Issuu on Google+

MaĂŻtĂŠ Chapelle

Chasse

au chapeau


Le Roi, Petit Georges, au chapeau biscornu, était déprimé par sa couronne et se sentait très seul. Il demanda alors aux étrangers de lui raconter leur histoire.


Il croisa un pirate, Capitaine Rufus, qui lui raconta comment il s’était retrouvé avec une jambe de bois.


Un féroce hippopotame sorti de nul part derrière les buissons, se rua sur lui et s’empara de sa jambe à jamais. Le pirate, alors, fît de sa peau un joli chapeau.


Petit Georges rencontra peu après un cowboy au chapeau touffu. Cowboy Davy narra son histoire avec une certaine rancoeur.


Celui-ci possÊdait un petit castor qui avait l’habitude de ronger du bois pour se faire un barrage.


Mais un jour par inadvertance, il se fit écrasé par un homme à la jambe de bois. Cowboy Davy décida de garder la fourrure de son castor en guise de chapeau et de souvenir.


Petit Georges croisa une dernière personne, un indien nommé Sioux Plumé. Celui-ci raconta son histoire avec fierté.


Sioux Plumé rencontra des tonnes d’animaux étranges mais jamais un de ce genre. Un chat déguisé en raton laveur qui maniait les arts martiaux comme un maître.


Sioux Plumé possédait un oiseau-tonnerre. Mais il se fit très vite déplumer par ce maître chat.


Pour venger la mort de celui-là, il décida de s’occuper de son cas. Et de garder les plumes de son oiseau pour s’en faire un chapeau.


Petit Georges après toutes ces histoires passionnantes décida de jeter sa couronne ridicule et partit à la recherche d’un animal pour se confectionner un chapeau.


C’est alors qu’il vit un petit lapin au pompon tout doux et tout froufrou. Il s’empressa de s’emparer de cette jolie bestiole mais n’avait pas le coeur à s’en faire un chapeau.


Un roi, déprimé par sa couronne biscornue, s’ennuie. Il part à la rencontre d’étrangers et s’en suivent des histoires de leurs aventures passionnantes... qui le font rêver à un nouveau chapeau...


Chasse au Chapeau