Issuu on Google+

Une LP janvier 2014_Mise en page 1 21/03/14 09:52 Page1

LE MAGAZINE DES SPECTACLES ET DES LOISIRS

1€

www.lyonpoche.com

N° 2076 - Journal mensuel - Du 15/03 au 29/04/2014

Lyon Rhône-Alpes

1

GUIDE DES MUSEES ET DES EXPOS


Amphitryon_138x210_1 21/03/14 09:53 Page1

L’AMPHITRYON «LE GRAND ART DONNE FAIM!» LE BOUCHON... A CÔTÉ DES MUSÉES

Tablier de sapeur, andouillette, pieds de porcs panés, quenelles, gâteau de foie de volaille… OFFRE DU JOUR *

PLAT DU JOUR

9,50€

8,60€

BIG SALADE LYONNAISE Pommes de terre sautées

+ CRÈME CARAMEL *GROUPE réservation souhaitée : Joëlle 06 07 99 07 54

Pour nos jeunes clients jusqu’à 12 ans

MENU DU GONE

9,30€ Ou ve rt 7/ 7 jo ur s de 12 h à m in ui t

33, rue Saint-Jean - Vieux Lyon 5 e - 04 78 37 23 68


03 - Sommaire Edito musée 2014_1 21/03/14 09:56 Page1

Sommaire 04

INDEX MUSÉES

Musées et expos pour tous

06

INDEX EXPOS

L

08

MUSÉES ET EXPOSITIONS

41

RIVES DE SAÔNE...

42

GALERIES

44

BIBLIOTHÈQUE

45

AGENDA DES SORTIES

59

RESTAURANTS

Pour se repérer... Dans les Musées, Centres d’Arts,Galeries et sites à ciel ouvert ...

Trois musées au palmarès des villes d’art... “Rien n’est plus utile que ces arts inutiles”

Lyon devient une ville arty... Fil rouge artistique au fil de l’eau.

Coup de projo sur la rue Burdeau Sélection d’expositions ...

Se faire prêter une œuvre d’art. Pour changer son quotidien ou épater ses invités à la maison.

Un mois de spectacles... Théâtre ,Café-Théâtre, Classique, Rock ou Variétés ...

Cinq établissements testés pour vous... Pour le déjeuner et/ou le dîner.

n° Azur 0 810 811 494* • www.mtrl.fr

* Prix d’un appel local.

’ouverture des frontières de l’art est en marche. Jusqu’à sa dématérialisation rendue désormais possible par internet. Mais l’art brut, le graffiti, les sculptures des berges de Saône ou les sentinelles alhéniques de la Demeure du Chaos repoussent nos repères traditionnels. Confirmant que “l’art ne sert qu’à une chose : nous apprendre à vivre” suivant l’assertion de l’écrivain Henry Miller ! Qui oserait prétendre le contraire... les visiteurs envahissent les nouveaux lieux de culte... et de conso que sont devenus les Musées et Centres d’art. La politique tarifaire y contribue largement dans notre région : carte M’RA, Lyon City Card, carte des musées de la ville de Lyon et gratuités nombreuses : les scolaires, les étudiants, les jeunes de moins de 26 ans, les bénéficiaires du RSA, les nonimposables, les handicapés, les journalistes... Oublié le temps où le Musée “conservait” les œuvres sous le regard de l’Institution publique ; au XXe Peggy Guggenheim a jeté les bases de l’industrie muséale devenue aujourd’hui un véritable secteur économique. A la mi-décembre, l’événement urbanistique sera l’ouverture du Musée des Confluences. Avec l’arrivée de la girafe… de la voiture Berliet C2 22 HP ou de l’accélérateur de particules Cockcroft et Walton, venu de la Cité des Sciences de la Villette. Jean-Louis Ménard

Lyon et la région Rhône-Alpes De la Presqu’île à l’Ardèche...

3


04-06 - index expos musées_1 21/03/14 09:58 Page1

Index musées ÏRHONEÏ ■ BRINDAS Musée Théâtre de Guignol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .36 ■ BRON La Ferme du Vinatier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 ■ FRANCHEVILLE Fort de Bruissin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 ■ LYON M.A.P.R.A. (Lyon 1er) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Musée des Beaux-Arts de Lyon (Lyon 1er) . . . . . . . .11 Archives Municipales (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . . .10 Fondation Bullukian (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 Gœthe Institut (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Maison de la Confluence (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . .9 Musée des Confluences (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . . .8 Musée de l’Imprimerie (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . .10 Musée des Tissus et des Arts Décoratifs (Lyon 2e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 “Le Plateau” Hôtel de la Région (Lyon 2e) . . . . . . . . .9 Musée des Moulages (Lyon 3e) . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Musée du Tissage : Maison des Canuts (Lyon 4e) . . . . .14 Musée Soierie Vivante : atelier de passementerie (Lyon 4e) . . . . . . . . . . . . .14 Gadagne Musées (Lyon 5e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16 Musée d’Art Religieux (Lyon 5e) . . . . . . . . . . . . . . . .15 Le Musée des Décors de Cinéma (Lyon 5e) . . . . . . .17 Le Musée des Miniatures (Lyon 5e) . . . . . . . . . . . . .18 Musée Gallo-Romain de Fourvière (Lyon 5e) . . . . .20 Petit Musée Fantastique de Guignol (Lyon 5e) . . .15 La Renaissance des Automates (Lyon 5e) . . . . . . . .19 Le Musée d’Art Contemporain de Lyon (Lyon 6e) . . . . .21 Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (Lyon 7e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22 Musée Africain (Lyon 7e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Institut Lumière (Lyon 8e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23 Musée Testut Latarjet (Lyon 8e) . . . . . . . . . . . . . . . .22

4

Musée Urbain Tony Garnier (Lyon 8e) . . . . . . . . . . .23 Musée des Sapeurs-Pompiers (Lyon 9e) . . . . . . . . .18 ■ ROCHETAILLÉE-SUR-SAONE Musée Henri Malartre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27 ■ ROMANECHE-THORINS Hameau Dubœuf . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .36 ■ SAINT-ROMAIN-EN-GAL Musée Gallo-Romain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30 ■ SAINT-ROMAIN-EN-MONT-D’OR La Demeure du Chaos (Musée l’Organe) . . . . . . . .28 ■ VAULX-EN-VELIN Planetarium . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26 ■ VÉNISSIEUX Espace d’Arts Plastiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26 ■ VILLEFRANCHE-SUR-SAONE Musée Municipal Paul Dini . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29 ■ VILLEURBANNE Institut d’Art Contemporain . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 Le Rize . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 L’URDLA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25 ÏAINÏ ■ BOURG-EN-BRESSE Musée de Brou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35 ÏARDECHEÏ ■ SAINT-DÉSIRAT Musée de l’Alambic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32 ■ SOYONS Musée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31


04-06 - index expos musées_1 21/03/14 09:58 Page2

Index musées ■ TOURNON Château . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31 ■ LES VANS Musées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

La Demeure du Chaos - © DR.

■ VOGUË Château . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31 ÏDROMEÏ ■ HAUTERIVES Palais Idéal du Facteur Cheval . . . . . . . . . . . . . . . . .32 ÏISEREÏ ■ BOURGOIN-JALLIEU Musée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29 ■ GRENOBLE Le Magasin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .34 Musée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .34 ■ VIENNE Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie . . . . . . . . .30 Centre d’art contemporain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

ÏLOIREÏ ■ CHAZELLE-SUR-LYON Atelier Musée du Chapeau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .39 ■ SAINT-ETIENNE Musée d’Art et d’Industrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38 Musée d’Art Moderne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37 Musée Joseph Déchelette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37 Musée de la Mine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38 Site le Corbusier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .39

5


04-06 - index expos musées_1 21/03/14 09:58 Page3

Index expositions All-in-One . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Alfred Bellet du Poisat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Berstein . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Blue note sound & graphics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Les Clefs de la ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Costumes de légende, 20 ans de création à l’Opéra National de Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Cultivons la ville en bonne intelligence . . . . . . . . . . 9 D’ore et d’espace . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Explore Mars . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Fedivo / Graff - IK’Art . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Forme et langage de l’empathie . . . . . . . . . . . . . . . 26 Gravure Leipzig - A Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Guignol et la guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Peter Halley . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Imagine Brazil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 L’Invention du passé - Histoires de cœur et d’épée en Europe 1802 - 1950 . . . . . . . . . . . 11-35 Cornelia Komili . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Listen profoundly . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Lyon, centre du monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Lyon l’italienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

Swen Marquardt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 1914-2114, des gueules cassées au corps sublime . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 Les Monstres en avril . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Marie Morel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Motopoétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Notes - Tones - Stone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Paquebot France, design embarqué . . . . . . . . . . . . 38 Passages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Passages, un été contemporain . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Paysages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Giuseppe Perrone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Place du Pont - Productions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 La Poésie, ça ne s’invente pas . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 La Pointe et l’ombre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Pour vous Mesdames ! La mode en temps de guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Bernard Pras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Pressez aujourd’hui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Préfiguration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Promenades domestiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Quand l’homme construit son passé . . . . . . . . . . . 37 14-18, la 1ère guerre mondiale à Lyon et dans le Rhône . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 La Techerche de l’excellence . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Reliques et reliquaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 La Scène new-yorkaise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Joël Shapiro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 Souvenirs-souvenirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Théâtres et Cafés, peintures et décors à Lyon . . . . 29 Blair Thurman . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Maximiliano Tineo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Les Toiles et teintes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Une expo cultes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Une semaine de musée sur Twitter . . . . . . . . . . . . . 10 Utopies partagées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Vieux Lyon, doubles vues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Vivez le confort moderne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 Vodou, du visible à l’invisible . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Voulez-vous rouler grand-mère ? . . . . . . . . . . . . . . 27 Works 1978-2013 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .34 Zepter à la MAPRA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 LYON POCHE est coédité par la SARL COL - 8, rue de la Grange - Lyon 9e. Directeur de la publication : Jean-Louis Ménard - jlm@lyonpoche.com Impression : Riccobono - Le Muy. Conception et exécution : Studio Presse - 16-18, grande rue de Vaise 69009 Lyon. 04 72 80 90 05 - studio-presse@wanadoo.fr. Dépot légal : 1er trimestre 2014. Informations et photos non exhaustives, non contractuels. Aucune reproduction n’est possible sans l’autorisation des co-éditeurs. Le guide est disponible sur lyonpoche.com. Lyon Poche adhère au réseau national Sortir. Chaque semaine, tous les films, toutes les salles et tous les horaires sur www.lyonpoche.com

6


07 - mapra + Goethe Institut_1 21/03/14 09:59 Page1

Musées

© DR.

Comics de Gregor Hunz - © DR.

Lyon 1er - 2e

M.A.P.R.A. Située à deux pas du Musée des Beaux Arts, la MAPRA (Maison des Arts Plastiques Rhône-Alpes), est un centre d’exposition d’art contemporain. Depuis 29 ans, elle permet à des artistes peu connus d’exposer leurs œuvres et défend leur condition, notamment en sensibilisant le public et les élus aux difficultés qu’ils rencontrent. Les artistes doivent adhérer à la MAPRA, ils peuvent alors non seulement y exposer mais aussi gérer l’association (présidée par le scupteur Lovato). Ce principe s’inscrit dans l’idée -récurrente dans l’Art Contemporain- d’un art ouvert à tous mais dans lequel l’artiste s’impliquerait personnellement. Sur ses deux étages, cette “Maison” organise des doubles expositions (environ une par mois) et propose conférences, rencontres et échanges.Elle accueille aussi des expositions venant d’autres lieux culturels lyonnais. La MAPRA - dont la mission 1ère est l’informationprogramme des expos individuelles ; du 10 au 26 avril, l’Argentin Cornelia Komili présente ses peintures, concentrées principalement sur les formes architecturales urbaines et l’Argentin Maximiliano Tineo expose ses photographies numériques. En mai, une performance avec “Festival 6e continent” puis “Gravure - Leipzig - A Lyon” (l’empreinte). En juin, “Zepter à la Mapra”, en septembre “Fedivo / Graff- IK’Art”. • Lieu : 7 & 9 rue Paul Chenavard, Lyon 1er. • Site : www.mapra-art.org • Téléphone : 04 78 29 53 13. • Horaires:Ouv.ma.et sa.14 h 30-18 h 3 0 et du me.au ve. 10 h à 12 h 30 et 14 h 30-18 h 30. Fermé en août. • Tarifs : gratuit. • Durée de la visite : 1 h, selon exposition. • Accès :  A Hôtel de Ville. • Restauration : Non.

GOETHE INSTITUT Il existe sept “Goethe Institut“ en France, Lyon a la chance d’en avoir un. En réalité, ce lieu n’est ni un musée, ni une salle d’exposition à proprement parler. Il s’agit plutôt d’une maison de la culture allemande, qui soutient de nombreux projets culturels et artistiques franco-allemands à l’échelle locale et offre en particulier des cours de langue. L’Institut s’associe parfois à des évènements importants de la vie culturelle lyonnaise. Il organise des conférences et des projections, ainsi que concerts et expositions permettant à des artistes allemands de se présenter à Lyon : musiciens, peintres, troupes de théâtre ou de danse… Jusqu’au 30 avril, expo “Bernstein” de Gregor Hinz ; graphiste, illustrateur, auteur de BD, Gregor Hinz vit à Kiel dans le nord de l’Allemagne. Ses BD sont pleines d’humour et oscillent entre le documentaire et une étrange poésie. Du 4 avril au 30 mai, expo “Sven Marquardt”, c’est la toute 1ère expo en France de ce photographe ; un pont jeté entre ses origines de Berlin Est et son expérience récente du monde de la nuit. • Lieu : 18, rue François Dauphin, Lyon 2e. • Site : www.goethe.de/lyon • Téléphone : 04 72 77 08 88 . • Horaires : Expositions du lu. au ve., 10 h-18 h 30 (Institut ouvert à partir de 11 h) • Tarifs : gratuit. • Durée de la visite : 1 h, selon exposition. • Accès :  A et D Bellecour. • Restauration : Non. 7


08-09 - Musée des confluences + SUCRIERE_1 21/03/14 10:00 Page1

Musées Lyon 2

Maquette - © Armin Hess & Coop Himmelb(l)au.

e

MUSÉE DES CONFLUENCES : OUVRE EN DÉCEMBRE ! Dernière ligne droite pour le Musée des Confluences dont les tribulations auraient réjoui Guimet ! Sauf rebondissements de dernière minute, les premiers visiteurs franchiront ses portes en décembre 2014. A cette date, le bâtiment sera complètement habillé de ses 14 000 panneaux en acier inoxydable. Des panneaux aux formes différentes dont la pose est parfaitement fastidieuse et donc coûteuse. On annonce un investissement total de 365 millions d’euros contre 60 millions estimés au début du chantier. Ce gros scarabée aux écailles scintillantes semble déjà tellement fabuleux pour l’image de la Ville, que personne n’écoutera les grincheux ! Au bout du bout de Lyon, là où le Rhône et la Saône ne font plus la course pour aller à la mer, un Musée dédié aux sciences et aux techniques affiche ses ambitions. 500 000 visiteurs attendus (où sont les parkings ?) dans un bâtiment de 22 000 m2 consacrés entre autres, à 3 expositions permanentes, 4 expositions temporaires, 4 espaces découverte et 2 auditoriums. Un espace de restauration doté d’une terrasse “d’un autre monde” a particulièrement impressionné les heureux visiteurs du chantier. Il va falloir s’y faire, la basilique de Fourvière, en forme d’éléphant renversé, va laisser place sur les guides touristiques et les cartes postales à un

vaisseau spatial designé comme un scarabée. Le ciel retrouvera les siens !

On verra quoi ? Dès son ouverture, le Musée reviendra sur ses racines patrimoniales au travers de deux expos présentées jusqu’en juillet 2015 : l’une consacrée à l’un de ses fondateurs et “intitulée “Emile Guimet en héritage” (titre provisoire), l’autre consacrée aux cabinets de curiosités “Dans la chambre des merveilles” (titre provisoire). On annonce entre 5 et 7 expos par an, certaines en co-production. Après “L’esprit Guimet en héritage”, ce sera un zoom sur l’histoire des musées lyonnais. Puis en association avec l’American Museum of Natural History of New York, “Course au Pole” devrait donner le nouveau ton des expositions permanentes (février - juin 2 015 ) ; prévues également d’ici 2018 : “Robolution” consacrée au monde des robots depuis 1920, “L’art et la Machine”, “Clim : de l’abeille à Jean Nouvel” avec l’INSA et la Fondation EDF, “Lumière, ma terre première” avec le Musée des Sciences. Des expos bien techniques ! Mais sont également programmés en 2016 “Tatouages, 1re peau d’images”, une expo “Danse Rebel Body” à l’occasion de la Biennale, on suppose que la nouvelle Maison de la Danse sera alors opérationnelle ! Mais c’est en 2018 - On s’y prend à l’avance - que les momies présentées de l’expo “Les années Toutankhamon” devraient véritablement créer l’événement.

-> Le billet coûtera 9 euros en tarif plein. 6 euros en tarif réduit (tous les jours et pour tous à partir de 17 h). Pas de parking annoncé. Entrée gratuite pour les jeunes de moins de 18 ans, les étudiants de - de 26 ans, les allocataires du RSA, les demandeurs d’emploi et les journalistes. Pass annuel 30 euros. Horaires d’ouverture : 11 h - 19 h en semaine et 10 h - 19 h le week-end. Nocturnes jusqu’à 22 h le jeudi soir. Musée fermé lundi et jours fériés. 8


08-09 - Musée des confluences + SUCRIERE_1 21/03/14 10:00 Page2

Musées Georges Rousse Chasse-sur-Rhône 2011 © Georges Rousse / ADAGP.

Lyon 2e

LA MAISON DE LA CONFLUENCE Calquée sur la rénovation et la transformation du quartier, la Maison de la Confluence a quitté le pré-fabriqué du Cours Charlemagne (on y construit un nouvel ensemble immobilier) pour rejoindre un nouveau bâtiment réhabilité du Marché Gare, rue Smith. On est en plein no man’s land, sur la friche de l’ancienne halle du marché de gros pour découvrir un lieu d’information et de concertation sur le projet urbain de la Confluence. Le public y est accueilli tout comme les professionnels. Ce sont donc à la fois des scolaires et des étudiants mais aussi des délégations nationales ou internationales d’élus qui s’y côtoient. La nouvelle exposition est baptisée “Cultivons la ville en bonne intelligence”. Avec de nombreux outils pur mieux comprendre l’un des plus importants projets urbains d’Europe. Il s’agit d’une véritable base de données géoréférencées, régulièrement mise à jour, en libre accès pour découvrir l’avenir du territoire en 3D et en temps réel. Maquettes physiques, interviews filmées de concepteurs, cartographies, film de présentation, journal… A travers des thématiques renouvelées : les usages de la ville, ses liens l’ilôt A3 (1er ilôt de la deuxième phase), la ville intelligente... • Lieu : 73, rue Smith - Lyon 2e. 04 78 38 74 00. • Horaires d’ouverture : Du me. au ve. de 14h à 18h30. • Tarifs : Gratuit. • Accès : Tram T1 arrêt Hotel de Ville – Montrochet. Vélo’V : station Patinoire Charlemagne ou Hôtel de Région. • Restauration : Non. • A proximité : Le nouveau quartier de la Confluence.

LE PLATEAU La Culture investit l’espace public. Concerts, défilés, expos viennent à la rencontre du public sur des territoires pas spécialement dédiés à l’art ! “Le Plateau” et ses 600 m2 de surface d’expo, aménagés au rez-de-chaussée du nouvel Hôtel de Région, affiche déjà un sacré livre d’or ! “Jeux de paysage” (dialogues avec l’architecture), “Enfants terribles” (peinture pop surréaliste de 11 artistes au moment de la BAC 2011), “Truphemus” (un hommage appuyé), “La neige et l’architecte” (une expo photo consacrée au Patrimoine architectural des stations alpines) ou “Depardon” et en 2013, la célébration des 30 ans des FRAC. Du 4 avril au 26 juillet ; Georges Rousse présente “Utopies partagées”. Des œuvres réalisées en Rhône-Alpes dont certaines sont des débuts de séries importantes dans son évolution plastique. Un certain nombre de ces projets ont été travaillés avec des jeunes en difficultés ou en insertion de la région ; des installations rassemblées pour que l’art peut être un outil pédagogique d’une grande efficacité. Une 1ère en Inde avec des jeunes lyonnais volontaires, une 2ème au Sud de la ville où ont été rassemblées des familles d’un ancien bidonville. • Lieu : Hôtel de la Région - 1, esplanade François Mitterrand - Lyon 2e - 04 26 73 40 00. • Site : www.rhonealpes.fr • Horaires d’ouverture : tlj. (sf di.) de 10 h à 19 h. • Tarifs : gratuit. • Animations enfants : Oui. • Durée de la visite : 1 h environ. • Accès : Tram T1, arrêt hôtel de Région - Montrochet. • Restauration : Non. • A proximité : le nouveau quartier de la Confluence. 9


10 - Imprimerie et archives_1 21/03/14 10:00 Page1

Musées Lyon 2

© DR.

Les Archives Municipales - © DR.

e

MUSÉE DE L’IMPRIMERIE

ARCHIVES MUNICIPALES

La riche histoire de l’imprimerie sur 2 200 m2. De ses balbutiements, en Europe et en Extrême-Orient à l’émergence de la presse à bras de Gutenberg, de l’imprimerie typographique au Lumitype jusqu’aux années d’après-guerre, juste avant que l’invention du numérique bouleverse toute une profession… Jusqu’au 30 mars, “Une semaine de Musées sur Twitter” a été imaginée par les Musées et institutions culturelles européennes. Un accès privilégié à des contenus culturels exclusifs aux utilisateurs de twitter qui partageront ainsi dans le monde entier leur passion pour l’art, la culture et la connaissance. Suivez le Musée de l’Imprimerie sur son compte @MusiImprim. Mais vous pourrez aussi vous déplacer, du 23 au 26 juin, où 4 cours, chacun de 4 jours, sont animés par un intervenant internationalement connu dans son domaine. L’Ecole de l’Institut de l’histoire du livre accueillera ainsi dans les locaux de l’ENSSIB et à la BM de Lyon, le cours sur les reliures orientales de Francois Vinouard. Intéressante boutique où l’on peut acquérir des ouvrages relatifs à de nombreux domaines graphiques, des catalogues d’expos et des objets tel le feuillet facsimilé de la Bible de Gutenberg, présenté avec un apparat critique de 16 pages et présenté dans une pochette en beau papier.

Derrière une grande verrière sur la place des Archives, on comprend vite que huit siècles d’histoire de Lyon ne demandent qu’a être scrutés ! Un exercice copieux puisque ce sont plus de 16 km de linéaires de documents qui constituent la mémoire de Lyon... Les fonds conservés sont répartis en 5 catégories : fonds publics, privés, figurés, bibliothèque et dossier documentaire, fonds national de l’Observatoire des familles en situation de handicap. Evidemment des instruments de recherche et une base de données avec critères de recherche par mot ou tous autres items aident le curieux. La nouveauté en 2014 c’est une publication pédagogique “14-18, la 1ère guerre mondiale à Lyon et dans le Rhône” ; destinée aux enseignants, elle permet d’absorber la totalité de la période de la Grande Guerre. Beaucoup de succès également pour les rendez-vous de l’INA, où tous les 1ers mercredis du mois on célèbre les émissions de ciné à la télé (c’est gratuit). 1er avril - 26 juillet : “Place du Pont-Productions” se penche sur la production musicale maghrébine née dans les cafés de la Guillotière. Du 15 avril au 20 décembre, “Lyon l’Italienne” est le titre d’une exposition retraçant deux siècles d’immigration italienne à Lyon.

• Lieu : 13, rue de la Poulaillerie - Lyon 2e. • Site : www.imprimerie.lyon.fr/imprimerie • Téléphone : 04 78 37 65 98. • Horaires : du me.au di., 9 h 30-12 h ; 14 h-18 h. • Tarifs : normal : 5 € , réduit : 3 € . • Durée de la visite : 1 h 30 . • Accès :  Cordeliers, 9, 18, 25, 27, 58, 99, C3 • Restauration : Non. 10

• Lieu : 1, place des Archives - Lyon 2e . • Site : www.archives-lyon.fr/archives/ • Téléphone : 04 78 92 32 50. • Horaires : :lundi, 11 h-17 h, du ma. au ve. 8 h 30-17 h. • Tarifs : gratuit. • Durée de la visite : selon exposition. • Accès : A Perrache.  T 1 Suchet, Parking Perrache ou place des Archives. • Restauration : Non.


11 - MBA_1 21/03/14 10:01 Page1

Musées

Ingres : “LArétin et l’envoyé de Charles Quint”, 1948 - © Lyon, MBA - ph. A. Basset.

Collection de sculptures du musée des Beaux-Arts de Lyon - © Photo Muriel Chaulet.

Lyon 1er

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE LYON C’est l’un des plus beaux Musées de France ! Par son site et ses collections, “le contenant” et “le contenu” : on lit un bout d'histoire de Lyon dans ce Palais Saint-Pierre, du nom des Dames de SaintPierre, des nonnes nobles qui ont fait d'un couvent du IVe siècle, un véritable Palais à l'italienne édifié dès 1659 par l'architecte avignonnais, Paul de Royer de la Valfreniere. Après la Révolution qui chasse les occupantes religieuses, les bâtiments deviennent la propriété de la ville et abritent un dépôt de linge, un Tribunal de Commerce, une école des Beauxarts, la Bourse, une bibliothèque ! En 2012, le cloître est devenu un jardin très calme à deux pas de la bruyante Place des Terreaux ! “Les Terrasses Saint Pierre” - un café-restaurant - surplombe le jardin et ses sculptures (dans le cloître des statues de Bourdelle, Duret et Rodin font partie du Musée...). Les collections du Musée écrivent, elles, une séquence de l'art ; réparties en 5 départements (peinture - sculpture - antiquité - objets d'art - médailles), elles occupent 7 000 m2 dans 70 salles. Du 19 avril au 21 juillet, c’est une expo en forme de diptyque qui réunit le Musée des Beaux Arts et le Monastère de Brou (à Bourg-en-Bresse). “L’invention du Passé Histoires de cœur et d’épée en Europe 1802 - 1850” est consacrée à la représentation de l’histoire dans les arts figurés en Europe au 19e siècle, et plus particulièrement au regard porté par les artistes sur le Moyen Âge, la Renaissance et le 17e siècle. Au MBA, près de 200 tableaux, dessins et sculptures montrent comment les artistes se sont réappropriés à travers l’Europe des figures et des épisodes marquants. Cette vision picturale créée par les artistes du 19e marque encore nos

perceptions de ces épisodes historiques. En parallèle à Brou, l’exposition privilégiera la redécouverte du patrimoine médiéval et sa mise en scène. L’accent sera mis sur la peinture “troubadour” ; le patrimoine, médiéval en particulier, a en effet offert soit un décor, soit un sujet de choix pour les artistes du premier tiers du 19e siècle. Plus qu’une rétrospective, il s’agit de retracer l’apparition à travers l’Europe de “formes distinctives” de “genre historique”“. Mais c’est la fameuse donation de Jacqueline Delubac, en 1997, qui permet d'affirmer aujourd'hui que le Musée des Beaux-arts de Lyon possède la deuxième collection d'art moderne de France ! Avec des œuvres de Renoir, Degas, Bonnard, Bacon et Léger mais aussi de Masson (Niobi), Atlan (Berenice), Max Ernst, Dubuffet et Nicolas de Stael. Le Musée des Beaux Arts de Lyon est l'un des points d'attraction majeurs du Patrimoine lyonnais. La qualité et la diversité des collections abritées par le Musée en font l'un des plus importants musées européens et en tous cas le premier musée français hors Paris. Avec une forte présence de l'école lyonnaise de peinture du XIXe siècle (de Grobon à Puvis de Chavannes). • Lieu : Place des Terreaux - Lyon 2e - 04 72 10 17 40. • Site : www.mba-lyon.fr • Horaires d’ouverture : tlj. (sf ma. et jours fériés) de 10 h à 18 h, ve. de 10 h 30 à 18 h. • Tarifs : 7-9-12 € (enfant : 4-6-7 €). • Animations enfants : Oui. • Durée de la visite : au moins 2 h. • Accès : Métro Terreaux. • Restauration : Oui. • A proximité : l’entrée du parking et son expo d’objets trouvés lors des fouilles des travaux. 11


12 - Musée des Tissus + bullukian_1 21/03/14 10:18 Page1

Musées Lyon 2 Détail de l’affiche “Costumes de l’opéra de Lyon” - © DR.

Damien Béguet, Vision abstraite. Acryliques, laque, carton, support aluminium © D. Béguet.

e

MUSÉE DES TISSUS ET DES ARTS DECORATIFS Dans une luxueuse villa datant du XVIIIe sont installés ces deux musées. Créés en 1890, ils sont aujourd’hui des lieux phares du panorama culturel et patrimonial lyonnais. Le premier a la plus grande collection de tissus au monde, de l’Égypte ancienne à l’époque contemporaine. Le second est le deuxième musée des arts décoratifs en France. Au rez-de-chaussée, les tissus anciens se juxtaposent, voiles égyptiens à motif, tapis persans. À l’étage, toute une série de robes et de tissus nous font voyager dans le Moyen-âge, la Renaissance et l’histoire plus récente de la soierie lyonnaise. Robes, draps et rideaux nous font arriver à l’époque actuelle, illustrée par des robes des années 30 et une robe haute couture des années 2000. Du 15 avril au 21 septembre, le Musée des tissus présente “Costumes de légende, vingt ans de création à l’Opéra national de Lyon”, une expo consacrée aux productions les plus marquantes de l’Opéra sur les 20 dernières années ; 130 costumes exceptionnels raviront les amateurs de belles étoffes et de beaux vêtements de scène. • Lieu : 34 rue de la Charité, Lyon 2e. • Site : www.musee-des-tissus.com • Téléphone : 04 78 38 42 00. • Horaires d’ouverture : du ma. au di. de 10 h17 h 30, (arts décoratifs fermé 12 h-14 h). • Tarifs : normal : 10 €, réduit : 7,50 €, gratuit -12 ans. • Animations : Ateliers pour enfants et adultes. • Durée de la visite : 1 h 30-2 h pour un musée, 2 h 30-3 h pour les deux. • Accès :  A Ampère Victor Hugo, T1 Perrache. • Restauration : Non. 12

LA FONDATION BULLUKIAN Une Fondation éponyme témoigne naturellement d’un parcours hors-normes ! Napoléon Bullukian meurt en 1984 sans descendance ! De son vivant il encourage, tel un mécène, des artistes tels Jean Fusaro, Jean Couty et René Chancrin. Créée il y a 27 ans, la Fondation Léa et Napoléon Bullukian est une Fondation Reconnue d’Utilité Publique depuis 2003, et “Abritante” depuis 2009. Elle poursuit trois objets essentiels : la Recherche en santé et plus particulièrement sur le cancer, la Culture et plus spécifiquement l’aide aux jeunes artistes et le soutien aux Oeuvres Sociales Arméniennes. Au quotidien, la Fondation organise place Bellecour des expositions destinées à faire connaître et émerger de jeunes artistes. Elle est, depuis 2007, l'un des quatre lieux officiels de la Biennale d’art Contemporain de Lyon et organise un Prix national d’Aide à la Création Contemporaine dans le domaine des arts plastiques. Avec d’autres Fondations de Lyon et le département du Rhône, elle organise cinq fois par an les conférences de la Confluence des Savoirs, conférences gratuites qui associent un(e) scientifique et un(e) artiste sur un thème donné. Jusqu’au 7 juin, exposition “Passages” en partenariat avec le musée Paul Dini de Villefranche, consacrée au thème de “la fenêtre et de la porte, depuis la Renaissance”. L’exposition s’ouvre aussi à d’autres formes de fenêtres, la photographie et la vidéo. • Lieu : 26, place Bellecour - Lyon 2e - 04 72 00 24 77. • Site : www.bullukian.com • Horaires d’ouverture : du ma. au sa. de 12 h à 19 h. • Tarifs : Gratuit. • Durée de la visite : 1/2 h environ. • Accès : Métro Bellecour.


13 - Moulage - Africain_1 21/03/14 10:18 Page1

Musées

Statue au Musée des Moulages - © DR.

Babalao (père) et Mathias (fils) Gamadokpa, Abomey 2010 - © Agnès Pataux.

3e - 7e

MUSÉE DES MOULAGES Annexe à l’université Lyon 2, le musée des moulages a été créé il y a plus d’un siècle à des fins pédagogiques, pour les étudiants en art et en archéologie. Faits de plâtre ou plus spécifiquement de gypse, ces moulages sont les reproductions exactes et grandeur nature de statues parfois célèbres. Sous un grand hangar lumineux qui a conservé la toiture à sheds typique de l’atelier qu’il abritait autrefois, on peut admirer des statues venues du monde entier. Devant certaines d’entre elles, on reste pantois, émerveillé, comme devant cette célèbre “colonne aux danseuses“, originaire de Delphes, ou “l’Aphrodite” de Cnide. Certes, les moulages sont des copies, aussi blancs et lisses que leur histoire, mais ils portent en eux l’histoire parfois millénaire des statues qui leur ont donné le jour… Un voyage émouvant. Au-delà des expos, le Musée propose aussi des concerts tel celui de “Dial Ritual”, dans le cadre de “Musiques en scène”, vendredi 28 mars à 20 h (entrée à partir de 8 euros). Dans le cadre de la Journée nationale des arts et de la culture dans l’enseignement supérieur “A la suite de la création civile, Ocean Cité”, jeudi 10 avril à 20h30 est une poésie du temps présent.

Ce musée ne paie pas de mine et rares sont ceux qui s’y arrêtent… Pourtant, créé en 1863, il fut le premier musée africain de France, et il est l’un des seuls à s’intéresser, à Lyon, à des cultures extra-européennes. La collection permanente propose un large éventail d’objets traditionnels et utilitaires, de parures, d’armes et d’œuvres d’art (plus de 2 100 objets)… Jusqu’au 31 juillet, “Vodou, du visible à l’invisible” est consacrée au vodou béninois avec une vingtaine d’objets de collection de Claude Rouyer et de superbes photographies noir et blanc d’Agnès Pataux, réalisées lors de ses enquêtes ethnographiques de la population Fon. Autour de l’expo, une série de conférences, projections, rencontres et ateliers aide à mieux comprendre le vodou. Notamment jeudi 24 avril à 19 h, “Cœur blanc - ventre blanc, fétiches et féticheurs” par Agnès Pataux. Jeudi 12 juin à 19 h, “le vodou : un triptyque autour de l’homme” est une étude sur le vodou proposée par Paul Aclinou ou comment le vodou a trouvé l’art, le rituel et la pédagogie.

• Lieu : 3, rue Rachais, Lyon 3e. • Site : museedesmoulages.univ-lyon2.fr • Téléphone : 04 72 84 81 12. • Horaires : ma. et je. 14 h - 18 h (hors vacances scolaires) expos du ma. au sa. 14 h- 18 h. • Tarifs : gratuit. • Durée de la visite : 45 min. • Accès :  D Garibaldi. • Restauration : Non

• Lieu : 150, Cours Gambetta, Lyon 7e. • Site : www.musee-africain-lyon.org • Téléphone : 04 78 61 60 98. • Horaires : du ma.au di. de 14 h à 18 h. Fermé en août. • Tarifs : 8 € - 4 € réduit - 2 € (enfants). • Durée de la visite : 1 h 30 environ. • Accès :  D Garibaldi,  9, 23, 36. • Restauration : Non.

MUSÉE AFRICAIN

13


14 - Musée tissage et soierie vivante_1 21/03/14 10:19 Page1

Musées Lyon 4

© DR.

© DR.

e

MUSÉE DU TISSAGE : MAISON DES CANUTS

MUSÉE SOIERIE VIVANTE, ATELIER DE PASSEMENTERIE

A deux pas du Gros Caillou, la maison des Canuts accueille chaleureusement les curieux. Trois pièces, rien de plus pour ce musée à taille humaine qui nous fait replonger, l’espace de quelques minutes, dans la vie des Canuts, ces ouvriers qui ont marqué l’histoire et l’architecture de la ville et du quartier Croix-Rousse. C’est l’occasion pour ceux qui l’ignorent, de découvrir le quotidien des Canuts, leur mode de travail, la façon de fabriquer la soie, qui fut pendant longtemps une spécialité lyonnaise. On y trouve aussi l’histoire moins plaisante des révoltes des Canuts, ou encore de l‘épidémie de Pébrine, maladie du vers à soie, qui frappa le métier au milieu du XIXe siècle. Dans une des salles trône enfin un métier à bras d’origine, qu’on voit fonctionner chaque jour à 11 h et 15 h 30, pendant les démonstrations des visites guidées. Hors de la Maison des Canuts, un parcours commenté emprunte les traboules croix-roussiennes avec une arrivée sur la place des Terreaux. Se renseigner sur les visites commentées d’une durée de 50 mn.

Lyon reste une ville de la soie ! C’est du moins l’impression qu’on a lorsqu’on pénètre dans ce musée aux allures de machine à remonter le temps. L’association “soierie vivante”, créée en 1993, a été reconnue d’utilité publique et s’est vue confier l’atelier municipal de passementerie ainsi qu’un atelier de tissage, dernier atelier familial du quartier. Depuis, elle se consacre chaque jour à la sauvegarde du patrimoine et des traditions soyeuses lyonnaises. Situé au cœur du quartier des Canuts, le musée nous permet enfin de découvrir comment ces machines compliquées, aux fils entrelacés, qu’on a tous vues dans l’un ou l’autre des musées lyonnais sans jamais en comprendre le fonctionnement, peuvent tisser de la soie. Métiers Jacquard, à bras ou mécaniques sont mis en marche deux fois par jour lors des visites guidées. Des visites de découvertes, séances de tissage et anniversaires sont organisés par le musée pour les enfants. La boutique du musée propose carrés de soie, foulards et autres tissus au bénéfice de cette association.

• Lieu : 10-12 rue d’Ivry, Lyon 4e. • Site : www.maisondescanuts.com • Téléphone : 04 78 28 62 04. • Horaires : du lu. au sa., 10 h-18 h visites 11 h et 15 h 30. • Tarifs : gratuit, visite guidée : 6,50 € adultes, 3,50 € scolaires et étudiants, gratuit -12 ans. • Durée de la visite : 30 min, 1 h avec la visite commentée. • Accès :  C Croix-Rousse, Parking Ambre ou Gros caillou. • Boutique : Oui (un must pour les cadeaux !).

• Lieu : 21, rue de Richan et angle rues Lebrun et Godart, Lyon 4e . • Site : www.soierie-vivante.asso.fr • Téléphone : 04 78 27 17 13. • Horaires : Visites guidées à l’atelier municipal, du ma. au sa., 14 h et 16 h, à l’atelier de tissage, du je. au sa., 15 h et 17 h (sauf juillet et août). • Tarifs : pour les 2 ateliers, 8 € normal, 4 € étudiant. Pour 1 atelier, 5 € et 3 €.. • Durée de la visite : 30 min environ. • Accès : C X-Rousse,Parking Ambre ou Gros caillou. • Restauration : Non.

14


15 - Arts religieux Fourvière_1 21/03/14 10:19 Page1

Musées

Au Musée d’Art Religieux - détail - © DR.

Lyon 5e

• Lieu : 8, place de Fourvière, Lyon 5e. • Site : www.fourviere.org • Téléphone : 04 78 25 86 19. • Horaires : Tlj. de 10 h à12 h 30 et de 14 h à 17 h 30. • Tarifs : normal 5 €, réduit 3 €. • Durée de la visite : 45 min. • Accès :  D Vieux Lyon puis funiculaire Fourvière. • Restauration : Oui.

© DR.

MUSÉE D’ART RELIGIEUX Qui ne s’est jamais émerveillé devant la basilique de Fourvière, construite pour remercier la vierge Marie d’avoir épargné Lyon lors de la guerre franco-prusse de 1870… Pourtant, on a beau le voir tous les jours, on finit par ne plus prêter attention à ce Montmartre lyonnais. Cap donc sur la colline où l’on pourra redécouvrir la basilique et l’extraordinaire vue qu’elle a sur la ville, parfois jusqu’au Mont Blanc. C’est à côté de ce monument que se situe le musée d’art religieux. On peut y admirer toute l’année le Trésor de la basilique, composé d’un certain nombre d’objets d’orfèvrerie typiques des 19e (à l’époque de la construction du monument) et 20e siècles, notamment de l’orfèvre lyonnais Armand-Calliat. On peut aussi y admirer de nombreuses pièces de textiles liturgiques, d’ex-voto ou de statues. A ce trésor “permanent” s’ajoute une politique active d’expositions temporaires, visant à faire découvrir aux visiteurs un patrimoine chrétien multinational. Jusqu’au 29 juin, le Musée accueille l’exposition “Reliques et Reliquaires.” Plus de 1 000 reliques allant du fragment d’os au corps entier retracant 2000 ans d’une dévotion à la fois populaire et institutionnelle : du saint Curé d’Ars au soldat romain de l’antiquité, de Jean-Paul II à Sainte Blandine, la religieuse parlant de mort et de sainteté, d’art et de foi.

PETIT MUSÉE FANTASTIQUE DE GUIGNOL C’est Laurent Mourguet, ancien canut, qui a créé au début du XIXe le personnage de Guignol. Devenu symbole de la ville, Guignol n’est pourtant plus si présent dans la vie lyonnaise. Cap donc sur la “maison de guignol“ et son “petit musée fantastique“, situé dans l’arrière boutique, pour renouer avec cette culture typique et en disparition ! Décors, marionnettes exposées ou mises en situation remplissent un sous-sol qui semblerait presque d’époque. Deux réalisations complètent cette visite, une de Laurent Mourguet en action, l’autre de Gnafron fabriquant des marionnettes. Le musée est en fait situé dans le théâtre “la maison de Guignol“, l’un des derniers endroits où l’on peut assister régulièrement à des spectacles guignol (il ne reste que 3 théâtres guignol fixes et quelques spectacles itinérants en ville). Aussi bien destinés aux enfants qu’aux adultes, ils se renouvellent très régulièrement. Un musée sur deux étages “audio-guidé “ en francais, anglais, espagnol, italien et japonais. Expo de marionnettes du monde à travers plusieurs scènes animées . • Lieu : 6, rue St Jean (arrière boutique, Lyon 5e). • Site : www.lamaisondeguignol.fr • Téléphone : 04 78 37 01 67. • Horaires : du lu. au sa. 11 h - 12 h 30 et 14 h 30 19 h, di. 11 h - 13 h et 15 h - 18 h/ Fermé lu. matin. • Tarifs : normal 5 € - 12 ans 3 €. • Durée de la visite : 1 h. • Accès :  D Vieux Lyon, parking Saint Georges. • Restauration : Non. 15


16 - Gadagne_1 21/03/14 10:20 Page1

Musées Lyon 5

Musée d’histoire de Lyon - © musées Gadagne / G. Aymard.

“La recherche de l’excellence” : Gourde de compagnon, 1839 - © X. Schwebel musées Gadagne.

e

GADAGNE MUSÉES Le musée Gadagne, rouvert depuis peu après une décennie de travaux sous le nom - ô combien plus moderne - de “Gadagne musées“ est l’un des trésors du Vieux Lyon. Dans un édifice Renaissance rénové se situe l’un des cœurs battants de la culture lyonnaise, séparé entre une section d’histoire de la ville et une section de marionnettes.

L’Histoire de Lyon Dans cette expo permanente, le musée se propose de nous offrir “les clefs de la ville”, grâce à un parcours de 31 salles, sur plusieurs étages, qui présente l’histoire de la ville de Lyon depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Peintures, écrits, portraits, gravures, maquettes, tous ces supports nous permettent de traverser les siècles pour comprendre la ville d’aujourd’hui, son histoire et son évolution. On pourrait simplement regretter que ce musée manque parfois de vie avec ses grandes salles froides et vides.

A l’époque 17 000 entreprises présentent sur 75 ha leurs produits et leurs innovations et 27 000 m2 sont dédiés aux pavillons des Nations. Aujourd’hui, le musée Gadagne rend compte de cet événement en expliquant les objectifs, les ambitions, l’organisation et le financement de cette exposition internationale urbaine. Avec des objets,des affiches et des coupures de presse, une place particulière est réservée à l’architecture et aux projets de Tony Garnier. Puis du 24 avril au 4 janvier 2015, “La recherche de l’excellence” est une expo découverte relative au compagnonnage à Lyon de ses origines mythiques à nos jours. Autour de l’exposition, le Musée a bâti une programmation riche avec un appel à projet auprès des collèges, lycées et écoles de musique. Pendant l’été, dans le cadre des commémorations de la 1re guerre mondiale “Guignol et la guerre” est réalisée en partenariat avec le festival Lyon BD et les étudiants de l’école Emile Cohl (13 juin au 24 septembre). Quant à “Vieux Lyon, doubles vues”, les Musées Gadagne propose le regard de deux photographes sur 50 ans de patrimoine classé (Yves Neyrolles, ancien président de Renaissance du Vieux Lyon et le New Yorkais Kyle René Brooks).

Les marionnettes du monde Ce musée trouve sans aucun doute sa raison d’être dans le fameux Guignol, parangon de la culture lyonnaise traditionnelle. Au sein d’une dizaine de salles, plusieurs milliers de marionnettes, de costumes et de textes venus du monde entier nous présentent des cultures diverses bien qu’étrangement similaires, des esthétiques particulières et des extraits de spectacles. On découvre alors une technique, un métier et avant tout un art… Expos en cours et à venir : Jusqu’au 27 avril, “Lyon, Centre du monde !” revient sur l’exposition internationale urbaine de 1914. 16

• Lieu : 1, place du petit Collège, Lyon 5e. • Site : www.gadagne.musees.lyon.fr/ • Téléphone : 04 37 23 60 45 • Horaires d’ouverture : du me. au di., 11 h à 18 h 30. • Tarifs : 1 musée, 6 €/4 €, 2 musées 8 €/6 €, expo seule, 7 €/5 €. Total, 10 €/7 €. • Animations enfants : Oui. • Durée de la visite : 1 h 30 à 2 h par musée, environ 1h pour les expos. • Accès :  D Vieux Lyon,  C3, C14, 19 et 31. • Restauration : Oui.


17-18 - décors de cinema et Miniature_1 21/03/14 10:21 Page1

Lyon 5e

Musées

Report” de Spielberg. Suivent des objets complices des trucages essentiels, un faux bébé en silicone utilisé dans “Légitime Défense” pour être jeté à l’eau, des serpents en caoutchouc mousse grouillant dans la fosse aux reptiles des “Aventuriers de l'arche perdue” (en fait Spielberg avait mélangé des vrais et des faux...). Les masques en résine, en service dans la cérémonie culte de “Da Vinci Code”, sont tout aussi impressionnants.

Gremlins et monstres - © DR.

Fausses mains

LE MUSÉE DES DÉCORS DE CINÉMA Cap sur le Vieux Lyon et la “Maison des Avocats” ; une maison d'inspiration italienne, avec ses galeries, ses arcades et ses dépendances revêtues de granit rose, un bien bel emballage du XVIe pour un étonnant “Musée de la Miniature et des décors de cinéma”. La visite s’organise selon une signalétique “jeu de piste” : du sous-sol (une magnifique cave voûtée) au 3e étage, par des escaliers raides ! On accède au Musée par une galerie, ouverte à tous, où trône un guerrier chimpanzé (vu dans “la Planète des Singes” de Tim Burton) et un masque original de bouffon vert porté par Willem Dafoë dans “Spiderman”. On a à peine eu le temps de reprendre ses esprits que l'on est littéralement aspiré par le bureau du parfumeur Giuseppe Baldini (joué par Dustin Hoffman dans “Le Parfum, histoire d'un meurtre” ; les flacons prêtés par la parfumerie de Grasse participent a un décor “hors du temps” ; une sonorisation entretient, sans prendre le dessus, la magie de ces décors de cinéma. “Attention, nos objets de cinéma ne sont pas des copies mais des prêts de 20 studios américains et européens” ! On n’avait aucun doute mais cela ne freine pas l’ardeur de quelques enfants qui veulent toucher ! Les costumes sont la signature visuelle d'un film tel ce légendaire fourreau rose de Marilyn Monroe (“les hommes préfèrent les blondes”) ou le smoking de James Bond. Inattendu et descendant du plafond, le vélo du postier, futuriste et vert, utilisé par Tom Cruise dans “Minority

“C’est en latex”, s’esclaffe l’un de mes voisins en découvrant la cagoule originale de Batman ! On aborde ensuite une zone “déconseillée aux personnes sensibles” inutile de dire qu’elle a beaucoup de succès ! Une fausse main de cadavre, hyperréaliste, une tête animatronique, des faux rats que l’on peut couper avec ses dents (c’est la pancarte qui le dit). Saviez-vous que des dessins préparatoires précèdent le tournage d'un film ? Tels “des plans” d’anthologie, ils sont encadrés... Enchaînons sur une petite histoire d'effets spéciaux de Georges Mélies à Georges Lucas, avec l’irruption des images de synthèse... Stop devant la superbe maquette du vaisseau de “Loïs et Clark”, vous savez les nouvelles aventures de Superman, il y a un petit banc pour se reposer ! Dernière arrivée, la locomotive au 1/4, pivot du film “Hugo Cabret”. Pour mieux enchaîner la visite du Musée mitoyen, “Le Musée de la Miniature” est en effet hébergé également dans la Maison des Avocats (voir ci-contre). Un espace permanent est consacré aux arts et techniques des effets spéciaux au cinéma ; ce projet a été initié par Dan Ohlmann, rejoint par Laurie Sharer, miniaturiste et décoratrice. C’est Alain Bielik, rédacteur en chef du magazine SFX, qui a la responsabilité du contenu pédagogique.

• Lieu : Maison des Avocats - 60, rue St-Jean - Lyon 5e 04 72 00 24 77. • Site : www.mimlyon.com • Horaires d’ouverture : tlj. de 10 h à 19 h. • Tarifs : 7 € (enfant : 5,50 €). • Animations enfants : Nous consulter. • Durée de la visite : 1 h 30 environ. • Accès :  Vieux Lyon. Parking Saint-Jean. • Restauration : Non. • A proximité : Boutique “Loulou”, affiches de cinéma. 17


17-18 - décors de cinema et Miniature_1 21/03/14 10:21 Page2

e

Dan Ohlmann - © DR.

e

Mémorial New-York au Musée des Sapeurs-pompiers Lyon-Rhône, détail - © DR.

Musées Lyon 5 + 9

LE MUSÉE DE LA MINIATURE Cap sur l’excellence avec une petite visite au Musée des Miniatures. Un voyage dépaysant au pays des miniaturistes, un univers fortement marqué par la personnalité du fondateur-animateurartiste Dan Ohlmann, un artisan du détail, d'un niveau mondial. A découvrir, 120 scènes miniatures, près de 10 000 objets, 8 salles sur 2 niveaux. On devient Gulliver, on utilise les loupes intégrées aux vitrines pour scruter un tableau hyper-réaliste d’une scène de la vie quotidienne ou la reproduction au 1/20e d’un spot appartenant au patrimoine lyonnais. Défilent ainsi en “petitesse” nature l’ancien hôtel Milan, l’Opéra, l’Institut Lumière ou le théâtre Napoléon 3, oublié par les Lyonnais. Dan Ohlmann travaille également, en direct sous vos yeux dans son atelier... sur une miniaturisation de notre légendaire Brasserie Georges. Nous vous conseillons de dissocier cette visite de celle des décors de cinéma, au vu de sa richesse (comptez au moins 1 h 30). La magie du musée repose en partie sur le contraste entre la pénombre des salles et la luminosité des vitrines. Cela nous aide à perdre nos repères ! Et contribue à bousculer notre imaginaire !

Au sein d’un centre d’intervention -et y a-t-il lieu plus adapté ?-, à la Duchère, on peut trouver le musée des sapeurs-pompiers, destiné aux petits et grands passionnés de ce métier. Il est divisé en quatre pôles. D’abord, celui des pompes, où l’on trouve de tout, matériel ancien, de toute marque, qui retrace l’histoire des pompiers depuis plus d’un siècle, motopompes, etc. Ensuite, on peut visiter l’impressionnante collection de véhicules rouges (plus de 100), dont certains sont restaurés. Puis, une salle de matériel divers présente casques, costumes et autres instruments utilisés dans le passé pour les interventions. Enfin, la “salle d’honneur“ est consacrée à la mémoire d’évènements marquants dans l’histoire des pompiers lyonnais. Une boutique vend camions, casques miniatures et objets aux couleurs des pompiers.

• Lieu : Maison des Avocats - 60, rue St-Jean - Lyon 5e 04 72 00 24 77. • Site : www.mimlyon.com • Horaires d’ouverture : tlj. de 10 h à 19 h. • Tarifs : 7 € (enfant : 5,50 €). • Animations enfants : Nous consulter. • Durée de la visite : 1 h 30 environ. • Accès :  Vieux Lyon. Parking Saint-Jean.

• Lieu : 358, avenue de Champagne, Lyon 9e. • Site : www.museepompiers.com • Téléphone : 04 72 17 54 54. • Horaires : du me. au ve., 9 h à 12 h et 14 h à 17 h. • Tarifs : gratuit. • Durée de la visite : 1 h 30. • Accès :  D Gare de Vaise, 36, 21, 44, 92. • Restauration : Non.

18

MUSÉE DES SAPEURS-POMPIERS


19 - Musée des automates_1 21/03/14 10:21 Page1

Lyon 5e

LA RENAISSANCE DES AUTOMATES A Saint-Georges, des générations d'artisans et d’ouvriers se sont succédées jusqu’au milieu du XIXe siècle ; on y trouvait donc de nombreux ateliers et un savoir-faire technique, c’est l’un d’eux qui a perduré et a été transformé en Musée “La Renaissance des automates” ; ouvert en 1991 à partir d'une fabrique artisanale d'automates ! Nous vous conseillons de choisir la visite guidée (environ 1 h). La thématique du Musée repose sur une vingtaine de scènes baptisées “hommage au

Musées

Patrimoine lyonnais et français” avec une explication pédagogique. Gargantua de Rabelais (encore très présent dans notre inconscient de lyonnais), Guignol , “la Flûte enchantée” de Mozart, indémodable, elle, avec Papageno et sa mélodie oiselière, “Notre Dame de Paris” (c’est Victor Hugo pour ceux qui ne connaîtraient ce texte qu'à travers la comédie musicale !), “La Vie des canuts”, “les Vendanges en Beaujolais”, “les travaux des champs”, des scènes de vie qui démarrent au quart de tour, un raccourci onirique de l'humanité. Vous aurez comme moi un petit faible pour “le salon du Capitaine Nemo”, célèbre héros de jules Vernes dans “20 000 mille lieues sous les mers”, un son et lumière époustouflant ! Cette visite ludique et interactive suscite évidemment un fort sentiment d'admiration pour une maîtrise de la technique au service du rêve (250 automates - 7 salles). • Lieu:100,rueSaint-Georges -Lyon5e-04 72 77 75 28. • Site : www.automates-ema.com • Horaires d’ouverture : tlj. de 14 h à 18 h. • Tarifs : 7,50 € (enfant : 5,50 €). • Animations enfants : Nous consulter. • Durée de la visite : 1 h 30 environ. • Accès :  Vieux Lyon. Parking Saint-Jean.

19


20 - Musée gallo romain_1 21/03/14 10:23 Page1

Musées Lyon 5

Salle de Neptune - © C. Thioc et JM Degueule.

e

MUSÉE GALLO-ROMAIN DE FOURVIERE L’idée d’un musée de la civilisation gallo-romaine, regroupant dans un seul lieu des collections éparses, apparaît en 1957 ; il s’agissait des prémices d'une réflexion sur la mise en place d’équipements culturels dans le cadre d'une ouverture internationale de Lyon ! A l’origine on retrouve Louis Pradel, le Maire de l’époque, les remarquables Aimable Audin et Pierre Lasfargue. Auparavant, une collection d'objets disparates, comportant des dons et des acquisitions privées, avait intégré le Conservatoire des Arts, un ancêtre du Musée. La réalisation du Musée est confiée à Bernard Zehrfuss qui imagine ce qu'on pourrait appeler “un Musée de site” ; les travaux (1971-1975) accouchent d'un bâtiment enfoui de 8 000 m2, introduction ou prolongement de la visite du parc archéologique ; une réalisation sobre et sans ouvertures, à part deux grandes baies vitrées baptisées à l'époque “canons à lumière”, inspirées des créations de le Corbusier. A l'intérieur une simple succession de poutres et piliers mis en valeur par des jeux de lumières ! Un plan incliné long de 320 m, 17 salles pour 17 thèmes, pas de salles conventionnelles mais des espaces se succédant dans une rampe hélicoïdale. Le Parc archéologique est le pivot du parcours des collections du Musée. A noter que le site est classé Patrimoine mondial de l'humanité (il est vrai qu'il est connu depuis la fondation de Lugdunum en 43 avant JC). Comment se repérer et que faut-il voir pour ne pas louper une visite qui se révèle parfois austère voire hermétique ? 20

• La table claudienne (seule la moitié est conservée), où est gravé le discours prononcé par l'empereur Claude, né à Lyon, devant le Sénat de Rome 48 ans après JC ; un speech demandant aux sénateurs d'accorder à l'élite des habitants de Gaule, l’éligibilité aux magistratures romaines et au Sénat ! • Dans l’espace consacré à la préhistoire régionale est exposé un rarissime char processionnel découvert à la Côte-Saint-André et datant du VIIIe siècle avant JC, sans doute dédié au culte du soleil. • Le calendrier gaulois de Coligny gravé dans le bronze à l'époque (elles étaient lourdes “les tablettes” de l'époque). • Le buste de l'empereur Caracalla. • La “mosaïque des jeux du cirque” (il n'y avait pas de chrétiens dévorés par les lions contrairement à une croyance répandue). • Le sarcophage sculpté d'Acceptius Venustus. • Une statue en bronze de Neptune (découverte dans le Rhône en 1829). • Les guirlandes de marbre de l'autel des trois Gaules. • De nombreux documents rappelant que Lugdunum était aussi la capitale économique de la Gaule. • Les inscriptions des statues offertes aux grands prêtres. Mais c'est la collection de céramiques, de bijoux, d'outils et de vases qui témoignent de l'incroyable agilité des potiers, verriers, orfèvres, ferronniers ; on est notamment médusé à la vue du “trésor de Charvay”, découvert à Vaise en 1992 ! En avril, le Musée consacre une expo thématique aux monstres ; “Les Monstres en avril” propose une série de rendez-vous et une découverte d’objets inédits aidant à mieux comprendre comment la laideur est présente dans toute l’époque galloromaine. Bien sûr, il serait difficile de mettre en vitrine des représentations de Charybde et Scylla. Les compagnons du Dieu Bacchus-Dionysos sont déjà plus humains ! Et que dire (ou que voir ?) des monstres (parfois gentils) qui ont pour nom Pan, Satyres, Silènes ou Faunes ! • Lieu : 17, rue Kléberg - Lyon 5e - 04 72 38 49 30. • Site : www.musees-gallo-romains.com • Horaires d’ouverture : du ma. au di. de 10 h à 18 h. • Tarifs : 4-7 € (enfant : 2,50-4,50 €). • Animations enfants : Nous consulter. • Durée de la visite : au moins 2 h. • Accès : Funiculaire Minimes ou Fourvière. • Restauration : Non. • A proximité : le théâtre gallo-romain de Fourvière et son parc archéologique.


21 - Le MAC_1 21/03/14 10:28 Page1

Musées

Vue de l’exposition “Motopoétique” - Tïa-Calli Borlase, Two Ghosts and One Devil, Part One et Part Two, 2013-2014 / Photographies de Gérard Rancinan © photo Blaise Adilon - © Adagp, Paris 2014

Vue de l’exposition “Motopoétique” -Œuvres de Bernard Joisten / Œuvres de Lionel Scoccimaro - Courtesy Galerie Olivier Robert, Paris / photographie de Patrick Weidmann - Courtesy Analix Forever, Genève - © photo Blaise Adilon - © Adagp, Paris 2014.

Lyon 6e

LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE LYON Construit entre 1994 et 1996 par l'architecte Renzo Piano, il est situé dans le seul vestige de l'ancien Palais de la Foire au milieu de la Cité Internationale, entre le Parc et le Rhône, à proximité d'une des plus belles roseraies d'Europe. Parmi les riches collections du Musée, certaines œuvres ont été acquises auprès des Biennales d’art contemporain via la donation Estate Buckminster Fuller. Les deux Dômes, installés à l’extérieur sont des aller-retour permanents avec la nature, faits d’observation et de recherche de l’équilibre. Ils respectent les grands principes de l’inventeur et sont l’incarnation des idées de Buckminster Fuller, entre projet architectural, forme utopique, œuvre d’art, sculpture et structure. Jusqu’au 20 avril, l’expo “Motopoétique” présente avec plus de 200 œuvres, l’art contemporain dans sa relation à la culture de la moto, à une “poétique” de la moto et à une culture visuelle tout court. C’est aussi la relation qu’entretiennent l’homme et la machine. 42 artistes vous invitent donc à découvrir et à explorer des cultures parallèles ; une expo qui éveille ainsi la nostalgie du XXe siècle tout en parcourant cette séquence “à deux roues” jusqu’à une vision toute contemporaine, avec des œuvres inédites. Dimanche 6 avril, dans le cadre de “Quai du polar”, le MAC accueille les auteurs Craig Johnson, Deon Meyer et Patrick Raynal autour de leur passion pour la moto. “Listen Profoundly” est le titre de l’expo, organisée dans le cadre de “Biennale Musiques en Scène 2014”. Une formule qui interpelle et s’inspire directement de l’une des pages du recueil intitulé “XXX, Anecdotes and Drawings” de Morton

Feldman, acquis par le MAC en 2003. Il s’agit d’une expérience sonore, spatiale et temporelle, point de convergence des 3 installations présentées : Feldman, Langheimrich et Goebbels.Trois compositeurs en quête de son, 3 artistes en quête de sens et 3 remarquables incantations. Du 5 juin au 17 août, deux expos temporaires sont programmées au MAC. En résonnance avec la Coupe du monde de foot ? “Imagine Brazil” s’intéresse au meilleur de la jeune création brésilienne avec 14 jeunes artistes parmi les plus remarqués sur une scène émergente très dynamique. Ils ont, pour la plupart d’entre-eux, entamé une carrière internationale et chacun de ses artistes a, à son tour, invité un autre artiste qu’il considère comme un référent pour son travail. Toujours à ces mêmes dates, Liver Beer présente ses recherches par des performances fascinantes. Ce citoyen britannique s’est intéressé très tôt à la relation qui existe entre le son et l’espace, en particulier à travers la voix et l’architecture. Le spectateur participe, par sa seule présence, à des performances fascinantes. Des sculptures et des vidéos complètent cette subtile expérience qu’en fait le corps humain. • Lieu : Cité Internationale - 81, quai Charles de Gaulle - Lyon 6e - 04 78 93 36 35. • Site : www.mac-lyon.com • Horaires d’ouverture : du me. au ve. de 11 h à 18 h, sa., di. de 10 h à 19 h. • Tarifs : 8 € - 6 €. • Animations enfants : Oui. • Durée de la visite : 1 h environ. • Accès :  C1 - C4 - C5. • Restauration : Oui. • A proximité : la roseraie du Parc de la Tête d’Or. 21


22 - Testut + CHRD_1 21/03/14 10:28 Page1

Musées Lyon 7 -8

e

Ph. : DR.

Au Musée Testut Latarjet - © DR.

e

LE CHRD DE LYON, CAPITALE DE LA RESISTANCE Créé au sein de l’Université de médecine il y a plus de 150 ans, mais rénové il y a vingt ans seulement, le musée Testut Latarjet a développé le projet d’exposer à tous les publics les collections d’anatomie et d’histoire naturelle médicale réunies par la Société Nationale de Médecine et existant depuis deux siècles. Les collections de ce musée privé n’ont cessé de croître au fil des dons de particuliers et contient aujourd’hui deux départements principaux, le premier présente l’anatomie humaine (normale et pathologique), ainsi qu’une collection ostéologique et chirurgicale. L’autre concerne l’histoire naturelle médicale et regroupe parasitologie, paléopathologie, anatomie marine ou encore antiquités égyptiennes. C’est l’occasion de découvrir un musée dont on n’entend que peu parler dans le panorama culturel lyonnais.

Le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) présente sa nouvelle muséographie qui valorise mieux le site. Un espace de reconstitution présente “la Maison du résistant” avec une imprimerie clandestine construite à l'échelle 1. Enfin un remarquable diaporama est consacré à la libération de Lyon. Le CHRD présente “Pour vous Mesdames ! La mode en temps de guerre”. On vous parle d’un temps où les semelles étaient de bois, la coquetterie consistait en un trait sur la jambe pour initier la couture du bas et un système D systématisé permettait de garder la face avec des astuces, des codes vestimentaires imposés par la bicyclette. Admirez le tailleur de Jacques Heim ou la robe de cérémonie de Jeanne Lanvin. Passerelle avec le cinéma, découvrez les costumes du “Vieux Fusil”, ainsi que ceux des acteurs du récent “Village français” rediffusé à la télévision. Mais ce sont des photos de famille qui constituent les témoignages les plus émouvants. Une collection précieuse.

• Lieu : Université Claude Bernard, 8, av. Rockefeller, Lyon 8e. • Site : museetl.univ-lyon1.fr • Téléphone : 04 78 77 75 86. • Horaires : du lu. au sa. 15 h 30-20 h (18 h le sa.). • Tarifs : normal 2 €, réduit 1,50 €, gratuit -12 ans. • Durée de la visite : 1 h. • Accès :  D Grange Blanche. • Restauration : Non.

• Lieu : 14 avenue Berthelot - 69007 Lyon. Tél. : 04 78 72 23 11. • Site : www.chrd.lyon.fr • Horaires d’ouverture : Du me. au di. de 10 h à 18 h, fermeture les jours fériés sauf le 8 mai et le 11 novembre. • Tarifs : normal : 4 € , réduit : 2 € . • Animations enfants : Oui. • Durée de la visite : variable. • Restauration : Non.

MUSÉE TESTUT LATARJET

22


23 - Lumière + Tony Garnier_1 21/03/14 10:28 Page1

Musées

© Jean-Luc Mège - détail.

Mur peint de Tony Garnier (détail) - © DR.

Lyon 8e

INSTITUT LUMIÈRE C’est à Lyon que les frères Louis et Auguste Lumière inventèrent le cinématographe en 1895. Depuis, le cinéma est partie intégrante de l’Histoire lyonnaise. L’Institut est installé dans le château Lumière -double habitation pour les deux frères- et dans le hangar des usines. Il rend hommage à ces inventeurs et à leur incroyable créativité. La focalisation est faite sur les frères Lumières eux-mêmes et sur la diversité de leurs inventions. À travers 21 pièces d’exposition, on peut ainsi assister à l’invention du cinéma, découvrir toute une collection de cinématographes (notamment le tout premier) mais aussi d’autres inventions des frères Lumières, par exemple le Photorama, invention de 1901 projetant des photographies à 360°. Plus qu’un musée, c’est une maison du cinéma. Projections, festivals et activités diverses animent l’institut tout au long de l’année. L’institut est ainsi le cœur du fameux Festival Lumière, évènement phare de la vie culturelle lyonnaise. Des soirées de l’horreur, des rediffusions de grands classiques, des rencontres sont organisées tout au long de l’année. Quant aux enfants, ils peuvent se divertir grâce à des ateliers de découverte du cinéma, des effets spéciaux ou encore des musiques de films. • Lieu : 25, rue Premier Film. • Site : www.institut-lumiere.org • Téléphone : 04 78 78 18 95. • Horaires : du ma. au di.et jours feriés, 10 h-18 h 30. • Tarifs : normal : 6,50 €. Réduit : 5,50 €. Accepte la Lyon City Card. • Durée de la visite : 1 h 30 environ. • Accès :  D Montplaisir. • Restauration : Non.

MUSÉE URBAIN TONY GARNIER Ce musée d’architecture moderne au concept original se veut un hommage au célèbre architecte lyonnais Tony Garnier et à l’une de ses créations : le quartier des Etats-Unis (8e). Dans ce musée à ciel ouvert, on peut visiter les 49 immeubles conçus par Tony Garnier, symboles d’une époque. Histoire et modernité y cohabitent : un appartement témoin sert de musée des années 30, illustrant le logement typique de cette cité lors de sa construction et servant de baromètre de la modernité. Au contraire, en 1988, les habitants décident, en collaboration avec des artistes et le Grand Lyon, d’habiller les 24 murs pignons de la cité de peintures (des cités idéales, les grands travaux de Garnier...). Ce musée est plus que ça, car son emplacement est aussi le clou de sa collection. Véritable œuvre d’art, picturale et architecturale, il a la particularité d’imbriquer nostalgie et projets pour l’avenir. Jusqu’au 14 décembre, “Vivez le confort moderne” est une expo consacrée à la révolution du quotidien durant les années 20-40. • Lieu : 4 rue des Serpollières, Lyon 8e. Quartier États-Unis. • Site : www.museeurbaintonygarnier.com • Téléphone : 04 78 75 16 75. • Horaires : du ma. au sa, 14 h-18 h, parcours découverte le samedi 14 h 30. • Tarifs : découverte, normal : 8 €, réduit : 6 €. Appartement : 3 €. • Durée de la visite : 1 h 30. • Accès :  D Montplaisir puis  C16, C22, C25 Etats-Unis Tony Garnier,  T2 Mairie ou T4 Musée. • Restauration : Non. 23


24 - IAC Villeurbanne_1 21/03/14 10:29 Page1

© DR.

© Gilles Michalet, Ville de Villeurbanne.

Musées Villeurbanne

L’INSTITUT D’ART CONTEMPORAIN Créé en 1978 par Jean-Louis Maubant, l’IAC constitue et diffuse les milliers d’œuvres du FRAC (en sus de ses propres collections), elles accompagnent aussi des expos thématiques qui sont organisées sur le territoire rhônalpin et des étudiants sont invités à réaliser entièrement leurs propres expos. Un centre de documentation, un site internet, des conférences et une politique éditoriale complètent le dispositif. L’IAC présente en France la 1re rétrospective de l’artiste allemand Thomas Bayrle. “All – In – One” rassemble plus de 200 œuvres produites tout au long de son parcours, depuis le début des années 1960 jusqu’à toutes ses dernières productions réalisées spécifiquement pour l’Institut d’Art Contemporain. A la croisée de l’art pop, sériel et Op’art, Thomas Bayrle développe un langage visuel singulier, entre expérimentation et subversion. L’artiste est passé maître en détournement des codes de publicité, par la répétition d’un seul et même motif. L’IAC poursuit ainsi son exploration de l’espace critique et de subversion qui traverse la démarche artistique. • Lieu : 11, rue de Dolard - Villeurbanne. Tél. : 04 78 03 47 00. • Site : www.i-art-c.org • Horaires d’ouverture : du me. au di. de 13 h à 19 h, jusqu’à 20 h le ve. soir. • Tarifs : 4 € (réduit 2,50 €). • Animations enfants : Nb formules pour les scolaires avec visites et projets partenariaux. • Accès :  C3, arrêt IAC - métro République. • Restauration : Non. • A proximité : le quartier des Gratte-Ciels. 24

LE RIZE Si Villeurbanne a une forte identité culturelle, elle le doit à ses nombreuses communautés, résultat des vagues d’immigration du 20e siècle. Ce passé industriel et cet heureux métissage justifient bien un Centre dédié à “la Mémoire Villeurbannaise”. Peu de Villeurbannais peuvent revendiquer des arrières grands-parents francais... “Tous venus d’ailleurs et tous devenus d’ici”, se plaît à rappeler Jean-Paul Bret, le Maire de Villeurbanne. “Le Rize” affiche donc ses objectifs : “mémoire - culture - échange” ; apprendre et comprendre l’histoire de Villeurbanne grâce aux documents d’archives, s’ouvrir au monde grâce à la médiathèque qui cultive la curiosité et suscite le goût de la lecture. Une salle d’expo et “un café cousu” complètent un dispositif qui s’est fait remarquer par son dynamisme. Jusqu’au 24 mai, les religions sont objet d’étude, de connaissance, de questionnement avec “Une Expo Cultes”, un joli jeu de mots pour débattre des religions de la ville. Pour répondre à ces questions, “le Rize” a travaillé en partenariat avec des chercheurs et s’est appuyé sur le travail de deux photographes, Bruno Amsellem et Fabien Collini. Cette exposition “à clefs” colle très bien avec la ville de Villeurbanne qui cultive depuis toujours la tolérance avec une cohabitation heureuse de nombreuses communautés. • Lieu : 23-25 rue Valentin Haüy - Villeurbanne. • Site : http://lerize.villeurbanne.fr • Téléphone : 04 37 57 17 17. • Horaires : du ma., au sa. de 12h à 19h, je. de 17h à 21h. • Restauration : café.


25 - Vinatier + urdla_1 21/03/14 10:29 Page1

Musées

“Gauguin” - © Didier Burgaz.

Vue de l'exposition "The Blood & Flesh of Life" de Myriam Mechita, du 07/09 au 15/11/2013 - © URDLA, 2013.

Bron & Villeurbanne

L’URDLA LA FERME DU VINATIER “Art, patrimoine, sciences sociales et santé mentale”, telle est la devise de ce lieu innovant, implanté au sein même du complexe hospitalier du Vinatier. En effet, quoi de mieux que l’art, dans ses différentes formes, pour stimuler et aider à la réadaptation des patients ? Comment combattre préjugés et cloisonnement liés aux troubles psychiatriques ? C’est ainsi qu’en 1997, la ferme fut créée, pensée comme un interface entre l’hôpital lui-même et le monde extérieur. Son action s’articule autour de différents axes : la création et la diffusion artistique, notamment musicale grâce à un partenariat avec l’Université Lyon 2, qui organise spectacles et concerts ; un programme d’ingénierie culturelle avec les patients ; la coopération inter hospitalière et enfin la diffusion scientifique, débats, et conférences relatifs à la santé mentale. Jusqu’au 25 avril, “Les toiles et teintes” sont mises en valeur dans une exposition de peinture. Jusqu’au 4 juillet, découvrez “D’Ore et d’Espace”, une installation sonore et visuelle de Denys Vinzant. Enfin point d’orgue du lieu d’exposition, la 7e édition des journées du Vinatier sont programmées les 12 et 13 juin. • Lieu : CH le Vinatier, 95, boulevard Pinel,Bron. • Site : www.ch-le-vinatier.fr/ferme • Téléphone : 04 37 91 51 11. • Horaires : selon programmation. • Tarifs : non communiqués. • Durée de la visite : selon expo. • Accès :  T2 Essarts,  C8 Hôpital Vinatier.

Depuis 1986, à Villeurbanne, une ancienne usine de 1 000 m2 abrite le Centre international estampe & livre, disposant de la chaîne intégrale d’édition de l’image et du texte. L’équipe de maîtres-techniciens anime un atelier de lithographie ; un atelier de taille-douce ; un atelier de typographie ; un équipement informatique ; une galerie d’exposition et de rencontres ; un magasin et quelque 2 000 estampes disponibles ; un centre de documentation ; une librairie. Dans un 1er temps, atelier collectif, l’URDLA offrit aux artistes de la région des équipements jusqu’alors tous groupés à Paris. Sa réputation faite et ce cumul d’expériences, d’échanges avec des centaines de peintres de toutes générations et nationalités, confère à l’URDLA une place prééminente en Europe parmi les éditeurs d’estampes. Quant aux graveurs invités, ils y trouvent les conditions de travail optimales et toutes les ressources techniques qu’ils puissent requérir. Jusqu’au 23 mai : “Pressez aujourd’hui”. L’expo réunit sur les cimaises de l’URDLA les productions des Editions Bervillé (Paris), de Tchikebe (Marseille) et de l’URDLA. La visée est de révéler l’identité de chaque atelier éditeur.

FICHE PRATIQUE • Lieu : 207, rue Francis de Pressencé - Villeurbanne. • Site : www.urdla.com. • Téléphone : 04 72 65 33 34. • Horaires : du ma. au ve. de 10 h à 18 h, sa. pendant les expos de 14 h à 18 h. • Tarifs : gratuit. Visites de groupe commentées sur RV (scolaire 90 € - adulte 130 €). • Durée de la visite : 2 h 30. • Parking dans la cour. • Restauration : Non 25


26 - Planetarium + vénissieux_1 21/03/14 10:30 Page1

© DR.

Aline Bouvy, photographie couleur (détail). © l’artiste.

Musées Vaulx & Vénissieux

PLANETARIUM Il faut redécouvrir le Planétarium qui a changé de dimension... après de gros travaux d’aménagement. On voyage toujours loin dans l’espace, allongé dans un fauteuil de la salle de projection sous le vaste dôme, sans ouvreuse et sans publicité mais avec une sélection de films diffusés plusieurs fois par jour ( “des trous noirs”, “l’aube de l’ère spatiale”, et bien sûr “l’histoire de nos origines”). L’expo permanente “Histoire de l’univers” concilie l’histoire du passé (le big bang) et la saga de l’avenir (et c’est pas de la science fiction). On y admire des maquettes de fusées et satellites, des combinaisons d’astronaute, des photos dont la découverte est facilitée par des bornes interactives. L’expo temporaire “Explore Mars” colle ainsi à l’actualité et au robot Curiosity en action sur la planète rouge. Plusieurs maquettes de taille réelle des robots envoyés sur Mars impressionnent les visiteurs et là aussi questions/réponses avec des espaces interactifs : Pourquoi Mars n’a plus d’océan, y-a-t-il des traces d’eau ? Quel est le poids des objets et la vitesse du vent ? Des médiateurs répondent aux questions des adultes et des enfants et des guides holographiques scénarisent la viste de ce remarquable Planétarium. • Lieu : Place de la Nation -Vaulx-en-Velin. • Site : www.planetariumvv.com • Téléphone : 04 78 79 50 12. • Tarifs : 8 € (6 € pour enfants de - 12 ans) gratuit 1er samedi du mois, pour les chômeurs et les plus de 65 ans. Pass annuel 16 €. • Accès : bus C3 ,C8 ,lignes 5 ou 52, station hôtel de ville. • Restauration : Non. • Durée de la visite : 3 à 4 h. 26

L’ESPACE D’ARTS PLASTIQUES DE VENISSIEUX La Maison du Peuple a son Espace d’arts plastiques. Vénissieux est fière de son identité ouvrière et des vertus qui en découlent. Mais la 3ème ville du Rhône croit aussi aux mérites de l’éducation artistique. L’Espace doit beaucoup à Marcel Michaud et Madeleine Lambert, longtemps fers de lance d’un lieu culturel qui a réussi à se faire une place dans le milieu régional des arts plastiques. Depuis une trentaine d’années, la ville de Vénissieux s’est ainsi dotée au fil de ses expositions d’une collection d’art contemporain d’environ 460 œuvres d’orientation plutôt régionale (Jean Raine, Georges Adilon, Rajak Ohanian, Christian Lhopital, Yves Bélorgey...). Elle a su également acquérir de grands noms de l’histoire de l’art tels André Masson, Roberto Massa ou Ossip Zadkine, mais aussi plus proches de nous, un film de Michel Aubry, un dessin de Javier Pérez ou des photographies de Valérie Jouve, de Jean-Luc Verna et de Philippe Durand. Des ateliers pour les enfants, les jeunes et les adultes sont régulièrement proposés par l’Espace ; ils sont animés par des plasticiens tous spécialisés dans leur discipline. La prochaine exposition, “Forme et langage de l’empathie”, se déroulera du 12 avril au 5 juillet 2014, et présentera des travaux d’Aline Bouvy. • Lieu : 12,rue Eugène- Peloux - Vénissieux. • Site : www.ville-venissieux.fr/arts_plastiques • Téléphone : 04 72 50 89 10. • Tarifs : Gratuit. • Accès : Métro D et Tram T4 Gare de Vénissieux. • Restauration : Non.


27 - Musée malartre_1 21/03/14 10:31 Page1

Rochetaillée-sur-Saône

Musées

50 km) voire ce prototype “Citroen 2 CV de 1936” (l'ancêtre de la célèbre Deudeuch…). Les inventeurs ont travaillé sur les 3 modes : vapeur, électricité et pétrole... Un sacré match joué dans des concours de “villes à villes” toujours plus folles (Paris-Marseille-Paris d'un seul trait en 1896 !)

Tous en état de marche !

LE MUSÉE HENRI MALARTRE On ne peut évoquer le Musée de Rochetaillée sans évoquer la personnalité de son fondateur Henri Malartre. Il œuvre dans la démolition automobile quand on lui apporte une “Rochet-Schneider de 1898, vis-à-vis moteur monocylindrique place à l’arrière” ! Cupidon lui décroche une flèche, celle de l'automobile ; et séduit, il ne peut se résigner à la démolir et la restaure, c’est le point de départ de sa collection. Il acquiert un château à Rochetaillée (surplombant la Saône) et fonde en 1960 le 1er musée automobile de France, inauguré par Louis Pradel, Maire de Lyon de l’époque et ancien expert automobile. “Comment ils ont fait pour rentrer les voitures dans les pièces du château”, s’interroge candidement (mais non sans bon sens) un jeune visiteur ? “Ils les ont démontées puis remontées”, précise le guide (en fait et pour notre plus grand bonheur Bernard Vaireaux, directeur scientifique du site). Mais le Musée ne s’arrête pas aux salles du château, joliment baptisées “salles des draisiennes”, “salle Jacques Anquetil” ou “salles De Dion Bouton”, deux halls modernes à l'extrémité du parc abritent les voitures de course, de célébrités ou même des transports en commun. Devenue propriété de la ville de Lyon en 1972, le Musée Henri Malartre renferme plus de 1 000 pièces de collection ; c’est l’un des plus grands Musées de l'auto, non par sa surface d’exposition, mais par l’intérêt et souvent la rareté des modèles exposés ! Tel ce “Secrétant de 1890”, équipé d'une chaudière à vapeur instantanée ou cette voiturette électrique “Milde de 1900” (vitesse 15 km/h pour une autonomie d’environ

Les plus beaux fleurons de la collection sont une quarantaine d'ancêtres automobiles, construits avant 1914 dont une quinzaine à Lyon. Tous en état de marche. On admire l’une des deux “Mercedes blindées” d’Hitler, la “Packard” d’Edith Piaf ou un “Espace” tout simple de Jean-Paul II. C’est à Lyon qu’est née la moto sous la forme de vélocipède à vapeur de Louis-Guillaume Perreaux en 1871 ; d’où une remarquable collection de cycles, de motos (des premiers tours de roue au nouveau style international, inventé par les japonais). Saviez-vous qu’un (petit) Train bleu desservait la Saône au départ de Lyon, jusqu'en 1957 ? Vous verrez sa motrice “Neuville” exposée. A découvrir également des expos temporaires jusqu’au 31 août : “Voulez-vous rouler grandmère ?”, un condensé de 82 ans de préservation du patrimoine auto. Egalement jusqu’au 31 août, “Souvenirs-souvenirs” au 1/43e est consacrée aux marques disparues des constructeurs et des carrossiers de véhicules industriels. Dimanche 18 mai, le musée accueille le 9e rassemblement “Rétro Renault”. Et last but not least, le 110e anniversaire de RollsRoyce sera fêté comme il se doit avec un piquenique très british, le dimanche 20 juillet. Un vrai plus que cet Espace pédagogique “Comment ça marche” où le Musée vous propose, au moyen de ses pièces de collection, de découvrir et d'assimiler ces principes qui régissent toujours le fonctionnement de nos véhicules modernes. • Lieu : 645, rue du Musée - Rochetaillée-sur-Saône. • Tél : 04 78 22 18 80. • Site : www.musee-malartre.com • Horaires d’ouverture : tlj. de 9 h à 18 h (sf lu.). • Tarifs : 7 € (enfant : 5,50 €). • Animations enfants : Oui, espace pédagogique. • Durée de la visite : 1 h 30 à 2 h. • Accès : 11 km au nord de Lyon, entre Fontaines et Neuville.  40 et 70. • Restauration : Non. • A proximité : La Demeure du Chaos. 27


28 - Musée l'Organe La demeure du Chaos_1 21/03/14 10:31 Page1

Ph. DR.

Ph. DR.

Musées Saint-Romain-au-Mont-d’Or

LA DEMEURE DU CHAOS (MUSÉE L’ORGANE) Pas facile de sortir intact d’une visite à la Demeure du Chaos ! Encore plus dézinguant de tenter de digérer et de restituer (à ses lecteurs) un bout de ce festin apocalyptique, gothique, déjanté et donc très spectaculaire... Certes le chef (Thierry Ehrmann) rappelle que “la Demeure” est l’œuvre d’un incapable majeur, hors du commun - c’est lui qui le dit - mais quand même. On est à Saint-Romain-au-Montd’Or mais loin des Pierres Dorées, des ripailles ou des boulistes qui embrassent le cul de la Fanny ! Début de l’exploration. On est catapulté dans un spot ambiance post-industrielle, un site indescriptible où grouillent ses 5 400 œuvres subversives et noires, ayant généré plus de 39 000 photos et vidéos. Un squelette d’hélico, un tronçon d’avion scratché dans le parc (ou ce qu’il en reste), un bassin à l’eau couleur sang (c’est l’ancienne piscine de la Propriété), privée de ses nageurs remplacés par des lames de rasoirs ou peut-être des silures ?). Un bunker - 120 tonnes d’acier et de verre blindé déménagé (comment) de l’esplanade du Grand Palais jusqu’à Saint-Romain. Un clou de 9 m de haut, fiché dans le sol (“The Nail”) nous rappelle que Thierry Ehrmann est sculpteur (il présente actuellement une partie de ses travaux “30 ans de sculptures”). C’est Ground Zéro avec des poutrelles métalliques, répliques des ruines du World Trade Center ; puis surgissent “les 99 sentinelles alhéniques”, soudées pour former un triangle équilatéral parfait. A tout moment on s’attend à voir débarquer Mad Max ou débouler les fameuses salamandres, symboles du groupe Ehrmann ! “Pourquoi cette noirceur ? A cette question des multiples visiteurs, je réponds simplement : quand 28

tu verras la noirceur, réjouis-toi car c’est le début de l’œuvre...”, assène Thierry Ehrmann. Qu’en penserait André Malraux ? Peint sur un mur de la Demeure du Chaos, l’écrivain-visionnaire avait bien prophétisé un Musée au 21e siècle, lieu unique de tous les arts où convergeraient toutes les cultures des générations et des différentes strates sociales. Ce Musée est une grande énigme, un formidable outil de communication pour la société star “Artprice” du groupe qui vient de signer un partenariat majeur avec une société chinoise. L’ouate du temps décidera ensuite de la pertinence d’une démarche et d’un travail hors-normes. Découvrez l’intégrale de “l’opus 9 de la Demeure du Chaos”. Monumental évidemment, roboratif avec ses 504 pages et ses 30 x 30 cm. Cinq kilos pour ce grand livre conçu pour nous plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos ; des milliers de photos, textes, croquis, plans et visuels. Vendu 29,90 € sur Amazone et à la Demeure du Chaos. Indépendamment des expériences artistiques réalisées sur les 12 000 m2 du domaine, découvrez l’exposition “1914-2114, des gueules cassées au corps sublime” jusqu’à fin juillet.

• Lieu : (Saint-Romain-au-Mont-d’Or) • Site : www.demeureduchaos.org • Horaires : w.e. et jours fériés, avr. sept, 14 h 30 18 h 30, oct-mai. 14 h 30 à 17 h. • Tarifs : entrée libre et gratuite. • Durée de la visite : 1 h 30 à 2 h. • Accès : Tunnel de la X-Rousse, longer la Saône direction Villefranche, suivre St-Romain-auMont-d’Or (centre village). • Restauration : oui.


29 - Musée Paul Dini + Bourgoin Jallieu_1 21/03/14 10:31 Page1

Villefranche & Bourgoin

Musées

Musée Paul Dini - (© Guillaume Perret).

LE MUSÉE DE BOURGOIN-JALLIEU

LE MUSÉE MUNICIPAL PAUL DINI Le Musée-Bibliothèque de la halle aux grains renaît avec la création du Centre d'arts plastiques, très vite soutenu par le collectionneur Paul Dini. Grâce à sa démarche et celle de son épouse Muguette (le couple effectue une première donation de 400 tableaux), le Musée municipal Paul Dini voit le jour en 2001. Collectionneur, donateur, Paul Dini est avant tout un “transmetteur d'art”. Objectif : être un lieu dévolu à la création plastique et à la découverte et la diffusion d’artistes rhônalpins. En 2014, le Musée annonce un programme “pétillant pour tous...” . Jusqu’au 14 septembre, une expo temporaire “Passages, un été contemporain” est proposée en partenariat avec le Fondation Bullukian. Le 17 mai ,animations musicales guidées, avec le conservatoire de l’agglomération de Villefranche. Le 1er juin, un spectacle théâtral et musical est organisé en accord avec ATD quart monde et la Compagnie “Debout sur le toit”. Mais il faudra attendre jusqu’au 12 octobre pour découvrir, hors les murs à l’Espace Grenette “Théâtres et Cafés, peintures et décors à Lyon (1840 - 1930)”, avec des œuvres de Louis Appian, Albert André, Belair, Blanc-Demilly, Pierre CombetDescombes, Adrien Godien, Théodore Lévigne… • Lieu : 2, place Faubert - Villefranche-surSaône. Tél. : 04 78 63 33 70. • Site : www.musee-paul-dini.com • Horaires d’ouverture : me. de 13 h 30 à 18h, je et ve. de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h, sa., di. de 14 h 30 à 18 h. • Tarifs : 5 €- réduit 3 € - gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous le 1er dimanche du mois. • Accès : Autoroute A6, sortie Villefranche Sud, direction la Gare, puis suivre le fléchage.

L’industrie berjallienne fut avant tout textile. Depuis 1925, le Musée de Bourgoin-Jallieu ajoute des œuvres contemporaines à celles de son créateur, l'artiste peintre Victor Charreton (1864 - 1936) : peintures, armes, vestiges gallo-romains. Mais c'est en 1965 que la Société des Amis des arts ”investit” le secteur de l'impression sur étoffe qui est aujourd'hui la marque de fabrique du Musée. Aujourd’hui, le Musée revendique sa spécificité : un Musée du textile, en France et en Rhône-Alpes (le Nord-Isère et Bourgoin sont les détenteurs d'une riche culture de plus de 2 siècles dans le travail de la soie et l'ennoblissement textile). Le Musée est par exemple le seul à présenter l'histoire de l'impression sur étoffes (1 200 m2 sont réservés à ces techniques), des premiers tampons aux technologies informatiques (section rénovée en 2000) ; l'ennoblissement, spécialité berjalienne d'autrefois bénéficie également d'une visibilité particulière. Spécificité oblige sont exposés des artistes dont le travail entretient un rapport à la gravure, au textile, à l'impression (Paul Hickin, Annick Claude, Claude Viallat). Des expos temporaires abordent divers aspects de l'art : on se souvient notamment de “La Chine en soie”ou plus récemment de “Textiles du XXIe siècle” qui avaient rencontré un large public. Jusqu’au 24 août, le Musée berjallien nous invite à découvrir Alfred Bellet du Poisat, un artiste du cru et méconnu, dans la mouvance pré-impressionniste, exposé pour la 1re fois dans un Musée français. L’artiste, né à Bourgoin, venu à Paris pour faire son droit, il y fréquente l’école des BeauxArts. On dit que sa rencontre avec Delacroix fût décisive. ll participe à de nombreux salons avec de grandes compositions historiques puis dès 1865 se consacre à la peinture du paysage et de la marine. Outre ses qualités de coloriste, il développe sa sensibilité aux rendus atmosphériques. • Lieu : 17, rue Victor Hugo - Bourgoin-Jallieu 04 74 28 19 74. • Site : www.bourgoinjallieu.fr • Horaires d’ouverture : tlj. (sf lu.) de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. • Tarifs : Gratuit pour tous. • Animations enfants : Oui. • Boutique : Oui. • Accès : Centre-ville. 29


30 - Musée de vienne_1 21/03/14 10:32 Page1

Musées Vienne

LE MUSÉE GALLO ROMAIN DE ST-ROMAIN-EN-GAL

MUSÉE DES BEAUX-ARTS ET D'ARCHÉOLOGIE

Lors de fouilles préalables à la construction d'un lycée en 1967, on découvre le site archéologique de Saint-Romain-en-Gal. Surgissent alors les vestiges des maisons, entrepôts, ateliers de poteries, et surtout “la maison des deux océans”, immense (110 m x 24 m) et dotée de bassins et mosaïques (celle qui ornait le vestibule affichait 100 m2). Le Musée a été ouvert en 1996 par le département du Rhône, construit sur pilotis au bord du fleuve, sur le site des vestiges galloromains ; les architectes - Philippe Chaix et JeanPierre Morel - ont érigé deux bâtiments dont un en verre et en métal, particulièrement remarquable. Les collections sont issues des fouilles “in situ” et vous flasherez sur une mosaïque découverte en 1900 à Sainte-Colombe communément appelée “le châtiment de Lycurgue”. Les 7 et 8 juin, le musée organise la 13e édition des journées gallo-romaines et accueille à cette occasion les journées nationales de l’Archéologie. 300 reconstitutions investissent le site archéologique et vous pourrez ainsi “passer le week-end dans le quartier résidentiel de la riche Vienna colonisée”.

Installé dans une ancienne halle aux grains, le Musée des Beaux-Arts et d’archéologie présente de très belles collections (du néolithique à la fin de l'antiquité), des faïences, des urnes, des peintures et du mobilier dauphinois. Curieusement les objets égyptiens côtoient un ensemble important de pièces antiques trouvées à Vienne (notamment des bronzes monumentaux). Un curieux mélange des genres qui présente l’avantage de créer une véritable ambiance de musée. C’est une “base” de lutrin qui constitue l'une des pièces maîtresses du Musée ; son sculpteur a mêlé l'aspect hiératique des personnages (évangélistes et prophètes) et les détails qui donnent un aspect vivant à la scène. Vus également, une statue en bronze d'époque impériale, un trésor d'argent de la fin du XVIIIe, une importante collection numismatique à côté des faïences (France du XVIIIe, Italie et Turquie ), le Musée présente des tableaux de l'école lyonnaise, viennoises et dauphinoises : Jean-Jacques de Boissieu, Jacques Pilliard, Etienne Rey, Tony Zaccharie.

• Lieu : RD 502 - 69560 St-Romain-en-Gal. Tél. : 04 74 53 74 01. • Site : www.musees-gallo-romains.com • Horaires d’ouverture : du ma. au di. de 10 h à 18 h. • Tarifs : 7 € (tarif réduit 2,5 € - et gratuit le jeudi pour tous ; il existe un billet unique pour visiter les 6 musées et sites de l'agglo). • Accès : Prendre le 1er pont à droite à l’entrée de Vienne. • Restauration : Oui. • A proximité : Musée des Beaux-Arts de Vienne

• Lieu : Place de Miremont - 38200 Vienne. Tél. : 04 74 85 50 42. • Site : www.musees-vienne.fr • Horaires d’ouverture : Ouv tlj sauf lundi (d’avril à octobre) de 9 h 30 à 13 h et de 14 h à 18 h. • Tarifs : 2,80 € (tarif réduit 2,5 € ; il existe un billet unique pour visiter les 6 musées et sites de l'agglo). • Accès : centre-ville. • Restauration : non. • A proximité : Musée de Saint-Romain-en-Gal.

30


31 - Ardèches + vienne_1 21/03/14 10:32 Page1

Le Château de Vogüé - © DR.

Ardèche & Vienne

LES MUSÉES ARDÉCHOIS CREENT LE BUZZ… Le musée régional de préhistoire (Orgnac-l’Aven) est proche du site archéologique de l’Aven d’Orgnac, découvert en 1935 ; de nombreuses civilisations préhistoriques se sont succédé en Ardèche et font donc l’objet d’une présentation de leurs collections à travers les thèmes de l’habitat, de la taille du silex, des dolmens, du travail du cuivre et du bronze. Le Musée de Soyons, depuis 1987, retrace l’histoire de l’occupation humaine, mais là jusqu’à la période du Moyen Age. Les collections proviennent des fouilles de Soyons et les environs dont un étonnant et partiel squelette de mamouth, un autel à sacrifices et une mosaïque gallo-romaine ; on peut également adjoindre à la visite du Musée, celle de deux grottes préhistoriques. Le Musée René Evesque des Vans recouvre une séquence beaucoup plus large et expose des collections pluridisciplinaires explicitant l’histoire des Vans, d’archéologie et de géologie. Le Musée porte le nom de l’archéologue René Evesque et est intégré dans un ensemble regroupant également des collections consacrées au chirurgien Léopold Ollier et “une Maison de l’olivier”. Autre muséographie en forme de carène renversée pour la charpente du “Musée des mariniers et de la batellerie” du Rhône ! Le Musée est installé dans la chapelle Saint-Sornin, un bâtiment du XIVe siècle, classé monument historique. Vous y découvrirez notamment sept croix de mariniers, tout à fait remarquables. La visite évoque l’histoire de la navigation sur le Rhône par halage, depuis la fin du XVe jusqu’au début du XIXe siècle. Le château de Tournon, monument historique

Musées

classé, abrite depuis 1927 un musée labellisé “Musée de France”. Les collections s’étendent de la renaissance à nos jours. Elles comprennent les objets liés à la navigation fluviale, à l’histoire des ponts de Marc Seguin, l’histoire du château et de la Ville en passant par de remarquables sculptures, peintures, dessins et gravures. Dernière acquisition, un dessin au fusain sur papier du peintre Dyf grâce à une donation de Madame Claudine Dyf. Au-delà des visites historiques, le château de Vogué programme deux expos temporaires : “Paysages” (6 avril - 22 juin) questionne la notion de paysage dans la création actuelle avec Noémi Adda, Pascal Lombard et Anne Slacik (peintres), Bernadette Tintaud (photographe) et Marie Denis, artiste plasticienne. “Marie Morel” (29 juin - 2 mai), artiste libre et engagée crée un véritable univers ; elle écrit la peinture et peint la littérature.

UN NOUVEAU CENTRE D’ART A VIENNE Nouveau ! Vienne est désormais doté d’un Centre d’Art Contemporain ; la ville du Festival couvre ainsi tous les segments d’exposition, du gallo-romain à l’art contemporain. Sur 300 m2 d’exposition, le Centre d’art contemporain de la Halle des bouchers accueillera 4 à 5 expositions par an d’artistes d’horizons divers. Il s’agit de porter avec d’autres acteurs culturels du territoire la valorisation et le rayonnement de l’art contemporain. Jusqu’au 16 mai, l’expo inaugurale “Préfiguration”, réunit 14 artistes représentant les expressions artistiques contemporaines devant habiter cet espace à l’avenir : Barry, Benbouchta, Buraglio, Buren, Dauriac, El Baz, Favier, Gangloff, Garcier, Morellet, Nove-Josserand, Rancillac, Soulages et Viallat. Le lieu situé au centre du cœur ancien de Vienne date du XVIe siècle ; sa salle voûtée en piliers a conduit la ville de Vienne à consacrer ce lieu au développement culturel de son territoire. • Lieu : 7, rue Teste du Bailler – Vienne. • Téléphone : 04 74 78 30 00. • Horaires : du ma. au ve. de 13 h à 18 h - sa. de 11h à 17h - di. de 13 h à 17 h. • Tarifs : 3,50 € - 3 € tarif gratuit - gratuit pour les - de 18 ans et les chômeurs. • Durée de la visite : 2 h environ. • Accès : par Autoroute puis direction Vienne centre. • Restauration : Non. 31


32 - Facteur cheval + Alambic_1 21/03/14 10:33 Page1

Ph. : DR.

Musées Drôme

Allez découvrir un déroutant exemple d'architecture naïve à Hauterives ! Il a donc suffi d'une pierre pour que le facteur Cheval, faisant sa tournée, avec son pied accrocha une espèce de pierre à la forme très bizarre ; il l’a prise, l’enveloppa dans un mouchoir et attendit d’avoir des moments libres de son service pour en faire une provision. Ce fut le début de l’œuvre de sa vie, en se représentant le monde de façon subjective grâce aux cartes postales ou journaux qu'il acheminait et distribuait chaque jour. 32 km de tournées quotidiennes et 33 années d’efforts pour réaliser “un Palais idéal” en assemblant pierres et coquillages, grâce au concours du ciment et du mortier. Il réunit ainsi l'Orient et l'occident dans une sorte de voyage iniatique. Un dédale de grottes et de terrasses doté d’une signalétique quasi mystique. Le visiteur se dépaysera ainsi à 1 h de Lyon en se faufilant entre un temple égyptien et un temple hindou, un château du moyen-âge ou la “Maison carrée d'Alger” ! 2 événements marquants dès ce printemps à Hauterives. L’exposition et l’installation de l’artiste Bernard Pras au Palais idéal et l’ouverture d’un espace muséographique qui complétera la visite du Palais. • Lieu : 8, rue du Palais - 26390 Hauterives. Tél. : 04 75 68 81 19. • Site : www.facteurcheval.com • Horaires d’ouverture :Tlj. de 9 h 30 à 17 h 30 (mars), 18 h 30 (avril, mai, juin) et 19 h juillet et août. • Tarifs : 5,80 € - 4,10 € (enfants). • Animations enfants : Non. • Durée de la visite : variable. • Restauration : Non. 32

Au Musée de l’Alambic - © DR.

LE PALAIS DU FACTEUR CHEVAL

MUSÉE DE L’ALAMBIC Quel meilleur endroit pour parler d’alcools fins que dans une distillerie, en l’occurrence celle de Jean Gauthier, à Saint-Désirat. Située à 1 heure de Lyon, cette distillerie présente à côté de sa boutique une installation conséquente retraçant l’histoire de la distillation et des bouilleurs de cru ambulants. Du matériel ancien et venu de toute la France (appareils en cuivre, ustensiles, outils) servent à illustrer cette histoire traditionnelle. La visite peut se poursuivre avec celle de la distillerie, de l’atelier de distillation à l’embouteillage, jusqu’au vieillissement… pour arriver enfin à la boutique, où griottine, liqueurs et eaux de vie nous attendent (en particulier celle de poire williams, spécialité du chef). On y trouve des bouteilles fantaisie, en forme de boule, avec robinet, ou encore dans des motos, bateaux, et autres avions. Une dégustation est offerte à ceux qui le souhaitent : voilà un musée qui n’est pas pour déplaire à certains ! • Lieu : 600, route de la Syrah, Saint-Désirat (07). • Site : www.jeangauthier.com • Téléphone : 04 75 34 23 11. • Horaires : semaine 9 h-12 h, 14 h-18 h. Sa : 10 h12 h et 14 h-18 h 30. Di & feriés : 14 h-18 h 30 • Tarifs : gratuit + dégustation • Durée de la visite : 1 h-1 h 30. • Restauration : Non


Mere Cotivet_138x210_1 21/03/14 10:35 Page1

«LES BOUCHONS ONT LEUR MUSÉE…» VIVANT ET HAUT EN COULEURS

Cuisine élaborée avec des produits authentiques et régionaux Menus à 19,30€ et 23,90 € Ouvert du lundi au samedi midi et soir Fermé le dimanche

La Mère Cottivet 2 0 , r u e Pa l a i s G r i l l e t 6 9 0 0 2 Lyon - 0 4 7 2 4 0 9 6 6 1


34 - Musées Grenoble_1 21/03/14 10:35 Page1

Vue de l’exposition Ericka Beckman “You the better - 1983” - © Blaise Adilon.

Rembrandt Harmensz van Rijn (1606-1669) : Autoportrait de l'artiste au chevalet (détail), 1660. Paris, musée du Louvre. ©RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

Musées Grenoble

MUSÉE DE GRENOBLE Bicentenaire, le musée de Grenoble a aujourd’hui une renommée internationale, grâce à deux collections, l’une s’étend du XIIIe au XIXe siècle, l’autre est exclusivement consacrée au XXe. Rubens, Georges de la Tour, Ingres, Gauguin, Matisse, Picasso, que de noms connus, de peintures célèbres qui ornent les murs blancs de ce musée. Des peintres les plus célèbres aux plus novateurs, des grands classiques à l’art contemporain, le rêve des adeptes des beaux arts. Un parc ponctué de sculptures sert d’écrin à ce lieu rempli de trésors. Il dispose également d’un auditorium qui permet l’organisation d’une trentaine de concerts, là aussi toutes périodes confondues, de septembre à juin... Jusqu’au 9 juin, “La Pointe et l’ombre” est une expo mettant en scène et en valeur les dessins nordiques du Musée. En écho à cette expo, admirez “l’autoportrait au chevalet”, l’un des chefs-d’œuvre de Rembrandt, daté de 1660 et exposé grâce à un prêt exceptionnel du Musée du Louvre. Enfin du 22 novembre 2014 au 22 février 2015, “Giuseppe Perrone” expose pour la 1re fois en France depuis la rétrospective de 2004, au Centre Georges Pompidou. Il s’agit d’un parcours très libre mêlant œuvres anciennes et créations nouvelles, sculptures ou réalisations murales, pièces monumentales et œuvres intimistes. • Lieu : 5, place de Lavalette, Grenoble. • Site : www.museedegrenoble.fr • Téléphone : 04 76 63 44 44. • Horaires : tlj sauf ma. 10 h-18 h 30. • Tarifs : normal 5 €, réduit 3 €, étudiant 2 €, gratuit -18 ans. • Durée de la visite : 2 à 3 h. • Accès : Parking Musée de Grenoble. • Restauration : Oui. 34

“LE MAGASIN” Le Magasin, Centre National d’Art Contemporain, est l’un des cœurs de la vie culturelle grenobloise. Il est avec la Villa Arson de Nice l’un des deux CNAC, symbole de la décentralisation des années 80 et du rayonnement de l’art français à l’échelle européenne. Le bâtiment, friche industrielle originellement présentée à l’exposition universelle de Paris en 1900, déplacé à Grenoble fut reconverti en musée à l’initiative du président Mitterrand en 1986. Dans ce local tout d’acier et de verre, que des expos temporaires. Jusqu’au 4 mai, “Works 1978 - 2013” est une expo signée Ericka Beckman dont les films donnent vie à “la performance des images”, des films expérimentaux, inspirés du rythme, de la structure et de l’imaginaire des jeux. Jusqu’au 4 mai, Philippe Decrauzat, artiste suisse connu pour ses peintures géométriques et ses films en format 16 mm, inspiré du ciné expérimental, présente “Notes - Tones - Stone”, en écho à l’expo de modules architecturaux des modules et des films. Egalement présentées deux œuvres en tubes néon de Blair Thurman, jusqu’au 4 mai. • Lieu : 155, Cours Berriat, Grenoble . • Site : www.magasin-cnac.org • Téléphone : 04 76 21 65 25. • Horaires : du ma. au di., 14 h-19 h. • Tarifs : normal, 3,50 €. Réduit, 2 €, gratuit 10 ans. • Durée de la visite : 1 h, 1 h 30, selon expo. • Accès : De Lyon, A480 - Sortie 2 Fontaine. Le CNAC est à 300 m sur la droite. • Restauration : Non.


35 - Musée de Brou + bruissin_1 21/03/14 10:36 Page1

Musées

Le Monastère Royal de Brou - © DR.

Ain & Francheville

• Lieu : Site monastique, Bourg-en-Bresse. • Site : http://brou.monuments-nationaux.fr/ • Téléphone : 04 74 22 83 83. • Horaires : tlj. 9 h-18 h (fermé entre 12 h 30 et 14 h d’octobre à juin). • Tarifs : normal 7,50 €, réduit 4,50 €, gratuit - 25 ans. • Durée de la visite : 2 h. • Accès : A 42, sortie 7 puis N75 direction Bourgen-Bresse • Restauration : Non

© DR.

MUSÉE DE BROU Église, mausolée, musée, ce monastère royal est situé à une heure seulement de Lyon. De style gothique flamboyant, datant du XVIe siècle, il fut commandité par Marguerite d’Autriche, duchesse de Savoie. Le monastère héberge également un musée. La collection permanente est faite de meubles, statues et peintures datant d’époques très diverses. On y remarque par exemple le “Dante et Virgile dans le 9e cercle de l’enfer“ de Gustave Doré, qui tranche clairement avec les œuvres abstraites du XXe siècle présentées dans d’autres salles. Des expositions temporaires sont également présentées dans la salle des capitulaires. Du 19 avril au 21 juillet, c’est une expo en forme de diptyque qui réunit le Musée des Beaux Arts de Lyon et le Monastère de Brou (à Bourg-en-Bresse). “L’invention du Passé Histoires de cœur et d’épée en Europe 1802 - 1850” est consacrée à la représentation de l’histoire dans les arts figurés en Europe au 19e siècle, et plus particulièrement au regard porté par les artistes sur le Moyen Âge, la Renaissance et le 17e siècle.

LE FORT DU BRUISSIN Lieu historique, le fort militaire du Bruissin a été construit à la fin du XIXe siècle. Une visite du fort lui-même permet de découvrir l’architecture et les modes de défense de l’époque : pourtant, construit à une époque trop tardive, il ne servit jamais, sauf comme entrepôt d’armes pour les Allemands. Petits et grands pourront admirer ses salles sobres et dénudées, ses couloirs souterrains ainsi que ses fortifications, fosses et jardins, récemment aménagés en sentiers de découverte naturelle. Le fort du Bruissin est devenu aujourd’hui un centre culturel qui accueille un festival de jazz, “Fort en jazz” au mois de juin et un Centre d’Art Contemporain qui présente du 12 avril au 12 juillet, une nouvelle expo intitulée “Blue Note Sound & Graphics” qui évoque “Blue Note”, l’un des plus grands labels de l’histoire phonographique qui a couvert une large part de l’histoire du jazz moderne ; à voir notamment un inventaire de photographies de Francis Wolf et des pochettes originales de Reid Miles. Une partie de l’héritage visuel est aussi présenté. • Lieu : Rue du Château-d’eau (Francheville). • Site : www.mairie-francheville69.fr • Téléphone : 04 72 13 71 00. • Horaires : tlj. 9 h-18 h (fermé entre 12 h 30 et 14 h d’octobre à juin) • Tarifs : Gratuit. • Durée de la visite : 2 h. • Accès : En voiture, direction Hôtel de Ville puis Francheville le Haut.  C20E, terminus Francheville Findez. • Restauration : Oui. 35


36 - theatre guignol + duboeuf_1 21/03/14 10:37 Page1

© DR.

Le Café du Hameau Dubœuf - © DR.

Musées Brindas & Romanèche-Thorins

MUSÉE THÉÂTRE DE GUIGNOL Si Lyon est la résidence de Guignol, Brindas, localité du sud-ouest lyonnais, en est la maison de vacances ! La ville de Brindas a souvent été centrale dans les aventures du pantin. Ainsi, pour certaines histoires, c’est là que Guignol rencontra Gnafron. Il s’y est marié, en a rencontré le maire et est même parti sur la lune depuis ce village ! En somme, lorsque Jean-Guy Mourguet, (dernier descendant de la famille Josserand, marionnettistes de tradition), légua son exceptionnelle collection de marionnettes à la municipalité, toutes les conditions étaient réunies pour mettre en place un nouveau musée exclusivement dédié à Guignol. Récent (il date de 2007), on peut y découvrir l’intégralité de la collection familiale de Jean-Guy Mourguet. Ces marionnettes, dignes de figurer au musée Gadagne, mais que Brindas a eu la chance de récupérer, sont de véritables œuvres qui feront rêver tous les adeptes de Guignol ! Un espace scénique permet aussi au jeune public et aux adultes de découvrir des spectacles. Des ateliers thématiques (par exemple des cours de marionnette) et des conférences complètent enfin ce musée, conservatoire de la mémoire de guignol. • Lieu : 18, montée de la Bernade (Brindas). • Site : www.brindas.fr/le-musee-theatreguignol.html • Téléphone : 04 78 57 57 40 . • Horaires : du me. au di. 14 h 30 à 18 h 30. • Tarifs : 4 € (réduit 3€), guidée 6 € (réduit 5 €). • Durée de la visite : 1 h-1 h 30. • Accès : A7, sortie Oullins centre, suivre SteFoy-Lès-Lyon, Francheville le bas puis Brindas. • Restauration : Non. 36

HAMEAU DUBOEUF Le Hameau Duboeuf à Romanèche-Thorins n’est pas qu’un musée, c’est bien plus ! Un mini-village consacré au vin, dans lequel on apprend tout des secrets des vignerons. La partie “exposition“ concerne donc le vin -et c’est bien normal dans la région beaujolaiset à sa “vie cachée“ : cépages, géologie, grand crus... Une balade nous mène dans les chais (longues allées où s’enchaînent des tonneaux où macère/ vieillit(?) le vin) et nous permet aussi d’assister au processus de fabrication : tonnellerie, vinification, verrerie et bouchage. Le tout est agrémenté d’un musée plus traditionnel, avec des vitrines remplies de nombreux objets et des panneaux explicatifs. Enfin, le moment de détente arrive avec la salle de dégustation, le restaurant-café et une boutique de vins. La visite en elle-même est ludique et adaptée aux enfants. Mais la journée peut se poursuivre dans des lieux plus distrayants encore : petit train qui parcourt la vigne, gare reconstituée où l’on comprend les ressorts du transport des vins, centre de vinification et, pour profiter de l’été, un grand jardin avec plantations, jeux géants, spectacles et mini-golf. Voilà le lieu idéal pour passer une journée en famille ! • Lieu : 796, route de la gare (Romanèche-Thorins). • Site : www.hameauduvin.com • Téléphone : 03 85 35 22 22. • Horaires : Hameau, tlj de 10 h à 18 h.Boutique tlj 8 h - 19 h. • Tarifs : adulte 19 €, 1 enfant- de 15 ans gratuit, second enfant 10 €. • Durée de la visite : 1/2 journée à journée. • Accès : Autoroute direction Macon, sortie 30, direction Romanèche-Thorins. ��� Restauration : Oui.


37 - Mam et Dechelette_1 21/03/14 10:37 Page1

Musées

© DR.

Le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne - © DR.

Loire

MUSÉE D’ART MODERNE On pénètre dans ce bâtiment bas et carré aux allures de supermarché, créé il y a 26 ans. 23 salles, deux pôles. Les dix premières salles sont réservées à l’affichage des milliers d’œuvres du musée, principalement du XXe siècle dont Monet, Picasso ou Léger ? Jusqu’au 18 mai, dans la salle centrale du Musée, Joël Shapiro déploie deux sculptures monumentales en bronze. Un hommage à une figure historique de l’art américain : Peter Halley, né en 1953, il s’est inspiré des artistes urbains ; ses toiles lumineuses parcourues de conduits et canalisations colorés, sont pleines de mouvement et d’énergie. La vivacité de la scène new-yorkaise est mise à l’honneur à travers l’œuvre de dix jeunes artistes qui y travaillent. Peintures, sculptures, photographies, vidéos et performance offrent un panorama de l’art à New York aujourd’hui (jusqu’au 4 mai). En lien avec le festival Saint-Etienne Nouveau Siècle, l’exposition de la collection d’art américain du Musée met en perspective la création new-yorkaise depuis les années 1960 avec les œuvres d’artistes fondateurs tels Donald Judd, Sol LeWitt, Robert Morris, Ellsworth Kelly et Frank Stella entre autres... Egalement jusqu’au 21 avril, une artiste israélienne Micha Laury expose au cabinet graphique du Musée. Dessins et installations largement inspirés d’éléments autobiographqiues qui interroge notre rapport au monde, à la société et à l’espace. • Lieu : Rue Fernand Léger, Saint-Priest-en-Jarez . • Site : www.mam-st-etienne.fr • Téléphone : 04 77 91 60 40. • Horaires : tlj. sf ma., 10 h-18 h. • Tarifs : normal 5 €, réduit 4 €, gratuit – 12 ans. Gratuité tous les 1er dimanches du mois. • Durée de la visite : 1 h 30 à 2 h. • Restauration : Oui + salon de thé.

MUSÉE JOSEPH DÉCHELETTE Musée municipal de Roanne, second de la Loire en terme de qualité des collections, le musée des beaux-arts et d’archéologie Joseph Déchelette est situé dans un hôtel particulier XVIIIe trônant au cœur d’un grand parc verdoyant. Le musée présente deux collections, une de beaux-arts et une d’archéologie. La première collection, allant du XVe au XXe siècle, présente une série de peintures venues de toute l’Europe et permet de rapidement parcourir l’histoire de l’art au travers des époques et des styles. Ce musée a également la spécificité de disposer d’un dépôt de fouilles, dont une grande partie des objets sont issus des sous-sols de la ville. Ces derniers recelaient des trésors venant principalement de l’antiquité, qui furent découverts par J. Déchelette luimême, archéologue de son vivant. Une belle collection gallo-romaine qui n’a pas à pâlir du succès de son concurrent lyonnais. Quant au parc, il est parfait pour un pique-nique printanier après une visite ! Jusqu’au 11 novembre, Arkeo raconte une aventure, celle de l’archéologie et de ses retentissements sur l’histoire de l’homme, intitulée “Quand l’homme construit son passé”. • Lieu : 22, rue Anatole France. • Site : www.roanne.fr/42-le-musee.html • Téléphone : 04 77 23 68 77. • Horaires : du lu. au ve. (sf ma) de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. sam de 10 h à 18 h. dim de 14 h à 18 h. Visites guidées les 2-12-22 chaque mois à 17 h. • Tarifs : 7,60 €, réduit 2,50 €, gratuit - 26 ans. Gratuité totale pour tout le public le me. après-midi. • Durée de la visite : 1 h 30. • Restauration : Non. 37


38 - Musées mine et industrie_1 21/03/14 10:38 Page1

Musée de la Mine - © DR.

Eric Perrin / musÈe d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne 2013

Musées Saint-Etienne

MUSÉE DE LA MINE Saint-Étienne, ses crassiers toujours fumants, sa réputation grise et triste… Tout ça est dû au passé minier de ce bassin et c’est cet héritage que perpétue le Musée de la Mine. Il est représentatif de l’un des aspects centraux de l’histoire de cette région : l’exploitation de la houille, qui a duré du XIVe siècle à 1983, et a explosé au moment de la Seconde Révolution industrielle. C’est en 1919 que le Puits Couriot, le plus productif du bassin houiller stéphanois, est mis en service. Il fut le dernier à fermer ses portes et accueille depuis ce musée… Mise en place dans d’anciens bâtiments industriels, une visite d’1 h 3 0 permet de revivre le quotidien des mineurs, des lavabos à la lampisterie, la machine d’extraction ou la galerie souterraine reconstituée. La visite est faite de petits détails pittoresques et amusants, comme le train de la mine ou “l’authentique” ascenseur qui ne descend que d’un étage mais nous donne l’impression de s’enfoncer au centre de la terre comme les mineurs d’autrefois. Autre détail plaisant : l’espace de jeu et de piquenique au milieu des anciennes plates-formes d’expédition du charbon. Profitez-en, le grand air donne bonne “mine“ ! • Lieu : 3, bd Maréchal Franchet d'Esperey. • Site : www.saint-etienne.fr/culture/puits-couriotparc-musee-mine • Téléphone : 04 77 43 83 26. • Horaires : tlj. sf ma., 9 h-12 h 45 et 14 h-19 h. • Tarifs : Visite guidée : normal 6 € - réduit 4,50 €. • Durée de la visite : 2 h environ. • Accès : De Lyon (A72), dir. Firminy/Le Puy (A47N88), sortie St-Etienne Tardy. • Restauration : Non. 38

MUSÉE D’ART ET D’INDUSTRIE Créé en 1889, il a pour objectif principal d’exposer les liens entre art et industrie, problématique toute appropriée à la ville de Saint-Étienne et à son passé industriel. La collection permanente présente les créations industrielles stéphanoises, des plus basiques aux plus exceptionnelles. Au programme, l’histoire du cycle, qui nous mène à la rencontre des premières bicyclettes françaises, qui semblent tout droit sorties des Triplettes de Belleville. Une collection d’armes de chasse, du Moyen-Âge à aujourd’hui, illustre le savoir-faire du bassin de Saint-Etienne dans ce domaine. Quelques pièces majeures illuminent cette collection, armures ou armes de chasse de plusieurs rois de France et objets venus d’ExtrêmeOrient. Enfin, on y trouve la plus grande collection de rubans au monde, et 65 robes type haute couture en rubans et lacets. Derniers jours de l’expo “Paquebot France, design embarqué”et visites guidées des trois collections (cycles, armes et textiles). • Lieu : 2, place Louis Comte (Saint-Étienne). • Site : www.saint-etienne.fr/culture/museed039art-d039industrie • Téléphone : 04 77 49 73 00. • Horaires : tlj. sf ma., 10 h-18 h. • Tarifs : normal 4,90 €, réduit 4 €, guidé 6,20 € et 4,60 €. Gratuit – 12 ans. • Durée de la visite : 1 h 30, 2 h 30 avec l’expo. • Accès:De Lyon (A72),dir.Firminy/Le Puy (A47-N88), sortie Bellevue. Suivre Musée d’Art et d’Industrie.


39 - Musées chapeau_1 21/03/14 10:38 Page1

Musées

Chapeau Hermès allégé - Détail - © DR.

Loire

SITE LE CORBUSIER C’est un musée à ciel ouvert puisqu’il s’agit d’un site ! L’un des plus vastes d’Europe où des balades architecturales permettent de découvrir selon vos envies l’unité d’habitation, imposante “cité jardin verticale” ou le centre de re-création du corps et de l’esprit. La maison de la Culture et l’église sont selon le jargon du site, des centres d’interprétation. A la Maison de la culture, on consultera fiches, maquettes, plans originaux et photos de chantier à l’église, ce sont les œuvres plastiques, les tableaux, les sculptures et les habitations qui retiendront l’intérêt du visiteur. Le 24 mai à partir de 21h30, dans le cadre de la Nuit des Musées, le Site Le Corbusier propose sa “Nuit Décalée”. Une belle opportunité pour bénéficier d’une visite gratuite et contempler la mise en lumière de l’édifice ! De mai à octobre : découvrez “Promenades domestiques”, une exposition temporaire autour des jardins de fiction réalisée par l’Ecole Supérieure d’Art et Design de Saint-Etienne. De nombreux temps forts seront proposés tout au long de cette période aux petits et aux grands. En Juillet en plein air : Festival des 7 Collines et Festival Bô Mélange. • Lieu : Rue de Saint Just Malmont - Firminy. • Site : www.saint-etiennetourisme.com • Téléphone : 04 77 61 08 72. • Horaires : tlj. de 10 h à 18 h. • Tarifs : de 6 à 9 € - réduit de 5 à 7,50 €. Gratuits pour les moins de 12 ans. • Accès : De Lyon (A72),dir.Firminy/Le Puy (A47-N88). • Restauration : Non.

ATELIER-MUSÉE DU CHAPEAU Ce musée propose de redécouvrir cet usage ancien, ses procédés de fabrication ainsi que des modes et modèles de chapeaux. Couvre-chefs venus du monde entier, photographies, outils techniques sont présentés aux curieux. Depuis 1 an, l’atelier Musée du chapeau est installé sur le site Fichet, bâti en 1902 et surtout dernier grand témoin de l’architecture chapelière de Chazelles sur Lyon. Ce nouveau pôle “Mode, Chapeaux et Métiers d’art” accueille l’exposition permanente du musée, son espace dédié aux expositions temporaires, un atelier de production, une boutique, un centre de formation en mode-chapellerie, un centre “ressources et documentation”, un espace événementiel avec deux salles, des ateliers de création et un restaurant. Jusqu’au 18 mai, dans le cadre des “Rencontres internationales du chapeau”, une centaine de pièces, sélectionnées et mises en scène sont la matière d’une expo temporaire sur le thème “archi feutre”. A partir du 31 octobre, une expo photo est programmée. • Lieu : 16, route de Saint-Galmier (Chazellessur-Lyon - 42). • Site : www.museeduchapeau.com • Téléphone : 04 77 94 23 29. • Horaires : tlj. sf ma., 14 h-18 h, di, 14 h 3018 h 30. tlj. en juillet et août.. • Tarifs : normal 4,60 €, réduit 3,60 €, - 18 ans 2,60 €, - 6 ans gratuit. • Durée de la visite : 1 h 30 environ. • Accès : En venant de Lyon, Autoroute A6 (sortie Valvert). Ou  D Gorge-de-loup puis 189 direction Chazelles-sur-Lyon. Garibaldi,  9, 23, 36. • Restauration : Non. 39


40 - Bennarouche_1 21/03/14 10:38 Page1

Portrait aussi à l’étranger. Ses tableaux plaisent à Paris, Lyon, Lille mais aussi Bruxelles, Londres ou Boston. Premières cotations, premières commandes ! Jacques Benarrouch - grand spécialiste des brevets internationaux - mais aussi amateur d’art avisé lui demande de lui constituer une véritable collection privée.

Créateur d’atmosphère

WILLY PANNIER EXPOSE BIENTÔT À LYON ! Sa mère devint son modèle peut-être ou plus sûrement son exemple, à l’âge de trois ans ! Elle le surprit en train de dessiner et de colorier sa première création, un cube de six faces représentant un perroquet coloré... Et Willy Pannier se mit à réaliser inlassablement ses premiers croquis au crayon. De multiples sujets, portraits, animaux et personnages, seul véritable hobby de son enfance. De nombreuses images conservent le souvenir de chacune de leurs séances. Il revendique déjà sa gourmandise pour le mariage des personnages et paysages faisant apparaître la vie. Et il affirme surtout sa passion pour les êtres et la nature à l’image de son bonheur de vivre. Des récompenses, Willy Pannier en a aussi décroché. A l’école supérieure des Beaux-Arts de Tourcoing où les Editions Casterman le remarquent et le font travailler comme illustrateur d’albums de contes pour enfants. Une première réussite pour ce surdoué des techniques appliquées aux portraits, aux marines et aux paysages. Puis c’est le temps des rencontres heureuses ; déterminantes avec un marchand d’art qui l’incite à s’orienter vers la peinture à l’huile. D’où sa présence dans de nombreuses expositions en France mais 40

On ne peut s’empêcher de comparer le peintre Willy Pannier à notre génial miniaturiste lyonnais Dan Ohlman. Car chacun dans leur domaine, ils excellent dans la reproduction hyperréaliste de nos espaces de vie quotidienne. Tous les deux ont l’art de transporter les gens dans leur mémoire. Avec le regard du peintre : “je mets en lumière des scènes qui forment une foule plus ou moins dense, en rendant les personnages et les animaux, par leur présence individuellement plus intense et sur un mode émotionnel”. Willy Pannier adresse bien à l’art sa dimension humaine : celle de l’émotion. Démonstration avec ce “pont Alexandre III” où le peintre immortalise le meilleur de l’instant et qu’importe l’époque représentée ! “Je capte l’essence d’une scène en plein air avec ma mémoire dont je communique l’instant par l’intermédiaire d’un support comme souvent un chassis entoilé d’où je restitue mes idées en images et voilà que le plaisir de la création picturale nait.” Scènes champêtres ou marines, élégantes et raffinées, scènes insouciantes, les toiles de Willy Pannier possédent une tonalité magnétique et concourent au plaisir de l’œil. Il conclut : “Plus qu’un simple peintre figuratif, je suis un créateur d’atmosphère où se distingue la science du dessin et le sens de la composition, un monde féerique sort de mon imagination”. Et l’on retiendra cette explosivité de la joie de vivre de Willy Pannier !


41 - Rive de saone_1 21/03/14 10:38 Page1

Rives de Saône

LA SAONE DEVIENT MUSÉE A CIEL OUVERT L’art et la nature s’inscrivent en fil rouge dans l’aménagement des rives de Saône. Un ouvrage total de 50 km - 25 km de part et d'autre de la rivière - décomposé en différentes séquences, dont huit d'entre elles ont déjà été livrées. Un projet original, nécessitant une parfaite coordination entre tous les acteurs, architectes, paysagistes et artistes. 15 kilomètres de promenade continue, 8 sites,1 directeur artistique, 13 artistes, 23 œuvres, 7 équipes de concepteurs, le “Projet Rives de Saône” s’inscrit dans la démarche de reconquête des fleuves amorcée par le Grand Lyon en 2002. L’art en est une composante forte “Mais ce ne sont pas des œuvres qu’on plaque sur des lieux déjà fabriqués”, rappelle Gérard Collomb. L’art est en effet intégré dans le projet dès sa conception et l’ensemble est placé sous les auspices d’une direction artistique globale, confiée à Jérôme Sans. Puis chaque équipe a la responsabilité d’un tronçon, intégre les artistes, en plus de la maîtrise d’œuvre et des paysagistes. C’est Tadashi Kawamata qui a concocté “un parcours“ tout au long de la Saône”, sorte de fil rouge ; l’artiste est un adepte des installations en bois brut voire en carton ou en papier journal ; à mi-chemin entre les performances et les architectures éphémères, il change la perception d’un paysage urbain ou naturel. On découvrira plusieurs œuvres sur la Saône, devenue une sorte de musée à ciel ouvert : une double rampe géante permettant l’accès à la rive, en contrebas du parking Saint-Antoine, les plateformes en quinconce au port Neuville, une cabane inaccessible et suspendue à Rochetaillée, une terrasse “OVNI flottant” à Caluire, une tour

belvédère à deux niveaux. Il sera donc possible de vivre à Lyon “un dimanche au bord de l’eau” face à un paysage changeant de perspective. En vrac et en images : de très chics bancs publics aux lattes noires entortillées que Pablo Reinoso a installés sur le bas port du quai Gillet. Une statue de 2,70 m d’un homme portant son ombre, installée sur la nouvelle esplanade reliant la passerelle... à l’ancien Palais de Justice restauré, imaginée par le danois Michael Elengreen et le norvégien Ingar Dragset. Dix jeux de marelles sur le bas-port Gillet avec des lucioles sur le quai de l’industrie restituant la lumière emmagasinée dans la journée (du béninois Meschac Gaba). Quant à l’ancienne écluse de Caluire, elle est parée de perles géantes en verre coloré de Murano (imaginé par le stéphanois Jean-Michel Othoniel). Suivent des escaliers “menant nulle part” façon Magritte à Rochetaillée. Entre l’Île Barbe et Vaise, en contrebas du quai, l’artiste camerounais Pascale Martine Tayou (vue à la BAC 2005) propose 150 masques de toutes tailles dont le plus grand fait 2 mètres de haut.

Un “river movie” Il s'agit là de l'une des singularités de cette “commande”, comme le souligne Jérôme Sans, directeur artistique de l'ensemble du projet : “Le plus souvent, lorsqu'il s'agit d'aménagement, l'art est convoqué en dernier lieu, soit pour résoudre des problèmes laissés en suspens pendant les travaux, soit pour calfeutrer des misères de l'espace public. Ce projet est autrement plus ambitieux (…). D'emblée, il m'a semblé qu'il était possible d'écrire un scénario, un “river movie”, dans lequel chaque séquence pouvait être traitée en particulier mais qui, une fois assemblée aux autres, pouvait participer d'une histoire qui se dévoilerait au fil de l'eau.”

LA MAISON DU PROJET A l’angle du quai Saint-Antoine et du pont Maréchal Juin, “la Maison de projet” est une cabane contemporaine, construite en bois du sol au plafond et recouverte de plaques aluminium perforé ; elle a été conçue par l’architecte plasticien Didier Freza Faustino et doit rester 7 ans (Qu’en pensent les riverains ?). C’est un lieu de découverte et d’échange avec un diaporama interactif,des panneaux d’information et une mini-salle de projection où l’on peut visionner un film résumant l’esprit de “la Maison du projet”. 41


42 - rue burdeau_1 21/03/14 10:38 Page1

Galerie Anne-Marie et Roland Pallade : “Pat Andrea” (détail).

Galeries

EN QUETE D’EXPOS RUE BURDEAU On connaissait la rue des restos (Mercière), la rue des antiquaires (Auguste Comte), il faudra désormais compter avec la rue Burdeau, la rue des galeries. Elles sont venues petit à petit, Catherine Dérioz et Jacques Damez ont installé “le Réverbère” depuis près de 35 ans ! Et ce n’est pas terminé car de nouvelles demandes sont encore enregistrées. Du sang neuf pour les “Pentes” de la Croix-Rousse ! Une grosse dizaine de galeries revendiquent une diversité et une exigence qui saute aux yeux mais peinent à s’entendre pour communiquer ensemble ; dernière opération en date, quatre d’entre elles ont organisé un vernissage commun en janvier dernier mais il reste beaucoup à faire. Petite balade dans la rue “hype” du moment. Au 27, “La Salle de Bains”, suite à une dégradation (peut-être pas une inondation pour autant !) a été fermée depuis le début de l’année. Toutefois, une expo “Hors les Murs”, avec la complicité du MAC, est annoncée du 4 juin au 17 août, avec l’artiste Ben Schumacher. Sinon, retour dès avril au 27 rue Burdeau avec les expos de Ernst Caramelle, Tahi Moore (juin), Eloise Hawson (septembre), Halvor Ronning et Martyn Reynolds (à l’automne). C’est au 25 que l’on reçoit le meilleur accueil à la galerie “Elizabeth Couturier”, on y découvre jusqu’au 25 avril les arts pluriels de Carlos No dans “Printemps tardif”, un travail autour des bidonvilles. “L’Atelier 28”, au n°28 de la rue, propose “De métal et de papier - Maryse Dugois et

Christine Faeict”, une expo de sculptures placée sous le signe du contraste harmonieux (jusqu’au 17 mai). “Le Réverbère” et ses quatre salles a vu sa réputation dépasser le cadre national, le temple de la photo consacre son bel espace aux photographies de Bernard Plossu (“De l’Atlantique à la Méditerranée, du Portugal à la Grèce”, jusqu’au 12 avril). Au 35, la Galerie “Françoise Souchaud” s’intéresse depuis une dizaine d’années aux jeunes artistes ; on y fête Marion Tivital avec une expo de peintures “Construction du silence” (jusqu’au 17 mai). Toujours au 35, Anne-Marie et Roland Pallade présentent des dessins et des peintures de PatAndréa avec “Excursions imaginaires” (jusqu’au 17 mai). Depuis 1979, Jacqueline Salmon tient à bout de bras la Galerie Mathieu, située 48 rue Burdeau, spot “historique” de la rue. Jusqu’au 17 mai, la galerie présente une exposition “Couleurs de jour” signée Michel Pagnoux, surfant sur les natures mortes et les champs colorés. L’artiste cultive un style bien à lui, fait d’un bric à brac de formes et de couleurs aux accents futuristes. Entre psychédélisme et surréalisme ! Déroutant. Au 42, “la Galerie sans titre” de Maria Coulanges et “Néon” étaient fermées lors de notre visite, objectifs communs : diffuser de l’art jeune. “Pome Turbil” au 48, expose les sculptures et les dessins de Mireille Fulpius (jusqu’au 3 mai). Enfin last but not least, également au 48, la “Galerie 48”, comme il se doit, a choisi le thème de l’expo collective, sous le joli nom de “Paysages instrospectifs”. Ce n’est pas une galerie, mais on ne voulait pas oublier “l’Espace 44”, petit théâtre de poche porté à bout de bras par une généreuse équipe.

A METTRE DANS VOS FAVORIS • Le marché de l’art affiche une santé insolente. Une euphorie qui pourrait atteindre son comble en 2014 car l’art reste une valeur refuge en ces temps de crise. A vérifier lors du 2ème Salon d’art contemporain, Art3F, à la Cité Internationale (l’amphithéâtre), les 11, 12 et 13 avril. • Le Journal des Arts a publié un classement des meilleurs musées de France (base les 61 villes de plus de 200 000 habitants). Lyon tire bien son épingle du jeu avec Le Musée des Beaux-arts (7ème), Le MAC (10ème) et Gadagne (11ème).

-> 10ème Nuit Européenne des Musées le samedi 17 mai ! Rendez-vous sur les réseaux sociaux de la Nuit. 42

4


P 43 Galeries_1 21/03/14 10:39 Page1

Galeries ■ A.DEL GALLERY 33, rue Auguste Comte - Lyon - 06 37 53 95 56. www.adelgallery.com Ouv. du ma. au sa. de 14 h 30 à 19 h “ON THE ROAD AGAIN”, peintures de Nieves Salzmann. Jusqu’au 29 mars. ■ L’ATTRAPE-COULEURS Lieud(art(différent(... - Place Henri Barbusse - Mairie annexe de St-Rambert l’Isle-Barbe - Lyon 9e - 04 72 19 73 86. www.attrape-couleurs.com  31 , 40 ou 43 L’Isle Barbe Ouv. du me. au sa. de 14 h à 18 h, di. de 14 h à 17 h et sur RDV. CARTE BLANCHE À BROADCAST POSTER, arts pluriels. À l’invitation de L’attrape-couleurs, Broadcast a imaginé un projet inédit nommé Panaché. Pour Panaché, onze jeunes artistes français et internationaux ont été conviés à collaborer autour d’un projet de livre puis d’exposition. Du 5 avril au 1er juin.

cette première grande exposition à Lyon, une série de toiles aux couleurs acidulées parfaitement maîtrisées. Pour cette “première”, il m’a demandé de l’accompagner en exposant quelques-unes de mes dernières sculptures réalisées cet hiver dans mon petit village du Sud marocain...”. Jean-Marc Requien Jusqu’au 26 avril. ■ GALERIE MICHEL ESTADES 61, quai Saint-Vincent - Lyon 2e - 04 78 28 65 92. www.estades.com -  31-40 La Pêcherie ou  1-3-19-44 La Feuillée Ouv. du ma. au sa. de 10 h à 13 h et de 14 h à 19 h. JEAN-PIERRE MALTESE, peintures. Jusqu’au 10 mai. CHESADE, sculptures. Jusqu’au 10 mai. ■ GALERIE POME TURBIL 48, rue Burdeau - Lyon 1er - 06 11 37 91 53. www.artespace.net Ouv. du me. au sa. de 15 h à 19 h et sur rendez-vous MIREILLE FULPIUS, sculptures, dessins. Jusqu’au 3 mai.

■ ESPACE-GALERIE LE CŒUR AU VENTRE Place de la Trinité - Lyon 5e - 06 86 10 36 70. Ouv. du je. au sa. de 14 h 30 à 19 h et sur rendez-vous INSTINCTS DE VIE, peintures de Lionel Gillet, Nicolas Cluzel, Petra Schwanse. Jusqu’au 12 avril.

■ GALERIE 48 48, rue Burdeau - Lyon 1er - 06 01 98 16 56. Ouv. du me. au sa. de 14 h à 19 h et sur rendez-vous. PAYSAGES INTROSPECTIFS, exposition collective, peintures. Jusqu’au 17 mai.

■ GALERIE ART UP DECO 43, rue Auguste Comte - Lyon 2e - 04 78 42 88 93 www.artupdeco.com Ouv. du ma. au sa. de 11 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 19 h. ABSTRACT FEVER ou La couleur dans tous ses états, peintures de Giacomo, Mag et N. Maffre. Jusqu’au 30 mars.

■ GALERIE REGARD SUD 1-3, rue des Pierres Plantées - Lyon 1er - 04 78 27 44 67.  C Croix-Rousse Ouv. du ma. au sa. de 14 h à 19 h. YAMOU, peintures. Yamou s’intéresse particulièrement à la nature en travaillant la terre et le végétal en tant qu’essence de vie et de mouvement. L’originalité de sa peinture réside dans le mélange de divers courants culturels : arabe, européen, asiatique... Du 6 mai au 11 juillet.

■ GALERIE-ATELIER 28 28, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 78 28 07 72. www.galerie-atelier28.fr Ouv. du me. au sa. de 14 h 30 à 19 h 30 et sur rendez-vous. DE MÉTAL ET DE PAPIER - MARYSE DUGOIS ET CHRISTINE FAICT, sculptures. Exposition de sculptures placée sous le signe du “contraste harmonieux” Jusqu’au 17 mai. ■ GALERIE “LE BLEU DU CIEL” 12, rue des Fantasques - Lyon 1er - 04 72 07 84 31. www.lebleuduciel.net Ouv. du me. au sa. de 14 h à 19 h ANDRÉ GAMET / KARIM KAL: SOUVENIRS D’EN FRANCE, photographies. Jusqu’au 29 mars. ■ GALERIE ANNE-MARIE ET ROLAND PALLADE 35, rue Burdeau - Lyon 1er - 09 50 45 85 75. www.pallade.net Ouvert du me. au sa. de 15 h à 19 h et sur RDV. EXCURSIONS IMAGINAIRES, dessins, peintures de Pat Andrea. Jusqu’au 17 mai. ■ GALERIE ELIZABETH COUTURIER 25, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 27 78 82 32 - 06 80 51 50 64. www.galerie-elizabethcouturier.com -  C Croix-Paquet Ouv. du me. au sa. de 14 h 30 à 19 h PRINTEMPS TARDIF, arts pluriels de Carlos No. Jusqu’au 19 avril. ■ GALERIE FRANÇOISE SOUCHAUD 35, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 78 42 49 51. www.galerie-souchaud.fr Ouv. me., je. de 15 h à 18 h, ve. de 15 h à 19 h et sa. de 14 h à 19 h. MARION TIVITAL - CONSTRUCTIONS DU SILENCE, peintures. Jusqu’au 17 mai. ■ GALERIE GILBERT RIOU 1, place d’Ainay - Lyon 2e - 04 26 64 12 54. Ouv. tlj. de 10 h à 20 h BERNARD SOUPRE ET JEAN-MARC REQUIEN, sculptures, peintures. “Pilier du “Quai des Artistes”, Bernard Soupre présente pour

■ GALERIE LE RÉVERBÈRE 38, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 72 00 06 72. www.galerielereverbere.com -  C Croix-Paquet Ouv. du me. au sa. de 14 h à 19 h et sur RDV. DE L’ATLANTIQUE À LA MÉDITERRANÉE/DU PORTUGAL À LA GRÈCE, photographies de Bernard Plossu. Jusqu’au 12 avril. ■ GALERIE ROGER TATOR 36, rue d’Anvers - Lyon 7e - 04 78 58 83 12. www.rogertator.com  B et D Saxe Gambetta Ouv. du lu. au ve. de 14 h à 19 h et sur RDV. COHABITATION #2, arts pluriels de Pauline Bastard, Beat Lippert. Jusqu’au 16 mai. ■ GALERIE VRAIS RÊVES 6, rue Dumenge - Lyon 4e - 04 78 30 65 42-06 08 06 94 34. www.vraisreves.com -  C Croix-Rousse Ouv. du me. au sa. de 15 h à 19 h. “A TRAVERS LES YEUX D’UNE LIBELLULE”, peintures de Bénédicte Reverchon. Jusqu’au 10 avril. ■ PERCEPT GALLERY 16, rue de l’Arbre Sec - Lyon 1er - 04 78 58 32 27 / 06 62 39 19 81. www.percept-gallery.fr Ouv. du ma. au sa. de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h INSTANT 14.1, arts pluriels. Jusqu’au 26 avril. ■ LE SOLEIL SUR LA PLACE 4, rue Antoine de Saint-Exupéry - Lyon 2e - 04 78 42 56 65. www.lesoleilsurlaplace.com -  A et D Bellecour Ouv. du ma. au sa. de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 19 h et sur RDV. FRANCISCO SEPULVEDA, peintures, gravure, lithographie. L’imaginaire de Francisco Sepulveda est pétri des légendes sud-américaines de son enfance, magnifiées par son talent de peintre, graveur et sculpteur. Une dizaine de toiles et une vingtaine d’œuvres sur papier. Jusqu’au 15 avril.

43


44- Bibliothèque_1 21/03/14 10:39 Page1

Bibliothèque Lyon 3 Le chou-fleur, peinture de Louis Calaferte, 1993 © SCarabée.

e

LA BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE LYON “Sortir” 20 bouquins toutes les trois semaines, consulter la presse lyonnaise du 19e en ligne, repérer le film ou la série à revoir parmi les 68 000 DVD, se faire prêter une œuvre d’art pour changer son quotidien ou épater ses invités à la maison, suivre une formation, découvrir une expo ou interroger l’un des experts pour avoir sa réponse wikipédienne par mail sous 72 heures, tout ceci est possible à la Bibliothèque municipale de Lyon et vous êtes nombreux à ignorer ses multiples possibilités ! On est bien loin de l’ancêtre de la bibliothèque du boulevard Vivier Merle, celle du collège de la Trinité qui recélait des manuscrits mérovingiens, provenant des grandes abbayes d’Ainay et de l’Ile Barbe (ce n’était pas pour autant la bibliothèque de Charlemagne comme le dit la légende) ; après avoir squatté le Palais Saint-Jean, sur les bords de la Saône, elle s’installe à la Part-Dieu en 1972. Mais elle n’aura bientôt plus besoin de murs puisque 400 000 ouvrages, libres de droit sont en cours de numérisation suite à un contrat avec Google. Depuis décembre 2012, on peut déjà consulter la bibliothèque numérique Numelyo qui rassemble livres anciens, manuscrits, estampes, enluminures, photos et de nombreux articles de presse ou d’archives (celles de Pierre Chasnier, tisseur lyonnais). On peut participer à cette bibliothèque virtuelle en apportant son témoignage ou en aidant à reconnaître un personnage sur une photo. Un véritable guichet du savoir, sur le mode web 2.0, puisque vous pouvez soumettre une recherche très précise aux spécialistes de la BM qui vous répondront en moins de 72 heures ! Ce 44

fond numérique permet à la BM de Lyon de figurer dans le peloton de tête européen des Bibliothèques. Au hasard de la navigation, on repère des “bouts” de la richesse encyclopédique de notre institution lyonnaise : le “Gargantua et Pantagruel” de Rabelais quand celui ci sévissait à l’Hôtel Dieu, l’un des 5 000 documents sur l’homéopathie donnés par les labos Boiron, l’un des volumes rescapés de l’ancienne bibliothèque de l’Institut franco-chinois ou l’une des 1 000 affiches de Toulouse Lautrec. Plus qu’un lieu de stockage physique ou numérique, la bibliothèque est un spot ; un site d’activités qui va bien au-delà de la mission traditionnelle d’une bibliothèque, aujourd’hui transversale : expos, les espaces numériques où l’on a accès aux nouvelles technologies et où l’on peut même se former, rencontrent un vif succès mais aussi plus terre à terre, les modules d’apprentissage de compta-gestion ou de code de la route ! Quinze bibliothèques dans les arrondissements complètent un dispositif épatant : tarif accessible à partir de 6 € avec une “totale” où l’on peut tout faire pendant 1 an pour 35 €, Wi-fi service de livraison à domicile pour les lecteurs privés de mobilité (cela s’appelle Bib’A’Dom) et même un MIWAM, un nouveau concept de café-restaurant qui propose des pâtes de céréales complètes, bio sans matière grasse et garnie de prépa culinaires variées (légumes - céréales - viandes - poissons). Les nourritures terrestres se doivent d’être légères pour ne pas gêner les nourritures de l’esprit. Jusqu’au 31 mai, la BM propose une expo temporaire consacrée au poète Louis Calaferte et baptisée “La poésie ça ne s’invente pas”. Autour de l’exposition des visites commentées, la possibilité de consulter le fonds d’archives, des dessins originaux ayant servi à l’illustration de différentes éditions de l’œuvre, des correspondances croisées ou des manuscrits autographes et dactylographiés. • Lieu : 30, boulevard Vivier Merle, Lyon 3e. • Site : www.bm-lyon.fr • Téléphone : 04 78 62 18 00 • Horaires d’ouverture :du ma. au ve., de 10 à 19 h et le sa. de 10 à 18 h. • Tarifs : gratuit. • Accès :  B arrêt Part-Dieu.  T1 et T3 arrêt Part-Dieu.  : C1-C2-C6-C7-C9-C13-C25-C37C38-C70. Parking CC Part Dieu,Cuirassiers ou Villette. • Restauration : Café-resto.


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page1

Théâtre Les spectacles suivis de ce symbole  sont conseillés au Jeune Public.

FESTIVALS ■ LE MOIS DE LA POÉSIE Du 1 au 31 mars. Le Carré 30, 12, rue Pizay, Lyon 1er. Le Carré 30 consacre le mois de Mars aux Poètes afin d’accueillir le printemps comme il se doit. Au programme du théâtre, de la musique, de la danse, des Cafés philosophique ou poétique... Renseignements et programmation complète sur www.carre30lyon.free.fr. Rens. au 04 78 39 74 61 et sur www.carre30lyon.free.fr.

.

■ BIENNALE MUSIQUES EN SCÈNE 2014 “DANS LE NUAGE” AVEC HEINER GOEBBELS. Du 5 au 29 mars. La Renaissance, 7, rue Orsel, Oullins. > Les 21 et 22 mars à 20 h : MAX BLACK. D’après les textes de Paul Valéry, Georg Christoph Lichtenberg, Ludwig Wittgenstein, Max Black. Mise en scène de Heiner Goebbels. Avec André Wilms. André Wilms incarne le philosophe et mathématicien anglo-américain dans cette performance dédiée au savoir expérimental. > Vendredi 28 mars à 19 h : MOMO À partir de 3 ans. De Leigh Sauerwein. Mise en scène d’André Wilms. Avec Richard Dubelski, Alexandre Greffin, Cédric Conchon, Marina Moth et Florentino Calvo. Musique : Pascal Dusapin. Ce spectacle de théâtre musical évoque avec délicatesse l’univers du cirque. Une Formidable initiation à la musique contemporaine, au rêve et à la poésie. ■ SEMAINE DU CONTE DE PRINTEMPS - DES HISTOIRES EN VEUX-TU EN VOILÀ ! 4E ÉDITION Du 2 au 5 avril. Sous le caillou, 23, rue d’Austerlitz, Lyon 4e. Rens. au 04 27 44 34 38 et sur www.souslecaillou.net. > Mercredi 2 avril à 17 h : CLAIRE GRANDJON : MIAM MIAM ! A partir de 6 ans. De Claire Grandjon. Des contes illustrés de langue des signes, pour se mettre en appétit. > Mercredi 2 avril à 20 h 30 : UN AMI VÉRITABLE. De Claire Grandjon. “ > Jeudi 3 avril à 20 h 30 : CONTES SOMBRES POUR OREILLES AVERTIES. A partir de 12 ans. Avec Stéphane Olivier et Merlenchanteuse. > Vendredi 4 avril à 20 h 30 : UN ENFANT DE LA CORRÈZE ET AUTRES RÉCITS DU YIDDISHLAND. Avec Ben Zimet. > Samedi 5 avril à 17 h, 20 h 30 : SORBET AU POIVRE . Mise en scène d’Amaury Jacquot. Avec Audrey Jacquot. Solo pour clown inadapté.

LYON ■ L’ACTE 2 THÉÂTRE 32, quai Arloing - Lyon 9e - 04 78 83 21 71. www.acte2theatre.fr  D Valmy MOLIÈRE FOREVER. De Jean-Pierre Roos. Mise en scène de Gérard Guipont. Avec Emmanuelle Della Schavia, Françoise Gambey et et Jean-Pierre Roos. Volodia Théâtre. Un homme qui se débat dans le tourment de sa vie professionnelle et affective. Du 20 au 23 mars, je., ve., sa. à 20 h, di. à 18 h. ■ LA BOURSE DU TRAVAIL 205, place Guichard - Lyon 3e - Rens. et loc. points de vente habituels.  B Guichard 10 ANS DE MARIAGE. D’Alil Vardar. Avec Alil Vardar, Elodie Wallace. Jeudi 3 avril à 20 h 30. COMME S’IL EN PLEUVAIT. De Sébastien Thiéry. Mise en scène de Bernard Murat . Avec Pierre Arditi, Évelyne Buyle, Véronique Boulanger et Christophe Vandevelde. (1h30) Vendredi 18 avril à 20 h. MARS ET VÉNUS 2 : L’AVENTURE CONTINUE. De Paul Dewandre. Les 22 et 23 avril à 20 h.

VOCA PEOPLE. Phénomène mondial, les Voca People offrent une expérience vocale et théâtrale inoubliable autour des standards de la musique internationale. Les 24 et 25 avril à 20 h. ■ LE CARRÉ 30 12, rue Pizay - Lyon 1er - 04 78 39 74 61. www.carre30lyon.free.fr  A et C Hôtel de Ville FILLES DE MAI. De et mis en scène par Géraldine Favre. Avec Alice Robert, Zatije Parlaku et Marie Triboulet. cie Pare Choc. Où sont les filles de mai ? Jusqu’au 29 mars, sa. à 18 h. LES RATS CONTEURS ENFANTS . Avec Francis Boutté. Jusqu’au 29 mars, sa. à 16 h. LES MURS. De Griselda Gambaro. Mise en scène de Fatah Boudia. Avec Ben Escoffier, Ivan Gouillon, Lucas Teyssier. Cie du Vers sot. Du 3 au 13 avril, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30. PROJET M. D’Inspiré du texte d’André Gide, Le Prométhée Mal Enchaîné. Avec Ephia Gburek. Cie Scolopendre. Du 17 au 20 avril, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30. LE DINDON DE LA FARCE. De MamZelle Amandine. Avec Esteban et MamZelle Amandine. Du 24 au 27 avril, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30. LES PRINCESSES ÇA SERT À RIEN ! À partir de 6 ans. Avec Clémentine Artois et Elsa Aubert. Cie Les Dives Gens et Cie Les Hallumineurs. Du 26 avril au 11 mai, tlj. à 14 h 30, 16 h 30, di. à 14 h 30. ■ CÉLESTINS Théâtre de Lyon - 4, rue Charles Dullin - Lyon 2e - 04 72 77 40 00. www.celestins-lyon.org -  A et D Bellecour LES REVENANTS. D’Ibsen. Mise en scène de Thomas Ostermeier. Avec Éric Caravaca, Valérie Dréville, Jean-Pierre Gos, François Loriquet, Mélodie Richard. (1 h 45) Jusqu’au 22 mars, à 20 h. SAVOIR-VIVRE. De Pierre Desproges. Mise en scène de Catherine Matisse, Michel Didym. Avec Catherine Matisse, Michel Didym Jusqu’au 28 mars, sa., ma., me., je., ve. à 20 h 30, di. à 16 h 30. SOUS LA CEINTURE. De Richard Dresser. Mise en scène de Delphine Salkin. Avec Olivier Cruveiller, François Macherey, JeanPhilippe Salerio. Du 1er au 12 avril, du ma. au sa. à 20 h 30. LES FAUSSES CONFIDENCES. De Marivaux. Mise en scène de Luc Bondy. Avec Isabelle Huppert, Jean-Damien Barbin, Manon Combes, Louis Garrel, Yves Jacques, Bulle Ogier, Bernard Verley. Du 2 au 12 avril, di. à 16 h, du ma. au sa. à 20 h. LES SERMENTS INDISCRETS. De Marivaux. Mise en scène de Christophe Rauck. Avec Cécile Garcia Fogel, Sabrina Kouroughli, Hélène Schwaller, Marc Chouppart, Pierre-François Garel, Marc Susini, Alain Trétout. Du 16 au 26 avril, di. à 16 h, du ma. au sa. à 20 h. NON RÉCONCILIÉS. De François Bégaudeau. Mise en scène de Matthieu Cruciani. Avec François Bégaudeau, Émilie Capliez, Philippe Durand, Pierre Maillet. Du 16 au 26 avril, di. à 16 h 30, du ma. au sa. à 20 h 30. ■ ESPACE 44 44, rue Burdeau - Lyon 1er - 04 78 39 79 71. www.espace44.com  6 Jardin des Plantes -  C Croix-Paquet MON MEC EST PARTI AVEC UNE POUPÉE. De Sandrine Bauer. Avec Annie Claude Sauton & Sandrine Bauer. Comédie avec deux femmes et quelques chansons. Du 20 au 30 mars, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 16 h. LÉGENDAIRE. A partir de 12 ans. De et mis en scène par Rémy.S. Avec Rémy.S, Cédric Saulnier. Cie Chromosome 42. (1 h 20) Du 1er au 6 avril, du ma. au sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30. BODY WAY. (1 h) Du 8 au 13 avril, du ma. au sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30. QUATRE-VINGT-TREIZE. De Victor Hugo. Mise en scène de Soizic de la Chapelle. Avec Sarah Daugas-Marzouk, Thibault DuperronSeillac, Florent Maréchal, Charlotte Michelin, Pierre-Damien Traverso, Sterenn Séjourné. Du 15 au 27 avril, du ma. au sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30.

45


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page2

Théâtre ■ LE FOU (anciennement “Le Fou Fieffé”) - 2 rue Fernand Rey - Lyon 1er 09 54 09 23 93. www.lefou.eu  A et C Hôtel de Ville MAINTENANT QUE TU PASSES TON TEMPS À ME REGARDER. De et mis en scène par Pascaline Chambon. Avec Marie Berger et Louise Paquette. Cie Essentiel Ephémère. (1 h 10) Du 20 au 30 mars, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 18 h. LIÉS. De et mis en scène par Chloé Souliman et Marc Wilhelm. Avec Jean-Luc Burfin, Sven Narbonne et Chloé Souliman. (1 h) Du 10 au 20 avril, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 18 h. À CORPS PORTÉS. Création collective avec : Jean-Luc Burfin, Frederic Joanes, Alizé Lombardo, Mathilde Ménager, Aurélien Métral, Chloé Souliman. Mise en scène de Chloé Souliman. Avec Jean-Luc Burfin, Alizé Lombardo, Mathilde Ménager, Aurélien Métral, Sven Narbonne et Chloé Souliman . (0 h 50) Les 24 et 25 avril à 20 h 30. JE SUIS CELLE-LÀ. De et mis en scène par Chloé Souliman. Avec Jean-Luc Burfin, Alizé Lombardo, Mathilde Ménager, Aurélien Métral, Sven Narbonne et Chloé Souliman. Les 26 et 27 avril, sa. à 20 h 30, di. à 18 h. LA QUATRIÈME PERLE À partir de 4 ans. De Noémie Ladouce . Avec Avec Noémie Ladouce, Charlotte Meurisse, Nicolas Granet, Yassine Lemonnier, Bénédicte Jacquier, Sarah Daugas Marzouk. Cie Tout en vrac. Du 29 avril au 7 mai, je., ve., lu. à 14 h 30, sa., di. à 11 h, 15 h 30, ma. à 14 h 30, 18 h, me. à 10 h 30, 14 h 30. ■ LULU SUR LA COLLINE 60 rue Victor Lagrange - Lyon 7e - 04 72 98 36 28. www.theatre-de-lulu.fr -  B Jean Macé LE GAI MARIAGE. Jusqu’au 31 mai, je., ve. à 19 h 45, sa. à 20 h. ■ MJC MONPLAISIR 25 avenue des Frères Lumière - Lyon 8e - 04 72 78 05 70.  D Sans-souci CASIMIR ET CAROLINE. De Ödön Von Horváth. (2 h) Du 20 au 29 mars, je., ve., sa. à 20 h. ■ LE PETIT THÉÂTRE DE POCHE DE JANINE BERDIN 17-19, rue Juiverie - Lyon 5e - 04 78 28 99 94. www.petittheatredepoche.fr -  1-3-19-40 Saint-Paul LA DÉLAISSÉE. De Max Maurey. Mise en scène de Janine Berdin. Avec Janine Berdin . Du 20 mars au 12 avril, je., ve., sa. à 20 h 30. “LE KWTZ” ET “VILLA À VENDRE”. De Sacha Guitry. Mise en scène de Janine Berdin. Avec Michèle Pedrini, Bruno Saroli, Danielle Lachaize, Françoise de Broca, Raymonde Stoppani et Michel Bigard. Du 20 mars au 12 avril, je., ve., sa. à 20 h 30. ■ SOUS LE CAILLOU 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e - 04 27 44 34 38. www.souslecaillou.net TWA FWA BEL KONT. Avec Joël Toussaint et Yannick Louis. Les 23 et 24 avril à 15 h (spectacle enfants), 20 h 30 (spectacle adultes). ■ THÉÂTRE LES CLOCHARDS CÉLESTES 51 rue des Tables Claudiennes - Lyon 1er - 04 78 28 34 43. www.clochardcelestes.com LE ROI NAVET À partir de 4 ans. De Pauline Hercule et Céline Dumas. Mise en scène de Pierre Germain. Avec Kathleen Dol et Pauline Hercule. Cie Germ36. (0 h 45) Jusqu’au 22 mars, me., ve. à 10 h, 15 h, sa. à 11 h, 17 h. L’AMANT. A partir de 16 ans. De Harold Pinter. Mise en scène d’Olivier Maurin. Avec Clémentine Allain et Arthur Fourcade (distribution en cours). Cie Ostinato. (1 h 15) Du 25 mars au 5 avril, me., ve., sa. à 20 h, di. à 17 h, lu. à 19 h, ma. 25 mars à 20 h, ma. 1er avr. à 20 h (+ rencontre et débat).

46

LE GROENLAND. De Pauline Sales. Mise en scène de Cassandre Boy et Bertrand Nodet. Avec Liza Blanchard. (1 h) Du 9 au 18 avril, sa., ma., me., ve. à 20 h, di. à 17 h, lu. à 19 h. ■ THÉÂTRE DE L’ÉLYSÉE 14, rue Basse Combalot - Lyon 7e - 04 78 58 88 25. www.lelysee.com LE MARCHAND DE VENISE. De William Shakespeare. Mise en scène d’Yann Ducruet. Avec Caroline Demourgues, Charlotte Michelin, Vincent Arnaud, Yann Ducruet, Benjamin Villemagne. Le Monstrueux Théâtre Bam. Du 20 au 29 mars, du ma. au sa. à 19 h 30. ■ THÉÂTRE DE LA CROIX-ROUSSE Place Joannès-Ambre - Lyon 4e - 04 72 07 49 49. www.croix-rousse.com -  C Croix-Rousse, Hénon ou Cuire UNE FAILLE : HAUT, BAS, FRAGILE - SAISON 1, 8 ÉPISODES. De Sophie Maurer et Mathieu Bauer. Avec Joris Avodo, Pierre Baux, Michel Cassagne, Christine Gagnieux, Matthias Girbig, Lou MartinFernet. Musiciens : Sylvain Cartigny et Stan Valetteainsi que le choeur citoyen composé d’amateurs. Cie Sentimental Bourreau. (4 h) Jusqu’au 22 mars, me., je., ve. à 19 h, sa. à 16 h. ANDROMAQUE. A partir de 12 ans. De Jean Racine. Mise en scène de Frédéric Constant. Avec Frédéric Constant, Franck Manzoni, Julien Mulot, Maud Narboni, Catherine Pietri, Anne Sée (distribution en cours). (2 h 30) Du 1er au 11 avril, sa. à 19 h 30, di. à 15 h, ma., me., je., ve. à 20 h. BAKAKAÏ. A partir de 12 ans. De Witold Gombrowicz. D’après Aventures, nouvelle extraite du recueil Bakakaï. Mise en scène de Chloé Bégou. Avec Antoine Arnera, Amaryllis Billet, Léonore Grollemund, Jules Desgoutte (machines). (1 h) Les 17, 18 et 19 avril, je., ve. à 20 h, sa. à 19 h 30. (SUPER)HAMLET À partir de 8 ans. De D’après Shakespeare. Avec Samuel Hercule, Métilde Weyergans, Timothée Jolly, Philippe Vincenot, Philippe Uchan, Michel Le Gouis. Cie La Cordonnerie. (1 h) Du 22 au 25 avril, ma., je., ve. à 19 h 30, me. à 15 h. ■ THÉÂTRE DES MARRONNIERS 7 rue des Marronniers - Lyon 2e - 04 78 37 98 17. www.theatre-des-marronniers.com -  A et D Bellecour LA PROVINCE DES ROIS IMMOLÉS. A partir de 10 ans. De et mis en scène par Sam Cannarozzi. Avec Sam Cannarozzi, Musique Louis Soret. Cie Café-Crème. Jusqu’au 24 mars, me., je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h, lu. à 19 h. LES APÉRITIVES. Avec Les jeunes dramaturges de l’ENSATT,rnAlison Cosson, Perrine Gérard, MarilynrnMattei, Pauline Noblecourt, Samuel Pivot,rnGuillaume Poix. (1 h) Mardi 25 mars à 18 h 30. Mardi 22 avril à 18 h 30. SILENCE À TOUT ROMPRE. De D’après les nouvelles d’Ivo Andric. Avec Récit et guitare Guy Prunier Chant et accordéon Marion Cordier. Cie Raymond et Merveilles. Du 2 au 14 avril, me., je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h, lu. à 19 h. ■ THÉÂTRE DU GAI SAVOIR “Terre Imaginaire” - 94 rue des Charmettes - Lyon 6e - 04 78 24 34 31. JUMBLE CRAFT. Théâtre du Gai Savoir. Vendredi 21 mars à 20 h 30. Vendredi 4 avril à 20 h 30. Vendredi 18 avril à 20 h 30. Rens. au 04 78 24 34 31 et sur www.gaisavoir.org SENS. Samedi 26 avril à 20 h 30. Rens. au 04 78 24 34 31 et sur www.gaisavoir.org ■ THÉÂTRE DU POINT DU JOUR 7, rue des Aqueducs - Lyon 5e - 04 72 38 72 50. www.lepointdujour.fr -  42E-46 Théâtre-Eglise Notre-Dame OTHELLO. De Shakespeare. Mise en scène de Gwenaël Morin. Avec Renaud Béchet, Virginie Colemyn, Julian Eggerickx, Pierre Germain, Barbara Jung, Natalie Royer et des participations exceptionnelles. Jusqu’au 29 mars, ma. à 20 h (acte v), me. 19, je. 20, ve. 21, sa. 22 mars à 20 h (acte iv), me. 26, je. 27, ve. 28, sa. 29 mars à 20 h (acte v).


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page3

Théâtre ATELIERS DE TRANSMISSION AU PUBLIC. Jusqu’au 29 mars, du ma. au sa. à 10 h-13 h. ■ THÉÂTRE INSTANT T 35 rue Imbert Colomès - Lyon 1er - 04 78 39 45 83.. www.theatreinstantt.com -  C Croix Paquet  6 Puteau ARRÊT DE JEU. De Claude Monteil. Mise en scène de Laurent Charpentier. Avec Thierry Pitrat, Baptiste Charpentier, Mathilde Garaboux, Clément Gimenez, Martine Guet et Claire VerneyCateu. Du 20 au 29 mars, je., ve., sa. à 20 h 30. ■ THÉÂTRE NOUVELLE GÉNÉRATION 23 rue de Bourgogne - Lyon 9e - 04 72 53 15 15. www.tng-lyon.fr QUAND ON PARLE DU LOUP... À partir de 6 ans. Collaboration musicale : Patrick Najean et Supershock (Paolo Cipriano et Valentina Mitola). De et mis en scène par Nino d’Introna. Avec Maxime Cella, Angélique Heller, Hélène Pierre… Jusqu’au 22 mars, je. à 14 h 30, ve. à 14 h 30, 20 h, sa. à 20 h. EL CID ! - D’APRÈS CORNEILLE À partir de 11 ans. Mise en scène de Philippe Car. Avec Philippe Car, Valérie Bournet, Vincent Trouble, Marie Favereau, Nicolas Delorme. Cie Agence de Voyages Imaginaires. (1 h 20) Du 26 au 29 mars, me. à 19 h 30, je., ve. à 14 h 30, sa. à 20 h. MONSIEUR, BLANCHETTE ET LE LOUP À partir de 7 ans. De et mis en scène par José Pliya. Avec Lotfi Yahya, Karine Pédurand, Vincent Brayer. Cie La Caravelle DPI (Guadeloupe). Du 4 au 9 avril, ve., lu., ma. à 14 h 30, sa. à 20 h, di. à 16 h, me. à 15 h. ANTIGONE À partir de 15 ans. En ouverture de la 10ème Biennale Internationale des Marionnettes, Moisson d’Avril. De Sophocle, Magne van den Berg. Mise en scène de Nicole Beutler et Ulrike Quade. Avec Comédiens manipulateurs : Hillary Blake Firestone, Michele Rizzo, Cat Smits. Cie Ulrike Quade Company. Mardi 22 avril à 19 h 30. ■ THÉÂTRE TÊTE D’OR 60, av. Maréchal de Saxe - Lyon 3e - 04 78 62 96 73. www.theatretetedor.com -  4-18-25-27-99 Saxe Lafayette LE CHIEN DES BASKERVILLE. De Sir Arthur Conan Doyle (adaptation Jean Marcillac). Mise en scène de Jean-Luc Revol. Avec Olivier Minne, Frédéric Chevaux, Isabelle Thomas, Olivier Breitman, JeanMarie Cornille, Vincent Talon, David Macquart, Anny Vogel. Jusqu’au 29 mars, ma., je. à 14 h 45, 20 h 30, me. à 19 h 30, sa. à 17 h, 20 h 30, ve. 21 mars à 20 h 30. MARILYN MONROE, LA DANSEUSE QUI NE SAVAIT PAS DANSER. Adaptation de Didier Goupil. Avec Claire Borotra. Lundi 24 mars à 19 h. LE DON D’ADÈLE. De Barillet et Grédy. Mise en scène d’Agnès Boury. Avec Danièle Evenou, Nathalie Corré et 3 comédiens. Du 1er au 25 avril, di. à 16 h (sf. le 20 avr.), sa., ma., je. à 20 h 30, me. à 19 h 30, ve. à 14 h 45, 20 h 30 (sf. le 4 avr.), sa. 5 avr. à 17 h, ma. 8, je. 3, 24, ma. 15 avr. à 14 h 45.

PERIPHERIE ïBRONï ■ ESPACE ALBERT CAMUS 1, rue Maryse Bastié - 04 72 14 63 40. www.albertcamus-bron.fr  2 Rebufer DANS LE VENT DES MOTS À partir de 3 ans. De Marc Owitch. Mise en scène de Philippe Zarch. Avec Robbas Biassi-Biassi et Danielle Pasquier. Cie Graine de Malice. (0 h 45) Mercredi 26 mars à 10 h, 14 h 30, 16 h. DOM JUAN OU LE FESTIN DE PIERRE. A partir de 12 ans. De D’après Molière. Mise en scène de Thierry Bordereau. Avec Réjane Bajard, Marijke Bedleem, Raphaël Defour, Fabien Grenon, Mickaël Pinelli, Thierry Vennesson, Bruno Fleutelot. Jeudi 10 avril à 19 h 30.

ïCHARBONNIERES-LES-BAINSï ■ ESPACE CULTUREL ALPHA 24, av. Lamartine - 04 78 87 64 00. www.charbonnieres.com LA BELLE VIE - DE JEAN ANOUILH. De Jean Anouilh. Mise en scène de Jean-Philippe Daguerre. Avec Annie Chaplin, Charlotte Matzneff, Flore Vannier-Moreau, Jacques Auxenel, GrégoirernBourbier, Jean-Philippe Daguerre, Johann Dionnet, Antoine Guiraud, Jean-Yves Ostro, Yves Roux. Cie Auxenel - Chaplin et Le Grenier de Babouchka. (1 h 15) Mardi 15 avril à 20 h 30. ïDARDILLYï ■ L’AQUEDUC 1, chemin de la Liasse - 04 78 35 98 03. www.mairie-dardilly.fr  3 Dardilly Le Bas CYRANO PROJECT. Spectacle conseillé à partir de 12 ans. De D’après Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Mise en scène de Caroline Boisson. Avec Jérôme Sauvion. Face-Nord Cie. (1 h 20) Vendredi 21 mars à 20 h 30. ïDÉCINES-CHARPIEUï ■ LE TOBOGGAN 14, avenue Jean Macé - 04 72 93 30 00. www.letoboggan.com  Léa T3 Décines Centre HOLD ON. De Le Laabo. Mise en scène d’Anne Astolfe. Avec Anne Astolfe - Julie Deliquet - Pascale Fournier - Gaëtan Gauvain. (1 h 20) Jeudi 20 mars à 20 h 30. ïMEYZIEUï ■ ESPACE JEAN POPEREN 135, rue de la République - 04 72 45 18 51. www.mairie-meyzieu.fr -  67 Plantées ou  T3 Meyzieu Gare EVA PERON - UNE ROBE DE PRÉSIDENTE SINON RIEN. De Copi. Mise en scène de Lionel Armand. Avec Anthony Liébault, Florian Bardet,rnJulio Guerreiro et François Tantot. Cie Les Désaxés Théâtre. (1 h 30) Les 28 et 29 mars à 20 h 30. Rencontre avec l ‘équipe artistique à l’issue du spectacle le vendredi. MA MÈRE ME REND DIIINGUE ! De Jérémy Lorca. Mise en scène d’Olivier Lejeune. Avec Grace de Capitani, Célyne Durand, Emmanuelle Boiron et Jérémy Lorca. (1 h 30) Vendredi 11 avril à 20 h 30. ïMIRIBELï ■ L’ALLÉGRO Place de la République - 04 78 55 80 20. allegro.free.fr LES POULES DE LA BRUYÈRE - ENSEMBLE BORÉADES - CHŒUR EMELTHÉE. Jeudi 24 avril à 20 h 30. ïOULLINSï ■ LA RENAISSANCE 7, rue Orsel - 04 72 39 74 91. www.theatrelarenaissance.com  10-14-17-47-63-88 Grande Rue ou Pont d’Oullins INCENDIES. De Daniil Harms et Françoise Sarhan. Mise en scène de Françoise Sarhan. Avec Noémie Boutin, Frédéric Aurier, Sylvaine Allari. Mercredi 26 mars à 20 h. LES JEUNES. De et mis en scène par David Lescot. Avec Flavien Gaudon, David Lescot et Guillaume Séverac-Schmitz + alternance Philippe Thibault (Musiciens)rnAlexandra Castellon, Bagheera Poulin, Catherine Matisse, Martin Selze, Marion Verstraeten. Les 9 et 10 avril à 20 h. COMMISSION CENTRALE DE L’ENFANCE + IMPROMPTU. Avec Commission Centrale de l’Enfance : David Lescot Impromptu : David Lescot, Wilfried Wendling. Les 11 et 12 avril à 20 h. Suivi de l’Impromptu à 21h30. TU TIENS SUR TOUS LES FRONTS. De Christophe Tarkos. Mise en scène de Roland Auzet. Avec Hervé Pierre et Pascal Duquenne. Jeudi 17 avril à 20 h. RICHARD III. De William Shakespeare. Mise en scène de Laurent Fréchuret. Avec Dominique Pinon, Thierry Gibault, Nine de Montal, Martine Schambacher, Jean-Claude Bolle-Reddat, Amaury de Crayencour, distribution en cours… Les 22, 23 et 24 avril à 20 h.

47


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page4

Théâtre ïPUSIGNANï ■ CENTRE CULTUREL L’ODYSSÉE Route de Villette - 04 72 05 10 31. www.odyssee-spectacles.com UN FIL À LA PATTE. Avec Béatrice Arias, Lucile Barbier, Frank Biagiotti, Melha Bossard, Marc Faget, Olivier Goirand (en alternance avec Samuel Mathieu), Pascale Legrand, Jérôme Jalabert, Marine Jardin (en alternance avec Mirabelle Miro), Nicolas Pinero (en alternance avec Richard Vergnes), Julien Sabatié. Dimanche 23 mars à 15 h. ïRILLIEUX-LA-PAPEï ■ ESPACE BAUDELAIRE 83, avenue de l’Europe - 04 37 85 01 50. www.ville-rillieux-la-pape.fr -  58-59 Baudelaire VOYAGE SUR PLACE. D’Alain Reynaud. Mise en scène d’Alain Simon. Avec Alain Simon, Alain Reynaud. Les Nouveaux Nez & Cie. (1 h 40) Jeudi 20 mars à 20 h 30. LES FOURBERIES DE SCAPIN. A partir de 13 ans. De Molière. Mise en scène d’Emilie Valantin. Avec Jean Sclavis. Cie Emilie VALANTIN. (1h20) Vendredi 4 avril à 20 h 30. Au CCN - Rillieux-La-Pape. ïST-FONSï ■ THÉÂTRE JEAN MARAIS 53, rue Carnot - 04 78 67 68 29. www.theatre-jean-marais.com  12 Picard ou 60-93 Saint Fons Albert Thomas EN TRAVAUX. A partir de 15 ans. De de Pauline Sales © Éditions Les Solitaires Intempestifs Production Le Préau,. Mise en scène de Pauline Sales. Avec Hélène Viviès, Anthony Poupard. Cie Le Préau. (1 h 20) Samedi 26 avril à 20 h 30. ïST-GENIS-LAVALï ■ LA MOUCHE THÉÂTRE 8, rue des Ecoles - 04 78 86 82 28. www.la-mouche.fr  10 Saint-Genis Mairie TUPP’. A partir de 13 ans. De Nasser Djemaï, Conception Angélique Clairand. Mise en scène de Hervé Dartiguelongue. Cie des Lumas. Vendredi 4 avril à 20 h 30. PAPA EST EN BAS À partir de 2 ans. De Christophe Roche. Mise en scène d’Alban Coulaud et Christophe Roche. Avec Christophe Roche. (40 min) Mercredi 23 avril à 10 h, 15 h 30. Rens. sur www.laclinquaille.eklablog.com ïST-PRIESTï ■ THÉÂTRE THÉO ARGENCE Place Ferdinand Buisson - 04 78 20 02 50. www.theatretheoargence-saint-priest.fr  53 Hôtel de Ville ou 62 Centre Culturel ou  T2 Esplanade des Arts INVISIBLES. A partir de 12 ans. De et mis en scène par Nasser Djemaï. Avec David Arribe, Angelo Aybar, Azzedine Bouayad, Kader Kada, Mostefa Stiti, Lounès Tazaïrt et la participation de Chantal Mutel. (1 h 40) Vendredi 21 mars à 20 h 30. ON EN CROIRAIT PAS SES YEUX ! - LES TRANSVERSALES. De Sébastien Joanniez. Mise en scène d’Emilie Flacher. Avec Acteurs marionnettistes Agnès Oudot,Clément Arnaud. Cie Arnica. Vendredi 21 mars à 18 h 30. Entrée libre. CAHIER D’HISTOIRES #3 - LES TRANSVERSALES. De Gustave Akakpo, Julien Mabiala Bissila, José Pliya (+ un auteur en cours). Mise en scène de Philippe Delaigue et Papy Maurice M’bwiti. Avec Nanténé Traoré, Alvie Bitemo, Nina N’Kundwa, Franck Koumba (en cours). Mardi 25 mars Durant la journée, au lycée Condorcet. LES TRIBULATIONS D’UNE ÉTRANGÈRE D’ORIGINE. A partir de 12 ans. D’Elizabeth Mazev. Mise en scène de François Berreur. Avec Elizabeth Mazev. Cie Les Intempestifs. Vendredi 28 mars à 20 h 30. LA FABRIQUE - PEINTURE FRAICHE ! - RENDEZ-VOUS N°5. Atelier à 18h30, puis à 19h30, une surprise et un repas partagé avec les équipes et auteurs. Lundi 7 avril à 18 h 30. Entrée libre. MICHE ET DRATE À partir de 7 ans. De Gérald Chevrolet. Mise en scène de Christian Duchange. Avec Diane Mu. Cie l’Artifice. Mercredi 9 avril à 18 h 30.

48

TUPP’. A partir de 13 ans. De Nasser Djemaï, Conception Angélique Clairand. Mise en scène de Hervé Dartiguelongue. Cie des Lumas. Les 14 et 15 avril, lu. à 19 h 30 (salle chrysotome, stpriest), ma. à 19 h 30 (salle milan). EN TRAVAUX. A partir de 15 ans. De de Pauline Sales © Éditions Les Solitaires Intempestifs Production Le Préau,. Mise en scène de Pauline Sales. Avec Hélène Viviès, Anthony Poupard. Cie Le Préau. (1 h 20) Les 24 et 25 avril, je. à 19 h 30, ve. à 20 h 30. ïTASSIN-LA-DEMI-LUNEï ■ L’ATRIUM 35, avenue du 8 mai 1945 (entrée public) - Place Péragut - 3, avenue des Cosmos (adresse postale) - 04 78 34 70 07. www.tassinlademilune.fr  5-72 Tassin Genetières ou 14-42-73 Carrefour Libération ICI UN HOMME. A partir de 13 ans. Avec Magaly Albesspy, Gregory Dubois, Thierru Derrien Baptiste Tanne. Cie Théâtre Détour. (1 h) Jeudi 20 mars à 20 h 30. EN TRAVAUX. A partir de 15 ans. De de Pauline Sales © Éditions Les Solitaires Intempestifs Production Le Préau,. Mise en scène de Pauline Sales. Avec Hélène Viviès, Anthony Poupard. Cie Le Préau. (1 h 20) Mardi 22 avril à 20 h 30. ïVAULX-EN-VELINï ■ CENTRE CULTUREL COMMUNAL CHARLIE CHAPLIN Place de la Nation - 04 72 04 81 18 (19). www.centrecharliechaplin.com -  A Laurent Bonnevay puis  57 Grand-Vire ou C3-56 Vaulx - Hôtel de Ville KARAMAZOV. De Fédor Dostoïevski. Mise en scène de Florian Bardet et Nicolas Mollard. Avec Julien Derivaz, Lucie Donet, Steven Fafournoux, Pierre Germain, Jessica Jargot, Thierry Jolivet et Zoé Poutrel. . Cie La Meute. Les 10 et 11 avril, je. à 19 h 30, ve. à 20 h 30. BULLES A QUOI JE PENSE ET DANS QUEL SENS. De Claire Truche. Avec Joséphine Caraballo, Jean-François Cavro, Christophe Mirabel, Rémi Rauzier, Claire Truche. Cie Nième Compagnie. Jeudi 17 avril à 19 h 30. ïVÉNISSIEUXï ■ THÉÂTRE DE VÉNISSIEUX Maison du Peuple - 8, boulevard Laurent Gérin - 04 72 90 86 68. www.theatre-venissieux.fr  D ou  T4 Gare de Vénissieux ou  93 Langevin DANS LE VENT DES MOTS À partir de 3 ans. De Marc Owitch. Mise en scène de Philippe Zarch. Avec Robbas Biassi-Biassi et Danielle Pasquier. Cie Graine de Malice. (0 h 45) Samedi 5 avril à 10 h 30, 15 h, 16 h 30. LES BELGES JOURNÉES : ÎLO. Apartir de 5 ans. De et mis en scène par Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux. Avec Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux. Cie Chaliwaté. (0 h 45) Dimanche 13 avril à 15 h. ïVILLEURBANNEï ■ LES SAISONS D’ASTRÉE Théâtre Astrée - Campus de La Doua - 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger - 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11. www.univ-lyon1.fr -  T1 Gaston Berger -  69 Arrêt la Doua (INSA) BULLES A QUOI JE PENSE ET DANS QUEL SENS. De Claire Truche. Avec Joséphine Caraballo, Jean-François Cavro, Christophe Mirabel, Rémi Rauzier, Claire Truche. Cie Nième Compagnie. Jusqu’au 20 mars 2014, me. à 19 h 30, je. à 20 h 30. ■ THÉÂTRE DE L’IRIS 331, rue Francis de Pressensé - 04 78 68 86 49. www.theatredeliris.fr -  A Cusset ou  27 Cusset TARTUFFE. A partir de 13 ans. De Molière. Mise en scène de Philippe Clément. Cie de l’Iris. (2 h 15) Du 25 au 29 mars, du ma. au sa. à 20 h. A l’Espace Tonkin. NOUS CRIONS GRÂCE. Montage des textes Jacques Chambon. Mise en scène de Jérôme Sauvion. Avec Pascal Gimenez, Jérôme Sauvion. La face nord Cie. L’année 2014 ouvre un triste anniver-


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page5

Théâtre saire : le centenaire de la Première Guerre mondiale. Du 3 au 12 avril, di. à 16 h, du ma. au sa. à 20 h. TRISUNIQUE. A partir de 10 ans. Avec Emmanuelle Rivier. Cie Belle&Fou. (1 h) Du 22 au 26 avril, ma., je., ve., sa. à 20 h, me. à 15 h, 20 h. Rens. sur http://ciebelletfou.monsite-orange.fr ■ TNP Théâtre National Populaire - 8, place Lazare-Goujon - 04 78 03 30 00. www.tnp-villeurbanne.com -  A Gratte-Ciel CENDRILLON. De Joël Pommerat d’après le mythe de Cendrillon. Mise en scène de Joël Pommerat. Avec Alfredo Cañavate, Noémie Carcaud, Caroline Donnelly, Catherine Mestoussis, Deborah Rouach et Nicolas Nore, José Bardio et la voix Marcella Carrara. Jusqu’au 22 mars, à 20 h. LAMBEAUX. De d’après la première partie du roman de Charles Juliet. Mise en scène de Sylvie Mongin-Algan. Avec Anne de Boissy. Du 19 au 22 mars, à 19 h 30. au petit théâtre. MON COEUR PAREIL À UNE FLAMME RENVERSÉE. Avec Clément Morinière. Apollinaire, moment poétique. Les 24, 31 mars et 7 avril, lu. à 19 h. sur la scène de la Brasserie 33 TNP. UN GRAND SINGE À L’ACADÉMIE. De d’après la nouvelle de Franz Kafka “Rapport pour une Académie”. Mise en scène de adaptation et mise en scène Jade Duviquet. Avec Cyril Casmèze, Mélanie Mazoyer. Du 25 au 29 mars, du ma. au sa. à 20 h. au petit théâtre. TOUT UN HOMME. De et mis en scène par Jean-Paul Wenzel. Avec Hovnatan Avédikian, Fadila Belkebla, Mounya Boudiaf, David Geselson, Hammou Graïa. Du 1er au 13 avril, du ma. au sa. à 20 h, di. 13 avr. à 16 h. au petit théâtre. PERCEVAL LE GALLOIS. De Florence Delay et Jacques Roubaud. Mise en scène de Christian Schiaretti, avec la complicité de Julie Brochen. Avec les troupes du Théâtre National Populaire et du Théâtre National de Strasbourg. Du 15 au 27 avril, ma., me., je., ve. à 20 h, sa. 26 avr. à 20 h, di. 27 avr. à 16 h. LA MUSICA. De Marguerite Duras. Mise en scène de Moïse Touré. Avec Odile Sankara, Dominique Laidet. Du 23 au 26 avril, à 20 h.

CAFES-THEATRES ■ LE BOUI BOUI Café Comique - 7, rue Mourguet - Lyon 5e - 04 78 37 40 30. www.bouiboui.com -  D Vieux Lyon DU PLAISIR ET DES MÉDOCS. Delphine Lacouque, Noémie Delattre. Mise en scène de Stéphane Casez. Avec Delphine Le-Puth, Ségolène Stock. Jusqu’au 29 mars, du ma. au sa. à 19 h 45. HOMME/FEMME MODE D’EMPLOI : LA FILLE. De Patrice Lemercier. Mise en scène de Stéphane Casez. Avec Elyse Fruttero. Jusqu’au 23 juin, lu. à 19 h 45. FRANÇOIS MARTINEZ : “COPPERFIELD, HARRY POTTER ET MOI”. Avec Jocelyn Flipo. Jusqu’au 29 mars, du ma. au sa. à 21 h 30. COUIC. De et mis en scène par Jocelyn Flipo. Avec Mathieu Coniglio et Léon Vitale. Du 1er avril au 3 mai, du ma. au sa. à 19 h 45. ALEX RAMIRÈS EST UN GRAND GARÇON ! Pour son nouveau One man show, Alex a grandi ! Il ne lui reste plus qu’à décider quel adulte il va devenir. Jusqu’au 3 avril, sa. à 18 h, je. 3 avr. à 18 h. VICTOR ROSSI “QUI M’AIME ME SUIVE”. Du 1er au 26 avril, du ma. au ve. à 21 h 30 (sf. le 18 avr.). KARIM DUVAL “MELTING POT”. Du 5 au 26 avril, sa. à 18 h. ■ LA BOURSE DU TRAVAIL 205, place Guichard - Lyon 3e - Rens. et loc. points de vente habituels.  B Guichard MIMIE MATHY - JE (RE)PAPOTE AVEC VOUS. De Mimie Mathy. Un spectacle écrit par Mimie Mathy Avec la collaboration de Muriel Robin et Jean-Philippe Lemonnier Mise en scène Roger Loure. Les 25 et 26 mars à 20 h.

GAD ELMALEH - SANS TAMBOUR... Les 27, 28 et 29 mars à 20 h. Rens. sur gad-elmaleh.info CLAUDIA TAGBO “CRAZY”. Mise en scène de Fabrice Eboué. Mardi 8 avril à 20 h 30. OLIVIER DE BENOIST - FOURNISSEUR D’EXCÈS. D’Olivier de Benoist et Vincent Leroy. (1 h 30) Mercredi 9 avril à 20 h. BERNARD MABILLE - SUR MESURE. Jeudi 17 avril à 20 h 30. ■ COMÉDIE ODÉON 6, rue Grolée - Lyon 2e - 04 20 10 04 23.  A Cordeliers CAMILLE ET SIMON FÊTENT LEUR DIVORCE. Avec Marie Blanche ou Elyse Fruttero, Alain Chapuis. Jusqu’au 22 mars, à 21 h 30. UN COUPLE (PRESQUE) PARFAIT. De David Pagliaroli. Avec Elyse Fruttero, David Pagliaroli. Conception marionnettes : Sabine Courbière. Jusqu’au 17 mai, sa. à 18 h. INÉDITH PIAF. Jusqu’au 23 mars, à 16 h 45. TRASH. De Jocelyn Flipo. Avec Alexandra Bialy, Alex Ramirès, Yann Guillarme, Franck Ziatni, Delphine Leputh, Ségolène Stock, Thaïs Vauquières. Du 25 mars au 3 mai, du ma. au ve. à 21 h 30 (sf. le 25 avr.). SI JE T’ATTRAPE, JE TE MORT. De et mis en scène par Olivier Maille. Avec (En alternance) : Elyse Fruttero, Ariane Echallier, Chrystel Rochas ou Ségolène Stock - Mathieu Coniglio, ou Dag Leonardsson – Yohan Genin ou Jonathan Chiche. Jusqu’au 29 mars, du ma. au sa. à 19 h 45. LA REVUE DE PRESSE DE GÉRARD ANGEL - SAISON 2. De Gérard Angel. Mise en scène de Stéphane Casez, Philippe Vorburger. Avec Gérard Angel, Alexandra Bialy, David Pagliaroli, Thierry Fillon, Maxence. Dimanche 30 mars à 16 h 45. Dimanche 27 avril à 16 h 45. J’ACHÈTE, LA DÉCADENCE D’UNE SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION. De Sim et Flo. Mise en scène de Renato Ribeiro. Du 1er avril au 3 mai, du ma. au ve. à 19 h 45 (sf. les 11, 12, 18 avr.). ANTHONY KAVANAGH SE CHAUFFE... EN RODAGE ! Les 23, 24 et 25 avril à 21 h 30. SANS VALENTIN “LOVING OUT”. De Jocelyn Flipo. Mise en scène de Jocelyn Flipo, Léon Vitale. Avec Mathieu Coniglio, Rayane Bensetti, Yohan Genin. Jusqu’au 22 juin, di. à 18 h 30. DERNIER APPEL POUR BROADWAY. Jusqu’au 25 mai, di. à 14 h 30. SMILE LYON COMEDY CLUB - SAISON 2. Lundi 31 mars à 19 h 45. Lundi 28 avril à 19 h 45. ■ LE COMPLEXE DU RIRE 7, rue des Capucins - Lyon 1er - 04 78 27 23 59. www.complexedurire.com -  A et C Hôtel de Ville YOHANN METAY “LA TRAGÉDIE DU DOSSARD 512”. Du 19 mars au 11 avril, sa. à 20 h 30, 22 h 30, me., je., ve. à 20 h 30. HORS PISTE. Avec LILY. Ligue d’Improvisation Lyonnaise. Jusqu’au 24 juin, ma. à 20 h 30. SANS VALENTIN “LOVING OUT”. De Jocelyn Flipo. Mise en scène de Jocelyn Flipo, Léon Vitale. Avec Mathieu Coniglio, Rayane Bensetti, Yohan Genin. Jusqu’au 29 mars, me., je., ve. à 20 h 30, sa. à 20 h 30, 22 h 30. DESSINE-MOI UNE IMPRO. Prenez 4 comédiens, 2 dessinateurs de BD (Jérome Jouvray et Efix), 1 pianiste, un présentateur un brin sadique et... vos thèmes et c’est parti pour 1h30 de délires et d’improvisation. Mardi 1er avril à 20 h 30. ■ ESPACE BAUDELAIRE 83, avenue de l’Europe - Rillieux-la-Pape - 04 37 85 01 50. www.ville-rillieux-la-pape.fr -  58-59 Baudelaire SOPHIA ARAM DANS “CRISE DE FOI”. A partir de 12 ans. De Sophia Aram et Benoit Cambillard. Mise en scène de Benoît Cambillard. Avec Sophie Aram. (1 h 30) Jeudi 27 mars à 20 h 30. A l’Espace 140.

49


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page6

Théâtre ■ ESPACE GERSON 1, place Gerson - Lyon 5e - 04 78 27 96 99. www.espacegerson.com -  31-Terminus C3 ou  D Vieux Lyon CÉDRIC CHARTIER. Un redoutable manieur de mots, une écriture au vitriol, une poésie sulfureuse... Du 20 au 26 mars, je., ve., me. à 20 h 30, sa. à 20 h, 22 h. JOFFREY VERBRUGGEN. Du 3 au 9 avril, je., ve., me. à 20 h 30, sa. à 20 h, 22 h. TONTON BALLONS - LES ZAVENTURES DU PETIT ROI À partir de 3 ans. Venez découvrir Tonton Ballons et “Les Zaventures du petit roi”, à l’Espace Gerson. Dimanche 30 mars à 17 h. Dimanche 27 avril à 17 h. ALBERT MESLAY DANS “L’ALBERTMONDIALISTE”. Du 24 au 30 avril, je., ve., me. à 20 h 30, sa. à 20 h. ■ LE LISSIACO 3, chemin de Marcilly - Lissieu - 04 78 47 60 35. www.lissieu.fr  161/164 Gare de Vaise - Villefranche sur Saône, arrêt Lissieu Centre TA GUEULE ! De Jacques Chambon (le merlin de Kaamelott). Avec Jacques Chambon, Dominic Palandri. Vendredi 4 avril à 20 h 30. ■ LULU SUR LA COLLINE 60 rue Victor Lagrange - Lyon 7e - 04 72 98 36 28. www.theatre-de-lulu.fr -  B Jean Macé IMPRO POLICE. Les Meilleures impros seront fixées dans notre prochain spectacle. Jusqu’au 29 mars, sa. à 18 h. ET SI ON IMPROVISAIT L’HISTOIRE. Avec entre autres Michel Bernini, Yohan Genin, et selon l’humeur : Jordan Topenas, Jonathan Chiche, Guillaume Gamant, Pascal Carré... Samedi 5 avril à 22 h. MISSION IMPROBABLE. De Régis Rodriguez. Le mari, la femme, l’amant, la maîtresse... C’était pas assez. Jusqu’au 26 mars, ma. à 19 h 45, me. 26 mars à 21 h. Du 9 au 16 avril, ma. à 19 h 45, me. à 21 h. LE GAI MARIAGE. Un mariage pour rire qui va virer au cauchemar... Jusqu’au 31 mai, je., ve. à 19 h 45, sa. à 20 h. LYPD DISTRICT (69)007. Votre convocation pour 2 spectacles d’impro-flics. Vous lancez les thèmes et les meilleurs moments seront dans notre Prochaine comédie !!. Jusqu’au 31 mai, sa. à 18 h. PETIT LUNDI, TRÈS GROSSE SEMAINE ! De Corinne Berron et Hélène Serres. Du 22 avril au 4 juin, ma., me. à 19 h 45. ■ LE NOMBRIL DU MONDE 1, place Chardonnet - Lyon 1er - 04 72 07 04 44. www.lenombrildumonde.com lenombrildumonde.hautetfort.com  Ligne C, Station Croix-Paquet LA PERLE RARE. Jusqu’au 29 mars, je., ve., sa. à 19 h 45. KOSH. Auteur, compositeur, interprète, et “instrument”, Kosh est un véritable One Man Show ! Jusqu’au 22 mars, à 21 h 15. SEUL-S VS THE WORLD . Avec Tiphaine Dupin et François Gelay. Spectacle d’improvisation. Mercredi 26 mars à 20 h 30. ON FAIT LES CONTES. De Thierry Buenafuente. Avec la trOupe du nOmbril du mOnde. Samedi 29 mars à 18 h. SI ON ALLAIT AU RESTO. De et par la trOupe du nOmbril du mOnde. Jusqu’au 29 mars, je., ve., sa. à 21 h 15. TAGADA TSING : QUARTET VOCAL BURLESQUE. Du 20 au 29 mars, je., ve., sa. à 19 h 45. L’ART (IN)DÉLICAT DE LA FÉMINITÉ. De Émilie Deletrez. Avec Émilie Deletrez. Du 10 au 19 avril, je., ve., sa. à 19 h 45. ■ LE REPAIRE DE LA COMÉDIE 2, place des Capucins - Lyon 1er - 04 82 31 68 02. www.lerepairelyon.com  A et C Hôtel de Ville -  C3, C13, C14 et C18 arrêt Terreaux CATCH D’IMPRO. 2 equipes de 2, face à face dans un combat à mort ... de rire... Jusqu’au 3 juillet, je. à 20 h.

50

LE COACH. La comédie qui a inspiré le film avec J-P. Rouve et R. Berry. Jusqu’au 28 juin, je., ve., sa. à 21 h 30. GRI-GRI D’AMOUR. Quand une superstition vous pourrit la vie. Jusqu’au 26 juillet, ve., sa. à 20 h. MISSION MOLIÈRE. Jusqu’au 6 juillet, di. à 17 h. ■ LE RIDEAU ROUGE 1, place Bertone - Lyon 4e - 04 78 37 40 30.www.rideaurouge.fr  C Croix-Rousse A TABLE ! De et mis en scène par Pierre Fontès. Jusqu’au 15 avril, me., je., ve., sa., ma. à 21 h 30. LE DÉMON DE MIDI. De Michèle Bernier. Mise en scène de Stéphane Casez. Avec Elyse Fruttero. Jusqu’au 28 juin, sa. à 18 h. DIX PETITS NÈGRES. D’après le roman d’Agatha Christie. Mise en scène de Mise en scène et adaptation par Nicolas Connin. Samedi 22 mars à 15 h. DERNIER APPEL POUR BROADWAY. Jusqu’au 25 mai, di. à 14 h 30. VICE VERSA. De et mis en scène par Réda Chéraitia. Avec Gaëlle Le Roy, Matthieu Birken, Franck Regnier, Elise Dano, Camille German et Réda Chéraitia. Jusqu’au 28 avril, lu. à 19 h 45. MAX BOUBLIL S’ÉCHAUFFE. Du 16 au 19 avril, à 21 h 30. LA SORCIÈRE DU PLACARD À BALAIS À partir de 4 ans. Avec en alternance : Charles Beckmann, François Chevallier, Stéphane Margot, Aurélien Portehaut, Marie-Laure Rongier, Léon Vitale. La Compagnie et son Personnel de Bord. Du 29 mars au 19 avril, sa. à 15 h 30. Rens. sur www.personneldebord.com ANTOINE SCHOUMSKY AU PARLOIR. Mise en scène de Thomas Coste. Du 22 au 26 avril, du ma. au sa. à 21 h 30. DAVID BOSTELI “DES SPECTACLES BOSTELI”. Du 29 avril au 10 mai, du ma. au sa. à 21 h 30. DÉLIT DE GROSSESSE. D’Ariane Echallier, Vanessa Defasque . Avec Ariane Echallier, Vanessa Defasque. Marre de vos petits nichons qui tiennent tous seuls ? Ras le bol de votre taille de guêpe ? N’hésitez pas à essayer 9 mois de grossesse... Jusqu’au 3 mai, du ma. au sa. à 19 h 45. ■ SOUS LE CAILLOU 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e - 04 27 44 34 38. www.souslecaillou.net HÉTÉROCLITE. De Pascal Coulan. Avec Pascal Coulan et Nathalie Caso. (1 h 20) Du 26 au 29 mars, à 20 h 30. THÉÂTRE SANS ANIMAUX. De Jean-Michel Ribes. Mise en scène de Floriane Durin, Jacques Pabst et Pierre Tarrare. Avec Floriane Durin, Jacques Pabstrnet Pierre Tarrare. (1 h 10) Du 9 au 12 avril, à 20 h 30. MUSÉE HAUT MUSÉE BAS. De Jean-Michel Ribes. Mise en scène de Christophe Véricel. Avec Alissia Estève, Jérôme Fonlupt, Ursula Kautto et Christophe Véricel. Cie Myriade. (1 h 30) Du 16 au 19 avril, à 20 h 30. EFFROYABLES JARDINS. De Michel Quint. Mise en scène de Philippe Laurent. Avec Philippe Laurent. (1 h 15) Les 25 et 26 avril à 20 h 30. ■ THÉÂTRE “LA MAISON DE GUIGNOL” 2, montée du Gourguillon - Lyon 5e - 04 72 40 26 61. www.lamaisondeguignol.fr  D Vieux-Lyon ou  28, 29, 30 31, 184 et Navette n°4 LA MÈRE COTTIVÊT. De Marc Prévot. Avec Marc Prévot. Mercredi 19 mars à 20 h 30. EASY AIR. Mise en scène de Bruno Munda. Avec Maud Rudigoz et Bruno Manda. La Cie Les Recalés. Jusqu’au 29 mars, je., ve., sa. à 19 h 30. EXCÉDENT DE BAGAGES. De Loan Hill. Mise en scène d’Alban Marical. Avec Jean-Yves Morelle et Pierre-Jean Ducrest Galtié. Mercredi 2 avril à 20 h 30.


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page7

Théâtre LA BOULETTE. De et mis en scène par Jean-Louis Rapini. Avec Evelyne Cervera, Maxime Jullia et Damien Laquet. Du 3 au 26 avril, je., ve., sa. à 19 h 30. CHASSEZ LE NATURISTE IL REVIENT AU BUNGALOW. De Patrice Sandeau . Avec Frédéric Sandeau, Patrice Sandeau, Yves Sandeau, Christelle Ortega et Séverine Warney. Jusqu’au 31 mai, du je. au sa. à 21 h 30 (sf. les 1, 2, 3, 8, 9, 10, 15, 16, 17, 22, 23, 24, 29, 30, 31 mai), sa. 3, je. 1, sa. 10, 17, 24, ve. 16, 23, 9, je. 8, 22, 15, ve. 2, je. 29, ve. 30, sa. 31 mai à 19 h 30. ■ LES TONTONS FLINGUEURS 12, rue Romarin - Lyon 1er - 06 29 85 51 50. www.tontonsflingueurs.com -  A et C Hôtel de Ville LES TRIPES AU THE. Un trio musical et burlesque pour un ukulélé et trois chanteurs : ils doivent sauver leur paroisse, on a pas fini de rigoler!. Jusqu’au 28 mars, sa., me., je., ve. à 19 h 30. ÇA TOURNE 2. Didier et Cloé, le duo chic et choc, vous annonce le programme : un feu d’artifice de parodies, des couples de cinéma en mode déjanté, un show comique interactif et généreux: tous les soirs un voyage sur Fhloston Paradise à gagner!. Jusqu’au 28 juin, me., je., ve., sa. à 21 h 30. ■ LES VEDETTES SECRÈTES THÉÂTRE 11, rue de l’Annonciade - Lyon 1er - 04 78 30 49 02. www.lesvedettessecretes.com  6, 13, 18 arrêt Mairie du 1er MES VOISINS M’ONT PARLÉ DE VOUS !. Cie d’improvisation la Lilyade. Jusqu’au 23 juin, lu. à 20 h 30. ÇA RESTE ENTRE NOUS. Proposez aux comédiens un lieu ou se déroulera l’histoire, comme par exemple une ferme ou un aéroport. Mercredi 19 mars à 20 h 30. Mercredi 2 avril à 20 h 30. Mercredi 16 avril à 20 h 30. Mercredi 30 avril à 20 h 30. ■ L’AQUEDUC 1, chemin de la Liasse - Dardilly - 04 78 35 98 03. www.mairie-dardilly.fr -  3 Dardilly Le Bas BÉRENGÈRE KRIEF - LE PERSONNAGE DE MARLA DANS LA SERIE. Comment s’en sortir quand on a le physique de Barbie et la voix de GI Jooe ? Vendredi 4 avril à 20 h 30.

HUMOUR - ONE MAN SHOW ■ DEMAISON S’ÉVADE - FRANÇOIS-XAVIER DEMAISON De François-Xavier Demaison, Mickael Quiroga, Samuel Le Bihan. Mise en scène d’Eric Théobald. (1 h 20) • Les 20 et 21 mars à 20 h 30 - Le Sémaphore - C. C. Le Champvillard, Rue de Boutan, Irigny, 04 72 30 47 90 -  15 Champvillard • Mardi 15 avril à 20 h 30 - Radiant Bellevue, 1, rue Jean Moulin, Caluire-et-Cuire, 04 72 10 22 19 - www.radiant-bellevue.fr  33, 38, S5 arrêt Caluire-Hôtel de Ville ■ LE COMTE DE BOUDERBALA De Samy Ameziane. Avec Samy Ameziane. • Mardi 25 mars à 20 h 30 - Salle de l’Isle - Théâtre du Vellein - Centre Simone Signoret, avenue du Driève - BP 3, Villefontaine, 04 74 80 71 85 - http://theatre.capi-agglo.fr • Samedi 19 avril à 20 h 30 - Halle Tony Garnier, 20, place Charles et Christophe Mérieux, Lyon 7e, 04 72 76 85 85 - www.halle-tonygarnier.fr  B Debourg ou  C7 (Pl. Dr Mérieux) - 60, C22, 53 (Tony Garnier) ■ MIMIE MATHY - JE (RE)PAPOTE AVEC VOUS De Mimie Mathy. Un spectacle écrit par Mimie Mathy Avec la collaboration de Muriel Robin et Jean-Philippe Lemonnier Mise en scène Roger Loure. • Les 25 et 26 mars à 20 h - La Bourse du Travail, 205, place Guichard, Lyon 3e, Rens. et loc. points de vente habituels  B Guichard

■ FABRICE EBOUÉ - LEVEZ-VOUS • Jeudi 27 mars à 20 h - Le Transbordeur, 3, boulevard Stalingrad, Villeurbanne, 04 78 93 08 33 - www.transbordeur.fr  C1, C4 et C5 (Cité Internationale) - C2, C26 et 70 (Cité Internationale Transbordeur ■ GAD ELMALEH - SANS TAMBOUR... • Les 27, 28 et 29 mars à 20 h - La Bourse du Travail, 205, place Guichard, Lyon 3e, Rens. et loc. points de vente habituels  B Guichard ■ PIANO RIGOLETTO Mise en scène de Pascal Légitimus. Avec Alain Bernard. (1 h 15) • Vendredi 28 mars à 20 h 30 - Le Briscope, Office Culturel de Brignais - Parc de l’Hôtel de ville, Brignais, 04 78 05 31 13 www.brignais.com ■ PERCOSSA - REBELS OF RYTHM A partir de 7 ans (1 h 40) • Jeudi 3 avril à 19 h 30 - Espace Albert Camus, 1, rue Maryse Bastié, Bron, 04 72 14 63 40 - www.albertcamus-bron.fr  2 Rebufer ■ CLAUDIA TAGBO “CRAZY” Mise en scène de Fabrice Eboué. • Mardi 8 avril à 20 h 30 - La Bourse du Travail, 205, place Guichard, Lyon 3e, Rens. et loc. points de vente habituels  B Guichard ■ ROBIN REVIENT “TSOIN TSOIN” • Mardi 8 avril à 20 h - Halle Tony Garnier, 20, place Charles et Christophe Mérieux, Lyon 7e, 04 72 76 85 85 - www.halle-tonygarnier.fr  B Debourg ou  C7 (Pl. Dr Mérieux) - 60, C22, 53 (Tony Garnier) • Jeudi 17 avril à 20 h - Zénith de Saint-Etienne, rue Scheurer Kestner, St-Etienne - www.zenith-saint-etienne-metropole.fr ■ OLIVIER DE BENOIST - FOURNISSEUR D’EXCÈS D’Olivier de Benoist et Vincent Leroy. (1 h 30) Olivier de Benoist, • Mercredi 9 avril à 20 h - La Bourse du Travail, 205, place Guichard, Lyon 3e, Rens. et loc. points de vente habituels  B Guichard

MARIONNETTES-CONTES ■ LE GRAND MANÈGE DES PETITS RIENS  À partir de 6 ans. • Vendredi 18 avril à 19 h 30 - L’Allégro, Place de la République, Miribel, 04 78 55 80 20 - allegro.free.fr ■ SIM / TU M’EN LIRAS TANT / VIRGINIE... A partir de 7 ans. Mise en scène d’Emmeline Beaussier - David Bursztein. Avec Jean-Pierre Hollebecq - Karine Birgé. S.I.M (Service d’Information sur la Marionnette) Une vraie fausse conférence loufoque sur les techniques de manipulation des marionnettes. • Les 24 et 25 avril à 19 h 30 - Dans le cadre du Festival Moisson d’Avril - Centre Culturel Communal Charlie Chaplin, Place de la Nation, Vaulx-en-Velin, 04 72 04 81 18 (19) - www.centrecharliechaplin.com  A Laurent Bonnevay puis  57 Grand-Vire ou C356 Vaulx - Hôtel de Ville ■ LE PETIT HOMME À TÊTE D’ELÉPHANT  À partir de 5 ans. Maya Compagnie. • Du 28 avril au 4 mai à 15 h - Espace 44, 44, rue Burdeau, Lyon 1er, 04 78 39 79 71 - www.espace44.com  6 Jardin des Plantes -  C Croix-Paquet ■ LES PETITES FABLES LOUFOQUES A partir de 10 ans. Maya Compagnie. • Du 29 avril au 4 mai ma., me., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30 Espace 44, 44, rue Burdeau, Lyon 1er, 04 78 39 79 71 www.espace44.com  6 Jardin des Plantes -  C Croix-Paquet

51


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page8

Théâtre ■ FRED PELLERIN, DE PEIGNE ET DE MISÈRE. A partir de 12 ans. De Fred Pellerin. Avec Fred Pellerin. (1 h 30) • Mercredi 26 mars à 20 h 30 - Espace Albert Camus, 1, rue Maryse Bastié, Bron, 04 72 14 63 40 - www.albertcamus-bron.fr  2 Rebufer ■ HANSEL & GRETEL - LA FAIM DE L’HISTOIRE Spectacle conseillé à partir de 8 ans. Mise en scène de Julien Daillère. Avec (plateau) Pauline Mereuze (Gretel) / Matila Malliarakis (Hänsel) / Isabelle Mazin (la marâtre) / Elisabeth Moreau (la sorcière) /Distribution (vidéo) Jean-Charles Delaume (le présentateur) / Odile MALLET (la vieille dame) / Emilie Piponnier (la speakerine) / Piérick Tournier (le banquier) / Suite de la distribution en cours. Cie La TraverScène. (1 h 15) • Jeudi 17 avril à 19 h 30 - Espace Albert Camus, 1, rue Maryse Bastié, Bron, 04 72 14 63 40 - www.albertcamus-bron.fr  2 Rebufer ■ LE POP-UP CIRKUS  À partir de 2 ans. Mise en scène de Fatna Djahra et Titoune. Avec Fatna Djahra. Larticule. (30 min) Un très grand livre s’ouvre... • Mercredi 19 mars à 10 h, 15 h 30 - La Mouche Théâtre, 8, rue des Ecoles, St-Genis-Laval, 04 78 86 82 28 - www.la-mouche.fr  10 Saint-Genis Mairie • Mercredi 9 avril à 18 h 30 - Salle de l’Isle - Théâtre du Vellein Centre Simone Signoret, Avenue du Driève - BP 3, Villefontaine, 04 74 80 71 85 - http://theatre.capi-agglo.fr ■ LE MONDE À COEUR OUVERT  À partir de 5 ans. Avec Ernest. K. AFRIYIE (Conteur), Artur FELIPE (Guitare), Julien DELOOZ (Percussionniste). Cie L’air à conteur. (45 min) • Du 23 avril au 6 mai me., ve., lu., ma. à 10 h, 15 h, sa., di. à 11 h, 17 h Théâtre Les Clochards Célestes, 51 rue des Tables Claudiennes, Lyon 1er, 04 78 28 34 43 - www.clochardcelestes.com ■ BOITE À OUTILS, POUM, POUM  À partir de 2 ans. Avec Mathilde Beck et Ivan Pommet. • Les 9 et 12 avril à 10 h, 16 h - au Petit Théâtre Jean Vilar - Théâtre de Bourg-en-Bresse, 11, place de la Grenette, Bourg-en-Bresse, 04 74 50 40 00 - www.theatre-bourg.com ■ CONTES DE LA TERRE ET DU CIEL BLEU - GROUPE MUSIQUES VIVANTES DE LYON 

À partir de 6 ans. De Bernard Fort. Avec instrumentistes et chanteur Bayarbaatar Davaasuren et Chinbat Baasankhuurnconteuse Anne-Sophie Ortiz-Balin. (50 min) • Samedi 12 avril à 15 h - Théâtre de Villefranche, place des Arts, Villefranche-sur-Saône, 04 74 68 02 89 - www.theatredevillefranche.asso.fr ■ BARBE BLEUE  À partir de 5 ans. Mise en scène de Jean Saada. Avec Clémence Roy, Irma FerronrnMarionnettes : Irma Ferron. Cie le Blé en Herbe. (45 min) • Mercredi 2 avril à 18 h 30 - A l’Espace George Sand - Théâtre du Vellein - Centre Simone Signoret, Avenue du Driève - BP 3, Villefontaine, 04 74 80 71 85 - http://theatre.capi-agglo.fr ■ LA LEÇON DU MONTREUR  À partir de 5 ans. Mise en scène de Serge Boulier. Avec Louis-Do Bazin. (45 min) Et c’est parti pour une leçon magistrale de manipulation de marionnettes conduite par le Montreur ! • Mercredi 16 avril à 18 h 30 - Salle de l’Isle - Théâtre du Vellein Centre Simone Signoret, Avenue du Driève - BP 3, Villefontaine, 04 74 80 71 85 - http://theatre.capi-agglo.fr

52

CIRQUE - ILLUSION ■ DÉLICES Plus d’1 h30 de spectacle, dans un rythme soutenu pour découvrir les quinze tableaux de la revue inédite “Délices” : danseuses, chanteurs, acrobates, équilibristes, humoristes et ventriloques se produisent. Interprétés par des artistes récompensés dans de nombreux festivals internationaux dédiés aux Arts du Cirque et du cabaret. Un autre temps fort de la soirée, le dîner lui-même, préparé par des chefs lyonnais pour offrir une cuisine traditionnelle et de qualité. Tarifs : menu gourmet 69 euros TTC - menu prestige 95 euros TTC. • Jusqu’au 28 juin - Cirque Imagine, Carré de Soie - 5, avenue des Canuts , Vaulx-en-Velin, 04 78 243 243 ■ CIRQUE DU SOLEIL - QUIDAM • Du 2 au 6 avril me., je., ve. à 20 h, sa. à 16 h 30, 20 h, di. à 13 h 30, 17 h - Halle Tony Garnier, 20, place Charles et Christophe Mérieux, Lyon 7e, 04 72 76 85 85 - www.halle-tony-garnier.fr  B Debourg ou  C7 (Pl. Dr Mérieux) - 60, C22, 53 (Tony Garnier) ■ PSS PSS De Camilla Pessi et Simone Fassari. Mise en scène de Louis Spagna. Avec Camilla Pessi et Simone Fassari. Cie Baccalà Clown et «Les Passionnés du Rêve». (1 h 05) • Mercredi 26 mars à 19 h 30 - La Mouche Théâtre, 8, rue des Ecoles, St-Genis-Laval, 04 78 86 82 28 - www.la-mouche.fr  10 Saint-Genis Mairie • Vendredi 28 mars à 20 h 30 - Théâtre Jean Marais, 53, rue Carnot , St-Fons, 04 78 67 68 29 - www.theatre-jean-marais.com  12 Picard ou 60-93 Saint Fons Albert Thomas ■ HORS PISTE A partir de 8 ans. Mise en scène de Patrick Dordoigne. Avec Bruno Gare, Stéphanie Liesenfeld, Margot McLaughlin, Doriane Moretus, Vincent Pensuet. Hors Piste est une comédie chorale qui nous transporte au coeur d’un théâtre pas comme les autres, où les spectateurs n’achètent pas leur place : l’hôpital pour enfants. • Les 1er et 2 avril à 20 h - La Renaissance, 7, rue Orsel, Oullins, 04 72 39 74 91 - www.theatrelarenaissance.com  10-14-1747-63-88 Grande Rue ou Pont d’Oullins ■ LES ENCOMBRANTS FONT LEUR CIRQUE A partir de 6 ans. Mise en scène de Claire Dancoisne. Avec Marie Godefroy, Nicolas Goussef, Justine Macadoux, Nicolas Postillon, Chloé Ratte, Maxence Vandevelde. Cie Théâtre de la Licorne. (1 h 15) • Les 4 et 5 avril à 20 h 30 - Le Sémaphore - C. C. Le Champvillard, Rue de Boutan, Irigny, 04 72 30 47 90 - http://www.irigny.com fr.calameo.com/read/000057155130ac70fc760  15 Champvillard ■ SÉQUENCE 8 - LES 7 DOIGTS DE LA MAIN Spectacle conseillé à partir de 7 ans. Mise en scène de Shana Carroll et Sébastien Soldevila. Avec Eric Bates, Ugo Dario, Colin Davis, Devin Henderson, Alexandra Royer, Maxim Laurin, Camille Legris, Tristan Nielsen. Les 7 doigts de la main. (1 h 35) Tout comme le cirque Eloïze et le cirque du Soleil, Les 7 doigts de la main viennent du Québec. • Les 16 et 17 avril me. à 19 h 30, je. à 20 h 30 - Théâtre de Villefranche, place des Arts, Villefranche-sur-Saône, 04 74 68 02 89 www.theatredevillefranche.asso.fr ■ 50/50 A partir de 6 ans. D’Aurélie et Martin Cuvelier – La Sala. Mise en scène d’Aurélie Cuvelier – La Sala. Avec Martin Cuvelier / Porteur acrobate, Aurélie Cuvelier – La Sala / Voltigeuse - danseuse. Cie Virevolt. (0 h 55) 50/50 est un duo qui s’inspire de nos vies, de nos parcours et des questions liées à la transmission.


p 45 a 53 theatre_1 21/03/14 10:44 Page9

Théâtre • Vendredi 11 avril à 20 h 30 - Théâtre Jean Marais, 53, rue Carnot, St-Fons, 04 78 67 68 29 - www.theatre-jean-marais.com  12 Picard ou 60-93 Saint Fons Albert Thomas ■ L’ART DU RIRE A partir de 8 ans. De Jos Houben. Avec Jos Houben. Cie Rima. (1 h) • Mardi 22 avril à 20 h 30 - Le Toboggan, 14, avenue Jean Macé, Décines-Charpieu, 04 72 93 30 00 - www.letoboggan.com  Léa T3 Décines Centre

EXTERIEURS ïBOURG-EN-BRESSEï ■ THÉÂTRE DE BOURG-EN-BRESSE 11, place de la Grenette - 04 74 50 40 00.www.theatre-bourg.com DOM JUAN OU LE FESTIN DE PIERRE. A partir de 12 ans. De D’après Molière. Mise en scène de Thierry Bordereau. Avec Réjane Bajard, Marijke Bedleem, Raphaël Defour, Fabien Grenon, Mickaël Pinelli, Thierry Vennesson, Bruno Fleutelot. Les 25, 26 et 27 mars, ma. à 20 h 30, me. à 19 h, je. à 14 h. A PANCIA IN SU À partir de 3 ans. De Simona Gambaro . Mise en scène de Simona Gambaro, Francesca Traverso . Avec Simona Gambaro et Paolo Piano . Teatro Del Piccione. (45 min) Mercredi 26 mars à 10 h. Salle des fêtes - Chanoz-Châtenay. REGARDS. De Séverine Fontaine . Avec Séverine Fontaine . Cie IKB. (1 h 15) Mardi 8 avril à 14 h, 20 h 30. PETER PAN À partir de 9 ans. Mise en scène de Christian Duchange assisté de Marion Chobert . Avec Adeline Guillot, Ana Bogosavljevic, Sébastien Chabane, Emmanuel Fumeron. Cie l’Artifice. Mercredi 16 avril à 19 h. ANTIGONE À partir de 15 ans. En ouverture de la 10ème Biennale Internationale des Marionnettes, Moisson d’Avril. De Sophocle, Magne van den Berg. Mise en scène de Nicole Beutler et Ulrike Quade. Avec Comédiens manipulateurs : Hillary Blake Firestone, Michele Rizzo, Cat Smits. Cie Ulrike Quade Company. Les 23 et 24 avril, me. à 19 h, je. à 20 h 30. ïBOURGOIN-JALLIEUï ■ THÉÂTRE JEAN VILAR Hors les murs - 12, rue de la République - 04 74 28 05 73. SAINTE DANS L’INCENDIE. De et mis en espace par Laurent Fréchuret . Avec Laurence Vielle. Les 25, 26 et 27 mars, ma., me. à 20 h 30, je. à 14 h 30, 20 h 30. MADAME BOVARY. A partir de 12 ans. De Gustave Flaubert. Mise en scène d’Agnès Limbo. Avec Marie Delhaye. Cie Karyatides. (55 min) Les 1er, 2 et 3 avril, ma., me. à 20 h 30, je. à 14 h 30, 20 h 30. A la maison des habitants de Grive. LA LÉGENDE DE BORNÉO. A partir de 12 ans. Avec Simon Bakhouche Mélanie Bestel Judith Davis Claire Dumas Nadir Legrand. Collectif l’Avantage du doute. (1 h 20) Les 15 et 16 avril à 20 h 30. A la salle le Royal. ON EST LES CHAMPIONS. De Marc Becker. Mise en scène de Simon Delétang. Avec Fabrice Lebert, Mathieu Lagarrigue, Mickaël Pinelli, Simon Delétang. (1 h 30) Les 23, 24 et 25 avril, me., je. à 20 h 30, ve. à 14 h 30. Salle Le Royal.

ïVILLEFONTAINEï ■ THÉÂTRE DU VELLEIN Centre Simone Signoret - Avenue du Driève - BP 3 - 04 74 80 71 85. http://theatre.capi-agglo.fr HÄNSEL ET GRETEL - LA CORDONNERIE À partir de 6 ans. (1 h) Mercredi 19 mars à 18 h 30. Salle de l’Isle. DU VENT... DES FANTÔMES. D’Eve Bonfanti, Yves Hunstad. Avec Eve Bonfanti, Yves Hunstad, Gaëtan van den Berg | Bertrand de Wolf. La fabrique imaginaire. (1 h 45) Les 19 et 20 mars à 20 h 30. AU BORD DE L’EAU. De et mis en scène par Ève Bonfanti, Yves Hunstad. Avec Ève Bonfanti, Yves Hunstad. (1 h 40) Vendredi 21 mars à 20 h 30. LES SAISONS DE ROSEMARIE À partir de 8 ans. De Dominique Richard. Mise en scène de Lucile Jourdan. Avec Stéphanie Rongeot, nicolas Fine, Gilles Najean. Les Passeurs. (1h) Mercredi 26 mars à 18 h 30. MODÈLES. Mise en scène de Pauline Bureau. Avec Marie Nicolle, Sabrina Baldassarra, Sonia Floire, Gaëlle Hausermann, Laure Calamy. La part des anges. (1h45) Les 8 et 9 avril à 20 h 30. RICHARD III. De William Shakespeare. Mise en scène de Laurent Fréchuret. Avec Dominique Pinon, Thierry Gibault, Nine de Montal, Martine Schambacher, Jean-Claude Bolle-Reddat, Amaury de Crayencour, distribution en cours…. Les 16 et 17 avril à 20 h 30. ïVILLEFRANCHE-SUR-SAÔNEï ■ THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE Place des Arts - 04 74 68 02 89. www.theatredevillefranche.asso.fr CROQUEFER ET TULIPATAN. (2 h 10) Mercredi 19 mars à 19 h 30. HÄNSEL ET GRETEL - LA CORDONNERIE À partir de 6 ans. (1 h) Samedi 29 mars à 15 h. PICCOLI SENTIMENTI À partir de 3 ans. Univers sonore, instruments et composition des musiques : Max Vandervorst. D’Alain Moreau. Avec Jeu : Sandrine Hooge et Céline Robaszynski. Cie Tof Théâtre. (0 h 45) Samedi 5 avril à 15 h, 17 h. RICHARD III. De William Shakespeare. Mise en scène de Laurent Fréchuret. Avec Dominique Pinon, Thierry Gibault, Nine de Montal, Martine Schambacher, Jean-Claude Bolle-Reddat, Amaury de Crayencour, distribution en cours…. Les 8 et 9 avril, ma. à 20 h 30, me. à 19 h 30. A PORTÉE DE CRACHAT. De Taher Najib. Mise en scène de Laurent Fréchuret. Avec Mounir Margoum. (1 h 15) Les 22 et 23 avril, ma. à 20 h 30, me. à 19 h 30.

ST-ETIENNE ET SA RÉGION ■ LA COMÉDIE DE SAINT-ETIENNE 7, avenue Emile Loubet - St-Etienne - 04 77 25 14 14. www.comedie-de-saint-etienne.fr RICHARD III. De William Shakespeare. Mise en scène de Laurent Fréchuret. Avec Dominique Pinon, Thierry Gibault, Nine de Montal, Martine Schambacher, Jean-Claude Bolle-Reddat, Amaury de Crayencour, distribution en cours… Une troupe de 10 comédiens pour incarner cette tragédie sanguinaire et donner corps aux mécanismes destructeurs de la tyrannie et de la vengeance. Jusqu’au 22 mars, à 20 h.

ïVIENNEï ■ THÉÂTRE SAINT-MARTIN 9, rue Victor Faugier - 04 74 31 50 00. www.theatresaintmartin.com

■ OPÉRA THÉÂTRE DE SAINT-ETIENNE Allée Shakespeare - Jardin des Plantes - St-Etienne - 04 77 47 83 40. www.opera-theatre.saint-etienne.fr

GILOU. De Lucien Vargoz. Avec Marie-Pierre Billioud, Monique Buisson, Annie-Claude Sauton, Anne Vivran, Alain Caillot, Yves Méasson et Lucien Vargoz. Du 1er au 27 avril, du ma. au sa. à 20 h 30, di. à 16 h.

COMME S’IL EN PLEUVAIT. De Sébastien Thiéry. Mise en scène de Bernard Murat . Avec Pierre Arditi, Évelyne Buyle, Véronique Boulanger et Christophe Vandevelde. (1h30) Jeudi 3 avril à 20 h. Grand Théâtre Massenet.

53


P 54 A 58 musique_1 21/03/14 10:45 Page1

Musique Les spectacles suivis de ce symbole  sont conseillés au Jeune Public.

FESTIVALS ■ JAZZ À VIENNE, L’HIVER Jusqu’au 6 juin. > Mardi 22 avril à 20 h 30 - Théâtre de Vienne, 4, rue Chantelouve, Vienne : ANDRÉ MANOUKIAN QUARTET. Avec André Manoukian (piano), Nicolas Viccaro (Batterie), Christophe Wallemme (Contrebasse), Hervé Gourdikian (Sax, duduk). > Mercredi 30 avril à 10 h (Toute la journée) - Divers lieux de Lyon, Lyon : INTERNATIONAL JAZZDAY LYON ET SA RÉGION. > Vendredi 6 juin à 20 h - Orchestre National de Lyon - Auditorium de Lyon, 149, rue Garibaldi, place Charles de Gaulle, Lyon 3e : WAYNE SHORTER. Avec Wayne Shorter, saxophone / Danilo Perez, piano / John Patitucci, contrebasse / Brian Blade, batterie.

.

■ BIENNALE MUSIQUES EN SCÈNE 2014 “DANS LE NUAGE” AVEC HEINER GOEBBELS. Du 5 au 29 mars. > Mercredi 19 mars à 20 h - Ensatt, 4, rue Soeur Bouvier, Lyon 5e : REVENANTE. De Nicolas Bacri, Patrick Burgan. Mise en scène de Jean-Pierre Jourdain. Chef de Chœur : Nicole Corti. Avec Anne Gastinel (violoncelle), Chœur Britten et les détenues des centres pénitenciers de la Région Rhône-Alpes. > Jeudi 20 mars à 20 h - Orchestre National de Lyon - Auditorium de Lyon, 149, rue Garibaldi, place Charles de Gaulle, Lyon 3e : ENTRE LE CRISTAL ET LA FUMÉE. De Kaija Saariaho, Rebecca Saunders, Kenji Sakai, Heiner Goebbels. Direction musicale : Jonathan Stockhammer. Avec Orchestre national de Lyon / Carolin Widmann, violon. > Vendredi 21 mars à 20 h 30 - Théâtre de Villefranche, place des Arts, Villefranche-sur-Saône et Samedi 22 mars à 20 h - Amphithéâtre Culturel de l’Université Lyon 2, Campus Universitaire Porte des Alpes - 5, avenue Mendès France, Bron : CHANTS DES SPHÈRES - ENSEMBLE MUSICA NOVA. De Guillaume de Machaut Daniele Ghisi. Direction musicale : Lucien Kandel. Avec Ensemble Musica Nova. > Samedi 22 mars à 18 h - Amphithéâtre Culturel de l’Université Lyon 2, Campus Universitaire Porte des Alpes - 5, avenue Mendès France, Bron : INVISIBILITÉ. De Rebecca Saunders, Liza Lim, Thierry Blondeau, Mauro Lanza. Avec Séverine Ballon, violoncelle. > Mercredi 26 mars à 20 h (Théâtre Copeau) - Opéra Théâtre de Saint-Etienne, Allée Shakespeare, Jardin des Plantes, St-Etienne : CHANTS DES GUERRES QUE J’AI VUES -GOEBBELS. Direction musicale : Pierre-André Valade. Mise en scène de Heiner Goebbels. Avec Ensemble Orchestral Contemporain. > Mercredi 26 mars à 20 h 45 - Maison de la Danse, 8, avenue Jean Mermoz, Lyon 8e : MOVEMENT C. Avec Maureen Law, danse. Chorégraphie : Ulf Langheinrich. > Mercredi 26 mars à 20 h - Musée des Moulages, 3, rue Rachais, Lyon 3e : OVER THE CLOUDS. Avec Hélène Breshand, harpe et Kasper T. Toeplitz, live électronique. > Jeudi 27 mars à 20 h - Orchestre National de Lyon - Auditorium de Lyon, 149, rue Garibaldi, place Charles de Gaulle, Lyon 3e : LA MER. De Toru Takemitsu et Claude Debussy. Direction musicale : Eivind Gullberg Jensen. Avec Orchestre national de Lyon / MarieElisabeth Hecker (violoncelle) / Emmanuelle Réville (flûte alto) / Éléonore Euler-Cabantous (harpe) / Kumiko Shuto (biwa) / Kifu Mitsuhashi (shakuhachi). > Vendredi 28 mars à 20 h - Musée des Moulages, 3, rue Rachais, Lyon 3e : DUAL RITUAL. De Samuel Sighicelli, Emmanuel Scarpa. Chef de Chœur : Guillaume Bourgogne. Avec Ensemble Op.Cit. > Samedi 29 mars à 15 h 30 - Les Subsistances - Laboratoire de création artistique, 8 bis, quai Saint-Vincent, Lyon 1er ; Samedi 29 mars à 14 h - CNSMD - Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse, 3, quai Chauveau, Lyon 9e ; Samedi 29 mars à 17 h - Gadagne, Musées - Le Musée d’Histoire de Lyon et le Musée des Marionnettes du Monde, 1, place du Petit Collège, Lyon 5e

54

et Samedi 29 mars à 17 h - Temple du Change, 2, rue Soufflot, Lyon 5e : JOURNÉE CUMULUS : BALADE EN CONCERTS. De Dubois, Cavana, Leroux,Garcia, Hervé Saunders, Saariaho, Barrière. > Samedi 29 mars à 20 h - Théâtre de la Croix-Rousse, Place JoannèsAmbre, Lyon 4e : SOIRÉE CUMULUS - SOIRÉE DE CLÔTURE. De Samuel Sighicelli, Jonathan Harvey, Thomas Adès et Heiner Goebbels. Direction musicale : Pascal Rophé. Avec Laura Mikkola, piano, Mathieu Gardon, voix et l’Orchestre du Cnsmd de Lyon. ■ LA MAISON SENS DESSUS DESSOUS Du 25 au 29 mars. Maison de la Danse, 8, avenue Jean Mermoz, Lyon 8e. Rens. au 04 72 78 18 00 (18) et sur www.maisondeladanse.com. > Les 25 et 26 mars à 19 h 30 : CATHERINE GAUDET. Avec Dany Desjardins, Caroline Gravel. Chorégraphie : Catherine Gaudet. > Les 25 et 26 mars à 22 h : SIMON TANGUY - JAPAN. Avec Solo Simon Tanguy. Chorégraphie : Simon Tanguy. > Les 25 et 26 mars à 20 h 45 : ULF LANGHEINRICH - MOVEMENT C. Avec Ulf Langheinrich rndanse : Maureen LawrnSolo et projections 3D. > Les 28 et 29 mars à 20 h 45 : ALAIN PLATEL - TAUBERBACH. Direction musicale : Steven Prengels. Chorégraphie : Alain Platel. > Samedi 29 mars à 16 h 30 : NICOLAS HUBERT ET MICHEL MANDEL - CIRCONFÉRENCE. Avec Danse, objets Nicolas Hubert Clarinettes, objets Michel Mandel. Cie Epiderme. > Les 28 et 29 mars à 19 h 30 : PATRICIA APERGI - PLANITES. Avec 5 danseurs, 1 musicien. Chorégraphie : Patricia Apergi. > Samedi 29 mars à 17 h 30 : RAPHAËLLE DELAUNAY - DEBOUT ! Avec Solo : Raphaëlle Delaunay. Chorégraphie : Raphaëlle Delaunay. ■ CHAOS DANSE 12e édition. Du 1er au 11 avril. Les Saisons d’Astrée, Théâtre Astrée Campus de La Doua, 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger, Villeurbanne. Rens. au 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11 et sur www.univ-lyon1.fr. > Mardi 1er avril à 20 h 30 : FRUITION. Avec Céline Gayon, Mélodie Joinville, Victor Virnot, Christine Bastin. Chorégraphie : Christine Bastin. > Jeudi 3 avril à 20 h 30 : PAR TEMPS D’AUTOMNE. Avec Charlotte Belec, Olivia Caillaud, Alice Glandier. Chorégraphie : Sylvie Giron. > Vendredi 4 avril à 20 h 30 : BLANC. Avec Chorégraphie et interprétation : Vania Vaneau. > Mardi 8 avril à 20 h 30 : COMME UN BOND EN PLEIN CIEL. Avec Serge Ambert. Chorégraphie : Serge Ambert. Compagnie les alentours rêveurs. > Vendredi 11 avril à 20 h 30 : EN SCÈNE. Avec Par l’Ensemble Chorégraphique du Conservatoire de Lyon. ■ AUTEURS DE TROUBLES FESTIVAL UNIVERSITAIRE INTERNATIONAL DE DANSE ET ARTS DU MOUVEMENT. Du 14 au 18 avril. Les Saisons d’Astrée, Théâtre Astrée - Campus de La Doua, 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger, Villeurbanne. Rens. au 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11 et sur www.univ-lyon1.fr.

CLASSIQUE ■ ORCHESTRE NATIONAL DE LYON - AUDITORIUM DE LYON 149, rue Garibaldi - place Charles de Gaulle - Lyon 3e - 04 78 95 95 95. www.auditorium-lyon.com -  B Part-Dieu Mars : Dimanche 23 à 16 h : RÉCITAL AU TROCADÉRO. De Haendel, Bach, Guilmant, Dupré, Couperin, Widor, Messiaen, Alain, Duruflé. Récital. Avec Vincent Warnier (piano). > Mardi 25 à 20 h : SALONEN ET LE PHILHARMONIA. De Modest Moussorgski, Dmitri Chostakovitch. Lyon reçoit l’Orchestre Philharmonia de Londres. Direction musicale : Esa-Pekka Salonen. Avec Orchestre Philharmonia de Londres. > Vendredi 28 à 20 h : RAFAL BLECHACZ. De Mozart, Beethoven, Chopin. Avril : Les 3 et 5, je. à 20 h, sa. à 18 h : THIBAUDET JOUE SAINTSAËNS. De Berlioz, Saint-Saëns, Franck. Thibaudet joue Saint-


P 54 A 58 musique_1 21/03/14 10:45 Page2

Musique Saëns, Berlioz et Franck, sous la direction de Fabien Gabel, avec l’Orchestre national de Lyon. Direction musicale : Fabien Gabel. Avec Orchestre national de Lyon / Jean-Yves Thibaudet, piano. > Dimanche 6 à 11 h : VENTS FRANÇAIS. De Gouvy, Koechlin, Bozza, Gounod. Avec Musiciens de l’Orchestre national de Lyon. > Les 9 et 12 à 15 h : Participatif !. HÉROS  À partir de 5 ans. D’Aram Khatchatourian. Direction musicale : Quentin Hindley. Avec Orchestre national de Lyon. > Vendredi 11 à 12 h 30, 15 h : LA DANSE DU SABRE - CONCERT EXPRESSO. D’Aram Khatchatourian. Direction musicale : Quentin Hindley. Avec Orchestre national de Lyon. > Samedi 12 à 20 h : DENIS MATSUEV. De Sergueï Prokofiev et Franz Liszt. Avec Denis Matsuev. > Lundi 14 à 20 h : SAINT MATTHIEU. De Johann Sebastian Bach. Direction musicale : Ton Koopman. Avec ChŒur et Orchestre baroques d’Amsterdam / Hana Blazikova, soprano / Maarten Engeltjes, alto / Tilman Lichdi, ténor (Évangéliste) / Jörg Durmuller, ténor (airs) / Falko Hönisch, basse (Christ) / Klaus Mertens, basse (airs). > Jeudi 17 à 20 h : AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA. De Kaija Saariaho, Maurice Ravel, Richard Strauss. Direction musicale : Susanna Mälkki. Avec Orchestre national de Lyon et Roger Muraro (piano). > Jeudi 24 à 20 h : CHOSTAKOVITCH - DE LA VALSE AU DRAME. De Chostakovitch et Stravinsky. Direction musicale : Olari Elts. Avec Orchestre nationale de Lyon et Jean-Frédéric Neuburger (piano). > Dimanche 27 à 11 h : QUATUOR DE CHAUSSON. De Maurice Ravel, Kaija Saariaho, Ernest Chausson. Musique de Chambre. Avec Musiciens de l’Orchestre national de Lyon, Laetitia Bougnol (piano). ■ OPÉRA NATIONAL DE LYON Place de la Comédie - Lyon 1er - 04 69 85 54 54. www.opera-lyon.com -  A et C Hôtel de Ville Avril : Dimanche 13 à 11 h 30 : au Grand Studio du Ballet. WILLIAMS / BARBER / BRITTEN. Avec Kazimierz Olechowski (Violon), Frédéric Bardon (Violon), Daniel Formentelli (Alto), Ewa Miecznikowska (Violoncelle), Hervé N’Kawa (Piano), Didier Roussel (Ténor), Paolo Stupenengo (Baryton). ■ CNSMD Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse - 3, quai Chauveau - Lyon 9e - 04 72 19 26 26. www.cnsmd-lyon.fr  3-19-31-40-43-44-45 Pont Kœnig Mars : Vendredi 21 à 20 h : ARTIST DIPLOMA - EMMANUEL FRANÇOIS. De Martin, Françaix, Berg. Avec Orchestre à vent, Emmanuel François (alto). Avril : Vendredi 4 à 20 h : JOSEPH BODIN DE BOISMORTIER : LES VOYAGES DE L’AMOUR OP. 60 OPÉRA-BALLET - LE CNSMD ACCUEILLE HERVÉ NIQUET. Direction musicale : Hervé Niquet. Avec orchestre du département de musique ancienne, solistes des classes de chant. > Vendredi 18 à 19 h (Salle Varèse, entrée libre), 22 h 30 (Ciné-concert) : NUIT DU SILENCE DE LA MER - RÉSISTANCE(S). De Weil, Hindemith, Henze, Cavanna. Cette Nuit festive a été imaginée avec le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. Suivi à 22h30 d’un ciné-concert, avec le collectif d’improvisation, J-M. Foltz et H-C. Cage. Direction musicale : Fabrice Pierre. Avec classe de chant et d’accompagnement piano, Atelier XX-21, Hélène Desaint (alto). Chorégraphie : Anne Martin. > Mardi 22 à 20 h : Amphithéâtre Darasse, entrée libre. CLASSE D’ORGUE. Avec Classe d’orgue du CNSMD. ■ PIANO À LYON Salle Rameau - 29 rue de la Martinière - Lyon 1er - 04 78 47 87 56. www.pianoalyon.com Mars : Vendredi 28 à 20 h 30 : ADAM LALOUM - PIANO. Schubert. Avril : Vendredi 11 à 20 h 30 : FRANCOIS-FRÉDERIC GUY - PIANO. Beethoven et Brahms. > Les 24 et 25 à 20 h 30 : ALEXANDRE THARAUD - PIANO. Deux soirées : Mozart, Mahler, Schubert puis Grieg, Schuman, Webern, Beethoven. ■ LE CONCERT DES AVANT-SCÈNES - DÉCOUVERTE DES

JEUNES MUSICIENS CHAMBRISTES DU CNMSD DE LYON Mercredi 19 mars à 20 h - Salle Rameau, 29, rue de la Martinière Lyon 1er. Rens. au 04 78 28 24 75.  A Hôtel de Ville

■ CANTATES DE PÂQUES - JEAN-SÉBASTIEN BACH Direction musicale : Masaaki Suzuki. Avec Johann Lunn soprano, Damien Guillon alto, Gerd Türk ténor, Peter Kooij basse, Ensemble : Bach Collegium Japan. Jeudi 20 mars à 20 h - Chapelle de la Trinité , 29-31, rue de la Bourse - Lyon 2e. Rens. au 04 78 38 09 09 et sur www.lachapelle-lyon.org. ■ VIVA NAPOLI Avec Cie Cala. Les 22 et 23 mars sa. à 17 h, di. à 15 h - Cie Cala à la Bourse du Travail, place Guichard - Lyon 3e. Rens. au 04 72 07 98 58 et sur www.cala-lyon.com. ■ ANTONIO SALIERI OU L’ITALIEN DES LUMIÈRES Mardi 25 mars à 14 h 30 - Mozarteum de France, 39 bis, rue de Marseille - Lyon 7e. Rens. au 04 72 43 92 30 - 04 78 30 81 41 et sur www.mozarteumdefrance.org. ■ JARDIN DE LA CHAPELLE OPUS 6 Avec Concert baroque de Jeunes Musiciens de 7 à 13 ans. Samedi 29 mars à 14 h 30 - Chapelle de la Trinité , 29-31, rue de la Bourse - Lyon 2e. Rens. au 04 78 38 09 09 et sur www.lachapelle-lyon.org. ■ LES MUSICIENS ROMANTIQUES ET LE FAUST DE GOETHE Mardi 1er avril à 15 h - Mozarteum de France, 39 bis, rue de Marseille - Lyon 7e. Rens. au 04 72 43 92 30 - 04 78 30 81 41 et sur www.mozarteumdefrance.org. ■ LORENZO SOULÈS De Chopin, Brahms. Avec Lorenzo Soulès. Vendredi 4 avril à 20 h - Association Frédéric Chopin - Les Virtuoses du piano - Palais de la mutualité, Salle Edouard Herriot 1, place Antonin Jutard - Lyon 3e. Rens. au 04 72 71 81 93 et sur www.chopin-lyon.com. ■ MUSIQUE DE CHAMBRE : FAURÉ De Gabriel Fauré : La Bonne Chanson. Avec Soliste : Jean-Marc Bruin, ténor / Dominique Lonca, Marie-Bénédicte Genay, violon / Vincent Libman, alto NN violoncelle / Richard Lasnet, contrebasse / Arielle Perrin, piano. Vendredi 4 avril à 19 h - Théâtre du Vellein - Centre Simone Signoret, Avenue du Driève - BP 3 - Villefontaine. Rens. au 04 74 80 71 85 et sur http://theatre.capi-agglo.fr. ■ SYMPHONIES N°7 DE BEETHOVEN & N°4 DE GOUVY De Beethoven, Gouvy. Direction musicale : Jean-Philippe Dubor. Avec Orchestre symphonique Ensemble 7e Sens. Vendredi 11 avril à 20 h - Eglise Saint-Bonaventure, Lyon 2e Ensemble 7e Sens - Jean-Philippe Dubor, 11, montée Nicolas de Lange - Lyon 5e. Rens. au 04 78 93 62 11 et sur www.ensemble-7sens.org. ■ POULENC, STABAT MATER Direction musicale : Sylvène Maire. Avec ensemble vocal Le Petit Chœur. Les 12 et 15 avril sa. à 19 h, ma. à 20 h 30 - Temple Lanterne/Eglise Réformée des Terreaux, 10, rue Lanterne - Lyon 1er. ■ PASSION SELON SAINT JEAN - JEAN-SÉBASTIEN BACH Direction musicale : Marc Minkowski. Avec Ditte Andersen, Owen Willets, Markus Brutscher, Colin Balzer, Christian Immler, Félix Speer basse. Ensemble : Les Musiciens du Louvre Grenoble. Mardi 15 avril à 20 h - Chapelle de la Trinité, 29-31, rue de la Bourse - Lyon 2e. Rens. au 04 78 38 09 09 et sur www.lachapelle-lyon.org. ■ MOZART - BRAHMS Avec Quatuor Manfred avec Raphaël Oleg et Manuel FischerDieskau. Mercredi 16 avril à 20 h - Salle Rameau, 29, rue de la Martinière Lyon 1er. Rens. au 04 78 28 24 75.  A Hôtel de Ville

55


P 54 A 58 musique_1 21/03/14 10:45 Page3

Musique ■ RECITAL MAXIM VENGEROV - PIANO ITAMAR GOLAN De Bach, Prokofiev, Wieniawski, Sarasate, Paganini. Avec Maxim Vengerov, Itamar Golan. Mercredi 16 avril à 20 h - La Bourse du Travail, 205, place Guichard Lyon 3e. Rens. au Rens. et loc. points de vente habituels.

LYRIQUE ■ OPÉRA NATIONAL DE LYON Place de la Comédie - Lyon 1er - 04 69 85 54 54. www.opera-lyon.com -  A et C Hôtel de Ville Avril : Du 10 au 26, Du ma. au je. à 20 h (sf. les 12, 17 avr.), Di. 13 avr. à 16 h : PETER GRIMES. Dans le cadre du Festival Britten. De Benjamin Britten. Opéra en deux actes avec prologue, 1945. Direction musicale : Kazushi Ono. Mise en scène d’Yoshi Oida. Chef de chœur : Alan Woodbridge. Avec Alan Oke (Peter Grimes), Michaela Kaune (Ellen Orford), Andrew Foster-Williams (Balstrode), Kathleen Wilkinson (Tantine), Wynne Evans (Boles), Karoly Szemeredy (Swallow), Colin Judson (Révérend Adams), James Martin (Carter Hobson), Rosalind Plowright (Mrs Sedley), Benedict Nelson (Keene), Orchestre, Chœurs, Studio et Maîtrise de l’Opéra de Lyon. > Du 11 au 29, ma., ve. à 20 h (sf. les 15, 25 avr.), Me. 16 avr. à 20 h, Di. 27 avr. à 16 h : LE TOUR D’ÉCROU. Dans le cadre du Festival Britten. De Benjamin Britten. Opéra en deux actes avec prologue, 1954. Direction musicale : Kazushi Ono. Mise en scène de Valentina Carrasco . Avec Andrew Tortise (Narrateur, Peter Quint), Heather Newhouse (Gouvernante), Maîtrise de l’Opéra de Lyon (Miles), Flora, Katharine Goeldner (Mme Grose), Giselle Allen (Miss Jessel), l’Orchestre de l’Opéra de Lyon . > Du 12 au 25, Sa. 12, je. 17, ve. 25 avr. à 20 h, Lu. 21 avr. à 16 h : CURLEW RIVER. Dans le cadre du Festival Britten. De Benjamin Britten. Parabole d’église, 1964. Direction musicale : Alan Woodbridge . Mise en scène d’Olivier Py . Avec William Dazeley (Le Passeur), Michael Slattery (La Folle), Ivan Ludlow (Le Voyageur), Tim Mirfin (L’Abbé), l’Orchestre, Chœurs et Maîtrise de l’Opéra de Lyon . ■ TOSCA - D’APRÈS GIACOMO PUCCINI. A partir de 13 ans De Giacomo Puccini. Direction musicale : Laurent Touche. Mise en scène d’André Fornier. Avec Stéphanie Loris, Nicolas Gambotti, Pierre-Yves Bernard, Philippe Bourlois. Vendredi 11 avril à 20 h 30 - L’Atrium, 35, avenue du 8 mai 1945 (entrée public) - Place Péragut - 3, avenue des Cosmos (adresse postale) - Tassin-la-Demi-Lune. Rens. au 04 78 34 70 07 et sur www.tassinlademilune.fr.  5-72 Tassin Genetières ou 14-42-73 Carrefour Libération Les 12 et 13 avril sa. à 20 h 30, di. à 15 h - Le Sémaphore - C. C. Le Champvillard, Rue de Boutan - Irigny. Rens. au 04 72 30 47 90 et sur http://www.irigny.com.  15 Champvillard ■ LES POULES DE LA BRUYÈRE - ENSEMBLE BORÉADES CHŒUR EMELTHÉE Des Caractères de Jean La Bruyère, Molière et Lully. Direction musicale : Marie-Laure Teissèdre. Mise en scène de Pierre-Alain Four. Avec Delphine Ardiet, Claudine Charnay, Annaëlle Desert, Charlotte Dutournier, Marie-Frédérique Girod, Sophie Maksoudian, Stéphane Meygret, Fanny Mouren, Lise Viricel, Majloudine Zerari. Jeudi 24 avril à 20 h 30 - L’Allégro, Place de la République - Miribel. Rens. au 04 78 55 80 20 et sur allegro.free.fr.

JOUR PAR JOUR

• Musique du Monde : MUSIQUE SOUFIE, ARABO-ANDALOUSE A 20 h 30. Amphi de l’Opéra de Lyon - Place de la Comédie - Lyon 1er ■ Samedi 22 mars • Chanson : MARIE RIGAUD, COCORICO SWING A 20 h 30. Sous le caillou - 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e. Rens. : 04 27 44 34 38. • Musique du Monde : MUSIQUE SOUFIE, ARABO-ANDALOUSE A 20 h 30. Amphi de l’Opéra de Lyon - Place de la Comédie - Lyon 1er • Chanson : PIERRE PERRET A 20 h 30. Radiant Bellevue - 1, rue Jean Moulin - Caluire-et-Cuire. Rens. : 04 72 10 22 19. ■ Mardi 25 mars • Musique du Monde : NOUIBA & JALEO A 20 h 30. Sous le caillou - 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e. Rens. : 04 27 44 34 38. ■ Mercredi 26 mars • Pop-Rock : FAUVE A 20 h. Radiant Bellevue - 1, rue Jean Moulin - Caluire-et-Cuire. Rens. : 04 72 10 22 19. • Spectacle : ROBIN DES BOIS “NE RENONCEZ JAMAIS” A 20 h 30. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Jeudi 27 mars • Variétés-Chansons : DAPHNÉ A 20 h 30. Centre Culturel d’Ecully - 21, avenue E. Aynard - Ecully. Rens. : 04 78 33 64 33. • Spectacle : ROBIN DES BOIS “NE RENONCEZ JAMAIS” A 20 h 30. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Vendredi 28 mars • Chanson : KARIMOUCHE. Spectacle conseillé à partir de 9 ans A 20 h 30. L’Allégro - Place de la République - Miribel. Rens. : 04 78 55 80 20. • Spectacle : ROBIN DES BOIS “NE RENONCEZ JAMAIS” A 20 h 30. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Samedi 29 mars • Jazz-Blues : GINKGOA A 20 h 30. Espace Culturel Eole - 16, rue Centrale - Craponne. Rens. : 04 78 57 94 34. • Ciné-concert : HÄNSEL ET GRETEL  À partir de 6 ans A 15 h. Théâtre de Villefranche - place des Arts - Villefranche-surSaône. Rens. : 04 74 68 02 89. • Spectacle : ROBIN DES BOIS “NE RENONCEZ JAMAIS” A 15 h 30, 21 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Dimanche 30 mars • Chanson : HENRI DÈS “EN FAMILLE”  À partir de 4 ans A 17 h. L’Amphithéâtre - Salle 3000 - 50, quai Charles de Gaulle Lyon 6e. Rens. : 04 72 82 26 26. • Jazz-Blues : JAZZ NEW ORLÉANS - THIERRY AMIOT Le trompettiste Thierry Amiot est l’invité de la Cie Cala pour le programme “The Big Beat Band New Orlean Jazz”. A 15 h. Cie Cala à la Salle Edouard Herriot - 1 place Antonin Jutard - Lyon 3e • Spectacle : ROBIN DES BOIS “NE RENONCEZ JAMAIS” A 14 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85.

■ Jeudi 20 mars • Chanson : ERIC SIMONET : COURTE PAILLE ET COURTE ECHELLE A 20 h 30. Sous le caillou - 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e. Rens. : 04 27 44 34 38.

■ Mardi 1er avril • Ciné-concert : COLLECTIF D’IMPROVISATION A 12 h 30. (Entrée libre) Médiathèque de Vaise - Place Valmy - Lyon 9e. Rens. : 04 72 85 66 20.

■ Vendredi 21 mars • Chanson : MARIE RIGAUD, COCORICO SWING A 20 h 30. Sous le caillou - 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e. Rens. : 04 27 44 34 38.

■ Mercredi 2 avril • Spectacle : CIRQUE DU SOLEIL - QUIDAM A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85.

56


P 54 A 58 musique_1 21/03/14 10:45 Page4

Musique • Ciné-concert : COLLECTIF D’IMPROVISATION A 12 h 30. (Entrée libre) Médiathèque de Vaise - Place Valmy - Lyon 9e. Rens. : 04 72 85 66 20.

• Chanson : CHRISTOPHE MAÉ A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85.

■ Jeudi 3 avril • Spectacle : CIRQUE DU SOLEIL - QUIDAM A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85.

■ Jeudi 17 avril • Chanson : CADI MATOS - LES OCQUES ROUGES A 20 h 30. Théâtre des Marronniers - 7 rue des Marronniers - Lyon 2e. Rens. : 04 78 37 98 17.

■ Vendredi 4 avril • Spectacle : CIRQUE DU SOLEIL - QUIDAM A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85.

■ Vendredi 18 avril • Variétés-Chansons : AMÉLIE-LES-CRAYONS A 20 h 30. Espace Louise Labé - 13, avenue Robert Schumann - StSymphorien-d’Ozon. Rens. : 04 78 02 36 36. • Chanson : CADI MATOS - LES OCQUES ROUGES A 20 h 30. Théâtre des Marronniers - 7 rue des Marronniers - Lyon 2e. Rens. : 04 78 37 98 17. • Chanson : EMEL MATHLOUTHI A 20 h 30. Théâtre de Bourg-en-Bresse - 11, place de la Grenette Bourg-en-Bresse. Rens. : 04 74 50 40 00. • Ciné-concert : LE GRAND MANÈGE DES PETITS RIENS  À partir de 6 ans A 19 h 30. L’Allégro - Place de la République - Miribel. Rens. : 04 78 55 80 20.

■ VSamedi 5 avril • Spectacle : CIRQUE DU SOLEIL - QUIDAM A 16 h 30, 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Dimanche 6 avril • Spectacle : CIRQUE DU SOLEIL - QUIDAM A 13 h 30, 17 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Mardi 8 avril • Chanson : PASCALE CHARRETON : CHANSONS TAQUINES A 20 h 30. Sous le caillou - 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e. Rens. : 04 27 44 34 38. ■ Mercredi 9 avril • Chanson : ZÈBRE À TROIS  À partir de 6 ans A 15 h. Espace Baudelaire - 83, avenue de l’Europe - Rillieux-laPape. Rens. : 04 37 85 01 50. ■ Jeudi 10 avril • Chanson : JULIETTE : “NOUR” A 20 h 30. Radiant Bellevue - 1, rue Jean Moulin - Caluire-et-Cuire. Rens. : 04 72 10 22 19. ■ Vendredi 11 avril • Pop-Rock : BOY GEORGE A 20 h. Le Transbordeur - 3, boulevard Stalingrad - Villeurbanne. Rens. : 04 78 93 08 33. • Spectacle : DISCO A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. • Chanson : LES DOIGTS DE L’HOMME : MUMBO JUMBO Jazz manouche. A 20 h 30. Radiant Bellevue - 1, rue Jean Moulin - Caluire-et-Cuire. Rens. : 04 72 10 22 19. ■ Samedi 12 avril • Jazz-Blues : CONCERT DE JAZZ VOCAL POUR LES PHILIPPINES A 20 h 30. (Les dons collectés lors de la soirée seront intégralement affectés aux opérations de reconstruction. ) Salle Paul Garcin 7, Impasse Flesselles - Lyon 1er. Rens. : 04 72 10 38 23. • Spectacle : DISCO A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Dimanche 13 avril • Variétés-Chansons : DALIDA - COMME SI J’ÉTAIS LÀ A 15 h. Cie Cala à la Bourse du Travail - place Guichard - Lyon 3e. Rens. : 04 72 07 98 58. ■ Mardi 15 avril • Chanson : CHRISTOPHE MAÉ A 20 h. Halle Tony Garnier - 20, place Charles et Christophe Mérieux - Lyon 7e. Rens. : 04 72 76 85 85. ■ Mercredi 16 avril • Chanson : CADI MATOS - LES OCQUES ROUGES A 20 h 30. Théâtre des Marronniers - 7 rue des Marronniers - Lyon 2e. Rens. : 04 78 37 98 17.

■ Samedi 19 avril • Cabaret - Music-Hall : CABARET PARIS CANAILLE A 20 h 30. Centre Culturel L’Odyssée - Route de Villette - Pusignan. Rens. : 04 72 05 10 31. • Chanson : CADI MATOS - LES OCQUES ROUGES A 20 h 30. Théâtre des Marronniers - 7 rue des Marronniers - Lyon 2e. Rens. : 04 78 37 98 17. ■ Mardi 22 avril • Chanson : ALCAZ VIVIANE CAYOL ET JEAN-YVES LIÉVAUX : LÀ SOUS LA LUNE A 20 h 30. Sous le caillou - 23, rue d’Austerlitz - Lyon 4e. Rens. : 04 27 44 34 38.

DANSE ■ MAISON DE LA DANSE 8, avenue Jean Mermoz - Lyon 8e - 04 72 78 18 00 (18). www.maisondeladanse.com -  T2 Bachut-Mairie du 8e Mars : Les 19, 20 et 21, me. à 19 h 30, je., ve. à 20 h 30 : PHILIPPE DECOUFLÉ - PANORAMA. A partir de 8 ans. Avec 7 danseurs. Chorégraphie : Philippe Decouflé. Avril : Du 2 au 13, ma., je., ve., sa. à 20 h 30, me. à 19 h 30, Sa. 5, di. 13 avr. à 15 h, Di. 6 avr. à 17 h, Me. 9, sa. 12 avr. à 15 h (Complices) : PILOBOLUS - SHADOWLAND. A partir de 6 ans. Avec Shadowland, la légendaire compagnie Pilobolus, comme Momix, élève l’ombre au rang de beaux-arts ! > Les 16 et 17, me. à 19 h 30, je. à 20 h : EMANUEL GAT - THE GOLDLANDBERGS. Chorégraphie : Emmanuel Gat Avec les interprètes. > Mercredi 23 à 19 h 30 : THOMAS GUERRY ET CAMILLE ROCAILLEUX - SOLONELY  À partir de 10 ans. Avec 2 danseurs .Compagnie : Cie Arcosm. Chorégraphie : Thomas Guerry et Camille Rocailleux. Scénographie : Gabriel Burnod. ■ CNSMD Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse - 3, quai Chauveau - Lyon 9e - 04 72 19 26 26. www.cnsmd-lyon.fr -  3-19-31-40-43-44-45 Pont Kœnig Avril : Les 9 et 10 à 20 h : aux Subsistances de Lyon. DÉPARTEMENT DANSE, ÉTUDIANTS DE L’OPTION DESIGN D’ESPACE DE L’ENSBA. Département danse, étudiants de l’option design d’espace de l’ENSBA, . Avec Département danse, étudiants de l’option design d’espace de l’ENSBA. Chorégraphie : Juliette Beauviche. > Mercredi 16 Au Croiseur (Lyon 7e). CNSMD - DÉPARTEMENT DANSE SECTION CLASSIQUE. CNSMD - département danse section classique en représentation au Croiseur.

57


P 54 A 58 musique_1 21/03/14 10:45 Page5

Musique ■ KÄFIG - BOXE BOXE Avec Rémi Autechaud dit RMS, Guillaume Chan Ton et/ou Mourad Merzouki, Aurélien Desobry, Magali Duclos, Frédéric Lataste, David Rodrigues, Steven Valade et Teddy Verardo. Chorégraphie : Mourad Merzouki. Pièce chorégraphique avec le quatuor Debussy. Les 19, 20 et 21 mars à 20 h 30 - Radiant Bellevue, 1, rue Jean Moulin - Caluire-et-Cuire. Rens. au 04 72 10 22 19 et sur www.radiant-bellevue.fr.  33, 38, S5 arrêt Caluire-Hôtel de Ville ■ CLAN’KS, UN CONCERT DE DANSE Avec Mary Chebbah, Johana Lemarchand, Johanna Moaligou, Marie-Lise Naud, Blandine Pinon, Marie Urvoy, Vania Vaneau. Chorégraphie : Cécile Laloy. Jeudi 20 mars à 19 h 30 - Ramdam, 16, chemin des Santons - Ste-Foyles-Lyon. Rens. au 04 78 59 62 62 et sur www.ramdam-quoi.org.  29 Centre Hospitalier de Sainte-Foy ■ FORASTEROS Un spectacle de flamenco.Vendredi 21 mars à 20 h 30 - Espace Louise Labé, 13, avenue Robert Schumann - Saint-Symphoriend’Ozon. Rens. au 04 78 02 36 36 et sur www.notrevillage.com. ■ AU PLUS PRÈS DU MONDE. A partir de 12 ans Avec Jéremy Kouyoumdjian,rnSylvère Lamotte, Leila Pasquier. Chorégraphie : François Veyrunes. Mardi 25 mars à 20 h 30 - Théâtre Théo Argence, Place Ferdinand Buisson - St-Priest. Rens. au 04 78 20 02 50 et sur www.theatretheoargence-saint-priest.fr .  53 Hôtel de Ville ou 62 Centre Culturel ou  T2 Esplanade des Arts ■ JEUNE BALLET DU CNSMD DE LYON - CONSERVATOIRE

NATIONAL SUPÉRIEUR MUSIQUE ET DANSE

Avec Les élèves du CNSMD . Mardi 25 mars à 20 h 30 - Les Saisons d’Astrée, Théâtre Astrée Campus de La Doua - 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger - Villeurbanne. Rens. au 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11 et sur www.univ-lyon1.fr.  T1 Gaston Berger -  69 Arrêt la Doua (INSA) ■ NI PERDUE, NI RETROUVÉE Avec Sylvie Pabiot, Ysé Broquin. Chorégraphie : Sylvie Pabiot. Jeudi 27 mars à 20 h 30 - Les Saisons d’Astrée, Théâtre Astrée Campus de La Doua - 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger - Villeurbanne. Rens. au 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11 et sur www.univ-lyon1.fr.  T1 Gaston Berger -  69 Arrêt la Doua (INSA) ■ DANS LE SOLEIL ET L’ACIER Avec Ecriture : Pierre Gonzales. Danseur : Emmanuel Borgo. Performer : Jean-Pierre Olinger. Musicien : François Lamy. Plasticien : François Giovangigli. Vendredi 28 mars à 20 h 30 - Les Saisons d’Astrée, Théâtre Astrée Campus de La Doua - 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger - Villeurbanne. Rens. au 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11 et sur www.univ-lyon1.fr.  T1 Gaston Berger -  69 Arrêt la Doua (INSA) ■ LA PREUVE PAR L’AUTRE. A partir de 13 ans Avec distribution en cours. Chorégraphie : Anne Nguyen, Farid Berki et Bouba Landrille Tchouda. Vendredi 28 mars à 20 h - Théâtre de Vénissieux - Maison du Peuple, 8, boulevard Laurent Gérin - Vénissieux. Rens. au 04 72 90 86 68 et sur www.theatre-venissieux.fr.  D ou  T4 Gare de Vénissieux ou  93 Langevin ■ UTOPIA OF THE PRESENT - VARIATIONS Avec Vivianne Balsiger, Katja Cheraneva, Gianna Gru. Scénographie : dramaturge et performeur Oded Littman. Vendredi 28 mars à 19 h 30 - Ramdam, 16, chemin des Santons - SteFoy-les-Lyon. Rens. au 04 78 59 62 62 et sur www.ramdam-quoi.org.  29 Centre Hospitalier de Sainte-Foy

58

■ YO GEE TI  À partir de 8 ans Chorégraphie : Mourad Merzouki. Scénographie : Benjamin Lebreton. Les 31 mars et 1er avril à 20 h 30 - Espace Albert Camus, 1, rue Maryse Bastié - Bron. Rens. au 04 72 14 63 40 et sur www.albertcamus-bron.fr.  2 Rebufer ■ BALLETS JAZZ DE MONTRÉAL Chorégraphie : Cayetano Soto, Wen Wei Wang, Barak Marshall. Les 1er et 2 avril à 20 h 30 - Théâtre du Vellein - Centre Simone Signoret, Avenue du Driève - BP 3 - Villefontaine. Rens. au 04 74 80 71 85 et sur http://theatre.capi-agglo.fr. ■ POISSON D’AVRIL AUTOUR DE JÉRÔME BEL Avec Cédric Andrieux, Laurent Falguiéras. Chorégraphie : Jérôme Bel. Sous l’inspiration de Jérôme Bel, Cédric Andrieux puis Laurent Falguiéras, racontent leur vie par la danse, partagent leurs doutes, leurs ambitions, leurs espoirs, leurs douleurs physiques. Mardi 1er avril à 20 h 30 - Au Théâtre de Mâcon - Théâtre de Bourgen-Bresse, 11, place de la Grenette - Bourg-en-Bresse. Rens. au 04 74 50 40 00 et sur www.theatre-bourg.com. ■ PIETRAGALLA - DEROUAULT : MR & MME RÊVE Avec Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault. Musique originale de Laurent Garnier. Chorégraphie : Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault. Les 3, 4 et 5 avril à 20 h 30 - Radiant Bellevue, 1, rue Jean Moulin Caluire-et-Cuire. Rens. au 04 72 10 22 19 et sur www.radiantbellevue.fr.  33, 38, S5 arrêt Caluire-Hôtel de Ville ■ BODY WAY Avec Mélodie Peny. Danse, théâtre, musique, image.Du 8 au 13 avril Du ma. au sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30 - Espace 44, 44, rue Burdeau - Lyon 1er. Rens. au 04 78 39 79 71 et sur www.espace44.com.  6 Jardin des Plantes -  C Croix-Paquet ■ HAÏKU Avec Virginie Barjonet. Chorégraphie : Virginie Barjonet. Mercredi 9 avril à 20 h 30 - Les Saisons d’Astrée, Théâtre Astrée Campus de La Doua - 43, bd du 11 novembre 1918 - 6, av. Gaston Berger - Villeurbanne. Rens. au 04 72 44 79 45 / 04 72 43 19 11 et sur www.univ-lyon1.fr.  T1 Gaston Berger -  69 Arrêt la Doua (INSA) ■ CIE HALLET EGHAYAN : “WHICH SIDE STORY ?” Avec Guillaume BarrernJacinthe JanowskyjrnBruno MiachonMidenetrnEmeline OlryrnMarc RibaultrnMaude Rieder. Chorégraphie : Michel Hallet Eghayan. Sous nos yeux, se dessine le merveilleux ballet de nos origines et des premiers pas de l’homme.Jeudi 17 avril à 20 h 30 - Radiant Bellevue, 1, rue Jean Moulin - Caluire-et-Cuire. Rens. au 04 72 10 22 19 et sur www.radiant-bellevue.fr.  33, 38, S5 arrêt Caluire-Hôtel de Ville ■ AU-DELÀ DES FRONTIÈRES Avec Marion Alzieu - Gianluca Girolami - Jérôme Kaboré - Aly Karembé - Salia Sanou. Chorégraphie : Salia Sanou. Vendredi 18 avril à 20 h 30 - Le Toboggan, 14, avenue Jean Macé Décines-Charpieu. Rens. au 04 72 93 30 00 et sur www.letoboggan.com.  Léa T3 Décines Centre ■ CABARET PARIS CANAILLE Avec Claudio de Negri, Enigma la transformiste, Antoine et Pablo... Le temps d’une soirée, laissez-vous porter par le monde des strass et paillettes . . .Samedi 19 avril à 20 h 30 - Centre Culturel L’Odyssée, Route de Villette - Pusignan. Rens. au 04 72 05 10 31 et sur www.odyssee-spectacles.com. ■ GISELLE OU LE MENSONGE ROMANTIQUE. A partir de 7 ans Avec pièce pour 5 danseuses. Chorégraphie : Maryse Delente. Les 23 et 24 avril à 20 h 30 - Théâtre du Vellein - Centre Simone Signoret, Avenue du Driève - BP 3 - Villefontaine. Rens. au 04 74 80 71 85 et sur http://theatre.capi-agglo.fr.


pages saveurs février 2014_1 21/03/14 10:46 Page1

Bernard Constantin - © DR.

Restaurant

REPAS D’ANTHOLOGIE CHEZ LARIVOIRE Bernard Constantin est l’un des rois discrets de cuisine lyonnaise. Depuis 1904 à l’écart des mondanités et des modes, son restaurant de Rillieux, installé dans une demeure bourgeoise surplombant l’un des bras du Rhône, a régalé plusieurs générations de lyonnais ; sa vaste terrasse n’a guère d’équivalent à Lyon et attire, aux beaux jours de nombreux gastronomes aimant allier le plaisir des yeux et des papilles. Mais n’attendez pas... Allez maintenant chez Larivoire faire un repas d’anthologie ! Sa cuisine moderne, mais ne reniant pas la tradition, ressemble à une balade. On débute avec un plat marin réunissant un espuma d’oursin, un gros cannelloni de crabe frais, une brochette de crevettes au kadaif, des préparations subtiles et odorantes, allanguies par un simple sorbet au poivron. On peut s’écarter du menu avec des Saint-Jacques à la réglisse ou un remarquable homard bleu en feuilles de bananier, accompagné d’une sauce “retour des Iles”. Tout a du goût, sans emphase. Clin d’œil à la tradition, les très classiques œufs en cocotte aux langoustines et aux morilles se dégustent avec des couverts en vermeil ! La canette laquée de la Dombes est proposée en deux services et le rognon de veau est bien cuit dans sa graisse... Et que dire de la sole braisée au Vermouth ? Désarêtée elle est mise en valeur, sans fioritures mais

avec une crème de ciboulette. Une grande table ne vaut pas que par sa cuisine mais par son décor, son ambiance et son staff souriant concourent à créer une âme ce qui fait aujourd’hui le plus défaut parmi les “nouvelles tables”. La carte des vins est encyclopédique mais on a dégoté quelques flacons accessibles tels ce Mercurey 2007 de chez Dominique Juillot ou un Givry “Sarrazin”. Difficile de résister au soufflé Grand Marnier pour lever le rideau sur un repas mémorable. Au déjeuner, un menu tarifé 39 euros rend accessible Larivoire à tous. C’est quand même mieux que Master Chef ! 26, chemin des Iles - Rillieux-la-Pape. Tél. : 04 78 88 50 92. Ouv. tlj. (sf di. soir, lu. soir et ma.), service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h 30. Menus 39 € (semaine midi) - 51 € - 72 € - 94 € (dégustation) + carte. www.larivoire.com

“AUX TROIS MARIES” A 2 pas de la place de la Baleine, ce bouchon de luxe magnifie tête de veau, gâteau de foie, tripes et viande des mariniers ; Le chef, Gérard Veliz rehausse avec brio la pâle image gastronomique du Vieux Lyon.Un authentique bouchon lyonnais perpétué par Clémentine et Lionel, les nouveaux propriétaires. Jolis vins en pots et belle collections d’Armagnac qui contribuent à la décoration du lieu. Tél : 04 78 37 67 28. 59


pages saveurs février 2014_1 21/03/14 10:46 Page2

Restaurant

GARE AU BŒUF CHEZ GAMBONI ! On a beau vivre à Lyon, c’est la croix et la bannière pour déguster une côte de bœuf qui a du goût ! Quand on est amateur, on recherche une viande persillée de bon gras qui garantit le goût et le grain. Gare au bœuf ! Du coup on est retourné à Gerland chez Gamboni pour vérifier ces assertions. Et bingo c’est du sérieux ! Ambiance anticonformiste dans un décor coloré avec ses chaises rouges sang, sa grande table d’hôte jouxtant un bar de compétition et une collection d’objets captant le regard : un cheval de manège fixé au plafond, des tableaux de bon goût. Tel ce “Briata” quasi circassien, une machine à découper le jambon et une immense photo des anciens abattoirs de Gerland mis sous vitrine. On est loin du steack-house aseptisé ; à peine la porte franchie, on est accueilli par Daniel Abattu, un patron moustachu et gouailleur qui vous installe à table, dans “sa maison” .

Gamb’s Burger ! Début des agapes avec un grignotage de printemps : les copieux antipasti de Georgette : caillette de cabri, les 1ères asperges, l’omelette aux truffes et les délicatesses de Saint Donat (des petites pommes de terres goûteuses). On poursuit avec un gâteau de foies de volaille Alain Chapel ou un impeccable pâté en croûte foie gras. Le cheval de bataille incontestable de la maison, c’est le bœuf ! Faux filet, hâtelet (du nom de la brochette de viande grillée et présentée sur dague avec un très beau morceau : le merlan). Phénomène Street Food oblige, “la Maison Gamboni” propose un burger maison, le Gamb’s Burger servi

dans un pain spécial préparé par Philippe Monet, le boulanger de Décines ; ses frites sont offertes tel un bouquet dans un cornet de papier. Du bon boulot également avec le rognon de veau émincé et flambé au Noilly Prat ou les ris de veau. La carte des vins est astucieuse avec un joli Côtes du Rhône en pot ou un “Louis Chèze 50/50” 2011 en flacons. Pour les connaisseurs en matière de Beaujolais, un “Nicolas Dubost 2012” baptisé “Just drink it”, vinifié par Jacques Neoport ou un “Fleurie” sélection Daniel Abattu de chez Chanudet. Côté desserts, baba au rhum, choux à la crème ou sorbet fraises des bois. Les soirs de match... C’est de la folie ! “La Maison Gamboni”, un haut lieu de Gerland qu’il faut (re)découvrir. Menus : 26 € - 34 € - 39,50 €. Enfants 11,50 €. Ouvert 7J/7 sauf di. soir (ouvert si l’OL joue !).

OFFREZ-VOUS UN TRANSAT POUR 5 € ! • Tous ensemble ! Tous les 1ers jeudis du mois, les restaurants de la rue Palais Grillet proposent un casse-croûte  convivial dès 18 h 30 pour 5 euros. Venez donc en terrasse vous offrir un transat ! Participent à l’opération les établissement suivants : Palegrié / Piazza Papa / Ramen Shop / Grand Mechand Loup / Le Ballon / Diane / Petits Siamois / Mère Cottivet / Chez Carlo / Kom A La Mezon / Roi Falafel / 1Solite Café.

-> Rendez-vous avec Lyon Poche du mercredi 30 avril pour un guide spécial des “Bonnes Tables” . 60


pages saveurs février 2014_1 21/03/14 10:46 Page3

(© DR).

Restaurant

DÉJÀ LE PRINTEMPS “CHEZ PAUL’O” ! Un nom qui sent bon la guinguette. “Un spot” unique ancré sur l’île de la Table Ronde, un bras de terre de 3 km calé entre “le Vieux Rhône” et son canal parallèle. On est au pays des lônes, immortalisé par Bernard Clavel, en zone naturelle protégée. Jouxtant le restaurant, un sentier jalonné de panneaux pédagogiques permet la découverte, en famille, en randonneur, à pied ou à vélo de l’île. La faune (on aperçoit parfois quelques castors), la flore (le printemps est en avance et on admire quelques orchidées en saison) et l’histoire du lieu méritent un détour. Par exemple, le bac à traille qui permettait de franchir le Rhône, l’une des deux piles trône à l’entrée du restaurant ; elle conserve son escalier d’accès avec marches en boutisse et la poulie métallique sur laquelle s’enroulait “la traille” (un câble qui servait à traverser en bateau). L’époque des casse-croûtes, des roulottes, des pêcheurs dans une ambiance interlope a vécu et aujourd’hui “les pirates du Rhône” ont laissé la place à un restaurant moderne doté d’une élégante véranda et d’une terrasse d’un autre monde. Mais c’est surtout l’extraordinaire impression de silence, d’oxygène et de bulle verte que l’on retiendra. Un atelier à ciel ouvert pour impressionnistes, à quelques mètres de l’autoroute du Sud ! Ce sont des gourmands néo-ruraux qui ripaillent midi et soir, 7 jours sur 7. Cela traîne après les repas et le jeu de boules est géant.

Maître cuisinier “Nos clients recherchent à la fois confort et dépaysement, ils veulent une parcelle de bonheur et de liberté sans trop faire chauffer leur carte bleue”, résume malicieusement Benoît Toussaint, patron des lieux récemment promu Maître Cuisinier,

Maître Restaurateur et Toques Blanches. L’inventaire du repas est plus qu’honnête. Côté entrées, terrine de lapin à l’estragon, velouté de potiron à la fourme d’Ambert, blanc de seiche à la plancha, façon Thaï ou croquants de haricots verts au crabe. Si vous n’optez pas pour les grenouilles fraîches sautées ail et persil comme en Dombes, régalezvous d’un médaillon de lotte au curry vert avec lait de coco, ou une entrecôte limousine au Syrah avec son os à mœlle. Comme desserts : un baba au rhum copieusement arrosé, ou testez également le dessert emblématique de la maison, un Irish Coffee revisité. Buvez du Minuty (un vrai rosé de terrasse) ou un Chenas de chez Bouchacourt (un beaujolais rouge qui va avec tout). On quitte son siège, cœur joyeux et estomac sans souci. Digestion sous les arbres ! “Chez Paul’O” - Chemin de la Traille (Solaize). Tél. : 04 78 46 06 47. www.paulorestaurant.fr Ouvert 7 jours sur 7.

LE GRAND CAFÉ LYONNAIS Il s’en passe de belles rue de la Barre ! Exit la brasserie Paulaner rebaptisée “le Grand café lyonnais”, suite à un changement de propriétaire. Le considérer comme une simple adresse de passage serait une erreur. C’est une vraie brasserie de tradition d’autant que Roger Jaloux“The Chef“ de Paul Bocuse pendant de nombreuses années, a repris du service. Et comme il le rappelle avec humour “je fais mes sauces toujours de la même façon !”. On se régale avec ses deux premières amours : la terrine de foie gras et la quenelle de brochet sauce américaine avec champignons de Paris. Ensuite de jolis plats de résistance : hamburger, tartare de 360 grs ou filet de bœuf au poivre. Sans omettre de clins d’œils italiens : tagliatelles au pistou, escalope milanaise ou une simple salade de haricots verts avec copeaux de parmesan. Les mets, bien de chez nous, nous ont régalés... gratinée, andouillette à la ficelle accompagnée de pommes écrasées ou œufs en meurette. Plat de brasserie par excellence, la choucroute “Halles Paul Bocuse“ affiche sa provenance. Il faut laisser une grosse place pour les desserts : baba au rhum, œufs à la neige ou crème brûlée vanille. ”Le Grand café lyonnais“ met un peu de baume dans un quartier (Bellecour-Le Viste) qui cherche ses marques ! Plat du jour 11,20 € Entrée + plat ou plat +dessert : 17,90 € Menu du jour 21,60 € Menu lyonnais 24,70 € 61


62- maquette restos mars 2014_1 21/03/14 10:46 Page1

Bons plans LYON LA NUIT LE TAPAS CLUB 110, quai Pierre Scize - Lyon 5e - Tél. 04 72 00 09 13 ou 06 13 14 27 09. tapas@tapas-club.com Pub - Karaoke - Restaurant dansant. Nouveau : tapa’s à partir de 19h30 du mardi au vendredi. Formule pub à 10 € (entrée + 1 boisson), formule semaine 15 € / 20 € / 25 € / 35 € + formule comités d’entreprises et sociétés : 30 € / 35 € / 40 €. LE 42 42, quai Pierre Scize - 69009 Lyon. Tél. : 06 17 10 13 84. Une institution à Lyon, depuis des décades qui vient de réouvrir ses portes avec une toute nouvelle équipe. A la fois bar d’apéro et bar de nuit, quelques tables en terrasse, tapas, bonne musique et bonne ambiance.

TRAITEURS BORGEOT TRAITEUR 20, rue de la Charité - Lyon 2e - Tél. 04 72 77 79 09. www.latassee.fr Organisateur de réceptions, “Borgeot Traiteur” vous propose un grand choix de buffets froids et chauds, apéritifs, cocktails, petitsdéjeuners, repas d’entreprise ou de particulier, mariages… Une équipe sérieuse et compétente assurera le service de toutes vos manifestations. Une large gamme de plateaux-repas vous offrira une restauration savoureuse et gourmande sur votre lieu de travail (possibilité de livraison). Boutique ouverte du lu. au sa. de 9 h 30 à 19 h 30. La boutique vous propose un large choix de plats cuisinés pour vous simplifier la vie.

OU MANGER LE DIMANCHE L’AMPHITRYON (Depuis 1959) 33, rue Saint-Jean - Lyon 5e - Tél. 04 78 37 23 68. Au cœur de Lyon, dans le quartier historique de Lyon, l’Amphitryon est un authentique bouchon lyonnais. Découvrez des plats qui, depuis 1959, ont fait la joie de nombreux gourmands : le fameux tablier de sapeur, l’andouillette, les quenelles ou le délicieux foie de volaille.

62

Lyon dans votre assiette, c’est tous les jours de 12 h à minuit, avec des menus à 9,50 €, 13,50 €, 16,50 € et 18,80 €. Le midi du lu. au ve., plats au choix à 8,60 €, formule 9,30 € (plat du jour + dessert du jour). Cours de cuisine. AU BORD DE L’EAU LE CHALET Chemin du Pontet, Le Grand Large - Rocade Est, sortie n° 6. 69150 Décines - Tél. 04 78 49 02 39. Le bonheur au bord de l’eau à 10 mn du centre de Lyon. Magnifique terrasse. Parking. Spécialités : grenouilles, friture. Ouvert 7/7 midi et soir. LE CABARETIER Café-comptoir, bouchon lyonnais. Angle rue Gadagne, 6, rue de la Fronde, place du Petit Collège - Lyon 5e - Tél. 04 78 42 38 11. CHEZ PAUL’O Ch. de la Traille, l’île de la Table Ronde - Vernaison.Tél. 04 78 46 06 47. Ambiance pétanque-grill au bord de l’eau, avec une terrasse de 600 m2 en pleine nature. Plat du jour 10 €. Menus 15,50 €, 20,50 €, 26 €, 32 €. Menu enfant 11 €. Ouv. 7/7 j., service midi jusqu’à 14 h, soir 23 h. Parking. L’ESPACE BRASSERIE 26, place Bellecour - Lyon 2e - Tél. 04 78 37 45 43. www.latassee.fr Terrasse “sur Bellecour”. Formules à partir de 14,50 €. Menus 25 € - 32 € + carte. Restauration de 12h à 14h30 et de 19h à 23h. Ouv. 7/7 j. midi et soir.

BOUCHONS

L’AMPHITRYON (Depuis 1959) 33, rue Saint-Jean - Lyon 5e - Tél. 04 78 37 23 68. LA MERE COTTIVET 20, rue Palais Grillet - Lyon 2e - 04 72 40 96 61. Cuisine élaborée avec des produits authentiques et régionaux. “Mâchon Show”, à partir de 31 €/personne. Menus : 19,30 €- 23,90 €. Menus groupe à la demande. Ouv. du lu. au sa. midi et soir.

-> Pour être référencer dans Lyon Poche, contactez-nous au 06 09 05 05 44 ou au 04 72 80 90 05.


page Ricard Live session_1 21/03/14 10:49 Page1


page groupama jobmeeting_1 21/03/14 10:50 Page1


Guide des musées et des expos