Page 29

ENTRETIEN EROS RAMAZZOTTI

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

| 29

Mon instinct m’a poussé à faire de la musique plutôt que du cinéma. Vous avez pourtant joué dans des films.

Les producteurs cherchaient des figurants dans la rue. Je l’ai fait comme des centaines d’autres jeunes. Avez-vous rencontré des stars?

J’ai des flashs: nous étions vêtus d’habits d’hiver en plein mois d’août, par 40 degrés. Je revois ce personnage vêtu d’un manteau et d’une écharpe. Je pense que c’était Federico Fellini. Je devais avoir 5-6 ans. Votre carrière a décollé grâce au festival de Sanremo (qui découvre les nouveaux talents). Auriez-vous pu participer à une émission télé comme «Nouvelle Star»?

Je ne pense pas qu’une telle expérience m’aurait été profitable. Cela m’écœure presque.

«Je porterai cette marque du chanteur de l’amour jusqu’à la tombe»

Vous êtes un gars…

Je suis introverti, ça me plaît… Si quelqu’un vient me demander ce que je fais là, si j’ai une fiancée, ça me met mal à l’aise. Je suis un peu un ovni dans le milieu du paraître. Pourtant, les paparazzi vous espionnent aussi.

Je dois dire qu’à Milan, je vis bien. Je peux aller dans certains cinémas. Si tu veux que les gens te reconnaissent, tu vas au centre-ville. Moi, j’évite ces endroits.

Auriez-vous deux vies, celle de l’homme et celle du chanteur?

C’est un challenge de réussir à séparer la vie artistique de la vie normale. Je ne pourrais pas aller de l’avant si je vivais seulement une vie d’artiste.

Récemment, on a vu des photos de votre fille, Aurora, en maillot de bain. Comment avez-vous réagi?

Aucune loi n’interdit de photographier ma fille. Hélas.

C’est difficile à vivre en tant que père?

C’est difficile à vivre pour quelqu’un qui a mon caractère. Aurora a deux parents célèbres. C’est dur de constater que les médias utilisent notre fille pour vendre leur journal. Comment Aurora vit-elle cette médiatisation?

Elle se débrouille bien, car elle a du talent. Elle n’a pas besoin de mon nom pour avoir du succès. C’est vrai que Michelle est plus présente que moi dans les médias, mais c’est qu’elle va à la mer avec son nouveau fiancé. Moi, je me cache.

Il faut qu’elle comprenne que sa vie est sensiblement différente de celle des amis de son âge. Mais il y a des gens qui vivent des choses bien pires. Elle n’a pas à se plaindre. C’est ma fille unique, la chose la plus importante.

Vous êtes restés proches?

Quelles valeurs voulez-vous lui transmettre?

Oui. L’amitié vraie, désintéressée est essentielle. J’ai décidé de communiquer avec la tête et le cœur des gens. J’aime parler de ce qui est positif et constructif. L’amitié comprend ces valeurs.

L’honnêteté, la politesse, le respect. Ce sont les valeurs fondamentales. Notre rôle de parents n’est pas uniquement d’enseigner la vie aux enfants, mais de leur rappeler ensuite tous les jours le sens des valeurs. Plus tard, c’est à eux de décider de ce qu’ils en feront. Comment voyez-vous la carrière de Michelle Hunziker, votre ex-femme?

Bien sûr, même si tout le monde dit le contraire. C’est pour cela qu’on n’aime pas tellement les ragots et les mauvaises langues. Vous parlez d’amitié dans vos chansons, c’est important?

Est-ce plus important que l’amour?

Ce sont deux choses différentes, utiles à leur manière. L’amour a plusieurs acceptions: celui d’une femme ou celui pour un enfant. Entre un homme et une femme,

l’amitié n’est pas aussi importante que l’amour. Mais ce serait beau qu’il y en ait aussi. C’est possible?

J’ai des amies très belles, avec qui il ne s’est jamais rien passé. C’est de l’amitié. Certes, l’instinct de l’homme veut qu’il fasse sienne la femme. Et qu’il la satisfasse aussi. Mais l’amitié peut exister. Vous évoquez la thématique environnementale dans l’une de vos chansons. Parce que cela vous intéresse ou parce que c’est tendance?

C’est à la mode, mais c’est positif. Il faut sensibiliser les gens à cette problématique pour améliorer le monde. Pourquoi ne pas le faire en chanson? Et dans la vie de tous les jours?

J’essaie de faire de petits gestes. Si je mange un caramel, je ne jette pas l’emballage par terre. Il y a tant de petites choses à faire. Si chacun faisait un effort, le monde se porterait déjà mieux.

Migros Magazin 27 2010 f NE  
Migros Magazin 27 2010 f NE  

AUX FOURNEAUX 66 ENTRETIEN 26 PRIX DYNAMITÉS Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: s...