Issuu on Google+

Rapport annuel 2012

tous ensemble GENEESKUNDE VOOR pour la santé DE DERDE WERELD MÉDECINE POUR LE TIERS MONDE JAARVERSLAG 2012 WWW.M3M.BE


Médecine pour le Tiers Monde (M3M) est une ONG qui agit en faveur du droit à la santé et du développement souverain.


CONTENU Avant-propos

....................................... 1

Partenariat

R.D. Congo.......................... 2 Philippines.......................... 4 Laos.................................. 6 Amérique latine.................... 8 Palestine ............................ 10

Coopération Sud-Sud

Assemblée populaire ............... pour la santé..........................12 Rencontre des partenaires ....... 13

Travail de mouvement et campagnes

....................................... 14

Projets de solidarité

....................................... 16

Communication & récolte de fonds

....................................... 18

Résultats financiers

....................................... 20

Notre organisation

....................................... 22


Pol De Vos et Wim De Ceukelaire se sont donnĂŠs Ă  fond pendant les 20 km de Bruxelles et soutiennent ainsi nos partenaires du Sud.

Photo: Tim Dirven


Avant-propos

Il y a des années où la vie semble simplement suivre son cours et il y en a d’autres où elle prend un soudain tournant. C’est aussi le cas dans la vie d’une organisation. Pour Médecine pour le Tiers Monde, 2012 fut de ces années où un certain nombre de projets ont connu un coup d’accélérateur. Nous avons donc pris le temps de réfléchir sur le pourquoi et le comment de l’action de notre organisation afin de capitaliser force et énergie pour les jours à venir. D’où notre nouveau slogan et un nouveau logo, par lesquels nous voulons exprimer qu’une bonne santé pour chacun n’est possible que si nous unissons nos efforts. Dans le Sud, nous collaborons avec des partenaires locaux bien ancrés dans le mouvement social de leur pays. Ainsi, notre partenaire au Congo a réussi à mobiliser massivement en faveur de l’accès à l’eau potable. En Amérique latine a eu lieu la marche pour l’eau, la vie et la dignité qui a rassemblé dans la rue quelques dizaines de milliers de personnes issues de différents secteurs. Nos partenaires aux Philippines, en collaboration avec des organisations populaires locales, ont pu apporter un changement concret durable dans les communautés. Quant à notre partenaire en Palestine, il a pu s’appuyer sur son réseau de jeunes, avec le concours d’autres organisations communautaires, pour faire campagne contre la répression à Jérusalem. Dans ce rapport annuel, nous présenterons quelques points phares parmi les résultats de 2012. En Belgique, nous sommes surtout fiers des nombreuses initiatives de solidarité concrète, que ce soit dans le cadre de campagnes ou à travers les organisations de solidarité intal et Initiative Cuba Socialista. Les jumelages de maisons médicales de Médecine pour le Peuple avec nos partenaires du Sud, ainsi qu’une série de projets plus modestes, ont également contribué à consolider la solidarité en 2012. 2012 a également apporté quelques changements dans notre équipe. Nous avons troqué un peu d’expérience et de sagesse contre de l’enthousiasme et la connaissance de nouveaux collaborateurs. En effet, Bert De Belder, qui a coordonné notre secrétariat pendant plus de dix ans, a passé le flambeau l’an dernier. Il reste cependant un membre actif de notre organisation en tant que volontaire et membre du Conseil d’Administration. Nous sommes ainsi assurés de pouvoir continuer à bénéficier de son expertise. Nous tenons encore à le remercier pour toutes ces années de dévouement. Si 2012 fut l’année de la conception de notre nouveau slogan, alors 2013 est l’année où nous devrons le mettre en application. Dans ce cadre, votre contribution à notre combat commun en faveur du droit à la santé pour tous reste essentielle. Tous ensemble pour la santé! Wim De Ceukelaire, directeur Pol De Vos, président

1

Avant-propos


Partenariat

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

L’eau, c’est la vie!

Grande affluence pour l’inauguration d’un puits à Kigoma

Le 31 mars 2012, des gens ont afflué des quatre coins de Lubumbashi vers le quartier de Kigoma pour assister à l’inauguration d’un puits, formant un cortège sur le thème de “l’eau, c’est la vie”. Notre partenaire local Étoile du Sud (EDS) a mobilisé ses bénévoles au sein des comités de santé et des groupes de jeunes, mais également des représentants des autorités locales. Les comités de santé d’EDS se consacrent déjà depuis un certain temps à l’éducation sanitaire, mais s’ils apprennent aux gens à se laver les mains avant chaque repas, encore faut-il qu’il y ait de l’eau disponible… C’est pourquoi les comités ont mis sur pied une action communautaire autour de l’eau à laquelle chacun peut participer: les hommes pour la maintenance, les femmes pour la sensibilisation, les enfants pour l’animation,… 2

L’inauguration du puits représentait donc plus qu’une simple cérémonie. EDS a profité de l’occasion pour sensibiliser et mobiliser la population sur la question de l’accès à l’eau potable. Une consultation du public présent a démontré qu’il souscrit largement à l’importance de l’eau potable et à la nécessité de projets semblables. Étoile du Sud et sa section locale Usahidizi ne disposent évidemment pas des ressources nécessaires pour approvisionner toute la population en eau potable. C’est pourquoi ils recourent à la mobilisation afin d’encourager les autorités à prendre leurs responsabilités et à tenir compte des revendications de la population. Et pour cause, car il y a énormément d’inégalités dans la distribution de ce bien communautaire. Pour nos partenaires, ce résultat représente un grand pas en avant !

Partenariat / République Démocratique du Congo


Partenariat

KIMBOJ YAV

chef de quartier à Luapala, Lubumbashi

Je soutiens l’action du comité de santé dans mon quartier et je suis également impliqué dans ses activités. Je veille à ce que les revendications de la population soient transmises à notre bourgmestre. Cette action, c’est une nouvelle manière de vivre pour les gens qui prennent conscience de leurs conditions de vie. 

QUELQUES CHIFFRES

3

401 militants de santé de Kinshasa ont effectué 30.100 visites à domicile (75 par militant par an) 11 militants de santé de Lubumbashi ont effectué 500 visites à domicile (45 par militant par an) Plus de 70 comités et sections locales ont sensibilisé 36.000 personnes.

Partenariat / République Démocratique du Congo


Partenariat

PHILIPPINES

La force de la résistance

Aux Philippines, M3M travaille avec Advocates for Community Health, Council for Health and Development, Gabriela et IBON.

La Isla Puting Bato ou “l’île des pierres blanches”, un nom idyllique qui conviendrait bien à une brochure touristique. Pourtant, la réalité est toute autre. Sous ce nom se cache un immense bidonville situé aux abords de la capitale philippine, Manille. L’endroit ne figure sur aucun plan de la ville. Pourtant, environ 12.000 personnes y habitent, mais les autorités philippines ne s’en préoccupent pas. Il y a un an, un incendie a ravagé certaines de ces habitations. La police a voulu profiter de la situation pour chasser les habitants. De grands promoteurs immobiliers avaient des vues sur ce terrain et se le seraient bien volontiers approprié. C’était sans compter sur la résistance et la force d’organisation des bénévoles de notre partenaire Council for Health and Development (CHD).

4

Partenariat / Philippines

Ces activistes du droit à la santé ont mobilisé les habitants du quartier qui, pendant des semaines, ont mené des actions contre l’expulsion forcée. Les autorités locales ont finalement approuvé une résolution autorisant les habitants à revenir. Pour nous, se réjouir de retourner vivre dans un bidonville peut sembler étrange. Mais c’est l’endroit où ces gens pauvres ont leur vie, leur famille et leurs amis. Le travail de ces dernières années, comprenant des formations aux soins de santé de base et la création d’organisations communautaires, porte aujourd’hui ses fruits. Toutes ces initiatives renforcent le dynamisme et la confiance en soi de ces personnes. À l’avenir, CHD continuera à encadrer les habitants dans la lutte pour leurs droits.


QUELQUES CHIFFRES

Partenariat

73 leaders et travailleurs de la santé ont reçu une formation technique sur la planification, le suivi et l’évaluation pour pouvoir suivre des groupes locaux de façon autonome.

32 nouveaux comités de santé ont été mis sur pied. 137 travailleurs de la santé sont désormais à même de prévenir certaines maladies telles que la malaria, la schistosomiase et le sida.

24 professionnels de la santé sont désormais capables de diagnostiquer les patients souffrant de problèmes de santé mentale.

MARIA IRENE ALVAREZ

bénévole au Council for Health and Development (CHD) à Manille

Depuis que je suis active dans l’organisation et que j’ai achevé mes études de travailleuse de la santé, je me suis prouvée à moi-même que je pouvais aider les autres. J’ai une meilleure connaissance de la santé et je peux aussi la partager au sein de ma communauté. La formation sur les premiers secours et les médicaments à base de plantes s’est avérée particulièrement utile. Mon engagement envers l’organisation m’a également permis de faire plein de nouvelles rencontres.

LA RÉPRESSION DES MOUVEMENTS SOCIAUX CONTINUE

Une section locale de notre organisation partenaire Advocates a perdu l’un de ses collaborateurs en 2012. Le coopérant néerlandais Willem Geertman a été assassiné dans la province d’Aurore le 3 juillet 2012. C’était un défenseur actif de la lutte des paysans contre l’accaparement des terres et les expropriations dans la région. Malgré les nombreuses violations des droits de l’homme aux Philippines, nos partenaires locaux poursuivent leur travail avec courage.

5

Partenariat / Philippines


Partenariat

LAOS

Ensemble, prennent la santé Notre organisation partenaire au Laos, le Lao Women’s Union (LWU), travaille depuis des années avec les franges les plus pauvres de la population, essentiellement des femmes. À Saravan, l’une des provinces les plus reculées du Laos, notre partenaire donne aux femmes de la communauté la connaissance et les moyens d’améliorer leurs conditions de vie en termes de santé et de nutrition. Ces domaines sont principalement l’affaire des 6

Partenariat / Laos


SENGALOUN CHANTHARAT

Village Ban Bong Num (district de Ta Oy, province de Saravan)

J’ai 28 ans et 5 enfants. Ils sont souvent malades et il n’est pas toujours facile de s’en occuper. Quand les animatrices du Lao Women’s Union (LWU) sont venues se présenter au village, je ne me suis pas vraiment sentie concernée au départ. Elles m’ont proposé de participer à leurs activités. J’ai trouvé intéressant de voir que mes voisines faisaient face aux mêmes problèmes que moi. Nous avons discuté de nos difficultés et nous avons aussitôt pris des mesures pour améliorer notre cadre de vie. Par exemple, mon mari et moi cultivons maintenant nos propres légumes pour pouvoir donner une nourriture plus équilibrée à nos enfants. Il y a parfois des petites choses qu’on peut changer soi-même et qui sont importantes également.

QUELQUES CHIFFRES

Partenariat

61 personnes (dont 51 femmes) ont reçu une

formation sur la participation communautaire.

683 femmes ont participé à

des formations sur l’hygiène, une alimentation saine et la santé des mères et des enfants.

Dans chaque district où le LWU est active, 1 comité en charge de la gestion de l’eau et de l’assainissement a été mis sur pied.

les femmes en mains femmes et il est donc important qu’elles soient le plus possible impliquées dans les projets communautaires. En 2012, le LWU a obtenu des résultats probants. Les animatrices du LWU ont réussi à gagner la confiance de beaucoup de femmes. Pour les femmes au Laos, il n’est pas évident de parler de sujets qui s’avèrent délicats pour elles, tels que l’hygiène, les infrastructures sanitaires, l’alimentation 7

Partenariat / Laos

des enfants et des nourrissons,… Les animatrices sont de plus en plus connues dans leurs villages et sont désormais considérées dans les communautés comme capables de mener un projet communautaire à bien. Certains des projets de 2012 impliquaient le lancement d’un système communautaire pour l’eau et d’un centre de santé, pour lesquelles il a été prévu de dispenser les formations nécessaires afin d’en laisser la gestion aux locaux.


Partenariat

AMÉRIQUE LATINE

QUELQUES CHIFFRES

Les mouvements sociaux s’unissent

8

L’impact de l’exploitation minière à grande échelle sur l’eau et l’environnement, et donc aussi sur la santé des populations locales, est clairement visible. Ceci explique aussi la participation massive à la marche. Seuls 200 participants ont pris le départ du cortège, dont les rangs ont ensuite grossi chaque jour. Pas moins de

50.000 marcheurs ont franchi l’arrivée dans la capitale équatorienne Quito.

120.000

En tout, la marche a rassemblé environ sympathisants.

Partenariat / Amérique latine


Partenariat

dans une marche pour l’eau, la vie et la dignité Un des évènements marquants de 2012 pour notre partenaire latino-américain Movimiento para la Salud de los Pueblos (MSP-LA) fut la participation à une marche pour l’eau, la vie et la dignité en Équateur. Il y a 7 ans – grâce aux pressions des mouvements sociaux, des partis progressistes, des universités et du MSP-LA – une nouvelle constitution a été rédigée. Celle-ci ne fait plus seulement état du droit à la santé, mais également des droits de la nature et du droit à la contestation sociale. Mais malgré la réalisation d’un grand progrès social, certains problèmes tenaces réapparaissent néanmoins. Pour stimuler la croissance économique, le gouvernement a décidé de miser sur l’exploitation minière à grande échelle, l’augmentation de la production de pétrole et le démarrage de la production de biocarburants. Ce modèle de croissance économique a un impact très

“ 9

Partenariat /Amérique latine

lourd sur l’environnement et donc aussi sur le cadre de vie des populations indigènes. Plusieurs organisations sociales, indigènes, féminines, paysannes et d’universitaires, parmi lesquelles MSP-LA, ont donc décidé d’organiser le 8 mars, journée internationale de la femme, une grande marche de 700 km à partir de la région d’Amazonie. La principale revendication de la marche consistait à rejeter le modèle d’exploitation du secteur minier soutenu par le gouvernement. Le MSP-LA a constitué une équipe en charge de la communication officielle de la marche. Cette équipe de communication a produit de bons résultats. En effet, ils ont conçu du matériel à destination de centaines de radios, journaux, magazines et quelques chaînes de télévision nationales. L’équipe étant toujours active, ce ne fut donc pas juste une action ponctuelle.

ARTURO QUIZHPE MSP-LA L’Équateur connaît un important mouvement social progressiste, mais qui manque parfois de cohésion. Cette marche, dont l’organisation a été entièrement prise en charge par les bénévoles, a renforcé le sentiment d’unité. Les participants sont maintenant convaincus de la nécessité de collaborer.


Partenariat

PALESTINE

La jeunesse

Grandir à Jérusalem-Est n’est pas une partie de plaisir. Du moins pas quand on est Palestinien. La politique discriminatoire d’Israël à Jérusalem est pour beaucoup dans les problèmes sociaux et économiques. Lorsqu’on interroge les jeunes palestiniens, ils disent que le pire, c’est qu’ils n’ont aucune perspective d’avenir. Ce sentiment profond de désespoir et l’augmentation de la consommation de drogues et de la violence chez les jeunes sont également sources de problèmes dans leurs communautés. Le nombre d’enfants et de jeunes arrêtés chaque année sans raison apparente à Jérusalem est alarmant. Les jeunes qui constituent la force motrice d’une société sont clairement visés. À Jérusalem, notre partenaire Health Work Committees (HWC) a pris des mesures pour lutter contre ce sentiment d’impuissance et de frustration ressenti par beaucoup de jeunes palestiniens. Pour ce faire, ils impliquent les jeunes entre autres dans des activités sociales et culturelles qui développent leur esprit critique par la même occasion. Il est donc important d’organiser des actions 10

Partenariat / Palestine

collectives qui les concernent directement. En 2012, différents groupes de jeunes de HWC ont fait campagne contre la répression à l’encontre des enfants et des jeunes dans les quartiers les plus touchés par la colonisation israélienne, laquelle va de pair avec les démolitions de maisons et l’expulsion de nombreuses familles palestiniennes.

À Silwan, un quartier très touché par les arrestations d’enfants, les jeunes ont organisé une exposition de photos sur la discrimination qu’ils vivent et ils ont collaboré à une publication dans laquelle ils racontent la vie de leur quartier. Certains enfants ont également témoigné à la télévision palestinienne de leur arrestation et des conséquences psychologiques pour eux-mêmes et leurs familles. Ce réseau de jeunes a eu une influence positive sur leur communauté. Les parents voient que des perspectives s’ouvrent pour leurs enfants à travers leur participation à des activités communautaires et ils trouvent ainsi la force de ne pas quitter leur ville, comme l’ont déjà fait beaucoup de familles pour des raisons compréhensibles.


QUELQUES CHIFFRES

Partenariat

700

13

Chaque année, en moyenne enfants palestiniens de 12 à 17 ans sont arrêtés, interrogés et relâchés par l’armée israélienne.

Le réseau de jeunes Tawasul est actif à Jérusalem-Est via groupes de jeunes dans les quartiers et au sein des hautes écoles et universités.

800

enfants entre 13 et 17 ans participent aux comités de santé scolaires.

en action contre la répression à Jérusalem-Est LE CENTRE NIDAL RÉOUVERT

En 2009, l’armée israélienne a brusquement fermé le centre communautaire de notre partenaire, comme ce fut le cas pour beaucoup d’autres organisations socioculturelles palestiniennes à Jérusalem. HWC a enfin pu retrouver l’accès du centre Nidal en 2012.

11

Partenariat / Palestine

DAOUD

coordinateur des jeunes chez HWC

C’est incroyable que nous puissions bientôt réinvestir le centre. Entretemps, nous travaillons à plusieurs endroits dans le quartier, mais un lieu de rencontre dans la Vieille Ville, cela reste un symbole très important pour beaucoup d’entre nous.


Coopération Sud-Sud

L’ASSEMBLÉE POPULAIRE POUR LA SANTÉ 2012 SANS JUSTICE SOCIALE, PAS DE SANTÉ POUR TOUS En juillet 2012, M3M a participé à l’Assemblée populaire pour la santé (APS). Nous nous sommes rendus, avec une délégation belge accompagnée de représentants de tous nos partenaires du Sud, au Cap en Afrique du Sud. Quatre jours de débats, de présentations et d’échanges ont alimenté une dynamique sans précédent entre les différents militants de la santé. Cette APS était le troisième rendez-vous international des militants de la santé à travers le monde. Les 800 participants font partie du Mouvement populaire pour la santé (MPS), un réseau international de mouvements sociaux, d’ONG et de personnalités qui défendent le droit à la santé depuis 2000.

lation d’un “Appel à l’Action”. Celui-ci présente une analyse pointue de la situation actuelle et donne une orientation au Mouvement populaire pour la santé pour les années à venir.

Au cours de l’Assemblée, une attention particulière a été portée aux facteurs sociaux et économiques qui affectent la santé de la population. Avec nos partenaires, nous avons organisé chaque jour un atelier sur l’empowerment pour le droit à la santé, au sein desquels nos partenaires des Philippines, de la RD Congo, de Palestine et du Salvador ont partagé leurs expériences. L’Assemblée s’est clôturée par la formu-

12

Coopération Sud-Sud / Assemblée populaire pour la santé 2012


Coopération Sud-Sud

RENCONTRE DES PARTENAIRES EN AFRIQUE DU SUD DE QUOI BOOSTER LE DROIT À LA SANTÉ! Nous avons profité de la présence de nos partenaires pour organiser notre propre rencontre à l’issue de l’Assemblée populaire pour la santé 2012, dans le but d’apprendre des expériences de chacun, mais aussi d’avoir une vision d’avenir stratégique commune. Bien que nos partenaires opèrent respectivement dans des conditions très différentes, il était intéressant pour eux de voir comment les autres mènent concrètement leur lutte pour le droit à la santé. La réflexion stratégique sur les priorités et évolutions pour les années à venir n’est pas un exercice facile, mais est très inspirant. 13

Il est frappant de constater que l’exploitation minière à grande échelle, la souveraineté alimentaire, la réforme agraire, la militarisation et l’occupation de territoires ont été mentionnés par les partenaires comme sous-thèmes ayant un impact significatif sur leur droit à la santé. Tous les partenaires s’accordent à dire que le droit à la santé est un thème mobilisateur qui peut encourager les gens à s’unir au sein d’un mouvement social plus large. Ceux qui défendent le droit à la santé sont aussi souvent victimes de l’oppression. La défense des droits de l’homme est donc également une priorité pour nos partenaires.

Coopération Sud-Sud / Rencontre des partenaires en Afrique du Sud


Travail de mouvement et campagnes

Travail de mouvement en Belgique En Belgique, M3M travaille en étroite collaboration avec les mouvements de solidarité intal et Initiative Cuba Socialista (ICS) pour sensibiliser et mobiliser autour du droit à la santé et au développement souverain dans le Sud. La combinaison de l’expertise de M3M en matière de campagnes et de construction de mouvement d’une part et l’organisation et la force mobilisatrice des mouvements d’autre part ont également donné des résultats concrets en 2012.

3.300 BELGES MANIFESTENT CONTRE L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE

LE MOUVEMENT DE SOLIDARITÉ INTAL SE MÉTAMORPHOSE

2012 fut une année pleine de succès pour intal: un mouvement en expansion constitué de 600 membres et de 13 groupes locaux, des actions et des campagnes couronnées de succès, et beaucoup de militantisme. Par ailleurs, un travail en profondeur a été réalisé à l’intérieur de la structure pour intensifier la participation de ses membres ainsi que sa force de frappe. Il en a résulté une toute nouvelle structure où les responsables de groupes prennent les devants. En novembre 2012, l’assemblée générale d’intal a choisi une nouvelle direction journalière élargie avec une représentativité de tous les groupes locaux. Début 2013, cette nouvelle direction a choisi André Crespin comme nouveau président et Lars Van Densen comme vice-président.

ENTRE L’UE ET LA COLOMBIE ET LE PÉROU

Le 1er mai 2012, intal-Gand marchait aux côtés des syndicats pour le défilé du 1er mai. Pendant le défilé, ils sont parvenus à récolter plus de 180 signatures pour la pétition.

14

Fin 2011, intal et M3M ont lancé la campagne “Libre-échange, libre pour qui?” afin d’arrêter l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Colombie et le Pérou. La campagne a battu son plein en 2012. Les antennes locales d’intal à Bruxelles, Gand et Anvers ont retroussé leurs manches et organisé pas moins de 18 actions. Non sans résultat: 3.300 Belges ont signé la péTravail de mouvement et campagnes

tition pour signifier leur désapprobation aux eurodéputés belges quant aux conséquences négatives de l’accord de libre-échange sur la santé, l’environnement, les droits sociaux et la souveraineté alimentaire dans le Sud. La majorité des eurodéputés ont approuvé l’accord, qui est désormais sur la table des gouvernements des Etats membres de l’UE, dont la Belgique. Le combat continue donc!


Campagnes

et campagnes 300 MANIFESTANTS DESCENDENT DANS LA RUE CONTRE LA CRIMINALISATION DES MOUVEMENTS SOCIAUX

Les militants d’intal ont rejoint la plateforme Stop the Killings dans la rue pour la huitième fois afin de montrer leur solidarité avec leurs congénères aux Philippines, en Colombie et au Guatemala.

Le 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme, 300 militants de la plateforme Stop the Killings marchaient menottés dans les rues de Bruxelles. Ils l’ont fait sans crainte pour leur vie ou leur liberté. Mais leurs congénères aux Philippines, au Guatemala ou en Colombie mettent chaque jour les leur en jeu en faveur d’un changement social indispensable. Là-bas, la criminalisation du mouvement social se développe

largement. La solidarité avec leur combat demeure donc plus que nécessaire. Intal et M3M ont mis en avant le cas d’Ericson Acosta, poète et journaliste appartenant au mouvement progressiste des droits de l’homme aux Philippines, fait prisonnier politique début 2011. Sous la pression des organisations sociales philippines et internationales, il a enfin été libéré début 2013. L’activisme porte ses fruits!

CAMPAGNE POUR UN EMBARGO MILITAIRE

EXPÉRIENCE POUR

CONTRE LE RWANDA ET L’OUGANDA

UN DÉVELOPPEMENT DURABLE

Début 2012, l’est du Congo était à nouveau surpris par une guerre aux conséquences abominables pour la population: 750.000 déplacés et un pays divisé dont les chances de se reconstruire s’amenuisent. À l’automne 2012, un rapport des Nations Unies a identifié sans ambiguïté le Rwanda et l’Ouganda comme instigateurs de la rébellion du groupe M23 qui sème la terreur dans le Nord-Kivu. M3M et intal ne baissent pas les bras et réclament à travers une pétition et d’autres actions que le gouvernement belge pose un geste fort pour élaborer un embargo à l’encontre des belligérants rwandais et ougandais. Plus de 1.500 pétitions ont été signées entretemps, mais la campagne continue! 15

Campagnes

Initiative Cuba Socialista (ICS) a, depuis déjà fin 2010, mené une campagne sur l’expérience de Cuba en matière de développement durable. Cuba est un exemple concret de la façon dont on peut changer les choses. En 2012, ICS a pris diverses initiatives pour mieux faire connaître l’expérience cubaine. Différents groupes locaux d’ICS ont organisé une soirée d’information sur le sujet et une exposition photos sur le développement durable a été présentée cinq fois en 2012. M3M a collaboré à un module de formation interactive qui sera activement promu en 2013.


Projets de solidarité

LIENS DE SOLIDARITÉ ENTRE MÉDECINE POUR LE PEUPLE ET LA PALESTINE En 2012, la maison médicale  “Le Renfort” de notre organisation soeur Médecine pour le Peuple à Molenbeek a démarré un projet de jumelage avec “Al Quds”, le centre médical de notre partenaire local à Gaza, Union of Health Work Committees. Avec ce projet, “Le Renfort” va concrétiser la solidarité internationale en soutenant le centre médical à long terme, mais également en informant les Molenbeekois de la situation réelle à Gaza et en les mobilisant dans des actions de solidarité contre le blocus de Gaza et l’occupation. À peine deux semaines après la fin des bombardements israéliens sur Gaza en novembre 2012, Hanne Bosselaers, médecin chez Médecine pour le Peuple, est partie en mission à Gaza. Elle a travaillé pendant quatre mois au centre médical de notre partenaire. Hanne: “Ces quatre mois à Gaza m’ont appris énormément. Sur la persévérance des Palestiniens, sur leur histoire, leur culture. J’ai appris à connaître l’Union of Health Work Committees de l’intérieur et j’y ai rencontré des personnes fascinantes. Les gens

16

Projets de solidarité

à Gaza ont vu mon séjour parmi eux comme un signe concret de solidarité et un moyen d’informer le monde extérieur sur leur vie. Je n’ai jamais eu peur qu’il m’arrive quelque chose. Je me suis sentie entre de bonnes mains avec mes collègues et amis locaux, malgré la pression extérieure et l’angoisse que je ressentais parfois, et que subissent toutes les familles à Gaza. Les bénévoles du centre culturel, que le centre médical héberge à l’étage, espèrent que ce projet de jumelage pourra les mettre en contact avec nos jeunes Molenbeekois. C’est incroyablement intéressant d’apprendre les uns des autres sur la manière dont on traite la santé, le bien-être et l’organisation sociale, aussi bien à Beit Hanoun qu’à Molenbeek.” En 2011, la maison médicale de Médecine pour le Peuple à Schaerbeek avait déjà entamé un projet de jumelage avec le centre médical de notre partenaire Health Work Committees à Battir, un village sur la rive occidentale du Jourdain près de Bethléem, presque complètement isolé par le mur de séparation et les checkpoints.


Projets de solidarité

AUTRES PROJETS DE SOLIDARITÉ LES AMIS DE PATRICIA CLAEYS – NICARAGUA L’asbl Les amis de Patricia Claeys est une organisation, née du travail d’un médecin belge à San Juan Del Sur, au Nicaragua. M3M a également soutenu leur travail en 2012, notamment via l’accompagnement des bénévoles qui soutiennent cette asbl.

ELLO MOBILE Grâce au financement d’Ello Mobile, l’opérateur GSM alternatif, nous avons pu continuer à soutenir les comités de défense des droits de l’homme de notre partenaire philippin Gabriela. L’organisation de femmes Gabriela dirige des comités visant à défendre les droits des femmes.

SOLIDARITY SHOP - AFGHANISTAN En collaboration avec le Centre Culturel Afghan, M3M soutient le projet Solidarity Shop dans la capitale afghane, Kaboul. Cette initiative de solidarité offre un soutien concret et matériel aux veuves et aux orphelins.

HUMAN CALL LIBAN En collaboration avec “Droit au retour”, un groupe de bénévoles d’Alost, M3M soutient le projet Human Call Liban. Ce projet soutient les réfugiés palestiniens de la clinique Al Shifaa a Nahr el Bared, de la clinique Human Call à Ein el Helweh et du centre de jeunesse palestinien à Shatila.

17

Projets de solidarité


Communication et récolte de fonds

M3M AFFINE SON PROFIL

“Tous ensemble pour la santé!” En 2012, nous avons passé en revue notre communication externe avec l’aide du bureau de communication EthiCom. Une analyse et un sondage mené auprès de nos donateurs et sympathisants ont abouti à une série de recommandations. Davantage mettre l’accent sur notre propre identité fut le conseil le plus important. Nous avons donc joint le geste à la parole. Depuis le 1er janvier 2013, M3M dispose d’un nouveau logo et d’un nouveau slogan “Tous ensemble pour la santé”. Avec ce logo, nous voulons exprimer le pouvoir des personnes qui font bouger les choses. Il symbolise l’appartenance, la solidarité et le changement par la base. Notre site web a lui aussi été actualisé. Vous y trouverez désormais davantage d’informations sur le travail de nos partenaires dans le Sud, sur notre analyse, sur nos campagnes et un tas d’idées sur comment vous pouvez aider à concrétiser le droit à la santé pour tous.

Vous désirez en savoir plus? Cliquez sur www.m3m.be Vous pouvez également suivre notre travail sur le terrain et en coulisses via notre page Facebook et le faire connaître à votre entourage. Devenez fan via www.Facebook.com/M3M.BE

M3M est membre de la campagne nationale www.testament.be qui promeut autant que possible les avantages du legs en duo, notamment à l’occasion du Salon du Testament de Bruxelles. En 2012, plus de 3.000 personnes y sont venues s’informer. M3M était également présent.

18

Communication et récolte de fonds


Communication et récolte de fonds

GRÂCE À VOUS... … nous avons à nouveau reçu en 2012 … l’action épargne d’hiver de la Banque le fidèle soutien de nombreuses donateurs, Triodos fut un succès ! Chaque hiver, la VRIENDEN PATRICIA - NICARAGUA grands et petits,VAN qui ont contribué à CLAEYS l’action Banque Triodos organise une action épargne de nos partenaires dans le Sud. pour soutenir une initiative positive. En 2012, la banque a choisi un projet de M3M : ... nous étions présents fin mai sur la “L’eau, c’est la vie” en République démoligne de départ des 20 km de Bruxelles avec cratique du Congo. L’action épargne s’est une équipe de 100 personnes. Celle-ci s’est déroulée de décembre 2012 à fin février montrée sous son meilleur jour: beaucoup 2013. Pour chaque client qui y participait, la d’enthousiasme, de sueur et de solidaBanque Triodos reversait €10 à notre projet. rité! Les coureurs ont récolté pas moins de Avec l’argent récolté, notre partenaire con€18.256 auprès de leurs familles, amis et golais a pu former des dizaines de comités sympathisants. Avec cet argent, nos partenai- de santé supplémentaires à Kinshasa et res du Sud peuvent poursuivre leur travail! Lubumbashi et a ainsi touché encore plus de personnes. Cette action a permis de récolter pas moins de €20.470.

... nous avons à nouveau pu compter, lors de notre campagne annuelle de Pâques, sur la générosité et l’engagement de nombreux personnes qui ont vendu et/ou se sont régalés de petits œufs en chocolat au profit de notre partenaire cubain. La Salvadorienne Margarita Posada, active au sein du MSPLA, notre partenaire latino-américain, a un lien particulier avec le projet de santé à La Havane: “La force de ce projet, c’est que ce ne sont pas seulement des médecins qui travaillent dans les centres de santé, mais aussi un bibliothécaire, un cordonnier, un coiffeur et une dame d’âge moyen. J’aime cette perspective, car la santé est aussi entre les mains du peuple.” La campagne de Pâques 2012 a rapporté la somme de €11.650.

19

Communication et récolte de fonds

… la vente de Taybeh fut encore un succès en 2012 ! Depuis plusieurs années déjà, M3M vend la délicieuse bière palestinienne Taybeh. Plusieurs casiers de Taybeh ont été écoulés, pour un montant de €4.652, mettant, par la même occasion, en lumière notre partenaire palestinien Health Work Committes. M3M était également présent à ManiFiesta avec un véritable bar Taybeh et avait comme mot d’ordre “Taste the revolution”. Beaucoup de gens sont venus goûter une petite bière palestinienne et apprendre à connaître M3M.


Résultats financiers

RÉSULTATS FINANCIERS Médecine pour le Tiers Monde a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 1,7 million d’euros. Plus de la moitié de cette somme a été consacrée au Sud. Un peu moins d’un quart a servi à financer le travail du mouvement et les campagnes en Belgique. Seulement 3% ont été consacrés aux dépenses liées à la récolte de fonds. Les Philippines et la R.D. Congo représentent ensemble à peu près la moitié de notre travail dans le Sud. Le Laos et la Palestine reçoivent chacun environ 14% et l’Amérique latine (dont Cuba) 10%. Les 11% restants sont destinés à plusieurs petits projets et à notre coopérant aux Philippines. La plus grosse dépense des coûts exceptionnels est consacrée à la constitution d’une réserve. Il s’agit d’une mesure de sécurité car nous travaillons surtout avec des subsides. Étant donné le contrôle des autorités subsidiantes, il peut arriver que certains frais soient refusés et que nous devions alors rembourser une partie des subsides. En mettant chaque année un montant de côté, nous nous assurons d’avoir les moyens suffisants pour réaliser notre travail sans qu’il ne soit affecté par ce genre de situation. À la clôture des comptes de l’année 2012, nous avons conservé €6.948 que nous avons ajoutés à notre réserve. La majorité de nos revenus proviennent de subsides, en premier lieu de la Direction générale Coopération au développement (DGD) du ministère des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération au développement. La récolte de fonds (dons et campagnes) représente 13% des revenus. Cette source de revenus est très importante car nous pouvons l’utiliser comme levier. En effet, pour chaque euro apporté à notre programme, la DGD nous octroie 4 euro. Merci à tous les donateurs et aussi aux sympathisants qui portent le travail de M3M dans leur cœur ! Si l’on compare 2011 et 2012, il convient de noter qu’en 2011, nous avons présenté des comptes consolidés pour l’asbl Médecine pour le Tiers Monde et l’asbl Fonds de Soutien Tiers Monde. Les chiffres pour 2012 ne concernent que l’asbl Médecine pour le Tiers Monde. Quelques différences

20

Résultats financiers

revenus

€1.722.923

Récolte de fonds 13% Subsides 83% Autres revenus 4%

depenses €1.722.923

Programme Sud 59% Programme Nord 22% Frais de gestion liés au programme 8% Frais généraux 8% Frais liés à la récolte de fonds 3% Frais exceptionnels 1%

Programme Sud €992.299

R.D. Congo 20%|€193.538 Philippines 32%|€314.090 Palestine 14%|€138.356 Amérique latine 10%|€96.291 Laos 14%|€141.776 Projets d’urgence et petits projets 5%|€48.265 Mouvement Populaire pour la Santé 3%|€27.589 Expatrié 3%|€32.394

notables (tels que les frais de personnel du programme Nord, les frais de location de bureau, les frais généraux, les frais de communication et les revenus des subventions du personnel) sont à relever.


Résultats financiers

COMPTES DE RÉSULTAT DÉPENSES

%

2011 1.600.158

Programme Sud fonds pour les partenaires / partenaires au R.D. Congo / partenaires aux Philippines / partenaires en Palestine / partenaires en Amérique latine / partenaires au Laos / projets d’urgence / petits projets / Mouvement Populaire pour la Santé personnel expatrié

803.453

%

2012 1.722.923

50%

188.162 330.615 139.202 87.969 0 8.803 19.449

992.299

58%

193.538 314.090 138.356 96.291 141.776 1.209 47.056 27.589 32.394

29.254

Programme Nord campagnes et activités de sensibilisation en Belgique frais de fonctionnement personnel éducatif

426.157

frais de gestion liés au programme programme Nord programme Sud

114.251 42.989 71.262

7%

139.717 41.036 98.681

8%

frais généraux location de bureaux, charges et frais de communication personnel administratif et financier

181.147 99.838 81.309

11%

143.017 63.749 79.268

8%

frais liés à la récolte de fonds personnel pour la récolte de fonds frais de fonctionnement achat pour récolte de fonds/campagnes

64.670 24.350 15.098 25.221

4%

50.315 23.258 13.556 13.501

3%

frais exceptionnels provision autres frais exceptionnels dotations aux réserves

10.480 9.562 918

1%

17.275 9.973 354 6.948

1%

REVENUS

89.764 336.393

subsides Direction Générale de la Coopération au Développement – DGD Commission européenne régions, communautés, provinces et communes 11.11.11 subsides à l’emploi Mouvement Populaire pour la Santé autres revenus activités, ventes, valorisations récupérations de coûts revenus financiers prélèvements sur réserves Financiële resultaten

380.300

22%

90.192 290.108

1.600.158

récolte de fonds dons campagnes

21 RESULTAT

27%

1.722.923

228.914 191.677 37.237

14%

231.726 182.222 49.504

13%

1.292.494 956.245

81%

1.422.746 1.020.485 110.199 145.378 61.247 57.108 28.329

83%

5%

68.451 41.446 24.245 2.759

4%

98.469 63.821 173.959 78.750 27.556 27.776 7.396 16.022

0

0


Notre organisation

EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE Pour maintenir notre empreinte environnementale aussi basse que possible, chez M3M, nous veillons à :

NOTRE POLITIQUE DE TRANSPORT

Notre bureau se trouve en centre-ville, à proximité d’une station de métro et d’une gare. Tous les membres de notre personnel s’y rendent à pied, à vélo ou en utilisant les transports en commun. Nous mettons une carte Villo (vélos partagés) à disposition du personnel. Nos activités avec les groupes cibles (formations, réunions,…) ont lieu dans notre bureau ou dans d’autres bâtiments facilement accessibles en transports en commun. Les activités avec le personnel ont également lieu dans notre bureau ou dans d’autres bâtiments faciles d’accès en transports en commun.

de réduire son empreinte environnementale. Mais nous nous efforçons de convaincre le propriétaire d’investir dans une nouvelle installation pour le chauffage central économe en énergie. Des panneaux sont installés dans le bureau afin de rappeler au personnel d’éteindre le chauffage et l’éclairage après les heures de travail ou les activités.

LA GESTION DES DÉCHETS LORS DE NOS ACTIVITÉS

Au bureau, nous buvons l’eau du robinet. Les imprimantes impriment en recto-verso standard sur du papier recyclé. Le papier est trié et recyclé à part. Nous utilisons de préférence des matériaux recyclés. La quasi entièreté de notre parc informatique est constitué d’ordinateurs de seconde main.

VOYAGES EN AVION L’EMPREINTE ENVIRONNEMEN- LES Il est inévitable de voyager en avion dans notre travail. Mais chaque demande de voyage TALE DE NOTRE BUREAU Nous ne sommes pas propriétaires du bâtiment et nous n’avons donc pas d’influence directe sur les investissements susceptibles

en avion doit être dûment motivée. Lorsque c’est possible, nous combinons nos activités afin de limiter le nombre de voyages en avion.

Photo: Ferras Essa

22

Notre organisation / Empreinte environnementale


Notre organisation

PERSONNEL Au 31 décembre 2012, nous étions 15 collaborateurs salariés (12.2 ETP) en service chez M3M. Notre organisation recourt au même barème pour tous les membres du personnel (b1c de la CP 329). Nous avons également pu compter sur le soutien régulier de nos bénévoles, tant au secrétariat que sur le terrain.

En 2012, quelques changements ont eu lieu dans la structure de notre personnel : Wim De Ceukelaire est devenu directeur de l’organisation. Marc Botenga l’a remplacé en tant que coordinateur Partenariat et Politique. La direction se compose, outre de Wim et Marc, de Mario Franssen, qui était déjà en fonction en tant que coordinateur du travail de mouvement, et d’Anuschka Mahieu en tant que coordinatrice interne. Dans l’optique de renforcer la cellule politique, deux nouveaux atouts, de formation économique et sociopolitique, ont été recrutés. L’organisation travaille désormais via 5 cellules : politique, travail de mouvement, partenariat, communication & bénévolat, et finances & récolte de fonds.

L’équipe de M3M (au 31/12/2012): Alexia Fouarge, collaboratrice politique Anuschka Mahieu, collaboratrice partenariat et coordination interne Benoît Capiau, responsable finances Danny Claes, collaborateur politique et partenariat Fanny Polet, collaboratrice partenariat Geraldine Malaise, collaboratrice partenariat et qualité Hans Schaap, coordinateur du bureau national Philippines Joaquim Da Fonseca, collaborateur travail de mouvement Lena Van der Bruggen, responsable communication Marc Botenga, coordinateur politique et partenariat Mario Franssen, coordinateur travail de mouvement Sabrina Verswijver, collaboratrice secrétariat et communication Tom Buytaert, collaborateur IT et secrétariat Véronique Coteur, collaboratrice travail de mouvement Wim De Ceukelaire, directeur De gauche à droite sur la photo (prise en juin 2013): Benoît, Lena, Alexia, Danny, Anuschka, Mario, Fanny, Yves, Geraldine, Wim, Delphine, Tom. Devant le drapeau: Véronique et Marc. Manquants sur la photo: Hans et Joaquim.

23

Notre organisation / Personnel


Notre organisation

M3M EST MEMBRE DE »» »» »» »» »» »» »» »» »»

11.11.11 (coupole du mouvement flamand Nord-Sud) CNCD-11.11.11 (Centre national de coopération au développement) ACODEV (Fédération des ONG de coopération au développement) ngo-federatie (fédération flamande des ONG de coopération au développement) AERF (Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds) Be-cause health (Belgian Platform for International Health) Plateforme d’action Santé & Solidarité 2015. De tijd loopt Mouvement populaire pour la santé (People’s Health Movement)

SECRÉTARIAT Médecine pour le Tiers Monde Chaussée de Haecht 53 1210 Bruxelles tél: 02 209 23 65 fax: 02 209 23 51 email: info@m3m.be www.m3m.be

24

Notre organisation


Nous remercions les autorités, fédérations et organisations qui cofinancent les programmes de nos partenaires: »» »» »» »» »» »» »» »» »» »» »»

25

Direction générale Coopération au développement – DGD du SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement 11.11.11, la coupole du mouvement flamand Nord-Sud Wallonie-Bruxelles International Le Partenariat flamand L’eau pour le développement La Commission européenne La province de Flandre orientale La province du Brabant flamand La Loterie nationale Peterschap Palestijnse Kinderen (Parrainage d’enfants palestiniens) Les villes et communes d’Alost, Anvers, Geel, Lommel, Tielt-Winge, Ypres, Zoersel Ello Mobile


Conception: Greet Christens Photo de couverture:Antoine Moens de Hase Éd. resp. W. De Ceukelaire, Chaussée de Haecht 53, 1210 Bruxelles– juin 2013


2012 rapport annuel M3M