Issuu on Google+

RÉCIT 14

En Suisse romande, l’immobilier de luxe ne connaît pas la crise. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

AUX FOURNEAUX 62

Photos Christophe Chammartin-Rezo.ch / luxury-places.com

Manuella au grand cœur

Marraine de Terre des hommes, Manuella Maury prépare une nouvelle émission sur la TSR. ACTUALITÉ MIGROS 36

Bischofszell souffle cent bougies. EN MAGASIN 50

Concours Miss Suisse: de magnifiques prix à gagner.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

NO 36, 31 AOÛT 2009


À LA CHASSE AUX PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

s L’automne est à no la portes et à Migros, saison de la chasse urest ouverte. Les go ont mands n’y trouver civet du t en em pas seul i de de cerf, mais auss les. el ic rm ve délicieux ! Bon appétit

3.70

Sauce aux morilles Bon Chef en sachet, 28 g

3.–

au lieu de 3.80

Bolets séchés 30 g

3.70 Compote d’airelles M-Classic 330 g

2.20

Chou rouge 500 g

9.20

au lieu de 11.50

Morilles séchées 20 g


BONNES CHOSES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

12.90

Civet de chevreuil cuit, 350 g

3.–

Spätzli aux œufs Anna’s Best 500 g

12.50

au lieu de 17.90

6.10

Escalopes de chevreuil importées, les 100 g

Civet de cerf cuit, 600 g

4.10

Champignons de Paris émincés 250 g

11.90

Râpe à spätzli en inox

4.20

Escalopes de cerf importées, les 100 g

3.90

Brosse à champignons


4 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

ÉDITORIAL Joël Guillet, rédacteur en chef

Maisons de rêve

Helvetissimo: c’est une revue qui ne ressemble que peu à

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

«Migros Magazine»! Sur son magnifique papier glacé, elle égrappe numéro après numéro les belles propriétés de ce coin de pays. A vendre: des demeures somptueuses. Au minimum un demi-hectare de terrain pour 400 ou 500 mètres carrés habitables. Souvent avec vue sur le lac, jardin arboré, piscine, jacuzzi. On pense tout de suite que seuls Schumacher, Aznavour ou Collins peuvent se les offrir – quand ils ne se les font construire et aménager... Erreur! Les maisons de maître ne sont pas l’apanage des vedettes du showbiz et de la Formule 1. Interrogés par notre journaliste Pierre Léderrey (lire son reportage en p. 14), les courtiers spécialisés dans le haut de gamme immobilier jurent leurs grands dieux que leurs clients ne sont pas ceux que l’on voit dans les gazettes. Plutôt des gens comme vous et moi: discrets, très discrets. Quoique fortunés, très fortunés… La crise? Les vendeurs de résidences cossues l’entraper-

çoivent à peine. Si quelques gentilhommières entre 20 et 30 millions peinent à trouver preneur, celles entre 8 et 15 millions sont toujours activement recherchées. Elles font l’objet de davantage de marchandages et d’expertises que par le passé. Mais elles plaisent grâce à leur emplacement, leurs matériaux, leurs finitions. En ces temps économiquement troublés, elles représentent surtout un excellent investissement.

Quand bien même les célèbres propriétés de la Ve Avenue,

à New York, ou des Kensington Palace Gardens, à Londres, ont perdu de 10 à 20% de leur valeur ces douze derniers mois, l’immobilier lémanique se porte comme un charme. Il est vrai qu’il n’offre pas seulement un catalogue de prestigieuses bâtisses. Mais aussi des facilités de communication, une qualité de vie, une discrétion, voire quelques avantages fiscaux...

joel.guillet@migrosmagazine.ch

RÉUSSITE 86 Courses à pied, triathlons, la Vaudoise Maya Chollet enchaîne avec succès les compétitions. Rencontre avec une passionnée avant sa participation au championnat du monde de course de montagne.


CETTE SEMAINE

|5

ENTRETIEN 30

RÉCITS 22

Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste-réanimateur, est convaincu qu’il existe une forme de vie après la mort et s’en explique.

La Suisse se trouve dans le peloton de tête du nombre d’inventions par habitant. Mais qui sont ces créateurs? Rencontre avec deux d’entre eux, dont Daniel Schmidt.

Photos Xavier Voirol-Strates / Julien Gregorio / Anita Schlaefli

RÉCITS

VIE PRATIQUE 77 Yannick et Steve Barthe ont conçu un hélicoptère télécommandé qui permet de traquer les fuites thermiques d’un bâtiment. Explications.

RÉCIT 14 Immobilier: sur l’arc lémanique, les courtiers en demeures de luxe ne connaissent pas la crise. Explications d’un phénomène. PSYCHOLOGIE 18 Gaffe ridicule ou remords éternel: des personnalités romandes racontent leurs plus grandes hontes. INNOVATIONS 24 Velcro, trottinette pliable ou cube Maggi, de nombreuses inventions suisses ont changé le monde.

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON 29

ENTRETIEN JEAN-JACQUES CHARBONIER 30

ACTUALITÉ MIGROS ANNIVERSAIRE 36 Bischofszell Produits alimentaires SA fête son centième anniversaire cette année. Récit d’un succès.

EN MAGASIN ALIMENTATION 40 Chasse: l’heure est enfin venue de déguster du délicat gibier.

MISS SUISSE 50 La plus belle des Helvètes sera élue le 26 septembre. Et vous, quelle est votre préférée? M-CLASSIC 60 Découvrez de délicieux aliments pour chiens et chats.

AUX FOURNEAUX MANUELLA MAURY 62

VOTRE RÉGION VOTRE COOPÉRATIVE RÉGIONALE 67

VIE PRATIQUE HI-TECH 72 On m’a volé mon identité, sur internet. Que faire? VIE AMOUREUSE 74 Entretenir la flamme dans son couple: conseils de spécialistes. PERTES THERMIQUES 77 Le Cinecopter, l’invention géniale de deux frères jurassiens.

SERVICES MIGROS FLASH 7 VOUS ET NOUS 9 TEMPS PRÉSENTS 12 VOYAGE LECTEURS 82 MOTS FLÉCHÉS / IMPRESSUM 85

RÉUSSITE MAYA CHOLLET 86

Publicité

302.-

Break wellness ° ° ° °

2 nuits avec service hôtelier Logement en studio ou appartement Entrée libre aux bains thermaux 1 massage 25 minutes

° ° ° °

1 hydromassage 1 composition du corps Accès au sauna/fitness Peignoir et sandales en prêt

i che à jeud - de diman

-

Ovronnaz / VS - 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch


Prix minimes. Qualité maximale. Maintenant

1699.–

Images tirées du DVD «The Tale of Despereaux» © 2007 Universal Studios. All Rights Reserved.

Avant

Téléviseur LCD KDL-40W5500

102 cm 16:9, luminosité 450 cd/m2, contraste 2000:1, temps de réponse 8 ms, résolution Full HD (1920 x 1080), syntoniseurs TNT et HDTV intégrés, Bravia Engine, fonction réseau DLNA, True Cinema 24p, mode photo USB, prises: 4 HDMI, USB, PC, Ethernet, composantes, A/V, casque et 2 péritel / 7702.531

1799.–

Technologie 100 Hz

Appareil avec diagonale 102 cm et technologie 200 Hz: KDL-40Z4500 Fr. 1999.– au lieu de Fr. 2399.– / 7702.501

2 10

Ordin Ordinateur portable 693 Aspire 6930G-654G32Bn

Int ® Core™ 2 Duo T6500, Processeur Intel RAM 4 Go, disque dur 320 Go, webc webcam, puce graphique ATI Radeo Radeon 4570-512Mo, Windows Vista Ho Home Premium / 7970.625

cm

949.–

" 16

Blu-ray ROM

Maintenant

299.– Avant

229.–

349.–

Zoom optique 10 x

Appareil photo numérique compact H20

10,1 mégapixels, objectif de précision Carl Zeiss, écran 3", stabilisateur d’image optique, jusqu’à ISO 3200, mode HD Movie, reconnaissance des visages, processeur BIONZ / 7933.264

Les offres sont valables du 1.9 au 14.9.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Stabilisateur d’image optique

Appareil photo numérique W220

12,1 mégapixels, écran couleur 2,7", zoom optique 4 x, objectif Carl Zeiss 30 mm, reconnaissance intelligente des motifs, processeur BIONZ / 7933.262 Egalement disponible en noir / 7933.263


MIGROS FLASH

Migros Magazine 36, 31 août 2009

Record de soif

|7

La canicule a provoqué des records de chaleur. Mais pas seulement! Aproz, la marque Migros, a elle aussi ressenti les effets des températures tropicales. Durant de telles périodes, elle vend jusqu’à 40% de boissons en plus. Ainsi, chaque Suisse a bu lors de la dernière semaine de canicule 0,65 litre d’eau minérale Aproz, ce qui équivaut au chargement de 185 wagons CFF! Testez également le tout nouveau jeu en ligne Aproz. Gagnez de nombreux prix! www. migros.ch/ aproz

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

Double snack

Les improvisations nocturnes donnent naissance à des en-cas délicieux comme le club sandwich. Selon la légende, il aurait été inventé par un noctambule affamé, qui aurait examiné le gardemanger et marié du poulet froid, du lard et de la verdure entre des tranches de pain grillées. C’est ainsi que les restes se laissent le mieux savourer: entre deux fines tranches de toast!

Du lard ou du fromage? A compter du mardi 1er septembre, Migros baisse successivement les prix de plus de 90 fromages suisses et étrangers, parmi lesquels la mozzarella et les fromages à pâte mi-dure comme le tilsit ou le fromage à raclette. Ces produits seront vendus moins cher pour répercuter la chute du prix des matières premières. C’est aussi la raison pour laquelle Migros revoit à la baisse le prix du lard (lard fumé, lard à cuire et pancetta). Plus de 50 articles sont concernés, des labels Bio et TerraSuisse jusqu’aux grandes marques telles que Malbuner, Rapelli et les produits de montagne Heidi. Cette baisse sera effective dès le lundi 7 septembre. Fidèle à ses habitudes, Migros répercute intégralement la réduction du prix des matières premières sur ses prix de vente.

Fromages

Nouveau prix (Fr. par 100 g)

Ancien prix (Fr. par 100 g)

Baisse en %

Mozzarella Santa Lucia 150 g Galbani Mascarpone 500 g Fondue Tradition 400 g Philadelphia Nature 200 g Tomme rustique 100 g

2.00 6.60 8.50 3.10 1.90

2.10 6.80 8.80 3.20 1.95

4,8 % 2,9 % 3,4 % 3,1 % 2,6 %

Lards

Nouveau prix (Fr. par 100 g)

Ancien prix (Fr. par 100 g)

Baisse en %

Terra Suisse - lard à cuire par pièce Swiss Bacon - lard pour le petit-déjeuner Rapelli - Pancetta en tranches Malbuner - lard paysan en tranches Lard maigre salé, par pièce Terra Suisse - lard pour barbecue, par pièce

2.20 2.40 3.45 4.65 1.65 2.85

2.55 2.65 3.90 5.10 1.90 3.10

13,7 % 9,4 % 11,5 % 8,8 % 13,2 % 8,1 %


PETITE PAUSE BIEN MÉRITÉE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

e de Dégustez une tass ns da d au café bien ch notes x au une ambiance r pa e exotiques grâc pi m exemple aux co , lations Latina café tre disponibles dans vo ou sur magasin Ex Libris www.exlibris.ch.

4.50

Infusion Sleep Bona Dea 15 sachets

5.10 5.90 au lieu de

Tous les cafés en sachet de 500 g –.80 de réduction p. ex. café en grains Espresso Classico, 500 g

5.30de 6.10 au lieu

Tous les cafés en sachet de 500 g –.80 de réduction p. ex. café moulu Exquisito, 500 g

6.10

au lieu de 6.90

Tous les cafés en sachet de 500 g –.80 de réduction p. ex. café en grains Caruso Imperiale, 500 g

14.90 Tasses à double paroi soufflées à la bouche, le lot de 2

1.25 Infusion à la menthe bio 20 sachets

49.90

Théière en acier fin, avec filtre, 1,5 l


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 36, 31 août 2009

«J’attends votre prochaine chronique avec impatience» «Migros Magazine» n° 34 du 17 août. A propos de «Impulsions» - L’énigme du ronfleur

«C’est succulent, drôlissime »

Cher Jean Ammann, je vous ai déjà remercié une fois personnellement pour un de vos billets, aujourd’hui je réitère mes remerciements et vous félicite chaleureusement. «L’énigme du ronfleur», c’est succulent, drôlissime… et tellement vrai! J’ai eu du bois scié en réserve pour des années! J’attends votre prochaine chronique avec impatience. Cela fait tant de bien au milieu de toutes les nouvelles calamiteuses qu’on nous assène! Anita Henchoz-Kern,

par e-mail

«Ronfler était important pour survivre»

Jean Ammann se demande pourquoi la sélection naturelle

n’a pas éliminé les ronfleurs. Contrairement à son image du ronfleur au milieu de la savane, cet attribut des hommes était important pour survivre: ce «bruit» d’un dormeur à l’époque de la pierre chassait les animaux sauvages de la caverne. Jean-Pierre Oppliger, Hilterfingen

«Migros Magazine» n° 34 du 17 août. A propos de l’article «L’intelligence, ça s’apprend!»

«J’avoue mon incrédulité»

Enseignant à l’école secondaire, je me permets de réagir à l’article «L’intelligence, ça s’apprend!» Dans cet article, par ailleurs pas inintéressant, la psychologue Claudia Jankech soutient que l’école publique ne fait plus de vrai travail d’apprentissage. Selon elle, «il n’y a plus beaucoup d’explications à l’école. Les enfants doivent se débrouiller tout seuls (sic).» Je dois avouer mon incrédulité

devant de telles affirmations, et me permets d’inviter Mme Jankech, et toute personne intéressée, à assister à une leçon, à quelque degré que ce soit, pour voir ce qu’il en est en réalité (…). Il est de bon ton, pour certains politiciens, de critiquer l’école publique, sans connaître réellement la réalité du terrain. Voir qu’il en est de même chez certains psychologues me navre quelque peu.

Bertrand de Rham, Par e-mail

«Migros Magazine» n° 34 du 17 août. A propos de l’article «Ils ont 20 ans et montent leur boîte»

«Je trouve cela un peu facile»

«Celui qui a envie de bosser trouve du boulot. Surtout dans un domaine artisanal.» Je trouve cela un peu facile à dire. La restauration de voitures anciennes est un milieu que je ne connais certes pas très bien, mais il me semble

|9

Anita Henchoz-Kern

que c’est un domaine qui n’est pas saturé et vous n’avez donc peut-être pas à vous soucier des concurrents. De plus, vous restaurez une création déjà faite, et n’avez donc pas besoin de faire preuve d’originalité ou chercher de nouvelles idées. Bravo tout de même pour votre entreprise et bonne chance avec le suisse allemand! S. Stride, par e-mail

«Migros Magazine» n° 33 du 10 août. A propos de l’article «Des réserves en cas de besoin»

«Deux kilos de sucre, un non-sens!»

Pourquoi faudrait-il garder en réserve autant de sucre que de riz ou de pâtes? Cela est un nonsens, surtout dans le monde d’aujourd’hui où les nutritionnistes nous somment de manger moins salé, moins sucré et moins gras! Il serait judicieux à mon avis de remplacer le

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

Publicité

Flashez sur le prix des grandes photos! port: les frais de Economisez mévos photos nu commandez dans es z-l e et retire riques en lign Migros. votre magasin

Commandez 100 photos numériques au grand format 13 cm du 25 août au 21 septembre 2009 et économisez 50%*! Commandez le livre photo CEWE à partir de Fr. 9.95 déjà. Un prix sensationnel.

Mon meilleur ami

100 ph otos au

format mainten

13 cm

ant Fr. 29.95* avant F r.

* Excepté les mélanges de formats. Le tarif normal de Fr. 0.60 est facturé jusqu’à la 99e photo et à partir de la 101e photo. Vous trouverez de plus amples informations sur www.migros.ch

60.–

PHOTO SERVICE


Le 1er peeling* anti-points noirs, efficace aussi sur les marques. Consultez PureActive.

10 |

VOUS ET NOUS

deuxième kilo de sucre par du café et du thé. Des biscuits aussi et des cakes à longue conservation. (…)

Rosemary Wells-Marie, Genève

«Migros Magazine» n° 32 du 3 août. A propos du courrier paru dans la rubrique «Vous et nous»

«Le fanatisme n’est pas la faute de l’Eglise»

NOUVEAU

GARNIER

PUREACTIVE PEELING

(…) Je pense que dans sa lettre, votre lecteur met tous les œufs dans le même panier en disant qu’il faut tourner le dos à toutes les religions. Je suis en accord avec lui sur un seul point: la croyance est personnelle. Mais concernant le rôle de l’Eglise, je ne suis absolument pas d’accord avec lui. Il y aura toujours des fanatiques dans toutes les religions, mais ce n’est pas la faute de l’Eglise (…). On ne peut pas dire que tourner le dos à l’Eglise est une solution. Il y a peu de temps, j’ai perdu un membre de ma famille et le pasteur nous a beaucoup aidés dans notre deuil, sans l’Eglise, qui offrirait un accompagnement dans les moments douloureux? C’est précisément le fait de tout renier, d’avoir des idées très entières qui donne naissance au fanatisme (…). D’autre part, de dire qu’aucune religion n’est crédible me paraît très grave. Personne ne sait quelle est la Vérité, mais une chose est certaine, si l’on sait observer notre planète, on peut se poser quand même la question? Comment tout cela est-il possible? (…)

Viviane Bourquin, par e-mail

«Migros Magazine» n° 35 du 24 août. A propos de l’entretien avec Philippe Perrenoud *de Garnier.

«Enfin une analyse intelligente!» Garnier est en vente à votre Migros

Ces quelques lignes pour vous remercier d’avoir fait paraître votre entretien avec Philippe

Perrenoud (…). Enfin une analyse fine, intelligente et appropriée de l’école, qui fournit une perspective plus éclairante de la situation et du rôle de l’école que les récriminations et jérémiades du temps sur l’importance des notes et des hiérarchies dont quelques idéologues nous abreuvent... Jacques Diezi, par e-mail

«Migros Magazine» n° 32 du 3 août. A propos de «Impulsions» - Un peu de tenue!

«La différence entre presque nu et habillé est nulle»

La baronne de Rothschild a absolument raison. L’aspect de ces personnes si mal habillées, ou presque pas habillées, des hommes sans chemise et mal rasés, est fort désagréable à voir. La différence entre être presque nu ou habillé très légèrement est nulle lorsqu’il fait très chaud, mais en ce qui concerne l’aspect, la différence est énorme. Genève est une ville qui abrite toutes les organisations internationales et mérite mieux. (…) Cecilia Bern par e-mail

«Migros Magazine» n° 34 du 17 août. A propos de l’article «Le lac des Dix, enfant de nature et d’industrie».

«Le barrage de la Grande-Dixence a estropié le paysage!» Comment André Nendaz ose-t-il dire que le barrage de la GrandeDixence n’a rien gâché alors qu’il a estropié le magnifique paysage de cette vallée. A-t-il vu ce paysage avant la construction du barrage? Sûrement pas! Ce barrage est épouvantable et beaucoup trop grand, un lac de barrage n’a jamais la beauté d’un lac naturel. Bien des personnes m’ont dit ne plus jamais y retourner et moi non plus d’ailleurs! Odile Molly, par e-mail


MGB www.migros.ch

CLIMAT COMPATIBLE

Ce symbole est la garantie d’émissions de CO 2 réduites durant la production de produits courants tels les produits de lessive ou le papier ménage. À Migros, acheter des produits éco-compatibles, dotés du label «approved by climatop», devient un jeu d’enfant. Les champions des émissions de CO 2 réduites sont facilement repérables et sont soumis à un contrôle indépendant effectué par Climatop. Plus d’infos sur la protection du climat sur migros.ch Migros – distributeur le plus soucieux de développement durable au monde.


12 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

SUR LE VIF

Médias Nord-Sud : l’échange jusqu’au bout Lundi prochain débute à Genève la 25 e édition de ce qui se nomme depuis 2008 le Forum international médias Nord-Sud. Mise en perspective avec Jean-Philippe Rapp, l’un des créateurs et actuel directeur de la célèbre manifestation. Au milieu d’une pléthore d’événements consacrés aux échanges avec le Sud, quelle originalité propose le Forum? Sa perspective même, avec des médias (SSR et «L’Hebdo», notamment) conçus comme de véritables partenaires. Et puis des spécialistes réunis autour d’une problématique majeure, la crise alimentaire mondiale pour cette 25e édition. La nouvelle formule pousse la logique de l’échange jusqu’au bout, avec une année à Genève, la suivante à l’étranger. Ce sera sans doute le Burkina Faso en 2010, autour de cette même problématique de la faim. Quel public visez-vous? A la fois des jeunes, puisque nous sollicitons des classes, et les

institutions concernées comme l’ONU et les multiples ONG présentes dans la région. Les soirées, elles, accueillent un public assez large. Votre liste d’invités et de documentaires en compétition impressionne, mais cela change-t-il le monde? Notre visite en Inde, l’année dernière, a certainement aidé à la compréhension de ce pays parmi certains participants. Par ailleurs, récompenser un réalisateur du Sud lui offre à la fois reconnaissance et protection. Et de manière générale, il s’agit d’un signe fort d’ouverture, ce qui ne peut pas faire de mal pour l’image de la Suisse en ce moment. Non?

Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

Dessin de Chappatte paru dans «NZZ am Sonntag» du 24 août 2009

IMPULSIONS Martina Chyba, journaliste et productrice à la TSR

Chaud politique Moi en été ce que je préfère, c’est la politique. Oui, les politiciens, quand ils sont à la campagne ou en campagne ou les deux, sont quand même plus marrants à regarder que Secret Story. D’abord, il y a les maîtres du monde. A défaut de rouler sur l’or cette année, on roule les mécaniques. A ma gauche (je dis ça par rapport à la carte du monde, par-

ce que politiquement c’est moins facile à situer), à ma gauche donc, Barack Obama, en short de bain, casse la baraque, of course. A ma droite, Vladimir Poutine torse nu en Sibérie, tellement musclé qu’il est devenu, à son corps défendant, une icône gay. Après, il y a nos amis français. Ségo en maillot, Sarko à l’hosto. Ça fait certes moins


TEMPS PRÉSENTS

| 13

MES BONS PLANS par Alain Portner, journaliste

Photo Luke MacGregor / Reuters

A voir: Conte à rebours. Tiré d’une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald, ce film suit les pas hésitants d’un homme à l’horloge interne déréglée: il rajeunit en vieillissant. Avec une Cate Blanchett et un Brad Pitt étincelants. «L’étrange histoire de Benjamin Button» de David Fincher, en DVD.

DANS L’OBJECTIF

bombe atomique, plus province, mais chaque année on a quand même la garantie d’avoir un bout de peau. Après, il y a chez nous. C’est sûr que Pelli à poil, ça paraissait difficile. On avait bon espoir avec Christian Lüscher, ce qui en soi suffisait à justifier sa candidature au Conseil fédéral. Mais voilà, sur la photo à ski nautique, il n’a même pas daigné enlever le haut, alors non… pas de pot. C’est un fait, les nôtres ne se mettent pas à poil si facilement. En revanche, pour des gens qui dégobillent à longueur d’année sur le sensationnalisme des médias et la futilité de la presse people, je trouve que nos chers élus exposent de plus en plus facilement leur intimité. Surtout quand il y a une élection en vue évidemment. On a

eu la moto de Dominique de Buman, le contenu du réfrigérateur de Martine Brunschwig Graf, la sacoche de Pascal Broulis, si on pouvait avoir la salle de bain d’Urs Schwaller ce serait parfait. Et puis je ne sais pas si vous avez remarqué, mais en été il faut absolument faire bouse. En langage poli on dit «terroir» ou «couleur locale». Donc, pas le moindre petit bout de plage des Seychelles, de barquette de sushis ou d’iPhone à l’horizon… Non, tout le monde adooore la vie simple, le lac et la montagne, tout le monde trait les vaches, tout le monde mange du fromage, des pommes de terre et du cervelas et tout le monde porte le bretzon. Ben voyons. On verra le 16 septembre qui portera la culotte. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Les hommes volants

Accrochés à des deltaplanes, à des ballons ou à de drôles d’engins comme cette fausse camionnette de livraison, une cinquantaine de fous volants ont pris part les 22 et 23 août derniers au Worthing International Birdman Competition, dans le sud de l’Angleterre. Le but: parcourir dans les airs la plus longue distance à bord d’engins non mécanisés. Le vainqueur, Steve Elkins, a parcouru 99,86 mètres.

A écouter: Love rösti. Outre-Sarine, les songwriters au féminin poussent comme de la mauvaise herbe. Après la révélation Sophie Hunger, voilà que c’est au tour d’une Bâloise de faire parler d’elle en Suisse romande avec un répertoire sombre et plutôt folk-rock. Anna Aaron, «I’ll dry your tears little murderer», distr. Phontastic. A visiter: L’amour de l’art. Couple en atelier et à la ville, ce tandem tout terrain (peintures, dessins, collages, photos…) roule de concert, mais sur des chemins artistiques parallèles. A l’arrivée, deux univers créatifs à l’image de la vie, à la fois foisonnants et éclectiques. «Lea Lund – Frédéric Pajak», galerie de l’Espace culturel Assens, jusqu’au 4 octobre. A lire: Bédé inspirée. Trois papis papotant talonnent Jésus pour récupérer leurs fils devenus prophètes. L’humour, la petite et la grande histoire encore au rendez-vous du deuxième volet de ce récit initiatique prévu en trois tomes. David Ratte, «Le voyage des pères – Alphée», Ed. Paquet. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


14 | Migros Magazine 36, 3 août 2009

La crise? Pas dans l’immobilier Personnalités médiatiques ou milliardaires discrets, ils continuent d’affluer en masse dans l’arc lémanique, véritable eldorado des grosses fortunes. Etat des lieux à six chiffres et plus.

B

ienvenue dans un monde de luxe, de calme et de volupté. Celui des très grandes fortunes, qui se bousculent toujours autant aujourd’hui pour acheter un objet de prestige dans nos régions les plus cotées. En Suisse romande, le Léman et son panorama idyllique attirent naturellement tous les suffrages. «Une très belle propriété les pieds dans l’eau, par exemple, reste hors catégorie.» Claude Attalah est directeur de SPG Finest Properties, une gérance spécialisée dans le haut de gamme et affiliée au réseau immobilier de la célèbre maison Christie’s. Il l’avoue sans ambages: le somptueux ne souffre guère de la crise et «reste un marché très porteur». Encore faut-il s’entendre sur les termes. Et d’abord en matière pécuniaire. «Le très haut de gamme n’est pas qu’une question de prix, avertit par exemple Claude Attalah. Certes, il faut compter au minimum 5 à 6 millions de francs sur la Riviera vaudoise pour entrer dans nos critères.» Ah oui, quand même. «Cependant, le plus important est ailleurs, avec comme premiers critères la situation, la qualité de construction et les volumes.» On ne parle donc pas ici de villas et leurs cents ou deux cents mètres carrés habitables avec jardin et petit garage. Mais de vastes parcs de dizaines d’hectares entourant des châteaux ou des maisons de maître aux dimensions démesurées.

Un château à plus de 18 millions

C’est le cas du château de Mies, bourgade vaudoise sise entre Penthalaz et l’Ouest lausannois. Tiens, le montant demandé est visible en tous chiffres: 18,8 mil-

lions pour cet «édifice de grande valeur historique», ses 1000 m2 habitables et ses 30 hectares de «prés, champs et forêts». On imagine que les centaines de milliers sont négociables. «Comme pour les objets traditionnels, il n’y a pas vraiment de règle, répond sans rire David Colle, le patron de la bien nommée Luxury Places, la société chargée de la transaction. Certains clients nous laissent davantage de marge de manœuvre que d’autres.»

Montrer patte blanche dans certains cas

Et pour la révélation du prix demandé ou des détails de l’objet? Sur le même site, les informations précises sur un célèbre château dominant le lac de Neuchâtel, connu de tous ceux qui empruntent la route nationale, ne seront accessibles qu’aux intéressés montrant patte blanche. «Là aussi, le propriétaire décide. Comme pour l’ensemble du dossier, notre rôle consiste à le conseiller au plus près de son intérêt, mais aussi de l’évolution du marché selon l’endroit.» Pour sa part, surprise, David Colle préconise en général la transparence. «Sauf cas particuliers, lorsque le client est quelqu’un de célèbre, ou a d’autres bonnes raisons de rester discret. Ou alors lorsque la demeure dépasse les 20 ou 30 millions.» Créée il y a seulement trois ans, avec un siège à Lausanne et un bureau à Genève, Luxury Places a rapidement grappillé de jolies parts de marché dans l’arc lémanique, son petit coin de paradis de prédilection. «Dans le canton de Vaud, notre portefeuille regroupe entre 60 et 70% des objets

David Colle, patron de Luxury Places, pose devant une maison de maître à


RÉCIT ÉCONOMIE

| 15

CH F1

de luxe!

60 00 00 0. –

CH F4 70 00 00 .– Cette maison de maître se situe à Genève, rive droite. Le prix comprend un parc de plus de 12 000 m2.

CH F7 90 00 00 .– Dans les environs de Lausanne, cette propriété de 700 m2 est entourée d’un jardin luxuriant et d’une piscine.

vendre au centre de Lausanne.

du marché, se réjouit David Colle. Un peu moins à Genève, où nous ne nous sommes implantés que récemment.» Sa grande visibilité «tout public» y est-elle pour quelque chose? Son patron s’avère en effet nettement plus «communicant» que bien des concurrents. David Colle préfère évoquer l’excellence d’un service très ciblé, «uniquement concentré sur le haut de gamme, avec également de la location ou de la conciergerie. Nous ne nous occupons pas de l’immobilier traditionnel ou de bureau.» Comme son confrère de SPG, il insiste sur l’importance d’aspects non financiers. Pour ce qui répond aux critères les plus de-

mandés, finitions luxueuses, vue imprenable, importance des volumes et du potentiel, «la demande reste supérieure à l’offre. En revanche, il faut reconnaître que nous avons davantage de biens à vendre que l’année dernière à pareille époque.» Claude Attalah abonde dans ce sens, évoquant «deux dernières années 2007 et 2008 de grosse effervescence, notamment à Verbier qui est désormais devenu un peu plus difficile.» Selon lui, la majorité des demandes se situe entre 8 et 15 millions. «C’est ce qui fonctionne le mieux actuellement. Nous avons pas mal de choses entre 20 et 30 millions, mais ça se vend un peu moins bien. Pour notre part,

notre service VIP se base sur la confidentialité, qui me paraît essentielle. Les grosses fortunes ne veulent pas d’un tourisme immobilier chez eux.» Et lorsqu’on parle à Claude Attalah des ventes très médiatiques des demeures de stars, il sourit en précisant «qu’il existe de toute manière des gens bien plus fortunés ou en tout cas avec des propriétés beaucoup plus onéreuses que les quelques célébrités dont la presse suit les pérégrinations.»

Une pratique nouvelle: le marchandage

Fait nouveau constaté par les deux spécialistes du marché, le luxe n’échappe dé-


DES PLATS PRÊTS EN QUELQUES MINUTES. INUTES.

Ajoutez un peu de ment parmesan fraîche r râpé pour rehausse otto le goût de votre ris au safran.

4.40

Risotto con Zafferano 250 g

6.40

au lieu de 8.10

Risottos Subito en lot de 3* 20% de réduction aux tomates, aux bolets ou à la milanese, p. ex. risotto aux tomates, 3 x 250 g

4.40

Polenta quattro formaggi 250 g

2.70

Pasta all’arrabbiata 160 g

10.–

Assiettes à pâtes LIVING Ø 27 cm

2.10

Spätzli aux œufs 160 g

5.80

Émincé de veau à la zurichoise 170 g

*Offres valables du 1.9 au 7.9 ou jusqu’à épuisement du stock.


RÉCIT ÉCONOMIE

Migros Magazine 36, 3 août 2009

| 17

CH 00 00 .– A Saint-Prex (VD), cette maison de 350 m2 offre une vue sur le Léman.

ces. L’aspect fiscal conserve un fort pouvoir d’attraction. En tout cas tant que le fameux forfait fiscal ne disparaîtra pas, comme ce fut le cas début 2009 à Zurich. Tout comme la qualité de vie de notre coin de pays. «Nous sommes au centre de l’Europe, aéroport et autoroutes sont tout près, détaille Claude Attalah. Notre cadre de vie, la qualité de nos écoles, notre niveau de sécurité restent excellents en comparaison européenne.» On ne s’en plaindra pas: si ce segment ne représente qu’une infime partie du marché, son poids financier n’est de loin pas négligeable.

F8 50 00 00 .–

Pierre Léderrey Photos David Gagnebin-de Bons / arkive.ch et www.luxury-places.com

CH

Reste qu’il ne semble pas y avoir péril en la…demeure: l’optimisme perdure. A court terme en tout cas. «D’une certaine manière, les déboires de la Bourse renforcent le désir d’investir dans la pierre. Simplement les gens veulent faire un placement sûr», estime le directeur de Luxury Pla-

62

Un argument de poids: le forfait fiscal

F3

sormais plus à la négociation. «Les très riches ont aussi perdu de l’argent et comme l’offre a effectivement un peu augmenté, les gens dépensent en fonction de ce qu’ils ont perdu. Ils discutent, marchandent, ce qui n’était pas le cas auparavant. Nous devons travailler davantage pour arriver au même résultat.» Pour sa part, David Colle commence par rappeler que le luxe «implique beaucoup d’intermédiaires». La tractation s’opère le plus souvent par avocat ou agent d’affaires interposé. «Il y a toujours des personnes qui disposent de très gros moyens. Mais ils prennent davantage le temps de comparer, de réfléchir. Certains renoncent au dernier moment. Ou demandent une nouvelle expertise. Nous avons aussi eu un client qui cherchait une maison dans les 15 millions et qui, quelques mois plus tard, a finalement acquis un bien deux fois moins onéreux.»

Cette demeure de neuf pièces se situe à dix minutes de Genève.

Les célèbres et les autres Ce ne sont donc pas forcément les plus belles, mais celles dont on parle le plus. Ainsi, l’ancienne propriété de Michael Schumacher à Vufflens-le-Château (VD), ses 15 pièces et sa vue imprenable. Le septuple champion de F1, qui reprend le volant en cette seconde partie de saison en remplaçant d’exception, cherche à la vendre depuis qu’il s’est fait construire à Gland son domaine avec manège et pieds dans l’eau. Ne trouvant apparemment pas preneur d’après la presse quotidienne, l’endroit a été loué. Le chanteur Charles Aznavour a,

lui, eu davantage de succès en cédant sa maison de Vandœuvres (près de 300 m2) pour 9 millions de francs au bijoutier Alan Mouawad. Après une dizaine de déménagements, l’artiste et son épouse resteront dans la région genevoise mais semblent cette fois viser un appartement. Côté show-business, La Côte eut entre autres les faveurs de Phil Collins, alors que les stars automobiles défilent, après Alain Prost (le quadruple couronné fut établi un temps du côté de Sainte-Croix) et Jean Alesi (à Nyon), on vit l’arrivée de Kimi

Räikkönen, Fernando Alonso, puis plus récemment Lewis Hamilton. Sur les hauteurs, on a beaucoup parlé du luxueux chalet de Johnny à Gstaad, alors que David Coulthard ou Jacques Villeneuve préfèrent depuis longtemps la (relative) discrétion de Villars-sur-Ollon. Du côté des riches encore plus discrets, les Français et les Britanniques affluent, tous comme les richissimes Russes désormais en nombre dans les communes 5 étoiles de la couronne genevoise. Le classement annuel des 300 plus grosses

fortunes de Suisse établi par le magazine «Bilan» compte une bonne dizaine de Russes dont le patrimoine dépasse les 100 millions. Symbole de ce débarquement en force, la résidence du magnat mondial des fertilisants, Viatcheslav Kantor (selon le magazine «Forbes», sa fortune dépasse les 2,5 milliards de francs), actuellement en chantier. Son voisin à Cologny, le fondateur du forum de Davos Klaus Schwab, a bien tenté de s’opposer à la construction de cette villa XXL avec une surface au sol de 1600 m2. En vain.


18 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

Ces grosses et petites hontes de la vie quotidienne

De la gaffe ridicule au remords éternel, en passant par l’humiliation publique ou le méchant complexe, le sentiment de honte nous guettee à chaque coin de rue. Récits et explications.

C’

était sur l’île de Kos, la nuit, sur un trottoir. Après une longue série de «Cuba-libre» dégustés dans un bar, Geneviève, 33 ans, libraire lausannoise en goguette avec deux copines, découvre une contravention sur le pare-brise de sa voiture. Dans l’euphorie l’une des copines déchire le document, le réduit en confettis, en esquissant quelques pas de danse... avant de se rendre compte que deux massifs policiers

locaux ont suivi toute la scène d’un œil plus qu’intéressé. Les copines prennent la fuite, Geneviève se retrouve seule pour affronter la maréchaussée. Elle est tellement agitée, se tortille si nerveusement que les pandores croient à un besoin pressant et la ramènent dans le bar: «Là, j’ai vu le patron leur dire deux mots. En plus, nous étions parties sans payer...» Qui n’a jamais connu une de ces petites hontes mortifiantes qui sont

Et vous, de quoi avez-vous honte?

famille de la personne à qui je parle. oyer Et comme on a tendance à tutoyer tout le monde dans le milieu du ns cinéma, je vis des conversations u dignes d’une cour de caserne ou c d’un film de Clint Eastwood. Avec les femmes surtout, je ne vous dis pas la honte!

Sept personnalités romandes répondent aux trois questions suivantes:

1) DE QUOI AVEZ-VOUS LE PLUS SOUVENT HONTE AU QUOTIDIEN? 2) QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE HONTE DE VOTRE VIE? 3) QUEL EST VOTRE STRATAGÈME POUR LUTTER CONTRE CE SENTIMENT PARFOIS DESTRUCTEUR?

autant de grands moments de solisolilienaatude? Ou pire, ces hontes plus tenaces qui peuvent finir par vous emmpoisonner toute une vie: «J’ai honte onte te d’être un imbécile», confesse par exemple Jonathan, 28 ans, actif dans ns le commerce d’art: «Depuis tout tou out jeune, on m’a toujours traité de petit it génie, tout me réussissait.» Premier mier er de classe, meilleur buteur cantonal tonal chez les juniors, au foot, terrassant ssant aux échecs des joueurs bien plus derais âgés: «Je pensais que je garderais

Nicolas Bideau, chef de la section cinéma, Office fédéral de la culture 1) Tout d’abord une petite honte physique. Comme je traîne les pieds en marchant, il m’arrive de louper une marche et de m’étaler de tout mon long, genre en pleine gare le matin. Totalement ridicule. Et maintenant la petite honte mentale. J’ai souvent ces affreux moments où je ne me rappelle que le nom de

uipe 2) Le mondial 2006. Quand l’équipe de Suisse a perdu en huitièmes de nt finale contre l’Ukraine en loupant tous ses pénoches. J’étais à l’étranger, j’avais mobilisé tous mes ur potes devant le petit écran pour leur montrer la classe de notre équipe. Et on les a tous ratés, ces pénoches, la honte totale. 3) Oh oui, dans ces moments je me revois immédiatement chanter tout seul à 10 ans sur la scène de la


RÉCIT PSYCHOLOGIE

| 19

to toujours cette même facilité à réussir en tout. Ce ne fut évidemment si pas le cas. Alors aujourd’hui j’ai pa honte ho chaque fois que je sors des platitudes ou des bêtises.» pl Pourtant selon un sondage organisé par Educh.ch, le portail ga su suisse de l’éducation spécialisée, 59 des personnes interrogées 59% jugent que la honte serait «un senju timent utile». Un résultat qui ti n’étonne n’ pas la psychologue lausannoise Olga Walther: «C’est qu’il sa y a plusieurs sortes de hontes. Dont une effectivement utile, qui nous un garde dans la norme, nous incite à ga respecter les conventions, nous re maintient dans le cadre de la soma ciété et permet de continuer à comci muniquer. C’est la honte par exemmu ple qui me retient de hurler dans un pl autobus, même si j’en ai envie.» au Louis, 19 ans, en fin d’apprenti tissage, avoue lui des hontes plus vénielles, comme être surpris en vé train de se curer le nez: «Ce n’est tr pas très beau de le faire, mais ça pa reste même assez jouissif.» Il se re consolera en lisant la justification co que donne le Dr Frédéric Saldqu mann, auteur d’un recueil de réma cits sur Les petites hontes (Editions ci Flammarion) et pris lui aussi en Fl flagrant délit d’extraction de crotfl tes: «Chez chaque individu te le diamètre de la dernière

salle communale de mon village sa devant de 500 personnes et tous me mes potes «il était un petit ho homme, pirouette cacahouète». Ap Après ça, tu ne peux plus jamais vr vraiment te taper la honte.

Eugène, écrivain 1) De ne pas donner assez d’ d’argent aux personnes qui te tendent la main dans la rue. Je me di dis: «Comment est-il habillé? A-t-il


20 |

RÉCIT PSYCHOLOGIE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

sième passage et toujours la sonnerie: «Deux femmes du check-in arrivent droit sur moi, m’entraînent derrière un paravent et procèdent à une fouille au corps.» Avant de découvrir, dans la poche arrière du jean, une petite cuillère en argent venue d’on ne sait où.

Les ennuis avec la police continuent

phalange de l’index est parfaitement adapté à la taille de la narine. Mettre son doigt dans le nez d’un autre illustrerait tout de suite ce détail: il serait trop petit ou impossible à faire rentrer.» La honte semble également un terrain propice à la fameuse loi des séries. Marianne, assistante de direction, pourrait raconter pendant des heures cette journée de 1991 où elle revenait d’Ecosse et devait

l’air pauvre? A-t-il vraiment besoin de mon franc?» C’est un authentique délit de faciès que je commets quotidiennement. 2) Raconter mes hontes dans une histoire est un acte que j’ai fait très souvent. C’est ce que j’appelle: «Descendre la poubelle dans la rue». Par exemple, dans «La Vallée de Jeunesse» j’ai raconté ma première randonnée à la montagne. J’avais 10 ans. Mes chaussures étaient inadaptées et j’en ai perdu une dans la boue... Les moniteurs m’ont obligé à marcher avec une chaussure gauche et une chaussette droite. La honte devant tous les élèves. 3) Manger du chocolat...

prendre un vol en transit depuis Londres pour Genève: «Il y avait eu des attentats de l’IRA aux gares de Victoria et de Paddington, et à l’aéroport de Heathrow l’ambiance était à la paranoïa, avec des flics partout.» Le portillon de détection des métaux sonne au premier passage de Marianne: la faute à une montre, une chaînette et un stylo. Deuxième passage et rebip: les boucles d’oreilles cette fois. Troi-

posait le curé en chaire. Eclat de rire général! Aujourd’hui je trouve ça très drôle, à l’époque un peu moins!

Romaine Jean, journaliste à la TSR

3) Il suffit de se plonger dans Nietzsche: «tout ce qui ne tue pas rend fort» ou encore «ce n’est pas le doute qui rend fou mais la certitude».

1) Certaines images, comme celles de ces jeunes Africains qui débarquent sur les plages d’Espagne ou d’Italie et qui trouvent portes closes. Je trouve ça d’une terrible injustice! 2) Difficile de faire un classement! Je me souviens de ma première communion: en pleine église, j’ai levé la main pour répondre à une question «théologique» que se

Claudine Amstein, directrice de la Chambre vaudoise de commerce et d’industrie

Mais Marianne n’est pas au bout de ses peines. Dans quelques instants elle va connaître la honte de sa vie. Au moment de récupérer son sac, une sonnerie encore plus stridente retentit: «Deux flics braquent leur mitraillette, un troisième m’arrache le sac, j’entends des cris dans la foule, je vois une personne qui fait un saut en arrière, une autre qui se flanque par terre.» Le flic vide le sac sur place. Teeshirts, lingerie, livres, tout le bricà-brac valdingue sur le sol. «Puis il brandit quelque chose en rugissant: «OK, c’est qu’un réveille-matin.» Totalement décontenancée, Marianne se met à courir, il ne reste que quelques minutes avant l’embarquement. Elle trouve la bonne porte, tend ses documents et s’entend alors répondre que si elle veut vraiment aller à Tel-Aviv, un billet pour Genève ne lui sera pas d’une grande utilité.

1) J’oublie souvent le nom des gens, même ceux que je tutoie, même ceux que je connais très bien, cela me met souvent dans des situations embarrassantes. 2) Avec des amis nous nous rendions en bus à une finale de coupe Davis. A un arrêt montent un groupe de Suisses allemands plutôt bruyants. Nous nous sommes gaussés longuement et assez fort de l’un d’eux. Un type un peu guindé, correspondant à la caricature que l’on se fait des Suisses allemands. Le lendemain matin à mon bureau j’avais rendez-vous avec un monsieur que je n’avais jamais vu auparavant. Qui débarque? Le Suisse allemand du bus, qui parlait un français parfait...


PETITS DÉLICES AU GOÛT INTENSE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 14.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Des hamburgers à l’apéritif? Pourquoi pas grâce aux mini burger de Migros! Ces délicieux petits amuse-bouches sont idéaux pour varier l’apéritif et ouvrir l’appétit. Une bouchée, deux tout au plus, suffit à les faire disparaître. Un petit plaisir dont vos invités se souviendront longtemps! Les petits pains croustillent de fraîcheur, la farce à la viande est composée de viande hachée aérée qui tient bien en place dans le pain. Les mini burger au fromage, quant à eux, sont affinés d’une savoureuse tranche de fromage. Les croissants aux légumes seront les bienvenus pour apporter une touche de variété à l’apéritif. Il y en aura pour tous les goûts.

NOUVEAU 3.50

NOUVEAU 5.20 Mini Burger Classic surgelés, 176 g

NOUVEAU 5.40 Mini Burger Cheese surgelés, 200 g

Croissants aux légumes en pâte feuilletée surgelés, 210 g


PROMOTION T-shirt gratuit sur ry www.d nites.ch

i c u o s s n a s t i Pour une nu . s e n r u t c o n s e malgre les fuit Achat minimal: Fr. 12.90 Valable du 1.9. au 28.9.2009

3.– CHF

RABAIS

L’énurésie est un trouble plus fréquent que l’on ne le croit. Après l’asthme, c’est la maladie chronique la plus répandue. Ceci étant, les origines souvent physiques de l’énurésie nocturne peuvent être bien traitées. Reste que, pour les enfants concernés, les «accidents» nocturnes sont extrêmement désagréables. Les parents doivent donc faire preuve d’empathie et de sens pratique. En plus du traitement prescrit par le médecin, les sous-vêtements de nuit Huggies® DryNites® s’avèrent d’une grande aide. Avec Huggies® DryNites®, les parents évitent à leur enfant de mouiller son lit et lui épargnent tous les désagréments qui en résultent. Et comme les Huggies® DryNites® ne ressemblent pas à des couches mais à des sous-vêtements, les enfants ont plaisir à les porter. Avec Huggies® DryNites®, votre enfant passe une nuit sans souci malgré les fuites nocturnes.

- Testez les DryNites et beneficiez d’un rabais de Fr. 3.-! ®

Tout l’assortiment DryNites

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat minimal est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

DryNites est en vente à votre Migros


Photos Keystone / TSR / Nicolas Righetti-Rezo

RÉCIT PSYCHOLOGIE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

| 23

Il y a aussi un genre de honte en vogue sous nos latitudes et qu’on pourrait appeler «le remords du nanti». Charles, 61 ans, garde en travers de la gorge un épisode de jeunesse à Bali en 1977: «J’ai encore honte aujourd’hui d’avoir excessivement marchandé sur une plage une toile peinte à l’huile. Je l’ai odieusement eue pour 7 dollars alors que j’aurai pu illuminer l’année entière du gosse qui me l’a vendue en lui donnant le double.»

Ils n’ont jamais connu la honte

Et puis il y a ceux, comme Marcel, sculpteur, 48 ans, qui avouent ne pas connaître la honte: «J’ai fait pas mal de conneries dans ma vie, je devrais peut-être avoir honte, mais non. Je n’en ai plus rien à foutre de ce que les gens peuvent penser de moi. Je suis bien avec moi-même. Heureusement. Tout le monde devrait être comme ça, non? «Un souvenir douloureux lui revient quand même en mémoire, lorsqu’il s’est trouvé enfermé dans les toilettes d’un café, serrure cassée, et le patron braillant, de l’autre côté: «Sculpteur et pas capable d’ouvrir une porte!» En définitive, la honte, comme l’explique Olga Walther, n’est qu’un mot qui sert à cacher d’autres cho-

3) Lorsque l’on est confronté à des situations dont on n’est pas très fier, la meilleure porte de sortie reste l’humour et le sourire.

ses, plus graves, «comme des problèmes psychologiques, tel le manque de confiance en soi ou la peur. Il est plus facile de dire j’ai honte – de mon physique, de mon accent, de mes habits, de mon statut social, etc. – que j’ai peur, ou j’ai une mauvaise

image de moi-même, ou je redoute le jugement d’autrui.» La solution? «Se rappeler qu’il n’y a de honte que devant les yeux et les oreilles des autres. On aura alors moins honte d’avoir honte.» Laurent Nicolet

2) La plus grande honte pour moi c’est de ne pas trouver les mots pour le dire. Ne pas réussir à toucher les cœurs et les intelligences. Alors que la parole devrait toujours être un don, une offrande faite à autrui.

1) J’aimerais pouvoir être ponctuel, être à l’heure à mes rendez-vous. Mais avec la vie qu’un politique doit mener, je suis souvent en retard. Je n’arrive pas à me dire: «C’est comme ça.» J’en suis gêné parce que ce n’est pas de la désinvolture de ma part.

3) Il existe une excellente technique pour évacuer la honte: se comparer.

Marc Bonnant, avocat 1) Le non-respect des 6e et 9e commandements qui prônent la pureté dans les pensées, les actes et les désirs. Avoir, aussi, des opinions ou des sentiments vulgaires, communs.

Dominique de Buman, conseiller national PDC et candidat au Conseil fédéral

Illustrations François Maret

2) C’est la chance que j’ai dans la vie. La Bruyère, je crois, disait qu’il y a une espèce de honte d’être heureux. Mais ça aide aussi à rencontrer les gens, à leur manifester de l’empathie, à être solidaires à leurs côtés. 3) Je me dis qu’il faut accepter de se voir comme on est, même si l’on n’est pas toujours comme les autres nous voient.

www.migrosmagazine.ch Découvrez en ligne les résultats de notre sondage sur la honte.

Antonio Hodgers, conseiller national, les Verts 1) Lorsque parfois j’achète des produits pas très régionaux. Par exemple, j’adore l’avocat, mais il n’est pas cultivé chez nous. C’est mon péché mignon de CO2! 2) Devant 300 personnes dans une aula d’université, je me dirigeais vers l’estrade pour prendre la parole et je me suis tordu la cheville sur la dernière marche. 3) Rire de soi-même. Cela permet de rire avec les autres.


24 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

La Suisse, terre d’inventeurs La petite Helvétie détient le record du nombre de brevets déposés par habitant. Explications et témoignages.

I

nventer un produit et faire une étude de marché pour le commercialiser. C’est le défi que trois copains d’étude en économie d’entreprise et entreprenariat doivent relever, lors d’un travail semestriel. Ils se creusent la tête, jusqu’à ce qu’un jour, l’un d’entre eux oublie son porte-monnaie dans le train. «On tenait notre idée: inventer une sorte de carte de crédit reliée par Bluetooth (système d’infrarouge) à son téléphone portable, que l’on insère dans sa valise ou son portedocument, en guise d’antivol, s’enthousiasme Ralph Rimet, Sierrois de 31 ans. Le sac s’éloigne de son propriétaire? Une alarme stridente retentit du téléphone mobile et de la carte. Le voleur est démasqué.» Le concept Blue Watch Dog fait mouche et les trois amis empochent leur diplôme, fin 2005. Les deux premiers trouvent du travail, Ralph Rimet décide de continuer seul l’aventure, crée la marque Secu4, en cherchant des investisseurs potentiels pour son produit. S’ensuivent deux années de vaches maigres, à mettre au point le produit avec un salaire de misère – quand il y en a un. Les amis et de petites entreprises soutiennent le projet à coups de 1000 francs, jusqu’au jour, début 2008, où deux investisseurs injectent 800 000 francs. «Le projet était enfin jugé à sa juste valeur. Aujourd’hui, la vente démarre dans plusieurs pays européens. Nous avons déjà écoulé 5000 pièces.» Le nombre d’employés, trois, devrait doubler d’ici à la fin de l’année.

Des brevets par milliers Ralph Rimet, patron de Secu4, entreprise installée à Sierre.

Comme le jeune Sierrois, des centaines d’inventeurs ont déposé autour de 3000 brevets, l’an dernier, en Suisse ou auprès de l’Office européen des brevets (OEB). Des chiffres annuels qui confirment les précédents: les Helvètes imaginent,


RÉCITS INNOVATIONS

| 25

Ces inventions suisses qui ont changé le monde Si beaucoup tomberont dans l’oubli dès leur inscription à l’IPI, quelques perles ont encore un succès fou aujourd’hui, tel le velcro, le chocolat au lait ou la liposuccion.

Daniel Schmidt, la passion des inventions Entrer dans l’atelier de Daniel Schmidt, 71 ans, c’est pénétrer dans la caverne d’Ali Baba, version troisième sous-sol d’un parking du Lignon, à Genève. Pas un seul coin, pas une seule armoire qui ne soit rempli d’objets issus de l’imagination de leur concepteur. Il y a trente ans, alors qu’il visite le Salon des inventions avec un ami, celui-ci lui dit: «Tu critiques toujours, mais tu ne fais jamais rien.» Piqué au vif, il crée deux ans plus tard, parallèlement à son métier de maçon, le premier d’une longue série de prototypes: un dérouleur de fil à béton, pour éviter le gaspillage de fil de fer. «J’ai eu un flash, et j’ai tout de suite essayé de réaliser mon idée.» Idée qui reçoit un prix lors de l’édition suivante du salon. S’ensuivent des dizaines d’inventions qu’il fabrique tout d’abord pour faciliter son propre quotidien: un

créent et brevettent de manière très active en comparaison avec les pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Chaque année, celle-ci établit le tableau de bord de l’innovation et une analyse critère par critère. Dans le groupe de tête, on retrouve régulièrement les pays scandinaves et la Suisse. La statistique la plus frappante est celle du nombre de brevets européens déposés par million d’habitants à l’OEB (publiée par l’OFS): 422 pour la Suisse, contre 291 pour la Suède ou 132 pour la France. Alors, la Suisse, terre d’inventeurs? Oui, mais avec une ombre au tableau: «On ne peut plus s’amuser à bricoler dans son garage,

enrouleur de fil de pêche, un ramasseur de balles de pétanque, un aimant pour rattraper le cochonnet. Mais aussi une caisse à chat avec double fond et recharge, un passe-chaussette avec roulette pour enfiler les bas sans se baisser, un distributeur de papier de toilette avec désodorisant, une coucheculotte avec compartiment, un préservatif unisexe... «Mon plaisir, c’est d’inventer, je ne suis pas commercial. Mais si mes créations pouvaient être un peu rentables, ce serait bien», reconnaît Daniel Schmidt, que ses inventions n’ont pas rendu riche. Dernièrement, son ouvre-huître (photo) lui a valu une petite renommée. Il travaille à présent à une version améliorée de ce produit.

créer des gadgets puis déposer un brevet, car ils coûtent de plus en plus cher», selon Jean-Luc Vincent, fondateur du Salon des inventions de Genève. «Les trois quarts sont l’œuvre d’entreprises», confirme Valerio Candolfi, chef suppléant du département des brevets à l’Institut fédéral de la propriété intellectuelle (IPI). Aujourd’hui, imaginer un prototype qui n’a pas encore été inventé sous une forme ou une autre et surtout qui pourrait devenir rentable s’avère compliqué pour un particulier. «Au moment de délivrer un brevet, il est difficile de juger de la valeur d’une invention. Au final, c’est le succès commercial qui dira si, effectivement, l’idée était bonne

www.osterschmidt.ch

ou non», estime Valerio Candolfi. Car lorsqu’on dépose un brevet, le parcours du combattant ne fait que commencer. Il faut réussir à faire connaître son produit, à le vendre, le cas échéant. «Beaucoup de startups ne dépassent pas ce stade-là», observe Ralph Rimet. La faute à un investissement important en temps, en moyens et en personnes impliquées, de longues études de marché pour une trouvaille pas forcément destinée à une diffusion planétaire. A la démarche aussi, qui veut qu’on protège son invention en Suisse, dans les pays de l’OCDE, voire partout dans le monde, avec des procédures relativement complexes. Cela a découragé le jeune

1777 Abraham Louis Perrelet invente la montre automatique. 1807 François Isaac de Rivaz conçoit le premier moteur à explosion. 1887 Le cube Maggi porte le nom de son inventeur, Julius Michael Johannes Maggi. 1899 François Dussaud a élaboré le cinémacrophonographe, permettant la prise de son par un micro, qui a débouché sur les films parlants. 1905 Alfred Büchi met au point le turbocompresseur pour moteur diesel. 1908 La cellophane, de Jacques Edwin Brandenberger, vient à la rescousse de la ménagère. 1947 Omega commercialise la punaise à trois pointes. 1951 George de Mestral obtient le dépôt du brevet du Velcro. 1974 Ulrich K. Kesselring invente un système d’aspiration des graisses. 1982 Nicolas Crevoisier dévoile son appareil à racler la Tête de Moine, la girolle. 1997 Wim Ouboter galère pour trouver des investisseurs pour sa minitrottinette pliable.

2007 L’appareil Easy-sushi permet de façonner des rouleaux sans souci.


26 |

RÉCITS INNOVATIONS

entrepreneur: «A quoi bon breveter un produit qui a une espérance de vie de vingt-quatre mois maximum? Je l’ai fait au début, pour rassurer les potentiels investisseurs. Le plus important, c’est de faire connaître notre marque Secu4, pour développer ensuite d’autres produits.» Un pari qui a payé, puisque son invention a été primée lors du dernier Salon des inventions.

Les inventions plutôt que la Bourse

Mais Jean-Luc Vincent a une nouvelle qui rassurera les inventeurs: «On observe que les investisseurs se détournent de la Bourse et viennent au Salon pour dénicher les nouveautés qui pourraient être intéressantes. Ils apprécient la proximité avec la start-up et peuvent suivre l’évolution, participer. C’est tout bénéfice pour les inventeurs!»

Ralph Rimet est conscient de sa chance. Dans la fourmilière de startups basées sur le campus du Technopôle de Sierre, tous les six mois l’une d’elles met la clé sous le paillasson. Mais le bébé de Secu4 vient de recevoir les félicitations de la société Logitech, qui conçoit des périphériques pour ordinateurs et téléphones portables. Une reconnaissance qui tombe à pic: Ralph Rimet rêve justement d’un destin similaire pour sa petite entreprise. Mélanie Haab Photos Julien Gregorio / Mathieu Rod / Pénélope Henriod / DR

www.migrosmagazine.ch Testez vos connaissances sur les grandes inventions sur notre site internet.

Migros Magazine 36, 31 août 2009

Quelle procédure pour breveter son invention? Plutôt que de partir seul à l’aventure, il vaut mieux s’adresser aux conseillers en brevets de votre région. Ceux-ci aident à rédiger en termes exacts la description de l’invention. Ils peuvent vérifier aussi qu’une idée semblable n’a pas déjà été protégée. Pour des recherches sur l’état de la technique il est également possible de s’adresser à l’Institut fédéral de la propriété intellectuelle (IPI) ou consulter des bases de données telles qu’espacenet. Un brevet déposé à l’IPI protège l’invention au niveau suisse. Les documents pour effectuer la demande sont téléchargeables sur son site internet. Mais à l’heure de la globalisation, il peut être judicieux de faire la demande au niveau européen – à l’Office européen des brevets –, voire mondial – à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle –, suivant l’importance de la trouvaille. La protection est valable vingt ans au maximum. Pour déposer la demande, il en coûte 200 francs en Suisse, auxquels s’ajoutent 500 francs lors de l’étude technique du dossier. Puis, à partir de la sixième année, une taxe annuelle est perçue. Pour un dépôt au niveau européen, il faut compter environ 4000 euros. Et au niveau mondial quelques dizaines de milliers d’euros. En Suisse: www.ipi.ch En Europe: www.epo.org. Pour le monde: www.wipo.int Répertoire des inventions brevetées: www.espacenet.com

Publicité

Grand concours Aproz! 1er prix: des vacances d’une valeur de Fr 30’000.- dans un chalet valaisan Et de nombreux autres prix immédiats: iPhones, mountainbikes, etc. Participation gratuite et plus d’informations sur le concours: www.migros.ch/aproz

Déso r un c mais, sur c ode bouthaque e Apro ille z.


MISE EN BOUCHE À L’ESPAGNOLE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ur de Préparez en un to tapas main de délicieux de avec la sélection e acproduits Migros. Un usante tivité facile et am pagnie à réaliser en com de vos invités!

3.90

au lieu de 4.90

Chorizo Lomo 129 g

7.10

au lieu de 8.90

Chorizo Cantimpalos épicé, 4 x 75 g

5.–

au lieu de 6.30

Jambon cru Serrano en barquette, les 100 g

4.70 Tomates séchées à l’huile 190 g

5.90

Artichauts entiers, 410 g

2.60

Olives vertes espagnoles farcies aux piments 200 g

2.50 Fromage espagnol à pâte dure Manchego les 100 g


Y’a pas plus exotique.

www.p assaia .ch

Le rafraîchissement au jus de fruit de la passion. Passaia est en vente en exclusivité à votre Migros


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 36, 31 août 2009

| 29

Savez-vous si vous allez bien? Jean-François Duval, journaliste

Je connais un moyen idéal pour prendre la température de son propre moral (car, vous êtes d’accord, ça n’est pas du tout si simple qu’on croit). Les gens vous demandent «Comment ça va?», vous répondez «Très bien, merci et vous?» Après ce bref échange, chacun repart de son côté en s’imaginant que tout baigne pour l’autre et pour soi – eh oui puisqu’on l’a dit – même si l’on sent bien qu’il aurait peut-être été plus juste de nuancer et de dire «Mouuais, de mon côté, ça va tout juste, enfin pas très fort, en fait ça pourrait aller beaucoup mieux» ou encore «Quelles salades je raconte! la vérité, c’est que j’ai le moral au 36e dessous.» Mais on ne va pas embêter les autres avec ses petits soucis ni même avec les gros, et on sacrifie aux règles du savoir-vivre en société. Remarquez, il arrive que certains appellent haut et fort à la révolte, à foutre à bas ces conventions ! D’après

mon expérience, cela arrive tous les cinquante ans. Tout gosse, je me rappelle avoir lu dans feu le quotidien La Suisse un billet de Jack Rollan où, avec l’humeur ravageuse qu’on lui connaissait, il clamait son droit absolu à répondre aussi souvent qu’il lui

plairait: «NON, ÇA NE VA PAS!!! ÇA N’A MÊME JAMAIS ÉTÉ DU TOUT!!!» C’est encore une réponse schématique. En fait, savoir si l’on va bien, plus ou moins bien ou plus ou moins mal reste chose très subjective. Tenez, posez-vous la question à cet instant même: comment vous sentezvous exactement? (l’instant est mal choisi, je sais, puisque vous êtes en train de lire cette chronique, et qu’elle vous distrait de l’état réel dans lequel vous vous sentez). Ces questions sont si importantes qu’organismes internationaux et instituts de sondage en ont depuis

longtemps fait un sujet d’études. Les résultats, très généraux, s’appliquent aux sociétés plutôt qu’aux individus. Dans telle ville ou tel pays, «on vivrait mieux», on serait plus heureux que dans d’autres. A l’échelon individuel, le bon docteur Freud jugeait qu’on allait bien quand on était «capable de travailler et d’aimer». Cette définition demeure élémentaire et décevante. Elle ne dit rien du degré, de l’appétit, de la force que l’on met à aimer, voire à travailler. Sans doute se veut-elle une simple définition de la santé mentale. Elle veut dire que quiconque ne finit pas à l’asile peut s’estimer heureux. Comment savoir si l’on va bien? Croyezmoi ou non, j’ai une réponse beaucoup plus

pertinente et fiable que celles de l’OMS, de l’Institut XZ ou du Dr Freud. Elle est aussi révélatrice de votre état moral que la lecture du thermomètre lorsque vous le retirez de l’endroit où il doit être mis (sous le bras n’est pas le bon endroit). Quelle est la vraie jauge de votre moral? Le meilleur

moyen de l’apprendre, c’est de vous poser cette unique question, le soir, dans votre lit, en attendant le passage du marchand de sable: «Est-ce que je me réjouis immensément d’être demain? Pourvu que je m’endorme dans la minute afin que ce soit tout de suite, sans transition, le moment de l’éveil. Ah, la nuit, quel obstacle inutile! Si elle pouvait être effacée, annulée, et que je sois d’ores et déjà en train de pousser les volets pour laisser entrer la lumière du jour! Je suis tellement impatient de reprendre et de poursuivre ma tâche, tout ce que j’ai à faire! de me retrouver à pied d’œuvre!» Si vous en êtes à ce stade de réjouissance, si vous faites partie de ces veinards (ce n’est certes pas la majorité des gens), sachez que, sur Terre déjà, vous êtes au Paradis. Si vous n’en êtes pas là, reposez-vous la question chaque soir avant de vous endormir, fixez-vous une réponse positive comme but ultime, puis profitez au moins de la nuit.

Publicité

ût du 25 ao bre tem au 7 sep

image agrandie

20%

143.20

au lieu de 179.–

les sur tous8 carats r1 r bijoux oles de culture, acie r, per plaqué o

ux Esprit, s les bijo sont exclu

ess Fossil, Gu

a et Pandor

223.20 199.20

au lieu de 249.–

au lieu de 279.–

183.20

au lieu de 229.–

111.20

au lieu de 139.–

191.20

au lieu de 239.–

199.20

au lieu de 249.–

GENÈVE Centres Commerciaux de Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe, Planète Charmilles et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Vibert VAUD

Centres Commerciaux de Crissier, Métropole 2000 Lausanne, Chablais Centre Aigle et Migros Romanel, Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux de Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


30 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

Jean-Jacques Charbonier: «Il faudrait que les médecins aient l’humilité de dire: ce phénomène existe.»


ENTRETIEN JEAN-JACQUES CHARBONIER

| 31

«Il y a des preuves d’une forme d’existence après la mort»

Le Dr Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste-réanimateur à Toulouse, a écrit de nombreux ouvrages sur les expériences de mort imminente.

U

ne lumière au bout d’un tunnel. Voilà comment les personnes qui ont vu la mort de près la décrivent. Elles parlent également d’une sensation de bien-être. De sérénité. Et de l’impression de s’échapper de leur propre corps. Affabulations? Science-fiction? Pas si l’on en croit le docteur français Jean-Jacques Charbonier. Auteur d’ouvrages aux titres aussi ésotériques que La mort décodée, Les preuves scientifiques d’une vie après la vie ou Coma dépassé, il a recueilli tout au long de sa carrière d’anesthésiste-réanimateur bon nombre de témoignages de patients ayant vécu une expérience de mort imminente (n.d.l.r.: en anglais, Near Death Experience, ou NDE). Selon lui, une forme de conscience existe bel et bien lorsque le cerveau arrête de fonctionner. Avez-vous vécu une expérience de mort imminente?

Non, jamais.

Pourquoi cette fascination pour le phénomène, alors?

Mon intérêt est né à la fin de mes études. Lors d’un stage au SAMU (n.d.l.r.: service d’aide médicale urgente, administration française chargée de gérer les urgences), je me suis retrouvé seul médecin sur les lieux d’un accident. Le chauffeur était resté coincé dans sa voiture, il fallait rapidement le perfuser, sans quoi il risquait de mourir d’hémorragie interne. Du fait de mon inexpérience, de mon émo-

tion aussi, je n’ai pas réussi à le sauver. Pour la première fois de ma vie, j’ai vu la mort s’installer dans un corps, la pupille se dilater, l’étincelle de vie s’échapper du regard. Et puis j’ai perçu, physiquement, une présence partir du haut du crâne de la victime. Elle a frôlé mon visage avant de monter vers le ciel.

m’ont raconté avoir quitté leur corps.

Une aventure difficile à croire sans l’avoir vécue!

Comment être convaincu que ces récits sont véridiques?

Je sais que cette histoire paraît absurde. D’ailleurs, je n’en ai pas immédiatement parlé, de peur de passer pour un fou. Néanmoins, après cet épisode, j’ai lu des ouvrages écrits par Raymond Moody (n.d.l.r.: le psychiatre américain à l’origine du terme «Near Death Experience»). Et j’ai décidé de me spécialiser dans la réanimation et l’anesthésie. Depuis vingt ans que j’exerce ce métier, j’ai recueilli de nombreux témoignages de personnes, une fois sorties du coma, qui

Bio express

Par exemple?

A sa sortie du coma, une jeune fille m’a raconté qu’elle avait pensé à ses parents et qu’instantanément, elle s’était retrouvée chez eux. Constatant qu’ils pleuraient, elle était revenu dans son corps.

Certaines personnes, dont l’activité cérébrale avait cessé, ont été capables de décrire de manière précise la scène qui se déroulait autour d’eux. D’autres patients, dont l’électro-encéphalogramme était artificiellement maintenu à plat, ont pu raconter leur propre opération, ainsi que celle du bloc voisin. Avouez que ça interpelle! Cet état de conscience n’est-il pas une simple étape avant la mort définitive?

Né en 1956 à Saint-Gaudens, dans le sud de la France, Jean-Jacques Charbonier a consacré l’essentiel de sa carrière à l’étude des expériences de mort imminente et aux états de conscience modifiée, notamment dans le cadre de son métier de médecin anesthésiste-réanimateur dans un centre hospitalier de Toulouse. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ces thèmes – le dernier en date: «Les preuves scientifiques d’une vie après la vie» est sorti en 2008 aux Editions Exergues – donne régulièrement des conférences en France et au Canada et participe à diverses émissions de radio et de télévision. Plus d’infos: www.charbonier.fr

C’est vrai, nous ne disposons pas de preuve formelle d’une vie prolongée après la mort. Mais, depuis que j’évolue dans ce milieu, je suis tout de même troublé par certaines expériences médiumniques. J’ai vu des parents complètement détruits après la perte d’un fils ou d’une fille qui ont retrouvé un équilibre mental. Un médium les avait aidés à entrer en contact avec leur enfant dans l’au-delà. N’avez-vous pas l’impression de mêler ainsi deux mondes très différents, presque ennemis: la science et l’ésotérisme?

Non. C’est d’ailleurs le principal problème de la médecine occidentale: elle érige des murs infranchissables entre la science et la spiritualité. J’essaie justement de procéder à la démarche inverse. Et l’on possède aujourd’hui des preuves scientifiques que la spiritualité contribue à la guérison et à la bonne santé. Pourquoi une telle réticence de la culture occidentale, alors?

Parce que les phénomènes tels que les expériences de mort imminente bouleversent nos paradigmes. Nous refusons donc d’en voir les preuves. Il faudrait que les médecins aient l’humilité de dire: ce phénomène existe, même si l’on ne parvient pas encore à l’expliquer. Ce qui gêne principalement le monde scientifique, c’est l’utilisation que vous


Migros Magazine 36, 31 août 2009

ENTRETIEN JEAN-JACQUES CHARBONIER

| 33

Jean-Jacques Charbonier recueille depuis vingt ans des témoignages de patients ayant vécu une expérience de mort imminente.

«Qu’on me dise en quoi mes propos vont à l’encontre de la science» faites des expériences de mort imminente: vous y voyez une preuve d’une vie après la vie.

Aujourd’hui, la mort clinique est définie par l’arrêt de l’activité cérébrale. Or, certaines personnes en sont revenues et leurs récits nous montrent qu’elles jouissaient d’une certaine forme de conscience. De quelle autre preuve avez-vous besoin? Comment vos travaux sont-ils perçus par vos pairs?

J’ai déjà fait l’objet d’une inspection du Conseil de l’ordre, qui est très vigilant en France. Si un médecin donne des informations ou publie un article contraire aux données actuelles de la science, on peut lui ôter sa licence. Des représentants du Conseil sont donc venus à l’hôpital où j’exerce pour interroger le personnel. Mais ils sont mal tombés: deux infirmières auxquelles ils se sont adressés ont elles-mêmes vécu des expériences de mort imminente. Tout de même, ne craignez-vous pas de perdre votre licence?

Je ne pense pas qu’on en arrivera là. Je reste très prudent dans mes ouvrages et lors de mes conférences. Ce que j’avance ne peut être contredit. Si le Conseil décide de me radier, il faudra qu’on s’explique! Qu’on me dise en quoi mes propos vont à l’encontre de la science. Votre hôpital soutient donc votre démarche?

Oui, je suis d’ailleurs le médecin référent du service de réanimation. On me fait confiance. Et si un patient fait part à l’un de mes collègues d’une expérience de mort imminente, j’en suis toujours informé.

Pourquoi poursuivre vos recherches dans un domaine si sensible? Pour l’argent? Le sujet est vendeur...

Certainement pas. Toutes mes conférences sont données bénévolement. Ce qui suscite quelques questions, surtout outre-Atlantique. Mais il y va de ma crédibilité. Je ne le fais pas pour la notoriété non plus: au contraire, je risque de perdre mon boulot. Qu’est-ce qui vous motive, alors?

Le fait de rendre service aux gens. Parfois, des parents viennent me voir après une conférence pour me

Un centre d’étude en Suisse

Voilà dix ans que Sylvie Déthiollaz a fondé à Genève Noêsis, un centre d’étude et de recherche sur les expériences de mort imminente et les états de conscience modifiée. Le but: prêter une oreille attentive aux personnes ayant vécu une NDE. «Ces gens éprouvent le besoin d’être écoutés, affirme la Genevoise, titulaire d’un doctorat en biologie moléculaire. Nous leur offrons donc un soutien psychologique.» Parmi les autres activités du centre: études sur le sujet, basées sur les témoignages, conférences et même séances de méditation. Plus d’infos: www.noesis.ch

dire que leur fils est décédé et que mes propos leur ont fait un bien fou. Bien sûr, ils pourraient se tourner vers la religion. Mais elle est basée uniquement sur la foi. Le fait qu’un médecin leur dise qu’il y a des preuves scientifiques d’une forme d’existence après la mort, ça les rassure. Voilà mon moteur. Ce genre de réaction n’a pas de prix. Par ailleurs, il est important de prêter une oreille attentive aux patients qui ont vécu une expérience de mort imminente. Pourquoi?

Si l’on ne tient pas compte de ce qu’ils racontent, ils risquent de développer des psychoses, des névroses obsessionnelles. Ils ne se reconnaîtront plus dans un monde qui refuse leur expérience. Ils vont devenir des marginaux. Essayez-vous également de vous rassurer par rapport à votre propre mort?

Certainement. La mort est la principale angoisse des humains. Nous craignons tous qu’il n’y ait plus rien après.

Propos recueillis par Tania Araman Photos Anita Schlaefli


Action liftante intégrale.

Même sur les contours et le cou. NOUVEAU

REVITALIFT VISAGE, CONTOURS ET COU

SOIN REMAILLANT ANTI-RIDES + FERMETÉ. ASSOCIATION EXCLUSIVE DE 2 ACTIFS: Elastine et Vitafibrine.

85 %* Cou lissé : 88 %** Peau plus ferme : 88 %***

Contours plus nets :

Achat minimal: Fr. 23.00 Valable du 1.9 au 14.9.2009

3.– CHF

Toute la gamme Revitalift de L’Oréal Paris Dermo Expertise

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat minimal est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

* Auto-évaluations, test sur 52 femmes, T8 semaines. ** Auto-évaluations, test sur 51 femmes, T2 semaines. *** Auto-évaluations, test sur 51 femmes, T4 semaines.

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 1.9 AU 14.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS DE LA GAMME REVITALIFT DE L’ORÉAL PARIS DERMO EXPERTISE

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


Afrique du Sud Prestations incluses:

     

Qatar Airways Vol intérieur de Durban vers Port Elizabeth Taxes d’aéroport et supplém. carburant 12 nuitées dans de très bons hôtels de classe supérieure Parc National Kruger et 2 nuitées dans une réserve animalière privée Copieux petit-déjeuner quotidien 7 x délicieux repas principaux Circuit en bus moderne et toutes les entrées et visites mentionnées Safari en voiture tout-terrain dans la réserve animalière privée et promenade en bateau sur la lagune Assistance d‘un guide francophone Documentation de voyage

NAMIBIE

Votre programme de voyage

Dimanche, 04.10.09

Prix d‘action 15 jours 3799.–

Dimanche, 11.10.09

4299.–

3799.–

Dimanche, 25.10.09

4299.–

3799.–

Dimanche, 08.11.09

4299.–

3799.–

Dimanche, 15.11.09

4299.–

3799.–

Dimanche, 29.11.09

4299.–

3799.–

Départs 25.10/08.11/15.11/29.11 retour vers Genève Prestations non comprises: Chambre individuelle CHF 399.– • L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 50.– • Au choix, safari d‘une journée en voiture découverte tout-terrain dans le Parc Kruger CHF 110.– (facultatif, payable sur place) • Excursion facultative vers la route des vins CHF 100.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne. Temps idéal pour voyager: Le voyage traverse différentes zones climatiques avec des températures moyennes de 25° C. Assistance de voyage: ce circuit est exclusivement destiné à des groupes francophones. Vous serez assistés d’un guide qualifié parlant français durant tout le circuit.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

Nelspruit

SWAZILAND

AFRIQUE LESOTHO DU SUD

Le Cap

Durban

Oudtshoorn Port Elizabeth

Notre circuit découverte vous dévoilera toutes Océan indien les beautés naturelles que ce pays recèle. Des spectacles naturels éblouissants, des animaux en liberté et l’énorme métropole du Cap vous laisseront des souvenirs inoubliables!

AFRIQUE DU SUD • Vols aller/retour de Zurich •Voyage 4209 Prix normal 15 jours 4299.–

Parc Kruger

Pretoria Johannesburg Drakensberg

Profitez d’une réduction de CHF 500.incluse dans le prix d’action! Valable pour les réservations jusqu’au W[ VDIUDOZHD ! Prix par personne en chambre double

– . 9 9 37

ZIMBABWE BOTSWANA

CHF

Q S Q UG J RF P T V h o n e ! op f ranc

 Vols aller/retour au départ de Zurich avec   

15 journal Kruger tio Parc Na

$#&(

' % # + ) "! * s avec

NQHFTQU ILTH PD N\I ED BLMMD JVIGH\MFD

1er jour/dim, Zurich – Doha – Johannesburg: départ de Zurich avec un vol de Qatar Airways via Doha vers Johannesburg. 2è jour/lun, Johannesburg – Pretoria: arrivée le matin à Johannesburg et accueil par votre assistance de voyage. Trajet vers Pretoria, la capitale fédérale. 3è jour/mar, Pretoria – Hoedspruit: trajet dans la province de Mpumalanga à la découverte du fameux Parc Kruger et de ses paysages spectaculaires. Hébergement dans une lodge typique à l’orée du parc. Dîner au feu de bois en plein air. 4è jour/mer, Parc National Kruger: fondée par Paul Kruger, c‘est la plus grande réserve animalière sauvage d’Afrique, le cadre de vie de centaines d‘espèces d’animaux sauvages. 5è jour/jeu, route panoramique – White River: la route panoramique vous dévoile ses fantastiques beautés naturelles telles que le canyon de Blyde River, les gouffres de «Bourke’s Luck Potholes» et le point de vue de «God’s window». 6è jour/ven, White River – Dundee: en route vers Dundee au pays des Zoulous qui fut le terrain de nombreuses batailles entre Zoulous, autochtones et conquérants venus d’Europe. 7è jour/sam, Dundee – Drakensberg: la route vous conduit dans les montagnes de Drakensberg dont le plus haut sommet culmine à plus de 3‘500 m d’altitude. 8è jour/dim, Drakensberg – Plettenberg Bay: le matin, départ vers Durban pour un court vol vers Port Elizabeth. Le long de la route des jardins, arrivée à Plettenberg Bay. Vous passerez deux nuits dans une confortable tente de la réserve animalière privée de Buffalo Hills. Safari (facultatif) en voiture découverte tout-terrain pour observer les animaux de plus près. Dîner au feu de bois en plein air. 9è jour/lun, Réserve sauvage de Buffalo Hills: très tôt, vous prendrez part à une promenade dans le Busch. Profitez ensuite du calme ambiant pour observer les animaux sauvages en liberté. Safari dans l’après-midi. 10è jour/mar, Plettenberg Bay – Mossel Bay: promenade en bateau de luxe sur la lagune de Krysna. Vous reprendrez ensuite la route en bus et franchirez l’Outeniqua Pass vers Oudtshoorn, la capitale mondiale d’élevages d’autruches. Après le déjeuner en ville, visite des fameuses «Cango Caves». Sur le trajet de retour, visite d’une ferme d’élevages d’autruches et trajet vers le Robinson Pass, le long de la côte vers Mossel Bay.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

Bienvenue en Afrique

En voiture tout-terrain dans la réserve animalière privée 11è jour/mer, Mossel Bay – le Cap: en route vers le Cap, vous visiterez un petit village de pêcheurs, Hermanus. Vous atteindrez le Cap dans l’après-midi pour un tour d’orientation. Selon le temps, vous pourrez prendre le téléphérique pour admirer l’emblème de la ville, Table Mountain (coût du téléphérique non compris). 12è jour/jeu, Cap de Bonne Espérance: trajet en bus vers Hout Bay le long de la côte sauvage. En route, balade en bateau vers une île envahie par une énorme colonie de phoques. La route continue vers Chapmans Peak Drive jusqu’à la réserve naturelle du Cap de Bonne-Espérance. Bon déjeuner dans un restaurant en bordure de mer. Puis visite dans l’après-midi d’une colonie de pingouins à Simonstown et promenade à travers le jardin botanique de Kirstenbosch. 13è jour/ven, le Cap: journée libre au Cap ou bien excursion facultative (CHF 100.–) sur la route des vins en direction de Stellenbosch, où après une visite guidée dans le domaine vinicole pour déguster les vins, vous pourrez déjeuner sur place. 14è jour/sam, le Cap – Doha – Suisse: transfert dans l‘aprèsmidi vers l’aéroport et vol de retour vers Zurich. 15è jour/dim, arrivée à Zurich: atterrissage en soirée à Zurich.

XLV \S\MU\ADV K

 Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage

 Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective

Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


36 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

Mark Aegler, directeur de Bina.

«Bina va continuer de se développer»

Joyeux anniversaire! Bischofszell Produits alimentaires SA (Bina), entreprise intégrée au groupe Migros, fête ses 100 ans. Perspectives d’avenir et bilan avec son directeur, Mark Aegler.

Mark Aegler, Bina fête ses cent ans. Quelle est la recette de votre succès?

Au cours de ce siècle nous avons assisté à de nombreux changements au niveau des modes de vie et des habitudes alimentaires. Bina a toujours su y réagir de manière souple, en flairant les tendances et en s’adaptant aux nouveautés. Nous bénéficions d’une vaste structure de développement et pouvons compter sur la créativité de nombreux collaborateurs qui aiment s’investir dans l’innovation.

Mais l’entreprise a aussi connu quelques échecs?

Oui les échecs font aussi partie du quotidien… Pouvez-vous citer un exemple?

Depuis 1995, la ligne de produits Anna’s Best connaît un grand succès. Nous l’avions pourtant lancée en 1986 et à l’époque ce ne fut pas une réussite. Cette offre est arrivée trop tôt sur le marché et elle a en quelque sorte précédé la demande. A quoi travaillez-vous en ce moment?

Nous investissons plus de 50 millions dans la production et la logistique de boissons et de produits finis, de manière à pouvoir satisfaire une clientèle dont les besoins se diversifient toujours plus. Qu’est-ce que cela va changer pour les clients?

Nous pouvons produire plus rapidement et en plus petites quantités des articles qui parviennent plus vite dans les rayons. La clientèle dispose donc de produits toujours plus frais.

Bina poursuit son développement malgré la crise. N’en ressentez-vous pas les effets?

Nous les ressentons dans la mesure où le chiffre d’affaires augmente de manière plus mesurée. Nous observons également un léger déplacement dans les choix des consommateurs, qui tendent à préférer les articles meilleur marché aux produits Premium. Quels sont les secteurs que Bina va développer davantage?

Les secteurs des boissons, des produits réfrigérés et de la gastrono-


ACTUALITÉ MIGROS Nous allons poursuivre notre développement et créer des produits dont nous n’avons même pas encore l’idée aujourd’hui. Dans dix ans, nous serons sans doute aussi plus fortement implantés sur le marché européen. Nos produits phares qui font traditionnellement partie de l’assortiment Bina – comme les röstis ou le thé froid, toujours très appréciés – seront toujours disponibles! Quelles sont les nouvelles tendances de l’industrie alimentaire?

Toute proposition qui va au-devant des désirs toujours plus variés de la clientèle peut devenir un trend. Les produits doivent être appétissants, sains, avantageux et faciles à utiliser. Bina fait partie du groupe Migros. Quel est le rôle de cette dernière?

Photo Markus A. Jegerlehner

Cent ans d’âge et en pleine santé. Le site Bina à Bischofszell n’est pas encore terminé: des agrandissements sont planifiés.

Un rôle très important dans la mesure où Migros est à la fois notre propriétaire et notre principale cliente. Nous apprécions la liberté et la marge de manœuvre qu’elle nous accorde pour développer nos produits. C’est du reste l’une des raisons pour lesquelles Bina est un employeur qui parvient à attirer de bons collaborateurs.

mie, ainsi que le commerce international.

nous gardons notre capacité à innover.

Quelle place tient la gastronomie au sein de votre entreprise?

La Suisse n’est pourtant pas un marché extensible à l’infini…

Les chiffres parlent d’eux-mêmes: la gastronomie rapporte plus de 140 millions de francs, soit plus du quart du chiffre d’affaires. Ce secteur a enregistré ces dernières années une croissance plus forte que la moyenne. Y a-t-il des limites à cette croissance?

Il n’y en a pas dans la mesure où

Vous avez raison, le marché suisse a ses limites. Nous pouvons cependant espérer agrandir nos parts de marché dans la mesure où nous proposons des produits encore plus savoureux, simples à préparer, avantageux du point de vue de la santé et de la valeur nutritive. Que sera Bina dans dix ans? Votre pronostic?

Vous avez mentionné des projets d’expansion sur le plan international. Quelle région vous offre le plus grand potentiel?

Avant tout l’Europe, avec les boissons et les produits finis. Nous disposons d’un bon savoir-faire dans ces secteurs. Quelles sont les chances d’un producteur alimentaire suisse dans un marché international libéralisé?

Nous sommes novateurs, fiables et nous maîtrisons des technologies de pointe. Ce sont là nos compétences clés et c’est du reste en cela que réside notre «suissitude», car en dehors des röstis, nous ne proposons pas de produits typiquement suisses. Propos recueillis par Daniel Sägesser Lire la suite en page 38

| 37

Bina a 100 ans 1909 David Tobler fonde l’entreprise, qui produit des fruits et des aliments secs. 1914 Début de la production de conserves de petits pois et de lait condensé. 1933 L’entreprise intègre «l’Union Handelsgesellschaft AG» à Bâle. 1945 Bina intègre le groupe Migros. 1957 Bina se lance dans la production de surgelés. 1966 Production des premières chips. 1973 Début de la production de jus de fruits en briques. 1983 Lancement de la production de thé froid en briques. 1986 Premiers plats préparés réfrigérés commercialisés sous le label «à la carte». 1995 Lancement de la marque Anna’s Best. 1998 Mise en service de la première ligne de remplissage aseptique PET de Suisse, assurant un conditionnement exempt de germes. 2005 Nouvelle installation pour la mise sous vide des chips. 2006 Mise en service d’une nouvelle ligne de remplissage aseptique (Cold Aseptic Filling). 2008 Investissement dans de nouveaux bâtiments et équipements pour la logistique et la production.

Faits et chiffres En 2008 Bina a occupé 868 personnes et formé 43 apprentis. Son chiffre d’affaires s’est monté à 522 millions de francs. La vente au détail a rapporté 350 mio, le secteur de grande consommation 144 mio et l’exportation 28 mio. Ce chiffre d’affaires (CA) s’est réparti comme suit: les produits prêts à l’emploi ont rapporté 206 mio (39% du CA), les boissons 129 mio (25%), les produits à base de pomme de terre 126 mio (24%), les fruits 61 mio (12%). En 2008, Bina a produit 214 971 tonnes d’aliments. 57% des transports se sont effectués par le rail, ce qui correspond à 7000 wagons.


38 |

ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 36, 31 août 2009

Des esprits créatifs pour des solutions innovantes Quatre chefs de produits anticipent les désirs de la clientèle de demain. Rencontre.

Photos Jorma Müller

«Il y a clairement un trend qui se dessine pour des boissons aussi naturelles que possible», constate Arnold Graf, chef de produit du secteur boissons de Bina. Les techniques de remplissage s’améliorent sans cesse, tandis qu’apparaissent de nouvelles matières premières portant le label Bio ou issues du commerce équitable. «Mais c’est surtout le goût qui joue un rôle central», selon Arnold Graf. Toute la gamme des boissons existe maintenant dans des variantes enrichies de vitamines, d’herbes exotiques ou de substances nutritives. Les critères de santé et de vitalité prennent toujours plus d’importance. Il faut donc s’attendre à trouver dans les rayons davantage de boissons à contenu spécifique: le consommateur sera ainsi en mesure de fournir à son organisme ce dont il a besoin à un moment donné. Cette tendance a poussé les producteurs à chercher l’inspiration dans la médecine chinoise, afin de produire des soft drinks et des boissons dotées de nouvelles propriétés énergétiques. «Les produits traditionnels basés sur des recettes éprouvées auront toujours leur place dans notre assortiment, rassure Arnold Graf. C’est le cas de notre thé froid à base de plantes sélectionnées avec soin et fraîchement infusées: dans dix ans, ce sera toujours un classique.»

Il y a cent ans, la confiture était un moyen d’améliorer l’ordinaire, constitué d’une alimentation plutôt simple, explique Anda Brügger, cheffe de produits dans le secteur confiture de Bina-Junior. De nos jours, la confiture est plutôt liée au souvenir de notre grandmère qui savait confectionner de merveilleuses friandises à partir des coings du verger. Ce produit allie saveur fruitée et nostalgie du temps passé: deux aspects qui seront toujours plus recherchés à l’avenir. «La santé et le rapport à la nature joueront aussi un rôle croissant, prévoit Anda Brügger. Car les gens cherchent à compenser le stress quotidien et les effets de l’urbanisation.» Il s’agira donc de faire ressortir encore mieux la fraîcheur et le goût du fruit: «Un défi qui nous stimule à développer constamment de nouveaux produits.» La confiture symbolise la tradition, mais elle suit néanmoins le rythme des changements. Suite à la globalisation, de nombreux fruits exotiques et ingrédients inédits se sont invités dans les mélanges, inspirant de nouvelles idées et de nouveaux goûts. Mais l’envie de déguster des fruits bien de chez nous n’a pas pour autant disparu. «Si le contexte et les modes évoluent, les attentes demeurent les mêmes: la confiture doit réveiller en nous le souvenir de la tradition.»

Chez Bina, Ralf Brüngger est responsable des produits à base de pomme de terre, des chips, des conserves et des articles surgelés. La grande force de Bina réside, selon lui, dans sa capacité à réagir de manière rapide et flexible à toute la gamme des demandes. «Et ce n’est pas un hasard», estime Ralf Brüngger. Dans les seuls secteurs des surgelés, des conserves et des chips, Bina peut proposer un choix d’environ 500 articles. Or l’assortiment n’a pas fini de s’étoffer, «car les besoins des consommateurs s’individualisent constamment». Il s’agit de les satisfaire en proposant de nouvelles variations à partir de produits connus. La marque de chips Terra lance sans cesse de nouveaux trends dans le secteur des snacks, comme les chips à base de légumes ou les chips épicées au wasabi. Ralf Brüngger observe par ailleurs que les conditions du marché évoluent très rapidement. Et de citer en exemple l’ouverture des frontières, la levée des barrières douanières et l’arrivée des discounters étrangers. Ces nouvelles données obligent Bina à maintenir le meilleur rapport qualité-prix. «Car le consommateur n’achète les produits Bina que dans la mesure où il y trouve son avantage. A juste titre!»

«De plus en plus de gens prennent leurs repas à l’extérieur», remarque Rolf Jenny, chef de produits Frais & Convenience chez Bina. Or cette tendance va se poursuivre. Tout au long de la semaine, les gens souhaitent manger rapidement, confortablement et aussi sainement que possible. Les ménages d’une à deux personnes sont devenus la norme. Durant les loisirs, la préparation du repas est par contre vécue comme une expérience et un moment privilégié. «C’est une tendance qui se renforce, observe Rolf Jenny. La cuisine devient une façon de cultiver son art de vivre.» Ce sont les principes qui vont orienter le développement du secteur Frais & Convenience. «Nous nous baserons davantage sur des critères diététiques pour déterminer les portions», précise Rolf Jenny. Le choix des produits, de leur provenance et de leur mode de préparation sera examiné avec plus d’attention que jamais. Rolf Jenny prévoit encore l’application de nouveaux procédés pour la conservation des aliments, qui remplaceront les méthodes traditionnelles comme la pasteurisation. Enfin, les emballages devraient également innover par l’introduction de solutions «encore plus ingénieuses, conviviales et écologiques».


UN LINGE AGRÉABLEMENT PARFUMÉ.

13.90

Elan Jardin Fraîcheur 2,025 kg

13.90 Elan Jardin Soleil 2,025 kg

13.90 Elan Jardin Fraîcheur en sachet de recharge, 2 l

13.90

Elan Jardin Soleil en sachet de recharge, 2 l

13.90 Elan Jardin Naturel en sachet de recharge, 2 l

14.90 Corbeille à linge rectangulaire argentée, 50 l

13.90

Elan Jardin Montagne en sachet de recharge, 2 l


40 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

UNE FRAÎCHEUR TOUT AUTOMNALE CHASSE

A la chasse

L’heure est enfin venue de déguster du gibier. Mais si vous imaginez des garnitures roboratives, vous êtes loin du compte. Oubliez également vos préjugés sur les chasseurs!

L

a saison de la chasse est ouverte et la gamme Migros regorge de produits des champs, des forêts et des prairies, tous plus alléchants les uns que les autres. Vous trouverez bien sûr dans les rayons frais du civet de lièvre et des médaillons de chevreuil, mais aussi du cerf. Il provient de Nouvelle-Zélande, car la viande suisse ne suffit pas à répondre à la forte demande. La viande de cerf est brun foncé et de texture tendre. La viande d’animaux sauvages a un goût plus relevé, tandis que celle des cerfs d’élevage est plus juteuse. Si en 1850 cet animal avait pour ainsi dire disparu de notre pays, il a aujourd’hui à nouveau colonisé presque toutes les Alpes suisses. On en dénombrait ainsi près de 26 000 en 2005: un chiffre que nous

Sauce Hubertus Bon Chef, 46 g, Fr. 2.–

devons en grande partie aux chasseurs. En effet, contrairement aux idées reçues, ces derniers ne font pas qu’abattre des animaux, ils ont d’autres missions qui leur tiennent à cœur: protéger le gibier du stress engendré par les trop nombreuses perturbations, préserver son habitat et s’assurer qu’il dispose de nourriture en quantité suffisante pendant l’hiver. Par conséquent, la chasse est un art qui nécessite un apprentissage, mais aussi une grande passion. Et il n’est pas donné à tout le monde d’arpenter les chemins rocailleux avant l’aube ou de rester des heures durant à l’affût en altitude. Partez chasser votre gibier favori à Migros. Taïaut! Anna Bürgin

Civet de chevreuil cuisiné, 600 g,

Fr. 21.80

Entrecôte de cerf, par 100 g,

Fr. 7.30

Viande séchée de cerf, par 100 g,

Fr. 10.90*


C’EST BON POUR LE M MORAL! ORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

pâtisConfectionnez des ef, ch series comme un de par exemple, à l’aide it aux cu bis cette recette de ieuse pommes aussi délic er. que facile à prépar ison.ch Recette sur www.sa 1 Mot-clé: pommes30

le kg

2.50

Pommes Gala Suisse, le kg

au lieu de 3.60

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse, le sachet de 2,5 kg

33%

10.4015.60

Fondue moitié-moitié Swiss Style prête à l’emploi en lot de 2 20% de réduction 2 x 800 g

Fiori à la courge Anna’s Best en lot de 3 3 x 200 g

40%

Rosiers en pot de 10 cm le lot de 3 plantes

2.10

20.9026.20 au lieu de

9.90

40%

2.10

au lieu de 3.50

Filet de saumon avec ou sans peau d’élevage/Norvège, par ex. filet de saumon sans peau, les 100 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

au lieu de

50%

1.25

au lieu de 2.55

Lard fumé à cuire TerraSuisse Suisse, les 100 g


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9

Garnissez la salade rdons californienne de la ût pour rehausser le go de cette salade délinte! cieusement croqua Recette sur www.saison.ch Mot-clé: salade324

4.–

au lieu de 5.–

Salade California bio Anna’s Best 250 g

6 pour 4

3.40 5.10 au lieu de

Boules de Berlin le sachet de 6 pièces/ 390 g

1.25 1.55 au lieu de

Tilsit doux (excepté Maxi), les 100 g

1.70

au lieu de 2.20

Escalopes de poulet 20% de réduction importées, 2 pièces, les 100 g

9.90

Chrysanthèmes Garden Mums en pot de 19 cm la plante


GE AUSSI AVEC LES YEUX. AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.40 6.20 au lieu de

La gamme Président Coulommiers, Camembert l’Original ou Chèvre Doux, par ex. Coulommiers Président, 350 g

30%

8.50

au lieu de 12.20

Produits Cornatur en lot de 2 par ex. escalopes de Quorn au citron et au poivre, 2 x 200 g

1.40

au lieu de 1.80

Lapin de Hongrie, les 100 g

2.–

au lieu de 2.45

Le Tonneau les 100 g

2.90

au lieu de 3.50

Pane Passione classico 420 g

7.80

Champignons de Paris Suisse, le kg

3.20

Nectarines extra vrac France, le kg

9.80 14.– au lieu de

Poulet rôti de Suisse, la pièce

Société coopérative Migros Genève


DES PRIX PRESQ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9

50%

7.20

7.90 9.90 au lieu de

au lieu de 14.40

Tous les cafés Cafino et Cappuccino 20% de réduction par ex. Cafino, le sachet de 550 g

Pizzas Toscana M-Classic en lot de 3 surgelées, 3 x 400 g

7.80 11.20 au lieu de

Party Kisss «milk» ou «dark» en lot de 2 2 x 20 pièces/920 g

4.40

au lieu de 5.50

Tous les chewinggums Skai 20% de réduction par ex. chewing-gums Skai Liquid Pear / Apple, 80 g Valable jusqu’au 14.9

3.80

au lieu de 4.80

Tous les cakes de mamie 20% de réduction par ex. cake au chocolat, 420 g

33%

4.90

au lieu de 6.60

Biscuits Coquillages le sachet de 760 g

33%

5.90

au lieu de 8.85

8.70 13.05

Croquandines aux amandes Créa d’Or en lot de 3 3 x 100 g

Cappellettis jambon/ fromage M-Classic en lot de 3 3 x 250 g

au lieu de


QUE INDÉCENTS! AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.60

au lieu de 4.50

Lasagnes, cannellonis et gratins surgelés M-Classic et Buon Gusto 20% de réduction par ex. lasagnes Fiorentina M-Classic, 460 g

2.60

au lieu de 3.60

Chips au chocolat Hamlet à partir de 2 paquets 1.– de moins l’un par ex. chips au chocolat au lait, 125 g

6 pour 4

3.–

au lieu de 4.50

Eau minérale Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre

33%

3.20 4.80 au lieu de

Ice Tea Classic, Light ou Peach en brique emballages de 6 x 1 litre, par ex. Ice Tea Classic

6.75

au lieu de 9.–

Mélange promenade M-Classic en lot de 3 3 x 250 g

30%

11.20

au lieu de 16.05

Délices de poulet Don Pollo surgelés, élaborés en Suisse avec de la viande de poulet du Brésil, le sachet de 1 kg

2.60

au lieu de 3.25

Tout l’assortiment Exelcat 20% de réduction par ex. ragoût Sélection Exelcat en sachet, 4 x 100 g

3.20

au lieu de 4.–

Produits Nano, de nettoyage pour le sol et essuie-tout ménager Twist 20% de réduction par ex. Twist Classic, 4 rouleaux Valable jusqu’au 14.9


ÉCONOMIES PAR POIGNÉES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

8.40

au lieu de 10.50

Lessive pour le linge fin Yvette 20% de réduction par ex. Yvette Care, 1,38 kg Valable jusqu’au 14.9

40%

9au .lie5u de015.90

2.70

5.50

14.90

Produits de lessive Total par ex. Total Color, 2,8 kg

Mi-bas ou socquettes pour femme, le lot de 5 paires Valable jusqu’au 14.9

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

au lieu de 3.40

Tout l’assortiment pour bébé Milette 20% de réduction (excepté les couchesculottes), par ex. shampooing pour bébé Milette, 300 ml Valable jusqu’au 14.9

Chaussettes de trekking pour homme, le lot de 3 paires Valable jusqu’au 14.9

55.90

au lieu de 95.80

Poêles Titan le lot de 2, Ø 28 cm et 20 cm, revêtement antiadhésif, pour tous les types de feux (sauf induction)

4.30

au lieu de 5.40

Aides au repassage et au lavage Total 20% de réduction par ex. Spray & Wash Total, 500 ml Valable jusqu’au 14.9

12.90

Pantoufles pour femme* aussi disponibles en noir Valable jusqu’au 14.9


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Convenience

Produits laitiers

Cannelloni bolognese Antica Pasteria 20% de réduction 300 g 5.50 au lieu de 6.90

Viande

Tomates farcies fetuccini 350 g 6.30 au lieu de 7.90

Ragoût de bœuf haché de Suisse, les 100 g 2.– au lieu de 2.70

Fleurs/Plantes

Volaille

Bouquet de roses et de lys le bouquet 14.90

Don Pollo Poitrine de dinde fumée d’Allemagne, de France et du Brésil, les 100 g 1.45 au lieu de 2.90

Frais et déjà prêt Produits Cornatur en lot de 2 par ex. escalopes de Quorn au citron et au poivre, 2 x 200 g 8.50 au lieu de 12.20

Tous les drinks au yogourt de 500 ml –.35 de moins par ex. à la fraise 1.35 au lieu de 1.70

30%

Fromage A la coupe: Le Soleurois les 100 g 2.60 au lieu de 3.30

«Menu Duo» Escalopines de porc panées (Suisse), pommes «Country», gratin de côtes de bettes + Rivella jaune PET 50 cl 12.50 au lieu de 18.50

29.90

Sauté d’agneau au safran de Nouvelle-Zélande, les 100 g 2.40 au lieu de 3.–

Alèse Joan* imperméable, 100% coton, avec revêtement, diverses couleurs, 90 x 200 cm

Pâté mignon de porc de Suisse, les 100 g 3.15 au lieu de 3.95 Coquille de fruits de mer de France, la pièce 6.– au lieu de 7.50 Salade Orientale de Suisse, les 100 g 1.50 au lieu de 1.90 Cake aux lardons de Suisse, les 100 g 1.95 au lieu de 2.45

Poulet au Saté du Brésil, les 100 g 2.65 au lieu de 3.30 Nouilles sautées aux légumes de Suisse, les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 Sushi Nagatsuki Elaboré en Suisse, l’assortiment de 11 pièces 22.–

Chaussettes de trekking Salomon** en lot de 2

Restaurants Migros

M-Traiteur

Crevettes à l’ananas du Vietnam, les 100 g 4.90 au lieu de 6.10

14.90

33% maintenant

199.–.– avant 299

Robot de cuisine KM196 Kenwood*** 650 W, accessoires: centrifugeuse, presse-agrumes, 3 râpes (disques), 1 couteau en acier, 1 récipient de mélange en acier fin et 3 éléments mélangeurs Valable jusqu’au 14.9

Société coopérative Migros Genève * En vente dans les plus grands magasins Migros, Micasa, ** SportXX et *** M-Electronics.


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 14.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 6.90

Phalaenopsis en diverses couleurs, le brin

NOUVEAU 4.10

Mélanges de panure avec tomates et oignons ou piment et sésame 100 g

NOUVEAU 9.90

Nestlé Cerelac bouillie lactée aux précieuses vitamines pour une croissance saine. Après 6 mois, 500 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 17.70

Milupa Milumil Junior 1+ lait junior pour les enfants en pleine croissance à partir d’un an, avec 13 vitamines, du fer et du calcium, 600 g

NOUVEAU 7.90

Emincé de poulet au curry et à la banane Asia Anna’s Best pour les amateurs de mets asiatiques: rapidement préparé, mais longuement savouré, 360 g

NOUVEAU 6.50

Guido Nannini Ricciardetto succulents biscuits italiens aux amandes, au beurre et aux œufs, 250 g

NOUVEAU 1.– Cœur en chocolat chocolat au lait extra-fin en forme de cœur avec vœux, 27 g

NOUVEAU 18.50

Capsules Cholesterin Control Actilife Ces capsules réduisent l’absorption du cholestérol et des graisses contenus dans l’alimentation et ont une influence positive sur les valeurs LDL et de cholestérol, 60 capsules


EN MAGASIN

| 49

Bon à savoir

➔ La Loi sur la chasse n’autorise la pêche et la chasse qu’à certaines périodes. Les dates varient en fonction de l’espèce. ➔ Le gibier à onglons désigne les artiodactyles (des ongulés possédant un nombre pair de doigts de pied) comme le chamois, le cerf ou le chevreuil. ➔ La femelle du cerf est la biche.

Entrecôte de cerf au thym et à l’orange

Jambon cru de sanglier, par 100 g, Fr. 9.60* *Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Photos Hans Schürmann, Strandperle

1 entrecôte de cerf, env. 600 g sel et poivre 2 cs d’huile d’olive 6 brindilles de thym 1 échalote 20 g de beurre 60 g de chapelure blonde 1 jaune d’œuf Sauce 1 orange bio 1 échalote 1 gousse d’ail 10 g de beurre 3 brindilles de thym 1 dl de vin blanc 2 dl de fond de gibier 2 cc de fécule de maïs 2 cc de sucre brut 150 g de crème fraîche

POUR 4 PERSONNES

1) Préchauffer le four à 120° C. Saler et poivrer l’entrecôte de cerf. Faire chauffer la moitié de l’huile, saisir l’entrecôte des deux côtés. Disposer dans un plat réfractaire et cuire au milieu du four pendant 1 h environ. 2) Pour la sauce: râper l’équivalent de 1 cs de zeste d’orange et presser le jus. Faire suer l’échalote et la gousse d’ail grossièrement hachées dans 10 g de beurre. Ajouter le thym. Mouiller avec le vin blanc et le fond de gibier. Faire réduire pendant 15 minutes. Passer la sauce au chinois. Diluer la fécule de maïs dans un peu d’eau froide. Mélanger à la sauce et faire réduire jusqu’à ce qu’elle soit onctueuse. Ajouter le sucre, la crème fraîche, le jus et le zeste d’orange. Saler, poivrer. Réserver au chaud. 3) Hacher finement thym et échalote. Faire fondre le beurre dans une casserole. Cuire l’échalote et le thym à l’étuvée. Laisser refroidir dans un plat. Incorporer la chapelure, le jaune d’œuf et le reste d’huile. Bien mélanger le tout, saler et poivrer. Sortir l’entrecôte de cerf du four et tourner dans le mélange de chapelure. Gratiner 5 min sous le gril du four jusqu’à ce que l’entrecôte soit croustillante. Présenter l’entrecôte avec la sauce à l’orange. Suggestion: servir avec des pâtes au beurre, des spätzlis ou du risotto. Par personne, environ 36 g de protéines, 32 g de graisse, 23 g d’hydrates de carbone, 2250 kj/540 kcal Temps de préparation: environ 30 min + environ 1 h de cuisson

Recette de «Cuisine de saison»

Plus d’informations sur www.saison.ch


50 | Migros Magazine 36, 36, 3 311 août août 20 2009 09

1

3

Valentina Bianchini (20 ans)

Cette étudiante en philosophie est la seule candidate tessinoise: «Comme j’étudie à Milan, mes journées sont très longues. J’apprécie donc d’autant plus de jouer avec mes chats, «Romeo» et «Hugo», dans mon jardin quand j’en trouve enfin le temps.» Un plaisir simple: Ketchup Léger, 520 g, Fr. 2.90

Marianne de Cocatrix (23 ans)

2 Jennifer Burri (22 ans)

Cette jeune Bernoise créative effectue actuellement un stage d’architecte: «J’aime les sports extrêmes comme la chute libre. J’aimerais bien aussi essayer le saut à l’élastique. J’apprécie l’aventure, mais sans risque!» Elle apprécie également le fromage en tranches de Léger: Léger Fol Epi, 150 g, Fr. 4.10

Cette candidate de Sion (VS) vient de passer ses examens de maturité: «Je souhaite devenir maîtresse d’école primaire, car les adolescents sont trop turbulents pour moi.» Elle pourra récompenser les enfants avec des macaroni: Macaroni de l’alpage Léger, 350 g, Fr. 5.50

Qui sera Miss Suisse?

Le 26 septembre, seize jeunes femmes concourront pour remporter le titre de reine de beauté. Elisez votre favorite avec le sponsor Léger.

6 Jeanice-Lea Hofstetter (19 ans)

Grande amatrice de chocolat, cette employée d’un commerce de détail vit chez ses parents à Zurich: «L’endroit que je préfère en Suisse, c’est chez ma grand-mère dans le Toggenburg. Je m’y sens en sécurité et j’y suis toujours reçue très chaleureusement.» Du chocolat matin, midi et soir: Mini Cookies Léger, 180 g,

Fr. 2.90

L

es candidates à Miss Suisse se préparent depuis plus de trois mois pour le show qui aura lieu fin septembre. Séances photos, interviews, footing et longues attentes en habits de lumière constituent leur quotidien. Le rassemblement des prétendantes a débuté sur la Riviera vaudoise. C’est dans l’enceinte de l’hôtel de luxe Fairmont Le Montreux Palace qu’elles ont vécu leurs premières

expériences avec les médias. Certaines furent positives, d’autres moins... Heureusement, Léger, la gamme allégée de Migros, leur a remonté le moral avec du Choco Drink et des chips croustillantes. Laquelle des seize beautés remportera le concours à Genève? Votez et gagnez un week-end dans un palace et des bons d’achat Migros. Eveline Schmid


EN MAGASIN

| 51

5 Carmen Hediger (19 ans)

Cette employée dans un cabinet médical est l’actuelle Miss Berne: «Les titres peu élogieux et le surnom de «Miss aucune chance» dont on m’a affublée après mon élection m’ont fait de la peine. Il faut seulement que je me fasse à l’idée d’être jugée par des gens qui ne me connaissent pas.» Miss Berne a toujours quelque chose à grignoter: Flûtes aux herbes des Alpes Léger, 130 g, Fr. 3.60*

4 Linda Fäh (21 ans)

Cette assistante dans le private banking douée pour le chant est originaire de Benken (SG): «Ma mère est mon modèle. Elle est naturelle, simple et ne souhaite que le meilleur pour moi. Je ne sais pas comment lui rendre tout cet amour.» Pas de micro? Une pâte feuilletée fera l’affaire: Pâte feuilletée Léger, 320 g, Fr. 2.80

7

Lina-Paule Latte (22 ans) Cette étudiante en médecine vit à Ballaigues (VD): «Le sentiment d’être utile me rend heureuse. J’aime aider les autres. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’étudier la médecine.» 85% de matières grasses en moins: Poulet Nuggets Léger, 240 g, Fr. 5.60

8 Fatima Montandon (18 ans)

Cette étudiante en droit et en économie originaire de Neuchâtel est la benjamine des candidates: «Miss Ambition: voilà le titre qui me décrirait le mieux. Car quand je veux quelque chose, je fais tout pour atteindre mon but.» Les yogourts drinks de Léger l’ont touchée en plein cœur: Yogourt Drink Léger Framboise, 500 ml, Fr. 1.70


52 5 2 | Mig Migros ros Ma Magaz Magazine gazine gaz ine 36 36,, 3 31 août oût 2009 2009

11 9 Anne-Sophie Mooser (20 ans)

Cette étudiante en droit vit à Belfaux (FR): «J’aimerais un jour traverser le Sahara à dos de chameau ou entreprendre un safari au Kenya. J’aime l’aventure et l’inconnu.» En attendant de réaliser ses rêves, ce produit la fait voyager: Fleur Cacao Léger, 80 g, Fr. 2.40*

10 Michelle Morand (23 ans)

Originaire de Lucerne, l’actuelle Miss Zurich exerce le métier d’office manager: «Quand on mesure 1,70 m, c’est difficile d’envisager une carrière de mannequin. Le livre d’Heidi Klum m’a beaucoup motivée: au début, elle a dû se battre pour s’imposer, mais elle a réussi.» Les sandwiches de Miss Zurich aussi sont réussis: Fit-onnaise classic Léger, 280 g, Fr. 1.95

Concours: qui sera Miss Suisse? Votez et gagnez des prix extraordinaires. 1er prix

144 Tamina Schneider (21 ans)

Cette future étudiante en architecture d’intérieur vit à Oberengstringen (ZH): «Je suis un vrai poisson. L’eau m’apaise et me donne l’impression d’être en vacances.» 100% de plaisir, 50% de matières grasses en moins: Salami Gran Leggero Léger, 123 g, Fr. 6.90

Deux nuits en chambre double à l’hôtel cinq étoiles Fairmont Le Montreux Palace, petit-déjeuner inclus. Vous recevrez de plus la Riviera Card qui vous donne droit à de nombreuses réductions dans les enseignes de la région et à une visite avec audioguide iPod du château de Chillon. Savourez un week-end de luxe et visitez la magnifique région de la Riviera vaudoise. Par téléphone: au 0901 577 059 (Fr. 1.-/appel) en indiquant le numéro de votre favorite, ainsi que vos nom et adresse. Par SMS: en envoyant le mot BELLE suivi du numéro de votre favorite ainsi que de vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: BELLE 1, Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. En ligne: rendez-vous sur www. migros.ch/leger. Date limite de participation: 10 septembre 2009. Les gagnants seront informés par écrit. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue.


EN MAGASIN

12

Lorena Oliveri (21 ans)

Cette jolie brune nous vient de Spreitenbach (AG): «Comme j’étudie la communication d’entreprise et que j’ai aussi un job, je travaille à 120%! Cela demande beaucoup d’organisation.» Indispensables partout: Chips à la ciboulette Léger, 75 g, Fr. 1.85*

15

| 53

Valentina Parente (20 ans) Cette conseillère à la clientèle spécialisée dans le commerce de devises vit à Dottikon (AG): «J’aimerais beaucoup passer quelques mois à l’étranger. Avant, j’avais trop peur d’être séparée de ma famille et de mes amis pendant aussi longtemps.» Elle pourrait faire partie du voyage: Confiture de framboises Léger, 325 g, Fr. 2.60

13 Nathalie Pasyawon (23 ans)

Cette jeune comédienne est originaire de Steinhausen (ZG): «Mon rêve serait de jouer dans une série télévisée thaïlandaise. Elles sont si émouvantes et kitsch — et parfois un peu too much, je l’avoue.» Quand la Thaïlande rencontre la Thaïlande: Snack à la pomme Sweet Thai Chili Léger, 100 g, Fr. 2.90*

Tabea Schulthess (22 ans)

Cette Zurichoise étudie l’économie d’entreprise et habite Pfäffikon: «Plusieurs amis m’ont dit qu’on pouvait me faire confiance. Cela me touche bien plus qu’un compliment sur mon physique.» Un physique attrayant et pas un gramme de graisses inutiles: French Dressing Léger, 700 ml, Fr. 3.30

2 e et 3 e prix Un bon d’achat

d’une valeur de Fr. 1000.—

4e au 7 e prix Un bon d’achat d’une valeur de Fr. 500.—

8 e et 9 e prix Un bon d’achat

d’une valeur de Fr. 200.—

10 au15 prix Un bon d’achat e

e

d’une valeur de Fr. 100.—

www.migros.ch/leger ger Vous trouverez d’autres photos des seize candidates dates sur www.migros.ch

16 Marion Stutz (25 ans)

Originaire de Hochdorf (LU), Marion organise des cours de savoir-vivre destinés aux femmes: «J’ai toujours regardé l’élection des Miss en famille. C’est génial d’être maintenant sur scène.» Que serait une soirée télé sans en-cas? Petits gâteaux au fromage Léger, 4 pces,

Fr. 3.10

*Disponibles dans les plus grands magasins Migros


54 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 36, 31 août 2009

NOUVEAU À MIGROS

Noir et argent

L’automne de retour, la mode met à l’honneur les couleurs plus mates. Avec ses tons argent et noir, la nouvelle collection de bijoux fantaisie et de bijoux pour cheveux de Migros suit la tendance, tout en offrant un peu de légèreté avec ses ornements originaux, perles, microchaînes et détails floraux… Bagues, Fr. 14.90* Colliers Fr. 19.90* Boucles d’oreilles Fr. 7.90*

*Disponibles dans les grands magasins Migros

Emballants

NOUVEAU À MIGROS

Seuls les ascètes oseront soutenir que l’emballage n’a pas d’importance, car papier et ruban donnent un air de fête à n’importe quel petit présent. Avec ses tons et ses motifs automnaux, la nouvelle gamme d’emballages cadeaux est arrivée et propose également pochettes cadeaux pour bouteille et rubans élégants et hauts en couleur. Papier cadeau, rouleau, 3 m, Fr. 3.90 Pochette cadeau pour bouteille, à partir de Fr. 2.—

Gourmandises pour chat et chien Quand Médor et Minou n’en font qu’à leur tête, rien de tel qu’une petite récompense pour les convaincre d’obéir, surtout si cette dernière est aussi savoureuse que les nouveaux snacks: les os à mâcher pour chien «Max» sont entourés de peau de buffle et contiennent de précieuses vitamines, tandis que l’enveloppe croquante des «Snackies» d’Exelcat au bœuf ou au poulet renferme une garniture crémeuse. Os à mâcher Max, 132 g, Fr. 5.90 Snackies Exelcat, 60 g, Fr. 2.50

NOUVEAU À MIGROS


ACTION

OFFRES VALABLES DU 01.09 AU 14.09.2009 OU JUSQU‘À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PACKS PROMOTIONNELS TAMPAX, ALWAYS ET ALLDAYS

30%

6.40

14.40 au lieu de

18.-

au lieu de

9.20

par ex. Always Ultra Normal ou Freshelle Normal Plus en emballage géant*

par ex. Tampax Regular en lot de 2 (2 x 30)*

9.40 au lieu de

11.80

par ex. Pack promotionnel 32 Tampax Compak Super*

8.05 au lieu de

10.75

par ex. Alldays Normal Fresh ou Normal Camomille en emballage géant*

* En vente dans les plus grands magasins Migros

Alldays, Always et Tampax sont en vente à votre Migros


56 56 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 36, 31 août 2009

NOUVEL EMBALLAGE

Sans lait!

Les allergiques au lait ont enfin la possibilité de savourer des glaces crémeuses grâce au cornet Valsoia à base de soja, exempt de lactose et recommandé par aha! Cette crème glacée, vraiment onctueuse, est entourée d’une gaufrette croustillante.

NOUVEAU À MIGROS

Cornets Valsoia aha!, 4 pièces,

Fr. 6.60

BON ET PAS CHER C

Culte!

Passaia est plus qu’exotique puisque c’est la seule boisson non alcoolisée à base de fruits de la passion disponible en Suisse. Les plus soucieux de leur tour de taille ne sont pas en reste, car Passaia existe également en version light. La qualité de ce produit est attestée par sa longévité: Passaia fruité est vendu à Migros depuis trente-trois ans! Nouveau: la bouteille de cette boisson rafraîchissante s’habille désormais d’une ravissante couleur lilas.

Passaia Classic, 50 cl, Fr. 1.20, 1,5 l, Fr. 2.20 Passaia Light, 50 cl, Fr. 1.20, 1,5 l, Fr. 2.20

NOUVEAU À MIGROS

Bien dosé

Que serait une pêche Melba sans pêche, un hérisson en chocolat avec des piquants en amandes sans demi-poire ou une coupe de fruits avec de la crème fouettée sans macédoine de fruits en conserve? Les trois classiques seront bientôt disponibles dans la marque Léger. Les conserves de fruits contiennent jusqu’à 35%, respectivement 30% d’hydrates de carbone en moins que celles des boîtes habituelles. Léger macédoine de fruits, 410 g,

Fr. 1.90*

* Disponible dans les grands magasins Migros.

FR. 9.70

Soupe au colrave

Pour 4 personnes

➔ Peler et hacher finement 1 gousse d’ail et 1 petit oignon et les faire revenir dans 2 cs d’huile d’olive. Env. Fr. —.70 ➔ Parer 2 colraves de taille moyenne, couper en dés et faire revenir. Mouiller avec un litre de bouillon de légumes chaud et cuire env. 20 min à feu doux. Env. Fr. 3.70 ➔ Retirer la soupe du feu, réduire en purée et incorporer 2 dl de crème fraîche. Saler, poivrer. Couper 20 tomates cerises en deux et hacher finement un bouquet de basilic. Présenter la soupe dans des assiettes creuses et parsemer de tomates cerises et de basilic. Env. Fr. 5.30 Suggestion: remplacer le basilic par du persil plat.

+

+


Circuit en Turquie Notre prix inclut toutes les prestations suivantes:

  

       

4)" / 2 ' &0 s

av t 8 jours our seulemen p pension CHF

– . 5 9 7

$#&(

' % # + ) "! * iec dem

=1! 0@@-! %14.%! $ %1 /-4? '-3) ,''-,&'4@

Vols de ligne aller et retour sur la Turkish Airlines au départ de ite les vis les taxes  s Genève vers Istanbul e t u s to Encas servis à bord à l’aller els  ide  toute t ô h comme au retour gu s Toutes les taxes d’aéroport  Vol nsion  le et taxes hôtelières d’une i-pe valeur de CHF 117.– sont la dem également comprises Cocktail de bienvenue Pourboires (hôtel et bagagistes) Circuit selon notre programme, à bord d’un car moderne et climatisé Istanbul Toutes les entrées des visites décrites dans notre programme Çanakkale 7 nuitées en hôtels exclusivement Bursa 4ème jour, Çanakkale – Troie – Ayvalik: Le Voyage grandiose réparti sur Troie 4 –5 étoiles (locales) sur tout le voyage matin départ vers Troie et „voyage“ vers la Ayvalik 8 jours au bord de la mer de Mar7 petits-déjeuners sous forme de buffet scène d’Homer dans l’Iliade, l’œuvre grecPergame que la plus ancienne de la littérature ocdurant tout le circuit mara comportant un programme cidentale. Cette ville mythique qui pendant 7 dîners variés (grand choix) Turquie captivant et riche en visites ! longtemps passa pour un lieu fictif rempli de Accompagnement de A à Z durant tout légendes jusqu’à ce que l’allemand Heinrich Schliele voyage par notre agent uniquement mann au 19ème siècle commença ses excavations. De Au cours de ce voyage fantastique vous découvrirez, outre la francophone et exclusif pour les clients par ses fouilles, il prouva la véracité des récits homériques. palpitante ville d’Istanbul, également les côtes splendides de de Net-tours Aujourd’hui, nous pourrons nous émerveiller de la muraille de la mer de Marmara. Les lieux chargés d’histoire ont jadis émus

8&01024)!5 >67 9((*+"

En réservant jusqu’au 20 septembre, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates et prix (par pers. en chambre double) Voyage 4009

Prix normal Prix d‘action circuit circuit Voyage 3: 01.10.–08.10.09 1095.– 795.– Circuit 8 jours / 7 nuits

Voyage 4: 08.10.–15.10.09

1095.–

795.–

Voyage 5: 13.10.–20.10.09

1095.–

795.–

Voyage 6: 15.10.–22.10.09

1095.–

795.–

Voyage 7: 20.10.–27.10.09

1095.–

795.–

Voyage 8: 22.10.–29.10.09

1095.–

795.–

Voyage 9: 04.03.–11.03.10

1095.–

795.–

Voyage 10: 11.03.–18.03.10

1095.–

795.–

Voyage 11: 18.03.–25.03.10

1095.–

795.–

Voyage 12: 25.03.–01.04.10

1095.–

795.–

Supplément pour chambre individuelle: CHF 210. – Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne. Températures: Les meilleures périodes pour voyager sont septembre, octobre et mars.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

! A0 % '

)

profondément les hommes dans l’Antiquité et des endroits comme Troie et Pergame (Pérgamon) sont les reflets d’une culture ancestrale au caractère unique. Nulle part ailleurs vous ne trouverez autant de présence historique de la culture occidentale. Notre guide très expérimenté vous accompagnera et, d’une manière tout à fait charmante, vous parlera de son pays, de son histoire et de son peuple. Nous considérons que notre voyage n’est pas un voyage « commun » mais plutôt un circuit hors du commun et désirons vous faire vivre une expérience d’un caractère très particulier.

1er jour, Genève – Istanbul: Décollage de Genève, en direction d’Istanbul par un vol de ligne régulière de la compagnie renommée Turkish Airlines. A votre arrivée à Istanbul, vous serez accueillis par notre guide de voyage parfaitement francophone qui vous conduira ensuite à votre hôtel première classe à Istanbul. Nuitée et dîner à Istanbul. 2ème jour, Istanbul – La fabuleuse Byzance: Aujourd’hui vous visiterez la célèbre Sainte Sophie, mondialement connue. L’une des plus grandes églises, basiliques du monde chrétien qui est devenue mosquée puis musée. Sur l’ancienne place de l’hippodrome qui fut à l’origine une place de réunion populaire, nous visiterons les trois monuments: l’obélisque de Théodose 1er, la colonne murée et la colonne serpentine. La Mosquée bleue, le sanctuaire le plus important de l’islam, possède six minarets qui, à eux seuls, lui donne un aspect royal. L’après-midi visite du Palais Topkapi qui s’érige sur l’une des sept collines entre la corne d’or, le Bosphore et la mer de Marmara. Nuitée et dîner à Istanbul. 3ème jour, Istanbul – Çanakkale: Aujourd’hui vous quitterez la métropole comptant 15 millions d’habitants et vous partirez en direction de Çanakkale en passant par le détroit des Dardanelles, paysage admirable. Arrivée à Çanakkale avec visite de cette ville de province typiquement turque. Vous aurez ainsi un aperçu de la vie quotidienne d’une ville turque modernisée et ayant gardé ses origines. Nuitée et dîner à Çanakkale.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

la ville avec ses portes, ses remparts, ses tours, temples et tours saintes qui sont restées cachées pendant des siècles de l’humanité. La route continue vers Ayvalik. Nuitée et dîner à Ayvalik. 5ème jour, Ayvalik – Pergame – Ayvalik: Vous longerez la côte en direction de Pergame, anciennement Pergamon. Nous nous promènerons le long de l’acropole de Pergamon et contemplerons le théâtre le plus incliné de l’antiquité, les fondations de l’autel de Zeus, les installations urbaines, les temples et les vestiges d’une des bibliothèques les plus connues au monde. Elle fut à côté d’Alexandrie la plus grande de son temps. C’est là que le parchemin fut inventé. L’après-midi nous visiterons une fabrique traditionnelle de nouage de tapis dans laquelle nous pourrons suivre le processus du nouage depuis l’exploitation des matières premières jusqu’au produit fini. Retour vers Ayvalik pour y dîner et y passer la nuit. 6ème jour, Ayvalik – Bursa: Notre voyage se poursuit au travers de paysages variés vers la ville de Bursa, l’ancienne capitale ottomane. Cette ville est une des villes les plus importantes de toute la Turquie pour le textile. Des milliers de personnes travaillent là dans les énormes fabriques de textiles. La visite se terminera par la mosquée Ulu et par un coup d’œil au superbe bazar de soieries. Nuitée et dîner à Bursa. 7ème jour, Bursa – Istanbul – la mosquée de Süleymaniye – le Bazar Egyptien: Départ de Bursa vers Istanbul en passant sur le pont du Bosphore. Visite de la mosquée impériale Süleymaniye qui est considérée comme la plus belle et la plus impressionnante d’Istanbul. Nous visiterons ensuite le Bazar Egyptien nommé également le bazar d’épices. Il se situe au nord de la ville et vous pourrez vous réjouir de ses couleurs et de ses parfums. Possibilités d’acheter des bijoux et des cuirs. Nuitée et dîner à Istanbul. 8ème jour, Istanbul-Genève: Le moment de repartir est arrivé et votre guide vous accompagnera à l’aéroport où vous prendrez votre vol de retour vers la Suisse par un vol de ligne direct sur Genève.

;0) ,#,1',<!) :  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours SARL


58 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 36, 31 août 2009

Par ici les spätzlis!

La gamme de spätzlis Anna’s Best présente une savoureuse diversité qui ravira les papilles des gourmands! Des plaisirs à multiplier, d’autant que leur préparation s’effectue en un tournemain. LE PLUS D’ANNA’S BEST Les nombreux produits de la gamme de spätzlis et de pâtes fraîches aux pommes de terre Anna’s Best sont frais, se préparent rapidement et ne contiennent aucun colorant. Les ingrédients des spätzlis bio proviennent d’exploitations respectueuses de l’environnement utilisant des produits naturels.

S

pätzlis, knöpflis, pâtes fraîches aux pommes de terre: quel que soit le nom qu’on leur donne, ces mets fins à base d’œufs et de farine mettent l’eau à la bouche des gourmands. Anna’s Best propose une grande variété de spätzlis afin de régaler et de surprendre vos papilles. En fonction de son humeur,

de la saison et des recettes régionales, Anna mélange œufs, farine de blé complet, semoule ou flocons de pomme de terre pour concocter des plats prêts à poêler ou à cuire à la casserole: des spätzlis aux légumes, des spätzlis bio aux œufs frais avec du blé dur complet bon pour la santé, d’autres excellentes varian-

tes aux œufs bio ou des spätzlis «finis» prêts en un clin d’œil (quatre minutes au micro-ondes)… Comme les spätzlis ont un goût relativement neutre, ils s’imprègnent très bien de celui des autres ingrédients. Un peu de beurre à la sauge leur donnera par exemple un arôme particulièrement fin. Si vous

aimez les préparations plus copieuses, régalez-vous des pâtes fraîches aux pommes de terre d’Anna’s Best: traditionnellement cuite avec du lard, cette spécialité souabe est servie avec de la choucroute. Sa pâte est affinée avec des pommes de terre – un peu comme les gnocchis italiens. Nicole Ochsenbein

Photo Claudia Linsi

Spätzli bio aux œufs Anna’s Best, 500 g, Fr. 4.–*, Spätzli bio au blé complet Anna’s Best, 500 g, Fr. 4.50*, Spätzli «fini» Anna’s Best, 500 g, Fr. 3.90*, Pâtes fraîches aux pommes de terre Anna’s Best, 500 g, Fr. 4.15* *En vente au rayon frais des plus grands magasins


Le nouveau Rivella jaune.

Rivella est en vente Ă  votre Migros


60 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

J’ai ramené quelque chose pour vous, les petits gourmands: des aliments juteux ou croquants, il y en aura pour tout le monde!

Aliment pour chat M-Classic, terrine au poulet et à la dinde, 4 x 100 g, Fr. 2.20

Aliment pour chat M-Classic, ragoût au veau et à l’agneau, 4 x 100 g, Fr. 2.20

Aliment pour chien M-Classic, terrine au bœuf, 300 g, Fr. 1.30

Une belle écuelle pour les toutous

Chiffon à vaisselle M-Classic, 3 pièces, Fr. 3.—

Quand il s’agit du repas de leurs chiens, les maîtres se montrent exigeants. M-Classic vous propose des aliments secs complets, 7,5 kg, Fr. 15.70, ou humides, 300 g, Fr. 1.30. Plusieurs variétés sont disponibles.

Quelle vie de

Dans un chenil, c’est le branle-bas de combat du matin au soir. Propriétaire d’un établissement, Alisha Allemann s’occupe chaque jour de trente chiens. Pour la nourriture, elle ne fait confiance qu’à M-Classic: «Ces aliments sont non seulement riches, mais également bon marché.»


EN MAGASIN

| 61

Miam... Heureusement, je suis le plus grand: j’aurai déjà tout fini avant que les autres «courts sur pattes» aient atteint l’écuelle!

Eau de Javel M-Classic parfumée à la menthe, 2 litres, Fr. 2.90

Détergent universel M-Classic, 1 litre, Fr. 3.40

chien! Q

ue ce soit Zorro le jack russell, Al Capone le bulldog ou Dario, le braque de Weimar, ces joyeux drilles sont tous du même avis, du moins en ce qui concerne la nourriture: M-Classic est si bon qu’ils n’en laissent pas une miette. Et la propriétaire du chenil, Alisha Allemann, apprécie que ses petits pro-

Savon crème M-Classic, 300 ml,

Fr. 3.—

tégés se portent bien. L’an dernier, elleacrééle«Hundewelt-Zürichsee» avec une amie. Migros aussi se préoccupe du bien-être des compagnons à quatre pattes. Dans son assortiment figurent de la pâtée comme des détergents pour effacer les traces de pattes... Anna Bürgin

www.hundewelt-zuerichsee.ch

www.migros.ch Plus d’informations sur notre nouvelle gamme Migros sur internet à l’adresse www.migros.ch/m-classic

Savon crème M-Classic, 2 x 150 g, Fr. 1.80


62 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

COUPER en gros morceaux

les patates douces, le manioc, la carotte et le chou.

ÉPLUCHER l’ail et l’oignon puis les hacher grossièrement.

FAIRE GRILLER la viande dans une grande poêle.

Ambassadrice de charme

Une toque sur la tête, Manuella Maury amuse les enfants malades de La Maison de Massongex (VS). la journaliste prépare aussi sa nouvelle émission pour la TSR, «Le passager».


AUX FOURNEAUX MANUELLA MAURY Secrets de cuisine

isiner c’est… ➔ Pour vous, cu te: «Si vous n’êtes Comme le dit Colet ce n’est peu de sorcellerie, pas capable d’un .» ne isi us mêler de cu pas la peine de vo s plats favoris? ➔ Quels sont vo nous sert au bon Celui que le hasard nne personne. moment avec la bo n riez-vous pour rie ➔ Que ne mange au monde? fromage en spray. Mes ongles et du rve? toujours en rése ➔ Qu’avez-vous is. ur de sush Le numéro du livre ziez-vous ou aurie ➔ Avec qui aimer s? pa re er un vous aimé partag ne se nourrissait Il . an or Ci il Avec Em is ts, il m’aurait appr presque que de mo à digérer un livre.

E

n plein été, vêtue de noir, avec de longues bottes, elle arrive souriante, s’inquiète de la santé de ses protégés. Attentive, désireuse de ne pas décevoir, elle sait capter son auditoire. Cet après-midi, la journaliste prépare un mafé, ragoût d’origine africaine qu’elle servira aussi en tant que bénévole au Festival de Massongex, du 4 au 6 septembre. Et surtout, le plat préféré des bambins. «J’aime le moment du repas,

Marraine de Terre des hommes,

Les ingrédients du mafé à la mode valaisanne.

| 63

quand les grands s’occupent des petits. En l’espace de cinq minutes, ils font oublier leur maladie.» Manuella Maury revient justement de Dakar. Avec dans les bras Aminata, une fillette qui a avalé de la soude caustique, et Khady, qui avait besoin d’une ponction dans la tête. «Ces enfants étaient destinés à la mort. Terre des hommes met à leur disposition une médecine de pointe et leur rend leur dignité. Cela me touche.» De son sac coloré griffé espagnol – «J’adore les inutiles indispensables, ceux qui rendent la vie plus légère» – la productrice sort avec émotion la seringue qui lui a permis de nourrir Aminata. Elle qui avoue être oppressée par la foule s’illumine en montrant les photos de son périple aux enfants qui l’entourent. Sans regarder sa montre. Forcément, la journaliste n’en porte pas: «Je déteste ce qui m’entrave.»

Une enfance dans le bistrot de famille

La chroniqueuse du Matin raconte son chemin, parsemé d’«anges», croisés par hasard. «Je suis une fille née à 1350 mètres d’altitude dans un bistrot de famille, qu’estce qui fait que je produis à la TSR? Le voyage de la vie…» Dans le restaurant de ses parents à Mase, la Valaisanne a grandi avec les clients. Une ouverture à l’autre qui lui a joué des tours. «J’ai mis du temps à établir la limite entre vie privée et vie publique, à comprendre que je devais me protéger.» Sa première virée a transformé sa vie. A 16 ans, avec quatre copines, elle sillonne l’Europe en train. «On a dû se débrouiller avec cinq francs par jour. On s’est crêpé le chignon. J’ai recommencé les années suivantes.» Une expérience qui a inspiré sa nouvelle émission, Le passager. Rendez-vous avec des personnalités le temps d’un voyage… en train. A suivre dès le 11 septembre sur la TSR. Un sourire à Khady, accrochée à son sac à dos, et la Valaisanne évoque le Japon, le Bangladesh, son excitation lorsqu’elle prend l’avion – «La fête! Je m’installe et je commande un Campari» – son manque de sens de l’orientation,


MMM… L’HEURE DU GOÛTER APPROCHE! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES UNIQUEMENT DU 31.8 AU 5.9.2009 OU DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES.

Alex Frei y rencontre Patty Schnyder. Ingénieur

50%

Commerciale

50%

1.20

1.50

Ramequin la pièce

Tartelette au citron la pièce

au lieu de 2.40

au lieu de 3.–

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. A prix avantageux.


Migros Magazine 36, 31 août 2009

la joie de se perdre. Tous les livres qu’elle a dévorés – adolescente, elle rêvait de devenir libraire. Des œuvres de Cioran aux réflexions du Grison Iso Camartin. «Des nuits entières à lire, je suis avide. Et après, écœurée. Comme dans la vie.»

Des débuts à Rhône FM à la TSR

Sa voix suave, ponctuée de rires presque enfantins, rafraîchit l’atmosphère estivale. Une voix qui lui a ouvert les portes de Rhône FM. Où, venue pour enregistrer une pub, elle décroche un poste d’animatrice. «J’aurais même annoncé l’heure s’il avait fallu. Maintenant encore, dès que j’enregistre ma voix, cela reste un moment sacré.» Arrivée à la télé en 1997, la novice présente, entre autres, Verso, finit aux côtés de Benoît Aymon dans Passe-moi les jumelles. Et sort sa propre création en 2005, A côté de la plaque, interviews en cuisine. «Les premières émissions sont de loin les meilleures. Avec une espèce d’innocence.» Suit Tête en l’air, tournée dans le village de son enfance. Ses souvenirs? La pudeur et la solitude de Tariq Ramadan, la folie d’Amélie Nothomb, «reçue alors que j’avais 39° C de fièvre», la simplicité de Dominique Studer qui lui a offert une huile, «le cul d’une vache». Entre deux pensées en cuisine, la productrice avoue son côté hypocondriaque, aborde son allergie au gluten, «une grande frustration». Aujourd’hui, elle se passe de médicaments, ne consomme plus de produits laitiers ni de sucre. «Tout choix suppose des renoncements. Tout renoncement ouvre d’autres portes. J’ai découvert de nouvelles nourritures.» A 38 ans, la productrice se sent plus confiante. Un cadeau de la vie? «Avoir cassé mes certitudes.» En couple, comblée par son activité à Terre des hommes, elle ne sait pas si elle aura des enfants. «Il ne s’agit pas d’un projet d’entreprise mais d’un choix du cœur. Je ne dis pas jamais.» Virginie Jobé Photos Christophe Chammartin / Rezo

Infos sur le Festival de Massongex: www.tdh-valais.ch

AUX FOURNEAUX MANUELLA MAURY

| 65

Mafé à la valaisanne INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 2 patates douces 50 g de manioc 1 carotte 50 g de chou blanc 1 poivron vert 1 piment (oiseau ou 20 g de piment rouge frais) 2 gousses d’ail 1 oignon Huile d’arachide 600 g d’émincé de bœuf Sel, poivre 2 cs de concentré de tomate 3 grosses cs de pâte d’arachide (beurre de cacahuètes) 1 boîte de tomates pelées (env. 400 g) 4 brindilles de thym 1 feuille de laurier Fil de cuisine 1 cube de bouillon de bœuf

PRÉPARATION

1) Laver, peler et couper en gros morceaux les patates douces, le manioc, la carotte et le chou. Epépiner le poivron et le piment, les couper grossièrement. Eplucher l’ail et l’oignon, les hacher grossièrement. Réserver. 2) Mettre un fond d’huile d’arachide dans une grande poêle et faire griller la viande. Saler, poivrer. Ajouter l’ail et l’oignon et faire fondre environ 2 minutes tout en remuant à la spatule. Ajouter ensuite le concentré de tomate, remuer. Incorporer la pâte d’arachide, bien mélanger le tout. Les gourmands peuvent ajouter d’autres cuillers de beurre de cacahuètes. Verser la boîte de tomates pelées et l’eau, remuer.

3) Attacher les brindilles de thym et le laurier à l’aide d’un fil de cuisine et déposer le bouquet garni dans la poêle. Ajouter le cube de bouillon et le reste des légumes. Remuer et laisser mijoter à feu doux au minimum 1 h 30. 4) Au moment de servir, au besoin, rectifier l’assaisonnement. A savourer avec un riz créole et, selon les goûts, avec une pointe de sambal olek (purée de piments). Décoration: sculpter une rose dans une rave, la mettre dans un verre et couvrir d’un mélange d’eau et de curcuma (qui donnera la couleur). Réserver la rose au frigo quelques heures avant de servir.

DDe savoureuses recettes sur www.saison.ch Po Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 (3 fr. seulement pour 12 numéros)


Poudre de cynorhodon Une qualité de vie améliorée La poudre de cynorhodon Axamine Mobility® vous soutient. La précieuse poudre de cynorhodon Axamine Mobility® est produite à partir de fruits sauvages dont la récolte est contrôlée. Les fruits (Rosa Canina) sont soigneusement débarrassés de leurs poils avant d‘être délicatement séchés à la chaleur indirecte du four, de manière à préserver les précieuses substances qu‘ils contiennent. Le vitamine E est, elle, nécessaire au maintien de la fonction musculaire. De plus, elle favorise la stabilisation des acides gras insaturés et de la membrane cellulaire, et possède une véritable action antioxydante.

Capsules Axamine Mobility® avec 750 mg de cynorhodon en poudre et vitamine E 120 capsules Fr. 27.80

Cynorhodon sauvage de récolte contrôlée

www.axanova.ch

Axamine est en vente à votre Migros

CMR Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression

Le cinéma au meilleur prix.

14.90 le DVD

Sélection

3 pour 2 * parmi 20 titres

*Prenez 3 DVD, vous n'en payez que 2. Offre valable du 1.9 au 21.9.2009. Ces produits et bien d’autres encore sont en vente dans les M-Electronics et la plupart des magasins Migros.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

| 67

CONCOURS MIOCOLOR

En quelques minutes

Avec l’Ecole-club, des bains relaxants dans l’eau chaude, à Lavey-les-Bains (Vaud) et à Beau-Séjour (Genève). Leonardo Coduto, Michèle Carpentier et Denis Bouvet. La couleur de vos rêves dans les Do it + Garden Migros Entre le 26 mai et le 22 juin, un concours Miocolor était lancé dans toutes les enseignes Do it + Garden Migros de Suisse. Michèle Carpentier y a participé en donnant le nom de la marque des peintures Migros: Miocolor. Avec les nouvelles machines à peinture dont les Do it + Garden Migros du MParc Praille, de Chêne-Bourg et de Nyon-La Combe sont équipés, les clients peuvent désormais choisir parmi des milliers de teintes et faire fabriquer la couleur de leur rêve en quelques minutes. Michèle Carpentier a gagné le 3e prix du concours, mis en jeu au niveau national: un gril Roma d’une valeur de 799 francs. Son gain lui a été remis mercredi 5 août au MParc Praille, en présence de Leonardo Coduto, membre de la direction de Migros Genève, et de Denis Bouvet, gérant du Do it + R.P. Garden.

Prolongez vos vacances! Et vous, quelle est votre bonne résolution pour septembre? L’Ecoleclub regorge d’idées…

A

l’Ecole-club Migros on peut profiter des derniers beaux jours pour garder la forme des vacances ou prendre de bonnes résolutions avec le nouveau cours «Randonnée et Bains de Lavey»: une randonnée accessible à tous aux environs de SaintMaurice avec un accompagnateur de moyenne montagne diplômé, passionné par la faune et la flore. La course est suivie de trois heures de wellness et spa aux bains de Lavey. Le moment de l’été 2009 le plus spectaculaire est réservé aux lève-tôt, pour admirer le «Lever de soleil face au Mont-Blanc». En organisant cette escapade, l’Ecole-club vous donne l’occasion unique de déclarer votre flamme ou de fêter un anniver-

saire de mariage devant la splendeur du sommet le plus haut d’Europe, illuminé par les couleurs du soleil levant sur les neiges éternelles. Sur une autre montagne, l’Ecole-club vous lance une invitation libellée ainsi: «Découvrez les chamois du Salève!» Il s’agit de vous inscrire à une balade accessible à tout un chacun, en matinée ou l’après midi mais sur des sentiers inconnus du public, avec un accompagnateur qui vous fera même un petit historique du Salève! Les fameux exercices de la méthode Pilates pratiqués dans une eau à 35 degrés, voilà une autre nouveauté qui va agréablement prolonger vos vacances! Le cours Aqua Pilates est dispensé

par Maria Arn (wellness Trainer 2) à la piscine de Beau-Séjour. Enfin, les globe-trotters apprécieront les leçons de «Kathak Fusion», mélange de danses indienne, moderne et contemporaine, de Julie Peradotto. Dominique Pignarre

Infos Renseignements et inscriptions aux réceptions de nos Ecolesclubs: Genève - 5, rue du Prince,

tél. 022 319 61 61, fax 022 319 56 63; Nyon - 1, chemin de CrèveCœur, tél. 022 362 08 00, fax 022 362 61 84; Balexert – 21, avenue du Pailly, tél. 022 795 11 70, fax 022 795 11 71. Internet: www.ecole-club.ch


LE POMMIER

VOTRE NOUVEAU MAGASIN DE PROXIMITE

TOUTE LA FRAÎCHEUR D’UN QUARTIER! URE T R E OUV I JEUD BRE TEM P E S 3 00 H 8 S DÈ

HORAIRES Lundi – mardi – mercredi : 8h-19h Jeudi- vendredi : 8h-19h30 Samedi : 8h-18h

AUTOROUTE

DIRECTION FRANCE

Chemin Edouard Sarazin Route de Ferney

Chemin de l'Erse Ecole de la Tour

Ecole du Pommier Rue Sonnex

Rue Alberto-Giacometti

Rue Gardiol

Chemin du Pommier DIRECTION GENÈVE

Chemin Moïse Duboule

Migros Le Pommier Rue Sonnex 20 1218 Grand-Saconnex TPG

3

arrêt Gardiol

P 80 places


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

| 69

Fraîcheur, saveurs et bons conseils

Dès jeudi 3 septembre, au Grand-Saconnex, un nouveau magasin Migros de proximité entièrement construit aux normes Minergie vous accueille au Pommier.

A

u Grand-Saconnex, Migros rénove son offre. L’ancien petit magasin de la route de Ferney (220 m2) accueillera ses derniers clients mercredi soir 2 septembre. Il laissera la place à une nouvelle surface commerciale (800 m2) baignée de lumière qui ouvrira ses portes à quelques centaines de mètres – 20, rue Sonnex – jeudi matin 3 septembre à 8 heures. C’est l’architecte Pierre-Alain Renaud qui a imaginé ce bâtiment résolument contemporain ainsi que les immeubles d’habitation qui le jouxtent. Migros Genève a aménagé l’intérieur du magasin pour vous offrir dans le cadre le plus agréable des produits frais, savoureux et inventifs. Trente professionnels de la vente sont à même de vous conseiller pour vos achats.

Services sur mesure

Outre les assortiments alimentaires et non alimentaires traditionnels, Migros Pommier propose tout un choix de produits prêts à consommer ou à réchauffer. Par ailleurs, trois bouchers sont à votre écoute pour vous servir sur mesure au comptoir boucherie.

Migros Pommier: un bâtiment résolument contemporain illuminé par la lumière du jour.

Des poulets rôtis y sont notamment disponibles. Du pain frais est proposé tout au long de la journée, Migros Pommier étant équipée pour cuire sur place une partie de l’assortiment boulanger. A l’entrée du magasin, un espace convivial vous invite au re-

pos, avec boissons chaudes et viennoiseries. A proximité immédiate, le comptoir fleurs et service-clients répond à vos attentes. Une photocopieuse est également à votre disposition. A l’intérieur du magasin du Pommier, toutes les techniques sont

Photos Christian Marchon / Gregory Coduto

Migros Pommier pratique Horaires: 20, rue Sonnex, au Grand-Saconnex, le nouveau magasin Migros est ouvert les lundis, mardis et mercredis de 8 heures à 19 heures; les jeudis et vendredis de 8 heures à 19 h 30; les samedis de 8 heures à 18 heures. Tél. 022 761 61 10 Un parking de 77 places est à la disposition des automobilistes, sous le magasin. En TPG, la ligne 3, arrêt Gardiol, s’arrête à quelques mètres du magasin.

Carine Veyrat est la gérante du nouveau marché Migros de Pommier et Antoinette Marchand-Tripodi est l’architecte qui a conduit les travaux pour l’aménagement du magasin.

apparentes, sur un mode sculptural qui s’exprime dans des tonalités blanches très lumineuses. Toutes ont été choisies et réglées pour correspondre aux normes Minergie. Il en va ainsi de la coque du bâtiment, des systèmes de ventilation, de réfrigération, de congélation et d’éclairage. Le magasin est autonome en matière de chauffage et ne consomme ni fuel ni gaz. Il est même en mesure de livrer de l’eau chaude sanitaire aux appartements voisins en été et à la mi-saison. Cela grâce à une judicieuse récupération d’énergie sur les linéaires de froid commercial. La gestion de l’éclairage est informatisée et peut être gérée à distance. Elle est optimisée en s’adaptant aux besoins qui varient selon les horaires et les saisons. Des luminaires originaux soulignent clairement les allées du magasin. A découvrir jeudi 3 septembre! Isabelle Vidon


sur tous vos achats* Les jeudis 3, 17 et 24 septembre de 19h00 à 21h00

à Migros Balexert Cornavin “Les Cygnes”, Vibert, MParc La Praille (Hypermarché, Bijouterie Carat, M-Electronics, SportXX, Do it + Garden Migros)

Tous les vendredis de septembre de 18h30 à 20h00

à Migros Nyon-La Combe et Brico-Loisirs Nyon et les Restaurants Migros des magasins participant à l’offre commerciale * Ne sont pas concernés: prestations de service, taxes de recyclage, E-loading, cartes téléphoniques, cartes cadeaux, vignettes vélo, billets de spectacle. Non cumulable avec d’autres promotions exprimées en pour cent et multiplication de points CUMULUS. Cartes acceptées: M-Card, Postcard, Maestro, Visa, Mastercard, American Express, JCB.

www.migrosgeneve.ch


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

| 71

Tous au spectacle!

Pour rire, apprendre, s’émouvoir, imaginer, stimuler sens et neurones! Le Service culturel Migros Genève présente sa nouvelle saison 2009.

Aldebert sera sur scène à Onex le 1er octobre dans un conte musical pour petits et grands enfants.

Photo Thomas Brémon

A

Fabrice Luchini et l’ivresse littéraire… deux rendez-vous à Meyrin les 31 octobre et 1er novembre.

vec ses fidèles partenaires que sont le Théâtre Forum Meyrin, les Spectacles Onésiens, l’Usine à Gaz Nyon et La Traverse, le Service culturel Migros Genève coproduit des spectacles pour tous les publics. Ouverture en fanfare avec Goran Bregovic. Ferveur balkanique, cuivres rutilants et vendanges savoureuses sont au programme de Tales and Songs & Alkohol, les 24 et 25 septembre à Meyrin. Puis spectacle en famille le 1er octobre à Onex pour chanter Enfantillages avec Aldebert. Swing et fous rires en perspective! Accords de blues ensuite: Dick Rivers interprète de magistrales ballades. Voix de crooner, émotions garanties, le 24 octobre à Nyon. Puis grandes pages littéraires, textes porteurs d’âme et d’intelligence: l’éblouissant Fabrice Luchini fait Le point sur Robert à Meyrin les 31 octobre et 1er novembre. Lui succède Dick Annegarn, le poète chanteur trublion avec qui les mots dansent, splendides. A Onex le 27 novembre. Eclats de voix et de rires les 1er et 2 décem-

bre à Onex. L’humoriste kabyle Fellag et la délicieuse Marianne Epin, jouent Tous les Algériens sont des mécaniciens. A Meyrin ensuite, les 15 et 16 décembre, William Shakespeare nous donne à réfléchir sur l’amour et la jalousie. Le conte d’hiver, tragicomédie, est mis en scène par Lilo Baur. Très beaux jeux d’acteurs! L’année 2009 se termine avec Alain Morisod & Sweet People, nos Genevois superstars favoris, accompagnés d’André Proulx et Julien Laurence. Au Théâtre du Léman le 21 décembre. Entre-temps, les bouts d’chou (dès 4 ans) sont attendus mercredi 7 octobre à La Traverse pour écouter l’histoire de La Perle Magique imaginée par la compagnie La tête de mule. Le 18 novembre, ce sera le Théâtre Johana qui jouera Bouton et le chaperon (dès 6 ans). Enfin, le 9 décembre, le Théâtre de la Grenouille présentera HippoPotames d’Anneli Mäkelä (dès 4 ans). Les mélomanes classiques se rendront au Victoria Hall pour la série Migros-Pour-cent-culturel-

Classics. L’Orchestre symphonique de Milan Giuseppe Verdi et son chef Roberto Abbado sont invités le 30 septembre, l’Orchestre symphonique de Vienne et Fabio Luisi le 28 octobre, tandis que la Camerata Bern sera dirigée par le hautboïste Heinz Holliger le 28 novembre. Les amateurs de musique de chambre renoueront avec la tradition de Temps & Musique. Le Quatuor Ysaÿe, Corey Cerovsek, Jean Piguet, Jean Auberson et Laurent Issartel joueront le 4 octobre à Nyon et le 5 octobre à Genève. Quant au quintette à cordes The Nash Ensemble, il sera le 29 novembre à Nyon et le 30 novembre à Genève. Autant de dates à réserver dans son agenda pour vivre des moments intenses et savourer la richesse de la vie culturelle locale! Isabelle Vidon

Infos Location ouverte à la rue du Prince 7 à Genève, au Stand Info Balexert, à Migros Nyon-La Combe et sur www.culturel-migros-geneve.ch. Migros-Pour-cent-culturel-Classics et Temps & Musique en vente dès le 14 septembre.


72 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

On m’a volé mon identité sur On recense toujours plus de cas d’usurpation de nom et d’image sur la Toile. Diffamation, actes malveillants, le danger est réel. Agissez!

F

abien* est inquiet. Ses amis lui ont signalé qu’il leur envoyait des messages bizarres, voire insultants depuis son profil Facebook. «Quel profil?», car le jeune homme n’est inscrit nulle part. Surprise lorsqu’il se rend sur le site et découvre son nom, sa photo, sa date de naissance. Pas de doute, c’est bien lui. Ne reste qu’à prouver au modérateur du site internet qu’il y a erreur. C’est là que ça se corse: «On peut signaler un abus à Facebook, mais l’identité nom-prénom n’a pas de valeur juridique», explique Sami Coll, sociologue des nouvelles technologies à l’Université de Genève. Le vrai Fabien essaie de devenir ami avec le faux sur Facebook, pour avoir accès à ses données. Sans succès, puisqu’il doit obtenir l’accord de l’autre. S’ensuit alors une longue procédure auprès des administrateurs qui finiront par retirer le faux profil. Sans, pour autant, qu’on sache qui se cachait derrière le faux Fabien.

Photos volées sur les sites de rencontre

Si cette histoire fait froid dans le dos, elle n’est malheureusement pas isolée. Les témoignages pleuvent, et les vols ne concernent pas que Facebook: adresses de messagerie piratées, blogs sur lesquels on se fait passer pour quelqu’un (ou sur lesquels on signe des commentaires du nom d’un autre). Pire encore, des photos volées qui se retrouvent sur des sites de rencontre. Internet est-il encore sûr? «En réalité, l’anonymat n’y a jamais existé, il y a toujours une manière de remonter à l’auteur, estime Sami Coll. Ce qui a changé, c’est qu’on se dévoile plus, car il y a plus d’outils et de canaux pour le faire.»

N’importe qui peut se faire appeler Jean Martin sur la Toile, aucun garde-fou ne stipule que chacun doit donner son propre nom. Et c’est bien là le problème. Comment décliner son identité, dans un monde 2.0? La plupart des utilisateurs possèdent un pseudonyme qui les rend reconnaissables, tout en préservant leur anonymat... Pseudonyme qui, par définition, n’est pas protégeable. Alors, pour reconnaître une personne, on se base sur l’adresse IP, le passeport internet de chaque ordinateur. Mais là aussi se pose un autre problème: «La plupart des gens utilisent un ordinateur au travail et un autre à la maison. Ils ont donc deux adresses IP. Sans compter que certains fournisseurs changent ce code à douze chiffres toutes les vingt-quatre heures», constate Sami Coll. L’imbroglio se complique donc, bien que les fournisseurs assurent que tous leurs utilisateurs sont traçables.

Une loi inefficace sur internet

«La loi sur la protection des données est en retard en ce qui concerne internet, estime le sociologue. Heureusement, une prise de conscience émerge auprès des utilisateurs, qui font plus attention à ce qu’ils mettent sur la Toile.» Le problème: si Fabien, jeune Suisse, se fait usurper son identité sur Facebook, site américain, par un Français, qui est responsable? Dans quel pays peut-on déposer une plainte? En Suisse, on s’adressera aux polices cantonales pour une doléance. «Pour faire aboutir la plainte, nous essayons de localiser le pays d’où vient la fraude et de collaborer avec les autorités, pour autant qu’on ait des accords d’entraide, explique

Olivia Cutruzzolà, attachée de presse à la police cantonale vaudoise. Il faut avant tout que la personne lésée prévienne son entourage du vol, au cas où ils recevraient des messages louches, puis elle doit prendre contact avec l’hébergeur.» Toutefois, précise-t-elle, les sanctions restent assez vagues, surtout lorsque le malfaiteur réside à l’étranger.

Le Service national de coordination contre la criminalité sur internet (SCOCI) réceptionne aussi des annonces concernant des cas d’usurpation d’identité. «Il y a une vague de phishing sur les comptes Hotmail actuellement. Les escrocs accèdent à la messagerie, puis envoient des messages à tous les contacts, observe Ma-


VIE PRATIQUE HI-TECH

| 73

internet, que faire? Onze conseils de sécurité

En cas d’usurpation d’identité, il est conseillé de déposer plainte auprès de la police.

thieu Simonin, analyste. Pour les malfrats les plus doués, avec la somme d’informations qu’on met sur Facebook, il devient facile d’inventer un scénario plausible, du genre: «Je suis en vacances au Cap-Vert et on m’a volé mon porte-monnaie, pouvez-vous m’envoyer de l’argent?» Le meilleur message reste la prévention

lorsqu’il s’agit d’internet. «Quand on reçoit un fichier non sollicité ou un mail avec un intitulé bizarre, il faut l’envoyer directement à la poubelle, sans l’ouvrir, même si l’on connaît l’expéditeur», indique Olivia Cutruzzolà. Mathieu Simonin est du même avis: «La sécurité sur internet, c’est un apprentissage. Peut-être que la généra-

tion suivante sera plus prudente», conclut-il. Mélanie Haab Photo Corbis

* prénom d’emprunt

Quelques sites pour éviter les ennuis: www.je-connais-cette-astuce.ch www.kobik.ch www.petitchaperonrouge.ch

1. Ne donnez pas trop d’informations sur vous sur le Net: nom, prénom, voire date de naissance suffisent, en aucun cas l’adresse physique ni les coordonnées sensibles. 2. Choisissez un mot de passe performant, du genre 9gd8Ae. Le prénom de votre chat ou votre date de naissance sont vulnérables. 3. Créez-vous un profil sur les réseaux sociaux avant qu’on ne le fasse pour vous, même si ensuite il reste inactif. N’oubliez pas de le protéger. 4. Sur les forums ou les blogs, lorsque vous laissez un commentaire, faites-le avec un pseudo. 5. Mettez le moins de photos possible en ligne, jamais celles de vos amis, à moins de leur avoir demandé l’autorisation auparavant. 6. Evitez de vous inscrire à toutes les newsletters ou créez-vous une adresse internet exclusivement réservée à cet effet. 7. Effacez les contenus web douteux qui vous concernent, grâce aux programmes tels que www.reputationdefender.com 8. Evitez vous aussi de disséminer des informations calomnieuses sur internet, de fausses rumeurs, ou de vous faire passer pour quelqu’un d’autre, même pour rire. 9. N’hésitez pas à signaler tout abus à l’hébergeur ou au modérateur du site. 10. Dans les cas les plus graves, contactez le SCOCI ou remplissez le formulaire d’annonce sur www.kobik.ch 11. Procurez-vous un antivirus performant. Les antivirus gratuits fonctionnent, mais comme tout le monde les utilise, ils sont plus vulnérables lorsqu’un nouveau virus apparaît.


74 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

B

aisse de désir, travail oppressant, peu de moments passés en tête-à-tête. Voilà qu’on met son couple sur le bas-côté. Les dimanches s’éternisent, l’envie d’être ensemble disparaît. Pire, on se sent seul à deux. «Je sais que mon mari m’aime à sa manière, mais ça n’a rien de passionné et je m’ennuie profondément. On se côtoie, on se parle, mais j’ai l’impression qu’il n’y a pas de connexion entre nous.» Le terrible constat de cette femme porte un nom: la solitudeisolement, d’après le psychiatre Christophe Fauré, dans son livre Ensemble mais seuls. Une frustration, une blessure, un malaise arrivé on ne sait comment et qu’il faut illico prendre en main si l’on tient à son ménage. D’abord, se bouger, soi, tout seul, comme un adulte. «Cernez ce qui vous intéresse. Butinez, assimilez, faites votre razzia, et apportez votre butin en offrande à votre couple. Votre enthousiasme ne peut être que communicatif», déclare Martine Teillac, psychologue et auteure de Pour un couple durable. Mais pas n’importe comment. Attendre l’instant propice, «ce moment où le silence signifie détente, abandon, disponibilité au présent». Eviter de partager sa nouvelle passion pour le cinéma d’art et essai au petit-déjeuner ou pour l’ikebana après la difficile journée de sa moitié au bureau.

Le couple reste un travail d’équipe

Et si ces découvertes ne séduisent pas, chercher des thèmes communs. «Il est possible de ranimer la flamme de vos dialogues incandescents, puisque vous avez su converser ensemble au début, avant le quotidien, remarque Martine Teillac. Votre couple s’est assoupi, mais ses qualités sont toujours là.» Le couple reste un travail d’équipe. Et pourquoi ne pas entrer en conflit? En donnant à ses enfants «l’image d’un couple parental vivant, ouvert, dans lequel les désaccords d’opinions ne présentent pas de danger». Les enfants, parlons-en. S’ils sont devenus l’unique sujet de conversation, de dispute et de communication, il y a un hic. Y remédier: «Apprenez à confier vos

Un couple, ça s’entretient Prenez garde à l’ennui, l’ennemi juré de la vie à deux. Quelques conseils pour maintenir la flamme malgré les années.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE enfants… Faites-le régulièrement!» hurlent de concert Aude de Galard et Leslie Gogois dans Patch pour rebooster son couple. Sur le ton de l’humour, les deux journalistes expliquent qu’il est inutile de culpabiliser parce qu’on laisse sa progéniture entre les mains de son entourage, belle-mère, copine ou baby-sitter. Aux femmes: accepter de l’aide ne veut pas dire qu’on est une mauvaise mère. Idem si l’on couche ses enfants tôt. «Ça vous laissera une soirée pénarde à deux», soulignent-elles. Dans le même ordre d’idées, elles proposent de «breveter les escapades à deux, juste tous les deux. On prend enfin le temps de se raconter tous les mini-détails de ce qu’on vit et qu’on ne partage pas au jour le jour à cause du stress, des horaires décalés, et tutti quanti.» Un week-end suffit, dans un chalet, en bord de mer, dans une ville idyllique. «Ça augmente le stock de complicité. Une bonne façon de nourrir son couple.» De son côté, dans l’ouvrage Comment s’épanouir en couple… au quotidien et sous la couette, Patrick Fichaux préconise «les trois C»: câlin, compliment et caresse. A activer quotidiennement. Le premier n’est pas d’ordre sexuel, mais fait du bien à la santé. Le câlin améliorerait l’humeur, la pression sanguine et diminuerait les risques de complications cardiaques.

Troisième et dernier C d’importance, la caresse, en dehors du lit. «Pensez à lutiner le corps de votre partenaire afin de lui montrer qu’il/elle continue à vous plaire malgré la fatigue ou le poids des années.» Doigts effleurantlescheveux, frôlement de la joue. Le must: remplacer le smack habituel, froid et passe-partout, par un langoureux baiser. «Pas avec fougue mais avec ferveur, puis enchaînez avec un tendre câlin.» On ne le dira jamais assez, les petites attentions de tous les jours empêchent l’impression de routine de s’installer. Exemple: dessiner un cœur sur la vitre embuée de la salle de bain, faire couler un bain quand l’élu rentre du travail. Pourquoi attendre une date clé pour offrir un cadeau? Cacher des petits mots d’amour dans la chambre à coucher, réaliser un album photo en secret. Offrir des fleurs n’est pas ringard, mais d’autant plus apprécié si elles ont une signification. Des roses synonymes de passion, du muguet, «soyons heureux». Tout comme acheter un jeu vidéo n’équivaut pas à dire, je suis ton meilleur pote, mais je te laisse jouer à la console de jeu sans t’en vouloir. Car respecter les hobbies de l’autre, c’est avoir de l’estime pour ce qu’il entreprend et profiter encore plus des retrouvailles…

«Un weekend à deux augmente le stock de complicité»

Virginie Jobé Illustration Pascal Jacquet

| 75

A lire ➔ «Patch pour rebooster son couple», Aude de Galard et Leslie Gogois, Ed. First. Humour et bon sens. Des idées de surprises originales à la signification des pierres précieuses, en passant par un cahier d’exercices destinés au couple, les deux journalistes ont mis à profit leurs années d’expérience sur le terrain pour présenter un guide drôle et didactique. ➔ «Comment s’épanouir en couple… au quotidien et sous la couette», Patrick Fichaux, Flammarion. Conseils très pratiques. Combler les désirs de sa femme, satisfaire son partenaire, un couple se construit aussi dans la chambre à coucher, ou ailleurs. Trucs et astuces pour (r)éveiller son corps et celui de l’autre. ➔ «Ensemble mais seuls. Apprivoiser le sentiment de solitude dans le couple», Dr Christophe Fauré, Ed. Albin Michel. Comprendre ses faiblesses. Avant de se séparer, le psychiatre invite à reconsidérer ses attentes et à analyser les blessures dans le but de réparer le couple. Et aussi à accepter la solitude fondamentale de tout être humain.

Publicité

Des compliments faits avec le cœur

Le second, le compliment, sera choisi en fonction du sexe de l’être aimé. «Monsieur cherchera à souligner la féminité de sa compagne, alors qu’elle-même exaltera la fierté de son partenaire.» Le tout doit être spontané, accompagné d’une gestuelle rassurante (sourire, regard) et surtout sans tricherie. «Il ne sert à rien de piquer des phrases toutes faites sur des sites web ou de recopier des bouts de poèmes, la supercherie serait vite découverte.»

Nerveux? Tendu? zeller détente – calme et détend

• Contient les extraits

tranquillisants de pétasite, de valériane, de passiflore et de mélisse

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller détente est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie ou droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


ACTION

OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 14.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

10.90

8.90

au lieu de 13.80

au lieu de 12.45

o.b. ProComfort™ Mini le lot de 2 paquets de 16 o.b.

o.b. Normal paquet de 56 o.b.

13.90

8.90 10.70

au lieu de 17.80

o.b. ProComfort™ Super Plus le lot de 2 paquets de 16 o.b.

au lieu de

o.b. Super paquet de 48 o.b.

« Sea, Sun & Sphynx » ou « Merry Cruise-Mas » ? Á vous de choisir le titre de vos prochaines vacances…

taxes incluses

ACTIONS SPÉCIALES POUR LES PLUS RAPIDES

dès CHF

Le splendide dernier-né de la Flotte

550.–*

31.08.09 ergoasw.ch

o.b. est en vente à votre Migros

Costa Pacifica **** Mas ! Merry Cruiseleil ! Noël sous le so

No. 52 / 53 Costa Pacifica****

No. 54 Costa Serena****

Prix (CHF) par personne en occupation double

(taxes portuaires incluses) : Description

Cat.

Costa Pacifica, Cap sur l’Est Prix Prix joker Prix joker catalogue No. 52 No. 53 (10.12.09) (08.01.10)

Costa Serena, Cap sur l’Ouest Prix Prix joker catalogue No. 54 (19.12.09)

Intérieure standard

I1-I2

2420.–

550.–*

590.–

2380.–

Intérieure supérieure

I3-I5

2760.–

650.–

690.–

2720.–

1090.–

Extérieure standard

E1

3100.–

850.–

890.–

3220.–

1290.–

Extérieure supérieure

E2

3260.–

950.–

990.–

3400.–

1390.–

Balcon standard

B1-B2

3420.–

1050.–

1090.–

3740.–

1490.–

Balcon supérieure

B3-B5

3760.–

1150.–

1190.–

4060.–

Intérieure à usage individuel

I1-I2

825.–

885.–

1287.–

Extérieure à usage individuel

E1

1275.–

1335.–

1677.–

Balcon à usage individuel

B1-B2

1575.–

1635.–

1937.–

680.–

710.–

3e / 4e lit sup. adulte

DATES:

990.–

1590.–

3e / 4e lit sup. Enfant (<18 ans)

250.–

240.–

Car aller / retour adulte

220.–

220.–

Car aller / retour enfant

110.–

110.–

Costa Pacifica**** : No. 52 : 10. - 20.12.09 (11 jours) No. 53 : 08. - 19.01.10 (12 jours avec Izmir en plus !) Costa Serena**** : No. 54 : 19. - 27.12.09 (9 jours)

D’autres hits « PLUS DE SOLEIL EN HIVER » sur www.cruisecenter.ch

De janvier à mars, rasez les montagnes qu’on voie la mer… Réservez maintenant vos vacances d’hiver et économisez jusqu’à 70% ! 16 jours sous le soleil des Caraïbes : dès CHF 2385.– vols, 1 nuit d’hôtel et transferts inclus – Costa Atlantica****, No. 180, 181 et 182 12 jours dans les plus belles îles de l’Atlantique : dès CHF 1095.– aller / retour en car inclus – Costa Serena***, No. 190, 192, 194 et 195 IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapides ! Prestations incluses : croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations non-incluses : voyage aller / retour en car ou place de parking au port, excursions facultatives guidées, pourboires (env. Euro 6.– / par adulte par jour), assurance annulation facultative (entre CHF 30.– et CHF 85.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch


VIE PRATIQUE ÉNERGIE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

| 77

Steve et Yannick Barthe, les deux frères concepteurs du Cinecopter.

Un hélicoptère pour traquer les fuites thermiques

Déceler les déperditions de chaleur d’un bâtiment? C’est possible grâce à un petit engin muni d’une caméra à infrarouge, le tout concocté par deux Jurassiens, Steve et Yannick Barthe.

I

ls arrivent avec leur engin téléguidé, un hélicoptère noir et blanc au châssis apparent, et leurs trois valises métalliques. Deux gaillards qui frisent les 1 m 90, la poignée franche et le regard complice. Deux frangins qui feraient un malheur dans une équipe de basket. Mais qui, pour l’heure, sont plutôt versés dans l’électronique et l’aéromodélisme. Yannick et Steve Barthe, 27 et

24 ans, ne sont pas là pour un meeting aérien, mais pour effectuer des prises de vues pour un bureau d’architectes à Delémont. C’est que l’hélico, prévu au départ pour faire de la photo aérienne, a très vite éveillé la curiosité des professionnels, dont celle de Pierre Ruch, architecte au bureau ADA de la capitale jurassienne: «Je devais faire une analyse thermique des bâtiments de la ville. Je me suis sou-

venu que les frères Barthe avaient un hélico. Je les ai appelés et on a mis ensemble ma caméra thermique et leur engin.» La collaboration a tout de suite bien fonctionné. Steve pilote l’appareil autour des immeubles, pendant que Yannick, à ses côtés, cadre l’image, fait les réglages et déclenche les photos grâce à un écran de contrôle à distance. A l’arrivée, des prises de vues en infrarouge aux

couleurs caractéristiques, rouge, bleu, jaune. Autant d’indices qui mettent en évidence les failles d’isolation et les anomalies d’étanchéité dans les bâtiments. «Avec l’hélico téléguidé, on peut vraiment faire de la proximité, travailler maison par maison, jeter un œil sur des détails très précis, comme un caisson de store, une toiture. C’est vraiment un plus quand on doit faire des analyses de


78 |

VIE PRATIQUE ÉNERGIE

Migros Magazine 36, 31 août 2009

EN BREF

Salon immobilier Pour sa deuxième édition, Delémont accueillera le Salon de l’immobilier et de l’habitat. Architectes, bureaux techniques, conseils financiers et artisans de la région seront là pour répondre à toutes les questions du grand public. Avec un coup de projecteur porté à l’éco-habitat et aux éco-quartiers, de l’assainissement des bâtiments à la construction qui mise sur les énergies renouvelables. A visiter les 5 et 6 septembre, Croisée des Loisirs à Delémont. Infos sur www.lacroisee-sport.ch

Vu d’en haut

Des clichés de bâtiments pris par la caméra thermique des deux Jurassiens. En blanc, les zones potentielles de perte de chaleur.

locatifs à plusieurs étages ou d’usines avec toit en velux sur lequel on ne peut pas marcher», explique encore l’architecte. Depuis l’hiver dernier, la petite entreprise Aeromedia, lancée par les deux frères en 2004, a donc pris une nouvelle tournure. A décroché une vingtaine de mandats, en se glissant dans ce créneau inédit pour la saison morte. Car si la photo aérienne est idéale en été, la photo thermique ne se pratique évidemment qu’en hiver, quand l’écart entre les températures intérieures et extérieures est de 10° C au moins, et de préférence tôt le matin. «Le soleil augmente la température de surface et fausse la lecture. Ce qui nous intéresse, c’est la température émise par l’intérieur et non par l’extérieur», explique Pierre Ruch. «Beaucoup de personnes croient que cet hélico est un jouet.

Mais le Cinecopter, avec son moteur de tronçonneuse, pèse quand même 13 kilos. Avec les caméras de prises de vues, son coût approche les 20 000 francs. On veut vraiment faire de la photo professionnelle!» précise Yannick. Non, l’engin n’a rien d’un gadget. Mais tout du prototype génial, imaginé, construit, peaufiné par ces deux frères, qui combinent depuis toujours leurs passions complémentaires: la photo aérienne pour le premier et les engins téléguidés pour le second. Deux talents qui s’emboîtent aussi parfaitement que des pales sur un rotor.

Les rois de la bricole aux talents complémentaires

Les rois de la bricole, dont l’un est ingénieur électronique à Delémont et l’autre technicien en automatisation dans la même ville, ont

d’ailleurs commencé par construire un premier hélicoptère monté sur batterie électrique. Mais pas assez flexible, ils ont rapidement passé à un deuxième modèle: un moteur à essence de synthèse et un rotor de 2 mètres. Des heures de travail, le soir, la nuit, le weekend pour mettre au point cet hélicoptère. Après deux ans de réglages, le Cinecopter était né. Encore fallait-il apprendre à le guider. «Piloter un hélico, c’est comme faire tenir une bille en équilibre sur un plateau de verre. Il m’a fallu une année d’apprentissage. Je me suis entraîné avec des petits engins électriques et, au début, j’en ai crashé quelques-uns!» rigole Steve Barthe. Sûr que le Cinecopter n’a rien à envier à son clone de taille réelle. Au contraire. Flexibilité, économie des coûts

Dans une édition de mars 2008, «L’Hebdo» réalisait une évaluation des habitations de quelques personnalités romandes sur la base de photos thermiques. Sous la loupe, les chaumières de Daniel Brélaz, Christophe Darbellay, Christian Levrat et Isabelle Chevalley, entre autres. Résultat? C’est le ténor socialiste qui tirait le mieux son épingle du jeu, avec une maison bien isolée. Et les écolos? C’est bien connu, les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. D’après les thermographies, leurs demeures avaient des points faibles au niveau des fenêtres et des verrières…

A faire chez soi Sans aller jusqu’à une analyse thermique de sa maison, et même si on n’habite pas un bâtiment super écologique, on peut commencer par multiplier les gestes qui sauvent le porte-monnaie et la planète. Comme sécher son linge à l’extérieur, quand c’est possible, éviter de préchauffer son four ou remplir complètement son lave-vaisselle avant toute utilisation. Deux sites bien documentés et ludiques permettent de faire le point pièce par pièce. Infos sur www.energie-environnement.ch et www.wwf.ch


minceur

GRANDE ACTION MINCEUR: Faites rimer «MINCIR» avec «plaisir»! A l’achat de deux boîtes de Goldencider/ Gélules au vinaigre de cidre, nous vous offrons un Gel minceur d’une valeur de Fr. 29.80. Attention: action limitée dans le temps! Vous pourrez bénéficier de cette action en indiquant le Pharmacode 4235183. Demandez expressément ce code à votre pharmacien, votre droguiste ou auprès de votre magasin diététique. Goldencider, la marque de qualité pour des gélules au vinaigre de cidre depuis 1996. En vente uniquement dans les commerces spécialisés.

Montage sûr, décollage sans traces Testez

gratuite-

ment

Nous offrons 5'000 crochets CommandTM. Ne manquez pas cette opportunité! Complétez et renvoyez votre bon ou demandez votre exemplaire sur www.command.ch.

O END MM

ER AG

SAN S

Nom

Monter. Organiser. Décorer.

S

LE

Grâce aux solutions de montage pratiques Command™, les objets à suspendre restent à leur place. Sans clous ni vis, et sans endommager les surfaces. Si nécessaire, les bandes de montage solides Command™ se redécollent simplement et sans laisser de S S U R F A C E traces. Informations complémentaires sur www.command.ch

Prénom Rue /no. NPA/Lieu Envoyer à: 3M (Suisse) SA, Command, case postale, 8099 Zurich

Commandest esten envente venteààvotre votreDo Doitit++Garden GardenMigros. Migros. Command


ACTION

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.30

au lieu de 5.40

20% sur tous les auxiliaires de lavage et les aides au repassage Total p. ex. Total Spray & Wash, 500 ml

3.75

au lieu de 4.70

20% sur tous les auxiliaires de lavage et les aides au repassage Total p. ex. Total Spray & Wash en sachet de recharge, 500 ml

40%

9.50

au lieu de 15.90

40% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Aloe vera, 2 litres

40%

40%

9.50

au lieu de 15.90

40% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Sensitive, 2 litres

9.50

au lieu de 15.90

40% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Color, 2 litres


Migros Magazine 36, 31 août 2009

VIE PRATIQUE ÉNERGIE

| 81

Le Cinecopter, 13 kilos, coûte près de 20 000 francs.

La Suisse bonne élève

«Plus question de se les geler dans des appartements chauffés au pet de kangourou. L’objectif aujourd’hui est de garder le confort tout en économisant l’énergie.» Tel semble être le mot d’ordre de la néo-écologie, joliment résumé par Pierre Ruch, architecte au bureau ADA à Delémont. Garder le bien-être tout en consommant moins. En faisant la chasse aux déperditions de chaleur par exemple. L’Office fédéral de l’énergie vient justement de lancer un programme d’étiquetage des maisons, sorte d’évaluation énergétique des bâtiments pour un bilan succinct de l’état sanitaire du parc immobilier suisse. Alors, comment se portent nos masures? D’après l’architecte, également expert CECB pour ce programme d’assainissement, «les Allemands sont meilleurs que nous sur le plan de l’isolation. Mais la Suisse est plutôt dans la moyenne.» On compte, en effet, sur l’ensemble du territoire helvétique, 11 231 bâtiments labellisés Minergie, nouvelles constructions et rénovations comprises. De même la baisse de consommation du mazout est un indice positif. Avant la crise pétrolière des années 70, une maison consommait annuellement entre 20 et 35 litres de mazout par mètre carré. Aujourd’hui, on tombe à 5-8 litres pour un bâtiment normal. Et à 1-2 litres pour une maison Minergie très performante. «Améliorer l’enveloppe des bâtiments est une chose, reste encore la prise de conscience nécessaire de ceux qui y vivent», conclut Pierre Ruch.

(159 francs pour une prise de vue livrée sur CD-ROM) et respect de l’environnement, puisque «la bête ne lâche pas de kérosène», autant d’atouts pour l’engin téléguidé, qui peut descendre à 5 mètres du sol – alors que les appareils habités doivent rester à 500 mètres – et se faufile dans tous les coins. Pas besoin de permis, plan de vol ou piste d’atterrissage. «Nous, on arrive, on ouvre le coffre, on déballe et le tour est joué en quinze minutes.» Les deux frères ne manquent pas d’idées, songent déjà à remplacer le moteur à piston par une turbine, «plus stable au niveau des vibrations», et rêvent de poser leurs patins toujours plus loin. Pourquoi pas faire de la photo de sites archéologiques, de sinistres, couvrir des concerts ou des manifs? «On est pleins de projets. Des gens voudraient acheter notre truc et faire euxmêmes les images. Mais nous, on

a le plaisir de faire le service et d’offrir après cette photo que personne d’autre ne peut prendre.»

Patricia Brambilla Photos Xavier Voirol / Strates

Infos sur www.aeromedia-concept.ch

Publicité

Arrêt plutôt que démarrage? Nous faisons en sorte que vous puissiez continuer votre route: assistance dépannage pour seulement Fr. 55.– par année. www.simplementsur.ch


82 |

VOYAGES LECTEURS MARCHÉS DE NOËL

Marchés de Noël

Dates et prix Bruxelles, 11 – 14.12.09 Prix par personne En chambre double: CHF 1490.Suppl. chambre indiv: CHF 170.-

Découvertes et musique à Bruxelles ou Budapest.

TP L BRU RTP090

Q

ue vous soyez à Bruxelles ou à Budapest, lorsque ces capitales revêtent leur manteau d’hiver, lorsqu’elles s’illuminent de 1000 bougies scintillantes, que l’odeur du vin chaud et du pain d’épice se mêle à celle des spécialités locales, alors nul doute, c’est la période de l’avent qui vous accueille. Nos programmes exclusifs, tout en visites, en musique et en saveurs, vous permettront de plonger dans la féerie de Noël. André Rieu à Bruxelles ou «Madame Butterfly» à Budapest, laissezvous emporter par la musique!

Budapest, 04 – 07.12.09 Prix par personne En chambre double: CHF 1345.Suppl. chambre indiv: CHF 130.Exc. facultative aux bains: CHF 60.TP L BUD RTP095

Bruxelles, du 11 au 14.12.09 11.12.09, Genève-Bruxelles: Vol avec Brussels Airlines pour Bruxelles. Accueil, déjeuner de bienvenue. Visite guidée de la capitale belge et européenne. De la célèbre Grand-Place à la cathédrale, en passant par l’impressionnant Atomium et les bâtiments de l’UE, la ville est pleine de surprises. Soirée libre. 12.12.09, Bruxelles: Matinée authentiquement belge: visite d’une chocolaterie artisanale puis visite et dégustation de la gueuze, cette bière typique. Déjeuner moules-frites. Après-midi libre au marché de Noël: 240 chalets répartis autour de la Bourse, de la place Ste-Catherine et du Marché aux Poissons. Le soir magnifique concert d’André Rieu – célèbre violoniste néerlandais accompagné de son orchestre. 13.12.09, Gand et Bruges: Excursion à travers la Flandre. Arrêt à Gand, temps libre au marché de Noël et à la cathédrale. Poursuite vers Bruges, ville médiévale qui a gardé tout son charme d’antan. Visite guidée à pied, temps libre puis retour à Bruxelles. Dîner d’adieu. 14.12.09, Bruxelles – Genève: Temps libre, transfert à l’aéroport et l’après-midi, vol pour Genève.

Migros Magazine 36, 31 août 2009

Admirez la Grand-Place de Bruxelles et les chalets typiques des marchés de Noël.

Budapest, du 4 au 7.12.09

04.12.09, Genève – Budapest: En fin de journée vol Swiss pour Budapest. Accueil, soirée libre. 05.12.09, Budapest: Visite guidée de la capitale hongroise. Découvrez les deux quartiers séparés par le Danube, Buda, la vieille ville vallonnée perchée sur sa colline, et Pest, l’élégante, la moderne, sise sur les rives du fleuve. Déjeuner typique, aprèsmidi libre pour vous balader au marché de Noël. Plus de 100 stands proposent des spécialités locales, des produits artisanaux, des tableaux ou des objets de verre. En soirée vous assistez à la représentation de Ma-

dame Butterfly, de Puccini, à l’opéra. 06.12.09, Courbe du Danube: Excursion historique! Vous découvrez Szentendre, pittoresque et charmant village aux ruelles en lacets, puis visitez les ruines de l’ancienne forteresse et du Palais royal. Déjeuner folklorique sur le mont de Visegrád avec vue sur la vallée du Danube, visite d’Esztergom, la résidence d’archevêque. Soirée libre. 07.12.09, Budapest: Journée libre ou excursion facultative aux bains Szécheny, véritable institution à Budapest. En fin d’après-midi, transfert à l’aéroport et vol Swiss pour Genève.

Prestations pour les deux voyages Vol de Genève en classe éco, taxes d’aéroport et hausse carburant (val. CHF 114.- à Budapest, CHF 159.- à Bruxelles), 3 nuits dans un hôtel de classe moyenne à supérieure avec petit-déjeuner. Repas: à Budapest – 1 déjeuner et 1 dîner, à Bruxelles – 2 déjeuners et 1 dîner, tous les transferts en bus privés selon programme, toutes les visites et entrées selon programme, 1 billet de concert/opéra selon programme, cat. moyenne, guide local francophone pendant les visites, accompagnant Tourisme Pour Tous de/à Genève, documentation de voyage. Non inclus: assurance obligatoire multirisque, frais de réservation. Organisation: Tourisme Pour Tous, voyages spéciaux, 1001 Lausanne. Sous réserve de changements de programme. Groupes de min. 15, max. env. 25 personnes. Ces voyages sont soumis aux conditions générales de contrat et de voyage MTCH Switzerland, disponibles sous www.tourismepourtous.ch ou dans votre agence de voyages. Renseignements et réservations: 021 341 10 80 (Virginie Payot) ou par courriel: voyagesspeciaux @tourismepourtous.ch


Publicité

Sylvia: J’avais tellement perdu de poids en 1 semaine que j’ai annulé mon rendez-vous pour une chirurgie gastrique!

ENFIN!

Un traitement naturel contre l’obésité a été développé.

Sylvia nous raconte comment grâce à un procédé révolutionnaire elle a perdu 22 kg en 7 semaines alors qu’elle était désespérée et décidée à se faire poser un ballon gastrique. sés et j’avais 25 kilos en trop. J'avais tellement essayé de procédés miracles que je ne croyais plus à rien. Je ne trouvais plus rien à m’habiller, je n'osais pas sortir et la plage était devenue un supplice. Mais le pire, c’étaient les réflexions de mon mari et de mon fils que je ne veux pas rapporter ici. Enfin, au niveau affectif avec mon mari cela devenait catastrophique. Et puis un jour, à la télé, j’ai vu une émission sur les chirurgies gastriques pour les personnes qui souffrent et qui n’arrivent pas à maigrir. En réalité, il s’agit de placer un ballon dans l’estomac. Par conséquent, on ne peut pas manger beaucoup et donc on maigrit. Au bout du rouleau et prête à tout pour redevenir une vraie femme, je suis allée voir mon médecin. Je lui ai dit que je voulais faire cette opération. Finalement, nous avons fixé une date pour l’intervention. J’avais pris une décision radicale et j’étais convaincue du résultat. Le jour après, j'ai confié cette décision à ma meilleure amie Monica. Le lendemain, elle m’a appelé pour me dire que son mari qui est ingénieur biologiste, avait entendu parler d’un nouveau procédé qui assure le même effet, mais qui évite les inconvénients d’une intervention chirurgicale. Il s’agissait d’une sorte de poudre qui gonfle pour atteindre un volume multiple dans l’estomac et permet d’agir comme le ferait un ballon gastrique. Deux jours après, elle était devant ma porte avec le paquet contenant la poudre miracle qu’il fallait prendre sous forme de capsules. Quand j'ai lu la composition, j’ai constaté qu’il s’agit d’un dispositif médical certifié et à 100% naturel qui n'entraîne aucun effet secondaire nocif. Je pensais surtout à mon opération qui approchait (c’était dans 10 jours). Je me suis dit que ce serait une

bonne occasion de m'y habituer. Alors j'ai pris 3 capsules une demi- heure avant chaque repas principal et l’effet a été immédiat. Je mangeais ce que je j’aimais, mais je ne n'avais plus ces pulsions qui vous font grignoter toute la journée. Après 3 jours, j'avais perdu 1,5 kilos et en fin de semaine, la balance a affiché 3,5 kilos de moins. Il me restait 3 jours avant l'opération. J’ai appelé mon médecin pour lui raconter ce qui m'arrivait. Quand je lui ai parlé de la composition de PLANTO-SLIM (c'est le nom de ces capsules qui contiennent cette poudre miracle), il n'a pas été étonné.Il m'a dit que j’avais réalisé naturellement ce que je m’étais préparé à faire avec une opération chirurgicale. Nous avons décidé ensemble d’annuler mon opération et de suivre les résultats ensemble chaque semaine. Evidemment, j’ai continué à perdre du poids régulièrement. Le premier mois j’avais perdu exactement 13 kilos – et cela sans faire aucun effort particulier. Je mangeais ce que j’aimais, à ma faim avec un sentiment de satiété que j'avais oublié depuis longtemps. Je me sentais en pleine forme. J’ai perdu 22 kilos après 7 semaines. Là, mon médecin m’a dit stop c’est assez. J’avais peur de reprendre du poids en arrêtant de prendre PLANTO-SLIM. Pour éviter donc l’effet yoyo bien connu, je prends tout simplement 2 capsules de PLANTO-SLIM avant des repas particulièrement riches en calories, mais c'est tout. J’ai enfin la silhouette dont j’ai si longtemps rêvé et avec mon mari j’ai des relations affectives plus belles que jamais auparavant.

POURQUOI PLANTO-SLIM AGIT COMME UN BALLON GASTRIQUE NATUREL

PLANTO-SLIM agit selon le même principe que le ballon gastrique qui est introduit dans le cadre d'une opération (ce ballon doit remplir l’estomac). La différence c’est que PLANTO-SLIM est à 100% naturel. Chaque jour vous perdez du poids sans sensation de faim. Découvrez-en les raisons ci-dessous … 1) Sensation de satiété pour longtemps

Les capsules PLANTO-SLIM sont remplies de poudre de glucomannane de konjac, un extrait végétal de la racine de konjac spécialement traité. En prenant cette poudre avec de l'eau, celle-ci gonfle dans l'estomac jusqu'à atteindre 200 fois son volume normal et forme une masse gélatineuse qui enferme les composants alimentaire broyés. Ainsi, vous mangez nettement moins que d’habitude car votre estomac est rempli plus rapidement. Grâce à

cette sensation de satiété durable et agréable vous ne ressentez plus de sensation de faim omniprésente. La poudre elle-même est éliminée de manière naturelle sans être digérée. PLANTO-SLIM peut être pris à volonté.

2) Réduit l’absorptionde calories

En outre, PLANTO-SLIM retarde l'absorption de graisses et réduit la quantité de glucides qui sont absorbés par la nourriture. Le résultat? Non seulement, vous mangez moins, mais aussi vous absor-

bez moins de calories de ce que vous mangez. De cette manière, vous perdez automatiquement de poids et ce, sans avoir faim un seul instant.

3) Remboursement garanti

N'hésitez pas et commandez PLANTO-SLIM encore aujourd’hui. Si vous ne perdez pas de poids avec PLANTO-SLIM, nous vous remboursons votre argent sans discuter. C’est honnête, n’estce pas?

Avalées avec de l’eau, ces capsules agissent comme un ballon gastrique naturel.

+

+

=

=

➔ Si vous souhaitez perdre du poids normalement, prenez 2 capsules avant chaque repas principal.

➔ Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, prenez 3 capsules avant chaque repas principal.

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Tel. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29 www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

OUI, je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d'envoi (Fr. 5.90) comme suit:

Veuillez cocher ci-dessous le régime souhaité: ❏ PLANTO-SLIM régime 10 jours (64 capsules)

No d'art. 3601

Fr. 48.–

PLANTO-SLIM régime 1 mois (192 capsules) ➔ Recommandé pour des résultats optimaux!

No d'art. 3603

au lieu de Fr. 144.–

PLANTO-SLIM régime 2 mois (384 capsules)

No d'art. 3606

au lieu de Fr. 288.–

Monsieur

seulement Fr. 98.– !

seulement Fr. 178.– !

Madame

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

205-195

on histoire est somme toute assez banale... M Pour résumer, entre 23 ans, quand j’ai eu mon fils unique, et hier si je puis dire, 10 ans s’étaient pas-


Profilez votre carrière!

Votre objectif: apprendre une langue Quels que soient vos besoins ou objectifs, vous êtes à la bonne adresse! Choisissez votre langue:

! Anglais, Allemand, Français, Italien ou Espagnol ! Chinois, japonais, russe, thaï, arabe... Ecole-club Migros Fribourg - Genève - Neuchâtel - Vaud - Valais Inscription et renseignements: 0844 373 654 ou www.ecole-club.ch

Vacances

Laissez-vous guider par Urs Benz, directeur de l’hôtel, pour d’inoubliables randonnées ou partez avec lui à la découverte des vallées aux alentours de Crans-Montana ; la station la plus ensoleillée de Suisse ! RANDONNÉES ACCOMPAGNÉES

Appart **** hôtel - helvetia Intergolf Route de la Moubra 8 - 3963 Crans-Montana Tél. 027 485 88 88 - Fax 027 485 88 99 www.helvetia-intergolf.ch - info@helvetia-intergolf.ch

EXCURSIONS ACCOMPAGNÉES

07.09. – 13.09.2009 21.09. – 27.09.2009 05.10. – 11.10.2009

14.09. – 20.09.09 28.09. – 04.10.09

6 nuits en ½ pension et 4 randonnées dès CHF 960.–

6 nuits en ½ pension et 4 excursions dès CHF 990.–

UNE OFFRE, DEMANDEZ DRE, AT SANS TEN VALAISAN N VI DE S 3 BOUTEILLE RVATION ! TES PAR RÉSE SONT OFFER

Entreprises

CHALETS TRAEGER SA A le plaisir de vous annoncer sa grande vente de Mobilhomes Au camping Les Lacustres

1470 Estavayer-le-Lac

Env. 20 modèles exposés Prix de déstockage usine, les meilleures offres qualité/prix Rendez-vous conseillé, n’hésitez pas

www.ppp.ch

Tél. 021 614 77 17

Pour un monde plus juste. CCP 10-26487-1

$"?<<17?A#"="7=5@ D>4 ;3> *, /4

ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

Formation École Professionnelle Massages et Naturopathie

'3+0. ( !&47)& &, ( 51+.144&

$$$-#2/%3061,"34-*#

L’offrede la de la semaine:

Annonce gratuite

&"?7@ 85 $"?<<17 +---C@"?<<17?C=()

' <105B ! <" @59"?75: @608?1@ 82@ %BC 34DCA: ".."B659576@ 82@ %BC ,3DCA: =0B5 6(5B9"<5 3 @59C %BC 4DDCA

Hans-Jörg von Allmen se tient à votre disposition au +41 79 358 45 34 et 026 663 41 00 e-mail: henritraegersa@bluewin.ch site: www.chalets-traeger.ch

RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR

Santé Karl Bachmann AG Soulagement avec des produits naturels

- rétablit la libido de la femme - contre la sécheresse vaginale

- renforce les fonctions sexuelles - améliore l‘érection

Différent de tous les autres. 30 Comprimés

Fr. 59.50

Support pour le système sexuel Propice, efficace, à la base naturelle et sans effets indésirables. www.karlbachmannag.ch ou tél. 055 440 44 33


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 36, 31 août 2009

CRUSTACÉ

5

FAUTEURS

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

BELLES BALLES PALMIPÈDE

GRISERIE PARÉE

ARGON

RETARD MENTAL BALAIS

4 JATTE

Comment participer: Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 6 septembre 2009, à 18 heures. * E * E * S * T * O * S * A *

I N V R A I S E M B L A B L E

* V I T A L I T E * I L O T S

C * L * B I S A G E T I C U L E * S E T R * C E R T www.saison.ch A * N * S I V E R A N I F I E E S S E * S E * N A

* A T H * A * A * R * S E N T

O B E I S S A N T E S * S O T

* L U * O T I T E * T A * C E

P E R Q U I S I T I O N N E R

BAIE

INFUSIONS

PLANTE

10 MUSIQUE

CHIC

POURRI

PIÈCE D’ARMURE

HEUREUX SCARABÉE

BAR ANGLAIS JEU

ACIDE

6

1

DENRÉES

7 TOUFFU RÉEXAMINES

Mot: écornifleuse

Marianne Pugin, Savigny (VD); Jean-Paul Moyard, Clarens (VD); Jean-Luc Monnard, Mont-sur-Rolle (VD); Christine Devaud, Fribourg (FR); Myriam Pulfer, Vevey (VD).

8

COLLÈGE

Solution Problème n° 35

Gagnants Mots fléchés n° 34

LICHENS MAUVAIS CHEVAUX

APPAREILS MÉNAGERS H GREC

NATION

| 85

DAME DE CONTES CÉANS

RÉGAL ÉTOFFE

POSSESSIF

3 ARIDES SÉLÉNIUM STUPIDE

INONDERAI

PROMISES

PATRIE D’ ABRAHAM

2

RADIUS

PRIX

OISEAU

9

11

CORPS CÉLESTE VISIBLE

12

© Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 580 000 (REMP, MACH Basic 2009-1) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara

Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Pénélope Henriod, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner

Publicité

En toute sécurité plutôt qu’en toute perplexité. perplexité Sur la route, en vacances et au quotidien, nous faisons en sorte que vous bénéficiez d’une protection complète et fiable: assistance dépannage, assurance voyage et protection juridique à partir de Fr. 55.– pour l’ensemble des personnes et des véhicules de votre ménage. Signez jusqu’au 31 octobre et récoltez jusqu’à 2000 points CUMULUS grâce au code de bonus 6372. www.simplementsur.ch

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


86 | Migros Magazine 36, 31 août 2009

Elle court, elle court Maya Chollet!

De l’émission «La Carte aux trésors» au Championnat du monde de course de montagne, la jeune Vaudoise est partout. Et celle qui se destine à des études européennes prouve aussi son aisance en diplomatie avec Sarkozy et Calmy-Rey.

S

i Forrest Gump avait été une femme, ce serait Maya Chollet. Comme le héros du film culte de Zemeckis, Maya Chollet court. Elle passe son temps à courir. Courses à pied, courses de montagne, triathlons, elle enchaîne les compétitions comme d’autres les longs dimanches tranquilles. Vainqueur du Jura Top Tour 2009 et 2008 (série de cinq courses de montagne), la native de Palézieux (VD) s’est aussi hissée au deuxième rang du classement général du Tour du Pays de Vaud 2008 et finissait première femme, l’an dernier, du Marathon des alpages (demi-distance) qui relie Anzère, Loèche-les-Bains et Crans-Montana. Récemment sacrée championne vaudoise de cross, elle a aussi terminé troisième du Championnat suisse de la même discipline. Cette année, la jeune femme de 22 ans vient encore de se qualifier pour le Championnat du monde de course de montagne qui se déroulera le week-end prochain (6 septembre) à Campodolcio, en Italie. Seule Suissesse à s’aligner au départ. A peine le temps de reprendre son souffle et la Vaudoise galopera vers les Championnats de Suisse de semi-marathon à Uster, dans le canton de Zurich.

Une année très enrichissante à Bâle

L’année passée, Maya Chollet cumulait jusqu’à quatre courses par week-end: «J’étais partout, je dormais deux à trois heures par nuit, je faisais n’importe quoi...» Deux semestres à Bâle, lors d’un échange universitaire, lui ont appris la disci-

qu’elle a rédigée vient ainsi d’être sélectionnée pour un recueil qui sera publié à l’occasion de la 30e édition du prix Bibliomédia, une fondation active dans le développement des bibliothèques.

Des Läckerlis pour des élus

Les chaussures qui accompagnent les foulées de la Vaudoise.

pline. En parallèle de ses études de lettres (français, allemand et russe), la Vaudoise s’entraîne avec une équipe de triathlon dans la cité rhénane et un coach qui l’aide à canaliser son énergie. Toute cette énergie, dont elle ne sait pas bien d’où elle lui vient, mais sans aucun doute en partie de sa maman, une alpiniste qui a perdu la vie lors d’une chute d’escalade, lorsque la petite Maya n’avait que 8 ans. Sa combativité, elle l’a forgée durant toutes ces années d’enfance qui ont dressé des obstacles sur son parcours, avec notamment le suicide de sa marraine en plus du décès de sa maman. «Quand j’étais petite, j’avais toujours l’impression que le ciel n’arrêtait pas de m’en faire tomber sur la tête», raconte la jeune femme aux tresses de fillette. Et pour gérer tout ça, le sport: courir pour ne plus penser. Depuis, rien n’arrête Maya Chollet. Pas même une grave chute dans

une bouche d’aération du chantier du métro M2 à Lausanne en 2007: au lieu de courir, elle ira arpenter le Kirghizstan durant deux mois. Un projet humanitaire et linguistique ficelé durant sa convalescence. Comme Forrest Gump, les kilomètres foulés l’emmènent vers autant d’aventures extraordinaires. Par deux fois, elle croise sur son chemin «sa maman de la télé», l’actrice d’origine lausannoise Anne Richard, et voilà Maya Chollet partie pour un stage de cinéma à Paris. Encouragée par sa grand-maman, 90 ans, sa première supportrice, la jeune sportive s’annonce à La Carte aux trésors et se retrouve, seule candidate helvétique, à courir pour le jeu télévisé de FR3, en juillet dernier, dans l’Isère et le Vercors. Si elle ne remporte pas la victoire, elle gagne un retour à Genève dans l’hélicoptère de l’émission légendaire. Et quand elle ne court pas, Maya Chollet écrit. Une nouvelle

Et si Forrest Gump est indissociable de sa boîte de chocolats, Maya Chollet se fait, elle, connaître sous le nom de la «jeune fille aux Läckerlis», depuis qu’elle a offert ces friandises bâloises à Nicolas Sarkozy, en janvier dernier à Paris, lors de la cérémonie des vœux présidentiels aux sportifs français. Parce qu’elle fait aussi partie d’une équipe de l’Hexagone, l’Athlé Saint-Julien 74. Celle qui se destine à des études européennes prouve qu’elle s’y connaît déjà en diplomatie en rééditant son exploit pâtissier un mois plus tard à Zurich auprès de Micheline Calmy-Rey, lors d’une conférence sur les Bilatérales. Mais son avenir proche reste un mystère. Un examen de russe le lendemain des Championnats du monde de course de montagne en Italie sera déterminant. En attendant, Maya Chollet court. Vous croiserez certainement sa silhouette fluette, mais impressionnante de musculature, bardée d’au moins deux sacs à dos, en transit entre la maison familiale qu’elle partage avec son père et son petit frère à Palézieux, chez ses grandsparents, Bâle où elle étudie, le Valais et la France où elle s’entraîne… Isabelle Kottelat Photos Xavier Voirol / Strates


RÉUSSITE MAYA CHOLLET

Maya Chollet sera la seule Suissesse à s’aligner au Championnat du monde de course de montagne le week-end prochain.

| 87


DES MOMENTS ESTIVAUX EN BOCAUX. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.9 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

sucrées et Savourez des baies toute l’année gorgées de soleil se confiture avec notre délicieu aux baies. saison.ch Recette sur www. 00 e3 tur Mot-clé: confi

4.90

Fraises Mara des Bois Suisse, la barquette de 250 g

3.90

Mûres Suisse, la barquette de 250 g

4.80 Framboises Suisse, la barquette de 250 g

4.50

Myrtilles France, la barquette de 250 g

5.50

4.30

Bouteille avec fermeture hermétique en porcelaine 0,5 l

Société coopérative Migros Genève

Pots à confiture le lot de 3, 324 ml

8.90

Entonnoir avec passoire en inox


Migros Magazin 36 2009 f GE