre l’alimentation durable accessible à tous, et en particulier aux personnes les plus vulnérables. Aux côtés de l’Observatoire de la Santé du Hainaut, chef de file belge du projet qui va s’étendre sur quatre ans, le Département du Nord est impliqué dans cette démarche de coopération transfrontalière.

Dominique Lampla

Concrètement, AD-In entend tester, modéliser puis L’alimentation durable est celle qui contribue à la démultiplier des actions qui promeuvent l’alimentasécurité alimentaire et nutritionnelle avec de faibles tion durable sur le territoire transfronconséquences sur l’environnement. talier. Formations-actions pour les Le projet AD-In vise à lutter contre En chiffres acteurs relais (centres sociaux, CCAS, les inégalités sociales de santé en associations), mise en place de défis permettant à chacun d’exercer Le Département du Nord a alimentaires participatifs ou encore son droit à une alimentation voté un financement du projet création de dispositifs d’accompagnedurable. « Le Nord et le Pas-deà hauteur de 321 408 € sur ment locaux, sont quelques-uns des Calais, ainsi que la province belge quatre ans, comprenant une axes du projet. du Hainaut, vivent une situation participation du Fond européen de développement régional « Nous allons aussi travailler sur le sanitaire et sociale difficile. Le taux (FEDER) à hauteur de développement des compétences de maladies chroniques liées à 160 704 €. psycho-sociales : apprendre à résister une alimentation déséquilibrée de à la publicité, être créatif dans faible qualité nutritionnelle y est son alimentation, etc. », explique particulièrement élevé », rappelle Benamar Touati, accompagnateur Sylvie Labadens, vice-présidente pédagogique de prévention (EPICéA) du Conseil départemental chargée chargé de la mise en œuvre d’AD-In des relations internationales et au Conseil départemental du Nord. européennes. « Tous ces éléments vont concourir à ce que les Dès lors, « AD-In a l‘ambition d’apporter des personnes puissent faire des choix responsables », solutions innovantes en mutualisant les moyens et espère-t-il. en partageant les expériences de chaque côté de la frontière », précise-t-elle. Gaëlle Leplat

Local. Le Département du Nord agit déjà pour promouvoir une alimentation durable via une ambitieuse politique de soutien à l’approvisionnement local, en particulier dans les collèges (ici à Cysoing). n°292 I juin-juillet-août 2017

15


RENCONTRE

Président de la Maison familiale hospitalière (MFH) de Lille, le Professeur Bernard Delcambre déploie toute son énergie pour faire fonctionner cet établissement qui accueille, pour une ou plusieurs nuits, des patients en ambulatoire et des familles.

Bernard Delcambre Textes : Isabelle Quilbé Da Silva | Photographies : Cédric Arnould

Nord le Département : qu’est-ce que la MFH ? Bernard Delcambre : Cet établissement a été créé en 1969. Il permet l’accueil et l’hébergement des familles de patients hospitalisés, de patients pris en charge en soins ambulatoires à la veille ou au retour d’une hospitalisation. Depuis 2014, la MFH est installée à proximité du CHRU et du Centre Oscar-Lambret (COL). Le nouveau bâtiment est plus fonctionnel et confortable avec une capacité d’accueil plus importante. Nous disposons désormais de 35 chambres, et nous pouvons recevoir des parents avec leurs enfants. Quels services proposez-vous ? Nous proposons l’hébergement avec le petit-déjeuner et le dîner, et un accès à des salons qui permettent de discuter, de lire ou de regarder la télévision. Les personnes qui restent plusieurs jours, voire plusieurs mois, ont accès à une cuisine pour préparer leur déjeuner et à une laverie. Nos bénévoles sont présents pour accueillir les personnes ou faire visiter l’établissement. Le soir, ils partagent le repas des résidents pour éviter l’isolement. Qui sont vos résidents ? Ce sont des personnes qui accompagnent un proche hospitalisé, des patients qui doivent subir des soins en ambulatoire. La majorité des personnes reste une nuit, mais celles qui bénéficient de soins en ambulatoire, notamment au COL, peuvent venir plusieurs

16 Magazine Nord le Département

mois. La MFH évite ainsi les nuits d’hospitalisation inutiles. La majorité de nos résidents vient de la région mais des patients nous sont envoyés de tous les départements de France, Dom-Tom compris, et aussi du Niger, un médecin qui exerce là-bas ayant été formé à Lille. Quel est le prix de ces services ? Le séjour en demi-pension (nuit, dîner, petit-déjeuner) coûte de 38 à 62 € en fonction de la prise en charge partielle des frais par l’Assurance maladie reposant sur le niveau de revenus de l’assuré (régime général). Comment fonctionne la MFH ? C’est une association de loi 1901 qui fonctionne avec six salariés, un garde de nuit, et une quarantaine de bénévoles. Notre budget annuel est de 600 000 €. Nos ressources proviennent, pour les familles, de la participation de nos hôtes et de celle de l’Assurance maladie. Concernant les patients en soins ambulatoires (environ 20 % de nos résidents), la majorité d’entre eux voit leur séjour pris en charge dans le cadre de conventions passées avec le COL, les Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille et le CHRU (convention tripartite CHRU/ MFH/ Agence Régionale de Santé). Le nouveau bâtiment a été financé par de nombreux soutiens, publics et privés, dont la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France (les Pièces jaunes) et le Département du Nord.

Un lieu

« Le principe de la MFH est d’apporter un lit confortable et un accueil humain et solidaire. Le salon permet aux résidents de se retrouver et d’éviter l’isolement. »

Un objet

« Les témoignages recueillis dans ce cahier évoquent souvent l’importance d’une présence chaleureuse. »

www.mfh-lille.fr 3, place de Verdun 59000 LILLE 03 20 93 94 76


« La MFH évite les nuits d’hospitalisation inutiles »

n°292 I Juin-juillet-août 2017

17


LIBRE EXPRESSION

Luc Monnet

Bruno Ficheux

Tourisme : destination efficacité

Co-présidents du groupe Union pour le Nord

Groupe Union pour le Nord Le Département du Nord entreprend une refonte de sa politique dédiée au tourisme. Au regard des contraintes financières que subit toujours notre Département, de la nouvelle répartition des compétences institutionnelles (Loi NOTRe, MAPTAM…), mais aussi des évolutions des pratiques des touristes, le repositionnement des politiques menées s’avérait indispensable. Le tourisme dans le Nord génère près de 20 000 emplois directs, soit plus d’un tiers des emplois touristiques dans la Région des Hauts de France. C’est pourquoi, l’impact économique et le dynamisme territorial, qu’il véhicule, doivent être pleinement exploités. Toutefois, dans ce domaine, le Département ne peut pas agir seul. En effet, le tourisme est désormais une

Didier Manier Président du Groupe socialiste, radical et citoyen

compétence partagée entre la Région, le Département et les intercommunalités. Il s’inscrit donc pleinement dans une démarche partenariale. Attaché à la promotion des territoires ruraux, le Département accompagnera les acteurs du tourisme, notamment dans des projets innovants et activera ses différentes compétences pour valoriser des équipements, des sites… Le Département confirmera aussi son rôle d’acteur de l’activité touristique à travers ses équipements culturels, l’éco-tourisme, les nouvelles orientations de la station du ValJoly ou la nouvelle dynamique qui sera apportée à l’abbaye de Vaucelles.

Le Nord, terre d’excellence culturelle !

Groupe socialiste, radical et citoyen La période estivale peut être idéale pour découvrir ou redécouvrir les paysages de notre département mais également nos musées départementaux ! Le Nord compte des fleurons culturels, reconnus et distingués au niveau national. L’an dernier, le musée départemental Matisse s’est hissé à la 1ère place d’un classement du Journal des Arts. Le musée départemental de Flandre à Cassel s’est lui classé en 5e position. En outre, le Forum Antique de Bavay est considéré comme le 2e musée archéologique de France. Enfin, le nouveau Musée du Verre de Sars-Poteries, lancé par la majorité de gauche en 2014, a ouvert ses portes fin 2016 avec succès : il a enregistré 40 000 visiteurs dès les trois premiers mois.

Michel Lefebvre Pour le Groupe communiste républicain, citoyen et apparentés

Ces résultats sont le fruit d’une stratégie volontariste en faveur de la culture. Grâce aux investissements réalisés depuis de nombreuses années par le Département, le Nord bénéficie d’un réseau de musées hors du commun qui participe à la démocratisation culturelle, au rayonnement des territoires et au développement touristique ! Dans la période actuelle de contraintes économiques et de difficultés sociales, particulièrement vives dans certains territoires, nos politiques culturelles doivent être préservées et renforcées. La culture est une réponse aux divisions de la société sur lesquelles certains prospèrent politiquement. En temps de crise, les arts et la culture sont plus indispensables que jamais !

Droit aux vacances pour tous : un impératif de justice sociale

Groupe communiste, républicain, citoyen et apparentés Cette année encore, de nombreuses familles du Nord seront contraintes de rester à domicile, renonçant à tout départ en congé, faute d’argent. Et, comme dans bien d’autres domaines, le niveau de ressources des parents déterminera les possibilités de chaque enfant de s’évader de son univers quotidien. Comment admettre cette forme d’inégalité qui touche en premier lieu les plus jeunes ? Bien sûr, des actions volontaristes sont menées par des acteurs institutionnels (Région, CAF...) ou associatifs (Secours populaire français...) pour faciliter le départ en vacances des plus modestes.

18

Magazine Nord le Département

Mais l’Égalité républicaine, affichée aux frontons de nos bâtiments publics, impose d’aller plus loin. Chaque Française, chaque Français, et tous les enfants, doivent pouvoir découvrir les richesses de nos territoires, aller à la rencontre de lieux et de personnes sortant de leur ordinaire. Sortir de chez soi et voyager sont de formidables biais pour remédier au repli sur soi qui mine notre cohésion sociale. Pour en finir avec un déterminisme économique et social contraire à l’idéal républicain, nous continuerons à plaider pour la reconnaissance du droit aux vacances pour tous. C’est aussi un enjeu politique pour le Gouvernement.


DOSSIER

Mes envies en Nord Et si on faisait un bout de chemin ensemble pour découvrir les différentes facettes de notre département, au gré de ses territoires contrastés, de son histoire et de ses traditions ? Textes : Perrine Delporte-Lénart | Photographies : Dominique Lampla


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

INVITATION À LA DÉCOUVERTE Tourisme balnéaire, de mémoire, écologique. Le Nord se découvre au fil de ces pages. Il se vit aussi à travers les expositions « Mes envies », qui depuis juin 2016, animent la Maison du Tourisme de Lille.

« Le cycle d’expositions " Mes envies " permet de valoriser nos territoires, leurs atouts touristiques et de créer du lien entre tous les acteurs touristiques et culturels. Stands aux couleurs locales, œuvres d’art en tout genre, c’est une véritable vitrine du tourisme qui s’offre aux visiteurs », explique Brigitte AstrucDaubresse, vice-présidente du Conseil départemental en charge du Tourisme. Ces expositions sont le fruit d’un partenariat étroit avec les acteurs locaux. Après l’Avesnois, le Pays de Flandre et le Hainaut-Cambrésis, c’est au tour de la Flandre-Côte d’OpaleDunkerque de s’exposer cet été. « J’ai monté ces expositions dans l’espoir que les Nordistes se réapproprient leur propre territoire, en deviennent les ambassadeurs, au service de la mémoire collective. »

Arnaud Raes

Programme : Exposition Mes envies en Flandre Côte d’Opale Dunkerque

La batterie-fanfare de Fresnes-sur-Escaut était à l’honneur lors de l’inauguration de « Mes envies en Hainaut-Cambrésis ».

20

Magazine Nord le Département

Du 28 juin au 29 juillet, et du 22 août au 30 septembre, du mardi au samedi de 11 h à 18 h Maison du tourisme, place Rihour à Lille


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

LE LITTORAL A NATURELLEMENT LA CÔTE Christopher Nolan ne s’y est pas trompé : en consacrant son prochain film à Dunkerque, le cinéaste a scellé l’image du littoral du Nord. Des coquettes cabines de plage de Malo aux étendues sauvages du littoral, son cachet incomparable reste indissociable de son histoire. Ils sont là, plusieurs centaines, disséminés sur les dunes de Flandre, rappelant l’histoire de ce rivage : les blockhaus. Qu’importe, les quatre voisines en ont vu d’autres. Face à la mer du Nord, les dunes Dewulf, Marchand, Perroquet et Fossile, roulent leurs bosses. Elles constituent l’un des systèmes dunaires les plus remarquables d’Europe. Leur objectif : obtenir le label Grand Site de France.

Pour cela, elles travaillent d’arrache-pied avec l’aide du Département, dans une vaste opération d’entretien entamée cet hiver. Les broussailles laisseront place peu à peu à de vastes pâturages. Sur la dune Dewulf, huit hectares seront de nouveau accessibles au public grâce au programme européen Life +. Sur le chemin de Grande Randonnée du littoral, peut-être croiserez-vous Yanine et ses copines qui chaque semaine pratiquent la marche nordique, « papotent en redécouvrant les dunes. » Et pour les amateurs de sensations fortes, de nombreux sports nautiques vous attendent...

TÉMOIN D’UNE PETITE HISTOIRE DE LA GRANDE HISTOIRE Fort des Dunes de Leffrinckoucke Caché dans les dunes, le fort fut au cœur de l’opération Dynamo, un épisode décisif de la 2de guerre mondiale. En hébergeant la 12e division d’infanterie française, il permit d’arrêter l’avancée de l’armée allemande pour permettre l’évacuation de 350 000 hommes vers l’Angleterre. Témoin de l’histoire, le fort est aussi un exemple remarquable de l’architecture militaire. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h 30 à 18 h n°292 I Juin-juillet-Août 2017

21


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

Les espaces naturels sensibles du Département constituent autant de poumons verts à préserver. Il en existe en Métropole lilloise, comme à Thumeries, sur le site des Cinq-Tailles. 1 500 mouettes rieuses viennent chaque été en colonie de vacances à Thumeries. Attirées par les grands bassins qui servaient jadis à décanter les betteraves de l’entreprise sucrière Béghin-Say, elles règnent sur cette oasis. Dans une cacophonie joyeuse, elles côtoient en cette saison les oiseaux migrateurs et nicheurs, dont le fameux grèbe à cou noir, emblème du site. Rémy Béquart, garde départemental du site ornithologique des 22

Magazine Nord le Département

Cinq-Tailles, les connaît bien : « reconnaissables à leur bec fin et leur capuchon chocolat, elles nichent l’été et ne s’arrêtent jamais de piailler ! » Les 150 hectares du site sont aménagés pour tout public et offrent une mosaïque d’habitats pour les espèces locales. Dans la forêt de chênes et de charmes, peut-être croiserez-vous le troglodyte mignon, Robert-le-diable le papillon, des belettes, chevreuils, hermines… Pour terminer votre balade, empruntez « l’allée cathédrale » dont le bruissement des peupliers est comparable au ressac des vagues, et repartez en toute sérénité.

Photographe : @jonasphotogalerie Modèle : @smoking_pink

LES CINQ-TAILLES À DEUX PAS DE LILLE

ZOOM SUR

Le Forum des Sciences Le 8 avril, une rencontre d’instagramers (photographes amateurs diffusant leurs photos sur Instagram) a été organisée au Forum des Siences à Villeneuve d’Ascq. Venez découvrir 20 photos originales :

• au Forum des Sciences

1 place de l’Hôtel de Ville à Villeneuve d’Ascq, jusqu’au 25 juin

• à l’Hôtel du Département. 51 rue Gustave-Delory à Lille du 30 juin au 13 juillet

Retrouvez toutes les photos sur Instagram avec le hashtag #sfs080417.


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

LE BONHEUR EN TERRE NOIRE Le Hainaut-Cambrésis, un territoire de contrastes qui joue avec son histoire. Qui eût cru il y a cinquante ans, que des Nordistes se baigneraient dans l’étang d’un terril et qu’un véritable tourisme de recyclage industriel verrait le jour sur un territoire marqué par l’activité de nos ancêtres ? Situé dans le parc naturel ScarpeEscaut, la base de Rieulay et son ancien terril des Argales accueille des randonneurs, cavaliers, vététistes, sportifs, et s’est adapté pour accueillir les personnes à

mobilité réduite. Les plus curieux iront jusqu’à emprunter la voie verte des Gueules noires. Cette ancienne voie de cheminde-fer des mines relie Péruwelz en Belgique à Anzin et traverse les villes riches d’art et d’histoire de Cambrai et Valenciennes. Le Hainaut-Cambrésis, surprenant, est aussi un territoire d’excellence, avec son musée des dentelles à Caudry, un joyau d’art intemporel.

LES CHEVRETTES DU TERRIL Perchées sur les flancs de Rieulay, une cinquantaine de chevrettes débroussaillent à longueur de journée le vieux terril. Grâce à elles, le mont de schiste conserve sa splendide noirceur. Hébergées dans la chèvrerie de Paola et Julien Graf, elles se prêtent volontiers aux ateliers biberon, traite et caresses pour les visiteurs avides de découvrir cette ferme écologique. www.chevrettesduterril.fr

pnr-scarpe-escaut.fr

n°292 I Juin-juillet-Août 2017

23


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

RANDONNÉE SUR MESURE Les amateurs de marche vont apprécier en ce territoire les réseaux de randonnée de Flandre.

Moulin de Boeschèpe Sur les hauteurs des Monts de Flandre, par beau temps, un joli panorama s’offre à vous sur quatre moulins des Flandres (Drievenmeulen, Noordmeulen, Steenmeulen, Moulin de la Roome).

24

Magazine Nord le Département

Patrick Jamin, du Comité départemental de randonnée pédestre du Nord, vous emmène pour une balade familiale sur le réseau Point nœud *. « Le concept ? Créer son parcours randonnée sur-mesure. Le matériel ? Une carte et une brochure (cf p.28), et c’est parti ! » Au départ de Berthen, différents monts s’offrent à vous. Le point de vue du haut de l’abbaye du Mont-des-Cats vaut le détour avec au loin le moulin de Boeschèpe (ci-contre). Une halte s’impose dans l’un des 40 « cafés rando » de Flandre. Chacun son âme, chacun son histoire. À Terdeghem, les frères Trassaert tiennent l’estaminet Het Kerk Hoek et restaurent les randonneurs du GR 128. « De leur passage, ils retiendront la chaleur des Flandres. » À quelques kilomètres, Philippe et Valérie, propriétaires de la Ferme aux chansons, ont adhéré au réseau pour « le bonheur d’accueillir les randonneurs et pousser la chansonnette. » Vous l’entendez, l’ambiance de Flandre ? * programme transfrontalier d’itinéraires « à la

carte » issu d’une coopération avec la Province de Flandre occidentale. Le Département en assure le balisage et l’entretien.


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

AU VALJOLY DÉBUTE L’AVENTURE À seulement une heure de Lille, l’Avesnois est un territoire aux multiples atouts, naturels, historiques et gastronomiques. Le ValJoly en est un bien bel exemple. Au bord du plus grand lac au nord de Paris, le ValJoly, station nature et oxygénation, est le point de départ idéal pour sillonner l’Avesnois. Il offre tout le confort (hébergements, activités de plein air et espace aquatique) pour se ressourcer en famille, entre amis. « Sur plus de 600 hectares, au sein d’un environnement naturel préservé, grâce à ses activités de loisirs et sa dimension écotouristique, la station est devenue une véritable destination », se réjouit Bruno Blucheau, directeur de la station. « De là, les touristes peuvent sillonner vers l’écomusée de l’Avesnois, vers Saint-Aubin, terre du maroilles, ou traverser la frontière belge jusqu’à Chimay pour assister à la fabrication de la bière. » À quelques vallons du ValJoly, une étape s’impose dans le village de Liessies, aux maisons de pierre bleue, emblématiques du territoire. Son parc départemental, intime, serein, situé sur une ancienne abbaye du VIIIe siècle, fait le bonheur des promeneurs du dimanche. Dans ses allées, perdurent quelques traces de la vie des moines et le magnifique verger, à quelques pas des premiers contreforts des Ardennes.

MusVerre à Sars-Poteries. La pierre bleue, ses lignes parfaites et sa luminosité intérieure ont séduit le jury de l’Adc Awards, l’un des plus prestigieux prix national d’architecture. Le MusVerre a ainsi été primé pour son allure et pour son intégration dans le bocage de l’Avesnois. musverre.lenord.fr

n°292 I Juin-juillet-Août 2017

25


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

LE TOURISME dans LE NORD

Dunes de Flandre

Le Nord occupe une position stratégique au cœur de l’Europe du Nord ouest et du triangle Londres, Paris, Bruxelles.

Mont des Flandres CASSEL Musée de Flandre

VILLENEUVE D’ASCQ Forum des sciences LESQUIN Aéroport THUMERIES Site ornithologique des Cinq-Tailles RIEULAY Terril des Argales BAVAY Forum antique SARS-POTERIES MusVerre VAUCELLES Abbaye LE CATEAU-CAMBRÉSIS Musée Matisse

VALJOLY Station touristique

44 SITES

ESPACES NATURELS SENSIBLES OUVERTS AU PUBLIC

3 TOURISTES SUR 10

42 KM

45 % 20 % 8% 6% 2% 2%

DE LITTORAL

12 KM

DE PLAGES

1

viennent de l’étranger

ROYAUME-UNI BELGIQUE ALLEMAGNE PAYS-BAS ITALIE ÉTATS-UNIS

PROJET GRAND SITE DE FRANCE Les Dunes de Flandre

14

TERRILS DÉPARTEMENTAUX

inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO

309 391 ENTRÉES

dans les musées départementaux en 2016

3 400 000 RANDONNEURS 7 000 km de chemins de randonnées

Chiffres 2016 de l’Observatoire du Comité régional du Tourisme à la Maison du Tourisme 26

Magazine Nord le Département


L’entretien

« Nous renforçons nos racines, valorisons nos atouts et donnons une fierté aux Nordistes » Quels sont les atouts touristiques de notre Département ? Le Nord est un musée à ciel ouvert ! Nous avons de nombreux musées départementaux harmonieusement répartis sur notre territoire, une diversité de paysages et une richesse identitaire propre.

Brigitte AstrucDaubresse Vice-présidente du Conseil départemental chargée du Tourisme et de la Vie associative.

« Nous avons organisé des rencontres sur le terrain avec les offices de tourisme et les grands équipements, et à la Maison du tourisme avec nos partenaires. C’est une grande fierté d’avoir initié ce mouvement collectif. »

Entre la Région au rayonnement international et les intercommunalités renforcées par la loi NOTRe, quelle est la place et le rôle du Département dans le tourisme ? La compétence tourisme est partagée par tous les échelons de collectivités, c’est un gros bouleversement institutionnel. Le Département a trouvé sa place dans cet écosystème. Nous travaillons main dans la main avec la Région qui rayonne à l’international et avec la métropole lilloise. Nous renforçons nos racines, valorisons nos atouts et donnons aussi une fierté aux Nordistes. Le Département n’a pas attendu la loi NOTRe : j’ai immédiatement mis en réseau nos territoires, nos partenaires touristiques et culturels.

Quelles sont les ambitions de la future politique touristique ? Dans ce contexte de changement, j’écris la feuille de route de la politique touristique du Nord. Une nouvelle assise territoriale est à trouver, avec la proximité et la ruralité comme portes d’entrée. Le Département va se recentrer sur le soutien au développement et à l’accueil touristiques. Quelles sont vos priorités ? Poursuivre notre partenariat au sein de la Maison du tourisme avec les organismes touristiques, poursuivre notre maillage entre les différents territoires et rendre les habitants acteurs de leur territoire, soutenir les porteurs de projet et les acteurs touristiques, contribuer au développement d’un tourisme innovant, via l’office du tourisme du futur notamment. Ma dernière priorité : que notre Maison du tourisme de Lille, située au cœur de notre Département, continue de vivre et de faire battre son cœur.

n°292 I Juin-juillet-août 2017

27


DOSSIER ❘ Tourisme : Mes envies en Nord

INFOS PRATIQUES Randofamili Une centaine de balades funs et faciles en famille, courtes et conviviales www.randofamili.com

Comité départemental de la randonnée pédestre du Nord

« MON OFFICE DE TOURISME DU FUTUR » L’office de tourisme Flandre-Lys bénéficie du dispositif « Office de tourisme du futur » pour mener à bien la création de son site Internet. Lucy Cardon, chargée de mission tourisme, nous en explique l’intérêt. Pourquoi avez-vous sollicité l’appui du Département ? Nous avions absolument besoin d’un site Internet pour promouvoir notre offre d’hébergements, de restauration et d’activités. En nous inscrivant dans le dispositif « Office de tourisme du futur » proposé par le Département, nous avons obtenu un accord de subvention de 30 % et un accompagnement méthodologique très appréciables. En quoi êtes-vous un office de tourisme du futur ? Notre site Internet (www.tourisme-flandrelys.fr) est basé avant tout sur l’expérience des clients. Il propose des offres thématiques à la carte, des activités par sensations (croisière sur la Lys, saut en parachute etc), il renvoie les visiteurs vers des outils de réservation en ligne et des avis d’internautes. Que retirez-vous de cette expérience ? Au-delà de l’accompagnement financier, le Département a mis autour de la table différents interlocuteurs (Union départementale des offices de tourisme et des syndicats d’initiative, Comité régional du tourisme, Nord-tourisme, des experts clientèle et marché…) qui nous ont aidés à monter notre site. Nous avons bénéficié de leur expérience et avons intégré de fait, de nouveaux réseaux. Pour déposer votre candidature (jusqu’au 15 septembre 2017), suivez le guide sur : https://otfutur.lenord.fr/

SA VOCATION : faire converger

tous les acteurs du tourisme qui y travaillent. SON ACTION : être un guichet unique pour les professionnels du tourisme et les porteurs de projet. 28

Magazine Nord le Département

SA MISSION ENVERS LE GRAND PUBLIC : valoriser les territoires

dans son espace d’exposition au rez-de-chaussée, véritable vitrine du tourisme régional. SON EMPLACEMENT : place Rihour à Lille.

randopedestre59.fr

Réseau point noeud 5 réseaux de randonnée franco-flamands (Dunes de Flandre, Monts de Flandre, Pays du Houblon, Pays de Cassel et Vallée de l’Yser) en vente à Nord-Tourisme ou dans les Offices de Tourisme de Flandre Véloroutes et voies vertes de France www.af3v.org

MusVerre à Sars-Poteries ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h.

Les Bons plans de Juliette Newsletter de bons plans touristiques proposés par Nord Tourisme julietteetsesbonsplansduweekend

Cafés rando

Liste des cafés rando sur paysdeflandre.fr

ÉVÉNEMENTS Festival Joly Jazz au ValJoly du 15 au 23 juillet Exposition Mes envies en Flandre Côte d’Opale Du 28 juin au 29 juillet, et du 22 août au 30 septembre du lundi au samedi de 11 h à 18 h Maison du tourisme, Place Rihour 59000 Lille

Fort des Dunes de Leffrinckoucke Balades nocturnes les 21 juillet, 11 et 25 août à 20 h 30 Réservation au 03 28 69 05 06 Site ornithologique des Cinq-Tailles à Thumeries Calendrier des sorties ornithologiques avec l’association « Nature et Vie » www.site-ornithologique-des-cinq-tailles.com

Ferme Les chevrettes du terril à Rieulay Démonstration de traite, biberon, gestion de troupeau les mercredi, samedi et dimanche de 11 h à 12 h et de 17 h à 19 h - 06 73 54 49 52

Votre nouveau calculateur d’itinéraire ! Passpass.fr c’est le nouvel outil pour tous vos déplacements dans le Nord et dans le Pas-de-Calais. Ce calculateur d’itinéraire vous propose différents modes de transport et vous fournit le temps de parcours, le coût et le bilan carbone de votre trajet. Passpass.fr renseigne aussi sur les aires de covoiturage, les bornes de recharge électrique ou de vélos en libre-service.


RICHESSES DU NORD

Moulin Drievenmeulen de Steenvoorde n°292 I Juin-juillet-août 2017

29


TOUT UN NORD ❘

LE NORD EN PLUS GRAND Le Département a édité pour l’été dix posters symbolisant plusieurs facettes du Nord. Nous vous les présentons au fil de ces pages, comme autant d’idées de sorties, prolongeant le dossier consacré au tourisme. Puis, rendez-vous page 35, pour une petite surprise en lien avec le Facebook du Département... Textes : Arnaud Raes | Photographies : Philippe Houzé

Zuydcoote. Grâce à sa longue plage de sable, Zuydcoote est un « spot » fort prisé des pratiquants de char à voile.

30

Magazine Nord le Département


n°292 I Juin-juillet-août 2017

31


TOUT UN NORD ❘

Arleux. Grande spécialité d’Arleux, dans le Douaisis, l’ail fumé est savamment tressé, comme ici, chez Lucien Merlin, à la Petite ferme d’Arleux. Attention à bien choisir un ail fumé labellisé IGP (Indication géographique protégée).

32

Magazine Nord le Département


Hainaut. Le Hainaut, ce n’est pas que Valenciennes, cité du peintre Watteau ou du sculpteur Jean-Baptiste Carpeau (photo 1) et son musée des Beaux-Arts (photo bas). Le Hainaut, c’est aussi l’entrée du bassin minier, le site de Wallers-Arenberg et la mare à Goriaux (photo 2), issue d’un affaissement minier et aujourd’hui site naturel remarquable.

1

2

n°292 I Juin-juillet-août 2017

33


TOUT UN NORD ❘

Flandre maritime. Le carnaval de Dunkerque, événement incontournable du calendrier festif nordiste.

Avesnois. Le Quesnoy, ville fortifiée.

Cambrésis. Vue sur les voûtes de la majestueuse abbaye cistercienne de Vaucelles, fondée au XIIe siècle.

34

Magazine Nord le Département


Marais de Fretin. Situés aux portes de la Métropole lilloise, dans le Mélantois, les marais de Fretin constituent un site idéal pour se promener et observer les oiseaux.

GAGNEZ-LES ! Ces 10 photos ont été réalisées par le Département. Vous pouvez les gagner en poster (60 x 50 cm) à partir du 1er juillet, en répondant à 3 questions extraites du dossier Tourisme. facebook.com/departement.du.nord Rejoignez-nous et jouez sur notre page : Les 50 premières bonnes réponses recevront les posters. n°292 I Juin-juillet-août 2017

35


BONS BAISERS

« Il y a une âme forte dans ce pays ! » Ancienne élue du Conseil départemental des jeunes, Valentine Lesaffre a commencé à cultiver sa fibre « solidaire » sur les bancs du collège. Une vocation qu’elle poursuit aujourd’hui au sein d’une association humanitaire dans un quartier défavorisé de New Dehli. Propos recueillis par Guillaume Cordier | Photos : Valentine Lesaffre

6 5 1

2

New-Dehli

Prénom :  Valentine Nom :  Lesaffre Âge :  27 ans Originaire de :  Marcq-en-Barœul Vit à : New Delhi Profession :  Volontaire dans une association humanitaire

km

Marcq en Baroeul

INDE

POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI DE PARTIR EN INDE ?

rtier populaire de « Scène de vie dans le qua uve notre association. » Sangam Vihar où se tro

36 Magazine Nord le Département

Après un cycle d’études de commerce à l’EDHEC Business School de Lille, je souhaitais m’engager dans une mission humanitaire à l’étranger. En septembre 2016, j’ai décidé de partir pour deux ans avec l’association Life Project 4 Youth (LP4Y) car j’ai eu un vrai coup de cœur pour le projet de cette organisation : l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en situation de grande précarité, frappés d’exclusion dans le monde. J’ai été recrutée dans le cadre d’un volontariat de solidarité internationale. Je n’avais pas spécifiquement choisi l’Inde car l’association est présente dans d’autres pays.


BONS BAISERS

EST-CE QUE VOUS VOUS ÊTES FACILEMENT ADAPTÉE À LA VIE LOCALE ?

ommes me des h m o c s é r t considé hindous. » s dhus son « Les sa sacrés par le

L’adaptation s’est bien passée même si l’emménagement de notre antenne locale dans une ancienne usine désaffectée, au milieu des singes et des buffalos ne fût pas de tout repos. Nous habitons dans un quartier populaire de New Delhi, où l’on croise peu d’expatriés, et nous avons été accueillis remarquablement par la communauté. L’Inde est un pays dont on entend tout et son contraire : on l’adore, on la déteste. Ce qui est frappant, ce sont les couleurs, les odeurs, mais aussi les sourires. Le premier contact avec les locaux peut être rude mais on découvre souvent une immense générosité. Il y a une âme forte dans ce pays !

EN QUOI CONSISTE VOTRE TRAVAIL SUR PLACE ? Je suis chargée de « coacher » une équipe de 15 jeunes indiens durant un an. Mon objectif est de leur apporter un accompagnement humain et des compétences pour qu’ils prennent confiance en eux et soient prêts à trouver l’emploi dont ils rêvent à la sortie du programme. Une étude de terrain menée par l’association LP4Y auprès d’adolescents qui survivent dans la rue dans de grandes villes de 23 pays, a montré que ces jeunes avaient un grand nombre d’aptitudes identiques à celles des entrepreneurs ! À New Delhi, nous avons lancé un projet de micro-activité autour de la fabrication et de la vente d’une gamme d’objets de décoration indienne.

« L’équipe de jeunes de Life Project 4 Youth que nous coachons. »

VOTRE EXPÉRIENCE D’ÉLUE DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES VOUS A-T-ELLE ÉTÉ UTILE ?

nes est s indien» e r a g s ns le spectacle. ation da ai « L’anim c’est un vr

forte,

J’ai été élue du canton de Marcq-en-Barœul durant deux années au Conseil départemental des jeunes et j’avais choisi à l’époque la commission « Solidarité ». Je pense que ces deux années m’ont ouvertes à la différence. Je viens d’un milieu privilégié et j’ai découvert des personnalités incroyables, très différentes des personnes que j’avais l’habitude de côtoyer. J’ai également gardé les quelques astuces apprises lors des formations, notamment pour la prise de parole en public…

EST-CE QUE LE NORD VOUS MANQUE PARFOIS ? Ce sont surtout les proches qui me manquent. Mais également le fromage qui sent, les bonnes adresses du Vieux-Lille et la diversité des bières en pression. www.lp4y.fr/

n°292 I Juin-juillet-août 2017

37


culture

ÉVÉNEMENT

Entre terre et mer. Deux lieux, une programmation différente pour un même événement départemental avec une volonté d’apporter un équilibre territorial entre la mer et la campagne, voilà ce qu’est Bib’Estiv’.

BIB’ESTIV’ BIBLIOTHÈQUE ESTIVALE ET ÉPHÉMÈRE Bray-Dunes

Du 10 juillet au 25 août 2017 Station touristique du ValJoly

Du 12 juillet au 26 août 2017 À Bray-Dunes Lancement le 10 juillet à partir de 17 h avec une criée jubilatoire proposée par la compagnie de théâtre de rue La Vache bleue. Durant l’été, l’accueil aura lieu dans un chalet - avec terrasse et deux tonnelles - installé au bord de la mer. Le mardi, lecture des sables de 10 h 30 à 11 h 30 et de 15 h à 16 h 30 pour les 0-8 ans et leurs accompagnants. Tous les jeudis après-midi, programme dédié aux jeunes et aux familles avec des ateliers thématiques (conception de bijoux avec du matériel de récupération, atelier cinéma d’animation, fabrication de carnets de voyage…). Horaires : de 10 à 18 h du lundi au vendredi. Au Val Joly Lancement le jeudi 13 juillet autour d’une rencontre Les équipes de la Médiathèque avec les auteurs en résidence à la Villa départementale départementale se mobilisent pour assurer Marguerite-Yourcenar : Pablo-Martin Sanchez et Violaine des animations et le prêt de documents pour Bérot. Une animation sera menée toute la journée par un ou plusieurs jours (livres, Ornicar, la caravane des éditeurs des Hauts-de-France. CD, DVD, jeux de Durant l’été, l’accueil aura lieu au centre de conférence société, liseuses, accès et de spectacle de la station touristique. wi-fi). « L’idée est Le jeudi toute la journée, animations. La thématique de permettre aux est consacrée cette année à la culture scientifique avec vacanciers et aux le Forum départemental des Sciences de Villeneuve habitants d’accéder d’Ascq. Un partenariat local est également assuré gratuitement à avec le MusVerre, le Forum antique de Bavay et le différents loisirs et festival JolyJazz. à la culture », explique Horaires : de 10 h 30 à 19 h 30 du mercredi au samedi. Fabienne Raux, chef de projet Bib’Estiv’ au Isabelle Quilbé Da Silva ValJoly.

Un accès gratuit

www.mediathequedepartementale.lenord.fr Place de l’Esplanade 59123 Bray-Dunes

38 Magazine Nord le Département

Station touristique du Val Joly 59132 Eppe-Sauvage


Pour bénéficier de ces services, une simple inscription suffit. Elle donne droit à une carte d’adhésion renouvelable chaque année.

Cédric Arnould

Marine Bironneau

Chef de projet Bib’Estiv’ à Bray-Dunes

Bib’Estiv’ existe ici depuis 1995. Il est organisé en étroite collaboration avec la ville de Bray-Dunes et la bibliothèque communale. C’est devenu un vrai rendezvous des vacanciers et des habitants de la région. Nous avons développé un public fidèle à tel point que nous voyons aujourd’hui des enfants devenus adultes Bib’Estiv’, c’est revenir avec leurs propres enfants. Pour un vrai succès preuve, l’an dernier, nous avons enregispopulaire permis tré 1 000 inscriptions, dont 400 nouvelles. grâce à l’investis- Chacun peut emprunter un ou plusieurs sement de toutes documents et certains les consultent sur place, en s’installant sur les tranles équipes de sats à proximité. Les touristes étrangers la Médiathèque s’étonnent souvent de la gratuité de ces départementale. services, mais c’est la vocation de cette opération estivale qui se veut populaire.

Rencontre

n°292 I Juin-juillet-août 2017

39


SORTIES

Cabrinha

MES ENVIES EN FLANDRE - CÔTE D’OPALE Dunkerque Du 28 juin au 30 septembre (fermé du 30 juillet au 22 août inclus)

Vous avez aimé Mes envies en Avesnois, Mes envies en Pays de Flandre et Mes envies en Hainaut-Cambrésis ? Le Département poursuit le cycle de ses expositions consacrées à la mise en valeur des territoires du Nord et vous invite cette fois-ci à (re)découvrir la Flandre Côte d’Opale. Histoire, culture, patrimoine, nature et sport ! Partir sur les traces de la bataille de Dunkerque et de l’opération Dynamo, faire du sport sur terre, en mer ou dans les airs, flâner au LAAC et au FRAC, découvrir le patrimoine maritime et fortifié ou encore se détendre en famille... Sur ce territoire immense qui s’étend de la frontière belge à la Baie de Somme, les possibilités n’ont qu’une seule limite : l’horizon.

Lille - Maison du Tourisme

Philippe Houzé

3 rue du Palais Rihour lenord.fr rubrique agenda

PATATE !

Si vous pensez que ce banal tubercule n’a rien à nous apprendre, vous allez être surpris ! Organisée en trois volets (naître, devenir, régaler), l’exposition commence par présenter le plant de pomme de terre du point de vue de la biologie et des cultivateurs. La deuxième partie évoque la récolte et la transformation par l’industrie agroalimentaire, mais aussi l’utilisation de la fécule de pomme de terre dans la composition des résines pour l’impression en 3D. Enfin, l’exposition aborde la culture culinaire autour de la patate et l’histoire de la difficile adoption par les Européens de cette racine originaire de la cordillère des Andes. Une exposition mécénée par :

40 Magazine Nord le Département

SACRÉE SCIENCE !

Jusqu’au 4 septembre

Croire ou savoir

Jusqu’au 3 mars 2018

PETIT CARRÉ DEVIENDRA CUBE Jusqu’au 12 septembre

Une forme peut en cacher une autre... Que dissimule l’ombre chinoise ? D’une même forme, devinez plusieurs histoires ! Et si derrière le carré ne se cachait pas toujours un cube ? Entre surprise et étonnement, d’expériences en manipulations, les 3-6 ans vont découvrir que la perception d’une forme est sujette à interprétation. Réservation conseillée.

Découvrir, observer, mesurer, vérifier, soupçonner, distinguer et même... désobéir ! Voilà ce que vous propose le Forum départemental des Sciences à l’occasion de son 20e anniversaire. L’exposition conçue par le Museum d’histoire naturelle de Neuchâtel (Suisse) aborde toutes les facettes de la science. Une scénographie originale comportant de nombreuses trouvailles technologiques et artistiques, plusieurs films et de nombreux éléments interactifs, rendent l’exposition accessible et attrayante pour tous les publics dès 9 ans. Villeneuve d’Ascq Forum départemental des Sciences T. 03 59 73 96 00 forumdepartementaldessciences.fr


SORTIES

DE GAULLE ENTRE GUILLEMETS

Travaux d’étudiants de l’École supérieure des Arts appliqués et du Textile de Roubaix

Jusqu’au 1er octobre Qui ne connaît pas les talents d’écrivain et d’orateur de Charles de Gaulle ? Ce dernier a marqué les esprits par sa capacité à manier les mots, notamment lors de conférences de presse pendant sa présidence. La Maison natale Charles de Gaulle a ainsi souhaité mettre à l’honneur des citations connues et méconnues de De Gaulle et en proposer une lecture actuelle, voire décalée. C’est aux étudiants de la section Design de Communication Espace et Volume de l’École supérieure des Arts appliqués et du Textile de Roubaix qu’a été confiée la mission de revisiter « les mots du général ». À travers différents supports, les étudiants - qui n’ont connu le général qu’à travers les livres d’histoire - vous invitent à découvrir leurs libres interprétations des citations du militaire et de l’homme politique.

Vœux et dons aux dieux en Gaule romaine

Jusqu’au 29 août

Dans les religions antiques, offrir aux dieux des objets ou des aliments faisait partie des principales pratiques rituelles. Cette exposition conçue par le musée romain de Nyon (Suisse) et réalisée en coproduction avec le Musée archéologique de Dijon, propose ainsi d’entrer dans l’univers des croyances des femmes et des hommes de l’Antiquité. À travers des objets étonnants, elle dévoile des rituels et révèle les voeux formulés. Bavay - Forum antique, musée archéologique du Département du Nord T. 03 59 73 15 50 www.forumantique.lenord.fr

ALEXANDER KETELE

Mémoire du paysage

niboR eppilihP

DONNANT DONNANT

Philippe Houzé

Lille Maison natale Charles de Gaulle T. 03 59 73 00 30 lenord.fr/maisondegaulle

Jusqu’au 27 août

En tant que sculpteur, Alexander Ketele fait naître un dialogue entre le métal, la pierre, le verre et l’environnement. Lors de sa résidence à Sars-Poteries en 2014, il s’est intéressé aux paysages truffés de trous d’obus près de Vimy, transformant les empreintes du passé en un mouvement dynamique. L’exposition présente la genèse de ce travail au regard d’autres œuvres de l’artiste. Sars-Poteries MusVerre T. 03 59 73 16 16 www.musverre.lenord.fr

La Caisse d’Epargne est le partenaire privilégié des expositions temporaires du MusVerre et de l’atelier du verre. n°292 I Juin-juillet-août 2017

41


La Villa fête ses 20 ans

Seb Demilly

VILLA EN FÊTE

© Chris Schwagga

SORTIES

Le 25 juin Depuis 1997, la Villa départementale MargueriteYourcenar met en valeur la création littéraire contemporaine. À ce jour, elle a accueilli plus de 300 écrivains européens et ce sont aussi près de 150 000 personnes dont 40 000 collégiens du Nord, qui ont participé à la programmation culturelle de ce centre de résidence d’écrivains. Pour son vingtième anniversaire, la Villa offrira au public de la littérature (plus de 40 écrivains présents), des animations artistiques variées, de la musique, du théâtre bien sûr, et un programme digne d’une grande fête ouverte à tous. Un concert exceptionnel gratuit de l’écrivain–slameur Gaël Faye (en photo) clôturera la journée. De 10 h à 18 h. Entrée libre.

Saint-Jans-Cappel Villa départementale Marguerite-Yourcenar T. 03.59.73.48.90 lenord.fr/villayourcenar

LES BEAUX DIMANCHES DU MONT NOIR

Du 8 juillet au 20 août Les beaux dimanches du Mont Noir ont lieu... le samedi aussi ! Une dizaine de compagnies d’artistes vous donnent rendezvous au fil de l’été, le samedi à 18 h dans un village de Flandre (Arnèke, Boëseghem, Estaires, Houtkerque, Nieppe, SaintSylvestre-Cappel, Strazeele) et le dimanche à 16 h 30 dans le parc départemental Marguerite-Yourcenar (SaintJans-Cappel). Chaque spectacle est un petit univers à lui tout seul, drôle ou acrobatique ou encore poétique... Pour en profitez pleinement, apportez votre siège ! Les spectacles sont gratuits et pour tout public. Mont Noir et villages de Flandre T. 03 28 49 51 30 www.csehazebrouck.fr lesbeauxdimanchesdumontnoir

MONTGOLFIADES Les 30 juin, 1er et 2 juillet

Pour cette 28e édition, l’association Valenciennes Dynamite attend 25 montgolfières polychromes. Menés par des pilotes agréés, les vols seront ouverts à tous (tarifs préférentiels, réservation préalable conseillée). Prouvy Aéroport Charles-Nungesser T. 03 27 29 01 01 www.valenciennes-dynamite.fr

FÊTE MÉDIÉVALE Les 8 et 9 juillet

Tout le week-end, marché médiéval et animations. Le samedi soir, spectacle son et lumières suivi d’un concert du groupe Prima Nocta. Et le dimanche, place au tournoi de chevalerie ! Entrée : 3€ - pass 2 jours : 2€ Gratuit pour les moins de 12 ans. Mecquignies T. 03 27 63 79 23

42 Magazine Nord le Département


www.blackboxstudio.fr

BTWIN CH’TI BIKE TOUR Les 26 et 27 août

Le Btwin Ch’ti bike Tour, c’est deux jours de vélo pour tous ! Que vous soyez passionné de vélo sur route, adepte du VTT ou cycliste en herbe, vous trouverez forcément votre bonheur au départ de l’un des trois sites d’accueil de l’événement. Avec le défi route (340 km chronométrés), la route des Monts de Flandres, la nocturne VTT, la route des Monts d’Artois-Lys Romane, les randos famille ou encore l’urban rando cyclo, il y aura près de 700 km de parcours sportifs, ludiques et touristiques à découvrir dans la Région Hauts-de-France.

CHAMPIONNATS D’EUROPE D’ATHLÉTISME Du 23 au 25 juin

France, République Tchèque, Allemagne, Pays-Bas, Grèce, Italie, Pologne, Espagne,...les douze meilleures nations européennes se disputeront pendant 3 jours le titre de Championne d’Europe par équipe. Pour défendre nos couleurs, les têtes d’affiches médaillées aux Jeux de Rio seront présentes : Renaud Lavillenie (saut à la perche), Christophe Lemaitre (200 m), Kévin Mayer (décathlon), Mélina Robert-Michon (lancer de disque), Dimitri Bascou (110 m haies) et Mahiédine Mekhissi (3000 m steeple). Villeneuve d’Ascq Stadium Lille Métropole www.lillemetropole2017.com

Armentières (vélo route), Lille (urban rando) et Olhain (VTT) www.lechtibiketour.org

CLEF DE SOLEIL

NUIT DES LIVRES

Laissez-vous transporter de Lille à Wien... Vienne, capitale mondiale de la musique ! Le festival s’ouvrira par un weekend gratuit les 24 et 25 juin. Puis chaque jeudi à 18 h 30, de fabuleux musiciens vous feront redécouvrir les différentes époques de l’histoire musicale viennoise.

Venez écouter, rire, et partager autour du livre et de la lecture ! Au programme de cette 11e édition parrainée par François Léotard, des spectacles et des lectures animées, des rencontres avec des auteurs, des artistes et des artisans du livre. De 16 h à minuit.

Du 6 juillet au 24 août

Métropole lilloise T. 08 91 56 20 04 www.clefdesoleil.com

LES NUITS SECRÈTES

Les 28, 29 et 30 juillet Cette année encore, il y aura des secrets à partager, des surprises et de la nouveauté avec une programmation musicale excitante : Camille, Chinese Man, Julien Doré, $-Crew, Dub Inc. ou encore BCUC, Her, Parcels, etc. Aulnoye-Aymeries www.lesnuitssecretes.com

Le 1er juillet

Esquelbecq www.esquelbook.com

L’AGENDA COMPLET SUR LE SITE

lenord.fr rubrique « Agenda »

Retrouvez sur notre site nos suggestions de sorties : concerts, spectacles, salons, sorties nature et sportives, expositions…

Vous organisez un événement ?

Annoncez également vos manifestations en quelques clics sur lenord.fr. n°292 I Juin-juillet-août 2017

43


LU, ÉCOUTÉ, VU ROMAN

YVES BAUDRIN

Lily Richfield ne te sauvera pas Comment vivre après un abandon ? Telle est la question à laquelle l’auteur essaye de répondre. Après une enfance difficile, Woody, élevé par une nourrice aux États-Unis, puis par son grand-père en France revient chez ses parents au décès de ce dernier. Il a 16 ans lorsqu’il est placé en maison de redressement au Texas. Un traumatisme de plus pour ce jeune garçon confronté quotidiennement à la violence et que la vie a décidé de ne pas épargner… • IQDS Fleur sauvage – 324 pages – 19,90 €

ROMAN

HK

Le cœur à l’outrage Le troisième roman de Kaddour Hadadi (HK), musicien et écrivain roubaisien (voir ci-contre), nous entraîne sous les feux d’une actualité urgente, brûlante, celle des attentats, des migrations et des déchirements humains, entre Paris et Tunis. C’est aussi une belle histoire d’amour, joliment écrite, dans laquelle le poète qu’est aussi HK révèle toute sa sensibilité et son talent. Une belle surprise. • AR Riveneuve éditions 188 pages – 10 €.

CHANSON

HK

L’Empire de papier Le revoilà, en musique... HK quitte un instant son groupe des Saltinbanks pour réussir cet album 13 titres, grave, groove et impeccablement orchestré, avec la participation de l’excellent Simon Fache. De la chanson à textes à fredonner, dès la première écoute, à l’instar du titre d’ouverture, Refugee. Mention spéciale au dernier morceau, Ce soir nous irons au bal, en hommage aux victimes des attentats de Paris, le 13 novembre 2015. Album à découvrir d’urgence. Hésiter serait un inutile HK de conscience. • AR L’Épicerie des Poètes. Distribution : PIAS.

44 Magazine Nord le Département


CYCLISME

CHRISTIAN TEEL PASCAL SERGENT

Les Héros de Paris-Roubaix Cet ouvrage présente 84 vainqueurs du Paris-Roubaix depuis la première course en 1896 jusqu’à l’édition 2016. Pascal Sergent, spécialiste de l’histoire du cyclisme, brosse le portrait à la fois admiratif, concis, précis et riche en anecdotes de chacun de ces héros. Chaque texte est assorti d’une caricature colorée de Christian Teel, dessinateurcaricaturiste et cycliste averti. Un bel hommage aux champions de la Reine des classiques. • GL Éditions Les Lumières de Lille – 200 pages – 20€

MUSIQUE JEUNE PUBLIC

ICIBALAO Icibalao

Ici-bas, là-haut… La rue en bas, le toit de l’immeuble, le monde des vivants, celui des fantômes, tout s’entremêle en musique dans les chansons de Thibaut Defever, issues du spectacle créé en 2015 pour le jeune public et qui devient aujourd’hui un très joli album, dans tous les sens du terme. Nina, qui n’a peur de rien, entraîne petits et grands dans des aventures drôles et poétiques qu’on a envie d’écouter et de réécouter. • FC Sostenuto – 16 €.

n°292 I Juin -juillet-août 2017

45


HISTOIRE D’UN JOUR

20 juin 1997 20 ans et bien plus encore... « Sur cette colline, neuf étés durant, de 1903 à 1912, elle avait appris à déchiffrer, à aimer la nature. » Cet extrait de la préface des Annales de la Villa Mont-Noir illustre parfaitement le lien qui s’est tissé entre l’enfant Marguerite Yourcenar et ce lieu qui lui survit, hors du temps.

Photo : Archives départementales du Nord.

Une villa Médicis en Flandre Perchée sur les hauteurs de Saint-Jans-Cappel, la Villa Marguerite-Yourcenar accueille depuis 20 ans les plus grands écrivains d’Europe et du monde entier. rançois Cheng, académicien français, Asli Erdogan, célèbre militante turque, ils sont plus de 300 écrivains, à s’être rendus en ces lieux depuis vingt ans, pour trouver l’inspiration, se déconnecter du quotidien et rencontrer le public. Inspirante et apaisante, indissociable de son sublime parc, la Villa laisse planer une âme… Celle de la première femme membre de l’Académie française, mais surtout, celle de l’enfant qui passait des étés heureux dans le château de son arrière grand-père, Amable Dufresne. Erigé vers la fin des années 1860, le château du Mont-Noir était connu comme le domaine des Crayencour (anagramme de Yourcenar). En 1913, peu de temps après en avoir hérité, le père de Marguerite, Michel Cleenewerck de Crayencour, vend le château. Fait singulier, sous l’ordre de George V, roi d’Angleterre, le château devient pendant la Grande guerre, état-major de l’armée anglaise. Malheureusement, son positionnement « à découvert » sur la crête du Mont-Noir, l’expose aux bombardiers. Complètement détruit lors des bombardements, le château ne fut jamais reconstruit. Il reste alors les jacinthes sauvages mêlées aux herbes hautes, les sapins noirs et quelques marques du temps… Séduit par le lieu, un riche industriel d’Armentières, en la personne d’Henri Coisne Dansette, rachète le domaine et fait bâtir sur les anciennes écuries

F

46 Magazine Nord le Département

du château, un manoir d’allure bourgeoise dans un style néo-normand très à la mode à l’époque. Le manoir reste dans la famille Coisne jusque dans les années 50 et quelques décennies plus tard, cette petite phrase de Marguerite Yourcenar, troublée lors d’une de ses visites sur la terre de son enfance, scelle l’avenir du lieu : « Que je voudrais que le projet de réserve au MontNoir prenne racine, comme vos jacinthes ! » Le Conseil général du Nord achète alors le domaine et écrit une nouvelle page de son histoire. Le parc de huit hectares devient Espace naturel sensible et le bâtiment est baptisé Villa Mont-Noir puis, quelques années plus tard, Villa MargueriteYourcenar. Le 20 juin 1997, ce lieu enchanteur est érigé en Centre départemental de Résidence d’écrivains européens à l’instar de la villa Médicis en Italie. Sa renommée dépasse alors largement les monts de Flandre. Depuis 20 ans, les écrivains du monde entier qui y séjournent, ouvrent les yeux sur « les fleurs sauvages mêlées à l’herbe », des pentes du Mont-Noir chères à Marguerite. Perrine Delporte-Lénart

Hors du monde « Rares sont les instants dans la vie d’un écrivain où il peut s’extraire de son cercle familial, des distractions de sa capitale, des ravages domestiques et où il peut se rendre tout entier au travail méthodique et discipliné de l’écriture, liant et déliant son corps au sien. » Miguel Bonnefoy, 29 juin 2016.


COMME UN CHEF !

PLAT

Préparation : 30 mn

Cuisson : 45 mn

VELOUTÉ DE PATATE DOUCE ET SA CHANTILLY AU LARD FUMÉ Ingrédients

(pour 6 personnes)

- 1 oignon - 1 kg de patates douces - 500 g de pommes de terre - beurre - 600 g de lard fumé

- 400 g de crème fraîche liquide entière - 2 l de lait - sel, poivre

Préparation • Découper l’oignon, les patates douces et les pommes de terre. • Faire revenir l’oignon avec le beurre. Ajouter les patates douces et les pommes de terre. • Ajouter le lait et laisser cuire pendant 45 mn. • Mixer, saler, poivrer, crémer. Réserver au chaud. • Dans une casserole verser 200 g de crème liquide, y ajouter le lard fumé. • Porter à ébullition et laisser réduire de moitié afin d‘obtenir une crème. • Passer au chinois et laisser refroidir. avant de monter en Chantilly. • Ajouter une quenelle de Chantilly au velouté et servir.

Fanny Degardin " Ô Comptoir des Soupes " est un atelier d’adaptation à la vie active de l’association ARPE (Accueil Réinsertion Promotion Éducation) à Cambrai. Spécialiste de la cuisine gastronomique, Fanny Degardin a intégré l’équipe il y a 3 ans. Elle est aujourd’hui monitrice d’atelier chargée de la préparation et de la confection des soupes ainsi que des menus. Avec Marie-Claire Bostel, monitrice chargée du service en salle, elle assure l’encadrement d’une équipe de 6 personnes en réinsertion professionnelle.

" Ô’Comptoir des Soupes " 13/15 rue Sadi-Carnot - 59400 Cambrai

03 27 81 71 73

n°292 I Juin-juillet-août 2017

47


Magazine "Nord le Département" N°292 juin-juillet-août 2017  

Dossier tourisme "Mes envies en Nord" - L'alimentation durable inclusive - Le Nord en plus grand - Les 20 ans de la Villa Marguerite-Yourcen...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you