Page 162

lp

CALUIRE ET CUIRE

A

VILLA EMILY

vant sa construction, son terrain était englobé dans la propriété Gubian qui couvrait une grande partie du quartier. L’épouse de Barthélémy Gubian (1721-1790), Agathe Perrichon (1733-1805), avait hérité de ses père et grand-pères, dont Jacques et Pierre Perrichon, présidents au Parlement de Dombes et Denis, Bourgeois de Lyon. En 1732, le mariage de Pierre Perrichon fut célébré dans la chapelle de sa maison. Barthélémy Gubian « avocat en parlement et aux cours de Lyon » était également « secrétaire du Roy près le parlement de Grenoble et officier de la grande vénerie du Roy ». Il eut de nombreux enfants dont Benoîte Jeanne Gubian (1768-1847) qui épousa Claude Philippe Rognon, l’un des premiers maires de la commune. Madame Rognon hérita de l’immense propriété de sa mère, divisée en de nombreuses parcelles dont celle qui devint plus tard la propriété des Frères et le côté actuel pair de la rue François Peissel. Henri Prylli acquit vers 1904 l’angle de la rue JamenGrand portant le numéro 1 de la section G du cadastre. À cette époque le carrefour fut remodelé, l’ilot central supportant la « croix de chemin des Dareizes » déplacé, et des murs de soutènement construits. Le bâtiment d’habitation a été élaboré par l’architecte lyonnais Charles-Joseph Alex, co-auteur avec Paul Boucher de la construction de la villa d’Antoine Lumière à Lyon 8ème (photo 15) et de l’ancienne mairie de Saint Genis Laval. En 1937, Henri Prylli proposa à la municipalité de Caluire la vente de sa propriété en vue d’y transférer les services municipaux au vu de la vétusté de l’ancienne mairie. L’offre ne fut pas retenue pour des raisons financières et compte tenu de la situation politique du pays. Vendue à des particuliers successifs, le bâtiment a été transformé en copropriété. À noter que le portail de l’entrée secondaire, sur le début, côté pair de la rue Jamen-Grand, comporte toujours en inscription, le prénom de l’épouse d’Henri Prylli, lequel avait donné le nom de « villa Emily » à sa demeure. BT

L’origine de cette villa est la même que celle de la propriété communale de l’Hôtel de Ville et des Frères des Ecoles Chrétiennes, toute proche.

VILLA D’AGRÉMENT Construction : Vers 1905 Maitre d’ouvrage : Henry Prylli Architecte : Charles-Joseph Alex

Fief des

soyeux Prylli lyon people • juin 2019 • 162 •

Textes : Bernard Thivoyon et Marc Engelhard Photos © Saby Maviel et Guillaume Perret

PROPRIÉTAIRES 1905 : Henry Prylli Antonio Iafrate Adrienne Scarrone, veuve d’Antonio Iafrate, ses fils Patrick et Christian 1988 : Jérôme Etienne et son épouse Marie-Claude Frappaz (50%) 1988 : Alain Frappaz et son épouse, née Thérèse Got 2001 : Philippe Guillot-Chene et Marie-Simone du Verne (50%) 2012 : Pure Maisons et Lodges Pierre Frigaux (100%) 2013 : Copropriété

Profile for Lyon people

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise

LYON PEOPLE Juin 2019 / Les Secrets de Caluire et Cuire  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise