Page 1

PRIX E R U T C E ARCHIT E N G A T E BR

8 0 0 2


© Maison de l’Architecture de Bretagne, 2008 ISSN en cours Dépôt légal : 4e trimestre 2008 Achevé d’imprimer, à Rennes, en octobre 2008 par le studio graphique La Manivelle. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage, est interdite. Sa copie ou reproduction par quelque procédé que ce soit, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autres, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par les lois du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur.


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:52

Page 1

PRIX CTURE ARCHITE E BRETAGN

2008

29 rue de la Chalotais BP 70248 35102 RENNES CEDEX 3 TĂŠl. : 02 99 79 18 39 Fax : 02 99 79 20 06 ma.bretagne@orange.fr www.architecturebretagne.fr


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:52

Page 2

Le Prix Architecture Bretagne Organisé par la Maison de l’Architecture de Bretagne, en partenariat avec la ville de Lorient, le “Prix Architecture Bretagne” récompense les architectes qui, à travers leurs réalisations, témoignent de la vitalité architecturale de la région et participent ainsi à la création d’un environnement de qualité. Ces œuvres, contemporaines aujourd’hui, sont notre patrimoine de demain. Créé en 1992, et reconnu par la profession, ce prix est devenu au fil de ses éditions un outil de référence, tant pour les architectes eux-mêmes, que pour les maîtres d’ouvrage, lesquels y puisent à travers ses catalogues, matière à réflexions pour leurs futures réalisations. Au-delà de la valorisation du travail des architectes, le Prix Architecture Bretagne veut surtout être un outil de sensibilisation du grand public à l’architecture et à son importance dans notre cadre de vie. Il a servi de modèle à d’autres régions qui ont aussi souhaité promouvoir leur production architecturale. Il a également permis de mettre en avant, au niveau national, plusieurs réalisations bretonnes de qualité, à l’occasion des deux éditions du “Prix Grand Public de l’Architecture” organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication. Grâce à ses neuf éditions successives, le Prix constitue dès à présent un fonds documentaire de plus de 1 000 projets et réalisations, inventoriés sur la base de données de la Maison de l’Architecture de Bretagne. Ce fonds documentaire est d’ores et déjà disponible pour toute exposition, souhaitant refléter, soit la production architecturale la plus récente, soit l’évolution de telle ou telle catégorie de bâtiment depuis 1992.


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:52

Page 3

Éditorial de Norbert Métairie, maire de Lorient Organisé par la Maison de l’Architecture de Bretagne, le Prix Architecture Bretagne sera remis à Lorient le samedi 25 octobre 2008 au Palais des Congrès, à l’occasion du salon de l’immobilier. Dans ce cadre est présentée l’exposition “Laissez-vous conter l’architecture durable”. La raréfaction des matières premières, d’une part, le réchauffement climatique, d’autre part, mais aussi la question sociale, ont fait apparaître au grand jour la problématique environnementale dans l’architecture. L’exposition concernera l’habitat, tant individuel que collectif. Si l’écologie acquiert une place prépondérante dans les médias, la complexité du sujet dans le champ du bâti nuit parfois à sa compréhension. Pléthore de normes et de vocabulaire gravitent autour de l’écologie dans la construction, notamment HQE et Effinergie, CERQUAL… pour les labels, maisons passives et bioclimatiques pour les concepts. Il convient de clarifier ces notions afin de les rendre intelligibles au plus grand nombre et de les illustrer par des exemples locaux. Cependant, le simple commentaire des thématiques abordées ne suffit pas. En effet, on ne peut limiter de vanter les mérites de l’écologie dans la construction à travers quelques exemples : la maison individuelle pour les espaces ruraux et l’écoquartier pour les zones urbaines. Quid des transports pour les usagers de la première ? Quid de la ville dans son ensemble pour le second ? Évaluer les seuls mérites de la défiscalisation des investissements et les vertus technologiques des nouveaux produits proposés, c’est omettre deux notions fondamentales : la ville et l’architecture. Il faut les replacer au cœur du débat sur l’urbanisme et l’architecture pour les nouveaux programmes de construction ou de rénovation de l’habitat.

PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:53

Page 4

Une maison de l’architecture, c’est : • Un outil de sensibilisation à l’architecture et au cadre de vie • Un lieu de diffusion de la culture architecturale • Un réseau de 30 associations régionales indépendantes, aux buts similaires Association de loi 1901, la Maison de l’Architecture de Bretagne (Mab) s’est fixé pour but de : • Faire comprendre et apprécier l’architecture au plus large public • Participer à la réflexion sur l’architecture et le cadre de vie • Générer et relayer l’information architecturale en région • Développer des actions pédagogiques vers les scolaires D’une façon générale, apporter une contribution utile à la reconnaissance de l’architecture comme activité d’intérêt public. La Maison de l’Architecture de Bretagne répond à ses missions par des événements qu’elle organise : • “Semaine de l’Architecture”, • “Prix Architecture Bretagne”, • expositions, visites, conférences, • actions jeune public, • base de données, • développement durable.

Soutien institutionnel

Depuis plusieurs années, l’État et les collectivités territoriales et locales soutiennent les actions de la Maison de l’Architecture de Bretagne et témoignent de l’intérêt de la société pour la valorisation de la culture architecturale.

Club des partenaires

Le Club des Partenaires est constitué d’industriels ayant une relation privilégiée avec la Maison de l’Architecture de Bretagne. C’est avant tout un lieu d’échanges entre les partenaires industriels et les architectes.

Adhésions

La Maison de l’Architecture de Bretagne fonctionne grâce à l’adhésion de ses membres, architectes ou non, et à leur soutien, tant moral que financier. Les adhérents participent à l’Assemblée Générale et sont conviés aux événements en avant-première, aux visites sur invitation ; ils reçoivent également la lettre d’information. Pour en savoir plus : www.architecturebretagne.fr


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:53

Page 5

Éditorial de Jacques Gefflot, président de la Maison de l’Architecture de Bretagne

Le succès est de nouveau au rendez-vous pour cette neuvième édition du Prix Architecture Bretagne (Pab). Plus de 200 projets ont été soumis cette année à l’appréciation du jury. Dans un souci de lisibilité accrue, ils sont désormais répartis en cinq catégories seulement et pour la première fois, les projets ont été transmis sous forme numérique. Cette année, le jury, constitué de 11 membres, était placé sous la présidence de l’architecte Franck Hammoutène. Ensemble, ils ont longuement délibéré pour sélectionner 43 projets et désigner 11 lauréats et prix spéciaux. Cette compétition ne déroge pas à la règle : elle réserve son lot de surprises, de joies et de déceptions… C’est pourquoi je tiens à remercier tous les architectes qui ont participé à ce Prix et à souligner la qualité remarquée de l’ensemble des réalisations. Les projets sélectionnés présentés dans cette plaquette constitueront une exposition qui voyagera pendant 2 ans en Bretagne mais aussi hors région et à l’étranger. Ils participeront également à la création d’une base de données de l’architecture contemporaine en cours de réalisation par le “Réseau des Maisons de l’Architecture”. Le site internet de la Maison de l’Architecture de Bretagne, mis en ligne début novembre (www.architecturebretagne.fr), présentera également cette édition du Pab. Tous ces projets traduisent la vitalité et la diversité de l’architecture dans notre région. Il est nécessaire que cet effort des architectes se poursuive lors des prochaines éditions pour refléter au mieux la richesse de la production architecturale en Bretagne. Je tiens à remercier tous ceux qui ont permis à ce “Prix” d’exister et d’abord Hervé Beaugé-Berubé, vice-président de la Mab et organisateur de cette manifestation, les membres du jury, les architectes, leurs maîtres d’ouvrage et les collectivités qui leur ont fait confiance. Merci à nos partenaires institutionnels, à nos partenaires industriels, aux adhérents de la Mab. Merci à la Ville de Lorient qui nous accueille cette année encore. Enfin, je souhaite rendre hommage à Gabor Magyar, architecte, qui nous a quitté il y a un an. Gabor a présidé la Mab de 2000 à 2004. Il était également convaincu de la nécessité de partager la culture architecturale et urbaine. Cette édition du Prix 2008 lui est dédiée.

PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

Le jury 2008

17:53

Page 6

La qualité du Prix Architecture Bretagne dépend bien sûr de celle des projets présentés, mais elle tient aussi à la compétence des membres du jury qui le compose, et au sérieux de leur implication. Le jury, composé majoritairement d’architectes, est constitué de trois collèges : élus et représentants d’institutions, architectes et journalistes. Une personnalité de la société civile apporte la vision du “candide”.

• Président du jury : – Franck HAMMOUTÈNE, architecte, • Élus ou représentants d’institutions : – Jean-Yves LE DRIAN, président de la Région Bretagne, – Jean-Yves LE CORRE, directeur de la Direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne, – Vincent EBLÉ, président du Conseil général de Seine-et-Marne • Architectes : – Pascal TEISSEIRE, architecte, président de la Maison de l’Architecture d’Aquitaine et secrétaire du Conseil régional de l’Ordre des Architectes d’Aquitaine – Majida PERROT-MAURADY, architecte, présidente de l’Ardepa – Etienne DEBRÉ, architecte, président de la Maison de l’Architecture de Basse-Normandie – Anne-Marie LE GLANIC, directeur général de Nantes Habitat • Journalistes : – Annick LORÉAL, journaliste au Moniteur, chef du bureau de Nantes – Didier AUBIN, responsable du cahier Famille de Dimanche Ouest-France • Personnalité de la société civile : – Olivier ROELLINGER, grand chef cuisinier à Cancale


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:53

Page 7

8 08

10

LIEUX D’ENSEIGNEMENT 10

MAISON FAMILIALE HORTICOLE À SAINT-GRÉGOIRE (35) Clément Gillet, architecte à Chartres de Bretagne

12

COLLÈGE A. RECIPON À ORGÈRES (35) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix EXTENSION DU COLLÈGE M. LEBESQUE À MORDELLES (35) a/LTA Agence Le Trionnaire-Tassot, architectes à Rennes ESPACE ASSOCIATIF JEANNE-D’ARC À BRUZ (35) Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz GROUPE SCOLAIRE À UZEL (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc GROUPE SCOLAIRE À SAINT-BRANDAN (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc

13 14 15 16

18

Sommaire

MÉMOIRE EN DEMEURE À SAINT-THÉLO (22) Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc Tadashi Kawamata, artiste

38

LIEUX D’ENTREPRISES 38 40 42 43 44

ÉQUIPEMENTS PUBLICS 18

CENTRE CULTUREL HALTE-GARDERIE À PLUDUNO (22) Agence d’architecture Robert et Sur, architectes à Saint-Brieuc

20

SALLE DE MUSIQUES ACTUELLES “LA CARÈNE” À BREST (29) Atelier d’architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, architectes à Paris ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D’ILLE-ET-VILAINE À RENNES (35) Ibos et Vitart, architectes à Paris

22 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37

LA SOURIS VERTE, CRÈCHE INTER-ENTREPRISES À LOUDÉAC (22) Atelier d’architecture Videlo-Ruffault, architectes à Loudéac CITÉ DE LA VOILE ÉRIC TABARLY À LORIENT (56) Jacques Ferrier, architecte à Paris PÔLE DE SERVICES À SAINT-HILAIRE-DES-LANDES (35) Jean-François Golhen, architecte à Rennes SALLE CULTURELLE À UZEL (22) David Cras, architecte à Rennes “LE VOLUME” À VERN-SUR-SEICHE (35) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix ESPACE CULTUREL “LE GRAND PRÉ” À LANGUEUX (22) Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix “LE TRAIT D’UNION” À SAINT-JULIEN (22) Yannick Schvartz, architecte à Saint-Brieuc IMMEUBLE DE BUREAUX BIOCLIMATIQUE CAPV À VANNES (56) Arcau, architectes à Vannes LE “4 BIS” À RENNES (35) Yves-Marie Maurer, architecte à Rennes MAISON DE QUARTIER À BREST (29) Michel Quéré, architecte à Brest PÔLE DE L’ENFANCE À PLUGUFFAN (29) Michel Grignou, architecte à Quimper PÔLE DE LA PETITE ENFANCE À ERGUÉ-GABÉRIC (29) Michel Grignou, architecte à Quimper SALLE CULTURELLE À LAUZACH (56) Bohuon-Bertic, architectes à Rezé PARC RELAIS HENRI-FRÉVILLE À RENNES (35) Patrice Robaglia, architecte à Saint-Méloir-des-Ondes

45 46 47

48

52

DEUX BÂTIMENTS COMMERCIAUX À RENNES (35) Clément Gillet, architecte à Chartres-de-Bretagne BLANC AÉROTECHNOLOGIE À PLÉRIN (22) Philippe Henocq, architecte à Plérin BUREAUX SCI DE LA VALLÉE À LANGUEUX (22) Lionel Dunet, architecte à Saint-Brieuc BÂTIMENT FLEXIBLE À PONT-L’ABBÉ (29) Pierre-Yves Le Goaziou, architecte à Pont-L’Abbé IMMEUBLE DE BUREAUX KAÏDO À RENNES (35) Tréguer-Velly, architectes à Rennes EXTENSION D’UNE USINE DE DÉCHETS À PLOUFRAGAN (29) ARCAU, architectes à Vannes BUREAUX INGÉNIERIE À BRUZ (35) Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz CAP ENTREPRISES À TRÉGUEUX (22) Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc

HABITAT COLLECTIF 48

14 MAISONS À VERN-SUR-SEICHE (35) Maryvonne Rigourd et Isabelle Hiault, architectes à Rennes

50

LOGEMENTS AU PORT-SAINT-MARTIN À RENNES (35) Michel Kagan, architecte à Paris

HABITAT INDIVIDUEL 52 54 56 58 59 60 61 62 63

MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) Atelier Rubin, architectes à Tonquédec EXTENSION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE À RENNES (35) David Huet, architecte à Rennes MAISON INDIVIDUELLE À HENNEBONT (56) AYA, architectes et urbanistes à Caudan MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) Fauquert, Espace Architecture, architectes à Lannion MAISON INDIVIDUELLE À PLÉDRAN (22) Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc MAISON INDIVIDUELLE À HENVIC (29) Alain Le Scour, architecte à Guimaëc MAISON INDIVIDUELLE À PLEURTUIT (35) Christophe Bachmann, architecte à Dinard EXTENSION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE À BRECH (56) ARCAU, architectes à Vannes MAISON INDIVIDUELLE À LOCTUDY (29) Michel Grignou, architecte à Quimper

PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:54

Page 8


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:54

Page 9

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MÉMOIRE EN DEMEURE À SAINT-THÉLO (22) 250 m2 • 120 000 € TTC • Livré en 2006

Commune de Saint-Thélo Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc Tadashi Kawamata, artiste Ce projet collectif s’inscrit à la croisée des disciplines de l’art contemporain, de l’aménagement et de l’architecture. Les conditions de sa réalisation posent également de nombreuses questions relatives à la construction, l’usage, ou l’histoire des lieux. Cet ouvrage est issu d’une collaboration de cinq ans entre l’artiste Tadashi Kawamata, la commune, l’architecte, le médiateur artistique et le CAUE (programme des nouveaux commanditaires de la fondation de France). La réalisation, un workshop organisé sur trois étés, a permis aux étudiants et entreprises de restructurer ce groupe d’anciennes maisons de tisserands en vis à vis du musée des toiles. Ce nouvel espace public, construction hybride, établi un lien puissant avec le paysage et l’histoire du site.

HORS CATÉGORIE

Prix spécial PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:54

Page 10


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:54

Page 11

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON FAMILIALE HORTICOLE À SAINT-GRÉGOIRE (35) PHOTOS : JAVIER CALLEJAS

513 m2 • 981 529 € TTC • Livré en 2006

Maison Familiale Horticole Clément Gillet, architecte à Chartres de Bretagne

Insérée dans un site en pente, l’extension de la maison familiale horticole relie deux bâtiments existant entre eux. Le projet est simple. La déclivité naturelle du site sert de support au programme par la construction d’un amphithéâtre clairement exprimé dans la façade de l’immeuble par un cadre coloré vert fluo. L’aspect brillant et gris anthracite du projet associé à un effet de damier progressif entre gris clair et gris foncé dématérialise le volume et l’insère doucement dans un parc d’arbres centenaires. En son cœur, un patio central structure les différents espaces de l’école.

LIEUX D’ENSEIGNEMENT

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:54

Page 12

PHOTOGPO.COM

COLLÈGE A. RECIPON À ORGÈRES (35) 6 488 m2 • 9 575 000 € TTC • Livré en 2006

Conseil général d’Ille-et-Vilaine

Sélectionné

STÉPHANE CHALMEAU

PHOTOGPO.COM

LIEUX D’ENSEIGNEMENT

La localisation du projet lui confère une double particularité : il occupe, et d’une manière assez dense pour un tel programme, la parcelle qui lui est dévolue, mais il ne s’ouvre que sur une seule voie urbaine, la rue de Pont-Péan. Dans une logique urbaine de respect des constructions existantes, nous avons établi le recul des façades du collège en prenant pour base les habitations du lotissement voisin situé à l’est. Ce projet se développe uniquement au rez-dechaussée pour permettre l’accueil d’élèves à mobilité réduite. Le caractère institutionnel est apporté par la grande toiture monopentée en cuivre qui coiffe la médiathèque, le parvis, le hall et qui émerge du socle en béton peint en blanc. Un jeu sur l’alignement avec le muret en pierre, l’abri des deux roues, l’abri bus, la rive du toit génère des décalages, des profondeurs qui animent la façade principale.

STÉPHANE CHALMEAU

Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix

STÉPHANE CHALMEAU

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:54

Page 13

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

EXTENSION DU COLLÈGE M. LEBESQUE À MORDELLES (35) 1 475 m2 • 4 098 169 € TTC • Livré en 2008

Conseil général d’Ille-et-Vilaine a/LTA Agence Le Trionnaire-Tassot, architectes à Rennes Le projet se décompose en 3 parties : • L’extension des locaux d’enseignement s’organise autour d’un patio défini par une dent creuse existante, ce qui permet d’éclairer naturellement l’ensemble des pièces d’enseignement et offre un espace de travail privilégié. • Création du CDI et revalorisation du préau. Le préau couvert par la dalle qui porte le CDI, évite un effet de masse. Cette dalle s’étire par une structure métal-verre, cet abri léger relie l’école à son pôle culturel. • Création d’un bâtiment demi-pension. Il referme la cour et crée une perspective qui la rend plus intime et protégée. Les salles à manger orientées sud-ouest profitent d’une vue sur la haie d’arbres existante.

LIEUX D’ENSEIGNEMENT

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 14

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

ESPACE ASSOCIATIF JEANNE-D’ARC À BRUZ (35) 1 040 m2 • 1 267 760 € TTC • Livré en 2007

ASC Jeanne d’Arc Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz Sur un terrain de 3 500 m², cet équipement associatif se dessine avec les lignes de son environnement immédiat. La construction d’un mur en panneaux de polycarbonate, en alignement de l’avenue Lavoisier à Bruz, identifie le bâtiment et sert d’enseigne à l’Espace Jeanne-d’Arc. Cet écran de 38 mètres de longueur par 8 mètres de hauteur, soit 304 m², accroche une couleur naturelle verte le jour qui s’intègre au paysage bocager. Une baie de 21 m² théâtralise l’activité intérieure et met en scène une des salles de cours avec la rue. Viennent s’appuyer sur ce mur de lumière l’ensemble des activités et salles de cours, • comme un grand secret voilé • comme un mur de savoir que l’on aimerait percer • comme un voile discret et pudique.

LIEUX D’ENSEIGNEMENT

Sélectionné

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 15

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

GROUPE SCOLAIRE À UZEL (22) 1 285 m2 • 1 967 420 € TTC • Livré en 2007

Communauté de Communes du Pays d’Uzel Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc L’implantation du nouveau groupe scolaire s’inspire directement des contraintes topographiques et géologiques du terrain et s’inscrit sans heurt face à la force du site. Tirant profit de la pente, chacun des deux niveaux construits a un accès de plain-pied avec l’extérieur : au rez-de-chaussée haut les espaces communs, les maternelles et les cours de récréation, au rez-de-chaussée bas les primaires. Le traitement des extérieurs est sobre et uniforme. Un espace de jardin en cœur de bâtiment accompagne la descente vers le rez-dechaussée bas depuis la cour. Les lignes renforcent les cadrages et travaillent sur la notion d’horizontale en réponse à la pente. Le projet ne rivalise pas avec le site, mais vient en accompagnement de celui-ci.

LIEUX D’ENSEIGNEMENT

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 16

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

GROUPE SCOLAIRE À SAINT-BRANDAN (22) 1 450 m2 • 2 508 000 € TTC • Livré en 2008

Mairie de Saint-Brandan Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc

LIEUX D’ENSEIGNEMENT

Les volumes travaillent sur la notion d’horizontale en réponse à la pente et à la verticalité des arbres de haute tige. Le projet cadre les vues vers les limites largement boisées. Le bâtiment s’enterre légèrement au nord, se surélève au sud. L’ensemble du programme se déroule autour de l’espace commun extérieur sur lequel donnent les circulations intérieures colorées des classes. Le préau referme le projet au nord-est. Les panneaux de béton préfabriqué à gros agrégats de couleur sombre permettent une accroche particulière de la lumière, répondant aux soucis de mise en œuvre dans la pente et de pérennité. Une chaufferie bois semienterrée prend place en contrebas du terrain du groupe scolaire.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 17

PRIX CTURE ARCHITE E BRETAGN

2008

PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 18


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 19

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

CENTRE CULTUREL HALTE-GARDERIE À PLUDUNO (22) 655 m2 • 880 000 € TTC • Livré en 2008

Commune de Pluduno Agence d’architecture Robert et Sur, architectes à Saint-Brieuc RÉALISATION LABELLISÉE FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE

Le projet regroupe, dans une unité bâtie, la bibliothèque, les salles associatives et la halte-garderie. Les équipements et leur accès sont implantés autour d’une placette piétonne créée. On comprend alors que le projet vise à renforcer le statut public de cette cour et à valoriser la construction de la profondeur de la parcelle. L’entrée sur la place est affirmée par un auvent, qui protège l’espace culturel des rayonnements directs du soleil et abrite des intempéries. Sa toiture plate, affirmant l’époque de sa construction, dégage la vue pour les logements situés aux étages du bâtiment existant. Au cœur du bâtiment, garderie et salle de réunion bénéficient d’une hauteur supérieure, autorisant une prise de lumière haute et identifiant l’équipement.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Prix spécial PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 20


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 21

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

SALLE DE MUSIQUES ACTUELLES “LA CARÈNE” À BREST (29) 3 625 m2 • 8 370 000 € TTC • Livré en 2007

Brest Métropole Océane et Brest Métropole Agglomération Atelier d’architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, architectes à Paris

Ancré au pied des remparts de Brest, le bâtiment suit les brisures de ce dernier et se détache par ses teintes ocre-rouille mêlées au granit violacé du grand mur. De plain-pied, il se présente comme une progression ascensionnelle vers la cinquième façade du projet visible depuis la ville haute : l’ascension se fait par une rampe longeant l’édifice, rejoignant l’auvent au-dessus du hall et reliant un espace scénique à l’air libre au-dessus des volumes des salles de concert (diffusion, rencontre…). La terrasse, promenade extérieure est revêtue de platelages en bois et de végétation (toundra) qui constituent un jardin visible depuis la ville haute. Le projet est un bloc de teinte oxydée, associant lignes obliques, rampes et auvents.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 22


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:55

Page 23

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D’ILLE-ET-VILAINE À RENNES (35) PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

16 800 m2 • 20 000 000 € HT • Livré en 2006

Conseil général d’Ille-et-Vilaine Ibos et Vitart, architectes à Paris Le site, avec sa déclivité et ses dégagements visuels, offre l’opportunité d’affirmer la présence des Archives depuis le lointain. Le bâtiment se développe, à l’échelle du paysage, selon deux directions. À l’horizontale, en contact avec le sol, le socle s’adresse au public tandis qu’à la verticale les stockages se positionnent frontalement dans la perspective. Le parvis, en se glissant sous les arbres, découpe dans la terre de larges auréoles. Le hall s’étire longitudinalement, le long des patios dont la succession donne à lire la stratification horizontale de l’espace public. Le circuit des documents est parfaitement distinct. Les vides réservés aux extensions futures sont clos par des bardages translucides dont le caractère transitoire, exacerbé par la vibration de la lumière colorée, joue en décalage avec la massivité des cellules pleines.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:56

Page 24

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

LA SOURIS VERTE, CRÈCHE INTER-ENTREPRISES À LOUDÉAC (22) 810 m2 • 1 394 000 € TTC • Livré en 2008

CIDERAL / Communauté de Communes de Loudéac Atelier d’architecture Videlo-Ruffault, architectes à Loudéac

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

La crèche, implantée entre un espace culturel et sportif, un lotissement et des jardins ouvriers, se compose ainsi : • un hall d’accueil, prolongé par le préau et le jardin ; • des salles communes à l’est (repas, jeux d’eau, motricité) ; • une rue intérieure à l’ouest, ponctuée d’alcôves et de puits de lumière, distribuant les locaux du personnel au nord et les trois unités de vie au sud. L’objectif est de réduire les impacts énergétiques et environnementaux : • installation d’un puits canadien et d’une ventilation double flux ; • protections solaires et isolation thermique renforcées ; • filière végétale favorisée (bois, chanvre, lin, végétalisation) ; • limitation des dégagements de composés organiques volatils (formaldéhydes, radon, etc.)

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:56

Page 25

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

CITÉ DE LA VOILE ÉRIC TABARLY À LORIENT (56) 6 700 m2 • 12 700 000 € HT • Livré en 2007

Cap l’Orient Jacques Ferrier, architecte à Paris La Cité de la voile est le symbole du renouveau de la base sous-marine de Lorient. Contrastant avec la masse en béton des bunkers, ce vaisseau revêtu d’aluminium irisé changeant de couleur au gré du temps semble flotter audessus du quai, ancré à la Tour des vents. La façade vitrée du rez-dechaussée donne à voir les activités d’accueil, tandis que le 1er étage réunit les espaces d’exposition dédiés à la course au large. Une passerelle relie ce niveau d’exposition aux infrastructures marines de la Tour des vents. Conçu dans un esprit environnemental, le bâtiment est composé d’une coque très isolante, de 150 m2 de panneaux photovoltaïques sur la façade sud et d’une pompe à eau de mer.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:56

Page 26

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

PÔLE DE SERVICES À SAINT-HILAIRE-DES-LANDES (35) 820 m2 • 1 435 200 € TTC • Livré en 2008

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

Mairie de Saint-Hilaire-des-Landes Jean-François Golhen, architecte à Rennes RÉALISATION LABELLISÉE ECO-FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Restaurant scolaire, garderie, espace jeunes, salle de réunion et bibliothèque sont abrités dans cet équipement communal et intercommunal. Implantée sur un terrain à forte pente, en limite du bourg, la composition s’appuie sur les données fondamentales du développement durable : insertion paysagère, échanges visuels intérieurs/extérieurs, matériaux et capteurs solaires. Retraits, auvents, orientation et shed central assurent un apport de lumière et une protection solaire. L’écriture générale reprend par un jeu d’assemblage contemporain la volumétrie des bâtiments en pierre de cette petite commune. Les matériaux naturels, comme la pierre, le zinc, le bois et l’ardoise naturelle, sont simplement assemblés par une ligne de couture blanche qui s’exprime en feuille de liaison.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:56

Page 27

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

SALLE CULTURELLE À UZEL (22) 1 160 m2 • 1 996 374 € TTC • Livré en 2007

Commune d’Uzel David Cras, architecte à Rennes Le projet s’insère entre la place du champ de foire et le terrain de football, lieux importants dans les activités de la commune. Une longère vient s’y rattacher et relie le bâtiment à l’évolution historique du bourg. La salle se compose de trois volumes qui s’affichent distinctement dans le paysage. L’un, en équerre de faible hauteur, accueille les parties techniques, les loges, ainsi qu’une salle annexe. Un second, plus haut, dessine l’espace de la scène et s’ouvre largement sur le terrain de sport, qui devient alors lieu de spectacle offert aux utilisateurs. Le dernier, la longère, contient l’accueil, accessible depuis le champ de foire, et retrouve une place réelle au sein de la commune.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:57

Page 28

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

“LE VOLUME” À VERN-SUR-SEICHE (35) 2 659 m2 • 4 689 000 € TTC • Livré en 2007

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

Mairie de Vern-sur-Seiche Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Médiathèque, salle de musique, espace d’exposition, salle de danse. Pour la vie du futur équipement et son intégration dans la cité, une forte liaison piétonne entre le parking de la Chalotais et les quartiers sud de la ville est vitale. C’est autour de cet axe de composition que le projet architectural s’organise. Le caractère institutionnel qui sied à ce projet fédère, sous une même toiture horizontale, située à 8 mètres au-dessus du rez-de-chaussée, l’ensemble des éléments du programme de la première tranche, en l’entourant d’un péristyle au rythme relativement espacé. Des transparences ont été créées, soit sur la largeur totale du bâtiment comme c’est le cas pour le grand hall traversier, soit dans une moindre profondeur comme dans la médiathèque. La vie intérieure est révélée, comme une invitation au public à venir découvrir les différents espaces.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:57

Page 29

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

ESPACE CULTUREL “LE GRAND PRÉ” À LANGUEUX (22) PHOTOS : PHOTOGPO.COM

2 500 m2 • 5 530 000 € TTC • Livré en 2007

Mairie de Langueux Mostini-Mostini architectes & associés, architectes à Morlaix Salle de spectacle de 400 places assises, salles annexes, office, loges, bureaux. Le centre culturel s’inscrit par la simplicité de ses lignes et de ses volumes, comme par le tracé orthogonal de son plan et de ses façades dans la continuité de l’esprit de composition du parc du “Grand pré”, dont les élus de Langueux ont confié la conception à la paysagiste Laure Planchais et à l’architecte Benoît Robert. Les grands débords de toiture, outre leur rôle d’auvent protecteur confèrent au projet une certaine élégance et une légèreté malgré les dimensions importantes et l’opacité du volume de la salle. L’adjonction d’une peau, composée de lames de bois rétifié, dématérialise l’enveloppe du bâtiment et adoucit les contours des volumes. Afin d’apporter une polyvalence maximale à la grande salle de spectacle, celle-ci est dotée de plafonds mobiles permettant de varier la hauteur en fonction de l’usage.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:57

Page 30

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

“LE TRAIT D’UNION” À SAINT-JULIEN (22) 798 m2 • 1 345 772 € TTC • Livré en 2007

Commune de Saint-Julien Yannick Schvartz, architecte à Saint-Brieuc

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Situé en centre bourg, le Centre d’Animation Associatif et Culturel est érigé contre l’ancien presbytère intégré au projet. Cette bâtisse de belle facture, construite au XIXe siècle, est entièrement rénovée dans le respect de son caractère initial. En contrepoint de celle-ci, l’extension neuve est implantée sur son flanc ouest et présente une écriture contemporaine à dominante horizontale, dont les lignes tendues permettent une intégration sans heurt dans l’environnement. La rigueur et la simplicité ont prévalu dans la composition des façades, l’objectif recherché étant de créer, entre construction neuve et bâtiment ancien, une tension qui renforce la mise en valeur réciproque de chacun.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:57

Page 31

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

IMMEUBLE DE BUREAUX BIOCLIMATIQUE CAPV À VANNES (56) 1 334 m2 • 2 296 000 € TTC • Livré en 2008

Communauté d’Agglomération du Pays de Vannes Arcau, architectes à Vannes Le Siège de la Communauté d’Agglomération du Pays de Vannes affirme sa singularité, à travers la démarche du maître d’ouvrage, en faveur du développement durable que renvoie la proposition architecturale de l’Atelier Arcau, avec l’assistance technique de Bernard Menguy, géobiologue. Au sud, un long voile en brique monomur constitue une façade “passive”, dont la courbe exacerbe sa fonction thermique jusqu’à capter au plus tôt de la journée, et au plus tard, les rayons du soleil. Mur à ossature bois au nord pour un confort thermique optimal, gestion alternative des eaux pluviales, système de ventilation par puits canadiens, chauffage de l’eau sanitaire par capteurs solaires et recherche d’une autonomie maximale en éclairage naturel sont autant de choix ayant orienté la conception du bâtiment et de ses abords.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:58

Page 32

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

LE “4 BIS” À RENNES (35) 2 175 m2 • 4 170 426 € TTC • Livré en 2007

Ville de Rennes Yves-Marie Maurer, architecte à Rennes

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

La nouvelle esplanade Charles-deGaulle va devenir un lieu majeur pour les Rennais. Autour du potentiel d’activités que sera la place, ils trouveront des équipements culturels parmi les plus importants de la cité, Les Champs Libres, Le Liberté, le complexe de cinémas. Le “4 bis” doit s’affirmer dans cette proximité, mais il ne semble pas souhaitable d’ajouter une architecture démonstrative à ce contexte mais plutôt de glisser entre ces bâtiments une architecture minimaliste qui laisse exister le bâtiment par la perception de ses usages : “vitrine de l’initiative des jeunes à Rennes et lieu privilégié d’information, de rencontre et d’animation”.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:58

Page 33

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON DE QUARTIER À BREST (29) 1 470 m2 • 2 400 000 € TTC • Livré en 2007

Ville de Brest Michel Quéré, architecte à Brest Le projet de la Maison de Quartier de Lambézellec a consisté en la restructuration et l’extension de bâtiments construits dans les années 60. La composition des parties neuves reprend la logique de la disposition orthogonale des bâtiments existants. Le niveau du hall se prolonge en parvis sur la rue Coëtlogon et s’ouvre de l’autre côté sur un patio visible à travers ses façades vitrées. Calé entre les deux ailes conservées, un volume en élévation constitue l’emblème de la Maison de Quartier. Habillé d’une résille de bois se retournant en faux plafond dans le hall, il instaure une présence dynamique et attractive, changeante selon les éclairages des salles de danse qui, le soir, en font un signal lumineux pour le quartier. ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:58

Page 34

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

PÔLE DE L’ENFANCE À PLUGUFFAN (29) PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

936 m • 1 338 947 € TTC • Livré en 2007 2

Mairie de Pluguffan Michel Grignou, architecte à Quimper

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Le pôle de l’enfance s’implante au plus près d’un beau vallon arboré, étirant le long de cet axe est-ouest un volume simple, une “halle”, d’où émerge un chapelet de maisons bardées de bois entre leurs refends de béton sablé. Les chênes, châtaigniers et érables du vallon ombragent l’ensemble des activités accueillies. Au nord, face à l’école et aux accès, une suite de volumes en béton sablé préfabriqué s’adosse au volume unitaire de la “halle”. L’inflexion du volume en zinc abrite le parvis tandis qu’entre les volumes pleins s’organisent les accès personnel et technique. Seule “la grande fenêtre” des salles d’activités artistiques éclaire cette façade. Matériaux : béton préfabriqué sablé pour les volumes nord, béton sablé des refends des “maisons”, bardage en clins de red-cedar en façade sud, ouest et nord, bardage et couvertures zinc prépatiné.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:58

Page 35

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

PÔLE DE LA PETITE ENFANCE À ERGUÉ-GABÉRIC (29) 1 155 m2 • 1 647 898 € TTC • Livré en 2008

Mairie d’Ergué-Gabéric Michel Grignou, architecte à Quimper RÉALISATION LABELLISÉE ECO-FAUR PAR LA RÉGION BRETAGNE

Le pôle de la petite enfance s’implante dans un terrain bordé au nord d’un talus arboré et s’ouvrant largement à l’est et au sud sur un paysage très ouvert. Dissociant clairement les différents accès au bâtiment, le projet s’organise autour d’un patio, lieu protégé et commun aux entités. L’ensemble est unifié extérieurement par une enveloppe composée d’un bardage en Douglas à joint ouvert, ponctué d’aplats de couleur en panneaux résinés. Les attiques en cuivre offrent des volumes et des lumières différenciés pour chacune des 3 entités. Dès le hall d’entrée, les perspectives et transparences permettent une lisibilité de l’organisation et soulignent le rôle fédérateur du patio. Caractéristiques environnementales : isolation par l’extérieur avec Douglas et panneaux résinés colorés, eau chaude par panneaux solaires, récupération des eaux de pluie alimentant la “rivière” du patio.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

3/10/08

9:28

Page 36

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

SALLE CULTURELLE À LAUZACH (56) 920 m2 • 1 403 000 € TTC • Livré en 2007

Commune de Lauzach

Sélectionné

STÉPHANE CHALMEAU

STÉPHANE CHALMEAU

STÉPHANE CHALMEAU

STÉPHANE CHALMEAU

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Le site du projet se place sur la frange est du bourg de Lauzach. La qualité paysagère du lieu tient pour beaucoup dans un assemblage fin de multiples espaces constitués au fil du temps sans volonté d’ordre. Il se passe là, à travers les espaces de jeux de boules, des abords du lavoir, de l’enclos à l’arrière des logements rénovés, une véritable tranquillité. La volonté affichée dans les orientations du schéma d’aménagement était de construire un élément de paysage liant les différentes fonctions à venir au Mémorial aux Combattants d’Indochine et de desservir l’ensemble par une nouvelle voie. L’aménagement paysagé organise donc le relief par une succession de terrasses et de talus enherbés, enjambés par des ponceaux de bois, qui redonnent une géométrie logique à l’ensemble.

STÉPHANE CHALMEAU

Bohuon-Bertic, architectes à Rezé


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 37

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

PARC RELAIS HENRI-FRÉVILLE À RENNES (35) 340 m2 • 14 000 000 € TTC • Livré en 2007

SEMTCAR / Rennes Métropole Patrice Robaglia, architecte à Saint-Méloir-des-Ondes Jacqueline Osty, paysagiste “faille” Entre le parc relais et le métro, la “faille” est un jardin, autour duquel gravitent les piétons, les bus, les automobiles, les métros. L’îlot Fréville est un événement urbain, social, vide et souterrain. C’est un îlot découpé, percé, et habité, dont la faille-jardin est l’élément fédérateur. Celle-ci concentre verticalement et horizontalement les circulations. C’est un événement inattendu avec une mise en scène végétale et lumineuse. Un jardin de roches et de bambous, sauvage et naturel. Un cœur de lumière naturelle et artificielle, révélatrice du vide. Vide de matière, elle est pleine des regards qui se croisent et convergent, la survolent ou la traversent.

ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 38


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 39

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

DEUX BÂTIMENTS COMMERCIAUX À RENNES (35) PHOTOS : JAVIER CALLEJAS

1 335 m2 • 980 720 € TTC • Livré en 2007

EPARECA Clément Gillet, architecte à Chartres-de-Bretagne Dans un contexte urbain difficile, lourd d’une histoire où l’architecture sociale se trouve aujourd’hui marginalisée par ses occupants, l’objectif est d’adoucir ce sentiment en apportant soin et légèreté à la portion partagée par les habitants : le sol public. En s’adossant aux immeubles de logements, l’architecture compose l’espace public par la création d’une rue nouvelle et d’une placette. Sur ces nouveaux espaces, les bâtiments commerciaux se distinguent par un enchaînement de cadres noirs constituant les vitrines des commerces et services du quartier. Ces boîtes prennent place dans la rue montante de manière aléatoire avec des échelles variées selon la taille et l’importance du commerce. Ce projet s’insère clairement dans la trame végétale qui compose le sol public par sa couleur et son horizontalité. Son aspect sombre et léger le distingue des immeubles de logements hauts et clairs.

LIEUX D’ENTREPRISES

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 40


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 41

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

BLANC AÉROTECHNOLOGIE À PLÉRIN (22) 230 m2 • 210 000 € TTC • Livré en 2006

Blanc Aérotechnologie Philippe Henocq, architecte à Plérin Ce projet consistait en la construction d’un local social (cafétéria, réunions, bureaux du C.E.) à proximité de l’usine, sur un terrain en bord de rivière. Les contraintes de ce terrain ont dicté le système constructif sur pilotis qui a été traité avec une forte homogénéité des matériaux. Le métal est apparu comme le matériau le plus adapté car pouvant être utilisé en structure, en parement, en plancher, en menuiseries et en garde-corps. La façade surplombant la rivière est dotée d’une coursive permettant l’ouverture de la cafétéria et de la salle de réunion sur l’extérieur.

LIEUX D’ENTREPRISES

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 42

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

BUREAUX SCI DE LA VALLÉE À LANGUEUX (22) 1 000 m2 • 1 535 000 € TTC • Livré en 2006

SCI de la Vallée / Armor Ingénierie Lionel Dunet, architecte à Saint-Brieuc

LIEUX D’ENTREPRISES

Cette construction s’inscrit dans une démarche environnementale basée sur : L’utilisation de la réglementation, de la topographie et de l’orientation du terrain pour une implantation sensible du bâtiment dans son contexte. La mise en œuvre d’une enveloppe thermiquement performante. Le traitement du chauffage et de la ventilation. L’intégration de la donnée environnementale dès la conception, la compétence et l’implication du maître d’ouvrage ont fait l’intérêt de ce projet. La simplicité des principes mis en œuvre fait qu’ils sont reproductibles. Le bâtiment se présente sous la forme d’un galet gris sur pilotis, partiellement ancré dans le terrain et creusé par deux endroits à l’est, percé par deux patios et quatre sheds au centre et habillé de brise-soleil orientables à l’ouest.

Sélectionné

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

17:59

Page 43

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

BÂTIMENT FLEXIBLE À PONT-L’ABBÉ (29) 120 m2 • 166 000 € TTC • Livré en 2007

SCI Dylego Pierre-Yves Le Goaziou, architecte à Pont-L’Abbé Le bâtiment s’organise autour de deux volumes simples sur un terrain très escarpé. L’un en bois, vertical, (quatre poteaux et poutres Kerto pour de grandes portées libres), s’appuie sur l’environnement arboré proche, l’autre en béton blanc horizontal prolonge, côté rue, les maisons situées plus bas. L’espace entre ces deux volumes ouvre l’entrée côté rue et une terrasse enclavée et protégée en vis à vis au sud. La transparence depuis l’entrée permet la vue sur la ville. Au sud, des volets à claire-voie, à l’identique du bardage, constituent, ouverts, des brise-soleil alors qu’une corniche en béton protège les grandes ouvertures. Le bâtiment, flexible, est prêt à s’adapter à d’autres usages (habitation).

LIEUX D’ENTREPRISES

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:00

Page 44

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

IMMEUBLE DE BUREAUX KAÏDO À RENNES (35) 3 266 m2 Shon • 3 775 335 € TTC • Livré en 2008

Kermarrec Promotion Tréguer-Velly, architectes à Rennes

LIEUX D’ENTREPRISES

Implanté Zac Atalante-Champeaux, dédiée exclusivement aux bâtiments de bureaux, cet immeuble se place précisément dans des alignements urbains structurants. Il s’organise suivant 2 volumes asymétriques posés en L. Le volume sud est construit sur pilotis, et aménagé dans un creux de terrain formant une cour anglaise. Cette plate-forme basse accueille le parking, qui profite ainsi d’une lumière naturelle, et un jardin débordant de l’emprise du bâtiment. Les accès aux différents halls se font par des passerelles franchissant ce jardin. Le volume ouest, plus court, est construit sur terre-plein, assurant ainsi l’ancrage de l’ensemble. Les protections solaires, doublant les façades vitrées sud et ouest sont réalisées en vantelles verticales mobiles motorisées.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

3/10/08

9:29

Page 45

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

EXTENSION D’UNE USINE DE DÉCHETS À PLOUFRAGAN (29) STÉPHANE CHALMEAU

4 940 m2 • 4 063 000 € TTC • Livré en 2007

SMICTOM des Châtelets ARCAU, architectes à Vannes L’objectif est de mettre à l’abri des intempéries les éléments techniques de “process”, de réorganiser les flux (véhicules d’exploitation, véhicules légers, piétons…), de sécuriser le personnel exploitant et d’améliorer la lisibilité de l’activité. La construction d’un bâtiment abritant le Siège du SMICTOM et d’une passerelle de visite, conforte cet objectif de transparence et d’ouverture au public. Béton, acier galvanisé, verre, bardages métalliques et polycarbonate : des matériaux bruts et des moyens maîtrisés qui doivent révéler, à travers un outil fonctionnel, une image qualitative de l’activité… et, au-delà, participer à la requalification des parcs d’activités qui nous entourent.

LIEUX D’ENTREPRISES

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:00

Page 46

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

BUREAUX INGÉNIERIE À BRUZ (35) 271 m2 • 383 916 € TTC • Livré en 2007

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

SCI de la Noë

Atelier Philippe Loyer et Brosset, architectes à Bruz

LIEUX D’ENTREPRISES

L’extension du cabinet d’Architecture abrite sur 270 m² répartis sur 4 niveaux le personnel d’Ingénierie Associés. La lecture architecturale depuis la rue de la Noë présente un volume simple, vêtu de châtaignier et suspendu dans les arbres. Une continuité paysagère accompagne l’œil du piéton par le traitement du socle en façade végétalisée. Cette architecture, amie des arbres, et reflet de l’esprit de l’homme, a été conçue pour économiser l’énergie et réduire la consommation et les émissions de G.E.S : • bâtiment économe : 47 kwhep/m² • faible émission de G.E.S. : 2 kgéqco2/m² Une grande masse de matériaux sculptés à l’extérieur pour qu’on la regarde et creusés à l’intérieur pour qu’on y vive.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:00

Page 47

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

CAP ENTREPRISES À TRÉGUEUX (22) 2 570 m2 • 4 025 700 € TTC • Livré en 2007

CABRI Agence Coquard-Colleu-Charrier, architectes à Saint-Brieuc La composition du plan-masse s’appuie sur le regroupement de 3 fonctions établies par le programme : les bureaux de la maison de l’économie, les bureaux de l’hôtel d’entreprises et au rez-de-chaussée les services communs et les ateliers. Un jardin central organise les différentes parties du programme. Le rez-de-chaussée forme un soubassement continu sur lequel viennent les deux ailes de bureaux articulées en baïonnette. La force et l’identité du bâtiment naissent du traitement homogène des façades qui répondent à un souci de contrôle de la surchauffe solaire. L’architecture se veut simple et lisible : une architecture inscrite dans un souci de développement durable, sans maniérisme ou anecdote, en relation avec l’échelle urbaine du lieu.

LIEUX D’ENTREPRISES

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:00

Page 48


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:00

Page 49

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

14 MAISONS À VERN-SUR-SEICHE (35) 1 220 m2 • 1 700 000 € TTC • Livré en 2007

SO.RE.IM Maryvonne Rigourd et Isabelle Hiault, architectes à Rennes L’opération comprend deux secteurs : 9 maisons groupées type 4, type 5 et 5 maisons en bande type 4, ayant des surfaces habitables de 85 à 112 m². Les garages sont regroupés en fond de parcelle ou sur 2 placettes. On emprunte un chemin piéton à l’ombre de chênes séculaires pour rejoindre son logement. Le plan-masse permet des agrandissements futurs. Des détails de finition (encadrements de baies, motifs des bardages, éléments de serrurerie) permettent de personnaliser chaque habitat. La position des baies assure une transparence lumineuse à l’intérieur. L’ossature bois a permis d’obtenir des performances thermiques supérieures à une solution traditionnelle et un temps de chantier optimisé.

HABITAT COLLECTIF

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 50

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

LOGEMENTS AU PORT-SAINT-MARTIN À RENNES (35) 8 410 m2 • 6 381 515 € TTC • Livré en 2005

OCDL-OCODIM Michel Kagan, architecte à Paris

HABITAT COLLECTIF

Le projet propose une architecture forte d’insertion dans un contexte urbain éclaté, avec une entrée majeure de Rennes, comme une porte marquant une frontalité forte face au canal. L’édifice privilégie les appartements traversants et les terrasses, distribués par coursives. Un attique est constitué par des duplex, comme des maisons sur le toit. La trame structurelle constitue une résille orthonormée en façade, qui réalise un “entredeux” entre intérieur et extérieur, donnant une identité nouvelle au quartier. L’édifice est construit de béton préfabriqué blanc et gris, rehaussé d’éléments de béton brut et de panneaux lasurés de couleur terre de sienne sombre, rappelant le grès local.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 51

PRIX CTURE ARCHITE E BRETAGN

2008

PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 52


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 53

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) 120 m2 • 150 000 € TTC • Livré en 2007

Privé Atelier Rubin, architectes à Tonquédec La silhouette de cette habitation, réplique du lit du ruisseau situé en limite de propriété, s’oriente vers le point de fuite de ce dernier. Cet élan prend vie à l’intérieur du projet par un parcours reliant différents niveaux comme l’entrée, une rampe-exposition et le séjour. La cuisine, lieu central de l’habitation et croisement des circulations, se prolonge à l’extérieur grâce à l’ouverture totale d’un châssis accordéon sur une terrasse-patio. Le patio, orienté plein sud et abrité des vents, permet des relations visuelles entre les espaces. L’étage s’étire en longueur à la manière des circulations du rez-dechaussée jusqu’à une mezzanine surplombant le ruisseau.

HABITAT INDIVIDUEL

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 54


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 55

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

EXTENSION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE À RENNES (35) 120 m2 • 110 000 € TTC • Livré en 2007

Privé David Huet, architecte à Rennes La simplicité géométrique de l’extension s’inscrit dans la logique du corps principal existant. En retrait sur rue et en avancée sur jardin, ce nouveau corps déploie une proportion analogue. Une cohérence de mesures pour faire naître un système, une nouvelle entité. Pour permettre une porosité entre l’existant et l’extension, le mur de pierre contre lequel s’adosse l’extension a été modifié et rendu franchissable par le simple sciage des allèges de fenêtre de l’ancienne façade, ménageant ainsi les passages de l’un à l’autre. La restructuration de la maison existante a donné l’opportunité de créer un nouvel escalier. Intégré aux trémies des planchers existants et comme support des nouveaux paliers, il se déploie verticalement sur 10 mètres. Construit comme un meuble ouvert, il est à l’articulation de chaque niveau, ménageant par alternance transparence et opacité.

HABITAT INDIVIDUEL

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 56


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:01

Page 57

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À HENNEBONT (56) 145 m2 • 179 500 € TTC • Livré en 2006

Privé AYA, architectes et urbanistes à Caudan Cette villa s’inscrit dans un paysage en pleine mutation ; friches commerciales d’entrée de ville et voie ferrée. Abstraction, cette villa se veut brute et colorée. Haut-perchée sur ses fins poteaux de béton brut, elle va chercher la vue comme le soleil. Par son côté nord presque aveugle, la villa tourne le dos à la voie ferrée et rappelle le bon sens paysan. Techniquement, l’ensemble des murs sont élevés en bio brique ; les équipements sont le chauffage par le sol, la production d’eau chaude solaire ainsi que la récupération d’eau de pluie. Pour nous architectes, la mission de maîtrise d’œuvre est l’aboutissement d’une bonne conception, malgré les difficultés que cela peut engendrer.

HABITAT INDIVIDUEL

LAURÉAT PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

3/10/08

9:30

Page 58

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À LANNION (22) 135 m2 • 190 000 € TTC • Livré en 2006

Privé Fauquert, Espace Architecture, architectes à Lannion

HABITAT INDIVIDUEL

Situé dans un contexte urbain, en cœur d’îlot, le projet répond à la commande d’une maison individuelle ouverte sur l’espace du jardin. Il s’agit d’un volume simple en bardage bois qui flotte audessus du volume du rez-de-chaussée, plus grand mais tout aussi pur dans la forme. La mise en avant de la structure en lamellé-collé constitue une première épaisseur autour des pièces de vie entièrement vitrées au sud. Le bureau et les chambres des enfants sont répartis à l’ouest. L’étage accueille la chambre et la salle d’eau des parents. L’orientation, le traitement des façades et le plan intérieur permettent aujourd’hui au maître d’ouvrage de vivre dans une maison à très faible consommation énergétique.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:02

Page 59

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À PLÉDRAN (22) 135 m2 • 162 000 € TTC • Livré en 2008

Privé Mathieu Le Barzic, architecte à Saint-Brieuc La construction est légèrement en surplomb de la rue, elle fait face à un vaste paysage de bocage au sud-est. Le projet est composé de deux bâtiments simples orientés perpendiculairement. Une maison d’habitation de type longère face au sud et un garage de même profil, reprenant le type du hangar. Il est implanté légèrement en contrebas de la maison au niveau de la cour pour privatiser le jardin et l’entrée au sudest. La maison est un volume simple de teinte sombre (bardage bois, tôle, zinc). Les fenêtres et habillages acier dessinent des découpes géométriques franches. Le garage, à usage d’atelier, est recouvert d’un bardage acier anthracite, et d’un pignon en polycarbonate au nord.

HABITAT INDIVIDUEL

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:02

Page 60

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À HENVIC (29) 122 m2 • 166 200 € TTC • Livré en 2007

Privé Alain Le Scour, architecte à Guimaëc

HABITAT INDIVIDUEL

Rupture avec la typologie néo-régionaliste du pavillon pastiche qui mite le centre des bourgs. Confrontation avec les pavillons alentour : conflit ou dialogue… Alignement de la composition par rapport à la voirie, affirmation du caractère urbain. Organisation en deux parties perpendiculaires : • Un volume bas parallèle à la rue accueillant services et partie nuit plus privative, présentant un bardage pin Douglas étirant la façade aveugle sur une trentaine de mètres et orientant l’ensemble de la maison vers l’intérieur du triangle de la parcelle. • Un volume perpendiculaire accueillant la partie jour, plus haut, bardé de zinc anthracite profitant au maximum des expositions sud et ouest sur jardin.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:02

Page 61

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À PLEURTUIT (35) 173 m2 • 285 000 € TTC • Livré en 2006

Privé Christophe Bachmann, architecte à Dinard C’est au cœur d’un petit hameau rural à Pleurtuit que cette maison s’implante, sur un terrain légèrement en dévers offrant une perspective lointaine sur la campagne. Le travail de conception a eu pour fil conducteur la recherche de l’authenticité rurale du lieu en créant une maison inspirée des granges locales en ossature bois + carbonyl. La maison se veut une réinterprétation contemporaine de ces granges : volumes et trames simples, pentes de toit respectées, matériaux bois et métal. L’extension en cuivre, discrète depuis la rue, trouve sa place au sud offrant du salon un cadrage sur le paysage. La maison respecte la tradition du lieu et participe à la nouvelle unité du hameau.

HABITAT INDIVIDUEL

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:02

Page 62

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

EXTENSION D’UNE MAISON INDIVIDUELLE À BRECH (56)

PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

214 m2 • 371 000 € TTC • Livré en 2008

Privé ARCAU, architectes à Vannes

HABITAT INDIVIDUEL

Ce projet d’extension d’une habitation existante, implantée dans un site naturel exceptionnel, a pour but de mettre en adéquation les espaces habitables avec les nouveaux besoins de la famille et d’accueillir les bureaux de “Gérard Fusil Consultants”. Sur un joli terrain de près de deux hectares, le nouveau volume surplombe le versant boisé et s’expose à l’est, sur la vallée du Loch. Expression simple et épurée, une grande façade vitrée dialogue avec le grand paysage. La coursive extérieure qui l’accompagne, relie les espaces de vie et facilite les échanges entre l’intérieur et l’extérieur. La vêture de façade et de toiture en zinc de couleur anthracite facilite, en toutes saisons, une insertion discrète du projet dans le paysage.

Sélectionné


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:03

Page 63

PRIX ARCHITECTURE BRETAGNE 2008 > Maison de l’Architecture de Bretagne

MAISON INDIVIDUELLE À LOCTUDY (29) PHOTOS : STÉPHANE CHALMEAU

159 m2 • 163 988 € TTC • Livré en 2006

Privé Michel Grignou, architecte à Quimper Cette maison pour un jeune couple s’implante dans un paysage plat et très ouvert aux vents d’ouest. Un alignement fourni de pins, souligné d’un muret de soutènement en pierres sèches, matérialise le rapport du terrain au chemin communal, à l’est. La maison s’appuie sur ces deux caractéristiques pour réinterpréter un habitat traditionnel, dont les constructions, souvent organisées en L ou en U, délimitent une cour abritée des vents dominants. Ici, le point haut des 2 versants converge à l’exact angle nord-ouest. Les pièces de jour, occupent l’aile orientée nord-sud tandis que les chambres d’enfants occupent l’aile est-ouest. La chambre des parents se glisse à l’étage, à la proue de la maison. La continuité des volumes intérieurs associée à l’étroitesse de la maison permet de nombreuses traversées visuelles sur le paysage.

HABITAT INDIVIDUEL

Sélectionné PA G E S


PAB 64 pages inte?rieures

2/10/08

18:03

Page 64

Le Prix Architecture Bretagne 2008 c’est 204 réalisations d’architectes Ce prix n’existe que par eux. Nous les en remercions. • a/LTA Agence LE TRIONNAIRE-TASSOT Architectes • A’DAO Architecture • Agence A. LOUSSOUARN • Agence COQUARD-COLLEU-CHARRIER • Agence d’Architecture Catherine PROUX • Agence d’Architecture ROBERT & SUR • AIA Atelier de la Rize Lorient • ANDREATTA Marc • ANTHRACITE Architecture • ARCAU Architectes • Atelier d’Architecture FRANCES • Atelier d’Architecture VIDELO-RUFFAULT • Atelier d’Architecture Georges LE GARZIC • Atelier d’Architecture Jacques RIPAULT & Denise DUHART • Atelier d’Architecture Jean-Emmanuel JAQUARD • Atelier de l’Ile BRARD-LE BRAS-QUELEN • Atelier M. CHATEAU • Atelier Philippe LOYER et BROSSET • Atelier RUBIN Architectes • BALCON Patrick • BARON Yves • BEAUGÉ-BERUBÉ Hervé • BELZ Patrick • BERTIC Serge • BOHUON Yannick • BONNOT Dominique • BOTCAZOU Yves • BOUDET Laurent • Cabinet d’Architecture DEBARD-DAVID-LE CORVEC • CASTRIC Jean-Charles • CHOUINARD Etienne • CO-BE Architecture et Paysage • COROLLER Pascal • CRAS David • DAGORNE Jaky • DRLW Architectes • DUNET Lionel

• EURL d’Architecture Bernard BOURRET • EURL GOLHEN • EURL ROZO-AD - Cyril BETTREMIEUX • FAUQUERT Architectes Espace Architecture • FAURE Richard • FERRIER Jacques • GARREC Anne-Yvonne • GARREC Georges • GARWACKI-LE BESNERAIS Dorothée • GAUDOIN Cécile • GAUFFENY Christophe • GAVARD-GONGALLUD Isabelle • GEFFLOT Jacques • GICQUEL Jean-Michel • GILLET Clément • GOSSELIN Didier • GRIGNOU Michel • HARLÉ Christian • HARLÉ Monique • HENOCQ Philippe • HENON Raphaël • HIAULT Isabelle • HUET David • KAGAN Michel • L’Atelier d’Ici SARL d’Architecture • LE BARZIC Mathieu • LE BERRE Rémi • LE FAUCHEUR Vincent • LE GOAZIOU Pierre-Yves • LE NOANE Boris • LE PORT Gwénaël • LE POURVEER Bruno • LE SCOUR Alain • LE TRAON Jean-Pierre • LEFORT Claire • LEGENDRE Françoise • MALBEC Michel • MAURER Yves-Marie • MENGUY Bernard • MICHOT François • MOSTINI-MOSTINI Architectes & Associés

• MR “Désirs d’Espaces” Maryvonne RIGOURD • NGUYEN Duc-Nhan • NUNC Architectes - Pierre BÉOUT • Olivier DESALEUX & Carlos SOARES Architectes • PAUMIER Fabienne • PETR Fred • PHAR - Pierre-Henri ARGOUARCH Architecture • RAFFEGEAU & Associés • REY Patrice • RIGUIDEL Architectes • ROBAGLIA Patrice • RONCIER Didier • RUELLAND Paul • SARL Atelier APRIME - Arnaud POIDEVIN • SARL Atelier du CANAL • SARL ATRIUM Architectes • SARL AYA Architectes & Urbanistes • SARL BARRÉ-LAMBOT • SARL CBACHMANN Architecte • SARL Charles GEFFROY • SARL d’Architecture JP MEIGNAN • SARL ED Architectes • SARL François PAUMIER Architectes Associés • SARL IBOS & VITART • SARL Loeiz CARADEC & Françoise RISTERUCCI • SARL O+ Architecture • SARL Xavier MÉNARD • SCHVARTZ Yannick • SCP Architectes CHOUZENOUX et Associés • SELARL LIARD & TANGUY • SELARL Michel QUÉRÉ Architecte • TANGUY Mickaël • TIRVERT André • TRÉGUER-VELLY Architectes • TUAL Dominique


Prix Architecture Bretagne 2008  

Catalogue Prix Architecture Bretagne 2008

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you