Page 93

Le carrefour de la montée des soldats avant la construction de l’autopont en 1989. Ce dernier bouleverse l’environnement de la propriété. A droite, les bâtiments de la manufacture de broderies H. Jacolin Bissuel, établis 4, avenue des Cottages sur lesquels ont été implantés Conforama et King Jouet.

Jean de Poumeyrol et sa fille Monique sur le perron du château

guerre faisant son œuvre néfaste, l’entreprise de papier peint n’ayant plus ni clientèle, ni direction, périclita.

FIEF POUMEYROL PENDANT 4 GÉNÉRATIONS Le château de Saint-Clair fut transformé pendant la guerre de 1914-18 en hôpital militaire. Il portait la dénomination d’Hôpital Auxiliaire numéro 24 Bis et était préférentiellement destiné au 7ème génie d’Avignon remonté en partie à Lyon. Ce régiment fut cité début 1917 pour avoir construit sur la Meuse un pont de bateaux sur le front de Verdun. On peut concevoir que Louis-Bernard de Poumeyrol versé au 7ème génie et crédité fin 1917 d’un emphysème et d’une cardiopathie sévère fut hospitalisé un temps à Saint-Clair. En 1919, alors qu’il venait d’être démobilisé, il racheta le château et l’usine désormais vide. Louis-Bernard autorisa mademoiselle Bullion à finir ses jours dans une partie de la maison avec sa sœur. Il rapatria les établissements de Poumeyrol dans les bâtiments de l’usine faisant face à la maison. « L’herboristerie centrale de France », grâce à ses plantes médicinales, bénéficia malgré le ravage de la guerre, de l’essor des 10 années folles qui suivirent. Malheureusement nous connaissons la suite, après « la der des 1

der » arrivera la crise de 1929 puis la deuxième guerre mondiale. LouisBernard traversera toutes ces épreuves avec courage faisant prospérer son affaire dans un contexte délicat. Il deviendra pour quelques mois Maire de Caluire en 1944, année de sa mort.

L’ARCHITECTE Monsieur Roucheton cumulait les titres d’architecte et de constructeur en maçonnerie. Il avait une bonne réputation à Lyon à cette époque et collaborait à de multiples projets d’envergures qu’il obtint par adjudication. On lui doit notamment à cette période, la maîtrise d’œuvre de l’église Ste Blandine (photo) dans le quartier Perrache, de pur style néo-gothique. Monsieur Roucheton, l’entrepreneur de l’église, offrit en 1871 une statue de Sainte Blandine qui fut placée au fond du chœur en face du maître-autel sur un piédestal scellé au-dessous de la fenêtre du milieu de manière que la statue paraisse au-dessus du tabernacle. Il fût consulté aussi pour l’aménagement du palais Saint-Pierre (des beaux-arts) suite à une grosse donation à la ville spécifiant la destination.

Son fils Jean de Poumeyrol hérite de la maison. Il est pharmacien à Lyon, rue de la République et se désintéresse de l’usine d’herboristerie. Marié à Marcelle Moyne, ils ont 4 enfants (3 filles et 1 garçon) qui conservent la propriété après son décès en 1969. Chaque famille occupe un étage de la maison (Brigitte au 1er, Françoise au 2nd), Marcelle conservant le rez-de-chaussée. Les nuisances liées à la construction de l’autopont et la circulation incessante rendent la vie quotidienne beaucoup moins agréable, mais néanmoins la famille reste soudée autour de son camp de base caluirard. Ce n’est qu’en 2014 qu’elle la cède à un promoteur sous réserve qu’elle soit réhabilitée.

L’USINE D’HERBORISTERIE 1. Le catalogue 1935 de l’herboristerie Poumeyrol qui rayonnait sur tout le Sud-Est de la France. Entre 1919 et 1945, l’activité est florissante et emploie une centaine de personnes. Le décès de Louis Bernard de Poumeyrol marque le déclin de la marque, son fils Jean se destinant à la pharmacie.

2. Au décès de Marguerite de Poumeyrol, l’usine d’herboristerie est détruite. Elle n’était plus en activité depuis les années 60 et servait de hangar. Le complexe Appart City a été construit sur son emplacement. 3. La clé de l’usine soigneusement conservée par Benoit Eyraud

2 3

93 • juin 2019 • lyon people

Profile for Lyon people

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise