Page 1

www.migrosmagazine.ch, no 13, 25 mars 2008

PHOT OS DUKAS-GAMMA-EYEDEA / KEYST ONE / T HIERRY P A RE L / MA GA L I GIRA RDIN

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

CONSTRUIRE

Migros Magazine

Extra 13, 24 mars 2008

31

HABITAT

o 25 mars 2008 ine.ch, N 13,

Du rêve à la réalité:

ction d’une maison quand la constru

se concrétise

R

Quatre murs à soi: des conseils de spécialistes dans notre supplément habitat. Page 31

www.migrosmagaz

NEUENSCHWANDE PHOTO JOËLLE

Les thèmes

tre chez soi Le bonheur d’ê

Femmes de pouvoir: le secret de leur succès. Page 6 En pleine forme grâce aux produits Actilife. Page 18

Sacrée carrière! Après quarante-deux ans de radio et de télévision, Jean-Pierre Foucault n’est pas près de dire son dernier mot. Page 14

Les informations de votre coopérative régionale. Page 67 Partez jouer au jass en Tunisie. Page 80 Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Grandir Quand bébé va chez l’ostéopathe. Nos conseils. Page 76

Réussite Nicole Falony Leiber, la femme chocolat. Page 86


Nos prix imbattables. Toutes les offres sont valables du 18. 3 au 7. 4. 2008, jusqu’à épuisement du stock.

299.–

119.–

Bodyshape Trampoline Outdoor Ø 3,6 m

Merrell Chaussure multifonction Madison GTX XCR pour homme et femme

Prix de lancement

599.–

119.–

après 169.–

Crosswave Vélo de fitness Streetracer Columbia Veste de trekking pour femme Modèle pour homme disponible en bleu. Prix de lancement

649.–

maintenant

399.–

avant 590.–

après 849.–

Crosswave Vélo de trekking Country Light pour homme et femme

Bodyshape Crosstrainer CS6

Prix de lancement

99.90

Prix de lancement

329.–

après 159.–

après 469.–

Crosswave Vélo Tiger pour enfant de 6 à 9 ans

41 SportXX en Suisse.

JD Bug Trottinette 200 mm

www.sportxx.ch


Tous propriétaires!

Aux fourneaux Le patron de Solar Impulse

Rubriques Temps présents Récit Les femmes de pouvoir Minute papillon La chronique de J.-F. Duval Entretien Jean-Pierre Foucault En magasin Extra Notre supplément habitat M-Cooking Actuel Les actualités Migros Votre région Les informations de votre coopérative régionale M’08 Grandir L’ostéopathie pour les bébés Offre aux lecteurs Jouez au jass sous le soleil tunisien Mots fléchés Réussite La femme chocolat

PHOTO THIER RY PAREL

En toute discrétion et dans l’ombre de Bertrand Piccard, André Borschberg, coordinateur et pilote du projet Solar Impulse, met en œuvre ses connaissances pour parvenir à la réalisation de l’avion solaire révolutionnaire. Rencontre sur les bords du Léman avec un ingénieur passionné d’aviation et d’aventure mais aussi d’Inde et de cuisine ayurvédique. Page 29

En finir avec ses poils

4 6 12 14 18 31 61 63

67 72

76

80 82 86

M-CUMULUS

Epilateur, cire ou encore rasoir: plusieurs possibilités s’offrent à celles et à ceux qui désirent se débarrasser de leurs poils. Tour d’horizon et conseils. Page 73

PHOTO LOAN NG UYEN

Informations et offres intéressantes. Page 84

Produits de la semaine Retrouvez une peau tendue et lumineuse grâce aux soins Derma Genesis de L’Oréal 25

Théâtre équestre A Ecublens (VD), Judith Zagury et Shantih Breikers ont créé une école d’un genre particulier: elle dispense des cours de théâtre, de cirque et d’équitation. Page 10 M-Infoline: Tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch www.migros.ch

PHOTO TINA STEINAUER

C’est un peu notre manière d’annoncer le printemps, à «Migros Magazine»: nous insérons au centre de ce journal un cahier spécial consacré à l’habitat. Nous y parlons maisons, jardins, cuisines. Parce que de cette pittoresque bicoque, Joël Guillet, pas trop rédacteur chère mais en chef bien située et bien équipée quand même, avec juste un peu de gazon pour les enfants, nous en rêvons tous! Y’a trop d’années maintenant que nous payons notre loyer «sans rien posséder qui nous appartienne…» Certes, dans notre dossier, le rêve se heurte vite à la réalité. L’analyse du banquier, les fonds propres qu’il requiert des futurs acquéreurs, les garanties de revenu qu’il leur réclame, découragent maints candidats. Tout comme les frais de mutation et de notaire. Tout comme la facture énergétique, à l’heure de l’envol du prix du mazout. Qu’importe! Accrochons-nous! Espérons! Economisons! Et, demain, nous serons nous aussi propriétaires! Bonne lecture et à la semaine prochaine!

3

Cette semaine

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

M-CUMULUS: Tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch www.m-cumulus.ch

Avec le set Napac, il est très facile de faire pousser des herbes aromatiques chez soi. 27

Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich tél. 044 447 37 37 fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch www.migrosmagazine.ch

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre numéro gratuit! Tél. 0848 87 77 77 I www.saison.ch

* Tarif normal de conversation


4

Temps présents

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Sur le vif

Dans l’objectif

Vers une récession mondiale?

Concours de pêche

PHOT O KEYST ONE

problèmes de liquidités et l’on risque une vraie crise des crédits avec des pertes déjà gigantesques.

La crise américaine des «subprimes» affole la planète finance. Les Bourses mondiales massacrent des titres bancaires déjà bien affaiblis par ces défauts de paiement sur les crédits hypothécaires, UBS en tête. Alors que le Conseil national s’interroge sur les conséquences pour l’économie suisse, le simple citoyen se demande jusqu’où s’inquiéter. Tentative de réponses avec Jean-Pierre Danthine, professeur d’économie à Lausanne et directeur du Swiss Finance Institute. La situation est-elle grave? Oui, bien sûr. Il y a des signaux clairs de

Le 15 mars dernier, pas moins de 30 000 personnes ont participé au festival de pêche Argungu, au nordouest du Nigeria. L’histoire ne dit pas combien d’entre eux ont réussi à attraper un poisson.

Quel serait le scénario catastrophe? Une contagion sur l’ensemble de la sphère économique, une récession d’abord aux Etats-Unis puis en Asie et en Europe. La Banque centrale américaine essaie à tout prix de limiter la casse au secteur bancaire, sans y parvenir tout à fait. Comment expliquer la transformation d’un phénomène local à l’échelle de la planète? Il s’est déjà produit des crises immobilières, en Norvège ou au Japon dans les années 90: elles n’ont affecté que les marchés intérieurs. Nous assistons sans doute au premier grand malaise de la mondialisation financière. Cela dit, je reste optimiste sur le long terme. L’UBS fait partie des banques qui se sont montrées trop confiantes et qui ont accordé certains prêts à tort. Elle en paie le prix fort, mais la perspective d’une faillite est nulle: parce qu’il s’agit tout simplement d’une entreprise trop importante pour être abandonnée par le monde politique. Propos recueillis par Pierre Léderrey

Impulsions

Trait pour trait

DESSIN HERRMANN PARU DANS LA «TRI BUNE DE GENÈVE» DU SAM EDI 15 MARS 2008

L’INVITÉ DE LA SEMAINE

Emeutes et répression au Tibet

Jacques-Etienne Bovard, professeur et écrivain

Punition collective Il faut reconnaître que l’usage qui se répand de ces petites voitures limitées à 45 km/h est une merveille d’intelligence routière et de justice élémentaire. Prévues pour les 16-18 ans et


Temps présents P HOT O P IUS OT OMI E K P E I / A F P

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

5

Mes bons plans par Pierre Léderrey, journaliste Lire: Une belle fin pour une grande BD. Quatrième et dernier tome de cette histoire toute simple et si belle, chronique du temps qui passe entre petits bonheurs incandescents et horreurs banales. Après cinq ans en leur compagnie, Marco, Emilie et la petite Maude vont nous manquer. Manu Larcenet, «Le Combat ordinaire» (4): «Planter des clous». Ecouter: L’envol de l’ange. Le petit prince de la chanson française a repris sa respiration après l’impressionnant succès de «Caravane» et des centaines de dates en tournée. Le revoilà pour un quatrième album très réussi entre vagabondages et recherche des origines, déclarations d’amour et souvenirs d’enfance. Raphaël, «Je sais que la terre est plate», EMI Music.

les conducteurs souffrant d’une invalidité, ces véhicules sont devenus le pis-aller de ceux qui, s’étant fait retirer leur «bleu» et n’ayant pas d’autre solution pour se rendre à leur travail, peuvent néanmoins les utiliser. C’est bien vu: aux heures de pointe, les grands axes sont de plus en plus constamment encombrés par ces exaspérants traînards, dont le dépassement souvent difficile pousse à des infractions et des prises de risques propres à engendrer de nouveaux retraits de permis, sans parler des accrochages, voire des accidents. Splendide. Qu’on admire d’ailleurs ce chiffre de 45: il ne pouvait être possible d’inventer une vitesse maximale qui soit à la fois plus absurde et plus dangereuse dans le trafic actuel.

Mais où l’on touche au génie, c’est dans la résurrection simultanée de deux sanctions abandonnées depuis longtemps: la punition collective, parce qu’on pensait sottement qu’elle ne faisait qu’empirer la situation de départ, et le pilori, parce qu’on le soupçonnait bêtement d’exciter la plus crasse vindicte populaire. Là, on a même raffiné ce dernier supplice: au Moyen Age, le coupable exposé sur la place publique n’avait du moins que les railleries, injures et topinambours du marché local à essuyer; quand le badaud n’avait plus de salive ni de légumes flétris à projeter, il rentrait chez lui. Or, motorisé et muni de roulettes désormais, le nouvel échafaud impose au condamné de traîner son oppro-

bre sur des kilomètres, dans la colère sans cesse renouvelée des appels de phares, coups de klaxon, doigts d’honneur, regards assassins et autres queues de poisson. Notons quand même que, pour pimenter la chose, et par égard envers ceux qui emploient ces véhicules pour des motifs honorables, un panneau, fixé sous le «45», devrait vigoureusement spécifier la nature de l’infraction: «excès de vitesse», «ivrognerie», etc. Méditons donc ce cas exemplaire, et demandons-nous s’il ne serait pas excellent aussi de ressusciter le boulet de forçat, avec grosse chaîne et pancarte d’infamie, pour les piétons irrespectueux des feux rouges, par exemple…

Jouer: A toi à moi version pan t’es mort. Les «FPS» et assimilés marchent fort. Pour contrer les excellents «Call of Duty 4» et le plus ancien «Ghost Recon 2», Electronic Arts misait sur la collaboration renforcée d’un tandem de mercenaires high-tech. Semi-déception: si le soft reste plaisant à regarder et plutôt fun à jouer, la synergie promise entre les deux héros ne convainc guère. Du coup, l’impatience se tourne en direction du très prochain retour des Rainbow sur la console next gen de Microsoft. «Army of two», Electronic Arts, testé sur XBox360. Faire: Danse sur l’alpe. Alors que Zermatt s’y met aussi, 5e édition pour le rendezvous musical chic et branché de Montana-Crans. Du beau monde, forcément (Eicher, Eagle-Eye Cherry, Keziah Jones entre autres). Crans-Montana, «Caprices Festival», du 26 au 30 mars. Infos: www.caprices.ch Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


6

Récit

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Femmes de pouvoir et fières de l’être Vie privée, vie professionnelle: elles réussissent tout. Mieux, elles pilotent des navires pesant des centaines de millions de francs. Quelle est leur recette?

M

arre de la femme phallique! Ce terme est tellement péjoratif que j’ai voulu savoir ce qui se cachait derrière!» s’exclame la psychanalyste Sophie Cadalen, auteure du livre: Les femmes de pouvoir, des hommes comme les autres? Le principe? Dénoncer ces préjugés tellement enfouis en nous, telle la féminité naturelle ou la masculinité agressive, qu’ils nous semblent naturels. «C’est un jeu de rôle qu’on a fabriqué ensemble. Les femmes sont en par-

tie responsables de cet état de fait, elles se considèrent comme des victimes passives.» Les femmes de pouvoir commandent parfois des empires pesant des centaines de millions de francs. Pourtant, les mêmes clichés reviennent toujours. On les décrit comme asexuées, anormales, hargneuses ou sèches. Que n’ont-elles pas entendu, ces femmes présidentes ou CEO? «Je ne crois pas qu’il y ait un profil type, explique Eveline de Proyart, directrice de Christie’s Genève. Je ne suis pas

Carla Del Ponte

Ambassadrice de Suisse en Argentine. Anciennement procureure du Tribunal pénal international pour l’Ex-Yougoslavie et celui du Rwanda. 18 employés. 61 ans, divorcée, un enfant.

PHOTO PIXSIL

Elle obtient, à 25 ans, son master en droit international. Décidée à faire de la magistrature, elle doit patienter dix ans, dédiés à son métier d’avocate, avant d’être nommée juge d’instruction, puis procureur du canton du Tessin. Eprise de justice, elle se bat contre le crime organisé, ce qui lui vaut déjà des hostilités. En 1994, elle devient procureure de la Confédération, avant d’être repérée, cinq ans plus tard, par le Conseil de sécurité de l’ONU, qui la nomme au Tribunal pénal de La Haye. Elle est ambassadrice en Argentine depuis le 1er janvier. «L’argument femme ne sort que quand il y a des plaintes comme elle ne travaille pas bien. Les femmes candidates à des postes prestigieux doivent présenter des références impeccables. Parfois pour un homme, s’il lui manque quelque chose, on se dit qu’il peut apprendre. Pour être procureur, il faut être ferme, courageux et ne pas avoir un caractère trop émotionnel. C’est un poste important, j’ai dû renoncer à la famille, décider des priorités. J’ai deux divorces derrière moi comme résultat. Mais je ne regrette pas, c’était mon choix et c’était bien comme ça.»


Récit

PHOTO ALAMY

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

hargneuse, j’ai un mari et trois enfants. Bien sûr, ça demande une grande détermination, les journées sont longues.» Pas tout faux, estime pour sa part Chantal Borter, directrice de Comelec, une entreprise spécialisée dans le traitement sous vide des matériaux médicaux et aéronautiques: «Ces stéréotypes sont relativement près de la réalité. C’est parfois nécessaire d’être agressive dans mon secteur, plutôt technologique et masculin.» Difficile alors de trouver la bonne attitude en tant que femme de pouvoir. «De manière générale, un dirigeant adopte une attitude sèche et agressive, selon Sophie Cadalen. Mais on le reprochera à une femme, car elle aurait perdu sa féminité. Au contraire, si elle utilise son charme, elle va aussi être critiquée. Elle est coincée entre ces deux clichés.» A ce propos, l’exemple de Hillary Clinton est frappant. Jugée froide et distante par les électeurs, elle verse une petite larme d’émotion après sa victoire durant le «Super Tuesday» du 4 février dernier. Aussitôt, le Times l’accuse d’être déloyale et d’abuser de l’argument femme.

Anecdotes à la pelle Malgré leur parcours brillant, les femmes de pouvoir n’ont pas échappé aux commentaires piquants, voire carrément méchants de leurs collègues. «Quand j’ai été nommée à un poste de responsable d’une équipe de 86 personnes à l’UBS, j’ai eu droit à la remarque que toute femme qui réussit entend une fois dans sa carrière: «Elle a certainement couché avec le patron», soupire Caroline Miller, aujourd’hui à la tête du recrutement mondial chez Lloyds Bank. Jamais quelqu’un n’oserait dire cela d’un homme, même si son chef est une femme!» Carla Del Ponte a, elle aussi, vécu une situation délicate, au début de sa brillante carrière. «Il y avait peu de femmes dans l’autorité judiciaire pénale, quand je me suis présentée comme candidate pour le poste de procureur du Tessin. Lors de l’entretien, on m’a demandé si je voulais encore un enfant (j’avais déjà un fils). Je me suis fâchée, j’ai donné une réponse sèche. Et j’ai été nommée. Ensuite, je n’ai plus jamais eu de problème.» Chantal Balet, anciennement à la direction d’EconomieSuisse, raconte en riant que le directeur ouvrait toujours la séance d’un tonitruant «Madame Balet, Messieurs, bonjour.»

Caroline Miller

Responsable du recrutement stratégique mondial chez Lloyds TSB International Private Banking, à Genève. 950 employés dans le secteur gestion de fortune, 63 000 au total. Masse sous gestion: 33 milliards. 40 ans, séparée, 2 enfants. Au bénéfice d’une licence universitaire en Sciences politiques à l’Université de Genève, elle entre à l’UBS dans le support management, puis comme responsable de l’e-banking pour Genève. Elle a alors 86 personnes sous ses ordres. En 1997, elle devient administratrice de la faculté de médecine de Genève, avant d’être «chassée par une chasseuse de têtes», qui lui permet de toucher au recrutement de cadres. En 2006, elle rejoint la banque Lloyds, en tant que directrice du recrutement stratégique mondial, un poste qui la fait voyager d’un bout à l’autre du globe. Parallèlement, elle a fondé un réseau de femmes d’affaires: Career Women Forum. «J’ai été choisie par le PDG de la banque Lloyds, Cary Adams, pour mon professionnalisme, mon large réseau de contacts et mon dynamisme. Je crois qu’il y a quelques caractéristiques à avoir pour devenir femme de pouvoir, comme être multitâche, organisée et à l’écoute. De l’autre côté, certains hommes ont toujours ces préjugés ridicules. Mais ceux qui fréquentent les femmes dans des fonctions dirigeantes et qui collaborent avec elles ne sont plus du tout de cet avis!»

7


8

Récit

Et comment faut-il réagir dans ces cas-là? Chantal Borter, elle, a pris l’habitude de répliquer du tac au tac: «Ou vous avez beaucoup d’humour, ou vous vous vexez à mort. J’ai pris le parti de ne pas répondre.» Au quotidien, à son bureau de CEO, la femme serait-elle donc si différente de l’homme? «Elle a une volonté d’en découdre très forte, on n’est pas par hasard au pouvoir, explique Sophie Cadalen. Mais cette envie est perçue comme extrêmement impudique. La femme est rattrapée vers 35 ans. Si elle n’a pas d’enfant, elle devient suspecte.» On en revient au préjugé de la perte de la féminité. «C’est toujours l’image de la mère qui la handicape. Mais toutes les femmes ne sont pas maternelles! Comme tous les hommes ne sont pas des conquérants.» Pour faire face à ces préjugés, les femmes dirigeantes se sont constituées en réseaux. Caroline Miller a fondé le Career Women Forum, il y a vingt-cinq ans. Basé à Genève, le club compte aujourd’hui 213 membres de 20 natio-

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

nalités. Et ça marche? Oui, selon sa fondatrice: «Le réseautage est un talent naturel chez les femmes. C’est un atout majeur dans leur vie professionnelle. Une fois qu’elles s’y mettent sérieusement, elles deviennent de fabuleuses networkeuses.»

L’avenir s’annonce radieux L’amélioration de la représentativité des femmes dans les fonctions dirigeantes passe-t-elle par l’instauration de quotas, en politique et dans les entreprises privées? La Finlande a franchi le pas et instauré des quotas pour les fonctions dirigeantes: dans les comités et les conseils d’administration, il doit y avoir au minimum 40% de femmes. Une mesure qui a fait ses preuves là-bas, mais à laquelle nos femmes de pouvoir peinent à adhérer. «Je n’y crois pas. Ça se fera naturellement. Il y a aujourd’hui plus de femmes qui font des études et elles ont moins d’enfants, constate Chantal Balet. Avec le vieillissement de la po-

pulation, elles seront toujours plus présentes, par nécessité.» Les mentalités changent, remarque aussi Caroline Miller: «Beaucoup de sociétés réalisent aujourd’hui à quel point la diversité des genres, des cultures et des approches est importante pour la réussite d’une entreprise. Une société dirigée par une mixité de femmes et d’hommes est de loin plus performante.» «En fin de compte, c’est la femme qui décidera, estime Carla Del Ponte. J’apprécie les femmes qui s’occupent des enfants. Pour une société saine, il ne faut pas sous-estimer leur rôle. L’idéal, ce serait une décision commune entre l’homme et la femme, mais notre société est encore bien loin de là.» Mélanie Haab Photos David Gagnebin-de Bons

Savez-vous tout sur les femmes de pouvoir? Répondez aux 10 questions du quiz: www.migrosmagazine.ch

www.swisscom.ch

Vous aimez le confort. Une idée pour vous. Le bon téléphone mobile pour chacun. Par exemple, le Nokia 6267 et son clavier aux touches surdimensionnées pour une composition plus facile.

Nokia 6267

49.–*

– Touches ergonomiques – Appareil photo 2 mégapixels – Autonomie en conversation, 6,5 heures max.

* A la souscription d’un abonnement NATEL® swiss liberty CHF 25.– par mois. Durée minimale du contrat: 24 mois. Prix sans abonnement: CHF 439.–, carte SIM non comprise.

Publicité


Récit

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Eveline de Proyart

Directrice de Christie’s Genève, Vice-présidente du conseil d’administration de Christie’s Suisse. 37 employés. Ventes en Suisse: 220 millions. 51 ans, mariée, 3 enfants. Après des études en gestion et en langues, elle commence sa carrière chez Louis Vuitton en 1978. D’abord à Paris, puis à Genève, elle devient finalement directrice adjointe du développement en Europe. Douze ans plus tard, elle devient associée dans une société de fabrication de chaussures. En 1994, elle commence chez Christie’s comme responsable de la communication. Un travail plus sédentaire qui lui permet d’être proche de ses trois enfants. Elle reprend la direction de Christie’s Genève en 2001. «Je n’ai jamais eu de remarques déplacées. Une fois, un client s’est étonné que j’aie le droit de signer des contrats. Les femmes me lancent plutôt des regards de bienveillance et d’admiration en me disant que ça ne doit pas être facile. Il faut dégager les femmes de leurs obligations familiales pour qu’elles puissent mieux se consacrer à la vie professionnelle. Mais ça va prendre du temps.»

Chantal Balet

Cofondatrice de Consult-fbl, cabinet de conseils Fasel Balet Loretan, Pully. Anciennement membre de la direction d’EconomieSuisse. Membre de plusieurs conseils d’administration. 3 associés. Chiffre d’affaires: non communiqué. 56 ans, mariée, sans enfant. Son brevet d’avocate en poche, elle devient la première greffière du Tribunal cantonal valaisan. Puis elle exerce comme avocate pendant dix ans, avant d’entrer à la Société pour le développement de l’économie suisse (devenue EconomieSuisse), en 1994. Elle en devient membre du comité de direction en 2000. «Je fais partie de la génération pour qui ça paraissait aller de soi de faire carrière. Mais je me suis souvent retrouvée avec moins de femmes que ce que je pensais. Au comité directeur, j’étais la seule femme sur 70 membres. J’ai appris qu’il valait mieux être joviale et bonne vivante que hargneuse et sèche. En général, les femmes sont plus perfectionnistes et mieux préparées. Elles savent qu’on ne leur passera rien. D’ailleurs, aujourd’hui, les conseils d’administration cherchent et engagent des femmes.»

Chantal Borter

Directrice de Comelec, PME spécialisée dans le traitement sous vide, à La Chaux-de-Fonds. Membre de la Chambre du commerce et de l’industrie de Neuchâtel. 18 employés. Chiffre d’affaires: 3 millions. 47 ans, célibataire, sans enfant. En 1987, sans formation, elle quitte son travail d’intérimaire pour entrer comme réceptionniste chez Comelec. «C’était mal payé, mais toujours mieux que rien.» Au fil des années, elle gravit les échelons. «C’est une PME, les individualités ont beaucoup d’importance, j’ai toujours fait ce que j’estimais nécessaire et montré que j’avais des compétences. Mes directeurs m’ont fait confiance. Mon parcours prouve que c’est possible de ne pas suivre un schéma linéaire. J’ai fait un postgrade en management à 40 ans, juste avant d’être nommée directrice. J’avais besoin d’avoir une reconnaissance objective de mes compétences. A nouveau, j’étais la seule femme parmi 26 candidats. Je ne suis pas mariée et n’ai pas d’enfants, mais ce n’est pas parce que j’ai tout sacrifié à ma carrière! C’est un choix de vie. A mon avis, il n’y aura pas plus de femmes dans les fonctions dirigeantes. D’une part parce que les hommes n’en ont pas envie – ils en ont laissé quelques-unes pour la bonne conscience –, d’autre part parce que les femmes elles-mêmes n’y croient pas. Elles sont molles, elles n’en veulent pas assez. Bougez-vous Mesdames!

9


10 Récit

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Du théâtre et des chevaux

Judith Zagury et Shantih Breikers ont créé l’Ecole-Atelier Shanju à Ecublens (VD). Parti de rien, le couple a monté un rêve au Domaine de la Garance. Entre cirque et comédie.

U

n domaine de 7 hectares de verdure, en pleine ville, à Ecublens (VD). Le clapotis de la Venoge, les gazouillis des oiseaux dans les bosquets environnants. Au loin des poneys broutent, un pursang galope. Au milieu de ce havre de paix, on découvre un manège, des écuries, une salle de cirque. Panorama idyllique, le royaume d’un couple de passionnés, leur fierté. «Notre projet est abouti. En six ans, nous avons fabriqué un outil de travail et de création dans lequel nous vivons.» Ouverte en 2001, l’Ecole-Atelier Shanju dispense des cours de théâtre, de cirque contemporain et d’équitation, en mélangeant les trois. Une sorte de laboratoire créatif, principalement adressé aux enfants et aux ados, axé sur le respect de la nature et surtout des animaux. Ils ne participent aux cours que deux heures par jour. «Le cheval n’est pas un bus à pattes, mais un être vivant avec son caractère, souligne Shantih Breikers. Il faut l’étudier pour le comprendre. Nous ne faisons pas de sport équestre, mais de l’équitation naturelle, fondée sur l’éthologie, c’est-à-dire l’observation du comportement animal.» Farouche, le regard indomptable, Shantih Breikers a appris à soigner les animaux au contact de Bartabas, le fameux cavalier et metteur en scène français. Rigueur et acharnement! Six ans au Théâtre équestre Zingaro, ça forge un caractère et un homme. «J’ai eu les meilleurs rôles dans ces spectacles. Cavalier, acrobate, voltigeur. Et puis, j’ai pris le risque d’abandonner la troupe. Je me suis tourné vers la danse et j’ai travaillé avec Béjart.» Aujourd’hui, dans sa propre école, qu’il a pu financer en partie en vendant sa roulotte, le trentenaire enseigne l’art du cirque. «Ce qu’il y a de magique dans cette discipline, c’est que

chacun peut participer et trouver sa place. Il n’y a pas de compétition. Les enfants se prennent en charge eux-mêmes. S’ils refusent d’apparaître dans un spectacle, nous respectons ce choix.» Jonglage, trampoline, trapèze, funambulisme, une maîtrise du corps irréprochable qu’il fait acquérir avec tact à ses élèves. «Certains enfants sont très introvertis. Mon mari possède un don pour les aider à sortir de leur coquille, sans les juger.» Judith Zagury, 35 ans, cache sous sa crinière rebelle une douceur angélique. Sa force, qui l’aide à canaliser les bambins dans ses cours de théâtre et de dressage. «Les enfants viennent pour le plaisir de la découverte. J’essaie de les nourrir, physiquement et intellectuellement.» De mère cavalière, elle a succombé très jeune au charme des purs-sangs. Ses ambitions théâtrales l’ont conduite sur les planches. Répétitrice d’Emmanuelle Béart, côtoyant les plus grands, tel Bernard Giraudeau, elle n’a pourtant jamais laissé tomber ses compagnons à quatre pattes. «Durant de nombreuses années, j’ai pratiqué le théâtre et l’équitation en parallèle. Maintenant, je peux lier les deux.» Lors de ses cours, la «cavalière-comédienne» commence par un apprentissage «nature» de l’environnement. Observation de la nourriture des chevaux, et même de leur crottin, brossage de l’animal, bain avec lui dans la rivière, les élèves qui entrent sur le domaine doivent apprivoiser le milieu. «Monter à cheval n’est pas un dû mais un aboutissement, explique la jeune femme. Le cheval impose de la concentration, de l’écoute. Il faut savoir déchiffrer ses signaux.» Ensuite, place au théâtre! Entre récitation et impro, les enfants s’amusent. A l’aise sur la selle, comme avec les mots. Une technique d’apprentissage qui plaît puisque de quinze élèves, la fréquentation est


Récit

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Les cours sont principalement destinés aux enfants et aux adolescents.

Judith Zagury et Shantih Breikers, les deux cavalierscomédiens fondateurs de l’atelier Shanju.

11

passée à cent vingt! Et sans compter les stages proposés durant les vacances scolaires. Du lundi au vendredi, bouts de chou et ados, entre 5 et 17 ans, foulent le sable du cirque, le sourire aux lèvres, désireux de progresser. «Nous sommes ravis de constater que les élèves restent plusieurs années chez nous, s’enchante Shantih Breikers. Une quinzaine d’entre eux participent aux spectacles depuis le début. Ils sont devenus pré-professionnels.» Pendant les cours, les plus grands s’occupent des débutants. Ils les motivent, les soutiennent. «Chacun met la main à la pâte. Nous sommes devenus une famille», se réjouit le couple. Le travail d’équipe leur a permis de monter le spectacle «Esquisse» en 2005. «Nous avons eu besoin de cinq ans pour dresser les chevaux, indique Shantih Breikers. On vit, on travaille et soudain, une création prend forme.» Un certain savoir-faire, né de l’union de deux êtres pugnaces, Shantih et Judith. Une réussite qui attire l’œil des connaisseurs! Le Paléo Festival recevra la compagnie Shanju cet été dans le cadre des «magiciens d’Asse». Une chance, certes. Mais méritée. «Notre vie paraît sympa. Il ne faut cependant pas oublier qu’elle est dure, signale l’ancien élève de Bartabas. Le plus difficile reste de changer de casquette. Un pied sur un tracteur, l’autre dans un manège.» Heureux parents d’une petite Baladine (du nom de scène de la mère de Balthus) depuis dix mois, les deux artistes n’entendent pas mettre un frein à leurs occupations. Et préparent déjà un autre spectacle pour 2009. Jamais au trot, toujours au galop! Virginie Jobé Photos Loan Nguyen Renseignements: www.shanju.ch ou au 021 691 02 21


12 Chronique

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

V

Minute Papillon P HOT O DA NIE L RI HS

ous ai-je déjà raconté cette histoire d’un conducteur de diligence qui, jusqu’au bout, réussit à sauver les apparences? Je vous raconte? Eh bien, cela se passe dans l’Ouest américain, à l’époque où quelques pionniers et beaucoup de travailleurs chinois low cost posaient des rails dans la Prairie, de l’est des Etats-Unis jusqu’à la côte ouest. Subitement, le chemin de fer se mit à remplacer les poussiéreuses diligences d’antan… Or, un vieil homme dont le nom m’échappe conduisait régulièrement la sienne d’une bourgade à l’autre, avec six passagers à son bord. Un jour, le chemin de fer desservit l’endroit. Plus personne ne prit la vieille diligence. Complètement ébahis, les habitants du coin voyaient pourtant chaque semaine la diligence repartir avec à son bord six passagers. Ce ne pouvaient être les mêmes qu’auparavant, puisque ceux-ci empruntaient désormais tous le train à vapeur! Stupéfaits, ceux qui avaient craint pour le vieux cocher ou qui s’étaient réjouis de son infortune le regardaient fouetter allègrement ses chevaux! Il semblait avoir échappé à ce qu’on appelle aujourd’hui une «restructuration» ou une «mutation» de société. Avant de poursuivre, je glisse ici l’histoire d’un autre vieil homme que j’ai pu observer, alors qu’à 19 ans je travaillais dans une ban-

Jean-François Duval, journaliste

Ceux qui survivent en apparence que prospère. J’étais occupé à longueur de journée à la «comptatitres» (la comptabilité des achats et ventes de titres boursiers). Sur une énorme machine comptable, je rivalisais d’ardeur avec le tout nouvel ordinateur géant, qui était chargé exactement du même travail que moi, mais auquel la banque ne faisait pas encore entièrement confiance. C’était un travail à double: l’ordinateur était censé vérifier mes calculs et moi les siens. Quand, en fin de journée, lui et moi n’aboutissions pas au même résultat, ça n’était jamais lui qui avait tort. Parmi mes collègues, il y avait un vieil employé. Appelons-le Monsieur Henri. Il avait œuvré là sa vie durant. Un matin que je m’installai devant ma grosse machine

comptable, je vis que le siège de Monsieur Henri était vide. Il ne viendrait plus. Monsieur Henri était parti à la retraite. Chacun se préoccupait pour cet homme solitaire qui n’avait eu ni femme ni enfants: comment Monsieur Henri ferait-il, lui dont la banque avait été la seule raison de vivre – comme sa diligence pour le conducteur dont je vous parlais plus haut? elui-ci, sa diligence toujours bondée, après quelques mois à fouetter son attelage pour rivaliser de vitesse avec le train jusqu’à la sortie de la localité, était malencontreusement entré en collision avec la locomotive elle-même. La diligence était renversée. Le vieil homme gisait mort dans la poussière, et ses six pas-

C

sagers avec lui. On accourut. Avec stupéfaction, la foule amassée découvrit que les six passagers n’étaient que des mannequins bourrés de paille. Jusqu’à la fin, le vieux avait maintenu l’illusion, porté beau, conservé sa fierté. vec une même surprise, les employés de la banque où je travaillais, eux, continuaient à voir arriver chaque matin Monsieur Henri, toujours revêtu de son même costume usé. Il n’avait pas bien compris que son temps était fini. Chaque matin, il reprenait le chemin du travail, car ce chemin avait été celui de toute sa vie. Lorsqu’il arrivait devant le bel immeuble, le portier, qui avait reçu des ordres, lui interdisait l’entrée. Monsieur Henri se dirigeait alors vers un banc proche, sous un marronnier, où il s’asseyait, faute de savoir où d’autre aller. On l’apercevait encore à six heures, à la fermeture des bureaux, quand le soir tombait, et que nous regagnions nos foyers. Un matin, on crut même qu’il avait passé la nuit là. De fait, il était mort. Aujourd’hui et depuis longtemps, le banc où s’asseyait Monsieur Henri est vide. J’espère que le Bon Dieu l’a recasé quelque part dans son service comptabilité. Connaissez-vous cette chanson de Bob Dylan Times, they are changin’, les temps changent?… Moi, je ne suis pas si sûr que les temps changent tant que cela, au fond.

A

Publicité

info@handilift.ch

info@handilift.ch A votre service 24 heures 7 jours / 7


Dates de voyage Elbe Voyage 1 : Dresde - Berlin di 11.05 - di 18.05.2008 Voyage 2 : Berlin - Dresde sa 31.05 - di 08.06.2008; variante bus di 01.06 - di 08.06.2008; variante avion Prix par personne en Sfr. Voyage 1 Cabine à 2 lits pont principal 2390.Cabine à 2 lits pont supérieur 2740.Cabine à 2 lits p. princ. à usage indiv. 3180.-

La magie du printemps sur l´Elbe Dresde – Berlin / Berlin – Dresde Traversée du massif montagneux de l’Elbe Dresde, la « Florence du Nord » La ville réformée de Wittenberg Berlin, la capitale allemande Jour 1 Dresde – Bad Schandau Voyage en bus confortable EUROBUS jusqu’à Dresde. Embarquement en fin d’après-midi. Et déjà le bateau largue les amarres pour se diriger vers le massif montagneux de l’Elbe. Jour 2 Bad Schandau – Dresde Pendant l’excursion du jour (*), vous découvrirez une nature intacte et un paysage rocheux. La visite de la forteresse de Königstein est également au programme. Finalement, le MS SWISS RUBY vogue paisiblement à travers les magnifiques paysages jusqu’à Dresde. Arrivée en fin d’après-midi. Que dîtes-vous d’une première balade à travers la ville ? Jour 3 Dresde – Meissen Dresde, se présente comme l’une des plus belles villes d’Allemagne. Le Zwinger, l’opéra, l’église Notre-Dame ne sont que quelques uns des splendides bâtiments que vous pourrez voir lors d’un tour de ville guidé (*). Visite de la manufacture de porcelaine (*) à Meissen. Le soir, laissez-vous tenter par une balade nocturne à travers les ruelles de Meissen. Jour 4 Meissen – Torgau – Wittenberg Dans le courant de la nuit, le bateau est arrivé à Torgau. Une visite de la ville et de la cour du château d’Hartenfels (*) est prévue après le petit-déjeuner. Passez un agréable aprèsmidi à bord de votre hôtel flottant. Arrivée à Wittenberg.

MS SWISS RUBY Jour 5 Wittenberg – Magdeburg Lors d’un tour de ville guidé (*) à Wittenberg, vous apprendrez tout sur la vie des réformateurs et sur l’histoire de cette splendide ville. L’après-midi, c’est une excursion 100% nature qui vous attend (*). Le parc Wörlitz est le premier jardin de style anglais à avoir été conçu sur le continent. Jour 6 Magdeburg – Potsdam Cette journée est entièrement dédiée au repos. Entre Brandenburg et Potsdam, ce sont de nombreux grands et plus petits lacs que vous allez traverser. Le soir, c’est une exquis dîner de gala qui vous attend à bord ! Jour 7 Potsdam – Berlin Ce matin vous visitez Potsdam. Ne manquez surtout pas la visite de l’un des plus beaux parcs et châteaux d’Allemagne : le château Sanssouci (*). Vers midi, le MS SWISS RUBY se dirige vers Berlin. Tour de ville en bus (*). Le soir, vous disposez de temps libre pour des découvertes personnelles. Jour 8 Débarquement et retour en Suisse Débarquement après le petit-déjeuner et retour en Suisse en bus ou en avion selon votre choix. Berlin – Dresde Ce voyage se déroule dans l’autre sens. Le voyage en bus à l’aller se fait sur 2 jours avec une nuitée à Bayreuth. Les passagers voyageant en avion arrivent le 2ème jour directement à Berlin. Les excursions sont pratiquement identiques. Au lieu de visiter Torgau, vous verrez Riesa. Tour de ville à Berlin inclus. Programme détaillé sur demande.

Miracle de la nature, Equateur et Galápagos Jour 1 Vol de ligne de Genève pour Quito via Amsterdam Jour 2 Quito Jour 3 et 4 Otavalo et ses environs plaisent grâce à un pittoresque paysage et de petits villages charmants. Visite du marché d‘Otavalo, le marché indien le plus typique d‘Equateur.

Quito, capitale de l’Equateur Faune et flore exceptionnelles Prolongation dans les îles Galápagos Voyage 100% francophone

Jour 13 Vous entreprenez une excursion à travers les vergers et les plantations de canne à sucre jusqu‘à Gualaceo. Après le déjeuner, retour à Cuenca et vol pour Quito. Jour 14 Excursion à Papallacta, connue pour ses sources thermales.

Jour 5 Un court vol vous emmène jusqu’à Coca dans l‘Amazonie. Trajet en canoë sur le Rio Napo jusqu‘à votre lodge dans la jungle.

Jour 15 Quito – Genève

Jour 6 et 7 En compagnie d’un guide, vous découvrez la faune et la flore exceptionnelle de l’Amazonie et explorez la forêt tropicale.

Prolongation : Croisière de rêve dans les îles Galápagos Jour 15 Vol de Quito à Baltra (S. Seymour). Visite de Santa Cruz Island et Dragon Hill. Jour 16 Bartholomé Island. Observez un pingouin Galápagos. Jour 17 Visite de Rabida Island avec ses lions de mer. A Puerto Ayoro, visite de la Station Charles-Darwin. Jour 18 Santa Cruz Island et sa colonie de fous aux pieds bleus. Jour 19 Visite du centre de l‘île San Cristobal avec de nombreuses informations sur l‘histoire de la nature. Jour 20 Quito – Genève Jour 21 Arrivée à Genève

Jour 8 Un canoë motorisé vous ramène à Coca. Vol pour Quito. Jour 9 Visite guidée de la ville de Quito. Les merveilleux monastères et églises de style colonial en fait l’une des plus intéressantes villes d’Amérique latine. Jour 10 A bord d‘un « bus sur rails », vous vous dirigez vers le Sud. Vous jouissez alors d‘une vue fantastique sur les Andes. Jour 11 Le train serpente au milieu du paysage des Andes, traverse d’imposants tunnels de pierre et passe par de nombreux ponts. Visite des ruines incas d‘Ingapirca en bus. Jour 12 La ville de Cuenca est riche en traditions.

Jour 16 Arrivée à Genève

Prolongation : Vacances balnéaires à Bonaire (Iles ABC, Antilles) Comme KLM fait un arrêt intermédiaire à Bonaire lors du vol de retour, nous vous proposons de prolonger vos vacances sur l‘une des îles ABC, l‘île Bonaire dans les Antilles néerlandaises. Demandez un complément d‘informations.

Suppléments Voyage 1 : Dresde - Berlin Vol Berlin – Genève Voyage 2 : Berlin - Dresde Vol Genève – Berlin Forfait excursions, désignées par (*) Assurance annulation dès 60.ou assurance annuelle Particulier 105.- / Couple 179.-

Voyage 2 2490.2840.3280.-

205.260.-

105.240.-

Prestations • Voyage en bus confortable EUROBUS • Déjeuner à l’aller • Croisière dans la cabine de votre choix • Pension complète à bord, café/thé inclus pendant les repas • Guide flotel-tours • Services de bagages et taxes portuaires • Divertissements à bord et doc. de voyage • Frais de dossier Non inclus • Pourboires et boissons à bord Lieux de rendez-vous St-Gall – Winterthur – Zürich – Windisch – Bâle – Lausanne – Bern Dates de voyage Equateur et Galápagos lu 03.11 – ma 18.11.2008 lu 17.11 – di 23.11.2008 * Prix par personne en Sfr. 6150.Chambre single 1150.Prolongation îles Galápagos * Cabine Standard 3590.* Pension complète, taxe pour le parc national et vols internes inclus. Suppléments Cabine Standard Plus 120.Cabine Superior 220.Cabine Junior Suite 350.Cabine single sur demande Assurance annulation et assistance (valable 1 an) Particulier 105.- / Couple 179.Par groupe min 16 / max 20 personnes Prestations • Vol de ligne Genève – Quito – Genève avec KLM • Toutes les taxes d’aéroport et transferts • Boisson de bienvenue • Logement dans des hôtels, lodges de première classe ou de la meilleure catégorie possible sur place • Demi-pension : petit-déjeuner (buffet pour la plupart) et repas principal • 7 déjeuners • Circuit dans un bus moderne • Séjour dans la jungle au Sacha Lodge en pension complète • Taxe pour le parc national • Taxe de sortie de l’Equateur • Guide flotel-tours : Mme Christianne Baumann • Documents de voyage détaillés • Groupe de taille agréable • Frais de dossier

Soirée d’informations Jeudi 17.04.2008, 19h30 Inscriptions au 021 963 83 34

Grand-Rue 98 · CH-1820 Montreux · info@flotel-tours.ch

Tél 021 963 83 34 · www.flotel-tours.ch Commandez dès à présent le catalogue actuel des croisières fluviales par téléphone au 021 963 83 34 ou info@flotel-tours.ch


14 Entretien

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

«Il me reste des choses à raconter!»

Jean-Pierre Foucault sort son cinquième livre: «Ce n’est pas mon dernier mot!» Un retour critique, mais pas trop, du célébrissime animateur de télévision sur son parcours.

R

endez-vous dans un studio de la radio RTL à Paris. Jean-Pierre Foucault a du retard. Il est au téléphone avec un journaliste belge. Un peu anxieuse, j’attends en relisant mes questions. Soudain, une voix surgit dans les couloirs. Celle du Sacrée soirée de mon enfance, l’émission télévisée qui a fait les beaux mercredis de TF1 entre 1987 et 1994. Celle de Qui veut gagner des millions? et son célébrissime «C’est votre dernier mot?» Entre dans le studio un sexagénaire souriant, les yeux malicieux, la démarche paisible et en tenue décontractée: Jean-Pierre Foucault, qui s’excuse de son retard. Rencontre savoureuse en perspective. Quel sera votre premier mot Jean-Pierre? Bienvenue! (Eclat de rire)

Pourquoi avoir intitulé votre livre «Ce n’est pas mon dernier mot!»? Parce que même après quarante-deux ans de carrière, il me reste des choses à raconter! Parce que j’ai encore quelques années devant moi, sait-on jamais. C’est aussi un clin d’œil à l’une des phrases les plus célèbres de la télévision. Il ne se passe pas une journée sans qu’on me lance: «Eh, c’est votre dernier mot?» Et la personne qui me le dit est persuadée qu’elle est la première à le faire. Vous en avez marre? Pas du tout. Mieux vaut cela que l’indifférence. Si les gens vous ignorent, cela signifie que vos programmes ne fonctionnent pas. Quand je me rends chez le charcutier et que je demande du jambon, il va s’amuser en me précisant: «A. de Paris, B. cru, etc.» (n.d.l.r.: en référence à «Qui veut gagner des millions?»). Et tout le monde rit. Etre oublié vous inquiète…

Non. A l’inverse de pas mal de mes collègues, je pense que je tournerai la page sans difficulté. Si les auditeurs, ou téléspectateurs, me tiraient par le lobe de l’oreille en criant, «ça suffit maintenant, on t’a assez vu», je sais déjà ce que je ferais. Ah bon? Quoi donc? Je commencerais ma vraie vie, chez moi, en Provence, au bord de l’eau. M’occuper de mon jardin, de mes voitures, de mes amis et surtout de ma famille. De tout ce que j’ai délaissé depuis tant d’années. Je ne veux pas me reprocher ce que je me reproche avec mon père. Quand il est mort, je n’avais que 14 ans. Je n’ai pas assez profité de lui. Aujourd’hui, je songe à prendre du temps, sans l’angoisse de savoir si l’audimat sera bon. En parlant d’audimat, votre dernière émission dominicale «Jouez pour 5 fois plus» ne marche pas fort. Comment le vivez-vous? Elle ne marche pas, il faut le dire. Cela ne m’inquiète pas. J’exécute précisément ce que la chaîne TF1 me demande. Cela ne suffit pas. Il n’y a pas de coupables. Et j’ai suffisamment de boulot comme ça. Quatre-vingts émissions de Qui veut gagner des millions? chaque année, une quotidienne à RTL, je préside la chaîne de télévision marseillaise, j’ai une activité associative bénévole au sein de l’Olympique de Marseille. Je ne m’ennuie pas. Que serait devenu Jean-Pierre Foucault sans radio ni télévision? Question difficile. Je préfère ne pas l’imaginer. Comme ceux de Michel Drucker, mes parents étaient inquiets pour mon avenir lorsque j’étais adolescent. Et puis, un ami d’enfance m’a inscrit à un concours de radio. Lui n’a pas réussi, moi j’ai continué. Mais, nous sommes toujours amis! (Rires)


Entretien

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

15

Bio express Né le 23 novembre 1947 à Marseille. A 14 ans, il perd tragiquement son père, assassiné à Alger. Une blessure dont il aura du mal à se remettre et qu’il racontera plus tard dans l’un de ses livres, «Le sourire aux larmes», en même temps que le passé douloureux de sa mère, juive polonaise. Il fait ses débuts à Radio MonteCarlo à 17 ans. En 1975, c’est aux côtés de Guy Lux qu’il apparaît sur le petit écran. Après avoir sévi sur Antenne 2 pendant douze ans, il rejoint TF1 pour «Sacrée soirée». Présentateur de l’élection de Miss France depuis 1995, de «Qui veut gagner des millions?» depuis 2000, il n’a jamais oublié la radio. Sur RTL, du lundi au vendredi, il anime «La bonne touche» aux côtés de Cyril Hanouna. Père d’une fille de 35 ans, Virginie, heureux époux d’Evelyne, il passe ses fins de semaine sous le soleil de Carry-le-Rouet, dans sa Provence natale.

«Vous savez qui possède le pouvoir? Le public!»

PHOTO DUKAS/ANGELI

Vous rêviez de devenir un «demi-dieu investi de pouvoirs surnaturels, un faiseur de bonne humeur»… Pas au sens de Dieu, le Seigneur, ni de star. Il s’agit plutôt d’un pouvoir de séduction. Quand à 7 heures du matin j’étais encore dans le potage et que j’écoutais un animateur de radio, la bonne humeur m’envahissait! J’avais envie de ce pouvoir tombé du ciel. Je continue à penser que mon métier consiste à apporter du plaisir. Certains d’ailleurs ne considéraient pas cela comme une profession. A mes débuts à la radio, il est arrivé qu’on me demande: «Mais à part ça, qu’est-ce que vous faites dans la vie?» C’était magique.

Jean-Pierre Foucault, 61 ans, quarante-deux ans de carrière entre radio et télévision.

Et enfin, vous êtes devenu une star… J’ai commencé Sacrée soirée à 40 ans. A partir de ce moment-là, j’ai acquis une espèce de pouvoir, mais tellement fragile. Parce que le pouvoir, vous savez qui le possède? Le public! C’est lui qui décide de tout comme un seul homme, qui pointe le pouce


16 Entretien

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Votre image télévisuelle demeure «lisse». Par contre, vous n’hésitez pas à employer le mot «couilles» dans votre livre. Un vocabulaire cru qui étonne de votre part… C’est peut-être une maladresse. J’ai employé ce mot parce que Francis Blanche l’avait utilisé lui-même, le jour où il a sorti son «joli service trois pièces» dans les studios d’Europe 1. J’aurais dû davantage le préciser. Mon assistante Isabelle m’a fait la même réflexion. Parfois, une certaine vulgarité ressort quand on est dans la vraie vie. Une vulgarité qui peut heurter… Je n’aime pas la vulgarité en général. Tout à coup, vous semez le doute dans mon esprit. Ai-je vraiment laissé ce mot? Il me semble avoir mis des guillemets dans la phrase. Vous avez eu les épreuves? Excusez-moi, je vais quand même me renseigner. (Il téléphone à son assistante et lui demande si elle a une version définitive du livre. «Est-ce que les couilles de Francis Blanche y sont?» L’assistante interloquée: «Les?» Jean-Pierre Foucault: «Couilles, de Francis Blanche. A-t-on laissé le mot ou pas?» L’assistante s’excuse. «Vous n’avez pas le livre au bureau? O.K., merci.» Fin de l’épisode.) Vous paraissez proche des personnes qui travaillent avec vous. Vous faites-vous également des amis parmi les candidats de vos émissions? Non, jamais. Je ne veux pas. Cela serait malsain (pause). Je n’ai déjà pas suffisamment de temps pour les miens. Lorsqu’on est médiatisé,

PHOT O DUKAS/GAMMA/EYEDEA

vers le bas ou vers le haut. Allez donc savoir pourquoi – prenez mon nouveau jeu, celui qui ne marche pas – tous les téléspectateurs ont décidé en même temps sans se connaître de ne pas le regarder. Insensé! Ça, c’est un pouvoir. Le mien, c’est de la rigolade. J’impose ma tête, ma cravate, mon costume, mes mots. Mais si le public n’en veut pas, tac! Il zappe.

«J’aime beaucoup la Suisse. Je garde des souvenirs géniaux de mes vacances helvétiques.» il faut accepter les conséquences du vedettariat. Un vedettariat qui s’impose aux politiques également. Vous évoquez Nicolas Sarkozy dans vos pages. Que vous inspire sa surmédiatisation? (Instant de silence) En ce qui me concerne, la mienne n’était pas souhaitée. Je ne sais pas et je ne peux pas vous dire si la médiatisation du président de la République est un de ses souhaits. Mais vous, en tant qu’homme de télévision, qu’y voyez-vous? Je considère qu’il faut être très prudent dans l’utilisation de cette arme. Malheureusement, quand on a trop l’habitude de voir une personne à l’écran, ses interventions ne sont plus événementielles. Et moi, peut-être suis-je vieux jeu, j’estime que les apparitions d’un président doivent rester occasionnelles. Main-

tenant, c’est son style, il fait ce qu’il veut. Au niveau de la communication, vous le comparez à Valéry Giscard d’Estaing… Je ne les compare pas. Je dis que Giscard aussi s’intéressait à la télévision. Lorsqu’il est venu faire Sacrée soirée en 1991, il a demandé à être interviewé sur la série américaine Santa Barbara. A l’époque déjà, il a compris que la télévision était un révélateur. A l’instar de Nicolas Sarkozy qui la regarde beaucoup. C’est un enfant de la télé. A l’écran, on ne peut pas tromper, c’est un vrai sérum de vérité. Même Miss France 2008?Vous animez l’élection de la plus belle femme de votre pays depuis plus de dix ans, que pensez-vous des frasques de Valérie Bègue qui pose nue? Elle a raison (soupir). Est-ce qu’il n’y a pas d’autres soucis dans le monde que de savoir si elle a réalisé des photos qu’un salopard a vendues? Elle n’est pas fautive. On parle toujours

Publicité

Pneus: rabais de 10%* jusqu’au 5.4.08 Valable sur les pneus de Michelin, Goodyear, Continental, Dunlop, Bridgestone, Pirelli et BF Goodrich. * Base: liste de prix nets Migrol des pneus été 2008. Non cumulable avec d’autres promotions.

25 Migrol Auto Service dans toute la Suisse: aussi dans votre région! Infos: www.migrol.ch ou tél. 044 495 14 14


Entretien

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

17

de cette pauvre fille, jamais du type qui a gagné beaucoup d’argent et du journal qui a acheté ces photos. Redescendons sur terre quand même.

Dans votre livre, vous vous plaignez de certaines stars. Notamment du côté mégalo de Belmondo et Delon. Un soudain besoin de médire? Je ne m’en plains pas, je raconte des faits. Belmondo et Delon m’ont lâché un jour avant une Spéciale Jean Gabin. J’aurais pu me reprocher de passer sous silence un tel acte. L’attitude des deux hommes a attristé la veuve de Jean Gabin. Je crois même que la mère de Belmondo avait engueulé son fils après cet incident. Mais depuis, je les ai revus tous les deux. Je suis sûr que dans le fond, ils regrettent.

PHOTO DUKAS / GAMMA / EYEDEA

Pourtant Geneviève de Fontenay, présidente du comité Miss France, est outrée… Ah, c’est Geneviève. Elle m’a appelé et je lui ai dit: «Ecoute, ma brave Geneviève, il faut vivre avec son temps.» D’ailleurs, quand on voit les enquêtes qui sont réalisées, le public soutient Valérie Bègue. Geneviève doit mettre un peu d’eau dans son vin.

Entre autres jeux, comme «Qui veut gagner des millions?», l’animateur présente «Jouez pour 5 fois plus» chaque dimanche sur TF1.

Et la Suisse, vous connaissez? J’aime beaucoup ce pays! Mon parrain habitait Genève et m’achetait d’énormes tablettes de chocolat, bien épaisses, quand j’étais gamin. Je garde des souvenirs géniaux de mes vacances helvétiques. J’adorais aller manger des perchettes au bord du lac. J’y retourne parfois chez mes meilleurs amis, des industriels. Je prends beaucoup de plaisir à aller au marché le samedi matin, où on me dit: «C’est votre dernier mot?» (imitant l’accent genevois). Virginie Jobé A lire: «Ce n’est pas mon dernier mot!» aux Editions Albin Michel.

PHOTO PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS

Des différends peuvent aussi créer des situations cocasses, comme une nuit avec Vanessa Paradis… Une nuit inoubliable (Rires). Je me suis retrouvé à côté d’elle dans un avion alors que nous étions en froid. Je lui ai dit: «On ne se parle plus et on va passer une nuit ensemble. Il va bien falloir qu’on sympathise.» Tout s’est arrangé. Elle m’a demandé d’arracher la petite étiquette en soie synthétique de ma couverture pour qu’elle ait un doudou dans chaque main et puisse s’endormir.

Jean-Pierre Foucault anime l’élection de Miss France depuis plus de dix ans. Ici, avec Patrick Bruel et Valérie Bègue, en décembre 2007.


18

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

En magasin Actilife

> Exercice physique

La vie est plus belle quand je prends soin de moi

L’assortiment Actilife se base sur trois piliers: exercice physique, détente et alimentation. Autant de mots-clés qui reflètent la philosophie de Gottlieb Duttweiler. En 1940, le fondateur de Migros affirmait déjà qu’il est important de se faire du bien au quotidien. Claudia, une institutrice attentive aux besoins de son corps, suit ce conseil à la lettre.

A

PHOTOS TINA STEINAUER

vant d’enfourcher son vélo pour se rendre à l’école, Claudia la jeune institutrice enfile sa tenue de sport, effectue quelques exercices de gymnastique et saute à la corde: «Rien de tel qu’une activité physique pour entretenir la silhouette.» Premier effet immédiat: en pratiquant un sport, le corps consomme plus d’énergie et améliore son bilan calorique. Cela permet de manger davantage sans prendre de poids, voire de maigrir. La pratique d’un sport de manière

Pèse-personne impédancemètre, mesure le poids, la graisse corporelle et les masses hydrique, musculaire et osseuse, affiche le besoin en calories ainsi que le poids idéal, Fr. 78.– Corde à sauter, Fr. 9.90*

régulière, en particulier s’il s’agit d’un sport d’endurance comme le nordic walking, permet au corps de ne plus seulement puiser son énergie dans les glucides, mais aussi dans les réserves de lipides. L’effet à long terme est garanti. En outre, la musculation permet d’augmenter la masse musculaire qui, contrairement aux tissus adipeux, requiert de l’énergie. «Depuis que je suis les conseils bien-être d’Actilife, je me sens beaucoup mieux», témoigne Claudia.

Bâtons de nordic walking, Fr. 79.90* Shirt à capuche, en coton respirant, Fr. 22.90 Leggings ¾ gris, en coton, Fr. 14.90 * En vente à SportXX


19

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

> Détente: apprendre à gérer son stress. Page 20 > Alimentation: bien manger pour rester en forme. Page 22

20% de rabais

sur tous les produits Actilife. Action valable du 25 mars au 7 avril.

Chaque soir, Claudia court au bord du lac en compagnie de ses deux chiens. Le matin, la jeune institutrice a commencé sa journée en faisant quelques exercices d’échauffement sur le tapis fitness Actilife, puis elle a pratiqué le nordic walking.

Conseil

L’exercice physique? Une activité à pratiquer au quotidien! Au bureau, marchez le plus possible, préférez les escaliers aux ascenseurs et, le dimanche, allez chercher le pain frais à vélo plutôt qu’en voiture.

Infos et concours en ligne

Vous vous sentez un peu perdu dans les dédales de l’offre wellness? Vous trouverez sur www.actilife.ch un panorama clair des possibilités existantes, des conseils, des tests ainsi que des vidéos d’entraînement. Par ailleurs, du 25 mars au 7 avril, vous trouverez dans les plus grands magasins un parcours santé Actilife qui permettra d’établir votre bilan fitness. N’oubliez pas de vous procurer le papillon disponible au stand, car, avec un peu de chance, vous pourrez gagner deux semaines de vacances wellness en Thaïlande ou d’autres prix attrayants d’une valeur de Fr. 8000.–


20

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

> Détente

Bon pour le corps et l’esprit

Après une journée de travail, le corps et l’esprit ont besoin de repos. Pour chasser le stress accumulé, Claudia utilise un ballon de gymnastique et des petites balles de massage: «Cela me fait un bien fou. Je sens vraiment mon corps se ressourcer.»

J’

ai appris à utiliser tous mes sens pour profiter des moments de bienêtre, explique Claudia l’institutrice. Désormais, je m’accorde souvent de petites pauses détente au cours de la journée afin de gérer mon stress. Cela a également un effet positif sur mes élèves.» A propos du stress: saviezvous que des chercheurs de l’université Rosalind Franklin de Chicago ont découvert que si celui-ci ne freine pas la création

Tapis de fitness, Fr. 39.90* Mi-bas Seacell, avec fibres aux extraits d’algues et à l’argent, libèrent de précieux oligoéléments, Fr. 7.90 Ballon de gym, Fr. 25.90* Balles de massage hérisson jaunes, 7,5 cm et 9 cm, 2 pièces, dès Fr. 9.90* * En vente à SportXX.

de cellules nerveuses, il réduit largement leur durée de vie. En outre, ce sont avant tout les cellules responsables de la mémoire et des sentiments qui sont atteintes. Alors, si vous tenez à vos relations amicales ou amoureuses, réduisez le stress. Yoga, massages, sauna, entraînement mental: choisissez la méthode de détente qui vous convient le mieux – et non pas forcément celle qui est actuellement à la mode!


En magasin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

20% de rabais

Actilife

21

sur tous les produits Actilife. Action valable du 25 mars au 7 avril.

Conseil

Respirer par le nez en se concentrant sur le souffle, permet de mieux oxygéner le sang et, par conséquent, le cerveau. Pour ce faire: asseyez-vous bien droit, fermez la narine droite avec le pouce et inspirez par la narine gauche. Fermez cette dernière avec l’annulaire, ouvrez la narine droite et expirez. Répétez l’exercice pendant quelques minutes en respirant profondément et sans marquer de pause.

Claudia apprécie les moments de détente: «Lorsque je me repose en contemplant la nature, j’ai l’impression de m’évader.»


22

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

> Alimentation

Quand plaisir rime avec énergie

Boire et manger ne constituent pas seulement un besoin essentiel de l’homme: l’alimentation contribue également à la qualité de vie. «Depuis que je fais plus d’exercice, que je me détends et que je mange mieux, je me sens en bien meilleure forme», affirme Claudia.

L

a pyramide alimentaire, cela vous dit quelque chose? «Il est parfois nécessaire de rafraîchir ses connaissances de base, estime Claudia l’institutrice. En effet, l’alimentation influe sur notre qualité de vie et sur notre humeur.» C’est pourquoi il faut prêter attention à ce que l’on consomme et faire ses courses en conséquence. Il ne s’agit pas de faire un régime strict, mais d’adopter une alimentation variée et équilibrée permettant

L’atout santé: infusion fraise/ framboise Actilife, 20 sachets,

Fr. 2.20

Bon pour la digestion: son de froment croustillant aux prunes Actilife, 250 g, Fr. 3.90 Pastilles effervescentes All in One, 20 pces, Fr. 3.50

de mieux maîtriser son poids. De plus, il est possible, en privilégiant certains types d’aliments, de mieux contrôler son métabolisme. Préférez les aliments frais tels que les fruits, les légumes, le poisson et la viande et achetez des produits de saison, garants d’une cuisine variée. Et si vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire, optez pour les produits Actilife. Ceux-ci offrent un supplément de santé et vous accompagnent tout au long de la journée.


En magasin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

20% de rabais

Actilife

23

sur tous les produits Actilife. Action valable du 25 mars au 7 avril.

Conseil

Après le repas du soir, au lieu de continuer à picorer, faites une pause en vous promenant ou simplement en vous brossant les dents. Il vous sera plus facile de résister à la tentation du grignotage.

Pour bien commencer la journée, rien ne vaut des fruits frais ainsi qu’un yogourt à base de ferments probiotiques qui participent à l’équilibre de la flore intestinale et favorisent la digestion du lactose.


24

En magasin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Tendances

Des ongles parfaits A

vec le set de manucure et pédicure Actilife, offrezvous des soins professionnels à domicile. Grâce à ses sept accessoires, vous pourrez couper, limer, polir ou masser vos ongles, retirer la corne ou encore prévenir l’apparition de

cors. De quoi chouchouter vos mains et vos pieds. Terminez ensuite votre séance en appliquant une crème pour les pieds et une autre pour les mains. Set de manucure et pédicure Actilife, Fr. 149.–

Les pieds au sec! L’homme transpire des pieds, d’une part, parce que leurs plantes contiennent de nombreuses glandes sudoripares, et d’autre part, parce que ceux-ci voient rarement la lumière du jour. Conséquence, la transpiration s’accumule et un climat humide s’installe. Des conditions idéales pour que les champignons et les mauvaises odeurs apparaissent. Afin d’éviter de se retrouver les pieds trempés de sueur, optez pour des chaussures respirantes comme les Air Cool de Migros. Un matériau spécial permet d’évacuer l’humidité vers l’extérieur tandis que les semelles imperméables empêchent l’eau de s’infiltrer. Résultat? Des pieds au sec. Sandales pour enfant Air Cool, Fr. 49.90* Chaussures de loisirs pour homme Air Cool, Fr. 59.90* * Disponible au rayon Chaussures des plus grands magasins.

Gagnez un set de manucure/pédicure! Par téléphone au 0901 591 913 (Fr. 1.–/appel) en laissant votre nom et votre adresse. Par SMS en envoyant le mot «Chance» suivi de votre adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS).

Exemple: Chance Arnaud Dupuis, rue des Alouettes 1, 9999 Ville-Modèle Par internet en vous rendant sur www.migrosmagazine.ch (rubrique «Coup de chance»). Délai de participation: 30 mars 2008


En magasin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Soins

25

Une jeunesse éternelle

Si la fontaine de jouvence est un vieux mythe, la nouvelle ligne anti-âge Derma Genesis de L’Oréal Paris est réelle et des plus prometteuses.

A

ccéder à l’immortalité? Irréaliste. Par contre, il est tout à fait possible de préserver l’éclat de sa jeunesse. Car celle-ci n’est pas seulement une question d’état d’esprit, mais aussi de soins appropriés. Alors que nos ancêtres se baignaient dans du lait d’ânesse, nous disposons aujourd’hui de produits de la recherche scientifique. La nouvelle ligne de soins du visage issue des laboratoires de L’Oréal Paris maintient la peau jeune en agissant sur l’écosystème cellulaires. En effet, l’épiderme reste jeune seulement s’il produit de nouvelles cellules. C’est pourquoi L’Oréal Paris propose des soins nouvel-

lement créés contenant deux actifs – le Pro-Xylane et l’acide hyaluronique – qui stimulent la production de cellules et rajeunissent la peau. L’actif anti-âge «vert» ProXylane est extrait de bois de hêtre européen par un procédé écologiquement responsable et agit sur les couches supérieures de l’épiderme. L’acide hyaluronique protège, lui, des radicaux libres. En outre, il absorbe et fixe de grandes quantités d’eau qui forme un gel aqueux et donne à la peau un aspect rebondi juvénile. Après un mois seulement, les résultats sont visibles: la peau est retendue et lumineuse.

Sérum concentré Derma Genesis, hydrate durant 24 h, 50 ml,

Fr. 30.90

Soin contour des yeux Derma Genesis, illumine le regard, 15 ml,

Fr. 31.90

Crème de jour Derma Genesis, repulpe et raffermit la peau, 50 ml,

Fr. 31.90

Soin de nuit Derma Genesis, rend la peau éclatante dès le réveil, 50 ml,

Fr. 31.90


26

En magasin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Léger

Plaisir allégé L

a gamme Léger s’agrandit avec de la mortadella coupée en tranches ultrafines. Goûteuse à souhait, cette spécialité ravira les gourmands soucieux de leur ligne étant donné que cette charcuterie contient 40% de calories et 50% de matière grasse en moins qu’un produit classique. Vous n’aurez ainsi plus aucune raison de vous priver du plaisir raffiné d’un carpaccio de mortadella servi sur un toast encore chaud!

Mortadella Léger, en tranches ultrafines, les 100 g, Fr. 3.10* * En vente dans les plus grands magasins.

Publicité

20 % DE RÉDUCTION SUR TOUS LES STORES À ENROULEUR, LES STORES VÉNITIENS ET TOUT L’ASSORTIMENT SUR MESURE SUNLIGHT.*

DU 25 MARS AU 14 AVRIL 2008 .

Sur tout l’assortiment sur mesure Sunlight:

p. ex. STORE À ENROULEUR VERT CLAIR. Store à enrouleur en tissu avec chaînette de tirage, de 62 × 185 cm à 162 × 185 cm

Maintenant à partir de

stores à enrouleur, vénitiens, plissés, à lamelles et moustiquaires.

FCM

W

19.90 avant à partir de 24.90

*Réduction non valable sur les produits M-Budget.

MON SECOND CHEZ-MOI. Assortiment sur mesure Sunlight disponible dans les plus grands magasins Micasa.

Stores à enrouleur et stores vénitiens disponibles dans tous les magasins Micasa.


En magasin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Do it + Garden

27

Un jardin, c’est pas sorcier

Faire pousser des herbes aromatiques? Rien de plus facile avec le set Napac qui contient tout ce dont vous avez besoin.

C

Set Napac Basilic, Fr. 6.90* Set Napac Herbes, Fr. 11.90* * En vente dans les Do it + Garden Migros disposant d’un rayon Plantes.

PHOTO URSEL BORSTELL

omme rien ne remplace le parfum des herbes aromatiques, chaque cuisinier digne de ce nom fait pousser dans son jardin ou sur son bord de fenêtre du basilic, du persil ou du thym. Pour tous ceux qui n’ont pas les doigts verts, les Do it + Garden Migros proposent désormais la Nature Box Napac, un set pratique contenant un pot avec sa coupelle, du terreau de coco comprimé, des graines et une pastille d’engrais. Il ne vous reste plus qu’à réhydrater le terreau dans le pot avec de l’eau, y glisser la pastille d’engrais, semer les graines en les espaçant régulièrement et placer le tout dans un endroit lumineux. Les graines germeront en deux semaines et, après quatre semaines, vous pourrez déjà agrémenter votre salade de feuilles de basilic frais! Le pot et la coupelle sont fabriqués à base de roseau de Chine biodégradable, tandis qu’en lieu et place du terreau à base de tourbe, qui met du temps à se reconstituer, Napac fournit un terreau à base de fibres de coco. La Nature Box Napac existe en version «Basilic» ou «Herbes». Avec cette dernière, vous pourrez créer un petit jardin aromatique composé de persil, de thym et de basilic.


29

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Aux fourneaux Des recettes à réaliser chez soi

André Borschberg, ingénieur et pilote, collabore avec Bertrand Piccard depuis 2003.

André Borschberg sous le soleil

L’alter ego de Bertrand Piccard sort de l’ombre pour évoquer sa vie, ses rêves, le projet Solar Impulse, la cuisine, les voyages, et le frisson de l’aventure.

I

l n’est plus guère aujourd’hui de territoires inexplorés, de jungles à défricher, d’îles aux peuplades cannibales à conquérir. Les nouveaux champs d’exploration qui s’offrent à l’homme sont technologiques, aéronautiques et nouvellement révolutionnaires: à

commencer par la fabuleuse aventure de l’avion solaire Solar Impulse. A l’origine de ce projet, Bertrand Piccard, héritier d’une dynastie d’aventuriers et de scientifiques et icône des Helvètes; moins connu, André Borschberg

met en œuvre les ressources techniques pour parvenir à sa réalisation… Le premier a la prunelle aussi bleue de glace que son double est brun, plein d’humour et de charme, le premier est médiatique à l’extrême, le second infiniment plus discret: «Bertrand agit à l’ex-

térieur, je suis l’homme de l’intérieur. Nous partageons la même vision et les mêmes valeurs, avec deux approches différentes mais complémentaires», constate André Borschberg. Leur association remonte à 2003: l’EPFL les a réunis alors que


30 Aux fourneaux

ce dernier concevait ses propres Il voyage en Inde chaque anprojets dans des domaines de haute née, un pays qu’il aime et connaît technicité, en collaboration, sou- intimement, pour l’avoir notamvent, avec la haute école. Une offre ment parcouru en compagnie de comme on n’en refuse pas, qui re- l’écrivain Dominique Lapierre (La présentait en quelque sorte la syn- Cité de la joie), d’où ses notions de thèse de ses vies précédentes, de ses médecine et cuisine ayurvédique, activités jusqu’ici… au détour de sa démonstration cuIngénierie, pilotage, création linaire: «Le curcuma, additionné d’entreprises, conseil d’une pointe de coustratégique, marke- «Solar Impulse teau de poivre et déting: André Borschlayé dans un peu est porteur berg apporte à cette d’huile d’olive, est aventure une somme d’un message excellent pour notre de compétences immétabolisme, notampressionnante. Il a sur l’importance ment pour le système accompli, en vrac et d’économiser digestif.» dans les grandes liYga, ayurveda, l’énergie.» gnes, des études d’inla plus vieille médegénieur à l’EPFL cine du monde est doublées d’une passion précoce d’autant plus «fascinante qu’aupour le vol, un cursus de pilote de jourd’hui la science rejoint si milice à l’armée, une triple licence souvent l’expérience, le quotidien sur monomoteurs, jet, hélico, un des hommes, pour les confirmaster en management scientifique mer…» à Boston, suivi d’expériences dans Dans la vie de tous les jours, le marketing, le conseil stratégique André Borschberg roule avec un (notamment plusieurs mandats à véhicule hybride et a doté sa maison l’étranger pour McKinsey), une ac- nyonnaise de panneaux solaires et tivité de capital-risque assortie de d’une pompe à chaleur; surtout, il la création de ses propres pro- rêve que son engagement contribue jets… à une prise de conscience et aide les Ce Zurichois né à Lausanne gens à diminuer leur consommacite parmi ses expériences mar- tion. La conjoncture devrait logiquantes son passage à l’Expo na- quement donner des ailes au projet, tionale en 1964, et le film sur l’ar- dans la mesure où le prix du pétrole mée qu’on y projetait en 360°, à a plus que triplé depuis le début de l’âge de 12 ans… Un parcours ap- l’aventure Solar Impulse, en 2003. paremment linéaire, parcours qui «Solar Impulse entend résoudre une l’amène à se retrouver dans un multitude de questions techniques, cockpit quelques années plus tard, mais se veut aussi porteur d’un meset à en faire l’une de ses activités sage, «sur l’importance d’économiprofessionnelles. ser l’énergie et de valoriser les énerChacune de ses journées com- gies renouvelables». mence, idéalement, par une saluQuoi d’autre? On ne sera guètation au soleil et autres exercices re surpris d’apprendre que notre de yoga. Chacune se poursuit en- homme aime aussi les frissons que suite, selon des modalités très di- procurent l’aile delta, le parapenverses, au parc scientifique lau- te, la montagne et la chute libre: il sannois qui prolonge l’EPFL, dans a miraculeusement survécu à une les locaux de Solar Impulse, à Dü- avalanche et à une collision en aile bendorf (ZH), au sein de l’équipe delta avec un télésiège. Frissons technique qui conçoit, assemble qui ne lui ont rien enlevé de sa soif et teste le futur avion solaire au d’exploration. Véronique Zbinden cœur de cet extraordinaire projet. Photos Thierry Parel

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

A

A. André Borschberg en pleine préparation de son plat ayurvédique. B. Les ingrédients de Karni yarik. C. Zébrer les aubergines avant de pratiquer une entaille dans la longueur pour y découper un couvercle.

B

C

D. Ciseler la menthe et le persil plat. E. Faire fondre l’oignon puis ajouter les dés de poivron et l’ail. F. Garnir les aubergines de farce puis les recouvrir de leur couvercle. G. Présenter avec du riz en accompagnement.


Extra

Migros Magazine 13, 24 mars 2008

31

HABITAT

www.migrosmagazine.ch, No 13, 25 mars 2008

Le bonheur d’être chez soi

PHOTO JOËLLE NEUENSCHW ANDER

Du rêve à la réalité: quand la construction d’une maison se concrétise


32 Sommaire

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Bichonner son nid A peine plus d’un tiers des Suisses sont propriétaires de leur logement. Alors, ceux qui ont la chance de vivre dans leurs murs y restent bien souvent pour Laurence Caille, la vie. Mais rédactrice après vingt, voire trente ans, une maison a besoin d’un petit coup de jeune. Il faut optimiser l’isolation pour éviter les déperditions d’énergie,

changer les appareils électroménagers, rénover cuisine et salle de bains. Sans oublier le jardin, refuge voué à la détente. Il est plus facile de rénover cet espace vert que d’en créer un neuf, explique Peter Wullschleger en page 40. Ce spécialiste chaux-de-fonnier présente quelques oasis qui invitent au cocooning. Des travaux en vue? Inspirez-vous de ce supplément!

A

Sommaire

34 Rénovation

Durabilité 36 Acheter 39 Rénover en Devenir propriétaire. L’exemple d’une famille à Savagnier (NE).

40 Jardins

Des oasis chez soi. Les explications de Peter Wullschleger, architectepaysagiste.

pensant à l’avenir.

55 Immobilier Acheter ou vendre avec un courtier.

56 Chauffage

Le mazout face aux énergies renouvelables.

IMPRESSUM EXTRA HABITAT Migros Magazine no 13. Tirage contrôlé: 517 503 (REMP octobre 2007). Rédacteur en chef: Joël Guillet. Coordination: D. Schifferle. Traduction: Danielle Ledermann. Production: T. Araman, L. Caille. Mise en page: M. Flückiger, G. Masciadri. Rédaction photo: T. Gysi, F. Ming, S. Floreano, R. Brodbeck.

SOM MAIRE: CHRISTOPHE CHAMM ARTIN- REZO / JOËLLE NEUENSCHW ANDER / XAVIER VOIROL / KEYSTONE. ILLUSTRATIONS: PATRI ZIO ROFFI.

Comment transformer sa cuisine

ussi loin qu’il se souvienne, il a vécu dans des maisons vigneronnes. Né à Gilly, sur la Côte vaudoise, avant de se poser pour une trentaine d’années à Grandvaux, tout en voletant de Paris à New York, Bordeaux, Shanghai et Singapour, Pierre Keller est tombé raide dingue de celle-ci, avant de la racheter et de la transformer radicalement. Une maison vigneronne forcément, ou plutôt deux corps de bâtiments réunis par un exquis jardinet de curé, au milieu de Saint-Saphorin (VD), village de carte postale et pays du bon vin comme le claironne la pub à quelques lieues de là. Les murs datent de 1750, avec souvent des espaces cloisonnés, beaucoup d’escaliers, des échappées sur le lac, les vignes, les Alpes. Lorsqu’il l’a rachetée, voici sept ou huit ans, l’artiste, homme de design et directeur de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (Ecal), n’a gardé que les murs, à peu de choses près. Le chantier de deux ans a notamment permis d’installer, non pas une, mais trois cuisines. Une rouge, une verte, une tout en inox, les trois quasiment identiques, excepté la couleur et l’emplacement des éléments. Trois cuisines de rêve signées Boffi, minimalistes, suprêmement élégantes, belles au point de se fondre dans le paysage. Autant qu’il se souvienne, ses cuisines, justement – de son chalet de Verbier à ses pied-àterre parisiens ou à ses maisons vigneronnes – ont toujours été signées Boffi. Parce qu’une cuisine doit être d’abord «un lieu ouvert, absolument ouvert, lumineux, où parler avec les gens

La griffe du designer italien Boffi: fonctionnalité, limpidité, sobriété.

qu’on reçoit et cuisiner tout en poursuivant une discussion». Il aime Boffi pour cette (fausse) sobriété gaie. Ce côté hyprafonctionnel, où tout est cadré, pesé, étudié, où les meubles s’ouvrent intelligemment et où tout va de soi. «Je suis super équipé. Pour ce que j’en fais, c’est vrai, je me suis fait plaisir», admet celui qui passe quarante week-ends par an en voyage et mange énormément dehors. «En principe, quand je suis chez moi, je cuisine surtout des choses simplissimes: des soupes de légu-


Cuisine

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

33

Ecal et cuisine L’homme qui a offert au botte-cul un destin mondial dit vouloir confronter très tôt ses étudiants au monde du travail, bref à la vraie vie. La section design industriel de la prestigieuse école lausannoise propose ainsi de nombreux ateliers et collaborations avec des entreprises d’ailleurs et d’à côté. Swarowski, Bernardaud, Christofle ou Nestlé notamment, pour lesquels des étudiants de l’Ecal ont imaginé des lignes d’objets de la table. Mais aussi Boffi bien entendu, chez qui Pierre Keller a fini par tisser des liens d’amitié. Des étudiants de l’Ecal ont créé un prototype de cuisine pour le Salon du meuble de Milan, en 2003, tout en blancheur et lignes épurées, autour d’un vaste banc.

Défi du luxe

Les cuisines de Pierre Keller: des lieux de vie.

«Ma cuisine? Ouverte, gaie, lumineuse»

Il y passe peu de temps, ça ne l’a pas empêché de se faire plaisir. La maison de Pierre Keller, à Saint-Saphorin (VD), est à son image: vivante. Rencontres et débats y sont légion. mes, des gratins et des grillades. Pas question de reproduire ici, péniblement, ce que j’apprécie tant chez les grands chefs.» Mais les trois cuisines servent

aussi aux amis, aux invités et à toutes ces réunions formelles ou informelles qui vont avec ses fonctions. «L’autre soir, tiens, j’ai convoqué une grande séance pour préparer

l’expo de Vienne avec mes étudiants. Je leur ai dit, on prend l’apéro à dix-huit heures, autour de la cheminée, on parle, on bosse, on mange, et si, à minuit, le projet

Pierre Keller se dit passionné de cuisine, même si ses activités actuelles ne lui laissent guère de loisirs. Sa cantine chic, à côté, c’est la délicieuse Auberge de l’Onde, mais il fréquente en tout temps les grandes (ou moyennes) tables de New York ou Shanghai. Il dîne au moins deux fois par mois dans la cuisine de Philippe Rochat, dont il est l’ami. Cela dit, la cuisine fait partie pour Pierre Keller de l’univers du luxe, au sens où le seul fait de prendre son temps est déjà un confort. Il aimerait en avoir plus, de temps, afin de revenir à ses cuisines. A la retraite, qui sait, aprèsdemain, peut-être aura-t-il le temps de s’occuper de ressortir ce vieux manuel des années vingt aux pages jaunies, hérité de sa maman et dont le titre est déjà un programme: «La cuisine de Blanche Caramel». Pour en revenir au luxe, rappelons que le directeur de l’Ecal est en train de mettre sur pied un master sur le design et l’industrie du luxe avec JeanClaude Biver. Il affrontera le même Jean-Claude Biver ce printemps dans les cuisines d’une clinique chic pour relever un redoutable défi culinaire lancé par le chef Carlo Crisci…


34 Cuisine n’est pas ficelé, on ne fait pas d’expo. On a pris l’apéro, travaillé à table et à vingt-deux heures, tout était bouclé.» Efficace, expéditif et visionnaire: le style Pierre Keller pourrait aussi résumer sa manière de voir et de pratiquer la cuisine… «Je savais très bien ce que je voulais quand j’ai fait des esquisses.» Un bloc aux rangements innombrables, avec un vaste frigocongélateur, un four Gaggenau et une ventilation efficace, une surface de cuisson en vitrocéramique. Celle qu’il utilise le plus couramment, celle du bas, tout en inox, est surtout dotée d’une puissante cheminée, héritée du précédent propriéPierre Keller s’est fait plaisir avec ses cuisines super équipées.

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

taire. Pierre Keller y a ajouté un tourne-broche et une multitude de grilles, et elle permet de recevoir une armada de carnivores… La cheminée est à l’évidence un des charmes de cette magnifique demeure avec sa fameuse cave, sur deux étages, et le jardin. La partie est, presque à l’abandon, servait de remise. C’est le lieu qu’il a choisi pour accueillir la cuisine principale, parce qu’elle voisinait avec la cheminée, d’une part, et pour la lumière extérieure aussi, le bout de vert où tantôt, il était en train de planter des fleurs printanières.

Le meilleur La cuisine d’autrefois devait avant tout être pratique et offrir beaucoup de volume de rangement. Le high-tech et le design ont fait leur entrée dans celle d’aujourd’hui.

Véronique Zbinden Photos Christophe Chammartin

D

epuis des temps immémoriaux, la cuisine est le lieu de rencontre d’une habitation. On ne se contente pas d’y préparer les repas. C’est là qu’on bavarde joyeusement ou discute sérieusement et, de plus en plus, qu’on regarde la télévision ou surfe sur la Toile. Autrefois pièces séparées, elles s’ouvrent aujourd’hui sur la zone d’habitation et font naturellement partie du séjour dans les appartements et les villas modernes. Cette évolution et les changements d’habitudes dans la manière de s’alimenter donnent toujours plus d’importance à l’équipement technique, au design et à la couleur, sans que le volume de rangement et l’utilité pratique n’en pâtissent. Les cuisinistes de haut de gamme proposent des équipements ultramodernes et d’un stylisme novateur. De la banque de recettes intégrée au four jusqu’à la cuisine exempte de poignées, voici des éléments que comprend l’agencement nec plus ultra: • un steamer combiné ou un four à vapeur • la mise en réseau des appareils ménagers et la programmation par commande à distance • la commande de tous les appa-

AVANT: Peu d’espace autour du

plan de travail.

reils électroménagers de la cuisine par touches à effleurement • des appareils électriques avec écran interactif pour faciliter leur utilisation • un très grand réfrigérateur dit food center, avec TV et lecteur DVD intégrés ainsi que production de glaçons et de glace pilée incorporée dans la porte • une machine à café automatique, encastrée • une armoire à vins • un four combiné autonettoyant, à revêtement intérieur en céramique • une hotte de ventilation puissante et silencieuse • des poignées ultramodernes disponibles en différents modèles ou


Cuisine

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

du moderne

Faciliter le travail Une cuisine a une durée de vie moyenne de vingt-cinq ans. Avant de la rénover, il convient de définir exactement ses besoins. • Coûts: on obtient un aménagement complet à partir de 12 000 francs; dans le segment de prix moyen, la dépense est de l’ordre de 30 000 francs, tandis qu’une cuisine de luxe atteint facilement 100 000 francs et plus. • Plan: le plus simple consiste en un alignement d’appareils, disposé le long d’une paroi, pouvant être complété par un alignement, le long de la paroi opposée. Selon la place disponible, on peut envisager un aménagement en L, en U ou en G. La possibilité de bavarder avec ses hôtes dépend de l’emplacement de la cuisinière et du plan de travail.

APRÈS: Davantage de place pour

cuisiner et des rangements.

Les armoires coulissantes constituent un espace pratique.

un équipement sans poignées avec éléments coulissants dont l’ouverture et la fermeture sont assurées par un système électrique. En matière de conception architecturale et de design, les fabricants appliquent le principe qui veut que

la forme suive la fonction, quels que soient les matériaux utilisés. Les cuisines les plus modernes se caractérisent par: • des lignes et des formes claires • une combinaison de matériaux de haute qualité, notamment inox et aluminium associés à des matières naturelles comme le bois • des contrastes marqués entre couleurs chaudes et matières froides • des appareils ménagers et des fonctions souvent encastrés derrière des portes d’armoires • des meubles mettant en scène des éléments multimédias • des systèmes d’éclairage multifonctionnels. Patrick Gunti, Infomaison Photos Rolf Willimann

35

• Volume de rangement: il importe de définir la place nécessaire à l’entreposage des denrées, appareils, ustensiles et à la vaisselle. Meubles et armoires peuvent être adaptés aux besoins individuels et offrent d’innombrables solutions. Les placards hauts munis de portes coulissantes ou à clapet évitent de se heurter la tête.

• Ergonomie: le niveau des plans de travail devrait être adapté à la taille du principal utilisateur de la cuisine. Il est possible de réaliser des plans de différents niveaux. •Matériaux: d’une manière générale, on considère que les résines et tissus synthétiques sont avantageux; que le bois massif revient plus cher; que l’acier inox et le granit font aussi monter les prix. Quant aux revêtements de sol, on devrait donner la préférence à ceux qui sont durables et d’entretien facile. • Appareils: l’équipement normal comprend non seulement le four, la cuisinière, le réfrigérateur et le lave-vaisselle, mais aussi – et de plus en plus – le four à vapeur. S’agissant du choix des appareils, il est déterminé par la technique (induction, gaz, etc.), par l’efficacité énergétique (A++) et par les dimensions normalisées. Les appareils sont en général moins durables que l’aménagement de la cuisine. Paul Knüsel, Infomaison

Halte au gaspillage L’économie d’énergie revêt une importance croissante dans l’aménagement des cuisines. Gaspillage et mauvaise isolation n’y ont plus leur place, raison pour laquelle l’induction se généralise. L’énergie nécessaire à la cuisson y est fournie par des champs magnétiques qui pénètrent dans le fond de la casserole où ils se transforment en chaleur. Les cuisinières et les fours à induction, les réfrigérateurs et les lave-

vaisselle munis de l’étiquetteEnergie les classant dans la catégorie A++ permettent d’économiser beaucoup d’énergie, pour le bien de l’environnement et du portemonnaie du consommateur. Mais indépendamment de l’équipement technique, le comportement individuel influence aussi la consommation énergétique dans une cuisine. Infos: www.energybox.ch, www.energieetikette.ch, www.topten.ch


36 Devenir propriĂŠtaire AmĂŠlie, Jessica et leurs parents Marzena-Teresa et Ajith, devant leur maison dans le Val-de-Ruz (NE).

Migros Magazine 13, 25 mars 2008


Devenir propriétaire

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

D

evenir propriétaire: un rêve qui se concrétise peu en Suisse si l’on en croit les chiffres du recensement fédéral de la population de 2000. Au pays de Guillaume Tell, la part des logements en propriété dépassait péniblement 35%. Cette proportion est la plus faible de toute l’Europe occidentale, alors que dans les pays voisins, 50 à 80% des habitations sont en propriété.

Bonheur dans le Val-de-Ruz Mais ce rêve peut se concrétiser, à condition d’y mettre le prix. La famille Vijenayake a emménagé dans sa maison, en juillet dernier, soit un an après le début des travaux. «Avant, nous habitions à Neuchâtel dans un appartement locatif», explique Marzena-Teresa, la maman de 35 ans. Nous cherchions un terrain à bâtir à l’extérieur de la ville.» La famille tombe alors sous le charme de Savagnier, dans le Val-de-Ruz (NE). «On voit les montagnes, Chaumont et le Jura, il y a en plus des pistes de ski pour les enfants pas très loin», décrit la maman. «Il y a aussi une école tout près», ajoute le papa Ajith, 42 ans.

Construire sa maison

Devenir propriétaire: un rêve qui s’est concrétisé voilà quelques mois pour la famille Vijenayake, à Savagnier (NE). Elle lève le voile sur le financement de sa nouvelle demeure. Pour le chef de famille, construire une maison va de soi. Au Sri Lanka, son pays d’origine, chacun possède une maison, «les parents donnent une maison à leurs enfants», explique-t-il. Ajith y possède d’ailleurs quelques biens, dont il profite durant les vacances. Peut-être le couple y passera-t-il sa retraite. Ou en Pologne, le pays de MarzenaTeresa. «J’ai aussi songé à ouvrir un hôtel au Sri Lanka, par exemple. Mais nos enfants sont nés et scolarisés ici. Ce sont eux qui choisissent. Nous avons pensé à leur avenir, raison pour laquelle nous n’allons jamais quitter la Suisse.»

José Torrecillas, de la Banque Migros à Neuchâtel, a conseillé la famille Vijenayake.

37

Leur projet sous le bras, les parents de Jessica, 9,5 ans, et Amélie, 3,5 ans, tous deux naturalisés suisses, sollicitent plusieurs banques. Ils trouvent une oreille attentive auprès de José Torrecillas, actuel responsable de la succursale de la Banque Migros à Neuchâtel. «C’est important de bien saisir les enjeux lorsqu’on construit une maison. Dans une des banques, nous n’avons rien compris. La confiance est essentielle, car nous investissons nos économies», relève Marzena-Teresa.

20% de fonds propres Pour acquérir leur maison, ils cassent leurs tirelires, remplies depuis leur jeunesse. Ajith a, en plus, vendu quelques biens qu’il possédait dans son pays natal afin de réunir les fonds nécessaires. Au total, les Vijenayake ont investi 120 000 francs de fonds propres, soit 20% de la valeur de la maison (600 000 francs). Autre exigence d’Ajith, un prêt hypothécaire à des conditions intéressantes et surtout un taux fixe. Celui-ci s’élevait, au mois de juillet 2007 (date de l’emménagement), à 3,46% pour dix ans. Pour payer son hypo-

Types de prêts à la Banque Migros • Prêt hypothécaire à taux fixe: Le taux est inchangé durant la durée du contrat (2 à 10 ans), ce qui permet au client de planifier et budgéter sa charge financière en toute simplicité. • Prêt hypothécaire à taux variable: Le taux suit l’évolution du marché et varie donc sans cesse. Il est plus difficile pour les clients d’établir un budget précis étant donné que les conditions peuvent changer rapidement. • Prêt hypothécaire M-Start: Pour tout achat d’un nouveau logement servant d’habitation propre ou lors du transfert d’une hypothèque existante auprès d’un autre établissement bancaire, la

Banque Migros octroie un rabais de 1/8 % pendant les trois premières années du contrat. • Prêt hypothécaire M-Cap: Prêt hypothécaire à taux variable assorti d’une assurance contre la hausse des taux. Il combine les atouts des prêts à taux variable et à taux fixe: si le taux du marché chute, votre charge diminue également. Si le taux augmente, la charge ne s’alourdit que jusqu’à la limite convenue. L’amortissement de l’hypothèque peut s’effectuer de deux manières: • Amortissement indirect: versements annuels sur

un compte de prévoyance-épargne 3 ou une police de prévoyance liée. Le montant de l’hypothèque reste constant. Cela permet de déduire du revenu davantage d’intérêts débiteurs qu’avec l’amortissement direct et la charge fiscale diminue. • Amortissement direct: il réduit la dette au fur et à mesure. Le montant des intérêts débiteurs déductibles du revenu imposable diminue en conséquence. Modèles de calculs sur le site internet: www.banquemigros.ch


38 Devenir propriétaire

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

«On ne doit pas tout dépenser pour la maison» estime Ajith Vijenayake, père de famille, propriétaire à Savagnier (NE)

thèque, la famille alors s’acquitte chaque mois d’environ 2000 francs, une somme comprenant une réserve, pour parer aux imprévus (travaux de réparation, etc.).

Nécessité d’un budget clair «Il faut avoir un budget clair», reconnaît Ajith. Lui travaille dans le service hôtelier, son épouse dans le domaine médical. «Nous devons continuer à travailler pour payer les factures»,

glisse-t-elle, consciente du bonheur d’habiter sa propre demeure. «Notre budget comprend une rubrique pour les vacances, même si nous n’allons peut-être pas en prendre dans l’immédiat, et surtout une autre pour les activités des enfants», insiste la maman. «On doit pouvoir vivre après avoir construit et ne pas tout dépenser pour la maison», appuie le papa. Laurence Caille Photos Joëlle Neuenschwander

Publicité

Comment emprunter?

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

tuites: Infos gra

KALA CHF 537'700.–, clé en main, sous-sol inclu

Chez SWISSHAUS, aucune maison ne ressemble à une autre. Informez-vous sur notre architecture personnalisée: www.swisshaus.ch

080 0 80 0 897

Pour obtenir un prêt de la part d’un établissement bancaire, il faut disposer des fonds propres nécessaires. A la Banque Migros, ceux-ci doivent représenter 20% de la valeur vénale du bien immobilier auxquels s’ajoutent les frais de notaire et les lods (droits de mutation en faveur de l’Etat). «En principe, la moitié, au maximum, peut provenir du deuxième pilier. Le reste doit être fourni par un apport personnel qui peut prendre différentes formes: épargne, titres, capital de prévoyance du 3e pilier, assurance-vie, avance d’hoirie, terrains...», explique José Torrecillas, responsable de la succursale de la Banque Migros à Neuchâtel et conseiller de la famille Vijenayake. Par le biais de son système informatique, la banque attribue une valeur au bâtiment, de laquelle découle un plan de financement. Pour obtenir un prêt, il faut aussi disposer d’un revenu qui permette de supporter les charges financières qui incombent aux propriétaires (taux d’intérêt moyen historique, 5%, amortissement et frais d’entretien). «Moins de 1/3 du revenu brut doit être affecté au loyer», détaille José Torrecillas. La banque évalue également le prix du

bien. La Banque Migros applique les mêmes taux hypothécaires pour toute la Suisse. Elle est aussi la première banque du pays à avoir appliqué des taux nets. Ainsi, le client ne doit pas négocier pour bénéficier d’excellentes conditions. Les intérêts du prêt hypothécaire sont payables tous les six mois et sont déductibles du revenu imposable.

Dans le cas d’une nouvelle réalisation, la banque accorde d’abord un crédit de construction, limite de crédit utilisée pour payer les travaux. La Banque Migros ne perçoit pas de commission d’administration sur les crédits-construction. Le client paie en tout et pour tout une taxe unique de 1000 francs (500 francs si le crédit est consolidé dans la banque). A l’issue des travaux et avant d’entamer la phase de consolidation, la banque effectue une visite de l’objet construit. Le crédit de construction est alors transformé en hypothèque (consolidation). Les intérêts du crédit de construction sont débités tous les trois mois et ne sont pas déductibles du revenu imposable, car économiquement, ils font partie du coût de la construction.


Rénover

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

I

l faut bien plus qu’un peu de peinture et une visite annuelle de l’installateur de chauffage pour qu’une maison reste confortable et conserve sa valeur. On peut cependant éviter une coûteuse rénovation totale en remettant régulièrement en état sa propriété vieillissante.

Cahier des charges Un programme des travaux d’amélioration établi très tôt s’avère très utile. A l’instar d’un cahier des charges, il dresse la liste des interventions urgentes et de celles qui sont envisageables à plus long terme: du remplacement obligatoire de l’installation de chauffage jusqu’à l’agrandissement de la salle de bains avec pose d’un nouveau carrelage. Cette liste définit surtout les normes de qualité auxquelles doivent répondre les pièces (tolérances en matière de toxiques et de bruit) ou les façades (consommation d’énergie). Il précise le coût supplémentaire engendré par une réparation qui augmenterait parallèlement la valeur du bien (l’aménagement des combles, par exemple) et les possibilités de réaliser les travaux par étapes. Il doit en outre éviter au propriétaire de se retrouver avec une baraque faite de bric et de broc et de grever trop lourdement son budget. Dans le bon ordre Les spécialistes recommandent d’entreprendre les travaux de rénovation et de transformation dans un ordre spécifique: •Première étape: il convient de changer les fenêtres défectueuses, de poser éventuellement des protections contre le soleil et d’améliorer l’isolation des façades pour ré-

Pour des rénovations durables La majorité de villas en Suisse datent de plus de trente ans. Conseils aux propriétaires qui doivent envisager une rénovation de leur bien immobilier.

Ne vous lancez pas dans des travaux de rénovation sans bien étudier la situation au préalable.

Rénovations dans le canton de Vaud Avant d’entreprendre tout travail de rénovation, un passage à l’administration communale s’avère obligatoire. En effet, il est souvent nécessaire d’obtenir une autorisation de construire. Si la commune estime que les travaux sont de minime importance, aucune enquête ne sera menée. Dans le cas opposé, le dossier sera transmis au canton, qui décidera si l’autorisation peut être délivrée. Exemples de transformations nécessitant une autorisation: • Peinture des façades • Aménagement de la cave ou des combles à des fins d’habitation • Stores de protection contre le soleil • Jardins d’hiver • Vitrage des balcons • Garage • Abri pour vélos • Maisonnette de jeu pour enfants Plus d’infos: Centrale des autorisations du canton de Vaud, www.camad.vd.ch

39

duire les déperditions d’énergie. Dans la plupart des cas, le remplacement des fenêtres doit s’accompagner d’une isolation des façades pour éviter le risque de formation d’eau de condensation à l’intérieur des locaux. •Deuxième étape: il faut procéder à la rénovation du toit et du sol du grenier, idéalement du plafond de la cave aussi. Une amélioration de l’isolation permet de diminuer la consommation d’énergie. •Troisième étape: il s’agit de rénover le système de chauffage et les autres installations techniques du bâtiment. Grâce aux améliorations apportées par les deux premières étapes, ces investissements se répercutent favorablement sur les frais d’exploitation. Les nouvelles installations, de dimensions plus modestes, permettent d’utiliser des sources d’énergie renouvelables, dont le coût, à long terme, est souvent inférieur à celui du chauffage à mazout. Le choix du futur système de chauffage détermine la rapidité à laquelle le coût de la rénovation sera amorti et le budget subsistant pour embellir la maison. • Dernière étape: la rénovation est axée sur l’aménagement intérieur de la cuisine et de la salle de bains, sur la modification du plan ou sur l’installation d’une ventilation. Une règle vaut pour l’ensemble des travaux de rénovation: si beaucoup d’entre eux sont souhaitables, tous ne sont pas supportables financièrement, et de loin. L’important est de procéder de manière sélective. Plutôt que de faire exécuter toutes les rénovations en une qualité laissant à désirer, il est préférable d’en entreprendre moins, mais de les faire bien. Paul Knüsel, Infomaison Illustration Patrizio Roffi


40 Jardin P HOT O X AV I E R V OI ROL

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

L

es jardins potagers et arbres fruitiers n’ont plus la cote. Aujourd’hui, l’architecture paysagère prône «un jardin design, sobre et élégant, où la terre et le végétal jouent un rôle plutôt décoratif», constate Peter Wullschleger, secrétaire de la Fédération suisse des architectes paysagistes, coauteur du «Guide suisse de l’architecture du paysage» et architecte paysagiste qui a restauré le jardin de la Maison Blanche, signée Le Corbusier, à La Chaux-de-Fonds. «On veut habiter le jardin comme un salon à ciel ouvert. Il constitue une pièce supplémentaire,

Jardins de rêve Les jardins modernes se muent en oasis de bien-être. Ils sont élégants, design, et constituent une extension de la maison. Explications de Peter Wullschleger.

«

L’histoire C’est un ancien jardin transformé, il vit, il a une histoire. Le lierre sur la façade de la bâtisse a au moins 80 ans. Le bac en acier a été ajouté récemment. Il apporte de l’eau qui symbolise le calme et la sérénité. PROJET: STEINER & PARTNER ARCHITECTURE DU PAYSAGE, GWATT (THOUNE)


Encore plus avantageux Valable du 25.3 au 31.3

1

60 au lieu de 2.–

Sur toutes les pâtes 20% de réduction Exemple: pâte feuilletée 270 g 1.60 au lieu de 2.–

7

50%

45

au lieu de 14.90

Cordons-bleus de dinde Don Pollo surgelés, élaborés en Suisse avec de la viande de dinde du Brésil le sachet de 1 kg Jusqu’à épuisement du stock

50%

7

4

50

20

au lieu de 5.50

Salami Citterio prétranché Italie les 100 g

au lieu de 14.40

Pizzas Margherita ou Prosciutto Anna’s Best le lot de 3 Margherita 3 x 320 g

en bloc Italie les 100 g 4.20 au lieu de 5.15

Prosciutto 3 x 350 g 7.80 au lieu de 15.60 Jusqu’à épuisement du stock

La surprise qui fait toujours plaisir. Tous les vœux seront exaucés: www.migros.ch/cartecadeau


Encore plus avantageux Valable du 25.3 au 31.3

1

30

Concombres d’Espagne la pièce

2

10

4

au lieu de 2.70

Tranches de porc dans la cuisse de Suisse les 100 g

20

680

au lieu de 6.30

Saucisses de St-Gall produit suisse 3 pièces 390g

2

55 au lieu de 3.20

Asperges vertes du Mexique la botte de 1 kg

Emincé de poulet Optigal, frais et décongelé de Suisse au détail ou en barquette les 100 g

3

30

Kiwis d’Italie le panier de 1 kg la pièce –.40

12.–

au lieu de 15.–

30%

2

30

au lieu de 3.35

Jambon Prosciutto Cotto le lot de 2 Suisse / Autriche les 100 g Jusqu’à épuisement du stock

Cuisses de poulet Optigal fraîches et décongelés de Suisse au détail ou préemballées le kg

2

25 au lieu de 2.80

Fromage des Chaumes fromage français à pâte molle préemballé les 100 g Jusqu’à épuisement du stock

4

70 au lieu de 5.90

Coppa de la région bâloise produit suisse prétranchée en midi-barquette les 100 g

Société coopérative Migros Bâle


185

au lieu de 2.30

Sur le pain de pommes de terre aux noix –.45 de moins Exemple: 300 g 1.85 au lieu de 2.30

2

70

Poires Conférence cl. 1 Suisse le kg

33%

9

30

au lieu de 14.–

Tous les plats préparés Anna’s Best India le lot de 2 Exemple: Chicken Tikka Masala 2 x 310 g 9.30 au lieu de 14.– Jusqu’à épuisement du stock

2

490

10

Madeleines en emballage individuel 20 pièces / 550 g Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 2.80

Laitue iceberg Fresh & Quick le sachet de 250 g

270

au lieu de 3.40

Sur toutes les coupes Chantilly le lot de 4 4 x 125 g 20% de réduction Jusqu’à épuisement du stock

9

90

Le bouquet de tulipes Jusqu’à épuisement du stock

1

30 au lieu de 1.60

Tilsit surchoix les 100 g

460

au lieu de 5.80

Lait entier UHT le lot de 4 4 x 1 litre


Encore plus avantageux Valable du 25.3 au 31.3

3 pour 2

5.–

30%

6

au lieu de 7.50

Petit-Beurre au chocolat au lait ou noir en lot de 3 3 x 150 g Jusqu’à épuisement du stock

30

au lieu de 9.–

Spaghettis Tipo M en lot de 4 4 x 750 g Jusqu’à épuisement du stock

2.–

au lieu de 2.50

1

90 au lieu de 2.40

Sur tous les potages instantanés en étui carton 20% de réduction Exemple: potage à la tomate 5 portions 1.90 au lieu de 2.40

6

60 au lieu de 8.40

Sur toutes les boissons sucrées Jarimba 50 cl et 1,5 litre 20% de réduction Exemple: Jarimba Citron light 6 x 1,5 litre 6.60 au lieu de 8.40

240

Sur toutes les sauces tomate Longobardi 20% de réduction Exemple: sauce tomate au basilic 700 g 2.– au lieu de 2.50

au lieu de 3.20

Pop-corn au chocolat en lot de 2 2 x 120 g Jusqu’à épuisement du stock

2

95 au lieu de 3.70

Sur l’essuie-tout ménager Twist (excepté M-Budget et les emballages promotionnels) 20% de réduction Exemple: Twist Classic 4 rouleaux 2.95 au lieu de 3.70 Valable jusqu’au 7.4

7

05 au lieu de 8.85

Sur le ragoût Exelcat (en sachets) l’emballage de 12 x 100 g et la terrine Exelcat (en barquettes) l’emballage de 8 x 100 g diverses variétés 20% de réduction Exemple: ragoût Sélection l’emballage de 12 x 100 g 7.05 au lieu de 8.85 Jusqu’à épuisement du stock

10

80 au lieu de 13.80

Sur les revitalisants textiles Exelia en sachets de recharge, le lot de 2 3.– de moins Exemple: Exelia Peach Dream 2 x 1,5 litre 10.80 au lieu de 13.80 Jusqu’à épuisement du stock

50%

285

au lieu de 5.70

Eau minérale Valvita 75 cl et 1,5 litre en lot de 6 Exemple: Valvita 6 x 1,5 litre 2.85 au lieu de 5.70 En vente dans les plus grands magasins Migros.


20% Valable du 25.3 au 7.4

Sur tout l’assortiment Actilife

Sélection de notre assortiment:

Gel douche Vitality 250 ml 3.10 au lieu de 3.90

Huile végétale Balance 50 cl 3.95 au lieu de 4.95

Jus Breakfast 1 litre 1.75 au lieu de 2.20

All in One 30 pièces 4.40 au lieu de 5.50

Senior Citron 20 pièces 2.95 au lieu de 3.70

Drinks au yogourt Cornwell le lot de 6 framboise 6 x 100 ml 4.20 au lieu de 5.30

Collant pour femme Cool Touch à l’huile de menthe rafraîchissante 4.70 au lieu de 5.90

Rose de massage 3.90 au lieu de 4.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.

Margarine Balance 250 g 1.75 au lieu de 2.20

Muesli Crunchy Mix Plus 600 g 4.60 au lieu de 5.80

Mules confort pour femme couleurs diverses 23.90 au lieu de 29.90 En vente dans les plus grands magasins Migros avec rayon chaussures.

Casquettes avec protection U.V. pour garçon et fille couleurs et motifs divers 10.30 au lieu de 12.90

(excepté les maillots avec protection U.V.)

La surprise qui fait toujours plaisir. Tous les vœux seront exaucés: www.migros.ch/cartecadeau


17

Encore plus avantageux Valable du 25.3 au 31.3

90

Slips maxi pour femme avec dentelle le lot de 2 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros.

13

14

90

19

90

Slips mini pour femme avec bandes en satin le lot de 3 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros.

Pyjama pour homme Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros.

3 pour 2

40 au lieu de 16.80

Sur les appareils et chiffons de nettoyage ainsi que les détergents Twist 20% de réduction Exemples: système de nettoyage Twist avec 5 chiffons de rechange secs 13.40 au lieu de 16.80 chiffons de rechange secs pour système de nettoyage Twist 20 pièces 4.60 au lieu de 5.80

3 pour 2

59

80

au lieu de 89.70

Couches-culottes Huggies Super-Dry et Little Walkers 3 emballages au choix Exemple: Super-Dry N° 3 3 x 70 pièces 59.80 au lieu de 89.70 Valable jusqu’au 7.4

détergent universel Twist aloe vera 1 litre 2.70 au lieu de 3.40 Valable jusqu’au 7.4 En vente dans les plus grands magasins Migros.

4

60 au lieu de 5.80

Sur les boîtiers Hygo pour W.-C., le lot de 2 recharges 1.20 de moins Exemple: Spring Feelings Hygo Liquid, le lot de 2 4.60 au lieu de 5.80 Jusqu’à épuisement du stock

15

80

au lieu de 23.70

Maillots de corps Maestro pour homme Slips Maestro pour homme Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.–

au lieu de 3.80

Sur les tampons de ouate et les cotons-tiges Primella en lot de 2 –.80 de moins Exemple: rondelles d’ouate 2 x 80 pièces 3.– au lieu de 3.80 Jusqu’à épuisement du stock

50%

2

90

au lieu de 5.80

Stylos et crayons sélectionnés Exemple: stylos-bille à spirale le lot de 5 2.90 au lieu de 5.80 Jusqu’à épuisement du stock


Et encore des actions Charcuterie du 25.3 au 31.3 CH Viande de dinde séchée Don Pollo prétranchée Allemagne les 100 g 3.30 au lieu de 4.30 Valable jusqu’au 31.3 Saucisson de veau produit suisse au détail les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 Convenience Valable jusqu’au 31.3 Escalopes végétariennes avec farce asperges et sauce hollandaise Cornatur produit suisse la barquette de 260 g 4.95 au lieu de 6.20 Fleurs/Plantes Jusqu’à épuisement du stock CH Beaucarnea 50 cm la plante 25.50 Frais et déjà prêt Jusqu’à épuisement du stock CH l3 pour 2l Cappellettis jambon / fromage le lot de 3 3 x 250 g 8.– au lieu de 12.– Fromage Valable jusqu’au 31.3 Fromage des Grisons Heidi fromage suisse à pâte mi-dure préemballé les 100 g 2.– au lieu de 2.50 Jusqu’à épuisement du stock Pavé d'Affinois fromage français à pâte molle le duopack de 2 x 150 g 6.20 au lieu de 7.80 Jusqu’à épuisement du stock Tartare aux fines herbes fromage frais français le duopack de 2 x 150 g 5.20 au lieu de 6.20 Jusqu’à épuisement du stock La Vache qui rit fromage fondu français le duopack de 2 x 200 g 5.60 au lieu de 7.– Fruits du 25.3 au 31.3 CH Kiwis Italie le kg 3.30 Poisson Valable jusqu’au 31.3 Filets de maquereaux au poivre du Danemark paquet env. 160 g les 100 g 3.– au lieu de 3.50 Produits laitiers Jusqu’à épuisement du stock CH Tous les Milk Mix en lot de 3 3 x 230 ml 3.40 au lieu de 4.35

Société coopérative Migros Bâle

Jusqu’à épuisement du stock CH Mozzarella Alfredo 2 x 150 g 2.90 au lieu de 3.60 Sucreries/Chocolat du 25.3 au 31.3 CH Sur toutes les pastilles en sachets ou en boîtes le sachet de 220 g 1.– de moins la boîte de 110 g –.70 de moins Exemple: pastilles au cassis sans sucre en sachet 220 g 4.20 au lieu de 5.20 Volaille Valable jusqu’au 31.3 Piccata de dinde fraîche importée la barquette de 3 x 50 g 2.80 au lieu de 3.50 Gourmessa Valable jusqu’au 31.3 Pain du mois Pain du pays des lacs la pièce de 400 g 2.60 au lieu de 3.– Valable jusqu’au 31.3 Tranche hollandaise aux cerises la pièce 2.20 au lieu de 2.70 Valable jusqu’au 31.3 Quarkini la pièce –.60 au lieu de –.75 CH = action nationale

Notes personnelles

COOL! 30%

1030

au lieu de 14.80

Croissants au jambon et amuse-bouches Happy Hour en lot de 2 surgelés 2 x 12 pièces 800 g 10.30 au lieu de 14.80 Jusqu’à épuisement du stock

Surgelés


Nouveau Valable du 25.3 au 7.4

Coquins Pâtisserie en pâte sablée fourrée de marmelade de boulangerie aux framboises et groseilles. 6 pièces/135 g 2.60

Ice Tea lemon-grass Thé glacé à base d’extraits de citronnelle et de thé blanc, avec arômes naturels. 50 cl 1.10

Valea Shot Classic, Exotic ou Tropic Boissons aux fruits et aux légumes à base de jus de fruits et de légumes concentrés. 4 x 10 cl 4.70

Caffelino au chocolat Boisson à base de café avec chocolat. Pour faire le plein d’énergie où que l’on soit. 260 ml 1.40

Roulade aux fleurs de sureau Biscuit avec fourrage aux fleurs de sureau. 330 g 4.60

Circuit de course Ferrari Roll Up Hot Wheels Rampe de lancement portable avec circuit et 1 voiture au design Ferrari. 29.90

Crème de jour anti-rides Q10 Plus Light Nivea Visage Un soin anti-rides qui pénètre rapidement. Spécialement conçu pour les peaux grasses ou mixtes. 50 ml 19.90

Ice Tea Rooibos Léger Infusion de rooibos à l’arôme exotique et fruité. Avec 90% de calories et de glucides en moins qu’un thé glacé normal. 50 cl 1.–

En vente dans les plus grands magasins Migros.


Jardin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Architecte paysagiste, Peter Wullschleger a rénové le jardin de la villa Le Corbusier, à La Chaux-de-Fonds.

relève l’expert. La végétation sert à cadrer l’espace et à ouvrir des échappées sur les vues que l’on préfère.» Actuellement, la tendance est à l’esthétique. Un jardin peut toutefois contenir un arbre fruitier, un figuier, par exemple, pour la touche méditerranéenne. «Les plantes ont souvent une fonction de sculptures. Les buis sont taillés en cube ou en boule dans de grands pots, constate Peter Wullschleger. Le jardin devient une carte de visite.» Le travail d’entretien consiste alors à conserver une image. Suite en page 50 >

«

Les contrastes

PHOTOS ROBIN FORSTER, LONDON

Ce jardin, situé au bord d’une rivière, était auparavant envahi de végétation. Le but était par là d’ouvrir le jardin sur le paysage et de le rendre plus accessible. Il compte un banc en pierre (non illustré), une plaque en fer pour délimiter l’espace et un cercle de fer, dans et autour duquel ont été plantés trois arbustes. Ces éléments en fer, rouges, constituent des points de

repère ou des clins d’œil. Ils apportent un jeu de couleurs, un contraste pour distinguer le réaménagement de l’ancien jardin. Même la vieille table de jardin a été restaurée dans ces tons rouges. Je trouve cet espace plus poétique que d’autres esthétisants. On a bien profité du jardin existant, du cadre.» PROJET: GUIDO HAGER ARCHITECTURE DU PAYSAGE SA, ZURICH

49


50 Jardin D’un autre côté, les propriétaires veulent aussi un aménagement prêt immédiatement. «Avant, avec les jardins naturels, on initiait des mélanges spécifiques et on attendait que les plantes se développent», observe Peter Wullschleger. Autre tendance, donner une seconde jeunesse aux jardins

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

qui ne correspondent plus aux besoins de leurs propriétaires. Un jardin de retraité n’est pas le même que celui d’une famille avec enfants. Un jardin avec sculptures conviendra moins bien aux enfants, qui ont besoin de se défouler, tandis que les retraités apprécient un jardin Suite en page 53 >

«

Les vacances

Ce jardin a un côté «Out of Africa». On l’imagine sur une île. Il y a une référence forte aux vacances. Le propriétaire a réalisé son rêve: il se sent en vacances chez lui. C’est une image de croisière.» PROJET: BORIS TUR, TUR & PARTNER, ZURICH

«

Les parfums des saisons Cette conception est plus modeste. Il s’agit d’une transformation lors de laquelle l’espace séjour a été agrandi. Les fleurs forment une séparation, un écran pour la terrasse,

avec des changements saisonniers. Il y a toujours des odeurs, on peut cueillir des fleurs pour l’intérieur.» PROJET: SABINE KAUFMANN, USTER


Jardin

51

Est-ce suffisant avec du papier? L’eau garantit une propreté impeccable.

Douche agréable

WC douche siège adaptable

Montage simple

Désormais pour toutes les salles de bain : WC douche, siège adaptable Balena 6000

«

La détente

Ce jardin avec piscine représente clairement un espace de détente. Le bois est une matière souvent utilisée. Il s’agit de deck, que l’on retrouve également sur les bateaux. Il donne une ambiance de vacances.» PROJET: BENEDIKT STÄHLI, CHAM

Je prends l’hygiène personnelle au sérieux. Veuillez m’envoyer une brochure d’information détaillée.

Je souhaite essayer le Balena 6000 et profiter de la promotion «30 jours de douche à l’essai pour seulement CHF 300.–» Nom, prénom Adresse Téléphone/e-mail Geberit Vertriebs AG, Balena Center Soorpark, 9606 Bütschwil Téléphone 0848 662 663 (tarif local) Fax 071 982 80 17 www.balena.ch

MWSPP08 1/2

C RÉ OU PO PO N NSE

L’eau ne laisse après le bain, la douche et le lavage des cheveux qu’une propreté parfaite et une sensation de fraîcheur unique – tout comme le Balena 6000. Au lieu du papier hygiénique conventionnel, utilisez simplement la douche agréablement tempérée et appréciez les avantages d’une hygiène personnelle moderne. Le WC douche, siège adaptable est monté à la place du siège et du couvercle du WC existant. Ainsi il est très facile de l’emmener avec soi lors d’un déménagement.

PHOTO M ARIO KUNZ

Migros Magazine 13, 25 mars 2008


20 % DE RÉDUCTION SUR TOUS LES TAPIS-GAZON ET LES DALLES CAILLEBOTIS.* DU 25 MARS AU 14 AVRIL 2008 .

p. ex. ECO. Largeurs de rouleau 200 cm et 400 cm

Maintenant

10.40 avant 13.–

p. ex. DALLES CAILLEBOTIS. Unistep, 30 × 30 cm, boîte de 11 dalles = 1 m2, vert, gris clair, bleu marine

Maintenant

24.– avant 30.–

m2

p. ex. BRISTOL. Largeur de rouleau 400 cm

Maintenant

15.20 avant 19.–

Maintenant

13.60 avant 17.–

m2

FCM

W

m2

p. ex. GREEN. Largeurs de rouleau 133 cm, 200 cm et 400 cm ainsi que div. dimensions fixes

*Excepté les produits M-Budget et les rebords (4122.353–359)

MON SECOND CHEZ-MOI. En vente dans tous les magasins Micasa.


«

L’esthétisme

L’esthétisme est plus recherché que le côté vivant. Les arbres ont un but décoratif. C’est une belle image. Il y a un côté calme, paisible. Les espaces sont bien définis. Les parties zébrées forment des zones de transition, donnent un rythme.» PROJET: RADERSCHALL, ARCHITECTES PAYSAGISTES, MEILEN

«

Le prestige

Ce jardin est prestigieux. C’est une œuvre d’art, où les plantes se muent en sculptures. Il n’y a pas de place pour le développement spontané de plantes. Dans ce jardin esthétisant, tout est figé. C’est un exemple poussé à l’extrême de la tendance actuelle. Le jardin est toujours le miroir du propriétaire.»

PROJET: WMG GARTENARCHITEKTUR SÀRL, KREUZLINGEN

53

Jardin

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

bien rangé qui nécessite moins d’entretien. Avantage des transformations: il est plus facile de rénover un jardin que d’en créer un de toutes pièces. «On profite des expériences, on a des repères, on connaît les vents, les vues préférées. La végétation est déjà là. On peut toujours abattre un arbre, mais en planter un centenaire, c’est plus compliqué.» Laurence Caille Références: Peter Wullschleger et Udo Weilacher, 2005. «Guide suisse de l’architecture et du paysage», Presses polytechniques et universitaires romandes. Manuel suisse de l’architecture du paysage 2007-2008. Edité par la Fédération suisse des architectes paysagistes. Fédération suisse des architectes paysagistes. www.fsap.ch et 032 968 88 89.


au lieu de 17.90

50%

de rabais

au lieu de 7.90

la pièce

50%

de rabais

le lot de 10

8.95

3.95

Assortiment d’orchidées

En pot de 11/12 cm, différentes variétés, par. ex. Phaleanopsis, Dendrobium, Cambria ou Cymbidium. No art. 3458957

Fleurs printanières

Différentes sortes, par. ex. Viola cornuta, Bellis, Arabis et Saxifraga. No art. 3744927 Primevères Le lot de 10 4.95 au lieu de 9.90

au lieu de 29.90

50%

de rabais

14.95

Buxus boule

En pot décoratif de 5 litres. No art. 3323151

n i d r a j e l r u o p t u To

au lieu de 149.-

au lieu de 139.-

79.-

69.50

Fauteuil pliable en alu Revêtement en textile de haute qualité. Art.-Nr. 3770286 Fauteuil empilable 69.- au lieu de 129.-

Boite de rangement en plastique

Avec 2 roues. Contenu 330 litres, dimensions 124 x 54 x 61 cm (l x p x h). No art. 2817237

Renens OBI Centre de Brico

Aigle OBI Centre de Brico

Rue du Silo 11, 1020 Renens Tél. 021 633 30 30 Fax 021 633 30 25

Chemin Sous le Grand Pré 4, 1860 Aigle Tél. +41 (0)24 468 39 11 Fax +41 (0)24 468 39 00

www.obi-brico.ch

50%

de rabais

au lieu de 24.90

50%

de rabais

12.45

Rhododendron

En conteneur de 5 litres. No art. 3745155

M-CUMULUS: des points, des économies.

Les prix sont valables de 25.3. jusqu’au 29.3.2008 ou dans la limite des stocks disponibles. Prix et indications techniques sous réserve d’éventuelles fautes d’impression ou d’erreurs. Prix sans matériel de décoration. Prix à l’emporter, TVA et taxe de recyclage anticipée TAR incl. Prix en CHF.


Courtier

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

L

es sondages sont très en vogue. Lorsqu’ils concernent les professions les moins appréciées, les courtiers et agents immobiliers caracolent en tête aux côtés des avocats et des marchands d’automobiles. Leur image suscite peu de sympathie. «Les moutons noirs» de la corporation ont autant contribué à ternir la réputation de la profession que les crises immobilières des dernières décennies. A cela s’ajoute la méfiance qui s’instaure presque automatiquement lorsque de grosses sommes d’argent sont en jeu, comme c’est généralement le cas dans cette branche.

L’image s’améliore La confiance, qui devrait caractériser ce type de transactions, fait donc souvent défaut. La branche en est consciente et s’efforce d’améliorer son image en conséquence. La Chambre suisse des courtiers en immobilier (SMK), qui fait partie de l’Association suisse de l’économie immobilière (SVIT), s’engage depuis 2005 pour la professionnalisation du commerce foncier. Elle mise sur une formation et un perfectionnement solides, sur le sens des responsabilités ainsi que sur des principes éthiques. Des solutions de rechange La sincérité envers le vendeur et l’acheteur fait partie de ces principes. «Un courtier en immobilier n’a pas pour seule mission de vendre. Il endosse une responsabilité envers son client et doit lui exposer tout ce qu’il sait à propos de l’objet, explique Marco Uehlinger, président de la SMK. Il doit en outre l’informer des solutions de rechange à la vente ou lui proposer de reporter celleci à une date ultérieure s’il l’estime judicieux.»

Traiter avec un courtier

Acheter ou vendre un bien immobilier ressemble parfois au parcours du combattant. S’assurer les services d’un professionnel peut simplifier les démarches.

La confiance devrait caractériser les transactions immobilières.

Des qualités indispensables Lors du choix d’un courtier en immobilier, assurez-vous qu’il: • possède une solide formation, suivie d’un perfectionnement professionnel en économie immobilière (brevet fédéral de courtier en immobilier ou d’agent fiduciaire spécialisé en immobilier, diplôme d’architecte, etc.); • connaît parfaitement le marché immobilier local; • travaille à la commission; • est un bon vendeur; • possède de bonnes connaissances en estimation de biens-fonds • est membre de la Chambre suisse des courtiers en immobilier (SMK: www.smk.ch) ou de l’Association suisse de l’économie immobilière (SVIT: www.svit.ch)

Franchise et exclusivité La transparence ne doit pas pour autant fonctionner à sens unique. Elle est aussi requise de la part du vendeur, tenu de donner tous les renseignements, aussi bien favorables que défavorables, relatifs à

l’objet. Cette franchise réciproque paraît indispensable à une collaboration efficace. Le contrat d’exclusivité évite en outre que plusieurs courtiers mandatés par le vendeur ne revendiquent une commission une fois la vente conclue.

55

Terra incognita Les opérations immobilières requièrent de nombreuses connaissances et un important investissement temporel. Vendeurs et acheteurs se meuvent généralement en terre inconnue. Des questions se posent concernant la valeur de l’objet, le financement et les frais annexes. Il est nécessaire de préparer la documentation de vente, de mener des négociations, d’établir des contrats et de les contrôler. Les parties risquent de perdre rapidement la vue d’ensemble lorsqu’un lien émotionnel les relie à l’objet convoité ou si le temps presse. Evaluer les coûts Fin connaisseur du marché local, le courtier intervient comme intermédiaire. Il ménage les nerfs et aide à économiser du temps et de l’argent. Mais il ne travaille évidemment pas gratuitement. «En règle générale, un courtier sérieux travaille à la commission», déclare Marco Uehlinger. En Suisse romande, il perçoit normalement une commission de 4% minimum sur la vente d’objets d’une valeur allant jusqu’à un million de francs. Au début de son mandat, il demande par ailleurs un forfait de 3000 à 5000 francs pour établir la documentation de vente et couvrir les frais courants. De nombreuses études ont démontré qu’un professionnel formé et compétent obtenait souvent un prix plus intéressant qu’un privé désireux de vendre. Dès lors, un bien immobilier confié à un courtier sérieux est non seulement entre de bonnes mains, mais peut rapporter davantage. Patrick Gunti, Infomaison Illustration Patrizio Roffi


56 Chauffage

D

e nombreuses installations de chauffage à mazout ont pris de l’âge. Mais on ne les remplace que lorsqu’on y est contraint à la suite du contrôle des autorités compétentes, qui accordent un délai de 6 à 10 ans pour procéder au changement. Reste qu’une décision prise à la hâte peut s’avérer rapidement coûteuse: en optant pour le remplacement de l’ancien chauffage à mazout par une nouvelle chaudière et un nouveau brûleur, on risque d’adopter une solution chère. Compte tenu des prix actuels du mazout, les pompes à chaleur, les raccordements à un réseau de chauffage à distance et les chauffages au gaz naturel fournissent de la chaleur meilleur marché dès le premier jour. Même en amortissant annuellement le coût de l’acquisition, on peut profiter d’une température agréable pour un prix réduit d’un quart.

Le bois rattrape son retard Le bois, aussi, devient concurrentiel. Globalement, les pellets devancent de peu le mazout. De plus, ils affichent un meilleur bilan écologique, puisque, selon l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), «la combustion du bois libère une quantité de CO2 égale à celle que les arbres absorbent de l’atmosphère au cours de leur croissance». La matière première provient de nos forêts, est renouve-

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Renoncer au mazout? Ménager l’environnement et faire des économies: la reconversion de l’approvisionnement en énergies alternatives diminue la facture de chauffage de plus d’un cinquième. lable, ménage le climat et, contrairement aux combustibles fossiles, elle a un très bon bilan écologique. Il en va de même de la chaleur tirée du sol ou de l’air et de celle fournie par un réseau de chauffage à distance. Les petites installations de chauffage à bois présentent toutefois une tare: la charge de particules fines qu’elles émettent. Pour y remédier, des prescriptions plus strictes sur les effluents gazeux ont été introduites, indique l’OFEV.

Le système adéquat Si les chauffages à mazout et à bois nécessitent un local de stockage, les pompes à chaleur (pac) et un raccordement au réseau de gaz naturel ou de chauffage à distance permettent d’économiser de la place. Lorsque les besoins énergétiques sont trop importants et l’isolation ther-

mique du bâtiment (lire encadré) déficiente, la pompe ne parviendra pas à fournir la puissance de chauffage requise. Tous les types de pompes à chaleur ne peuvent toutefois pas être installés partout. L’installation d’une pompe verticale n’est pas possible dans les régions interdites de forage, indique la Société suisse pour la géothermie. Cette restriction a pour but de protéger certaines ressources en eau souterraine potables, actuelles ou potentielles. Les forages sont également interdits à proximité de décharges, sites pollués ou contaminés. Très souvent, les propriétaires optent dès lors pour des pompes à chaleur tirant l’énergie de l’air. Si l’installation est plus économique (il n’y a pas besoin d’effectuer de forage), elles consomment cependant davan-

tage d’électricité (voir tableau). L’emplacement de l’habitation constitue aussi un facteur déterminant pour le raccordement au réseau de gaz naturel ou de chauffage à distance. Les systèmes de chauffage alimentés par des combustibles fossiles et complétés par des capteurs solaires ne sont avantageux que jusqu’à un certain point. Cer-

Comparaison des coûts de différents systèmes de chauffage (villa: consommation annuelle de 3000 litres de mazout)

Investissement Coût annuel du capital Coût annuel de l’énergie Autres frais annuels Total des coûts annuels Variation du prix en %

pac sol 52 200 3400 1200 100 4700 75

pac air-eau 42 000 3200 1500 200 4900 77

Chauffage à distance (usine d’incinération) 34 700 2300 2600 100 5000 80

Gaz 30 100 2100 2900 400 5400 86

Gaz / énergie solaire 43 400 3000 2400 400 5800 93

Pellets 35 500 2400 2900 800 6100 99

Mazout 36 600 2500 3000 800 6300 100

Mazout / énergie solaire 45 500 3200 2500 800 6500 105

Pellets / énergie solaire 50 900 3600 2400 800 6800 107

pac: pompe à chaleur Exemple fictif: villa de taille moyenne, amortissement de 3,5% sur 20 ans; prix de l’énergie (électricité pour la pompe à chaleur selon tarif, pellets, gaz, chaleur dégagée par l’usine d’incinération des ordures, etc.) pour la ville de Winterthour; valeur de référence du mazout: 95 fr./100 l. Source: Faktor.


Chauffage

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

57

L’enveloppe du bâtiment Lorsqu’on envisage le remplacement d’une installation de chauffage, il convient d’examiner l’efficacité énergétique du bâtiment. L’optimisation de l’isolation des façades et du toit permet de remédier à d’importantes pertes de chaleur. Dans la plupart des cas, les investissements nécessaires sont compensés par l’économie réalisée sur les frais de chauffage.

Le prix du mazout flambe: une bonne occasion pour optimiser son système de chauffage.

tes, ces installations mixtes améliorent le bilan écologique, puisqu’elles ne brûlent ni mazout ni gaz pour la production d’eau chaude en été, et diminuent la consommation de combustible. Mais l’économie réalisée sur le coût de l’énergie ne compense pas tout à fait l’investissement.

Indépendamment du système de chauffage, une chose est sûre: les installations modernes présentent des rendements nettement supérieurs et l’eau du circuit doit être chauffée à une température moins élevée. De plus, la commande réagit plus souplement et plus rapidement aux changements

des conditions météorologiques. Cela diminue, d’une part, la consommation d’énergie et accroît, d’autre part, le confort. Quel que soit le froid régnant à l’extérieur, la température reste constante à l’intérieur.

Des rénovations portant sur toute l’enveloppe du bâtiment se révèlent les plus efficaces: remplacement des fenêtres défectueuses, calorifugeage supplémentaire de l’extérieur des façades et amélioration de l’isolation du plafond de la cave ainsi que du sol du grenier. Les fenêtres ayant une durée de vie plus courte que les façades, elles peuvent être changées en premier lieu. On trouve par exemple sur le marché des «fenêtres de rénovation» qui peuvent être posées à un prix avantageux dans les encadrements existants. Publicité

Rien ne me résiste ! avec une tondeuse John Deere...

Paul Knüsel, Infomaison Photo ARC

Aperçu des systèmes de chauffage émissions de gaz nocifs. • Pompes à chaleur: elles représentent plus de 60% des nouvelles installations de chauffage et dominent clairement le marché. Elles prélèvent la chaleur dans l’air, l’eau ou le sol. Les plus courantes: à sondes géothermiques, qui tirent la chaleur du sol, et les pompes air-eau qui prélèvent la chaleur dans l’air. Un compresseur transforme cette chaleur en chaleur de chauffage. • Capteurs solaires: chaque année, leur surface augmente d’environ

50 000 m2 en Suisse. Les capteurs solaires permettent de chauffer l’eau sanitaire, mais aussi celle du circuit de chauffage. • Chauffage à distance: les villes et les régions disposant d’une installation de chauffage centralisée ou d’une usine d’incinération des ordures alimentent les quartiers alentour en chaleur fournie par une conduite à distance. Depuis peu, on utilise aussi la chaleur dégagée par les stations d’épuration des eaux usées.

Sur tous les terrains depuis 1837 Bénéficiez de plus 150 ans d´expérience pour tirer le meilleur parti de votre terrain en choisissant une tondeuse John Deere. Tondeuses à conducteur marchant de 43, 47 et 52 cm • Carter de coupe en aluminium très robuste garanti 5 ans • Système TurboStarTM

chalut-greenservice.ch

• Mazout: les chauffages à mazout sont les plus répandus. Nouvellement disponible, mais plus cher, le mazout écologique émet de faibles taux de soufre et d’oxydes d’azote. • Gaz: deux tiers de la population suisse habite dans des communes reliées au gaz naturel, qui n’émettent quasiment pas de particules fines. • Bois: bûches, pellets ou copeaux peuvent être brûlés dans de grandes installations de quartier aussi bien que dans des chaudières privées. Des chaudières modernes réduisent les


TOUT POUR LA SANTÉ: 20% DE RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS ACTILIFE.

Une alimentation saine, de l’exercice et de la détente avec Actilife: du 25.3 au 7.4.2008, vous profitez d’une réduction de 20% sur toute la gamme Actilife! Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour votre bien-être. Pour en savoir plus, consultez www.actilife.ch. Actilife. Un supplément de santé.


Aux fourneaux

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

59

Karni yarik (ventre farci) Pour 4 personnes

4 aubergines longues 2 gros oignons 5 ou 6 gousses d’ail 3 tomates,1 poivron 1 bouquet de menthe fraîche 1 bouquet de persil plat huile d’olive 400 g de viande hachée, moitié agneau et moitié bœuf sel, curcuma (1/4 de cc) poivre noir moulu (1 pointe de couteau)

G

D

E

F

1) Zébrer les aubergines, avant de pratiquer une entaille dans la longueur pour y découper un couvercle. Le reste constituera le «ventre farci» de cette recette turque revisitée. Plonger ensuite les aubergines dans une bassine d’eau salée et les laisser dégorger une dizaine de minutes au moins, avant de les éponger. 2) Emincer finement l’oignon, dégermer et couper grossièrement les gousses d’ail. Couper les tomates et le poivron en dés. Ciseler la menthe et le persil plat. 3) Faire colorer les aubergines sous toutes leurs faces dans de l’huile d’olive. Bien les éponger sur du papier absorbant. Réserver. 4) Faire fondre doucement l’oignon émincé dans la même poêle, puis ajouter les dés de poivron et l’ail. Mouiller si nécessaire avec un peu d’eau. Ajouter ensuite les dés de tomates, puis la menthe fraîche et le persil hachés et bien mélanger le tout dans la poêle. Ajouter enfin la viande hachée, saler et poursuivre la cuisson de cette farce. 5) Délayer à part le curcuma et le poivre noir dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive et répartir sur la farce. 6) Préchauffer le four à 170° C. Garnir les aubergines de cette farce en les recouvrant de leur couvercle. Enfourner pour une demi-heure environ, en surveillant la cuisson et en couvrant éventuellement le plat de papier alu pour prévenir le dessèchement. 7) Présenter ces aubergines farcies avec du riz.

Davantage de recettes dans: WWW.SAISON.CH


60 Aux fourneaux

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Conseils de la semaine: la propreté en cuisine. Il va de soi en cuisine que l’on se lave les mains avant chaque nouvelle activité. En manipulant les denrées alimentaires, d’autres mesures s’imposent également. Chiffons et torchons Les germes, bactéries, champignons de levure et de moisissure guettent partout. Ils se multiplient notamment au contact de la saleté et de l’humidité. Changez donc régulièrement les lavettes et torchons.

Numéro d’essai gratuit! SMS au 970 (Fr. –.20) Mot clé MM ESSAI Nom et adresse. www.saison.ch

Volaille Veillez, surtout avec des produits à base de volaille crue, à une propreté stricte. Jetez éventuellement le jus, notamment après le dégivrage. Rincez la viande de poulet à l’eau froide et séchez-la avec du papier ménage. Jetez le papier et l’emballage. Une fois que vous avez préparé et découpé la viande de volaille, lavez les outils utilisés et vos mains.

Œufs Lorsque vous cassez des œufs crus, vous devriez vous abstenir de nettoyer les coquilles avec un doigt afin de prévenir tout risque de transporter les germes se trouvant éventuellement sur la coquille. Mets à base de champignons La règle selon laquelle les mets à base de champignons ne devraient pas être réchauffés date de l’époque où l’on n’avait pas de possibilités de réfrigération. Sur les champignons, les bactéries se multiplient très rapidement. Il est donc important de laisser refroidir des restes aussi vite que possible avant de les couvrir et de les mettre au réfrigérateur. Avant de servir une nouvelle fois le mets, la porter à ébullition. Il en va de même avec les épinards, qui contiennent naturellement du nitrate, qui peut se transformer en nitrite, qui est indigeste. Là aussi, laissez refroidir

les restes et les porter à nouveau à ébullition avant de les servir. Moisissures Lorsque les fruits en compote et les confitures se couvrent de moisissures, le champignon s’y trouvait probablement déjà au moment de la mise en bocal. La règle à suivre: travaillez proprement, stérilisez les bocaux et bouteilles avant de les remplir, utilisez des chiffons propres.

M-Infoline Appelez-nous! Du lundi au vendredi matin, 0901 240 244 (de 9 à 12 h) (première minute gratuite, puis Fr. 1.– par appel) Du vendredi soir au samedi 0901 125 250 (Fr. 1.- par appel puis tarif normal Fr. 0.08 par minute)

14 avril u a s r a du 25 m

au lieu de 395.–

au lieu de 495.–

236.–

au lieu de 295.–

les sur tous carats, 8 1 r o bijoux culture, rles de e p r, o plaqué

316.–

396.–

20 %

Les bijoux sont agrandis

Publicité

316.–

au lieu de 395.–

252.–

acier

au lieu de 315.–

300.–

236.–

au lieu de 375.–

au lieu de 295.–

276.–

356.–

au lieu de 345.–

au lieu de 445.–

103.20

276.–

au lieu de129.–

au lieu de 345.–

Bague et créoles assorties or jaune/rhodié 18 carats

199.20 276.– Chaque bijou au lieu 295.– au lieu de de 249.– au lieu de195.– 345.– GENÈVE VAUD VALAIS

340.–

au lieu de 425.–

380.–

au lieu de 475.–

Balexert, Chêne-Bourg, Cornavin «Les Cygnes», Lancy-Onex, Nyon-La Combe, Planète Charmilles, Vibert Chablais Centre Aigle, Chailly, Crissier, Montreux, Morges, Pully, Romanel, Terreaux-Lausanne, Yverdon Brigue, Martigny-Manoir, Monthey, Sierre, Sion, Viège, Zermatt


Aux fourneaux

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

61

Cette semaine sur: www.migros.ch/m-cooking

Le printemps à votre porte!

Olivier Martin, cuisinier gastronomique, vous livre ses conseils pour briller aux fourneaux. Entrée Conseil de la semaine

Œuf poché sur nid de salade Des œufs accompagnés de radis et de salade verte.

La crème vanille se marie à merveille avec des tartelettes aux pommes et d’autres desserts aux fruits. Elle doit avoir une consistance plutôt épaisse qu’on obtient avec du doigté et de la patience. Le lait cuit avec la vanille et le sucre est versé sur le jaune d’œuf et la fécule de maïs. Puis on remet le tout dans la casserole et, en remuant continuellement, on cuit à température moyenne sans dépasser le seuil d’ébullition, jusqu’à ce que le liquide devienne légèrement crémeux. A température trop élevée, la crème caille, et à température trop basse, elle reste trop liquide.

Plat principal

Rösti montagnard au fromage Le gruyère de montagne fait toute la différence.

Dessert Pudding aux pommes Ce dessert réalisé en vingtcinq minutes est non seulement beau à voir mais il est encore un vrai délice.

www.migros.ch/m-cooking Publicité

Action

Pour plus de proximité. Contre les pellicules.

Valable à partir du 25.3 au 7.4 Sur tout l’assortiment head & shoulders. Jusqu’à épuisement du stock

9

95 au lieu de 13.00

head & shoulders p.ex. Classic Clean en lot de 2, 2 x 200 ml

Les shampooings head & shoulders. Il y en a forcément 1 pour vous. head & shoulders est en vente à votre Migros


Teilnahme: Füllen Sie nebenstehenden Coupon vollständig aus und senden Sie uns diesen zu. Einsendeschluss: Ihr Coupon muss bis spätestens Sonntag, 3. Februar 2008 (Poststempel), bei uns eintreffen. Der Rechtsweg ist ausgeschlossen.

Cordiale Bienvenue

Suisse

Guadeloupe

LOÈCHE - LES - BAINS

Appart-Hôtel Alfa Hôtel-Restaurant Les Sources*** Les Diablerets, la station idéale pour la famille (1200 à 3000 m), pour l’hiver et les activités d’été en montagne. A 300 m du centre, situation très calme, rénové. La nuit avec petit déjeuner dès CHF 69.– par personne. Prix spécial pour familles dans une chambre de 3 ou 4 lits dès CHF 158.–. A bientôt! Tel. 024 492 01 00, CH-1865 Les Diablerets www.hotel-les-sources.ch

hotelalfa@rhone.ch – www.hotelalfa.ch Téléphone: 027 472 74 74

Hôtel 3*** avec tous les comforts. Sauna, bain de vapeur, solarium. Restaurant avec jardin d’hiver. Entrée gratuite quotidienne aux bain Burger, chemin de fer Gemmi et au stade de Sport. Chambres avec petit déjeuner à partir de Fr. 85.– p.P.

2 restaurants: La rôtisserie et la pinte ass./jour Fr.18.–, (clin d‘œil) nuitée + repas Fr. 260.– pour 2 personnes Le Mont.pélerin s/Vevey Tel. 021/922 6161 | www.chezchibrac.ch

A louer

maison en Guadeloupe pour 4 à 6 personnes.

tél. 031 9214952 | e-mail: b.podage@bluemail.ch

Publicité avec des petites annonces • Le Migros Magazine a un tirage de plus de 517 000

exemplaires en Suisse romande.

Vacances au sud de la France

Grand mas provençal dans la région Uzès pour 6 à 10 pers. avec piscine et un paysage naturel unique

www.latuilerie.ch

• Cela signifie pour vous que vous touchez près de deux

tiers des ménages romands avec votre publicité. renseignements au: 044 447 37 65 ou marceline.moella@migrosmagazin.ch

Lisez Migros.

Action Valable du 25.3 au 7.4 Sur tout l’assortiment Pantene Pro-V. Jusqu’à épuisement du stock

6

95 au lieu de 10.40

Shampooing Pantene Pro-V, 400ml p. ex. Lisse&Soyeux Après-shampooing Pantene Pro-V, 400ml p. ex. Lisse&Soyeux

Pantene Pro-V est en vente à votre Migros


63

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Actuel Informations Migros

Delizio récompensé

La machine à café Delizio Compact a reçu le prestigieux prix «best of the best 2008» pour son design. Elle devance 3000 autres produits.

Rappel: biscuits au riz M-Budget Suite à une erreur de conditionnement, Migros a retiré les biscuits au riz M-Budget (art. 1101.091) de la vente. Cette mesure a été prise, car l’emballage ne contient pas des biscuits au riz mais le produit «Biscuit rond» M-Budget. En outre, la mention «lait écrémé en poudre» fait défaut dans la liste des ingrédients. Pour des raisons de sécurité, Migros prie ses clients souffrant d’une intolérance au lait d’éviter de consommer ces biscuits. Les personnes ayant acheté un emballage de deux rouleaux de biscuits au riz peuvent le rapporter dans les magasins Migros où le prix de vente leur sera remboursé. Attention: la composition des biscuits au riz est incomplète.

Migros sacre le meilleur skieur

Epurée, moderne, fonctionnelle et de faible volume, la machine à café Delizio Compact a tout pour elle.

U

ne fois encore, le design suisse fait parler de lui hors de nos frontières: un jury international vient de décerner le prestigieux red dot design award «best of the best 2008» à la machine à café Delizio Compact. Son caractère novateur, sa fonctionnalité et bien sûr son esthétique ont su séduire les experts professionnels, au point de devancer trois mille autres produits en compétition provenant de plus de cinquante pays. Le prix – un des plus importants au monde – récompense le travail du Suisse Michael Thurnherr: «Le design doit refléter le

caractère, l’âme du produit», raconte l’heureux créateur de la Delizio Compact. Responsable du bureau 2ndwest à Rapperswil-Jona (SG), le designer a imaginé une machine à café au style épuré et

moderne. Disponible en rubis ou crème, le modèle frappe aussi par son faible volume: la Delizio Compact trouve ainsi place dans chaque cuisine. Si la taille de la machine à café diminue, l’assortiment de capsules Delizio, lui, s’étoffe. En plus des neuf variétés de cafés et des quatre thés existants, il s’enrichit d’«India», une édition limitée proposant un robusta dont l’arôme particulier est dû aux moussons du sud de l’Inde. A découvrir sans tarder avec la machine à café Delizio Compact. Patrick Marcellin En savoir plus: www.delizio.ch et www.red-dot.de (en anglais et allemand)

Le suspense est à son comble: la finale du Grand Prix Migros se déroulera les 29 et 30 mars à Lenzerheide (GR), sur la piste de la coupe du monde. Durant toute la saison, près de 6500 jeunes skieurs âgés de 8 à 15 ans ont pris part à la manifestation. Mais après treize courses éliminatoires, seuls les meilleurs d’entre eux sont qualifiés pour tenter de monter sur la première marche du podium. En collaboration avec Swiss Ski, Migros organise chaque année ce qu’il faut considérer comme la plus grande compétition de ski d’Europe pour les jeunes. En dehors de la compétition proprement dite, le Grand Prix Migros propose aussi une foule d’activités ludiques et relaxantes pour les participants comme pour le public. En savoir plus: www.gp-migros.ch


64 Actuel

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

En plein travail: Tilo Hühn (à gauche) et son équipe dégustent le sorbet à la framboise de la ligne Sélection.

Une affaire de goût Tous les produits de la ligne gourmet Sélection sont goûtés par une équipe d’experts indépendants. Rencontre avec Tilo Hühn et son équipe de chercheurs de la Haute-Ecole de Wädenswil (ZH).

D

epuis l’été dernier, Tilo Hühn, responsable du centre de recherches en boissons et arômes de la Haute-Ecole de Wädenswil (ZH), et son équipe de goûteurs testent tous les produits de la ligne gourmet Sélection de Migros. A ce jour, plus de 140 articles – des fruits de mer au fromage en passant par le miel et la confiture – ont déjà passé le contrôle de ces exigeants palais.

Diversité en bouche Toutes les dégustations se font à l’aveugle. Cela signifie que les experts ne savent pas s’ils goûtent un produit Sélection ou un article de la concurrence.

«Si la denrée fait l’unanimité parmi nos testeurs, nous pouvons alors confirmer que celle-ci a bel et bien sa place dans la gamme Sélection», explique Tilo Hühn. Jusqu’à ce jour, la grande majorité des articles Sélection a conquis les experts. Dans leur rapport, ces derniers ont par exemple loué les chips au sel de mer et au poivre comme étant «très croquantes, complexes en bouche et présentant un léger goût de noisette». Si en revanche le résultat de la dégustation n’est pas satisfaisant, Migros informera immédiatement son fournisseur et, dans la mesure du possible, la composition sera modifiée. «Nous voulons répon-

dre aux plus hautes exigences, raconte Christoph Bobst, responsable de la gamme Sélection. Il est donc important que la qualité des produits soit confirmée par des experts indépendants.» «Les denrées bas de gamme n’ont souvent qu’un seul goût, poursuit Tilo Hühn. Par contre, un produit noble déploie une multitude de parfums en bouche qui racontent une histoire.» Alors lorsque vous laisserez fondre un sorbet framboise Sélection sur votre langue, fermez les yeux et soyez attentif au chant des arômes. Michael West Photo Renate Wernli

Le Top Ten Sélection L’assortiment Sélection est sans cesse élargi. Vous trouverez des informations sur les produits et des idées de recettes sur le site www.migros.ch/selection. Les dix produits Sélection les plus appréciés sont: 1. Crème Brûlée 2. Tiramisu 1 3. Pata Negra 4. Crevettes Tail On 5. Lassi Mango 6. Mousse au chocolat 7. Riesling & Sylvaner 2 8. Brie de Meaux 9. Aceto Balsamico 10. Pralinés Tentation Noire


Encore plus avantageux Valable à partir du 25.3, jusqu’à épuisement du stock.

330.–

Set de meubles de jardin en matière synthétique table 150 x 90 cm, 4 chaises pliantes avec coussins, parasol Ø 180 cm avec socle (art. n° 7532.293)

En vente dans les plus grands magasins Migros avec assortiment de meubles de jardin.

La surprise qui fait toujours plaisir.

C ro i s i è re s p e c t a c u l a i re d a n s l e s î l e s G re c q u e s

incl. taxes

NUIT ET JOUR, LE MEILLEUR ! dès CHF 995.–* Venedig

ergoasw.ch

Tous les vœux seront exaucés: www.migros.ch/cartecadeau

Venedig

Venedig

Dubrovnik

Split

Split

Korfu

Korfu

Ephesus

Korfu Ephesus

Piräus Santorini

Mykonos

Santorini

Heraklion

Départ 1 : (9 jours) 11.07. bis 19.07.08

Départ 2 : (8 jours) 19.07. bis 26.07.08 Départ 3 : (8 jours) 11.10. bis 18.10.08

Katakolon

Départ 4 : (8 jours) 04.10. bis 11.10.08

Prix (CHF) par personne en occupation double MS Danubia**** (portuaires incluses taxes) :

Cat. Description

Prix Départ 1 officiels No. 617

1 intérieure standard 1995.– 2 intérieure supérieure 2125.– 3 intérieure deluxe 2395.– 4 extérieure standard 2525.– 5 extérieure supérieure 2695.– 6 extérieure avec balcon 3585.– majoration cabine à usage individuel 3ème/ 4ème lit supplémentaire voyage aller/ retour en car confortable

Départ 2 No. 631

1495.– 1395.– 1595.– 1465.– 1695.– 1495.– 1895.– 1795.– 1995.– 2095.– 2695.– 2395.– 100% sur demande 195.–

Départ 3 No. 637

Départ 4 No. 651

995.–* 1295.– 1355.– 1395.– 1495.– 1995.–

995.– * 1195.– 1295.– 1395.– 1495.– 2195.–

Splendour of the Seas*****

Découvrez le « rêve américain » pendant une croisière méditerranéenne inoubliable en mer Egée. Rafraîchissant, innovant, flexible, excitant et relaxant… Voilà les adjectifs qui se déclinent au superlatif à bord des navires luxueux de la célèbre flotte. D’AUTRES OFFRE INCROYABLES No. 618 : 02.- 16.08.2008 Mer noire Azamara dès CHF 4655.– No. 7 : 14.- 21.07.2008 Méditerranée occidentale dès CHF 1795.–

IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapides ! Prestations incluses : croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Surtaxe carburant. Prestations non-incluses : voyage aller/retour en car confortable (CHF 195.– par pers.) ou parking à Venise (Euro 10.– par voiture par jour), boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires, assurance annulation facultative (CHF 45.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch


20% Valable du mardi 25.3 au lundi 7.4.2008 Jusqu’à épuisement du stock

Sur tout l’assortiment Garnier visage et corps

18

30 au lieu de 22.90

p. ex. Garnier UltraLift Pro-X Soin de jour reconstituant, anti-rides repulpant

DES RIDES REGONFLÉES UNE PEAU REPULPÉE DÈS 2 SEMAINES *

17

50

7

10 au lieu de 8.90

* Test clinique avec 36 femmes

NEW

NEW

au lieu de 21.90

p. ex. Garnier bodytonic Gel anti-cellulite, contre l’effet peau d’orange avec embout polisseur

p. ex. Garnier bodysummer Lait corporel hydratant pour un hâle léger et naturel

Garnier Skin Naturals est en vente à votre Migros


Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Votre région

67

Migros Jura-Bâle

L’artiste Claude Gigon devant deux de ses œuvres.

Douceur apparente «Exécution sans jugement»: Claude Gigon expose ses œuvres à la Galerie Selz, art contemporain, à Perrefitte, du 30 mars au 27 avril.

M

a peinture est une sonnette d’alarme, explique l’artiste peintre et sculpteur delémontain Claude Gigon. Cette exposition Exécution sans jugement est un thème dur, philosophique et cela représente tout ce que l’on nous impose. Car aujourd’hui, c’est l’auto-suicide de la société. Je tente de remettre les choses à leur place, sans pour cela être moralisateur. »De mes tableaux émane une certaine violence sous une apparente douceur. Pour moi, c’est horriblement beau et ce que je fais n’est pas gratuit. Il s’agit d’un

monde imaginaire symbolique», confie le peintre. Fortement influencé par l’abstraction impressionniste, Claude Gigon présente une trentaine d’œuvre à Perrefitte, peintures à l’huile et dessins. Il jette sur sa toile son intériorisation du monde environnant, images qu’il porte en lui jusqu’au moment où elles s’annoncent. Elles apparaissent alors, propulsées, semble-t-il, par un trop plein de pression. Autodidacte, l’artiste jurassien travaille par séries de thèmes, animaux parfois, guerriers. Ou cette impressionnante et inquié-

tante série de visages du thème Face, aux yeux fermés, pâlis tels des noyés. Enfants, adultes, vieillards reposant sur du bleu, du vert, du turquoise. Un monde bien singulier, qu’il ne ferait guère bon avoir en face de soi avant de s’endormir… «Je ne peins pas pour vendre, je suis toujours en recherche», précise l’artiste. Mais on le sait, tout ce qui est singulier devient intéressant, voire attirant. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’aller faire un tour du côté de la Galerie Selz, art contemporain, à Perrefitte. Jacqueline Strahm

L’artiste Né en Ajoie en 1960, Claude Gigon apprend le métier de boulanger-pâtissier, confiseur-glacier, puis exerce dans de grandes confiseries de Suisse. A 24 ans, sac au dos, il parcourt l’Asie, le Moyen-Orient, les îles Pacifiques. Puis décide de vivre aux Etats-Unis. Il devient chef pâtissier dans un 5 étoiles de Los Angeles et séjourne à San Francisco. C’est en 1988 qu’il commence à peindre, utilisant surtout l’huile et le fusain. Bien qu’autodidacte, il suit tout de même des cours techniques de peinture et de sculpture dans un collège aux Etats-Unis. En 1993, c’est le retour en Suisse. Aujourd’hui, il consacre une partie de son temps à la peinture et la sculpture et travaille à mi-temps en qualité de technicien de fouilles sur un site archéologique. Après l’obtention d’une bourse du Canton du Jura, Claude Gigon séjourne une année à Paris, à la Cité internationale des Arts. Il s’établit à Delémont et se marie en 1996. A l’actif de Claude Gigon, citons une multitude d’expositions dans toute la Suisse, en France, aux Etats-Unis. En 1999, après avoir obtenu un prix pour son travail, il réalise une œuvre monumentale au Centre professionnel de Delémont. L’expo de Perrefitte débute le 30 mars avec vernissage à 16 heures. A 14 h 30 sera présenté un récital de musique contemporaine avec le trio BernModern, dans le cadre du Festival de l’Art pour l’Aar. La galerie est ouverte les samedis et dimanches de 14 à 18 heures. Tél. 032 495 14 04. E-mail: beat@selz.ch Internet: www.selz.ch/ www.claudegigon.ch/


68 Migros Bâle

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Les fraises du Sud Les premiers fruits printaniers annoncent le retour de la belle saison au Gundeli.

A

l’extérieur, la douceur de l’air invite à la flânerie. Au Gundelitor, c’est un vent de fraîcheur qui souffle sur les fruits et légumes. Jean-Claude Wiederkehr travaille à Migros Gundeli depuis 1987. Assisté d’un collaborateur à plein temps et de deux ou trois auxiliaires selon la charge de travail, il gère le rayon fruits et légumes, dont il est responsable depuis seize ans. «J’aime cette marchandise, qui est en quelque sorte «vivante». Les fruits et légumes varient en fonction des saisons, s’abîment rapidement et demandent des soins constants.»

Fraises et asperges Ce sympathique Alsacien prend particulièrement plaisir à son travail en ce moment, quand les fraises, les asperges, les radis et les oignons nouveaux remplacent progressivement les agrumes. Enfant de la campagne, il s’occupe de fruits et légumes non seulement dans sa profession, mais en cultive aussi dans son jardin pendant ses loisirs. Il est ravi de l’introduction du concept intitulé «fraîcheur maximale» et surtout de son écho très favorable auprès de la clientèle: «Les gens viennent essentiellement du quartier. Ils ne sont pas compliqués, sont aimables et apprécient la fraîcheur de notre offre.» Outre l’augmentation du chiffre d’affaires qu’il a constatée dès la première semaine de la mise en œuvre du nouveau concept, JeanClaude Wiederkehr affirme que les personnes qui exercent une activité professionnelle sont plus nombreuses à venir faire leurs achats entre 17 et 19 heures: «Il est donc particulièrement important pour notre équipe de disposer de suffisamment de marchandise

Jean-Claude Wiederkehr éprouve davantage de plaisir encore dans son rayon nouvellement aménagé.

fraîche jusqu’à l’heure de la fermeture». Et comme il faut sans cesse réapprovisionner le rayon, la clientèle y trouve toujours un professionnel qui peut la conseiller.

Le soin avec lequel les étals sont entretenus lui garantit aussi de trouver en fin de journée des fraises et des asperges irréprochables. Texte et photo Priska M. Thomas Braun

Nouveau: fraîcheur maximale La «fraîcheur maximale» concerne les produits agricoles et tout le travail qui leur est lié, en magasin comme en coulisses. Ce nouveau concept de Migros Bâle a été introduit à mi-février dans les magasins du Dreispitz et du Gundelitor.

transport rapide et ménageant du producteur à la centrale de distribution, où la marchandise ne subit si possible aucune manutention et est dirigée immédiatement – dans ses caisses d’origine – vers les magasins.

Son application commence à la production, les produits régionaux y jouant un rôle essentiel. Suit le

Les opérations de réemballage étant supprimées, les fruits et légumes sont ménagés et le temps écoulé

entre la récolte et la vente est considérablement raccourci. Ouverture de Migros Gundeli Du lundi au vendredi, de 8 à 19 h, et samedi de 8 à 18 heures. Gérant: Beat Räber.


Migros Bâle

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Tartare de fraises Au poivre vert et sauce kiwi Pour 4 personnes 250 g de fraises 20 g de grains de poivre vert en bocal 30 g de sucre 2 traits de jus de citron 2 kiwis mûrs 50 cl de sirop de sucre 4 feuilles de menthe poivrée un peu de sucre glace Nettoyer les fraises et les couper en petits dés. Les faire mariner au moins une heure avec les grains de poivre préalablement lavés, le sucre et le jus de citron. Peler les kiwis et les réduire brièvement en purée au mixer avec le sirop de sucre. Selon le degré de maturité des kiwis, ajouter un peu de sucre ou de jus de citron supplémentaire. Dresser la purée de kiwi en miroir sur les assiettes. Y répartir le tartare de fraises et décorer avec les feuilles de menthe. Le raffinement de ce dessert réside dans le contraste formé par l’acidité des kiwis et la douceur des fraises. Cette recette a été aimablement communiquée à «Migros Magazine» par le restaurant Seegarten, à Münchenstein. Si vous ne souhaitez pas la préparer vous-même, vous pouvez la déguster là-bas. Tél.: 058 575 80 00.

Amies de la ligne

Les premières fraises arrivent d’Espagne en mars. Celles qui sont vendues en avril viennent d’Italie. Pour ceux qui préfèrent les

fraises indigènes, il faut attendre mai. Elles proviendront de la région ou de Suisse orientale. Les fruits se conservent 1 ou 2 jours au réfrigérateur. Aussi longtemps que les

feuilles sont belles, les fruits sont irréprochables. D’une valeur énergétique d’à peine plus de 30 cal./100 grammes, les fraises se font très légères sur la balance.

69

Rétrospective 2007

La 313e séance du comité coopératif a été consacrée aux événements passés et aux projets.

A

près les souhaits de bienvenue d’Ernst Mutschler, président du comité coopératif, Werner Krättli, directeur, a jeté un regard positif sur l’exercice écoulé, déclarant avec fierté que Migros Bâle a profité durant le deuxième semestre de l’excellent climat de consommation qui a perduré en 2007.

Projets pour l’avenir Le comité a été très intéressé aussi par les plans d’avenir, notamment par les grands projets de construction comme le centre Drachen. Et la quatrième succursale allemande, dont l’ouverture est prévue en 2010 à Ludwigshafen, a suscité l’enthousiasme et de nombreuses questions. Abordant ensuite un sujet plus aride, le chef des finances Urs Meier a habilement commenté le compte de résultat de l’exercice sous revue, qui sera publié dans l’édition n° 21 de Migros Magazine du 19 mai 2008 et qui peut être consulté sous www.migrosbasel.ch et cela dès à présent. Comptes 2007 S’appuyant sur le rapport de l’organe de contrôle, le comité coopératif a approuvé le compte de résultat 2007 ainsi que la proposition d’utilisation du bénéfice net et il a donné décharge à l’administration. Rudolf Grüninger, pré-

sident de l’administration de Migros Bâle, l’a remercié de sa confiance. Au nom du comité, son président Ernst Mutschler et le président de l’administration Rudolf Grüninger ont exprimé leurs félicitations pour le réjouissant résultat et remercié chaleureusement tous les collaborateurs du bon travail qu’ils ont accompli. Lothar Limbeck, président de la commission électorale, a informé l’assistance de la procédure et présenté les trois propositions électorales concernant les membres du comité coopératif, les délégués à la FCM et l’organe de révision. Ces propositions ont été clairement acceptées par le comité.

Dons attribués En l’absence de Werner Burkhard, président de la commission des affaires sociales et culturelles, Suzanne Sarbach s’est exprimée sur l’attribution des dons relatifs à l’exercice sous revue. Le comité a accepté ses trois demandes, présentées sur mandat de la commission. La heilpädagogische Schule Liestal, l’association Aulivia et le cercle de danse populaire Alewander se partageront un montant total de 5500 francs pour différents projets. Priska M. Thomas Braun Détails sur l’exercice 2007 de Migros Bâle sous www.migrosbasel.ch

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS BÂLE, 4002 Bâle, tél. 058 575 55 44. E-mail: reg@migrosbasel.ch


Tout ce qui rend la vie plus douce! Offres valables du 25.3 du 31.3

Fraises d’Espagne la barquette de 500 g

350

Rhubarbe des Pays-Bas kg

880

Crème fouettée UHT boîte de 250 g

380

Demi-crème UHT boîte de 250 g

360

Fonds de tartelettes le paquet 16 pièces 216 g

350

Société coopérative Migros Bâle


Le bon goût est toujours de saison.

Commandez vite votre numéro d’essai gratuit! Téléphone 0848 87 77 77 SMS au 970 (Fr. –.20)

Vos avantages • Conseils culinaires gratuits • Livraison gratuite de recettes • Insertion gratuite d’annonces sur Internet • Livres de Cuisine de Saison à prix préférentiels • Offres aux lecteurs à conditions spéciales • Accès à un gestionnaire de recettes élargi sur www.saison.ch

Mot clé «MM ESSAI», nom et adresse

Oui, je commande ____ abonnement(s) annuel(s) à Cuisine de Saison (12 numéros pour Fr. 34.– seulement) et je reçois en cadeau le livre de Cuisine de Saison «Desserts» (d’une valeur de Fr. 23.–) ____ Je souhaite d’abord essayer Cuisine de Saison et commande un numéro d'essai gratuit. français

allemand

Madame

Monsieur

080711

NOM, PRÉNOM RUE, N° NPA, LOCALITÉ TÉLÉPHONE

italien E-MAIL

DATE / SIGNATURE DATE DE NAISSANCE Les données peuvent être utilisées à des fins de marketing

Envoyer le coupon à: Cuisine de Saison, service des abonnements, case postale, 6002 Lucerne. Vous pouvez aussi commander par e-mail (abonnements@saison.ch) ou par téléphone (0848 87 77 77, tarif normal de communication).


72

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Créez votre t-shirt

Concours: concevez et gagnez dix maillots de supporter avec Le Shop!

L

e magasin en ligne des supporters sur LeShop.ch permet de personnaliser son maillot de foot et de le recevoir dans les trois jours, le tout pour Fr. 29.90. En prime, dix t-shirt à personnaliser sont

offerts par concours: laissez libre cours à votre imagination! Pour participer, envoyez avant le 29 mars 2008 un e-mail à info@M08.ch en indiquant en objet «maillot de supporter». Bonne chance!

Concentration maximum au babyfoot.

Tir au but: un grand classique du genre.

A votre tour! Faites preuve d’originalité pour créer votre t-shirt.

Le championnat des supporters débarque dans les magasins Migros.

V Deux t-shirts que vous risquez d’apercevoir durant l’Euro.

Fournisseur officiel des supporters

Garant officiel du divertissement des supporters

ous connaissez déjà les disciplines du championnat grâce aux émissions télévisées du M’08. A vous de jouer: concours du plus beau cri «goooal!», lancer de téléviseur, quiz, tir au but ou speedgoal sur baby-foot (nouvelle discipline), ce ne sont pas les

Partenaire maison et jardin officiel des supporters

Décorateur d’intérieur officiel des supporters

divertissements qui manquent! Le championnat démarrera le 25 mars àYverdon pour finir le 24 mai à Spreitenbach. Le gagnant du M’08 recevra une VW Golf d’une valeur de Fr. 30 000.– Retrouvez les étapes et les derniers résultats sur: www.M08.ch/fr.

Magasin en ligne officiel des supporters

Organisateur du M’08


Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Mieux vivre

73

Vie pratique «Migros Magazine» à votre service

Adieu poils disgracieux!

Plusieurs possibilités existent pour se débarrasser de ses poils. Pour une épilation durable, le laser est la solution. La toute nouvelle technologie SHR promet de meilleurs résultats encore.

PHOTO M ASTERFILE

L

e nombre de femmes – et d’hommes – qui considèrent leurs poils comme inesthétiques et indésirables ne cesse de croître au fil des années. Tous n’aspirent qu’à une seule chose: s’en débarrasser définitivement ou, du moins, durablement. «Chez les hommes, la tendance est au torse glabre et au dos épilé, explique Barbara Köhler, directrice de l’institut Bodyesthetic à Zurich. Les hommes représentent près de 30% de notre clientèle.» De nombreux médecins et spécialistes qui proposent une épilation longue durée pratiquent l’épilation à la lumière pulsée ou épilation IPL (Intense Pulsed Light). Avec cette technique, l’énergie lumineuse est transformée en chaleur au niveau de la mélanine, pigment qui colore la


74 Vie pratique

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Paroles d’expert Wolfgang Thürlimann, spécialiste FMH en dermatologie et vénéréologie, membre de la Commission de laserthérapie (FMCH).

Une «épilation durable» estelle définitive? Non. On entend par épilation durable une diminution stable à long terme du nombre de poils qui repoussent après une série de séances. L’épilation n’est donc pas définitive, mais de longue durée. Cela ne veut pas dire non plus que 100% des poils sont enlevés, mais que leur nombre est fortement réduit. En quoi la technique SHR estelle novatrice? La dose d’énergie délivrée se situe exactement dans le domaine thérapeutique. Aucun pic supérieur au niveau d’énergie requis n’est atteint, ce qui évite tout risque d’effet secondaire. Il n’y a donc vraiment aucune lésion cutanée? Non si l’épilation est faite correctement, et ce, même au bout de plusieurs séances. Peut-on utiliser sans hésitation les méthodes d’épilation durable au niveau du visage?

Quelle que soit la méthode d’épilation, il faut impérativement protéger les yeux, sous peine de provoquer de graves lésions oculaires. Les épilateurs laser du commerce sont-ils efficaces? C’est difficile à dire, il existe tellement de modèles différents. Ce qui est sûr, c’est que ces appareils ne doivent pas délivrer la même puissance énergétique que ceux utilisés par les médecins et les spécialistes. Cela ne veut pas dire qu’aucun poil ne pourrait être enlevé. La question qui se pose est combien de poils sont endommagés et pour combien de temps. Peut-on également enlever au laser les taches de vieillesse? Avec certains épilateurs laser, oui. La prudence est toutefois de mise: avant de faire enlever des taches pigmentaires, il faut impérativement consulter un médecin afin de déterminer s’il s’agit ou non d’une évolution maligne (cancer de la peau).

peau, les cheveux et les yeux. Lorsque la lumière atteint le bulbe pileux, sa température est d’environ 70° C, ce qui suffit largement pour détruire le poil en phase de croissance. Mais il y a un hic: dans l’épilation IPL, l’énergie lumineuse est délivrée en un seul flash. Si cette énergie est trop forte et si l’appareil n’est pas scrupuleusement réglé en fonction de la cliente, il existe un risque de brûlure légère à moyenne. Et même lorsque les réglages sont corrects, le risque zéro n’existe pas. Ainsi, s’exposer au soleil avant l’épilation, même pour une courte durée,

rend la peau plus sensible. Malgré ces impondérables, l’épilation IPL demeure à ce jour la technique la plus répandue.

Un procédé encore plus perfectionné a toutefois déjà fait son apparition: la méthode SHR (Super Hair Removal). «Nous

utilisons cette méthode sans danger depuis près d’une année, avec à la clé de meilleurs résultats», précise Barbara

Zoom sur les méthodes d’épilation Méthode

Avantages

Inconvénients

Rasoir manuel

Economique, indolore et rapide

Ne dure que 1 à 3 jours, poils raides, risque de coupure

Rasoir électrique

Rapide, sans risque de coupure

Ne dure que 1 à 3 jours, poils raides

Crème dépilatoire Indolore, dure env. 1 semaine

Chimique! Attention aux peaux sèches et sensibles. Pas adaptée au maillot ni aux aisselles

Cire

Dure jusqu’à 4 semaines

Douloureuse et fastidieuse

Epilateur

Dure jusqu’à 4 semaines

Douloureux et cher à l’achat

SHR et IPL

Durent longtemps, entre 6 mois et plusieurs années

Très coûteuses


Vie pratique

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Köhler. Le tout sans risque et sans douleur. La technologie SHR est le fruit de l’expérience accumulée avec la technique au laser et la lumière pulsée. Cette technologie, qui consiste à chauffer à 45° C la zone à traiter, existe sous deux formes – laser ou IPL – utilisées en fonction du type de peau et de la nature des poils. La nouveauté réside dans la dose d’énergie délivrée: la méthode SHR vise les cellules souches qui donnent naissance aux poils, une capacité qu’elles perdent à une température supérieure à 43° C.

La région à traiter est tout d’abord subdivisée en zones de même taille (en haut), puis la spécialiste passe plusieurs fois l’épilateur laser sur chaque zone (au centre). Enfin, elle ôte le gel et les lignes blanches à l’aide d’une serviette.

Enchantée Damaris Felber de Zollikon (ZH) a opté pour la technique SHR et s’en félicite. «Au bout de quatre séances, il ne reste plus sur mes jambes que quelques petits poils quasiment invisibles à l’œil nu, s’enthousiasme la jeune fille de 19 ans. De plus, je n’ai aucune brûlure, et les séances sont pratiquement indolores. Je ressens uniquement un léger échauffement localisé, qui s’atténue aussitôt.» Le recours à une crème anesthésiante peut toutefois se révéler utile pour les personnes qui ressentiraient de légères douleurs sur des zones sensibles. Les douleurs moindres au cours du traitement s’expliquent par une fréquence plus élevée des impulsions. Ainsi, l’intensité optimale est atteinte avec un rayonnement énergétique plus faible que celui utilisé par exemple avec la lumière pulsée. Autre avantage de la technologie SHR: l’appareil émet de la chaleur en plus de l’impulsion lumineuse, ce qui permet de «préchauffer» plus longtemps les poils. En outre, une même zone est traitée plusieurs fois au cours d’une séance. «Le principe est comparable au mijotage en cuisine, explique Barbara Köhler. Le poil est détruit plus durablement lorsqu’il est chauffé en continu que lorsqu’il est

seulement ‹brûlé› de l’extérieur.» Le résultat peut durer plusieurs années.

Attention au soleil Que l’on soit un homme ou une femme et que l’on utilise l’épilation IPL ou le procédé SHR, un principe demeure: le traitement réduisant fortement la protection naturelle de la peau contre le soleil, il est conseillé après l’épilation de se protéger pendant une semaine avec une crème solaire à indice élevé. Il est également recommandé de renoncer aux bains de soleil et aux solariums une semaine au moins avant le traitement. Enfin, avant une séance et entre les séances, les éventuels nouveaux poils ne doivent pas être épilés, le rasage étant en revanche toujours possible. Coût élevé IPL et SHR sont des techniques d’épilation longue durée – en fonction de la vitesse de pousse des poils, de l’âge ou des changements hormonaux survenant par exemple chez la femme enceinte, on peut se débarrasser de son duvet pour six mois, voire plusieurs années. Ces deux techniques nécessitent quatre à huit séances, espacées de six à huit semaines. Ce sont des méthodes onéreuses: une séance d’épilation des jambes dure deux bonnes heures et demie et coûte entre 600 et 700 francs. Les hommes ne sont pas en reste: une séance d’épilation du dos et des épaules prend deux bonnes heures pour un coût d’environ 400 francs. Si on n’obtient aucun résultat au bout de deux ou trois séances, les spécialistes de Bodyesthetic conseillent à leur client ou cliente d’en rester là. «Entre 2 et 5% des clients ne réagissent pas à ces techniques d’épilation, indique Barbara Köhler. Il est alors inutile de poursuivre le traitement.» Brigitte Schöb Photos Tina Steinauer

Mieux vivre

75

Trucs et astuces

Tout en douceur

Toutes les femmes vous le diront: l’épilation à domicile n’a rien d’une sinécure. Quelques conseils pour rendre ce moment un peu moins désagréable et ménager votre peau. • Avant l’épilation, effectuez un gommage de votre peau: vous éviterez ainsi l’apparition de petits boutons rouges. • Adeptes des épilateurs électriques, veillez à ce que votre machine soit pourvue d’un applicateur de froid, qui agira comme anesthésiant. Si tel n’est pas le cas, promenez un glaçon sur votre peau avant l’opération. • Adeptes de l’épilation à la cire, vous pouvez saupoudrer vos jambes de talc: cela évitera à la cire de trop tirer sur la peau, sans pour autant l’empêcher d’accrocher le poil. • Après l’épilation, appliquez de l’huile sur la peau pour éliminer les résidus de cire. Soulagez vos jambes en y appliquant de la crème à la camomille.

A l’orientale

Epilation au sucre La recette fait ses preuves depuis des millénaires. Suivez le guide! • Mettre deux à trois poignées de sucre en morceaux et un demiverre d’eau dans une casserole. Faire chauffer l’ensemble. • Quand le caramel devient brun, ajouter quelques gouttes de citron et plonger cette préparation dans de l’eau froide. Laisser tiédir • Former ensuite plusieurs boules de pâte de taille moyenne et les appliquer sur la peau de haut en bas dans le sens de la pousse des poils. Les décoller d’un coup sec. • Nettoyer ensuite la zone épilée à l’eau tiède sans savon. Au besoin, passer un coton imbibé d’huile d’amande douce sur les jambes pour calmer la sensation de chaleur ou de tiraillement.

Internet à votre service

Conseils sur la Toile Comparatifs entre les diverses techniques, témoignages, conseils pour rendre l’épilation optimale: internet regorge de ressources. Trois sites parmi tant d’autres: • www.linternaute.com/femmes/ beaute/epilation/ • www.aufeminin.ch (taper épilation sur le moteur de recherche) • www.feminin-masculin.com


76 Vie pratique

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Quand bébé va chez l’ostéo

Troubles de la digestion, otites et crânes déformés: les raisons ne manquent pas pour emmener son petit chez un ostéopathe. Séance à Genève avec Roméo, 1 an.

L

a principale différence entre une séance d’ostéopathie pour adultes et pour bébés? L’état d’agitation du patient! Sur la table d’auscultation, Roméo, 1 an, agrippe le papier sur lequel on l’a allongé, gigote bras et jambes, laisse tomber sur le sol les objets qu’on lui donne pour le distraire. «C’est lui qui mène le jeu, s’amuse Christian Jaques, président de la Société cantonale d’ostéopathie de Genève, membre de la Fédération suisse des ostéopathes. Moi, je m’adapte. Il m’est déjà arrivé d’ausculter un bébé par terre, ou dans les bras de sa maman.»

Avec Roméo, il peut donc s’estimer heureux: le petit se laisse faire sans trop rechigner. L’ostéopathe vérifie la mobilité de ses membres, l’état de sa colonne vertébrale, de son ventre, de son crâne. Au programme aujourd’hui, un simple contrôle. «Roméo commence à se redresser, explique Christian Jaques. Chez le bébé, chaque étape – le passage de la position couchée à la position assise, puis debout – peut occasionner des tensions.» L’ostéopathe repère quelques légères tensions au niveau de l’estomac et du diaphragme. Pour

Parole d’expert Professeur André Kaelin, médecinchef du service d’orthopédie pédiatrique à l’Hôpital universitaire de Genève.

subjectifs, notamment pour les bébés. Un adulte pourra dire s’il se sent mieux après une séance. En revanche, l’état du bébé sera interprété par ses parents, qui auront peut-être uniquement l’impression qu’il y a une amélioration.

Vous arrive-t-il de recommander à vos patients de consulter un ostéopathe? S’ils me font part de leur souhait de faire traiter leur bébé par un ostéopathe, je ne les en dissuade pas. En revanche, je ne prescris pas de séances.

Et dans le cas d’un problème tangible, comme une otite, l’ostéopathie ne peut-elle donc rien faire? Si. Dans le cas d’otites chroniques qui ne sont ni infectieuses ni bactériennes, quand on ne trouve pas de réponses dans la médecine traditionnelle, les médecines parallèles comme l’ostéopathie peuvent apporter une solution. Le problème, c’est qu’il n’y a pas de relation spécifique entre l’indication au traitement, son application et les résultats réels. Il n’y a que peu de facteurs pronostiques par rapport à la réussite d’un traitement.

Pourquoi? Parce qu’il n’existe malheureusement aucune preuve scientifique de l’efficacité des traitements ostéopathiques. Il s’agit d’une prise en charge, qui fonctionne sur un mode empirique. Les critères de réussite d’un traitement sont très

y remédier, il travaille localement et à la base du crâne du bébé. L’interrelation entre les différentes parties du corps: voilà bien l’essence de l’ostéopathie (lire encadré). «Tout est lié, confirme Christian Jaques. Une mauvaise mobilité de l’occiput (n.d.l.r.: l’os situé à l’arrière du crâne) peut générer des problèmes digestifs.» Rien d’étonnant alors à ce que bon nombre de parents consultent un ostéopathe lorsque leur bébé éprouve des difficultés à digérer et régurgite un peu trop souvent. Christian Jaques et ses confrères peuvent également intervenir en cas de sommeil perturbé, de tension, de traumatisme suite à une chute et de troubles ORL. Luna, la grande sœur de Roméo, est ainsi venue à bout de ses otites chroniques lorsqu’elle était âgée de 18 mois. «En huit ou neuf séances, le problème était réglé, raconte Sandra Briner, sa maman.» Et Christian Jaques d’expliquer: «Dans ce cas, notre rôle est de faciliter le drainage des oreilles en libérant certaines zones du crâne. Attention, nous ne prétendons pas remplacer une visite chez le pédiatre: nous remettons simplement le patient dans un contexte propice à la guérison.» De manière générale, deux ou trois séances suffisent à traiter un problème simple – «qui implique uniquement une cause mécanique, précise Christian Jaques. En revanche, si l’on a affaire à une

situation plus délicate – comme la déformation du crâne après l’accouchement – il faut envisager un traitement plus long.» L’ostéopathe reconnaît rencontrer aussi des échecs. «Parfois, Mère Nature s’avère plus forte que nous», philosophe-t-il. Heureusement, ni Roméo ni Luna n’en sont arrivés là. Mais tous deux ont bel et bien rendu une petite visite à l’ostéopathe peu de temps après leur naissance. «Pour Roméo, l’accouchement a été particulièrement difficile, on a dû utiliser des forceps, explique Sandra Briner. J’ai donc préféré prendre les devants et faire contrôler les os de son crâne.» Sur ce point, Christian Jaques est formel: idéalement, tous les nouveau-nés devraient consulter


Vie pratique

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

r Grandi

77

Dixit SMS

Vos réponses à notre question du 3 mars Quelle attitude adopter envers un enfant qui fume? Ne jamais le harceler, ça fait l’effet contraire, mais l’obliger à fumer dehors! Avec l’espoir de le faire arrêter. Raymonde, Villars-sur-Glâne Christian Jaques, ostéopathe à Genève, ausculte Roméo, 1 an. Derrière: Sandra Briner, la maman du petit garçon.

Il est très important d’expliquer les dangers du tabac et qu’il n’est pas nécessaire de mettre sa santé en péril pour ressembler aux autres. Alexandre, Genève Expliquer les risques et les conséquences par le biais de séminaires dans les écoles. Brigitte, Martigny En tant qu’ex-fumeuse, je lui parlerai des conséquences et de la difficulté d’arrêter de fumer. Aline, Neuchâtel Lui expliquer les dégâts que provoque la cigarette et lui dire que nous ne sommes pas d’accord. Sans interdire. Marie, Remaufens

L’ostéopathie: qu’est-ce que c’est? Médecine non conventionnelle, l’ostéopathie a été créée par l’Américain Andrew Taylor Still à la fin du XIXe siècle. Elle ne s’intéresse pas uniquement à un symptôme ou à une maladie, mais considère le patient comme un tout devant être appréhendé dans son ensemble. Selon l’un des principes de base de l’ostéopathie, il suffit d’un blocage infime pour comprimer les nerfs, entraver la circulation et provoquer des contractures qui vont alors s’étendre le long des chaînes musculaires. Ce qui entraîne de sérieuses perturbations au niveau des organes. L’ostéopathie se base également sur le principe d’autoguérison: le

un ostéopathe, «pas uniquement ceux qui ont vécu un accouchement difficile. Parfois, la position dans le ventre de la maman pendant la grossesse n’est pas

corps possède en lui tous les remèdes, l’ostéopathe ne fait que stimuler la faculté d’autoguérison chez le patient. L’ostéopathe utilise donc ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic et dispenser le traitement. La Fédération suisse des ostéopathes regroupe les différentes sociétés cantonales et garantit une formation et une pratique de qualité. Elle a pour but notamment d’optimiser la reconnaissance de la profession. Plus d’infos: Fédération suisse des ostéopathes: www.svo-fso.ch Ecole suisse d’ostéopathie: www.osteopathie-ecole.ch

idéale. Plus tôt on intervient, mieux c’est. On peut ainsi éviter les blocages.» Si l’ostéopathie suscite encore quelques polémiques

dans le milieu médical, de nombreux pédiatres envoient leurs patients chez ces confrères un peu particuliers. «Pour ma part, c’est mon gynécologue qui m’a conseillé de consulter», se souvient Sandra Briner. Elle y trouve aussi son compte: «J’en profite pour poser des questions sur moi, sur la manière de m’installer lorsque j’allaite par exemple.» D’ailleurs, confirme Christian Jaques, il n’est pas rare qu’une maman se fasse traiter juste avant ou après son bébé. Tania Araman Photos Magali Girardin

D’autres témoignages et un sondage sur: www.migrosmagazine.ch

Votre avis compte! Avez-vous déjà emmené votre bébé/enfant chez l’ostéopathe? Pour quelle raison? Etes-vous satisfait des résultats? Envoyez votre SMS au no 920 (Fr. 0.90/SMS), ou un courrier électronique à grandir@ migrosmagazine.ch (160 signes max.) en commençant votre message par MMF, puis en indiquant votre prénom et votre lieu de domicile. Ex: «MMF Flora Sierre Il est important que les enfants...» Délai: le 30 mars 2008. A gagner: les cinq messages retenus gagnent un bon d’achat de 20 francs.


Le son et l’image 1199.– RAM 3 Go Disque dur 320 Go Sur tous les produits Acer. Valable du 25.3 au 5.4.2008. , 4" 15 XG A W

Maintenant

299.– Avant

333.–

Stabilisateur d’image opt. Ordinateur portable Aspire 5520-503G32Mi

Processeur AMD Turion™ 64 X2 TL-60 (2 GHz), DDR-RAM 1 x 2048 Mo et 1 x 1024 Mo et disque dur 320 Go, graveur DVD +/– RW double couche, W-LAN 802.11 b/g, webcam, lecteur de cartes 5 en 1, Windows Vista Home Premium / 7970.435

Appareil photo numérique DSC W120

7,2 mégapixels, zoom opt. 4 x, objectif Carl Zeiss Vario Tessar 32 – 128 mm (= petit format), écran 2,5", jusqu’à ISO 3200, viseur opt., reconnaissance faciale et de sourire, avec accu / 7932.868

899.–

999.–

499.–

Ordinateur portable Aspire 2920Z-3A2G16Mi Intel®

Processeur Pentium Dual Core™ PMDT2370, DDR-RAM 2 x 1024 Mo et disque dur 160 Go / 7970.436

Ordinateur portable Aspire 5715Z-1A2G16Mi Processeur Intel® Pentium Dual Core™ PMDT2310, DDR-RAM 2 x 1024 Mo et disque dur 160 Go, Windows Vista Home Premium / 7970.410

Set PC C Aspire M5100-2E7T avec P203W

AMD®

PC avec moniteur TFT 20", processeur Athlon® 64 X2 4200 Dual Core™, RAM 2 Go, disque dur 320 Go, Windows Vista Home Premium / 7970.432

W 24 XG " A

" ,4 A 15 XG W

W 20 XG " A

W 12 ,1 XG " A

1299.–

M Moniteur TFT à écran llarge 24" X243W

Définition 1920 x 1200 ppp, contraste 3000:1, temps de réponse 5 ms, prise DVI-D/VGA, luminosité 400 cd/m2, angle de visualisation 160°/160° / 7972.232


à prix sensationnels! 1599.–

Avec coupon de rabais CUMULUS

++ Pl

300.–

1899.–

d e

u s Pl u

M e i l l e s n 3 ++ garan ur prix ti san comp s romis .

AVANTAGE CUMULUS

r a b a i s

Syntoniseur TNT intégré

o

Maintenant

cm

449.– 599.–

94

Avant

Prise HDMI

Téléviseur LCD 37FLHD760

VOTRE AVANTAGE CUMULUS Tout l’assortiment de téléviseurs LCD et plasma

Avec votre coupon de rabais personnel CUMULUS:

150.–

799.–

Avec coupon de rabais CUMULUS

Set home cinema DAV-DZ630

Puissance totale 850 W RMS, subwoofer passif, lecture de DVD et DivX, compatible WMA et MP3, décodeur DTS, 30 stations mémorisables, syntoniseur PLL RDS / 7722.084

AVANTAGE CUMULUS

150.–

949.–

2 prises HDMI

d e

r a b a i s

de rabais Téléviseur LCD TL-32LC783

Achat minimal: Fr. 949.–

82

Vous trouverez les coupons de rabais dans les offres des marchés spécialisés du supplément du courrier CUMULUS du mois de mars 2008 ou auprès du service clientèle de votre magasin Do it + Garden ou Migros.

cm

Valable du 1.3 au 30.4.2008

82 cm 16:9, luminosité 500 cd/m2, contraste 1500:1, temps de réponse 6,5 ms, WXGA Progressive Panel (1366 x 768), télétexte TOP (1000 pages), son stéréo 20 W avec égaliseur, avec support mural, prises: 2 HDMI, composantes, S-Vidéo, A/V, casque et 2 péritel / 7702.418 Appareil de construction identique et de 67 cm (diagonale d’écran): Techline TL-26LC783 Fr. 666.– au lieu de Fr. 799.– / 7702.439

FCM

9.– Appareil de construction identique et de 106 cm (diagonale d’écran): Finlux 42FLHD760 Fr. 1899.– au lieu de Fr. 2199.– / 7702.463

Sous réserve de modifications de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

94 cm 16:9, luminosité 500 cd/m2, contraste 1500:1, temps de réponse 5 ms, définition Full HD (1920 x 1080), télétexte TOP (1000 pages), guide électronique des programmes EPG, son Surround SRS 20 W avec égaliseur, avec support mural, prises: 2 HDMI, composantes, PC, S-Vidéo, A/V, casque et 2 péritel / 7702.423

Les offres sont valables du 25.3 au 7.4.2008 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les M-Electronics et les plus grands magasins Migros.


80

OFFRE AUX LECTEURS: SÉJOUR TUNISIEN

JASS AU SOLEIL

Profitez de prix réduits pour passer sept jours de rêve en Tunisie.

Prestations Prix: Chambre double Fr. 1175.– Supplément chambre individuelle Fr. 147.– Supplément pension complète Fr. 98.– Supplément all inclusive Fr. 224.– 4 jours de cure remise en forme (4 soins par jour) Fr. 570.– TP / L / TUN 310 Inclus: • Vols Tunis Air de Genève à Monastir et retour en classe économique • Les taxes d’aéroport (val. Fr. 71.–, janvier 2008) • Transferts de / à l’aéroport • 7 nuits à l’hôtel Aziza Thalasso & Golf 4* • Demi-pension (petit-déjeuner et dîner sous forme de buffets) • Matchs aux cartes, y compris tournoi et prix pour les vainqueurs • Accompagnement au départ de la Suisse • Documentation de voyage Non inclus: • Assurance annulation/assistance à Fr. 45.– • Frais de réservation Renseignements et réservations: Par tél. au 021 341 10 80 ou courriel: voyagesspeciaux@tourismepourtous.ch

Migros Magazine vous propose de combiner votre passion pour le jass avec une semaine de détente au bord de la mer, en Tunisie. Départ de Genève prévu pour le samedi 24 mai. Après seulement deux heures de vol et une heure de bus, vous vous retrouverez dans la jolie station balnéaire de Hammamet. Imaginez le tableau: un charmant petit port, une médina avec un souk aux ruelles enchevêtrées ainsi que d’innombrables restaurants et, surtout, des longues plages de sable blanc... Vous serez logé en demi-pension à l’hôtel Aziza Thalasso & Golf 4*, réputé

pour la qualité de son service. L’établissement se dresse directement en bordure de la plage. Chaque jour, nous organisons deux matchs aux cartes. Le dernier jour, les meilleurs joueurs seront récompensés lors d’un tournoi. Et pour rentrer complètement détendu et en pleine forme, pourquoi ne pas profiter de quelques soins de thalassothérapie, à réserver en Suisse ou directement à l’hôtel? Pour découvrir la région, une palette d’excursions sont proposées par nos représentants sur place. Alléchés? Réservez sans plus tarder votre séjour!

L’hôtel Aziza Thalasso & Golf: un oasis en bord de mer.

Découvrez le charme tunisien au sein même de l’hôtel.


CIAL SPE ION EDIT

100% indien: le nouveau café corsé Special Edition India. Nouveau: Delizio India est préparé avec des grains de café cultivés à l‘ombre d‘arbres protecteurs dans les collines du sud de l‘Inde et exposés à la mousson après la récolte. Le résultat est des plus agréables. Avec son corps aromatique, ce café éveille tous les sens. Dégustez cette rareté au goût corsé et appréciez sa mousse typique. Au prix de CHF 4.80 pour 12 capsules . Jusqu‘à épuisement du stock.

Delizio est en vente à votre Migros.


82 Mots fléchés MAUVAIS TOURS PROFS

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

INTERVENIR COLÈRE

COULEUR CHEMINS

SIÈGE ÉCLOS

DE CHEZ NOUS NARRER

TOTALES

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

POSSÈDENT 9

2

TOMBE THYMUS

!

CAPITAUX

HURLE

POÈME

ARTICLE

ÉPOQUE AVANCE

RÂPÉ

BAIE DU JAPON CUBE

OPUS

ASSASSIN BON SERVICE RÉFUTER

MEURTRIE MONARQUES

ATTRAIT

Solution

SAINTE

Problème n° 12 Mot: Naissance

ÉCOLE COUTUMES PREMIER MARIN

4

MÛE PAR LE VENT PASCAL

8

TAMISERA

PÉRIODE

6

3

4

5

6

7

8

9

R C O M T E O N E T D J U P L I T E T E T E

M E R I T E L I O N E R

E M P R E S S E M E N T S

A S L I N A T O I R R I S A N T E E S R U I N E O U R N E C U S E M A N E O C U N T A T I O N P E C I A L R E I N E O R E S S T E R

L E S E E U R A S I E N N E

Comment participer: RÈGLE

MOIS

2

Jean-Marie Tornare, Lussy-surMorges (VD); Claude Stünzi, La Chaux-de-Fonds (NE); Raphael Spano, Delémont (JU); Monique Guélat, Bure (JU), et Marie Cerutti, Sierre (VS).

3

SAINT

ORIENT

RABATTUE

Mots fléchés n° 11

ÉCIMES

OLIFANTS

1

Gagnants

5

7

1

A gagner

ESTONIENS

INATTENTIONS

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/ motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le

0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 30 mars 2008, à 18 heures. Voie juridique exclue.

Impressum MIGROS MAGAZINE Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 517 503 exemplaires (REMP octobre 2007) Lecteurs: 591 000 (REMP, MACH Basic 2007-2)

Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz

Direction des publications: Monica Glisenti

Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, JeanFrançois Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister

Rédacteur en chef: Joël Guillet

Chef d’édition: Alain Kouo

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (responsable coordination), Jeanette Kuster, Florianne Munier, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Anna Bürgin, Yvonne Corrao, Ruth Gassmann, Donika Gjeloshi (stagiaire), Dora Horvath, Martin Jenni, Anna-Katharina Ris, Sven Rosemann, Eveline Schmid (responsable adj.) Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Werner

Gämperli, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Cornelia Beutler, Regula Brodbeck, Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Nicole Suter, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Lara Canonica (Webpublisher), Anne-Marie Python

Cheffe de projets: Ursula Käser Secrétariat: Christelle Adam, Sylvia Steiner, Esther Trutmann Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Marie-Louise Ulrich Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47

© Michael Zumstein / L’œil public

Publicité

Face au dernier espoir, donner les premiers soins. Case postale 116, 1211 Genève 21, Tél 022 849 84 84, fax 022 849 84 88 www.msf.ch, donateurs@geneva.msf.org, CCP 12-100-2

Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Silvia Frick, Adrian Holzer, Janina Krampera, Janine Meyer, JeanMarie Meylan, Carole Pochon, Hans Reusser, Patrick Rohner, Eliane Rosenast, Vera Sauter, Kurt Schmid, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Éditeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


Entreprises

Vacances

Douleurs articulaires.rhumatismes

Loèche-les-Bains

Soulager avec les vertus naturelles des gélules de genévrier. Les 30 pièces, Fr. 39.– port compris. 078 764 25 30

Attention

achat, autos, autobus, camionnettes, même accidentées, kilométrage sans importance, paiement cash, déplacement gratuit. Tel. 079/449 37 37 ou 021/965 37 37 29 + 30 MARS 2008 Forum Fribourg

Sa. 09'00 - 18'00 Di. 09'00 - 17'00

SCHWEIZ / SUISSE

www.Oldtimer-Teilemarkt.ch

CHARMEY EN GRUYÈRE À proximité immédiate des bains. Superbes Appts. 2,3 et 4 pces. Rénovés 2007, cuisine ouverte (lave/sèche linge), salle d‘eau bain-douche, sue sur Préalpes. Dès Frs. 289 000.– (+parking) CF Immobilier SA | 026 921 05 05 www.cfimmobilier.ch Avant de jeter votre vieux salon, demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d`étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve.

Atelier de rembourrage | tél. 079 403 39 93 Bahnhofstrasse 98 | 8001 Zurich

Education Accédez rapidement à l’université!

Préparez:

Maturité suisse & Bac français L, E.S., S

> Préparations sûres et rapides > Modules semestriels > Démarche personnalisée

Offres Top hiver du 06. janvier 2008 au 20 avril 2008

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 384.– par personne 5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 640.– par personne 7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 861.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée de 12h 00 (sauf le jour du départ).

L’offre de la semaine:

Soulager

les maux de genoux Marcher sans difficulté, monter des escaliers et danser: 32 aimants enlèvent les douleurs de vos genoux. L’orthopédiste japonais, le Dr. Yamamoto, a mis au point une nouvelle sorte de genouillère, flexible, avec 32 aimants incorporés. En effet, les aimants sont régulièrement utilisés par les japonais pour soulager les douleurs. Les aimants diminuent les blocages qui provoquent la douleur. De plus, la genouillère dispense une chaleur bienfaisante. La genouillère vous garantit une diminution du mal de genoux, ou nous vous remboursons. Pouvez-vous imaginez à nouveau courir comme un jeune chevreuil, monter des escaliers, danser, faire du jogging, ou simplement apprécier un jour sans maux de genou. La genouillère Yamamoto peut être portée par tout le monde (sauf les personnes qui ont un pacemaker). Enfilez simplement la genouillère et selon l’intensité de la douleur, portez-la quelques heures ou même pendant toute la journée. Les aimants sont si petits qu’ils n‘empêchent en aucun cas les mouvements du genou.

Bon de commande

CP 550 – 1001 LAUSANNE – TÉL. 021 320 1501

(Quantité) Genouillère Yamamoto, nº Art. 1401

Téléphone 044 712 60 60, www.berghilfe.ch

la pièce Fr. 49.90

Nom

Prénom

Rue/n° Code postal/ville

Schweizer Berghilfe Aide Suisse aux Montagnards Aiuto Svizzero ai Montanari Agid Svizzer per la Muntogna

N° de téléphone Envoyer à:

Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen Tél. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29, www.trendmail.ch

122-38

Oui,veuillez m’envoyer contre facture (à 10 jours) et frais d’envoi:


Migros Magazine 13, 25 mars 2008

84

INFOLINE 0848 85 0848

Appels depuis la Suisse Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min) 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger +41 44 444 88 44 Lu–Ve 8–19 h Sa 8–16 h Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

COLLECTIONNEZ DES POINTS

M-CUMULUS Service: validité limitée

Utilisez vos bons! Nous savons qu‘un grand nombre de clients gardent leurs bons CUMULUS en vue d‘un achat important ou d‘un article qu‘ils ont prévu d‘acheter. Or, il arrive parfois qu‘ils oublient ces bons, rangés dans un tiroir. Nous vous rappelons que les bons CUMULUS sont valables deux ans et ne peuvent être échangés une fois que cette échéance est passée. Nous vous conseillons donc de faire valoir vos bons sans attendre et d‘économiser leur montant en espèces pour vos achats. Vous n‘aurez ainsi pas de mauvaise surprise à votre passage aux caisses.

ARTISTES AFFÛTÉS p. ex. hachoir Mivit, pour hacher finement herbes, oignons et autres ingrédients, prix normal: Fr. 19.90

p. ex. couteau à découper Victorinox, pour la viande ou le poisson, prix normal: Fr. 20.–

AVANTAGE CUMULUS

10.–

p. ex. couteau de cuisine japonais Mivit, pour détailler les légumes ou les herbes et fileter le poisson et la viande, prix normal: Fr. 29.90

* non garni.

r a b a i s

✂ Achat minimal: Fr. 30.– Valable du 25.3 au 7.4.2008

VALEUR CHF

(certaines prestations)

p. ex. bloc à couteaux Mivit, avec poils en nylon et aimant latéral, Fr. 39.90 au lieu de Fr. 49.90*

d e

10.–

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse sur présentation de la carte CUMULUS. Si un multiple du montant d‘achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Couteaux de cuisine Mivit et Victorinox avec bloc à couteaux

(jusqu‘à épuisement du stock)


Migros Magazine 13, 25 mars 2008

OFFRES

85

LESHOP.CH: PAYEZ AVEC DES BONS! Crédit offert sur les bons CUMULUS

En utilisant vos bons CUMULUS pour régler vos achats en ligne sur LeShop.ch, vous recevrez un crédit de 10 francs. Offre valable une seule fois par ménage pour les bons CUMULUS envoyés par courrier entre le 25 et le 31 mars 2008 (date du timbre postal) à LeShop.ch. 1. Vérifiez que vous avez entré votre

=

CHF 10

.-

numéro CUMULUS sur LeShop.ch. 2. Envoyez vos bons par courrier à LeShop.ch avec le formulaire CUMULUS disponible en ligne sur www.LeShop.ch dès que vous êtes inscrit comme client. Un courriel de confirmation vous sera envoyé pour le crédit des bons et des 10 francs offerts. 3. Le montant offert sera directement déduit de votre prochaine commande sur LeShop.ch. Informations auprès de client@leshop.ch ou en appelant le 0848 111 999 (tarif normal de communication).

HOTELPLAN: GO WEST

AVANTAGE CUMULUS

150.– d e

r a b a i s Enfants: Fr. 50.– de rabais

Profitez du rabais de 150 francs sur les vols Belair/Air Berlin pour l‘Amérique du Nord.

p. ex. vol Belair/Air Berlin en classe économique avec voiture de location pour 7 jours (offre de base: Alamo, catégorie ECAR Economy). Départ le 5.9 pour Calgary, retour le 12.9 de Vancouver. Prix par adulte*: Fr. 1491.– au lieu de Fr. 1641.–

Prix par enfant (vol seulement)*: Fr. 1161.– au lieu de Fr. 1211.– * Prix incluant les taxes d‘aéroport domestiques et à l‘étranger (Fr. 95.–) et la surcharge carburant de cette période. Ne sont pas compris l‘assurance frais d‘annulation obligatoire (avec assistance), réservation des sièges et taxe de réservation éventuelle.

VALEUR CHF

Canada Tous les vendredis du 4.7 au 19.9.08, vols directs pour Calgary et Vancouver.

USA Tous les mercredis du 2.7 au 17.9.08, vols directs pour San Francisco.

150.–*

* Enfants: Fr. 50.– de rabais

RABAIS

Disponible dans toutes les succursales Hotelplan ou les bonnes agences de voyages sur présentation de la carte CUMULUS. Prière de remettre le coupon de rabais lors de la réservation à l‘agence de voyages. Le montant est directement déduit de la facture et n‘est pas cumulable avec d‘autres rabais.

Achat minimal: un aller-retour Belair/Air Berlin et un arrangement terrestre de 7 jours des catalogues Hotelplan Canada et Alaska ou USA Valable pour la période de voyage du 2.7 au 19.9.2008 Valable pour les nouvelles réservations jusqu‘au 14.4.2008 (Réservez sans attendre! Disponibilité des places sous réserve)

Vols Belair/Air Berlin pour l‘Amérique du Nord (avec arrangement terrestre)


86 Réussite

Migros Magazine 13, 25 mars 2008

La croqueuse de «crémants»

Passionnée et gourmande, Nicole Falony Leiber ne jure que par la ganache pure. Au point d’avoir créé un Club des passionnés de chocolat à Genève. Confidences sucrées.

E

lle a l’œil qui pétille, comme un myosotis gourmand, et le geste volontaire. A 83 ans, Nicole Falony Leiber tient la forme et la joie de vivre, avec cette pointe d’espièglerie que donnent les passions intactes. Sa passion à elle fond dans la main et surtout dans la bouche: le chocolat. «J’ai toujours baigné dans le Côte d’or, le fameux chocolat belge», raconte celle qui est née à Charleroi. Ses premiers souvenirs d’enfance se comptent en tablettes et pralinés. Parce qu’il y avait dans le bureau de son père, instituteur et grand sportif, une belle armoire, fascinante, rassurante, remplie de chocolats. «On n’en a pas manqué pendant la guerre!» dit-elle en rigolant. Cet amour du cacao que cultivait son père, elle en a visiblement hérité, puisqu’à l’heure du pensionnat, elle faisait déjà «ses petites réserves dans sa chambre».

Un plaisir à partager Quelques vies plus tard, après trois mariages, deux enfants, des métiers aussi variés que l’automobile et la mode masculine, Nicole Falony Leiber a gardé sa secrète inclination. Puisqu’elle a fondé, en 1997, le Club des passionnés du chocolat à Genève. «Il fallait mettre la divine fève en valeur. Il y a le Club des croqueurs à Paris, mais il n’y avait rien en Suisse.» Elle aurait pu se contenter de le grignoter en douce et en solitaire, mais non, cette femme dynamique a le plaisir sociable. «Je suis quelqu’un qui aime partager, je ne voulais pas déguster toute seule. Et puis, j’avais envie de continuer à faire quelque chose de mon temps.» Une bonne idée, puisque le club rassemble aujourd’hui 150 membres sans compter une vingtaine de professionnels de la branche. «Aucune qualité n’est requise pour entrer dans le club, si ce n’est être convivial.» Et patient, puisqu’une liste d’attente existe. Tour à tour décrié puis vanté comme bois-

son des dieux ou comme médicament, le chocolat se hisse aujourd’hui à la hauteur des produits de luxe. On le décline en grands crus, on observe sa provenance, la torréfaction de ses fèves, la finesse de son conchage. C’est en tout cas ce qui anime les férus de la ganache fondante, les accros de la bouchée chocolatée

Nicole Falony Leiber aime le chocolat sous toutes ses formes.

qui s’offrent chaque année un voyage dans les pays voisins, histoire de visiter usines et ateliers de fabrication.

Dégustation de grands crus Les aficionados du cacao se retrouvent aussi tous les deux mois pour une dégustation avec commentaires avisés d’un maître chocolatier. «Le but du club, c’est de permettre aux amateurs de découvrir de nouveaux arômes.» Mais oui, car le bonbon noir se savoure comme un grand vin. Pas question de l’engloutir prestement à la hussarde. Non, il faut d’abord le regarder sous toutes ses rondeurs. «Il doit être brillant, sans bavure, impeccable, tel un bijou!» Ensuite, le couper en deux, pour en observer la couverture, la texture et enfin le goûter une pre-

mière fois, avant d’y revenir. «Si c’est un praliné, on écoute le croquant des noisettes ou de l’amande, et on attend que se déploient les saveurs alliées à la ganache à l’intérieur.» Pour accompagner une dégustation, le plus simple breuvage fera l’affaire: de l’eau plate ou du pain, entre deux bouchées, pour réveiller les papilles, mais «jamais de jus de fruits ou de Coca, quelle hérésie!» La température idéale est autour de 20° C. Mais Nicole Falony Leiber en mange chaque jour de l’année, même au plus chaud de l’été, puisque cet «amant alimentaire», comme l’appelait Casanova, ne quitte ni son sac à main ni sa table de chevet. «Si je me réveille la nuit, j’en profite pour lire quelques pages et croquer un carré.» En tout, elle avoue deux tablettes par semaine, sans compter les pralines… Crises de foie et constipation, deux préjugés qu’elle renvoie à la cuve d’un preste revers de main!

Les vertus de la cabosse Le chocolat, cette héritière spirituelle de Madame de Sévigné le goûte de préférence un peu acide et surtout sans sucre. «Car mes goûts ont changé. Je n’aime plus le chocolat au lait. Je préfère garder en bouche la saveur du cacao!» Sans pour autant aller jusqu’au noir à 90%, que les férus dégustent avec un alcool de poire ou de la grappa. Sûr que pour cette passionnée, la cabosse n’a que des vertus. La preuve: «J’ai 83 ans, vous ne croyez pas que le chocolat y est pour quelque chose? Il stimule la bonne humeur. En tout cas, il est nécessaire à mon équilibre physique et moral. Si je n’en avais pas, je serais vraiment malheureuse.» On la dit même aphrodisiaque, cette fève rôtie qui a passé des cours royales aux palais des gourmets. Nicole Falony Leiber sourit, mais ne dément pas. Patricia Brambilla Photos Thierry Parel Infos: www.passionnes-chocolat.ch


Migros Magazine 13, 25 mars 2008

Nicole Falony Leiber: «Le but du club est de faire découvrir de nouveaux arômes à nos membres.»

Réussite

87


MGB www.migros.ch

s Sensation es printanièr

Sets de t 4 pièce able s, unis c ôtelés o rayés, d u iverses couleurs

990

59.–

Nettoyeur à haute pression HPC 1400-120 1850 W, 90 – 160 bars, tres longueur du tuyau: 5 mè

Gan t Coto s de ja r n pl astifi dinage ,l é, ta ille M e lot de 3

5 90

pair es

ue e long Chais ussin o c avec

s Nicole Coussin 2 e en lot d n, diverses to o c 100% 0 cm , 40 x 4 rs u le u co

Cisailles de jardin , le lot de 2

90 9 1

Clogs pour femme et homme Couleurs et pointures diverses

53.–

1490

490

Dévid oir n° Avec 20 fle 15 mm xible de 15 m gris ra 5/8” classiq / y ue, avec r é orange, accor d

69.–

Coffre à coussin s Idéal po ur range r les coussins et articles d les autres e jardin. Dimensio ns: 117 x 45 x 58 cm

4990

69.–

831 e EM u q i r t élec 0 W, euse trique 80 pe d n o c T e cou ur éle Mote largeur d 1 kg 1 , V 230 m, poids c 5 30,

s sont valables Toutes les offre ars, jusqu’à à partir du 23 m stock. du t en épuisem cune, au r te ra en n’ Pour sletter w ne commandez la ch. s. ro ig m w. sur ww

Migros Magazin 13 2008 f BL  

Quatre murs à soi: des conseils de spécialistes dans notre supplément habitat. Page 31 En pleine forme grâce aux produits Actilife. Page 18...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you