Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

NOUVEAU CHEZ NOUS: VOS MARQUES PRÉFÉRÉES. Pampers, Coca-Cola, Thomy et Nescafé – dès à présent, nous vous proposons encore plus d’articles de marque.


DAVANTAGE D’ARTICLES DE MARQUE. Nos sondages auprès de la clientèle ont révélé que celle-ci souhaitait un élargissement de notre vaste gamme d’articles de marque. Un besoin auquel nous répondons volontiers. Pour que vos achats soient plus variés encore, nous vous proposons dès à présent d’autres marques très appréciées, venant s’ajouter au vaste choix de marques Migros. Des produits de Coca-Cola, Thomy, Nescafé et Pampers complètent désormais notre assortiment. Réjouissez-vous de trouver chez nous du Coca-Cola classic, light, zero et décaféiné, de la mayonnaise et de la moutarde Thomy, du Nescafé de Luxe, Finesse et Espresso ainsi que des couches et des lingettes humides Pampers. Chez nous, vous trouverez tout sous le même toit. Migros reste ainsi M comme Meilleur. PAMPERS

• C’est Victor Mills, un chimiste américain, qui a inventé les Pampers en 1961. • Il jugeait les langes en tissu de sa petite-fille pas assez propres. • Jusqu’en 1971, les Pampers étaient fixés avec des épingles de nourrice.

NESCAFÉ

• En 1930, le Brésil était à la recherche d’une méthode pour conserver le café. • La procédure de développement a pris huit ans. • Aujourd’hui, 4100 tasses de Nescafé sont bues chaque seconde.


EN CUISINE 68

La recette de Raphaël Comte, le benjamin des conseillers aux Etats. NO 6, 8 FÉVRIER 2010

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

ENTRETIEN 30

Photos Mathieu Rod / Nicolas Righetti-Rezo

Les paroles d’or d’un champion ACTUALITÉ MIGROS 36

Migros étoffe son offre de produits bio. EN MAGASIN 40

Découvrez des spécialités culinaires d’Extrême-Orient.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Peu avant l’ouverture des JO de Vancouver, Pirmin Zurbriggen évoque son passé de médaillé olympique et sa vie d’aujourd’hui.


L’ASIE AU BOUT PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

ode Mettez-vous à la m s de ez asiatique: serv plats différents et s laissez à vos hôte x! l’embarras du choi les Vous trouverez tous res ai ss ingrédients néce à votre Migros.

30% 9.10

au lieu de 13.–

Filets de pangasius Pelican surgelés, 800 g

3.30

Tomates en grappes Espagne, le kg

30%

6.90

Kombucha Fresh Classic Carpe Diem 4 x 50 cl

Société coopérative Migros Bâle * En vente dans les plus grands magasins Migros.

9.50

Thaï Mix Fresh Thaï Thaïlande, la barquette de 500 g

10.60

au lieu de 15.20

Chicken Satay Anna’s Best Thai et Tikka Masala Anna’s Best India en lot de 2 par ex. Chicken Satay Anna’s Best Thai*, 2 x 330 g


DES BAGUETTES. DU 9.2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.40 2.80

Chips Terra au wasabi 100 g

1.25

au lieu de 1.60

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. chips aux crevettes, 75 g

au lieu de 1.80

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. Sambal Oelek, 100 g

3.90

au lieu de 4.90

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. biscuits porte-bonheur*, 65 g

5.60

au lieu de 7.–

Tous les snacks et rouleaux de printemps surgelés J. Bank’s 20% de réduction par ex. rouleaux de printemps au poulet, 6 pièces

3.10

au lieu de 3.90

1.90

au lieu de 2.40

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. nouilles orientales Mie, 250 g

1.90

au lieu de 2.40

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. snack de riz au piment, 70 g

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. sauce aigredouce, 300 g


6 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

RÉCITS 14

ÉDITORIAL

Presque oubliées, les bonnes manières reviennent à la mode. Explications et témoignages dont celui de Darius Rochebin.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

La politesse en crise Plus la chose est rare et plus on en parle. De quoi s’agit-il? De la

politesse, pardi! Pas un jour ne passe sans que l’on entende ou lise: le respect se perd. Sous entendu: c’était quand même mieux avant. Evidemment, tout le monde le sait, le mieux ne peut être que dans le passé ou l’avenir, jamais dans le présent. Quoi qu’il en soit, sur le thème du respect, de la politesse, force est de constater qu’effectivement c’était mieux avant!

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Qui ne s’est jamais offusqué d’un voisin bruyant ou odorant? Que ce

soit dans un train, un bus, un restaurant, un magasin, la rue ou son salon, il y a toujours quelqu’un pour nous rappeler que nous ne sommes pas seuls au monde. Les charmes de la vie en communauté sont pourtant nettement plus appréciables que ceux d’une existence d’ermite. Normalement, oui. Mais les incivilités, même mineures, nous poussent de plus en plus à en douter.

D’ailleurs, le calme n’est-il pas l’un des plus grands luxes du moment?

Parvenir à se coucher le soir sans avoir ressenti de la lassitude, de la colère ou du dépit face au comportement de l’un de ses congénères. Voilà qui est rare pour qui affronte quotidiennement les transports en commun, la vie de bureau ou simplement la rue. Fait surprenant, la majorité estime pourtant que la politesse représente une valeur particulièrement importante (lire notre récit en page 14). Photos Pierre-Yves Massot / Emmanuelle Bayart / Thierry Parel / François Wavre-Rezo

* tarif local

Nous sommes toujours l’indélicat de quelqu’un d’autre. Et c’est bien

le problème. Si je hausse le volume de mon baladeur dans le train pour éviter la conversation de deux enthousiastes, il y a bien des chances que l’un des autres voyageurs commence à pester, ce qui aura pour conséquence d’importuner la dame du rang suivant et ainsi de suite. Chaque entorse à la politesse en engendrant une autre.

Comment sortir du cercle infernal? En faisant en sorte que

chacun en même temps se préoccupe davantage de son voisin. Douce utopie, naturellement! Par contre, rien ne m’empêche de faire ce petit effort. Il n’aura qu’une incidence limitée sur ces autres qui m’insupportent, mais ô combien reposante sur moi-même.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

GRANDIR 89 Peu connue, la thérapie par la marionnette permet d’aider les enfants qui vont mal. Explications avec Susanne Amez-Droz, pionnière en la matière en Suisse romande.


CETTE SEMAINE

|7

SOCIÉTÉ 24 Certains Romands ne rateraient pour rien au monde les festivités de carnaval. Rencontre avec un petit groupe de passionnés valaisans.

RÉCITS

AUX FOURNEAUX

Société

14

Publication

20

Le grand retour de la politesse. Les carnets intimes de Nadine de Rothschild.

Carnaval

24

Où est passé l’esprit du carnaval? Les confidences d’un petit groupe de Valaisans.

30

ACTUALITÉ MIGROS 36

Haïti

38

Un employé Migros engagé dans l’humanitaire.

EN MAGASIN

RÉCIT 20 La baronne Nadine de Rothschild, grande prêtresse du savoir-vivre, est aussi philosophe à ses heures. Rencontre.

A la découverte des saveurs de l’Extrême-Orient. Un nouveau logo pour les produits bio Migros. Migros Genève se présente via les produits De la région.

VOTRE RÉGION

Les informations de votre coopérative régionale

VIE PRATIQUE

Auto

81

Psychologie

86

Grandir

89

Voiture

93

L’amour, cette «terra incognita».

40 60

La Peugeot 3008.

RUBRIQUES

Migros Flash Vous et nous Temps présents Minute papillon Perdus de vue Voyage lecteurs Mots fléchés / Impressum

64

Tintinophilie

Jérôme Balzano.

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

CADRA CHF 347’400.– clés en main, sous-sol inclus

8 11 12 29 94 97 99

RÉUSSITE

Publicité

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

75

La thérapie par les marionnettes.

En rayons

Migros étoffe son offre en produits bio.

68

Comment bien acheter une voiture neuve ou d’occasion?

ENTRETIEN Pirmin Zurbriggen

Raphaël Comte

100


8 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

MIGROS-NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

150 000 000

En 2009, les quinze entreprises industrielles de Migros ont investi 150 millions de francs pour renforcer la place économique suisse. Par ailleurs, l’industrie Migros a réalisé un chiffre d’affaires de 5,1 milliards de francs (soit une hausse de 1,5% par rapport à 2008) et ce, malgré un contexte économique difficile.

Tourisme pédestre

En tant qu’unique opérateur romand à proposer des voyages faisant la part belle à la marche à pied ed avec des guides francophones, Tourisme Pour Tous publie sa nouvelle brochure, «Randonnées». Au rythme de la mobilité douce, découvrez d’une autre manière une région ou un pays. Parmi le vaste choix à votre disposition, citons notamment les destinations de Chypre, Madère, l’Islande ou encore les Dolomites.

www.tourismepourtous.ch

Soutien à la poésie romande Désormais, le Pour-cent culturel Migros apporte aussi son soutien à des projets de poésie en Suisse romande. Lancé en 2006 outreSarine, cet encouragement, unique en son genre dans notre pays, consiste à promouvoir la poésie en accordant des subventions à la publication d’ouvrages, à l’enregistrement de CD audio et à l’organisation de manifestations.

Tourner des films publicitaires avec des animaux n’a rien d’aisé. Migros a reçu

Les pubs Migros

www.pour-cent-culturel.ch/contributions

L’INFO BÉBÉ DE LA SEMAINE

Les professionnels de la publicité ont à nouveau aux campagnes Migros.

Dors mon enfant, dors s’il te plaît

Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

L Photos Fabian Unternährer, Sonja Ruckstuhl, bab.ch/Stockfood

Les jeunes parents le savent bien: se lever en pleine nuit et veiller son enfant est à long terme très fatigant. Selon une récente étude, 86% des nourrissons (entre 0 et 6 mois) se réveillent au moins une fois par nuit. Un quart des enfants le font même trois fois ou plus. Alors que faire? Une journée clairement structurée aide bébé à se préparer à la nuit, et un rituel du soir apaisant lui confère un sentiment de sécurité. De plus, les contacts corporels fréquents participent à son bien-être. Les enfants qui sont régulièrement portés durant la journée dorment ainsi mieux que ceux qui restent longtemps seuls dans leur berceau. Un sac de couchage permet enfin aux tout-petits de se sentir en confiance et empêche les trop grands gigotements.

a publicité Migros est souvent appréciée par le public pour son humour. Mais les professionnels de la branche voient aussi d’un bon œil les créations Migros. Ainsi, l’Art Director’s Club (ADC) a récemment décerné des médailles d’or et de bronze aux films

publicitaires du distributeur. L’or va aux «Animaux de la ferme», un film sympathique présentant une basse-cour faisant tout pour préserver le sommeil d’un fermier. La célèbre poule «Chocolate» traversant la Suisse pour pondre son œuf dans un magasin Migros reçoit le

Une course d’école au golf De plus en plus, le golf se démocratise, et Migros y est pour quelque chose. Dans le cadre de son projet de promotion «Let’s play golf», le distributeur accueille pour la sixième fois quatre-vingt classes à venir taper la petite balle blanche sur un des parcours Migros.

Chaque écolier âgé de 9 à 13 ans est invité à répondre à des questions sur le golf, en se rendant sur le site www.golfparcs.ch. Parmi toutes les bonnes réponses, quatre-vingt enfants seront tirés au sort. Les gagnants ainsi que leur classe auront alors droit à une


MIGROS FLASH

|9

Chaque voix compte

Le concours de photos «fascination@agriculture.ch» organisé par l’association des paysans suisses et soutenu par Migros entre dans sa deuxième phase. Il est en effet temps d’élire le plus beau cliché parmi toutes les photos envoyées entre avril 2009 et janvier 2010. Pour cela, il suffit de se rendre

sur le site www.agriculture.ch et de voter pour sa photo favorite. Chaque internaute peut choisir dix sujets. Parmi tous les participants, des bons d’achat pour la boutique d’habits du site www.agriculture.ch seront tirés au sort. www.agriculture.ch

Cinq netbooks M-Budget à gagner

plusieurs prix récompensant ses efforts.

primées décerné plusieurs prix

bronze ainsi qu’un prix spécial danslacatégorieFilm.Parailleurs, la campagne d’action visant à coller des autocollants «M» sur certains panneaux communaux a aussi été récompensée par une médaille de bronze. www.migros.ch/spots_publicitaires

demi-journée d’initiation dans un des sept Golfparcs Migros, qui se terminera par un mini-tournoi. La meilleure classe du jour se verra offrir un bon pour une excursion d’une journée dans sa région. Inscription (jusqu’au 5 mars 2010): www.golfparcs.ch

Votez pour la plus belle scène campagnarde de Suisse!

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Les gourmets en raffolent

De la famille des salmonidés, l’omble chevalier est un poisson exigeant qui n’apprécie que les eaux douces les plus claires. A la fois ferme et maigre, sa chair est particulièrement appréciée des gourmets qui la dégustent simplement cuite à la vapeur. Un vrai délice! En tant que membre du WWF Seafood Group, Migros propose de l’omble chevalier en qualité bio.

Il vaut la peine d’avoir vu la nouvelle campagne publicitaire présentant les célèbres produits M-Budget. Car ces affiches vous permettront peut-être de gagner l’un des cinq netbooks M-Budget mis en jeu sur internet. Pour tenter votre chance, rendez-vous sur Facebook et indiquez quel texte publicitaire correspond à quel produit. Bonne chance. http://apps.facebook.com/mbudgetapp


Marques de qualité à prix bas! Mode économie d’énergie

Machine à café à capsules TX150 black

19 bars, programmation des quantités avec arrêt automatique / 7173.687

33%

199.– l’un

Brosse à dents à ultrasons Healthy White

Technologie à ultrasons brevetée, 3 fonctions de nettoyage à choix, fonction Quadpacer, avec étui de transport pratique / 7178.457

Rasoir Series 3 – 360

Alimentation accu/secteur, système de coupe triple, coupe-favoris, recharge rapide en 5 min, témoin de charge et d’état, indicateur de remplacement des pièces de rasage, lavable / 7178.495

Robot de cuisine KM196

Capacité suffisante pour 500 g de pâte plus les ingrédients, 600 W, accessoires: mixeur, centrifugeuse, presse-agrumes, couteau en acier, 3 râpes (disques), 3 éléments mélangeurs, bol mélangeur 3 l, Fr. 199.– au lieu de Fr. 299.– / 7173.542

Les offres sont valables du 9.2 au 22.2.2010 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 6, 8 février 2010

«Mon vitiligo n’a jamais été un souci» «Migros Magazine» N°5 du 1er février. A propos du concours de dessins pour enfants.

«Ces dessins sont des rayons de soleil»

Un vrai bonheur de découvrir tous ces dessins d’enfants, ce sont des rayons de soleil bienfaisants! Nous avons été admiratifs et interpellés par la qualité des dessins, surtout pour le réalisme des enfants pour traiter le thème «biodiversité». Merci à Migros d’associer les enfants, adolescents et jeunes adultes pour nous faire «vibrer» à leurs réflexions toujours si justes.

André et Paulette Schulé, Yverdon-les-Bains

«Migros Magazine» N° 4 du 25 janvier. A propos de la recette de cuisine de Marie-Thérèse Chappaz.

«Migros Magazine» N° 1 du 1er janvier. A propos de l’article «Surmonter la mort de son animal de compagnie».

«Un magnifique plat»

«Mon chien est en fin de vie»

Voilà ce qui était écrit dans l’article: «L’aigo-boulido, un bouillon provençal revu et corrigé à sa façon bien entendu. «Un vieux dicton dit: L’aigo-boulido sauvo la vido (l’eau bouillie sauve la vie). Je ne sais pas si c’est vrai, mais en tout cas il requinque».» Très revu et corrigé par MarieThérèse Chappaz. Dans la recette de ma grand-mère à Bagnols sur Cèze, il n’y avait que quelques gousses d’ail, un peu de sauge et c’est tout. On versait cette eau bouillie sur quelques tranches de pain sec et un peu d’huile d’olive. C’était pour se remettre d’agapes trop généreuses. Pas comme ce magnifique plat que MarieThérèse Chappaz nous propose. Le dicton est lui parfaitement authentique.

Roger Brunel, Par courrier électronique

L’ouvrage de Marina von Allmen-Balmelli «Quand l’animal s’en va» est très enrichissant! Je suis en train de le relire, car je me trouve «bientôt» dans la situation de devoir faire euthanasier mon adoré Kélim. Et votre formidable encadré «Comment savoir si son animal est en fin de vie?» est un excellent repère pour propriétaires de chiens et d’autres animaux. Mon toutou a des parésies aux pattes derrières mais il voit, entend tout et a malgré tout l’envie de faire comme «si de rien n’était». Donc il ne souffre pas encore. Mon désir est de faire venir le moment venu un bon vétérinaire à domicile pour ne pas stresser mon chien.

Daphné Helbling-Feij, Veyrier

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

| 11

Céline Paolini

«Migros Magazine» N° 4 du 25 janvier. A propos de l’article «Le mal dans sa peau».

«Je prends la maladie avec le sourire»

Depuis l’âge de 10-12 ans, je suis atteinte de cette vitiligo (j’ai 30 ans cette année). Mes taches étaient bien visibles durant mon adolescence. Même si je suis quelqu’un de très timide, ma maladie n’a jamais été un souci. Je suis toujours allée à la piscine, je suis partie en vacances au bord de la mer chaque année et prenais le soleil, crémée, sous le parasol, en maillot de bain. Mes amis savent ce que j’ai et ne voient presque plus mes taches. Il est vrai que, contrairement à

Ruby Sudan, la peau de mon visage est claire. Les taches ne se voient pas car je fais en sorte de ne jamais bronzer à cet endroit. Par contre, sur le reste du corps, surtout en été, mes taches sont très visibles. Aujourd’hui, je suis enseignante. (…) J’explique aux jeunes enfants que ma peau ne bronze pas partout de la même manière et cela leur convient. (…) Je n’ai jamais eu de remarques des parents. (…) Je voulais juste vous faire part de l’avis d’une «malade» qui a toujours pris sa maladie avec le sourire afin que, si quelqu’un découvre des taches blanches sur son visage ou ses mains, il ne pense pas directement que sa vie est finie... Céline Paolini,

Le Cerneux-Péquignot

Publicité

Cette semaine, cornet à la crème et café

3.50

Durée de l’offre du 9 au 15.2.2010, dans la limite du stock.

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. A prix avantageux.


12 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

SUR LE VIF

«Il y aura davantage de contrôles» Un informateur a offert à l’Allemagne de lui vendre pour 2,5 millions d’euros (3,7 millions) un fichier de 1500 noms de contribuables allemands ayant des comptes bancaires en Suisse et soupçonnés de fraude fiscale par leur pays. La réaction de Solange Ghernaouti-Hélie, professeure en sécurité de l’information à l’Ecole des HEC de l’Université de Lausanne. Est-il si facile de se procurer les noms des détenteurs de comptes, de les copier et de les sortir de la banque?

Il ne s’agit pas ici d’une fuite informatique mais d’un problème humain. L’employé en charge de la gestion des comptes y a directement accès. Il a agi de façon frauduleuse, sans doute pour s’enrichir personnellement. La morale voudrait que le vol soit poursuivi, or l’Allemagne se déclare prête à faire l’achat de ces informations...

C’est ce qui est choquant. En promettant de racheter les données, un Etat incite les employés à devenir criminels et déloyaux vis-àvis de leur banque et des clients. On est en plein far west!

Les banques ne sont plus aussi sûres qu’avant?

Elles sont aussi sûres qu’avant et désormais averties de ce type de pratique. Encore une fois, le maillon faible, c’est l’employé qui subit une pression de la part d’un Etat par une incitation financière forte et un discours déculpabilisant. Que vont faire les établissements désormais?

On peut imaginer que, dorénavant, les employés ne disposeront que d’une partie de l’information. Il y aura davantage de contrôles. Cela risque de créer un climat délétère au sein de l’entreprise.

Propos recueillis par Céline Fontannaz

TRAIT POUR TRAIT Dessin de Herrmann paru dans «La Tribune de Genève» du 4 février 2010

IMPULSIONS Jean Ammann, journaliste et chroniqueur, «La Liberté»

Les intermittents du malheur Contrairement à notre planète, le monde médiatique n’aime pas les répliques: une secousse suffit à épuiser son énergie. Quatre semaines après un séisme dont l’hécatombe reste à mesurer, Haïti se fait de plus en plus discret. Prenons, à titre indicatif, le sommaire du journal télévisé de 19h30, sur la TSR: une émission spéciale les 13 et 14 janvier, quatre sujets le dimanche 17 janvier,

l’ouverture du journal les 21 et les 25 janvier, puis rien le 26, rien le 27, un appel de Bill Clinton lancé à Davos pour soutenir la reconstruction d’Haïti le 28, rien le 29, un sujet le 30… Ainsi va decrescendo notre intérêt pour Haïti. Ce n’est pas de l’indifférence, c’est juste une fatigue, une accoutumance à la calamité. Les caméras se détournent – il y a eu le Forum de Davos, bien-


TEMPS PRÉSENTS

| 13

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo James D. Morgan / Rex Features / Dukas

A écouter: «Pray for rain». Le dernier album des précurseurs du trip hop est… planant. Des années que Massive Attack peaufine son œuvre. Eh bien, merci! Voyage des sens vaporeux, où le spleen règne sans fard, «Heligoland» navigue entre voix célestes et rythmes terrestres, avec en point d’orgue: «Atlas Air». Sublime. «Heligoland» de Massive Attack, Virgin.

DANS L’OBJECTIF

tôt les Jeux de Vancouver, Cuche aura-t-il récupéré? –, mais la détresse continue en contrechamp. Le journal Le Monde, dans un sujet d’ailleurs repris par la TSR, a raconté la boucherie qui se passe dans des hôpitaux de campagne: des chirurgiens rompus à la médecine de guerre, souvent américains, rarement douillets, tranchent des membres par milliers. On estime que le tremblement de terre d’Haïti laissera derrière lui 4000 unijambistes, manchots et autres culs-de-jatte. Parfois, ces amputations se déroulent sans anesthésie, dans des conditions d’hygiène d’avant Pasteur. La gangrène rôde, avec son haleine d’hyène. Deux heures après l’opération, des Haïtiens se retrouvent dans la rue, allégés à tout jamais d’un membre. Il n’y aura pas de suivi médical, comme il n’y aura pas, ou peu, de

suivi médiatique. Dans quelques semaines, Haïti sera un hoquet sur le graphique sismologique, comme le Sichuan et ses 87 000 morts, comme le Cachemire et ses 75 000 morts, comme Bam et ses 27 000 morts. Des pics anonymes sur l’électrocardiogramme de la Terre. Un petit garçon a dit au médecin qui venait de l’opérer: «Je ne m’en sortais déjà pas avec mes deux bras. Alors avec un seul...» Les envoyés spéciaux sont déjà repartis, les correspondants ont déserté cette partie du monde. Et nous, nous ne saurons rien du manchot et de son calvaire quotidien. Cela tombe bien: le malheur n’est supportable que par intermittence. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Bibliothèquesur-Mer

A l’occasion des 30 ans de l’une de ses célèbres étagères, un fabricant de meubles a installé la plus longue bibliothèque du monde sur cette plage de Sydney, en Australie. Un jour durant, et contre quelques pièces d’argent, les surfeurs et autres visiteurs ont pu se servir de livres dans les rayons. La somme récoltée a été reversée à une fondation active dans l’alphabétisation.

A voir: Lettres de vie. Pour ceux qui auraient manqué la sortie du film d’animation «Mary et Max», reste l’option DVD. L’histoire d’une relation épistolaire entre une enfant solitaire australienne et un quadra new-yorkais atteint du syndrome d’Asperger. Touchant. «Mary et Max» d’Adam Elliot, Gaumont. A visiter: Francfort à Lausanne. La Fondation de l’Hermitage s’offre une expo haute en couleur venue d’Allemagne. Courbet, Renoir, Beckmann, Ensor, entre autres, avec des sculptures de Laurens, Maillol et Rodin. Un must. «100 chefsd’œuvre du Städel Museum», L’Hermitage, Lausanne. A lire: Dialogue familial. Qu’est-ce que la transmission aujourd’hui? Une différence entre responsabilité et morale? En bons chefs de tribu, le créateur de «Kaamelott» et son ami humoriste François Rollin refont le monde dans un ouvrage intelligent et drôle. «Astier et Rollin posent les bases de la pensée moderne», Ed. JacobDuvernet. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


14 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

La politesse retrouve ses lettres de noblesse

Longtemps considérées comme gentiment désuètes, les bonnes manières reviennent à la mode. Pourquoi? Parce qu’elles mettent de l’huile dans les rouages des relations sociales, facilitent l’intégration et forment un excellent rempart contre les incivilités!

C

ode de bonne conduite pour les uns, masque de l’hypocrisie pour les autres, la politesse n’est pas encore, comme l’écrivait le romancier et dramaturge Romain Coolus, «un usage hors d’usage». Au contraire, le savoir-vivre a le vent en poupe: il n’y a qu’à voir le nombre de livres qui sont sortis sur le sujet ces dernières années! Pourtant, sous les coups de boutoir de Mai 68 et des années hippies, puis des nouvelles technologies (SMS, «chat», mails…), la bienséance avait perdu beaucoup de sa belle prestance. Il suffisait d’ailleurs d’évoquer cette notion d’urbanité autour d’une table pour être immédiatement taxé d’affreux réactionnaire, de pisse-froid ou de petit-bourgeois.

Le règne de l’enfant-roi

Ce vent de liberté a bien sûr soufflé aussi sur l’éducation, balayant au passage l’autoritarisme des années 50 pour installer un certain laisser-aller motivé par une volonté de permettre à notre progéniture de s’épanouir sans frustration. L’enfant-roi était né et il ne pouvait que devenir tyran dans cette société où règnent en maîtres individualisme et égoïsme. Professeure de psychologie à l’Université d’Etat de San Diego et auteure d’un essai remarqué

intitulé Generation Me, Jean Twenge résume ainsi la situation: «La génération du Moi a grandi en croyant qu’il est plus important de «faire ce qu’on veut» plutôt que de se conformer au groupe. Malheureusement, cet état d’esprit veut aussi dire que les gens de cette génération auront probablement plus tendance à manquer de considération envers les autres.»

La génération du Moi fait ce qu’elle veut

Les résultats de cette révolution ne se sont pas fait attendre: enfants qui ne disent jamais bonjour ni merci; ados qui squattent les places assises dans le bus; automobilistes qui klaxonnent dès que ça bouchonne; pipelettes qui, l’oreille collée à leur portable, font profiter tout le wagon de leurs derniers émois, et moi, et moi… Ce n’est pas dur, il n’y a pratiquement pas un jour qui passe sans que nous subissions ou que nous soyons témoins de ce type d’agression. Evidemment, cette vague d’irrespect, d’incivilité a fini par lasser, par faire déborder le vase de la tolérance avec, pour conséquence, un retour à davantage de convenances. Enterré le «flower power», oubliés les slogans du genre «Il est interdit d’interdire!»: la politesse semble retrou-

ver petit à petit ses couleurs et lettres de noblesse. Encouragés par cet élan, les gardiens des usages sortent du bois: des psys et des politiciens veulent remettre l’apprentissage de l’urbanité au centre de l’éducation; des enseignants réintroduisent le vouvoiement dans les classes; des experts en savoir-vivre – Nadine de Rothschild en tête (lire aussi en page 20) – nous donnent la leçon par médias interposés… Jusque dans les banlieues où l’étendard vertueux de la bienséance a été levé par Arsène Bouakira, un éducateur de rue de Montpellier. Coauteur avec la baronne précitée de l’ouvrage Le petit guide des bonnes manières (Ed. Favre), ce dernier a créé une «Ecole de la politesse» dans un quartier défavorisé de sa cité afin – comme il l’a expliqué à une consœur française – «de donner aux jeunes des clés pour augmenter leurs chances de s’insérer dans la société.» Reviendrait-on alors aux «Fais pas ci, fais pas ça! Sois poli, dis merci!» qui ont fait tant chanter Jacques Dutronc? Difficilement, parce que les mœurs ont changé et que les règles de politesse – même si elles paraissent désuètes – évoluent aussi avec leur temps. Dieu merci! Alain Portner Photos E. Bayart / D. Rihs / S. Bucher / T. Parel


REPORTAGE SAVOIR-VIVRE

| 15

politmaesndse Queste peiorsonsnnde es ont accepté alités ro Quatr quiz cour tois en cinq de répondre à ce petit questions:

t bien élevé? 1) Etiez-vous un enfan ulte plutôt poli 2) Et aujourd’hui, un ad ou impoli? duit-il au quotidien? 3) Comment cela se tra respect, 4) Face à un manque de ous? comment réagissez-v le retour e pir 5) Enfin, que vous ins e? ss à la mode de la polite

DARIUS ROCHEBIN, JOURNALISTE À LA TSR, PRÉSENTATEUR DU JT ET MENEUR D’INTERVIEW DANS L’ÉMISSION «PARDONNEZ-MOI!» 1) J’étais bien élevé, mais capable d’être franchement moqueur ou insolent. Mes parents étaient très polis. Ils donnaient le bon exemple. En revanche, ils me laissaient très libre, peut-être un peu trop! Cela se voyait à l’école. J’étais un élève plutôt respectueux en général, mais capable de chahuter de manière très impertinente. 2) Cela dépend des circonstances. Une politesse trop affectée peut être plus blessante qu’un mot vulgaire. Les gens qui en font trop, par exemple les gens qui vous donnent du «cher ami» de façon un peu mécanique, basculent vite dans le ridicule. La première des politesses, c’est le naturel! 3) Je suis assez attaché à la politesse de base. Dire «merci» et «s’il vous plaît», connaître les règles du savoir-vivre, cela facilite tout. Mais la politesse suprême, c’est l’humour. Je préfère quelqu’un d’un peu impoli mais drôle à quelqu’un de parfaitement courtois mais mortellement ennuyeux. 4) Je ne suis pas du genre à me formaliser d’un mot grossier ou d’une insulte. Cela fait partie de la vie, ça me fera plutôt sourire. En revanche, je ne supporte pas les menaces ou les agressions humiliantes. Par exemple, un chef qui profite d’une position hiérarchique pour humilier autrui, c’est d’une grande bassesse. J’ai une mémoire d’éléphant pour ce genre de choses. 5) Je ne crois pas au retour de la politesse à l’ancienne. Les codes changent forcément. Le mail, le «chat» sur internet, le téléphone portable, tout va dans le sens d’une communication plus directe et plus informelle. Chaque génération a ses usages, mais il y aura toujours des polis et des impolis.


LA VOLAILLE SOUS TOUTES SES FORMES.

nti: Goût délicieux gara r lit ailes de poulet su sur tte de carottes. Rece www.saison.ch 4 Mot-clé: poulet32

1.70

Charcuterie de volaille Don Pollo les 100 g

2.90 Coquerli Don Pollo 200 g

5.50

Ailes de poulet Don Pollo nature surgelées, 500 g

23.60

Cordons-bleus de poulet Don Pollo* nature, 2 pièces, le kg

1.30 4.70

Miccata de dinde alla Milanese Don Pollo* surgelé, 2 pièces, 240 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

5.80

Cream Cheese Bols au poulet Don Pollo* panés, surgelés, 250 g

Mélange d’épices pour volaille Gourmet Mix 49 g


REPORTAGE SAVOIR-VIVRE

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 17

NICOLE PETIGNAT, ANCIENNE ARBITRE INTERNATIONALE DE FOOTBALL, AUJOURD’HUI RECONVERTIE EN THÉRAPEUTE MANUELLE 1) Oui, parce que ma maman, qui tenait un

restaurant, était très à cheval sur les règles de politesse. Il fallait toujours dire «bonjour!», «merci!», tenir la porte aux gens… C’était une éducation très sévère, mais elle m’a appris à me comporter avec les autres et m’a donc beaucoup apporté pour la suite. 2) Plutôt polie. 3) J’essaie toujours d’être attentionnée avec les gens que je côtoie, même si je ne les connais pas. Ce sont des choses toutes simples comme souhaiter une bonne journée à quelqu’un avec le sourire, par exemple. 4) Je suis persuadée que ce n’est pas à cause de nous ou de nos actes que les gens se mettent en colère. Le problème vient d’eux et j’essaie donc de relativiser, de dire «Eh, stop! Ce n’est pas moi qui t’ai mis dans cet état-là. Je ne sais pas ce qui s’est passé avant, mais ce n’est pas mon problème.» Et puis, si la tension ne diminue pas et que discuter ne sert plus à rien, il vaut mieux partir. L’arbitrage m’a appris à prendre de la distance par rapport aux critiques des gens et à gérer des situations de crise. 5) Je trouve que c’est bien, parce que la politesse induit un certain respect, une certaine attention vis-à-vis de l’autre. Ça permet de plus s’apprécier, quoi! Un homme galant, par exemple, ça me touche...

Publicité

image agrandie

du 2 au r 15 févrie

Offre

295.–

alensttoickn Saintép-uV du isement

au lieu de 495.–

jusqu’à

Collier 43cm, serti de 5 diamants 0.062ct, disponible or jaune/or blanc ou or blanc/or rouge 18 carats.

taille réelle

GENÈVE Centres Commerciaux de Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe, Planète Charmilles et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Vibert VAUD

Centres Commerciaux de Crissier, Métropole Lausanne, MMM Chablais Centre Aigle, Marché Migros Romanel, Migros Métropole Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux de Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


18 |

REPORTAGE SAVOIR-VIVRE

Migros Magazine 6, 8 février 2010

Ils ont dit…

A méditer, ces quelques citations sur le thème de la politesse:

«La politesse est à l’esprit ce que la grâce est au visage.» (Voltaire) «La seule chose que la politesse peut nous faire perdre, c’est, de temps en temps, un siège dans un autobus bondé.» (Oscar Wilde) «La politesse, c’est l’indifférence organisée.» (Paul Valéry) «Le comble de la politesse: s’asseoir sur son derrière et lui demander pardon.» (Alphonse Allais)

THIERRY MEURY, HUMORISTE VACHARD 1) Oui, je pense. Par le fait sans

doute que, benjamin d’une grande famille dans un milieu modeste, je ne pouvais guère commettre d’écarts. Et si mes parents ne suffisaient pas pour me le rappeler, les frères et sœurs s’en chargeaient. 2) Dans la vie, très poli. Mais volontairement impoli en scène. Impoli par métier en quelque sorte. 3) J’ai beaucoup de patience avec les gens. Et encore plus avec ceux qui, spontanément, m’abordent pour me féliciter, m’encourager à continuer. Ils s’étendent parfois longuement, mais c’est la reconnaissance que nous cherchons tous. Il serait donc malvenu et fort ingrat de les rabrouer. 4) Je passe mon chemin. Il faut dire que ces (rares) manques de respect sont en général dus à un abus d’alcool… 5) C’est une très bonne chose, à condition qu’on ne la confonde pas avec de l’hypocrisie.

ANNE-SYLVIE SPRENGER, JOURNALISTE ET ÉCRIVAINE CRUE QUI A DEUX LIVRES À SON ACTIF : «VORACE» ET «SALE FILLE» (ÉD. FAYARD)

«Soyez polis. Ecrivez diplomatiquement. Même une déclaration de guerre doit observer les règles de la politesse.» (Otto von Bismarck)

1) J’étais même une enfant modèle! Vous savez: le genre

préférée des profs et détestée des autres élèves. (rires) 2) Dans la vie réelle, je suis restée quelqu’un de très poli, j’y mets un point d’honneur. Un mot agréable, un sourire, ça ne coûte rien et rend la vie un peu plus douce. Mais j’avoue: le besoin d’être absolument appréciée de tout le monde se cache certainement aussi derrière cette politesse parfois excessive. Par contre, dans mes romans, je me permets d’être totalement incorrecte. Je déteste les livres faits de bons sentiments. Pour moi, la littérature doit bousculer. 3) Je dois dire au moins 80 «merci!» par jour! Quant à mes impolitesses d’écrivain, elles consistent à aller gratter exactement là où ça fait mal: remuer la bonne conscience du lecteur, le questionner sur ses choix moraux ou ses certitudes est un de mes vrais plaisirs. Mais je crois, au fond, que c’est aussi une forme de politesse envers le lecteur: je le prends au sérieux. 4) J’ai bien de la peine à rentrer dans le cadre de quelqu’un, même si cette personne le mérite. Résultat: quand je suis en colère, je boude dans mon coin. Et souvent, personne ne se rend compte que je suis fâchée. Pas vraiment efficace comme méthode… 5) Vous avez vraiment l’impression que l’on vit un retour à la politesse? Je dirais plutôt que l’on est dans l’ère du ricanement. Regardez les émissions de télévision, les journaux, les buzz sur internet: le hit du moment, c’est la moquerie. J’ai une autre vision de la courtoisie.

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Le manque de politesse vous énerve-t-il?» 2% Non

98% Oui

1937 personnes ont donné leur avis du 25 janvier au 4 février 2010

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


HYMNE À L’AMOUR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ment Ne le dites pas seule aussi is ma avec des fleurs, rivez Éc . avec des mots doux romandonc quelques vers tre cœur! tiques à l’élu de vo

12.90

Composition florale avec cymbidium 3 fleurs, diverses couleurs, la pièce

14.90

Bouquet de la Saint-Valentin rose le bouquet

9.90

Rosier en pot avec cache-pot, 10,5 cm, la plante

39.90

Composition florale de fête* la pièce

24.90

7.90

Souris de la Saint-Valentin diverses couleurs, la pièce

Société coopérative Migros Bâle * En vente dans les plus grands magasins Migros.

Bouquet de roses fait main* diverses couleurs, le bouquet

32.90 Cambria 2 tiges fleuries, avec cache-pot en céramique, la plante


20 | Migros Magazine 6,

8 février 2010

Les carnets intimes de Nadine de Rothschild Gardienne du savoir-vivre et de l’étiquette, Nadine de Rothschild a réuni dans son dernier ouvragee ses meilleures réflexions sur l’amour, le bonheur ou l’argent. Parfois provocateurs, ses bons mots pleins d’esprit reflètent à merveille l’univers de la baronne.

D

élicieusement rafraîchissante, positivement décalée et subtilement incontournable, Nadine Nelly de Rothschild, baronne douairière de son état, publie chez Albin Michel Ma philosophie… d’un boudoir à l’autre, un recueil truculent recensant des centaines de pensées et traits d’esprit sur l’amour, l’argent, le mariage ou encore le bonheur. Et si on ne plaisante pas avec le savoir-vivre et l’étiquette, Nadine sait prendre ses aises sur ces sujets-là, en égrenant des petites perles fort amusantes.

«Depuis que j’ai 18 ans, je note sur de petits papiers toutes les pensées ensées qui me travertraver sent l’esprit. Tiens, d’ailleurs, j’en ai écrit deux nouvelles avant que vous n’arriviez, mais je ne vous dirai pas lesquelles», avertit d’emblée Nadine de Rothschild. Puis: «J’en ai des milliers de ces petites phrases. Si je le voulais, je pourrais sortir un livre chaque mois.» Alors bien sûr, opérer un choix n’a pas été chose facile. Mais au final, la sélection effectuée constitue un avant-goût de choix de la philosophie de vie de Madame la baronne.

«Il y a trois façons de voir l’amour: la bonne, la mauvaise, la mienne» «Il y a trois façons de voir l’amour: la bonne, la mauvaise, la mienne», écrit Nadine de Rothschild dans son ouvrage. S’il y a bien une pensée qui a accompagné tout au long de la vie la baronne, c’est celle-ci. «Pour moi, il est important de mettre en valeur l’homme que l’on a épousé. Il faut rester à sa disposition, il faut savoir être soumise, tout en n’étant pas disciplinée», explique celle qui a vécu pendant près de quarante ans aux côtés de son mari. Surtout, toujours selon la baronne, il est primordial de croire au mariage malgré les aléas de la vie: infidélité, mensonge... Et alors? «Vous savez, les hommes sont comme des enfants, ils ne peuvent pas

s’empêcher de tourner la tête quand il voit une jolie sucette. Dans ce cas-là, il faut endosser le rôle de mère, car une maman pardonne à son enfant. Une femme doit donc pouvoir pardonner à son époux.» Quant aux mensonges, il faut apprendre à vivre avec… Tout en gardant bien en tête que les femmes utilisent, elles aussi, ce procédé. «Le divorce, c’est le drame de tous les enfants. Rien n’est pire pour eux que des parents divorcés», poursuit Nadine de Rothschild. Un couple ayant procréé doit rester ainsi uni pour la vie. Et n’allez pas trouver dans ce mode de vie des considérations religieuses. Madame n’en a cure. Non, il s’agit bel et bien de tout faire pour

Le mariage préserver la famille. «Je suis contre ces tribus recomposées où les beaux-pères inculquent des valeurs autres que celles du père biologique.» Cela étant, une épouse fidèle ne fait pas une mère parfaite. En se retournant sur son passé, Nadine de Rothschild regrette de ne pas avoir été assez présente pour son fils. «Quand vous épousez un homme aussi célèbre que mon mari, vous êtes obligée de le suivre dans le monde entier. Mais vous savez, si je compare ma vie à celle qu’ont les femmes qui travaillent maintenant, c’est la même chose. Elles ne voient pas plus leurs enfants. Elles partent tôt le matin et rentrent le soir pour les coucher.»

Nadine de Rothschild: «Depuis que j’ai 18 ans, je note sur de petits papiers toutes les pensées qui me traversent l’esprit.»


RÉCIT NADINE DE ROTHSCHILD

| 21

L’argent

«J’ai été pauvre, j’ai été riche, et finalement riche c’est quand même mieux»

«J’ai été pauvre, j’ai été riche, et finalement riche c’est quand même mieux», couche sur le papier, avec une belle franchise, Nadine de Rothschild. C’est pourtant l’évidence: vivre dans l’aisance procure d’indéniables sensations de confort. Cela étant, les Rothschild ne sont que de simples mortels, et les problèmes de la vie se faufilent aussi à travers les imposantes grilles de leur propriété. «Bien que je n’aime pas en parler – car c’est là la première des politesses –, je peux vous dire que, comme tout le monde, j’ai aussi connu des soucis. Mais soyons lucide: ma situation me procure un avantage certain, puisque je peux choisir mon médecin et que je ne dois pas attendre pour obtenir un rendez-vous», se confie Nadine sans ambages. Pour rester en forme, la baronne a une recette très simple. Un peu de sport – «Je vais tous les matins à la piscine et nage durant une heure.» – et une manière particulièrement positive d’embrasser la vie. «Il faut savoir rester, quoi qu’il arrive, optimiste. C’est une discipline de tous les instants. Mais tout comme je ne sors jamais sans être maquillée, j’affiche toujours en public ma bonne humeur.»


BAIN DE SOLEIL À 2000 M. D’ALTITUDE.

9.–

Gel rafraîchissant après-soleil Sun Look Après à l’aloe vera* 200 ml

15.–

Lait Sun Look Basic IP30 200 ml

5.50

Protection labiale Sun Look IP30* 5 ml

7.50

Crème solaire visage Sun Look Sport IP30 50 ml

7.90 9.50

Combi-stick Sun Look Sport IP30 20 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

Crème autobronzante Sun Look Natural Tan* 50 ml

14.90 Clear Spray Sun Look Sport IP20 200 ml


RÉCIT NADINE DE ROTHSCHILD

Migros Magazine 6, 8 février 2010

L’ amitié

| 23

Le savoir-vivre

«Qui ignore assassine»

«Le savoir-vivre? C’est se servir d’une pince à sucre quand on est seul»

«Qui ignore assassine», assène la baronne en page 147. «Et croyez-moi, j’en ai assassiné énormément ainsi.» Pour elle, rien ne vaut l’indifférence face aux critiques, surtout lorsqu’elles sont injustifiées. Forçant parfois le trait, provocante à dessein, la baronne sait qu’elle polarise. Nadine de Rothschild: on adore ou on abhorre. Généralement, ses détracteurs lui reprochent de vivre à mille lieues des considérations des petites gens. «Mais rien n’est plus faux, cher Monsieur!» Il est vrai que Madame ne vit pas sur une autre planète; elle gère par exemple deux internats en France, développe un mécénat aussi discret que généreux, notamment dans le domaine médical, et, plus prosaïquement, fait ses courses à Migros. «J’y achète mes enveloppes, mes bas, des fruits et du mascara.» Bien sûr, Nadine a aussi beaucoup d’amis. Et pas que les indécrottables de la jet-set. «Beaucoup de mes copains sont impressionnés de venir au château. Alors, j’ai décidé d’acheter une petite maison à Lullier (GE). Je pourrai les y recevoir sans chichis et sans falbalas.» Mieux encore: la baronne se dit prête à apprendre à cuisiner.

«Le savoir-vivre? C’est se servir d’une pince à sucre quand on est seul», explique encore la baronne dans son ouvrage. Car, oui, il faut savoir se faire plaisir et se respecter avant d’en faire autant envers les autres. Manque de chance, Carmen, la dévouée domestique, a aujourd’hui sorti un ustensile que les tenants des bonnes manières ne sauraient considérer comme appartenant à la famille des pinces à sucre. Mazette! Heureusement, au lieu de s’en offusquer, Nadine badine. Et si la baronne a fermé l’œil sur l’incident, cela ne signifie en aucun cas qu’elle n’est plus la reine de la bienséance. Pourtant, la presse avait annoncé à la fin de l’année dernière que son académie du savoir-vivre de Carouge avait fermé ses portes en catimini… «Je pensais avoir pour élèves des bourgeoises, mais ce sont des gestionnaires de fortune et des employés de palaces qui se sont inscrits par groupe entier, se défend Nadine de Rothschild. Les locaux étaient trop petits. Maintenant, je donne mes cours selon les demandes, à l’extérieur.» Et la baronne de bientôt s’envoler pour Monte-Carlo. Elle y distillera ses conseils avisés aux femmes cadres d’un grand groupe alimentaire. Les bonnes manières se perdant,

O

n l’aura compris, Nadine de Rothschild n’a pas l’intention d’abandonner son combat contre l’impolitesse et de rester chez elle à prendre le thé avec ses copines. La baronne fourmille d’ailleurs de projets. «Je travaille en ce moment avec un journaliste charmant du Figaro qui est en train d’écrire ma biographie. Le livre devrait sortir ce printemps. Et

Nadine de Rothschild, la grande prêtresse du savoir-vivre est aussi philosophe à ses heures. Nadine de Rothschild sait qu’elle ne sera jamais au chômage. «J’aime regarder «Un dîner presque parfait» sur M6, mais je suis toujours consternée par les participants. Ils ne savent pas se tenir à table et ne

puis, j’aimerais beaucoup me lancer dans la bande dessinée. Mon idée serait de présenter une préadolescente et de montrer aux lectrices tout ce qui peut arriver à une fille âgée de 10 à 13 ans. J’ai déjà écrit les textes. Il ne me manque plus qu’à trouver un dessinateur.» N’est-elle pas épatante cette baronne? Pierre Wuthrich Photos Thierry Parel

prennent pas la peine de s’habiller alors qu’ils vont passer à la télévision. C’est dommage, car l’émission pourrait être un vecteur positif. Il faudrait pouvoir ainsi noter la présentation des hôtes.»

Nadine en dédicaces

A l’occasion de la sortie de son recueil de pensées intitulé «Ma philosophie… d’un boudoir à l’autre»*, Nadine de Rothschild dédicacera le samedi 20 février au centre commercial de Balexert (Genève), de 15 h à 16 h 30. * En vente dans les plus grands magasins Migros et les Melectronics.


24 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Les jusqu’au-boutistes du Qu’est devenue cette fête? Un prétexte à beuveries ordinaires? Une soupape de plus en plus salutaire? Confidences d’un petit groupe de carnavaleux adeptes d’une participation active, grimée et collective.

L

a patrouille des grossiers» sous la direction du «commandant Robivre». Voilà qui sent bon le carnaval. Ils sont six: Lionel, Lucien, Grégoire, Vincent, Mathieu, Julien et parfois quelques autres. Ils ont entre 24 et 27 ans, viennent de la région sédunoise, sont à l’orée de leur vie professionnelle, tout juste médecin, vétérinaire, enseignant, ostéopathe, juriste. Mais surtout ils participent chaque année au carnaval de façon particulièrement active et spectaculaire en se déguisant collectivement selon un thème prémédité. Outre la fameuse patrouille, il y eut par exemple «Attachés à la vigne», parodie de la campagne en faveur de la ceinture de sécurité «Attachés à la vie». Tous déguisés en vignerons, Julien portant sur le dos une bossette remplie de huit litres de vin pas perdus pour tout le monde. Cette année sera placée sous le signe des «super poivrots»: Flash Goron, Barman, Supermal ou encore Speedhumagne… Pour les costumes, un fournisseur attitré, qui a fait ses preuves à travers les années: Emmaüs. Depuis 2004, la tradition est maintenue, avec chaque fois une même contrainte particulière: «On s’encorde», explique Lionel. Histoire surtout de ne pas se perdre en route. «Sinon, chacun s’attarde à une table, bientôt personne ne sait où sont les autres.» «Ça embête un peu tout le monde, admet Mathieu. Mais c’est quand même plus rigolo comme ça.» Une année, ils ont fait la pieuvre. Une tête factice, fabriquée avec un parasol recouvert d’un drap, des tentacules de huit mètres de long au bout desquelles chacun devait incarner un objet tenu par la bête: une bière, un filet de pêche, un

vieux bidon radioactif, un petit marin sapé Jean-Paul Gaultier… «L’une des grandes difficultés a été d’arriver à Sion. La pieuvre ne passait pas dans la porte du train. On a dû la comprimer.»

But avoué: se faire remarquer

Cette façon collective et grimée de participer au carnaval sert évidemment à consolider les liens au sein du groupe, mais aussi à se faire remarquer. «On nous regarde davantage quand on est tous habillé pareil. Les gens nous posent des questions.» Tel un ancien président du Grand Conseil s’informant sérieusement sur les démarches à suivre pour devenir membre de la patrouille des grossiers: «C’était pas compliqué. Suffisait de boire des verres avec nous et de ne parler qu’avec des jurons.» Et puis, se fondre le temps d’un soir dans la peau d’un personnage loufoque, quel bonheur. Lionel se souvient de la nuit où il fut Assurancetourix: «Je chante très mal, je n’ai pas arrêté de chanter malgré les supplications. Sauf que les autres avaient prévu, comme dans la bédé, des cordes pour me ligoter et me bâillonner.» La petite troupe voit pourtant quelques nuages s’amonceler au fil des ans sur la tradition du carnaval. «Tout le monde ne joue plus le jeu, regrette Lionel. Certains bistrots, par exemple, ne laissent plus rentrer les déguisements un peu lourds. Surtout les bistrots les plus branchés.» A Sion, le carnaval se concentre donc de plus en plus sous les grandes tentes dressées place de la Planta.

Mathieu déplore d’autre part que les ados – la nouvelle génération – ne soient pas vraiment au rendezvous. Que la relève s’annonce tristounette: «Ils semblent avoir évacué l’idée de déguisement, ainsi que l’aspect festif de cette période. Pour eux, c’est juste une soirée de plus. Leur seule idée à carnaval, pour les mecs, c’est juste de se prendre «une monstre tôle» et pour les filles de s’habiller le plus vulgaire possible.» Julien enfonce le clou: «Sous une grande tente le carnaval se transforme presque en une soirée disco, avec une entrée, un vestiaire». Autrement dit, à peu près le contraire de ce que devrait être un bon, un vrai carnaval, comme

«Carnaval est une soupape de décompression, une respiration» l’explique Julien: «Une manifestation politiquement incorrecte. Avec des déguisements provocateurs, du bordel et du n’importe quoi.» Mathieu approuve: «C’est quand même une fête bien païenne, faire mardi gras pour affronter ensuite quarante jours de pénitence.» «Une soupape de décompression, conclut Lionel, une respiration par rapport à la vie de tous les jours, au restant de l’année.» Traditionnellement, c’est le vendredi soir que la petite troupe sévit. Entre hommes uniquement et en réservant le samedi pour une sortie plus soft avec les copines. «Faire» vraiment carnaval serait

Julien, Mathieu et Lionel, trois des six


RÉCIT SOCIÉTÉ

carnaval

donc une histoire d’hommes? De machos avinés? De trognes à goutte? Ces messieurs hésitent. Mathieu se lance: «Je suis assez content s’il n’y a pas ma copine qui traîne par là.» Julien prend le relais: «On se lâchera plus facilement si l’on est entre potes uniquement.» Lionel de conclure: «Il y a davantage d’excès et l’ambiance est différente.». Quant à imaginer ce que font leurs copines les ven-

| 25

plaisir de boire ensemble. Ça ne nous intéresse pas de nous assommer d’entrée aux alcools forts.» Mathieu vient à sa rescousse: «On n’est jamais ivres morts. On n’a jamais eu un carnaval d’embrouilles. On ne nous a jamais ramassés au coin d’une rue.» De toute façon, carnaval est d’abord dans les têtes et consiste surtout «à faire croire aux gens que les interdits tombent pour quelques jours». D’où ces cérémonies symboliques, comme les autorités remettant les clés de la ville aux carnavaleux. On reste pourtant loin du sac de Rome: «Tomber dans l’excès, c’est le meilleur moyen de faire revenir la société», explique Julien. «La police intervient dès qu’il y a des bagarres. La subtilité du carnaval, c’est de rester dans cette zone où on a l’impression de faire ce qu’on veut tout en gérant quand même, pour éviter que ça dégénère.» Comme fait de guerre, Lionel avance ainsi un bain dans une fontaine du Grand Pont à trois heures du matin. Ou la commande de 25 bières d’un coup pour squatter un coin de bar. Et puis les tabous, chacun s’en met tout seul, dans son comportement, ses déguisements, ses propos de carnaval. «Pas de place pour le racisme, par exemple.» La simple prudence aussi peut servir de frein. «J’aurais adoré me déguiser en yo, mettredeschaînes,raconteMathieu. Mais c’est la garantie de se faire casser la gueule.» Au chapitre des excès, la boisson n’est évidemment pas seule concernée: «Ah, pour ceux qui sont célibataires, carnaval, c’est une vraie période de chasse.» Enfin, à la question de savoir jusqu’à quand les jeunes gens sacrifieront aux rites de la fête, là pas d’hésitation: «Il n’y pas d’âge pour le carnaval. On le fera en déambulateur s’il faut. Ce sera notre dernier déguisement.» Laurent Nicolet

«On se lâchera plus facilement si l’on est entre potes uniquement» dredis de carnaval, Mathieu est catégorique: «On ne veut même pas savoir.»

Ailleurs en Valais et même à Fribourg

carnavaleux prêts à faire la fête jusqu’à la... lie.

Il leur arrive d’aller visiter d’autres carnavals. A Monthey, par exemple, «où les bistrots jouent vraiment le jeu», ou même à Fribourg. «Les privés qui ouvrent leurs caves dans la Basse-Ville, ça c’est une vraie ambiance de carnaval», s’enthousiasme Lionel. Ou, moins loin, dans des petits carnavals locaux mais réputés, comme à Miège ou Saint-Léonard. Peu importe le lieu finalement: pour un bon carnaval «ce qui compte, c’est le groupe». D’autant que cette fête est devenue, avec les années, pour ces Valaisans la plupart exilés dans tous les coins de Suisse romande, une des principales «occasions de se retrouver». Eux qui reprochent aux adolescents de limiter le carnaval à des séances de beuveries express, font-ils vraiment autrement? Imaginent-ils sérieusement ces jours de liesse sans de solides et spectaculaires excès de boisson? Lionel nuance: «Même si le résultat final est souvent le même, la différence est dans la durée, le

Photo François Wavre / Rezo


LE WOK DÉCHAÎN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

Accordez-vous un voyage culinaire en s Thaïlande. Avec le s, ro ig produits de M n’est cuisiner asiatique pas chinois!

2.60

au lieu de 3.35

Escalopes de poulet Optigal 2 pièces, les 100 g

2.20

Pousses de haricots mungo bio Suisse, 250 g

12.90

Couteau de cuisine japonais*

* En vente dans les plus grands magasins Migros. Société coopérative Migros Bâle

à partir de

7.90

Wok avec 2 poignées* Ø 24 cm/30 cm

8.50 Gingembre Chine, le kg


E LES PASSIONS! 9.2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.40

au lieu de 4.30

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. pâte de curry vert Thai Kitchen, 225 g

3.40

au lieu de 4.30

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. pâte de curry rouge Thai Kitchen, 225 g

2.30

au lieu de 2.90

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. sauce pour rouleaux de printemps Thai Kitchen*, 200 g

5.10

au lieu de 6.40

8.70

Sweet & Sour Vite Fait surgelé, 600 g

Tous les snacks et rouleaux de printemps surgelés J. Bank’s 20% de réduction par ex. rouleaux de printemps aux légumes, 6 pièces

3.35

au lieu de 4.20

2.30

au lieu de 2.90

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. riz au jasmin Thai Kitchen, 500 g

1.90

au lieu de 2.40

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. lait de coco Thai Kitchen, 250 g

Tous les produits Thai Kitchen et Chop Stick 20% de réduction par ex. sauce chili douce Thai Kitchen, 435 g


Imaginez jusqu’à 2 ans de vie saine en plus...

Une étude menée par Nestlé Purina pendant 14 ans* a démontré que les chiens nourris dès leur plus jeune âge et durant toute leur vie pour atteindre une masse corporelle idéale, pouvaient vivre jusqu'à 2 ans de plus en pleine forme. ServezServez vous du Guide de l'Alimentation Journalière et du Guide de la Condition Physique Idéale que vous trouvez sur chaque emballage, afin in de procéder à une évaluation régulière de la silhouette de votre chien et à un contrôle de sa ration alimentaire.

* Etude menée par Nestlé Purina pendant 14 ans avec des Labrador Retrievers: Kealy RD et al.(2002), JAVMA, Vol 220: 1315-1320; Lawler DF et al. (2008), Br J Nutr. 99: 793-805

-!#(&+),% ,$# ,+ ",+#, ' "*#%, -&)%*$


Migros Magazine 6, 8 février 2010

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

| 29

Duel avec une plaque de chocolat Un frigidaire est le lieu de tous les Jean-François Duval, dangers, le théâjournaliste tre où se livrent des combats tels que seuls les héros de la mythologie, d’Achille à Ajax, eurent à en livrer. Oyez plutôt! En ouvrant le mien, j’ai découvert une plaque de chocolat qui n’avait rien à faire là, puisque je ne suis plus assez fou pour introduire l’ennemi dans mon logis. Elle était parvenue à se loger là à mon insu. Je l’ai ouverte, beau chocolat belles noisettes. J’en ai détaché quatre petits carrés. C’était délicieux. A peine m’étais-je remis à mon travail de scribe qu’une irrésistible poussée me ramenait devant le réfrigérateur. J’ai croqué une deuxième barre, avec culpabilité et en marmonnant qu’on ne m’y reprendrait plus. De la plaque entière, cinq minutes plus tard, il ne restait qu’une seule barre. Je me suis arrêté

juste avant le dernier carré, drapé dans un recoin de papier d’argent. Il ne faisait qu’environ 1,5 x 1,5 cm. Il était charmant au regard, doux peut-être au toucher, mais dans un éclair de lucidité, je reconnus en lui un petit serpent, descendant direct de celui qui se joua d’Eve et Adam en leur superbe jardin. Ce dernier carré incarnait la Tentation. Dans mon combat contre

Elle, il me fallait un modèle exemplaire, qui me forge une volonté d’acier. J’ai sauté dans ma voiture, fait 350 km vers le Sud.

Je savais où j’allais. Je savais aussi que quantité de choses prennent leur prix du long voyage qu’on fait pour elles. J’ai des exemples: la quête du Graal, le voyage de Jérusalem au XIIe siècle, le chemin de Compostelle, le pèlerinage de Lourdes, l’étendard planté sur la Lune en 1969. Après cinq heures de route, je me suis arrêté devant le Palais du facteur Cheval, dans la Drôme. En trente-trois ans, le facteur Cheval a bâti un étonnant palais de bric, de broc et de sa fantaisie (abîmez-vous dans sa contemplation via Google), un monument d’art brut, puis il a jeté à la face du monde : «Plus opiniâtre que moi se mettre à l’œuvre». A propos de ce grand homme, on a écrit: «Le mot impossible n’existe plus: le facteur l’a vaincu, il a prouvé tout ce que peut la volonté.» Après quoi, j’ai refait tout le chemin en sens inverse, grimpé quatre à quatre l’escalier, rouvert mon frigo et considéré le dernier petit morceau de chocolat. Il m’a paru tout riquiqui, absolument indigne de mon gosier, je l’ai écrasé entre mes doigts, réduit en bouillie, il a disparu avec un gargouillement dans le trou de l’évier. Ne minimisez jamais vos menues victoires! Elles ne le sont pas. Haussez-les à des som-

mets mythiques. Sachez que vos combats en apparence infimes sont en réalité de grandes batailles, et qu’Achille ou Hercule, vos pairs, n’ont jamais fait mieux. Et quand vous l’emportez, faites-en un triomphe que vous envieraient tous les César. Fier de ma prouesse, je suis allé me peser sur la balance, et j’ai constaté avec effroi que mon poids excédait de 5 kg celui de n’importe quel chevalier aspirant à s’asseoir à la table du roi Arthur. Je n’ai jamais joué aux jeux de rôle style Donjons et Dragons, mais j’ai compris qu’en l’occurrence, il me fallait, mieux qu’un acteur sorti de l’Actors Studio, me glisser dans la peau d’un type jeté à vie au fin fond d’un cachot. Glisse-t-on jamais à un détenu une deuxième assiette dans sa cellule? Jamais! Si je voulais décider du volume et de la rotondité de mon abdomen, il importait que je reformate mon esprit pour acquérir à chaque repas ce que, depuis ce jour mémorable, j’appelle «la mentalité du détenu». Cette mentalité exige d’être surveillée et qu’on en devienne le gardien. Nourrissez cette ambition et rien d’autre. Faites

comme si votre repas ne dépendait plus de vous, mais d’une instance extérieure sur laquelle vous n’avez aucune prise. En un mot, faites-vous servir, et ne vous resservez pas. L’assiette arrive avec modestie sous votre nez, n’en demandez pas plus, et qu’on ne prenne plus jamais votre avis.

Publicité

nant Mainte ur aussi po les Kids

La recette contre la toux pour toute la famille Bisolvon Sirop contre la toux fluidifie les mucosités visqueuses, libère les voies respiratoires et facilite l’expectoration. Sans sucre et à l’agréable arôme de cerise. Veuillez lire la notice d’emballage.


30 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

«L’or ne veut pas dire qu’on est le meilleur» Vainqueur de la descente olympique en 1988, Pirmin Zurbriggen évoque les Jeux de Vancouver, revient sur son parcours, sa vie d’aujourd’hui, son métier d’hôtelier, ses convictions. L’image que l’on a pu avoir à l’époque d’un Pirmin Zurbriggen plutôt bigot et conservateur, correspond-elle encore à la réalité?

J’ai toujours été très croyant, c’est vrai. La religion constitue la base de ma vie. Mais conservateur non, je ne le suis pas du tout. J’ai parcouru le monde grâce au ski, j’ai vu beaucoup de choses, j’avais du plaisir à rencontrer les gens, à observer ce qui se passait ailleurs. En côtoyant tout ça, automatiquement on change. Cette réputation venait peut-être du fait que je n’aimais pas trop parler quand j’étais coureur. Je me répétais toujours le dicton: la parole est d’argent, mais le silence est d’or. Vous n’avez jamais quitté le Haut-Valais. Auriez-vous pu vivre ailleurs? On dit les Hauts-Valaisans viscéralement attachés à leur terre…

Les Hauts-Valaisans sont surtout attachés aux montagnes. Je pourrais très bien m’imaginer vivre dans un endroit qui ne soit pas le Valais, mais il faudrait qu’il y ait des montagnes. Et puis, petit à petit, au fil de mes voyages, j’ai réalisé que les montagnes en Valais étaient quand même particulièrement extraordinaires. L’altitude est parfaite, ni trop haute ni trop basse, on a des sommets très escarpés, pointus, très semblables aux géants de l’Himalaya, mais situés beaucoup plus bas, donc beaucoup plus accessibles. Je me dis qu’ici nous avons quand même de la chance. Votre course la plus difficile?

La descente de Kitzbühel est de loin la plus intéressante. Mais si l’on tient

compte de la pression, la course la plus compliquée pour moi a vraiment été la descente olympique de Calgary en 1988. Vous racontez justement avoir alors été tétanisé par votre rôle de favori, au point de ne plus croire à vos chances dans le portillon de départ. Quels conseils donneriez-vous à ceux qui se trouvent aujourd’hui dans cette situation, les Cuche et autre Janka?

Etre favori selon moi est toujours un handicap. Mais d’un autre côté, Cuche et Janka peuvent se rappeler les très bons résultats

Bio express

de cet hiver et ainsi emmagasiner une sacrée dose de confiance. Les Jeux olympiques, ça n’a pas lieu toutes les années et la pression est en proportion plus grande que lors de n’importe quelle autre course. Si Janka aura sans doute d’autres chances, pour Didier Cuche ce sont probablement les derniers Jeux. Au vu de sa carrière exceptionnelle, des résultats fantastiques qu’il a obtenus durant toutes ces années, il serait logique et juste qu’il devienne champion olympique. Mais dans le sport il faut parfois composer avec d’autres paramètres.

➔ 1963: né le 4 février à Saas-Almagell. ➔ 1981: 1ère saison en Coupe du monde. 31ème au classement général. ➔ 1982. 1ère victoire en slalom géant et en combiné. ➔ 1984: vainqueur de la Coupe du monde au classement général, qu’ il gagnera encore trois fois. (1987-88 et 90) 1ère victoire en Super G. Rentre bredouille des JO de Sarajevo. ➔ 1985: remporte deux fois la descente de Kitzbühel. 1ère victoire en slalom. Or en descente et en combiné, argent en géant, aux Championnats du monde de Bormio. ➔ 1987: or en géant et super G, argent en descente et combiné aux Championnats du monde de Crans-Montana. Remporte la coupe du monde de descente,de géant, de super G et de combiné. ➔ 1988: or en descente et bronze en géant, aux Jeux olympiques de Calgary. ➔ 1989: argent en super G, bronze en géant aux Championnats du monde de Vail. ➔ 1990: se retire de la compétition. ➔ 1994: reprend avec son épouse Monika le «Lärchenhof», l’hôtel de ses parents à Saas-Almagell. ➔ 1998: fait construire «l’Aparthotel Zurbriggen» à Zermatt. ➔ Actuellement: président de Ski Valais, membre du Présidium de Swiss-Ski.


ENTRETIEN PIRMIN ZURBRIGGEN

| 31

Pirmin Zurbriggen, 47 ans, s’est retiré il y a vingt ans de la compétition. Il est aujourd’hui hôtelier.


RETROUVEZ LA FORME!

2.40

Boisson Antioxidants Actilife* aux vitamines A, C et E, 1 l

2.20

Infusion au cassis Actilife* aux 10 vitamines, 20 sachets

8.40

Fortifiant VioPlus Actilife aux 11 vitamines et au fer, 300 g

4.80

Mouchoirs en papier Linsoft en emballage géant 42 x 10 pièces

3.50

Cube SaintValentin Linsoft en lot de 2 2 x 90 pièces

11.80

Huile de bain à l’eucalyptus Kneipp 100 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

7.90

Spray nasal Sanactiv 20 ml


ENTRETIEN PIRMIN ZURBRIGGEN

Migros Magazine 6, 8 février 2010

Sportivement, n’accordet-on pas justement une importance démesurée aux courses olympiques, performances d’un seul jour?

Effectivement, gagner une compétition olympique ne signifie pas qu’on est le meilleur. Un athlète qui a toujours été devant pendant toute la saison, de décembre à avril, mériterait de gagner les Jeux. Mais les JO véhiculent une autre idée, une autre philosophie: celle d’une énorme manifestation qui concentre toutes les attentions, tous les regards. La valeur d’une course est aussi proportionnelle à la réputation, au nombre de gens qui vont la regarder. Comme athlète, on prend conscience de cet impact exceptionnel au moment de la cérémonie d’ouverture. S’il n’y avait pas eu cette médaille d’or olympique à Calgary, la suite de votre vie aurait-elle été différente?

«La dimension actuelle des Jeux reste correcte, mais je les vois mal grandir encore» Oui. En dehors des Alpes, par exemple dans les pays de l’hémisphère sud, où parfois on ne sait même pas ce qu’est la neige, quand je disais que j’avais gagné la Coupe du monde de ski au classement général, ça ne signifiait rien pour personne. En revanche, si j’évoquais ma médaille d’or olympique, là les gens comprenaient tout de suite de quoi il s’agissait, même ceux qui ne connaissaient rien au ski.

énorme, même s’ils ne sont peutêtre pas de très grands fanatiques de ski alpin. Ils me font penser un peu aux Norvégiens. Et puis Vancouver est une très belle ville, avec beaucoup d’atmosphère et d’ambiance. Les gens sont calmes mais très ouverts. Ça devrait donner des Jeux très sympas. Le seul problème que je vois, c’est la proximité de l’océan et donc une météo imprévisible, très changeante.

A Vancouver, à quel type de Jeux peut-on s’attendre?

Trop d’argent, trop de disciplines, trop de télévisions: les Jeux ont-ils atteint leur taille critique ?

J’ai porté la flamme le 10 décembre dernier dans les rues de Montréal et je dois dire que l’enthousiasme des Canadiens est

La dimension actuelle des Jeux, selon moi, reste correcte, mais je les vois mal grandir encore. J’ima-

Jeux olympiques de Calgary en 1988: Pirmin Zurbriggen jubile après avoir remporté la médaille d’or en descente.

| 33

gine mal l’apparition de nouvelles disciplines qui risqueraient de dévaloriser tout le reste. Dans certaines jeunes disciplines déjà, on peut gagner des médailles sans avoir à affronter beaucoup de participants, sans avoir à démontrer de grandes qualités sportives. La concurrence du snowboard, qui aurait rendu ringard le ski alpin, vous n’y avez jamais vraiment cru…

Le surf, comme tout le monde, je l’ai pratiqué, j’ai voulu savoir ce que c’était. En tant qu’athlète, tous les sports de neige m’ont intéressé. Mais il est clair que le snowboard est un sport d’abord fait pour les jeunes. Dès que vous devenez un peu plus âgé, c’est plus difficile. La discipline reste donc cantonnée dans une seule catégorie de la population. Dans le même temps, le matériel de ski alpin s’est beaucoup développé et amélioré. Je crois que la hiérarchie actuelle va rester.


34 |

ENTRETIEN PIRMIN ZURBRIGGEN

Migros Magazine 6, 8 février 2010

lité à Zermatt grâce à ma femme qui vient de là. Ce sont deux mondes, deux tourismes très différents. Personne ne connaît Saas-Almagell alors que Zermatt a une réputation mondiale. Dans lequel de ces deux mondes vous sentez-vous le plus à l’aise?

Il n’est pas nécessaire de se trouver dans une grande station pour réussir des projets touristiques, pour bien travailler. Parfois, c’est même l’inverse. Si tu ne fais pas les choses correctement, si tu n’as pas les capacités pour mener ton entreprise de manière efficace, être à Zermatt ne te sauvera pas. Quel est l’impact de la marque «Pirmin» sur votre chiffre d’affaires?

«J’ai arrêté la compétition parce que je n’avais pas de formation. J’avais peur» Vos enfants par exemple, ils font du surf ou du ski?

alors que Cuche en a bientôt 36?

Ça a été exagéré. Peter Müller luimême a aussi un peu mis en avant cette rivalité pour se motiver. Ça ne me plaisait pas beaucoup. Nous nous sommes engueulés une fois quand un journal a voulu nous prendre en photo dos à dos et que j’ai refusé. Il m’a traité de guignol. Je me suis un peu énervé. Après je me suis dit: laisse tomber, si ça lui fait plaisir de jouer ce jeu.

Parce que je n’avais pas de formation. J’avais peur. Je me sentais vraiment perdu. Je m’étais dit: qu’est-ce que tu fais après? Je ne savais même pas écrire une lettre, ni bien sûr utiliser un ordinateur, c’était plutôt pitoyable. C’est là que je me suis rendu compte qu’il n’était pas correct de profiter des résultats des jeunes et d’ensuite ne plus s’occuper d’eux dès qu’ils arrêtent la compétition. J’aurais bien aimé disposer à mon époque des structures qui existent aujourd’hui, avec trois centres nationaux offrant aux jeunes à la fois un encadrement sportif de haut niveau et une formation – école professionnelle ou maturité. Soyons réalistes: sur cent jeunes athlètes qui commencent le sport de compétition, il n’y en aura peutêtre que trois ou quatre qui atteindront les sommets. Il est donc d’autant plus important de ne pas laisser tomber les 95% restants.

Pourquoi avez-vous arrêté si tôt la compétition, à l’âge de 27 ans,

Hôtelier, vous l’êtes devenu parce qu’il y avait l’hôtel familial à

Les deux. Je n’ai jamais voulu leur donner une direction, les coincer, les obliger à pratiquer le ski uniquement. On a fait du snowboard ensemble, mais sur les pistes ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient aller bien plus vite avec des skis. Votre légendaire rivalité avec Peter Müller pourrait-elle encore exister aujourd’hui au plus haut niveau, à l’intérieur d’une même nation?

Saas-Almagell ou vraiment par goût?

J’ai d’abord travaillé avec mon manager Marc Biver qui avait racheté la marque Authier. Ils cherchaient quelqu’un pour développer un nouveau ski avec les ingénieurs, faire des expérimentations. Le but était aussi de créer une équipe qui participe un jour à la Coupe du monde. L’hôtellerie est venue plus tard Vous avez ouvert un deuxième établissement, à Zermatt, où vous habitez désormais. Pourquoi avoir quitté votre vallée natale?

Pour ma famille ce n’était pas vraiment facile, c’était comme une séparation. Les gens de la vallée de Saas, au début, n’ont d’ailleurs pas tout à fait compris. Mais dans la vie on ne fait pas toujours ce qui était prévu. Il y a eu le décès de mon père, puis du mari de ma sœur. Nous nous sommes tous retrouvés à l’hôtel, mes deux sœurs et moi. Puis il y a eu cette possibi-

C’est difficle à dire. Peut-être 20%. Mais si le produit n’est pas bien pensé, si tu ne fais pas du bon travail, si les gens ne sont pas contents, s’ils ne se sentent pas à l’aise, ils ne reviennent plus, quel que soit le nom de l’hôtel. La politique est importante en Valais. Pourquoi ne vous en êtes-vous jamais mêlé?

On m’a souvent demandé d’être sur des listes électorales. J’ai toujours expliqué que la politique ne m’intéressait pas, et que ça se mélangeait mal avec le sport. Et puis mon père était dans la politique communale, j’ai vu comment ça se passait et je me suis toujours dit: mon dieu voilà bien quelque chose que je n’aimerais pas faire. C’est une source de beaucoup de soucis et de discussions interminables. Vous suivez encore des courses de Coupe du monde sur place ?

Cette année, je suis allé à Wengen et Kitzbühel, mais normalement je ne me déplace plus que pour les courses de jeunes. Déjà parce que mes enfants participent et aussi parce que j’aime ça. C’est là qu’on voit beaucoup de choses surprenantes et de grande qualité. J’aime cette fraîcheur, cette insolence, ce côté de la jeunesse qui ne doute de rien, qui ne pense qu’ à une chose: foncer. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Mathieu Rod / Keystone


MGB www.migros.ch

L’art de la séduction selon Giandor de Chocolat Frey.

MAGIE EXQUISE.

Découvrez le pouvoir séducteur de Giandor, des boules de chocolat surfin fourrées à l’exquise crème d’amandes. Faites plaisir à vos proches avec cette surprise chocolatée et vous serez surpris à votre tour!


36 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

E

n 2009, le porte-monnaie de nombreux Suisses a été mis à rude épreuve. Achat d’une nouvelle voiture ou projet de vacances à l’autre bout du monde, autant de rêves remis à plus tard du fait de la crise économique. Pourtant, ces temps de vaches maigres n’ont pas fait fléchir l’intérêt que partagent beaucoup de consommateurs pour la nature. A Migros, les ventes de produits bio ont connu une forte hausse. En 2009, leur chiffre d’affaires a atteint 365 millions de francs, soit une croissance de 7% par rapport à 2008. Il est difficile d’établir un profil type des clients privilégiant les denrées bio. «Une chose est sûre, le cliché des mangeurs de graines est dépassé, assure Renato Isella, responsable du label bio à la Fédération des coopératives Migros. Les clients qui jettent leur dévolu sur les aliments bio recherchent simplement des plaisirs sains.»

En harmonie avec la nature

Etant donné que les clients sont toujours plus nombreux à acheter des produits bio, Migros va étoffer cette année son assortiment.

Toutes les classes d’âge apprécient le bio

La qualité bio

Photo Bio Suisse

Selon Renato Isella, la majorité de ces consommateurs ont entre 35 et 65 ans et disposent d’un revenu plutôt élevé. Mais on y trouve toujours plus de seniors désireux de rester actif le plus longtemps possible et, par conséquent, soucieux de leur alimentation. Parmi les amateurs de bio qui font leurs achats à Migros, on rencontre aussi de nombreux jeunes parents. «Nous sommes le leader du marché des aliments bio pour bébé, précise Renato Isella. Nous offrons le plus vaste assortiment de ce segment.» Migros va bientôt satisfaire encore plus les amateurs de bio. L’assortiment actuel, qui comprend plus de mille articles, va considérablement s’étoffer d’ici la fin de l’année et ce, plus particulièrement dans les secteurs de la boulangerie et de la laiterie. A souligner en outre que les produits bio arboreront un nouveau logo et seront présentés dans de nouveaux emballages verts et beiges qui les rendront plus facilement reconnaissables en magasin. Toute l’opération prendra place sous le slogan «La nature sait ce qui est bon.» Dans ce cadre, l’organisation Bio Suisse constitue un important partenaire. Cette association faî-

➔ Tous les produits bio suisses de Migros sont issus d’exploitations certifiées par l’organisation faîtière Bio Suisse en vertu de critères très stricts. Détentrices du label «Bourgeon», elles œuvrent en harmonie avec la nature. ➔ Même la mauvaise herbe est bienvenue

dans une exploitation bio: lorsqu’elle recouvre un sol, elle protège la précieuse couche d’humus et empêche le terrain de s’éroder. Même chose pour les surfaces dites de compensation écologique, comme les haies et les prés fleuris: elles servent de biotope aux animaux et aux plantes rares, et offrent

des lieux de nidification aux oiseaux protégés. ➔ Les animaux élevés sur ces exploitations sont détenus dans le respect de leurs besoins spécifiques; ils passent beaucoup de temps au grand air et sont généralement nourris d’aliments bio produits sur place. En cas de maladie, ils

Les produits bio de Migros se reconnaissent à ce nouveau logo. profitent en priorité des méthodes de traitement douces de la médecine complémentaire.


ACTUALITÉ MIGROS

| 37

«L’avenir est à la consommation durable» Oskar Sager est chef du marketing à la Fédération des coopératives Migros. Aujourd’hui déjà, Migros propose plus de mille articles bio. Pourquoi tenez-vous à étendre cet assortiment? Nous voulons offrir un choix encore plus grand de produits ayant une plus-value écologique et sociale. Les articles bio issu d’une agriculture proche de la nature en font bien sûr partie. Cette année, nous allons lancer de nombreuses nouvelles spécialités bio, principalement dans le domaine de la boulangerie, la boucherie, les produits laitiers et les surgelés.

Dans ces champs d’un paysan bio, le blé (à g.) et l’orge sont cultivés sans utilisation d’engrais chimiques de synthèse.

tière réunit les entreprises suisses vouées à l’agriculture biologique, lesquelles rassemblent quelque 5700 paysans et horticulteurs proches de la nature. Tous les produits bio suisses en vente à Migros proviennent d’exploitations que Bio Suisse a certifiées en leur décernant le label «Bourgeon». «Le bourgeon est garant d’une qualité bio optimale, largement supérieure aux exigences légales, assure Regina Fuhrer, présidente de Bio Suisse. Ainsi, notre label certifie toutes les activités d’une exploitation, dont la détention d’animaux respectueuse de leurs besoins spécifiques, la préservation

de la fertilité naturelle des sols et le renoncement aux engrais chimiques de synthèse.» La qualité bio signifie aussi que l’élaboration d’un article est soumise à des règles sévères. Les matières premières biologiques et conventionnelles ne doivent pas entrer en contact les unes avec les autres. Si la boulangerie Jowa de Migros cuit du pain bio, elle doit ainsi s’assurer qu’aucun ingrédient entrant dans la confection de produits non bio n’a été utilisé auparavant dans les pétrins. De même, certaines règles sont appliquées pour les emballages qui doivent être écocompatibles. Ainsi

Pourquoi, en cette période de crise économique, ne misezvous pas sur les produits bon marché? Migros propose le meilleur rapport qualité-prix sur tout son assortiment. En ce moment, les marques propres de Migros, qui sont particulièrement avantageuses, et les articles M-Budget premier prix sont très demandés. Mais la demande de produits écologiques

Migros n’utilise-t-elle qu’à titre exceptionnel de l’aluminium pour conditionner les denrées bio.

Qualité garantie des champs jusqu’aux magasins

Tout le parcours accompli par les produits bio, de l’exploitation agricole au supermarché, est supervisé par des organes de certification indépendants. «Le bio s’étend de la terre à l’assiette», résume Regina Fuhrer. Et si Migros étoffe son assortiment, non pas en une fois mais petit à petit, c’est aussi un acte réfléchi. «Nous travaillons avec la nature, avec les saisons, explique

ne cesse de croître. L’avenir est à la consommation durable. Pourquoi modifier les emballages des produits bio? Les produits bio doivent être facilement reconnaissables dans un magasin. De plus, ce n’est pas seulement le label bio qui distingue un article: toute la qualité bio du contenu doit transparaître sur le contenant. La qualité des produits bio suisses est garantie par Bio Suisse. Mais qu’en est-il des denrées importées? Les articles venant de l’étranger (citron, poisson, par exemple) sont réglementés par l’ordonnance européenne bio, qui comporte des prescriptions très précises. De plus, les produits bio ne sont jamais transportés par avion. Quels sont les produits bio les plus vendus à Migros? En janvier, les bananes, les carottes, les œufs et le lait ont été en tête des ventes. Par ailleurs, nous sommes leader du marché des aliments bio pour bébé et des céréales pour le petit-déjeuner.

Propos recueillis par Martina Bosshard

Regina Fuhrer. Avant de pouvoir récolter, il faut semer, et cela prend du temps. J’apprécie donc que Migros élargisse de cette manière son offre.» Enfin, la présidente de Bio Suisse espère que l’engagement accru de Migros aura des incidences sur toute l’agriculture de notre pays. «Notre mission est de motiver davantage de paysans à se convertir à l’agriculture bio. Migros peut donner de nouvelles impulsions.» Michael West Lire également en page 60


38 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Daniel Schilli Schilliger, un employé Migros altruiste.

Trente heures après le séisme, MSF m’a demandé si j’étais disponible pour une intervention. En combien de temps avez-vous pris votre décision?

Après une brève réflexion et le feu vert de mes supérieurs, j’ai donné mon accord dès le lendemain pour une intervention de deux semaines. Cinq jours après que la terre ait tremblé en Haïti, j’étais donc déjà dans l’avion pour SaintDomingue, l’aéroport de Port-auPrince étant surchargé. Comment s’est déroulé votre arrivée?

Avec d’autres volontaires de MSF, nous nous sommes rendus par la route à Port-au-Prince. A la frontière entre la République dominicaine et Haïti, le poste de douane haïtien était déserté. C’était le premier signe de la catastrophe. Après un trajet de plusieurs heures, nous sommes enfin arrivés dans la capitale. Quelle a été votre première impression?

Une vision dantesque. Nombre de maisons et de bâtiments étaient entièrement détruits ou encastrés les uns dans les autres. De prime abord, je n’ai pas du tout réalisé ce qu’il se passait réellement. Ce n’est que plus tard, en discutant avec les gens, que j’ai vu la réalité en face: sous ces amoncellements de décombres, des personnes étaient ensevelies.

Photos Ariana Cubillos/AP Photo, Tanja Demarmels

Quand avez-vous été contacté par l’organisation Médecins sans frontières (MSF)?

Dans le champ de ruines qu’est Port-au-Prince, la vie reprend peu à peu ses droits.

«Une incroyable volonté de survivre»

Si Daniel Schilliger travaille comme acheteur à Migros, il participe sporadiquement aussi à des missions pour le compte de Médecins sans frontières (MSF). Après le tremblement de terre en Haïti, il a été immédiatement sollicité. «Migros Magazine» l’a rencontré à son retour en Suisse.


ACTUALITÉ MIGROS Médecins sans frontières et Migros

Médecins sans frontières (MSF) est une association humanitaire internationale privée et indépendante. Elle assure une aide d’urgence médicale dans les zones en crise ou en guerre du monde entier. «Généralement, Médecins sans frontières travaille avec des personnes pouvant partir plus longtemps en mission, explique Béatrice Pascual, responsable du personnel de MSF Suisse. Mais justement, en cas de catastrophe, les collaborateurs comme Daniel Schilliger sont pour nous importants.» Malheureusement, les missions de ce genre sont rares en Suisse, MSF essaie de développer des partenariats avec diverses entreprises. «Personnellement, je ne peux que saluer un tel engagement», commente Marlène Honegger, responsable du personnel à la Fédération des coopératives Migros. www.msf.ch

Comment digère-t-on de telles impressions?

Vous savez, le travail nous absorbe complètement. On a à peine le temps de réfléchir. Plus tard seulement, les images refont surface. Ce qui nous aide à tenir, c’est la motivation des nombreux volontaires. Dans notre groupe régnait un extraordinaire esprit de solidarité et d’espoir. Nous tirions tous à la même corde. C’était un très grand réconfort. En quoi consistait concrètement votre travail?

J’étais responsable de la logistique. Dans notre entrepôt, je réceptionnais les biens de première nécessité – des seringues aux véhicules en passant par les médicaments et les tuyaux pour l’eau – et j’organisais leur répartition dans les hôpitaux de MSF Suisse.

Qu’est-ce qui vous a le plus étonné chez les habitants de Port-au-Prince?

Leur courage. On ressentait une incroyable volonté de survivre, même si la peur d’une nouvelle secousse était omniprésente. Ainsi, les blessés refusaient d’entrer dans nos hôpitaux. Il nous fallait les soigner à l’extérieur. Où viviez-vous pendant votre mission?

Dans un quartier périphérique. Nous dormions sous une tente plantée dans le jardin d’un hôtel.

Quelle était la situation en Haïti lorsque vous avez quitté Port-au-Prince?

Toujours chaotique: il y avait trop peu de nourriture, de toilettes et d’abris pour les gens qui n’avaient plus de toit. Le réseau de distribu-

tion d’eau était hors d’état. Néanmoins, la vie reprenait lentement. Les Haïtiens s’organisaient, évacuaient les gravats, mettaient en place de petits marchés. Ce qui était aussi frappant était l’omniprésence des médias: un incroyable grouillement de journalistes, de photographes et d’équipes de télévision. Il est vrai que la perception d’une catastrophe dépend beaucoup des comptes rendus qu’en donnent les médias. C’est ce qui contribue à faire affluer les dons... Ce qui ne peut qu’être positif!

Oui, chaque heure compte dans l’aide d’urgence, et aucune barrière financière ne devrait l’entraver. L’aide à long terme, en revanche, est complexe et ne se solde pas toujours par une réussite. C’est la raison pour laquelle j’adhère à la décision de MSF de ne plus accepter

| 39

de dons pour Haïti, mais de les verser dans un fonds de secours d’urgence. De quoi s’agit-il?

C’est un fonds que l’on alimente avant une catastrophe, si bien que lorsqu’elle se produit, on peut agir encore plus rapidement. Quelles sont les principales qualités qu’il faut posséder pour effectuer une telle mission?

Avant tout une grande solidité psychologique. Ensuite, une certaine résistance au stress, une expérience dans le domaine de la direction, des connaissances linguistiques et des qualités de gestionnaire. Avoir déjà connu des situations de pauvreté et de misère sur cette planète est aussi un atout. La bonne volonté ne suffit pas… Et vous-même, est-ce l’adrénaline que vous alliez chercher ou êtes-vous un homme de bonne volonté?

L’aspect aventure joue un certain rôle, c’est vrai. Outre le fait de pouvoir me rendre utile, ce genre d’activité constitue pour moi une sorte d’hygiène psychique. Cela me fait prendre en effet conscience de la banalité de mes petits problèmes quotidiens. Comment une organisation d’entraide comme MSF peut-elle profiter du savoir-faire de Migros?

Dans une telle catastrophe, il ne faut pas seulement des médecins. Logisticiens et managers sont tout aussi importants. Or, Migros dispose de collaborateurs ayant ce savoir-faire. Son apport pourrait donc être très grand dans le futur, lors de catastrophes similaires. Que voulez-vous dire?

Migros a fait récemment don d’un million de francs en faveur de Haïti. Un geste sans nul doute très utile. Mon rêve serait de pouvoir créer une équipe d’auxiliaires expérimentés. Il s’agirait de collaborateurs réguliers de Migros qui pourraient être mobilisés et prêts à intervenir dans des délais très brefs en cas de catastrophe.

Propos recueillis par Christophe Petermann


40 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

BIENVENUE EN ASIE

Chine

Suissesse pure souche, Marianne Chiu, professeur de cuisine chinoise à l’Ecole-club Migros, a appris à connaître l’empire du Milieu et sa gastronomie par le biais de son époux.

CETTE SEMAINE: LA CUISINE ASIATIQUE / À VENIR: LE RIZ

Thaïlande Originaire de Bangkok, Ratana Thierwächter enseigne la cuisine thaïe à l’Ecole-club Migros. Verts, rouges ou jaunes, ses currys relevés sont tout simplement délicieux.

Trois pays, trois cuisinières, Aujourd’hui, un jeune Suisse va apprendre à préparer des nouilles chinoises, un curry rouge de bœuf ainsi que des makis. Heureusement, nos trois enseignantes de l’Ecole-club Migros, toujours prêtes à dégainer wok, piments et wasabi, sont à ses côtés.

B

ien qu’autant impressionné par la préparation des makis qui l’attend que par les couteaux très aiguisés, Fabien Müller, employé d’une compagnie aérienne, se réjouit grandement de son cours de sushis dispensé par Atsuko Loser-Sasaki. En effet, jusqu’à présent, il n’avait jamais osé se lancer dans la cuisine japonaise. Surpris par le feu du wasabi, Fabien tente de se rafraîchir avec

l’éventail d’ordinaire utilisé pour refroidir le riz. Et lorsqu’il s’exclame «des feuilles de quoi?», Atsuko ne peut s’empêcher de sourire lorsqu’elle sort les fines feuilles d’algue nori séchées de leur paquet. La Japonaise enjoint son apprenti à ne pas trop les mouiller, car cela les rendrait trop solides et difficiles à manger. Si, aux yeux de l’experte, le premier rouleau de Fabien laisse

encore à désirer, les suivants sont d’une facture nettement supérieure. Prochainement, le jeune cuisinier amateur ne manquera ainsi pas d’impressionner ses amis avec ses connaissances en matière de cuisine japonaise. Il est temps de passer à la recette du curry rouge de bœuf. Et là, pour Fabien, le cours de Ratana Thierwächter commence dans les larmes. C’est en effet aux piments

non épépinés, capables de vous faire pleurer dès la découpe, que la cuisine thaïe doit ses saveurs relevées. Mais pour le plus grand bonheur de Ratana, Fabien se montre valeureux et, à l’instar des deux autres cuisinières, il trouve excellent le plat, pourtant très corsé. En élève consciencieux, il s’empresse d’ajouter à sa liste de courses la sauce de poisson salée, appelée Nam Pla en Thaïlande.


EN MAGASIN

| 41

Le novice

Fabien Mül Müller travaille pour une compagnie aérien aérienne. S’il sait mani manier poêles et casseroles casseroles, la cuisine au wok et la préparation des sushis lui étaient inconnues.

Japon

Elle manie les couteaux comme un samouraï et le roulage des hoso makis est pour elle un jeu d’enfant: Atsuko Loser-Sasaki, originaire des environs de Tokyo, donne des cours sushis à l’Ecole-club Migros.

un novice Enfin, la journée s’achève avec la préparation d’un plat chinois. Marianne Chiu explique tout d’abord à Fabien que la sauce aux huîtres est le condiment par excellence en Chine et qu’il est essentiellement utilisé pour rectifier l’assaisonnement des légumes sautés au wok. Mariée à un Chinois, Marianne a vécu dans l’empire du Milieu et y a étudié le mandarin à l’univer-

sité. L’enseignante a aussi appris à apprécier les spécialités typiquepiquement chinoises, que nombre mbre de Suisses n’osent souvent pas goûter. Tous s’accordent, par contre,, à dire que les biscuits porte-bonheur heur ne sauraient manquer sur une table.

senbein Nicole Ochsenbein Photos Jorma Müller

Lire la suite en page 42


Chine

42 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

BIENVENUE EN ASIE

Nouilles chinoises au poulet et aux légumes INGRÉDIENTS

2 grosses gousses d’ail 1 gros oignon 80 g de céleri-branche 4 champignons shiitake 2 oignons nouveaux 150 g de nouilles aux œufs 2 cs d’huile d’arachide ou de colza 100 g d’émincé de poulet 100 g de pousses de haricot mungo 140 g de pousses de bambou 3 cs de xérès sec

2 cs de sauce soja 2 cs de sauce aux huîtres 1,5 dl de bouillon de poule sel et poivre 1 cs de fécule de maïs ½ cc d’huile de sésame

tranches et les oignons nouveaux en quatre dans la longueur, puis en tronçons de 5 cm de long. Cuire les nouilles dans l’eau bouillante en suivant les instructions de l’emballage, puis tremper dans l’eau froide, laisser égoutter et réserver. Faire chauffer l’huile dans le wok. Etuver l’ail et l’oignon. Faire revenir la viande, puis le céleri brièvement. Ajouter les champignons, les pousses de haricot mungo et de bambou.

PRÉPARATION

Couper l’ail et l’oignon en fines rouelles. Couper le céleri en biseau et en tranches de 5 mm d’épaisseur. Couper les champignons en

1.

Recette pour 4 personnes

CONSEIL

Le xérès est facultatif.

2.

3.

Sauce aux huîtres Chop Stick, 270 ml,

Fr. 2.55*/**

Emincé de poulet Optigal, les 100 g, Fr. 3.30

Verser le xérès, la sauce soja et la sauce aux huîtres ainsi que le r. bouillon de poule. Saler et poivrer. Diluer la fécule de maïs dans un ns peu d’eau et verser lentement sans cesser de remuer. Incorporer les nouilles et réchauffer. Enfin, ajouter les oignons et l’huile de sésame.

Champignon shiitake, prix du jour

au lieu de Fr. 3.20

Sauce soja Chop Stick, 190 ml,

* En vente dans les plus grands magasins

au lieu de Fr. 3.20

Fr. 2.55*/**


EN MAGASIN

| 43

La Chine en fête Adieu buffle, bonjour tigre! La nouvelle année chinoise, qui débute le 14 février, sera en effet placée sous le signe de ce grand félin. Toute la Chine, submergée par un océan de lanternes rouges, sera alors à la fête. En outre, pendant cette période, portes et fenêtres resteront ouvertes pour permettre à la chance d’entrer, et personne ne prendra de rendez-vous chez le coiffeur. En effet, en mandarin, le mot «cheveu» signifie aussi «chance»: se couper les cheveux reviendrait alors à donner un coup de ciseaux à la bonne fortune!

Corbeille à pain Bamboo,

Fr. 5.90*

TRUCS ET ASTUCES 1. MISE EN PLACE

Pour cuisiner rapidement, il faut de l’organisation, et la cuisine au wok ne déroge pas à cette règle. La mise en place et la préparation des ingrédients sont les conditions sine qua non pour une recette réussie. Marianne Chiu dispose ainsi les légumes parés dans des coupelles afin d’avoir tous les aliments sous la main au moment de la cuisson.

Pousses de bambou Chop Stick, poids égoutté: 140 g, Fr. 1.10** au lieu de Fr. 1.40

Mini-rouleaux de printemps aux légumes J. Bank’s, 310 g, Fr. 4.95** au lieu de Fr. 6.20

Sauce au curry Chop Stick, 280 g,

Fr. 3.–*/** au lieu de Fr. 3.80

2. DES SAUCES BIEN LIÉES

Dans la cuisine chinoise, et notamment cantonaise, on utilise de la fécule de pomme de terre pour lier les sauces. A défaut, la fécule de maïs fait tout aussi bien l’affaire. Mélangée à un peu d’eau et versée sur les légumes, la fécule fait épaissir l’eau sous l’effet de la chaleur et rend ainsi les sauces onctueuses.

3. LE WOK, POÊLE MIRACLE

Le wok est adapté à toutes les méthodes de cuisson. Pour éviter que les aliments n’attachent, il faut toujours bien faire chauffer l’huile du wok. La température de cuisson adéquate est atteinte lorsque l’huile frémit en surface et que de petites bulles se forment sur les baguettes en bois que l’on plonge dans l’huile avec précaution.

Nouilles cuites avec sauce aigre-douce ou szechuan Chop Stick, 300 g, Fr. 3.10*/** au lieu de Fr. 3.90 ** Prix action valable du 9 au 15 février.


Thaïland 44 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

BIENVENUE EN ASIE

Gaeng Ped Nua (curry rouge de bœuf) INGRÉDIENTS

2 cs d’huile d’arachide 2 cs de pâte de curry rouge 2 dl de lait de coco 1 dl d’eau 4 aubergines thaïes 300 g d’émincé de bœuf 10 feuilles de basilic thaï 1 piment

Recette pour 4 personnes

1 cc de sucre 2 cs de sauce de poisson

aubergines et les couper en quatre. Verser dans la poêle avec la viande. Laisser mijoter env. 5 min à feu moyen jusqu’à ce que tous les aliments soient cuits. Parsemer de feuilles de basilic et du piment coupé en lanières. Rectifier l’assaisonnement avec le sucre et la sauce de poisson.

PRÉPARATION

Faire chauffer l’huile dans la poêle. Ajouter la pâte de curry et faire revenir brièvement. Verser le lait de coco et l’eau et porter à ébullition. Retirer le pédoncule des

1.

CONSEIL

ïs Le basilic et les aubergines thaïs mes font partie du mélange de légumes Fresh Thai disponible à Migros.

2.

Boisson Anna’s Best Thai Nam Ta-Kai, 500 ml,

Fr. 2.70

3.

Sauce de poisson Thai Kitchen, 200 ml,

Fr. 2.05*/** Emincé de bœuf TerraSuisse, prix régional

au lieu de Fr. 2.60

Mélange de légumes Fresh Thai pour curry jaune, Fr. 12.90

** Prix action valable du 9 au 15 février.


EN MAGASIN

de

| 45

As Assiette Square, 27 x 27 cm,

Fr Fr. 9.50*

Bo Bol Square, 12 cm de diamètre,

Fr Fr. 5.50*

TRUCS ET ASTUCES 1. BAIN D’AUBERGINES

Ratana doit souvent expliquer à ses élèves que les aubergines qui poussent en Thaïlande ne sont pas les mêmes qu’en Suisse. Celles qu’on utilise pour le curry rouge sont ainsi de couleur verte et de la taille d’une balle de golf. Sur les conseils de Ratana, Fabien coupe les légumes en quatre et les plonge dans un saladier rempli d’eau afin d’éviter que les surfaces de coupe ne noircissent.

2. ATTENTION AU PIMENT

La cuisine thaïe se doit d’être épicée. Cela étant, vous pouvez enlever les graines des piments, qui sont particulièrement piquantes. Afin d’éviter les désagréments du genre se frotter les yeux après avoir coupé du piment à mains nues, mieux vaut utiliser des gants! Enfin, sachez que les feuilles de basilic thaï doivent être prélevées de la tige à la main et non pas à l’aide de ciseaux ou d’un couteau.

Pâte de curry jaune Thai Kitchen, 225 g,

Fr. 3.40*/**

Nids de nouilles Thai Kitchen, 450 g, Fr. 3.25** au lieu de Fr. 4.10

au lieu de Fr. 4.30

* En vente dans les plus grands magasins.

Sauce curry rouge ou vert Thai Kitchen, 250 ml, l’une, Fr. 3.10*/** au lieu de Fr. 3.90

3. PÂTE DE CURRY AU MORTIER

Sur les instructions de Ratana, Fabien fait légèrement revenir la pâte de curry prête à l’emploi, tandis qu’elle verse lentement le lait de coco. En Thaïlande, on prépare sa pâte de curry soi-même avec une pâte de crevette et des ingrédients frais (piments, échalotes, citronnelle et galanga). Si pour ce faire, les cuisiniers professionnels utilisent un mortier, les amateurs peuvent opter pour une pâte prête à l’emploi.

Soupe à la noix de coco Thai Kitchen, 250 ml, Fr. 3.10*/** au lieu de Fr. 3.90


Japon

46 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

BIENVENUE EN ASIE

Sushi

Recette pour 2 personnes (6 rouleaux d’hoso makis, soit environ 36 pièces)

INGRÉDIENTS

250 g de riz pour sushis 5 cs de vinaigre de riz 1 cc de sucre 1 cc de sel 3 feuilles d’algue nori ➔Hoso makis au saumon: 20 g de saumon fumé, ¼ d’avocat mûr, jus de citron ➔ Hoso makis à la truite: 20 g de truite fumée, ¼ de bouquet de ciboulette

➔ Hoso makis aux champignons shiitake: 20 g de champignons shiitake, ¼ de carotte, 1 cc de sucre, 2 cs de saké, 2 cs de sauce soja

vinaigré sans le mélanger. Bien aérer pendant 3 à 5 min avec un éventail et laisser refroidir. Couper tous les ingrédients de la farce en lamelles d’env. 5 mm. Verser du jus de citron sur l’avocat, faire brièvement mijoter les champignons et les carottes découpés avec le sucre, le saké et la sauce soja et laisser refroidir. Sur une planche, disposer une natte pour rouler les sushis. Y déposer une demi-feuille d’algue nori (face lisse

PRÉPARATION

Cuire le riz selon les instructions de l’emballage. Mélanger le vinaigre de riz, le sucre et le sel. Disposer le riz cuit dans une jatte, verser la sauce au vinaigre sur le riz par portions. Utiliser une spatule pour couper le riz

1.

2.

Soupe miso Saitaku, 76 g, 4 portions, Riz pour sushis Saitaku, 500 g, Fr. 3.50*

dessous). Avec les doigts humides, étaler le riz. Sur le haut, laisser libre une bande de 2 cm de large. Disposer les ingrédients de la farce sur le tiers inférieur et badigeonner d’un peu de wasabi. A l’aide de la natte, rouler la feuille d’algue en partant du bas. Fixer les ingrédients avec les doigts. Humecter la bande supérieure de la feuille d’algue avec un peu d’eau. Sectionner les rouleaux avec un couteau humidifié.

Fr. 3.90*

* En vente dans les plus grands magasins.

3.

Sauce Terriyaki Saitaku, 150 ml,

Fr. 3.40*

Thé vert M-Classic, 50 sachets,

Fr. 1.60


EN MAGASIN

| 47

Service à thé, avec fleurs peintes à la main, 5 pièces, porcelaine,

Fr. 15.90*

Chemin de table Bamboo, 45 x 130 cm, divers coloris,

Fr. 14.90*

TRUCS ET ASTUCES 1. LE RIZ À L’ÉVENTAIL

Pour éviter de se brûler les doigts, il convient de faire refroidir le riz. Mais ne le réservez pas au réfrigérateur, car le riz deviendrait dur et immangeable. Atsuko et Fabien utilisent une méthode très élégante pour refroidir le riz: ils l’éventent. Si vous n’avez pas d’éventail sous la main, vous pouvez utiliser un journal, voire la touche «air froid» de votre sèchecheveux.

Sauce soja Kikkoman, 500 ml,

Fr. 6.30

Avocat, prix du jour

2. GRILLER LES FEUILLES DE NORI

Avec sa couleur vert foncé, la feuille de nori ne semble pas très appétissante. Cette algue pressée a surtout pour vocation de garder la forme cylindrique des rouleaux. Pour confectionner les sushis, on utilise des feuilles de nori grillées. Celles vendues à Migros sont préalablement grillées, mais si vous les achetez crues, passez-les brièvement au four et n’oubliez pas de les retourner!

Sauce wasabi Saitaku, 280 g,

Fr. 4.90*

3. LE BON COUTEAU

Dans la cuisine japonaise, où l’on prépare beaucoup de poisson cru, les couteaux ultra-tranchants sont des instruments indispensables. En effet, ils ne déchirent pas la chair savoureuse et permettent de soigner l’esthétique de vos sushis. Pour sectionner les rouleaux de makis, Atsuko utilise un couteau à lame large, qu’elle essuie avec un linge humide après chaque découpe.

Cœur de filet de saumon fumé d’Ecosse Atlantic, 150 g Fr. 13.90


48 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 6, 8 février 2010

BIENVENUE EN ASIE

L’Extrême-Orient s’invite à votre table 1.

9.

2. 10.

3.

4.

8.

5.

6.

Festival d’Asie Envie d’aller en Asie, mais pas vraiment le temps de partir en voyage? Passez dans le magasin Migros le plus proche! Outre de savoureuses spécialités culinaires, vous y trouverez des jolies décorations de table, de la vaisselle en fonte traditionnelle, des ustensiles de cuisine des plus pratiques, etc.

7.

11.

Fr. 14.90*

1. Coffret à thé, en bambou,

5. Rond de serviette Orchidée blanche, 2 pièces, Fr. 4.50*

9. Cloche Bamboo, diamètre de 32 cm, Fr. 9.90*

2. Minuteur de cuisine en forme de geisha, Fr. 9.90*

6. Serviette (papier), divers sujets, 33 x 33 cm, 20 pces, Fr. 4.50*

10. Panier vapeur Bamboo, 3 pièces, diamètre de 20 cm,

3. Théière Libellule, en fonte émaillée, 8 dl, Fr. 29.90*

7. Plateau en bambou, 44,5 x 31,3 cm, Fr. 15.90*

4. Tasses à thé Libellule, en fonte émaillée, 120 cl, l’une, Fr. 5.90*

8. Mortier en granit, diamètre de 16,5 cm, Fr. 14.90*

Fr. 11.90*

11. Râpe à gingembre en porcelaine, Fr. 3.90* * En vente dans les plus grands magasins.


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

eur Savourez le chou-fl un ec à l’espagnole: av cette peu de chorizo. Re h .c sur www.saison r005 Mot-clé: chou-fleu

40%

2.70 au lieu de 4.50

Chou-fleur Italie/Espagne, le kg

50%

14.50 au lieu de 29.–

Pizzas Prosciutto Anna’s Best en format familial en lot de 2 2 x 1 kg

50%

4.50 au lieu de 9.–

Garniture pour toast M-Classic en lot de 2, 2 x 173 g Suisse

40%

2.70 au lieu de 4.60

Oranges Tarocco Italie, le filet de 2 kg

50%

5.85 au lieu de 11.70

Tortellonis à la ricotta et aux épinards M-Classic en lot de 3 3 x 250 g

2.40

Raisin blanc, sans pépins Afrique du Sud, la barquette de 500 g

13.90

Roses de 50 cm, Max Havelaar le bouquet de 15

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2

petite On a toujours une e èm cr place pour une vanille au laurier!

2.30

au lieu de 2.90

Toutes les Crèmes Dessert en lot de 6, 6 x 125 g 20% de réduction par ex. à la vanille

2.15

au lieu de 2.70

Laitue iceberg Anna’s Best 20% de réduction 260 g

5.70

au lieu de 7.20

Margarine Sanissa au beurre en lot de 2, 2 x 500 g

1.60

au lieu de 2.–

Le Gruyère Surchoix les 100 g

24.90

Phalaenopsis 2 panicules, au moins 7 fleurs, avec cache-pot, la plante


GE AUSSI AVEC LES YEUX. AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3 pour 2

6.40

17.–

Saucisses de Vienne M-Classic en lot de 3, 3 x 2 paires/600 g Suisse

Cou de porc pour rôti et tranches de Suisse, le kg

au lieu de 9.60

1.30

au lieu de 1.70

Oignons de Suisse le filet de 1 kg 1.30 au lieu de 1.70 au détail, le kg 1.30 au lieu de 1.70

3.30

au lieu de 4.80

Tomates en grappe Maroc/Espagne, au détail et préemballées, le kg

au lieu de 21.–

2.30

au lieu de 2.90

L’assortiment de poisson frais, bio 20% de réduction par ex. truite blanche, d’élevage, Suisse, les 100 g

1.75

au lieu de 2.15

Emmental bio, mi-salé fromage suisse à pâte dure, préemballé, les 100 g

1.80

2.30

Raccard au poivre, bloc fromage suisse à pâte mi-dure, préemballé, les 100 g

Merveilles le paquet de 216 g

au lieu de 2.25

au lieu de 2.90

Société coopérative Migros Bâle


CONVENIEN SIAMO SEMPRE DES PRIX ENCORE PLUS

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2

14.20

au lieu de 17.80

Fondue moitié-moitié en lot de 2, 2 x 400 g 20% de réduction

50%

14.40 au lieu de 28.80

Napolitains Frey assortis 1,2 kg

–.50

au lieu de –.65

Tous les yogourts, bio, 180 g ou 500 g 20% de réduction par ex. nature, 180 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.85

au lieu de 6.10

Toutes les boissons pour le petit-déjeuner 20% de réduction par ex. M-Quick Indien, 1 kg

3.60

au lieu de 4.80

Biberlis appenzellois 4 pièces de 75 g

2.60

au lieu de 3.20

Tous les biscuits Tradition à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un par ex. biscuits Vital, 200 g


NTI, ORA SIAMO IMBATTIBILI. S AVANTAGEUX QU’HIER.

2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.95

au lieu de 6.20

Toutes les glaces M-Classic en bacs de 2 litres 20% de réduction par ex. glace vanille

50%

8.40 au lieu de 16.80

Farce pour volau-vent Classic ou forestière en lot de 4 par ex. farce pour vol-au-vent Classic, 4 x 500 g

1.65

au lieu de 1.95

Toutes les pâtes Agnesi, 250–500 g à partir de 2 paquets –.30 de moins l’un par ex. spaghettis Agnesi, 500 g

33%

7.–

au lieu de 9.60

Fit Flakes, Fit Flakes au yogourt ou Weetabix en lot de 2 par ex. Fit Flakes, 2 x 500 g

8.20

au lieu de 10.30

Le poisson et les crevettes, bio* surgelés 20% de réduction par ex. filets de tilapia, bio, 300 g

2.60 au lieu de 3.90

L’assortiment Hygo pour l’entretien des W.-C. par ex. Gel Hygo WC Power* (observer les précautions d’emploi sur l’emballage), 750 ml Valable jusqu’au 22.2


VOTRE PORTE-MONNAIE VOUS DIT MERCI. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

50%

5.20

7.95

au lieu de 7.80

Gel désodorisant Migros Fresh 4 parfums: Sunny Fruits, White Flowers, Blue Water ou Flower Garden, le lot de 3

au lieu de 15.90

Total minimax e par ex. produit de lessiv x, ima min al Tot t comple Champion CO2, 2,1 kg Valable jusqu’au 22.2

3 pour 2

8.–

au lieu de 12.–

Produits Golden Hair Professional et Belherbal en emballages multiples par ex. shampooing au bambou et au blé Belherbal, 3 x 250 ml

à par tir de

14.90

Pantalons de loisirs pour femme et homme* Valable jusqu’au 22.2

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

5.85

au lieu de 7.80

Articles de marque pour l’hygiène féminine en lot de 2 ou en emballages spéciaux par ex. Always Ultra Normal Plus en emballages géants, 28 pièces

59.90 au lieu de 89.90

Trolley Titan Basic* 30.– de moins extensible, couleurs et tailles diverses, par ex. 54 cm, prune Valable jusqu’au 22.2

4.40

au lieu de 5.50

Tous les collants Classics pour femme 20% de réduction par ex. collant Illusion Valable jusqu’au 22.2

9.90

Pantalon de loisirs pour enfant* Valable jusqu’au 22.2


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 15.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Biscuits/Confiserie Pain d’épices-leckerli mou la pièce de 400 g 4.40 au lieu de 5.40

Boulangerie/Pâtisserie Pain paysan spécial la pièce de 500 g 1.90 au lieu de 2.40

Charcuterie Poitrine de dinde Don Pollo élaborée en Suisse avec de la viande importée, finement prétranchée, en midi-barquette, la barquette de 126 g 3.10 au lieu de 3.90 Assiette apéro Saint-Valentin «cœur» produit suisse, assiette en forme de cœur avec 250 g de pâté apéro et 40 g de sauce Cumberland, l’assiette de 290 g 9.90 au lieu de 13.–

Valable jusqu’au 28.2 Pain du mois: Pain à la farine d’épeautre bio 20% de réduction la pièce de 380 g 2.80 au lieu de 3.50 Valable jusqu’au 28.2 Pain du mois: Pain aux graines de courges bio 20% de réduction la pièce de 400 g 2.80 au lieu de 3.50 Valable jusqu’au 28.2 Pain du mois: Pain complet bio 20% de réduction la pièce de 400 g 2.80 au lieu de 3.40 Rouleaux de printemps au poulet ou aux légumes la pièce 1.80 au lieu de 2.20

Fleurs/Plantes Composition florale avec cymbidium la pièce 12.90 Rosier en pot avec cache-pot décoré la plante 9.90

Fromage Raccard à l’ail, bloc fromage suisse à pâte mi-dure, préemballé, les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 Leerdammer en tranches, fromage des Pays-Bas à pâte mi-dure, 200 g 4.– au lieu de 4.80 Mini Panadoro provençale fromage suisse à pâte molle, le duopack de 8 x 60 g 7.75 au lieu de 9.70 Pie d’Angloys/Suprême des Ducs fromages français à pâte molle, le duopack de 325 g 6.30 au lieu de 7.80 Fromage suisse demi-gras de tradition fromage suisse à pâte mi-dure, préemballé, les 100 g 1.50 au lieu de 1.85

Gourmessa Kiebitz la pièce 1.80 au lieu de 2.– Tranche d’étudiant la pièce 1.50 au lieu de 1.80 Verrine la pièce 2.70 au lieu de 3.30

33% Maintenant

99.–

avant 149.–

Tous les fours à raclette Mio Star */*** par ex. appareil multifonction Raclezza pour la raclette, les grillades et la pizza, chaleur inférieure opt., accessoires: 6 poêlons, 6 spatules et 6 emporte-pièces

Société coopérative Migros Bâle * En vente dans les plus grands magasins Migros et **micasa ou ***melectronics.

29.90

Coussins décoratifs en soie Tamara / en lot de 2 * ** couleurs diverses, 45 x 45 cm Valable jusqu’au 22.2


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 22.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.90 Sandwich-triangle Anna’s Best aux tomates et au concombre 180 g

NOUVEAU 3.20 Purées de pommes de terre en poudre Subito au brocoli et à la crème fraîche ou au fromage et aux oignons rissolés par ex. purée de pommes de terre au brocoli et à la crème fraîche en poudre, 106 g

NOUVEAU 2.40 Catsticks Selina agneau et dinde snacks goûteux à base de viande juteuse, 36 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 1.90 Mélange pour lasagnes Bon Chef 70 g

NOUVEAU 3.20 Rouleaux Choco 4 pièces/170 g

NOUVEAU 2.50 Liaison pour tarte non sucrée pour quiches et tartes aux légumes, 200 g

NOUVEAU 4.80 Thé vert au jasmin Kneipp inspiration et vitalité, un produit purement naturel, 20 sachets

NOUVEAU 4.50

Quinoa blanc, bio, Max Havelaar et quinoa rouge, bio ce savoureux accompagnement issu des Andes d’Amérique du Sud offre une excellente alternative aux produits à base de blé, par ex. quinoa blanc, bio, Max Havelaar, 400 g


EN MAGASIN

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 57

BON & BON MARCHÉ

FR. 9.90

Quiche au thon

Pour un moule rond d’environ 32 cm ➔ Dérouler 1 pâte à gâteau ronde et abaissée de 270 g dans un moule. Piquer le fond avec une fourchette. Préchauffer le four à 200 °C. Ouvrir 2 boîtes de thon à l’huile d’olive de 155 g et en égoutter l’huile. Ajouter 200 g de crème fraîche, 1 dl de demi-crème, 2 œufs et 1 cc de sel et mélanger le tout. Env. Fr. 8.-

A croquer

Quelle que soit la composition de la farce (salade, légumes, viande), une galette pitta doit être croustillante et dégustée encore chaude. Comme les spécialités précuites de Migros doivent être consommées rapidement après l’ouverture de l’emballage, celui-ci comprend désormais deux compartiments indépendants de trois galettes chacun. Galettes pitta, précuites, 6 pièces, Fr. 3.20

NOUVEL EMBALLAGE

NOUVEAU À MIGROS

➔ Râper 1 pomme de terre riche en amidon et incorporer à la masse. Répartir le tout sur la pâte et cuire pendant 35 min à l’étage inférieur du four. Env. -.40

NOUVEAU À MIGROS

Lasagne express

Avec le mix Bon Chef, vous réussirez à coup sûr vos lasagnes. Il suffit de faire revenir de la viande hachée, d’ajouter 5 dl d’eau, le contenu du sachet et de cuire le tout. Disposer ensuite par couche des feuilles de lasagne crues, la viande ainsi que de la crème et parsemer de fromage. Laisser gratiner 30 à 35 min dans un four préchauffé à 200 degrés. Mix pour lasagne Bon Chef, 70 g, Fr. 1.90

➔ Hacher grossièrement 75 g d’olives noires dénoyautées et incorporer à la masse avec 2 cs de câpres et 1 bouquet d’aneth haché. Env. Fr. 1.50

Des tranches de bio

Le fromage de montagne des Grisons bio possède une saveur à la fois douce et épicée. Probablement parce que le lait utilisé pour l’élaborer est fourni par des vaches qui paissent sur les meilleurs pâturages du canton. Ce fromage à pâte mi-dure est désormais également disponible en tranches. Très pratique pour les sandwiches et les apéritifs. Fromage de montagne des Grisons bio, en tranches, 160 g,

Fr. 4.90

Conseil: servir tiède avec une salade croquante.

+ +


L’énergie de la nature à portée de main.


EN MAGASIN

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 59

Le plus d’Anna’s Best

Préparés avec 100% de fruits frais, les smoothies Anna’s Best sont garantis sans sucres ajoutés ni conservateurs. Car pour Anna’s Best, fraîcheur et qualité sont indissociables.

Double ration de vitamines!

Devoir partager les petits smoothies Anna’s Best à base de fruits frais mixés et pressés est un vrai crève-cœur tant ces purs concentrés de vitamines de 2,5 dl sont délicieux! Aujourd’hui, le problème est résolu car la variété ananas-banane-orange est proposée aussi en bouteille de 5 dl. Comme tous les smoothies Anna’s Best, celui-ci ne contient ni conservateurs ni sucres ajoutés. Idéal pour accompagner un brunch ou pour faire le plein d’énergie pendant la journée. Smoothie Anna’s Best ananas-banane-orange, 5 dl, Fr. 3.60* Smoothie Anna’s Best ananas-banane-orange, 2,5 dl, Fr. 1.90* * En vente dans les plus grands magasins.

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 22.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

10.90

au lieu de 13.80

o.b. ProComfort™ Mini le lot de 2, 2 x 32 pièces

13.90 au

lieu de 17.80

o.b. ProComfort™ Super Plus le lot de 2, 2 x 32 pièces

8.90 12.45 au lieu de

o.b. Normal, 56 pièces +8 lingettes d‘hygiène

8.90 10.65 au lieu de

o.b. Super, 48 pièces + 8 lingettes d‘hygiène

o.b. est en vente à votre Migros


60 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

La Suisse mange bio

Série bio: en visite chez les… Lardelli

Claudia Lardelli et trois de ses enfants – Sandro, 16 ans, Lino, 8 ans, et Diego, 6 ans – sont réunis pour un savoureux goûter. Claudia a remarqué que ses


EN MAGASIN

| 61

Du bio pour tous

Migros va élargir son assortiment bio et introduire des nouveaux produits tout au long de 2010. Des articles reconnaissables à leur design uniforme et à leur nouveau logo.

L

e bio a le vent en poupe et n’est pluss ps depuis longtemps un marché de niche. A Migros, les produits ts bio existent depuis les années 1960 et ont reçu leur propre label en 1995. Aujourd’hui, le distributeur propose plus de mille articles allant du chocolat aux aliments pour bébé, en passant par le thé et la mayonnaise. Et d’autres suivront. Pour que le client repère plus facilement les articles bio dans les magasins, Migros a opté pour

un emballage uniformisé et un nouveau logo. L’usage du terme «bio» est réglementé par la loi. Migros attache une grande importance au resgran pect strictes des directives. Les produits bio suisses proviennent ainsi d’exploitations agricoles qui répondent aux normes de Bio Suisse, la marque au bourgeon. Quant aux articles provenant de l’étranger, ils portent le certificat de l’ordonnance européenne bio.

Heidi Bacchilega

«Le bio est important pour notre famille»

Mère de cinq enfants, Claudia cuisine tous les jours pour sa tribu. Elle privilégie les produits bio, sans toutefois en faire une religion. Avec son fils Sandro qui suit un apprentissage de cuisinier, elle aime tester de nouvelles tendances. Quelle est l’importance du bio dans votre famille?

Le bio joue un rôle important chez nous. J’ai cinq enfants et je souhaite qu’ils mangent sainement. Déjà quand ils étaient petits, je n’utilisais, pour préparer leur bouillie, que des ingrédients qui correspondaient à mes attentes. Il s’agissait le plus souvent de légumes bio. Depuis quand achetez-vous des produits bio?

fils mangeaient davantage de fruits s’ils étaient coupés en quartiers.

Autrefois, j’habitais en Espagne. Pas loin de chez moi, il y avait un magnifique marché aux légumes qui proposait déjà des produits

bio. C’était il y a vingt ans. Ici en Suisse, j’achète régulièrement des produits bio depuis que les grands distributeurs en proposent. Comment expliquez-vous la mode du bio?

Le bio n’est pas une mode. Il correspond à un style de vie. Le consommateur d’aujourd’hui est mieux informé qu’avant et réfléchit davantage à ce qu’il mange. Je pense que cette tendance va encore se renforcer. Quel est votre produit bio favori?

La pâte à gâteaux bio.


62 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

La Suisse mange bio

AUPARAVANT DORÉNAVANT Noisettes d’avoine bio, 200 g, Fr Fr. 2.40

AUPARAVANT Autant que faire se peut, Claudia Lardelli privilégie les produits bio lorsqu’elle fait ses courses.

Le label bio de Migros fait sa mue

Les produits bio de Migros se parent d’un nouveau logo et d’un emballage uniformisé facile à reconnaître.

DORÉNAVANT Chocolat au lait bio Max Havelaar, 100 g, Fr. 2.—

NOUVEAU AUPARAVANT T

Bouillon d de e bœ bœuf uf bio, bio io, 16 160 0 g, Fr Fr. 4.70* 4.70 4. 70* * En vente dans les plus grands magasins.

DORÉNAVANT

Bouillon de légumes bio, 180 g, Fr. 4.50


EN MAGASIN

| 63

AUPARAVANT DORÉNAVANT

AUPARAVANT NT Thé froid bio aux herbes des Alpes suisses, sui 1 l, Fr. 1.60, 6 x 1 l, Fr. 9.60

AUPARAVANT

DORÉNAVANT DORÉNAVANT Chocolat noir Crémant bio Max Havelaar, 100 g, Fr. 2.—

AUPARAVANT Jus de pomme bio, 1,5 l, Fr. 3.20, 6 x 1,5 l, Fr. 19.20

DORÉNAVANT

Pommes golden bio, prix du jour

Ce que «bio» veut dire

Les produits bio Migros sont élaborés avec soin à partir de matières premières de grande qualité. Les articles suisses proviennent d’exploitations agricoles œuvrant dans le respect des normes de Bio Suisse. Les articles importés répondent aux directives de l’ordonnance européenne bio. Les www.migros.ch/bio contrôles sont indépendants.


64 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Le pain en partage

Depuis sa création en 2005, l’association genevoise Partage reçoit et redistribue toutes les denrées alimentaires destinées aux personnes démunies du canton. Aujourd’hui, elle développe avec Migros Genève un nouveau partenariat pour la reprise des surplus de pain.

D

ans un canton aussi riche que Genève, il n’est pas normal qu’on jette de la nourriture alors que des gens ont faim», note Vincent Gall. Ce constat résume la philosophie de l’association qu’il préside: Partage, comme Partenariat alimentaire genevois. Fondée en 2005 par cinq organisations caritatives, elle gère toute la nourriture destinée aux personnes démunies du canton. Partage récupère les surplus que veulent bien lui donner les grands distributeurs, grossistes, importateurs, maraîchers, boulangers et épiciers. Elle trie, conditionne, stocke et fournit ainsi cinquante-six organismes d’entraide et services sociaux. «Certains utilisent ces aliments pour les repas servis chaque jour, d’autres pour les Colis du cœur ou les épiceries sociales», explique le président. L’an dernier, plus de mille tonnes de denrées consommables ont ainsi échappé à la poubelle pour nourrir des personnes dans le besoin. Ce recyclage social et durable permet également de faire travailler trente-quatre personnes en emplois de solidarité. Toujours prêt à relever ses manches pour améliorer la situation, Vincent Gall était il y a peu à la BEX, la Boulangerie Express de Jowa sur le site de Migros Genève, aux portes de Carouge. Objectif: mieux valoriser les pains invendus. «Actuellement, ils sont transformés en panure», explique Pascal

Chapuis-Piccot, responsable de l’assortiment boulangerie, convenience et produits laitiers de la coopérative genevoise. «Le pain a une valeur symbolique importante», souligne le président de Partage, à qui l’idée de récupérer les spécialités régionales – le Genevois, le Vieux Genève et le tout nouveau pain rustique des Bastions – plaît beaucoup. «Ce qui est bien, c’est que la population la plus démunie de Genève va manger du pain fait à Genève avec des produits genevois!» Quant aux articles de boulangerie qui ne seront plus consommables, ils iront nourrir les élevages du canton. Ce nouveau partenariat est un pas de plus dans la collaboration étroite qui s’est développée entre Migros Genève et Partage. «Migros a joué le jeu dès le début, raconte Vincent Gall. Elle a été notre premier partenaire, et c’est elle qui nous a appris notre métier. Elle nous a toujours soutenus, que ce soit techniquement, humainement ou matériellement.» Et l’homme de sourire en relevant que cet engagement a incité d’autres entreprises à suivre l’exemple, ce qui permet aujourd’hui à l’association de jouer pleinement son rôle de centrale alimentaire et d’améliorer sans cesse ses services. Anne-Isabelle Aebli Photo Pierre-Yves Massot/arkive.ch

www.partage.ch


EN MAGASIN En visitant la boulangerie Jowa de Migros Genève à Carouge, Vincent Gall, président de l’association Partage (à g.) s’est réjoui de pouvoir distribuer aux Genevois dans le besoin les pains invendus de Migros.

| 65

Le label «De la région» à Migros Genève Avec son label «De la région» lancé en 1999 déjà, Migros propose près de huit mille articles produits localement, dont de nombreuses spécialités régionales. A cette fin, les dix sociétés coopératives Migros travaillent en étroite collaboration avec les producteurs du cru. Durant toute l’année, «Migros Magazine» vous présentera les différentes coopératives Migros actives en Suisse romande. La tournée commence avec Genève et quelques-uns de ses produits «De la région».

Pain genevois, 360 g,

Pain du Vieux Genève, 260 g,

Fr. 2.30*

Fr. 2.80*

Pain rustique des Bastions, 450 g,

Miel de Genève, crémeux, 250 g,

Mini blinis, 180 g, 12 pces, Fr. 4.80

Blinis, 240 g, 4 pièces, Fr. 4.40

Fr. 2.60*

Fr. 7.-*

* En vente seulement à Migros Genève. ** Prix action valable du 9 au 22 février 2010.

Pousses de mungo bio, 250 g,

Fr. 2.25**

Pâte à enrober, 200 g, Fr. 4.20


66 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 6, 8 février 2010

Le bracelet de la Saint-Valentin

Des cils de vamp!

Quelle femme ne rêve pas d’avoir de longs cils parfaitement dessinés, qui donnent l’impression d’agrandir les yeux? Grâce au mascara Nivea Extension Nanodefinition, ce rêve devient réalité. A combiner avec le nouveau fond de teint Nivea Extreme Resist Foundation, qui garantit un teint parfait pendant 24 heures. Sa texture lisse et onctueuse fond sur la peau et sa poudre minérale estompe les imperfections de l’épiderme. Mascara Nivea Extension Nanodefinition, Fr. 16.90 Foundation Nivea Extreme Resist, 30 ml, Fr. 20.90

NOUVEAU À MIGROS

Messieurs, attention: La Saint-Valentin approche! Ceux qui n’aiment pas offrir des fleurs à leur bien-aimée opteront pour un des magnifiques bijoux Migros, naturellement exempt de nickel. Le présent sera parfait, surtout si vous l’accompagnez d’une jolie carte et d’un mot gentil. Bracelet, Fr. 12.90

NOUVEAU À MIGROS

Une chevelure éclatante

NOUVEAU À MIGROS

Des cheveux soignés attirent irrésistiblement les regards. C’est pourquoi il vous faut choisir les meilleurs produits. La nouvelle gamme Nature Fusion de Pantene Pro-V protège et fortifie les cheveux. Enrichis aux graines de cassia, une plante originaire d’Inde et de Chine, et à l’aloe vera, ces soins rendent l’éclat et le pouvoir de séduction à votre chevelure. Par Pantene Pro-V Nature Fusion: shampooing et après-shampooing, 200 ml, l’un, Fr. 6.80, soin sans rincage, 150 ml, Fr. 12.90


www.IDEENTITAET.ch

• En février, 10 paquets surprise de saison à gagner chaque jour. • 5 gagnants d’un snowboard au design «lait» seront en outre tirés au sort parmi tous les participants.

CONCOURS

5 snowboards au design «lait» et 280 paquets surprise à gagner.

Participation par carte postale ou sur www.swissmilk.ch Collez le talon sur une carte postale que vous enverrez à: Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL, mention «hiver», case postale, 3024 Berne, ou participez sur le site www.swissmilk.ch Participation par SMS au 939 Envoyez un SMS (CHF 0.20/SMS) avec le code «Milk31», «votre nom», «votre adresse» et «votre année de naissance» au n° 939 (p. ex. Milk31 Anna Dupont Grammont 4 1007 Lausanne 1990). À tous les casse-cou : bonne chance!

Expéditeur:

Prénom Rue Courriel

Madame

Avez-vous des enfants dans votre ménage?

Monsieur Oui

Non

Nom NPA/Localité Date de naissance

N º de tél. en journée

Conditions de participation: Délai d’envoi: 28 février 2010. Toute personne domiciliée en Suisse peut participer au concours. Les collaborateurs et collaboratrices de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL ne peuvent pas participer. Pas de paiement des gains en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée. Tout recours est exclu. Les participants acceptent que leurs données personnelles, traitées en toute confidentialité, soient éventuellement utilisées par la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL et ses partenaires à des fins promotionnelles. (320 002 203)


68 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

T

erne», à la «stature replète, palot, presque falot», «droit comme un i», «un second couteau besogneux et grave»... Qu’est-ce qui n’a pas été écrit sur le nouveau conseiller aux Etats neuchâtelois? Lui, qui entrera en fonction le 1er mars, du haut de ses 30 ans, ne se mine pas. Au contraire, il sourit. «On a utilisé les mêmes adjectifs pour Didier Burkhalter. Quand on ne réalise pas de coups et que l’on s’attache aux dossiers, c’est ce qui arrive. J’ai assez de distance avec ma personne pour assumer.»

Le souci de bien faire, même en cuisine

Il est vrai que lorsqu’on le regarde s’affairer dans la cuisine familiale, celle de ses parents et qui appartenait déjà à ses grands-parents, qu’il cherche désespérément les ustensiles adéquats – «je cuisine très peu» –, on prend conscience de son côté méticuleux, méthodique, soucieux de bien faire. Poli, le sénateur semble avoir reçu une bonne éducation: il pèse ses mots. «Quand on évoque mon côté strict, je précise que je viens d’un canton protestant où on parle peu de soi. Je suis plus pudique que timide.» Et d’ajouter: «Au sein de la population, je suis perçu comme quelqu’un de sérieux et de travailleur. Mais pas au point d’être ennuyeux.» Dans son pull en V violet, des baskets de marque aux pieds, les cheveux méchés, coiffés au gel, le jeune élu a pourtant l’air sûr de lui. Sa langue se délie quand on le lance sur des sujets politiques. Réunir Neuchâtel, le Jura et le Jura bernois dans un même canton par exemple, «une manière plus élégante de rediscuter la question

Secrets de cuisine er c’est... Pour vous, cuisin i pas! n’a je Un talent que

at favori? Quel est votre pl les produits laitiers La raclette. J’aime ir, souvent, en général. Et le so et du fromage. je mange du pain Que ne mangerie au monde? Des insectes.

z-vous pour rien

e? ujours en réserv Qu’avez-vous to s, za piz s De elés. A Zurich, des surg umes. lég s de i ss mais au ce que je mange. Je fais attention à z-vous partager Avec qui aimerie un repas? c, pour voir Avec Jacques Chira pétit qu’on dit! s’il a aussi bon ap

jurassienne». Un clin d’œil: il est originaire de Courtételle (JU). La Suisse dans l’Europe? «Les Etats qui nous entourent sont sceptiques face aux bilatérales. Il faut un plan B. La voie de l’adhésion reste la seule possible à terme pour notre pays.»

Merci les cours d’éducation civique!

Et d’où lui vient cet amour pour la chose publique? Pas de sa famille, car personne n’y milite. «Mon goût pour la politique s’est développé à l’école, durant les

Le benjamin des sénateurs A peine 30 ans, et Raphaël Comte devient conseiller aux Etats. Avant ses premières séances à Berne, tout en cuisinant un risotto aux bolets.


CUISINE DE SAISON RAPHAËL COMTE

| 69

PELER puis hacher l’oignon. RINCER soigneusement puis égoutter les bolets. Raphaël Comte: «Je cuisine très peu.»

fait la popote il se raconte chez ses parents à Corcelles (NE)

FAIRE SUER l’oignon et les bolets dans l’huile.

AJOUTER le safran puis verser le bouillon petit à petit.


70 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

cours d’éducation civique. A 12 ans, je m’intéressais déjà à l’actualité et aux médias.» Un élève curieux, féru de langues plus que de sciences. Les mathématiques demandent «de la sueur». Au gymnase, l’adolescent se passionne pour le grec et le latin, participe à des concours d’orthographe. Ses lectures vont vers les classiques, Corneille, Racine. «Les contemporains, on ne sait pas ce qui va en rester. Je préfère les phrases bien construites.» Ce qui ne l’empêche pas d’apprécier Ramuz – «de la vraie littérature» – et de se dire soudain qu’il ne doit pas oublier d’acheter le dernier Chessex.

Nommé dès la première séance

L’enfant rêvait pourtant de devenir footballeur professionnel, «comme tous les gamins. Mais après, il faut être lucide…» A 18 ans, le Neuchâtelois décide de s’engager en politique, passe en revue les différents partis, comprend «clairement» que le socialisme ne lui convient pas: «manque de réalisme politique.» Il connaît quelques jeunes radicaux. Et dès la première séance, on le nomme secrétaire du parti. Les mandats suivent. En 2000, Raphaël Comte occupe la place de conseiller général de sa commune, Corcelles-Cormondrèche. Un an plus tard, il débarque au Grand Conseil, ce qui fait de lui le plus jeune député de l’histoire du canton. Une fierté? «Non. Cela figure plutôt parmi les anecdotes.» Comme de devenir le plus jeune président d’une section cantonale, le parti radical neuchâtelois, à 24 ans. Seule ombre au tableau, l’échec relatif de sa candidature au Conseil national en 2007. «Je me suis présenté pour le parti, pas pour moi. Il fallait que Didier Burkhalter soit réélu. Et on a gagné.» Le nom du nouveau conseiller fédéral revient souvent dans la bouche du trentenaire. Parce qu’ils se connaissent bien, que leur façon de faire de la politique s’organise «sur la durée, pas en coups d’éclat», qu’il l’admire. Mais attention, «je ne fais pas de politique pour ressembler à... J’ai de l’estime pour Claude Frey, charismatique, Jean-François Aubert, grande figure de la politique neuchâteloise.

Raphaël Comte, ici chez ses parents, avec Cléopâtre, le chat de la famille.

«Quand on évoque mon côté strict, je précise que je viens d’un canton protestant»

Jean-Pascal Delamuraz avait une aura très importante. Tous m’ont convaincu de continuer et m’ont permis d’aimer encore plus la politique.» Et des personnalités qu’il déteste, il y en a? Eclat de rire. «S’il y en avait, même sous la torture, je ne le dirais pas!» Pas fou, le libéral-radical. On sent que malgré sa jeunesse, il a l’expérience du terrain. «La politique est une sorte de formation. On voit les choses de l’intérieur. L’humain demeure plus fondamental

que les textes.» Cette année, il compte acquérir son master en droit constitutionnel. Ses études se sont «étirées, la présidence du parti a été un job à temps plein».

Il va au fitness comme il irait à une séance

Avec quatre heures de sommeil par nuit – «je travaille sur des dossiers, j’ai besoin de calme pour me concentrer» –, des séances de fitness qu’il s’impose, deux à trois fois par semaine – «comme je fixe-

rais une séance» –, ses escapades à Zurich où il partage une colocation et apprend l’allemand par immersion, ses sorties au théâtre, ses évasions dans l’écriture – «j’écris des nouvelles et des pièces» –, Raphaël Comte trouve tout de même du temps pour caresser Cléopâtre, la chatte de la famille, qui a 19 ans. L’espace d’un instant. Car le travail l’attend. «La population m’a accordé sa confiance, je dois me mettre au boulot.» Le sérieux prend le dessus. Un futur conseiller fédéral, peut-être. Ça, c’est de la musique d’avenir. «Tous ceux qui ont des plans de carrière finissent par les rater. Je m’intéresse au droit. Et pourquoi pas devenir journaliste politique? Ou alors, je publierai des livres, mon hobby remplacera la politique.» Enigmatique, Monsieur le sénateur… Virginie Jobé Photos Nicolas Righetti / Rezo


CUISINE DE SAISON RAPHAËL COMTE

| 71

Risotto aux bolets

Une recette de Raphaël Comte

PRÉPARATION 1) Faire tremper les bolets pendant 2 heures env. dans le lait coupé d’eau.

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 40 g de bolets séchés 3 dl de lait coupé d’eau 1 oignon 2 cs d’huile d’olive 400 g de riz pour risotto 2 dl de vin blanc 2 petits sachets de safran 1,2 l de bouillon de bœuf 100 g de parmesan râpé

2) Hacher l’oignon. Rincer soigneusement puis égoutter les bolets. Faire suer l’oignon et les bolets dans l’huile. Ajouter le riz et le laisser revenir. Mouiller au vin blanc et laisser réduire presque entièrement. Ajouter le safran. Verser le bouillon petit à petit et laisser cuire le risotto

al dente sur feu doux. Y mélanger le parmesan ou le servir à part. Conseil: Servir accompagné d’une salade. Préparation: env. 30 min; laisser tremper: env. 2 heures Par personne env. 20 g de protéines, 15 g de lipides, 78 g de glucides, 2200 kJ/530 kcal


72 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Tofu

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Soja: bon à tout faire

Tout comme le fromage, le tofu est élaboré à partir de lait (de soja) caillé. Dans l’idéal, les végétariens le combinent avec du riz et des céréales (avoine ou épeautre, p. ex.), afin d’augmenter encore la teneur en protéines de leur repas. Pour éviter qu’il ne prenne une texture caoutchouteuse, le tofu doit être cuit à feu moyen.

Le soja est une vraie graine miracle. Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison», vous en dit plus sur cette plante polyvalente.

Le tofu se décline en plats salés et sucrés

Outre la sauce soja, le plus célèbre des produits à base de soja est le tofu, substitut par excellence de la viande pour de nombreux végétariens. Extrêmement riche en précieuses protéines (pas moins de 15 g par 100 g), en vitamines et en minéraux, il est pauvre en graisses et très digeste. Il convient toutefois de mettre un bémol à ce tableau dithyrambique: en effet, le tofu est quasi insipide. Il faut donc absolument le faire mariner, si possible dès la veille. Last but not least, il peut être utilisé pour confectionner des mets sucrés. Tofu au citron vert sur lit de chou chinois et de poireau Marinade: enlever les feuilles extérieures de 2 brins de citronnelle, hacher finement la partie intérieure. Laver 1 citron vert à l’eau chaude, prélever les zestes, exprimer 1 cs de jus. Hacher finement 1 gousse d’ail. Mélanger le zeste, le jus, l’ail, 1 cs d’huile de sésame, 2 cs de sauce soja et un peu de poivre. Couper 250 g de tofu en

dés de 1 cm. Laisser mariner au moins 30 minutes. Nettoyer 2 fûts de poireaux et les couper en lamelles. Laver 1 petit chou chinois et le couper en lanières de 1 cm de large. Chauffer 2 cs d’huile de tournesol et y faire dorer les dés de tofu égouttés. Ajouter le poireau et étuver brièvement. Mettre en priorité les parties épaisses du chou chinois, puis la partie supérieure des feuilles et faire revenir. Verser la marinade. Saler, poivrer. Crème vanille à base de tofu Mélanger 250 g de tofu, 5 cc d’huile de tournesol, 100 g de sucre (ou 6 à 8 cc de sirop d’érable), 1 cc de poudre de vanille et 1 pointe de sel jusqu’à obtention d’une crème. Réserver au frais. Si l’appareil est trop épais, diluer avec un peu de boisson au soja.

Le soja en tant qu’alternative au lait

En Suisse, les drinks de soja et les «Soyog» de soja ne peuvent être désignés comme du lait et des yogourts étant donné qu’ils sont d’origine 100% végétale. Ces produits sont recommandés en cas d’intolérance au lactose. Les «Soyog» se déclinent en de multiples saveurs ainsi qu’en crème, alors que les drinks Sojaline peuvent être considéré comme alternative au lait. De plus, grâce à la farine de soja qu’ils contiennent, ces produits ont une consistance similaire à celle du lait. Enfin, sachez que les drinks et les «Soyog» sont adaptés à une alimentation végétalienne.

Graines de soja

Photos iStockphoto

Q

u’elle soit jaune ou verte, la graine de soja est un pur concentré d’énergie. Extrêmement polyvalente, la reine des légumineuses peut être transformée en huile, en sauce, en farine, en boisson ou en tofu. Dans son pays d’origine, la Chine, on surnomme la graine de soja «viande des champs», et ce, à juste titre, puisqu’elle est de loin la légumineuse la plus riche en protéines.

Délicieuses en salade, les graines de soja peuvent également être dégustées en accompagnement d’un plat ou entrer dans la composition d’un ragoût. De nombreux produits (huile, farine) en sont dérivés. Garanties sans OGM, les graines de soja de la marque Sojaline proviennent de Chine et sont certifiées bio.


CUISINE DE SAISON

| 73

Protéines de soja

Lyophilisée, la masse se compose de protéines de soja et de blé et est utilisée pour élaborer certains produits Cornatur. Ces derniers constituent une alternative à la viande et sont également appréciés par les non-végétariens. L’emballage des articles Cornatur indique si le produit est compatible avec une alimentation végétalienne, ovo-végétarienne ou ovo-lacto-végétarienne.

Drink de soja

Elaboré à partir de graines de soja, le drink de soja peut être considéré comme une alternative au lait. Les boissons de la gamme Sojaline de Migros (fabriqués à partir de farine de soja complète) contiennent toutes les précieuses substances nutritives du soja. Le drink Sojaline peut également être réchauffé et travaillé en mousse.

Sauce soja

La sauce aromatique à base de graines de soja accompagne parfaitement les viandes, la volaille et le poisson, mais aussi les champignons, le tofu, les sushis ou les raviolis chinois. Elle permet également de préparer de nombreuses marinades. A doser avec parcimonie pour éviter que vos plats ne soient trop salés. A noter que la sauce soja existe aussi en version douce («less salt»).


Rendez-nous visite au

Festival des voyages Marti

www.

à Kallnach,

.ch

du 4 au 6 mars

Divertissement, rabais de réservation, voyage en car gratuit!

DATE DU VOYAGE 1. 18 - 30 juillet

PRIX

13 jours

CHF 2'045.-

chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d’annulation oblig. Option siège double à usage individuel

Roumanie - pays des contrastes Budapest - monastère de la Moldau - Delta du Danube - Bucarest La Roumanie est tellement riche en trésors culturels, beautés naturelles, artisanat d’art et art populaire que seule une toute petite partie peut être assimilée lors d’un voyage. Saisissez l’ambiance du pays, écoutez l’histoire de la Roumanie, admirez les précieux monuments, jouissez du pays, de ses habitants, de la cuisine roumaine et laissez-vous séduire par une nature restée vierge. 1er jour, Suisse - St. Leonhard: voyage de votre lieu de départ à St. Leonhard près de Salzbourg. Demi-pension. 2e jour, St. Leonhard - Budapest: vous dépassez Vienne et atteignez bientôt la frontière hongroise, puis Györ. Vous traversez la région transdanubienne très contrastée pour rejoindre Budapest, capitale de la Hongrie. Demipension. 3e jour, Budapest - Baia Mare: via Debrecen, vous rejoignez l’est de la Hongrie et franchissez la frontière de la Roumanie. Puis vous arrivez à Baia Mare. Demi-pension. 4e jour, Baia Mare - Gura Humorului: après un bref tour de ville, vous visitez le musée de la Minéralogie qui compte parmi les plus célèbres de toute l’Europe. Puis vous traversez les Maramures. Dans les villages de montagne,

une culture rustique originale est toujours vivace. Au «Cimetière Joyeux» de Sapanta, vous découvrez des inscriptions funéraires pleines d’humour, gravées dans le bois des croix bleues. Vous visitez aussi le monastère Barsana. Vers le soir vous arrivez à Gura Humorului. Demipension. 5e jour, excursion aux monastères de la Moldau: la chaîne de monastères de la Moldau septentrionale est unique au monde. Les fresques extérieures en couleurs sont caractéristiques de ces monastères orthodoxes. Vous visitez les monastères de Moldovita, Sucevita et Voronet. Demi-pension. 6e jour, Gura Humorului - Tulcea: via Bacau et Galati, vous arrivez à Tulcea. Cette cité portuaire est la principale ville du delta du Danube. Demi-pension. 7e jour, excursion dans le delta du Danube: le Danube débouche dans trois bras, reliés entre eux par des canaux et des affluents. Entre eux s'étendent de nombreux lacs. Une excursion en bateau vous permet de découvrir ce paysage d’eaux et de marécages réputée comme l'un des plus grands paradis d'Europe pour les oiseaux. Pension complète.

8e jour, Constanza - Bucarest: vous rejoignez la Mer Noire à Constanza. Continuation jusqu’à Bucarest. Vous découvrez les principales curiosités touristiques de la capitale roumaine sous la conduite d’un guide local. Demi-pension. 9e jour, Bucarest - Poiana Brasov: à Sinaia, une célèbre station balnéaire et de sport d’hiver, vous visitez le monastère franciscain qui comporte des éléments de style baroque et gothique. Après vous arrivez à Brasov, ville des Carpates joliment restaurée et très animée. Tour de ville guidée. L’Eglise Noire est un monument représentatif qui abrite des joyaux et doit son nom à l’incendie de 1689 qui a entièrement noirci sa façade. Nuitée à Poiana Brasov. Demipension. 10e jour, Sibiu - Arad: départ pour Sibiu, capitale culturelle 2007, dont les séduisantes maisons hautes en couleur bordent des rues pavées. Pendant un tour de ville guidé, vous visitez le musée Brukenthal qui fait partie des plus importants de Roumanie et abrite un important département d’histoire et d’art populaire. Poursuite du voyage vers Arad à travers un paysage contrasté où alternent sombres forêts et sympathiques villages. Demi-pension. 11e jour, Arad - Balatonfüred: après avoir franchi la frontière, vous traversez la Hongrie et atteignez le lac Balaton, le plus grand réservoir d’eau douce d’Europe. Demi-pension. 12e jour, Balatonfüred - Lienz: vous longez le lac Balaton avant d’arriver à Keszthely où se trouve un bijou architectonique, le château des Festetics. Vous passez la frontière hongroise à Heiligenkreuz et continuez votre voyage dans le Tyrol de l’Est à destination de Lienz, via Graz et Klagenfurt. Demi-pension. 13e jour, Lienz - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ.

CHF 2'510.CHF

25.-

CHF

260.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles, non fumeur • 12 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 1 repas de midi • 12 repas du soir • Croisière dans le delta du Danube • Visites guidées de Bucarest, Brasov et Sibiu • Entrées et visites selon programme • Guide local en Roumanie HOTELS Bons hôtels à Baia Mare, Tulcea Très bons hôtels à St. Leonhard, Budapest, Gura Humorului, Bucarest, Poiana Brasov, Arad, Balatonfüred, Lienz LIEUX DE DEPART Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Kallnach* *Parking gratuit à disposition

Les prix sont valables lors d'une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier.

Réservations: 021 320 34 34 Ernest Marti SA, 3283 Kallnach • Courriel: marti@marti.ch

Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s'appliquent

Siège double à usage individuel


Migros Magazine 6, 8 février 2010

VOTRE RÉGION MIGROS JURA-BÂLE

| 75

Musique à la Cave de St-Germain

Symbole de la renaissance de cet ancien lieu culturel de la Prévôté, un majestueux piano à queue Steinway & Sons trône au milieu des cuves en inox et des fûts de chêne.

Gemma Bertagnolli.

Un très beau piano dans le décor original des vieilles voûtes

Photos GianPaolo Allegri / Aline Kundig

L

e maître des lieux, c’est Aurèle Morf, jeune viticulteur passionné et porté par un idéal dont l’intensité ne laisse aucun doute: favoriser rencontres chaleureuses et découvertes culturelles autour du vin et des valeurs universelles qu’il véhicule. A ses yeux, c’est un retour aux sources historiques de la ville. Lorsque l’abbaye de MoutierGrandval fut fondée, vers 640, les moines ont certainement planté de la vigne. Le climat était alors plus doux qu’aujourd’hui et il fallait du vin pour célébrer les offices. Dans les années soixante et septante, les vieux murs voûtés de la Cave de Saint-Germain avaient déjà accueilli des spectacles organisés dans le cadre des «Quinzaine culturelle». En 2009, fort de ses convictions et riche de ses utopies, Aurèle Morf décide de créer l’association viniculturelle «Autour de SaintGermain» et de mettre sur pied une première série de concerts dans

cette salle qui bénéficie d’une acoustique excellente. Le comité se compose de dix personnes, sous la présidence d’Olivier Cavé, pianiste de réputation mondiale qui vient de s’installer à Moutier.

D’heureux hasards

Ce virtuose a étudié auprès de grands maîtres du piano, tels que Nelson Goerner, Maria Tipo et Aldo Ciccolini. Il a sorti récemment un disque consacré aux sonates de Domenico Scarlatti. En décembre, il a assuré le lancement de la manifestation par deux récitals qui ont fait salle comble. Le piano à queue est loué à l’association par l’Orchestre du Foyer. C’est la musicienne Nelly Schneeberger qui lui a légué ce remarquable instrument datant des années cinquante. Classique, jazz, tango, pop manouche, l’offre de concerts est séduisante et variée. Les organisateurs sont guidés dans leurs choix par l’exigence de qualité et le carac-

Olivier Cavé.

tère exclusivement acoustique de la musique. La salle peut accueillir 72 spectateurs. L’un des points forts à venir sera la présence de la soprano italienne Gemma Bertagnolli. Reconnue comme l’une des grandes voix actuelles du répertoire baroque, elle a chanté sous la direction de Christophe Rousset, René Jacobs, Ton Koopman et Trevor Pinnock.

Un univers très personnel

Aurèle Morf va chercher le beau cahier en papier artisanal dans lequel il a calligraphié les statuts de l’association, mais aussi les buts poursuivis et l’esprit qui souffle à travers ses activités. Il y a consigné des citations de François Rabelais et du poète persan Omar Khayyam, qui ont chanté le plaisir du vin, de l’ivresse et de l’amour. Peter Pan et la grâce de l’enfance sont aussi évoqués à travers la bande dessinée de Régis Loisel. On devine par le biais de ces références tout un univers

sensible et attachant où l’utopie à sa place. C’est ainsi que le maître des lieux vous lance d’un air de défi, mi-sérieux, mi-amusé: «Le but, c’est de changer le monde!» Rien de moins. Chantal Calpe

Saison musicale 2010 Dimanche 14 février, 17 h Alain Roche, piano solo, entre jazz et songes Dimanche 7 mars, 17h Bandaneon, tangos de Piazzola Dimanche 28 mars, 17h Christiane Baume-Sanglard, récital de piano Dimanche 18 avril, 17h Gemma Bertagnolli, soprano Samedi 24 avril, 20h Ovale Trio, jazz et tango Samedi 1er mai, 20h Unitrio, axé sur le swing Réservation: 032 493 66 70 (répondeur) Cave de Saint-Germain 2, rue du Midi – 2740 Moutier


76 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Des fleurs pour le plaisir de faire plaisir! Les tulipes font des heureux, et pas seulement à la Saint-Valentin.

B

ien qu’on puisse en disposer déjà en hiver, les tulipes sont les symboles du printemps par excellence. Alors que la fête de la Saint-Valentin se profile à l’horizon, elles accrochent les regards de tous les amateurs de belles fleurs. Et lorsque Migros démarre ses promotions, tout le monde craque volontiers pour de grandes quantités de ces messagères du retour de la belle saison. Christine Maurer, acheteuse fleurs et plantes à Migros Bâle, confirme: «Moi aussi j’achète des tulipes déjà en janvier et février. J’aime tout particulièrement les françaises que Migros propose depuis peu dans sa ligne exclusive Sélection.» Et cette spécialiste, qui réside de l’autre côté de la frontière, sur sol gaulois, d’ajouter: «Pour composer un arrangement moderne, trois ou cinq fleurs de cette variété à longue tige suffisent.» Outre ces belles françaises, Christine Maurer achète aussi des tulipes traditionnelles. «J’en réunis facilement vingt ou quarante de la même teinte. En les plaçant bien serrées dans un vase en verre, la présentation est totalement différente et je crée une belle ambiance printanière.» Les tulipes font partie à coup sûr des fleurs les plus connues et les plus appréciées. Elles symbolisent le printemps comme pratiquement aucune autre. En plus, leur prix est très abordable et elles tiennent facilement une semaine pour autant qu’on les soigne correctement.

Des tons pour tous les goûts

Après un long hiver décliné dans les tons gris, ces fleurs enchantent

par la variété de leurs formes et de leurs couleurs. Plus tard dans la saison, lorsqu’elles fleurissent dans les parcs et les jardins, elles ont perdu quelque peu de leur attrait premier. «Outre les simples et les doubles, on trouve des perroquets, des tulipes à fleurs de lys, des frangées», explique Christine Maurer, Avec quelques tulipes, Christine Maurer qui travaille depuis crée de magnifiques bouquets. presque vingt-cinq ans à Migros Bâle. Lorsqu’elle compose des bouquets pour Migros, elle couleurs sont un remontant natuveille à l’aspect d’ensemble et aux rel. Notamment parce qu’elles couleurs. Depuis plusieurs années, savent qu’une fois le temps de flola clientèle apprécie les bouquets raison terminé arrive le mois de Arlequin composés de tulipes mai et les premiers beaux jours multicolores. «Quand j’achète et chauds. expose la marchandise, je dois Les tulipes nous font en quelprendre en compte les préférences que sorte sortir de l’hiver, nous d’un maximum de personnes», tiennent compagnie au cours du précise Christine Maurer, horti- printemps et prennent congé dès cultrice de formation, en parlant que les premiers jours d’été poinde son activité actuelle d’acheteu- tent à l’horizon. Qu’elles misent se de fleurs coupées. Les bouquets sur le jaune, le rose ou le blanc, de tulipes combinés avec de la ver- elles sont actuellement toutes dure et des viornes ridées l’ont séduisantes. particulièrement séduite. Pour Christine Maurer, son travail avec les fleurs et les chanBon pour gements que celles-ci apportent le moral chaque jour est un job de rêve. Mais si aucun bouquet ne fait le «J’apprécie toutes les fleurs et les bonheur de l’acheteuse ou de variétés spécifiques que chaque l’acheteur, ces derniers peuvent saison ramène, ainsi que la resdemander au département fleurs ponsabilité et la créativité de mon de tous les plus grands magasins travail», dit cette maman d’un Migros que la vendeuse leur en garçon de sept ans. Au privé, concocte un répondant à leurs outre son univers floral, sa famille désirs. et sa maison constituent le centre Pour de nombreuses personnes de sa vie. que le blues de l’hiver rend moroTexte et photos ses, les tulipes et leurs tendres Priska M. Thomas Braun

Une vingtaine de tulipes de la même

Au rendez-vous de L’amitié et l’amour, ça s’entretient. Les premières mentions littéraires de la Saint-Valentin se trouvent dans les œuvres de Geoffrey Chaucer et William Shakespeare. L’usage plus tardif que l’on rencontre aux Etats-Unis de désigner son Valentin ou sa Valentine remonte, lui, à des coutumes de l’Angleterre du XIVe siècle. Il en va de même de l’envoi de lettres, cartes et fleurs, lequel fut pratiqué au départ par la noblesse britannique. Il est intéressant toutefois de demander à un jeune de vingt ans l’importance que lui et ses camarades accordent au 14 février. «Pour moi, c’est un jour qui n’a pas vraiment de signification», admet Kevin Feigenwinter, un jeune homme actuellement en stage au département des relations publiques et de la culture de Migros Bâle. Mais il a décidé toutefois de faire une


VOTRE RÉGION MIGROS BÂLE

| 77

Tulipes sélectionnées Des tulipes françaises de la ligne exclusive Sélection.

E

lancée, souple, gracieuse et élégante, voilà un portrait qui pourrait donner à penser que l’on parle d’une femme. Toutefois, il s’agit d’une tulipe particulière qui nous est arrivée depuis peu de chez notre grand voisin. Cette tulipe française en vente à Migros Bâle est cultivée dans le département du Var au bord de la Méditerranée. Sa tige peut atteindre 75 centimètres et sa fleur plutôt classique rappelle le calla. Elle est du meilleur effet disposée en compagnie d’une ou deux de ses consoeurs et d’un

peu de verdure. Une autre de ses qualités est sa souplesse. «Sa longue tige permet de la tourner, de la plier et de l’entrelacer», note Christine Maurer en parlant de ses propriétés. Quant à sa façon de s’incliner par-dessus le bord du vase, elle la rend tout particulièrement séduisante. Bref, cette tulipe, qui par ailleurs offre une longue durée de vie, s’achète comme les roses, à la pièce et avec le sentiment qu’elle vaut bien son prix. Texte et photo Priska M. Thomas Braun

teinte, réunies en bouquet, sont du plus bel effet.

la Saint-Valentin

Kevin Feigenwinter, actuellement en stage à Migros Bâle.

surprise à son amie avec laquelle il est heureux depuis deux ans. La plupart de ses collègues, qui ont une relation amoureuse, suivront son exemple et, pour certains d’entre eux, même de manière plutôt généreuse. Un couple de ses amis s’est offert un week-end de wellness pour l’occasion. Quant à lui, il n’ira pas aussi loin – en tout cas pas cette année. Kevin Feigenwinter pense plutôt à offrir un bouquet de tulipes à sa chérie. «Ces fleurs, parce qu’elles symbolisent le printemps, sont idéales pour la Saint-Valentin. De plus, elles sont abordables même pour les jeunes. Des roses rouges me semblent en revanche un peu trop voyantes», poursuit-il en commentant l’offre florale de Texte et photo: Migros.

Priska M. Thomas Braun

Une sélection qui ravira les connaisseurs : la tulipe française à longue tige dans toute sa splendeur.

Le bon truc

Cette semaine, en achetant des tulipes Sélection, les points Cumulus sont multipliés par dix.

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS BÂLE, 4002 Bâle, tél. 058 575 55 44. E-mail: reg@migrosbasel.ch


LA TULIPE, PASSIONNÉMENT. OFFRES VALABLES DU 9.2 AU 15.2 OU JUSQU‘À ÉPUISEMENT DU STOCK.

7.90

Tulipes effilochées 7 pièces le bouquet

8.–

Tulipes Harlekino 10 pièces le bouquet

11.90

19.90

au lieu de 22.–

Bouquet de tulipes Sydney le bouquet

Société coopérative Migros Bâle

au lieu de 14.90

14.90

Tulipes Sélection 7 pièces France le bouquet

Tulipes 20 pièces le bouquet


Le bon go没t est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement!

e-mail: abonnements@saison.ch fax: 062 746 35 71 www.saison.ch


Prix sensationnels Valable du 8 au 20 février 2010 jusqu‘à épuisement du stock. Tous les prix sont indiqués avec la TVA et en CHF. Sous réserve de données inexactes ou d‘erreurs typographiques. Les rabais ne sont pas cumulables avec d‘autres rabais/bons de rabais.

Valables du 08 au 20 février 2010

50%

de rabais jusqu‘à épuisement du stock mémoire de 4 GB parfait comme lecteur d‘appoint

18..90 18

au lieu de 37.80

le cadeau idéal

50%

seul. CHF

de rabais

Clé USB Disk2Go Retract 8 GB

No. cde 10855100 mémoire de 8 GB à un prix sensationnel • idéal pour l‘enregistrement des données, images et fichiers musicaux • connexion USB escamotable et dos caoutchouté

29..90 29

au lieu de 59.80 seul. CHF

Lecteur MP4 MDS-9416A

No. cde 10880200 noir No. cde 10880300 argenté mémoire de 4 GB • tuner FM • lecteur vidéo • formats musicaux: MP3/WMA • commandes simples • peut se synchroniser avec Windows Media Player • menu polyglotte (all/ang) • oreillettes, câble USB et chargeur

seul. CHF

10

CHF .de rabais

19..40 19

seul. CHF

Fauteuil de direction Topstar Toledo

No. cde 1360291 noir dossier et siège en capitonnage surpiqué • accoudoirs fixes • réglage en continu de la hauteur du siège de 44 à 52 cm • 5 pieds en étoile en acier chromé

Kit Pilot Frixion

No. cde 10854500 avec 6 Pilot Frixion (rouge, bleu, noir, pink, vert, violet) + un étui gratuit

35%

de rabais

99..99

au lieu de 159.-

au lieu de 29.40

60%

de rabais

+un étui gratuit

2.90

au lieu de 7.90 seul. CHF

Piles alcalines Sony No. cde 10880000 LR6/AA No. cde 10880100 LR3/AAA

City-Shop Baden, Bâle Dreispitz, Pratteln*, City-Shop Bâle, Berne-Schönbühl, City-Shop Berne, Genève-Acacias*, Coire, Lucerne-Reussbühl*, Sursee, City-Shop Emmen, St.Gall-Winkeln, Egerkingen*, Lausanne, Zoug Steinhausen, Dietikon, Zurich-Altstetten, Regensdorf, Glattzentrum*, Winterthour-Grüze, Dübendorf *avec centre de meubles Commandes: www.officeworld.ch | Français 0844 822 815 | Deutsch 0844 822 816 | Italiano 0844 822 814 | Fax 0844 822 817 ou directement dans votre magasin Office World


VIE PRATIQUE AUTO

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 81

Conseil numéro un: comparer les prix auprès de plusieurs concessionnaires.

Quel est le juste prix de votre future voiture?

En Suisse, la branche automobile entame une nouvelle année annoncée comme difficile. En absence de prime à la casse gouvernementale, la crise a-t-elle un impact sur les prix? En route pour quelques éclaircissements.

C

ette fois, ça y est! Votre voiture est bonne pour la casse. Ou alors vous avez décidé de craquer pour cette divine carrosserie aperçue dans un catalogue. Bref, l’heure est venue d’acheter un nouveau véhicule. Un acte tout sauf anodin, à la frontière de l’utile et de l’agréable. Au comptant, à crédit ou en leasing, cette acquisition ressemble à une sorte de

contrat de confiance sur l’avenir, en raison des charges liées à l’utilisation et bien sûr du prix d’achat. Dans ce domaine, pas besoin de tendre longtemps l’oreille pour entendre tout et son contraire. Entre cette dame qui avoue payer le prix catalogue pour sa nouvelle citadine branchée et ce cadre dynamique qui se vante auprès de

ses collègues du gros rabais obtenu sur sa berline allemande, il y a de quoi en perdre son latin. A raison. Parce qu’entre des pratiques différenciées selon l’importateur, les particularismes régionaux et les spécificités helvétiques, rien n’est décidément simple en la matière. Premier constat en forme de rappel: «C’est désormais avant tout l’entretien et les réparations

qui font le chiffre d’affaires d’une entreprise.» Responsable technique de l’Union professionnelle suisse de l’automobile, l’organisme faîtier qui regroupe 80% des 5000 à 6000 garages du pays, Markus Peter rappelle ce que le client a tendance à oublier au moment de solliciter une remise. Avec une concurrence accrue entre les constructeurs, les mar-


ACTION

OFFRES VALABLES DU 09.02. AU 22.02.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PACKS PROMOTIONNELS TAMPAX, ALWAYS ET ALLDAYS

Une protection adaptée

à chaque femme.

5.85

au lieu de 7.80

p. ex. Always Ultra normal plus en emballage géant de 28 pièces

11.80

au lieu de 14.80

p. ex. Tampax compak super en lot de 2 (2 x 20)*

8.45 14.40

au lieu de

18.00

au lieu de

10.60

p. ex. Alldays normal en emballage géant de 80 pièces

p. ex. Tampax regular en lot de 2 (2 x 30)

* Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Alldays, Always et Tampax sont en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE AUTO

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 83

ges de l’importateur comme du concessionnaire fondent comme neige au soleil. Confirmation du côté de la centrale des importateurs. «Seuls certains segments, comme le luxe, ou certaines couleurs peu vendables échappent à la donne», précise Rudolf Blessing, le responsable technique d’Auto-Suisse. Et encore, puisqu’en matière de teintes, peu de professionnels prendront le risque de stocker du doré ou du mauve.

De belles affaires à faire sur les grosses voitures

Sur les gros modèles, les voitures très gourmandes en carburant ou les sportives, il y a de belles affaires à faire si le cœur vous en dit. Ailleurs, les prix sont calculés au plus juste, et c’est d’autant plus vrai pour les produits à forte compétitivité comme les citadines ou les voitures moyennes, parce que ce sont elles qui se vendent le mieux. Contrairement à une idée reçue, le parc automobile helvétique ne s’avère pas de première jeunesse. «L’âge moyen d’une voiture de tourisme se situe aujourd’hui entre 8 ans et demi et 9 ans. Il y a six ou sept ans, on se situait plutôt dans les 7 ans», note Markus Peter. La crise est passée par là sans doute, poussant les automobilistes à amortir davantage leur achat. Et puis, le Suisse est soigneux. Il effectue religieusement les entretiens dans les délais requis et chouchoute sa berline. «Comme l’industrie a sans doute atteint actuellement son plus haut degré

L’an dernier en Suisse, le marché de l’occasion a connu une hausse de 4,1% avec 658 198 véhicules vendus.

de qualité, les durées de vie s’allongent.» Voilà qui explique aussi en partie le joli succès du marché de l’occasion (lire encadré).

Proposition: rajeunir le parc automobile actuel

Il y a quelques semaines, le grand patron du groupe Amag, Morten Hannesbo, appelait ainsi la Confédération à lancer, comme dans la plupart des pays européens (France, Allemagne, Espagne...), une prime à la casse. Argument invoqué: non pas une aide de Berne afin d’augmenter encore plus vite le parc actuel (le propos n’aurait

L’envol du marché de l’occasion En Suisse, le marché de l’occasion a connu une jolie flambée l’année dernière. Selon l’UPSA, l’Union professionnelle suisse de l’automobile, les ventes du secteur ont grimpé de 4,1%, ce qui correspond à 658 198 véhicules ayant changé de propriétaire. Pas mal, comparé aux quelque 266 018 immatriculations durant la même période (-7,8%). D’après l’UPSA, la tendance devrait se poursuivre cette année, puisqu’elle n’a fait que se renforcer tout au long de 2009, atteignant près de 9,1% de hausse au quatrième trimestre.

pas bonne presse en ce moment), mais en vue de le rajeunir. «Il y a encore 1,3 million de voitures de plus de dix ans sur nos routes. Il faut les remplacer par des voitures plus efficientes.» Et donc mieux sécurisées et moins polluantes. Amag, largement leader du marché (il en occupe le 24%), avec notamment Volskwagen et Audi sur les deux premières marches du podium des ventes et deux autres marques (Seat et Skoda) en progression, a pourtant moins souffert que l’ensemble du secteur en 2009 (-5,4% contre -7,8%). Mais le groupe zurichois s’attend néan-

C’est donc… l’occasion de rappeler quelques conseils pour l’achat d’un véhicule usagé: ➔ Particulier ou professionnel? A vous de voir, sachant que le prix sera en principe plus avantageux chez le premier. En revanche, le second offre le plus souvent une garantie et une réputation à tenir, ce qui offre donc une protection certaine à moins de posséder un œil averti. ➔ Vérifier la valeur réelle de l’engin convoité. Pour cela, davantage que le discours du vendeur sur la «rareté» d’un millésime «exceptionnel et très recherché», c’est la cote

moins à «une année encore plus difficile en 2010». En refusant d’entrer dans la spirale des prix cassés, il espère donc un geste gouvernemental. Qui, apparemment, a peu de chance d’être fait. D’autant plus que les garagistes, eux, n’y tiennent nullement. «Nous sommes très heureux que ce type d’encouragement n’existe pas chez nous», reconnaît Markus Peter. Pourquoi? La première raison découle de l’importance de l’entretien, devenu principale source de revenus: des véhicules avec un peu de route dans les roues à la

officielle, soit l’Eurotax, qui fait foi. Et qui offre une bonne base de négociation, le cas échéant. ➔ Pour faire baisser le prix, faire jouer la concurrence et les prix du marché (généralement, plus c’est gros et ça consomme, plus c’est dur à vendre), dénicher les petits défauts s’avère aussi efficace que de repérer des annonces traînant depuis longtemps. Le vendeur sera d’autant plus pressé de s’en débarrasser. Il paraît que payer comptant fait également partie des arguments imparables. Prudence tout de même…


Magnifique Tyrol et André Rieu Voyage exclusif dans la charmante région d‘Innsbruck !

dès se 4 jours de voyage

ulement

Fr. 595.-

Du 24 au 27 mai 2010

Un voyage musical à la Pentecôte!

Découvrez au cours de ce voyage varié la beauté ravissante du Tyrol, la superstar André Rieu avec son orchestre et un formidable programme de voyage en excellente compagnie!

Compris dans le prix yage fantastique Programme de vo dré Rieu! avec concert d’An

de Vu grande deman entaire! voyage suppplém

Soyez de la partie! Formidable programme de voyage en excellente compagnie! 1er jour, lundi 24 mai 2010 Trajet confortable du lieu de départ choisi via Vorarlberg dans la région d’Innsbruck. Après l’accueil cordial à votre hôtel, l’après-midi est à votre disposition. Vous pouvez vous adonner au shopping dans la vieille ville romantique d’Innsbruck. Le soir, un délicieux dîner vous attend à l’hôtel.

féeriques et étincelants et apprenez beaucoup de détails intéressants sur l’art du scintillement. Après un dîner de bonne heure arrive enfin le grand moment de notre voyage: le concert d’André Rieu avec son orchestre de 50 musiciens. Ce Hollandais sympathique est un artiste incomparable qui enchante des millions de gens à travers le monde!

2e jour, mardi 25 mai 2010 Ce matin, nous nous rendons après le petitdéjeuner au lac d’Achensee légendaire! Ce lac vert émeraude compte parmi les plus beaux d’Europe. Il enchantait autrefois les empereurs d’Autriche et fascine aujourd’hui les touristes du monde entier! Lors d’un agréable tour en bateau, nous admirons le paysage fluvial idyllique et les magnifiques montagnes. La visite du monde du cristal Swarovski dans l’après-midi constitue l’une des attractions du programme! Laissezvous séduire par les espaces magiques

3e jour, mercredi 26 mai 2010 Après un copieux petit-déjeuner, nous découvrons ce matin «la capitale des Alpes» lors d’une ample visite guidée de la ville. Nous visitons la vieille ville pittoresque, le «Petit toit d’or», flânons dans le «Hofgarten» impérial et admirons les «hommes noirs» de l’église de la Cour. L’aprèsmidi, nous prenons le funiculaire Hungerburgbahn bien connu pour nous rendre à la station de montagne où nous savourons la vue fantastique sur Innsbruck, le mont Isel avec son unique tremplin de saut à ski et les Alpes. Au retour à l’hôtel, nous terminons cette belle journée par un bon dîner

ALLEMAGNE Salzbourg

SUISSE

Innsbruck

Achensee

AUTRICHE

4e jour, jeudi 27 mai 2010 Après le petit-déjeuner, nous repartons pour la Suisse pleins de souvenirs inoubliables !

✓ Trajet en car spécial confortable à partir de la Suisse jusqu’à la région d’Innsbruck et retour ✓ 3 nuitées dans la région d’Innsbruck ✓ 3 x petit-déjeuner copieux sous forme de buffet ✓ 3 x dinner 3 services à votre hôtel ✓ Grande visite de la ville d’Innsbruck ✓ Montée et descente avec le funiculaire Hungerburgbahn bien connu ✓ Joli tour panoramique en bateau sur le lac Achensee ✓ 1 x billet d’entrée au concert d’André Rieu cat. 4 du 25.5.2010 ✓ Visite du monde de cristal Swarovski à Wattens ✓ Un CD-surprise en cas de réservation jusqu’au 26.2.2010 ✓ Assistance efficace d’un guide pendant tout le voyage

Prix d‘action jusqu‘au 26.2.10 Choisissez votre catégorie / prix par personne en CD:

en hôtel 3 étoiles en hôtel 4 étoiles

Fr. 595.Fr. 675.-

Non compris/en option: Supplément chambre individuelle Fr. 80.Sur demande, cat. 3 au concert d’André Rieu Fr. 30.Frais de réservation: Fr. 20.- (par réservation) Vous choisissez votre lieu de départ: Vous avez le choix entre: Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Soleure, Martigny, Montreux, Fribourg

L’Achensee fantastique

Places limitées! Réservez illico & profitez!

www.volksmusik-reisen.ch

Holiday Partner, 8902 Urdorf Votre spécialiste des voyages événements populaires!

Tél. 044 735 30 06


VIE PRATIQUE AUTO

Migros Magazine 6, 8 février 2010

casse représente autant de travail en moins pour les mécaniciens. D’autre part, «une telle mesure s’avère à terme très problématique pour les occasions détenues par les professionnels. Si le prix du neuf descend brutalement, les occasions récentes deviennent invendables».

Se renseigner sur les offres spéciales

Pour bénéficier de tarifs avantageux, la première solution consiste donc à regarder les offres lancées par certaines marques. Ford Suisse (la marque occupe la 4e place du marché) prolonge par exemple jusqu’à fin février sa propre «prime à la casse pour les véhicules âgés de plus de 8 ans», selon son porteparole Erwinn Thomann. L’importateur fait également un effort sur un taux bas de leasing à 1,9%. Pour celui qui s’intéresse à un modèle du constructeur américain, il vaut La France, l’Allemagne ou l’Espagne ont lancé des primes à la casse pour donner un coup de fouet à la branche automobile.

la peine de prendre contact avec plusieurs concessionnaires. «Parce que contrairement à beaucoup de concurrents, nos agents fonctionnent comme des indépendants. Ils ont la possibilité de diminuer leur propre marge en faisant telle ou telle offre. D’autre part, s’ils prennent le pari de commander tel modèle qu’ils vendent bien en plus grande quantité, ils reçoivent une prime qu’ils peuvent ensuite répercuter sur le prix au client.» Dernière précision d’Erwin Thomann: si, en théorie, les plus grosses entreprises partent avec un avantage en matière de jonglage tarifaire, «certains petits garagistes parviennent à faire aussi bien.»

Les marques françaises multiplient les promotions

Autre marque plutôt agressive dans ses prix, Citroën, qui ne cesse de grignoter des parts de marché.

Et qui fut l’une des rares à vendre davantage en 2009 que les années précédentes. Tout comme les autres marques françaises (les Allemandes semblent privilégier la baisse des taux de leasing), elle multiplie les promotions. Après celles engagées à l’occasion de son 90e anniversaire, une nouvelle valse de «tarifs spéciaux» a démarré en janvier. Du coup, ici, inutile de persécuter son concessionnaire: on n’obtiendra pas beaucoup plus. «Vu la situation, leur marge de manœuvre comme la nôtre s’avère quasi nulle», explique Philip Zimmerman, chef de presse de Citroën Suisse. C’est sur la valeur d’une éventuelle reprise qu’il peut y avoir une (petite) négociation. «A l’heure actuelle, grâce entre autres à internet, le client peut comparer, s’informer très facilement. Nous privilégionsdoncunecommunication transparente.»

| 85

A noter que ce schéma vaut pour les marques d’Amag, qui officiellement refusent de casser les prix. Là également, c’est sur la négociation de tel ou tel accessoire (un train de pneus supplémentaire, par exemple) que le client peut gagner quelque chose. Ou alors la promotion se déguise en paiement de la RC, en essence ou services gratuits. Ou encore en une reprise au-dessus de la cote officielle Eurotax, mais c’est alors le garagiste qui y va de sa poche. Or, «dès que l’on sort des villes où c’est la marque qui compte, l’automobiliste entretient chez nous une relation assez proche avec son garagiste et peine à le quitter, même lorsqu’il change d’enseigne.» De même, les tentatives d’importation parallèle, proposant parfois des offres plus qu’alléchantes, peinent à convaincre le gros des acheteurs. Pierre Léderrey Photos Getty / MaxPPP / AFP


86 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Cap sur l’amour, cette «terra incognita» Espoir, passion, doute, angoisse… Les amants passent par toute la gamme des émotions. Tour des relations sentimentales avec le psychologue québécois Jean-François Vézina, auteur d’un étonnant carnet de voyage intitulé «L’aventure amoureuse».

C’

est en voyageant loin avec quelqu’un qu’on peut savoir si on est proche.» Tirée du film Les poupées russes de Cédric Klapisch, cette citation figure en exergue au décoiffant atlas imaginaire de l’amour qu’a concocté récemment le psychologue québécois Jean-François Vézina. L’aventure amoureuse – c’est son titre – invite les lecteurs à suivre, voire à vivre une régate par étapes qui les conduira – comme le précise le sous-titre – «de l’amour naissant à l’amour durable». Un défi au long cours donc que sont censés relever tous les Ulysse et Pénélope modernes qui espèrent filer un jour le parfait amour… Semés d’écueils, cette odyssée métaphorique débute sur l’Océan de rencontres, direction le Nouveau Monde amoureux. Larguez les amarres et vogue la galère pour une expédition à travers cette terra incognita baptisée Amour, pour une traversée en sept escales que nous commente obligeamment le capitaine Jean-François Vézina! Terres de l’Amour-naissant «Nous débarquons sur les Terres de l’Amour-naissant lorsque nous sommes réellement prêts à nous transformer, à plonger dans l’inconnu, à laisser les coïncidences nous guider. Le Phare de la Synchronicité s’illumine alors pour orienter deux personnes qui deviendront, l’une pour l’autre, des guides dans l’exploration de ce vaste continent. Mais une fois la rencontre amorcée, c’est l’imagination et la volonté qui créeront la relation. Reste donc la difficile tâche de choisir consciemment

te: êtes-vous plus intéressés par l’intensité de l’émotion ou la durée et la richesse d’une relation?»

Le psychologue québécois Jean-François Vézina.

ou rejeter ce partenaire de voyage plutôt que le subir…» Vallée du Quotidien «Après un séjour sous le feu du soleil de la passion, des plages du sexe et des rivières de dopamine, il s’agit de traverser la Vallée du Quotidien. S’aventurer dans ces terres parfois arides, avec son Désert de l’Ennui, signifie combattre la routine et éviter de s’enliser dans des rôles rigides. Heureusement, il existe une issue pour en sortir: le Sentier du Jeu, un espace où les règles sont établies par le couple lui-même, un espace où il est invité à se réinventer avec créativité.» Ile de la Dépendance «La boussole de l’intelligence émotionnelle permet aux voyageurs en amour d’avancer, de relier leurs émotions à leurs besoins et ainsi de se responsabiliser. Sinon, ils risquent de dériver vers l’Ile de la Dépendance où la déresponsabilisation et la recherche d’émotions fortes dominent la relation. Les naufragés qui souhaitent quitter cette île doivent répondre à la question suivan-

Jungle des Jeux-de-pouvoir «Lorsque les explorateurs s’éloignent trop du Sentier du Jeu, ils peuvent se retrouver dans la Jungle des Jeux-de-pouvoir, espace infernal où, sous l’effet du cerveau reptilien, ils vont vivre dans la peur et chercher à sauver leur peau et à défendre leur territoire au lieu de former une équipe. Le côté ludique tant apprécié chez le partenaire au départ devient source d’irritation, le côté organisé qui avait fasciné en Amournaissant devient source d’étouffement, entraînant peu à peu nos deux égarés sur les lieux du célèbre Lancer du Blâme, la plus grande source de pollution relationnelle.» Aire de Respect «Les couples qui veulent atteindre l’Amour-durable ont intérêt à voyager de façon «écologique»: ils doi-

L’amour en cinémascope

vent recycler au fur et à mesure les blâmes en demandes claires et précises, reconnaissant ainsi les conflits insolubles liés aux différences et privilégiant des voies de solutions imaginatives. Cap ensuite sur les Terres de Reconnaissance afin de dé-

Passionné de cinéma, Jean-François Vézina conseille, pour chaque étape du périple amoureux qu’il a imaginé, un ou plusieurs films marquants : ➔ L’Amour-naissant: «Lost in Translation», Sofia Coppola. ➔ La vallée du quotidien: «Eternal Sunshine of the Spotless Mind», Michel Gondry. ➔ L’Ile de la dépendance: «Pour l’amour d’une femme», Luis Mandoki. ➔ La Jungle des jeux-de-pouvoir : «Une vie à deux», Rob Reiner; «La guerre des Rose», Danny De Vito; «Le projet d’Alexandra», Rolf de Heer. ➔ L’Aire de respect: «Forrest Gump», Robert Zemeckis. ➔ Les Plaines de confiance: «Titanic», James Cameron. ➔ Le Mont des buts-communs: «Jeux d’enfants», Yann Samuell. ➔ L’amour-durable: «N’oublie jamais» (The Notebook), Nick Cassavetes.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 87

La carte, imaginée par Jean-François Vézina, décrit les différentes étapes de la vie amoureuse.

velopper une réelle curiosité pour la culture de son compagnon de route. Puis escale à l’Aire de Respect où les partenaires peuvent se reposer ensemble, en cessant de vouloir se changer et surtout de vouloir changer l’autre.» Plaines de Confiance «Etape suivante: les Plaines de Confiance qui permettent d’établir de solides ponts de communication où les tourtereaux peuvent se rejoindre ou en construire de nouveaux afin de surmonter les rivières du doute. L’aventure amoureuse n’éliminera pas la peur ni la solitude, de toute façon nous allons toujours être seul et c’est pourquoi il faut bien choisir avec qui!» Mont des Buts-communs «Apparaît enfin le Mont des Butscommuns. En ces lieux, le néocortex des voyageurs activera l’imagination

nécessaire pour évoluer ensemble et se libérer de l’emprise de leur cerveau reptilien. Dans cette ascension en rappel, les partenaires vont passer de la projection sur l’autre à une projection sur un troisième élément: un enfant, une maison ou un projet de création qui transcende les opposés. C’est dans les verdoyantes terres de l’Amour-durable qu’ils pourront construire leur demeure. Toutefois, ils ne devront pas oublier de prendre soin de leur petit chalet d’Amour-Passion afin d’y passer leurs vacances de temps en temps…» Fin de ce tour des relations amoureuses! Comme les cruelles statistiques le montrent, plus de 75% des couples n’arriveront pas à destination, c’est-à-dire à s’établir en Amour-durable. Soit parce qu’ils se sont perdus dans la Jungle des Jeux-de-pouvoir, soit parce qu’ils n’arrivent pas à quitter l’Ile de la Dépendance. On vous avait prévenus:

le voyage en amour est risqué! Mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle? Alain Portner Illustration François Maret

Sur internet: www.jfvezina.net

A lire: Jean-François Vézina, «L’aventure amoureuse – De l’amour naissant à l’amour durable », Les Editions de l’Homme.

Publicité

Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


Nous fêtons le 101e anniversaire de Suzuki avec la 101 Edition exclusive: profitez dès maintenant d’un bénéfice anniversaire jusqu’à Fr. 6 500.–!

New Alto 101 Edition

New Splash 101 Edition

e. Jusq rie limité

u’à épuis

New SX4 101 Edition

ement d

New Jimny 101 Edition

New Grand Vitara 101 Edition

u stock.

n 01 Editio GL Top 1 00.– t if w S Fr. 4 5 New 500.– e Fr. Plus-valu 00.– ent Fr. 4 0 Supplém e néfic pliable Votre bé pris vélo n, y com ia

itio multiméd ki 101 Ed e centre 7˝ top Suzu n ainsi qu r 16 Go et écran Package io it Ed 1 0 1 e du alu, design navigation, disqu ec Clarion av

Nous fêtons, vous profitez

New Suzuki 101 Edition Les New Alto, Splash, Swift et SX4 désormais en modèles 101 GL ou 101 GL Top Edition, la New Swift Sport dans sa version exclusive 101, le New Jimny avec son package sport spécial 101 Edition et le New Grand Vitara avec son package luxe spécial 101 Edition. Rendez maintenant visite à votre représentation Suzuki et interrogez-la au sujet des modèles spéciaux 101 Edition exclusifs. Rouler Suzuki, c’est économiser du carburant. Photo grand format: New Swift 1.3 GL Top 101 Edition, 5 portes, Fr. 19 990.– + Fr. 500.–, consommation de carburant mixte normalisée: 5,8 l / 100 km, catégorie de rendement énergétique: B, émissions de CO 2: 140 g / km; moyenne pour l’ensemble des marques et modèles de voitures neuves en Suisse: 204 g / km SuzukiHitLeasing

www.suzuki.ch

Votre représentation Suzuki se fera un plaisir de vous soumettre une offre de Suzuki-Hit-Leasing répondant à vos souhaits et à vos besoins. Tous les prix indiqués sont des recommandations sans engagement.

Le N° 1 des compactes


VIE PRATIQUE GRANDIR

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 89

Les vertus du loup, de la princesse et de la sorcière

Pas toujours facile d’aider les enfants qui vont mal. Grâce à la thérapie par la marionnette, les jeunes peuvent se libérer. Rencontre avec Susanne Amez-Droz, pionnière romande en la matière.

D

’abord, il faut pousser une lourde porte en chêne d’une vieille bâtisse posée sur un ruisseau à Saint-Blaise (NE). Serrer ensuite la main chaleureuse de Susanne Amez-Droz, seule thérapeute par la marionnette à exercer en Suisse romande et diplômée de l’unique école helvétique située outre-Sarine. Pour accueillir les enfants les plus timides qui se réfugient derrière leur maman, elle a prévu dans le petit hall d’entrée des intermédiaires de charme: des poupées articulées grandes comme eux. Histoire de briser la glace. Après seulement, une autre porte donne accès à l’atelier «La Valise bleue».

Susanne Amez-Droz et les nombreuses marionnettes qui servent de support à la thérapie.

Dans un coin, une nuée de marionnettes attendent d’être choisies. Pourquoi ce support? «Il s’agit d’une démarche créatrice et ludique qui peut s’adresser aux petits comme aux grands. La marionnette permet d’exprimer sur un plan symbolique et dans son propre langage ses sentiments profonds», explique Susanne Amez-Droz. Dans son douillet refuge, elle reçoit des jeunes âgés de 4 à 12 ans dont le mal-être peut se manifester sous forme d’anxiété, d’agressivité, d’échec scolaire, de troubles du sommeil, d’énurésie ou encore de peurs diffuses. «Tout un chacun peut interpréter des rôles grâce à ce support,

poursuit la spécialiste. La démarche, qui respecte l’enfant dans sa globalité, est focalisée sur les ressources plutôt que sur les symptômes.» Avantage de cette thérapie: «En tant que moyen d’identification ou de substitution, la marionnette peut activer des processus inconscients, précise-t-elle. Au théâtre, l’enfant peut déclencher ou contrôler des situations qu’il subit dans la réalité. Ce terrain d’expérimentation est sans danger.»

Une technique de modelage simple

Diable, sorcière, gendarme, princesse, reine, grenouille, cheval, loup... Il y a l’embarras du choix

parmi les dizaines de figurines, réalisées pour la plupart par la thérapeute depuis dix ans qu’elle exerce cette activité. Mais l’enfant peut aussi créer ses propres personnages, moyennant une technique de modelage simple. «Elles naissent spontanément en fonction des besoins du moment. Il y en a de très belles, admire la la thérapeute. J’en garderais volontiers certaines.» Comme cette fée qui, depuis peu, est en vacances à l’atelier, prêtée par sa propriétaire aujourd’hui adolescente. Lors du modelage, l’enfant peut déjà s’imaginer comment sera sa figurine,


Croisière transatlantique

ERIC1

20 jours, pension complète à bord, dès Fr.

2295.-

Cabine cat. 1, intérieure standard, occupée par 4 personnes

places s e r è i n r De ction! a x i r p s e àc Voici ce qui est inclus dans ce prix action exceptionnel! + Vol de ligne de Genève via Zurich à Hambourg avec SWISS + Tour de ville à Hambourg et transfert à Kiel + Fantastique croisière avec MSC Poesia selon le programme + 18 nuits dans la cabine de la catégorie choisie + Service en cabine 24 h sur 24 + Pension complète à bord, à savoir jusqu’à six repas par jour + Participation libre aux activités à bord + Les taxes portuaires et aéroportuaires + Tour de ville à New York + Transfert à l’aéroport + Vol de ligne de New York à Genève avec SWISS + Assistance optimale de notre propre guide suisse, parlant français et allemand

Suivez la route d’Europe à New York des marins d’antan!

!

Savourez des jours inoubliables à bord du MSC Poesia et vaquez au plaisir et à la détente. Copenhague, la capitale du Danemark, Southampton, Le Havre et Vigo ainsi que Lisbonne constituent les étapes européennes de votre voyage. Découvrez le paradis de fleurs de l’île de Sao Miguel, aux Açores, et les plages de rêve des Bermudes. Pendant la traversée de l’Atlantique, jouissez du sublime silence en plein océan et vivez des jours mouvementés au Big Apple, comme on appelle la métropole new-yorkaise.

Vivez une croisière sensationelle du 4 au 23.9.2010! 04.09.10: Suisse – Hambourg/Kiel. Départ tôt le matin de Genève via Zurich avec SWISS à Hambourg. Tour de ville et transfert au port de Kiel. Embarquement dans l’après-midi. Le MSC Poesia prendra la mer vers le soir. 05.09.10: Copenhague (Danemark). Ce matin, votre «bateau de rêve» jette l’ancre devant l’une des villes les plus charmantes du monde. Pendant le tour de ville facultatif, vous visiterez les plus belles curiosités. 06.09.10: en mer. Détente à bord. 07.09.10: Southampton (Angleterre). Southampton, le port de départ du Titanic et du Mayflower, est l’endroit idéal pour partir en excursion à Londres. 08.09.10: Le Havre (France). Découvrez la plus grande ville de la Normandie lors des excursions intéressantes. 09.09.10: détente en haute mer. 10.09.10: Vigo (Espagne). Visitez SaintJacques-de-Compostelle, l’un des plus célèbres sites religieux en Espagne et un haut lieu de pèlerinage depuis le Moyen-Âge. 11.09.10: Lisbonne (Portugal). Découvrez la capitale du Portugal lors d’un tour de ville. 12.09.10: détente en haute mer. 13.09.10: Ponta Delgada (Açores). Cette ville portuaire située sur l’île de Sao Miguel, est un

paradis naturel verdoyant et fleuri au milieu de l’océan Atlantique. 14.09.-17.09.10: traversée de l’Atlantique. Quatre jours entiers de détente en mer! Le passage de l’Équateur est l’un des grands moments de ces jours en mer. 18.09-19.09.10: King’s Wharf (Hamilton/ Bermudes). King’s Wharf est un vrai paradis au milieu de l’Atlantique avec ses maisons aux couleurs pastel, ses jardins somptueux, les paysages exotiques et les plages de rêve. 20.09.10: détente en haute mer. 21.09.10: New York City (États-Unis). Vers midi, vous arrivez dans l’une des métropoles les plus fascinantes du monde. Manhattan est le cœur trépidant de la ville où vous pouvez admirer le plus grand nombre de gratteciel impressionnants. Visitez la Statue de la Liberté ainsi que Time Square ou le Rockefeller Center fabuleux. Un tour de shopping dans l’un des innombrables grands centres commerciaux figure bien sûr également au programme de la journée. 22.09.10: New York – vol de retour. Débarquement après le petit-déjeuner. Tour de ville et dans l’après-midi transfert à l’aéroport et vol de retour à Genève. 23.09.10: Arrivée en Suisse tôt le matin.

Réservedzer! sans tar

3 jours prolongation à New York Fr. 595.- ! Saisissez l’occasion unique et couronnez votre croisière de rêve par un séjour à la métropole de New York! 23.09.10: Découvrez New York et visitez par exemple le Empire State Building. 24.09.10: Le matin est à votre disposition. Dans l’après-midi transfert à l’aéroport et vol de retour à Genève. 25.09.10: Arrivée en Suisse tôt le matin. Supplément pour 3 jours/2 nuits, petit-déjeuner inclus, Fr. 595.- par pers. en ch. double, Fr. 1005.- en ch. individuelle

PLUS d’avantages de ville à Ham+ Tour bourg + New York incl. +

Assistance par notre propre guide suisse!

+

Profitez davantage – jusqu‘à 100% chèques REKA acceptés! Copenhague Hambourg Southampton Kiel Le Havre Genève Vigo Lisbonne Açores ✈

part é d u a s l o V ! de Genève

au à bord du «baPoteesia! SC de luxe» M

✈ New York Bermudes

Atlantique

Le MSC Poesia ***** Paquebot superbe et ultramoderne + Ambiance élégante et design raffiné + 13 ponts et 1275 cabines + Cabines aménagées très confortablement + Excellente cuisine et service attentionné + 4 restaurants et plusieurs bars + Piste de jogging + 2 piscines et bain à remous + Centre de remise et de bien-être + Casino, cinéma et théâtre + Grand centre d’achat et boutiques hors taxes + Atmosphère soignée, mais pourtant sans contrainte vestimentaire

Un date de voyage idéale sa 04.09.10

au

je 23.09.10

Prix action exceptionnels Prix par personne en CHF MSC Poesia 20 jours départ Suisse

Votre hôtel situé au centre de Manhattan Vous logerez à l’hôtel boutique entièrement rénové The Lucerne***+. Il est situé en plein centre de Manhattan sur l’Upper West Side avec ses nombreuses boutiques et à quelques minutes de Central Park.

Cat. de cabine 4 pers. 3 pers. 2 pers. Cat. 1, intérieure 2295.- 2495.- 2595.standard Cat. 3, intérieure 2495.- 2695.- 2895.supérieure* Cat. 6+7, extérieure 3395.avec balcon * Pont plus haut que cabines standard

Important à savoir: Les citoyens suisses ont besoin d’un nouveau passeport lisible à la machine, établi avant le 26.10.06, valable au moins 6 mois au-delà du retour du voyage.

Non compris: • Les boissons à bord • Les excursions facultatives • Les frais de service obligatoires à bord (env. Fr. 10.- par pers./jour, payables à bord) • Le supplément pour personne seule • Assurance frais d‘annulation et assistance: Fr. 80.- • Les frais de réservation: Fr. 30.-

0848-141 141 Organisation: MSC Kreuzfahrten AG, Basel

Reisecenter Plus AG In der Luberzen 25, 8902 Urdorf

www.ferienpost.ch


VIE PRATIQUE GRANDIR

Migros Magazine 6, 8 février 2010

quel caractère elle aura, ce qu’elle fera, quelle sera son histoire... «L’accompagner et l’observer dans son travail donne beaucoup d’informations sur la manière qu’a l’enfant d’appréhender les choses», explique la thérapeute. La marionnette personnelle devient souvent héros ou héroïne de l’histoire jouée dans la pièce voisine dotée d’un vrai théâtre et de rideaux.

L’enfant devient metteur en scène de sa propre histoire

Pour son jeu au théâtre, le bambin choisit non seulement des marionnettes, mais aussi des accessoires parmi les innombrables coffres, trésors, clés, outils, victuailles, ustensiles de cuisine, cage, arbres à souhaits ou fourneau. Pour ruser ou enfermer le méchant, nourrir les convives, retrouver ou cacher un trésor, faire un souhait ou ouvrir une porte secrète. L’enfant devient alors metteur en scène de ses propres histoires. La thérapeute, elle, se glisse dans la peau de l’assistante, incarne les rôles qui lui sont attribués au plus près de ce que l’enfant demande. L’histoire se déroule spontanément. «La marionnette est fascinante, estime Susanne AmezDroz. Elle invite à la confrontation et favorise l’accès aux émotions.» Comme cette fille qui refuse d’accepter le départ de son père. «Durant des semaines, elle va travailler avec détermination sur le même thème et cherche des solutions pour faire récupérer à sa maman la place qu’une autre a prise», raconte la thérapeute. Tout un processus est nécessaire afin de pouvoir faire face au choc et à la douleur de la séparation avant de trouver les ressources pour gérer la nouvelle réalité. Ou ce petit garçon qui, suite à un traumatisme, régresse et ne veut plus grandir. Il accepte de créer un tout petit personnage, petit en taille et en âge, avec lequel il expérimente au théâtre. «Un peu plus tard, il souhaite en réaliser un aussi grand que lui. Quelque chose s’est dénoué. Petit à petit, il retrouve la joie de vivre et retourne à l’école.» Les marionnettes auraient-elles

Susanne Amez-Droz: «La marionnette favorise l’accès aux émotions.»

Une formation certifiée

Une seule thérapeute par la marionnette diplômée active en Romandie et beaucoup de l’autre côté de la Sarine. Cela s’explique simplement: la formation n’est pour l’heure dispensée que dans la langue de Goethe à Interlaken, à la «Höhere Fachschule für pädagogisches und therapeutisches Figurenspiel».

| 91

avec le loup et le conte du Petit Chaperon rouge», décrit Susanne Amez-Droz. Autres pantins appréciés: le prince, la princesse et la blondinette à couettes – chouchou des filles. Ils servent à illustrer des configurations familiales si on y ajoute la reine et le roi, notamment. Mais les exemples et les généralisations, Susanne AmezDroz s’en méfie. Au gré des besoins, la Neuchâteloise enrichit la compagnie. D’autres activités complètent l’offre tels que peinture, dessin, modelage, jeu, contes et histoires ciblées. Au terme d’une thérapie plus ou moins longue, les enfants ferment (le plus souvent) définitivement la porte de l’atelier. Un pas parfois difficile à franchir, tant les enfants appréciaient d’y venir. Laurence Caille Photos Pierre-Yves Massot/arkive.ch

Publicité

Cette semaine, sandwich de Sils et boisson*

4.–

www.figurenspieltherapie.ch (en allemand)

des pouvoirs magiques? «Elles permettent d’extérioriser ce qui pose problème et de trouver des solutions et des ressources», note la thérapeute. Le choix sont très individuels et s’opèrent de manière inconsciente. «Ainsi, par exemple, le diable ou la sorcière peuvent être utilisés pour exprimer de l’agressivité ou de la colère. Le voleur peut signifier une perte sur le plan émotionnel. Une fillette qui angoissait à l’idée d’être séparée de sa mère a fait tout un travail

* Boisson Pet 50 cl au choix. Durée de l’offre du 9 au 15.2.2010, dans la limite du stock.

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. A prix avantageux.


LA FORCE DE LA NATURE POUR DES CHEVEUX BRILLANTS DE SANTÉ

NOUVEAU

INSPIRÉ DE LA NATURE, CRÉÉ PAR LA SCIENCE

Tous les produits Pantene Pro-V Nature Fusion

Valable du 9.2. au 22.2.2010

Pantene est en vente à votre Migros

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 9.2 AU 22.2.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK NOUVEAU

7.90 9.90 au lieu de

Douche Crème ou Huile Beurre de Karité & Acacia ou Lait d‘amande & Miel ou Huile d’argan & Fleur d’oranger. Le Petit Marseillais, 2x 250 ml.

11.-

au lieu de 13.90

Lait hydratant Karité, Amande douce & Huile d’argan. Le Petit Marseillais, 2x 250 ml.

7.90 9.90

5.90

Crème mains Karité, Amande douce & Huile d’argan. Le Petit Marseillais, 2x 75 ml.

Savon liquide Lavande ou Huile d‘olive. Le Petit Marseillais, 300 ml + recharge 250 ml.

au lieu de

au lieu de 7.80

*En vente uniquement dans les plus grands magasins Migros des coopératives VD, GE, VS et NE/FR...

Petit Marseillais est vente à votre Migros LeLe Petit Marseillais est enen vente à votre Migros


VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 93

U n e hy b r i d e à 4 r o u e s motrices Dès 20 Dès 2011 11,, la Peu euge geot ot 300 008 8 exis ex iste tera ra en ve vers rsio ion n à tr trac acti ac tion ti on inté in tégr gral ale. e. En pl plus us du mo mote teur ur dies di esel el ent ntra raîn înan antt le less ro roue uess avan av ant, t, un mo mote teur ur éle lect ctri riqu quee de 37 ch an anim imer era a le less ro roue uess ar arri rièr ère. e. Suiv Su ivan ant le less co cond ndit itio ions ns, il fou ourn rnir ira a unee pu un puissa sanc ncee d’ d’ap appo poin intt au mote mo teur ur the herm rmiq ique ue, ou alo lors rs récu ré cupé pére rera ra l’é ’éne nerg rgie ie cin inétique à la déc écél élér érat ation n et au fr frei eina nage ge, pour ur rec echa harg rger er la ba batt tter erie. Comm mmee ce sys ystè tème me 4×4 see pass ssee d’arbr bree de tra rans nsmission, n, il n’es estt pas lo lour urd. La Pe Peugeot 30 3008 Dies Di esel hyb ybri ride de est créditée d’une consom co omma mation en n cy cycle mixte de 4,1 l/10 4, 100 0 km km, ce qui correspond à 109 g/ g/km km pour le CO2. Cette voiture «haute sur pattes» ne manque pas d’élégance.

La familiale bourrée de qualités

A la croisée des genres, entre SUV et break, la Peugeot 3008 entend conquérir une clientèle aux exigences variées. Mais une telle démarche implique forcément des compromis.

C

ertaines voitures exigent un examen plus approfondi avant que leurs qualités n’apparaissent. On ne remarque ainsi pas de prime abord que la Peugeot 3008 inaugure un nouveau segment de marché, à la croisée des chemins, entre un break et un SUV. Bien qu’original, ce véhicule «haut sur pattes» et compact ne manque pas de l’élégance propre aux Peugeot grâce à sa ligne de pavillon plate et à sa carrosserie aux formes galbées. C’est en ouvrant la portière qu’on réalise vraiment la place qu’il y a à l’intérieur. La position de conduite rehaussée facilite l’accès à bord et procure une excellente visibilité. En outre, les fins montants et le pavillon vitré (option) baignent l’intérieur de lumière. Les sièges confortables et la bonne qualité perçue des rembourrages, de l’habillage intérieur et des instruments respirent la solidité. La ligne de toit plus basse

à l’arrière laisse toutefois peu de garde au toit pour des passagers adultes. De plus, la large console médiane rétrécit les places du conducteur et du passager avant. Le compartiment à bagages est plus convaincant. Au lieu de s’ouvrir de bas en haut comme on en a l’habitude, le hayon est partagé en deux. La partie inférieure s’abaisse jusqu’à l’horizontale

Fiche technique

comme la ridelle d’un pick-up, ce qui facilite le chargement des objets lourds. Par ailleurs, une simple poignée, accessible depuis derrière, permet de rabattre les dossiers de la banquette et d’augmenter ainsi la capacité du coffre. Techniquement, la 3008 est basée sur la compacte 308. Les moteurs ont toutefois subi des

Peugeot 3008 Moteur/transmission: moteur 4 cylindres turbodiesel, 1997 cm3, 150 ch, boîte 6 vitesses manuelle, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 9,7 s, pointe 195 km/h. Dimensions: L x l x h = 4,37 x 1,84 x 1,64 m, coffre 434 - 1243 l, poids: 1604 kg. Consommation: 5,7 l/100 km (donnée d’usine). Etiquette énergie A, émission de CO2 (donnée d’usine) 149 g/km. Prix: à partir de 35 850 francs.

améliorations. Les quatre-cylindres à essence développés en coopération avec BMW sont certes très onctueux, mais leur consommation au quotidien dépasse quelque peu les valeurs promises par le constructeur. Le poids élevé de cette voiture à cinq places y est sans doute pour quelque chose. Les deux turbodiesels sont sensiblement plus sobres, mais aussi nettement plus chers. Par rapport au moteur à essence de 156 ch, il faut compter en effet un supplément de prix de 2400 francs pour le diesel de 150 ch. Bien que la 3008 ait un petit air de SUV, elle n’est pas équipée d’une traction intégrale. Cette dernière est remplacée par un système électronique appelé «Grip Control», qui permet d’adapter la motricité aux conditions rencontrées. C’est relativement efficace et ça permet d’économiser du poids, donc du carburant. Andreas Faust


94 |

COUP DE CHANCE CINÉMA

Migros Magazine 6, 8 février 2010

Des dieux et demi-dieux

Dans «Percy Jackson — Le voleur de foudre», les dieux et les héros de la mythologie grecque sont ramenés à la vie. Migros Magazine met en jeu des entrées de cinéma pour ce spectacle fantastique qui sort sur les écrans romands le 10 février.

P Participez eet gagnez! Tent Tentez votre chance et vous ggagnerez peut-être l’un des 120 tickets de cinéma pour aller voir les aventures incroyables du demi-dieu «Percy Jackson – Le voleur de foudre». Par téléphone en appelant le 0901 591 913 (Fr. 1.–/appel) et en indiquant vos nom et adresse. Par SMS en envoyant un SMS avec le mot-clé CHANCE, suivi de votre adresse au numéro 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: CHANCE, Adam Premier, rue du Paradis 1, 9999 Jardinville. Par internet en complétant le formulaire sur notre site internet www.migrosmagazine.ch, rubrique «Coup de chance». Par courrier en envoyant une carte postale en courrier A à: Migros Magazine, «Percy Jackson», case postale, 8099 Zurich. Percy Jackson (Logan Lerman, au centre) embarque ses amis Grover (Brandon T. Jackson) et Annabeth (Alexandra Daddario) à la recherche de l’éclair de feu, l’arme volée à Zeus.

Photo © 2010 FOX

A

dolescent sans histoire mais dyslexique, Percy a bien assez de soucis comme ça à l’école. C’est du moins ce qu’il croit jusqu’à ce que sa prof de maths se transforme en déesse vengeresse au cours d’une excursion scolaire. Avec comme objectif de tuer Percy. L’ado a désormais un véritable problème. Il en réchappe à la dernière seconde et apprend qu’il est mihomme mi-dieu. Son père n’étant autre que Poséidon, le dieu de la

mer. Avec stupeur, il découvre qu’il est accusé d’avoir volé la plus dangereuse arme du monde: l’éclair de feu de Zeus.

Action, monstres et créatures fabuleuses

Afin de prouver son innocence, l’adolescent s’embarque dans une chasse au voleur. Sur sa route: des monstres terrifiants et créatures mythologiques plus vrais que nature déterminés à l’empêcher de dévoiler le secret du vol.

Heureusement, Percy peut compter sur le soutien – et les pouvoirs – de la demi-déesse Annabeth et du satyre Grover. Durant son épopée, il apprend aussi à connaître son puissant père. Basée sur le best-seller de Rick Riordan, l’aventure fantastique Percy Jackson – Le voleur de foudre a été portée à l’écran par Chris Columbus, le réalisateur d’Harry Potter. Jonas Hänggi

Date limite de participation: dimanche 14 février 2010. Les gagnants seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance et le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer.

«Percy Jackson — Le voleur de foudre» Dès le 10 février au cinéma. www.percyjackson.ch


Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! Le soutien-gorge à essayer absolument! Aux Etats-Unis, plus d’un million de femmes le portent déjà! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.– pour de 2 pièces

si U! Aus A E V U NO au! leur pe u o c n e Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurezz ici votre Mesure dessous de ssous de poitrine

Fermeture Ferm eture très facile sur l’avant

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

Désormais Désorm ais en vente le slip assorti!

Fr. 29.90

Dessous de poitrine N° d’art. blanc: 1501 Nombre: N° d’art. noir: 1501 Nombre: N° d’art. peau: 1501 Nombre: Slip N° d’art. blanc: 1502 Nombre: N° d’art. noir: 1502 Nombre: N° d’art. peau: 1502 Nombre: Envoyez à:

la pièce

Satisfaite ou remboursée

Comm andez sans risque Co mmandez

D’un confort sans égal! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutiengorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

2

“Magic-Soft”

pour seulement

124-113

75 cm 80 cm 85 cm 90 cm 95 cm 100cm Oui, je commande contre facture w1 w2 w3 w4 w5 w6 (10 jours) et participation aux frais s1

s2

s3

s4

s5

s6

h1

h2

h3

h4

h5

h6

S/M w1

L w2

XL w3

s1

s2

s3

Prénom

h1

h2

h3

Nom

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone

d’envoi: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun


Organisation professionelle

Des questions sur Parkinson? Contactez-nous! 1003 Lausanne T 021 729 99 20 www.parkinson.ch CCP 80-7856-2

ige! t s e r vec P ... dites-lui Je t'aime a www.delmaitre.ch Del Maître SA - 1242 Satigny|GE - Suisse

Au pôle Sud, les glaces fondent plus vite que prévu. Le climat a besoin de vous: www.greenpeace.ch

Doppelherz® C + Zinc + E Les bonnes substances vitales por rester en forme tout l’hiver

Au ray san on té de vot Mig re ros

• Grâce á l’effet dépôt, les substances vitales sont libérées progressivement dans le corps

La force de deux cœurs

Doppelherz est en vente à votre Migros


VOYAGES LECTEURS

Migros Magazine 6, 8 février 2010

| 97

Les plus beaux circuits 2010

Chaque année, Tourisme Pour Tous concocte des circuits inédits qui vous mènent aux quatre coins du monde. Découvrez en petits groupes francophones des terres d’exception au cours de voyages exclusifs. Laissez-vous tenter par notre sélection 2010!

BIRMANIE INSOLITE

Du 20.11 au 05.12.2010 Subtil mélange de moyens de transport (bus, avion, bateau) pour ce circuit hors des sentiers battus, qui vous mène de la capitale Yangon au lac Inle, célèbre pour ses pêcheurs traditionnels, et à Mandalay. Ensuite, vous passez six jours idylliques à bord de l’Amara, un bateau de 7 cabines qui vogue tranquillement sur l’Ayarwady et la Chindwin River. Pour terminer, vous découvrez le site magique de Bagan avec ses 3000 pagodes dorées… Dès CHF 5390.- p. pers.

LA ROUTE DES ORCHIDÉES EN EQUATEUR

Du 04.06 au 17.06.2010 Malgré sa modeste taille, l’Equateur offre une étonnante variété de paysages et de cultures. Notre itinéraire original inclut de nombreuses visites de sites naturels et vous promet des rencontres insolites avec les différentes ethnies. Vous serez certainement ébloui par les eaux turquoise de la lagune de Quilotoa, qui miroite à 4000 m., mais vivrez aussi la fascination de l’Amazonie et de sa faune! Dès CHF 3890.- p. pers.

COULEURS D’AUTOMNE AU JAPON Du 17.10 au 27.10.2010 Du 07.11 au 17.11.2010 Le Japon possède ce brin de mysticité qui nous fascine, ce subtil mélange entre traditionnel et futuriste… Un japanologue francophone vous conduira de Tokyo au parc national de Fuji-Hakone, à Hiroshima et à l’île sacrée de Miyajima avant de terminer par la visite de Kyoto. Dès CHF 4495.- p. pers.

AUSTRALIE BOOMERANG

TANZANIE À L’ÉTAT PUR

Du 07.11 au 19.11.2010 Immersion totale dans les vastes plaines tanzaniennes peuplées par l’une des plus importantes concentrations d’animaux sauvages du monde. Les parcs nationaux de Tarangire et du Serengeti, le cratère du Ngorongoro et pour terminer de la détente pure à Ras Kutani, dans un lagon émeraude, font de ce circuit une rencontre avec l’Afrique à l’état pur! Le logement en Lodges 3* à 5* vous plonge dans un conte de fées. Dès CHF 6795.- p. pers.

Du 14.10 au 05.11.2010 Du 18.11 au 10.12.2010 Du 27.01 au 18.02.2011 Du 24.02 au 18.03.2011 Perth, Melbourne, la Great Ocean Road et ses 12 apôtres, Sydney... Des noms qui font rêver! Et c’est sans parler de la nuit que vous passerez à bord du Ghan, ce célèbre train qui traverse l’Outback australien, ni de l’étincelant monolithe que vous découvrirez au coucher du soleil! Ce circuit exclusif vous fera découvrir ce continent lointain en compagnie d’une guide suisse installée sur place. Dès CHF 10 490.- p. pers.

Demandez nos programmes détaillés!

Organisation Tourisme Pour Tous, 1001 Lausanne. Ces offres sont soumises aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA, disponibles dans toutes les agences de voyage ou sous www.tourismepourtous.ch. Sous réserve de changements de programme. Renseignements et réservations par téléphone au 021 341 10 85 ou par courriel voyagesspeciaux@tourismepourtous.ch

LE NIL EN FELOUQUE

Du 30.04 au 09.05.2010 Du 08.10 au 17.10.2010 Du 05.11 au 14.11.2010 Laissez-vous porter par les flots du Nil et découvrez, à bord de votre felouque (6 cabines doubles avec petite douche/WC), les paysages fascinants et temples précieux d’une civilisation grandiose. Cette façon originale de visiter l’Egypte, les pyramides du Caire et les sites impressionnants de Louxor vous laissera un souvenir impérissable… Dès CHF 2790.- p. pers.


Entreprises

Vacances

ACHETE Bijoux anciens

Vos vacances en France. Une adresse de charme

Or – Argent –Diamants Montres bracelets et de poche en or, Patek Philippe – Rolex – Chronographes Paiement comptant, Tél. 079 431 07 87

Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

D É C L A R AT I O N

D’IMPÔTS

comptabilité et conseil financier indépendant, se déplace: André Gudet, Tél. 077 419 08 74 gudet_conseil@yahoo.com

Cambridge, BULATS, TOEFL, Pitman

Business English Cambridge University BEC 2

Deutsch im Beruf

Goethe Institut – diplôme international

> Possibilité de faire 2 langues > Nombreux diplômes officiels > Activités} étranger > Internat} étranger > Deux campus

e l. à p. d

vol inc

CHF 1 4

49.–

Offres Top hiver 4 janvier 09au au02 30mai avril2010 09 dudès 03lejanvier 2010

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 384.– par personne

Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements.

Anglais intensif

s, 8 jour

Loèche-les-Bains

7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 861.– par personne

COURS DE LANGUE

Avec vacances balnéaires en prolongation.

www.chateau-belle-epoque.com

5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 640.– par personne

Formation

Méditerranée occidentale

La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. MSF, RUE DE LAUSANNE 78, CP 116, 1211 GENÈVE 21 WWW.MSF.CH | CCP 12-100-2

LEMANIA

Ecole Lémania – Lausanne

tél. 021 320 1501

L’offre de la semaine:

MSC Lirica ****

Bateau de croisière familial et de bon goût pour 2069 passagers. 2 restaurants principaux, restaurant libre-service avec pizzas et grillades, théâtre à deux étages, casino, discothèque, divers bars et salons; 2 piscines, 2 bains à remous, espace bien-être avec centre de mise en forme; cours d’aérobic, sauna et bain turc; cybercafé, boutiques et miniclub. Toutes les cabines offrent bain ou douche, WC, sèche-cheveux, minibar, TV avec chaîne musicale, téléphone, service en cabine 24 h sur 24, climatisation et coffre-fort.

Dates de voyage

15 mai, 12 juin, 10 juillet, 17 juillet, 25 septembre, 2 octobre 2010.

Itinéraire

Palma de Majorque, Espagne (dép.21 h)–Toulon, France–Gênes, Italie– Ajaccio (Corse), France–Civitavecchia (Rome), Italie–Salerno, Italie– La Goulette (Tunis), Tunisie–Palma de Majorque, Espagne (arr.14 h).

Prolongation vacances balnéaires

Prolongez vos vacances à Majorque à l’hôtel Fontanellas à la Playa de Palma, à p.de CHF 515.– par personne en chambre double, petit déjeuner et transfert incl. HP S SLYR Prix en CHF par personne en cabine double Intérieure Intérieure Extérieure Extérieure Suite, balcon 3e et 4e personne 3e et 4e pers., enf. jusqu‘à 18 ans

Cat. 1–3 4–5 6–7 8–10 11

15.05., 12.06., 10.07., 17.07. 25.09., 02.10. 1449 1599 1824 1974 2499 1224 590

1599 1824 2049 2199 2649 1344 590

Cabines à usage indiv. sur demande. Supplément classe de réservation plus haute SWISS (classe U) CHF 65 par trajet. Supplément prolongation vac. balnéaires.

Prestations

Vol Zurich à Palma de Majorque et retour avec Swiss en classe économique (cl. W), 20 kg de franchise de bagages, taxes d‘aéroport et de sécurité, transfert de l‘aéroport au port et retour, croisière selon programme, logement dans la cat. de cabine choisie, taxes portuaires, pension complète à bord, documentation de voyage.

Non compris

Pourboires à bord, prolongation vacances balnéaires, transfert du port à l‘hôtel, assurance multirisque oblig., frais de dossier év. de votre agence de voyage.

Bon à savoir

Monnaie à bord: l‘euro. Langues à bord: allemand, français, italien et anglais. Garde-robe: confortable et léger durant la journée, le soir, selon la soirée, sportive à très élégante. Prescriptions d‘entrée pour les citoyens suisses: carte d‘identité ou passeport valide. Exception: pour une entrée sur le sol tunisien, votre passeport doit être encore valide 6 mois au moins après la date du retour. Cette offre est soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA, M-Travel Switzerland. En cas d‘annulation de la croisière, ce sont les conditions de la compagnie maritime qui font foi.

Réservez maintenant!

043 211 72 51 Lu–ve 8 h 30–18 h


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 6, 8 février 2010

ARRIÈRECERVEAUX ARBUSTE

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

ASTRONOMIE CELUI-CI

PÉPITE

2

Comment participer:

COPAIN

NASEAUX

CÉRÉALE

* O R N E R A S * A V O C A T

P * U S C E E L R O N * P I E * G O E L R M A I

E * T I N C A I

P L I S

* L E * O * X * S * A * E V N E * A E * F R E R * U S * O S

Plus de 400 plaisirs des loisirs testés pour vous: cff.ch

C A L O M N I E U S E M E N T

* N * D I E * P R O N E R A I

S T R E S S A I E N T * E U E

Solution Problème n° 5

Gagnants Mots fléchés n° 4

Noisette Gremaud, Farvagny (FR); Chantal May, Curtilles (VD); Christiane Morand, Vevey (VD); Monique Gallina, Vouvry (VS); Charles Turberg, Movelier (JU).

GUISE ANIMAL

1 Pour plus d’informations:

12

www.hoegglift.ch

IOS

CRACK

FATIGUÉ

LANGUE

DÉMODÉS

ENDUIT

DIVIN

MOI SIGLE DE DIPLÔMÉ

HURLE

COMPASSION EMPEREUR

FARCEUSE

SENS

6

FLEUVE

LUI

4

HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80 www.hoegglift.ch

DÉTESTÉ

Mot: exposition

5

10

Monte-escaliers

EXIGE

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 14 février 2010, à 18 heures. P R A G M A T I Q U E S * H O

PARFUMÉES LOIS DU SILENCE

FENIL

INSTRUMENT PRIÈRE

8

* C * A * H * A * Q * I * C *

LIBERTAIRE GRANDE ÉCOLE

DIEU

| 99

11 RIVIÈRE D’ALSACE DISTANÇA ANCIENNE VILLE D’ARMÉNIE

BOUQUINÉ

BRETTELLERAS

BIEN SÛR

9 7

SÉLÉNIUM

VASTE CONTINENT

RAIT

3 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 612 000 (REMP, MACH Basic 2009-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner, Ester Unterfinger, David Zehnder Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable),

Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Yves Golaz, Maya Matzenauer,

Janine Meyer, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement! e-mail: abonnements@saison.ch, fax: 062 746 35 71, www.saison.ch


100 | Migros Magazine 6, 8 février 2010

Le trésor de Jérôme Balzano

Fou de l’œuvre d’Hergé, le Genevois collectionne albums, articles et objets en tout genre. Tintin et ses acolytes se sont installés dans son appartement. Voyage au pays de la BD.

F

ourchette, ballon, boisson gazeuse, appareil photo, cassettes vidéo, boîte de pâté, et même dentifrice. Tintin se décline en couleur, en noir et blanc, sous toutes les formes et partout. Sur les murs, dans l’entrée, à la cuisine, sur la table basse du salon, jusque dans le fond des tiroirs. Depuis l’âge de 18 ans, Jérôme Balzano est passionné par le travail d’Hergé. «Mes premiers achats ont été des objets 3D. Et puis, je me suis mis à conserver des articles de presse. Pourquoi? Aucune idée, je devais avoir un fond de collectionneur.» Dans son bureau, le Genevois garde précieusement les vingtquatre albums de Tintin. Mais pas seulement. «J’essaie de trouver L’Affaire Tournesol dans toutes les langues étrangères. Pour l’instant, j’en ai une centaine. J’avoue ne pas apprendre tous les dialectes, rigole-t-il. Ça, ce sera pour ma cinquième vie.» Des œuvres en russe, wallon, japonais, créole, arménien, mongol, gruérien. Sans compter Tintin au Tibet en tibétain et Tintin au Congo en anglais encore emballé sous cellophane avec un avertissement concernant son contenu «raciste». «Hergé n’a fait que retranscrire ce qu’il voyait, la colonisation d’un pays africain par les Belges. Il faut remettre les éléments dans leur contexte.» Ses classeurs sont remplis d’articles, sympathiques ou très critiques, sur les écrits du Belge, les expositions qui lui ont été consacrées, d’autres collectionneurs, comme Alain Morisod, Pierre Arditi ou Renaud. Un matériel inestimable et une patience

CCarte d’identité Jé Jérôme Balzano, we webmaster, tintinophile. Na Naissance: 23 avril 1973 à Bellinzone. Et Etat civil: célibataire. Signe particulier: ma bonne humeur, je suis rarement de mauvaise, mais quand je le suis, ça se voit! Il aime: rire et faire rire, les bons moments entre amis, aller au cinéma. Il n’aime pas: les cons, les injustices, les hypocrites, la série télévisée Top Models. Un grand rêve: pouvoir un jour m’acheter une planche originale d’Hergé.

d’ange qui lui ont permis d’aider Philippe Goddin, créateur de la bible des tintinophiles, Chronologie d’une œuvre. «Quand Hergé venait en Suisse, il allait à Gland (VD) chez un pêcheur, dont le neveu a hérité des dédicaces. J’ai tout scanné pour Philippe Goddin et je figure aujourd’hui dans les remerciements de sa bible.» La majorité de ses recherches sont réalisées sur internet. D’ailleurs, il s’occupe du site de l’association Les Amis de Hergé. Deux à trois fois par an, Jérôme Balzano se rend en Belgique et en France, afin de dénicher secrets, trésors et bijoux. «Je n’ai jamais de problèmes pour me loger. Grâce à la collection, je me suis fait des amis partout.»

Virginie Jobé Photos Nicolas Righetti / Rezo

Infos: www.lesamisdeherge.com, email: cybertintin@cybertintin.com

M A PAS S S IO ON MON PREMIER ALBUM

«Ma tante, mon oncle et mon cousin m’ont offert «Les sept boules de cristal» pour mes 7 ans. Il y a une dédicace à l’intérieur. Je suis ravi de l’avoir gardé. Il est encore en bon état, je ne l’ai même pas colorié malgré mon jeune âge. Je ne savais pas encore que je débuterais une collection.»

«Jee ma «J marche he aux cou oups ps de cœur cœ ur, da ur dans ns la lilimi mite mi te de me mess moye mo yens ye ns.. J’ ns J’ad ador ad oree le tra rava vailil va d’He d’ Herg He rgé, rg é, pas seu eule leme le ment me nt Tin intin. n. Il a d’a ’abo bord bo rd été un ilillu lust lu strateur, nota no tamment dans le jour urna nall «Le Petit Vingtième me», », don ontt je vien vi enss d’ en d’ac acqu quér érir ir plu lusi sieu eurs rs exem ex empl em plai pl aire ai res. s. La fr frus ustr trat ation, c’es c’ estt de sav avoi oirr qu oi quee je n’a ’aurai ai jama mais ma is tou out. t.»» t.


RÉUSSITE JÉRÔME BALZANO

| 101

MON OBJET FÉTICHE

«Cette potiche est l’un des premiers objets 3D que j’ai achetés, à 19 ans. Elle est tirée du «Lotus Bleu». A l’époque, je l’ai payée environ 700 francs suisses. Aujourd’hui, elle doit valoir environ 1800 francs. C’est vraiment une belle pièce, très design. Même quelqu’un qui n’est pas tintinophile pourrait l’avoir à la maison.»

MA DEUXIÈME PASSION

«Depuis dix ans, je fais du théâtre d’improvisation dans la troupe Les Improvocateurs à Genève. Chaque spectacle est différent et me permet d’inventer de multiples personnages. Nous participons à «Action Innocence» en allant dans les classes expliquer les dangers d’internet aux enfants. Il m’arrive aussi de faire de la figuration au cinéma. Cela apprend à être patient! J’étais sur le plateau du prochain film de Laurent Nègre, «Opération Casablanca».»

LE JOYAU QUE JE CONVOITE

«Je recherche le numéro 50 du magazine «L’Illustré» datant du 9 décembre 1965. On y trouve une fausse planche de Tintin réalisée par Jacques Martin et Bob de Moor. Un canular fait à Hergé. Cette planche n’a jamais été publiée ailleurs. Et cet article a fait du foin à sa parution.»

MON JEU PRÉFÉRÉ

«Le poker est à la mode. J’y ai beaucoup joué sur internet. Maintenant plutôt avec des amis et des collègues. J’adore les montées d’adrénaline que cela procure. Même si je suis un très mauvais bluffeur! Enfin, c’est ce que les autres me disent…»


Du 9 au 15 février

sur tous les produits Sélection. Également sur les produits Sélection en ligne sur

Les produits gourmets exclusifs de Sélection sont en vente dans les plus grands magasins Migros et sur www.LeShop.ch www.migros.ch/selection


THOMY

• C’est Thomy qui a inventé le tube en aluminium en 1934. Jusqu’à cette date, la moutarde était vendue dans des pots ouverts. • Le tube est recyclable: 670 tubes permettent de fabriquer un vélo tout terrain. • Un ménage suisse consomme 4 tubes de mayonnaise et 3 tubes de moutarde Thomy chaque année.

COCA-COLA

• Coca-Cola existe depuis 1886. La célèbre bouteille aux courbes généreuses a vu le jour en 1915. L’idée était de la rendre inimitable, au point de la reconnaître dans l’obscurité. • C’est le caramel qui donne sa belle couleur sombre à cette boisson. • Le nom provient de la noix de cola et du colatier sur lequel elle pousse.

Source: Internet


NOUVEAU CHEZ NOUS: VOS MARQUES PRÉFÉRÉES. Pampers, Coca-Cola, Thomy et Nescafé – dès à présent, nous vous proposons encore plus d’articles de marque.

www.migros.ch


Migros Magazin 06 2010 f BL