Issuu on Google+

RÉPERTOIRE SENSIBLE DE L’HOMME ÉPONGE


Introduction : Comment je vois mon mémoire ?

A la manière d’un répertoire, répertoire de matières, de couleurs, de «matières-couleurs». Je ne suis pas une théoricienne. Je ne veux pas figer mes mots à travers un plan fixe et raisonné. Mes mots doivent être matériaux sinon ça ne me sert à rien d’écrire. Eux aussi doivent être sensibles. Au sens sensible j’entends qu’un mot doit être odorant, visible, haptique, sonore et goûteux ; oui, il doit être concret. Ainsi ce mémoire deviendrait finalement cette grande sculpture composée de matériaux mixtes. Définition du «concept» d’Homme-Éponge Rappeler le contexte de naissance, texte L’immatériel ou l’avènement de l’Homme-Éponge, 2009 Nouvelle approche du travail plastique


atelier peinture, mars 2011

IBB

vue de laine & palette et pastel d’albi, 2010-11

SCULPTURE PEINTURE

«COULEUR-MATIÈRE» SYNESTHÉSIE «l’odeur de la couleur» «le bruit de la couleur»

Lucio FONTANA

Bleu VII, linogravure, 2008

Jean DUBUFFET L’homme du commun à l’ouvrage «Il n’y a pas de couleur à proprement parler mais des matières colorées»

Wolfgang LAIB Pollen Chambre de cire

Yves KLEIN Le vrai devient réalité, 1960 Le dépassement de la problématique de l’art Monochromes IKB

Dualité III, 2008


OBSERVER

quête autonome du matériau COLLECTER

Sans titre, 2009

Wolfgang LAIB

Terre de Grimbosq, 2010

EXPÉRIENCE

ARTE POVERA PENONE, PISTOLETTO, MERZ, ANSELMO

Habitacle, 2010

SPONTANÉITÉ


FOND/FORME Gaston BACHELARD L’eau et les rêves «c’est le lait qui donne sa forme au sein»

Suminagashis, 2009 Étang, 2009

LES COMBATS

L’EAU

MATÉRIALITÉ/IMMATÉRIALITÉ

«L’art est un combat entre l’esprit et la matière», Michel-Ange ESPRIT/MATIÈRE CORPS/MATIÈRE

Fendre/Révéler, 2010 Feuille de pierre I, 2011


Yves KLEIN «sensibilité picturale»

odorat, vue, toucher, goût, ouïe

Wolfgang LAIB

Arthur RIMBAUD Illuminations Poésies «dérèglement des sens»

SENSUALITÉ/DOUCEUR

SENSIBLE

Promenades sensibles, série video, 2009-11

SYNESTHÉSIE «l’odeur de la couleur» «le bruit de la couleur»


Neal BEGGS Francis ALŸS Vitto ACCONCI SAF (Sans Atelier Fixe) Quotidien, vidéo, 2010-11

CONFRONTATION PHYSIQUE

MATÉRIAUX NOCIFS

LE CORPS DE L’ARTISTE

LE CORPS EN ACTION Gina PANE

Richard SERRA VERBS

Jean DUBUFFET L’homme du commun à l’ouvrage «Le geste essentiel du peintre est d’enduire. Non pas étendre avec une petite plume, ou une mèche de poils, des eaux teintées, mais plonger ses mains dans de pleins seaux ou cuvettes et de ses paumes et de ses doigts mastiquer avec ses terres et pâtes le mur qui lui est offert, le pétrir corps à corps, y imprimer les traces les plus immédiates qu’il se peut de sa pensée»

Promenades sensibles, série video, 2009-11


CORPS EN ACTION

ORGANIQUE ARTE POVERA PENONE, PISTOLETTO, MERZ, ANSELMO

45cm3 de mousse, 2011

LE VIVANT ACCIDENT PAS SEC Feuille de cire II, 2011

CONSERVATISME ABSOLU DU MUSÉE

Jean DUBUFFET L’homme du commun à l’ouvrage

«Quelle est la durée de vie d’une production d’art ? Dix ans. Vingt, trente ? Pas plus en tout cas. À chaque repas balayer les miettes et remettre le couvert. Allez-vous accrocher dans la salle à manger des vieux biftecks et vieux gigots tricentenaires ? Bon appétit !»

Chanvre imbibé, 2011


SCULPTURE

Jean DUBUFFET L’homme du commun à l’ouvrage «L’art doit naître du matériau. La spiritualité doit emprunter le langage du matériau. Chaque matériau a son langage, est un langage. Il ne s’agit pas de lui adjoindre un langage ou bien de le faire servir un langage.»

QUÊTE

BRUT

MASSE QUALITÉ

Chanvre, 2011

45cm3 de mousse, 2011

LE MATÉRIAU

L’INFORME Robert MORRIS PIERRE CIRE D’ABEILLE LAINE DE MOUTON LAINE DE CHANVRE LAINE DE BOIS HUILE DE LIN IBB PLASTILINE PIGMENT PIXEL CHAUX TOILE DE JUTE

RÉVÉLATION Ulrich RÜCKRIEM Richard SERRA

Radicale Douceur, 2011


Francis PONGE Le parti pris des choses

Arthur RIMBAUD Illuminations Poésies

pixel = pigment

Courir dans la forêt, 2010

In ruisseau, 2010

L’immatériel ou l’avènement de l’homme-éponge

Histoire matérielle et immatérielle de l’art Florence de MÉRÉDIEUX

MATÉRIALITÉ

L’IMMATÉRIEL André GORZ

SCULPTURE Puce, 2009


PEAU

FOND/FORME

Lucio FONTANA Anish KAPOOR ?

Peau de pierre, 2010

PROFONDEUR INTÉRIEUR/EXTÉRIEUR

Sans titre, 2009

CREUX/VIDE

Oreille, 2009


PROMENADES SENSIBLES

IMBIBER

«SENSIBILITÉ PICTURALE» Yves KLEIN

Homme-Éponge

ÉCHELLE

LE CORPS DE L’ARTISTE

L’INFORME Robert MORRIS

Yves KLEIN Le vrai devient réalité, 1960 Le dépassement de la problématique de l’art Chanvre imbibé, 2011

IMPRÉGNATION/APPROPRIATION Yves KLEIN ÉPONGES

du MONDE SENSIBLE MATÉRIAUX ISOLANT/ABSORBANT

Bouche, 2009

LAINES

Arthur RIMBAUD Illuminations Poésies

ABSORPTION Gravure dualité VI, 2009

Laine imbibée d’IBB et palette, 2010-11


MATÉRIAU PAUVRE/MATÉRIAU NOBLE QUOTIDIEN RÔLE DE L’ARTISTE

Pluie, 2010

Arthur RIMBAUD Illuminations «GÉNIE» Lettre du voyant ARTE POVERA PENONE, PISTOLETTO, MERZ, ANSELMO

3.11.2009, installation Quotidien, vidéo, 2010-11 vidéo, 2009

ALCHIMIE/ SUBLIMATION Jean DUBUFFET L’homme du commun à l’ouvrage «La fonction de l’artiste est capitalement celle d’un inventeur.» «De la peinture soi-disant artistique (qui revendique le droit exclusif à ce titre) à celle qui se dit plus modérément en bâtiment, ou de décor, nul commerce.»

ART/ARTISANNAT

ARCHITECTURE

Os, 2009-10

TRANSVERSALITÉ

Palettes, 2011



Répertoire sensible de l'Homme-Eponge