Page 223

Le port et la grue de déchargement de la terre face à l’usine. Elle passait ensuite entre les mains des potiers (ci-contre)

CONVOI EXCEPTIONNEL Alors qu’il surveillait le déchargement d’une péniche, Claudius Cotelle immortalisa le passage dans l’écluse de l’Ile Barbe d’un convoi exceptionnel. Tiré par un remorqueur à vapeur, un sous-marin fabriqué dans les usines Schneider du Creusot rejoint tranquillement son port d’attache en Méditerranée.

Le catalogue de l’usine Cotelle au début du XXème siècle. On y fabriquait des matériels pour l’industrie dont des pompes centrifuge (ci-dessus)

En 1958, le diocèse de Lyon acheta le terrain du hangar et le jardin potager situé le long du chemin de Fond-Rose. C’est sur cet espace de 3000 m2 que fut construite l’église de saints Côme et Damien. En 1967, l’entreprise Vial construisit, à la place du gros de l’usine, un immeuble de 56 logements et 8 commerces dessiné par l’architecte Joseph Baconnier. La maison de maître occupé par François Cotelle, qui s’ouvrait sur le quai, fut rasée. Seul un gros tilleul rappelle aujourd’hui tout ce glorieux passé...

223 • juin 2019 • lyon people

Profile for Lyon people

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise