Page 1

AUX FOURNEAUX 68

Le développement durable selon Barbara Steudler. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, grosma smagazine.ch smagaz sma gazine gaz ine.ch ine .ch,, CONSTRUIRE .ch CONS CONS ONSTRU TRUIRE TRU IRE

NO 23, 6 JUIN 2011

ENTRETIEN 34

Le sale gosse de l’humour

Photos Fred Merz-Rezo / François Wavre-Rezo

Les confidences de Stéphane Guillon peu avant son passage à Morges-sous-rire.

ACTUALITÉ MIGROS 40

Migros soutient les jeunes talents sportifs. EN MAGASIN 66

Les délicieux pains des boulangeries Migros.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


MAINTENANT À VOTR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

GRILLADES EN FauÊ27T.6E.20!11 Du 31.5

10.15

au lieu de 12.70

Toutes les huiles d’olive Monini 20 % de réduction p. ex. Classico, Extra Vergine, 1 litre

30% 5.25

au lieu de 7.50

des Migros avec Application grilla fonctions utiles! de nombreuses gratuit pour Téléchargement TM oidTM sur iPhone et Andr rillades www.migros.ch/g

2.85

au lieu de 3.60

Tout l’assor timent Pancho Villa 20 % de réduction p. ex. chips tor tilla au piment, 150 g

–.95

au lieu de 1.20

Tout l’assortiment de noix Part y 20 % de réduction p. ex. cacahuètes Part y, salées, 250 g

Ketchup Heinz normal ou hot, en lot de 2 30 % de réduction p. ex. ketchup Heinz Classic, 700 g

3.50

Chips Terra Toscana aux olives 100 g


E MIGROS: IGROS: GRILLADES.

3.20

Baked potatoes Suisse, le sac de 2,5 kg

2.65

au lieu de 3.25

Escalopes de poulet Opt igal Suisse, 2 pièces, les 100 g

50%

7.80

au lieu de 15.60

Saucisses de veau à rôtir, TerraSuisse 6 pièces, 840 g

3.80

au lieu de 4.75

Tous les antipast i Anna’s Best 20 % de réduction p. ex. olives et fromage à pâte molle, 150 g

4.50

au lieu de 5.30

Filet d’agneau Australie / Nouvelle-Zélande, les 100 g

3.20

Tomates en grappe Suisse, le kg

MGB www.migros.ch W

7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.95

Assortiment de viande de bœuf pour grillades, TerraSuisse Suisse, les 100 g

8.90

Filets de maquereaux avec barquette à grillades Grill mi poisson sauvage, de l’Atlantique Nord-Ouest, 295 g

7.90

Pince à barbecue universelle 41 cm


4 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Croître ou disparaître Bon an, mal an, la population helvétique augmente. Et à en croire

les dernières projections de l’Office fédéral de la statistique, l’arc lémanique s’apprête à vivre une véritable invasion avec une hausse de plus de 20% de ses habitants d’ici à 2035. Des chiffres qui restent à confirmer, mais qui nécessitent d’ores et déjà d’engager quelques réflexions, notamment en matière de logement. La pénurie actuelle pourrait retarder quelque peu le développement, mais le plus grand risque serait surtout d’augmenter le morcellement du territoire et de renvoyer une partie de la population vers les campagnes.

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

La stratégie actuelle consiste plutôt à densifier l’habitat dans les centres urbains pour limiter tant que possible les déplacements, et donc les besoins en infrastructures routières ou ferroviaires. Mais c’est oublier que la place commence doucement à manquer, que les prix de l’immobilier urbain flambent et que de plus en plus de citadins aspirent au calme et à la tranquillité. Il n’y a qu’à observer le développement toujours plus intense des petites communes en périphérie des villes pour s’en convaincre. Photos Laurent de Senarclens / Xavier Voirol-Strates / Laurence Caille

* tarif local

Avec tous les désagréments que cela suppose en matière de mobilité.

Un mouvement que certains voient d’un mauvais œil, une crois-

sance rapide allant souvent de pair avec une perte d’identité. A l’image du fier village du Gaulois Astérix, d’aucuns tentent de résister à l’envahisseur, ce citadin en quête de verdure, mais peu intéressé à la vie locale. La méthode la plus efficace étant de limiter la vente de terrains. Entre grandir un peu, beaucoup ou pas du tout, difficile de choisir. Faut-il préférer la croissance et ses inconvénients ou la décroissance et ses risques? Malheureusement, seul le temps nous le dira.

RÉCIT 12 Chapelle-sur-Moudon ou Denezy: ces villages de la campagne vaudoise qui résistent à la pression démographique.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Publicité

3000 points CUMULUS. Avec la CUMULUS -MasterCard gratuite*, vous collectez des points CUMULUS à chacun de vos achats, à Migros et en dehors de Migros, dans plus de 30 millions de commerces du monde entier. Si vous commandez une CUMULUS -MasterCard jusqu’au 30 juin 2011 et que votre demande est acceptée, vous recevrez 3000 points CUMULUS en guise de bienvenue.

Cotisation annuelle:

CHF 0.–

Demande: cumulus-mastercard.ch/3000c, à votre Migros ou en appelant le 044 439 40 27 *Aucune cotisation annuelle pour la carte principale ni pour la carte supplémentaire, aujourd’hui comme dans les années à venir.

L’émettrice de la CUMULUS -MasterCard est GE Money Bank SA.


CETTE SEMAINE

|5

TECHNOLOGIE 86 La téléprésence permet de faire des réunions high-tech à distance. Démonstration dans les locaux de Cisco.

VOYAGES 81 Le Maroc, un magnifique pays aux mille et un visages.

RÉCITS

Récit

Ces communes qui ne souhaitent pas grandir.

Société

Les dessous de plus en plus coquins du sport.

Energie

L’avenir se trouve dans la pile à combustible.

Barbara Steudler

18

Votre coopérative régionale

VOTRE RÉGION VIE PRATIQUE

22

75

Voyages

81

Technologie

86

A la découverte du Maroc.

24

Animaux

28

Grandir

90

Voiture

92

ENTRETIEN

Stéphane Guillon

Confidences d’humoriste.

ACTUALITÉ MIGROS

Portraits

Migros soutient l’envol de jeunes sportifs.

Quizmania

Participez au grand jeu en ligne.

EN MAGASIN

Grillades

34

40

59

62

Des bons d’achat Migros à gagner.

Les colonies de vacances.

RUBRIQUES

Courrier des lecteurs Migros Flash Temps présents Minute papillon Perdus de vue Offre aux lecteurs Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE

Jacqueline Gut

Publicité

306.-

Break wellness    

68

Recherche

Les ascenseurs à poissons?

A Bienne, Jacqueline Gut est la première femme en Suisse à piloter des bateaux à moteur de plus de trois cents places.

12

La vidéoconférence version high-tech.

Et si Genève se chauffait au CO2?

RÉUSSITE 102

CUISINE DE SAISON

2 nuits avec service hôtelier Logement en studio ou appartement Entrée libre aux bains thermaux 1 massage 25 minutes

   

1 hydromassage 1 composition du corps Accès au sauna/fitness Peignoir et sandales en prêt

Ovronnaz / VS - 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch

- de diman

iche à jeud

7 8 10 33 95 99 101 102


FAITES LE PLEIN DE NOUVEAUTÉS!

NOUVEAU 1.90 Chewing-gums Skai-Q Aqua Mint ou Red Fruit désormais disponibles dans deux nouvelles saveurs et en plus grand format, 31 g

NOUVEAU 2.60

Bâtonnets de cabillaud Pelican, MSC, surgelés en emballage pratique de 5, 150 g

NOUVEAU 5.60

Beef-bacon-cheeseburger ou hot-beefburger M-Classic surgelés, les deux burgers peuvent être préparés au gril ou à la poêle, par ex. beefbacon-cheese-burger, 360 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 4.60

Farmer Soft myrtilles et mûres, aha barres de céréales molles, sans gluten, 6 barres, 150 g

MGB www.migros.ch W

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 2.40 Prima Frutta M-Classic bonbons fourrés, au goût de fruit, 200 g

NOUVEAU 4.20 Frelitta Nut Crunch M-Classic y pâte à tartiner crunch avec de nombreux éclats de noisettes croquants, 400 g

NOUVEAU 4.90

Boccia pralinés avec crème de nougat fondante et une noisette entière, enrobée de gaufrette et de chocolat au lait, 200 g

NOUVEAU 11.90 Jus d’artichaut, d’ortie ou de dent-de-lion Actilife pur jus naturels de plantes médicinales, 200 ml


COURRIER DES LECTEURS «Migros Magazine» no 21 du 23 mai. A propos de l’article «Revoici la société à 2000 watts!»

«Il y a confusion!»

|7

l’origine un tsunami et la centrale a été mal construite au bord de la mer sans protection contre les vagues. Müller Willy, Vevey

Votre article très intéressant montre un titre pas très clair: «une société à 2000 watts» veut dire quoi? Utilisation d’énergie permanente ou pendant quelques heures de pointe? L’énergie est mesurée en wattheures (Wh) et non pas en watts! Watts est une unité de puissance qu’il faut d’abord multiplier par le nombre d’heures appliquées, donc watts x heures = wattheures. Seulement les Wh calculés peuvent être transformés en litres de brut (équivalent à une quantité d’énergie). Donc: 2000 watts pendant une heure n’est pas beaucoup, mais pendant 24 heures c’est considérable et pendant toute l’année c’est beaucoup. Il est donc plus compréhensible de laisser les watts dehors et exprimer l’économie en énergie en quantité de brut par année et par personne, ce que vous faites finalement. Klaus D. Beccu, Genève

«Migros Magazine» no 21 du 23 mai. A propos de l’article «La diversité énergétique: un atout pour la Suisse»

«Et si le vent ne soufflait pas…»

Avant de publier ce genre d’article, il vaudrait mieux vous adresser à un technicien de production d’énergie. Car d’affirmer que le parc d’éoliennes de Suisse peut alimenter 28 000 ménages, c’est un pur mensonge, quand le vent ne souffle pas à 40 km/h. Il en va de même pour les cellules solaires, car la nuit et par temps nuageux vous n’avez aucune production d’énergie. (…) Fukushima n’est pas un accident nucléaire, mais à

ACTION OFFRES VALABLES DU 07.06. AU 13.06.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Avec

«Migros Magazine» no 16 du 18 avril. A propos des «Impulsions» de Stéphane Garelli «Dickens et le nucléaire».

«On ne saura jamais la vérité»

Toujours concernant le «paradoxe de Tchernobyl», effectivement un film nous a montré la riche faune de la zone interdite près de Tchernobyl où se sont réfugiés des animaux chassés ailleurs, mais à part les souris (assez bien portantes, mais qui ont 2 ans de vie) et les hirondelles malades, aucune autre étude n’a été faite sur les autres animaux. De quoi meurent-ils? Sans minimiser l’impact des bombes d’Hiroshima et de Nagasaki sur la population (oui la population a été décimée par des cancers et des malformations, mais les études commencées ont été supprimées!) Il faut savoir que Tchernobyl, c’est 100 x Hiroshima et Nagasaki! En ce qui concerne Fukushima, on ne saura jamais la vérité!

partez découvrir la nature!

Concours Tartare

Grattez & gagnez un des 70 GPS de randonnée (valeur 729 CHF)

Ce concours est disponible sur les principaux produits Tartare! Sans obligation d’achat, obtenez une carte à gratter sur www.tartare.ch

Georgette Balaphas, Genève

«Un taux pas très élevé»

Pour répondre au courrier de la semaine dernière. Les villes d’Hiroshima et de Nagasaki sont encore vivables, car le taux de radioactivité des bombes n’était pas très élevé. Mais on estime que la radioactivité totale émise par l’accident de Tchernobyl était 200 fois supérieure à ces dernières! Je me demande aussi où les déchets nucléaires sont stockés dans tous ces pays pleins de centrales! Si c’est ça le progrès!

Angela Ishizaka

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

30%

30%

2.70 3.90 au lieu de

2.70 3.90

Les Créations de Tartare Fleur de Sel 150g

Les Créations de Tartare Rêve du Jardin 150g

au lieu de

L’assortiment Tartare est en vente à votre Migros


8 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Un été en famille les montagnes suisses

NEWS

A vous de réinventer Blévita Depuis près de cinquante ans, les Suisses craquent pour Blévita, la galette aux cinq céréales. A mi-chemin entre la biscotte et le biscuit, elle est le snack sain, naturel et délicieux par excellence. Mais il s’agit de ne pas se reposer sur ses lauriers. Migros est à la recherche de nouvelles idées pour repenser Blévita, afin qu’elle reste l’en-cas préféré à l’heure de la pause. Une craquette à l’arôme de fraise? Ou en version müesli? A vous de proposer de nouvelles compositions, sur Migipedia. Toutes les suggestions seront étudiées! Participez sur: www.migipedia.ch/fr

Pour la mer et les animaux

M-way s’étend en Suisse

M-way, le centre de compétence de Migros pour la mobilité électrique, vient d’ouvrir son deuxième magasin, après Zurich l’an dernier. La nouvelle succursale, à St-Gall, est spécialisée dans les deux-roues. Elle offre une large palette de vélos, scooters et motos, tous électriques. En outre, un atelier s’occupe des réparations des vélos électriques. M-way souhaite ouvrir encore une ou deux échoppes. Sur la liste figurent Genève, Lausanne, Berne et Bâle.

Photos Swiss-images, Marine Harvest, bab.ch/StockFood, René Ruis, DR

Membre du Seafood Group du WWF, Migros soutient les piscicultures et s’engage pour la promotion de la pêche durable. Elle a retiré de son assortiment les espèces en voie de disparition et élargi son offre Bio et poissons labellisés MSC. Elle effectue, à présent, un pas supplémentaire en soutenant l’initiative «Aquaculture Stewardship Council» (ASC), littéralement conseil de gestion responsable de l’aquaculture. ASC a été créé en 2009 par le WWF et IDH (initiative hollandaise pour le commerce équitable), pour soutenir les piscicultures durables. Aujourd’hui, 50% de la consommation mondiale de poisson provient d’élevage en pisciculture. Le Bio est bien sûr la meilleure variante pour l’environnement, mais ne représente qu’un faible pourcentage du total. C’est pourquoi il est important que des standards soient fixés pour créer une convention. Douze sortes de poissons sont particulièrement concernés: pangasius, saumon et ceux de la famille des carpes. ASC est encore en phase de construction. «Nous soutenons cette initiative dans sa création», dit www.ascworldwide.org Oskar Sager, chef du marketing Migros.

Dans des hôtels à Grindelwald (BE) et à Davos (GR), les familles sont les bienvenues.

L

es longues et chaudes journées d’été approchent. En plaine, le thermomètre monte parfois si haut qu’on en vient à souhaiter l’air frais des montagnes. Hotelplan propose des offres attrayantes pour des vacances sportives en famille aux Grisons et dans l’Oberland bernois à partir de 375 francs, forfaits pour les remontées mécaniques inclus. Dans les Grisons, les stations mondaines côtoient des paysages montagneux authentiques et où l’on est accueilli chaleureusement, que ce soit par un «Allegra», «Buongiorno» ou «Grüezi». Les

chemins de randonnée variés, les lacs de la Haute-Engadine et le plus ancien parc national d’Europe centrale font de ce haut lieu de sports d’hiver un paradis estival.

Au pied du Mönch et de la Jungfrau

L’Oberland bernois est aussi une région extrêmement ravissante. Parmi les points d’intérêt, l’Eiger et la Jungfrau, mais aussi les lacs de Thoune et de Brienz ou le musée en plein air de Ballenberg. Il fera aussi le bonheur des amateurs de voile et de randonnées à pied ou à vélo. Le prospectus d’Hotelplan «Attrayants


MIGROS FLASH

|9

dans Les colocataires font la fête

La colocation zurichoise 331 a remporté le concours M-Budget sur Facebook. Migros a offert à ses habitants une soirée de folie. Quelle habitation peut prétendre au titre de colocation M-Budget la plus cool? Trois cents collectifs d’habitation à travers tout le pays ont participé, l’an dernier, au concours. 30 000 utilisateurs sur Facebook ont voté en ligne. Les gagnants sont un collectif de jeunes Zurichois, WG 331, qui habitent sur la colline de Höngg, dans une vieille maison vigneronne.

L’équipe a convaincu le public avec un petit film d’action dans lequel la ville entière était M-budgétisé. Les membres ont tapissé les maisons d’autocollants et ont surpris les passants avec des produits de la gamme bon marché. Avec le soutien de Migros, les vainqueurs ont organisé une fête géante dans le jardin. La mascotte de la fête a pris la forme d’un dé

géant, bricolé à partir d’emballages. «Nous sommes fiers de cette œuvre d’art», rigole Raphael Siegenthaler, 30 ans, travailleur social et «papa» de la colocation. Migros offre à ces colocataires une année de loyer et de commissions. Les jeunes gens veulent reverser l’équivalent des frais économisés – soit 36 000 francs – à une bonne œuvre. Michael West

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

L’incontournable de l’apéro

Le nouveau flyer d’Hotelplan fait la part belle aux enfants. L’occasion de partir en randonnée en famille.

forfaits estivaux en Suisse» est disponible dans les succursales Hotelplan et Travelhouse, dans les Lounges Globus Voyages, ainsi que dans les agences de voyages.

Infos sous: www.hotelplan.ch

Lorsque les soirées rallongent et que les derniers rayons du soleil réchauffent encore l’atmosphère, il devient difficile de résister à la tentation de l’apéro. Pourquoi résister d’ailleurs? L’été est la saison idéale pour cela! Notre conseil pour un apéro délicieux et en toute simplicité: à Migros, vous trouverez du parmesan conditionné en diverses formes. A râper vous-même ou en petits morceaux, il convient également aux températures élevées. Servez-le avec des grappes de raisin, des figues ou plus communément avec des tomates-cerises. Le contraste du fromage sec et salé et de la douceur des fruits provoque une explosion de goûts sur la langue. Santé!


10 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

SUR LE VIF

Sécheresse: le point critique Températures estivales et précipitations insuffisantes depuis cinq mois, la Suisse connaît une période de sécheresse hors du commun. Trois questions à Edith Oosenbrug, hydrologue à l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). La sécheresse qui sévit actuellement est-elle plus grave que les autres années?

Ce qui est particulier, c’est que la sécheresse arrive au printemps. D’habitude, elle survient en été ou en automne. Généralement, en mai-juin, les niveaux d’eau augmentent avec la fonte des neiges. Mais avec l’hiver 20102011, qui a connu un très faible enneigement, et les précipitations insuffisantes depuis cinq mois, certains lacs battent des records à la baisse pour le mois de mai. La Suisse va-t-elle manquer d’eau?

Il y a toujours beaucoup d’eau en Suisse grâce aux réserves souterraines et aux glaciers. Mais il faudrait qu’il pleuve plusieurs jours de suite, voire plusieurs semai-

nes, pour que les lacs et les nappes phréatiques se rechargent. Une situation qui n’a rien d’alarmant encore, mais qui peut poser à court terme des problèmes d’approvisionnement. L’OFEV va-t-il recommander des mesures d’économie?

Soleure et Vaud, par exemple, ont déjà commencé à interdire les prélèvements d’eau dans quelques rivières. En cas de situation extrême, les cantons peuvent encourager la population à prendre certaines dispositions, comme arrêter de laver les voitures ou économiser l’eau d’arrosage des jardins. Les décisions sont du ressort des cantons. Depuis la sécheresse de l’été 2003, ils ont établi leurs propres mesures d’urgence. Propos recueillis

par Patricia Brambilla

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Burki paru dans «24 heures» du 31 mai 2011

Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté».

Une bonne catastrophe Ouais, youpi, on va sortir du nucléaire! En 2034, les dernières centrales de Suisse se seront tues, les oiseaux gazouilleront sur la pelouse reverdie de Mühleberg. Et les Allemands vont sortir du nucléaire avant nous encore: en 2022 déjà! Nous marchons au pas de charge vers une économie durable, un monde soucieux des générations futures. Vive nous! Il a suffi de Fukushima pour que, tout

compte fait, les Européens se disent que, peut-être, le feu nucléaire pourrait s’abattre sur la planète. Alors, on sort fissa de l’atome en fusion. Rien de tel qu’une bonne catastrophe pour remettre les idées en place. Bon, on sort du nucléaire… Et maintenant, on fait quoi? Quelqu’un a-t-il une idée? En Suisse, les centrales atomiques fournissent 39% de l’électricité,


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Anjum Naveed / AP / Keystone

A écouter: Il a toujours la banane. Génie de la six cordes et âme des défunts Stray Cats, Brian Setzer n’a jamais posé sa Gretsch. Avant Zurich (7 juillet), une première chance de voir le maître du rockabilly, accompagné cette fois par l’ancien batteur des Chats, Slim Jim Phantom. A une demi-heure de Genève, Rock this town! Annecy, Brian Setzer en concert, le 30 juin, 20 h. Billets dans les points de vente habituels.

DANS L’OBJECTIF

avec des pointes à 45% en hiver. En 2009, la consommation d’électricité avait baissé en Suisse, grâce à la crise, avant de repartir à la hausse en 2010 (+4%). Dans les foyers, il y a de plus en plus d’appareils voraces en énergie: il n’y a qu’à songer à la multiplication des ordinateurs personnels; de plus en plus d’appareils à recharger. Sur le réseau, des serveurs gigantesques font tourner internet. Sur nos routes, les vélos électriques prolifèrent en attendant le boom de la voiture électrique. Et dans le même temps, le Conseil fédéral propose de «garantir une sécurité élevée de l’approvisionnement énergétique en Suisse, mais sans nucléaire à moyen terme.» Ce n’est pas une prise de position, c’est un déni de réalité. Les girouettes géantes pourront bien fleurir sur nos crêtes et les pan-

neaux solaires couvrir les toits des chaumières helvétiques, je ne vois pas comment ces succédanés de kilowattheures pourraient satisfaire la demande immédiate d’un pays énergivore. Dans une interview au Monde, le patron du groupe EDF l’a dit: «Aujourd’hui, les Allemands ont décidé de renoncer à presque tout, notamment au nucléaire et au charbon. Tous les acteurs économiques savent que la seule issue, ce sera d’importer de l’électricité.» Pour l’heure, en attendant les promesses des énergies renouvelables, la seule alternative au nucléaire, c’est l’économie d’énergie, c’est de renoncer au gaspillage de notre société. Mais l’idée même de régression est taboue. On ne touche pas au thermostat. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Un jour à Islamabad

Cette photo d’une scène de la vie quotidienne a été prise lundi dernier à Islamabad, la capitale du Pakistan. On y voit une famille assise sur un chariot tiré par un âne qui s’apprête à passer devant des poissons vendus dans des bocaux au bord de la route.

A faire: Un repas en altitude, avec la 2e édition de ce guide à succès. Quelque 400 adresses - dont la moitié de nouvelles - accompagnées cette fois d’idées d’excursions, de descriptifs et d’infos pratiques plus détaillées dans un classement par régions très pratique. «Auberges d’alpage de Suisse romande 2011/2012», Creaguide coll. A lire: Paris sous les projecteurs. Pour les amoureux de la Ville Lumière et du 7e art, 800 lieux de tournage, de projection ou d’adresses de stars recensés par un historien du cinéma et «notre» éternel «Fanfan». Inédit. Ph. Durant/V. Perez, «Le Paris du cinéma», Ed. Favre. A voir: Soirée de soutien. Les doigts d’Elizabeth Sombart au piano feront naître tour à tour chants populaires et «Elégie» de Rachmaninov. Véronique Genest racontera «Pierre et le Loup». Fondation Résonnance, le 14 juin à 20 h, Lausanne, Montbenon. Infos: www.resonnance.org


12 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

DENEZY (VD) Claire-Anne Gilliéron, syndique de Denezy: «Il y a quarante ans, les habitants ne voulaient pas que le village se développe. Du coup, seuls les privés ont des parcelles à vendre. Mais ils n’y tiennent pas.»

Les résistants à la

Dans le canton de Vaud, la région se trouvant entre Payerne, reste unique en Suisse. Pour combien de temps? Reportage.

L

e triangle vert – les communes qui se trouvent entre Payerne, Moudon et Yverdon – est la seule région helvétique qui se situe à plus de 50 kilomètres de toute grande ville, déclare Pierre Dessemontet, géographe à l’EPFL, qui travaille au laboratoire de la communauté d’études pour l’aménagement du territoire. Il s’agit de la dernière zone rurale compacte de plaine de notre pays.» Une situation qui ne va pas durer selon le géographe. «Les petits villages risquent d’être avalés dans les dix ou vingt prochaines années. On

les regrettera quand ils auront disparu. Mais il n’existe pas de recette miracle.» En 2010, le canton de Vaud était en effet en troisième position, à égalité avec Bâle-Ville, derrière Genève et Zoug, en matière de pénurie de logements, avec seulement 0,5% d’habitations vacantes*.

Un agrandissement contenu

De plus, depuis les années 90, la population préfère s’installer en dehors des centres, comme l’indique Alain Renaud, responsable du

Plan directeur cantonal, instrument de pilotage du développement territorial. Sur la base d’une loi fédérale, cet outil interdit aux communes de s’agrandir de plus de 15% en quinze ans. Un frein qui permet aux villages de continuer à exister en tant que tels. «Nous favorisons la rénovation de bâtiments existants, remarque Alain Renaud. Par exemple de vieilles fermes vides. Ce patrimoine a une grande valeur.» Il ajoute que, le plus souvent, les communes qui viennent négocier avec le Canton ont une volonté

de croître plus rapidement, plutôt que l’inverse. «Sur l’arc lémanique, les habitants se plaignent aussi de la difficulté de trouver des logements pour les enfants du village – qui reviennent là où ils ont grandi sans avoir les moyens d’acheter une villa – et pour les personnes âgées.» La plupart de ces communes n’ont pas, ou presque plus de terrains à bâtir. Certains particuliers qui possèdent des parcelles à vendre les conservent coûte que coûte. «Selon la loi, les terrains qui sont en zone à bâtir doivent être utili-


REPORTAGE PETITES COMMUNES

| 13

pression démographique

Moudon et Yverdon ne veut pas céder à l’afflux massif de nouveaux habitants. Ce triangle vert

sés pour des constructions dans les quinze ans qui suivent leur passage en zone à bâtir, signale Alain Renaud. Mais si un propriétaire se refuse à le faire, on ne peut pas,

pour l’instant, l’obliger légalement à construire. Tant que ces parcelles sont bloquées, les communes ne peuvent pas proposer de nouvelles zones à bâtir.»

Si certaines localités se dirigent vers une fusion, qui les aidera à être plus fortes, leurs habitants n’ont aucune envie d’être envahis (lire les encadrés). En septembre

prochain, neuf communes du Gros-de-Vaud devront se prononcer sur une éventuelle alliance qui fera peut-être naître Montanaire, un nouveau bourg

MICROTROTTOIR

Ce qu’ils en pensent…

Comment les habitants du triangle vert ressentent-ils la pression démographique? Coup de sonde.

Manuel Pinheiro, 45 ans, restaurateur à SaintMa Ci Cierges (462 habitants): «J’ai repris le Cheval-Blanc il y a six mois. J’habite au-dessus du restaurant. J’ai été très bi bien accueilli. Mieux que je ne l’imaginais. Avant cela, j’ai tr travaillé dans un village suisse alémanique, moins sympa qu qu’ici, où les gens ne se disaient même pas bonjour.»


MGB www.migros.ch W

MAINTENANT, BAISSE DE PRIX DURABLE SUR TOUT L’ASSORTIMENT DE MOZZARELLA.

PAR EXEMPLE: Mozzarella Alfredo, 150 g Mozzarella Galbani, 400 g Mozzarella Alfredo maxi, 250 g Perles de mozzarella Alfredo, 150 g Mozzarella Léger, 150 g Mozzarella Alfredo, en bloc, 300 g Mozzarelline Alfredo, 20 x 8 g Mozzarella sans lactose aha!, 150 g Mozzarella Galbani, 150 g Mozzarella au lait de bufflonne, 200 g

DEPUIS LE 29 DÉCEMBRE 2010, MIGROS A BAISSÉ DURABLEMENT LES PRIX DE PRODUITS. FAIRE SES ACHATS À MIGROS, C’EST ÉCONOMISER MALIN.

ANCIEN PRIX EN CHF

NOUVEAU PRIX EN CHF

BAISSE DE PRIX EN %

1.75 4.90 3.95 2.50 1.95 3.45 2.60 2.45 1.90 4.90

1.60 4.55 3.70 2.35 1.85 3.25 2.45 2.35 1.80 4.75

8,6% 7,1% 6,3% 6,0% 5,1% 5,8% 5,8% 4,1% 5,3% 3,1%


REPORTAGE PETITES COMMUNES

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 15

François Crisinel: «Si je manquais d’argent pour moi ou pour mes enfants, je céderais du terrain. Mais ce n’est pas le cas.»

DENEZY (VD) de 2300 habitants. Une aubaine pour certains, une folie pour d’autres. Tous en tout cas comptent bien garder leur singularité. Les mentalités diffèrent, mais pas les intentions. Lorsqu’on demande à quelques syndics, à Chanéaz ou Saint-Cierges par exemple, s’ils sont des rebelles, des résistants à la pression démographique, ils s’en étonnent, disent qu’il s’agit de politique, qu’ils n’ont pas le droit de construire davantage, qu’ils seraient prêts à accepter plus de monde. Avec toujours un même bémol: leur village doit rester paisible, quoi qu’il se passe. Les villas qui poussent comme des champignons, très peu pour eux. Pendant que le plan directeur cantonal planche

Denezy: le petit village familial

➔ Surface: 379 ha ➔ Habitants: 143 ➔ Prix du terrain constructible évalué à 100 francs/m2. Syndique du village depuis 2002, Claire-Anne Gilliéron, 63 ans, constate une augmentation de la population ces cinq dernières années. Sept nouvelles familles se sont installées. «C’est beaucoup pour nous, rigole-t-elle. Au début de mon mandat, nous étions 126, maintenant 143.» D’anciennes fermes rénovées et trois nouvelles villas abritent aujourd’hui en majorité les enfants des natifs du lieu, revenus là où ils ont grandi pour fonder une famille. Pourtant, d’après le Service cantonal de recherche et d’information statistique (SCRIS), la

population de Denezy vieillit. «La part des jeunes (0-19 ans) a passé de 22 à 15% entre 1980 et 2009, explique Léna Pasche, statisticienne au SCRIS. Et celle des personnes âgées (65 et +) de 18 à 29%. La population de Denezy est plus âgée que la moyenne vaudoise.» La commune ne possède pas de terrains à bâtir. «Il y a quarante ans, les habitants ne voulaient pas que le village se développe, signale la syndique. Du coup, seuls les privés ont des parcelles à vendre. Mais ils n’y tiennent pas.» François Crisinel, 73 ans, agriculteur à la retraite, propriétaire de 4000 m2 constructibles, ne fait «aucun effort pour vendre. Si je manquais d’argent, pour moi ou mes enfants,

je céderais du terrain. Et je préfère les petits immeubles locatifs aux villas. Ils ressemblent plus aux fermes.» Et que pensent Lè Ludzon (le sobriquet des habitants de Denezy) d’une éventuelle fusion avec huit autres communes du coin? La syndique et François Crisinel sont pour. Mais ne savent pas ce que décideront les villageois, en septembre prochain. «Les paysans qui ont peur de perdre leur terrain voteront contre, juge l’ancien agriculteur. Ce qui n’a pas de sens selon moi. Comme de dire que l’on va perdre son lieu d’origine. Il faut arrêter de vivre chacun pour son propre compte.» Infos: www.denezy.ch, www.ucv.ch, www.scris.vd.ch

MICROTROTTOIR Na Naazlin Badoux, 39 ans, enseignante, Forel-surLu Lucens (165 habitants): «Mon mari est né dans ce vi village et nous y avons acheté une maison en 2003. Fo compte de nombreuses nationalités, hollandaise, Forel ma marocaine, canadienne, ce qui n’est pas forcément le ca dans les autres communes.» cas

Lu Silva, 59 ans, préposé aux espaces Luis ve de Villars-le-Comte (152 habitants): «Je verts vi ici depuis 1984. A l’époque, on devait être 120. vis Il faut renouveler la population. Les nouveaux ve venus arrivent des alentours, pas de la ville. Ils co connaissent la campagne. C’est très important.»


Question du concours:

Qui était Léonard de Vinci? Un lion du Livre de la Jungle L’ami galactique de Tobi

Un peintre et ingénieur italien de génier Tu as une petite idée? Envoie ta réponse d’ici au 26 juin 2011 à www.lilibiggs.ch/europapark. Bonne chance! Les gagnants seront informés personnellement. Les prix ne peuvent être convertis en espèces. Tout recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours.

www.lilibiggs.ch

Voici ce que tu peux gagner 1er prix: un séjour de rêve dans le parc le plus apprécié d’Europe: deux jours à l’Europa-Park et une nuitée dans l’un des magnifiques hôtels 4 étoiles du parc pour deux adultes et deux enfants. Autres prix: 100x une entrée famille à l’Europa-Park, valable un jour (pour 4 personnes max.) Saison estivale: L’Europa-Park est ouvert chaque jour, du 9 avril jusqu’au 6 novembre 2011, de 09h 00 à 18h 00 (ouverture prolongée en haute saison). Toutes les informations au 0848 37 37 37 ou sur www.europapark.de


REPORTAGE PETITES COMMUNES

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 17

CHAPELLE-SUR-MOUDON Pierre Jaton, agriculteur: «Si quelqu’un construit à côté de ma ferme, cela posera des problèmes de voisinage à cause du bruit.» En médaillon, Gérard Guignard, syndic.

sur une évolution stratégique sur le long terme, avec la création d’un réseau de grands centres à trois niveaux (de la grande agglomération, Lausanne, aux villes de 2000 à 3000 habitants, telle Moudon, et aux centres locaux à définir par les régions, par exemple Thierrens) qui rassembleront services et équipements, les petites communes profitent ainsi de leur tranquillité. Il y a bien quelques nouveaux venus qui agacent, parce qu’ils ne supportent pas le chant du coq ou celui des cloches, mais ils finiront par s’adapter. Chez eux, on vient chercher la paix. Et ils comptent bien la préserver. Virginie Jobé Photos Laurent de Senarclens

*D’après le Service cantonal de recherche et d’information statistique (SCRIS)

Chapelle-sur-Moudon grandit mais pas trop ➔ Surface: 463 ha ➔ Habitants: 400 ➔ Prix du terrain constructible équipé évalué à 120 francs/m2. Gérard Guignard, 44 ans, a vu naître une vingtaine de nouveaux logements depuis 2006, année où il est devenu syndic. «La moitié sont des anciens appartements rénovés.» Comme à Denezy, la commune ne possède pas de terrains constructibles, à part une place de jeux qu’il n’est pas question de raser. Ce sont donc des privés qui décident, ou non, de céder un bout de leur parcelle. «Le nombre d’habitants a peu augmenté ces dernières années, quinze ou vingt personnes de plus, remarque le syndic. Les nouveaux viennent de l’extérieur,

des jeunes couples qui désirent la tranquillité de la campagne.» Provoquant un rajeunissement de la population, qui est ainsi devenue plus jeune que la moyenne vaudoise d’après le SCRIS. Les nouveaux, qui pour la plupart, selon le syndic, travaillent en ville et participent peu aux activités communales, restent toutefois les bienvenus. Même si les anciens ne tiennent pas trop à voir leur village s’accroître. Gérard Guignard estime qu’il reste environ 20 000 m2 de surface à vendre. Une partie appartient à des agriculteurs. Tel Pierre Jaton, 50 ans, qui détient des parcelles constructibles mais qui veut les garder. «Si quelqu’un construit à côté de ma ferme, cela

provoquera des problèmes de voisinage, à cause du bruit. De plus, ça bloquerait le développement de mon exploitation au cas où je voudrais m’agrandir. Normalement, je donnerai tout à mes enfants. Si on vend, c’est qu’on y est obligé.» En tant que responsable du comité de pilotage de la future fusion de neuf communes qui devrait donner naissance à Montanaire, le syndic se réjouit de voir évoluer le village où il est né. «Quand on est petit, on ne fait pas le poids. Au niveau de la gestion de l’administration, nous serons plus efficaces.» Infos sur la fusion de communes: www.fusion-plateaudujorat.ch Autres infos: www.ucv.ch, www.scris.vd.ch

MICROTROTTOIR Ma Marie-Thérèse Bessard, 79 ans, retraitée, Cr Cremin (49 habitants): «On a peu de bâtiments à vendre ve ici. C’est encore la campagne. On ne veut pas pa de villas qui dépareillent le village, qui est fait pour po être préservé. Ces communes qui s’agrandissent se sans cesse, c’est horrible.»

Jean-Louis Je Monney, 71 ans, retraité, Cronay (321 (3 habitants): «Ici, la population a augmenté d’environ 15% en quarante ans. Il s’agit d’une d’ augmentation au importante, mais normale, car le prix des de terrains éloigne les gens de la ville. J’aimerais que qu l’on reste dans des proportions villageoises.»


18 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Les dessous toujours plus coquins du sport

Audience et marketing obligent, des disciplines comme le tennis, le badminton ou le beachvolley n’en finissent pas de déshabiller leurs joueuses. Du pain, du sexe et des jeux?

J

e ne veux pas seulement parler des vieillards au regard luisant qui, à Roland Garros, s’assemblent derrière le court où s’entraînent Sharapova et Anna Ivanovic…» Il existe sans doute, comme l’assure l’écrivain Denis Grozdanovitch, d’honnêtes amateurs de tennis féminin, sensibles uniquement à la technique irréprochable de ces demoiselles en jupette. N’empêche, le tennis, le beachvolley et depuis peu même le badminton semblent céder à une sexualisation grandissante. Professeur de sociologie du sport à l’Université de Neuchâtel, Christophe Jaccoud rappelle d’abord que le monde du sport historiquement «a été constitué par des hommes pour des hommes». Un monde où les femmes, du moins s’agissant de haute compétition, «n’ont été admises que tardivement». Un milieu fermé, donc, où les stéréotypes traditionnels sur la femme continuent d’agir plus fortement qu’ailleurs: «On peut lire ou entendre des choses du style «la grosse poitrine et les fesses de Venus Williams ont été ballottées tout au long de l’échange». Un genre de réflexion impossible à

propos d’un homme. Il faut dire que souvent les commentateurs sont des hommes.» Sans parler de la façon de filmer les athlètes: «Au tennis, les cadrages sur les fesses des joueuses sont de plus en plus fréquents, mais jamais quand il s’agit des hommes.» Corollaire: «on ne demande pas à Federer de jouer en slip moulant».

Une décision accueillie froidement

Même le badminton, le gentil badminton, s’y est mis, dont la Fédération internationale (FIB) vient de rendre obligatoire le port de la jupe pour les compétitions de plus haut niveau. Une décision qui n’a pas déclenché un enthousiasme excessif, à l’image de l’Indienne Jwala Gutta, médaillée d’or de la discipline: «Je comprends qu’on veuille rendre ce sport plus glamour, mais la méthode n’est pas la bonne. On ne devrait pas imposer aux gens ce qu’ils doivent porter.» Même s’il convient de relativiser tout de même la portée du châtiment, comme l’a fait la coach genevoise Anouck Gaillard, d’un revers joliment lifté dans Le Matin: «Les filles que j’entraîne mettent des shorts super-

Maria Sharapova (ici à l’Open de tennis d’Australie en janvier 2011) joue

Cette image appartient désormais au passé: le port de la jupe est dorénavant obligatoire pour les compétitions de haut niveau.


RÉCIT SPORT

déré comme normal. Imaginez le tollé si les femmes journalistes à Migros Magazine étaient obligées de venir travailler en minijupe.» Le résultat d’ailleurs n’est pas toujours ni partout garanti. Parfois la pulsion patriotique semble plus forte que l’élan érotique. A en croire en tout cas Charles A. Keller, directeur du Badminton Swiss Open de Bâle: «Un Suisse en quarts de finale amènera davantage de spectateurs qu’une fille en jupe.» L’ennui c’est que tout le monde n’est pas vraiment logé à la même enseigne dans ce jeu de cache-cache entre sexe et sport. Christophe Jaccoud explique que pour obtenir une reconnaissance médiatique les femmes doivent démontrer aussi bien «leurs compétences sportives que leur féminité, ce qui est plus facile quand on est jolie». Mais lorsqu’il s’agira de «valoriser l’exploit d’une sportive, on mettra en avant des qualités masculines, viriles.» D’autant mieux, rélève Fabien Ohl, que «hors Jeux olympiques seules 10% des couvertures médiatiques concernent le sport féminin. Le beach-

Christophe Jaccoud, professeur de sociologie du sport à l’Université de Neuchâtel

«On ne demande pas à Federer de jouer en slip moulant» dans la tenue réglementaire... très courte.

Les joueuses de beach-volley n’ont droit qu’à 7 cm de tissu sur les hanches.

moulants. Quelle est la différence avec une jupe?» Et puis s’il existe effectivement «une tendance dominante à valoriser le sportif comme objet sexuel, spécialement dans les compétitions féminines», constate Fabien Ohl, directeur de l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne (ISSUL), ce n’est pas la seule approche: «Le sponsor peut s’appuyer sur d’autres valeurs pour vendre un sportif: avec Federer, ce seront les stéréotypes du Suisse sérieux, travailleur, régulier, modeste.» Reste que, comme le remarque Christophe Jaccoud, «ce qui ailleurs passerait pour du machisme, du sexisme, voire du harcèlement, dans le sport est consi-

| 19


ACTION 20% OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Brassée avec de l’eau de source fraîche du Pilate.

7.80de 9.80

7.80de 9.80

Eichhof sans alcool 10 × 33cl

Eichhof Panaché 10 × 33cl

au lieu

au lieu

6.60

6.90

Eichhof sans alcool 6 × 50cl

Eichhof sans alcool canettes 6 × 50cl*

au lieu de 8.40

au lieu de 8.70

* Disponible dans les grandes filiales Migros.

Eichhof sans alcool est en vente à votre Migros


RÉCIT SPORT

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Jean-Pierre Seppey, président de la Fédération mondiale de volleball et de beach-volley

«Nous n’irons pas jusqu’au string!» volley a bien compris ce déficit, qui oblige les joueuses à porter un maillot de bain dont le bas ne doit pas être plus large que 7 centimètres sur les hanches. Sur ce sujet, Jean-Pierre Seppey, président de la Fédération mondiale de volleyball et de beachvolley (WVBF), a le smash facile: «Le beach-volley montre la beauté du corps humain. Ce n’est pas parce que les joueuses sont belles qu’elles vont se faire harceler comme des femmes de chambre.» Et puis tout aurait été fait avec l’accord des intéressées. «Il est impensable d’imposer quoi que ce soit dans ce domaine. Nous avons mis une année et demie à négocier. Sepp Blatter pour le foot féminin a voulu imposer des tenues plus sexy et ça a été un tollé mondial.»

Les médias et les sponsors mettent la pression

Enfin, les joueuses en petite tenue, ce n’est pas la faute des fédérations, assure Seppey, mais «des chaînes de télé et des sponsors qui mettent la pression» et qui eux-mêmes ne feraient que répondre à la demande du public. «Les femmes regardent plutôt le torse, les hommes plutôt les jambes, c’est naturel.» Comme il en faut pour tous les goûts, désormais au beach-volley «on fait parfois jouer les hommes sans maillot, avec le numéro tatoué». Pour Fabien Ohl, le problème n’est pas tant que les athlètes soient devenus des objets sexués mais qu’il

| 21

Des coups pas toujours francs Il n’y a pas que les tenniswomen en jupette à être obligées de montrer le meilleur d’ellesmêmes. En 2006, en tout cas, une marque de sous-vêtements avait exhibé quelques footballeurs éminents de la Squadra Azzura en slips avantageusement moulants. David Beckham la même année en avait fait autant pour une autre marque. Une journaliste italienne alla même, en public et à mains nues, jusqu’à vouloir vérifier, à propos de la star anglaise, s’il n’y avait pas tromperie sur la marchandise. Insupportable harcèlement? Sauf que les footballeurs ne se contentent pas de jouer les hommes-objets. Personne n’a oublié les déclarations du légendaire et alcoolique ailier du Manchester United des années 60, George Best. «Si j’avais eu le choix entre mettre dans le vent toute la défense de Liverpool puis lui claquer un but de 25 mètres dans la lucarne, ou en caser un dans les cages de Miss Monde, j’aurais eu du mal à choisir. Heureusement j’ai pu faire les deux.» Plus récemment il y a eu l’affriolant cadeau d’anniversaire de Franck Ribéry, ou Cristiano Ronaldo vidant, le soir du sien, la ville de Madrid d’une bonne partie de ses prostituées. C’est pour ces as du ballon rond, bêtes aux coups pas toujours très francs,

y ait une sérieuse inégalité, que ce soit surtout les femmes qu’on instrumentalise, «qui soient obligées d’en passer par là pour acquérir reconnaissance et médiatisation. Alors que chez les hommes, on arrive même à vendre quelqu’un comme Ribéry, très loin quand même des canons habituels. Avec une femme ce serait difficile.»

Le joueur de football Cristiano Ronaldo pose pour la nouvelle campagne de pub Armani.

que le journaliste anglais Mark Simpson a créé ce néologisme sans ambiguïté: sporno. Le plus fort, c’est que le football semble en partie avoir été inventé dans les grandes écoles anglaises du XIXe pour lutter les pulsions débordantes des jeunes gens,

Au final, et devant une évolution qu’on pressentirait irrésistible, Jean-Pierre Seppey se veut rassurant: «On n’ira pas jusqu’au string! Et rien ne se fera sans l’accord des joueuses.» En attendant, les performances des vénus noires et des poupées russes sont rarement perdues pour tout le monde, comme l’a

comme l’explique l’historienne Katy Mullin: «Il y avait une panique tellement répandue autour de la masturbation que tout était mis en œuvre pour combattre la solitude, l’intimité et l’individualisme.» Et c’est sans doute pourquoi, depuis, le football ne se joue qu’avec les pieds.

plaisamment signalé le chroniqueur et romancier Patrick Besso: «Au fond le tennis féminin est une série érotique télé qui passe le samedi et le dimanche aprèsmidi. On peut même assister au tournage. Avec sa femme et ses enfants.» Laurent Nicolet Photos Keystone / Reuters


22 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

SPÉCIAL

Les belles promesses de la pile à combustible

ÉNERGIE III/IV

HTceramix est le seul laboratoire romand à travailler sur un générateur capable de produire de la lumière et du chauffage, réduisant ainsi considérablement les pertes d’énergie. Basée à Yverdon, la société cherche aujourd’hui à commercialiser ses petites machines.

E

lle fait 30 centimètres de haut mais a le pouvoir de chauffer et d’éclairer toute une maison. Cette petite boîte magique n’est autre qu’une pile à combustible et fait partie des technologies les plus prometteuses dans le domaine énergétique. Dans le monde, des dizaines de laboratoires phosphorent sur la pile du futur pour un usage domestique mais aussi automobile ou comme simple générateur d’électricité. HTceramix, à Yverdon, a fait de la pile à combustible pour le logement son cheval de bataille. Cela fait dix ans que cette spin-off de l’EPFL, aujourd’hui filiale de la maison italienne SOFCpower, développe son générateur révolutionnaire. En Suisse romande, il s’agit du seul laboratoire industriel à travailler sur ce type de pile dit «à oxyde solide (SOFC)». En collaboration avec des chercheurs de l’EPFL. Une pile à combustible, quésako? Un convertisseur d’énergie capable de produire simultanément

ÉNERGIE: LES ENJEUX Un peu partout dans le monde, la catastrophe nucléaire de Fukushima a ravivé le débat sur l’avenir énergétique. Durant un mois, la rédaction de «Migros Magazine» vous propose des pages spéciales pour mieux comprendre les enjeux de l’énergie aujourd’hui. La semaine prochaine: mes économies d’énergie sauveront-elles la planète?

chaleur et électricité. A un bout, on introduit du gaz – gaz naturel, biogaz ou hydrogène – et de l’air. Sur une fine membrane de céramique chauffée à 800 degrés, possédant un électrolyte et des électrodes, s’opère la transformation: en réagissant avec l’air, le combustible fournit courant et chaleur. «Le gros avantage, c’est qu’il n’y a presque pas de perte d’énergie, relève Olivier Bucheli, ingénieur et directeur de HTceramix. Actuellement, nos piles fournissent 40% d’électricité et 50% de chauffage avec 10% de perte.» «Toutefois, les tout nouveaux prototypes sur les-


RECHERCHE Chaleur et courant sont créés sur cette plaque de céramique.

La boîte à combustible (ici, une coupe) de 30 cm de haut a le pouvoir de chauffer et d’éclairer toute une maison.

quels nous travaillons dépassent les 65% de rendement électrique en laboratoire», ajoute Zacharie Wuillemin, responsable du développement de l’appareil.

Efficace et écolo

Olivier Bucheli (debout), ingénieur et directeur de HTceramix, et Zacharie Wuillemin, responsable du développement de la pile à combustible.

A titre de comparaison, une centrale à gaz – soit la meilleure technologie actuelle pour produire de l’électricité à partir d’un combustible – fournit 55 % d’électricité mais évacue quasiment toute la chaleur dissipée par la cheminée. Les pertes sont donc très importantes. Fournissant courant et chauffage, la pile se révèle, elle, au contraire plus efficace et écolo. On considère que cet appareil permet une diminution des émissions de CO2 de l’ordre d’un tiers par rapport à la consommation classique d’un ménage. En d’autres termes, ce sont aussi 30% d’énergies fossiles qui sont économisées pour allumer la lumière ou

chauffer l’eau du bain. Car c’est bien de cela qu’il s’agit: le laboratoire souhaite placer le petit boîtier dans une villa, voire dans un locatif. Pensées comme de mini-centrales, les piles à combustible seraient cependant raccordées à un réseau plus large. Le surplus de courant fabriqué pourrait ainsi être réinjecté sur les circuits électriques généraux. Piles et pompes à chaleur peuvent fonctionner ensemble et leur combinaison permet de diviser par deux la consommation de combustible pour le chauffage (lire dès la page 24). Les «bébés» de HTceramix sont aujourd’hui en phase test, en laboratoire. En jeu, la robustesse des matériaux et la durée de vie des piles, planifiée sur trois-quatre ans. «Avec des températures à 800 degrés et un fonctionnement en continu, les appareils doivent être extrêmement résistants», précise Zacharie Wuillemin.

| 23

Cependant, il faut aller vite. Un peu partout, les concurrents de HTceramix progressent rapidement. En Angleterre, une entreprise effectue des tests sur le terrain; la société suisse Hexis, basée à Winterthour, a déjà inauguré sa première pile dans une villa en septembre 2009. L’an prochain, le laboratoire yverdonnois projette le test d’une petite dizaine de prototypes en Suisse et en Italie. Le début de commercialisation est envisagé pour 2012. Le générateur doit cependant baisser son prix de revient. Actuellement, il coûte trop cher: 100 000 francs pièce. «Une fois produit à quelques milliers d’exemplaires, le prix devrait tomber autour des 20 000 francs», précise Olivier Bucheli. Plus onéreux qu’une chaudière, certes. Mais la boîte magique produit de l’électricité, qui peut être revendue au réseau. Voilà qui permettrait d’égaliser les coûts.

A la recherche d’appuis

Et reste à trouver un marché. Machine à fabriquer des électrons, l’appareil n’est pas vu d’un bon œil par les électriciens, qui pourraient se trouver concurrencés. La société cherche davantage un appui chez les fabricants de chaudières et les distributeurs de gaz. «Ils sont intéressés mais disposent de peu de moyens», regrette Olivier Bucheli qui, pour implanter ses machines, lorgne vers le nord, notamment la Bavière et le Baden-Wurtenberg (D), régions où les normes environnementales exigent du renouvelable et du haut rendement. La vente en Suisse prendra un peu de temps, car l’électricité y est encore bon marché. Il n’y a pas de loi permettant de revendre le courant à prix coûtant, comme en Allemagne. Olivier Bucheli se veut toutefois confiant: «Cela fait entre quinze et vingt ans que l’on a commencé des recherches à l’EPFL sur les piles à combustible. Pour le solaire il a fallu à peu près autant de temps avant une commercialisation.» Céline Fontannaz Photos Pierre-Yves Massot-arkive

www.htceramix.ch


24 | Migros Magazine 23, 23, 6 ju juin in 2011 201

SPÉCIAL

ÉNERGIE

Et si Genève se chauffait au C02?

En matière de chauffage, le manque de synergies dans les villes coûte trop cher à l’environnement, estime Daniel Favrat, directeur du Laboratoire d’énergétique industrielle (LENI) de l’EPFL qui a imaginé un réseau futuriste pour la cité de Calvin.

L’idée des scientifiques est de relier tous les bâtiments genevois par deux tuyaux, un pour le chaud, l’autre pour le froid. Le surplus non utilisé serait réinjecté dans le réseau.

C

ela tient du paradoxe: en ville, les habitants vivent serrés les uns contre les autres, or il n’existe aucune synergie entre les différents réseaux de chauffage et de climatisation. «Il

n’est pas rare de voir un supermarché avec une tour de refroidissement qui rejette de la chaleur alors que juste à côté un bâtiment brûle du gaz pour se chauffer.»

Pour Daniel Favrat, directeur du Laboratoire d’énergétique industrielle (LENI) de l’EPFL, cela relève d’une aberration environnementale et du gaspillage: l’énergie perdue des uns devrait pouvoir

être récupérée et réutilisée par les autres. Raison pour laquelle le LENI s’est mis à plancher sur la création d’un réseau général, à vocation d’alimenter en chaud et en froid.


RECHERCHE

| 25

Il a pris comme exemple d’application Genève, ville qui investit massivement dans les énergies renouvelables et notamment le solaire. En substance, l’idée est que les bâtiments soient reliés entre eux par deux tuyaux. Un pour le chaud, un pour le froid. Ils alimenteraient, comme source d’énergie, des pompes à chaleur de chauffage dans chaque maison ou, comme source froide, les climatisations des bureaux et des locatifs, mais aussi les frigos des supermarchés. Un surplus non utilisé serait réinjecté dans le système et mis à la disposition d’autres constructions; l’énergie perdue par les climatiseurs serait récupérée dans le circuit chaud et utilisée pour tempérer d’autres établissements.

5000 réseaux chauds urbains en Europe

«Ce concept fait d’autant plus sens que la demande de climatisation est en augmentation» Daniel Favrat, directeur du Laboratoire d’énergétique industrielle de l’EPFL

«Ce concept fait d’autant plus sens que la demande de climatisation des bureaux, voire des habitations, est en augmentation, argumente le professeur Daniel Favrat. Il existe environ 5000 réseaux chauds urbains mais aussi une centaine de réseaux froids en Europe. Cependant, ils ne fonctionnent pas en synergie. Et c’est de l’eau qui circule dans les tuyaux. Dans son projet genevois, le LENI envisage de faire couler non pas du liquide aqueux mais du CO2, en circuit fermé. Dans un tuyau sous une forme liquide – pour le froid – et dans l’autre sous la forme de vapeur.

Le CO2 a un meilleur rendement énergétique

Pourquoi du CO2 plutôt que de l’eau pour alimenter climatisations et radiateurs? En raison notamment d’un rendement énergétique meilleur dans un réseau de ce type. Une amélioration de l’ordre de 10% à 30%


26 |

RECHERCHE

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

SPÉCIAL

ÉNERGIE

par rapport à des réseaux utilisant de l’eau comme fluide de transport, estime Daniel Favrat. A ses yeux, sa mise en place n’est pas plus compliquée que celle d’un réseau conventionnel. «Dans de nombreux bâtiments, les installations doivent être refaites. Et il s’agirait simplement de placer de nouveaux échangeurs.»

Des grosses pompes situées près du Léman

Pour préchauffer le CO2 genevois envoyé dans le réseau, le LENI imagine un système de grosses pompes à chaleur urbaines, situées Les pompes à chaleur (ici une turbine) représentent une piste très sérieuse en matière de chauffage.

«Certains nous disent: mais pourquoi n’y a-t-on pas pensé plus tôt?» près du lac (lire ci-contre). La chaleur principale serait ainsi prélevée de ses eaux à quelques dizaines de mètres de profondeur, où la température est stable. Le réseau énergétique du futur n’en est qu’au stade théorique, mais le LENI compte aller plus loin. Il a déjà fait breveter son système. «Certains nous disent: mais pourquoi n’y a-t-on pas pensé plus tôt?» L’an prochain, il veut modéliser son projet en laboratoire, en prenant pour base un quartier. Pour ce faire, il est en discussion avec les Services industriels de Genève (SIG) et est soutenu par le Service cantonal de l’énergie. Un bureau d’ingénieur souhaite également s’associer. Céline Fontannaz Photos Pierre-Yves Massot-arkive / Keystone

Des pistes pour le futur

L’avenir du chauffage passe par la pompe Au centre des préoccupations du Laboratoire d’énergétique industrielle (LENI) basé à l’EPFL, le chauffage. Car pour son directeur, Daniel Favrat, ce domaine représente un secteur où les inefficacités sont particulièrement criantes: «L’homme a découvert le feu il y a 400 000 ans. Depuis, on a mis une boîte autour pour fabriquer une chaudière, certes toujours mieux isolée, mais franchement c’est aberrant au XXIe siècle d’en être encore là.» Comprenez, sans utiliser plus intelligemment le potentiel énergétique de la matière consumée. Dans sa consommation d’énergie finale – celle que l’on achète – la Suisse dépend encore à 70% des hydrocarbures. 40% de ces énergies environ passent dans le chauffage, sous la forme de mazout ou de gaz naturel. Car si

les nouvelles constructions innovent avec des installations plus écolos, les chaudières classiques ronronnent encore fort dans les chaumières. Pour le professeur, l’avenir du chauffage suisse passe résolument par les pompes à chaleur (PAC), qui combinent l’énergie renouvelable et non renouvelable, si l’électricité est produite dans des centrales à gaz ou dans le futur par des piles à combustible très performantes. «On considère trop souvent chaque énergie et ses réductions pour elle-même, alors qu’il serait plus efficace de penser en termes de synergies.» Selon ses estimations, si la Suisse n’utilisait plus que des PAC individuelles et collectives, elle pourrait diviser par deux sa dépendance au mazout et au gaz naturel dans le domaine du chauffage. Et donc réduire d’autant les

émissions de C02. «Cela représenterait environ 20% d’émissions en moins pour la Suisse», jauge Daniel Favrat. Le LENI planche aujourd’hui aussi sur de tout petits prototypes domestiques à l’efficacité accrue. Idéal pour une villa. En revanche, «en ville, les forages géothermiques sont plus compliqués, car le sol est encombré». A privilégier, à ses yeux, les réseaux urbains reliés à de grosses pompes à chaleur de réseau et proches des lacs. «Toutes les villes de Suisse sont situées près d’un lac ou d’un fleuve et, dans le domaine énergétique, ceux-ci sont largement sous-exploités», regrette Daniel Favrat. Ainsi, au lieu de prélever la chaleur du sol, on utilise celle de l’eau, puisée à quelques dizaines de mètres de profondeur. Un procédé déjà appliqué pour chauffer les bâtiments de l’EPFL.


www.switzerland-cheese.ch

Le couteau à fromage suisse officiel. Enfin un couteau pour le fromage suisse. Avec sa lame à fromage, sa lame à pain et son tire-bouchon. Fabriqué en Suisse par Victorinox. Pour en avoir un à un prix privilégié: glissez 5 codes-barres d’emballage de fromage suisse (ou les bons de caisse correspondants) et un billet de 20 francs dans une enveloppe affranchie portant au dos votre adresse, envoyez-la à Fromage suisse, case postale 8211, 3001 Berne, et vous recevrez votre couteau à fromage suisse. Fromage suisse. Typiquement suisse.

Suisse. Naturellement.


28 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Les poissons prennent l’ascenseur

Afin de franchir les 17 mètres qui les séparent du lac de Pérolles, les poissons de la Sarine, en ville de Fribourg, montent dans l’un des plus grands lifts de Suisse. «Migros Magazine» a suivi l’un de ses 4000 utilisateurs annuels.

U

n obstacle haut de 17 mètres. Insurmontable. Parce qu’il est en béton, parce que le courant de l’eau est terriblement fort, parce qu’il est déjà immense pour vous les humains. Pensez, pour nous les poissons, avec nos quelques dizaines de centimètres... Heureusement que des bipèdes ont imaginé une astuce pour nous aider à franchir ce mur. Alors, des ingénieurs nous ont fabriqué un ascenseur. Carrément! A Fribourg, dans l’ancienne usine de la Maigrauge, à côté de la réserve naturelle du lac de Pérolles, nous sommes gâtés, car nous avons l’un des plus grands ascenseurs à poissons de Suisse. Venez voir! Oui, sur son territoire même, la ville de Fribourg abrite une réserve naturelle, un petit coin de paradis situé à deux pas du centre. Il paraît qu’on y accède en empruntant un chemin caché derrière le bâtiment de l’Université de Pérolles. Il a été baptisé le sentier Guillaume-Ritter, du nom de l’ingénieur qui, en 1872, a construit le premier barrage entièrement en béton d’Europe. Vous rendezvous compte? Bon, pour mes aïeuls, ce n’était pas vraiment une bonne nouvelle, soyons sin-

cères. Même si vos ancêtres avaient pensé à eux: ils avaient creusé dans la molasse une échelle à poissons. Mais comme cette roche est friable, elle a entièrement disparu.

Grâce aux compensations écologiques

Pire encore. Entre 1963 et 2003, des générations de poissons ont été coincés entre le barrage de Schiffenen, situé quelques kilomètres en aval, et le pied du barrage de la Maigrauge. Même sans bocal, ils ont dû tourner en rond. Et puis, en 2003, mes compères et moi sédentarisés de force avons enfin recouvré la liberté. Avec des compensations écologiques sous forme de bonus dans le cadre de la réhabilitation du barrage. Soit un canal de fraie creusé sur près de 200 mètres dans le lit de la Sarine, sur la rive gauche. Puis les berges ont été revalorisées, afin que des espèces végétales puissent y reprendre racine. Un petit paradis, je vous dis.

Entre la Sarine (à la gauche de l’usine) et le lac de Pérolles (à droite de la

La cerise sur le gâteau est bien sûr l’ascenseur à poissons, un bijou à 2 millions de francs, travaux de génie civil compris. Pour le trouver, on remonte le courant de la Sarine presque jusqu’au pied du barrage. Là, nous sommes irrésistiblement attirés vers un endroit où coule de l’eau bien oxygénée, où le débit, plus faible, est de 380 à 400 litres par seconde. Les humains appellent ça le débit d’attrait, à juste titre. Pourtant, ce n’est pas que nous les animaux à branchies faisons la fine bouche, mais quand l’eau

est trop froide, qu’elle ne dépasse pas les 5 degrés, eh bien, nous n’avons pas envie de migrer. Voilà. Alors le Service fribourgeois de la faune et de la pêche a depuis l’année dernière consenti à stopper le lift durant les mois d’hiver. Au printemps, les plus courageux tentent l’aventure. Mais la plupart d’entre nous préférons franchement attendre les températures estivales de juillet, août et septembre. Même si l’ascenseur fonctionne 24 heures sur 24, et qu’il se met en marche toutes les deux heures,


RÉCIT ANIMAUX

photo), 4000 poissons utilisent chaque année l’ascenseur spécialement conçu pour eux.

nous avons nos petites préférences: plutôt l’après-midi pour les jeunes, tandis que les adultes sont matinaux et montent entre 6 h 30 et 10 h 30. Un peu comme chez les humains, en fait... Avant de parvenir à l’ascenseur, notre nageoire caudale doit travailler dur pour monter l’échelle sous forme de bacs successifs rehaussés de 50 centimètres à chaque fois. Arrivés au bout, on découvre un nasse avec un fond quadrillé. Ce serait pour mieux nous identifier, nous

mesurer, nous compter. L’eau est agréable, on se croirait dans un jacuzzi... On s’y retrouve plus ou moins nombreux. Fréquemment, il y a des représentants de plusieurs espèces: des ombres, des truites de rivière, des barbeaux, des vandoises, des nases, des gardons et des truites de lacs. De manière occasionnelle, on croise aussi des perches, des sandres, des brèmes franches, des chevaines et des brochets. Le record? 500 individus en un seul trajet, lorsqu’un

banc de poissons emprunte l’ascenseur. «Exceptionnellement, 12 000 individus ont été dénombrés en 2008 en raison de plusieurs facteurs parmi lesquels des crues et des conditions favorables, explique Jean-Daniel Wicky, chef du secteur Faune aquatique et Pêche à l’Etat de Fribourg. La moyenne annuelle s’élève à 4000 à 5000 poissons depuis le début du suivi en 2006. Ces chiffres sont réjouissants, en regard du cloisonnement important entre le barrage de Schiffenen et celui de Rossens.»

| 29

COMMENT ÇA MARCHE?

➔ 1. Une échelle constituée de bacs permet aux poissons d’accéder à l’ascenseur. ➔ 2. Toutes les deux heures, la grille de la nasse se referme et l’ascenseur se met en marche automatiquement. ➔ 3. En quelques secondes, les poissons se retrouvent à la hauteur du lac de Pérolles et sont libérés.


POUR

ITÉ EN EXCLUSIV IO IZ EL D LE SYSTÈME Migros présente:

LE CAFÉ CHICCO D’ORO EN CAPSULES DELIZIO!

MARIAGE D’ARÔMES EN OR

La rencontre de deux âmes sœurs: Chicco d’Oro et Delizio s’unissent pour vous offrir un café unique et délicieux dans un emballage pratique. Dégustez les trois cafés Chicco d’Oro les plus appréciés avec votre machine à café Delizio! www.delizio.ch

Toutes les variétés Chicco d’Oro de Delizio Valable du 7.6 al 20.6.2011

Delizio est en vente à votre Migros


RÉCIT ANIMAUX

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

A peine avons-nous le temps de faire connaissance qu’un bruit métallique se fait entendre. «L’ascenseur se met en marche toutes les deux heures. Une grille bloque l’accès à la nasse afin d’éviter qu’un poisson se fasse écraser», explique Daniel Stempfel, responsable de la centrale de la Maigrauge au Groupe E. Eh bien, heureusement que les concepteurs ont pensé à tout... Hop, en moins de quarante secondes, on s’élève de 17 mètres, avec une petite pause vidéo – deux caméras s’enclenchent pour nous compter – près du sommet. Puis la benne se renverse et le courant nous emporte dans un tuyau jusqu’au lac. Pour les moins rapides d’entre nous, de l’eau est rajoutée afin de ne pas rester coincés à

«L’ascenseur est la solution la plus simple et la moins chère» Daniel Stempfel, responsable de la centrale de la Maigrauge.

mi-parcours. Puis c’est la liberté. Trois petits tours et puis s’en vont? Pas tout à fait. Bien sûr, on peut redescendre par la dévalaison, un canal descendant vers la Sa-

rine recouvert de panneaux d’isolation phonique. Mais il faut bien avouer que nous nous plaisons tellement en haut... que peu l’utilisent. Les concepteurs s’en arrachent les che-

| 31

veux, d’ailleurs. Nous préférons nager dans le lac, certains remontent vers d’autres rivières en amont – la Glâne ou la Gérine – ou nagent jusqu’au barrage de Rossens. Aussi, des imprudents croient trouver le Graal en apercevant une mouche ou un ver pendu au bout d’une ligne, irrésistibles. C’est en fait leur dernière cène. Laurence Caille Photos Pierre-Yves Massot / arkive

A l’intérieur de l’usine de la Maigrauge, en Basse-Ville de Fribourg, une exposition raconte l’histoire du barrage et présente le fonctionnement de l’ascenseur à poissons. Le local est ouvert sur demande, pour les groupes. Renseignements: www.groupe-e.ch

Publicité

SUR TOUS LES PRODUITS SUN LOOK EN EMBALLAGES MULTIPLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

31.95

au lieu de 37.60

31.45 au lieu de 37.–

Sun Look light & invisible IP 30 2 x 200 ml

26.15

au lieu de 30.80

Lait après-soleil Sun Look Family 2 x 400 ml

Lait solaire Sun Look Kid s IP 50+ 2 x 200 ml

MGB www.migros.ch W

ACTION


Mettez de la Provence dans votre salade! www.cantadou.ch

Cantadou est en vente Ă  votre Migros et sur LeShop.ch


Migros Magazine 23, 6 juin 2011

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

| 33

Le voyage à travers l’existence Je vous ai déjà parlé ici du peuJean-François Duval, ple des Inexistants et de leur journaliste royaume qui se situe quelque part en deçà de l’étant. Rien n’y existe, pas même eux. Notre condition d’êtres humains leur est insoupçonnable. Or un jour, l’un d’eux, qui était un visionnaire farfelu et audacieux, prit une grande décision. «Je vais faire un voyage à travers l’existence», annonça-t-il. «Folie, lui dirent les autres. Exister? Quelle drôle d’idée, ce genre de tentative est impossible, mais bon, si telle est ta lubie… tu nous raconteras une expérience aussi surréaliste à ton retour. Si tu reviens. Combien de temps prévois-tu d’être absent?» «Oh, d’après ce que je sais, il existe maintes formes d’existences possibles. Dans certains uni-

vers et sur certaines planètes, selon qu’on est une bactérie, un animal ou un arbre, l’existence a des durées qui vont de quelques secondes à plusieurs centaines d’années. Mon intention, c’est de faire ce voyage en sachant que je le fais, et donc d’être doué de la conscience d’être, caractéristique d’une espèce appelée «êtres humains». Leur durée de vie avoisine 85 ans – mon voyage ne devrait pas excéder cette durée.» Le lendemain, les Inexistants s’aperçurent qu’Audacieux le visionnaire n’était plus là.

Où était-il? Avec le sentiment de flotter dans une sorte de brume océanique, il venait de jaillir du ventre d’une maman, sur le sein duquel il reposait maintenant, dans un espace tout blanc. Ainsi venu au monde, il se sentait très vasouillard, ses idées étaient à peine formées, il existait néanmoins bel et bien, vierge de toute expérience antérieure, sans aucun souvenir de son néant originel. Surtout, Audacieux avait complètement oublié avoir entrepris un voyage très bref et momentané en dehors de l’Inexistence. Si extraordinaire qu’il fût, son voyage lui paraissait tout à fait naturel. Rien ne l’étonna vraiment: ni qu’il répondit au prénom d’Alexandre, ni qu’il ait une sœur aînée, ni

que ses parents fussent prof de maths et institutrice, parlant français et vivant à Lausanne. Quand il eût 12 ans et que son grand-père mourut, l’idée ne l’effleura même pas que celui-ci avait peut-être un jour entrepris un voyage similaire au sien, et qu’il appartenait lui aussi au peuple infini des Inexistants. Son grand-père tout simplement était «mort». Alors que lui était plein de vie, et vivait celle-ci, comme on dit, «ici et maintenant». Il se maria, eut des enfants, devint avocat, acheta une villa et une tondeuse à gazon, vit d’autres gens naître et mourir. Mais tout cela appartenait pour lui à «l’ordre naturel des choses», c’était la loi de la Nature, la vie

en société, à laquelle tout le monde est soumis. Qu’il fût en voyage, et que son voyage fut totalement impossible, extraordinaire, surréaliste, il l’avait complètement oublié. Tout allait de soi. Tout lui paraissait assez banal, commun et parfois même ennuyeux. Cela ne l’empêchait pas du tout de se sentir «être», d’ailleurs. Au contraire, il chantait et

se le répétait joyeusement chaque matin sous la douche: ah, la vie est belle! j’existe! je suis. Mais ce dont il jouissait ainsi, c’était d’un état: il n’était en rien l’explorateur éveillé de cette invraisemblable et très provisoire expérience qu’il s’était promis d’être. Le côté impossible de la traversée qu’il avait imaginée du temps où il s’appelait Audacieux ne lui apparaissait en rien. A 80 ans, quand la mort le saisit, il l’accueillit avec sérénité, entouré des siens en murmurant des banalités du genre «la mort fait partie de la vie». Puis il ne fut plus. A son retour au royaume des Inexistants, on le pressa de questions: Que s’est-il passé? Une traversée hors de l’inexistence, un voyage aussi surréaliste est-il possible? L’audacieux s’étonna: mais de quoi parlezvous? Je ne suis jamais parti. Comment l’aurais-je pu? Il n’est pas possible de bouger d’ici, puisque nous sommes condamnés à n’être pas. Sachez-le: vivre ne sera jamais qu’un rêve éphémère: une courte parenthèse dans l’infini de l’existence.

Publicité

Avec 50 francs, vous offrez l’irrigation de ses champs à une famille du Tchad pendant une saison. La faim ne disparaît pas d’elle-même. PC 60-7000-4, www.caritas.ch


34 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

«Ma liberté, c’est ça qui les emmerde»

Promu sale gosse de l’humour autant que redoutable polémiste depuis son éviction de France Inter, Stéphane Guillon triomphe avec son dernier spectacle. Avant son passage à Morges-sous-rire, rencontre avec un homme tranquille qui préfère l’indignation à la méchanceté. Je suis ravi de vous rencontrer, d’autant que je vous sais très sollicité…

(Il se penche l’air très intéressé) Ah, vous l’avez cette Montblanc-là? C’est la série consacrée à John Lennon, non? Pour être franc, j’ai même pris cette plume un peu en votre honneur. Parce que j’ai lu que Lennon faisait partie de votre panthéon. Allez, comme ça c’est fait, je vous pose la question qui vous agace: êtes-vous un faux méchant ou un vrai gentil?

Ni l’un ni l’autre, je crois. La méchanceté consisterait à se lever le matin en me demandant qui je vais blesser, lequel je vais me payer. Je fais mon boulot d’humoriste, mais je n’ai jamais eu ce but-là. D’ailleurs, je pense même qu’il faut avoir une certaine dose d’humanité pour faire ce que je fais. Vous revenez à Genève. Avec dans votre manche quelques petites méchancetés sur la Suisse?

Non, non. Par paresse, en fait, parce que je n’ai pas eu le temps d’en préparer (le soir même au Théâtre du Léman, il y en aura bel et bien).

Reste que vous sortez parfois de vraies vacheries. Mais, donc, avec gentillesse.

C’est important. L’habillage compte énormément. Sur scène, par exemple, une démarche, une mimique, vous place dans un registre comique qui désamorce un propos parfois un peu dur. Avec une sorte d’empathie, y compris pour les hommes politiques qui vous énervent?

Oui, je crois.

Comme beaucoup, j’ai découvert une bonne partie des chroniques matinales de France Inter grâce à internet. Et j’ai été frappé des commentaires très tranchés qu’elles suscitaient. Visiblement, on vous aime ou on vous déteste. Le costume de l’enquiquineur est-il lourd à porter?

Parfois. Au printemps dernier, durant la période de mon éviction de Radio France, j’ai reçu des propos assez violents. On sait que cela fait partie du jeu, mais il peut y avoir une certaine lassitude. Guy Carlier en parlait au moment où il dégainait pas mal chez Fogiel. Il en avait assez, il voulait être aimé. Pas vous?

Stéphane Guillon: «Je ne sors jamais, je n’ai pas du tout une existence de vedette.»


ENTRETIEN STÉPHANE GUILLON

| 35

Bio express Naissance en 1963 à Neuilly-surSeine. Formation de comédien. Quelques petits rôles dans des téléfilms entre 17 et 35 ans. Début de sa carrière d’humoriste en 1990. Débuts médiatiques modestes entre 1999 et 2000, notamment à «Nulle Part ailleurs». Remarqué avec son spectacle «Petites horreurs entre amis», à Avignon en 2002 puis au Théâtre de la Main d’Or de Dieudonné. Rejoint l’équipe du «Fou du Roi» de Stéphane Bern sur France Inter. Il le suit sur Canal+ pour «20 h 10 pétantes», où il assure une chronique jusqu’au terme de l’émission en 2005. Il continue sur la même chaîne chez Thierry Ardisson et «Salut les Terriens» dès 2006. France Inter lui propose une chronique dès janvier 2008. Intitulée «L’Humeur de…», elle remporte un succès croissant en même temps qu’elle multiplie les polémiques avec la direction comme avec plusieurs invités. Le président de Radio France, Jean-Luc Hees, décide sa suppression en juin 2010. Le 28 janvier dernier, France Inter est condamné à lui verser 212 000 euros de dommages et intérêts.


Vachement fort!

Annee,, dompteuse de vacchhes es eett rrive ivelllut lutiion onnnai airree

Stop aux préjugés. Découvrez maintenant Rivella Jaune. longue-vie-autrement.ch

n e o b e l Jaun r e p u lla Décroer Rive s cher ti moin e r t e 50%

VALEUR FR.

Achat minimal : Fr. 6.95 Valable du 6.6 au 2.7.2011

3.50

Rivella Jaune 6x50cl

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. 1 coupon de rabais original par offre sera accepté. Non cumulable avec d’autres coupons.

Rivella est en vente à votre Migros


ENTRETIEN STÉPHANE GUILLON

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 37

«Les motifs d’indignation m’apparaissent permanents»

Bah comme tout le monde, bien sûr. Mais pour l’instant en tout cas, je ne ferais pas de concession dans ce but, je ne donnerais pas d’autre direction à mon travail. Tant pis pour les gens qui me détestent. Et il y en a. Vous avez déclaré qu’il valait mieux avoir trop d’image que pas d’image du tout…

Oui parce que de toute manière on nous catalogue. Bigard le vulgaire, Guillon le méchant. Bon, c’est une connerie, mais je laisse dire.

Aucune tendresse pour le petit Sarkozy qui reçoit enfin son jouet?

Moi je m’en fous de ses rêves de gosse. Et si encore tout se passait bien. Mais nous avons deux millions de personnes sous le seuil de pauvreté, du chômage, beaucoup de problèmes. Il y a vraiment eu tellement d’abus de la part des puissants qui devraient pourtant avoir une sorte de devoir de respectabilité.

Parmi ceux qui ne vous apprécient guère, certains vous reprochent de ne taper qu’à droite. Comme autrefois à Guy Bedos, dont vous vous réclamez…

En France, la droite est aux affaires. Et depuis cinq ans, ils n’ont pas ménagé leurs efforts pour nous tenter, nous autres humoristes.

Alors est-ce pour faire bonne figure que vous n’avez pas raté Martine Aubry ou Dominique Strauss-Kahn? Le billet demandant à toutes les collaboratrices de France Inter de se planquer parce que DSK arrivait… (l’entretien a été réalisé début mai, bien avant les ennuis judiciaires du patron du FMI aux Etats-Unis).

Martine Aubry, vous trouvez? DSK, oui, sans doute mais je ne le regrette pas. Et puis j’ai certainement beaucoup plus écrit sur Sarkozy.

Comme tous vos confrères, en même temps. Presque trop facile, non?

Pas faux. Je m’en suis méfié, à un moment donné. Dans mon spectacle, le sketch qui lui est consacré a été un peu décalé, raccourci, pour ne pas verser dans l’anti-sarkozysme primaire.

Stéphane Guillon sera le 22 juin au Festival Morges-sous-rire. Entre votre tournée quasi triomphale, votre éviction très médiatisée de France Inter, votre livre, vous êtes désormais un peu people?

Un peu quoi, dites-vous? P-e-o-p-l-e

Franchement, non. Vous ne me verrez jamais dans une soirée mondaine, par exemple. Prenez deux ans de Gala, de VSD ou de ParisMatch, vous ne m’y trouverez pas au milieu de coupes de champagne. Je ne sors jamais, je n’ai pas du tout une existence de vedette. J’ai une vie de famille, je vais au marché, je prends le métro, je sors mes poubelles. Et puis je pars en vacances l’été au bord de la mer, vous voyez… Avec de grandes lunettes de soleil, alors, parce que tout le monde vous connaît maintenant…

Oui, les gens m’abordent, mais ça ne me dérange pas du tout. Je n’ai pas de garde du corps, jamais. Là, il y a monsieur qui m’accompagne (son secrétaire, chargé de caler ses rendez-vous), mais c’est plutôt moi qui le défendrais en cas d’agression, je crois (rires). Si je vous définis comme un polémiste à l’indignation nécessaire, ça vous va?

Ils en font tellement, nos puissants, comment ne pas s’indigner? Je ne sais pas chez vous, mais en France, impossible de se taire. Sarkozy avec son avion à 180 millions d’euros, ou notre ancienne ministre du Budget qui fait des affaires immobilières en plein printemps arabe. Les motifs d’indignation m’apparaissent permanents. Et ils le resteront tant que ceux qui nous gouvernent se conduisent comme des roitelets.

Vous écrivez désormais vos textes avec votre compagne (l’animatrice Muriel Cousin).

Au départ, j’ai besoin d’écrire dans la solitude. Je lis la presse, j’écoute beaucoup les informations. Ensuite nous retravaillons ensemble, oui. En ce moment, j’écris plutôt des chroniques télévisées pour Canal+, et il s’agit essentiellement d’un travail de lecture. Pour un spectacle, c’est un peu différent, il faut chercher des thèmes, des angles, une vraie idée de sketch. L’humour politique était assez moribond en France ces dernières années. Cela a-t-il toujours été votre but?

Pas du tout. Je ne pense pas que l’on choisisse tout à coup un style d’humour. J’ai ma façon de m’amuser, de décaler certaines choses pour provoquer le rire. Après, il y a un cheminement, des rencontres, des opportunités. France Inter m’a fait venir, avec comme

Publicité

VOUS AVEZ UNE IDÉE FIXE. NOUS

Informez-vous: www.swisshaus.ch

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

AVONS DES PRIX FIXES.

CASCADA CHF 412’600.–, clés en main


REGARD YEUX NOISETTE

REGARD YEUX BLEUS

REGARD YEUX BRUNS

REGARD YEUX VERTS

PLEINS FEUX SUR VOS YEUX ! Personnalisez votre regard avec les collections exact eyelights Illuminez la couleur de vos yeux grâce aux reflets lumineux des mascaras et des ombres à paupières Exact Eyelights. Des collections choisies avec soin par nos experts pour faire ressortir la couleur de vos yeux, qu’ils soient bleus, bruns ou verts. Maintenant aussi pour yeux noisette.

www.covergirl.com

Covergirl est en vente à votre Migros


ENTRETIEN STÉPHANE GUILLON

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 39

mandat des billets libres, et si possible insolents, sur l’actualité et sur l’invité politique du jour. Et je leur ai obéi au doigt et à l’œil. Ils m’avaient d’ailleurs choisi un slogan qui, aujourd’hui, prête à sourire: «la différence, c’est l’insolence». Je n’ai fait que très bien travailler pour contenter mes patrons (sourire). Il se fait que mes patrons ont changé, et que les nouveaux étaient nettement moins ravis. C’est à ce moment-là que vous avez senti que ça partait dans le mur et qu’autant aller jusqu’au bout?

Avec l’arrivée de Jean-Luc Hees et de Philippe Vaals, le vent a très vite tourné. Et j’étais de toute manière coincé. Si j’avais levé le pied, tout le monde aurait dit que je baissais mon pantalon.

D’où à un moment donné un certain jusqu’au-boutisme?

Sur le moment, en tout cas, je ne l’ai pas vécu ainsi. La situation avait quelque chose d’incroyable: nos propres patrons tiraient sur Alain Porte et moi par articles de presse interposés. A un moment, oui, je me suis dit qu’il fallait me défendre. Des propos que vous regrettez?

Dans des chroniques quotidiennes, il y a toujours des moments meilleurs que d’autres. «Œil de fouine» pour Eric Besson, c’était une erreur. Parce que tout le monde n’a retenu que ça sur la totalité d’un papier qui me paraissait contenir un vrai fond. On enlève ce qualificatif, le papier se montre aussi féroce, il réagit à l’identique sauf que je suis inattaquable. Après, nous sommes dans une société tellement frileuse que l’on aurait trouvé un autre prétexte pour me virer. Au sujet de l’irrévérence, vous avez autrefois travaillé dans le théâtre parisien de Dieudonné. Quel regard portez-vous sur ce qu’il estime être sa manière de provoquer?

Oui j’ai bossé chez lui quand c’était encore possible. Là, il a quitté le champ de l’humour...

Où se situe la frontière à ne pas franchir?

D’abord l’obligation d’être drôle.

«Quelqu’un qui va serrer la main au président iranien, je n’ai plus rien à lui dire.»

Historiquement, son premier dérapage chez Fogiel en rabbin intégriste n’avait rien de marrant. Plus tard, il l’a d’ailleurs lui-même reconnu. A ce moment-là, je l’ai défendu parce que, malgré ce ratage, je trouvais qu’on lui tombait dessus un peu fort. Ensuite, il a persisté, jusque dans la provocation, puis plus tard au-delà même de celle-ci. Un mélange des genres nauséabond. Pas du tout ma came. Quelqu’un qui va serrer la main du président iranien, je n’ai plus rien à lui dire. A propos d’humour politique, que pensez-vous des radios bistrots de Roumanoff?

Je suis assez fan du parcours d’Anne. Quelqu’un de bien, qui a affronté courageusement le creux de la vague avant de revenir très fort. J’aime beaucoup l’écriture de Bernard Mabille (qui écrit les chroniques de Roumanoff, ndlr.), qui a de vraies trouvailles, comme il en avait déjà avec Thierry Le Luron. Après, c’est une autre manière de faire. Mais bon, de manière générale, je ne dis pas de mal de mes camarades humoristes. Par principe. Vous pratiquez aussi la langue de bois, alors?

Si vous voulez. Je trouve que critiquer un confrère a toujours quelque chose de suspect. On renifle de la rancœur, voire de la jalousie. En revanche, je me réjouis que l’humour politique, l’humour à texte, ait de nouveau sa place. Pendant un moment, il n’y en avait que pour un rire beaucoup plus léger.

J’ai lu que vous aviez, comme beaucoup, adoré la biographie de Keith Richards. Et puis ailleurs que votre compagne disait qu’elle avait l’impression de vivre avec un Rolling Stones. Etes-vous vraiment si rock’n’roll?

Ce doit être la dimension du vengeur masqué. J’ai des vrais fans, de vraies manifestions dans la rue… Des filles qui se déshabillent, tout ça?

Pas à ce point-là. Mais on sent parfois que ce qu’on dit représente beaucoup pour des gens. Comme si on leur faisait du bien en disant tout haut ce qui les révolte tout bas. Je pense que c’est ça, mon côté Rolling Stones. Pour le reste, encore une fois, je suis très pépère dans mon jardin à planter mes légumes. Assez Suisse, alors?

Peut-être.

Vous êtes le bienvenu, le cas échéant, on vous accueillerait avec plaisir.

Oui, je vais venir faire du vin. Devenir une sorte de Carole Bouquet suisse. Il y a d’ailleurs dans le canton de Vaud voisin une très noble confrérie d’amateurs baptisée le Guillon.

Oui, oui, on m’en a parlé.

Hélas. Un peu par tout. La vieillesse, mes enfants qui grandissent, la crainte de devenir has-been en me répétant tout le temps. Bon l’angoisse est un bon moteur. Ça évite de s’installer en se disant qu’on y est arrivé. Vous savez, j’ai pas mal galéré au début de ma carrière et cela m’a structuré. Comment vous voyez-vous dans dix ans?

Avec un mal de dos plus prononcé. Mais aussi la même pugnacité?

Oui, parce qu’elle est assez excitante. Mais j’espère que ça ne deviendra pas une recette, que je ne me transformerai pas en caricature de moi-même. Et rester libre, même un peu surveillé?

Avant tout. Parce que je crois que ma liberté, c’est ça qui les emmerde.

Propos recueillis par Pierre Léderrey Photos Fred Merz-Rezo et Keystone

St Stéphane Guillon se sera à Morgesso sous-rire avec so son (excellent) sp spectacle «L «Liberté (très) su surveillée», le 22 juin. De retour en Suisse, au Théâtre du Léman à Genève, le 11 novembre. 97 16 Réservation : 021 804 et www.morges-sous-rire.ch

Le vin apaise les angoisses. Et il paraît que vous en faites un beau, d’angoissé...


40 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Dans les startingblocks: Mujinga Kambundji a commencé sa carrière dans les Migros-sprint.

Matthias Widmer (en noir), 11 ans,

L’envol des jeunes talents sportifs

Athlétisme, lutte suisse, ski: Migros encourage les enfants et les jeunes sportifs doués de plusieurs manières. Portraits des héros de demain.

M

igros s’occupe des enfants et des adolescents, en mettant l’accent sur leur santé et sur leur potentiel de performances – ce qu’atteste, par exemple, le «Grand Prix Migros». A l’époque, des champions comme Lara Gut, Daniel Albrecht (et bien quelques autres) se sont mesurés dans le cadre de cette compétition, qui constitue la plus importante épreuve par élimination en Europe. Migros apporte également son soutien à d’autres sports populaires. Ainsi, le «Migros Sprint», qui offre chaque année à 50 000 enfants et adolescents la possibilité de sentir l’atmosphère de la compétition, appartient aux plus grands projets visant à assurer la relève des jeunes


ACTUALITÉ MIGROS

| 41

appartient aux dix meilleurs lutteurs de son âge dans le canton de Berne.

talents en Suisse. Pour ces différentes activités, Migros dépense chaque année une somme substantielle! «Du temps de Duttweiler, Migros s’est engagée pour la santé de la population, explique Larisa Matkovic, responsable du sponsoring. Aujourd’hui encore, nous nous sentons liés par cette obligation morale.» Les encouragements prodigués en matière de bien-être ne doivent pas détourner les jeunes des questions environnementales. Ainsi, Migros sponsorise des projets de sensibilisation des jeunes du WWF, par exemple via des camps durant lesquels ils sont en contact fusionnel avec la nature. Texte Christoph Petermann Photos Severin Novacki

Personne ne peut arrêter Mujinga Kambundji

La jeune fille de 19 ans est le grand espoir du sprint suisse. Lorsqu’elle parle d’elle et de son entrée en scène en qualité d’ambassadrice du «Migros Sprint», elle donne une impression de modestie. C’est pourtant bien dans le contexte des exigeantes compétitions où elle évolue que s’organise la relève. «Les jeunes ne me posent pas de questions particulières, mais ils font quand même les gros yeux quand ils apprennent que je suis la Suissesse la plus rapide», raconte-t-elle en souriant. Mujinga Kambundji, à peine 19 ans et athlète quasiment

sans adversaire en Suisse dans sa catégorie d’âge. Fille d’une Suissesse et d’un Congolais, elle a marqué les esprits en 2009, alors qu’elle venait tout juste de fêter ses 17 ans. Elle avait gagné les championnats suisses de 100 et 200 mètres, réalisant un doublé mémorable. De la même manière, en février dernier, à Macolin, dans le cadre du championnat suisse de la relève, en salle, la gymnasienne a battu le record national du 200 mètres. Entre-temps, au total, ce ne sont

pas moins de neuf chronos qu’elle a fait tomber. Mujinga Kambundji a commencé sa carrière dans le cadre de «Migros Sprint», épreuve qu’elle a remportée quatre fois. «J’y ai toujours pris beaucoup de plaisir. A chaque fois, ces compétitions ont représenté un événement important.» Sa famille était naturellement présente à ces manifestations. Quant aux finales, elles ne se sont pas déroulées dans un stade mais au centre-ville – une expérience que l’athlète qualifie de «cool».


42 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Jacques Cordey, l’entraîneur de Mujinga, place beaucoup d’espoir en elle.

Il y a quelques années, Mujinga Kambundji prenait part aux épreuves du «Migros Sprint». Aujourd’hui, elle représente l’espoir de l’athlétisme suisse.

Le plus important pour le moment, c’est le bac

Comment la jeune Bernoise gèret-elle les attentes placées en elle? «La pression la plus forte est celle que je me mets personnellement», explique-t-elle en souriant. Pour le moment, elle se stresse plus volontiers à propos de son baccalauréat, qu’elle doit passer cet été. «Pour l’heure, il prime sur tout le reste», acquiesce son entraîneur Jacques Cordey, qui encadra précédemment Mireille Donders, actuelle détentrice du record suisse du 100 mètres. «Un pas après l’autre»: telle est la devise du coach! A propos de sa protégée, dont il est visiblement fier, il trouve à peine croyable la manière dont elle gère la pression: «Elle est époustouflante! Lorsqu’elle prend

part à une compétition importante, elle doit maîtriser deux paquets de muscles prêts à bondir de leurs starting-blocks. Or, c’est précisément dans ce contexte exigeant que Mujinga parvient chaque fois à allumer les réacteurs de sa fusée.» L’entraîneur de Mujinga Kambundji ne privilégie pas les séances de musculation. «Dans ce domaine, nous avançons très prudemment», assure Jacques Cordey. Certes, en multipliant les entraînements intensifs, on parviendrait très vite à des résultats. Ce serait cependant malsain pour le corps d’une jeune femme. «Je n’y suis pas du tout favorable», précise le coach. La philosophie de Jacques Cordey tend aussi à développer l’autonomie de Mujinga Kambundji. Concrètement, elle organise ellemême sa préparation à certaines courses ou entraînements. De temps en temps, elle prend part à des compétitions sans son mentor, comme c’était le cas l’an dernier aux championnats du monde ju-

nior au Canada. «Faire connaissance de sportifs provenant de pays si différents était extrêmement intéressant», se souvient-elle. Le mois prochain, à Tallinn, en Estonie, se dérouleront les championnats d’Europe U20. Quelles

sont les ambitions de Mujinga Kambundji? «Sur 100 et 200 mètres, j’aimerais arriver en finale», explique-t-elle calmement. «Cela ne me paraît pas utopique, reprend Jacques Cordey. Mais nous devons d’abord réussir ce baccalauréat!»

Lara Gut: du Grand Prix Migros au firmament Le chemin qui a conduit Lara Gut à la gloire est passé par le Grand Prix Migros. C’est là qu’elle a fait ses premières armes en tant que skieuse d’envergure internationale. «J’en ai de très bons souvenirs, dit-elle. Quand j’étais enfant, le Grand Prix Migros était toujours un grand moment de la saison.» La skieuse prenait beaucoup de plaisir à la course, «un aspect qui devrait toujours être au premier plan». Quels conseils pourrait-elle donner à la

relève? «Ne pas soumettre les jeunes à trop forte pression», déclare Lara Gut. Le rôle des parents est naturellement aussi très important, la skieuse estime avoir eu de la chance: «Mes parents m’ont toujours dit que si je perdais le goût du ski, je pourrai abandonner la compétition et faire autre chose.» Mais ce jour n’est pas encore venu et c’est tant mieux, raconte Lara Gut. En ce moment elle bûche en vue des épreuves de maturité, car «une


ACTUALITÉ MIGROS

Rivaux dans la sciure, amis dans la vie: Matthias Widmer (à g.) et Stefan Gerber, un camarade également lutteur.

Un jeune lutteur plein de fougue

Matthias Widmer, 11 ans, a pris goût lors d’une journée d’initiation. La journée d’initiation à la lutte est soutenue par Migros et existe depuis 2009. Des lutteurs expérimentés initient la relève à l’art de la lutte – qui, en plus des prises et des techniques visant à faire chuter l’adversaire, comprend aussi des gestes de pur fair-play, comme celui consistant à frotter le dos du vaincu pour le débarrasser de sa sciure. Lors de la journée d’initiation qui existe depuis 2009, chacun

La célébrité de Lara Gut dépasse nos frontières.

peut éprouver ses aptitudes à la lutte. Matthias Widmer, 11 ans, est l’un de ces jeunes qui ont eu la chance de s’initier à l’occasion de cette journée. L’essai l’a convaincu et quand on observe ce jeune garçon, on a vite l’impression qu’il a le «tempérament de l’emploi»: avare de mots mais solide et leste. Il s’entraîne depuis lors une fois par semaine au club de lutte de Sumiswald (BE). «C’est un rythme suffisant», selon Fritz

carrière de skieuse ne dure pas éternellement». Cette formation va certainement l’aider à planifier sa vie professionnelle, une fois sa carrière de skieuse terminée. Et comment fait-elle pour concilier sa vie d’étudiante avec sa vie de sportive de haut niveau? «Ce n’est pas toujours simple, mais je ne peux pas me plaindre. Mon métier me procure du plaisir, je suis une jeune femme comblée.»

Bähler, l’entraîneur responsable des jeunes lutteurs, qui s’occupe des volées 1996 à 2003, soit plus de quarante jeunes en tout, dont Matthias. «Il faut surtout qu’ils aient du plaisir et de la motivation à s’entraîner». Et comment évalue-t-il son poulain Matthias? «C’est un garçon plutôt calme et réfléchi», comme le décrit son entraîneur. Il a ceci de particulier qu’il comprend très vite: «Il assimile rapidement les nouvelles prises et il est capable de les utiliser après deux ou trois entraînements déjà. Ce n’est pas forcément le cas pour tous les jeunes», relève Fritz Bähler. Est-ce que Matthias utilise les techniques apprises à l’entraînement pour mettre à terre ses camarades dans la cour d’école? «Non, pas dans la cour, mais seulement sur les terrains de jeu», affirme le jeune homme. Matthias a fait ses preuves depuis cette journée d’initiation. «Une fois je suis arrivé deuxième du tournoi», dit-il, ce que confirme son entraîneur: «Matthias fait partie des dix meilleurs de sa catégorie au niveau cantonal.»

«Cela impressionne mes copains que je sois lutteur.» Qu’est-ce que la lutte apporte aux jeunes, par rapport aux autres sports? «Ils apprennent tout d’abord à perdre – et à se relever pour recommencer tout de suite», explique l’entraîneur et manager Fritz Bähler. Le fair-play et la camaraderie sont de plus des valeurs importantes de ce sport, qui permet de les transmettre aux jeunes. Et comment réagissent les copains de Matthias quand il leur dit qu’il fait de la lutte? «Ils sont impressionnés», affirme Matthias tranquillement. Il semble bien avoir la placidité et l’étoffe des vrais lutteurs.

| 43

Les engagements multiples de Migros Voici différentes initiatives que soutient Migros en faveur des enfants et de la jeunesse: ➔ Migros Sprint: depuis neuf ans, Migros est le sponsor principal de la principale épreuve de course de la relève suisse. Il s’agit de détecter les talents aussi tôt que possible. Infos: www.migros-sprint.ch ➔ Scool: ce projet scolaire de l’association Swiss Orienteering, consiste à intéresser les élèves de toute la Suisse aux courses d’orientation. Infos: www.scool.ch ➔ Grand Prix Migros: ce prix est décerné à l’issue de la plus grande course de ski d’Europe, à laquelle participent plus de 7500 enfants et adolescents. Infos: www.gp-migros.ch ➔ I’M fit: cette initiative consiste à faire participer une classe d’école à une course populaire. Mais elle donne aussi aux élèves l’occasion de s’informer sur des thèmes tels que la nourriture, la santé et le mouvement. Chaque année, plus de 300 classes prennent le départ gratuitement. www.migros.ch/sponsoring ➔ Journée d’initiation à la lutte suisse: en tant que partenaire de la Fédération suisse de lutte (FSL), Migros encourage la relève. La prochaine journée nationale d’initiation se déroulera le 10 septembre 2011. Infos: www.esv.ch ➔ WWF pour l’enfance et la jeunesse: Migros est le sponsor principal de divers projets nationaux de formation de la jeunesse, ayant pour but de sensibiliser la nouvelle génération à la cause de l’environnement. Infos: www.wwf.ch ➔ Lanterne magique: plus de 25 000 enfants se familiarisent avec le cinéma dans l’un des soixante clubs répartis dans toute la Suisse. Infos: www.cine-bazar.org ➔ Concerts Lilibiggs: Migros soutient les concerts pour enfants et les discos familiales Lilibiggs qui se déroulent dans les différentes régions de Suisse.


POUR UN ÉTÉ 17.90

Robe pour fillette tailles 98–128

14.90

Jupe pour fillet te tailles 134–176

19.90

Short pour fillette tailles 98–128

En vente dans les plus grands magasins Migros. Jusqu’à épuisement du stock.

6.90

Cycliste pour fillet te tailles 98–128

12.90

Short pour fillette tailles 98–128


12.90

Top à bretelles pour fillet te tailles 134–176

9.90

T-shirt pour garçon tailles 134–176

9.90

Débardeurs pour fillette, le lot de 2 tailles 104–164

12.90

T-shirt pour garçon tailles 98–128

MGB www.migros.ch W

MEGA COOL. 9.90

Débardeurs pour garçon, le lot de 2 tailles 104 –164

8.90

T-shirt pour garçon tailles 134–176

12.90

Bermuda de jogging pour garçon tailles 98–128

17.90

Short pour garçon tailles 98–128

19.90

Sweat-shirt à capuche pour garçon tailles 98–128


Aussi actuel que rapide.

tel.search.ch Trouvez rapidement et simplement tous les numéros de téléphone et adresses sur tel.search.ch. Désormais avec les données téléphoniques officielles et actualisées quotidiennement de Swisscom Directories SA.


INCROYABLEMENT INCROYABLE ENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

sà Mariage de saveur ires po fondre de plaisir: et safranées au miel s. tie rô tommes recette Vous trouverez la /fr/ ch n. sur www.saiso alin -m m univers-migros/ s nt et tous les ingrédie igros. bien frais à votre M

40%

1.95 au lieu de 3.30

Poires Packhams Afrique du Sud, le kg

40%

30% 5.35

2.85 au lieu de 4.80

Mozzarella Alfredo l’emballage de 3 x 150 g

au lieu de 7.70

Mostbröckli prétranché, Brésil, les 100 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


RENDEZ-VOUS DU CÔ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

Un concentré de fraîcheur: salade de tomates et feta aux . pimientos de Padrón cette Vous trouverez la re /fr/ sur www.saison.ch alin -m s/m ro ig univers-m s nt ie éd gr in et tous les ros. ig M tre vo bien frais à

3.20

Baked Potatoes Suisse, le sac de 2,5 kg

33%

3.20

Tomates en grappe Suisse, le kg

1.15

au lieu de 1.75

Avocat Espagne, la pièce

30% 4.95

Brocoli Suisse, le kg

Société coopérative Migros Vaud

2.25

au lieu de 3.25

Jeunes pousses, bio import, les 100 g


TÉ DES MARAÎCHERS. MARAÎCHERS. 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

5.20

au lieu de 7.50

Pêches plates Espagne, le kg

33% 8.50

au lieu de 12.80

Figues bleues Espagne, le kg

PRIX CRAQUANTS 50%

1.70

au lieu de 3.40

Melons Galia Espagne, la pièce

le kg

1.95 au lieu de 2.50

Pastèque 25 % de réduction import

30%

6.50

Poivrons Kapjia Maroc / Espagne, le kg

1.25 au lieu de 1.85

Oignons frais Suisse, la botte


QUAND LA FRAÎCHE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

ur Trois ingrédients po sse tre un délice inégalé: ec au beurre grillée av us saumon et raifort. Vo sur trouverez la recette www.saison.ch/fr/ alin univers-migros/m-m nts et tous les ingrédie igros. M tre vo à bien frais

30% 4.90

au lieu de 7.–

Jambon de campagne, TerraSuisse 206 g

33%

14.–

au lieu de 21.–

Saumon fumé de l’Atlantique en lot de 3 d’élevage, Ecosse, 3 x 100 g

30%

37.–

au lieu de 53.–

Brochettes de bœuf mini Suisse, le kg

Société coopérative Migros Vaud

4.50

au lieu de 5.30

Filet d’agneau Nouvelle-Zélande / Australie, les 100 g

30% 18.–

au lieu de 26.–

Brochettes de dinde au paprika France, le kg


UR SE M MET ET À TABLE. 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

1.20

au lieu de 2.–

Truites Grill mi assaisonnées, d’élevage, Italie, 2 pièces, les 100 g

30% 15.–

au lieu de 21.50

Saucisse à rôtir de porc Suisse, l’emballage de 400 g, le kg

PRIX CRAQUANTS 50%

7.80

au lieu de 15.60

Saucisses de veau à rôtir, TerraSuisse 6 pièces, 840 g

le kg

26.– au lieu de 33.–

Filet de porc morceau ou en tranches 20 % de réduction Suisse

40%

9.50

Pâté de Pentecôte 500 g

3 4. – au lieu de 57.–

Filet de cheval Canada, le kg


CHEZ NOUS, LA FRAÎC

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.

30%

2.55

9.40

au lieu de 3.20

au lieu de 13.50

Tous les gâteaux non réfrigérés (excepté les articles Sélection et M-Budget) 20 % de réduction par ex. tarte de Linz, 400 g

Raviolis Anna’s Best tomates / mozzarella Galbani, le lot de 3 paquets 3 x 200 g

1.10

au lieu de 1.40

St-Paulin 20 % de réduction env. 250 g, les 100 g

3.80

au lieu de 4.75

Tous les antipasti Anna’s Best 20 % de réduction par ex. olives et fromage à pâte molle, 150 g Société coopérative Migros Vaud

2.55

au lieu de 3.20

Tous les sandwiches et canapés Anna’s Best et bio 20 % de réduction par ex. au thon

35%

4.90

au lieu de 7.90

Rosier en pot Kordana en pot de 10,5 cm, la plante

30%

9.10

au lieu de 13.–

Produits Cornatur en lot de 2 par ex. escalopes au fromage à la crème et aux épinards, 2 x 240 g

–.80

au lieu de –.95

Tous les yogourts Excellence 150 g –.15 de moins par ex. à la framboise


CHEUR EST DE MISE! MISE!

.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.30

au lieu de 2.90

Caracs 20 % de réduction l’emballage de 2 pièces, 100 g

30% 2.70

au lieu de 3.90

Tartare Créations Rêve du jardin et fleur de sel

2.40

au lieu de 3.–

Croissants au beurre précuits M-Classic 20 % de réduction l’emballage de 210 g

30%

4.95

au lieu de 7.10

Mini Babybel l’emballage de 15 x 25 g

1.90

au lieu de 2.40

13.90

Roses de 50 cm, Max Havelaar le bouquet de 15

L’Etivaz 20 % de réduction les 100 g

3.50

au lieu de 4.90

Sanvitalia 10,5 cm 25 % de réduction le pot

17.90

Bouquet Gloria la pièce


SOYEZ LES PREMIE

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7

50%

5.50

8.15

au lieu de 6.90

Crème glacée Mary Jane’s en barquettes 450 ml* 20 % de réduction par ex. Almost Cookie Mary Jane’s

au lieu de 16.30

, Cornets de glace Fun l’emballage de 16 8 à la vanille et 8 à la fraise

2.40

au lieu de 3.20

Tous les biscuits Midor en sachets (excepté Tradition) 25 % de réduction par ex. biscuits Coquillages, 380 g

2.70

au lieu de 3.40

Tous les articles Choco Loco 20 % de réduction par ex. crisp Choco Loco, 215 g

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

30% 6.30

au lieu de 9.–

Risoletto Frey Classic et Blanco en lot de 2 2 x 5 pièces

3.75

au lieu de 4.70

Tous les mueslis Farmer Croc 20 % de réduction par ex. Farmer Croc aux pommes et à la cannelle, 500 g

2.60

au lieu de 3.25

Rondelles d’ananas ou noix de cajou Sun Queen 20 % de réduction par ex. rondelles d’ananas, 100 g

1.65

au lieu de 2.20

Toutes les poudres pour dessert et les crèmes Stalden 25 % de réduction par ex. crème / pudding à la vanille, 3 x 72 g


RS À EN PROFITER!

7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

50%

13.25

4.2 0

au lieu de 22.10

au lieu de 8.40

Papier hygiénique So ft en emballages multip les par ex. Soft Comfort, FSC, 32 rouleaux

Tous les Ice Tea en bouteille PET, en emballages de 6 x 1,5 litre par ex. Ice Tea lemon

30% 9.80

au lieu de 14.–

Rouleaux de printemps J. Bank’s aux légumes ou au poulet en lot de 2, surgelés par ex. rouleaux de printemps au poulet, 2 x 6 pièces

3.80

au lieu de 4.80

Toutes les pizzas Finizza et les baguettes, surgelées 20 % de réduction par ex. pizza prosciutto, 330 g

2.50 2.55

au lieu de 3.20

Tous les Zwieback 20 % de réduction par ex. Zwieback Original, 260 g

au lieu de 3.–

Toutes les confitures et gelées en bocaux et en sachets, 185 g – 500 g à partir de 2 articles –.50 de moins l’un par ex. confiture d’abricots Extra, 500 g

7.80

au lieu de 9.80

Toutes les bières sans alcool 20 % de réduction par ex. bière Eichhof, 10 x 33 cl

33%

6.55

au lieu de 9.80

Tous les cafés en grains en sachets de 1 kg par ex. café Boncampo


DES ÉCONOMIES À GOGO. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.90

Slips mini ou strings pour femme, en emballages multiples* par ex. slips mini en lot de 4

12.90

Diverses chaussures d’été* par ex. mules pour femme, pointures doubles 36/37 – 40/41, diverses couleurs

40%

8.30

au lieu de 13.90

Sous-vêtements pour homme John Adams et Bogart* par ex. short pour hom me John Adams Valable jusqu’au 20.6

30% 3.85

au lieu de 5.50

Tous les bocaux et bouteilles de stérilisation pour conserves et confitures par ex. bocaux à confiture, 4 x 230 ml Valable jusqu’au 20.6

30%

12.25

au lieu de 17.50

Détergent pour lave-vaisselle Handymatic Supreme en lot de 2 par ex. flacon et recharge, 2 x 1 kg

16.–

au lieu de 20.–

Tout l’assortiment de nourriture pour bébé, laits Junior incl. (excepté les laits premier âge et de suite) 20 % de réduction par ex. Aptamil Junior 12+, 800 g Valable jusqu’au 20.6

*En vente dans les plus grands magasins Migros, à **melectronics ou ***Micasa.

5.50

au lieu de 6.90

Tous les produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 20 % de réduction par ex. Exelia Orchid en recharge, 1,5 litre Valable jusqu’au 20.6

30% 8.45

au lieu de 12.10

Tous les articles de préparation de l’eau Brita, Soda Club et M-Classic par ex. cartouches pour filtre à eau M-Classic, 3 pièces Valable jusqu’au 20.6


LISTE D’ÉCONOMIES OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES

40%

Melons Galia, la pièce 1.70 au lieu de 3.40 50% Poires Packhams, le kg 1.95 au lieu de 3.30 40%

9.40

Tomates en grappe, le kg 3.20 Baked potatoes, le sac de 2,5 kg 3.20

au lieu de 15.80

Papier à photocopier Papeteria en lot de 2 blanc, A4, 80 g/m2, 2 x 500 pièces

POISSON, VIANDE & VOLAILLE Filet d’agneau, les 100 g 4.50 au lieu de 5.30 Brochettes de dinde au paprika, le kg 18.– au lieu de 26.– 30% Cailles importées, le kg 19.50 au lieu de 24.50 20% Mostbröckli, prétranché, les 100 g 5.35 au lieu de 7.70 30% Jambon de campagne, TerraSuisse, 206 g 4.90 au lieu de 7.– 30% Saucisses de veau à rôtir, TerraSuisse, 6 pièces, 840 g 7.80 au lieu de 15.60 50%

69.90

Pâté de Pentecôte, 500 g 9.50

au lieu de 99.90

Filet de thon, le kg 41.– au lieu de 59.– 30%

Couette en soie sauvage Luc*/** garnissage: au moins 90% de soie sauvage, housse: 100 % coton, 160 x 210 cm, 1000 g

Saumon fumé de l’Atlantique en lot de 3, 3 x 100 g 14.– au lieu de 21.– 33%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Caracs, l’emballage de 2 pièces, 100 g 2.30 au lieu de 2.90 20% Croissants au beurre précuits M-Classic, l’emballage de 210 g 2.40 au lieu de 3.– 20% L’Etivaz A.O.C, les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 20% Mini Babybel, l’emballage de 15 x 25 g 4.95 au lieu de 7.10 30% St-Paulin, env. 250 g, les 100 g 1.10 au lieu de 1.40 20% Mozzarella Alfredo, l’emballage de 3 x 150 g 2.85 au lieu de 4.80 40%

au lieu de 179.–

Machine à café Turmix Nespresso TX150 black*/** mode économie d’énergie, arrêt automatique en fonction des quantités programmées pour 2 tailles de tasses, réservoir d’eau 1 litre, efficacité énergétique A

149.–

Pour vos achats, détachez ici.

Tartare les Créations 2.70 au lieu de 3.90 30% Tous les yogourts Excellence 150 g –.15 de moins Milupa le Petit Frais, l’emballage de 6 x 50 g 2.50 au lieu de 3.15 20%

FLEURS & PLANTES Lavande Hidcote Blue, en pot de 17 cm, la plante 7.65 au lieu de 12.80 40% Bouquet Gloria, la pièce 17.90

Roses de 50 cm, Max Havelaar, le bouquet de 15 13.90 Rosier en pot Kordana, en pot de 10,5 cm, la plante 4.90 au lieu de 7.90 35%

AUTRES ALIMENTS Tous les antipasti Anna’s Best 20%

NON-ALIMENTAIRE Détergent pour lavevaisselle Handymatic Supreme en lot de 2 30% Tous les produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 20% Valable jusqu’au 20.6

Produits Cornatur en lot de 2 30%

Tous les articles de préparation de l’eau Brita, Soda Club et M-Classic 30% Valable jusqu’au 20.6

Raviolis Anna’s Best tomates / mozzarella Galbani en lot de 3, 3 x 200 g 9.40 au lieu de 13.50 30%

Tous les bocaux et bouteilles de stérilisation pour conserves et confitures 30% Valable jusqu’au 20.6

Tous les sandwiches et canapés Anna’s Best et bio 20%

Papier hygiénique Soft en emballages multiples 40%

Tous les gâteaux non réfrigérés (excepté les articles Sélection et M-Budget) 20% Tous les biscuits Midor en sachets (excepté Tradition) 25% Risoletto Frey Classic et Blanco en lot de 2, 2 x 5 pièces 6.30 au lieu de 9.– 30% Tous les articles Choco Loco 20% Toutes les confitures et gelées en bocaux et sachets, 185 – 500 g, à partir de 2 articles –.50 de moins l’un Tout l’assortiment de nourriture pour bébé, laits Junior incl. (excepté les laits premier âge et de suite) 20% Valable jusqu’au 20.6 Tous les Zwieback 20% Tous les mueslis Farmer Croc 20% Tous les cafés en grains, en sachets de 1 kg 33% Toutes les poudres pour dessert et les crèmes Stalden 25% Rondelles d’ananas ou noix de cajou Sun Queen 20% Tous les Ice Tea en bouteille PET en emballages de 6 x 1,5 litre 50% Toutes les bières sans alcool 20% Toutes les boissons Oasis, 1,5 l ou 6 x 1,5 l 30% Cornets de glace Fun, l’emballage de 16, 8 à la vanille et 8 à la fraise 8.15 au lieu de 16.30 50% Crème glacée Mary Jane’s en barquettes, 450 ml 20% Toutes les pizzas Finizza et les baguettes, surgelées 20% Rouleaux de printemps J. Bank’s aux légumes ou au poulet en lot de 2, surgelés 30%

Papier à photocopier Papeteria en lot de 2 40% Tous les soutien-gorges (excepté DIM), par ex. Emotions by Triumph 29.90 Points Cumulus multipliés par 10 Slips mini ou strings pour femme, en emballages multiples Sous-vêtements pour homme John Adams et Bogart 40% Valable jusqu’au 20.6 Diverses chaussures d’été, par ex. mules pour femme 12.90

NOUVEAUTÉS Gaspacho Premium, 500 ml 3.70 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 Grains de maïs Sun Queen, 326 g 1.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 Lentilles à la sauce tomate, bio, 320 g 2.30 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 Mélange pour vitello tonnato Bon Chef, 36 g 2.10 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 Crema Acetosa Giacobazzi à la framboise, 235 ml 7.10 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 Phalaenopsis Table Dance, 9 cm, en pot en céramique, la plante 19.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 I am Face Kiwi Time, 2 x 7,5 ml 2.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6 Outlast All-day Lipcolor Covergirl, 1 x 1,9 g et 1 x 2,3 ml 17.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 20.6

GASTRONOMIE Menu Délifit: Emincé de bœuf aux poivrons, Qualité suisse, Risotto au paprika, l’assiette 13.80

Société coopérative Migros Vaud Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 19.80 Phalaenopsis Table Dance 9 cm, en pot en céramique, la plante

NOUVEAU 2.30

Lentilles à la sauce tomate, bio 320 g

NOUVEAU 2.10 Mélange pour vitello tonnato Bon Chef pour préparer un délicieux vitello tonnato en 5 min seulement, 36 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 2.50

I am Face Kiwi Time gommage et masque aux précieuses vitamines, affinent le grain de la peau, 2 x 7,5 ml

NOUVEAU 17.90 Outlast All-day Lipcolor Covergirl des couleurs longue durée, avec stick traitant, 1 x 1,9 g et 1 x 2,3 ml

NOUVEAU 1.80 Conserves de légumes Sun Queen grains de maïs, petits pois ou haricots rouges cuits avec ménagement à la vapeur, par ex. grains de maïs Sun Queen, 326 g

NOUVEAU 3.70

Soupes froides Premium gaspacho ou soupe de concombre soupes liquides de première qualité pour un repas d’été raffiné, par ex. gaspacho Premium, 500 ml

NOUVEAU 7.10 Crema Acetosa Giacobazzi à la framboise 235 ml

MGB www.migros.ch W

À ESSAYER SANS HÉSITER.


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Mig ros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 23, 23, 6 juin juin 201 2011

| 59

Bülent Can, 24 ans, a déjà atteint le niveau de «spécialiste»: «J’apprécie de pouvoir tester mes connaissances et me mesurer à de vrais adversaires.»

Participez à la Quizmania en ligne!

Gagnez de magnifiques prix au grand tournoi de questions sur le site de Quizmania!

L

a Quizmania en ligne est un jeu de connaissances qui s’adresse principalement aux adolescents et aux adultes. Bülent Can, 24 ans, ne cache pas son enthousiasme: «Le fait que ce jeu se déroule sous la forme d’un tournoi me plaît, car cela me permet de mesurer mes connaissances à celles de deux adversaires.» Aux heures d’affluence, quelque quatre cents joueurs sont en ligne, chacun d’entre eux restant connecté sur le site en moyenne seize minutes. Les règles sont simples: dans chaque partie, vous et vos deux adversaires devez répondre à six questions sur le climat, les forêts et prairies, la montagne, les mers, l’être humain et l’alimentation. A chaque question, vous avez le choix entre trois réponses, dont une est bien évi-

demment la bonne. Plus vous cliquez rapidement sur la bonne réponse, plus vous gagnez de points. Après chaque partie, un classement est établi, permettant aux joueurs d’obtenir des points de qualification supplémentaires. Ces points déterminent le niveau de chaque joueur et décident de son avancée dans le tournoi. Le tournoi compte cinq niveaux: débutant, connaisseur, spécialiste, expert et grand maître. Au début du jeu, les participants sont classés «débutants», le but étant de passer ensuite aux niveaux supérieurs pour affronter les meilleurs. A un niveau équivalent, les parties réunissent des joueurs de même force. Et il y a bien sûr des prix à gagner! Le premier prix est un bon d’achat Mi-

gros d’une valeur de Fr. 5000.–, qui sera tiré au sort parmi les participants, quel que soit leur niveau. Les gagnants des deuxième et troisième prix, quant à eux, se verront offrir un vélo électrique M-Way. Sept bons d’achat d’une valeur de Fr. 500.– seront par ailleurs mis en jeu et un set Quizmania, avec le jeu complet et les deux cents cartes quiz, sera offert tous les jours à un participant tiré au sort. Les plus petits ne sont pas oubliés puisqu’ils peuvent tester leurs connaissances grâce au «Quiz pour enfants». A la différence de la Quizmania «normale», la chance et l’habileté jouent aussi un rôle. Un CD Joker contenant la chanson d’anniversaire du WWF sera offert chaque jour à un enfant tiré au sort parmi les participants. AWE

Application Quizmania Quizmania est un jeu de connaissances passionnant pour petits et grands conçu par Migros et le WWF autour du thème «L’homme et l’environnement». L’application Quizmania pour Iphone ou Android vous permettra de tester vos connaissances à tout moment. Elle peut être téléchargée gratuitement sur le site www.quizmania.ch. Chaque utilisateur de l’application peut gagner l’un des trois Ipad 2 mis en jeu!


Nou vea u Régalez-vous avec les juteuses

cuisses cuiss es de poulet barbecue – ur. tout justes sorties du fo four.

Knorr Délicieux & Juteux Poulet Barbecue Avec la préparation Knorr Délicieux & Juteux pour Poulet Barbecue, cuisinez des cuisses de poulets juteuses dans une marinade barbecue délicieusement épicée. Grâce au sac à rôtir de haute qualité inclu vous n’avez besoin ni d’ajouter des matières grasses supplémentaires ni de nettoyer le four. Une préparation simple et rapide, pour un plaisir juteux. Bon appétit!

KNORR est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 61

TRÉSORS DE NOS ARCHIVES

Leçons de beauté à l’Ecole-club L es dames regardent attentivement leur image dans le miroir et se concentrent au moment d’appliquer le crayon. Elles sont entourées de petits pinceaux, des palettes et de flacons qui sentent bon. L’image date de 1973, elle a été prise dans le cadre d’un cours de l’Ecoleclub intitulé «soins de beauté». La photo ne saisit qu’un instant de la longue histoire de l’Ecole-club faite de succès.

Créée en 1944 à Zurich, elle a d’abord proposé des cours de langues à te des tarifs défiant toute rs concurrence. Ces cours ont été très rapidementt complets avec des listes es d’attente. Aujourd’hui, l’Ecole-club est la plus grande institution proposant des cours de formation complémentaire en Suisse. Environ un demi-million de gens fré-

quentent chaque année des cours dans le domaine des langues, des loisirs mais aussi du business. Qui souhaite soigner son apparence a le choix entre une multi-

L’art du bon voisinage

tude de cours, du maquillage au coiffage, en passant par le relooking, à des fins privées ou professionnelles.

Michael West

Photo Pierre-Yves Massot / arkive

Merci de tout cœur!

A Bulle, Raphaël et Nelly Caille donnent des coups de main à Patricia Vionnet.

Dans le cadre de l’année européenne du bénévolat, l’initiative «Merci de tout cœur!» lancée par le Pour-cent culturel Migros souhaite mettre en valeur celles et ceux qui aident autrui sans pour autant faire partie d’une institution. Vous souhaitez remercier quelqu’un qui fait le bien autour de lui? Appelez le 0848 08 09 08 (tarif local) ou rendez-vous simplement sur le site internet www.mercidetoutcoeur.ch

Nelly Caille (à g.) passe tous les jours aider Patricia Vionnet.

Q

uand on vit seule avec deux enfants et que l’on a de sérieux problèmes de santé, on apprécie les petites attentions de son entourage. Mais on ne s’attend pas forcément à ce que ses voisins proposent leur appui. Dans son immeuble, Patricia Vionnet, 44 ans, qui souffre du dos et des genoux, a la chance de bénéficier du soutien

de Nelly et Raphaël Caille, tous deux 36 ans, les locataires du dessus. «Quand j’ai emménagé ici, il y a quinze mois, ils sont naturellement venus à mon aide.» Ce qui enchante aussi ses enfants de 14 et 18 ans, «qui sont ainsi moins mis à contribution», rigole la Bulloise. Raphaël tond son gazon, Nelly prend de ses nouvelles presque tous

les jours, lui apporte des repas, lave la vaisselle et ne l’oublie pas quand elle fait les courses. Lorsque Patricia a été hospitalisée, sa voisine a trouvé normal de s’occuper de son ménage et d’aérer l’appartement. «C’est difficile pour elle de porter des choses lourdes. Ça va de soi de lui donner un coup de main. Si elle a besoin de moi, elle m’envoie un SMS.»

Maman de trois petits enfants, Nelly trouve le temps de conduire son amie chez le physio, boire un petit café... «Je la réconforte, c’est un plaisir.» Pour tous ces services rendus, Patricia remercie chaleureusement ses voisins attentifs pour leur générosité et leur prévenance. «Ils peuvent aussi compter sur moi en cas de besoin.» Virginie Jobé


62 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011 1re partie Grillades et boissons ➔ 2e partie grillades et chips ➔ 3e partie grillades et légumes ➔ 4e partie grillades et salades

Question d’adresse! L

a lutte à la culotte est un sport où l’agilité joue un rôle primordial. Les deux adversaires en lice doivent essayer de l’emporter en saisissant la culotte et la ceinture de cuir de leur opposant et de lui faire mordre la poussière à l’aide de prises aux noms incompréhensibles pour le profane, comme le «Kurz», le «Brienzer» ou le «Hüfter». La victoire est acquise lorsque l’adversaire a les deux épaules collées au sol, ou plus précisément dans la sciure. Dans une discipline comme celle-ci, il n’est pas question de tergiverser, il faut aller droit au but. Les hésitations et la passivité ne paient pas, car les arbitres peuvent sanctionner les manœuvres de diversion d’un avertissement, voire, dans le pire des cas, d’un point de pénalité. Mais ce qui est un défaut dans l’arène devient une vertu devant le barbecue! Jörg Abderhalden, 31 ans, sacré trois fois «roi de la

Tomates grappes en vrac, 100 g, Fr. 3.20

lutte suisse», et son successeur Kilian Wenger, le champion en titre âgé de 21 ans, savent qu’il faut infiniment de patience pour réussir de succulentes grillades au charbon de bois. Kilian Wenger est un véritable pro de la grillade. Avant son apprentissage de menuisier, il a en effet suivi une formation de boucher. Il sait qu’il ne doit pas retourner la viande trop tôt afin qu’elle ne colle pas au gril. Et pour savoir si elle est cuite, il utilise un truc tout simple: il tâte du pouce la surface de la viande. Plus il s’enfonce, plus elle est crue. Autre point important, il ne faut pas se ruer sur la viande comme un meurt-de-faim dès que vous l’avez ôtée du gril. Là encore, il faut faire preuve de patience: laissez-lui quelques minutes pour que le jus se répartisse bien. Vous verrez la différence! Dora Horvath et Claudia Schmidt

Infos: www.migros.ch/grillades

Photos Gerry Nitsch, Mirjam Graf (Food); Styling Uschi Stähli

La lutte suisse est un sport direct et frontal où l’on ne peut pas tergiverser. Dans les aires de barbecue, c’est plutôt le manque de patience et la précipitation qui coûtent des points!

Brochettes de poisson MSC, 100 g,

Fr. 4.90

Brochettes de poulet kébab Grillmi, 100 g, Fr. 2.95* * En vente dans les plus grands magasins.


EN MAGASIN

| 63

Les experts ne se laissent pas distraire en bavardages. Ils manient à la perfection la pince à grillades qui fait partie de la panoplie de base. Pas question d’utiliser un couteau, sans quoi la viande risquerait de perdre beaucoup de jus.

Escalopes de poulet marinées Optigal Grillmi, 100 g, Fr. 3.35* * En vente dans les plus grands magasins.

Côtelettes de porc TerraSuisse Grillmi, 100 g,

prix du jour

Assortiment pour grillades TerraSuisse, Grillmi, 500 g, les 100 g,

Fr. 2.95*

* En vente dans les plus grands magasins.

Baked potatoes, Suisse, paquet de 2,5 kg,

Fr. 3.20


64 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Le gril rassemble Pendant que le charbon se consume lentement et que la viande cuit, Jörg Abderhalden et Kilian Wenger s’offrent une bière fraîche – sans alcool, bien entendu!

Aïoli aux tomates séchées et dips 2 gousses d’ail, 1 cc de sel de mer, 2 jaunes d’œufs, 1 dl d’huile d’olive, 1 dl d’huile de colza, 1 cs de jus de citron, 1 cs d’eau, 5 tomates marinées dans l’huile, sel et poivre Broyer fin le sel de mer et l’ail dans un mortier. Mélanger avec les jaunes d’œufs. Incorporer les huiles en remuant au fouet. Quand la masse est épaisse, incorporer le jus de citron et l’eau. Tamiser les tomates et bien égoutter. Réduire les tomates en purée au mixeur à bras, ajouter à la mayonnaise, mélanger, saler et poivrer.

Conseils Les marinades affinent non seulement la saveur de la viande mais peuvent aussi contribuer à l’attendrir. 1. Comme la viande crue, la viande marinée doit absolument être conservée au réfrigérateur. 2. Avant de la griller, égoutter la viande afin que la marinade ne goutte pas sur le charbon de bois. 3. Vous pouvez utiliser pour vos marinades les mêmes huiles que pour cuire vos aliments. 4. Les marinades à base de vinaigre et d’huile rendent la viande plus tendre. 5. Les marinades à base de miel se marient particulièrement bien avec le poulet. 6. Les légumes à griller devraient également être marinés, de préférence avec de l’huile, des herbes et des épices. Sans marinade, ils ont tendance à brûler très rapidement. 7. Si vous faites mariner vous-même votre viande, prévoyez un peu de temps, car les grosses pièces doivent macérer une demi-journée et les morceaux plus minces entre 4 et 8 heures. 8. Le poisson ne doit mariner que brièvement, car le vinaigre et le jus de citron font quasiment précuire le poisson. Si on le laisse trop longtemps mariner, il a tendance à se déliter sur le gril.

Chips aux olives Toscana de Terra, 100 g.

Fr. 3.50

Pistaches Party, 250 g,

Fr. 3.20

Mélange de noix grillées et salées, 200 g,

Fr. 2.20


EN MAGASIN

| 65

Salade de patates Accompagnement pour 4 personnes 1 kg de pommes de terre fermes à la cuisson 1 oignon 1 botte de ciboulette ½ botte de persil plat 3 cs de mayonnaise 1 cs de moutarde 4 cs de vinaigre de vin blanc 1,5 dl de bouillon de légumes chaud Sel, poivre ½ botte de radis 1. Faire cuire les patates dans l’eau bouillante avec la peau; les peler pendant qu’elles sont encore tièdes et les couper en rondelles de 5 mm environ. 2. Pendant que les patates cuisent, hacher finement l’oignon et les herbes aromatiques, en réserver une cuillère à soupe. Mélanger le reste avec la mayonnaise, la moutarde et le vinaigre et l’incorporer aux pommes de terre. Ajouter le bouillon et brasser. Saler et poivrer. Parsemer la salade de radis coupés en fines rondelles et avec le reste des fines herbes.

Tortilla Chips Chili, 150 g,

Fr. 3.60

Tomates séchées au basilic Anna’s Best, 100 g, Fr. 3.55* au lieu de Fr. 4.45 * Action valable du 7 au 13.06

Huile d’olive extra-vierge Monini, 1 l,

Fr. 10.15* au lieu de

Fr. 12.70

Ketchup Heinz, lot de deux, 2 x 700 g, Fr. 5.25* au lieu de Fr. 7.50

Concours

Nos rois de la lutte suisse vous ont donné envie de faire des grillades? Ou peut-être souhaitez-vous simplement acheter quelque chose dont vous rêvez? Avec un peu de chance, vous gagnerez une carte cadeau très pratique pour vos prochains achats. Nous tirons au sort 10 cartes-cadeaux d’une valeur de 100 francs. La carte cadeau Migros en format carte de crédit pratique est une carte à prépaiement rechargeable. A chaque achat, le montant est débité. Cette carte vous permet de régler vos achats comme avec de l’argent liquide dans les supermarchés et hypermarchés Migros, les magasins spécialisés (Micasa, M-electronics, Do it + Garden Migros, SportXX et Outdoor by SportXX), à Ex Libris ainsi que dans la plupart des restaurants Migros. Pour participer: Par téléphone: au 0901 560 089 (Fr. 1.-/appel) en indiquant vos nom et adresse. Par SMS: en envoyant «GAGNER», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: GAGNER Pierre Modèle, Rue Modèle 1, 9999 Modèleville. Par carte postale: en envoyant une carte postale à Migros Magazine, «Grillades», Case postale, 8099 Zurich Date limite de participation: 12 juin 2011. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms seront publiés sur www.migrosmagazine.ch. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Il ne sera échangé aucune correspondance au sujet du concours.


66 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

1

2

Délicieux pains faits maison

Plus de 125 boulangeries maison Migros fabriquent du pain frais tous les jours. Les clients ont la possibilité d’observer les artisans qui travaillent avec des ingrédients naturels.

A

4

Bilder Daniel Rihs

l’heure où d’autres dorment mence à s’animer. Ses collègues encore, une odeur alléchante arrivent peu à peu et travaillent émane déjà du rayon des les pâtes pour en former des pains pains. Brügg près de Bienne ronds, allongés ou ovales. Le week-end, Roland Rätz, abrite la deuxième plus grande boulangerie maison de Migros, qui dirige la boulangerie maison, qui prépare du pain frais tous les emploie treize personnes trajours. vaillant par bloc de huit heures, Pour que les clients aient du pour fabriquer quelque quarante pain frais de 8 h 30 à la ferme- sortes de pain différentes! Et tout ture du magasin, la journée de se fait à la main. Les employés travail débute au milieu de la nuit forment par cœur et à toute viet se termine à la fermeture du tesse les pâtons avant leur cuismagasin. son. Et même pour la tresse, ce A 3 heures du matin (minuit n’est pas à une machine que l’on le samedi), Rolf Baumann com- doit sa forme si régulière. Les mence le travail. Il pains sont également prépare les pâtes cuits directement sur place. pour les différentes sortes de pains. PenDevant l’agitation dant qu’il s’affaire, les qui règne dans la boupâtons pétris ont le langerie, on pourrait temps de monter et croire à un concours développer tout leur d’agilité et de rapidité. parfum. Mais ce n’est que du Alors que Rolf travail d’artisan qui Baumann s’accorde Pain Création frise la perfection. sa première pause L’Anneau, 400 g, Claudia Schmidt café, la pièce com- Fr. 3.90 Photos Daniel Rihs

5


EN MAGASIN

| 67

1. Silvaine Arni façonne les délicieuses couronnes du soleil. 2. Le boulanger rompu à l’exercice donne la forme de petit pain à deux pâtons en même temps. Afin de les cuire au moment idéal, les artisans doivent travailler très vite. 3. Comme dans l’ancien temps, la boulangère Anke Herder retire les petits pains du four à l’aide d’une longue pelle à enfourner.

3

«C que je préfère, fè «Ce c’est le pain paysan.» Silvaine Arni, boulangère

Levure ou poudre à lever?

4. Très croustillants, les pains frais dégagent un parfum envoûtant. 5. Silvia Wanzenried emballe les pains parfois encore tièdes dans des sachets.

6

6. Une cliente choisit son pain préféré pour le dimanche. En arrière-plan, les boulangers Migros renouvellent déjà les stocks.

On utilise des levures ou de la poudre à lever pour aérer la pâte. La levure de boulangerie est un champignon microscopique, un organisme vivant qui a besoin de temps pour produire le dioxyde de carbone nécessaire pour alléger la pâte. La poudre à lever fait lever la pâte rapidement de façon chimique. Elle s’utilise presque exclusivement pour la farine de blé, car elle a besoin d’une certaine teneur en gluten. La poudre à lever convient mieux pour les pâtes liquides. Le seigle se distingue des autres variétés de céréales. En effet, lorsque l’on utilise principalement de la farine de seigle pour fabriquer un pain, il est indispensable de mettre du levain dans le pâton pour qu’il cuise: il s’agit d’une pré-pâte liquide fermentée qui contient des lactobacillales, en plus des levures naturelles. Les processus chimiques qui se déroulent dans la pâte à base de seigle permettent à la mie de rester homogène et lui donnent son goût savoureux, si caractéristique. Alors que la levure et d’autres formes de levain étaient déjà utilisés dans l’Egypte antique, la poudre à lever est une invention du XIXe siècle.


68 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

C’

est stressant votre truc! Encore pire que d’organiser un festival...» Si Barbara Steudler se plaint, avec le sourire, de la présence d’un photographe et d’une journaliste dans sa cuisine, elle n’en paraît pas traumatisée pour autant. Voilà près d’une demi-heure qu’elle s’active aux fourneaux pour concocter des beignets de fleurs de sureau, en provenance directe de son jardin. Une recette nature qui colle à merveille à son image d’amoureuse de la planète: fondatrice et directrice de l’association NiceFuture – la référence romande en matière de développement durable – elle planche actuellement sur le 7e Festival de la Terre, qui aura lieu à Lausanne du 17 au 19 juin. Au programme, trois jours de réjouissances au parc de Montbenon, entre concerts gratuits, animations pour les enfants, ateliers do it yourself – élaborer ses propres cosmétiques bio, fabriquer un cerf-volant ou cuisiner écolo – et bien d’autres surprises encore. Sans oublier une attention toute particulière portée à la nourriture. «Nous avons décidé de ne proposer cette année que des plats végétariens. Pas par absolutisme, mais plutôt pour montrer que les possibilités sont tellement variées que même sur plusieurs jours, on parvient à ne pas s’en lasser.» Une démarche qui s’inscrit d’ailleurs à merveille dans la philosophie de NiceFuture, autoproclamée «incitateur de bien-être». «Nous ne nous voulons pas moralisateurs, confirme Barbara Steudler. En ce qui me concerne, je conçois le développement durable comme un mode de vie, un chemin à parcourir, qui permet d’aboutir à une existence de qua-

Secrets de cuisine er c’est... Pour vous, cuisin fais uniquement ément quand je le Un plaisir! Pas forc recevoir tôt dans l’idée de pour moi, mais plu ger. des amis, de parta at favori? Quel est votre pl printemps, nt de la saison! Au me Ça dépend telle u des fruits et de choix au nivea il y a énormément e. En hiver, devient allégoriqu des légumes, ça en e aux courges. or tant qu’une soup rien de plus réconf au monde? z-vous pour rien Que ne mangerie conserve, ais de produits en Je n’achèterais jam ngent. Une ra dé trialisés me us ind p tro s uit od les pr ur moi c’est îte, par exemple, po bo en e ss ru e lad sa use culinairere, je suis très curie nt co r Pa e. rd su ab ne connais pas. les aliments que je ment, j’aime goûter e chez vous? ujours en réserv Qu’avez-vous to al. Autrement, re enfants, c’est vit Du lait: avec quat es... rbettes, des légum des épices, des he er un repas? z-vous de partag Avec qui rêverie patant. d’é n , c’est quelqu’u Avec le dalaï-lama ontre que nc re la ntage pour va da it ra se ce is Ma us, j’aimerais Plus proche de no pour la nourriture. , goûter à sa François Couplan bien manger avec cuisine sauvage.

lité. Mais il s’agit également d’une prise de conscience. Chacun doit avancer à son rythme.»

Une enfance marquée par l’écologie

Elle a eu droit pour sa part à un démarrage précoce, puisque déjà dans les années 70 et 80, ses parents cuisinaient bio. «A l’époque, ils faisaient un

Barbara Steudler: «Je cuisine à 95% bio. Je ne suis pas végétarienne

Le bonheur est dans la Du 17 au 19 juin, le Festival de la Terre accueillera à Lausanne les amoureux de la planète, pour un développement durable. Rencontre avec sa directrice, Barbara Steudler, autour de beignets de


CUISINE DE SAISON BARBARA STEUDLER

| 69

TRAVAILLER les ingrédients de la pâte dans une terrine.

INCORPORER délicatement les blancs d’œufs à la pâte. RÉPARTIR le mélange sur les fleurs à l’aide d’un pinceau.

FAIRE GRILLER les beignets. mais je consomme très peu de viande.»

nature

événement placé sous le signe du fleurs de sureau.


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA DOUCHE ILLUSTRÉS ET BIEN D’AUTRES.

3 pour 2

3 pour 2

6.30

6.30

Crème douche Crème Soft en lot de 3 x 250 ml

Gel douche traitant Energy FOR MEN en lot de 3 x 250 ml

au lieu de 9.45

au lieu de 9.45

3 pour 2

7.50

au lieu de 11.25

Gel douche traitant Fitness Fresh, Gel douche traitant Sensitive ou Gel douche traitant Sport en lot de 3 x 250 ml

3 pour 2

7.50

www.NIVEA.ch

au lieu de 11.25

Crème douche Happy Time, Crème douche Cashmere Moments ou Crème douche Pearl & Beauty en lot de 3 x 250 ml

Nivea est en vente à votre Migros


Migros Magazine 23, 6 juin 2011

CUISINE DE SAISON BARBARA STEUDLER

| 71

«Je conçois le développement durable comme un mode de vie, un chemin à parcourir, qui permet d’aboutir à une existence de qualité.»

peu office de pionniers. On sentait chez eux un réel amour de la nature et ils étaient constamment dans un processus de réflexion par rapport à la défense de l’environnement.» Barbara Steudler attendra toutefois encore quelques années avant d’orienter sa carrière vers l’éthique et l’écologie. «J’ai évolué d’abord dans le marché de l’art, j’ai travaillé dans des musées et des galeries. Mais j’ai été rapidement frustrée: ce qui m’intéressait avant tout, c’étaient les messages que l’on pouvait faire passer par le biais des œuvres.» Communication. Le mot est lancé. De fil en aiguille – l’organisation d’une nuit de la photo à Genève, une formation au SAWI (ndlr: Centre suisse d’enseignement du marketing, de la publicité et de la communication), une expérience dans le journalisme – elle ouvre sa propre boîte de communication

baptisée Bleu-Vert. «Avec mon associé, nous avons décidé de manière très intuitive de nous consacrer uniquement à des clients œuvrant dans le domaine de l’environnement et du social.» Suivra la création, en 2003, de NiceFuture, née de l’envie de sensibiliser le grand public – notamment les 30-35 ans, les plus à même selon elle de faire bouger les autres – à cette notion encore un peu mystérieuse à l’époque qu’est le développement durable. Alors conçue comme un magazine web, l’association deviendra bien vite un

guide et une référence en matière de consommation éthique, de tourisme responsable, d’habitat écolo... L’étape suivante sera le lancement en 2009 de Greenlab, société spécialisée dans les stratégies de développement durable pour les entreprises. Le monde économique est à son tour investi.

Le caractère sacré de la famille

Retour en cuisine. Si les préparatifs du festival ne permettent pas ces jours-ci à Barbara Steudler de passer régulièrement derrière les

«Pour moi, ce qui prime, c’est la fraîcheur, la saisonnalité, la proximité. En un mot: la qualité»

fourneaux – «C’est plutôt mon compagnon qui s’y colle, de toute façon, il adore ça!» – elle ne rechigne jamais, en temps normal, à se lancer dans la préparation de bons petits plats. «Je cuisine à 95% bio. Je ne suis pas végétarienne, mais je consomme très peu de viande.» Question budget, elle admet ne pas lésiner sur la nourriture. «C’est un choix. Pour moi, ce qui prime, c’est la fraîcheur, la saisonnalité, la proximité. En un mot: la qualité.» Et malgré son emploi du temps chargé, il est une chose à laquelle elle ne déroge jamais: le souper en famille. «C’est sacré! Même si je croule sous le travail, je rentre manger à la maison, quitte à me remettre derrière mon ordinateur une fois que les petits sont couchés.» Les petits? Deux filles, deux garçons, âgés de 2 mois à 10 ans. Aujourd’hui, ce sont


Istanbul & la Cappadoce

de 8 jours ulement à se

Nos prestations haut de gamme:

CHF

         

e To u t

r i s ! sion p m o s t c emi-pen

d Vols de ligne aller/retour de Genève tes  la  i s i v avec Turkish Airlines s tes le s les taxes Toutes les taxes d’aéroport  tou s l e t ô toute Cocktail de bienvenue Vols  h le guide   Circuit selon programme dans un bus moderne, confortable et climatisé Toutes les visites mentionnées dans le programme, inclus les billets d’entrée Trajet en train 1ère classe d’Istanbul vers Ankara en wagons-lits, en compartiment double 7 nuits dans des hôtels 4 et 5 étoiles Demi-pension à Istanbul Paysages cappadociens très impressionnants Pension complète du 4ème au 7ème jour Accompagnement de A à Z durant tout Circuit grandiose de 8 le voyage par notre agent uniquement jours incluant Istanbul, francophone

Istanbul Ankara

En réservant jusqu’au 30 juin, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates & Prix (par pers. en chambre double) Voyage 3911 Circuit 8 jours / 7 nuits

Prix normal Prix d‘action circuit circuit

Voyage 1: 21.09.–28.09.11

1295.–

995.–

Voyage 2: 26.09.–03.10.11

1295.–

995.–

Voyage 3: 30.09.–07.10.11

1295.–

995.–

Voyage 4: 03.10.–10.10.11

1295.–

995.–

Voyage 5: 07.10.–14.10.11

1295.–

995.–

Voyage 6: 14.10.–21.10.11

1295.–

995.–

Voyage 7: 21.10.–28.10.11

1295.–

995.–

Voyage 8: 28.10.–04.11.11

1295.–

995.–

Supplément pour chambre individuelle: CHF 210. – Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne. Températures: Votre voyage se déroule dans les meilleures périodes, avec températures très agréables d‘env. 25° C. Ces dates tombent dans la période haute saison et d’après notre expérience, les vols s’avèrent très vite complets. Nous vous conseillons de vous y prendre longtemps à l’avance pour réserver avant que toutes les places soient déjà réservées.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

Net-tours vous offre en exclusivité ce voyage fantastique. Durant ce voyage vous avez l’unique occasion de visiter la métropole d’Istanbul et de découvrir la fabuleuse Cappadoce. Un autre point culminant de ce voyage est assurément le trajet en train dans un compartiment double d’Istanbul à Ankara. Durant tout le circuit notre guide francophone très expérimenté vous accompagnera et, d’une manière tout à fait charmante, vous parlera de son pays, de son histoire et de son peuple. Nous considérons que ce voyage n’est pas un voyage «commun» mais plutôt un circuit hors du commun et désirons vous faire vivre une expérience d’un caractère très particulier ! 1er jour / Genève – Instanbul: Vol de ligne avec la compagnie renommée Turkish Airlines de Genève directement vers Istanbul. Accueil de notre guide à l’aéroport suivi d‘un transfert à votre hôtel. 2è jour / La Mosquée Bleue – Ste Sophie – Le Palais Topkapi: La journée débute avec le point culminant de cette visite fantastique: la célèbre «Mosquée Bleue». Ce sanctuaire possède six minarets qui, à eux seuls, lui donne un aspect royal. Puis vous visitez la célèbre Sainte Sophie, l’une des plus grandes églises du christianisme et aujourd’hui le chef d’œuvre le plus important de l’art byzantin ainsi que le symbole de l’histoire religieuse époustouflante d’Istanbul. Et, pour couronner cette journée, visite du Palais Topkapi qui s’érige sur l’une des sept collines entre la corne d’or, le Bosphore et la mer de Marmara. 3è jour / Le bazar d’Istanbul – Promenade en bateau sur le Bosphore – Voyage en train vers Ankara: Ce matin, vous entreprenez une vadrouille au grand bazar couvert de la vieille ville. Puis laissez-vous charmer par les senteurs enivrantes du Bazar aux Epices dans la partie nord de la ville. L’après-midi, appréciez une agréable promenade en bateau sur le célèbre Bosphore où vous pourrez admirer les châteaux forts et les palaces qui bordent les deux rives d’Asie et d’Europe. Du côté asiatique vous vous rendez dans un restaurant pour déguster un repas typiquement turc. Puis vous partez en direction de la gare pour un voyage de huit heures en train vers Ankara (nuitée dans un wagon-lits compartiment double, 1ère classe). 4è jour / Ankara – Visite de la ville – Cappadoce: Après le petitdéjeuner visite de la ville d’Ankara et des curiosités les plus im-

✆ 0848 840 905 Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

ou sur internet: www.net–tours.ch

ou auprès du bureau profes.: 0848 14 25 36

Lundi au vendredi 9h à 12h et 13h30 à 18h

portantes comme la citadelle, le musée ainsi que le mausolée d’Atatürk et la mosquée Aslanhane. Puis départ vers les hauts plateaux en direction de la Cappadoce aux paysages d’une beauté impressionnante. Des éruptions volcaniques ont modifié la région de façon continue provoquant des formations bizarres de pierres formant des paysages époustouflants. 5è jour / Göreme: Aujourd’hui, émerveillez-vous du miracle mondial de la Cappadoce avec ses massifs montagneux aux formes lunaires et féeriques. Dans un paysage saisissant modelé par l‘érosion, trajet dans la vallée fascinante de Göreme qui abrite des sanctuaires rupestres (monuments culturels de l’UNESCO) ainsi que des habitations, des villages troglodytiques et des villes souterraines. La route se poursuit dans la vallée de Siméon, nommée aussi la vallée des «Moines» et la vallée des «cheminées de fées» modelées par l’eau et l’érosion. Dernière balade dans la ville pittoresque des potiers: Avanos. 6è jour / La vallée Siméon – la vallée rouge: Aujourd‘hui vous vous dirigez vers Zelve et admirez le musée de plein air qui est en fait un ensemble de 3 vallées émaillées d’églises et de maisons abandonnées. Ensuite, randonnée par la gorge rouge et la pittoresque vallée rose aux formations de roches fantastiques. 7è jour / la vallée d’Ihlara – la ville souterraine de Serthali: Vous partez vers le village d’Ihlara au pied du volcan Hasan Dag. Petite randonnée par la gorge d’Ihlara où coule la rivière entre de hautes falaises rouges. Vous verrez les meilleures facettes de la Cappadoce. L’après-midi visite de la ville souterraine de Serthali. Les premiers habitants de la Cappadoce ont creusé des villes souterraines où jusqu’à 40‘000 personnes vivaient. Visite d’une fabrique d’objets en onyx et de produits en écume de mer. 8è jour / vol de retour Turquie – Genève: Transfert vers l’aéroport du Kayseri ou Ürgüp et vol vers Genève, via Istanbul.

Turquie

Ankara et la Cappadoce

Profitez d’une réduction de CHF 300.- incluse dans le prix d’action!

– . 5 9 9

tion

P r i x d ‘a c voyage

Nouveauté exclusive en Suisse !

Capadocce

Mosquée Bleue, Istanbul

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours


CUISINE DE SAISON BARBARA STEUDLER

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

les demoiselles qui jouent les aides-cuistots. Yaëlle pour commencer, l’aînée, assistera sa maman pour la cueillette des fleurs de sureau. Puis Eléonore, 4 ans, mettra elle aussi la main à la pâte... littéralement! Gourmande, elle connaît déjà les secrets de fabrication du sirop de sureau – influence maternelle – et adore manger les fleurs. «Il faut qu’on la surveille, sinon elle engloutit n’importe quoi!» Autant dire que la relève est assurée! D’ailleurs, Barbara Steudler envisage avec optimisme et sérénité le futur du développement durable. «L’humain est un être de changement. S’il est convaincu que la situation doit évoluer, il peut agir très rapidement. Or, la prise de conscience écologique est en marche...»

| 73

Beignets de fleurs de sureau Une recette de Barbara Steudler

Tania Araman Photos François Wavre / Rezo

Plus d’infos: www.nicefuture.com

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

200 g de farine 1 dl d’eau de fleurs d’oranger, en vente dans les épiceries fines 1 dl d’eau 2 cs d’huile de pépins de raisin 50 g de sucre glace 2 blancs d’œufs 1 pincée de sel 8 corymbes de fleurs de sureau, en vente au marché huile pour la friture, p. ex. huile d’olive ou d’arachide 4 cs de miel de nectar 250 g de fraises fleurs comestibles pour la finition PRÉPARATION

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

1) Mélanger la farine avec l’eau de fleurs d’oranger, l’eau, l’huile de pépins de raisin et le sucre glace en une pâte filante homogène. Monter les blancs d’œufs avec le sel en neige. Incorporer délicatement à la pâte. Secouer les corymbes pour en faire tomber les fleurs qui ne tiennent pas. A l’aide d’un pinceau, les enrober d’un peu de pâte.

2) Verser env. 5 mm d’huile dans une poêle antiadhésive et la chauffer à 170 °C. Y frire les corymbes jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée et croustillante, en procédant par portions. Egoutter brièvement sur du papier absorbant. Arroser les beignets de miel. Les servir avec des fraises et des fleurs comestibles.

Préparation: env. 20 min; friture: 20 min Valeur nutritive Par personne, env. 8 g de protéines, 24 g de lipides, 68 g de glucides, 2200 kJ / 530 kcal


3 POUR 2 OFFRES VALABLES DU 31.5 AU 13.6.2011 ET JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES COUCHES ILLUSTRÉES ET D’AUTRES COUCHES HUGGIES®

21.0031.50 au lieu de

® orn 1 p. ex. Huggies Newb 3 x 27 couches

47.6071.40 au lieu de

® ry 3 p. ex. Huggies Superd 3 x 64 couches

27.60

au lieu de 41.40

p. ex. Huggies® Little Walkers 4, 3 x 22 cou ches

19.6029.40 au lieu de

® s p. ex. Huggies Pull Up ches Boy Large, 3 x 14 cou

Huggies est en vente à votre Migros K-C_3406_Huggies_Premium_209x285_F.indd 1

31.05.11 15:15


Migros Magazine 23, 6 juin 2011

VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 75

L’an dernier, plus de 1500 participantes se sont réunies sur les terrains du stade Pierre-de-Coubertin.

Journées sportives au féminin

Photo DR

Rendez-vous incontournable, le Women Sport Evasion aura lieu pour la 4e fois à Lausanne les 25 et 26 juin. Un événement exclusivement réservé à la gent féminine. n 2010, plus de 1500 femmes se sont laissé séduire par le concept du Women Sport Evasion. Attendu avec impatience d’année en année, cet événement unique en Suisse attire des passionnées qui n’hésitent pas à s’inscrire des mois à l’avance. Il a su répondre à un réel besoin, celui de pouvoir pratiquer une activité sportive sans aucune contrainte et sans jugements.

E

son quotidien, de se laisser vivre et de se détendre. Il suffit d’être en pleine forme et de ne pas craindre les courbatures pour pouvoir s’inscrire. Pour la deuxième année consécutive, l’Ecole-club Migros soutient cette manifestation qui correspond pleinement aux valeurs de l’entreprise, à savoir offrir à tout un chacun l’accès à des activités sportives.

De 16 à 99 ans, l’important c’est la motivation

Un programme selon ses préférences

Quand on aime, on ne compte pas! De 16 à 99 ans, seules, entre amies ou en famille, les participantes viennent toutes munies d’une bonne dose de motivation et de bonne humeur. Les points communs sont l’envie de s’évader de

Un week-end pour les femmes, imaginé par des femmes où il suffit de se laisser guider par les différents partenaires présents sur le site. Que ce soit pour une journée ou pour le week-end, chaque participante peut laisser libre cours à

ses envies et organiser son programme avec une palette de cours allant de la danse au fitness. Côté ravitaillement, tout est compris et pensé pour vous simplifier la vie. Ajoutez à cela un site magnifique au cœur d’un écrin de verdure, le stade Pierre-de-Coubertin, et vous obtiendrez la formule gagnante. Cette année, l’ECM sport propose pas moins de sept disciplines sur les 18 annoncées. Vous pourrez y découvrir en avant-première nos nouveaux cours LesMills: body combatTM et body balanceTM. Mais également notre concept Circuit training-Functional training. Eric Beauverd

Pour plus d’informations et inscriptions: www.womensportevasion.ch.

Concours

L’Ecole-club Migros offre 10 entrées valables pour 2 personnes à faire valoir sur la journée de votre choix. Envoyez vos coordonnées complètes avec date de naissance à l’adresse suivante: aline.mouelhi@ gmvd.migros.ch Conditions de participation: ➔ strictement réservé à un public féminin dès 16 ans révolus. ➔ participation valable jusqu’au 13 juin 2011. ➔ Seuls les mails complets seront pris en considération.


10%

sur tout l‘as sor timent d e meubles de la marque G autier

Table ovale avec rallonge de 45 cm

Structure bois massif, laqué blanc ou décor chêne, finition gris massif ou en sierra.

1‘540.80

au lieu de 1‘712.-

Buffet 2 portes

Laqué blanc ou décor chêne, finition gris ou en sierra.

2‘330.10

au lieu de 2‘589.-

Lot de 2 chaises

Structure bois massif, dossier ovale ou rectangulaire divers coloris à disposition.

508.50

au lieu de 565.-

Offre valable du 7 au 20 juin 2011

micasa à Etoy

Chemin Noyer-Girod 3, 1163 Etoy, tél. 021 821 52 20, www.micasa.ch


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 77

Les «Mild’Yv» ou les mille ans d’Yvonand

A l’occasion de ce jubilé, le village s’offre, avec le soutien de Migros Vaud, un véritable festival donnant l’opportunité aux visiteurs de remonter le temps.

Concours Justin Bridou

Du 17 juin au 3 juillet, le charmant village d’Yvonand sera placé sous le signe de la fête.

Photo DR

Y

vonand est connu pour ses plages, son tourisme doux, ses fleurs de Bach et son parcours écologique. Comme quelques autres localités qui entourent le lac de Neuchâtel, la cité a rendez-vous avec son histoire: mille ans, ça se commémore. A cette occasion, un comité d’organisation, soutenu par les autorités, a pris le pari de mettre sur pied dix-sept jours de fête, du 17 juin au 3 juillet. Aidés en cela par les sociétés locales qui encadreront les diverses manifestations, pour la plupart gratuites ou à très bas prix. Evénement phare de la commémoration, un spectacle original, né sous la plume de Michel Bühler et intitulé Quelques pas sur le sable. Il permettra à une

vingtaine d’acteurs, une soixantaine de choristes, une trentaine d’enfants chanteurs ainsi qu’à des musiciens locaux de faire démonstration de leurs talents.

Du théâtre mais aussi de la musique

S’amusant des grandes étapes historiques et faisant des clins d’œil à l’actualité, cette fantaisie saura distraire et faire sourire tout un chacun, qu’il connaisse ou non l’histoire locale. La musique se mêlera aussi à l’action théâtrale, soulignée notamment par les accents d’un quatuor de cuivre. A huit reprises, le spectacle attirera les curieux sous le chapiteau qui sera dressé au centre de la localité pour accueillir la fête. Harmonisateur (Francis Volery),

décorateur (Jean Métry), metteur en scène (Patrick Charles), chef de chœur (Alain Devallonné), nombreuses petites mains qui s’activent sur les décors et les costumes, tous seront présents pour encadrer acteurs et chanteurs dans cette aventure. Mais la fête ne se limite pas à cette création: concerts, exposition, marché artisanal, festival country, visites historiques, cortège et animations pour les enfants et le troisième âge – balade, après-soirées musicales, fête des écoles, manifestations sportives, se produiront en tout vingt-cinq événements qui seront autant de couleurs différentes dans ce festival multiculturel. A.M. Plus d’informations sur www.mildyv.ch

Décliné en divers produits de charcuterie, Justin Bridou a la cote auprès de la clientèle des magasins Migros. Preuve en est le succès rencontré pour les dégustations et le concours organisés par son fabricant, Aoste Suisse, en collaboration avec Migros Vaud. Sur l’ensemble de la coopérative, ce sont les bulletins de participation de Thomas Von Allmen d’Yverdon-les-Bains, Christiane Ragain de Clarens et Maria Helfenstein de Crissier qui ont été tirés au sort. Leur lot? Un panier garni de l’assortiment Justin Bridou et surtout un VTT. Ce gain a notamment fait le bonheur de Thomas Von Allmen, étudiant-documentaliste, qui s’est justement fait récemment voler son vélo. Quant à Christiane Ragain, c’est la chance du débutant qui lui a souri puisque c’était sa toute première participation à un concours.

Patrick Tzaud, gérant du MMM Crissier (à g.), et Gérard Lobermayer, du fournisseur Aoste Suisse (2e depuis la dr.), avec deux des gagnants, T. Von Allmen et Ch. Ragain.


R

❤ CRISSIE


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

«J’ai rêvé d’une année à l’autre…»

L’Ensemble Vocal Lausanne et son chef Michel Corboz fêtent cette année leurs 50 ans. Un anniversaire couleur passion.

venus ne demeurent guère plus de six ou sept ans. «Rien n’est jamais acquis. Le chœur est chaque jour un peu plus neuf, d’une vitalité toujours renouvelée, et c’est aux anciens de s’adapter!» A l’heure de dresser le bilan de cette histoire d’amour qui n’est pas près de s’arrêter, Michel Corboz confie: «Je n’avais pas de projet fou au départ: j’ai rêvé d’une année à l’autre, le temps a passé très vite.» Un point d’orgue? «La première fois que nous sommes sortis de notre campagne pour aller chanter à Paris, la capitale. C’était en 1967. Au programme, les Vêpres de Monteverdi, à l’église Saint-Séverin, pleine à craquer. Le public découvrait l’œuvre. Il s’est passé quelque chose de rare. Nous l’avons mesuré à la profondeur du vide qui a suivi la dernière note… Nicole Mottet

Prochaines dates:

Photo Laurent Pasche

Q

ue de chemin parcouru en un demi-siècle... Du chef-lieu vaudois aux grandes capitales, des œuvres baroques à celles du XXe siècle, en passant par une centaine de disques enregistrés et des concerts donnés aux quatre coins de la planète, Michel Corboz et ses chanteurs ont visité tous les répertoires, et joué les ambassadeurs de la musique et de la ville de Lausanne dans le monde entier. «C’est un véritable chantier que de monter une œuvre: je n’ai pas d’idée

toute faite sur l’interprétation, je dois être à l’écoute, toujours. Cela nécessite parfois de prendre un autre chemin. Chaque choriste a quelque chose à m’apprendre», explique le maître, avant d’ajouter: «La voix humaine est une entité, elle exprime les angoisses, les plaisirs, l’intimité. La musique s’en nourrit. Difficile et passionnante recherche de la fusion en exaltation de la personnalité.» L’ensemble, en dehors d’être un formidable terrain d’expression, est

aussi le terreau de futures carrières. Des talents prometteurs s’y révèlent, encouragés par un chef d’une généreuse exigence. L’EVL bouge beaucoup. Les chanteurs affluent de toute la Suisse. De France voisine aussi. Il se compose d’un noyau de professionnels, qu’accompagne un orchestre attitré et que rejoignent régulièrement – selon les œuvres à interpréter – des choristes de grand talent. Alors que les membres des débuts restaient parfois jusqu’à vingt ans, les nouveaux

Le 19 juin, à 10 h 30, messe chantée en la basilique du Valentin à Lausanne (Gounod, «Missa Choralis»). Dir. M. Corboz. Le 2 juillet, à 19 h, au Festival de la Cité, cathédrale de Lausanne. Œuvres de Novak, Suk et Herzogenberg. Dir. G. Tourniaire. Le 24 juillet, au Paléo Festival de Nyon, sur la scène du Chapiteau Extraits du «Dixit Dominus» de Haendel et «Requiem» de Fauré. Dir. Michel Corboz.

Publicité

Chaque semaine dans votre magasin Migros, découvrez un produit De la région!

Cette semaine: Partenaire De la région, Fenaco Leman Offre valable dans tous les magasins Migros Vaud du 7 au 13 juin 2011

Société coopérative Migros Vaud

| 79

2.90

Pommes Go lden le kg


30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES APPAREILS ET BOUTEILLES PET/PEN SODA STREAM | SODA-CLUB Chaque set contient: • 1 appareil à gazéifier • 1 bouteille PET de 1 litre • 1 cylindre contre avance de location à 60L, remplissage de CO2 inclus

11.9de017.00

69.9de099.90

au lieu

La bouteille PEN SodaStream lavable au lave-vaisselle 1 litre

au lieu

Appareil Genesis, G100 blanc, 60 l Appareil à boissons pétillantes

6.85de 9.80

62.90

au lieu

au lieu de 89.90

Bouteille PET SodaStream 1 litre

Appareil Jet, A200 titan & silver, 60 l Des boissons pétillantes, faites maison.

www.sodastream.ch En vente dans les plus grands magasins Migros

PR O M O

Soda Stream | Soda-Club est en vente à votre Migros

20% Perskindol Classic gel de rabais

sur le

100 ml

13.50 16.90

+10% de rabais

supplémentaire pour les détenteurs de la SUNCARD Valable dans tous les SUN STORE jusqu’au 25 juin 2011. www.sunstore.ch


Migros Magazine 23, 6 juin 2011

VIE PRATIQUE VOYAGE

| 81

Le pays où l’hospitalité est un art de vivre

A environ trois heures d’avion de Genève, le centre du Maroc offre un dépaysement garanti, entre les souks bruyants de Marrakech et le silence du désert à Mhamid. Découverte d’une riche contrée.

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le ksar (ou village fortifié) Aït Benhaddou se dresse à une trentaine de kilomètres de Ouarzazate. Le village a souvent servi de décor de cinéma, notamment pour le film «Gladiator».

A

deux kilomètres du centre de Mhamid, le dernier village du Maroc avant la frontière – fermée depuis 1994 et contestée – avec l’Algérie, Rhamoun Laghfiri, 26 ans, est assis sur une dune. Ses pieds nus s’enfonçant dans le sable chaud, il contemple le soleil se coucher. Nomade jusqu’à ses 15 ans avec sa famille, qui vit encore dans le désert, il s’est sédentarisé afin d’accomplir des études d’histoire à l’Université d’Agadir, puis enseigner cette matière à Zagora. La culture nomade est ancrée au plus profond de lui. Son mémoire de

licence, il l’a d’ailleurs consacré au Grand Sahara. «Bienvenue dans le désert», lance-t-il, habillé du bleu caractéristique des Touaregs almorabitiques. «Bleu comme le ciel», précise-t-il. Son turban indigo déteint sur son visage, ses mains, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces nomades sont appelés «hommes bleus». Une population libre, proche de la nature, qui a la nostalgie d’un monde sans frontière et qui vit pour les animaux comme eux vivent pour elle. Rhamoun Laghfiri connaît le désert par cœur. S’oriente de jour en

reconnaissant les dunes noires, rouges ou bleues, les arbres, un tamaris ici ou un acacia là. «Tu connais bien ta ville? Pour nous, c’est pareil.» De nuit, le nomade s’oriente d’après Belhadi, l’étoile du Nord.

Soirée en musique sous les étoiles

Magique, elle scintille parmi des millions d’astres offrant un théâtre de rêve aux cousins Laghfiri qui ont débarqué au bivouac pour passer la soirée en musique. Installés dans le sable, chantant et jouant guitare, djembê, célébrant le Grand

Sahara sous les étoiles, le temps s’arrête... Jusqu’à ce que le vent ne se lève. «La vallée du Drâa, c’est le visage du Maroc, décrit Rhamoun Laghfiri. Toutes les cultures y sont représentées.» Les tribus arabes, tamazit (berbère étant un qualificatif péjoratif issu du colonialisme), noire, juive et almorabitique. La culture des habitants se reconnaît à leurs habits noirs, bleus, blancs. En dessinant dans le sable la carte de l’Afrique, le jeune historien cite Ahmed el-Mansour Dhabi – le Roi Doré, qui a conduit les Saa-


30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 7.6. AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR L’ASSORTIMENT BRITA

Votre source à la maison • Protège les appareils ménagers du tartre • Savourez l’eau fraîche filtrée BRITA

www.brita.ch

17.40

27.3039.– 33.95 au lieu de

Filtre à eau ALUNA le modèle de base

Filtre à eau MARELLA avec clapet de remplissage pratique

au lieu de 24.90

au lieu de 48.50

Filtre à eau ELEMARIS avec BRITA Meter

.30 18.2026.– 20 au lieu de 29.– au lieu de

Cartouches filtrantes MAXTRA 3 pièces

Cartouches filtrantes CLASSIC 4 pièces

YEARS I

D N

ZERLA

2011

125 ANS. FÊTE AVEC COCA-COLA!

de 1 mio!

*Tu trouves les étiquettes promotionnelles sur les bouteilles 0.5 L PET de Coca-Cola, Coca-Cola light et Coca-Cola zero.

ti

r

C

h

t a pr out n c om es e o les

de

o n éti g ne qu a i lle e t n s* tes

Gagne 1

su

IT

N

5

SW

© 2011 The Coca-Cola Company. Coca-Cola, Coke light, Coke zero, the Contour Bottle and the Dynamic Ribbon Device are registered trademarks of The Coca-Cola Company.

7

BRITA est en vente à votre Migros

Coca-Cola est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE VOYAGE

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 83

La fraîcheur des montagnes

Rhamoun Laghfiri, 26 ans, nomade et professeur, passionné par l’histoire de la vallée du Drâa, à quelque 400 kilomètres de Marrakech.

Lors des grandes chaleurs, la vallée de l’Ourika, située à une trentaine de kilomètres de l’effervescente Marrakech, constitue un refuge rafraîchissant et prisé. A l’entrée de la vallée, le jardin bio-aromatique d’Ourika présente une cinquantaine de plantes aromatiques et médicinales du Maroc. Quelques kilomètres plus loin, l’Ecomusée berbère installé dans une kasbah restaurée à Tafza présente joliment l’univers de la femme berbère à travers des poteries, tissages, bijoux et des photographies anciennes. Enfin, les Marrakchis apprécient de poursuivre jusqu’au village de Setti Fatma, célèbre pour ses cascades. L’eau froide de la montagne coule à haut débit dans la rivière – les inondations sont d’ailleurs fréquentes – qu’il faut traverser sur des ponts branlants afin d’accéder aux restaurants installés de l’autre côté de la rive. Point de départ de nombreuses randonnées, cette vallée abrite aussi une station de ski, à l’Oukaïmeden. www.nectarome.com www.ecomuseeberbere.com

Au fond de la vallée coule l’oued Drâa donnant naissance à une belle oasis, où poussent des palmiers-dattiers.

diens à la prospérité en développant le commerce saharien du sel et de l’or. Puis raconte l’histoire – triste – de son grand-père Mada, chef de tribu, propriétaire de 300 dromadaires. Durant la guerre contre l’Algérie, il a été chargé de guider les militaires marocains dans le Grand Sahara. Il a été tué en 1963, avant d’avoir pu transmettre ses connaissances à ses trois enfants, alors petits. «C’en était fini des 300 dromadaires», glisse Rhamoun Laghfiri. En hommage aux siens, il s’implique dans le tourisme culturel et s’efforce de transmettre l’histoire de sa vallée – appelée des Mille Kasbahs (mai-

Hamid Ami, chauffeur, originaire de la vallée du Drâa.

La kasbah Azul, magnifique maison d’hôtes située à côté de la palmeraie d’Agdz, aussi belle à l’extérieur qu’à l’intérieur.

sons fortifiées comptant une à quatre tours crénelées) – et celle de la rivière Drâa qui la traverse. A côté du plus long cours d’eau marocain (1100 kilomètres) pousse l’une des plus belles palmeraies du pays, entre Zagora et Agdz, véritable oasis contrastant avec l’aridité environnante. Après une nuit féerique dans le désert, nous reprenons la route. En chemin, notre chauffeur Hamid Ami, de culture arabe, lui, nous invite à prendre le thé dans sa famille. Si la réputation de l’hospitalité marocaine n’est plus à faire, il faut savoir qu’une proposition à boire un thé (thé vert parfois accompagné de

menthe généreusement sucré) se limite rarement à la boisson. Selon l’horaire, il est accompagné d’une pizza berbère (un pain aux oignons et aux épices) ou de confiseries, si ce n’est carrément d’un couscous ou d’un tajine. Si la majorité des Marocains parlent couramment français, les rares qui ne le maîtrisent pas connaissent au moins le mot «mange!» A Tamegroute, nous nous arrêtons pour visiter la bibliothèque coranique, présentée par un vieux guide blagueur, Ahmed, qui quand il parle des livres anciens en peau de gazelle, précise «à quatre pattes» (oui, la gazelle à deux

S’y rendre Tourisme Pour Tous offre des vols avec départ de Genève pour Marrakech (vol direct) avec Royal Air Maroc à partir de 574 francs par personne. www.royalairmaroc.com Le spécialiste des voyages individuels conçus par des Romands pour des Romands organise des voyages individuels et des circuits au Maroc et propose un grand choix d’hôtels et de riads. Informations et réservations: tél. 021 341 10 40, e-mail: maroc@tourismepourtous.ch, www.tourismepourtous.ch A lire: «Maroc», guides voir, Hachette. «Maroc», Lonely Planet.


Participer maintenant et gagner 1 des 50 semaines de vacances! Profiter d’une aubaine momentanée – sur chaque pack de 10, sans alcool.

www.eichhof.ch Pas d’obligation d’achat. Conditions de participation sur www.eichhof.ch

Eichhof sans alcool. En vente dans les les filiales Migros. Eichhof sans alcool. En vente dans filiales Migros.

IGROS M S R E L’UNIV E D S E CULT É T É ’ D S ARTICLE

h c . s r a t s m . w w w

POUR LES FANS DE LA MIGROS


VIE PRATIQUE VOYAGE

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

pattes, c’est une femme). Ahmed raconte les 4000 ouvrages, dont le plus ancien remonte au XIe siècle. Nous traversons Ouarzazate, le Hollywood marocain, où de nombreux films ont été tournés. On peut d’ailleurs visiter des studios de cinéma et le musée du septième art. Non loin de là se dresse le village fortifié (ksar) d’Aït Benhaddou, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, qui a lui aussi servi de décor de cinéma. En quittant la route principale, on rejoint la kasbah de Télouèt, l’une des résidences du pacha el-Glaoui, où il fallait alors payer un droit de passage. C’est dans ce village que vivent les Chleus, raconte Ali. Des Chleus, oui, car ils ont résisté comme les

Allemands, émettent des sons gutturaux qui rappellent le parler germanique et disent aussi «ia» («ja») pour dire oui. De là, on emprunte de nombreux virages jusqu’au Tizi-n-Tichka, un col situé à 2260 mètres d’altitude, où certains jeunes du désert séjournent en camps d’été, troquant les 50 degrés des dunes contre les 20 degrés des monts. La route serpente entre de magnifiques collines rougies par le fer, verdies par le cobalt, longeant des mines de sel ou de khôl. Après plusieurs heures de route, nous rejoignons Marrakech, la perle du Sud. Des dunes aux souks, un sacré changement de décor et d’ambiance. Texte et photos Laurence Caille

A Marrakech, la vie a repris son cours De jour comme de nuit, la place Jemaa el-Fna, le cœur de Marrakech, est animé. C’est là, au café Argana désormais recouvert d’une bâche blanche, qu’a eu lieu l’attentat meurtrier du 28 avril dernier. Là, que 17 personnes ont été tuées, parmi lesquelles trois personnes habitant au Tessin. La journée, la place se remplit de stands au milieu desquels déambulent les touristes. Le soir, les Marocains se l’approprient. L’attentat, bien sûr, est gravé dans les mémoires. «Les Marocains étaient incrédules qu’un tel événement ait pu se produire ici, raconte Giorgina Cattaneo, Tessinoise établie à Marrakech depuis deux ans, où elle tient avec son mari Massimo un magnifique riad, le Clos des Arts. Des réunions de solidarité se sont déroulées sur la place, signe que la société civile ne succombe pas à des actes aussi ignobles. A Marrakech, la vie à repris tout de suite.» Sauf peut-être dans le secteur touristique. Au Clos des Arts, la crise économique et le printemps arabe avaient déjà fait baisser la fréquentation. L’attentat a accentué cette tendance. Les voyageurs ne sont pas pour autant absents dans

| 85

La place Jemaa el-Fna, centre névralgique de Marrakech, où les Marrakchis se retrouvent une fois la nuit tombée pour discuter, écouter de la musique, assister à des spectacles, manger, boire un thé.

Giorgina Cattaneo, Suissesse propriétaire d’un riad au centre de Marrakech. la ville. Moins nombreux peut-être, mais ils sont là. A déambuler dans la Médina (la ville à l’intérieur des remparts), à se perdre dans le labyrinthe des souks, à contempler la richesse de l’architecture marrakchie. S’orienter dans la ville n’est pas si facile. Si des habitants proposent (contre rétribution) d’amener les touristes d’un point A à un point B, recourir aux services d’un guide officiel est une option à prendre en considération. En dehors des classiques (tombeaux saadiens, Palais de la Bahia, Medersa Ben Youssef, Musée de Marrakech ou encore la Koutoubia, Jardin Majorelle), des expositions intéressantes sont présentées au Musée de la photographie et au Musée de l’art de vivre Marrakech.

Scène de rue à Zagora. Les dromadaires, la richesse des nomades. Publicité

re Off ale ci spé

POUR UN ETE TOUT EN BEAUTE  Liposculpture à la seringue (par une chirurgienne spécialisée)

 Chirurgie des paupières  Greffe de cheveux  Traitement des rides - Injections  Epilation définitive, rejuvenation

022 788 35 88

32, Rue du Prieuré - 1202 Genève www.cemedic.ch – info@cemedic.ch


86 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Réunions high-tech à distance

La téléprésence, version moderne de la vidéoconférence, gagne des parts de marché dans un secteur très disputé. Démonstration chez Cisco.

N

e l’appelez plus jamais vidéoconférence. Ça c’était au temps des mini-caméras à l’image floue et au son hésitant qui laissaient tout juste apercevoir l’interlocuteur sur lequel elles zoomaient. «Avec la téléprésence, les conférences à distance sont entrées dans une nouvelle dimension. Celle de l’expérience d’une véritable réunion, comme si tout le monde était dans la même pièce.» Massimo Lucchina sourit, plutôt sûr de son effet. Pour le compte de Cisco, le géant mondial des routeurs internet (ces petites boîtes qui acheminent les données sur le réseau), cet ingénieur dirige une équipe de 80 collaborateurs implantée à l’Ecole polytechnique fédérale depuis 2007. Et la téléprésence, crème de la crème d’un flux vidéo en plein boom, équivaut déjà au quart du chiffre d’affaires. Il faut dire que la Suisse représente un marché-test important pour un secteur industriel où la concurrence fait rage (lire encadré). Nous voici donc dans une vaste salle rectangulaire, occupée par une grande table faisant face à

trois écrans plats version XXL. «Nous utilisons régulièrement cette installation pour entrer en contact avec notre bureau de Gland (VD), comme avec notre centrale aux Etats-Unis, et comme il s’agit de montrer ce que cette technologie de pointe peut réaliser, le matériel représente naturellement ce qui se fait de mieux», précise Massimo Lucchina.

Plusieurs modèles sur le marché

En l’occurrence, du full HD pour plus de 100 000 francs. Mais des modèles moins onéreux sont possibles. Voire un seul écran, en sachant que c’est dans les détails que se cache l’excellence de l’expérience. Et que dans ce cas l’ensemble du champ visuel ne sera pas couvert. La technologie, onéreuse, doit ainsi se faire discrète. «Une séance de téléprésence doit être aussi simple que possible pour l’utilisateur», nous explique-t-on. Pour se connecter avec ses interlocuteurs, rien de plus aisé: il suffit d’«un clic sur un téléphone tactile relié au réseau», détaille Danny Prairie, assistant et responsable de tout ce

qui touche aux routeurs de l’infrastructure. De même, les appareils à l’œuvre sont d’un usage connu et reconnu, puisque ce sont les mêmes que dans beaucoup de foyers: téléphone, écran plat, sys-

tème de home theatre avec plusieurs enceintes pour une bonne diffusion du son. Une fois connectés, les interlocuteurs apparaissent en taille réelle sur les écrans en face de nous. Le son des différen-


VIE PRATIQUE TECHNOLOGIE

| 87

Une fois connectés, les interlocuteurs apparaissent en taille réelle et en qualité full HD sur les écrans.

La vidéo partagée bientôt aussi courante que l’e-mail? tes voix ne se mélange pas dans une bouillie sonore indifférenciée, ce qui permet de distinguer chaque intervenant aussi bien que s’il était dans la même pièce. «Dans l’idéal, l’autre salle est

Cisco a déployé plus de mille centres de téléprésence à ce jour dans le monde. Et le carnet de commandes se remplit rapidement. «D’après nos relevés, d’un taux d’utilisation de 4 à 8% pour une salle de vidéoconférence classique, on passe à quelque chose comme 54%. Lorsqu’elle correspond à un besoin, la

téléprésence se montre très convaincante.» Bref, on y croit. Les concurrents aussi: si Cisco a acquis l’année dernière Tandberg, société spécialisée dans la vidéoconférence, c’est pour lutter à armes égales avec son grand concurrent, l’américain Polycom. De son côté, Logitech a racheté LifeSize

et vise à la création d’un «écosystème ouvert». Pour Daniel Borel, le patron de Logitech, il n’y a pas de doute, «la vidéo partagée va devenir aussi courante que l’e-mail» dans un futur proche. Et le marché des PME constitue le prochain objectif d’une «vidéo globale» en plein développement.


NOUVEAUTÉ À LA CAISSE MIGROS:

OS T N E M S M U OU CH E W I N G G

RUITS EAUX F V E U R O U N P S E E L D DÉCOUVREZREMPLI D’UNE POUDRE LIT CRISTALLISÉ UR DE XY AVEC UN CŒ

RE ICE MINT MENTOS PU n de menthe! MENTOS PU

explosio C’est l’ultime nt e Mint contie Ic Mentos Pure Xylit de % 99 à posé un centre com t! an ss r rafraîchi cristallisé supe

RE FRAISE

le expérience e toute nouvel se. Découvrez un tos Pure Frai ing gum Men re de ud avec le chew po e un d’ pli à 99 % Son cœur rem ent exquis ! t tout simplem es it, fru r pu

mentos.ch

Mentos est en vente à votre Migros EXPRESS YOURSELF!

THE LUXURY LOOK BY MANHATTAN. POUR DES YEUX REVOLVER ET DES LÈVRES SEXY. WWW.MANHATTAN-COSMETICS.COM

Scannez le code QR avec votre smartphone & découvrez le LUXOPOLIS WORLD !

7 617027 984317

Manhattan Cosmetics est en vente à votre Migros Manhattan Cosmetics est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE TECHNOLOGIE

disposée exactement de la même façon, ce qui renforce force cette illusion», notent en chœur hœur nos deux guides du jour. Evidemment, cette absence de distorsion auditive ne doit rien au miracle, mais à des logiciels de pointe. Tous les moyens informatiques sont intétégrés. S’échanger des fichiers, ers, transmettre ou consulter des documents se fait ainsi très naturelleurellement. Côté image, plusieurs caméras sont à l’œuvre, permettant nt de noter les attitudes comme si on était autour de la même table. «Pour l’instant, relève Massimo Lucchina, ce type de produit vise les grosses entreprises, les multinationales ou les grandes banques.» Mais ce marché continue à se développer: des groupes hôteliers commencent à s’équiper de salles de téléprésence qui peuvent être louées à l’heure. «C’est également le cas de

Massimo Lucchina, directeur du site Cisco à l’EPFL.

certains grands aéroports ou de sociétés de trading», selon Cisco. Et il ne faut pas forcément être à l’international pour être intéressé, puisque certaines banques par exemple

utilisent la téléprésence entre Zurich, Genève et Lugano. Qualité audio et vidéo, intégration des différentes technologies: du conseil d’administration à l’entretien d’embauche, tout type de réunion peut être concerné. «Bien sûr, reconnaît Massimo Lucchina, cela ne remplacera jamais les grands meetings annuels. Mais pour des entreprises organisant des rencontres en des lieux éloignés tout au long de l’année, l’investissement s’avère rapidement amorti par l’économie de frais d’avion ou d’hôtels.» «De même, ajoute Danny Prairie, dans certaines situations comme une panne technique qu’il faut réparer à distance, la téléprésence permet de s’expliquer avec les ingénieurs en direct. Pour des centres de clientèle aux standards élevés, c’est très important.» Pierre Léderrey Photos Laurent de Senarclens

| 89

EN BREF

Grâce à la bande passante La relative démocratisation de la téléprésence s’avère récente, puisque c’est en 2006-2007 qu’a commencé son développement au niveau industriel. Il fallait pour cela que la technologie soit au point, et que la capacité de la bande passante se montre suffisante.

Le toucher aussi

Outre le son et l’image, la téléprésence commence à intégrer le toucher, grâce à la télérobotique qui s’intéresse à la recréation robotisée de la main humaine pour une manipulation à distance des objets.

Publicité

ACTION PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 13.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.65

2.65

au lieu de 3.35

Escalopes de poulet marinées Optigal* Suisse, les 100 g * En vente dans les plus grands magasins Migros.

au lieu de 3.25

Escalopes de poulet Optigal Suisse, les 10 0 g

MGB www.migros.ch W

Photos Laurent de Senarclens

Migros Magazine 23, 6 juin 2011


90 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Pour qu’elles soient jolies, les colonies de vacances…

Certains camps d’été n’ont pas encore fait le plein et votre enfant peut encore rêver à sa première comédie musicale ou nuit à la belle étoile. Pour autant que le choix soit fait en tenant compte de ses désirs.

L

es joyeuses colonies de vacances. Tous les ans, paraît-il, faudrait que ça recommence. Et ça tombe bien, la grande pause estivale qui approche s’en trouve être la période privilégiée. Mais pour que les enfants disent vraiment merci à papa-maman, il convient de choisir avec discernement. Pour l’année prochaine. Parce que pour cette année, l’hésitation se limitera aux camps n’ayant pas encore fait le plein. «Il y en a encore, mais il est vrai que la meilleure période pour se décider face à une offre complète tourne plutôt autour de la mi-mars», explique Julie Buclin, coordinatrice du Groupement romand des activités jeunesse (GRAJ). Plus tôt, c’est un peu prématuré parce que nombre de programmes ne sont pas prêts. Petite structure subventionnée par Berne (à temps partiel), le GRAJ regroupe et propose une vue d’ensemble de la plupart des associations romandes. Soit environ 500 camps dont 300 se déroulent en juillet et août. Des nuits en pleine nature sous tente ou tipi aux camps de hip-hop entourés d’immeubles: l’offre ratisse large et il y en a pour tous les goûts: sportifs, culturels, artistiques, découverte, nature voire science. Cela tombe bien puisque le premier conseil de Julie Buclin consiste précisément à bien faire son choix. «On peut montrer à

l’enfant l’éventail des possibilités en allant sur notre site internet. Passer un peu de temps à discuter avec lui pour savoir de quoi il a envie.» Eh oui, cela paraît évident mais puisqu’il s’agit de lui faire plaisir, autant lui faire vraiment plaisir. «Typiquement des parents navigateurs qui inscrivent leur fils à un camp de voile alors qu’il préférerait se retrouver à construire une cabane en forêt n’est pas une bonne idée.» Bref, autant se montrer à l’écoute. Ce qui vaut aussi pour la durée, en général entre quelques jours pour les benjamins (dès 5 ans) et trois semaines pour les presque adultes.

Des obligations à remplir

Le GRAJ ne vérifie pas in situ chaque colonie et ne sonde pas chaque association, mais il y a quand même certaines exigences pour figurer sur son site: d’abord la signature d’une convention qui passe en revue les différentes obligations (en termes d’assurance, par exemple), puis et surtout la présence d’un «projet pédagogique, naturellement pas au sens scolaire du terme, mais en vue d’un épanouissement, d’une découverte des participants.» Julie Buclin jette également un œil sur la question de l’encadrement. Il n’existe pas de normes précises en la matière, contrairement à la situation française par

exemple, mais la règle veut qu’il soit prévu un moniteur pour 4 à 6 enfants suivant l’âge. «Tous nos camps sont encadrés de manière compétente, on peut vraiment rassurer les parents sur ce point», explique la coordinatrice. Beaucoup d’organismes mettent sur pied d’ailleurs des formations internes à l’intention des moniteurs et autres directeurs de camps. «Il existe également des formations externes, notamment la nôtre qui insistait sur les méthodes d’animations ainsi que sur les aspects juridiques.» Certains adultes se demandent s’il vaut mieux une structure bénévole ou professionnelle. Apparemment les deux, mon général. «Il existe des tas de formes de bénévolat, comme plusieurs formules de rémunération ou de simple défraiement. Les unes ne sont pas davantage un signe de qualité que les autres. Au moins peut-on être sûr d’une chose, en termes de motivation: les bénévoles sont là parce qu’ils en ont envie.» Pas de critère déterminant non plus concernant l’âge des «monos», puisque les équipes se montrent en général volontairement transgénérationnelles. «Avec les plus petits, surtout, chacun prend parfois un rôle différent suivant son âge.» Par ailleurs, l’on peut déjà être très au point à 20 ans si l’on a dix ans de camps derrière soi. En cas de problème relayé par

les parents – c’est rare mais cela arrive – le GRAJ prend immédiatement contact avec la structure concernée, demandant notamment la rectification de certains points. Et ce fonctionnement sans coercition paraît efficace puisque pour l’heure aucune d’entre elles ne s’est vu exclure de son catalogue d’offres.

Que faire le jour du départ en colonie de vacances?

C’est le jour J. D’après les spécialistes, surtout s’il s’agit d’une première expérience, préparer le sac en même temps que l’enfant aide à dénouer un éventuel début d’angoisse. «On peut l’aider à choisir son t-shirt préféré, on y met son doudou pour les petits, on y glisse un petit album avec quelques photos de la famille», détaille Julie Buclin. Et bien sûr, on lui cache soigneusement son propre vague à l’âme. Surtout sur place, au moment de la séparation, où se montrer aussi détendu que possible et résolu à tourner les talons aidera le petit bout de chou à se consacrer


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 91

Le Groupe romand des activités jeunesse propose environ 500 camps pour tous les goûts.

tout entier à ses nouveaux copains. «Et si malgré tout survient un petit coup de blues lorsque vous l’avez au téléphone, il n’y a pas à s’inquiéter. De toute manière, si l’enfant vit vraiment mal et de manière prolongée cette coupure, les responsables du camp appellent les parents.» Lorsque le camp ne dure

qu’une semaine, il arrive d’ailleurs souvent que l’on demande à la famille de ne pas téléphoner, histoire de laisser les choses se faire naturellement. Dernière recommandation du GRAJ: «parce que l’éventail des activités est vraiment génial», il ne faut pas que des ennuis financiers

Les camps de Pro Natura En solo, Pro Natura gère quelque 50 groupes Jeunes+Nature en Suisse. Placés sous le signe de l’aventure avec des journées itinérantes à la découverte de la faune ou de paysages cachés, de la détente ou de la science, ces semaines partagent, on s’en doute, le goût du grand air et du vert plutôt que du gris. «Pour autant, il ne faut ni être membre ni sympathisant pour inscrire son enfant, simplement faire

preuve d’une certaine sensibilité vis-à-vis de la préservation de l’environnement», note le responsable qui organise lui-même des sorties dans son Jura bernois natal. Là aussi, les effectifs se remplissent rapidement, mais il reste de la place et dans plusieurs cas la clôture des inscriptions n’intervient pas avant le milieu du mois de juin. Dépêchez-vous! www.pronatura.ch/jeunesse

soient un frein à l’inscription. Des fonds d’aide aux familles modestes ont été créés dans ce but. «On prendra contact avec celui qui a été choisi et on ne doit pas hésiter à leur faire part de ce type de difficulté.» Histoire que chaque bambin puisse profiter d’une offre effectivement unique. Tiens, au fait,

pourquoi camp de vacances plutôt que colonie? «Pour rien, sourit Julie Buclin. Chez nous, une colonie désigne plutôt un lieu fixe habitué à recevoir des groupes.»

Pierre Léderrey Photo Emmanuel Ammon / Aura

www.graj.ch

Publicité

Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


92 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

La vie en vert Ce modèle écologique, économique et confortable a conquis notre chroniqueuse auto.

Les rangements

En plus d’un coffre passant de 605 à 1655 litres banquettte te rabattue, l’Oc Octa tavvia i Combi ia propose une kyrielllee de d rangements pratiques , allant du portelunettes aux cachettes incluses dans les accou doirs, en passant par la boîte à gants réfrigé rée et les casiers sous le siège passager, spécialement indiqu és pour le rangement d’o bjets de valeur.

rii té La sécurit

antt fan Dispositif pour siège enf ger ssa pa ge siè le Isofix sur ESP et les sièges arrière, un e de sophistiqué, un systèm des contrôle de la pression bags air pneus (photo) et des de et e têt avant, latéraux de corps, etc.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile Cette semaine, ce n’est pas en Skoda Octavia que je me suis déplacée, mais en Skoda Octavia

GreenLine 2. Nuance. Pour que je ne passe pas à côté de cette différence fondamentale, la voiture qui m’a été prêtée était estampillée de jolies feuilles de marronnier et d’un énorme «GREENLINE» vert tendre traversant les 4,58 m de longueur de ses ailes fort bien dessinées. Au-delà des stickers, l’Octavia GreenLine annonce une consommation de 3,8 l aux 100 km

pour la berline et 4,2 l pour le break, soit une autonomie de 1100 km sur autoroute. Serait-ce pour diminuer son tour de taille que Dame Octavia se montre si peu gourmande? Car la générosité de ses dimensions fait plaisir à voir. Pour tout vous dire, il me fallait grimper dans le coffre pour en toucher le fond. A l’arrière comme à l’avant, l’assise

s’approche de celle d’un transat, sans l’inconfort du sable entre les orteils. Le matin, lorsqu’une douce luminosité inondait l’habitacle et que l’air climatisé roulait sur mes joues, j’avais l’impression d’être en vacances, du moins pour les quelques minutes de répit que m’offrent mes trajets quotidiens. Tenue de route, fluidité, rapport qualité-prix,


MA SEMAINE EN SKODA OCTAVIA COMBI GREENLINE 2

Le tableau dee bo borrdd

La modularité

ur! Des manettes Simple comme bonjo les sièges en r lie permettent de rep or t. eff ns un clin d’œil et sa

Sobre et éléggaan ntt, il intègre un volant multifonction, un écran tactile 5’’ qui régit GPS, télé phone, CD, ca rtes SD et MMC, MP3 et WMA. Tout est clair et simple.

Le concept GreenLine

Un véhicule conçu pour une râce au moteur iq grâce ol gique conduite dynamique et écolo ion common inject à diesel doté de la technologie amélioré, isme ynam rail haute pression. Aérod l’énergie de de n ératio récup système Start / Stop, encore isser d’aba et perm 2 Line freinage, la Green son de ion mmat conso de es chiffr les un peu plus ur. prédécesse

Fiche technique

200

180

160 167

140

120

m te od st èle é

m su oye iss nn e e

Emission de CO2 en g/km

100 109

à un petit onglet sur le côté gauche du parebrise pour y glisser tickets ou disque de parcage. Belle attention destinée aux auxiliaires de police afin de leur éviter de périlleuses contorsions au-dessus des capots. Au moins, les économies réalisées à la pompe à essence durant cette semaine de test serviront à payer les deux amendes de parcage que j’ai récoltées.

80

habitabilité et performances satisfaisantes pour ce genre de cylindrée… je suis conquise! Pour ce qui est du négatif? Je ne vois que le bruit caractéristique des moteurs diesels pour égratigner ce palmarès. Et comme ce carburant couplé au système Start / Stop permet à l’Octavia Combi de ne relâcher que 109 g de CO2, on lui pardonne. Skoda pense à tout, même

Skoda Octavia Combi Greenline 2 Moteur / transmission: 1.6 TDI CR/ FAP diesel, 4 cylindres, 1598 cm3, 105 CV. Boîte manuelle 5 vitesses. Performance: 0-100 km/h = 11,4 s, vitesse de pointe: 191 km/h. Dimensions: Lxlxh = 456,9 cm x 201,8 cm x 146,8 cm. Poids à vide: 1375 kg. Consommation: mixte: 4,2 l/100 km. Emission de CO2: 109 g/km. Etiquette énergie A. Prix: à partir de Fr. 34 990.-

| 93


ACTION

OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA BABY ILLUSTRÉS ET BIEN D’AUTRES.

12.50

au lieu de 15.90

Lingettes NIVEA Baby en sachets de recharge Soft & Cream 3 × 63 pces + 1 paire de chausettes

3 pour 2

7.80

au lieu de 9.20

9.–

NIVEA Baby Shampooing Ultra doux Duo 2 × 250 ml

au lieu de 13.50

Lingettes Toddies NIVEA Baby en sachets de recharge 3 × 60 pces

GRATUIT – À COLLECTIONNER!

À l‘achat de lingettes NIVEA Baby Sensitive, Pure & Natural ou Soft & Cream (en lot de 3), recevez une paire de chausettes gratuites!

www.NIVEA.ch

Nivea est en vente à votre Migros

ACTION

OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS FRUCTIS DE GARNIER EN LOT DE 2 ET DE 3.

9.50 14.25

6.15

11.50

p.ex. shampooing Garnier Fructis Force & Vitality 2en1, en lot de 3, 3 x 250 ml

p.ex. après-shampooing fortifiant Garnier Fructis Color Resist, en lot de 2, 2 x 200 ml

p.ex. gel Structuring Garnier Fructis Style, en lot de 2, 2 x 200 ml

au lieu de

au lieu de 7.70

au lieu de 14.40

Garnier est en vente à votre Migros


PERDUS DE VUE

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Vous reconnaissez-vous?

| 95

Pour les 65 ans de ma bellemère, Antoinette Monnard née Piguet, je recherche des personnes ayant été à l’école avec elle à Rolle ou ayant travaillé avec elle à la fabrique d’allumettes dans les années 60. Pascale Piguet Port 6 1180 Rolle 078 944 51 41 sahi1974@live.fr

Temple de St-Marc, confirmation 1958. Si tu te reconnais, contacte-moi par mail ou par téléphone... Nous pourrions envisager une rencontre durant cette année 2011... La photo à été prise au sortir de notre confirmation en 1958.

Alexis Amiguet, Rue de la Porte-d’en-Bas 20 1635 La Tour-de-Trême 079 642 54 28 alex1942@sunrise.ch

Pascal et Victor, Italie. Je recherche les deux cousins qui ont habité dans le canton de Fribourg de 1960 à 1971, (Marly et Pérolles) et qui sont repartis en Italie. Si vous voyez l’annonce, téléphonez à Martine, votre sœur de cœur.

Louis et Martine Piguet-Ziegenhagen (Richard) Moncor 17 1752 Villars-sur-Glâne 026 401 28 07 martinelaurence@bluewin.ch

NOUVEAU

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

FRAÎCHEUR

6. 2 0

Candida Ice Bo ost La solution bucc odentaire à l’arôme de menthe fraîch e combat la prolifér ation de bactéries et lut te contre les irritatio ns de la gencive et la mauvaise haleine . 500 ml

DE SAISON

3.60

Dentifrice Candida Green Tea & Mint L’édition limitée pour une hygiène dentaire rafraîchissante et vivifiante avec une délicieuse note aroma tique de thé ver t! 75 ml

MGB www.migros.ch W

Publicité


96 |

PERDUS DE VUE

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Samuel Margairaz, Morges, 1954. En 1954, nous nous sommes rencontrés au groupe de Jeunesse de l’Eglise protestante de Morges. Ce serait magnifique de se revoir après tant d’années! Liliane Poyda-Lesny Dozwilerstrasse 1 8593 Kesswil (TG) 071 463 50 65 aura@lesny.ch

Charlotte Trautweiler, Neuchâtel, 1960-1963. Nous avons travaillé ensemble dans l’entreprise La Neuchâteloise Assurance Transport à Neuchâtel. J’attends un signe de vie de ta part.

Ernst Bretscher Birchstrasse 159 8156 Oberhasli 044 850 44 51 canmex@bluewin.ch

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch Publicité

SUR TOUS LES PRODUITS ZOÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 7.6 AU 20.6.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

12.30

au lieu de 14.50

21.15

au lieu de 24.90

Day Care Zoé Effect PhytoCELLTec Vitis Vinifera IP 15 50 ml

25.05

au lieu de 29.50

Night Renewal Booster Zoé Effect PhytoCELLTec 30 ml

Crème de jour raffermissante Zoé Revital IP 15 50 ml

MGB www.migros.ch W

ACTION


Formation

Les femmes pauvres des pays en voie de développement sont les meilleures emprunteuses. Elles remboursent leurs microcrédits en l’espace d’une année à peine. L’argent sert par exemple à financer une entreprise familiale. Caritas lutte contre la faim et la pauvreté par l’attribution de microcrédits. Nous sommes solidaires. CCP 60-7000-4, www.caritas.ch

DE LA

5È À LA 9È

© corbis

spinas | gemperle

L’investissement le plus sûr du monde.

Abonnement d’essai Fr. 20.– Compliments compris.

NOUVEAU! UN CONCEPT INÉDIT Découvrez un encadrement privilégié! Un concept inédit allié à la tradition éducative Ecole Lémania: • accent sur les branches principales • classes à effectifs raisonnables • à midi, prise en charge possible

6 éditions de Cuisine de Saison pour Fr. 20.– seulement au lieu de Fr. 29.40. A commander dès maintenant. 0848 877 848.

ECOLE LEMANIA

www.lemania.ch - 021 320 15 01

L’offre de L’offre de la semaine:

Vivez d’inoubliables vacances en famille

Réservez tôt et économisez jusqu’à

36%

Center Parcs vous invite à vivre une expérience fantastique en pleine nature. Cottages originaux, cadre reposant, activités variées en plein air et à l’intérieur – la formule Center Parcs est unique en son genre. Sport ou détente, plaisirs aquatiques ou aventure à ciel ouvert : tout est à proximité, vous n’avez qu’à choisir votre programme. Partez à la découverte des domaines Center Parcs !

www.centerparcs.ch, hotline 0848 11 22 77 (CHF 0.08/min.) ou dans votre agence de voyages *En combinant réservation anticipée et réduction famille, vous économisez jusqu’à 36%* !

*


50% DE RÉDUCTION

11.90

au lieu de 23.80

Piles alcalines Energizer Ultra+ AA ou AAA en lot de 16

Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

VALABLE DU MARDI 7.6.2011 JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Energizer est en vente à votre Migros

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. Abonnement d’un an pour Fr. 39.– et votre cadeau:

le livre de cuisine «Toute la Méditerranée sur votre table» d’une valeur de Fr. 15.–. Commandez maintenant: 0848 877 848

Toute la Méditerranée sur votre table Pour petites et grosses faims

Nos meilleures recettes

80049526

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.


COUP DE CHANCE

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

| 99

Participer et gagner «Migros Magazine» met en jeu un voyage à Disneyland Paris pour 4 personnes afin d’assister à l’avantpremière du film «Cars 2». Le prix comprend le voyage en train aller-retour, l’entrée au parc pour deux jours et une nuitée. Aller: 25 juin 2011 en TGV (+ déplacement en train depuis le domicile). Retour: 26 juin 2011 en TGV (+ déplacement en train jusqu’au domicile) Première: 25 juin à 10 h, Parc Disneyland Paris. Par téléphone: Appelez le 0901 591 913 (1 franc par appel depuis le réseau fixe) et donnez vos nom et adresse.

DE PAR LES CRÉATEURS

Flash McQueen et son acolyte Martin en route pour de nouvelles aventures encore plus délirantes!

Par SMS: Envoyez le mot «CHANCE» suivi de vos nom et adresse au 920 (1 franc par SMS). Exemple: CHANCE, Arnaud Dupuis, 1, rue des Alouettes, 9999 Modèle.

Les bolides sont de retour! Avec «Cars 2», gagnez un voyage à Disneyland Paris avec toute la famille à l’occasion de l’avant-première du film.

Photo Disney/Pixar

D

ans «Cars 2», Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus. Une affaire d’espionnage international entraî-

nera nos héros sur les routes d’Europe et même jusqu’au Japon! Dans ces nouvelles aventures, Flash et Martin trouveront de l’action, de l’humour effréné et rencontreront de nouveaux personnages – agents secrets, redoutables méchants et adversaires décidés sur les circuits automobiles… John Lasseter reprend le volant pour réaliser cette suite de

Par internet: Complétez le formulaire sur www.migrosmagazine.ch/ coupdechance ™ DISNEY DIGITAL 3D

    © 2011 Disney/Pixar

Cars2_Main_1Sht.indd

18.05.11 11:57

2

«Cars», le film couronné aux Golden Globes® en 2006. «Cars 2» est coréalisé par Brad Lewis, producteur du film oscarisé «Ratatouille», et produit par une experte des effets visuels, Denise Ream (productrice exécutive des effets visuels sur «Star Wars Episode III». Le film sortira sur les écrans suisses le 27 juillet 2011 en Disney Digital 3D™ et IMAX® 3D dans les salles équipées. D.L.

Par courrier: Envoyez une carte postale à: Migros Magazine, «Cars», Case postale, 8099 Zurich Date limite de participation: Dimanche 12 juin 2011 (minuit) Les gagnants-es seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspndance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer.


Une diversitĂŠ inspirante

Imaginez le bruit du vent qui transperce les branches et le doux frôlement de l’herbe, le ruissellement de l’eau et le parfum des herbes, des eurs et des arbres. Ne tentez pas de rÊsister aux parfums de la cuisine traditionnelle. Regardez autour de vous et admirez les châteaux, les villages et les vieilles villes, dÊcouvrez les mÊtiers traditionnels et laissez vous sÊduire par la Croatie continentale.

La Croatie. Ça sonne bien.

Loèche-les-Bains Offres TopÊtÊÊtÊ / automne Offres Top / automne 2010 le 4 2010 janvier 30 avril 09 01.07.2011 au 20.11.2011 dudès 04dès juillet au09 21au novembre 2010

HĂ´tel Alpenblick

à côtÊ du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tÊl. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitÊes avec demi-pension 3 nuitÊes entrÊesavec au demi-pension Burgerbad, sauna et bain 3deentrÊes au Burgerbad, sauna et bain vapeur, vapeur accès libre au tÊlÊfÊrique de le la Gemmi, 1 billet aller/retour pour tÊlÊfÊrique Leukerbad plus Card de la Gemmi Fr.384.– 375.–par parpersonne personne Fr.

Entreprises Avant de jeter votre vieux salon, demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons ĂŠgalement votre ancien salon dâ€˜ĂŠtoffe ou de vĂŠritable cuir nappa. Salon de remplacement gratuit. Service express en 10 jours seulement. Garantie 10 ans. Conseils Ă  domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos ĂŠchantillons et dĂŠcouvrez notre assortiment de rĂŞve. www.polstermoebelklinik.com Atelier de rembourrage, tĂŠl. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3, 8001 Zurich

nuitÊesavec avec demi-pension 55 nuitÊes demi-pension 5 entrÊes au Burgerbad, sauna et vapeur, bain 5 entrÊes au Burgerbad, sauna et bain de vapeur accès libre au tÊlÊfÊrique de la Gemmi, 1 billet aller/retour Leukerbad plus Card pour le tÊlÊfÊrique de la Gemmi

Fr. Fr.640.– 625.–par parpersonne personne 7 nuitÊes demi-pension nuitÊesavec avec demi-pension 7 entrÊes sauna et bain entrÊesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et vapeur, bain accès libre au tÊlÊfÊrique de la Gemmi, de vapeur Leukerbad plus Card pour le tÊlÊfÊrique 1 billet aller/retour

de 875.– la Gemmi Fr. par personne

Fr. 845.– par personne SupplÊment pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivÊe dès 12h 00 12h00 (sauf le jour du dÊpart).

DESTINATION PRÉFÉRÉE DE L’ANNÉE 2011/2012 DE L’ASSOCIATION ECTAA

ASSOCIATION EUROPÉENNE D’AGENCES DE VOYAGE ET DE TOUR OPÉRATEURS

OfďŹ ce National Croate de Tourisme Badenerstr. 332, 8004 ZĂźrich Tel. 043-336 20 30, Fax 336 20 39, info@kroatien-tourismus.ch

    

Photo par: Ivo Pervan

Vacances

www.croatie.hr

                 



      

YANN LAMBIEL CONDAMNE A 35 ANS DE PRISON POUR S’ETRE MOQUE DU CONSEIL FEDERAL. Impensable en Suisse. Une rÊalitÊ pour le Birman Zarganar. L’humoriste a ÊtÊ arrêtÊ en juin 2008 pour avoir critiquÊ son gouvernement. Amnesty International sait qu’il est en mauvaise santÊ et qu’il risque d’être torturÊ.


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 23, 6 juin 2011

AVANT TOUT VANITEUX

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

* L I B E R T I N E R I O N S

B E B E * A C E N S E R A I T

* B * O B R A T O U L E A * E S

* I T T Monte-escaliers * www.hoegglift.ch U * J * E * U * A * I S * S A R I S T Y A T U R E I E * E R HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

4

ÉLIMA

JEUNE À LA MODE DE L’URÉE

12 POUFFÉ

6

NOTE

5

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, case postale, 8099 Zurich Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 333 104 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 12 juin 2011, à 18 heures. D E C O R A T R I C E S * I O

DANS

PSITT

FUTILITÉS

Comment participer:

* C * C * T * P * A * O * M *

RETIRER EX SIGLE POSTAL

COPINE APRÈS LA S.D.N

RÂPÉE

| 101

N O T I O N * U N T E L S * G

* N E M * I M P I E T E * O O

E S S E N T I E L L E M E N T

Solution Problème n° 22

BRIO

MÎMES DES HOUSEAUX ÉTAYENT

BRAME

DUPE

TEIGNE

POÈTE

9 À TOI

7 MONNAIE DU JAPON NOTE

CHOYAIT

MAFFIA

SORBIER

11 AU PÉROU ALLURE DU CHEVAL

RAYON

www.saison.ch GRANDE ÉCOLE GRACIER

FOURRURE

ÉTUI

TEXTUEL

ACIER

3 EN GOUSSE NÉANT

Mot: ultramontain

Clara Montavon, Delémont (JU); Bernard Lenggenhager, Vernier (GE); Gabrielle Knuchel, Malleray (BE); Monique Hausson, Bienne (BE); Monique Aeby, GrandLancy (GE).

CONDITION

2

Gagnants Mots fléchés n° 21

8

BROYA

ROI DE THÈBES RIVIÈRE

PLANTE DRAME LYRIQUE COPIE

AINSI QUE

10 CONFORME TOUT COMPRIS

DÉGREVÉ

1 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 502 316 exemplaires (REMP octobre 2010) Lecteurs: 583 000 (REMP, MACH Basic 2010-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Communication & coordination des médias: Eveline Schmid (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément, Béatrice Eigenmann, Andreas Dürrenberger, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Anna-Katharina Ris, Caudia Schmidt Mise en pages: Daniel Eggspühler (art director), Werner Gämperli (adj.) Layout: Marlyse Flückiger,

Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic Simone, Doris Fischer, Nadja Eppenberger

Publicité

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Lorenz Bruegger (chef du département, a.i.), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Stephan Gartenmann (responsable), Thomas Brügger, Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid

Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Christine Kummer, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Alexander Oeschger (responsable), Maya Bächtold, Alexa Julier Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


102 | Migros Magazine 23, 6 juin 2011

Le bateau dans la peau

Fana des grands voiliers, capitaine à la Société de Navigation Lac de Bienne, Jacqueline Gut a été la première femme en Suisse à piloter des bateaux à moteur de plus de trois cents places.

M

Carte d’identité

Jacqueline Gut, capitaine Date de naissance: 22 janvier 1967. Etat civil: en couple. Signe particulier: «Quand j’ai une idée en tête, je vais tout faire pour la réaliser. Mais, avec les années, je suis devenue plus patiente et capable aussi de prendre un chemin détourné pour arriver au but.» Elle aime: «La nature, les montagnes, l’eau évidemment et aussi les gens aimables.» Elle n’aime pas: «Les égoïstes. Le monde serait plus facile à vivre s’il y en avait moins.» Rêve ou projet: «Je me sens bien dans ma vie, avec mon job et mon partenaire. Je n’ai rien besoin de plus.»

oi, si j’étais un homme, je serais capitaine…», chantait Diane Tell en 1980. Jacqueline Gut, elle, est une femme, une femme capitaine de bateau à la Société de Navigation Lac de Bienne (BSG). La première en Suisse d’ailleurs à avoir passé le permis BII/2 qui l’autorise à piloter des esquifs pouvant transporter plus de trois cents passagers. Avec ses cheveux blonds en cascade, ses yeux bleu océan, son sourire blanc comme l’écume et son uniforme impeccablement repassé, cette native du Verseau est l’antithèse même du navigateur au long cours, style Haddock, bourru et barbu, une casquette sans âge vissée sur la tête. Et pourtant, à l’instar du truculent personnage d’Hergé, elle semble tout particulièrement à sa place sur le pont d’un navire. Pour Jacqueline Gut, tout a commencé le jour où elle est tombée en pâmoison devant une réplique grandeur nature du Bounty. Elle avait 22 ans et pas encore le pied marin. «J’étais en Australie pour parfaire mon anglais, j’ai vu ce magnifique vaisseau amarré au port de Sydney et je n’ai plus eu qu’une envie: embarquer à son bord.» Toujours à la recherche de

volontaires bénévoles, la compagnie qui gère cette frégate l’enrôle. Elle passera trois mois sur ce troismâts. La suite? Des engagements ponctuels sur d’autres grands voiliers (Alexander von Humboldt, Star Flyer et Lili Marleen) entrecoupés de retour au port, au pays plutôt, pour mettre du beurre dans les épinards et des épinards dans l’assiette. «Entre 1989 et 1996, j’ai passé environ deux ans et demi en mer.» Le reste du temps, elle retrouvait son job d’employée de commerce. «Je ne me voyais pas travailler dans un bureau jusqu’à la retraite.» En 2001, après cinq ans consécutifs passés à terre, Jacqueline Gut décide de changer de cap et répond à une annonce de la BSG qui l’embauche. La louve de mer se mue alors en marin d’eau douce. Avec passion. Elle commence comme mousse, puis grimpe les échelons jusqu’au grade de capitaine. «La vie, pour moi, c’étaient l’océan et les grands voiliers, maintenant ce sont le lac et les bateaux à moteur.» Alain Portner Photos Xavier Voirol-Strates/ Istockphoto/Keystone Internet: www.lacdebienne.ch

MON MÉTIER «Je suis la seule femme de la compagnie qui pilote des bateaux, mais ça n’a pas tellement d’importance… Il faut juste travailler consciencieusement et être capable de tout faire comme un homme, y compris de mettre les mains dans le cambouis pour vérifier le moteur.»


RÉUSSITE JACQUELINE GUT

| 103

MON COUP DE FOUDRE «A Sydney, quand j’ai vu le «Bounty», ça a fait pouf! Quelque chose s’est vraiment passé à ce moment-là, c’était incroyable! Et puis, l’ambiance qui régnait à bord était tout simplement géniale! On peut dire que mon amour pour la mer et le bateau a véritablement éclos sur ce grand voilier.»

MON BATEAU «Depuis à peu près un an, je tiens la barre du «Ville de Bienne», un bateau à moteur construit en 1953. Il mesure 40,85 mètres de long et 6,87 de large, et peut transporter jusqu’à cinq cents passagers.»

MA PLUS GRANDE ÉMOTION «En 2006, lors de mon dernier grand voyage, j’ai doublé le cap Horn à bord de «l’Alexander von Humboldt». La tempête faisait rage. Je n’ai jamais vu des vagues pareilles: elles èfaisaient entre 15 et 20 mètres de haut. Je me sentaiss vraiment toute petite, maiss je n’ai pas eu peur.»

MA PREMIÈRE PASSION «L’équitation, j’en fais depuis l’adolescence. J’adore ça. Je suis encore montée régulièrement à cheval jusqu’à l’an passé pour me ressourcer et recharger mes batteries. Mais maintenant ça devient difficile, parce que mon travail ne me laisse guère de place pour autre chose…»


Avec u n bon un sac pour cartes het de quiz g ratuit LE MERCREDI 8 JUIN EST LE JOUR DU JOKER DEVINETTE QUIZMANIA. Chaque client reçoit les cartes joker devinette avec 5 amusantes énigmes imagées destinées aux enfants et 5 questions de logique dont seuls les adultes connaissent la réponse, ainsi qu’un bon pour un sachet gratuit, pour tout achat à partir de Fr. 60.– dans tous les magasins Migros, Do it + Garden Migros, melectronics, SportXX y compris Outdoor, Micasa et sur LeShop.ch. Un seul set de cartes joker devinette par achat, jusqu’à épuisement du stock.

WWW.QUIZMANIA.CH

MGB www.migros.ch W

DAVANTAGE DE PLAISIR EN JOUANT AVEC LE JOKER DEVINETTE.


Migros Magazin 23 2011 f VD  

AUXFOURNEAUX68 ENMAGASIN66 ENTRETIEN34 ACTUALITÉ MIGROS40 Changementsd’adresse:àlaposteouauregistredescoopérateurs,tél.0585658401 E-Mail:ser...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you