Issuu on Google+

1re de Couv. Villefranche Poche 2009:1re de Couv. Villefranche Poche

27/11/09

VILLEFRANCHE POCHE

Supp. gratuit à LP du 2 décembre 2009 - Ne peut être vendu séparément. (ph. © Fotolia)

SPECTACLES EXPOS AGENDA LOISIRS

13:12


page marie?es du rho?ne:1

27/11/09

12:34

Page 1


PAGE SOMMAIRE:PAGE SOMMAIRE

27/11/09

12:43

Page 1

VILLEFRANCHE POCHE 4 ZOOM

6 THEATRE

11 MUSIQUE

14 EXPOS

20 AGENDA

26 RESTAURANTS

Rue Nationale - (ph. : Ville de Villefranche).

18 ANIMATIONS

Directeur de publication : Patrick Deschamps. Impression Riccobono. Publicité : 04 78 64 84 64. Fax 04 78 43 49 51. email : lyonpoche@lyonpoche.com

3


pages Re?dac patrick:Pages rédac. 1874

27/11/09

13:19

Page 1

Festival en Beaujolais 2007 - “Gypsie Planet Artistes” -(Ph. : DR). Détail.

zoom

VILLEFRANCHE L’INDÉPENDANTE ! Parmi les nominées des Victoires 2009 de la Modernisation de l’Etat, figurent le CHU de Villefranche-sur-Saône pour sa maternité multimédia ! Autant dire que la capitale du Beaujolais ne se résume pas à la rue Nationale, à la Vague des conscrits et à une sous-préfecture de province. Aujourd’hui, Villefranche affirme son indépendance et boude le G3 ! Villefranche ne souhaite donc pas adhérer à la future grande métropole de Lyon dont les contours sont délimités par le Grand Lyon, Saint-Etienne Métropole et la Communauté des Portes de l’Isère. Et même si Vienne va faire du G3 un G4 très probablement, Villefranche semble vouloir rester à l’écart de ce projet “métropolitain” et se contenter de la CAVIL (Communauté Urbaine de Villefranche incluant Arnas, Gleizé et Limas). Comme toutes les villes, Villefranche doit lutter pour conserver ses attributs !

QUESTIONS La Chambre de Commerce va-t-elle sortir intacte du mouvement national des regroupements de Chambres ? L’employeur URSAFF va-t-il lever le camp et rejoindre Vénissieux ? Quant aux grands équipements structurants qui doivent esquisser un nouveau paysage caladois dans les années qui viennent, c’est surtout la CAVIL qui est l’investisseur 4

d’opérations qui dépassent les seules possibilités communales. La CAVIL s’est notamment impliquée il y a quelques années dans l’implantation de Créacité, une pépinière d’entreprises. Idem pour tous les investissements relevant de ses compétences : transports en commun, équipements petit enfance, développement économique ou aménagement de l’espace.

ET LA CULTURE ? La CAVIL apporte son soutien à des festivals qui rayonnent bien au-delà de l’agglomération tels que le cinéma francophone en beaujolais, Terre de scène, les Nouvelles Voix… La Communauté Urbaine de Villefranche investit là aussi dans des opérations dont l’ampleur dépasse les seules possibilités communales. Il en est ainsi du Conservatoire de musique qui regroupe plus de 640 élèves et 44 professeurs et dont la qualité de l’enseignement est reconnue. La CAVIL est également dans la dernière ligne droite pour son projet de multiplexe. Il s’agit d’un complexe cinéma, conçu à la hauteur de l’agglomération (de 9 à 12 salles). Villefranche évitera donc que ses habitants rejoignent le multiplexe Pathé de Vaise ! Quant à la salle de musique actuelle, elle est toujours au stade d’études complémentaires ! Son lieu d’implantation est impacté par d’éventuelles crues de la Saône et du Morgon. C’est pourquoi les études de construction ont été encore repoussées. G.D.


pages Re?dac patrick:Pages rédac. 1874

27/11/09

12:32

Page 2

zoom Musée Paul Dini - (© Guillaume Perret).

s’est porté sur Villefranche-sur-Saône qui n’avait pas de musée, contrairement à la plupart des villes importantes de la région. La donation de 450 tableaux a été acceptée en 1998, le musée ayant ouvert en juin 2001. Comment constituez-vous l’actuelle et future collection du musée? Depuis 5 ans nous avons effectué de nouvelles donations, pour 50 tableaux, portant notre apport à 500. D'autres donateurs ont suivi notre initiative. C’est donc environ 600 pièces que possède le musée qui compte bien initier puis accepter d’autres offres, dès lors qu’elles correspondront à son objet ainsi qu’à un nécessaire niveau muséal.

Paul Dini, grand éditeur de journaux, a donné son nom à un Musée de Villefranche-sur-Saône en juin 2001. Ce Musée éponyme propose une expo intitulée “Voyage en paysages” jusqu’au 14 février 2010. Une belle occasion de poser quelques questions à un homme de presse devenu mécène. Comment êtes-vous devenu collectionneur privé et particulier ? Ma vie dans la presse régionale m’a mis en contact avec de nombreux artistes de la région. J’ai été amené (avec la base culturelle que m’avait donnée, en matière de peinture, des parents enseignants) à connaître leur travail, et, petit à petit, selon des coups de cœur, à acquérir des œuvres. Ils m’ont parlé de leurs maîtres, ce qui m’a conduit à remonter dans l’histoire et à acheter aussi des tableaux d’époques partant depuis 1860, environ. L’addition a fini par avoir l’air d’un ensemble cohérent. Comment est née l’idée d’un musée ? Elle est apparue, petit à petit, sous forme de collection, une histoire de la peinture moderne et contemporaine dans Lyon et Rhône-Alpes. Vers 1995, ma femme Muguette et moi avons pensé que ce serait une bonne piste d’envisager une donation à une collectivité territoriale afin d’éviter une dispersion inéluctable. Le choix

Qu’implique le fait de donner son propre nom à un musée ? C’est pour moi une joie profonde que ce projet ait pu aboutir grâce au dynamisme de la ville de Villefranche-sur-Saône autour de son maire (Jean-Jacques Pignard à l’époque de la donation) de ses adjoints et des services. Je suis fier que cette réalisation porte mon nom et accepte la responsabilité morale que cela implique, au même titre qu'un journaliste qui signe son article. Quels sont les projets du Musée Paul Dini ? Les projets s’inscrivent dans ce qu’ont été les premiers pas : présenter aux Caladois et à tous les amateurs de la région ou d’ailleurs des artistes qui ont contribué et contribuent à notre culture, et ce en élargissant la collection du musée et en réalisant aussi des expositions temporaires marquantes. SC

Visite jeune-public au musée Paul Dini.

PAUL DINI ET SON MUSÉE

5


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 3

théâtre

Laurent Brethome - (Ph. : DR).

TRILOGIE ET CRÉATION

THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE Le Théâtre de Villefranche décline une programmation d’une rare densité et d’une allèchante variété, capable d’offrir aux Caladois, comme aux Lyonnais et aux différents publics de toute la région, de grandes têtes d’affiche, et d’audacieuses prises de risques sur la talentueuse jeune création. Théâtre, jeune public, danse, musique, chanson, lyrique, cirque... le spectacle se conjugue ici à tous les genres... Après une ouverture avec des spectacles de grande qualité, comme entre autres, Vincent Delerm, “La vie devant soi” et l’émouvante Myriam Boyer, “Incendies” de Wajdi Mouawad proposé avec et aux Célestins de Lyon, “Des gens” d’après Depardon (un enfant du pays) mis en scène et joué par Zabou Breitman ou encore le Festival “Nouvelles voix” (Renan Luce, Sliimy, Mélissa Laveaux, Saule, Buridane) “Rain” du Cirque Eloize de Québec, “Meia Lua” création hip hop du chorégraphe Bouba Landrille Tchouda et sa compagnie Malka... les rendezvous s’enchaînent dans leur étonnante diversité jusqu’au mois de juin. 6

Côté théâtre, en décembre, la compagnie italienne “Teatro Kismet Opera”, après “La Belle et la Bête” et “La Reine des Neiges”, complète sa trilogie jeune public (mais pas que) avec “Princesse Sirène”, un conte initiatique sur le parcours de l’enfance à l’âge adulte... 2010 débutera avec une création de Laurent Brethome (artiste associé en résidence pour une seconde saison) qui mettra en scène “Les souffrances de Job”, un texte de l’auteur israélien Hanok Levin qui nous entraîne sur le terrain des interrogations et donne à voir la brutalité de l’être humain dépossédé de tous ses biens comme le fût Job... Janvier encore, “Tout est normal mon cœur scintille”, c’est en tout cas ce que nous affirme Jacques Gamblin dans sa dernière création, imaginée pendant la tournée des “Diablogues”. Elle nous plonge dans l’imaginaire du comédien où l’on rencontre une vache qui se souvient, une girafe au trop long cou, quelques danseurs... et le cœur mis à nu de l’auteur... Janvier toujours, pour découvrir “Jojo au bord du monde”, le très beau spectacle d’un autre artiste en résidence au Théâtre de Villefranche : Stéphane Jaubertie. Il retrouve ici son complice metteur en scène Nino d’Introna pour cette histoire de jeune garçon solitaire qui fera l’apprentissage de la vie grace à une vieille fée, l’amitié et l’amour. A noter le remarquable travail du chorégraphe Mourad Merzouki (Cie Käfig).

RICHARD ET LORENZACCIO En février Jacques Vincey proposera son regard singulier sur le magnifique texte de Yukio Mishima, “Madame de Sade”, où six femmes sont hantées par le “Divin Marquis” alors qu’il est emprisonné... Délectable ! C’est en mars que le théâtre programme “Richard III” de Shakespeare. Une œuvre “monumentale” passée ici au shaker par David Gauchard et de sa compagnie L’Unijambiste... Trois Richard se succèdent sur scène, un comédien, un rappeur un guitariste dans un déchaînement de théâtre, musique live, et vidéo... Audacieux, déroutant mais réussi ! Dans “L’oral et Hardi”, Jacques Bonnafé met en scène des textes du poète contemporain


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 4

“Laurenzaccio - (© Marc Domage).

théâtre

Jean-Pierre Verheggen, expert en lapsus, calembours et autres jeux de mots... une chevauchée verbale hallucinante pour un spectacle joyeux et réjouissant à voir en mars ! Le Ballet de l’Opéra de Lyon dirigé par Yorgos Loukos (certainement une des meilleures compagnies françaises actuelles), dansera différentes approches du mouvement à travers trois chorégraphes majeurs de la danse contemporaine (Merce Cunningham “Beach Birds, William Forsythe “Duo”, Maguy Marin “Grosse Fugue”). Pour découvrir trois facettes de la modernité chorégraphique interprétées par des danseurs virtuoses !

JEUNE PUBLIC Pour terminer le mois, les petits dès 3 ans pouront, grâce au théâtre d’ombres de la compagnie “Théâtre de Nuit”, explorer en famille, les “Petites migrations”, en suivant un petit personnage aux bottes bien trop grandes qui se pose plein de questions “essentielles”... En mai, après “Mademoiselle Julie” et “Les Justes”, Gwénaël Morin, metteur en scène talentueux et engagé s’attaque à l’œuvre maîtresse de Musset, l’impressionnant “Lorenzaccio” passé par le filtre des “Laboratoires d’Aubervilliers” et de son “urgence de dire”. Un éclairage singulier servi par de remarquables jeunes comédiens... Stéphane Guillon, lui, choisit le côté sombre de l’humour pour décocher ses traits impertinents, cyniques, voir assassins... Il dégomme sans complexe les travers de notre société et allume ses têtes de turc... Il assume, avec des airs d’enfant pris les doigts dans le pot de confiture, son statut de trublion... il agace, irrite, choque, mais

finit toujours, grâce à de réels talents de comédien et d’imitateur, à nous séduire et, c’est quand même le but, à nous faire éclater d’un rire salvateur... Deux soirées en mai. Le dernier rendez-vous théâtral de la saison (à la Maison Vermorel) accueillera en juin “Colliers de nouilles” ou comment Mlle Morot, chercheuse au conservatoire des curiosités, donne une conférence sur le thème des cadeaux de Fête des Mères”... tout un programme imaginé par la compagnie O.P.U.S (Office des Phabricants d’Univers Singuliers)... Hautement décalé ! Côté cirque : en mars, deux circassiens hors pairs, Mathurin Bolze et Hedi Thabet imaginent avec “Ali / Appris par corps” une forme hybride entre illusionnisme et numéros périlleux en interrogeant notre rapport au corps et aux différences... En avril c’est sous chapiteau (Parcexpo) que “Le chant du dindon” retentira grâce à la compagnie Rasposo qui défend le “cirque d’antan” avec des esthétiques originelles servies par des techniques contemporaines... un savant et beau mélange pour illustrer les difficultés d’être d’une troupe d’artistes venus d’horizons différents.

CIRQUES Suivront en mai deux spectacles de deux cirques en miniature : “En route avec le Cirque Huketi” sa roulotte et ses étranges marionnettes manipulées par Michael Huber et Suzanne Nketia dans une mise en scène de Ueli Bichsel et “Gavalo Kanibal” (Elodie Meissonnier et JeanAlexandre Ducq) qui remet au goût du jour les vieux numéros de foire (avaleur de sabres et de parapluies, lanceur de couteaux, homme enflammé...) et qui se produit Place des Arts en entrée libre. Pour le “Côté musique” voir plus loin nos pages consacrées aux musiques à Villefranche. Place des Arts - BP 301- Villefranche-sur-Saône. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. 7


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 5

théâtre qui succédera à ce conte pour jeune public avec un voyage musical entre Vivaldi et les grands airs lyriques pour “Des 4 saisons à l’Opéra” en compagnie de Mozart, Turina, Bizet, Berlioz... à l’Eglise de Gleizé.

“Les Muses Orphelines” - (Ph. : DR).

... COMÉDIE ET ÉMOTION

CONTE, MUSIQUE...

En janvier, “La Boulette” de Jean-Louis Rapini ouvrira la programmation 2010 sur le ton de la comédie et du rire décomplexé. Du comique donc, mené à un train d’enfer autour de Jacky Patouillard, représentant de commerce dépossédé de ses prototypes de soutiens-gorge, mais par qui ? Mystère et enquête déjantée... Le “Théâtre de l’Arc en Ciel” nous dévoile le journal de Etty Hillesum, une jeune femme juive dans l’Allemagne nazie qui oppose son amour de la vie à la barbarie ambiante, une histoire bouleversante soulignée par la subtilité des lumières, des graphismes, des images et un accompagnement musical (violon, violoncelle, accordéon) exceptionnel ... En février Marianne Aya Omac, auteur, compositeur, guitariste, chanteuse, accueille le spectateur dans son univers métissé où se côtoient le français, l’anglais et l’espagnol servis par une voix puissante et chaleureuse et un évident charisme... La Cie Les Lézards Dorés, a choisi, elle, d’accompagner en musique 3 courts métrages de l’immense Buster Keaton : Jean-Claude Guerre interprète au piano en direct ses compositions entre jazz, classique et variété pour souligner l’incroyable talent poétique du comique qui ne sourit jamais. Joris Garnier apporte en plus le souffle soyeux de sa clarinette.... En mars, “All Blues” quintet composé d’un guitariste, d’un sax ténor, d’un batteur, d’un pianiste et de la belle voix d’ Adèle Bracco invite à un voyage dans l’univers du blues, du jazz et de la Bossa Nova. Standards de Gershwin, Ray Charles, Miles Davis, Carlos Jobim ou Theloniums Monk, plus quelques compositions originales des All Blues, la magie opère et la soirée se teinte de sensuelle nostalgie...

La programmation se poursuit en décembre avec les Heavy Fingers (quatre saxophonistes et une comédienne) qui proposent une nouvelle version du célèbre conte russe “Pierre et le Loup” sur une musique inédite alliant jazz, salsa, reggae, funk et gospel... un spectacle pédagogique et joyeux. C’est l’Ensemble Contraste

En avril, la “Cie Les Asphodèles” propose de retrouver “Dom Juan”, le maître des libertins, dans une adaptation et une mise en scène virevoltante et truffée de trouvailles signée Luca Franceschi. Traitée sur le mode de la commedie dell’arte, la pièce de Molière

THÉÂTRE DE GLEIZÉ Pour ses 10 ans, Le Théâtre de Gleizé affiche une programmation qui s’adresse à tous les publics avec du théâtre bien sûr mais aussi des spectacles d’humour, de la musique, de la chanson, du classique, du ciné-concert, du jeune public... Après un début de saison démarré dans la fête et l’émotion pour la célébration de ce 10e anniversaire (20 septembre), la scène beaujolaise accueillait les Cies “Pourquoi” et “Métamorph’ Théâtre” avec un “Harold et Maud” mis en scène par Bruno Dairou ; des “Desesperates bonnes femmes” en galerie de portraits féminins cocasses, sensibles et drôles, incarnés par Delphine Zana sous la houlette de Philippe Sohier ; des “Brèves de bar à vodka” sur des textes de Zwy Milshtein pour cinq personnages dans des scénettes drôlatiques et caustiques réglées par Rodolphe et Valéry Dekowski ; des “Muses orphelines” d’après l’œuvre de l’auteur québecois Michel Marc Bouchard qui ramène 20 ans après leur séparation dans la maison familiale, quatre orphelins pour exhumer le passé et régler des comptes dans une mise en scène de Carole Faisant...

8


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 6

théâtre La “Cie Les Arthurs” va clore en avril la saison avec “Plus vraie que nature”, une comédie dans la plus pure tradition du café-théâtre où un quadragénaire désespéré de ne pas trouver l’âme sœur, reçoit en cadeau un “robot-petite amie” pas aussi cybernétique qu’il y paraît... Quiproquos, jeux de mots fusent au gré des situations les plus improbables mais aussi les plus drôles qui soient... Le tour d’horizon de ce programme à Gleizé ne serait pas complet sans l’indispensable “Racont’Art” qui du 20 au 27 mars 2010 décline “Racont’émotions” (“Signé Calamity Jane” de la Cie La Charabotte et “Résister c’est exister” par François Bourcier),“Racont’Lecture” (“Nouvelles africaines” d’après Doris Lessing par la Cie La Poursuite), “Racont’Humour” (“Marianne dans tous ses états” et la Cie Alain et l’autre sur un demi-siècle de politique ), “Racont’en Famille” (“La dernière nuit de Shéhérazade” par la Cie Le Fanal)... A signaler qu’en dehors de la programmation de la Saison Culturelle, le Théâtre de Gleizé ouvre sa scène à la promotion du théâtre amateur à travers 3 structures qui proposent formations, ateliers, créations : “Les Ateliers Théâtre de l’Agora” dirigés par Thierry Ferdi, “La Compagnie du boulevard” de Jean-Jacques Flamar et “La Compagnie Blanche” de Blandine Salvaire. A noter encore, les “Samedis en famille” donnent plusieurs rendez-vous aux enfants et à leurs parents : “Guignol, sur scène et en coulisses” (12 décembre), “Initition au théâtre” (9 janvier), “Atelier d’écriture” (13 février), “Découverte d’un métier” (10 avril), “Sortie nature” (12 juin). A préciser enfin que huit spectacles de la Saison Culturelle sont “Labellisés” Culture en Famille. Rens. : 04 74 65 37 30 - www.mairie-gleize.fr

genres, se mêle de tout... et c’est tant mieux ! De la diversité naît souvent la qualité et l’intérêt d’un public ouvert au partage d’émotion. Après les chansons a capella, la fantaisie vocale, l’humour et la poésie de “Tout Ça”, le regard acéré et caustique de Pascal Coulan dans “J’aime tout le monde... ou presque”, le répertoire du “Gainsbourg, moi non plus...” du bien nommé Gevrey-Chambertin, après un cafélecture sur l’enfance, une “Génération femmes 1” fruit d’une complicité hors les murs avec les femmes du quartier de Béligny (leurs témoignages, leurs combats, leurs vies...), “La Minuscule” de Mariette Navarro par la “Compagnie Rousse et Robinson”, le spectacle à rire et à chanter pour le jeune public, la “Planète verte”, après un stage pour comédiens et chanteurs amateurs et professionnels animé par le metteur en scène Lionel Parlier et les “Histoires extraordinaires” d’Edgar Allan Poe dans une production du Théâtre Pêle-Mêle, la saison se poursuit jusqu’en mai avec de multiples propositions alléchantes...

SPECTACLES TOUT PUBLIC En décembre, les 12 voix de femme du groupe “Les Bouches Cousues” donnent un rendezvous “De l’autre côté du miroir” où la curiosité est préconisée plutôt que réprimée... Elles seront suivies par “Pinok et Barbie” de JeanClaude Grumberg, un spectacle pour les plus jeunes (7 à 11 ans) sur la solidarité entre petits du monde entier grâce au don de jouets...

“Génération Femmes” - (Ph. : DR).

devient un divertissement spectaculaire et bondissant avec escrime, pantomime, acrobatie et chant polyphonique... Jubilaroire !

THÉÂTRE PÊLE-MÊLE Théâtre, humour, chanson, lectures enfantines, cafés-lectures, “Printemps des Arts”, “Soirée Poésie”, travail hors les murs... Voilà un lieu de culture et de divertissement qui mêle tous les 9


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 7

“Salade Russe” - (Ph. : DR).

théâtre

En janvier, “Cabaret Karl Valentin” (Théâtre 60) invite à un moment de joyeuse pagaille entre grotesque et burlesque où deux personnages Karl Valentin et Liesl Karlstadt malmènent les valeurs en les tournant en dérision... Une lecture spectacle “interprétée” par Carole Genetier et Brigitte Louisgrand, “Quand j’étais p’tit”, nous entraîne dans une balade des souvenirs d’enfance et d’antan... Le mois se terminera sur le registre de l’émotion pure avec “Tout contre Léo” par la Compagnie Le Songe d’une Planche à Vif ou comment P’tit Marcel s’ingénie à demeurer le rayon de soleil de la famille malgré un lourd secret : son grand frère Léo est atteint par le sida... un beau texte de Christophe Honoré joué par Grégoire Blanchon... Février verra le retour de “Génération Femmes”, un 2e volet de prise de parole par les femmes sur les femmes du quartier de Béligny, adapté, écrit et mis en scène par Emmanuelle Della Schiava...

“MARCEL ET PAULETTE” En mars, Carole Genetier et le sympathique (et talentueux) Jean-Paul Berney remettent ça 20 ans après et retrouvent les inénarrables “Marcel et Paulette 3 - (MP3)” aux prises, dans ce nouvel opus, avec l’inexorable évolution des techniques et des êtres, pour nous faire partager quelques savoureuses tranches de vie !.... “Des chansons dans les cartons” (6 - 11 ans) déclinera une pile d’idées sonores, visuelles et musicales pour évoquer la famille, l’environnement, l’école, l’amour... grâce à Emmanuel Mégier et Christophe Delord au chant,au saxo soprano, la guitare, la trompette, 10

le tuba & cajons... le Café-lecture du 13 mars sera consacré au “Handicap” à travers des textes d’auteurs qui en sont “victimes” mais porteurs d’espoir et d’expérience... Une “Soirée Poésie” initiera rencontres et découvertes dans le cadre du “Printemps des Poètes” et “Le Printemps des Arts” présentera son exposition itinérante (parrainée par le peintre moldave Zwi Milhstein) avec “le pari audacieux de permettre à une dizaine d’artistes peintres et sculpteurs de la région d’ouvrir leur atelier au grand public ou de mettre en scène leurs créations... le temps d’un week-end (et) d’offrir un regard neuf sur l’art contemporain de par les cantons environnants”.... Fin mars, Guillaume Méra mettra en scène la farce sarcastique et grinçante de Witold Gombrowicz “Yvonne, princesse de Bourgogne” par la Compagnie Pas d’Ici en co-production avec l’Acte 2 Théâtre de Lyon, l’Atrium de Tassin, le Théâtre de L’Iris et la MJC Bonneterrre de Villeurbanne... Retour au jeune public en avril et un “Pinocchio” d’après Collodi, spectacle à lire et à chanter pour les 4-9 ans (avec la médiathèque de Villefranche)...

UNE BALLADE ET DES HISTOIRES En mai, le public dès 6 ans embarquera sur “Le Bateau de papier” pour un spectacle de la Compagnie du Voyageur Debout avec deux personnages à la limite du clown, plus un accordéon... un voyage aux frontières du réel mis en scène par Jean-Luc Bosc... L’âme slave coulera en cascade avec une “Salade Russe” ou comment le mariage nous fait perdre la raison, composée d’après trois pièces d’Anton Tchekhov (“La Demande en mariage” - “L’Ours” - “La Noce”) dans une création du Théâtre Pêle-Mêle signée Etienne Brac, et le décor naturel des salons de la Maison Vermorel... La saison se terminera (22 mai) sur “Un soir, des histoires”. Une balade à ciel ouvert pour des contes en plein air et la découverte de coins et recoins de la ville. Une virée printanière menée par la conteuse Muriel Brasier et les “Fygues à Vériel” en collaboration avec le Service Jeunesse... A vivre en famille. 171, rue Jean-Michel Savigny - 69400 Villefranche-sur-Saône. Rens. : 04 74 07 16 19 www.theatrepelemele.fr


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 8

musique LE THEATRE CÔTÉ MUSIQUE Tous les arts de la scène sont conviés par celle de Villefranche, aussi pluraliste qu’exigeante, et dont la programmation éclectique, judicieusement audacieuse, favorise les métissages et rencontres fructueuses…. La musique est présente dans toutes ses formes, ses nuances et ses éclats, familière ou en création, compagne de nombreux spectacles de cirque et de théâtre, duettiste avec l’écran du cinéma ou partie prenante de contes fantastiques. La chanson est souveraine : ses plus récents artistes viennent d’y faire énergiquement leurs preuves lors du festival Nouvelles Voix. Début décembre, l’Unique Jane - entendez Birkin – y fait étape, très attendue évidemment : parce que c’est elle avec quatre formidables musiciens, mais aussi parce qu’avec ses “Enfants d’hiver” elle livre SES propres chansons, “mariées” à quelques-unes de Gainsbourg… Autres poètes, Grand Corps Malade sera à Villefranche mi-décembre, et en mars est annoncé le retour du pianiste auteur compositeur québécois Pierre Lapointe, plébiscité parmi les Nouvelles Voix 2008. L’affiche interpelle toutes les générations de spectateurs de 4 ans auxquels s’adressent Elise Caron et ses musiciens avec leurs “Chansons pour petites oreilles” - à 104 ans ! Car il n’y a pas d’âge pour savourer la voix de miel de Laïka Fatien, en concert avec ses musiciens pour un “hommage à Billie Holiday” l’une des plus extraordinaires jazzwomen du XXe siècle.

et optimiser leur diffusion. Ainsi saisira-t-on l’opportunité de (re)voir la récente coproduction de l’Opéra de Lyon avec la Compagnie Anonyme : l’extraordinaire “Colonie pénitentiaire” de Philip Glass d’après le texte vertigineux de Kafka, mis en scène par Richard Brunel, avec un quatuor à cordes, deux chanteurs et trois comédiens, dans un fascinant et horrifique huis clos d’une terrifiante actualité. En mars, le partenariat avec la Biennale Musiques en Scènes (GRAME), le CRI, l’ensemble Sillages et le cinéaste Lionel Escama verra la création de la “Symphonie Diagonale” - un “road-movie” musical d’Alexandros Markeas, alliant écran et orchestre, musiques traditionnelles, improvisation et création contemporaine. Le printemps ramènera la dynamique Compagnie des Brigands avec “La Cour du roi Pétaud” (opérabouffe de Léo Delibes) dont l’aspect loufoque est décuplé par le talent de cette bondissante équipe réunissant de fort séduisantes voix, régulièrement invitée par le directeur du Théâtre Alain Moreau. Christophe Grapperon tiendra la baguette et Jean-Philippe Salério signera la mise en scène de cette farce virevoltante (avril). Place des Arts - 69665 - Villefranche-sur-Saône Rens. : www.theatredevillefranche.asso.fr 04 74 68 02 89.

Etablis parmi les meilleures habitudes, les Concerts-Sandwichs ponctuent la saison de rendez-vous aussi variés que conviviaux. Le Concert Impromptu, le Quatuor Debussy (à retrouver en concert fin mars dans la version chambriste du “Requiem” de Mozart dont le DVD vient de paraître), le pianiste et compositeur grec en résidence au CRI Alexandros Markeas et ses invités (janvier), le Quatuor Bela (dans “l’Art de la Fugue” de Bach), le violoniste Jérémie Siot et ses invités en marquent la saison. La scène caladoise est membre du Réseau des villes et du “Groupe des 20”, constitués pour favoriser la création de spectacles de qualité

Laïka Fatien - (© Alejandro Cabrera).

CLASSIQUE, LYRIQUE, JAZZ, CHANSON...

11


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 9

musique seconds dans la programmation scolaire mensuelle variant conte musical, chanson, théâtre musical, musique du monde et classique, d’une fantaisie magique comme “Plume et Paille”, duo pour harpiste et clown-danseuse (décembre) ou “comme pour les grands“ avec souvent les mêmes artistes (Conjunto Jacaré, François-René Duchâble notamment).

Laurent Berger - (Ph. : DR).

EXOTIQUES ?

AUDITORIUM Sur une affiche au calendrier bien rempli, jazz et chanson, soul-funk et classique, traditions et création tressent une farandole d’événements, en collaboration régulière avec le CRI. C’est le cas pour le Big band de Jazz de Villefranche prochainement en scène (janvier) avec Christophe Cerino (remember quel crooner c’était la saison dernière ?) changeant de style pour un “revival” des standarts de Stevie Wonder et EWF, tous mené par Christophe Métra. Côté chanson, après Jean Guidoni et “Piaf, la voix d’une étoile” de cet automne, deux auteurs compositeurs interprètes aux personnalités fortes et attachantes - Laurent Berger, et Véronique Pestel - se produiront à l’Auditorium en février. Enfin, riche du succès initial de 2008, la deuxième édition des “Avant-Scènes de l’Auditorium” est lancée : tremplin ouvert aux nouveaux talents le 1er juin 2010 (candidatures jusqu’au 10 mars 2010). Petits et (un peu plus) grands trouvent leur conte (oui) à l’Auditorium, les premiers grâce aux ateliers mensuels d’éveil musical “Les bambins babillent” animés par Jesus Guiterrez et Emmanuelle Saby pour les très petits, et les 12

La saison s’ouvrait avec Marianne Aya Omac (chanteuse polyglotte de gospel, chanson, folk), en mars le Brésil est annoncé, avec la passion que lui vouent les quatre musiciens de Conjunto Jacaré, dont les compositions plongent dans la musique populaire brésilienne, en réinterprétant le Choro né dans les favelas. En une même soirée, on rejoindra les rivages méditerranéens avec Imaz’Elia (Laetitia David et ses musiciens) dont la voix prenante voyage à travers les musiques et leurs saveurs, des Balkans à l’Andalousie via l’Arabie. Carmen serait-elle sa cousine ? Grâce à la présentation de Sophie Miezka “Et si on rencontrait Carmen autour d’un verre” on savourera pleinement “Carmen, la véritable histoire” présentée au Palais des Sports le 26 mars ! Sous la baguette de Florent Mayet dirigeant solistes, Chœurs (Ostinato, des Marais, du CRI) et Ensemble Orchestral, devrait se jouer un “jeu de piste lyrico-théâtral” à grand déploiement autour de la fière gitane (coproduction avec CRI/ Cavil). Née sous la plume de Mérimée, mise en musique par Bizet, “Carmen” traversera d’autres plateaux : ceux de “Nabucco”, de “La Flûte enchantée”… Trajectoire étonnante que ses pères n’ont pas soupçonnée, mais qui devrait enflammer l’atmosphère ! Pour sa part, François-René Duchâble a tourné le dos aux circuits habituels des salles de concert après 30 ans de carrière prestigieuse. La collaboration régulière de ce grand pianiste avec le comédien Alain Carré a vu naître des “concerts-rencontres” où leurs talents se conjuguent autour d’un thème. Les amours tumultueuses de George Sand avec Musset, puis avec Chopin, seront le fil rouge, littéraire et musical, de leur promenade à Venise (avril). 93, rue de la Sous-Préfecture - Villefranche Rens. : www.concertsauditorium.com Tél. : 04 74 60 31 95.


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 10

musique

Lionel Escama - (Ph. : DR).

SEMAINE DE CRÉATION

CONSERVATOIRE

A Rayonnement intercommunal Il y a 10 ans l’enseignement musical prenait une ampleur nouvelle dans tout le territoire de la Communauté de Communes de Villefranche-sur-Saône, au moment où s’est effectuée la transformation de l’Ecole de Musique (fondée à la fin des années 60) en Conservatoire à Rayonnement Intercommunal (CRI). Porteur d’un ambitieux projet, financé par la CAVIL et le Conseil général, le CRI est à la fois un pôle d’attraction forte et un foyer de propagation de toutes les musiques, grâce à une équipe de 50 personnes dont plus d’une quarantaine d’enseignants cornaqués par le directeur Nicolas Bange. Une formation instrumentale et théorique y est dispensée, classique comme jazzistique, tournée vers la chanson ou les musiques du monde, des classes à horaire aménagé, plusieurs ensembles vocaux, instrumentaux relèvent du CRI. Outre les manifestations au CRI même, l’Auditorium, le Théâtre et plusieurs salles de la CAVIL présentent les concerts du CRI. Cette saison voit l’ensemble instrumental “Les Cordes en Calade” célébrer fastueusement son 20e anniversaire, à la Collégiale Notre-Dame-des-Marais le 6 décembre à 17 h. Le concert mêlant œuvres clés du répertoire (comme l’ “Adagio” de Barber) et nouveautés, sous la conduite de Bruno Conti verra, en solistes, la violoniste Marie Charvet dans la “Méditation de Thaïs” de Massenet, et le contrebassiste Julien Mathias dans le fameux Concerto virtuose de Bottesini.

Le CRI prépare pour janvier 2010 une semaine de la création peu banale et conçue comme une ouverture maximale à tous les enseignements et disciplines artistiques : théâtre, poésie, peinture, danse…. Destinée à tous ceux que la création intrigue ou interpelle non seulement les élèves du CRI (dont le contenu des cours changera )mais plus largement ouverte aux enseignants, formateurs et musiciens intervenants - cette semaine spéciale est en lien étroit avec la résidence de création du pianiste et compositeur grec Alexandros Markeas. Cet artiste perméable à l’architecture, à la danse, aux arts plastiques et inspiré par les musiques traditionnelles est à découvrir en janvier au “Concert-Sandwich” et lors de plusieurs rencontres au CRI – en amont de la création au Théâtre de la “Symphonie Diagonale” élaborée avec le cinéaste Lionel Escama, avec chanteurs solistes et ensemble intrumental, à l’occasion de la Biennale Musiques en Scènes (11 mars), dans le cadre d’une importante coproduction.

RICHESSES La Bibliothèque du CRI est un équipement rare, par la richesse du fonds de partitions, livres, CD et vinyles réunissant 10 000 ouvrages ! Une spécificité dont il n’existe dans le département du Rhône, que trois autres exemples : le CNSMD de Lyon, le CRR de Lyon et l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne. La consultation sur place est gratuite, comme le prêt. Les liens (réseau /portail internet) avec la médiathèque de Villefranche génèrent facilités et avantages. Outre quelques ouvrages rares, le fonds s’est enrichi à travers des dons, legs, dépôts et différentes dotations (famille Vermorel, partitions du répertoire d’orgue de Jane et Marguerite Adnet, 900 partitions de Claude Macaux, 600 livres de la BM Part-Dieu, Dictionnaire Grove du CNSMD de Lyon, matériel d’orchestre d’OPUS 92 (Harmonie) et de Cordes en Calade… Rens. : www.cavil.fr 13


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 11

Gabriel LOPPÉ - L’ancienne cabane des Grands Mulets, 1862 Association des Amis du vieux Chamonix

expos

MUSÉE

PAUL DINI

“Voyage en paysages”

Par monts et vallées, lacs et forêts de 1830 à 1910 S’il est une exposition qui révèle avec brio et discernement notre patrimoine environnemental et nous rappelle au bon souvenir d’artistes majeurs dont certains malheureusement méconnus et oubliés, c’est bien celle que l’on peut découvrir actuellement au Musée Paul Dini de Villefranche-sur-Saône. Le rendez-vous que nous propose Sylvie Carlier (commissaire de l’expo et conservateur du musée) avec la complicité de Lucie Goujard (docteur en histoire de l’art et spécialiste de la photographie) est tout simplement essentiel au regard que tout rhônalpin peut porter sur sa région et sur l’histoire de l’art qui la représente. La particularité de “Voyage en paysages” est donc de confronter entre elles peintures, estampes, photographies et “albums pittoresques” traitant ou évoquant des sites naturels et de s’intéresser aux intentions des artistes qui nous les révèlent. Il faut évidemment pour appréhender cette évolution de la représentation, s’appuyer sur quelques données historiques. C’est, comme le précise Sylvie Carlier, “à partir de 1820 l’engouement pour la peinture anglaise et hollandaise qui entraîne le développement de paysages ancrés dans la réalité physique des pays explorés” grace, entre autres, à “l’essor des voyages et la modernisation des moyens de transports...”. Cette nouvelle donne “technique” favorise le déplacement des artistes vers les provinces les plus reculées. 14

Comme nous avons la chance de le constater et de l’apprécier, notre région regorge de sites naturels remarquables entre montagnes, lacs, plaines et étangs qui ont été et sont toujours des sources d’inspiration perpétuellement renouvelées. Elle devient assez logiquement “un lieu de villégiature pour les artistes étrangers ou de passage, comme Jongkind à la Côte saint-André et Langerock en Ardèche” La perspective des paysages, la qualité particulière de la lumière, l’atmosphère si singulière au Forez, aux Monts du Lyonnais, à la Dombes au Bugey, à la Drôme à l’Ardèche séduisent surtout les peintres qui rendent comptent aussi de sites plus vertigineux, plus tourmentés ou romantiques (dans l’acceptation littéraire du terme) comme le lac d’Annecy ou en l’occurrence l’emblématique lac du Bourget. La photographie (bien représentée dans l’exposition), s’intéresse dès la première moitié du XIXe siècle au massif alpin et à la nature d’altitude.

“BARBIZON LYONNAIS” Dans la seconde moitié du siècle dernier, l’abondance et l’attrait de “sujets” naturels engendrera même la constitution d’une communauté artistique, qualifiée parfois de “Barbizon lyonnais”, à Crémieu, Morestel ou Optevoz. Et outre les enfants de la région que sont Auguste Ravier, Louis Carrand et François Vernay, des artistes de belle notoriété comme Corot et Daubigny s’y installeront aussi temporairement pour y saisir “l’expression fugitive de la lumière” et le pittoresque ambiant. Les paysagistes lyonnais tels que Hector Allemand et Adolphe Appian y puisent, eux, la force de leurs effets dramatiques et des jeux de lumière contrastés... Un des atouts de l’exposition est bien de dévoiler une vraie diversité de sensibilités et de nous montrer comment des personnalités artistiques se côtoient sans que les recherches picturales ne s’unifient pour autant et la façon intimiste et personnelle que les peintres de Rhône-Alpes ont de “rendre” le paysage. On y voit aussi comment “les nébuleuses artistiques locales constituées autour d’Achard ou de Ravier expriment le désir de s’approprier des territoires quotidiennement arpentés” ou comment parallèlement aux peintres, “les photographes révèlent des espaces historiquement habités”. “Patrimoine monumental et grands espaces


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:26

Page 12

naturels constituent les fondements d’une perception sensible, analytique et archéologique de l’environnement comme lieu de vie, d’étude et de conquête”, nous précise encore Sylvie Carlier. A noter qu’en complémentarité aux œuvres des “peintres du plein air” viennent s’ajouter celles d’albums dits pittoresques qui sont, rappelle Lucie Goujard (co-commissaire de l’exposition) “ces recueils au principe de conception encyclopédique autorisée par l’alliance des textes scientifiques, littéraires et le rôle central de l’illustration, gravée puis photographique”, auxquels fait référence le Stéphanois Félix Thiollier auteur de “Le Forez pittoresque et monumental” (1889). Outre les Ravier, Achard, Daubigny, Jongkind, Loppé, Beauverie, Charreton, Thiollier, Bisson, on peut voir dans ce “Voyage en paysages” les Lyonnais Allemand, Borel, Brouillard, Flandrin, Girin, Lambert, Seignemartin ou le Grenoblois Bertier, le Savoyard Communal, le Parisien Gillot, le Viennois Guétal, le Roannais Noirot et bien d’autres que l’on retrouve dans le catalogue édité pour l’occasion. Jusqu’au 14 février 2010 au Musée Paul Dini Espace Grenette - 2, place Faubert - 69400 Villefranche-sur-Saône - Tél. : 04 74 68 33 70. www.musee-paul-dini.com Du me. au ve. de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Sa. et di. de 14 h 30 à 18 h. Fermé lu., ma. et jours fériés.

Au Musée Paul Dini - (© Guillaume Perret - détail).

expos

Georges Adilon, Jean-Philippe Aubanel, Delphine Balley, Carole Benzakem, Christine Crozat, Marc Desgrandchamps, Philippe Favier, Thomas Foucher, Mister Helic, Bernard Piffaretti, Eric Roux-Fontaine, Denis Serre, Jacques Truphémus. Comissaires d’exposition : Sylvie Carlier et Damien Chantrenne. Jusqu’au 14 février 2010 - Musée Paul Dini Espace Cornil.

“UNE HISTOIRE... DES HISTOIRES” En “Résonance” à la Biennale d’Art Contemporain de Lyon le musée expose une sélection d’œuvres de jeunes artistes de sa collection permanente et les dernières donations ( 6 et 7) d’art contemporain de Muguette et Paul Dini. “... Mythologies personnelles imaginées, perception des grands événements historiques et médiatiques par les artistes du temps présent, le visiteur expérimentera “L’Histoire, des histoires...” à travers les œuvres de Emmelie Adilon, 15


Develay_DP Centrale:Develay_DP Centrale

27/11/09

12:36

Page 1


Develay_DP Centrale:Develay_DP Centrale

27/11/09

12:36

Page 2


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:27

Page 15

animations RENDEZ-VOUS CALADOIS Cette année encore, à Villefranche, la place des Arts accueillera son Village de Noël jusqu’au 3 janvier. Pour cette troisième édition, un Marché de Noël, une patinoire couverte et un carroussel permettront à tous de profiter pleinement de cette belle période de fin d’année. De nouvelles animations seront également proposées dans une féerie de lumière repensée et renouvelée. Tous les jours des animations gratuites sont organisées de 16 h 30 à 18 h. Rens. : www.villefranchenoel.com • Le Marché de Noël : composé de 20 chalets de bois traditionnels, il est le théâtre des courses de Noël innovantes et des plaisirs culinaires de l’hiver. Le marché de Noël permet aux Caladois de découvrir des produits originaux et rares, spécialités artisanales et gastronomiques d’autres régions... Du 5 au 24 décembre du lu. au ve. de 12 h à 19 h et les sa. et di. de 11 h à 19 h. Nocturne le 8 décembre jusqu’à 20 h, le 24 de 10 h à 17 h. • Une patinoire ravira petits et grands du 5 décembre 2009 au 3 janvier 2010. Imaginez 390 m2 réservés à la glisse et de surcroît couverts pour patiner par tous les temps, les amateurs vont s’en donner à cœur joie. Du lu. au ve. de 12 h à 19 h. Dès 11 h les sa. et di. Nocturne le 8 décembre jusqu’à 20 h. De 10 h à 17 h les 24 et 31 décembre. De 14 h à 18 h les 25 décembre et 1er janvier.

Carousel à Villefranche - (Ph. : DR) - détail.

• Un carrousel : tradition 1900, il apporte du bonheur aux enfants, du 5 décembre au 3 janvier.

18

Du lu. au ve. de 12 h à 19 h. Dès 11 h les sa. et di. Nocturne le 8 décembre jusqu’à 20 h. De 10 h à 17 h les 24 et 31 décembre. De 14 h à 18 h les 25 décembre et 1er janvier. • Une calèche de Noël : venez redécouvrir les rues de Villefranche illuminées, les jambes au chaud sous une épaisse couverture, le temps d’une promenade en calèche. Me. 9, sa. 12, di. 13, me. 16, sa. 19, di. 20 : 14 h à 19 h. Lu. 21, ma. 22, me. 23 : 16 h à 19 h. Informations : Point Info Cité : 04 74 62 60 06. BD EN BEAUJOLAIS Samedi 12 et dimanche 13 décembre de 11 h 30 à 18 h 30 à l’Atelier - rue des Jardiniers. Un grand rendez-vous pour tous les bédéphiles. Une vingtaine d’auteurs connus et reconnus, seront présents pour les traditionnelles séances de dédicaces qui se déroulent exclusivement l’après-midi, les matinées étant comme l’an passé, consacrées aux discussions et au bien-être. On notera ainsi la présence de Frédéric Berik pour “Sylvain & Sylvette”. Michel Rodrigue pour “Cubitus”. Et Eric Martin qui joue la carte locale en présentant “Le petit ABC des conscrits”. Rens. et programme : www.bdenbeaujolais.fr ou au 04 74 62 19 25. FESTIVAL DES JEUX Pour la troisième année consécutive, le Lion’s club de Villefranche réédite son Festival des Jeux les 16 et 17 janvier prochains. Fière de ses deux éditions précédentes, cette grande fête est reprogrammée. Echecs, Bridge, des Chiffres et des lettres, Tarot, Scrabble, Jeu de Go, Rami, Poker, Dames, Monopoly, Belote coinchée, Questions pour un Champion, Carroms, Suddoku, jeux de figurines, cartes à collectionner, espace petite enfance, jeux de rôles, jeux de stratégie, jeux modernes de société, jeux traditionnels en bois. Durant ces deux jours, des rencontres, des démonstrations, des initiations et bien sûr des tournois attireront le public. Le samedi de 10 h à l’aube et le dimanche de 10 h à 18 h, trois salles de la ville, l’Atelier, la Barmondière et celle des Échevins verront s’affronter tous les joueurs. La participation aux tournois est payante. Les bénéfices iront au profit de l'association Docteur Clown. Rens. : 06 15 14 63 69.


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:27

Page 16

animations

FESTIPLANETES Du 11 février au 1er mars 2010. Conçu comme un ensemble de rendez-vous tous publics pour parler des sciences à travers les arts. Cette 1re édition se déroulera autour d’expositions, de conférences-spectacles, d’animations. Le théâtre, l’image, la danse, les arts plastiques, la musique, la vidéo, l’écrit, le chant s’intéresseront à l’interaction arts et sciences. 8E ÉDITION DU RAID AVENTURE BEAUJOLAIS Du 3 au 4 avril 2010. La 9e édition de ce raid multi sports : à pied, à cheval, ou à VTT, aura lieu en Pays Beaujolais, autour de la commune de Quincié-en-Beaujolais les 3 et 4 avril prochain. Les Ardillats commune d’accueil du Raid est limitrophe à la capitale historique du Beaujolais Beaujeu. L’association “Raid Aventure en Beaujolais” organise cette année encore ce rendez-vous sportif et culturel incontournable où chaque participant choisit son mode de déplacement pour toute la durée de cette course d’orientations, qui s’émaillent de parcours sportifs ou d’activités culturelles. www.raidaventurebeaujolaise.com VAGUE DES LIVRES EN BEAUJOLAIS 9e édition du 13 au 14 mars. Cette année encore, “la Vague des Livres en Beaujolais” mettra l’accent sur de nombreux auteurs. C’est à l’Atelier, salle des fêtes de Villefranche que se déroulera la manifestation qui rassemble chaque année plusieurs milliers de visiteurs. Rens. : www.webzinemaker.com/auteur NUIT D'ETÉ Depuis 1975, le vendredi le plus proche de la Saint-Jean est une date des plus festives à Villefranche. Avec “La fête des Conscrits”,

La Fête des Conscrits - (Ph. : DR).

LA FETE DES CONSCRITS Dernier dimanche du mois de janvier. L’origine de la Fête des Conscrits de Villefranche remonte à 1850, époque où l’armée française recrutait ses hommes par tirage au sort. Deux copains allèrent au “rendez-vous” de l’autorité militaire en habit et gibus. Ils avaient 20 ans et répondaient ainsi avec humour aux obligations de la conscription. A partir de 1880, les 40, 50, 60, 70, 80 et autres jeunes gens rejoignent cette manifestation sur la “rue Nat”. Cette année, place “aux classes en 0” !

“La Nuit d’Eté” est la manifestation majeure de la Calade avec près de 40 000 personnes dans les rues du centre-ville pour une seule soirée. Cette année, c’est le vendredi 25 juin que se déroulera l’événement. Près de 45 points d’animation accueillent plus de 90 spectacles, concerts, animations de rue, démonstrations, stands associatifs. Rens. : Office Culturel de Villefranche Tél. : 04 74 65 04 48. 15E RENCONTRE DU CINÉMA FRANCOPHONE EN BEAUJOLAIS Depuis 1996, l'association “L'Autre Cinéma” organise, tous les ans au cinéma les 400 Coups des rencontres consacrées au cinéma produit par les pays francophones et les régions françaises. Cette année l’événement s’est clôturé le 15 novembre dernier. Les dates de l’édition 2010 n’ont pas encore été fixées à l’heure où nous bouclons ces pages De nombreuses autres animations sont également organisées toute l’année par l’association au cinéma les 400 Coups. Rens. au 04 74 62 17 29 ou www.autrecinema.fr PARCEXPO Avenue de l'Europe - Villefranche-sur-Saône 04 74 62 07 49. www.parcexpo.com • Salon de l’artisanat : 5 et 6 décembre 2009. • Fête des Conscrits : di. 31 janvier 2009. • Salon de l’habitat Maison passion : du 5 au 8 février 2010. • Salon du Mariage Nocial : 13 et 14 février 2010. • Salon de la Moto : du 12 au 14 mars 2010. • Salon Heracles - Remise en Forme, Beauté, Bien être,Tribal émotion : 27 et 28 mars 2010. 19


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:27

Page 17

agenda Les spectacles suivis de ce symbole  sont conseillés au Jeune Public.

CLASSIQUE ■ CONCERTS-SANDWICHES - QUATUOR DEBUSSY Vendredi 11 décembre à 12 h 15 - Au musée Paul dini Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. ■ DES 4 SAISONS À L’OPÉRA Vendredi 11 décembre à 20 h 30 - Eglise de Gleizé, Place de l’Eglise - Gleizé. Rens. au 04 74 65 37 30 et sur www.mairie-gleize.fr. De Vivaldi - Mozart - Bizet - Berlioz. Avec Violon : Elisabeth Gaudard, Alain Meunier. Alto : Marc Roussellet. Violoncelle : Florence Auclin. Clarinette et barython : Zoltan Csekö. ■ CONCERTS-SANDWICHES - ALEXANDROS MARKEAS Mercredi 27 janvier à 12 h 15 - Dans le cadre de la Biennale Musiques en Scène 2010 - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. Avec Piano : Alexandros Markeas et ses invités. ■ CONCERTS-SANDWICHES - QUATUOR BELA Vendredi 5 mars à 12 h 15 - Au bar du Théâtre - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. ■ SYMPHONIE DIAGONALE Jeudi 11 mars à 20 h 30 - Dans le cadre de la Biennale Musiques en Scène 2010 - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. D’Alexandros Markeas, Lionel Escama. Avec Voix : Donatienne Michel-Dansac. Ensemble Sillage : Sophie Deshayes (flûte), Pierre Dutrieu (clarinette), Vincent Leterme (piano), Lyonel Schmit (violon), Gilles Deliège (alto), Didier Meu (contrebasse).

Quatuor Debussy (© Bernard Benat) - Th. de Villefranche.

■ LE REQUIEM INTIME Mercredi 31 mars à 19 h 30 - Théâtre de Villefranche-surSaône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. De Wolfgang Amadeus Mozart. Avec Le Quatuor Debussy. Violon : Christophe Collette, Dorian Lamotte. Alto : Vincent Deprecq. Violoncelle : Alain Brunier.

■ CONCERTS-SANDWICHES - CARTE BLANCHE À JÉRÉMIE

SIOT Vendredi 9 avril à 12 h 15 - Au bar du Théâtre - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. Avec Violon : Jérémie Siot. ■ LE ROMAN DE VENISE Vendredi 30 avril à 20 h 30 - Auditorium de Villefranche-surSaône, 96, rue de la sous-Préfecture. Rens. au 04 74 60 31 95. De Chopin. Avec François-René Duchâble et Alain Carré. ■ CONCERTS-SANDWICHES Vendredi 21 mai à 12 h 15 - Théâtre de Villefranche-surSaône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. Programmation en cours.

LYRIQUE ■ DANS LA COLONIE PÉNITENTIAIRE Mercredi 9 décembre à 19 h 30 - Théâtre de Villefranche-surSaône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. De Philip Glass, d’après “La Colonie Pénitentiaire” de Franz Kafka. Mise en scène de Richard Brunel. Avec Ténor : Stephen Owen, Michael Smallwood. Comédiens : Gérald RobertTissot, Mathieu Morin, Nicolas Hénault. ■ SYMPHONIE DIAGONALE Jeudi 11 mars à 20 h 30 - Dans le cadre de la Biennale Musiques en Scène 2010 - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. D’Alexandros Markeas, Lionel Escama. Avec Voix : Donatienne Michel-Dansac. Ensemble Sillage : Sophie Deshayes (flûte), Pierre Dutrieu (clarinette), Vincent Leterme (piano), Lyonel Schmit (violon), Gilles Deliège (alto), Didier Meu (contrebasse). ■ LA COUR DU ROI PETAUD Jeudi 29 avril à 20 h 30 - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. De Léo Delibes. Direction musicale : Christophe Grapperon. Mise en scène de Jean-Philippe Salério. Chef de chœur : Nicolas Ducloux. Avec Rodolphe Briand, Vincent Deliau, Flannan Obé, Gilles Favreau, Olivier Hernandez/François Rougier, Xavier Mauconduit, Jean-Philippe Catusse, Mélody Louledjian, Emmanuelle Goizé, Claire Delgado-Boge, Ainhoa Zuazua Rubira, Estelle Kaïque, Camille Slosse/Marie-Bénédicte Souquet et 13 musiciens. Chorégraphie : Jean-Marc Hoolbecq. Scénographie : Florence Evrard.

JOUR PAR JOUR •VENDREDI 4 DÉCEMBREï

■ Chanson : JANE BIRKIN A 20 h 30. Théâtre de Villefranche- sur-Saône, Place des Arts. Rens. : 04 74 68 02 89.

•VENDREDI 11 DÉCEMBREï

■ Chanson : DE L’AUTRE CÔTÉ DU MIROIR A 20 h 30. Théâtre Pêle-mêle - 171, rue Jean-Michel Savigny Villefranche-sur-Saône. Rens. : 04 74 07 16 19.

20


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:27

Page 18

agenda •SAMEDI 12 DÉCEMBREï Véronique Pestel - Auditorium de Villefranche - (Ph. : DR).

■ Chanson : DE L’AUTRE CÔTÉ DU MIROIR

A 20 h 30. Théâtre Pêle-mêle - 171, rue Jean-Michel Savigny Villefranche-sur-Saône. Rens. : 04 74 07 16 19.

•LUNDI 14 DÉCEMBREï

■ Slam : GRAND CORPS MALADE

A 20 h 30. Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. : 04 74 68 02 89.

•SAMEDI 16 JANVIERï

■ Jazz-Blues : BIG BAND JAZZ DE VILLEFRANCHE

A 20 h 30. Auditorium de Villefranche-sur-Saône - 96, rue de la sous-Préfecture. Rens. : 04 74 60 31 95.

•DIMANCHE 17 JANVIERï

■ Jazz-Blues : BIG BAND JAZZ DE VILLEFRANCHE

A 17 h 30. Auditorium de Villefranche-sur-Saône - 96, rue de la sous-Préfecture. Rens. : 04 74 60 31 95.

•VENDREDI 5 FÉVRIERï

■ Jazz-Blues : LAIKA FATIEN

A 20 h 30. Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. : 04 74 68 02 89. ■ Musique du Monde : MARIANNE AYA OMAC A 20 h 30. Théâtre de Gleizé - Gleizé. Rens. : 04 74 65 37 30.

•SAMEDI 6 FÉVRIERï

■ Chanson : LAURENT BERGER + VÉRONIQUE PESTEL

A 20 h 30. Auditorium de Villefranche-sur-Saône - 96, rue de la sous-Préfecture. Rens. : 04 74 60 31 95.

•VENDREDI 12 FÉVRIERï

■ Ciné-concert : MUSIQUES POUR BUSTER

A 20 h 30. Théâtre de Gleizé - Gleizé. Rens. : 04 74 65 37 30.

•VENDREDI 5 MARSï

■ Musique du Monde : CONJUNTO JACARE + IMAZ’ELIA A 20 h 30. Auditorium de Villefranche-sur-Saône - 96, rue de la sous-Préfecture. Rens. : 04 74 60 31 95.

•JEUDI 11 MARSï

■ Musique du Monde : SYMPHONIE DIAGONALE A 20 h 30. Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. : 04 74 68 02 89.

•SAMEDI 13 MARSï

■ Jazz-Blues : ALL BLUES ET ADÈLE BRACCO

A 20 h 30. Théâtre de Gleizé - Gleizé. Rens. : 04 74 65 37 30.

•LUNDI 29 MARSï

■ Pop-Rock : PIERRE LAPOINTE

A 20 h 30. Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. : 04 74 68 02 89.

DANSE ■ TOUT EST NORMAL MON CŒUR SCINTILLE

Les 19 et 20 janvier ma. à 20 h 30 (Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.), me. à 19 h 30 Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. ■ BEACH BIRDS - DUO - GROSSE FUGUE

Vendredi 19 mars à 20 h 30 - Théâtre de Villefranche-surSaône, Place des Arts. Rens. au 04 74 68 02 89 et sur www.theatredevillefranche.asso.fr. Par le Ballet de l’Opéra de Lyon. Chorégraphie : Merce Cunningham, William Forsythe, Maguy Marin.

■ RACONT’ART Du 20 au 27 mars. Théâtre de Gleizé. Rens. au 04 74 65 37 30 et sur www.mairie-gleize.fr

• Samedi 20 mars à 20 h 30 : SIGNÉ CALAMITY JANE. Mise en scène de Joël Lagarde. Avec Martine Lagarde. Cie La Charabotte. Authentiques, les lettres que Marthe Jane Cannary Hickok écrivait à sa fille s’étalent sur 25 ans. Cette correspondance éclaire le personnage d’un jour différent et révèle une autre facette de sa personnalité. • Lundi 22 mars à 20 h 30 : NOUVELLES AFRICAINES. De Doris Lessing. Avec Raymonde Palcy, Aude Pellizzoni. Cie La Poursuite. En contant l’Afrique de 1950, Lessing éclaire le monde de 2008 : l’Afrique du Sud évidemment… mais elle donne surtout des clés pour appréhender les suites de la colonisation aujourd’hui, en France et ailleurs. • Mercredi 24 mars à 20 h 30 : RÉSISTER C’EST EXISTER. De François Bourcier. Avec François Bourcier. François Bourcier fait revivre dans ce spectacle les résistants et les justes, ces “soutiers de la gloire” qui, par de simples petits gestes, ont fait basculer l’histoire et capituler l’ennemi. • Jeudi 25 mars à 20 h 30 : MARIANNE DANS TOUS SES ÉTATS. De Jean-Claude Duquesnoit. Mise en scène de Bonbon. Avec Jean-Claude Duquesnoit et Bonbon. Cie Alain et l’autre. Au travers de deux personnages unis pour le meilleur et pour le Kir, c’est toute l’histoire de la Ve République vue par les chansonniers qui est évoquée. • Samedi 27 mars à 20 h 30 : LA DERNIÈRE NUIT DE SHÉHÉRAZADE. Spectacle conseillé à partir de 12 ans. Mise en scène de Pierre Desmaret. Avec Louis Soret, Vanessa Desmaret, Pierre Desmaret, Marie-Cécile du Manoir, Sylvie Fiora. Cie le Fanal. Un spectacle envoutant entre musique, théatre et vidéo, un bel hommage à cette épopée populaire venue de l’Orient.

HUMOUR-ONE MAN SHOW ■ STÉPHANE GUILLON

Spectacle conseillé à partir de 14 ans. De Stéphane Guillon. Avec Stéphane Guillon. Matador malin et malicieux, Stéphane Guillon a du style, son style. Sous son air de bobo inoffensif se cache un véritable trublion à la plume acérée. Il choisit le côté sombre de l’humour pour faire ses portraits et chroniques désormais cultes, sur France Inter et Canal +. On aime son impertinence, qui n’est pas sans rappeler celle de Desproges, faite de phrases assassines, de bons mot et de cynisme assumé sur la société.

21


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:28

Page 19

agenda Bien que parfois limite ( la critique est aisée etc... ), il touche souvent juste et avec sa “Formule épicée”, il piquera et brûlera là où c’est nécessaire. Rens. sur www.stephane-guillon.com • Les 28 et 29 mai à 20 h 30 - de 15 € à 30 € - Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Place des Arts. 04 74 68 02 89 www.theatredevillefranche.asso.fr

MARIONNETTES-CONTES ■ UN SOIR, DES HISTOIRES

Alerte, alerte ! La ville est envahie ! Des diseurs d’histoires en tout genre sont lâchés dans les squares, les ruelles et les jardins publics comme des abeilles gonflées au rhum blanc ! Une soirée déambulatoire originale à partager en famille. • Samedi 22 mai à 20 h - Rendez-vous Place des Marais Théâtre Pêle-mêle , 171, rue Jean-Michel Savigny, Villefranche-sur-Saône, 04 74 07 16 19 - www.theatrepelemele.fr

DOM JUAN. Spectacle conseillé à partir de 11 ans. De Molière. Mise en scène de Luca Franceschi. Avec Serge Ayala, JeanSerge Dunet, Gaëlle Konaté, Robert Magurno, Fabio Ezechiele Sforzini, Jennifer Testard, Frédéric Tessierrn. Cie du Théâtre des Asphodèles. (1 h 45) Un Dom Juan coloré, virevoltant, extravagant, se jouant au rythme échevelé de la comédie italienne chère au Théâtre des Asphodèles. En 15 ans et douze spectacles cette compagnie lyonnaise est reconnue comme l’une des meilleurs compagnie européenne de Commedia dell’Arte. Vendredi 9 avril à 20 h 30. A la Salle des Fêtes. PLUS VRAIE QUE NATURE ! De Martial Courcier. Mise en scène de Les Arthurs. Avec Gwenaël Ravaux, Manuel Gilbert, Pascal Boursier. (1 h 20) Chloé a tout d’une femme. Elle en a les qualités, le charme, l’apparence. C’était évident que Julien, célibataire, en tombe amoureux. Seulement voilà, Chloé est une androïde, un robot à visage humain plus vrai que nature et elle réserve à Julien et à son ami François des surprises aussi drôles que touchantes. Vendredi 30 avril à 20 h 30. VILLEFRANCHE-SUR-SAONE

■ THÉÂTRE DE VILLEFRANCHE

EXTERIEURS GLEIZE

■ THÉÂTRE DE GLEIZÉ Rens. au 04 74 65 37 30 ou sur www.mairie-gleize.fr

LA BOULETTE. De et mis en scène par Jean-Louis Rapini. Avec Thierry Marconnet, Alban Marical, Marie-Albanne Charles ou Evelyne Cervera. (1 h 30) Jeux de mots, rebondissements et effets spéciaux sont au rendez-vous. Jacky est commercial en soutiens-gorge... et Jacky est très con. Il est accusé d’avoir dérobé les prototypes de la nouvelle collection. Vendredi 22 janvier à 20 h 30.

“Dom Juan - Théâtre de Gleizé - (Ph. : DR).

ETTY HILLESUM. Mise en scène de Cécile Maudet. Avec SophieIris Aguettant, Cécile Maudet et Olivier Angèle. Théâtre de l’Arc en Ciel. (1 h 15) On est en 1942 à Amsterdam. Etty Hillesum est une jeune femme juive. Alors que son pays est envahi par les armées nazies et que se déferle la violence, elle réagit à la haine et au mal par un amour inconditionnel de la vie, de l’humanité et de Dieu. Samedi 30 janvier à 20 h 30.

Place des Arts - BP 301 - 04 74 68 02 89. www.theatredevillefranche.asso.fr LES SOUFFRANCES DE JOB. Spectacle conseillé à partir de 14 ans. De Hanokh Levin. Mise en scène de Laurent Brethome. Avec Fabien Albanese, Antoine Herniotte, François Jaulin, Denis Lejeune, Céline Milliat-Baumgartner, Geoffroy PouchotRouge-Blanc, Anne Rauturier, Sophie Sire, Philippe Sire. Cie Le Menteur Volontaire. (1 h 45) Après avoir amusé le public la saison dernière avec “On purge bébé” de Feydeau, Laurent Brethome, artiste associé, change de registre. Il explore la condition humaine et nous emmène sur le terrain des interrogations. Où se situe la frontière entre justice et injustice ? Où commence la cruauté ? Pourquoi acceptons-nous l’inacceptable ? Il relève le défi de donner à la brutalité abjecte de l’être humain à travers Job, personnage biblique, confronté au cauchemar de tout homme : perdre tout ce qu’il possède. Du 7 au 15 janvier, me. à 19 h 30, je. 7 jan. à 18 h (Répétition publique, gratuit), je. 14 jan. à 20 h 30 (Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation), ve. 15 jan. à 20 h 30 (de 11 € à 23 €). TOUT EST NORMAL MON CŒUR SCINTILLE. Spectacle conseillé à partir de 14 ans. De Jacques Gamblin. Avec Jacques Gamblin et deux danseurs : Audrey Aubert et Bastien Lefevre. (1 h 30) La nouvelle création de Jacques Gamblin, imaginée et écrite pendant la tournée du spectacle “Les Diablogues”, confirme une fois de plus sa qualité d’auteur interprète. On se souvient encore du succès de “Entre courir et voler, il n’y a qu’un pas, Papa” accueilli en 2006. Dans “Tout est normal mon cœur scintille”, Jacques Gamblin nous plonge au cœur de son imaginaire foisonnant, celui d’une vache lassée de ses prix de beauté qui se souvient de l’amour ou d’une girafe au cou si long qu’il finit par se nouer… Et quand les mots ne suffisent plus, le comédien s’entoure de danseurs pour incarner ses pensées oniriques. Les 19 et 20 janvier, ma. à 20 h 30 (Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation), me. à 19 h 30. MADAME DE SADE. Spectacle conseillé à partir de 14 ans. D’Yukio Mishima. Mise en scène de Jacques Vincey. Avec Hélène Alexandridis, Alain Catillaz, Marilu Marini, Isabelle Mazin, Myrto Procopiou, Julia Vidit. Cie Sirènes. (2 h 15) Engoncées dans des corsets, enfermées dans d’imposantes carcasses de fer, qui sont ces femmes à la verve tantôt assassine, tantôt conciliante ? Madame de Sade est le récit de six femmes, obnubilées par le “divin marquis”, qu’elles l’adulent ou qu’elles le détestent. La pièce se déroule durant son emprisonnement entre 1772 et 1790. On est fasciné par l’influence qu’exerce cet homme absent sur les femmes qui l’ont côtoyé, jusqu’au jour où son pouvoir s’étiole. Les 2 et 3 février, ma. à 20 h 30, me. à 19 h 30.

22


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:28

Page 20

agenda

“Yvonne, princesse de Bourgogne - Théâtre Pêle-Mêle - (Ph. : DR).

RICHARD III. Spectacle conseillé à partir de 14 ans. De William Shakespeare. Mise en scène de David Gauchard. Avec Vincent Mourlon, Arm, Olivier Mellano, Mélissa Rayé, Emmanuelle Hiron, Nicolas Petisoff et une dizaine d’acteurs à l’écran. Cie L’Unijambiste. Retour sur la tragédie de cet homme avide de pouvoir, empli de cruauté pour qui manipulations diaboliques, crimes et trahisons étaient ses principaux leitmotiv. Richard III, pour monter sur le trône, fait tuer son frère Édouard IV et ses enfants. Il règne par la terreur et c’est au cours de la bataille de Bosworth qu’il crie les fameuses paroles “un cheval, un cheval, mon royaume pour un cheval”. Rens. sur www.unijambiste.com. Les 2 et 3 mars, ma. à 20 h 30, me. à 19 h 30. L’ORAL ET HARDI. Spectacle conseillé à partir de 14 ans. De Jean-Pierre Verheggen. Mise en scène de Jacques Bonnaffé. Avec Jacques Bonnaffé. Cie Faisan. (1 h 15) Jacques Bonnaffé est un amoureux des mots, un poète des temps modernes. Chacune de ses apparitions est une véritable performance jubilatoire. Dans “L’Oral et Hardi”, il met en scène quelques grands textes du poète contemporain Jean-Pierre Verheggen dont l’œuvre étonnante est riche en lapsus, calembours et autres jeux de mots réjouissants. Avec cette énergie qui le caractérise, il réalise un spectacle totalement hilarant pour une chevauchée verbale hallucinante. Mardi 16 mars à 20 h 30. LORENZACCIO. Spectacle conseillé à partir de 14 ans. D’après Alfred de Musset. Mise en scène de Gwénaël Morin. Avec Guillaume Bailliart, Stéphanie Béghain, Fanny de Chaillé, Julian Eggerickx, Barbara Jung, Grégoire Monsaingeon, Gwénaël Morin. Cie Gwénaël Morin. Gwénaël Morin, metteur en scène au talent déjà reconnu, est un homme engagé. Son travail aussi. Après “Mademoiselle Julie” et “Les Justes” de Camus, il se lance dans le projet ambitieux et politique de créer, aux laboratoires d’Aubervilliers, un théâtre permanent, fondé sur une forme d’urgence de dire. Pendant une année entière, une équipe fixe de six acteurs joue, tous les soirs, de grandes œuvres du répertoire classique dont “Lorenzaccio” de Musset. Lorenzaccio est une pièce du chaos. 1536, Florence exulte dans le mensonge et la violence. Lorenzo de Médicis entreprend l’impossible et assassine l’icône de la ville, le Duc Alexandre de Médicis, son cousin. Les 10 et 11 mai, lu. à 20 h 30 (Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation), ma. à 20 h 30. COLLIERS DE NOUILLES. De Frédérique Moreau de Bellaing et Titus. Mise en scène de Frédérique Moreau de Bellaing, Titus et Pascal Rome. Avec Frédérique Moreau de Bellaing et Patrick Girot. Cie O.P.U.S. (1 h) L’Office des Phabricants d’Univers Singuliers (O.P.U.S) s’est donné pour mission l’exploration des patrimoines imaginaires à travers les créations artistiques hors normes. La compagnie, hautement décalée, nous invite dans une confrontation entre réel et imaginaire, où la poésie et l’improbable se côtoient. Mlle Morot, chercheuse au conservatoire des curiosités, donne une conférence sur le thème des cadeaux de fêtes des Mères. À l’aide de planches d’observation, elle aborde l’historique de la fête, analyse quantitativement et qualitativement les offrandes les plus courantes et propose quelques préconisations. Puis, elle illustre, ses propos par la visite guidée d’une exposition surprenante, avec vernissage et vin d’honneur. Les 4, 5 et 6 juin, ve. à 18 h, 20 h 30, sa. à 17 h, 20 h 30, di. à 15 h, 18 h. A la Maison Vermorel. Rens. sur www.curiosites.net ■ THÉÂTRE PÊLE-MÊLE 171, rue Jean-Michel Savigny - 04 74 07 16 19. www.theatrepelemele.fr

HISTOIRES EXTRAORDINAIRES. D’Edgar Allan Poe. (1 h 30) Le lieu ? Un terrain vague brumeux perdu dans les faubourgs de Londres. Les personnages ? Trois individus décalés, déjantés, légèrement… so british. Trois âmes errantes, bizarrement vêtues, curieusement attifées… on s’interroge ! Les 4 et 5 décembre à 20 h 30.

CABARET KARL VALENTIN. Avec Emilie Durmarque, Sonia Jourdan, Laurent Baizet, Pascal De Paoli. Compagnie Théâtre 60. Karl Valentin, c’est ce clown maigre qui a inspiré Brecht et réussi à faire rire Beckett, qui jongle en virtuose avec la maladresse, le temps de retard, le pas de côté. Karl Valentin, c’est non seulement un génie de la scène, roi du gag et de l’humour froid, mais encore un magicien du verbe, capable de manier le contresens jusqu’au sens et vice-versa : un démonteur du langage, véritable maître de l’absurde ! Du 14 au 17 janvier, je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30. QUAND J’ÉTAIS P’TIT. Avec Carole Genetier et Brigitte Louisgrand. (1 h 10) Des écrits d’auteurs divers relatant des souvenirs d’enfance, réels ou imaginaires, autobiographiques ou non, lus par deux comédiennes évoluant sous le regard des photos des écrivains lorsqu’ils étaient enfants. Samedi 23 janvier à 20 h 30. GÉNÉRATION FEMMES 2 - MÉMOIRE, TÉMOIGNAGE, VIGILANCE, HOMMAGE. De et mis en scène par Emmanuelle Della Schiava. Avec des femmes et des hommes du quartier de Béligny ainsi que Alice Auclair-Gaschy, Eva Della Schiava, Carole Genetier, Brigitte Louisgrand. Une vingtaine de femmes (et quelques hommes) du quartier de Béligny se sont prêtées au jeu de l’interview afin d’apporter leurs témoignages sur leurs vies, leurs combats, leurs héritages, leurs joies et leurs peurs, leurs colères et leurs peines, leurs rêves et leurs rages. Vendredi 5 février à 20 h 30. Salle de L’Atelier. MARCEL ET PAULETTE 3 - (MP3). De Carole Genetier et JeanPaul Berney. Avec Carole Genetier et Jean-Paul Berney. (1 h 10) En avril 1992, dans un petit café-théâtre de la rue de Belleville, Les Capucins, Carole Genetier et Jean-Paul Berney créaient deux personnages : Marcel et Paulette ! Très vite, les deux comédiens furent dépassés par leurs personnages installés dans le quotidien de M. et Mme Tout le monde. Du 3 au 7 mars, me., je., ve., sa. à 20 h 30, di. à 17 h 30.

23


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:28

Page 21

agenda YVONNE, PRINCESSE DE BOURGOGNE. De Witold Gombrowicz. Mise en scène de Guillaume Méra. Avec Fatah Boudia, Maud Chapoutier, Caroline Garnier, Laurent Méra, Raphaël Gouisset, Anaïs Jouishomme, David Mayeux, Julie Senegasrn. Cie Pas d’Ici. (1 h 30) Le Prince Philippe s’ennuie. En âge de se marier, il s’impose d’épouser Yvonne, une jeune fille ni belle, ni riche, et dont on ne sait rien parce qu’elle se tait obstinément. Cette décision fait naître le trouble à l’intérieur de la maison royale. Les 26 et 27 avril à 20 h 30.

ïBEAUJEUï ■ LES SOURCES DU BEAUJOLAIS Pôle Oenologique et Touristique - Communauté de Communes de la Région de Beaujeu - Place de l’Hôtel de Ville 04 74 69 20 56. Ouv. tlj. (sf ma.) de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h. Fermeture annuelle janvier et février. Espace muséographique. Le voyage du vin au fil de l’histoire, expositions temporaires, boutique produits régionaux.

SALADE RUSSE - LA DEMANDE EN MARIAGE / L’OURS / LA NOCE. D’après Anton Tchekhov. Mise en scène d’Etienne Brac. Avec Alice Auclair Gaschy, Laurence Bouquet, Etienne Brac, Yann Daffaut, Emmanuelle Della Schiava, Dominique Delescluse, Olivier Druard. (1 h 30) Quand le mariage nous fait perdre la raison ! Trois pièces à la russe dépeignant des amours fiévreux et sauvages, des passions exacerbées, des emportements soudain, des volte-face. On assiste à un feu d’artifice de cris, de colères, de désespoirs, d’envies, de rires, d’éclats… Les 7 et 8 mai à 20 h 30. Au Parc Vermorel.

ïBELLEVILLEï ■ MUSÉE DES TRADITIONS POPULAIRES MARIUS AUDIN Rue de la République - 04 74 69 65 85. www.beaujeu.com Ouv. du 1er juin au 30 sept., les lu., je., et ve. à 16 h, les sa. et di. de 16 h à 17 h 30. Le musée conserve notamment des collections liées à l’agriculture (viticulture beaujolaise), l’artisanat (saboterie, tannerie, taillanderie), et l’histoire (objets usuels des malades de l’ancien hôtel-Dieu, glossaire du patois beaujolais établi par Marius Audin, imprimeur lyonnais, historien du Beaujolais et fondateur du musée). Une section est consacrée aux poupées anciennes présentées avec leurs accessoires et leur mobilier (legs en 1945 et en 1969). Une salle est consacrée à la donation Philippe Burnot, illustrateur et graveur. Un intérieur de classe datant du début du siècle a été reconstitué (don Orsini en 1991).

GALERIES ■ LE 116 ART GALERIE 116, route de Frans - Villefranche-sur-Saône - 06 60 51 89 22. Ouv. du je. au sa. de 15 h à 19 h et sur rendez-vous MULTIPLICATION ROUGE, peintures de Guillaume Treppoz. Jusqu’au 9 janvier 2010 2010.

GALERIE MUNICIPALE Passage de l’ancienne Mairie - 04 74 62 60 50. Cette salle municipale de centre-ville accueille régulièrement des manifestations culturelles et des expositions. Elle se compose de trois salles longilignes en enfilade dont chacune donne sur le passage piétonnier par une paroi vitrée.Loc.possible en Mairie. ATELIER-GALERIE JEAN-BERNARD RIBOLLET 168, rue Roland - Rens. : 04 74 68 84 37. ESPACE GALERIE KHAN Espace d'art contemporain - 135, rue des Fayettes. Rens. : 04 74 60 08 12. CHRIS’TROPHY 147, rue Corlin. Rens. : 04 74 07 06 79. Céramiques, art animalier et luminaires - Christophe BerthierMartellon.

AUTRES LIEUX ■ OFFICE DE TOURISME - SYNDICAT D’INITIATIVE 96, rue de la Sopus Préfecture - Villefranche-sur-Saône. Rens. : 04 74 07 27 40 - www.villefranche.net Ouv. du 1er octobre au 30 avril du lu. au sa; de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 et du 1er mai au 30 septembre du lu; au sa. de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.

MUSÉES ïAMPLEPUISï ■ MUSÉE BARTHÉLÉMY THIMONNIER Place de l’Hôtel de Ville - 04 74 89 08 90. Ouv. tlj. de 14 h 30 à 18 h 30. Collection de machines à coudre et fers à repasser anciens. Reconstitutions de scènes de la vie d’autrefois. Mise en valeur du patrimoine local.

24

ïMARNANDï ■ ECOMUSÉE DU HAUT-BEAUJOLAIS La Manufacture - 04 74 64 06 48. www.hautbeaujolais.com Ouv.du 2 mai au 1er novembre, les je. ve. sa. et di. de 14 h à 18 h. Groupes, tlj sur RDV. ïPOLEYMIEUX-AU-MONT-D’ORï

■ MUSÉE AMPÈRE, MUSÉE DE L’ÉLECTRICITÉ

300, route Ampère - 04 78 91 90 77.  84 Musée Ampère Ouv. sa. de 14 h à 18 h et di. de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Pour les groupes, ouvert tous les jours, sur rendez vous uniquement. Le Musée montre des souvenirs de la vie d’Ampère, présente ses expériences en fonctionnement et expose machines et instruments anciens. ïROMANECHE THORINSï ■ LE HAMEAU DU VIN La Gare - A6, sortie Mâcon-sud en venant du nord, ou sortie Belleville en venant du sud - 03 85 35 22 22. www.hameauduvin.com Ouv. tlj. de 10 h à 18 h (de nov. à mars) et de 9 h à 19 h (d’avril à oct.). Expositions, théâtre d’automates, film en relief et bien d’autres surprises accompagnent ce parcours unique et récréatif dans les espaces thématiques. LE HAMEAU EN BEAUJOLAIS : découvrez une visite des plus étonnantes à travers 200 ans d’histoire de la vigne et du vin. LE JARDIN EN BEAUJOLAIS : propose une promenade au cœur des arômes, des saveurs ainsi qu’une visite instructive du Centre de Vignification des Vins Georges Dubœuf. LA GARE : transporte ses passagers dans d’autres époques pour un voyage nostalgique et surprenant dans l’univers du train. Animations pour les enfants, labellisées “AVENTURES MÔMES”. BOUTIQUE DU HAMEAU DU VIN : (ouvert toute l’année de 8 h à 19 h.) : elle se découvre dans un esprit de promenade à la rencontre d’une toute nouvelle gamme de produits. Restauration sur place. DEPUIS 2007 : Le Vinorama, la balade des crus. 


Redac Vill.poche:Chronique Durtal 1847

27/11/09

12:28

Page 22

agenda ïSOLUTRE POUILLYï ■ MUSÉE DÉPARTEMENTAL DE PRÉHISTOIRE Autoroute A6 - sortie Mâcon Sud, dir. Gare TGV - 03 85 35 85 24. Ouv. en février, mars, octobre et novembre : de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h (sf. le ma.) et d’avril à septembre : tlj. de 10 h à 18 h. ïST JULIENï

■ MUSEE CLAUDE BERNARD - FONDATION MARCEL

MERIEUX Hameau de Chatenay - 04 74 67 51 44. www.fond-merieux.org Ouv. du me. au di. de 14 h à 18 h. Fermé en mars et les jf. La vie et l’œuvre de Claude Bernard (1813-1878), fondateur de la médecine expérimentale. ïVILLEFRANCHEï

■ MUSÉE DES CONSCRITS

Maison du Patrimoine - 30, rue Roland ou 739, rue Nationale 04 74 60 39 53. www.villefranche.net Ouv. du me. au sa. de 10 h à 18 h. Un musée original dans la capitale des Conscrits Entre 2000 et 2006, le Musée de la Conscription, exposition permanente, retraçait deux siècles de conscription militaire (1798-1998) : recrutement de volontaires, tirage au sort, remplacement, conseil de révision… En décembre 2006, le sinistre dont est victime la Maison du Patrimoine amène la disparition de ce musée et sa fermeture pour une année complète. Le choix est alors fait de recentrer la thématique du musée sur les traditions de festivités conscrites et en particulier sur la très originale fête de Villefranche-sur-Saône, sans faire abstraction néanmoins de son origine, indissociable de la conscription. ïVILLEFRANCHE-SUR-SAÔNEï ■ MAISON DU PATRIMOINE 30, rue Roland - 739, rue Nationale - 04 74 60 39 53. www.villefranche.net Ouv. du me. au sa. de 10 h à 18 h. La Maison du Patrimoine est née d’un travail de recherche historique mené depuis près de trois décennies. Dès 1981, l’association Centre d’Education Populaire, relayée en 1984 par le service municipal Arts et Traditions Populaires initie, rue de la gare, une première ébauche de recherches, de compilation et de conservation d’archives. Depuis le 1er janvier 1999, la Maison du Patrimoine a ouvert ses portes sur son site actuel, passage de la Manécanterie. La Maison du Patrimoine est logée au cœur de la ville, à l’ombre de la collégiale Notre-Dame des Marais. Dans son bâtiment du 16ème siècle, son architecture allie modernité et style Renaissance, avec en particulier un ascenseur vitré très apprécié du public pour contempler la façade sud de la collégiale.

■ MUSÉE DU SOUVENIR Passage de l’Ancienne Mairie - 04 74 68 18 27. www.villefranche.net Ouv. le 1er samedi de chaque mois de 16 h à 19 h, ainsi qu’à l’occasion des grands événements patriotiques et pour les groupe sur rendez-vous. Le musée du Souvenir est situé au 2e étage de la Maison des Combattants, 40 passage de l’Ancienne-Mairie, rue Nationale. Il est consacré à la mémoire des guerres de 14-18, 39-45, de la libération de Villefranche, des guerres d’Indochine et d’Algérie. Il évoque notamment la participation caladoise à ces conflits. La visite débute par un rappel historique de l’engagement des armées françaises et de leur recrutement sous Louis XIV, puis sous l’Empire. En plus des textes historiques, la guerre est illustrée par des cartes, des tableaux et des photos. La vie quotidienne en France et à Villefranche n’est pas oubliée : photos chez Vermorel et à Mongré. ■ MUSÉE PAUL DINI 2 Place Faubert - 04 74 68 33 70. www.musee-paul-dini.com Ouv.du me. au ve. de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h, et sa., di. de 14 h 30 à 18 h. Fermé les jf., le 1er janvier, le 4 avril, les 8 et 13 mai, 14 juillet et 15 août.

En permanence : La Collection du Musée “Une histoire de la peinture à Lyon et en Rhône-Alpes de 1875 à aujourd’hui”. VOYAGES EN PAYSAGE - par monts et vallées, lacs et forêts de 1830 à 1910, photographies, dessins, peintures. La région Rhône-Alpes est composée de sites naturels entre montagnes et lacs, entre plaines et étangs constituant des lieux d’inspiration pour les artistes. Du Forez aux Monts du lyonnais, de la Dombes au Bugey, du lac d’Annecy au lac du Bourget, de la Chartreuse au Vercors, de la Drôme au pays ardéchois, les peintres ont sillonné les contrées pour saisir les effets d’immensité, de lumière sur les eaux et d’atmosphère de brouillards. Jusqu’au 14 février 2010. UNE HISTOIRE...DES HISTOIRES - Exposition en résonance avec la BAC de Lyon 2009, peintures. Dans l’espace Cornil seront présentées une cinquantaine d’œuvres de la collection permanente du musée de Villefranche et de collections privées. Les grandes notions de l’histoire de l’homme comme la création, la filiation, la finitude sont autant de repères pour interroger la question du temps. Mythologies personnelles imaginées, perception des grands événements historiques et médiatiques par les artistes du temps présent, le visiteur expérimentera l’Histoire, des histoires… Jusqu’au 14 février.

Jongkind - Paysage de la côte Saint André, 1882. Musée Paul-Dini. © Didier Michalet

■ MUSÉE DÉPARTEMENTAL DU COMPAGNONNAGE Au Bourg - 03 85 35 22 02. Ouv. du 1er avril au 31 octobre. En avril, mai, juin, septembre et octobre de 14 h à 18 h (sf. le ma.) et en juillet et août tlj. de 10 h à 18 h. Entrée gratuite le 1er di. de chaque mois.

“PEINTURE ET PATRIMOINE, LUCIEN ANCEL”, peintures de Lucien Ancel. Les toiles et dessins de Lucien Ancel racontent l’histoire de Villefranche et des paysages alentours. Il peint inlassablement sa chère Calade et son Beaujolais. Et c’est tourmentés, sous la pluie, dans le brouillard et la neige qu’il les préfère. Sa palette exprime un attachement aux vieilles pierres qui est parfois passé pour obsessionnel, une prédilection qui nous fait revivre un pittoresque largement oublié. Jusqu’au 30 janvier.

25


pages Re?dac patrick:Pages rédac. 1874

27/11/09

12:33

Page 3

restaurant desserts sont soignés, notamment les choux à la crème ou le moelleux au chocolat. Fermé le dimanche. 55 rue de Thizy, Tél : 04 74 62 04 04.

Mr Taithe.

• La Nouvelle Orléans Rue d’Anse, un garage a été transformé et relooké en restaurant. Frédéric Baggieri y a créé une ambiance jazzy voire tropicale. La Nouvelle Orleans quoi ! La cuisine est d’inspiration cajun tel ce jumbalaya (riz épicé avec chorizo), viande de bison, écrevisses à la vanille. Les fins de semaine sont bien musicales avec soirées blues, jazz ou à l’inspiration. www.restaurant-lanouvelle orleans.fr, ouvert tljrs sauf di-lu et sa. midi. 144 rue d’Anse, Tél : 04 74 03 65 10.

ADRESSES GOURMANDES A VILLEFRANCHE • Arancia. Un authentique restaurant italien, avec une déco “arty”, une cuisinière romaine, Anna Ciampi et un patron Mr Taithe. Nous avons laissé le menu du jour (tarifé 11,50 €) à notre voisin qui s’est sustenté de vraies tomates mozarella, de petites boulettes de viande maison, un mélange de viandes hachées, parmesan et sauce à la tomate et d’un dessert. A la carte, tout est bon... mets choisis : une salade de fenouils et suprême d’oranges avec olives noires et origan, des vraies rigatoni à la carbonara (pâtes cannelées, joue de porc séché, œuf et poivre noir avec parmesan) des escalopes fines de veau flambées au Marsala, et un tiramissu. Ouv. tlj., menu 11,50 € + carte. 136, rue de la Gare. Tél. : 04 74 66 57 16. • Le Fleurie. Face à la gare, le restaurant “Le Fleurie”, ne nous a jamais déçu avec une cuisine classique. Cassolette d’écrevisses, poissons du marché, poulet de Bresse, andouillettes et poire rôties à la cannelle. Menu à partir de 20 €, on en redemande ! lefleurie@wanadoo.fr, fermé lundi soir et mardi. 127 rue Antoine Arnaud. Tél : 04 74 62 11 74. • L’Epicerie Un remake des bouchons lyonnais à Villefranche. Des photos d’époque créent l’ambiance et la cuisine fait le reste : saucisson chaud, tablier de sapeur, gâteau de foie mais aussi “un césar” de bonne facture (tartare de boeuf poëlé) ; les 26

• Midi Vins Il s’agit d’un caveau-bar où le culte du vin est indéniable ! On déguste, on découvre et on apprend ! Le boss Vincent a roulé sa bosse à l’étranger et notamment dans les vignobles du Chili. Cuisine bistrot avec un menu unique incluant un verre de vin. Ouvert du mardi au samedi. 169 rue Victor Hugo - Tél : 04 74 60 37 88. • Le Cèdre Toujours ces 2 salles en enfilade, avec une cuisine visible grâce à une baie vitrée ! Cuisine gastronomique avec fricassée de riz de veau aux cèpes, flan de foie gras, tarte tatin. L’été dernier une jolie terrasse nous avait fait craquer. Menu à partir de 15 €, ouvert du mardi au samedi. 196 rue Roncevaux. Tél : 04 74 62 95 91. • Le Juliénas Un patronyme complice ! Fabrice Roche vous sert une cuisine moderne et influencée par les saveurs du sud : assiette de homard mariné en vinaigrette, velouté de potimarron à l’huile de pistache, filet de canette rôti au miel et au poivre, glace au romarin. www.restaurant-lejulienas.com, ouv tljrs sauf sa midi, di et lundi soir, fermé première semaine de janvier. 236 rue d’Anse. Tél : 04 74 09 16 55. • Wengué Vient d’ouvrir ! Un restaurant traditionnel astucieusement localisé dans la ZI de l’avenue de l’Europe. Ouvert du lu. au sa. midi. Pour les banquets, lunchs et repas d’affaire, on peut réserver le restaurant le soir. 30, rue Jean Chazy. Tél. : 04 74 65 30 22.


pages Re?dac patrick:Pages rédac. 1874

27/11/09

12:33

Page 4

restaurant Au Chateau de Pizay (ph. : DR).

• Les Coulisses C’est Fanette qui a ouvert ce restaurant, route d’Anse, RN6 à Limas. Ouvert tous les midis sauf di et le soir en fin de semaine ; la formule cartonne avec un buffet d’entrées et 2 plats au choix (12.50 €). A la carte on peut se régaler de poêlées de Saint-Jacques, de pavés de boeuf ou de gambas fambées au pastis. Route d’Anse, RN6 à Limas. Tél : 04 74 03 93 29. • Les rendez-vous de Bobosse Bernard Juban perpétue les produits de “Bobosse” à Saint Jean d’Ardières. On peut s’y restaurer 7 jours sur 7, de 9 h à 18 h, avec saucisson pistaché ou truffé, andouillette ou sabodet. Saint Jean d’Ardières. Tél : 04 37 55 02 74.

A PROXIMITÉ • Le Château de Pizay On parle de plus en plus de ce château qui date du XVe siècle, à Saint Jean d’Ardières. On peut rêver dans la Cour d’Honneur en dégustant une belle cuisine exécutée au cordeau par le chef Aurélien Mérot ; des produits locaux, des poissons de Saône (sandre et brochet) ou du lac Léman (omble chevalier), tout est très bon et on ne saurait que recommander une étape gourmande au Château de Pizay. Ouvert tous les jours. Saint Jean d’Ardières. Tél : 04 74 66 51 41. • La Ferme du Poulet. C’est une ancienne ferme fortifiée du XVIIe derrière des murs, se cache une oasis de tranquillité avec une terrasse ombragée à la belle saison. Martine et Jacques Rongeat gèrent un petit hôtel-restaurant que nous prenons très au sérieux. Une salle avec ses tomettes, ses poutres à l’ancienne, quelques belles chambres et un bar quasi victorien créent l’ambiance. Belle cuisine classique mais moderne. Petite surprise d’escargots à la queue de bœuf, velouté de grenouilles en cressonnière et bien sûr un poulet fermier mijoté aux morilles avec des desserts brillants tel ce millefeuille de vacherin aux trois parfums, la Cave est sérieuse ! Attention l’établissement ferme entre Noël et le 1er janvier. , www.lafermedupoulet.com, ouv tljrs sauf di soir et lundi, service jusqu’à 21h. Ferme du Poulet, 180 rue Georges Mangin. Tél : 04 74 62 19 07.

• Le Vieux Moulin Le restaurant de Gérard et Annie Umhauer est un compromis entre “Le bonheur est dans le pré” et “Moulin champêtre”. On ne présente plus cette escale rusticobeaujolaise où nous avons fait des festins homériques. C’est le moment d’y aller pour redécouvrir le sandre, la lotte à la fondue de poireaux ou un perdreau aux choux. Menus à partir de 23 €. Alix - Tél. : 04 78 43 91 66. • Le château de Bagnols “Unique au monde la baie vitrée dévoilant la cuisine dans la cour d’honneur du château !” C’est le nec plus ultra des hôtels de luxe. Presqu’un village en pierres dorées, à lui tout seul ; le pigeonnier du château se dresse au milieu des vignes, les douves et les ponts... les chambres ont été superbement et patiemment décorées par Lady Hamlyn. On peut presque tout y faire : survol en montgolfière, une (récente) piscine, école de cuisine, la table est royale ! Installée devant une cheminée gothique géante dans la salle des gardes (ou en été dans le jardin à l’italienne sous les tilleuls...Il faut y aller avec une cagnotte ou pour les grandes occasions (menus à partir de midi 45 €) les brunchs – le premier dimanche du mois – tarifés 55 € sont une excellente occasion pour découvrir raisonnablement ce lieu d’exception. Pour un love-love il faudra faire quelques économies.. Mais un conte de fées a son prix ! Tél : 04 74 71 40 00. 27


pages Re?dac patrick:Pages rédac. 1874

27/11/09

12:33

Page 5

restaurant peut, en été, manger au bord de la piscine un risotto de veau ou des poissons poêlés. Belle ambiance. Limas. Tél. : 04 74 68 51 79.

Frédéric Cote - “Au Colombier”.

• Le Télégraphe Le graton d’andouillettes, la blanquette de lotte ou la brioche d’escargots ont fait le succès de cette belle étape située entre Charnay et Lachassagne. Un menu du jour à 14 € attire de nombreux fidèles et impose la réservation. Monsieur Terret perpétue la cuisine régionale de qualité, proposée à prix doux. Marcy-surAnse. Tél. : 04 74 60 24 73.

• Au Colombier Cette vieille auberge en bord de Saône a été relookée et dynamisée par Frédéric Cote ; il propose une cuisine moderne que l’on déguste devant la cheminée en hiver et sur une belle terrasse en été. Soupe d’olives, salade de gambas, gaufre tiède… La Saône en a l’eau à la bouche ! Le premier menu démarre le midi à 19 €. Pont de St-Bernard à Anse. Tél. : 04 74 67 04 68. • Le Faisan Doré Depuis presque 40 ans Michel Cruz – un coup de taureau pour un personnage hors normes régale ses copains, les entreprises du coin, et tous les gastronomes de la Région. Son épouse Brigitte règle le service avec humour ! Un apéro improvisé en bar avec dégustation de vins, quelques coquilles Saint-Jacques juste poêlées et la fête commence. La cuisine du Faisan Doré privilégie avant tout les produits de qualité donc pas forcément économiques : gibiers, poissons, langoustines, terrine de foie gras, truffes et une carte de vin d’anthologie. Aux beaux jours, on s’installe sur une belle terrasse ombragée, on se laisse guider...Beaux fromages, crèpes à l’orange et digestifs...La vie quoi ! Fermé di soir, lu soir, ma soir, menu à partir de 29 €. Pont de Beauregard – Villefranche. Tél : 04 74 65 01 66. • Ambiance Patio A Limas, à la sortie du péage de l’autoroute ne loupez pas “Ambiance Patio” avec sa terrasse en bois. Didier et Jean-Michel font le plein tous les midis, en servant la cuisine d’Axel Beck. On 28

• Le Jardin Gourmand Christine Rigaudier et son chef Frédéric Gonon vous accueillent dans une belle demeure en pierres du XVIIIe. Spécialiste des fêtes familiales, le restaurant offre plusieurs salles et salons particuliers. Ambérieux d’Azergues - 69480 Anse. Tél. : 04 74 67 09 06. • L’Auberge du Château A Bully, place de l’Eglise, l’Auberge du Château est animée par Yann et Sandrine BourgeoisFaucon. Face aux pierres dorées du Château de Bully, le restaurant attire de nombreux fidèles, grâce à une cuisine de terroir modernisée (filet de lièvre, Paris-Brest...) Bully - Tél : 04 74 01 25 36. • L’Auberge du Col de Truges A Villié-Morgon, tout en haut au Col de Truges, Jean-Jacques Soudeil exploite une auberge à l’ancienne avec vue, crus du Beaujolais, coq au vin et charcuteries. Villié-Morgon - Tél : 04 74 69 92 51. • Calad’In Comptoir A Gleizé, les patrons “d’Ambiance Patio” à Villefranche ont ouvert une deuxième adresse avec une cuisne plutôt exotique : sushis, spaghetti chinois mais aussi poissons, pièce du boucher ou côte de veau aux morilles. Menus à partir de 18 € (midi). Gleizé - Tél : 04 74 68 56 04. Table et chambres d’hôtes : On ne présente plus Claude Clévenot dans le Beaujolais ! Comme ses amis, Stéphane Collaro en tête, découvrez son Domaine des Janroux à Julienas. C’est géant ! Tél. : 04 74 07 90 21.


Listing Vill.poche-v6:Chronique Durtal 1847

27/11/09

13:15

Page 1

restaurants • L'AUBERGE DU CEP

Place de l'Eglise - Fleurie Tél : 04 74 04 10 77. Ouv tlj. sauf dimanche et lundi. Service jusqu'à 21 h. Menus de 27 à 75 €.

• AU COLOMBIER

Pont de Saint-Bernard - Anse - Tél : 04 74 67 04 68. www.aucolombier.com Ouvert tlj. sf di. soir etu. Service midi jusqu’à 14 h 30, soir 22 h. Cuisine moderne et évolutive. Menus affaires 19 € et soir 29 €, 34 €, 39 € et 49 € + carte.

• L’AMBIANCE PATIO HOTEL

• CHATEAU DE PIZAY

Saint-Jean-d’Ardières - 69 220 Belleville - 04 74 66 51 41. www.chateau-pizay.com Tlj., service midi jusqu’à 13 h, soir 21 h. (Uniquement le week-end pour les particuliers) Traditionnelle - Gastronomique. Menus de 43 à 80 €. Fermeture annuelle du 18/12 au 04/01/2010.

• CHEZ BIBET

Rue de la Saône - 01600 Saint-Bernard - Tél. 04 74 00 17 58. www.restaurantchezbibet.com Ouvert 7/7. Fermé les soirs en hiver les lu., ma. et me.

21, av. E. Herriot - 69400 Limas - Villefranche - Tél. 04 74 68 51 79. www.hotel-ambiance.com Hôtel de 30 chambres dans un parc ombragé, piscine, terrasse, salle de séminaires. Restaurant dans un cadre contemporain.

• CHEZ CLAUDETTE

• AU VAL D’AZERGUES

Le Bourg - 69840 Juliénas - 04 74 04 41 20. www.chez-la-rose.fr Ouv. le midi : me., sa., di., Tous les soirs sf. lu. Service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h 30. Cuisine gastronomique - Régionale.

69480 Lucenay - 04 74 67 00 84. Tlj. (sf lu. soir et ma., sf réceptions et groupe familial), service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h 30. Cuisine gastronomique.

• LA BONNE FRITURE

53, rue de Mâcon - 01090 Montmerle-Sur-Saône - Tél. 04 74 69 31 12. www.labonnefriture.com Friture fraîche et friture de goujons (de mars à fin octobre selon arrivage), grenouilles fraîches, petit filet de perche, pouchouse Montmerloise. Menus de 11,80 € (Midi seulement) 31,30 € + carte. Fermé ma. soir et le me. (sauf férié).

• LA BRASSERIE DU THEATRE

Place des Arts - Villefranche - 04 74 60 43 06. Uniquement à la carte. Service tardif. Fermé dimanche et jours fériés.

• BUFFALO GRILL RESTAURANT

Rue Francois Meunier Vial - 69400 Villefranche - 04 74 62 91 80. www.buffalo-grill.fr Ouv. tlj.

• LE CEDRE

273, rue Victor Hugo - Villefranche - 04 74 68 07 75. Menus de 11,50 à 19 €. Ouvert tlj sf di.

• CHEZ LA ROSE

• LE COQ A JULIENAS

Place du Marché - 69840 Juliénas - 04 74 04 41 98. Tlj. (sf ma. et me.), service midi jusqu’à 14 h, soir jusqu’à 21 h. Terroir, bistrot.

• LA CORBEILLE FLEURIE

Liergues - 69400 Villefranche - 04 74 68 09 45. Tlj. (sf lu., ma. soir et me. soir), service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h. Cuisine régionale - Gastronomique.

• LES COULISSES

415, Route d’Anse - Limas - 04 74 03 93 29. www.restolescoulisses.com Ouv. midi du lu. au ve., le soir du me. au sa. Service midi jusqu’à 13 h 30, soir 22 h (me., je.), 23 h (ve., sa.). Formules business le midi (du lu. au ve.) 12,50 € et 19 € + carte.

• DOMAINE DES PIERRES DOREES

196, rue Roncevaux - 69400 Villefranche - Tél. 04 74 62 95 91. Formule du jour 17 € le midi uniquement. Menus 23 €, 34 € 44 €, + carte. Ouvert du ma. au sa. midi et soir.

D 485 - 69620 Ternand - 04 74 71 30 68. www.domainedespierresdorees.com Tlj., midi et soir, service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h 30. Cuisine traditionnelle - Grenouilles.

• CENTRALE CAFFE

• LE DONJON

890, rue Nationale - Villefranche - 04 74 68 12 32. Ouv. tlj. sf di. Principalement à la carte, Menus à 12,75 € tlj. sf. week-end.

• LE CHATEAU DE BAGNOLS

Le Bourg - 69 620 Bagnols - 04 74 71 40 00 www.chateaudebagnols.fr Ouv. tlj. midi et soir. Cuisine gastronomique. Jardin ombragé et vue panoramique. Menus de 48 à 125 €.

64, petite rue du Marché - 69620 Oingt - 04 74 71 20 24. Tlj. (sf ma. et me. (sf groupes), service midi jusqu’à 13 h 30, soir 21 h. Cuisine gastronomique - Traditionnelle.

• EMILE JOB

12, rue du Pont - 01090 Montmerle-Sur-Saône - Tél. 04 74 69 33 92. www.hotelemilejob.com Menus de 21 € à 55 € + carte. Fermé di. soir, lu. et ma. midi en hiver ; lu. et ma. midi en été.

29


Listing Vill.poche-v6:Chronique Durtal 1847

27/11/09

13:15

Page 2

restaurants NOUVEAU !! RESTAURANT TRADITIONNEL

• LA MAISON BLANCHE

RN 6 - 71570 Romanèche-Thorins - à 100 m de Touroparc 03 85 35 50 53. www.hotel-lamaisonblanche.fr Tlj. (sf di. soir et lu.), service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h 30. Traditionnelle. Menus 16 € et 48 €.

• LES MARRONNIERS

165, route de Lyon - 69380 Lozanne - 04 78 43 70 15. www.lesmarronierspatricechenet.com Tlj. (sf di. soir et lu. sf groupes), service midi jusqu’à 14 h 30, soir 21 h. Cuisine traditionnelle.

• LES PLATANES

2620, route de Riottier - Villefranche - 04 74 68 38 44. Du lu. au ve. midi. Soir et week-end sur réservation pour les groupes. Menus de 12 € à 30 € tout compris.

• LE RELAIS CALADOIS

Menu jour de l’An

40 € Ouvert du lundi au samedi le midi, sur réservation le soir (banquet, lunch, repas d’affaires…) Rés.

04 74 65 30 22

30, rue Jean Chazy 69400 Villefranche-sur-Saône ZI avenue de l’Europe

• L’EPICERIE

57, rue de Thizy - Villefranche - 04 74 62 04 04. www.restaurant-lepicerie.com Ouv. tlj. sf. sa. midi et di. Menus de 12,30 à 25 €.

• LE FAISAN DORE

Pont de Beauregard - 69400 Villefranche - Tél. 04 74 65 01 66. www.faisan-dore.fr Menus de 29 € à 72 € + carte. Menu affaires à 29 € le midi du lu. au sa. Fermé les di. soir, lu. soir et ma. soir.

• LE FLEURIE

127, rue Antoine Arnaud - Villefranche (face à la gare) - 04 74 62 11 74. Ouv. tlj sf. lu. soir, ma. et di. Menus de 17,30 € à 45€. CB/TR/CV

• LA GRANDE

322, rue de Belleville - Villefranche - 04 74 60 65 81. Menus de 18,50 à 28,50 €. Fermé samedi, dimanche et lundi.

• LA FERME DU POULET

Jacques Rongeat - 180, rue Georges Mangin - 69400 Villefranche - Tél. 04 74 62 19 07. www.lafermedupoulet.com Menu affaires du lu. au ve. midi 28 €. Menus 48 €, 60 € + carte. Fermé le di. soir et le lu. Service de midi à 13 h 30 et de 19 h 30 à 21 h 30.

• HOTEL RESTAURANT LE VILLON

Boulevard du Parc - 69910 Villié-Morgon - 04 74 69 16 16. www.hôtel-levillon.com Tlj., de avril à début novembre. Ouv. tlj. le soir, midi et soir le week-end. Fermé du 20 décembre au 17 janvier. Service midi jusqu’à 14 h, soir 21 h. Menus de 19,50 € à 29 €. Cuisine classique - Produits frais.

• LE JULIENAS

236, rue d’Anse - Villefranche - 04 74 09 16 55. www.restaurant-lejuliena.com Ouv. tlj. sf lu. midi, sa. midi et di. Menus 18 € midi, 26 €, 37 € et 48 €.

30

300, rue Joseph Léon Jacquemaire - Villefranche - 04 74 60 69 88. Ouv. du lu. au ve. midi et soir. Menus à 11,50 €.

• LE SAINT ROMAIN

Route de Graves - 69480 Anse - 04 74 60 24 46. www.hotel-saintromain.fr Tlj. sf. di. soir, service midi jusqu’à 13 h 45, soir 21 h 30. Cuisine traditionnelle - Nouvelle cuisine. Menus de 20 € à 38 €.

• LE SALOIR VIGNERON

RN 6 - 69830 Saint-Georges-de-Reneins - Tél. 04 74 67 72 22. www.le-saloir-vigneron.com Formule à midi uniquement 12,50 €. Menus de 18 € à 37 €. Ouvert 7/7j.

• LA TABLE DE LA CHASSAGNE

850, Route de la Colline - D 39 - 69480 - Lachassagne - parking privé - Tél. : 04 74 67 14 99. www.restaurant-lachassagne.com Ouv. tlj. sf. di. soir et lu. Menus de 28 € à 55 € + cartes.

• LE TELEGRAPHE

100, rue du Centre - 69480 Marcy-Sur-Anse - Tél. 04 74 60 24 73. Maison en pierres dorées au cœur du Beaujolais. Ambiance chaleureuse. Menus 13 € (semaine), 19,50 €, 25,50 €, 31 € et 39,50 € et 46 € + carte. Ouvert tlj. (sf di. soir, lu. et me.soir).

• LES TERRASSES DE POMMIERS

706 montée de Buisantes - 69480 Pommiers - 04 74 65 05 27. www.terrasses-de-pommiers.com Tlj. (sf lu. et ma.), service midi 13 h 45, soir 21 h. Cuisine traditionnelle. Menus de 19 € à 54 € + cartes.

• VAUTREY

324, bd Antonin Lassalle - Villefranche - 04 74 65 24 96. Ouv. tlj. Menus de 15 à 36 €.

• LE VIEUX MOULIN ALIX

Chemin du vieux Moulin - 69380 Alix - Tél. 04 78 43 91 66. www.lemoulindalix.com Vieux moulin à eau en pierres dorées du XVe siècle en pleine campagne. Grand parking privé. Annie et Gérard Umhauer, Toques Blanches Lyonnaises vous proposent une cuisine raffinée. Menus de 25 € à 52 € + carte. Menus spéciaux jours de fêtes (nous consulter). Fermé les lu. et ma. sauf jours fériés et pour groupes de + de 20 personnes.

• RESTAURANT WENGUÉ

30, rue Jean Chazy - Villefranche - Tél. 04 74 65 30 22. Ouv. du lu. au sa. le midi ; sur réservation le soir. Banquet, lunch, repas d’affaires.


Au Colombier_138x215:Au Colombier_135x215

27/11/09

12:33

Page 1

Restaurant en bord de Saône - Salon privé

Pour exalter vos papilles commandez vos plats à emporter pour les fêtes de fin d’année Réservez votre réveillon de la Saint-Sylvestre dès maintenant

67€ Pl at s de fê te s à em po rte r

OUVERT LE 1 ER JANVIER ( Réservation conseillée ) Restaurant ouvert tous les jours sauf lundi Menus à partir de 19 € le midi

Pont de Saint Bernard 126, allée du Colombier 69480 ANSE Tél. 04 74 67 04 68 Fax 04 74 67 20 30 Parking Privé Info@aucolombier.com www.aucolombier.com


COEUR Un retrait = 0,10 € offert à docteur CLOWN par le Crédit Mutuel du Sud-Est Du 1er au 31 décembre 2009 à chaque retrait sur les distributeurs automatiques des Caisses de Crédit Mutuel de Villefranche sur Saône et Anse, le Crédit Mutuel du Sud-Est s’engage à donner 0,10 euros à l’association docteur CLOWN.

1 geste simple pour 1 grande cause ! docteur CLOWN, ce sont des clowns, jongleurs, magiciens, conteurs... professionnels qui apportent de la joie aux enfants hospitalisés. Parce qu’il est tellement plus simple de soigner un enfant heureux... Les clowns de l’association ne quêtent pas sur la voie publique.

Crédit Mutuel de Villefranche-sur-Saône 58, boulevard Général Leclerc 24, rue de Thizy – 69400 Villefranche-sur-Saône Anse : 2, place de l’Egalité – 69480 Anse Tél. : 0 820 35 31 46* – E-mail : 07258@cmse.creditmutuel.fr 240_18a 135x215 villefranche.indd 1

* N° Indigo : 0,12 € TTC/Min.

docteur

05/11/09 17:44


Villefranche Poche 2009