Page 26

lp

CALUIRE ET CUIRE

PHILIPPE COCHET

« Être maire de Caluire,

c’est un bonheur absolu »

Maire de Caluire et Cuire depuis 2008, l’élu républicain porte une attention particulière au patrimoine de sa ville, lui qui pendant son enfance, l’a vue sombrer sous le joug d’une politique d’urbanisation intensive. Mais aujourd’hui, entre défense du patrimoine bâti et opposition à la densification exigée par la Métropole, Philippe Cochet s’est bâti une réputation de bagarreur. Décryptage. Propos recueillis par Marco Polisson et Morgan Couturier - Photos ©Fabrice Schiff et DR LP : Vous êtes tombé dans la marmite caluirarde depuis votre plus tendre enfance… PC : Je suis un produit 100% caluirard. Mes parents se sont installés à Caluire dans les années 50. Ils sont tombés amoureux de la ville. L’un et l’autre étaient Lyonnais. Etes-vous Caluirard de naissance ? Je suis né à Caluire, et j’ai la chance d’avoir pu reprendre la maison familiale. C’est un point important, qui affirme mon attachement par rapport à la commune. J’ai fait une petite infidélité à Caluire pendant deux ou trois ans, lorsque j’étais jeune marié. J’ai traversé le Rhône et je suis allé dans le 6e. Votre engagement politique est-il né ici ? Oui, par le biais associatif et puis de fil en aiguille, on discute avec des élus, avec des maires et du coup, mon engagement politique est né ici. lyon people • juin 2019 • 26 •

Aujourd’hui, où habitez-vous ? J’habite dans le quartier de Montessuy, montée des Soldats. J’ai aussi vécu cours Aristide Briand pendant quelques années.

« LES GENS SONT D’UN QUARTIER AVANT D’ÊTRE DE CALUIRE » Vous décrivez souvent votre commune comme « une petite France ». Être maire de Caluire et être élu à Caluire, c’est un bonheur absolu ! Caluire est très hétérogène. Il n’y a pas un quartier pareil à l’autre et surtout, vous avez des styles de vie, des niveaux de vie, des styles de construction, des femmes et des hommes très différents. Vous ne pouvez pas avoir une réponse unique sur ce territoire.

Qu’est-ce que cela implique de votre part ? Vous êtes obligé de prendre en compte tous les paramètres. Quand on est à la tête d’une entité de service public, il faut que ce service puisse innerver la totalité de la commune. La marque de fabrique des Caluirards, c’est qu’ils sont d’abord d’un quartier avant d’être de Caluire. Ils disent : « Je suis de Montessuy, je suis de Vassieux, je suis de Cuire le Bas » avant de dire : « Je suis Caluirard ». Comment gère-t-on cette particularité ? C’est une spécificité contre laquelle il ne faut surtout pas aller, parce que ces gens ont choisi d’habiter là, au sein d’une entité qui s’appelle Caluire-et-Cuire dans un grand ensemble métropolitain. Ça se respecte et je trouve ça formidable, parce qu’on rencontre des gens qui peuvent vivre d’une manière très aisée et d’autres personnes qui ont plus de difficultés.

Profile for Lyon people

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise