Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland.

no 46, 10 novembre 2008

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

Actuel Les eaux

Aux fourneaux Anne-Sylvie Sprenger, écrivaine décriée, côté cuisine. > 58 Barack Obama

Des spécialistes passent au crible le look du nouveau président américain. > 10 Vie pratique

Habitat: Urs Aebischer a installé une prairie sur son toit. > 74

En magasin Ski ou

surf: tout ce qu’il vous faut chez SportXX. > 36

Photos Jean Revillard-Rezo / Daniel Rihs-Pixsil / Keystone / Pierre-Yves Massot-arkive / DR / Michael Sieber

minérales Aproz privilégient le transport par rail. > 28

Maître Poncet, l’impertinent Polémiste et provocateur, l’avocat genevois Charles Poncet explique ses nombreux coups de gueule dans les médias. > 22

Changements d’adrese: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


Le vol plané des prix! Maintenant

++ Pl

99.90 Avant

44%

179.–

Puissance 1800 W

u s Pl u

M e i l l e s n 3 ++ garan ur prix t comp i sans romis . o

Aspirateur VAC 5100

Rayon d’action 7,5 m, sans sac, filtre HEPA, embout commutable pour sols durs et moquettes / 7171.225

Maintenant

35.– Avant

Maintenant

555.–

70.–

Avant

FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

50%

699.–

Brosse à dents à accu Advance Power 900 D9013 7178.864 Couleurs variées / 7178.8

En exclusivité chez nous

Maintenant

77.50 Avant

155.–

Robot de cuisine Chef KM 336

50%

6 ll, mouvement planétaire, planétaire 800 W W, capacité de remplissage 4 4,6 accessoires livrés: bol en acier fin, bol mixeur acrylique 1,5 l, fouet ballon, 1 batteur K et 1 crochet pétrisseur / 7173.449

Rasoir Tri Control 4747 Raso

Alimentation secteur/accu, système de coupe multiple, coupe-favoris, témoin de charge, lavable, commutation automatique de la tension / 7178.444

Les offres sont valables du 11.11 au 24.11.2008 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous less magasins M-Electronics et les plus grands magasins Migros.


cette semaine

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

ÉDITORIAL

SOMMAIRE

Steve Gaspoz, rédacteur en chef adjoint

La liberté de choisir Pourfendeur des interdits et des argumentaires fallacieux, Char-

les Poncet défend bec et ongles la liberté et la responsabilité individuelles. Pour ce faire, l’avocat genevois n’a pas pour habitude de mâcher ses mots. De toute manière, comme il le dit dans notre entretien (lire en page 22): sa carrière est derrière lui, il n’a plus de réputation à défendre. Alors il se lâche et tient des propos plus provocateurs les uns que les autres. Au sujet de l’agricul-

ture, de l’interdiction des gros 4x4 ou du tabac dans les lieux publics, Charles Poncet excelle dans la controverse. Le conformisme l’ennuie. Voilà pourquoi, de son propre aveu, il se plaît à défendre les positions les plus iconoclastes.

récit

> 14

grandir

> 78

Et puis, il déteste les thuriféraires autoproclamés de la vérité.

Photos Keystone / Getty / Nicolas Coulomb

|3

S’il est souhaitable que les fumeurs cessent d’encrasser leurs poumons, est-on en droit d’imposer une interdiction générale de vendre des cigarettes? Au nom du bien commun probablement, de la liberté de l’individu, certainement pas. Tout dépend de l’idéologie que l’on souhaite défendre.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

réussite

> 86

migros f lash

>4

vous et nous

>7

temps présents récits Les élections américaines > Faut-il dépénaliser le cannabis?

>8 > 10 > 14

minute papillon La chronique de Jean-François Duval

> 21

entretien Charles Poncet

> 22

actuel Manger équilibré avec Michel Montignac et les produits Anna’s Best

> 26

Migros augmente sa masse salariale de 3%

> 33

en magasin Grâce à SportXX, soyez bien équipés sur les pistes Découvrez le saucisson allégé. Un vrai délice!

> 36 > 57

aux fourneaux La recette d’Anne-Sylvie Sprenger M-Cooking

> 58 > 62

votre région Les informations de votre coopérative régionale

> 65

vie pratique Les Romands séduits par le covoiturage

> 71

Une prairie sur le toit de sa maison

> 74

> Mon enfant est homosexuel La Volvo V50

> 78 > 81

mots f léchés / impressum

> 83

cumulus

> 84

réussite > Le Neuchâtelois Kévin Méng est champion du monde de Scrabble

> 86

Produit de la semaine Les betteraves rouges bio Anna’s Best: un vrai régal pour l’hiver > 55

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Publicité

115 Réservation on-line: www.thermalp.ch/offre


4 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

M-NEWS

Album de publicités

Soutien à la pêche durable

Publiphiles attention: Migros a fouillé dans ses archives pour en extraire les meilleurs films publicitaires des cinquante dernières années. Dans cette compilation, à visionner sur internet, vous découvrirez notamment des spots en noir et blanc dans lesquels les femmes arborent des cheveux crêpés et les murs sont recouverts de tapisseries à fleurs. Culte! www.migros.ch/spots_publicitaires

Nouveau site internet Depuis son lancement il y a deux mois, Vacances Migros connaît un grand succès. Si bien que Migros a déjà dû réimprimer son catalogue. En parallèle, Vacances Migros se pare d’un site internet plus attrayant. Les forfaits peuvent y être réservés, de même que par téléphone au 0800 88 88 15 (numéro gratuit).

Avec Migros, la diversité des espèces de poissons est mieux préservée.

M

igros est le plus gros distributeur suisse de poissons et est, depuis ce printemps, membre du WWF Seafood Group. A ce titre, elle s’est engagée à intégrer progressivement dans son assortiment des poissons provenant d’une pêche

durable et de piscicultures écocompatibles. En parallèle, Migros ne commercialise plus d’espèces menacées d’extinction, raison pour laquelle elle retire dès à présent de la vente le béryx, l’anguille de mer, le grenadier de roche, l’espadon et

le poisson perroquet, espèces pour lesquelles il n’y a pas d’alternatives de pêche durable. Il en va autrement du sébaste et du loup de mer proposés sur ses étals, car ces deux poissons sont issus d’une production durable. www.migros.ch/msc

www.vacances-migros.ch

Nouvelle appellation Depuis janvier 2008, Hotelplan Schweiz AG et Travelhouse SA opèrent sous le nom commun de M-Travel Switzerland. A partir du 1er novembre 2008, la fusion est définitivement entérinée sous la dénomination juridique M-Travel Switzerland / MTCH SA.

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

«Se faire plaisir sans remords» Béatrice Brochellaz, de Fully (VS), adore le chocolat et les glaces. Elle en mange d’ailleurs en toute saison. Une de ses glaces préférées est celle au chocolat de la marque Slimline. Son format en petit pot individuel permet de la savourer jusqu’à la dernière cuillère, sans être tentée de se resservir. Et, de toute façon, les produits Slimline sont pauvres en sucre, matières grasses et donc en remords. A noter que la marque Slimline est désormais remplacée par la marque Léger.


migros f lash

|5

Vite V ite et et bien bien informé in nformé avec avec Migros Mig gros Magazine Magaz M a ga z i n e LES PETITS PRIX DE LA SEMAINE LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Cassez les noix!

Téléphone é h sans fil

Manger des noix est bon pour l’organisme. En effet, ce fruit est riche en oméga 3 et 6 qui font baisser le taux de cholestérol. Et avec lui, le risque d’infarctus. Quant aux coquilles, elles peuvent être utilisées pour des bricolages amusants à réaliser avec des enfants: évidez-les pour créer un petit bateau ou une jolie tortue.

Cette semaine Fr. 99.90 Auparavant Fr. 129.—

Modèle Gigaset S670 Siemens, peut enregistrer 150 numéros.

Ampoule éco

Cette semaine Fr. 14.30 Auparavant Fr. 17.90 Spot R50 de 7 W, lumière blanche et chaude.

Photos Florian Nidecker, Keystone/Gaetan Bally, Getty Images, StockFood/bab.ch

MIGROS S’ENGAGE

Consommation responsable de courant

Migros s’efforce d’acheter du courant provenant de sources d’énergies renouvelables.

En Suisse, Migros est la plus grande consommatrice d’électricité certifiée «naturemade», soit un courant provenant de sources d’énergies renouvelables. A ce titre, Migros a reçu le nouveau prix naturemade de l’Association pour

une électricité respectueuse de l’environnement. La récompense a été remise à Lausanne dans le cadre d’une conférence par HansPeter Fricker, directeur général du WWF Suisse.

Pull polaire

Cette semaine Fr. 49.90 Auparavant Fr. 60.— Pull pour enfant Odlo, existe en tailles 104 à 176.

www.naturemade.ch

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

130 000

Chaque année, Migros recycle 130 000 tonnes de déchets industriels, soit environ deux tiers du nombre total de ses déchets. Une grande partie de ceux-ci sont d’origine organique (épluchures, aliments dont la date limite est dépassée, rebut de la production alimentaire, etc.). Le papier, le carton et le plastique provenant des centrales de distribution, des entreprises industrielles et des magasins des coopératives sont également traités.

Rangement

Cette semaine Fr. 22.40 Auparavant Fr. 28.— Système Frontbox, aussi en aqua, 36,5 x 36,5 x 30 cm.


MGB www.migros.ch

Tout ce qui rend la saison froide si chaleureuse.

Sélection Fourchettes à fondue lot de 4 fourchettes en acier inox

29.90

Fondue moitié-moitié 2 x 400 g

17.80

Sélection Fondue avec truffes 600 g

17.90

Fromage à raclette Tradition en bloc les 100 g

2.–

Sélection Caquelon à fondue** noir

Heidi Raclette aux herbes des Alpes en tranches, 200 g

69.90

5.–

Sélection Raclette aux figues 330 g

Pommes de terre BiCOLOR fermes à la cuisson, la barquette de 800 g env.

12.–

4.90 le kg

Caquelon à fondue* orange, rouge, vert, Ø 24 cm

33.90

* jusqu’à épuisement du stock.


vous et nous | 7

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

«Bravo à Nadine de Rothschild» «Migros Magazine» n° 45 du 3 novembre 2008. A propos d’«Impulsions»

«Une appellation poétique ne suffit pas»

Bravo à Nadine de Rothschild qui concrétise noir sur blanc le sentiment qui nous envahit depuis quelques années au sujet des restaurants et des prétentions des chefs. C’est incroyable le nombre de fois où nous avons été déçus des fantaisies imaginées dans les cuisines de restaurants souvent recommandées par divers guides. Certains cuisiniers s’imaginent vraiment qu’il suffit d’une appellation poétique, de décorer joliment une assiette d’un filet de vinaigre balsamique, de coller un sorbet d’abricot sur un filet de bœuf, de servir un filet de veau épais saignant et insipide ou du porc rosé… il paraît que c’est beaucoup plus sain, pour mériter tous les éloges attribués aux esprits créatifs et pour justifier surtout un prix surfait. (…) Personnellement, je préfère aussi la canette de Bresse rôtie à la broche ou toute cuisine mijotée dont la seule prétention est de faire plaisir à des papilles demeurées, il est vrai, extrêmement... ordinaires mais ô combien difficiles!

Liliane Baechler, par e-mail

«Migros Magazine» n° 43 du 20 octobre 2008. A propos de notre article «Descendez-vous vraiment du singe»

«L’évolutionnisme demeure une théorie»

J’aimerais fortement nuancer les propos du lecteur qui proclame

que «l’évolution n’est pas une théorie, c’est un fait». En réalité, l’évolutionnisme demeure une hypothèse, certes très largement corroborée par les faits empiriques, ce qui n’est d’ailleurs pas le cas de la théorie créationniste, laquelle est, pour cette raison même, définitivement disqualifiée comme tentative d’explication du monde vivant (...). La démarche scientifique visant à acquérir de nouvelles connaissances se caractérise par le fait que les découvertes auxquelles elle aboutit ne sont toujours que des «vérités» provisoires qui peuvent être invalidées à tout moment par une nouvelle théorie concurrente susceptible de mieux expliquer les faits (…). Sachons donc être fidèles à l’esprit de la véritable démarche scientifique, faite de doute et d’humilité devant l’étendue de notre ignorance. (…) Olivia Durgnat, par e-mail

«Migros Magazine» n° 43 du 20 octobre 2008. A propos de notre entretien avec Edmond Pittet

«Certains sont des vautours»

C’est au nom de ma famille, ma maman plus spécialement et en accord avec elle, que je voudrais m’exprimer puisque nous venons d’être touchés par le décès de mon papa, au début du mois de septembre. La délicatesse et l’humanité que M. Pittet décrit dans l’exercice de sa profession font chaud au cœur. (…) En effet, nous voudrions dénoncer l’attitude de certains «vautours», tels ceux qui nous sont tombés dessus très rapidement: non seulement ma maman a reçu une documentation (un message photocopié et sans aucune tenue) quelques

Liliane Baechler

jours à peine après l’inhumation. Ladite société a relancé ma maman par téléphone, un jour où je me trouvais chez elle fin octobre, par l’intermédiaire d’une collaboratrice qui s’est montrée glaciale, cinglante et qui l’a profondément blessée. J’ai finalement rappelé cette entreprise pour leur demander de rayer notre nom de leur fichier. Malgré un tarif extrêmement avantageux («30% de rabais sur toute commande avant le ...»), nous ne voudrons jamais traiter avec des personnes aussi mal intentionnées et nous préférerons un commerçant qui écoute son client, qui le respecte, même s’il ne présente pas des offres mirobolantes pour attirer des contrats.

Nom connu de la rédaction

«Migros Magazine» n° 44 du 27 octobre 2008. A propos de notre article «Méthode Eco-Drive»

Conduire de manière écologique

Pour les lecteurs qui ne peuvent ou ne veulent pas suivre un cours Eco-Drive, j’aimerais rappeler quelques règles pour économiser 10% de carburant en conduisant leur voiture automobile légère: 1. Videz du coffre les choses inutiles, enlevez votre porte-bagages (100 kg = 5 dl de consommation en plus!) 2. Augmentez la pression de vos pneus de 0,3 bar (meilleur roulement des roues) 3. Ne laissez pas tourner le moteur à l’arrêt plus de dix secondes. 4. Engagez un rapport supérieur le plus tôt possible (au plat à 50 km/h rouler en cinquième!) 5. Excepté pour le dépassement, les montées, ainsi qu’en descente où vous utilisez le frein moteur,

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

votre régime moteur devrait se situer entre 1500 et 2500 tours/ min (plus votre moteur tourne haut plus la consommation sera haute). 6. En enlevant les gaz en décélération, vous ne consommez rien! (alors, à chaque ralentissement, enlevez tôt les gaz et laissez rouler votre véhicule). 7. Pour cela vous devez observer plus loin et anticiper davantage que la conduite ordinaire que vous avez apprise. 8. Eteignez les accessoires qui ne sont plus utiles (vitre chauffante et climatisation qui sont des grands consommateurs d’énergie).

Guido Trüeb, instructeur Eco-Drive, par e-mail

Publicité

Bonne nuit. Zeller Sommeil forte re 1 comprimé 1heu r. he avant le couc

favorise t l’endormissemen et un sommeil réparateur.

lon, Valériane et houb é à dosage équilibr te® Zeller Sommeil for est un médicament ue. phytothérapeutiq

ice Veuillez lire la not d‘emballage. rmaDisponible en pha cie ou droguerie. AG Max Zeller Söhne n 8590 Romanshor


8 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

SUR LE VIF

Tendances suicidaires? Le nombre de suicides assistés augmente, selon une étude du centre universitaire romand de médecine légale. Le point avec l’une des auteurs, le Dr Sandra Burkhardt. En Suisse alémanique, de plus en plus de patients ne souffrant pas de maladies incurables font appel au suicide assisté. Est-ce le cas de notre côté de la Sarine?

Non, je n’ai pas constaté cette tendance. Selon notre étude, toutes les personnes qu’Exit Suisse romande a accepté d’accompagner étaient atteintes d’une maladie incurable, même si elle ne mettait pas forcément leur vie en danger. Il s’agissait souvent d’affections invalidantes, qui généraient d’importantes souffrances. Mais la demande d’aide au suicide augmente aussi en Suisse romande. Assiste-t-on à une banalisation de la démarche?

Non, je ne pense pas. Certes, notre étude affiche une nette progression sur cinq ans (21 cas en 2001, contre 55 en 2005). Mais je suis persuadée que nous par-

venons à une stabilisation. L’augmentation de ces dernières années peut s’expliquer par le fait que les gens étaient mieux informés qu’auparavant. Le taux de suicide en Suisse demeure l’un des plus élevés au monde. Notre pays va-t-il mal?

Il est difficile pour moi de m’exprimer sur ce sujet, tant la différence entre le suicide «traditionnel» et le suicide assisté est importante. La décision d’une personne de se donner la mort est souvent la conséquence d’une situation qui aurait pu s’améliorer. En revanche, l’aide au suicide concerne des personnes gravement malades, pour lesquelles il n’y a pas d’espoir de guérison, dont l’état ne peut s’améliorer. Elles ne nourrissent plus aucun espoir. Propos recueillis par Tania Araman

IMPULSIONS Sophie Richard, chroniqueuse

Un Noir à la Maison-Blanche.

Dessin de Burki paru dans «24 heures» du 6 novembre 2008

TRAIT POUR TRAIT

Rien que pour mes yeux Ma boîte à outils ne vaut pas un clou et au risque que ma grandmère – si fière d’avoir appris à tricoter à son «garçon manqué» de petite-fille – ne se retourne dans sa tombe, je n’ose même pas évoquer ici le contenu de ce qui devrait s’appeler une boîte à couture. Résultat: que ce soit pour fixer une étagère ou raccourcir des pantalons, seule, je suis marron.

Sans les outils et le savoir-faire nécessaires, me voilà condamnée à continuer à empiler mes classeurs sur un coin de table et à passer mon temps à retrousser mes ourlets trop longs. Alors je suis allée faire un tour sur internet. J’ai consulté le sauveur universel afin de trouver la solution à mes problèmes domestiques. J’ai surfé comme une bête


temps présents | 9

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

DANS L’OBJECTIF et je suis restée baba devant la ribambelle de sites spécialisés qui proposent même des leçons de couture en ligne. C’est épatant. Et pour tout vous dire, je ne me suis pas encore remise de ces témoignages si émouvants de femmes (ben oui, les forums de discussion sur les sites de couture sont rarement squattés par des hommes!) qui sont émerveillées d’avoir pu enfin réaliser leur propre passepoil, et pour qui la confection «home-made» de quelques paires de chaussettes en mohair a quasiment redonné un sens à la vie. J’en suis encore toute retournée. Une maille en l’air, une maille serrée et le tour est joué! Bon, il y a bien Jeannine qui, visiblement, a encore quelques problèmes avec son point de croix et qui est à deux doigts de tout laisser tomber, mais sinon, le moral des

brodeuses du Net a l’air bon et elles sont toutes d’un enthousiasme renversant. Malgré tout, je suis très inquiète… J’ai peur de ne pas être à la hauteur. Et si je ne parvenais pas à réussir ma parementure? Mais oui, vous savez, la partie qui double le revers d’un col ou d’une patte de boutonnage! Ça non, je ne le supporterai pas. Je préfère en revenir à la bonne vieille méthode qui consiste à avouer naïvement son incapacité et à demander tout simplement… un coup de main. Heureusement que je peux compter sur un entourage en or qui ne manque pas d’âmes charitables prêtes à dégainer perceuse électrique ou machine à coudre. Ce sont mes agents très spéciaux, mes James Bond à moi. La couture et le bricolage sans eux? Jamais plus jamais.

Le Tir du Grütli

Ces hommes de rouge vêtus comptent les points accumulés par les tireurs inscrits au traditionnel Tir du Grütli. Le but: récolter un maximum de points en 15 tirs sur les 48 cibles installées sur un rocher. La manifestation est organisée le mercredi précédant la SaintMartin depuis 1862.

Sigi Tischler / Keystone

Voir: My name is Bond. 22e film de la franchise avec le Suisse d’Hollywood à la télécommande et Daniel Craig pour la seconde fois en double zéro très viril. Ça castagne et ferraille ferme: normal James est en pétard, la vengeance plein les yeux. Dans la peau aussi, tant cet opus lorgne du côté de Jason Bourne et de sa caméra survoltée. Reste la présence animale de Craig et un bon(d) film d’action, malgré un méchant risible. «Quantum of Solace», de Marc Forster, en salle. Jouer: Ils reviennent et pas contents. LA grosse sortie vidéo-ludique de cette fin d’année que ce retour de la horde locuste. La première apparition du «shooter» s’était vendue à 4,7 millions d’exemplaires et, devant la débauche visuelle et sonore, la variété du bestiaire extraterrestre et la prise en main améliorée, on ne voit pas bien ce qui pourrait empêcher un nouveau carton. Attention, défouloir sanglant! «Gears of War2», Epic Games, uniquement sur Xbox360. Ecouter: De la soul au folk. 3e album du prodige de Philadelphie. Le jazz n’est jamais loin (d’où le label?) dans cette musique douce-amère bercée par une voix chaleureuse et des arrangements fouillés. Amos Lee, «Last days at the Lodge», chez BlueNote. Faire: Une croix dans l’agenda... pour le troisième et inespéré arrêt du poète d’Astaffort en Suisse romande. Comme son dernier album: superbe! Lausanne, Beaulieu, Francis Cabrel, 14 mars 2009. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


10 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Barack Obama, un homme, un style

ÉLÉGANCE

Le charisme, la grâce d’Obama sont soulignés, sans exagération, par ses vêtements. Je suis d’ailleurs davantage flatté par sa prestance que par son look. C’est toujours bon signe chez les politiciens! Il n’a jamais l’air déguisé. Il y a une grande adéquation entre le body language, les vêtements qu’on plaque dessus et le discours. On a l’impression qu’il n’y a pas décalage, tromperie sur la personne. Obama donne l’image de quelqu’un qui a de l’allant. Je pense que c’est le James

Bond parfait. Il paraît à l’aise partout, chez les banquiers comme dans les banlieues, sur un terrain de golf comme à un barbecue. Il incarne un peu l’homme de synthèse tout terrain qu’il faut être aujourd’hui pour devenir chef d’Etat. De ce point de vue-là, son look s’avère parfait, parce que c’est une élégance invisible: on voit sa beauté à lui et pas celle de ses vêtements, on voit une personne et pas ses habits. En politique, pour les hommes, plus l’élégance est transparente, mieux c’est!

Photos Keystone / Reuters

L’Amérique vient d’élire son 44e président. Analyse et réflexion autour d’une allure et d’un discours avec Marcello Mortillero et Marc Mehu, docteurs en psychologie et chercheurs au Pôle de recherche national en sciences affectives basé à Genève ainsi qu’avec Stéphane Bonvin, spécialiste de mode au «Temps».


récit

ÉLECTIONS AMÉRICAINES | 11

LA VOIX

Regardant la vidéo du discours d’Obama le soir de son triomphe, Marcello Mortillero trouve que le nouveau président américain a quelque chose d’un acteur hollywoodien. On remarque tout de suite son élocution parfaite, sa parfaite maîtrise de la prise de parole publique. Il est avocat, et il a dû beaucoup s’entraîner, sans doute, pour parvenir à ce résultat. Mais pas seulement. Il a un vrai charisme et une aisance naturelle. Marc Mehu ajoute: «Il a une voix à la fois posée et puissante, qui porte. Le ton dominant et en même temps rassurant.»

LA CHEMISE BLANCHE

Qui porte des cols blancs? Les avocats, les personnes qui ont de l’autorité et les ecclésiastiques. Le blanc près du visage, ça met en évidence ses traits et ça met en avant son côté religieux. Sur lui, ça fait pasteur, voilà.

LA CRAVATE Elle est assez large pour plaire aux banquiers. Le nœud n’est pas trop gros. Elle ne masque pas. Quant aux rayures assez fines, elles ne font pas distraction.

LE BOUTON Fermé comme cela, ça montre qu’il n’a pas de ventre.

LE COSTUME

Obama a intégré l’élégance urbaine de ces dernières hui, années, sans avoir l’air d’un dandy surlooké. Aujourd’hui, ais la mode est près du corps, mode qu’il incarne donc mais sans excès. Bref, il est impeccablement habillé! Le op costume a été taillé sur lui. La veste est un petit peu trop hes longue, à l’américaine. Quant à la longueur des manches et des pantalons, elle correspond bien aux codes de l’élégance masculine.

Une question d’attitude > L’émotion Lui-même montre assez peu d’émotion, il en provoque en revanche régulièrement parmi son auditoire. Cette capacité à jouer de ce registre me paraît même essentielle dans la construction de sa victoire, note Marc Mehu. Dans le fond d’abord, par exemple en se réclamant de Kennedy ou de Martin Luther King, ou à travers ses principaux slogans (n.d.l.r.: «Yes, we can!» ou «Hope !»). Mais aussi dans la forme.

fait et proche des gens, Obama ne se montre jamais autoritaire ou excessif. Au lieu d’une supériorité inaccessible, d’une manifestation de puissance, il a une attitude coopérative avec les gens. Marcello Mortillero précise que si «tout cela est certainement passé à la moulinette par ses conseillers en image, ce n’est pas forcément trompeur. Il y a toujours des éléments de la personnalité qui transparaissent malgré le côté bête politique.»

> Port altier Il baisse rarement la tête, son regard est confiant, avec un côté «on a du travail, mais on va y arriver tous ensemble». Il cherche le regard de chacun, comme pour montrer à la fois sa droiture et sa proximité avec eux.

> A l’aise C’est une président jeune, sportif, qui fait attention à lui. Il est à l’aise avec son corps et il le montre.

> L’équilibre général Le mot est lâché. A la fois émotionnel et plein d’empathie, sûr de son

> Dominant mais pas hautain C’est très frappant lors des débats avec McCain, Obama semble hors d’atteinte des attaques du républicain. En même temps, il ne se montre pas hautain ou méprisant.


12 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

«Les Européens risquent d’être déçus» Pour Raymond Loretan, ancien consul de Suisse à New York, l’Amérique d’Obama ne sera pas un partenaire spécialement conciliant. Les personnalités suisses installées aux Etats-Unis se montrent, elles, enthousiastes. Quelle est pour vous la raison principale de l’écrasant succès d’Obama?

Le besoin de renouveau des Américains. Ils se sont retrouvés en quelques années face à deux crises majeures – le 11 septembre et aujourd’hui une crise financière et économique comparable au 11 septembre. A ce pays complètement désécurisé, Obama offre une rupture avec l’administration passée, donc un formidable espoir, qui a joué bien plus que le facteur racial ou partisan. Face à un tel besoin de renouveau, on entend partout que les attentes ne pourront être que déçues…

Obama va d’abord s’attaquer aux problèmes des Américains. Il a créé des attentes aux Etats-Unis, c’est là qu’il devra les satisfaire. Les déçus, ce pourrait être nous, les Européens qui l’avons porté aux nues. Sa politique sera peutêtre un peu plus protectionniste, et les changements en politique étrangère moins fondamentaux qu’on ne pensait.

Par rapport à la Suisse, à quoi faut-il s’attendre?

Les Etats-Unis ne vont pas soudain devenir des partenaires complaisants. Pour la Suisse et nos représentants à Washington – officiels ou des secteurs économiques – il y aura un immense travail de lobbying à faire auprès de la nouvelle administration. Des événements récents, notamment avec l’UBS, ont donné là-bas une image

Raymond Loretan: «L’Europe et les Etats-Unis défendent les mêmes valeurs.»

négative de notre place financière. Obama est-il un épiphénomène ou son élection va-t-elle changer le destin de la communauté noire aux Etats-Unis?

Il y a bien sûr une prédominance blanche, mais c’est une société très multiculturelle, quasiment bilingue. L’élection d’Obama est aussi le reflet d’une réalité, et au niveau des progrès so-

Profonde Amérique 23 heures ce mardi-là, CNN annonce la victoire d’Obama et la police d’Indianapolis est aussitôt submergée d’appels signalant des fusillades. Juste, en réalité, une tradition locale, tirer en l’air pour exprimer sa joie. Jack Wood, citoyen de Star, dans l’Idaho, aurait plutôt l’impression, lui, que ses concitoyens se sont tiré une balle dans le pied, au vu de ce qui les attend avec Obama: «Communisme à grande échelle, puissantes attaques contre le droit de porter une arme.» La déception de cet autre républicain, du côté de Miami cette fois, est tout aussi vive mais nettement plus roublarde, preuve que le 4 novembre n’aura pas mis fin aux tensions entre les communautés: «J’espère qu’Obama, malgré ses liens avec des prêcheurs racistes, s’attaquera au problème massif et réel de la criminalité noire.»

ciaux, de la reconnaissance des Noirs, elle va certainement faire avancer les choses. Mais ce sera long. Toutes les mesures de promotion coûtent de l’argent et pour l’instant il n’y a pas d’argent. L’antiaméricanisme de principe qui sévit en Europe depuis quelques années va-t-il disparaître grâce à Obama?

L’Europe et les Etats-Unis défendent les mêmes valeurs de base – la démocratie, les droits de l’homme – mais avec des cultures complètement différentes. L’Américain empoigne les problèmes, va sur le terrain, se bat, même physiquement, et risque sa vie. Nous avons plutôt une culture de dialogue et de consensus, qui vient de notre histoire, des guerres et des millions de morts que nous avons connus. Obama pour nous est l’espoir qu’un nouveau climat de confiance s’établisse. Il a d’ailleurs déjà fait baisser l’antiaméricanisme de manière drastique.


récit

ÉLECTIONS AMÉRICAINES | 13

Les élections vues des Etats-Unis Bernard Tschumi, célèbre architecte né à Lausanne en 1944 et établi à New York depuis 1976 «Nous sommes très heureux de la victoire d’Obama. D’autant que les gens autour de moi – ma femme, mes enfants – se sont très engagés dans la campagne. Comme volontaires, ils ont passé des journées, et même des mois dans le cas de mon fils, à soutenir la candidature d’Obama et ça a été vraiment pour eux une aventure extraordinaire! L’arrivée d’Obama aura, je crois, une importance très forte dans le

développement futur non seulement des Etats-Unis, mais aussi de toutes les relations internationales. Ça va aussi changer beaucoup de choses au niveau de la vie quotidienne. Toutes les questions qui minent les Etats-Unis – sécurité sociale, assurances maladie, emploi… – vont enfin être abordées de manière sérieuse et coordonnée. Bien sûr, on n’espère pas de miracles, mais il y a un énorme optimisme ici grâce à cette victoire.»

Lauriane Gilliéron, alias Lauriane Gill, ex-Miss Suisse, vit à Los Angeles depuis 2007

Photos Keystone / Pascal Pellegrino-20 Minutes / rdb-Christian Lang / DR

«Je n’ai pas vraiment suivi la campagne des deux candidats, car la politique, ce n’est pas mon truc… Mais ici, à Hollywood, tout le monde s’y est plus ou moins interessé, car les gens ne voulaient pas revivre un fiasco comme avec Bush... J’ai trouvé très frappant la manière dont les candidats se critiquaient ouvertement, ce qui en Suisse ne se fait pas trop ou alors très discrètement. Si j’avais pu voter,

Thabo Sefolosha, né à Vevey, joue en NBA dans l’équipe des Chicago Bulls depuis deux ans «J’ai suivi de près les élections parce que c’était intéressant d’avoir, pour la première fois, un candidat démocrate noir. Si j’avais pu voter, j’aurais donné ma voix à Obama. Ce qui va changer? Je ne connais pas assez le fonctionnement politique américain, mais j’espère que la révision de tout le système social sera sa priorité. J’espère aussi qu’il fera quelque chose pour la crise financière et la guerre en Irak. Depuis que je vis ici, mes impôts vont pour un conflit auquel je suis opposé, espérons qu’il saura changer ça!»

j’aurais voté pour Obama, car je trouve que c’est un vrai leader, qui sait motiver et donne espoir. Il est l’incarnation du «tout est possible quand on se bat et qu’on y croit»... Je pense qu’Obama ne va pas avoir une présidence facile, car il prend la tête d’un pays très affaibli, en pleine crise économique. Mais j’ai confiance en sa réussite, car le peuple américain a l’air de croire en lui et de le soutenir.»

Etienne Delessert, auteur-illustrateur lausannois, vit dans le Connecticut depuis 1985 «Certains hommes politiques nous intéressent, d’autres nous irritent, nous enragent ou nous apprivoisent. Pour l’avoir suivi de près depuis deux ans, dans des batailles qu’il a gagnées par un sens extraordinaire de l’organisation, en sachant motiver des collaborateurs de première force, mais aussi la foule de tous ceux qui ont donné leur temps et leur passion à cette aventure, Barack Obama est le seul homme qui m’a fait rêver.»

Dossier préparé par Patricia Brambilla, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet et Alain Portner


14 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Pour ou contre la fumette dès 18 ans? Le 30 novembre, nous voterons, entre autres, sur une éventuelle dépénalisation du cannabis pour les adultes. Les Suisses sont très partagés.

V

ous imaginez la scène? Papa, 45 ans, tendance baba cool attardé, tire négligemment sur un joint tandis que le fiston, 17 ans, tassé à son côté dans un canapé surmonté d’un poster représentant une feuille de chanvre géante, meurt d’envie de s’en rouler un aussi. Mais pas question. Papa l’annonce d’un ton sec lorsque fiston a le malheur de le lui demander: «Ah non, je te l’interdis, mon petit, l’initiative populaire vient de l’emporter le 30 novembre. Et cette initiative exige qu’on mette tout en œuvre pour dissuader les jeunes de ton âge de se mettre à la fumette. Or tu n’es pas encore majeur, que je sache? – Euh non, p’pa, mais quand j’aurai 18 ans, alors j’pourrai? Tu m’diras hop, ça marche! – Hum, pas sûr, fiston, on en reparlera. Même majeur, le mieux serait que tu ne suives pas mon très mauvais exemple.»

Réglementer propre en ordre? Les partisans de l’initiative populaire «Pour une politique raisonnable en matière de chanvre protégeant efficacement la jeunesse» estiment que, pour détourner les mineurs de la fumette et puisque les stratégies de ré-

pression se sont jusqu’ici révélées inefficaces, le mieux est de dépénaliser le cannabis pour les adultes. Paradoxe? Que non pas, affirme la conseillère nationale socialiste Maria Roth-Bernasconi: «Le paradoxe, c’est la situation actuelle: une répression théorique par rapport aux adultes qui n’est pas appliquée dans les faits.» Selon les partisans de l’initiative, la dépénalisation permettra de réglementer propre en ordre un marché sauvage laissé aux dealers, voire aux gosses qui font allègrement pousser du chanvre sur leur balcon. Investissons

Ne pas confondre! Concernant les drogues, la votation du 30 novembre soumet au peuple deux objets complètement différents. D’une part l’initiative «Pour une politique raisonnable en matière de chanvre protégeant efficacement la jeunesse», initiative qui veut fixer des règles pour le seul cannabis et qui divise fortement les Suisses et les partis. C’est sur cet objet que porte le présent dossier de «Migros Magazine». Par ailleurs, un autre objet, «La modification de la loi fédérale sur les stupéfiants et les substances psychotropes» (dont ne traite pas notre dossier) vise à donner une base légale à la stratégie adoptée par la Suisse depuis vingt ans en matière de drogue. Cette stratégie a permis la disparition des «scènes ouvertes de la drogue» (comme le Letten à Zurich) par l’introduction de diverses mesures telles les traitements avec prescription d’héroïne, les locaux d’injection, etc. Le Conseil fédéral, le Parlement et l’ensemble des partis, à l’exception de l’UDC, recommandent d’accepter la modification de cette loi-là.

dans le contrôle et la prévention plutôt que dans la répression – comme on le fait pour les spiritueux et le tabac. Quand on est adulte, on est assez grand pour prendre sa décision soi-même, non? Selon un sondage de la SSR, 45% des Suisses sont favorables à cette initiative, 42% la rejettent. Avec de nettes différences selon les régions: en Suisse alémanique, 50% des sondés soutiennent l’initiative, 37% la refusent. En Suisse romande, on trouve 53% de non pour 43% de oui, et au Tessin 53% de non


récit

VOTATIONS | 15

> Si vous acceptez l’initiative – La culture, l’acquisition, la possession et la consommation de cannabis pour son propre usage ne seraient plus punissables. – La Confédération édicterait des prescriptions sur la culture, la production, l’importation, l’exportation et le commerce de cannabis. – La Confédération veillerait à la protection de la jeunesse en prenant des mesures appropriées. – La publicité pour le cannabis ou pour son emploi ferait l’objet d’une interdiction spécifique.

> Si vous rejetez l’initiative – La consommation de cannabis reste punissable mais sa préparation en quantités minimes pour sa propre consommation n’est pas punissable. – La culture, la production, l’importation, l’exportation et le commerce du cannabis sont interdits, sauf autorisation exceptionnelle. – La loi en vigueur ne contient pas de dispositions spécifiques concernant la protection de la jeunesse. La protection de la jeunesse constitue toutefois l’un des principaux objectifs de la modification de la loi sur les stupéfiants (objet no 5 de la votation). – La publicité est déjà interdite pour tous les stupéfiants.

pour 40% de oui. Bref, outre-Sarine on est plutôt pro-cannabis, côté Romandie et Tessin plutôt contre. Le Conseil fédéral et le Parlement recommandent le rejet de l’initiative, d’autant qu’elle va à l’encontre de plusieurs conventions de l’ONU signées par notre pays. Les partis politiques, en revanche, sont complètement divisés sur le sujet. Le PDC, les libéraux, l’UDC et le Parti évangélique prônent le non à l’initiative, tandis que les socialistes, les Verts et même les radicaux (trois voix seulement ont fait

pencher la balance) soutiennent le oui. Et chacun d’y aller de déclarations fracassantes. Prônant vigoureusement le non, Jacques Neirynck, conseiller national PDC, juge le texte de l’initiative hypocrite sous ses dehors séduisants: «Qui peut en effet s’opposer à une politique raisonnable en matière de chanvre. Et qui est contre une protection de la jeunesse? Personne! Mais une légalisation favorise-t-elle une protection efficace de la jeunesse?» De leur côté, les défenseurs du oui trouvent que c’est la loi ac-

tuelle qui est hypocrite: «L’interdiction en vigueur n’a pas les effets escomptés, insiste la radicale bernoise Christa Markwalder, puisque la consommation de cannabis reste stable.»

600 000 consommateurs En effet: 600 000 personnes en Suisse consomment régulièrement ou occasionnellement du cannabis, et se retrouvent donc en infraction avec la loi. L’initiative le réclame donc haut et fort: que les adultes puissent désormais légalement cultiver, acquérir et

consommer du cannabis pour leur usage personnel. Et les moins de 18 ans, alors? Eh bien, en ce qui les concerne, il appartiendrait à la Confédération de prendre toutes les mesures cadres afin de les protéger. Par exemple, qu’on sanctionne beaucoup plus sévèrement la remise et le commerce de stupéfiants dans le périmètre des écoles. La Confédération fixera également la quantité maximale de cannabis qu’un adulte est en LIRE LA SUITE EN PAGE 16


16 |

récit

VOTATIONS

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

«Les partis politiques sont complètement divisés sur le sujet»

droit de cultiver pour son usage propre, ainsi que la teneur en THC du cannabis qui sera légalement commercialisé. La qualité des produits sur le marché sera ainsi garantie et ce sera la fin du marché noir. Selon ses défenseurs, l’initiative a ce grand mérite d’aboutir à «un équilibre optimal entre la responsabilité de chacun et un contrôle de l’Etat». A cela, les partisans du non (du maintien donc de la loi actuelle) font remarquer que «la préparation de cannabis en quantités minimes pour sa propre consommation n’est d’ores et déjà pas punissable». Ils soulignent également qu’un oui à un autre objet de la votation, la modification de la loi sur les stupéfiants, rendra légale l’utilisation thérapeutique du cannabis à des fins médicales: comme on sait, l’administration de médicaments à base de chanvre soulage par exemple les personnes atteintes de sclérose en plaques ou de rhumatismes.

Des frontières floues? Cela précisé, les partisans du non ne croient pas un seul instant qu’on protégera mieux la jeunesse des dangers du cannabis en autorisant légalement son usage pour les adultes… A 17 ans 3/4, le cannabis serait dangereux, et à

18 ans 1/4, on serait devenu suffisamment mature pour décider si une petite fumette nous fera du mal ou du bien? Où est le signal? Quel modèle offrent les adultes? La fumette peut-elle être assimilée à la consommation d’alcool, de cigarettes?

Quand l’adolescence finit-elle? Ah, si les choses étaient si simples… Puisqu’on entend la protéger, il y aurait même lieu de s’interroger sur la notion de «jeunesse»? Où commence-t-elle? A quel âge précisément finit-elle? Sur ce point, les choses deviennent d’une redoutable complexité si l’on prend l’avis des psys. Voyez ce spécialiste de l’adolescence qui reçoit des parents déboussolés dans son cabinet, parce que leur gosse, quelque part entre 12 et 15 ans, se met à tirer sur un joint. Aux parents, il préfère annoncer clairement ce qui risque de les attendre: «Aujourd’hui, l’adolescence commence vers 14, 15 ans et ne se termine souvent que vers 25 ans. Il est tout à fait possible que vous, parents, en ayez encore pour dix ans à devoir faire face.» Bon sang, mais c’est bien sûr!... Et si on lançait une nouvelle initiative pour une dépénalisation du cannabis à partir de 25 ans? Textes Jean-François Duval Illustrations François Maret

Ils disent oui à l’initiative Supposons que, selon votre vœu, l’initiative l’emporte, supposons aussi que vous soyez mère ou père d’enfants mineurs. En tant qu’adulte, l’envie vous prend de fumer un joint. Que répondez-vous à votre fils ou votre fille qui demande à en faire autant?

l’espère, passera d’autant mieux qu’il sera appuyé par des campagnes de prévention auprès des jeunes vraiment utiles. Elles devraient l’être, puisqu’elles disposeront de moyens accrus, aujourd’hui investis en vain dans la répression. Moi, je n’ai jamais marché aux interdictions, j’ai toujours essayé de convaincre mes enfants.

Maria Roth-Bernasconi, conseillère nationale socialiste. Je dirais: si tu veux cultiver du

Adrian Michel, vice-président des jeunes radicaux-libéraux. A un mineur, je dirais très clairement «non», parce que le cannabis est une drogue. Je ferais de même pour l’alcool et la fumée, qui sont aussi des drogues. Pour cette raison, je réclame avec l’initiative qu’on Adrian Michel. fixe des règles claires, particulièrement pour la protection des jeunes qui sont vulnérables, et qu’on améliore les contrôles. Mais parallèlement, on doit changer le système actuel pour les adultes. Un «oui» à l’initiative, c’est un oui à un équilibre optimal entre la responsabilité de chacun et un contrôle de l’Etat.

Maria Roth-Bernasconi. chanvre ou fumer un pétard, eh bien tu attends ta majorité. Et j’ajouterais: maintenant que tu as 18 ans, tu fais ce que tu veux de ta vie, mais franchement je te déconseille de fumer de l’herbe, car c’est extrêmement mauvais pour la santé, tout comme les alcools forts et la cigarette. Un tel message, je

LIRE LA SUITE EN PAGE 19


Epargner maintenant en toute sécurité PERFORMA – l’épargne moderne

Tous les avantages en un coup d’œil • Versement du capital garanti à l’échéance du contrat • Pas d’examen de l’état de santé • Perspectives de rendement attrayantes grâce à des placements en fonds sûrs • Aucune augmentation des primes pendant la durée du contrat • Exonération du paiement des primes en cas de maladie ou d’accident • Moins d’impôts grâce au pilier 3a

La prévoyance avec capital d’épargne garanti PERFORMA est plus qu’un simple produit de prévoyance privée (pilier 3a) pour assurer le maintien du niveau de vie. Vos primes d’épargne sont investies dans des fonds de placement attrayants et surveillés de très près par nos experts. Grâce à un capital minimum garanti à l’échéance, votre situation demeure sûre en tout temps, même dans les périodes les plus agitées. Vous n’avez

donc rien à craindre pour votre objectif d’épargne, même lorsque le baromètre de la Bourse n’est pas au beau fixe. Si vous vous décidez rapidement, vous pouvez, cette année encore, économiser des centaines voire des milliers de francs d’impôts grâce à PERFORMA. Soyez prévoyant dès maintenant en demandant, aujourd’hui encore, tous les documents ainsi qu’une offre.

Ce que vous touchez pour une prime mensuelle de: Femme Votre âge actuel

20 30 40 50 54

CHF 100.–

CHF 300.–

CHF 530.–

Versement prévu (plus-values des fonds incluses)

126 575.– 74 840.– 41 807.– 19 501.– 12 781.–

389 783.– 233 252.– 127 028.– 58 505.– 38 342.–

Homme

CHF 100.–

707 362.– 420 262.– 227 336.– 104 094.– 68 075.–

CHF 300.–

CHF 530.–

Versement prévu (plus-values des fonds incluses)

Votre âge actuel

129868.– 77 259.– 43 635.– 20 914.– 12 519.–

20 30 40 50 55

400 216.– 241 112.– 132 669.– 62 742.– 37 557.–

726 831.– 434 721.– 237 574.– 111 692.– 66 681.–

Les plus-values comprises dans ces montants sont calculées en supposant que le fonds réalise une performance de 5%. Elles ont été évaluées par nos spécialistes en fonds. Veuillez les considérer comme de simples exemples. Leur montant ne saurait être garanti. Base de calcul: versement à 64 ans pour les femmes, à 65 ans pour les hommes (situation 2008). Les montants indiqués tiennent compte de l’exonération du paiement des primes après 720 jours d’incapacité de gain.

Simplement

Bon pour une offre gratuite ✗ Oui, je veux tout savoir sur PERFORMA. Veuillez m’envoyer ! gratuitement votre documentation complète ainsi qu’une offre personnalisée.

! Madame

Je suis intéressé(e) par PERFORMA avec une prime mensuelle de ! CHF 530.– (max.*) ! CHF 300.– ! CHF 200.– ! Autre montant (min. CHF 70.–)

Rue/n:

! Monsieur

Nom:

NPA/lieu: Date de naissance:

Je préférerais payer une prime: ! mensuelle ! trimestrielle** ! semestrielle**

Profession:

** Ce type de paiement vous permet de profiter de prestations plus élevées.

Nationalité: ! CH ! autre:

Conseil gratuit Tél. 0800 881 882 Fax 0800 888 020 www.generali.ch/performa

Tél. privé:

À la conclusion, vous recevez 2500 points CUMULUS Valable uniquement chez GENERALI Direct

19

(jour/mois/année)

Permis de séjour: ! B ! C Tél. prof.:

E-mail: Mon numéro CUMULUS:

2099

(figure sous le code-barres de votre carte CUMULUS)

Envoyez le bon aujourd’hui encore à: GENERALI Direct, Case postale 1038, 8134 Adliswil 1, ou au numéro de fax gratuit 0800 888 020.

1026/9975

* La prime annuelle maximale est actuellement limitée à CHF 6 365.– (état 2008).

! annuelle**

Prénom:


Santons en Provence www.buchard.ch

Provence-Alpes-Côte d’Azur / France

4 jours Fr.

640.-

pa r pe rs. en

ch. dble

DATES DES SÉJOURS 2008

Pension complète (sauf repas aller et retour), excursions incluses avec guide

C

élébrez la période de l’Avent dans la plus pure tradition provençale. Découvrez les sites phares de la région qui fêtent les us et coutumes de Noël. Entre santons et crèches, contes ou gastronomie, partez pour un parcours initiatique aux sources de la culture provençale. 1er jour........................................................................................................................... Suisse - Hyères Départ des grandes localités de Suisse romande en direction de Lyon, Montélimar, Orange, Aixen-Provence et Toulon. Arrêt en cours de route pour le dîner libre. Arrivée à Hyères en fin d’après-midi. Installation à l’hôtel, cocktail de bienvenue. Souper et soirée diaporama sur la région varoise. 2e jour ..................................................................................................Hyères et Le Val, avec guide Petit déjeuner buffet. Visite guidée de Hyères médiévale, avec ses ruelles bordées de maisons romanes et de portes anciennes, la Tour des Templiers (vestiges d’une commanderie du XIIe siècle), etc. Dîner à l’hôtel. Après le repas, départ pour une visite guidée du village du Val à travers ses rues médiévales. Visite commentée du musée du Santon. Temps libre, puis retour à l’hôtel. Souper et soirée contes provençaux. 3e jour ....................................................................................... Marseille et Aubagne, avec guide Petit déjeuner buffet. Tour panoramique de la ville de Marseille, la Corniche Kennedy, le palais Longchamp. Arrêt sur le Marché aux santons sur la Cannebière. Dîner. Après-midi, Aubagne, la capitale du santon. Visite du Petit Monde de Pagnol, de l’atelier d’un santonnier, et de son musée. Arrêt sur la Foire aux santons. Retour à l’hôtel. Souper avec la tradition des 13 desserts provençaux. 4e jour ........................................................................................................................ Retour en Suisse Petit déjeuner buffet. Départ pour le voyage retour. Dîner libre en cours de route. Arrivée en Suisse en fin d’après-midi.

Départs des grandes localités de Suisse romande

Demandez notre catalogue Automne - Hiver - Printemps 2008/2009 08/2009

Une entreprise familiale à votre service depuis 1953 !

28 nov. au 1er décembre 2008 1er au 4 décembre 2008 4 au 7 décembre 2008 7 au 10 décembre 2008

LIEUX DE DÉPART Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny - Monthey - Aigle - Chailly - Vevey - Lausanne - Morges Nyon - Genève / Ligne 2 : La Chaux-de-Fonds - Boudevilliers - Neuchâtel - Boudry - Yverdon / Ligne 3 : Bulle - Fribourg - Avenches - Payerne Lucens - Moudon - Chalet-à-Gobet

INCLUS DANS LE PRIX Voyage en car tout confort - air conditionné frigo - W.-C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Cocktail de bienvenue à l’hôtel » Hôtel Les Printanières***, chambre double avec salle de bains, W.-C., etc. » Pension complète, sauf repas aller et retour » ¼ de vin par pers. aux repas » Toutes les excursions et visites mentionnées au programme avec guide » 1 soirée diaporama » 1 soirée contes provençaux » Boissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour

NON INCLUS DANS LE PRIX Les repas à l’aller et au retour » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 25.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Suppl. chambre individuelle Fr. 117.- (limitées)

TARIF ENFANT de 2 à 12 ans dès 3e lit ..........................................Fr. 390.N VOYAGE E

CAR 4*

Route de Saillon 13 - 1912 Leytron - Tél. 027 306 22 30 - info@buchard.ch Rte de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens - Tél. 026 411 08 08 - ecuvillens@buchard.ch


récit

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Si l’initiative l’emporte, à quels endroits, dans votre esprit, les gens pourront-ils légalement acheter leur cannabis? Etes-vous en faveur de la création de «coffee shops»? Maria Roth-Bernasconi: Non, je ne suis pas du tout en faveur d’un développement des «coffee shops», pas plus que des magasins qui vendent de l’alcool fort n’importe où et n’importe comment. L’initiative ne veut pas libéraliser la vente. Elle ne veut que dépénaliser la consommation par des personnes adultes. Où acheter le cannabis? Plutôt que dans des «coffee shops», ce pourrait être dans les kiosques tabac et journaux. Ce point, et celui de la teneur en THC, devrait être précisément réglementé et contrôlé par la Confédération. Ce dont nous ne voulons pas, c’est du marché noir.

Ils disent non à l’initiative Supposons que l’initiative, selon votre vœu, soit refusée. Et imaginons que, père ou mère de famille, vous avez un fils ou une fille mineur qui fume régulièrement. Etes-vous prêt à dénoncer votre enfant à la police? Jacques Neirynck, conseiller national PDC:

Adrian Michel: Oui, on devrait laisser la possibilité de créer des «coffee shops». A l’Etat de poser les conditions-cadres, comme prévu dans l’initiative, et de régler par exemple de manière stricte le taux de THC. Une deuxième possibilité pour acheter du cannabis serait les bureaux de tabac.

Portraits DR / Dominic Büttner-pixsil.com / Keystone

Si l’initiative passe, ne devonsnous pas craindre un «tourisme du cannabis»? On viendra de l’étranger pour s’approvisionner en Suisse… Maria Roth-Bernasconi: C’est le seul problème que je vois effectivement si jamais on décide de libéraliser la vente. Le risque que la Suisse devienne un îlot au milieu de l’Europe. Et que l’acceptation de l’initiative déclenche éventuellement un peu de tourisme du cannabis depuis les régions frontalières. Là encore, il faudrait une bonne prévention, en contrôlant les prix, en ne vendant pas bon marché pour que les jeunes ne soient pas trop tentés. Adrian Michel: Non, je n’ai pas cette crainte. A l’Etat de poser les conditions-cadres dans une loi. L’initiative est très modérée parce qu’elle veut uniquement libéraliser la consommation personnelle. Son objectif n’est pas de «soutenir» la consommation de cannabis.

VOTATIONS | 19

Jacques Neirynck. Oui, sans hésitation. Je l’ai fait avec mon propre fils, qui avait alors 13, 14 ans. Il était à ce moment à l’Ecole du Valentin (réd. Lausanne). Un de ses condisciples essayait d’introduire du cannabis au sein de l’établissement. Mon fils m’en a parlé. Je lui ai dit: tu préviens la direction de l’Ecole, de sorte à ce qu’elle avertisse la police. Ça a été fait. La police est arrivée dans l’heure et elle a embarqué le gamin. Catherine Buchet-Harder, coprésidente du Comité romand UDC contre la libéralisation des drogues: Bien sûr que non. Je ne dénonce pas mon enfant à la police. Par contre, il est clair que je vais tout faire – en ce qui me concerne c’est du vécu –, pour qu’il s’en sorte. En utilisant tous les moyens: thérapie, discussions, voir à qui s’adresser. Donc, pas de dénonciation, mais une interrogation: pourquoi fume-t-il? Quels moyens mettre en œuvre pour qu’il ne fume plus.

Hypothèse: vous êtes parent d’un enfant mineur. Que lui répondez-vous s’il vous dit: toi, tu bois chaque soir ton verre de rouge, tu fumes des cigarettes… Pourquoi moi, je ne pourrais pas fumer un joint le week-end? c’est même moins nocif... Jacques Neirynck: Je dirais tout d’abord qu’un verre de rouge n’est pas nocif du tout. Bien au contraire! On sait que ça améliore la composition du bon cholestérol et peut avoir des effets bénéfiques sur le plan cardiaque. L’abus d’alcool est dangereux. Mais un à deux décis par jour ne le sont absolument pas, pour autant qu’on ne prenne pas le volant juste après. Ne confondons pas alcool et cannabis! Le cannabis est nécessairement nocif en ce sens qu’il abrutit les gens dès le départ – c’est son but: qu’on perde une partie de sa conscience. Quant à la cigarette, ma position est celle-ci: il y a vingt-quatre ans, je fumais deux à trois cigarettes par jour. Mon fils est alors né, et j’ai décidé d’arrêter pour ne pas lui donner le mauvais exemple. Il n’a jamais fumé. Catherine Buchet-Harder: Je répondrais: non, pas d’accord avec

Catherine Buchet-Harder.

toi, ne mets pas l’alcool sur le même plan que la drogue! Pour l’instant, le cannabis est toujours considéré comme un psychotrope et une drogue. Alors que l’alcool, même s’il peut mener à des dépendances – je ne nie pas du tout ses méfaits! – ne figure pas sur la même liste que le cannabis, sur le plan des addictions. Les effets pervers ne sont pas les mêmes. J’irai donc chercher les informations avec mon gosse pour bien montrer qu’il y a une différence. Je lui expliquerai aussi ce que ça coûte de fumer, ce que c’est qu’une substance psychotrope. Si votre gosse vous dit: ni moi ni mes copains n’avons jamais été importunés par la police parce que nous fumions un joint. Elle nous fiche une paix royale et l’interdiction actuelle ne rime à rien, que répondez-vous? Jacques Neirynck: La même chose qu’à un automobiliste qui me dirait: je sais où se trouvent les radars sur l’autoroute, je peux donc allègrement me permettre de dépasser la limite de vitesse entre deux radars, c’est la preuve que les radars sont inutiles, supprimons-les! Non! Ce n’est pas parce qu’une loi n’est pas toujours appliquée qu’il faut la supprimer. Sinon, il faudrait aussi bien supprimer les interdictions de parquer ou de marcher sur le gazon… Qu’on ne puisse pas appliquer une interdiction à 100% ne signifie pas qu’elle soit dénuée de sens. Dépénaliser le cannabis, c’est supprimer un signal d’alarme qui prévient: en fumant, vous risquez d’être de plus en plus entraînés à fumer, vous allez détériorer vos capacités de travailler, d’être lucide, de conduire, etc. Ce signal de danger, il est nécessaire. Catherine Buchet-Harder: Il y a actuellement interdiction et je suis partisane sur ce point de la tolérance zéro. Je sais que la police aujourd’hui manque de moyens. Je préférerais donc qu’on lui donne des moyens pour lutter contre la production, le commerce et la consommation du cannabis, plutôt que de se résoudre à ce que tout le monde fume, les jeunes comme les adultes…


1er et 2e prix: un séjour de rêve à l’Europa Park. 2 jours à l’Europa Park et une nuitée dans l’un des magnifiques hôtels 4 étoiles du parc pour deux adultes et deux enfants. Autres prix: 50 fois 2 entrées journalières (2 adultes) à l’Europa Park. Saison hivernale: L’Europa Park est ouvert tous les jours du 29 novembre 2008 au 11 janvier 2009 de 11 h à 19 h (ouverture prolongée le week-end et pendant les vacances, fermeture les 24 et 25 décembre 2008). Saison estivale: Ouvert tous les jours du 4 avril au 1er novembre 2009 de 9 h à 18 h (ouverture prolongée en haute saison). Informations supplémentaires au 0848 37 37 37 ou sur www.europapark.de

Question du concours: où l’hiver dure-t-il toute l’année? au pôle Nord

en Terre de feu

Nom

Prénom

Rue

Âge

NPA

Lieu

en Islande

Remplis le talon de participation et envoie-le à: Fédération des coopératives Migros, Lilibiggs «Europa Park», Case postale, 8099 Zurich. Date limite d’envoi: 28 novembre. Les prix ne peuvent être convertis en espèces. Tout recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours.


chronique | 21

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

MINUTE PAPILLON

Enfin une bonne nouvelle!

Jean-François Duval, journaliste

Les bonnes nouvelles font d’autant plus plaisir qu’elles sont rares,

bien plus que les mauvaises. Je parle évidemment des nouvelles formidables, de celles qui ébranlent la planète, qui font croire que tout à coup des changements majeurs vont se produire, qu’on va vers un monde neuf! Les mauvaises nouvelles, elles, on en a l’habitude; à tout moment on est prêt à recevoir un coup de massue sur le crâne. Dès potron-minet, on courbe la tête, on rentre les épaules, et on attend le tout-venant: un 11 septembre, un tremblement de terre, une nouvelle guerre, un tsunami, un massacre en République démocratique du Congo... c’est dans l’ordre des choses, ces trucs-là. Dans un monde aussi chaotique, toute vraie bonne nouvelle fait figure de miracle! Dans les temps anciens, elles étaient même si rares, les bonnes nouvelles, que des anges se déplaçaient en personne pour vous les annoncer. Ils apparaissaient à votre fenêtre, débarquaient sur le pas de votre porte... Emerveillés, vous les écoutiez vous annoncer des choses belles et Publicité

incroyables. C’était si divin à entendre qu’on ne doutait pas qu’un dieu ne se cachât derrière le messager. En revanche, vous avez remarqué? aucun ange n’est jamais dépêché pour les mauvaises nouvelles; celles-ci n’ont pas besoin d’anges, elles ont besoin de fatalité, elles se présentent d’elles-mêmes, le plus souvent sans prévenir, car elles savent qu’un mauvais coup est d’autant plus fatal qu’il est porté par surprise. Elles débarquent donc en catastrophe, sous forme de cataclysmes, d’explosions tchernobylesques, de virus foudroyants, de krachs boursiers. La seule forme d’annonciation à laquelle elles consentent, c’est celle de la Déclaration de guerre (passée de mode depuis 14-18), qui entérine l’inévitable. En revanche, les bonnes nouvelles ont souvent la grâce de se laisser pressentir, ce qui ajoute à leur charme (ainsi une grossesse annoncet-elle aimablement une naissance). Moi, la dernière bonne nouvelle à l’échelon planétaire dont je me souvienne, c’est la chute du Mur de Ber-

lin en 1989. Ça fait presque vingt ans! Comme en écho, l’élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis,

événement qui paraissait également invraisemblable, marque elle aussi la chute d’un mur: celui des barrières raciales. C’est ainsi: les bonnes nouvelles, ce sont souvent des murs qui tombent, des barrières qui s’effacent – qu’elles se situent à l’intérieur de nous, ou qu’elles se soient matérialisées par nos soins dans la réalité. La plupart des barrières, fussent-elles taillées dans la pierre, ne sont au départ que des constructions imaginaires. En démocratie, toute élection prend un caractère messianique –

aux Etats-Unis, où l’on aime beaucoup les anges, plus qu’ailleurs. Le succès de Barack Obama fleure bon l’idéalisme américain tel qu’il s’incarne par exemple dans les films d’un Frank Capra (ces merveilles que sont Mr. Smith au Sénat ou La Vie est belle), idéalisme qui s’allie à un pragmatisme étonnant. Obama, même si l’on ne sait rien de ce qu’il pourra, ou non, nous dévoiler, est porteur de bonnes nouvelles en puissance. Pour l’instant, ça n’est qu’un messager comme descendu du ciel, pas forcément un sauveur. Prêtons l’oreille: qui sait quelles autres bonnes nouvelles il saura peut-être nous annoncer?


22 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

«J’ai un patrimoine anar»

Depuis quelques années, l’avocat genevois Charles Poncet s’est mué en polémiste de choc pourfendant, dans les médias, «les liberticides» de tout poil. Tirs de barrage.


entretien

CHARLES PONCET | 23

Vous ferraillez contre la mise en danger des libertés publiques dans un pays où elles ne sont pas vraiment menacées. Effet de manches?

La Suisse n’est pas une tyrannie, c’est vrai, on ne déporte pas les gens dans des goulags. Mais c’est le pays M&M’s, celui de la mesquinerie et de la médiocrité. L’opinion qui dérange n’entraînera pas de peine de prison, mais une sorte d’ostracisme social. Moi par exemple on remet en cause mon sérieux. Ce que j’ai écrit ces dernières années, je ne l’aurais pas écrit �� 40 ans. Aujourd’hui, je peux, j’en ai 62, carrière faite, les enfants sortis du cocon. Le problème, c’est que nous vivons dans la démocratie la plus conformiste du monde. The Economist a écrit un jour que les débats à la Télévision suisse opposaient généralement deux professeurs qui parlaient lentement pour dire qu’ils étaient d’accord entre eux. Le seul moyen à mes yeux de secouer ce conformisme, c’est de donner la parole aux opinions les plus minoritaires, les plus farfelues, les plus choquantes. D’où vous vient ce goût de la polémique féroce, pour ne pas dire gratuite, comme traiter les islamistes de «pithécanthropes» ou le secteur agricole «de catin ridée»?

J’ai eu le privilège d’étudier chez les bons pères, à Florimont, où mes parents m’ont mis en désespoir de cause parce que c’était là que l’on mettait les cancres. Les pères m’ont rendu un formidable service: ils interdisaient Voltaire, et c’est grâce à cette interdiction que je l’ai lu, à 13 ans. S’ajoute à cela une influence de famille, mon grand-père maternel italien. Un bourgeois milanais, avocat, qui était devenu totalement communiste pendant le fascisme. Il affirmait par exemple des discours de Mussolini qu’ils étaient la conséquence de ses crises de syphilis. Après la guerre, il a fondé le parti «Contre». Pendant des années, il écrivait des lettres de pure provocation à des types pour leur régler leur compte. J’ai dans les chromosomes un patrimoine

«anar» que j’ai essayé d’éradiquer en devenant officier. Pas seulement anar mais aussi anticlérical. C’est plutôt une caractéristique de gauche, ça, non?

Pas du tout: l’anticléricalisme est typique du libéralisme italien. Enfants, on nous apprenait à jouer au «tennis-curé», le premier qui voyait un curé marquait le point. On m’a appris à mettre les mains aux c… chaque fois que je croisais une nonne, pour conjurer le mauvais sort. Je cite toujours la formule de Diderot: «La religion fut partout l’invention d’esprits ambitieux qui ne pouvant trouver en eux-mêmes la force de gouverner leurs semblables à leur gré cherchèrent dans le ciel l’autorité qui leur manquait et en firent descendre la terreur.» Extraordinaire: ça s’applique aux catholiques, aux musulmans, aux hindous, à qui vous voulez. Je n’aime pas cette prétention des religions de penser à ma place.

«Nous vivons dans la démocratie la plus conformiste du monde» Vous revendiquez en revanche le droit de vous moquer d’elles. Jusqu’où?

La critique du religieux suppose aussi le respect du religieux. Si vous êtes en Inde et que, parce que vous trouvez que la religion c’est de la connerie, vous attachez une paire de chaussures sales autour du cou de Shiva, d’une certaine façon vous exercez votre liberté d’expression. Mais il y aura trois cents morts, parce que c’est la pire injure et que ça déclenchera une émeute. La critique, le sarcasme, la parole doivent être aussi libres que possible, mais en LIRE LA SUITE EN PAGE 24


24 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

tenant compte du moment, du lieu, des circonstances. A l’inverse, quand nos amis musulmans font un foin du diable pour interdire à Genève Mahomet, la pièce de Voltaire, il ne faut pas laisser passer.

capacité de l’être humain à résoudre des problèmes insolubles. Au milieu du XIVe siècle, quand la peste noire a frappé pour la première fois, elle a ravagé la moitié de la population de l’Europe. L’espérance de vie en Suisse à la fin du XVIIIe siècle tournait autour de 30-35 ans.

Un combat perdu d’avance, comme celui contre l’interdiction de fumer au bistrot, vaut-il vraiment la peine d’être mené?

Je suis non-fumeur depuis longtemps et assez gêné par la fumée des autres. Je n’aime pas non plus la chasse. La corrida, je trouve ça dégueulasse. Sauf qu’un vrai libéral, lorsque quelque chose le choque – même l’avortement, dans le cas d’un libéral catholique qui trouverait que c’est une atteinte à la vie dans ce qu’elle a de plus sacré – aura le réflexe de se dire, OK c’est mon point de vue, mais d’autres gens voient les choses différemment. Il se posera donc la question: existe-t-il un besoin social impérieux de limiter la liberté des autres? Ne vaut-il pas mieux essayer de convaincre les citoyens de changer d’avis plutôt que d’interdire? Je suis très hostile à la philosophie qui consiste à vouloir faire le bien des hommes malgré eux. D’où votre opposition à la ceinture de sécurité…

Il n’y a aucune raison de l’imposer aux gens. Leur dire que c’est très utile, leur montrer les conséquences, oui, et ensuite à eux de décider s’ils veulent la mettre ou pas. Mais notre époque perd de vue le fait que les solutions souhaitables ne sont pas nécessairement des solutions que l’on a le droit d’imposer. Moi, je suis incorrigiblement confiant dans l’individu. N’est-ce pas une forme de naïveté?

Il semble quand même que l’on se trouve aujourd’hui devant une urgence nouvelle...

Bio express > Naissance à Genève le 31 décembre 1946. > Maturité classique au Collège Calvin à Genève en 1965. > Licence en droit à l’Université de Genève en 1969. > Obtention de son brevet d’avocat en 1972. > Diplôme de droit comparé à la faculté de droit de l’Université de Georgetown à Washington D.C. > Docteur en droit de l’Université de Genève > Député au Grand Conseil genevois et au Conseil national de 1989 à 1995. > Père de quatre enfants nés en 1977, 1979, 1980 et 1988. > Nombreuses publications en droit de la presse et arbitrage > Création d’une série d’émissions de télévision sur de grands procès, «Dossiers Justice». Billets d’humeur dans «Le Temps», puis «L’Hebdo».

Pas plus naïf que de faire plutôt confiance à un groupe. Vous connaissez ce que dit à ce propos le chat de Geluck? Un groupe de poissons, ça s’appelle un banc, un groupe de vaches, un troupeau, un groupe de loups, une meute, un groupe d’êtres humains, une bande de cons. Le postulat de la valeur de l’individu reste quand même la meilleure défense contre toutes les tentations totalitaires. Les véritables ennemis pour vous aujourd’hui, si l’on en croit la virulence de vos charges, ce sont les Verts…

Il y a chez eux une tendance à vouloir imposer ce qu’ils considèrent comme juste. L’exemple cari-

catural étant l’interdiction des 4≈4, qui aura comme conséquence absurde que les seuls véhicules de ce genre autorisés en Suisse seraient ceux portant des plaques étrangères. Je ne peux pas m’empêcher de rattacher un certain nombre de Verts à la longue cohorte des penseurs de toute sorte, à travers les siècles, annonçant des catastrophes qui ne se sont jamais produites. Il existe une industrie de la catastrophe qui permet de développer tout un agenda politique. Le réchauffement de la planète, ça ne suscite vraiment aucune crainte chez vous?

J’ai totalement confiance dans la

Certes on ne peut pas passer d’une planète de 2 milliards d’habitants à une planète de 7 milliards sans que cela pose des problèmes. Et nous avons un problème, il serait absurde de le nier. Par exemple de cohabitation avec les autres espèces. Il n’en résulte pas pour autant qu’il faille installer des systèmes dictatoriaux. Le pétrole se raréfie? On trouvera autre chose. Ma mère, qui a connu comme enfant la guerre de 14 et comme adulte celle de 39, disait que s’il n’y avait pas de guerres pendant vingt-cinq ans, les gens commençaient à avoir peur de tout. Ce que je n’aime pas dans le discours catastrophiste, c’est son refus de faire confiance à l’espèce humaine et la revendication d’une minorité qui dit, nous savons ce qu’il faut faire, donc on va vous l’imposer. Il y a en tout cas une catégorie de l’humanité à qui vous ne faites pas du tout confiance: les paysans...

Je n’ai rien contre les paysans en tant que tels. D’autant moins que mon arrière-grand-père était un paysan sans terre de la région de Grenoble, Cyprien Poncet, qui s’est battu à Solferino, puis a pu trouver un boulot à Genève dans la construction de la ligne ParisLyon-Méditerranée. Mais en Suisse, nous sommes sortis de la guerre avec le traumatisme du

Publicité

Le plein avec 2% de rabais*

*

10-23 novembre 2008

+ points bonus CUMULUS (1 point bonus CUMULUS pour 2 litres de carburant) * Présenter la carte CUMULUS et profiter. Valable dans toutes les stations avec shop durant les heures d’ouverture du shop. Rabais sur le prix actuel à la colonne et pour tous les types d’essence et de diesel. Offre non cumulable avec d’autres actions et réductions.

Exemple du rabais de 2%: Si le prix du litre est de CHF 1.90, vous économisez 3.8 centimes par litre de carburant.


entretien

CHARLES PONCET | 25

Charles Poncet aime cultiver la polémique.

plan Wahlen, un traumatisme d’assurés du ravitaillement. Sous prétexte de maintenir cette catégorie de la population, les paysans, dans son rôle sacré – assurer le ravitaillement du pays en temps de guerre – on a créé ce qu’il faut bien appeler une prébende. C’est-à-dire?

La paysannerie est une sous-catégorie de la population qui dépend de l’Etat pour les deux tiers de ses revenus. Cela se paie avec un impôt qui coûte entre 5000 et 7000 francs par année à tous les consommateurs suisses. Pour entretenir une centaine de milliers de paysans dont les mécanismes de fonctionnement sont inacceptables. Il faudra qu’on m’explique pourquoi je dois payer un steak 30% plus cher en Suisse que si je l’achète à Annemasse. Il est quand même extraordinaire, dans un

pays qui se dit libéral, d’avoir un régime agricole plus protectionniste que celui du Japon et de l’Union européenne.

«Un marché libéral est un marché qui a des règles» Ospel, les rémunérations des managers, les bonus de l’UBS, ça vous a fait sortir de vos gonds, à la radio, la TV…

La rémunération est l’endroit où les courbes de l’offre et de la demande se croisent. Aucune courbe ne se

croise à 20 ou 30 millions. Ospel fait fondamentalement le même boulot qu’un type qui dirige une caisse Raiffeisen. On peut comprendre qu’il y ait de plus grandes responsabilités, mais personne n’effectue un boulot qui vaut 20 millions par année. Ce n’est pas une rémunération, mais une rente de situation. Cela est dû, en partie, au fait que le droit suisse donne trop peu de pouvoir aux actionnaires. Cette crise financière vous l’avez vécue comment? Une remise en question du dogme libéral?

Seuls les imbéciles à la George Bush peuvent croire à l’idée que lorsqu’il n’y a pas de réglementation du tout, un marché fonctionne mieux. Un marché libéral est un marché qui a des règles, mais des règles simples, les mêmes pour tous et qui sont appliquées.

Que s’est-il passé alors?

On a privilégié l’opacité à la réglementation parce qu’il y a davantage de fric à se faire dans un marché opaque que réglementé. Résultat: le bordel dans lequel nous nous retrouvons aujourd’hui, avec comme conséquences probables des milliers de jobs perdus, et trois ou quatre ans de récession de l’économie mondiale. Ce qui m’inquiète – je n’en blâme pas les gouvernements, il n’y avait pas moyen de faire autrement – c’est le message délivré à cette occasion: pour autant que vous provoquiez un désastre suffisamment grand, l’Etat va voler à votre secours. Autrement dit: si tu en fais une, fais-la suffisamment grosse, et tu ne risques plus rien. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Jean Revillard / Rezo


26 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Bien manger n’a jamais Migros lance une nouvelle palette de menus vite préparés garants d’une alimentation saine. Michel Montignac, expert en nutrition mondialement célèbre, en a parrainé les recettes.

L

a vie moderne nous confronte à un défi quotidien: nous devons cuisiner et manger rapidement pour gagner du temps, tout en nous alimentant de manière aussi équilibrée que possible. Pour réagir à cette évolution, Migros lance dès à présent 27 produits frais «Anna’s Best Convenience», élaborés selon les recettes du célèbre nutritionniste Michel Montignac. Ces mets sont préparés avec beaucoup de ménagement afin de préserver leur valeur nutritionnelle. De plus, ils sont exempts d’exhausteurs de goût, d’arômes, de colorants et d’agents conservateurs. Depuis vingt ans déjà, Michel Montignac se consacre à la recherche sur la nutrition et l’alimentation équilibrée. Ce faisant, il lui importe que l’homme se sente mieux dans son corps sans devoir pour autant renoncer aux plaisirs de la table. En étroite collaboration avec des scientifiques et des médecins, il

Se sentir mieux dans son corps sans toutefois renoncer aux plaisirs de la table.


actuel

| 27

Informations MIGROS

été aussi facile Découvrez les 27 produits Anna’s Best recommandés par Michel Montignac.

Michel Montignac, expert en nutrition.

Trois grands principes Dans le mode alimentaire de Michel Montignac, il faut observer trois grands principes: > Privilégier les aliments dont les glucides présentent un index glycémique (IG) bas ou très bas. > Parmi les lipides, donner la préférence aux acides gras polyinsaturés oméga 3 (huile d’olive et de colza) plutôt qu’aux acides gras saturés (graisse de viande et beurre). > Choisir de manière équilibrée des protéines de haute valeur en fonction de leur origine animale et végétale.

a ainsi mis au point son propre mode alimentaire, qui porte son nom.

Le secret réside dans l’index glycémique Dans sa méthode, il est le premier à utiliser le concept d’index glycémique (IG) dans l’alimentation quotidienne. Cet index mesure la capacité d’un aliment contenant des glucides à élever la glycémie après qu’on l’a digéré. L’augmen-

tation du taux de glucose sanguin dépend notamment de la nature des glucides contenus dans l’aliment considéré. Le pain blanc ou les boissons sucrées, par exemple, induisent une plus forte élévation de ce taux que les lentilles ou les brocolis. C’est la raison pour laquelle la méthode Montignac met l’accent sur la consommation d’aliments présentant un index glycémique bas. Ce principe est aussi appliqué dans la nouvelle ligne Anna’s Best recommandée par Michel Montignac. Grâce à elle, il est désormais simple de se nourrir de manière équilibrée en suivant la méthode Montignac. L’assortiment comprend différents menus, des salades croquantes, un birchermüesli fruité, de savoureuses boissons fruitées ainsi que des soupes et des sauces. Tous les glucides présents dans ces plats ont un index glycémique bas ou très bas, de sorte que l’assortiment répond aux lignes directrices les plus sévères du mode alimentaire préconisé par Montignac. La diversité des plaisirs gustatifs, la qualité et la santé viennent en tête des préoccupations dans l’élaboration des produits frais Anna’s Best selon Montignac, pour une meilleure qualité de vie et davantage de temps libre.

PAROLES D’EXPERTE Entretien avec Martina Zinsli, nutritionniste à la Fédération des coopératives Migros. A qui s’adressent les vingt-sept produits Anna’s Best recommandé par Michel Montignac? A tous ceux qui désirent se nourrir sainement et de manière équilibrée. Aux personnes qui veillent à leur santé et aux adeptes des produits frais tout prêts, qui ne veulent ni renoncer aux plaisirs de la table ni avoir faim une heure après avoir mangé.

Les produits Anna’s Best selon Montignac présentent un index glycémique bas. Dans quelle mesure l’organisme en profite-t-il? Les ingrédients à index glycémique bas n’élèvent que modérément et lentement la glycémie. Les aliments ayant un index glycémique élevé induisent une forte réponse insulinique. Or une importante sécrétion d’insuline entraîne une forte baisse de la glycémie – le taux de sucre dans le sang – ce qui peut provoquer un accès de fringale. Les produits Anna’s Best selon Montignac n’augmentant pas la glycémie, cette grosse faim ne se fait pas ressentir.

Mais qu’entend-on par alimentation équilibrée? C’est une nourriture diversifiée, qui apporte à l’organisme une quantité suffisante d’énergie, de nutriments vitaux et de substances protectrices. La Société suisse de nutrition illustre ses recommandations sous la forme d’une pyramide alimentaire. Les aliments du bas de la pyramide (eau, fruits et légumes) doivent être consommés en quantités plus généreuses que ceux des groupes du haut de la pyramide (douceurs, boissons sucrées, snacks salés).

La méthode Montignac ne mentionne aucunement l’exercice physique et n’exclut pas les matières grasses. Pourquoi? Montignac n’exclut pas l’exercice physique. Comme l’alimentation équilibrée, une activité physique régulière fait partie du programme standard des personnes soucieuses de leur santé. Hormis la sauce pesto, les produits Anna’s Best n’ont pas une haute densité énergétique. Dès lors, l’organisme n’absorbe pas trop d’énergie et ne la stocke pas sous forme de graisses.


28 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Plus de 90% des bouteilles en PET d’Aproz quittent le Valais par le rail: un engagement Migros pour la protection de l’environnement.

Numéro 1 sur le marché suisse Fondée en 1947, Aproz Sources Minérales SA est leader sur le marché des eaux minérales en Suisse. Depuis son entrée dans le groupe Migros il y a cinquante ans, l’entreprise n’a jamais cessé de se développer. Outre ses marques d’eau minérale Aproz, Aquella et Valvita, la société produit des boissons et des sirops ainsi que, sous licence, les marques Pepsi, 7UP et Orangina. Aproz Sources Minérales SA occupe aujourd’hui plus de cent quarante collaborateurs représentant seize professions. www.aproz.ch


actuel

ENVIRONNEMENT | 29

Aproz aime le rail

Chaque jour, jusqu’à quarante wagons de CFF Cargo quittent l’usine de production d’Aproz, en Valais, et livrent de l’eau minérale et d’autres boissons telles que Pepsi et Orangina aux centrales de distribution Migros de toute la Suisse.

L

a source Aproz se situe à 1200 mètres d’altitude dans les Alpes valaisannes. Elle est exploitée par Aproz Sources Minérales SA, une entreprise du groupe Migros, qui capte plusieurs autres sources dans la région de Nendaz. Toutes sont situées dans des zones protégées. Mais avant que le précieux liquide aboutisse dans les verres des consommateurs, il entreprend un long périple dans les profondeurs de la montagne, qui peut durer jusqu’à douze ans et durant lequel il s’enrichit de sels minéraux comme le calcium et le magnésium ainsi que d’oligoéléments vitaux. L’eau captée à la source est transportée par des conduites jusque dans des réservoirs où, suivant les souhaits de Migros, elle est additionnée de gaz carbonique, édulcorée ou aromatisée, puis conditionnée en bouteilles qui sont mises sur des palettes prêtes à l’expédition.

Un partenaire solide pour les liquides Le cheminement de la source jusqu’aux rayons des magasins Migros est long, raison pour laquelle il est indispensable de pouvoir

compter sur un partenaire fiable pour le transport. Ce dernier doit respecter l’environnement et être ponctuel, afin que l’eau arrive à temps dans les centrales de distribution et soit toujours disponible dans les magasins. CFF Cargo satisfait à tous ces critères. Aproz Sources Minérales SA a donc trouvé en cette entreprise le transporteur qu’il lui fallait. «Aproz Sources Minérales SA est notre plus gros client au sein du groupe Migros. Nous entretenons une très étroite collaboration avec ce partenaire depuis plus de vingt ans», déclare Patrick Schenker de CFF Cargo.

Transport par le rail depuis 1958 La collaboration avec les chemins de fer date toutefois de bien plus longtemps. Deux ans déjà après son entrée dans le groupe Migros, en 1958, Aproz Sources Minérales SA a décidé de recourir au rail pour transporter sa production. Hormis le samedi et le dimanche, jusqu’à quarante wagons de CFF Cargo quittent quotidiennement l’usine d’Aproz. Destination: la centrale de distribution de Suhr et les dix coopératives Migros. En tant qu’entreprise Migros, Aproz Sources Minérales SA œuvre dans le respect des lignes directrices du groupe. Depuis des décennies, Migros s’engage acti-

vement en faveur de la protection de l’environnement et d’une diminution des émissions de CO2. Fidèle à la politique environnementale de Migros, Aproz Sources Minérales SA achemine ses boissons presque exclusivement par le rail. «Nous transportons plus de 90% de nos produits par chemin de fer. Ce pourcentage est l’un des plus élevés d’Europe», précise Michel Charbonnet, directeur d’Aproz Sources Minérales SA.

Un souci constant de bien faire Et pourquoi pas l’intégralité de la production? Michel Charbonnet poursuit: «Certains de nos clients ne sont tout simplement pas reliés au rail. Mais Migros Valais réduit, par exemple, le nombre de ses transports par camions en couplant les courses aller et retour à la source Aproz avec d’autres commandes.» Il n’y a toutefois pas que pour le transport qu’Aproz veille à protéger l’environnement: chaque bouteille qui quitte l’usine est exclusivement en PET. Une bonne partie d’entre elles provient même de PET recyclé. Leur fabrication est régie par un souci constant d’économiser l’énergie, ce qui requiert une technologie à la pointe du progrès. Corinne Dubacher


Nouv

Valable du 11

Savourez les nouveautés de la ligne Anna’s Best conseillées par Michel Montignac. 13 autres délicieuses nouveautés Anna’s Best recomandées par Michel Montignac sont en vente à votre Migros.

Salsa Pomodoro Anna’s Best Montignac 200 ml 2.80 Boulettes de viande et mélange d’haricots Anna’s Best Montignac* 330 g 7.20

Bœuf stroganoff aux pois chiches Anna’s Best Montignac* 310 g 8.80

Potage à la tomate Anna’s Best Montignac 400 ml 2.90

Soupe à l’oignon Anna’s Best Montignac 400 ml 3.40


veau

1.11 au 24.11

Salade de chou rouge Anna’s Best Montignac Les Salades* 170 g 2.80

Bœuf bouilli en salade Anna’s Best Montignac Les Salades* 170 g 4.90 Salade de carottes Anna’s Best Montignac Les Salades 160 g 2.10 Birchermuesli Bio Anna’s Best Montignac* 190 g 3.70

Filet de pangasius en morceaux aux lentilles Anna’s Best Montignac* 390 g 7.40

Jus de framboises et de pomme Anna’s Best Montignac* 50 cl 3.20

Chili con carne Anna’s Best Montignac 2 x 230 g 8.– *En vente dans les plus grands magasins Migros.

Ratatouille Anna’s Best Montignac 2 x 230 g 7.–


10 % DE RÉDUCTION SUR TOUS LES MEUBLES POUR ENFANTS.

DU 11 NOVEMBRE AU 1er DÉCEMBRE 2008 .

p. ex. FLEXA. Lit surélevé, en pin massif, laqué blanc ou verni naturel, barrière anti-chute et échelle, sans literie, 90×200 cm Lit polyvalent.

Rideaux de jeu et sacoches, comme illustré

681.10 avant 756.10

279.45 avant 310.50

Maintenant

W

FCM

Maintenant

359.10 avant 399.–

Maintenant

p. ex. SMART. Lit pour bébé, effet érable, vert clair, avec sommier réglable en hauteur, sans literie, 70×140 cm, cette gamme comprend également d’autres articles

Maintenant avant 399.–

p. ex. LILLY. Lit pour bébé, blanc/bleu clair ou blanc/lilas, avec sommier réglable en hauteur, sans literie, 70×140 cm

359.10

p. ex. LILLY. Armoire, blanc/bleu clair ou blanc/lilas, 105×58×186 cm, avec une porte, 3 tiroirs, 4 rayons et 2 barres de penderie

Maintenant avant 599.–

539.10

MON SECOND CHEZ-MOI. En vente dans tous les magasins Micasa.


actuel

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

RÉTRIBUTIONS | 33

Salaires à la hausse

En ces temps de crise économique, Migros donne un signal fort en augmentant sa masse salariale de 3% pour l’année prochaine.

En 2009, Migros augmentera les salaires minimaux de son personnel en fonction du nombre d’années de formation.

Photo Till Forrer

L’

an prochain, le groupe Migros relèvera sa masse salariale de 3% en moyenne. De ce fait, les salaires bruts minimaux des employés qualifiés et non qualifiés seront également revus à la hausse. «Migros montre ainsi la grande estime qu’elle porte à ses collaboratrices et collaborateurs et donne un signal fort en ces temps de turbulences économiques», a expliqué Herbert Bolliger, président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros. En relevant respectivement à 4100, 3900 et 3800 francs le salaire brut minimal des collaborateurs au bénéfice d’une formation

Herbert Bolliger, président de la direction générale Migros.

de base de quatre ans, de trois ans et de deux ans, l’entreprise témoigne de son engagement en faveur de la formation professionnelle. Mais les employés sans métier profiteront aussi de la nouvelle grille salariale: ils recevront au minimum 3700 francs. Et il va de soi que tout le personnel bénéficie d’un treizième salaire. Pour la quasi-totalité des 80 000 collaborateurs du groupe

Migros, la nouvelle enveloppe salariale est synonyme de moyens financiers accrus. Ceux qui ont les revenus les plus bas en profiteront plus que la moyenne. Pour tous les autres, la hausse de salaire se situera dans une fourchette de 2,8 à 3,3%. Les performances individuelles de chaque collaborateur seront déterminantes, de même que le résultat de l’entreprise Migros qui l’occupe.

Bon aussi pour la consommation Migros a négocié la grille salariale avec ses partenaires sociaux, à savoir la Commission nationale du

groupe Migros, la Société suisse des employés de commerce (SEC Suisse) et l’Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB). «Les négociations loyales et constructives entre les partenaires sociaux ont mis en relief la bonne intelligence qui règne entre eux et la grande confiance qu’ils s’accordent mutuellement», s’est félicité Herbert Bolliger. Et au final, l’économie du pays en tirera aussi profit. Car une grande partie des cent trente millions de francs supplémentaires qui seront versés en 2009 reviendra dans le circuit économique par le biais de la consommation.


20% Valable du mardi 11.11 au lundi 24.11.2008 Jusqu’à épuisement du stock

Sur tout l'assortiment Studio Line de L'Oréal Paris

Indestructible

7

10

au lieu de 8.90

p. ex. Invisible FX Micro-Spray fixation ultra-forte, 250 ml

7

10

au lieu de 8.90

p. ex. Invisible FX Gel Fluide fixation ultra-forte, 150 ml

7

10

au lieu de 8.90

p. ex. Indestructible Gel Memory-Effect fixation extrême, 150 ml

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

actuel

CONCOURS | 35

La relève publicitaire est assurée «Migros s’engage en faveur d’une Suisse en pleine santé» – tel était le message sur lequel devaient plancher de jeunes publicitaires participant à l’ADC Young Creatives Award. Pour la première fois, la compétition était aussi dotée de deux prix du public Migros.

Q

u’elles mettent en scène des jeunes célibataires cherchant l’âme sœur ou une cliente BCBG dégustant amoureusement une glace Crème d’Or, les publicités Migros font parler d’elles, suscitant sourires, rires, voire parfois désapprobation. Bref, la publicité surprend et Migros reste dans toutes les mémoires.

Par la suite, c’est Stefan Erhart, directeur de la communication stratégique des marques à la Fédération des coopératives Migros, qui a remis les prix du public Migros aux deux équipes lauréates.

Les clients Migros sont des pros de la pub Si la publicité Migros veut demeurer ce qu’elle est, des idées qui sortent de l’ordinaire sont nécessaires. Par chance, le niveau des participants était à la hauteur des attentes. Stefan Erhart poursuit: «Le thème du concours étant difficile à traduire concrètement, j’ai été favorablement surpris par les idées fraîches et non conformistes des concurrents.» Voilà un signe rassurant en ce qui concerne la créativité de notre relève publicitaire. Manifestement, les consommateurs tiennent à une publicité originale – et ils font preuve d’une grande compétence: le projet d’affiche Bio-Maschine (Automate Bio) a été récompensé tant par le prix du public Migros que par celui du jury. Notons encore que la seconde récompense attribuée par les internautes revient à un film présentant un escargot faisant des exercices d’étirement. A voir sur internet!

Le public a désigné ses favoris Il était donc normal que Migros s’intéresse aussi à la relève. C’est ce qu’elle a fait en soutenant le deuxième ADC Young Creatives Award. Ce concours national pour les jeunes talents en publicité (stagiaires en agence, étudiants, etc.) s’est achevé fin octobre. Les participants avaient pour mission de faire passer un seul message: «Migros s’engage en faveur d’une Suisse en pleine santé.» Peu importait le média utilisé: film, affiche, site internet, etc. L’essentiel était de mettre en évidence l’engagement de Migros en faveur d’un bien-être accru. Un jury d’experts a évalué les quatre-vingt-six travaux reçus. Et, pour la première fois, le public pouvait également se prononcer. Les travaux des jeunes créateurs lui ont été présentés sur le portail internet de Migros. Les internautes avaient deux jours seulement pour donner leur avis. Malgré cela, plus de 8000 personnes ont voté pour leurs publicités favorites.

Christoph Petermann

Les travaux des lauréats de l’ADC Young

Le public et le jury ont particulièrement apprécié l’affiche représentant un automate Selecta rempli de fruits et légumes Bio.

Creatives Award peuvent être visionnés sur www.migros.ch/adc-award


36 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Ci-dessus: Uvex Apache, Fr. 199.-, Giro Nine titanium, Fr. 159.Ci-dessous: Scott Back Protector,

Fr. 169.-

Grande photo (de gauche à droite): Carine: anorak Obscure, Fr. 169.-, pantalon Obscure, Fr. 179.-, gants Ziener, Fr. 89.90, masque Scott G6, Fr. 139.-, casque Scott Shadow II, Fr. 149.-, planche de snowboard K2 Moment, Fr. 599.Stéphane: anorak Extend, Fr. 249.-, pantalon Extend, Fr. 129.-, gants Extend, Fr. 49.90 masque Scott Witness, Fr. 159.-, casque Giro G10, Fr. 249.Lucas: anorak Extend, Fr. 99.90, pantalon Extend, Fr. 89.90, gants Extend, Fr. 24.90, casque Salomon Equipe, Fr. 129.-, masque Uvex Snowcat, Fr. 39.90, skis Atomic Mini Rascal, Fr. 149.Tous ces articles sont en vente à SportXX.


en magasin

| 37

De l’assortiment Migros> SPORTS D’HIVER

Bien équipés sur les pistes Avant de vous lancer à ski ou à surf, faites le plein de matériel à SportXX. Sécurité avant tout: pensez à vos casques!

C

omme 2,7 millions de Suisses, la famille Warlet de Genève va régulièrement à la montagne. Se protéger pour dévaler les pentes est pour elle une évidence. «Nous ne skions jamais sans casque», déclare Stéphane, le papa, 43 ans. «Et pas de snowboard sans ceinture dorsale», ajoute Carine, son épouse, 38 ans. Leur fils Lucas, 6 ans, est déjà prêt à s’élancer, pressé de tester son nouvel équiLIRE LA SUITE EN PAGE 38

Protection maximale Entre la saison 2002/2003 et 2007/2008, le pourcentage d’adeptes de sports d’hiver portant un casque est passé de 16 à 58%. 70% des snowboarders et 55% des skieurs se protègent la tête. En 2006, alors que 42% des sportifs portaient un casque, plus de 2500 blessures ont déjà pu être évitées. Notre conseil: optez pour un casque bien visible.


38 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

A l’aise et bien au chaud pement de SportXX. Bien emmitouflée, toute la famille brave le froid polaire sur le Titlis (OW), à 3028 mètres d’altitude. Après le brouillard de la vallée, nos trois mordus de glisse profitent du soleil qui caresse leur visage pendant la descente. La journée s’achève à l’Hôtel Spannort d’Engelberg: les sous-vêtements d’hiver qui les ont gardés bien au chaud sur les pistes sont si confortables que les membres de la famille n’hésitent pas à se livrer encore à une bataille de polochons avant la douche. Parfaitement adaptés à la morphologie, les sous-vêtements Thermobalance laissent respirer la peau en toutes circonstances, évacuent la transpiration et sèchent rapidement. «Le caleçon long m-ixx écossais m’a tellement plu qu’il fallait absolument que je l’achète», glisse Carine, taquine, en contemplant son mari. Cerise sur le gâteau: tous les produits de la gamme Migros «Thermobalance» sont fabriqués dans le respect de l’environnement. Pour le petit Lucas cependant, l’important est de pouvoir s’amuser en toute liberté sur le lit de ses parents. Si cela ne tenait qu’à lui, cette journée ne prendrait jamais fin. Rédaction: Anna Bürgin Photos: Michael Sieber Stylisme: Lucy Prchal Maquillage: Katja Jaislin

Carine: t-shirt manches longues Thermobalance, Fr. 29.90, caleçon long Thermobalance,

Fr. 29.90

Lucas: t-shirt manches longues,

Fr. 9.90, leggins, Fr. 11.90

Stéphane: t-shirt manches longues Thermobalance, Fr. 24.90, caleçon long m-ixx, Fr. 19.90


en magasin

SPORTS D’HIVER | 39

Ci-dessus: t-shirt fille manches longues, Fr. 11.90, t-shirt manches courtes femme Thermobalance, Fr. 26.90 Ci-dessous: caleçon long m-ixx homme, Fr. 19.90

L’appel des cimes A peine les feuilles jaunissentelles en plaine que la saison de ski démarre à Engelberg-Titlis. Jusqu’au 24 mai 2009, le plus grand domaine skiable de Suisse centrale fera le bonheur des adeptes des sports d’hiver. Tandis que le glacier du Titlis garantit l’enneigement durant toute la basse saison, 82 km de pistes invitent à s’adonner aux joies du snowboard, du ski ou de la luge à la haute saison. Pour en savoir plus: www.engelberg.ch


40 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

FASHION BY MIGROS

Nocturne séduction

«Des chemises de nuit aussi sexy à Migros? Super, je vais pouvoir faire une surprise à mon homme ce soir», se réjouit Ursula Bickel. Avec ce modèle 100% glamour qui met en valeur la silhouette, l’heure est en effet à la féminité. Osez la séduction: Chemise de nuit pour femme, Fr. 29.90

Cool attitude L’époque où l’homme sentait «le mâle» ou l’eau de Cologne appartient fort heureusement au passé. Les hommes d’aujourd’hui utilisent un déodorant après leur douche ou leur bain. Avec les deux sprays parfumés pour le corps «Cool Guy» et «Noble Man» de la nouvelle ligne de soins «I am for Men», votre chéri sentira bon toute la journée. Le premier est très rafraîchissant, tandis que le second mise sur l’élégance au masculin.

Déodorants «I am for Men»: Cool Guy, 150 ml, Fr. 4.50 Noble Man, 150 ml, Fr. 4.50


Encore plus avantageux Valable du 11.11 au 17.11

2

50%

25

au lieu de 4.50

Toutes les eaux minérales Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre

4

50

Clémentines Espagne le filet de 2 kg

18

30 au lieu de 26.20

Fondue moitié-moitié, prête à l’emploi le lot de 2 2 x 800 g Jusqu’à épuisement du stock

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


Encore plus avantageux 40%

Valable du mardi 11.11 au lundi 17.11

1

20

au lieu de 2.–

4

30%

11

1

Cuisses supérieures de poulet grand emballage de Suisse le kg

Tous les sérés à la crème 200 g Exemple: fraise 1.20 au lieu de 1.80

au lieu de 6.90

Etoile de Noël midi la plante

860

au lieu de 16.–

au lieu de 1.80

4

30%

20

20

30%

2

30

au lieu de 3.40

Choux de Bruxelles de Suisse le sachet 500 g

au lieu de 3.30

Beurre mi-gras Léger la barquette 200 g

Cornets à la crème 4/280 g Jusqu’à épuisement du stock

30%

90

2

50

50

Bouilli entremêlé viande suisse les 100 g Ragoût de bœuf viande suisse les 100 g 2.15 au lieu de 2.55

au lieu de 12.90

Cappelletti aux champignons le lot de 3 3 x 250 g Jusqu’à épuisement du stock

30%

9

90

au lieu de 14.70

Saucisse de veau spec. 6 pièces

1

55 au lieu de 1.90

Gruyère salé les 100 g

Société coopérative Migros Aar


440

au lieu de 5.50

Demi-crème UHT Valflora le lot de 2 2 x 500 ml Jusqu’à épuisement du stock

2

310

85

Ananas du Costa Rica (excepté Max Havelaar) la pièce

au lieu de 3.60

Tous les sandwiches Anna’s Best 20% de réduction Exemple: sandwich-triangle au thon 170 g 2.85 au lieu de 3.60

11.–

au lieu de 14.50

5

80 au lieu de 7.80

Gaufrettes en lot de 3 chocolat, noisettes ou citron 25% de réduction Exemple: gaufrettes au chocolat 3 x 250 g 5.80 au lieu de 7.80 Jusqu’à épuisement du stock

Sur toutes les pizzas en format familial 3.50 de moins Exemple: pizza Prosciutto Anna’s Best 1 kg 11.– au lieu de 14.50

50%

2050

au lieu de 41.–

Filet de porc fumé Suisse env. 800 g, le kg Jusqu’à épuisement du stock

290

325

au lieu de 4.10

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse le cabas de 2,5 kg

Betteraves rouges étuvées et entières Anna’s Best 20% de réduction Exemple: betteraves rouges étuvées et pelées 3.25 au lieu de 4.10

30%

5

80 au lieu de 7.20

Lait Calcium Milk ou Vita Milk le lot de 4 4 x 1 litre Jusqu’à épuisement du stock

8

95

au lieu de 12.80

Jambon cru des Grisons le lot de 2 barquettes Suisse 2 x 94 g Jusqu’à épuisement du stock

9

90

Amaryllis 2 pièces, avec verdure, le bouquet


Nouv

Valable du 11

Viande de cheval et de bœuf pour la fondue chinoise, en tranches épaisses* surgelée 450 g 28.–

Lasagnes bolognaises Léger à la volaille 40% de calories en moins et 75% de matières grasses en moins. 350 g 5.50

Cappuccino Classico sans sucre* Le fameux Cappuccino Classico sans adjonction de sucre est désormais disponible dans une boîte pratique. 180 g 6.10

Tartare de saumon sauvage Alaska* Elaboré en Suisse avec du saumon sauvage du Pacifique (Alaska). 160 g de saumon + 100 g de sauce 9.50

Aptamil Junior 2+ Milupa avec Immunofortis®* Soutient naturellement le système immunitaire. Aptamil Junior 2+ a une teneur en fer, en acides gras et en protéines idéale pour les enfants de 18 mois à 3 ans (sans sucre ajouté). 800 g 23.50

Smams Super Sour Bonbons acidulés à mâcher à l’arôme de limette, de pomme et de cerise. 200 g 3.80

Mini-filet de porc en croûte, avec chair à saucisse Steak & More surgelé Portion idéale pour une personne 200 g 9.20

Pâtes en forme d’étoiles de Noël Anna’s Best Avec une farce savoureuse au canard à l’orange. 2 x 180 g 11.60


veau

1.11 au 24.11

Shampooing et lotion tonique Nivea for Men Haircare Recharge* La ligne Nivea Hair Recharge à la carnitine et à la créatine prévient efficacement la chute de cheveux d’origine génétique. Les substances actives prolongent la phase de croissance du cheveu et augmentent ainsi le nombre de cheveux en croissance. shampooing* 200 ml 6.90 lotion tonique* 150 ml 14.90

Pain fitness Bio aux canneberges Notre nouveau pain fitness aux canneberges contribue à une alimentation saine et équilibrée. En tranches pratiques, peu se consommer immédiatement. 400 g 4.80

Lingettes imprégnées Soft Deluxe Velvet* à l’extrait de jojoba. Ultra-douces, idéales pour les peaux sensibles. Testées dermatologiquement. 48 lingettes 3.90

Papier hygiénique Soft Deluxe Recycling Supreme* Le baume aux huiles naturelles en fait le papier hygiénique le plus doux qui soit. Testé dermatologiquement. 12 rouleaux 8.90

Thermo Peeling Zoé Revital* Ce micro-peeling chauffant avec Q10+ et huile de pépins de raisin améliore le grain de la peau et lui confère un aspect velouté et frais. 125 ml 12.50

Sets cadeau Nivea attrayants, Golden Moments ou Cashmere Moments* le set 14.90

Revitalisants textiles Exelia et Mio Soft Confèrent une douceur incomparable, protègent les tissus de l’usure et empêchent l’accumulation des charges électrostatiques. Exemples: Exelia Florence, sachet de recharge 1,5 litre 7.20 Mio Soft bleu, sachet de recharge 2 litres 5.90

*En vente dans les plus grands magasins Migros.


5.–

Encore plus avantageux Valable du 11.11 au 17.11

6

au lieu de 6.30

Pointes d’asperges en lot de 3 3 x 225 g Jusqu’à épuisement du stock

4

60

50%

de contenu en plus

2

5

90 au lieu de 7.90

840

Crèmes Stalden en lot de 2 chocolat, vanille ou choco-lait 2 x 470 g Jusqu’à épuisement du stock

05 au lieu de 3.05

Spaghettis, penne ou caravattine Agnesi, 750 g Exemple: cravettine Agnesi 2.05 au lieu de 3.05 Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 10.50

Toutes les boules de chocolat en sachets de 500 g 20% de réduction Exemple: boules de chocolat extra 500 g 8.40 au lieu de 10.50 Valable jusqu’au 24.11

30%

10

3.–

40

au lieu de 14.90

Délices à la dinde Don Pollo surgelés, élaborés en France avec de la viande de dinde de France le sachet de 1 kg Jusqu’à épuisement du stock

2

au lieu de 8.–

Nutella en pot 825 g Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 5.80

Toutes les pizzas et Piadina Passione surgelées 20% de réduction Exemple: pizza Basilico 380 g 4.60 au lieu de 5.80

90

au lieu de 3.60

4

Huile de tournesol Suprema 1 litre

85 au lieu de 6.10

Toutes les boissons pour le petit-déjeuner 20% de réduction Exemple: boisson au cacao M-Quick Disney 1 kg 4.85 au lieu de 6.10

40 au lieu de 3.–

Sur tous les films alimentaires, feuilles d’aluminium et papiers pour la cuisson au four et le rôtissage Tangan à partir de 2 produits –.60 de moins l’un Exemple: feuille aluminium nº 42 30 m x 30 cm 2.40 au lieu de 3.– Valable jusqu’au 24.11

490

Papier hygiénique Soft Christmas 10 rouleaux Jusqu’à épuisement du stock


Et encore des actions Boulangerie/Pâtisserie Jusqu’à épuisement du stock Croissants précuits réfrigérés au beurre ou Léger le lot de 2 Croissants au beurre 2 x 6 pièces / 420 g 4.90 au lieu de 6.60 Croissants Léger 2 x 6 pièces / 400 g 5.20 au lieu de 7.– Charcuterie Valable du 11.11 au 17.11 I30%I Filet de porc fumé Suisse cou les 100 g 2.15 au lieu de 3.10 aloyau les 100 g 2.85 au lieu de 4.10 Valable du 11.11 au 17.11 Swiss bacon Suisse les 100 g 2.10 au lieu de 2.65 du 11.11 au 17.11 I20%I Charcuterie Délicatesse assortiment, en tranches le kg 15.90 au lieu de 20.50 du 11.11 au 17.11 Jambon rôti en tranches les 100 g 2.95 au lieu de 3.55 du 11.11 au 17.11 Rôti de porc cuit en tranches les 100 g 3.60 au lieu de 4.40 Fleurs/Plantes du 11.11 au 17.11 Helleborus “Rose de Noël” la plante 9.90 au lieu de 12.90 du 11.11 au 17.11 Roses Arlequino bouquet de 10 roses 10.90 Frais et déjà prêt Jusqu’à épuisement du stock I33%I Cappellettis farcis aux champignons le lot de 3 3 x 250 g 8.60 au lieu de 12.90 Fromage du 11.11 au 17.11 Fromage à la coupe : Fondue moitié-moitié les 100 g 2.20 au lieu de 2.75 du 11.11 au 17.11 Fromage à la coupe : Saint Albray les 100 g 2.60 au lieu de 3.20 Valable du 11.11 au 17.11 St-Paulin les 100 g 1.20 au lieu de 1.50 Jusqu’à épuisement du stock I30%I Paradiso 2 x 175 g 6.15 au lieu de 8.80

CH

CH

CH

CH

CH

Fruits du 11.11 au 17.11 Marrons d’Italie les 100 g –.80 au lieu de 1.10 Légumes du 11.11 au 17.11 Chicorée pain de sucré bio le kg 4.30 au lieu de 5.60 du 11.11 au 17.11 Courge coupée bio de Suisse le kg 5.90 au lieu de 7.40 du 11.11 au 17.11 Pommes de terre Charlotte, fermes à la cuisson le kg 1.40 au lieu de 2.20 Monde animal Valable du 11.11 au 17.11 CH Tout l’assortiment Vital Balance 20% de réduction Exemple: Vital Balance Adult, au poulet 1,5 kg 12.85 au lieu de 16.10 Poisson du 11.11 au 17.11 Filet de cabillaud Royal de Norvège et d’Islande/élevage les 100 g 4.90 au lieu de 5.80 du 11.11 au 17.11 Suprême de saumon de Norvège/élevage les 100 g 3.90 au lieu de 4.60 Viande Valable du 11.11 au 17.11 CH Viande de bœuf hachée Suisse le kg 11.50 du 11.11 au 17.11 I20%I Rôti de boeuf viande suisse les 100 g 2.40 au lieu de 3.– du 11.11 au 17.11 Tranches de boeuf au jus viande suisse les 100 g 3.30 au lieu de 3.95 Volaille du 11.11 au 17.11 Escalope de poulets panée élaborée en Suisse avec de la viande de poulet du Brésil 6 x 100 g 9.50 au lieu de 12.75 Restaurants Migros du 10.11 au 15.11 Hit de la semaine: Emincé de veau sauce à la crème (provenance: Suisse) Nouilles et Jardinière de légumes 14.50

Société coopérative Migros Aar

COOL! 5

10 au lieu de 6.40

Tous les rouleaux de printemps et snacks J. Banks surgelés 20% de réduction Exemple: rouleaux de printemps aux légumes 6 pièces 5.10 au lieu de 6.40 Valable du 11.11 au 17.11

CH = action nationale

Notes personnelles

Surgelés


Encore plus avantageux Valable du 11.11 au 17.11

9

90

Gants en polaire Reusch pour adulte et enfant 100% polyester, paume renforcée en polyuréthane, noir Exemples: pour enfant, tailles 4,5 - 5,5 9.90 pour adulte, tailles S - XL 11.90 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et SportXX.

5

9

au lieu de 12.20

Divers produits de douche en emballages multiples Exemple: gel douche pH Balance, le lot de 2 recharges 2 x 500 ml 9.15 au lieu de 12.20 Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 6.40

Sur les boîtiers Hygo pour W.-C. en lot de 2 1.20 de moins Exemple: Hygo Double Liquide Lavande & Orange, le lot de 2 recharges (observer les précautions d’emploi sur l’emballage, en vente dans les plus grands magasins Migros). 5.20 au lieu de 6.40 Jusqu’à épuisement du stock

6

50

20

au lieu de 27.80

Produit de lessive Elan en sachets de recharge, le lot de 2 parfums: Fraîcheur, Soleil, Montagne ou Naturel 2 x 2 litres Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 13.50

15

20

50

9.–

Produits Golden Hair Professional et Belherbal en emballages multiples Exemple: shampooing Volume & Shine Golden Hair Professional (3 pour 2) 3 x 250 ml 9.– au lieu de 13.50 Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 7.70

Sur tous les produits Handymatic (excepté le sel régénérant) à partir de 2 produits 1.20 de moins l’un Exemple: pastilles Handymatic Classic (observer les précautions d’emploi sur l’emballage) 44 pièces 6.50 au lieu de 7.70 Valable jusqu’au 24.11

7

60 au lieu de 9.60

Sur le liquide vaisselle Manella Herbal Edition en lot de 3 5 senteurs 2.– de moins Exemple: Manella thym et citron 3 x 500 ml 7.60 au lieu de 9.60 Jusqu’à épuisement du stock

1320

au lieu de 16.50

Toutes les lampes économes Osram et les lampes halogènes Energy Saver 20% de réduction Exemple: lampe économe Osram Dulux Longlife 11W/827 E27 13.20 au lieu de 16.50 Valable jusqu’au 24.11

100.–

au lieu de 125.–

Tous les Playmobil 20% de réduction Exemple: commissariat de police 4264 Avec salle d’interrogation, cellule et de nombreux accessoires. 100.– au lieu de 125.– Valable jusqu’au 24.11 En vente dans les plus grands magasins Migros avec rayon jouets.


en magasin

TENDANCES | 49

Des mains si douces

Avoir de belles mains ne doit rien au hasard. Pour en prendre bien soin, chouchoutez-les donc quotidiennement. Le savon liquide pH Balance réhydrate, préserve l’équilibre naturel de la peau et rend vos mains très douces. Ce n’est pas tout: cet article a été noté «très bon» par le magazine des consommateurs alémanique K-Tipp.

Photo Raphaela Pichler, stylisme Lucy Prchal, coiffure et maquillage Katja Jaisli

Savon liquide pH Balance, 300 ml, Fr. 4.40

Rafraîchit

Au poil

Tous les porteurs de lentilles de contact l’auront remarqué: après de longues heures passées au volant ou devant un écran, le confort de port diminue sensiblement. Quelques gouttes de la solution d’humidification Actilense et fini les yeux fatigués! Adaptée à tous les types de lentilles, cette solution rafraîchit durablement.

Les sourcils subliment le regard et jouent un rôle essentiel dans l’expression du visage. Grâce à la pince à épiler avec lumière intégrée, l’épilation des sourcils n’est plus une corvée. Equipé d’un miroir, l’étui ultra-pratique se range dans tous les sacs à main. Vous pourrez ainsi épiler vos sourcils partout et à tout moment.

Solution d’humidification Actilense, 15 ml, Fr. 5.90

Pince à épiler lumineuse, Fr. 18.-


20%

Offre valable du mardi 11. 11. au lundi 24.11. 2008

Sur tout l’assortiment des lampes à économie d’énergie et Halogen Energy Saver.

NGLIFE est une lampe OSRAM DULUX EL LO ceineuse pour un rempla fluocompacte très lum les. nel ion ampoules tradit ment économique des yenne de 15 ans. mo vie de rée Longue du

OSRAM DULUXSTAR, les lampes fluocompactes dans leur forme d’origine, ont une durée de vie mo yenne de 6 ans.

5

13

20

au lieu de 16.50

par exemple OSRAM DULUX EL LONGLIFE 15 W

Avec leur forme parti culièrement petite et attractive, les lampes à économie d’énergie OSRAM DULUXSTAR Mini Ball défrichent de nouveaux domain es d’application.

50

au lieu de 6.90

par exemple OSRAM DULUXSTAR 14 W

sic A ressemble GY SAVER Clas âce à son ER EN EN OG HAL est gr traditionnelle, à une ampoule r et épargne se ili ut à le t faci culot égalemen naie. votre porte-mon

7

90

au lieu de 9.90

par exemple OSRAM DULUXSTAR Mini Ball 11 W

2

80

au lieu de 3.50

par exemple HALOGEN ENERGY SAVER Classic A 28 W

Des lampes économisant l’énergie OSRAM – économisez de l’argent et épargnez l’environnement en un tour de main. Dans les prochaines années les lampes économisant l’énergie prendront la place des ampoules traditionnelles. Car en utilisant les alternatives aux ampoules vous contribuez de manière considérable à la sauvegarde de l’environnement – et de votre porte-monnaie.

Osram est en vente à votre Migros


en magasin

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

À VENIR | 51

Un Noël à Romainmôtier

Dès la semaine prochaine dans «Migros Magazine», découvrez un monde féerique où la reine des neiges et ses lutins distilleront conseils déco, idées cadeaux et bons plans de cuistot.

Pour une fois, Noël fera la part belle à un univers enchanteur. Ici, règne Florance, la reine des neiges, qui a invité Steve, Dirk et Peter, ses trois lutins, ainsi que Brigitte la servante et Daniel le valet au repas de fête préparé par son chef cuisinier. Seul l’ours polaire est resté dehors. Avons-nous éveillé votre curiosité? Lisez alors les prochaines éditions de «Migros Magazine»!

Photo Dirk Lässig

C

ette année, pour vous présenter durant les six prochaines semaines l’assortiment Noël de Migros, Migros Magazine a choisi le site de Romainmôtier (VD). Dans le prieuré, la reine des neiges Florance et l’ours polaire Knut, les lutins Steve, Dirk et Peter, le chef Ueli, la servante Brigitte ainsi que le valet Daniel ont imaginé un Noël origi-

nal, tendant plus vers le conte de fées que la tradition chrétienne. Dès lundi prochain, la reine des neiges et ses assistants vous apprendront à confectionner des lampions. Le 24 novembre, vous découvrirez le vaste assortiment de boules de Noël et de guirlandes lumineuses disponible à Migros. Puis le chef Ueli dévoilera ses recettes préférées de biscuits et

initiera les lutins à l’art de fabriquer des pralinés (le 1er décembre). Dans le numéro suivant, vous découvrirez des idées pour combler vos proches de cadeaux. Place ensuite, le 15 décembre, au menu que le chef a concocté pour le réveillon. Parions que le loup de mer à l’anis étoilé saura faire saliver les gourmets. Enfin, le 22 décembre, la reine des nei-

ges conviera ses amis à un repas Sélection avec, à la clé, une petite attention pour chacun.

www.migrosmagazine.ch Découvrez sur internet les coulisses des pages spéciales Noël réalisées à Romainmôtier.


!#&$"%

$)

,# %! &+'! (' $"*##

%K 07K 2G>%G7 :08/EG' 1/D%GFH #3 7 )*"

@GEGCE0 I/ >G'I= !!K!!K G/ E/LI= 3?K!!K3**B ,/$&/J9 -&/=$0>0L+ I/ $+DFH

6/' +D/+ EJG$$D'+=>0L+ %'D>D+=DLGE (E<G4$ 0+ 2G>%G7K

"

,# %! &+'! (' $$*"#

%K 07K 2G>%G7 5D>%GH 6/%0' #)3 $+HK"

-

"# %! &+'! (' "*"#

%K 07K (E<G4$ .E+'G ;D'>GE AE/$ ,/>CD%GFH

!"-3(# &* 234+3) &#* &0 1&0*& , 1'*%& /.$%'#


Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

en magasin

SOINS | 53

La beauté n’a pas d’âge Grâce à de précieuses protéines de soja, Nivea Visage Vital Teint Optimal Soja+ vous fait paraître plus jeune.

E

tes-vous de ces femmes qui se sentent encore jeunes et pleines de vitalité à 60 ans, qui aiment voyager, font du sport et s’engagent professionnellement ou pour leur famille? Qui disposent enfin de davantage de temps à consacrer à leur bienêtre et à leur apparence? Alors la nouvelle ligne de soins Nivea Vital Teint Optimal Soja+, qui fait paraître plus jeune, vous est destinée. Des protéines de soja pures et une teneur équilibrée en acides aminés stimulent la régénération cellulaire et renforcent la production de collagène et d’acide hyaluronique, aidant la peau mature à rester bien hydratée. Les rides s’en trouvent réduites et les contours du visage sont raffermis. Nivea Visage Vital propose un programme de grande qualité, comprenant une crème de jour, une crème de nuit, un sérum ainsi qu’un soin pour le contour des yeux et des lèvres. Nivea Visage Vital Teint Optimal Soja+: Crème de jour, 50 ml, Fr. 21.90, Sérum, 50 ml, Fr. 21.90


Rendez-vous au pays imaginaire avec la fée Clochette. ++ P l

s

Des p n 8 + + CUMU oints LU comp S sans romis .

Nouveau

Maintenant

26.90* Après

0+

svv-video.ch 1000

usPlu

Maintenant

44.90*

Après

49.90

Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans les magasins M-Electronics et la plupart des magasins Migros. *Les offres sont valables jusqu’au 24.11.2008.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.

29.90

o


en magasin

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

ANNA’S BEST | 55

Un régal pour l’hiver

Photo Lotti Bebie

Vite préparées, les betteraves rouges de qualité bio sont délicieuses servies chaudes. Elles apportent une saine diversité à votre assiette.

Q

u’on les apprête en salade ou en légume d’accompagnement, les betteraves bio d’Anna’s Best sont toujours savoureuses. Précuites, elles offrent un gain de temps considérable. Une recette à es-

sayer: faire caraméliser 20 g de sucre dans une casserole en inox. Ajouter 10 g de beurre et faire brièvement mousser. Ajouter 300 g de betteraves rouges coupées en rondelles et les tourner dans le caramel. Assaisonner à

votre gré avec le mélange de poivre et de fleurs Sélection et du sel. Bon appétit! Betteraves rouges bio Anna’s Best, cuites, Fr. 5.10 le kg.* * En vente au rayon réfrigéré des plus grands magasins Migros.


56 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Fondre pour du luxe

Patates bicolores Lors d’une sympathique soirée raclette, épatez vos amis en leur présentant de délicieuses pommes de terre Bicolor suisses. Attention: ces patates à la peau rouge et jaune sont en vente jusqu’à mi-janvier. Pommes de terre Bicolor, le kilo, Fr. 4.90

BON ET PAS CHER

** En vente à M-Electronics

Soupe aux pommes de terre et gorgonzola Pour 4 personnes

+ +

Les prix peuvent varier d’une région à l’autre.

Huile végétale universelle, 1 l, Fr. 4.80, 3 l, Fr. 13.80

Photo Lotti Bebie

Huile à tout faire La nouvelle huile végétale universelle pour la cuisson et la friture se compose à 100% de colza HOLL (high oleic low linolenic), une variété de colza au goût et à l’odeur plus neutres. L’huile présente une teneur élevée en acide oléique et faible en acide linolénique. De ce fait, elle supporte les hautes températures.

Raclette aux figues Sélection, 300 g, Fr. 12.–* Four à raclette Leggero 8 Mio Star, Fr. 99.90** * Dans les plus grands magasins.

FR. 6.15

> Débiter en petits dés 500 g de pommes de terre riches en amidon et un oignon. Faire revenir 5 minutes dans 4 cs d’huile d’olive. Mouiller avec 4 dl de cidre de pomme et 6 dl d’eau, puis cuire pendant 20 minutes. Env. Fr. 2.15 > Découper 100 g de gorgonzola en petits cubes et en ajouter deux tiers dans la soupe. Le laisser fondre. Réduire en purée avec un mixer. Poivrer et saler. Env. Fr. 3.80 > Hacher un peu de persil plat et l’ajouter à la soupe. mage. Dresser dans des bols et ajouter le reste du fromage. Env. Fr. –.20 Suggestion: le gorgonzola peut être remplacé par du roquefort ou du Saint Agur.

Seuls des fromages de première qualité entrent en ligne de compte pour la fondue ou la raclette Sélection. Cette dernière est accompagnée d’un petit bocal de purée de figues que les gourmets étaleront sur le fromage avant de le faire fondre. Pour cela, rien de tel qu’un bon four à raclette de table. Bon à savoir: le modèle illustré ci-contre fait aussi fonction de gril et de four à crêpe.


en magasin

TENDANCES | 57

Poudre de thé Qui a dit que le thé froid ne se buvait qu’en été? Les deux variétés «Winter Edition» Mandarine et Cassis avec vitamine C se consomment froides ou chaudes. Pour cela, il suffit de dissoudre le contenu du sachet dans un litre d’eau. Ice Tea Mandarine ou Cassis, 90 g, l’un, Fr. 1.–* * En vente dans les plus grands magasins.

Le saucisson allégé L’esprit est prompt, mais la chair est faible… Que de volonté faut-il pour résister au fumet d’un saucisson! Bah! ces petites faiblesses ont du charme, et grâce à Léger, elles sont tout à fait pardonnables. En effet, avec 40% de matières grasses et 30% de calories en moins, le saucisson Léger sait se montrer convaincant. D’autant qu’il est aussi savoureux que juteux. Pour l’accompagner, poireau ou haricots sont hautement recommandés. Et s’il en reste (contre toute attente!), on peut fort bien le servir, même quelques jours plus tard, avec un délicieux gâteau à la choucroute.

Saucisson Léger, 100 g, Fr. 2.60* * En vente dans les plus grands magasins.


58 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Anne-Sylvie Sprenger est devenue en quelques mois la plus enviĂŠe des chroniqueuses culturelles du coin.


aux fourneaux

| 59

Des recettes à réaliser chez soi > ANNE-SYLVIE SPRENGER

Affamée d’écriture

En deux romans, Anne-Sylvie Sprenger est devenue a) une pipole et b) un écrivain disputé, vilain petit canard des lettres romandes.

A

nne-Sylvie Sprenger a une bonne étoile – quoiqu’elle préfère parler d’ange gardien – qui se réserve de piloter ici ou là son destin. Pour envoyer à son insu son premier court métrage au jury d’un concours, lui décrochant une bourse à New York. Pour lui faire rencontrer son futur mentor, Jacques Chessex, à la faveur d’une interview et la pousser à adresser son manuscrit à deux éditeurs, avec due recommandation. «Le premier a détesté, le second a adoré.» Et le second, Fayard, a désormais pris la tête des zélateurs. Bonne étoile, ange gardien d’une pâle trentenaire devenue en quelques mois la plus enviée des chroniqueuses culturelles du coin.

lire le journal et aller au théâtre, avant d’oser me lancer dans la critique littéraire et théâtrale en indépendante.» Elle l’est aujourd’hui encore, pigiste, et les mauvais esprits auront beau jeu d’ironiser sur le copinage lorsque paraissent ses livres. Vorace et Sale fille (Fayard, 2007 et 2008) ont tous deux été chroniqués abondamment, mais accueillis diversement, avec un semblable mélange de répulsion et d’admiration. Il faut dire que la demoiselle a l’imaginaire fleuri, la boulimie

et l’onanisme le disputant dans ses écrits à l’inceste, entre autres déviances. Vous avez dit glauque? Vous n’êtes pas le seul. Mais cette drôle de fille semble avoir un sacré tempérament et une foi inébranlable en l’écriture. Elle qui n’a jamais travaillé à la rubrique faits divers est poursuivie par le thème du mal, taraudée par la mort, la rédemption, les ténèbres, quelque chose de Chessex au bout d’une plume féminine, plus dérangeante qu’élégante: «Préoccupée par l’idée que chacun pourrait basculer

A

dans l’obscur, je vois mon travail comme une enquête pour comprendre ce qui conduit à commettre l’horrible.» Enfant de parents missionnaires et salutistes, elle est une petite fille solitaire, complexée et bonne élève. Souffre-douleur de ses camarades qui moquaient ses rondeurs, une môme mystique, qui vit dans son monde, prie, ne triche pas à l’école, «non parce que c’était interdit, mais LIRE LA SUITE EN PAGE 60

C

Des livres accueillis diversement Autant de coups de pouce du destin à celle qui a toujours su qu’elle allait écrire. Même si la littérature, la vraie, Duras et Cendrars en avant, lui apparaissait alors comme un idéal inaccessible. «A 4 ans, je faisais des BD, dont ma mère remplissait les bulles. A 13, j’écrivais mon premier roman, l’histoire d’un garçon juif pendant la guerre.» Elle emprunte les détours du cinéma, pensant que c’est là un objectif plus atteignable, et part quatre mois à New York perfectionner sa technique dans une école de cinéma. Revient à l’écriture, celle des autres et des médias, puisqu’elle commence par être correctrice dans la presse, avant de proposer des piges aux rubriques culturelles pour financer ses études de Lettres. «Pendant dix ans, j’ai été payée pour

D

B

A - Tout pour concocter un délicieux gâteau de saison. B - Eplucher la courge et tailler la chair en dés. C - Cuire les dés avec le jus de pomme puis mixer le tout. D - Ajouter la crème fouettée et enfin, délicatement, les blancs en neige.


60 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Gâteau à la courge et au sirop d’érable

Anne-Sylvie Sprenger: «Ma mère m’appelle Miss catastrophe.»

pour ne pas attrister Dieu.» Son monde à elle aujourd’hui, c’est toujours l’écriture – recluse dans son bureau, dans la même sauvagerie qu’avant, pour rencontrer ses personnages: «Ce sont des âmes qui rôdent dans les limbes et je suis là pour recueillir leurs confidences, quelle que soit l’heure…» Elle casse un œuf et s’excuse d’être gauche. «Ma mère m’appelle Miss catastrophe…» Dans cette vieille maison de charme, au bout d’un quartier résidentiel de Bienne où ne s’entend que le pépiement des oiseaux, la frondaison des ifs vient chatouiller les fenêtres de la cuisine; juste à côté, un cimetière et une petite église qui carillonne, son frais pré vert. C’est ici qu’Anne-Sylvie se mariera bientôt avec son compagnon Yvan, réalisateur.

Dépassée par les témoignages reçus

(pour un moule de 30-32 cm de diamètre)

L’histoire de Clara, enfant abusée devenue boulimique, lui a valu une avalanche de courrier. Des dizaines de témoignages de gens qui disaient se reconnaître, se confessent à leur tour. «C’en était gênant. Je ne suis pas mes personnages», insiste-t-elle. Le seul à qui elle ait écrit, son «plus grand fan», qu’elle a accepté de rencontrer, est devenu son amoureux et, comme elle dit pudiquement, de sa voix douce et timide, «mon fiancé». Amen.

1 tranche de courge musquée (soit environ 650 grammes) 1 dl de jus de pomme 3 œufs ½ dl de crème entière 80 g de sucre brun 60 g de sirop d’érable cannelle, girofle, muscade Pâte brisée (pour une abaisse d’une trentaine de cm)

Véronique Zbinden Photos Daniel Rihs /Pixsil

1) Eplucher la courge et tailler la chair en dés. Les cuire avec le jus de pomme, puis mixer le tout. Casser les œufs en séparant le blanc du jaune. Monter les blancs en neige ferme. Fouetter par ailleurs la crème. Dans un cul-de-poule, mélanger la pulpe de courge et le sucre, le sirop d’érable, les jaunes d’œufs et les épices: 1 cc de cannelle, 1 pincée de girofle et 1 pincée de noix muscade, ou selon ses goûts. Ajouter ensuite la crème fouettée et enfin, délicatement, les blancs en neige. Bien mélanger le tout. 2) Abaisser la pâte brisée et la disposer dans une plaque d’une

trentaine de centimètres. Verser l’appareil par-dessus et répartir uniformément. 3) Enfourner la tarte à four préchauffé et cuire une demiheure environ à 200° C.

D’autres recettes dans: www.saison.ch


aux fourneaux | 61 LES BONS CONSEILS DE LA SEMAINE

La choucroute dans tous ses états Préparer sa choucroute n’a rien de sorcier. Récipient: il faut un récipient pouvant contenir plusieurs litres, en grès, terre cuite ou verre. Un seau en plastique convient aussi. Bien laver le récipient à l’eau très chaude en veillant à sa propreté, sinon la choucroute se gâte.

Dès aujourd’hui dans les kiosques

Chou blanc: utiliser des choux bien fermes et arrivés à maturité. Après les avoir cueillis, les entreposer si possible durant quatorze jours dans un endroit frais et aéré, à l’abri de la lumière. Râper: ne pas râper le chou trop finement. Ajouter 10 g de sel par kg de chou. Recouvrir le fond du récipient de grandes feuilles de chou lavées, puis

remplir par couches de 10 cm de chou râpé en tassant bien chaque couche. Du jus doit apparaître. Disperser à volonté un peu de cumin et de genièvre entre les couches. Ne pas remplir complètement le récipient.

ensuite dessus une pierre propre pour alourdir le tout et pour que la choucroute baigne entièrement dans le liquide. S’il n’y a pas de jus au bord du couvercle, il faut ajouter un peu d’eau salée le lendemain.

Fermer: poser des feuilles de chou à la surface et une planche ou une assiette d’un diamètre convenable. Poser

Laisser fermenter: laisser le récipient pendant 1 semaine à température ambiante jusqu’à ce que la fermentation lactique se fasse vraiment. Ecumer si nécessaire.

M-Infoline Du lundi au vendredi matin, 9 h–12 h, 0901 240 244 (première minute gratuite puis Fr. 1.par appel) Vendredi et samedi, 17 h 30 –19 h 30, 0901 125 250 Fr. 1.– par appel puis tarif normal (Fr. 0.08) par minute.

Entreposer: après fermentation, mettre dans un endroit frais, à l’abri du gel. Une cave avec un sol naturel est le meilleur endroit. Après 6–8 semaines, la choucroute est terminée. Il suffit d’en goûter un peu pour se rendre compte si elle convient: un long entreposage augmente l’acidité.

Publicité

N

le nib n nt po yo illa Dis u ra oust a cr in pa

EU

Il s’est passé quelque chose entre les Wasa.

A savoir du fromage frais ainsi que du fromage frais à la ciboulette ! Wasa Sandwich : deux tranches de pain croustillant aux céréales complètes, de la taille d’une bouchée, avec une garniture onctueuse et aromatique. Un snack équilibré à emporter partout avec soi.

En bleu : au fromage frais – en vert : au fromage frais à la ciboulette. Wasa Sandwich se décline en trio pack de deux barres par emballage.

Wasa est en vente à votre Migros


62 |

aux fourneaux

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

www.migros.ch/m-cooking

Simplement irrésistible!

que, vous livre ses conseils pour briller br Olivier Martin, cuisinier gastronomique, aux fourneaux.

Bon à savoir Le fait qu’on dise qu’il ne faut pas réchauffer des mets aux champignons date du temps où les réfrigérateurs n’existaient pas. Les bactéries prolifèrent plus rapidement sur les champignons que sur d’autres ble denrées, il importe donc de refroidir le plus vite possible eur. les restes et de les conserver à couvert au réfrigérateur. Bien les réchauffer avant de servir en ajoutant un peu de liquide si nécessaire. Mais vous n’aurez probablement pas de restes de risotto aux marrons et champignons tel qu’il vous est présenté dans l’actuel menu M-Cooking, car il est bien trop délicieux!

> Entrée

Soupe au fromage de chèvre Affinée au vin blanc, cette soupe crémeuse est un régal pour le palais.

> Plat principal

Risotto aux marrons et aux champignons Un plat de saison terriblement bon. Vos invités en redemanderont.

> Dessert

Tiramisu aux raisins parfumé à la cannelle www.migros.ch/m-cooking Publicité

Menu Délifit du 10 au 15 novembre

Quelle aubaine! Noël sans bedaine! Curry de poisson

salade de poires aux radis blancs Provenance de la perche du nil: Tanzanie

12.80 Délifit, la ligne légère et savoureuse pour davantage de bien-être. Équilibrés, les menus Délifit contiennent des substances nutritives essentielles et sont préparés avec peu de matières grasses. Maintenant dans votre restaurant Migros. Bon appétit! www.delifit.ch

Pour finir le repas en beauté, un dessert en toute simplicité.


!&)%(' "#&$$' ,,,!&+'*"%($!)#&

/#$&!.%, %') %. +%.)% - +(),% /*",('


17

10

*

au lieu de 21.40

p. ex. Vital Balance Natural Selection Adult riche en poulet et avoine 1,5 kg

Valable du mardi 11.11. au lundi 17.11.2008

sur tout l'assortiment Vital Balance

20

60

4

au lieu de 25.80

p. ex. Vital Balance Adult riche en poulet & au riz 3 kg

*

*

45 au lieu de 5.60

p. ex. Vital Balance Natural Selection Adult avec mouton, carottes et courgette 4 x 85 g

12

85

4

45

au lieu de 16.10

p. ex. Vital Balance Adult riche en saumon & au Riz 1,5 kg

3

65 au lieu de 4.60

au lieu de 5.60

p. ex. Vital Balance Junior riche en poulet & au riz 450 g

p. ex. Vital Balance Adult Maturity 7+ terrine au poulet 4 x 85 g

*En vente dans les plus grands magasins Migros

Vital Balance est en vente Ă  votre Migros


votre région

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

| 65

MIGROS AAR

BRÈVES

Produit de la semaine Crème à café Heidi fabriquée avec du lait des montagnes suisses. La fermeture à vis est désormais pourvue d’un bec verseur en matière synthétique. Crème à café Heidi, 500 ml, en bouteille de verre non reprise Fr. 2.70.

Ecole-club Formation spécialisée Vital-Trainer: gymnastique du dos, entraînement de force progressif, relaxation des muscles, alimentation pour vieillir en bonne santé: des compétences à acquérir dans la formation de vital trainer. Infos: tél. 0844 373 654 ou www.ecole-club.ch/business

InterMezzo Il peut arriver que des erreurs d’impression se trouvent sur nos emballages. Mais il est assez rare que cela rende la déclaration impossible à comprendre, comme ci-dessous: ces biscuits sont en vente dans un magasin de Migros Türk. A l’époque, l’entreprise avait été fondée avec Gottlieb Duttweiler, mais elle est aujourd’hui indépendante. Il n’y a donc plus rien en commun entre Migros Türk et Migros Suisse, si ce n’est le nom et le logo.

La région ensoleillée de Meiringen-Hasliberg offre maintes possibilités pour les adeptes des sports d’hiver.

Rêves d’hiver et action Migros

Réductions sur les remontées mécaniques - entre autres.

P

our vivre tous les plaisirs de l’hiver à bon compte, les coopérateurs peuvent se procurer les cahiers de bons «Migros-Action» 2008/09.

Domaine couvert par Migros Aar L’offre de billets à prix réduits pour les téléskis et les téléphériques et d’entrées avantageuses pour les centres de loisirs englobe une cinquantaine d’institutions dans toute la Suisse.

Dans les cantons d’Argovie, Soleure et Berne, on trouve, par exemple, les centres de loisirs suivants: Naturama Aarau, Musée des enfants à Baden, Schweizerischer Alpines Museum Berne et le parc animalier Dählhölzli à Berne. Ceux qui veulent emprunter les remontées mécaniques ont également le choix puisqu’il concerne les lignes: Kandersteg Sunnbüel, Meiringen-HaslibergBahnen (photo ci-dessus), ainsi que le Schilthornbahn. M.A.

Infos

Les coopérateurs peuvent obtenir les brochures des actions Migros (hiver 2008/09) sur présentation de leur carte de membre auprès du service information de leur magasin Migros. Et si vous n’êtes pas encore coopérateur, ce même service se fera un plaisir de vous renseigner sur la manière de faire pour le devenir.


66 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Le cirque mise sur l’élégance! Salto Natale gagne en intimité et attractivité et vous attend à Berne dans une nouvelle présentation.

S

ous un nouveau grand chapiteau, venu tout droit d’Italie, qui s’harmonise parfaitement avec le programme actuel «elegance», Salto Natale accueillera ses visiteurs sur l’Allmend à Berne du 9 au 25 janvier. Il y a une quarantaine d’années, on a modifié dans tous les cirques du monde les infrastructures techniques. Les anciennes tentes en coton ont été remplacées par de nouveaux matériaux PVC plus stables. Les anciennes toiles font donc partie du passé mais elles servent aujourd’hui de base aux peintures de Rolf Knie. Quant aux apparitions de jolies filles qui portent les numéros, le même Rolf Knie les fera

revivre d’une toute nouvelle manière. Des artistes de haut niveau font du programme de Salto Natale un moment de pur enchantement et l’animateur Rob Spence assure des intermèdes humoristiques décapants. Pour la première fois chez Salto Natale, le programme musical sera exécuté par un orchestre composé de six violonistes chinoises. Représentations à Berne: du 9 au 25 janvier 2009, de mardi à vendredi, à 20 h, samedi à 15 h et à 20 h, dimanche à 15 heures. Billets et informations au 0900 66 77 88 ou sur internet www.saltonatale.ch.

Sponsoring by

Salto Natale Berne 2009

Polina Volchek, ancienne gymnaste de pointe, a enthousiasmé le public avec ses prestations.

Offre Cumulus: pour des spectacles de Salto Natale Sponsor principal de Salto Natale, Migros vous offre 30% de rabais sur les billets de toutes les catégories pour les représentations du dimanche 11 janvier 2009, à 15 h et du mardi 13 janvier 2009, à 20 heures. Prix des billets: de 24 fr. 50 à Fr. 133.– au lieu de

Fr. 35.– à Fr. 190.– (le rabais est accordé uniquement sur les billets du spectacle). Special Package* – mardi, 20 janvier 2009, à 20 heures Les Special Packages bénéficient d’un rabais de 30% sur les billets de toutes les catégories et d’un rabais de 20% sur le billet repas.

Prix des billets: 84 fr. 50 à 115 fr. 30 au lieu de Fr. 110.– à Fr. 154.– Tous les prix s’entendent par personne, y compris repas et spectacle, sans les boissons. Les billets à prix réduit sont disponibles sur les sites www.saltonatale.ch et www.ticketportal.com ainsi que par

téléphone 0900 66 77 88 (1 fr. 15 / min) et 0900 101 102 (Fr. 0.99/min) en indiquant le numéro de votre carte Cumulus. Quatre billets au maximum par carte Cumulus. Offre jusqu’à épuisement des billets. *Le Special Package ne peut être commandé que par téléphone 0900 66 77 88 (Fr. 1.15 / min).

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS AAR, 3321 Schönbühl, tél. 031 858 84 01/02. E-mail: dienstleistungen@gmaare.migros.ch


votre région g

MIGROS AAR | 67

Un conte de fées revisité

«Pinocchio» part en tournée 2008/09 avec le Théâtre du canton de Berne

L

e Théâtre du canton de Berne part en tournée du 23 novembre 2008 au 30 avril 2009 avec sa production pour les enfants Pinocchio. Les deux auteurs J. P. Kelting et J. Schlachter ont réussi un nouveau chef-d’œuvre. Les juniors et les adultes pourront apprécier une histoire pleine de fantaisie, d’humour et de moments de poésie enchanteurs. Accompagnée en musique et en chansons, cette version de Pinocchio restera à coup sûr dans toutes les mémoires. Comme de nombreux contes pour enfants, Pinocchio regorge d’intentions pédagogiques. A la fin de l’histoire, la petite marionnette se transforme en un vrai petit garçon au moment où il décide de devenir serviable et travailleur. De fait les personnages aux fonctions d’éducateurs font preuve d’un caractère moins autoritaire que dans la version originale et agissent avec davantage de patience comme le feraient les parents ou toute personne de la famille. La transformation du Pinocchio de bois au petit garçon de chair peut donc être considérée comme une sorte de processus de maturation. M.A.

Une version inédite de l’histoire de la célèbre marionnette.

«Pinocchio» – Dates et lieux

BON

Langues du spectacle: le dialecte suisse alémanique et l’allemand facile à comprendre. Durée: env. 60 minutes. Le spectacle est conçu pour des enfants dès 6 ans Réservation des billets: tél. 031 941 11 40 / courriel: tkb@bluewin.ch

Valeur Fr. 5.-Valable pour un billet

Dates des représentations Dimanche 23.11. 08 – Up Town, Berne/Gurten, 15 h Dimanche 07. 12. 08 – Theater Remise, Jegenstorf, 15 h Dimanche 14. 12. 08 – Mehrzweckhalle Ins, 15 h Samedi 17. 01. 09 – Mehrzweckhalle Ipsach/BE, 16 h Samedi 24.01. 09 – Mehrzweckhalle Worben/ BE, 15 h Dimanche 08.02.09 – Theater Alte Oele, Thoune, 14 h 30 Samedi 28.02.09 – Aula Oberstufenzentrum Ittigen, 17 h Samedi 07. 03.09 – Dachbühne-Klösterli, Oberhofen, 17 h Dimanche 08.03.09 – Käfigturm-Theater, Berne 14 h Dimanche 15. 03.09 – Restaurant Kreuz, Theatersaal, Solothurn, 16 h

Société coopérative Migros Aar

Pinocchio

BON Valeur Fr. 5.-Valable pour un billet

Pinocchio Société coopérative Migros Aar

Dates ultérieures et informations: www.theaterkantonbern.ch


Tout ce qui rend la saison froide si chaleureuse.

Fromage à raclette en tranches 200 g

4.90

Sélection Fromage à raclette en tranches au chili des Alpes* 320 g

12.–

Fondue montagnarde Heidi* 600 g

15.50

Fondue Tradition 400 g

8.60

*en vente dans les grands magasins uniquement

r u e h c î a La fr Migros Je m'en porte garant.


VOTRE IMPATIENCE CROÎT, NOS PRIX RESTENT BAS. OFFRES VALABLES JUSQU’À À ÉPUISEMENT DU STOCK. LONGO. Tablette décorative avec pot-pourri à disposer soi-même 4405.056

29.90 LIGHT. Bougies cylindriques, couleurs diverses le lot de 12 4405.570

X-MAS. Chandelier, hauteur 80 cm 4436.060.014.00

8.90

179.90 NOEL. Tissu de décoration, argenté, 80x300 cm 4436.060.017.00

NOEL. Set de boules de Noël, 85 pièces, matière synthétique, rouge, doré ou argenté 4436.095.010.00

49.90

9.90 PALACE. Jeu de couverts, 24 pièces, acier chrome-nickel 18/10 4401.131

59.90 MON SECOND CHEZ-MOI. Egerkingen – Gäupark, Langendorf – MParc, Langenthal – MParc, Oftringen – OBI Fachmarktcenter, Schönbühl – OBI Fachmarktcenter, Spreitenbach – Tivoli, Thun – Zentrum Oberland


EXXTRA Kommunikation MGB www.migros.ch

MIGROS PROTÈGE LES POISSONS MENACÉS. ELLE A DÉJÀ RETIRÉ 10 ESPÈCES DE SON ASSORTIMENT. Les trois quarts des ressources en poissons et en fruits de mer sont victimes de surpêche. En sa qualité de membre du WWF-Seafood-Group, Migros fournit une précieuse contribution en faveur de la sauvegarde des océans. Depuis mai 2008, 10 espèces menacées telles que le pagre, le mérou, la raie, l’anguille, l’esturgeon, le beryx, le congre, le grenadier, l’empereur, le perroquet ont été retirées de son assortiment. D’autres espèces suivront prochainement. Parallèlement, Migros propose davantage de poissons, issus de stocks de pêche durables et d’élevages respectueux de l’environnement, facilement reconnaissables aux logos MSC ou Bio. Migros est partenaire du WWF-Seafood-Group.


Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

vie pratique

| 71

MIEUX VIVRE

Les Romands séduits par le covoiturage

Partager une voiture pour aller au travail ou partir à Paris quelques jours devient toujours plus courant. Ou quand le prix de l’essence produit son effet. Explications.

Internet a considérablement facilité le développement du covoiturage.

C

herche passager pour faire Lausanne-Genève tous les jours. Départ 7.00, départ retour 17.15.» Voilà comment commence en général le covoiturage. Une petite annonce, deux personnes, ou plus, partageant le désir d’économiser le carburant, ou de rentabiliser les trajets en voiture, sont les ingrédients de départ. Internet a considérablement facilité le développement du covoiturage. Les annonces comme celle-ci fleurissent sur les plateformes en ligne. Un trajet quotidien pour aller au travail ou une LIRE LA SUITE EN PAGE 72


72 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

PARTAGER

Car-sharing Le principe de Mobility: des voitures sont stationnées dans tous les parkings du pays. Il suffit de s’inscrire pour obtenir une carte Mobility qui servira aussi de clé. Pour en réserver une, quelques clics de souris suffisent, ou un coup de fil à l’agence. Mobility s’occupe de l’essence et facture ensuite le tout à la fin de chaque mois. www.mobility.ch

PARTAGER (BIS)

Acheter une auto ensemble Il existe une autre façon de partager une voiture: être propriétaire à plusieurs d’une seule voiture. Il faut se mettre d’accord au départ sur les modalités, par exemple quels jours les uns et les autres l’utilisent, qui contracte une assurance, comment agir en cas d’accident ou d’amende. L’Association transport et environnement propose des contrats-types sur son site, ainsi que des conseils. www.ate.ch

SE DÉPLACER

Eviter les heures de pointe

Si le covoiturage n’est pas envisageable, on peut trouver d’autres solutions pour éviter les horaires des pendulaires. Par exemple, organiser son temps de travail de manière à commencer plus tôt le matin et terminer dans l’après-midi. Ou, au contraire, débuter à 10 heures et finir dans la soirée.

Les Romands séduits par le covoiturage place dans une voiture en partance pour des vacances au sud, on trouve de tout. Le covoiturage? Partager ma voiture avec un inconnu? Perdre mon indépendance en me pliant à des horaires? Oui, mais le fameux prix de l’essence... Les résistances au covoiturage sont encore nombreuses, avec les arguments mentionnés ci-dessus. Si on en croit les chiffres, près de 5400 Romands sont inscrits sur les différentes plateformes d’échange, où ils peuvent affiner leur recherche: un homme, une femme, fumeur ou pas, animal de compagnie... «La plupart des demandes concernent les pendulaires. Selon un sondage que nous avons mené en novembre 2007, le trajet le plus demandé concerne Fribourg-Lausanne», explique Daniela Moser, responsable du site e-covoiturage.ch. Etonnant, on penserait plutôt que le champion serait le tronçon Lausanne-Genève, saturé autant sur l’autoroute que dans les trains. «C’est une question de mentalité et de confort auquel les gens ne sont pas encore prêts à renoncer. Il faudrait que le prix de l’essence augmente encore pour que ça marche vraiment bien.» Depuis ses débuts en 2005, le site enregistre une augmentation régulière du nombre d’utilisateurs, 4000 à ce jour.

Les entreprises utilisent le covoiturage Le covoiturage fait surtout un carton dans les entreprises. Celles-ci peuvent créer leur page d’échange sur le site, dans laquelle les employés qui ont les mêmes horaires ont la possibilité de partager leur véhicule. L’entreprise Bobst, à Prilly (VD), a été l’un des précurseurs, elle qui a encouragé ses employés à diviser le parc automobile par deux, depuis des années. Et le succès est au rendez-vous: 130 des 2350 personnes qui travaillent sur les sites de Prilly et de Mex (VD) utilisent aujourd’hui cette possibilité. Plus récemment l’Institution de Lavi-

gny s’y est mise aussi, et d’autres suivent. La Ville de Genève a mis sur pied, en 2004, le site covoiturage. ch, sorte de bourse d’échange où 1200 utilisateurs inscrits offrent ou demandent un transport individuel: «Il y a en permanence plus d’une centaine d’annonces. Les communes voisines et les entreprises montrent un intérêt grandissant pour ce système», explique Sandra Piriz, géographe urbaniste, du Service de l’aménagement urbain et mobilité de la Ville de Genève.

Partager une voiture permet toutes sortes d’échanges.

Un choix d’abord personnel Les divers plans de mobilité (villes ou cantons) incitent à utiliser les transports publics. Comment? En réduisant notamment le nombre de places de parc disponibles. Mais parmi le catalogue de mesures à disposition, le covoiturage reste encore marginal par rapport aux transports publics ou à la mobilité douce. «Il a du potentiel, mais quand on est confronté au quotidien, il y a beaucoup de contraintes, remarque Gérard Widmer, responsable de l’Observatoire des déplacements du canton de Genève. On n’attend pas des effets marquants de la part du covoiturage, car nous avons peu de moyens contraignants.» Par contre, le car-sharing s’est bien développé chez les frontaliers, dont les offres fleurissent sur les sites d’échange. «Il y a 350 000 véhicules qui traversent chaque jour la frontière. Même si 1000 personnes font du covoiturage, l’effet est quasi nul. Il en faudrait 50 000», note Gérard Widmer. En revanche, grâce au plan cantonal, les trains en direction de Genève affichent 10 000 personnes supplémentaires depuis l’instauration de Rail 2000, et les vélos se multiplient. Le canton a mis à disposition des employés de l’administration

des vélos et des véhicules mobility et favorise les transports publics. «Mais cela reste du domaine de la responsabilité individuelle. Il faut toujours se demander si on a le bon moyen de transport, car il y a une multitude de petites actions qu’on peut entreprendre», ajoute-t-il.


vie pratique pr qu

MIEUX VIVRE | 73

Conseils à l’usage des utilisateurs Avant de se lancer dans l’aventure du covoiturage, quelques précautions sont à prendre pour éviter les mauvaises surprises au moment du départ. Pour tout le monde: fixez le rendez-vous à un endroit facilement identifiable. Donnez votre signalement et celui de la voiture et veillez à être à l’heure. Mettez-vous d’accord sur la manière de partager les frais avant de partir. Enfin, précisez si vous êtes fumeurs ou non. Pour les conducteurs: faites une estimation du prix du trajet sans chercher à faire du bénéfice. Gardez toujours votre véhicule en état de marche et propre. Vérifiez que votre assurance couvre aussi les passagers en cas de pépin et conduisez prudemment. Enfin, c’est vous qui avez le commandement sur ce qui se passe dans votre voiture, en cas de conflit. Pour les passagers: organisez un covoiturage seulement lorsque vous êtes certain de faire le trajet. Faites connaître à l’avance votre désistement, le cas échéant. Si vous avez des bagages, signalez-le, de même que si vous transportez un animal.

Une voie d’autoroute réservée

Pour que le covoiturage démarre vraiment, il faudrait des mesures encore plus incitatives. Gérard Widmer a sa propre idée sur la question: «On devrait offrir des avantages à ceux qui le pratiquent, des places de parc réservées, voire

gratuites. Ou, comme aux EtatsUnis, une voie réservée sur l’autoroute. Ça ne doit en tout cas pas être juste une démarche personnelle!» En attendant, le covoiturage fait des émules là où on ne l’attendait pas vraiment: les festivals. Le site e-covoiturage.ch collabore

déjà avec les grandes manifestations romandes, tels le Paléo ou le Montreux-Jazz. Et le site a lancé tout récemment un système d’alerte par SMS lorsqu’une annonce, dans la région, correspond au besoin de l’utilisateur. La Confédération subventionne en partie ce projet, ainsi que les cam-

pagnes publicitaires. Histoire que le taux d’occupation des voitures de pendulaires dépasse une personne par habitacle.

Mélanie Haab Illustrations Pascal Jaquet

www.e-covoiturage.ch, www.covoiturage.ch, www.mitfahrzentrale.ch, www.partager.net


74 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

J’habite sous un pré En ville, de drôles de toits verts ont fait leur apparition sur de nombreuses constructions publiques. A la campagne, des passionnés ont installé de vrais prés sur leur maison. Visite tout en hauteur.

Q

uelques vaches ruminent dans le champ d’à côté, les Préalpes en contrejour. La vue est magnifique depuis le toit de la maison d’Urs Aebischer dans le petit village de St. Silvester, à 20 kilomètres au sud-est de Fribourg. Sous les pieds, le toit est mou et les chaussures sont rapidement trempées par la rosée matinale. Un vrai champ d’herbes folles. «J’ai voulu que ma maison s’intègre le mieux possible dans son environnement, explique son constructeur. Au début, il n’y avait que les herbes que j’avais moimême plantées, mais après quelques années déjà, des plantes environnantes sont venues pousser sur mon toit.» Dans un coin face à la forêt, on découvre d’ailleurs un jeune sapin d’une vingtaine de centimètres de haut. Il devra être arraché: la couche de terre ne suffit pas pour nourrir de tels arbustes. La joubarbe, une plante grasse, s’est également installée dans ce pré surélevé. Des oiseaux prennent de la terre et des racines sur les bords du toit pour construire leur nid plus loin. Quelques toiles d’araignées capturent la lumière matinale. Le toit fait désormais partie de la nature. Mission accomplie. «Une toiture végétalisée permet une meilleure régulation thermique», explique Yvon Vannay, un architecte paysagiste de Monthey (VS) spécialisé dans le

verdissement des édifices. En hiver, la couche de terre isole mieux, permettant des économies d’énergie. En été, la température ne dépasse pas les 25 degrés. Même pendant la canicule de 2003, confirme Urs Aebischer.

Nouvelles réglementations Beaucoup de nouveaux bâtiments intègrent dorénavant des toitures végétales, pour des raisons esthétiques ou par volonté d’afficher une sensibilité écologique. Dans les villes, cette tendance provient essentiellement de nouvelles réglementations, explique François Thedy, architecte paysagiste dans une entreprise d’étanchéité à Genève: «Dans certains quartiers sensibles, les nouvelles constructions doivent remplacer, sur leur toit, la surface verte perdue au sol. Dans la plupart des cas, les mandataires optent pour une solution minimale, dite «extensive», soit un tapis de végétation mince et peu dense (lire l’encadré).» Menuisier de profession, Urs Aebischer a commencé la construction de sa maison en 1986, en utilisant principalement des matériaux naturels. Au centre du salon, une majestueuse branche d’arbre arrondie fournit l’ossature de l’escalier. Dehors, des troncs de sapin des montagnes LIRE LA SUITE EN PAGE 76


vie pratique

NATURE | 75

Toit végétal, mode d’emploi Urs Aebischer fauche son toit une fois par an.

Les toitures végétalisées se déclinent sous deux formes, l’extensif et l’intensif. Le toit végétalisé «extensif» est un tapis de végétation mince et peu dense, qui fleurit du printemps à la fin de l’été. C’est l’option la plus économique et la plus simple d’entretien. Un jardin extensif n’est, en principe, pas accessible, à l’instar des traditionnels toits plats remplis de gravier qu’il peut remplacer. Car comme ces derniers, l’infrastructure n’est pas faite pour une fréquentation répétée, et des barrières de sécurité devraient être en tout cas aménagées. Pour alléger la couverture, on utilise un substrat minéral plus léger, moins dense que la terre. On y fera pousser des espèces alpines telles que joubarbe (ou Sedum), œillets, thym et Gypsophila, des plantes grasses qui tolèrent mieux la sécheresse et nécessitent un entretien minimal. Deux fois par an, il faut couper, nettoyer, donner des

engrais et désherber. Une couverture extensive peut peser de 65 à 100 kilos par mètre carré. Les plus ambitieux opteront pour le toit «intensif», qui permet d’aménager un véritable jardin sur son toit avec des fleurs, légumes, arbustes et même des arbres, sur un toit plat ou en pente. Il nécessite une couche de terre de 10 à 50 cm, voire plus, et son poids peut dépasser les 500 kilos par mètre carré – une charge importante que certains bâtiments ne peuvent pas supporter. Mieux vaut donc planifier son toit-jardin dès la construction de sa maison pour tenir compte des charges supplémentaires. Pour aménager un toit vert après coup, il faudra faire appel à un ingénieur pour calculer le poids maximal que peut supporter sa maison. L’Association suisse des spécialistes du verdissement des édifices offre des conseils par téléphone au 033 223 37 57.

Le cube vert du Flon Sur le toit, 400 mètres carrés de plantes vertes indigènes (lierre, Waldsteinia, iberis et alchémille). Sur le côté, un mur végétal de 120 mètres carrés. Le nouveau Centre clientèle des Transports publics de la région lausannoise (TL) apporte une touche de vert remarquée dans le quartier du Flon, en plein centre de Lausanne. «Nous avons voulu montrer notre attachement au développement durable, raconte Jacques Filippini, porte-parole des TL. L’aspect esthétique nous a bien sûr convaincus, mais nous voulions également marier nature et construction moderne.» Le toit du nouveau bâtiment «Il n’y a d’ailleurs pas besoin d’arroser, car l’eau de pluie est récoltée et automatiquement des TL au Flon. pompée lorsque la terre s’assèche, explique Emmanuel Ventura, l’un des architectes du projet. La consommation électrique de la pompe est si faible – de l’ordre d’une ampoule – que nous avons renoncé à l’alimenter par des panneaux solaires.»

Les avantages d’un toit vert Un couche végétale sur son toit diminue les variations de température: l’habitation est plus fraîche en été et mieux isolée en hiver. Le rayonnement de chaleur dû à la construction est diminué et plus d’humidité retourne à l’environnement. L’eau de ruissellement peut être réutilisée pour arroser le toit, ce qui évite de surcharger les eaux usagées traitées dans les stations d’épuration. La végétation aide également à fixer les poussières et à absorber les bruits. Idéal pour hiberner en toute tranquillité.


76 |

vie pratique

NATURE

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

Sur le toit, la végétation pousse sur une couche de terre d’environ 10 centimètres.

courbés par le poids de la neige soutiennent le balcon. D’un côté de la maison, l’eau ruisselle du toit et tombe dans une mare biotope où nageotent des nymphes de libellules. De l’autre, elle est récoltée dans une citerne, d’où elle est pompée en été pour arroser le pré. «C’est très beau en

hiver, lorsque l’eau du toit se met à geler. Mais le poids de la glace arrache parfois la terre du toit.» L’aménagement du toit vert de St. Silvester n’a pas été spécialement difficile. «Il a fallu construire un peu plus solide pour supporter le poids supplémentaire de la terre.» Le permis de construire? «Je l’ai

facilement obtenu, sourit Urs à travers sa barbe. J’avais fait une maquette de la maison comme je l’imaginais. Les autorités l’ont bien aimée!» Au-dessus de la charpente en bois, il a posé une couche d’isolation Isoflock, faite de flocons de vieux papier (plus écologique, mais moins efficace que de la laine de

verre). Par-dessus, une feuille en plastique pour l’étanchéité, et ensuite 10 centimètres de terre provenant des alentours. Né à une dizaine de kilomètres de St. Silvester, l’artisan n’a jamais quitté le district fribourgeois de la Singine, que l’on peut traduire par «district de la Faux» en allemand. Ce dernier porte d’ailleurs bien son nom: une fois pas an, le menuisier de 59 ans grimpe sur son toit pour y couper l’herbe. A la faux. Daniel Saraga/autre.com Photos Pierre-Yves Massot / arkive.ch et Keystone

www.migrosmagazine.ch Historique, techniques et autres exemples de toits verts sur notre site internet.

Publireportage

Sensationnel : Un téléphone portable qui vous permet de téléphoner en toute simplicité Les téléphones portables ont un grand succès lors des achats de Noël. Les petits-enfants en pleine puberté ne seront pas les seuls à se réjouir de la présence du téléphone portable dernier cri sur la table des présents. Pour les grands-parents, le choix du modèle devrait également se faire avec la plus grande attention.

Huit millions de pixels, caméra vidéo, magnétophone et TV portable font pratiquement partie des standards. Mais les séniors se passent bien de ces gadgets. Une entreprise autrichienne se concentre sur la fabrication de téléphones portables permettant au moins une chose : téléphoner en toute simplicité. Et ce avec une sécurité absolue. « Les séniors souhaitent pouvoir téléphoner et non jouer » déclare la Directrice commerciale d’Emporia Telecom, Eveline Pupeter-Fellner. « Notre téléphone portable est basé sur la simplicité d’utilisation, il ne dispose d’aucun gadget. » Notre produit phare est l’emporiaLIFEplus. Cet appareil se distingue directement par ses grandes touches et son grand écran. « Ces caractéristiques sont très importantes pour l’utilisation mais ne sont pas les seules déterminantes pour un téléphone mobile pour séniors », déclare Madame Pupeter-Fellner. Ce sont les autres détails qui ont conféré à Emporia le statut de leader technologique mondial. Les haut-parleurs ne provoquent pas d’interférences même lorsque les utilisateurs portent des aides auditives, la couleur et le contraste de

l’écran ne causent pas de maux de tête aux séniors souffrant de cataracte. En Allemagne, ces caractéristiques ont valu à ce téléphone portable d’être primé par la Stiftung Warentest. Ce qui rend ce téléphone portable unique est sa touche d’appel d’urgence. Un appui sur le bouton se trouvant sur la face arrière du téléphone portable permet d’alarmer jusqu’à cinq numéros prédéfinis. « Il s’agit bien entendu d’un vrai argument de vente, et ce plus particulièrement pour les enfants qui sont à la recherche d’un téléphone portable pour des parents âgés » déclare Madame Pupeter-Fellner. « La touche d’appel d’urgence n’est pas un gag marketing mais un vrai point sécuritaire pour les personnes plus âgées et faibles. » emporia LIFEplus est maintenant disponible chez M-Electronics au prix de 349,- CHF


COUSSIN ORTHOPEDIQUE SEAT SOLUTION™

Passer des heures assis sans douleur!

Avec SEAT SOLUTION, travailler pendant des heures en position assise est désormais possible. Idéal pour de longs trajets en voiture. Les coups et les vibrations sont absorbés et la position assise est très confortable.

SEAT SOLUTION™ met fin:

✔ Aux douleurs de dos ✔ Aux sentiments d’engourdissement au niveau de l’assise ✔ A mauvaise position assise ✔ A l’assise inconfortable

AVANT

SANS SEAT SOLUTION™

APRÈS

AVEC SEAT SOLUTION™

Mauvaise position Position correcte permettant une assise engendrant des confortable sans points de pression et points de pression. des douleurs

pression au niveau de la colonne vertébrale et du coccyx. Le dos s’en trouve soulagé et la mauvaise position corrigée. SEAT SOLUTION™ peut être utilisé partout: au travail, en voiture ou à la maison. Matériel résistant. Dimensions : 43,5 x 34 x 6,5 cm.

COUSSIN CUNÉIFORME Redonne à la colonne vertébrale sa «forme en S» naturelle

DÉCOUPE Pour moins de pression sur le coccyx et soulagement de la colonne vertébrale.

POIGNÉE INTÉGRÉE Pour l’emmener partout Pour seulement Fr.

SENTEZ VOUS REVIVRE – GRACE A LA CEINTURE DE SOUTIEN DORSAL!

39.-Trendmail SA

Service-Center, Bahnhofstr. 23 8575 Bürglen TG

Tél. 071 634 81 25 Fax 071 634 81 29

www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

r ie de travaille jo la r e v u o t tr en • Re confortablem is s s a e tr Ê • ’une bonne • Profiter d mmeil nuit de so Les personnes souffrant de maux de dos vont être séduites par l’effet de cette ceinture de soutien dorsal large de 23 cm! Elle a été conçue pour appliquer une légère pression sur la région lombaire et soutenir la colonne vertébrale et le ventre. C’est en portant cette ceinture que vous en découvrirez les effets extrêmement bénéfiques. Que vous ayez des muscles tendus, une mauvaise tenue ou de faibles muscles abdominaux, cette ceinture est faite pour vous. Elle vous apporte un confort total – nuit et jour. Idéale pendant le travail, le jardinage, le sport ou les tâches ménagères, cette ceinture lavable est si confortable que vous pouvez même dormir avec. Et pensez toujours: un dos sain dépend également d’un soutien optimal! Notre ceinture lombaire est lavable en machine et possède une fermeture scratch pratique.

CÔTÉ IMPERMÉABLE ET ANTITACHE Facile d’entretien

CÔTÉ RESPIRANT Pour plus de confort

❏ OUI, je commande contre facture (10 jours) plus frais d'envoi comme suit:

_____ Nombre Coussin SEAT SOLUTION N° d'art. 1282 Fr. 39. – _____ Nombre Coussin SEAT SOLUTION en cuir véritable N° d'art. 1262 Fr. 59. –

_____ Nombre Ceintures lombaires N° d'art. 1490 Fr. 69. –

galement Disponible é ants im avec des a our la santé bénéfiques p

_____ Nombre Ceintures lombaires avec 5 aimants intégrés N° d'art. 1495 Fr. 89. – Adresse: ❏ Monsieur

❏ Madame

Nom: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rue/N°: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NPA/lieu: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

210-20

Grâce au coussin orthopédique SEAT SOLUTION ™, les heures passées en position assise ne vous font plus souffrir. Ce coussin cunéiforme fait légèrement basculer le bassin vers l’avant et vous procure un grand confort d’assise. Sa découpe en U empêche de plus l’apparition de points de


78 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

DIXIT SMS Vos réponses à notre question du 27 octobre 2008

Comment avez-vous appris la propreté à votre enfant? > Sans stress et à l’écoute de son propre rythme. Valérie, Oulens > J’ai laissé mes deux enfants décider du bon moment pour tester le pot. Manuela, Fribourg > En lui supprimant les couches le jour. Etre mouillé dans sa culotte ne lui convenait pas. Gladys, Grand-Lancy > Après beaucoup de dialogue et de patience, sans succès, nous avons laissé nos jumeaux un après-midi sur le pot. Depuis c’est OK. Yves, Yverdon > En les mettant toutes les deux heures sur les toilettes. C’est devenu facilement un déclic. Kathia, Bienne

Votre avis nous intéresse! > Que dire à un enfant qui vous annonce son homosexualité? Envoyez votre SMS au numéro 920 (Fr. 0.90/SMS), ou un courrier électronique à grandir@ migrosmagazine.ch (160 signes max.) en commençant votre message par MMF, puis en indiquant votre prénom et votre lieu de domicile. Ex: «MMF René, La Tour-de-Peilz Je pense que...» Délai: le 16 novembre A gagner: les cinq messages retenus gagnent un bon d’achat Migros de 20 francs.

Mon fils préfère les garçons

Difficile pour un parent d’apprendre l’homosexualité de son enfant. En témoignent les Genevois Liliane et Roudy, qui ont créé une association pour partager leur expérience.

L

ionel était parti en weekend, sans préciser avec qui. Avant son départ, je lui avais lancé: «Amuse-toi bien, surtout. Vis ta vie!» et il m’avait regardé bizarrement en me répondant: «Ce n’est pas si facile.» Je m’étais alors imaginé qu’il entretenait une aventure avec une femme mariée. Durant le week-end, en faisant de l’ordre dans sa chambre, j’avais trouvé, bien en évidence sur son bureau, une lettre d’amour écrite par un garçon...» Voilà près de vingt ans que Liliane a ainsi appris l’homosexualité de son fils, alors âgé de 22 ans. «Ma première réaction? J’ai eu de la peine, raconte la Genevoise. J’étais persuadée que sa vie allait être triste, qu’il finirait seul. J’avais en tête un membre de la famille homosexuel qui m’avait toujours semblé malheureux...» Depuis, Liliane a oublié ces idées noires: Lionel s’est pacsé il y a onze ans et mène une vie de couple épanouie.

Un cheminement au-delà des préjugés Difficile cependant pour des parents de se retrouver confrontés à l’homosexualité de leurs enfants. Entre préjugés et sentiment de culpabilité, les réactions «à froid» sont diverses et variées. «Lorsque j’ai appris que mon fils Simon était gay, je me suis posé une foule de questions, témoigne Roudy, lui aussi Genevois. Qu’avais-je bien pu faire de faux? La situation étaitelle définitive?» Des interrogations qu’il juge vaines aujourd’hui. A l’époque toutefois, elles avaient bel et bien traversé son esprit. «Pourtant, déjà en ce temps-là, je me considérais comme quelqu’un de tolérant vis-

à-vis de l’homosexualité. Les blagues sur les gays que j’entendais à mon club sportif m’agaçaient. Mais je n’étais pas encore concerné.» Comment, alors, passer de cette ouverture d’esprit théorique à l’acceptation d’une situation qui touche sa propre intimité? Comment admettre que sa progéniture ne mènera pas la vie qu’on avait imaginée pour lui? Pas de recette miracle: «C’est un long cheminement, reconnaît Roudy. Le plus important, c’est d’éviter la rupture avec son enfant. Certains parents coupent complètement les ponts. Cela peut être dangereux pour le jeune gay. Il ne faut pas oublier qu’il a souvent attendu de longues années avant d’en parler. Il a déjà vécu dans la souffrance et le malaise. La rupture avec la famille peut avoir des conséquences dramatiques.» Autre réaction à éviter, selon les deux Genevois: l’acceptation muette. «Certaines familles trouvent un équilibre précaire, mais évitent à tout prix d’évoquer le sujet, regrette Roudy. Il en résulte des questions en suspens, des malaises non élucidés. Finalement, parents et enfant risquent de s’éloigner.» Liliane se souvient d’avoir souvent discuté avec son fils: «Il répondait à chacune de mes questions. Il m’a même recommandé des lectures sur le thème de l’homosexualité. Je voulais tout savoir.» Devant le désarroi de sa mère, Lionel lui avait également conseillé de s’adresser à Roudy et à son épouse Lucienne, qui venaient tout juste de passer par là. «Je les connaissais déjà, nous étions enseignants dans la même école, raconte Liliane. Le fait d’en parler avec eux m’avait beaucoup calmée.»

Partager les expériences, prêter une oreille attentive et avertie aux parents de ces enfants un peu particuliers: tels sont bien les buts de l’association que Liliane, Roudy et Lucienne ont fondée en 2006, baptisée Groupement des parents d’homosexuels de Genève. Avec eux dans l’aventure, le père de Lionel et l’époux de Liliane. «Peu de personnes ont pris contact avec nous jusqu’à présent», admettentils cependant.

Le coming-out... des parents! Ce silence serait-il dû à la difficulté à évoquer en public l’homosexualité de leur fils ou de leur fille? «Le coming-out des parents est une démarche périlleuse, relève Roudy. Pour commencer, il doit se faire d’un commun accord avec l’enfant.» Liliane reconnaît avoir attendu longtemps avant de se lancer: «Même aujourd’hui, je trouve difficile d’en parler. Je ne supporterais pas que mon interlocuteur tienne des propos désagréables sur l’homosexualité.» Durant plusieurs années, elle a caché la situation à ses parents: «Non pas qu’ils soient intolérants, mais je craignais que cela ne soit un choc pour eux. Un jour, je discutais avec ma mère d’une campagne d’affichage sur l’homosexualité. Je me suis rendu compte qu’elle savait déjà et qu’elle était vexée qu’on ne lui en ait pas parlé.» «En parler à la famille constitue une première étape, poursuit Roudy. Bien souvent, c’est au cours d’une discussion qu’on saisit l’occasion de mettre le sujet sur le tapis. Si on nous fait remarquer, par exemple, que notre enfant n’est pas encore marié.» Même principe


vie pratique

GRANDIR | 79

Pour aller plus loin Une foule d’informations est à dispostion sur le site du groupement de parents d’homosexuelle-s de Genève. Sur le Net: www.gpeh.org Tél. 022 348 53 19 ou 022 752 34 69 Un groupement similaire existe dans le canton de Vaud, l’association vaudoise des personnes concernées par l’homosexualité (VoGay). Sur le Net: www.vogay.ch A lire: une brochure de conseils d’une cinquantaine de pages, intitulée «Notre enfant est homosexuel» créée par l’association française Contact. Sur le Net: http://contact.france.free.fr

pour l’entourage: le plus facile est d’attendre que quelqu’un tende la perche. «Pour certaines familles, cette étape est infranchissable, précise Roudy.» On l’aura compris, Liliane et Roudy en sont arrivés à une complète acceptation de l’homosexualité de leurs fils. Mais comment vivent-ils la situation au quotidien? «Nous avons assez rapidement rencontré le petit ami de Lionel, raconte la Genevoise. Comme sa famille l’avait rejeté, il passait beaucoup de temps chez nous. Je n’ai jamais été choquée de les voir se tenir la main. D’autant que je savais que c’était un des seuls endroits où ils pouvaient être eux-mêmes.» Même son de cloche chez Roudy. La relation entre les deux Genevois et leurs fils n’a donc pas souffert de la situation, bien au contraire. «Nous avons conservé la même affection et accru notre sentiment de confiance, assure Liliane. D’ailleurs, Lionel est fier que nous nous battions contre l’homophobie.»

Tania Araman Photo Getty

www.migrosmagazine.ch

Le coming-out d’un enfant est une étape délicate dans la vie d’une famille.

D’autres témoignages de parents et un sondage sur notre site internet.


Doppelherz® Omega-3 +acide folique+B6+B12 Pour votre bien-être Au r san ayon té d e vot MIG re ROS

Enracinés en terre helvétique, dotés d’un caractère unique. Quand on apprécie les produits typiques, les signes AOC et IGP sont des indicateurs précieux. Ils donnent la garantie que ces produits ont été entièrement élaborés dans leur région d’origine (AOC), ou qu’ils y sont affinés avec des matières premières issues d’autres régions de Suisse (IGP). Pas étonnant dès lors que ces spécialités possèdent ce petit quelque chose qui les rend simplement inimitables, infiniment savoureuses.

• Les acides gras oméga-3 EPA et DHA sont incorporés dans la membrane cellulaire et sont nécessaires à sa fabrication et à son fonctionnement

www.etivaz-aoc.ch

• Les EPA et les DHA influencent la régulation du taux de lipides dans le sang

La force de deux cœurs

Doppelherz est en vente à votre Migros

www.vacherin-montdor.ch www.charcuterie-vaudoise.ch


vie pratique

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

VOITURES | 81

Un break innovant

La Volvo V50 est proposée depuis peu avec une boîte de vitesses à double embrayage. Une bonne raison pour examiner de plus près l’élégante suédoise.

E

lle est magnifique, cette Volvo V50 peinte en rouge «passion». Cette couleur lui va comme un gant, et le traitement chromé mat des jupes latérales et des rétroviseurs extérieurs (une option du programme R-Design) est du plus bel effet. Bien que la V50 existe déjà depuis quatre ans, elle n’a pas vieilli. Elle a fait l’objet d’un discret toilettage en 2007 et la boîte de vitesses dont notre voiture d’essai était équipée est une nouveauté. Elle s’appelle «Powershift», ce qui ne signifie pas qu’il faut de la force pour changer de vitesse. Non, comme chez Ford, la maison mère, il s’agit d’une boîte à double embrayage qui change de rapport à la vitesse de l’éclair. Techniquement, le fait que le système comprenne deux embrayages fait que le prochain rapport est présélectionné avant d’être engagé à proprement parler. L’opération se fait automatiquement et sans interruption de l’accélération. La boîte de vitesses Powershift avec système Geartronic coûte toutefois 3250 francs en option.

Impressionnés, oui mais… Nous avons été impressionnés par cette boîte de vitesses, mais beaucoup moins par le 2 litres diesel de 136 ch. Nous nous attendions à quelque chose d’un peu plus musclé. Le 5 cylindres de 2,4 litres, avec ses 180 ch, correspond mieux au caractère de la V50. Mais en raison de son couple beaucoup plus élevé, il n’est pas proposé avec la boîte Powershift. Par contre, nous avons apprécié la consommation modérée du 2 litres. Et surtout le haut niveau de sécurité de la V50, dont l’équipement de série comprend ABS, ESP, assistance au freinage d’urgence et appuie-tête actifs. Le cockpit du break Volvo est très

La Volvo V50 est dotée en série de nombreux équipements de sécurité.

plaisant aussi. Très accueillant et moderne, il relègue aux oubliettes les planches de bord anguleuses et dépouillées des anciennes Volvo. Le système de navigation proposé avec le niveau de finition «Summum» se commande au moyen de touches placées derrière le volant. A moins d’y être habitué, ce n’est pas très pratique. Heureusement, une télécommande permet aussi aux passagers d’effectuer la programmation du GPS. En résumé, la Volvo V50 est une voiture très moderne et chic, à l’intérieur comme à l’extérieur. Le 2 litres diesel manque un peu de souffle, mais c’est actuellement la seule motorisation permettant de profiter de la nouvelle boîte de vitesses Powershift. Herbie Schmidt Photo Oliver Lang

FICHE TECHNIQUE

Volvo V50 2.0 D Powershift Summum Moteur/transmission: moteur 4 cylindres turbodiesel, 1997 cm3, 136 ch, boîte 6 vitesses à double embrayage, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 9,7 s, pointe 205 km/h. Dimensions: L x l x h = 4,52 x 1,77 x 1,46 m, coffre 417-1307 l. Poids: 1495 kg. Consommation: 7,0 l/100 km (essai), 6,0 l/100 km (usine). Etiquette énergie B, émission de CO2 159 g/km. Prix: 58 480 francs, prix de base (Volvo V50 1.6, 100 ch) 32 700 francs.

Une voiture très chic, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.


Vacances

Entreprises

RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

Achetons

www.ppp.ch

Tél. 021 614 77 17 Annonce gratuite

MEGÈVE / FR

4 pces avec cheminée pour 7 à 9 pers. au pied des pistes + garage. www.michelwolfsa.ch – 032 721 44 00

à domicile bijoux, tout or pour la fonte, montres Rolex, argenterie, tableaux, violon, violoncelle au meilleur prix.

M. Braun, Tel. 079/624 03 45

Attention

achat, autos, autobus, camionnettes, même accidentées, kilométrage sans importance, paiement cash, déplacement gratuit. Tel. 079/449 37 37 ou 021/965 37 37

#$( -&$('!01( (&+ /.+2!1(01* %01'.)'$3,10&("

CCP 10-26487-1

LE CHÂTEAU DE CONSTANTINE maison de vacances et convalescence accueille dames et couples de 8 jours à plusieurs mois. De Fr. 90.– à 118.– / jour, pension complète 026 677 13 18 C. Lambert dir.

L’offre de la semaine:

L’automne vous accueille avec notre offre

« BienBien-être » dès CHF 300.300.- par personne

Menu dégustation, massage et prestations de qualité.

1003 Lausanne T 021 729 99 20 www.parkinson.ch CCP 80-7856-2

n o l a s mieuxdu vivre

14 - 16 RUM O F rg Fribou

008 nov. 2

Bien dans sa tête, bien dans son corps et respectueux de la Terre !

www.mieux,vivre.ch

Route de France 8 1348 Le Brassus info@hotel-horlogers.ch

informations & réservations

Tel. 021 845 0 845 Fax. 021 845 0 846 www.hotel-horlogers.ch

La semence n’a de portée que par la volée du semeur. Envie d’informations plus intéressantes? Lisez www.migrosmagazine.ch

.

Action Valable du 11.11. au 24.11.2008 Jusqu'à épuisement du stock

780

au lieu de 9.80

o.b.® Flexia™ Normal le lot de 2 paquets de 16 o.b.

Découvrez o.b.® Flexia™, le seul tampon muni d'ailettes flexibles Soft Folds™ : Pour une meilleure protection*.

7

80

au lieu de 9.80

o.b.® Flexia™ Super le lot de 2 paquets de 16 o.b.

*Testée par des femmes ayant souvent un problème de fuites

www.ob-flexia.com

8

90

au lieu de 12.45

o.b.® Normal paquet de 56 o.b.

890

au lieu de 10.70

o.b. Super paquet de 48 o.b. ®

o.b. est en vente à votre Migros


mots f léchés | 83

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

RUDE BERGER BELGE

TYPIQUE POMÉLO

A gagner 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

BRAVADE

GÉNOIS

CACATOÈS

LYCÉE

VER BLANC

TON DE DO

SAILLIE DE CORNICHE NONNE

1 DIMINUTION AGENDAS

6 TESSON

8

Comment participer:

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 16 novembre 2008, à 18 heures.

GAINE

ICI VOLCAN ACTIF

POTENTILLE

4 ARME

ESPION ROYAL ÉMÉCHÉ

FRUSTRA AFFLUENT DU RHIN CONCEPT

3 BAIE DU JAPON RADIUS

SUR UN DIPLÔME TAUDIS

RAISINS

5 DE MER

* D * M * Z * T V E R I F I C A * B A D I G E O S A L I S S E N que * R E * Qu’est-ce ça donne? A B U S * O S E S U E R * I S E I L * I * L I N * E * I R E D E S C E N * T E S L A * D E T E * I L L U * E S O P E * S Velouté de carottes avec cœur de pesto? Cupcakes aux carottes? Dans Cuisine de Saison, vous trouvez des recettes pour tous les goûts. www.saison.ch.

LE BON GOÛT EST TOUJOURS DE SAISON.

* T N T * D * R * I * D O S A

V I N * N O N I N S C R I T *

* O E D I P E * O B * A G R A

E N R O L E E S * A L I T E S

Solution Problème n° 45 Mot: ostentatoire

7 POINTA NID-DEPOULE

TÉZIGUE DANS PEU DE TEMPS

COPIE CONFORME

ALORS

CRACK

TITANE

BRUIT MŒURS

9

Gagnants Mots fléchés n° 44 Stefano Bertolazzi, Monthey (VS); MarieLaure Luescher, Vufflens-la-Ville (VD); Francine Hartwig, Vevey (VD); Fabrice Friche, Vicques (JU); Gabriel Filliez, Bramois (VS).

11

VIEUX OUI

BON À RIEN

TROIS FOIS

CHÊNES

10

ENFIN

INTERJECTION

SOUCI

ABER

LARGEUR D’UNE ÉTOFFE

2

12 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 581 000 (REMP, MACH Basic 2008-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Yvonne Corrao, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.), Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno

Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, De Franco Verena, Silvia Frick, Alexandra Gatto, Yves Golaz, Adrian Holzer, Janina Krampera, Janine Meyer,

Marcellina Moella, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Sonia Siciliano, Steinmann Jasmine, Marc Suter, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Éditeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

COMMANDEZ NOTRE CALENDRIER 2009 Pour tout renseignement: Le Petit Ami des Animaux Case postale 57 2003 Neuchâtel

DEMANDEZ UN NUMÉRO GRATUIT Tél. 032 731 33 14 E-mail: info@paa.ch

Le Petit Ami des Animaux ne coûte que CHF 25.– par année (10 numéros)

ABONNEZ-VOUS ! www.paa.ch


84

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

M-CUMULUS

INFOLINE 0848 85 0848 Appels depuis la Suisse Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min) 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger +41 44 444 88 44 Lu–Ve 8–19 h Sa 8–16 h Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

Actuel: Vacances Migros

Farniente avec M-CUMULUS

COLLECTIONNEZ DES POINTS Restaurants Migros, Gourmessa Migros, Migros France

(certaines prestations)

Envie de vacances mais pas de passer une multitude de destinations, d’hôtels et d’offres au peigne fin? Alors www.migros-vacances.ch est la bonne adresse. Vacances Migros, la marque de voyages de M-Travel Switzerland, propose depuis début septembre une sélection réduite, mais affinée, d’arrangements balnéaires, de circuits ou de croisières. Le site Internet du voyagiste est désormais encore plus convivial et le deuxième tirage du catalogue d’hiver est également disponible. Alors, à vos souris, car tous ces prix avantageux incluent la totalité des prestations et aucun supplément ne se cache derrière ces offres! Vous pouvez réserver en ligne ou en composant le numéro gratuit 0800 888815. Profiter encore davantage avec M...Mastercard Réserver ses vacances auprès de Vacances Migros est doublement intéressant puisque vous recevez un point

www.m-mastercard.ch

CUMULUS par franc dépensé sur le montant total de la facture. En réglant avec la carte M...Mastercard, vous recevez un point CUMULUS par deux francs. Si vous dépensez par exemple 1000 francs, vous serez crédités de 1500 points CUMULUS. Les personnes n’ayant pas encore la M...Mastercard reçoivent automatiquement une demande de carte avec la confirmation de leur réservation. Après acceptation de son dossier, le client reçoit un bonus de départ attrayant de 3000 points CUMULUS. Cette offre exclusive destinée aux clients de Vacances Migros est valable jusqu’au 31 mai 2009. Vous pouvez faire votre demande de carte dès à présent sur www.migros-vacances.ch. Ayez votre carte CUMULUS à portée de main chaque fois que vous faites une réservation car le crédit ultérieur de points n’est plus possible pour des raisons techniques. S’ils réservent au moins une semaine de vacances d’ici au 30.11, les plus rapides recevront une carte-cadeau de 100 francs pour chaque adulte et chaque enfant.


OFFRES

Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

TICKETPORTAL

85

Exclusif pour les participants CUMULUS Fr. 10.– de rabais pour les matchs des 6 et 9 décembre à Genève.

Genève-Servette Hockey Club Le Genève-Servette Hockey Club est devenu en quelques années le club sportif incontournable de la région genevoise, ses performances sur la glace et son récent titre de vice-champion de Suisse 2008 en attestent. Chaque match aux Vernets est vécu comme une fête par plus de 5300 spectateurs en moyenne. Alors vous aussi, venez faire le plein d’émotions et partager une soirée au rythme des exploits des Aigles.

Offre valable pour les matchs des 6 et 9.12, Patinoire des Vernets, dans les secteurs suivants: Secteur Argent (place numérotée): Fr. 35.– au lieu de 45.– Secteur Bronze (place numérotée): Fr. 20.– au lieu de 30.– Secteur Parterre (place non numérotée): Fr. 10.– au lieu de 20.–

AVANTAGE CUMULUS

10.–

Offre disponible sur www.ticketportal.com, au numéro 0900 101 102 (Fr. 0.99/min), dans les succursales Hotelplan et les gares CFF sur indication de votre numéro CUMULUS.

d e

Offre valable jusqu’à épuisement du stock. Non cumulable avec d‘autres réductions. Taxe de vente anticipée en sus.

MIGROL: PROFITEZ 2 FOIS!

JOUER ET DORMIR Le transat Do Re Mi de Chicco avec sa barre de jeux permet à votre enfant de jouer en sécurité. Les mélodies et les lumières aident bébé à jouer avec les figures. Des vibrations délicates le bercent pour l’endormir. Fonctionne avec trois piles de type AAA et une pile de type D (piles vendues séparément), Fr. 49.90 au lieu de Fr. 59.90

AVANTAGE CUMULUS

AVANTAGE CUMULUS

2%

r a b a i s

40.–

d e

r a b a i s

* Commandes: téléphone 0844 000 000 (tarif normal de communication) ou sur www.migrol.ch en indiquant votre numéro CUMULUS.

Achat minimal: Fr. 59.90 Valable du 11.11 au 24.11.2008

10.–

VALEUR CHF

Offre 2: révision de citerne* Les clients privés bénéficient d’un rabais de 40 francs par commande de révision de citerne. Valable pour les nouvelles commandes du 10 au 19 novembre 2008.

Offre 1: carburant Profitez du 10 au 23 novembre 2008 d’un rabais de 2% sur le carburant (excepté le gaz naturel) sur le prix actuel à la pompe. Présentez simplement votre carte CUMULUS. Offre valable dans les stations avec shop pendant les heures d’ouverture de la boutique. Non cumulable avec d’autres rabais et réductions. Profitez également de points de bonus CUMULUS à l’achat de carburant Migrol et sur vos courses dans un shop Migrol. Offre et points de bonus CUMULUS non valables pour la Migrol Company Card.

d e

r a b a i s

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse sur présentation de la carte CUMULUS. Seul 1 coupon de rabais par offre sera accepté.

Transat Do Re Mi Chicco


86 | Migros Magazine 46, 10 novembre 2008

«Champion» compte triple

Le jeune Neuchâtelois Kévin Méng (14 ans) est monté sur la plus haute marche du podium «cadet» lors des derniers championnats du monde de Scrabble francophone à Dakar. Chapeau!

B

KOJYIW. Cette suite de lettres filerait forcément une bonne migraine à un scrabbleur lambda. A moins bien sûr de faire pareil que Bart le génie, le héros de la série Les Simpson, qui a posé au culot KWYJIBO, prétendant ensuite que ce terme fantaisiste désignait une «espèce de singe maladroit et chauve d’Amérique du Nord, sans menton.» Un tel tirage, en revanche, stimulerait sans nul doute les neurones hyperactifs de Kévin Méng, le champion du monde «cadet» de Scrabble francophone 2008. «J’aime la diversité de ce jeu. Aucune partie ne ressemble aux autres. Et son but, qui est de faire un maximum de points et non pas le plus beau mot, correspond bien à mon esprit mathématique.» Eh oui, vous avez bien lu, il faut être plus matheux que lettreux pour briller dans ce sport cérébral inventé, il y a une septantaine d’années, par un architecte new-yorkais au chômage! Ce qui n’empêche pas le jeune Neuchâtelois de potasser régulièrement L’Officiel du jeu Scrabble (son exemplaire est tout fripé!), un pavé de 800 pages recensant tous les mots autorisés – plus de 60 000 – par les instances internationales. «Mais comme lire le dictionnaire ne me passionne pas vraiment, je préfère jouer sur l’ordinateur.» Un entraînement solitaire d’une heure quotidienne, en moyenne. Parfois plus. Et cette formule s’avère payante puisque Kévin Méng, qui collectionne déjà les titres nationaux (2006, 2007 et 2008), vient donc de remporter les derniers cham-

Kévin Méng est revenu à Marin avec ce joli trophée sous le bras.

2006 («Je me souviens d’avoir placé le mot Uzbek et j’en étais très content.») et la remporte dans sa catégorie d’alors, les benjamins. «En fait, j’ai gagné ce titre sans savoir que je participais aux championnats suisses.» Rires.

Un fort en maths modeste

pionnats du monde de Scrabble francophone, chez les cadets. C’était l’été dernier à Dakar, un mois à peine avant son 14e anniversaire. «Je visais un podium et c’était déjà un sacré objectif.» Ce succès, il le doit, selon lui, à un coup de pouce du destin: «On séjournait dans de mauvaises conditions. L’hygiène laissait un peu à désirer et quelques très bons concurrents sont tombés malades. Les circonstances étaient favorables…» Après un petit temps de réflexion, il admet tout de même avoir «super bien joué»!

A la chasse aux cafards la nuit Fier de son exploit, ce teenager est revenu chez lui, à Marin, avec un joli trophée sous le bras («On ne peut pas gagner sa vie au Scrabble») et également avec des sou-

venirs plein la tête («L’ambiance entre joueurs était excellente.»). La nuit, il se marrait avec ses potes et chassait les cafards. Le jour, sous une énorme tente et en compagnie de plus de 200 autres compétiteurs, il se concentrait devant sa grille de 225 cases, cherchant à trouver, à chaque coup, la meilleure solution en un minimum de temps. Le sociétaire du club «La Croisée-Val-de-Ruz» a brillé au Sénégal et pourtant il ne jongle pas avec les 102 lettres de ce jeu depuis bien longtemps… «Quand j’étais petit, je jouais de temps en temps avec mes parents. » Et puis, un jour, il s’est inscrit au concours des écoles qu’organise, chaque année, la Fédération suisse de Scrabble. «Sans ambition particulière, juste pour participer.» Il est retenu, dispute la finale nationale

Fort en maths, possédant du vocabulaire, patient, concentré, motivé… Avec de telles qualités, le scrabbleur Kévin Méng figure sans surprise parmi les bons élèves, ceux que l’on s’amuse à chambrer dans les préaux d’école secondaire. «Certains se moquaient de moi parce qu’ils considéraient que le Scrabble était un jeu de vieux. Ils me surnommaient «Scrabbleman»! Mais ce n’était pas bien méchant.» Ses nouveaux co-disciples du lycée le laissent heureusement en paix. «De toute façon, la plupart d’entre eux ignorent que je suis champion du monde.» Cet adolescent ressemble à tous les garçons de son âge. Il n’a rien de la caricature de l’intellectuel type, genre grand duduche, mal dans sa peau, le nez chaussé de lunettes tristes. Lui, il est plutôt souriant, baraqué («Je fais du tennis et du minigolf.»), bien dans ses baskets. «Je ne me prends pas la tête.» Sauf quand il le faut, comme ce sera le cas l’été prochain à Mons, en Belgique. «Je suis qualifié d’office pour ces championnats du monde. J’essaierai de conserver mon titre, mais ce sera très, très difficile.» Et modeste avec ça! Alain Portner Photos Nicolas Coulomb


réussite KÉVIN MÉNG| 87

Avant Dakar, Kévin Méng avait déjà remporté trois titres nationaux.


MGB www.migros.ch

«Dans le bain, j’aime la compagnie de mes canards.»

«À table, celle de mon yaourt préféré.» Whitney Toyloy, Miss Suisse 2008

Léger: un plaisir sans remords.


Migros Magazin 46 2008 f AA