Page 1

Le Cycl Theatre Une façon inattendue et originale de proposer au public des petites histoires drôles. Un voyage surréaliste de quelques minutes dans le décor somptueux d'un grand théâtre.

Le Cyclo Théâtre est l’aboutissement d’un vieux rêve, qui a vu le jour en décembre 2007. Construire un petit théâtre d’ombres mobile, facile à transporter, «passe-partout», de façon à pouvoir jouer aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, le jour comme la nuit... un monde à petite échelle, à la manière d’un théâtre en papier, où miniature rime avec poésie.


Un castelet sur roues conçu pour jouer plusieurs petites histoires, non verbales, adressées à tous, pour sept spectateurs à chaque représentation. Un parallélépipède d'un mètre septante de hauteur sur septante centimètres de large, posé sur trois roues. De part et d'autre, se trouvent les volets qui en se déployant laissent apparaître des rideaux rouges, les logettes: une pour le manipulateur qui se place à l'intérieur, l'autre pour le public qui passe la tête dans des ouvertures prévues à cet effet.


Depuis sa création, la compagnie Clair de Lune Théâtre privilégie le théâtre d’ombres non verbal, donc accessible à tous les publics. La musique y tient un rôle doublement fondamental, car d’une part elle inspire les histoires, mais elle fait également la narration. Poésie et humour burlesque sont nos guides, tout en ayant un regard et un propos critique sur les questions qui traversent notre époque. Dans les deux créations du Cyclo Théâtre, La Boutique Fantasque et Faux Semblants, la Cie souhaite approfondir un autre regard sur les genres et les rapports masculin, féminin

La Boutique Fantasque

Faux Semblants

Dans un grand théâtre, un prestidigitateur se lance dans un tour de transformation et croit tout contrôler, mais son assistante qui apprécie peu ses grands airs pompeux, se révèle moins dinde qu’elle en a l’air!

L’histoire de Chaperon Rouge qui a plus d’un tour dans son petit panier, De Grand-mère diplômée en mécanique, Et de Loup qui n’a qu’à se tenir à carreau. Une version très disjonctée du célèbre classique, où l’on se réjouit de voir Mémé et Petit Chaperon rouge prendre les choses en main.

Tout public à partir de 3 ans


Paulo Ferreira Né au Portugal, il vit à Bruxelles depuis de nombreuses années, où il a fait des études en illustration, bande dessinée et jeu clownesque. Sa profonde admiration envers Lotte Reiniger, réalisatrice allemande de dessins animés en silhouettes, et sa passion pour les marionnettes lui donnent envie de faire du théâtres d’ombres. Il fait sa première approche du théâtre d'ombres en adaptant le conte tibétain La vie de Guésar de Ling. En 1990, Il fonde le Clair de Lune Théâtre. Par la suite, il crée et joue dans les spectacles suivants: Le rossignol et l’empereur, Danses, Le Cirque est Arrivé et Dride et le Joyau Magique. Paulo Ferreira s'intéresse alors au théâtre de rue, et crée en 2007 Le Cyclo Théâtre dans lequel il joue La Boutique Fantasque et Faux Semblants. Cet ingénieux petit castelet mobile l'emmène dans les festivals sur les routes d'Europe. Elise Dethier Née à Bruxelles, elle étudie la scénographie à l'académie des Beaux-arts de Liège et obtient une licence en Espaces urbains et ruraux à l' E.N.S.A.V La Cambre. A partir de 1997, Elise Dethier fait des stages et expériences professionnelles dans différentes compagnies dont la compagnie Arsenic, Biloxi 48, au théâtre Le Public et à l'Opéra Royal de la Monnaie. Pour le Clair de Lune Théâtre, elle met en scène La Boutique Fantasque et Faux Semblants (Cyclo Théâtre).


Presse «Un petit théâtre qui pédale drôlement bien.» «Animation que l’on retrouve régulièrement dans les festivals, le Cyclo-Théâtre mérite qu’on s’y arrête, que l’on fasse quelques minutes de file pour découvrir un bijou du théâtre d’ombres. Tel un ordonnateur bonhomme, Paulo Ferreira, vêtu avec toute la fantaisie de rigueur va installer son petit monde avec gentillesse et bagout. Qui sera assis sur le minuscule strapontin? Les enfants naturellement. Les parents glisseront la tête par des fentes soigneusement crées dans le tissu rouge écarlate qui est le rideau protecteur de la représentation de La Boutique Fantasque. Pendant quelques cinq bonnes minutes, les adultes replongeront dans leurs souvenirs et les plus jeunes découvriront un art de moins en moins pratiqué hélas, et qui pourtant demande beaucoup de travail, d’imagination et de virtuosité. Un voyage musical et humoristique dans un théâtre presque aussi vrai que nature, ses spectateurs, son orchestre, sa scénographie et la musique de Rossini pour bercer les oreilles. Nous n’en dirons pas plus, mais franchement dès que vous verrez dans un festival le CycloThéâtre, offrez-vous une souriante croisière en nostalgie et mieux encore montrez cet art un peu oublié à vos enfants. Seul hic ensuite, préparez-vous à quelques questions du style… Dis Papa comment il fait le monsieur ?»

«Le théâtre d’ombres Clair de Lune Théâtre tord le cou aux préjugés: Mère-grand et le Petit Chaperon rouge ont décidé de donner une bonne leçon au grand méchant loup.» «La vengeance de la dinde.»

«...Samedi et dimanche, les familles ont rejoint les espaces verts de la rue Saint-Martin. Des petites structures les attendaient, dans la radieuse lumière d’automne. Dans une astucieuse et minuscule boîte à bagages, le «Clair de Lune» offrait cinq minutes de poésie. Sept spectateurs à la fois, dans un décor de poche, ciselé et doré comme un ancien théâtre : un moment tissé d’ombres surprenantes...»

(...) «Au bout de la Grande-rue une petite roulotte attise la curiosité des visiteurs. C’est le «Cyclo Théâtre» emmené par Paulo et Elise de la compagnie Clair de Lune Théâtre. Une petite merveille qui plonge le public dans un théâtre d’ombres aux fables burlesques où les apparences peuvent êtres trompeuses. «On travaille beaucoup sur les rapports masculinsféminins», explique Paulo. «Dans les histoires pour enfants, les femmes ont souvent un rôle de seconde zone, alors on a fait tout l’inverse!» Et pour remettre les pendules à l’heure de l’égalité hommes/femmes, la compagnie présente deux mini spectacles. Dans «Faux semblants» on peut voir Mère-grand et le Petit Chaperon rouge faire passer un mauvais quart d’heure au méchant loup, tandis que dans «La Boutique Fantasque», l’assistante d’un magicien qui la prend pour une dinde, se transforme en gigantesque volaille et mange finalement le malheureux qui avait manqué de délicatesse. Le spectateur suit la scène en passant la tête derrière un rideau rouge. Dans la lumière tamisée, il se retrouve au cœur d’une salle de théâtre somptueuse, pleine de silhouettes découpées et crayonnées, et c’est sur l’écran au fond de la salle que sont projetées les ombres des personnages manipulés en coulisses par Paulo. Cinq minutes pour rêver et se souvenir de nos premiers coloriages et du sourire de nos bonshommes dessinés à la craie».

Francoise Lison | Le Courrier de l’Escaut 2008

Christelle Raineri | LaVoix du Luxembourg 2009

Muriel Hublet | Le plaisir d’offrir 2008

«Clair de Lune a mis le soleil en boîte»


Clair de Lune thÊâtre Av. de Juillet 27, 1200 Bruxelles Belgique Tel.00 32 476 78 18 76 Info@clairdelunetheatre.be www.clairdelunetheatre.be

601·CycloThéâtre·FR·Presentation  

601·CycloThéâtre·FR·Presentation

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you