Page 1

lucie rossignol architecte diplômée d’Etat


lucie rossignol architecte diplômée d’Etat

194 rue Marcadet 75018 Paris lucie.rossignol.archi@gmail.com 06 34 15 87 83

parcours

expériences

2017 ENSAV Obtention du Diplôme d’Etat d’Architecte, mention très bien «Alger retrouvée» Sous la direction d’Ido Avissar et Djamel Klouche ENSA Versailles

2017 R Architecture 9 mois - Paris

2014 - 2015 Echange universitaire international 6 mois - Faculté d’Architecture de Chulalongkorn Bangkok, Thaïlande

Architecte assistante de chef de projet : - Debergue-Netter, 95 logements et une crèche de 99 berceaux, Paris : suivi complet de la phase PRO - Lycée Jean Moulin, restructuration, réhabilitation et extension, Torcy : suivi complet de la phase APD - Maison individuelle, Ville d’Avray : suivi complet de la faisabilité et réalisation des pièces PC - Résidence de tourisme, Flaine : participation à la réalisation des pièces PC

2011 Obtention du baccalauréat scientifique en filière européenne anglais

2016 NP2F Stage de fin d’études - 6 mois - Paris

compétences

recherches

AutoCad Suite Adobe (Ai, Id, Ps) Sketchup Artlantis, Shaderlight, Vray Microsoft Office

2016 Mémoire «Habiter les territoires filants» Sous la direction de Manola Antonioli et Vincent Jacques

Photographie Anglais Niveau courant

Espagnol

Niveau baccalauréat

Stagiaire assistante de chef de projet : - Caserne de Reuilly, lot C, réhabilitation du bâtiment C + construction de 3 immeubles et 3 maisons de ville, 129 logements, Paris : suivi partiel de la phase APD et complet des phases PRO et DCE - Boutique Sessùn, réhabilitation et création d’aménagement/mobilier, Bordeaux : participation à la phase DCE - Nouveau Lariboisière (APHP), Paris : participation à la réalisation d’une maquette et des pièces de concours

2015 Exposition «Paysages habités» au Pavillon de l’Arsenal Sous la direction de Javier Arpa et Emmanuel Combarel Etude du M Building de Stéphane Maupin

2014 Etude cinématographique «Les escaliers d’Alfred Hitchcock» Sous la direction de Pierre Gaudin et Vincent Jacques


ENSAV alger retrouvée

6

république gare centrale

22

spreading uchi out

32

NP2F caserne de reuilly

44

boutique sessun

52

R debergue netter

58

lycée jean moulin

66


alger retrouvée

Du plus grand bâtiment d’Alger, on ne connaît que la façade. Sous leurs pieds, les passants ignorent son existence. Vestige d’un passé, il est pourtant le socle de la ville actuelle. Invisible au sein de la ville, il est monumental quand on arrive par la mer. Ce bâtiment n’est pas perdu mais en attente. Le réinvestir c’est le révéler à nouveau et enfin retrouver une part d’Alger. Le front de mer se compose selon deux paliers. D’une part, la ville haute, qui domine la baie, rythmée par la typologie haussmannienne. D’autre part, la ville basse, composée du port, qui se trouve en contrebas. Le décaissé de 17 mètres est matérialisé par une infrastructure urbaine filant le long de la baie sur 1,7 kilomètre. Elle fait office d’articulation entre ville haute et ville basse, support de la circulation du boulevard du front de mer. Cet entre deux de la ville oubliée, est sujet aujourd’hui à une logique de laisser vivre. Une grande partie des activités du port d’Alger va être déménagée dans un futur proche dans le nouveau port d’El Hamdania, à 80 kilomètres d’Alger. La reprogrammation de l’infrastructure apparaît comme une rotule de développement selon un modèle alternatif pour le port d’Alger. L’enjeu n’était pas de redessiner cette zone de la ville mais de repenser ce lieu avec une succession d’exemples pour l’investir et la révéler de cinq manières différentes. La volonté a été de développer les connexions urbaines entre les paliers hauts et bas de la ville en stimulant certains points. L’infrastructure se définirait dorénavant comme une matrice pour la baie, permettant de faire dialoguer la ville haute avec la ville basse le long d’un axe structuré, de l’échelle de l’îlot à celle du paysage. Lui donner un rôle transversal c’est faire d’elle l’élément fédérateur du front de mer, un aimant qui génère autour de lui des situations de renouveau urbain.

ENSAV Projet de fin d’études Sous la direction d’Ido Avissar et Djamel Klouche En collaboration avec Dihiya Aït Aoudia Octobre 2016 à février 2017

7


L’infrastructure comme objet et comme matrice contextuelle

8


9


Hôtel Es Safir

Arrivée square Port Saïd

Cinq interventions pour illustrer une transversalité entre ville haute et ville basse

10


Logements de la rampe

Station place des Martyrs

11

PĂŞcherie


Hôtel Es Safir

12


13


Arrivée square Port Saïd

14


15


Logements de la rampe

16


17


Station place des Martyrs

18


19


PĂŞcherie

20


21


république gare centrale

En 2005, dans le cadre de la révision du SDRIF, la SNCF émet l’hypothèse d’une gare « traversante » sous la place de la République à Paris. Explorer le potentiel de cette hypothèse, malgré son manque de réalisme, est l’occasion de spéculer sur la transformation souterraine mais aussi en surface d’un espace parisien iconique chargé de mémoire collective. Actuellement les grandes gares parisiennes sont au bord de la saturation et subissent une pensée centraliste puisqu’elles fonctionnent toutes en impasse. Lors de voyages à travers le pays, Paris est un noeud de connexion géographique. Cependant, le changement entre deux gares parisiennes n’est pas optimisé. Le gare centrale de République serait le lien entre cinq gares principales de Paris, rendant possible le passage d’un faisceau ferroviaire continu à l’échelle francilienne et nationale. La volonté de ce projet est de créer trois pôles autour de la place de la République. La gare grandes lignes se matérialise par l’excavation sous les deux bâtiments emblématiques de la place. La caserne existante abrite les trains à grande vitesse et l’hôtel abrite les trains intercités et transiliens. Ces bâtiments sont dissociés en surface mais fusionnent en sous-sol. La place de la République est pensée selon une pente directionnelle entre le pôle gare grandes lignes et le pôle métro optimisé. La gare, habituellement pensée comme un objet dense et compact, est ici envisagée comme une composition d’éléments éclatés autour d’un parvis. L’image du parvis de la gare s’incarne à travers la place de la République. Elle peut être pensée comme une salle à part entière, devenant l’interface principale et visible de cette gare multimodale. Parvis des différentes salles de la gare, elle deviendrait alors un espace d’échange à ciel ouvert qui pourrait alors être la signalétique de la gare dans la ville.

ENSAV Sous la direction d’Ido Avissar, Roberta Borghi et Gaëtan Brunet En collaboration avec Dihiya Aït Aoudia et Maéva Liaut Octobre 2015 à janvier 2016

23


AC

J

E

H

K

B

A

D

République

T4

R

Paris Est P

Fusion de la ligne R (PGL) avec la ligne H (PN) et/ou P (PE)

Paris Saint Lazare

Paris Nord

Châtelet-les-Halles

N

Lignes et fréquentations par nombres de voyageurs +50000 +300000 +500000

Paris Gare de Lyon

+800000

Gares et fréquentations par nombres de voyageurs +20 +5000 +40000

+120000

Saturation : gares et lignes Tronçons

Gares

Spéculation : gare République Tronçon envisagé U

U

L

Etude du réseau francilien

24


Etude de gares parisiennes : Gare de Lyon

25


Paysage infrastructurel

26


Fusion des bâtiments en sous-sol

27


Accès au pôle métro

28


Composition souterraine

29


La place de la République : salle d’échange entre la gare grandes lignes et le métro

30


31


篠原


spreading uchi out

Uchi désigne en japonais le monde intérieur, la maison, la famille et s'oppose au monde extérieur, soto. A l'échelle de l'habitat japonais, les notions d'uchi et de soto sont floues de par la présence de plusieurs espaces de transitions. « Spreading uchi out », c’est la volonté de traiter l’uchi à l’échelle de la rue, de répandre l’uchi dans l’espace public, de maximiser les interactions sociales hors de l’espace privé individuel. Ce projet de rue comporte des logements communautaires et des services pour jeunes travailleurs, à Nishioji, un quartier résidentiel de Kyoto à proximité de nombreuses industries. L'uchi, même s'il désigne le monde intérieur, se manifeste pourtant aussi dans la rue, lieu de la communauté, afin de définir un espace de transition entre l'espace de la rue et l'espace domestique. La volonté de ce projet est d'encourager les pratiques des habitants en permettant à la rue, l'espace de la communauté, de se mêler à un projet de logements. Inspiré par les shared house, logements collectifs pour jeunes travailleurs qui s'organisent selon un système de dortoirs et pièces de vie communes, le projet propose des cellules minimum d'habitations ainsi que des services communautaires tels que des bains communs, cuisines communes et laveries, formant ainsi des micro-polarités. D'autres services comme une bibliothèque participative, un atelier ou encore une serre s'adressent également aux habitants du quartier. La typologie des bâtiments cherche à se confondre avec l'environnement bâti, tandis qu'au sol, les espaces sont dissociés et organisés selon différents niveaux d'intimité par l'intermédiaire de niveaux de sols et de rideaux intérieurs et extérieurs. Le roji, ruelle japonaise, autour duquel ce projet s'articule est l'occasion de créer un lien, un parcours entre une des rues principales du site et un parc réaménagé pour l'occasion. L'anneau, symbole de la réunion, abrite des équipements pour la collectivité.

ENSAV Sous la direction de David Leclerc et Anne Schéou En collaboration avec Mar Flores Flo ENSAV + Institut Technologique de Kyoto Mars à juin 2015 Crédits fond photographique : Sea Stairway House, Kazuo Shinohara, 1970

33


Etude de l’uchi : dissociation Crédits fond photographique : House in Seijo, Kazuo Shinohara, 1973 Crédits plan : Moriyama House, Ryue Nishizawa, 2005

34


35


Etude de l’uchi : intimité des sols Crédits fond photographique : House in White, Kazuo Shinohara, 1966

36


UCHI

37

SOTO


La communauté révélée à l’échelle du quartier

38


Unité linéaire

39


TraversĂŠe de quartier

40


Exemples de séquences d’uchi

41


Le sento, bains partagĂŠs pour la communautĂŠ

42


La typologie de la machiya (habitation Êtroite en longueur) reprise pour abriter des cellules minimum d’habitation

43


caserne de reuilly

La Caserne de Reuilly est une ancienne caserne militaire située sur un site de 2 hectares dans le 12e arrondissement de Paris, entre le boulevard Diderot, la rue Chaligny et la rue de Reuilly. La commande de Paris Habitat est à l’origine de la création de 600 logements sur l’ensemble du site, logements sociaux, à loyer maîtrisé et libres, ainsi que des équipements publics, des commerces et des activités en rez-de-chaussée. L’ensemble des bâtiments existants réhabilités et des constructions neuves seront orientés autour de la place d’armes qui sera convertie en jardin ouvert au public. Les bâtiments qui composent la Caserne de Reuilly ont été divisés en plusieurs lots entre différentes équipes. NP2F et OFFICE KGDVS, en collaboration sur ce projet, se sont vus attribuer le lot C comportant un bâtiment existant à réhabiliter, autour duquel graviteront 3 bâtiments de niveau R+6 ansi que 3 maisons de ville. La création de percées de la ville vers le cœur de l’îlot est possible par la distance instaurée entre les nouvelles constructions. Le rythme des façades permet aux nouvelles constructions de se fondre dans l’architecture systématique de la caserne. Les façades des bâtiments neufs affichent une certaine générosité puisqu’elles se composent de balcons extérieurs et de portesfenêtres surdimensionnées de 2.40m x 2.40m qui offrent une qualité supplémentaire aux logements. Les différentes parties de ces plots se distinguent par des nuances subtiles de couleur et de texture. Leurs socles sont habillés de béton tandis que le revêtement des étages est un enduit clair semblable à celui utilisé sur le bâtiment C. Un traitement de sol commun spécifique au lot C renforce également l’idée que les bâtiments appartiennent à un ensemble.

NP2F Stagiaire assistante de chef de projet Caserne de Reuilly, lot C, réhabilitation du bâtiment C + construction de 3 immeubles et 3 maisons de ville, 129 logements, Paris Suivi partiel de la phase APD et complet des phases PRO et DCE 45


Jardin en coeur d’îlot

46


Composition du lot

47


Entre rĂŠhabilitation et construction neuve

48


49


Hall en double hauteur

50


DĂŠtail de hall

51


boutique sessun

Sessùn est une marque française féminine de prêt-àporter haut de gamme souhaitant mettre en place un réseau de boutiques non uniformes en donnant une spécificité à chaque lieu. L’aménagement de la boutique bordelaise, confiée à NP2F, consiste à réhabiliter un local commercial et de retrouver l’architecture d’origine des lieux. Située rue du Pas Saint Georges, la boutique de 70 mètres carrés dispose d’un grand mur poreux calepiné, derrière lequel se trouve les locaux du personnel, la caisse ainsi que les cabines d’essayage. La pièce de présentation de la collection est aménagée avec des portiques mobiles bas placés le long des murs. Au centre de la pièce, deux meubles toute hauteur organisent l’espace et présentent les vêtements, chaussures et accessoires. Ces meubles en bois sont constitués de poteaux fixes sur lesquels sont accrochées différentes typologies d’étagères avec des systèmes de fixations appropriées à chaque emplacement. La modularité du meuble permet de s’adapter à chaque collection ainsi qu’aux évènements éphémères.

NP2F Stagiaire assistante de chef de projet Boutique Sessùn, réhabilitation et création d’aménagement/mobilier, Bordeaux Participation à la phase DCE Crédits photographiques : Sessùn

53


TravĂŠe principale de la boutique

54


1.02

2.11

1.02

2.08

2.08

7.33

5 0.96

0.95

0.74

0.74

1.20

1.2 0

0.6

1.68

1.20 2.40

2.40

1.20

1.20

2.15

1.20

0.60

0.60

1.20

1.20

1.20

0.60

5.04

1.20

5.44

1.34

1.20 1.84

2.07

2.14

2.01

1.20

1.20

1.95

1.78

0.20

1.02 0.50

1.15

0.45

0.20

1.91

0.85

0.86

0.89

1.15

1.08

0.99

0.60

0.32 0.22

0.20

0.15

2.70

1.46 0.65

0.91

0.37

0.89

2.85

2.15

2.73

1.10

1.50

0.70

2.85

0.89

0.50

2.95 1.50

1.63

Plan rdc

0.20

Coupes projet

2.65

1.65

0.48

0.23

1.65

1.65

0.23

2.75

0.48

3.62

0.48

0.48

0.15

0.97

0.72

8.28

2.69

0.74

1.84

0.74

0.50

2.21

2.20

0.50

8.28

Projet Aménagement d’une boutique Sessun à Bordeaux

Maîtrise d’ouvrage MADAME GEORGE 10 boulevard du Collet 13 008 Marseille

Maîtrise d’œuvre NP2F architectes 25 bd Poissonnière - 75002 Paris 09 54 80 16 04

Avec Cabinet Jean-Louis Valadié 46 rue Laroche - 33 000 Bordeaux 05 57 87 17 17

Phase DCE

Date

Émetteur NP2F

Indice A

Document Coupe AA

Pièce nº 8

/Users/guillaumegrall/Dropbox/BuildingParis/BuildingWorks/54-NP2F/4-images/0-np2f/175_DCE_141117_PS-4.pdf

Plan et coupe de la boutique

55

Échelle

Page 9/24


Etagère en en bois bois Etagère 24 xx 24

Etagère avec avec tringle tringle ++ plateau plateau Etagère xx 44

1.1 0.80 8

1.1 2.02 0

1.1 2.02 0

22 2 0.0.2

60 0 0.0.6

tringle métallique métallique tringle d= 2cm 2cm d=

27 7 0.0.2 0.0 0.60 6

60 0 0.0.6

14

Etagère en en bois bois avec avec perforations perforations Etagère xx 44

15 Etagère avec avec perforation perforation latérales latérales Etagère xx 22 29

14

49

29

29 6

60 0 0.0.6

60 0 0.0.6

70

70

70 10

1.1 2.02 0

1.1 2.02 0

10

35

6

6

pérforations 6mm 6mm pérforations 15mm entre entre perforations perforations 15mm

20

6

17

Etagère avec tringle + plateau x4

29

70

22

35

70

10

20

10

1.

Détail système accroche

08

6

6

27

0.

74 4 0.0.7

tringle métallique d= 2cm

1.

1.

08

0.

22

08

6

70

70

tringle métallique d= 2cm tringle métallique d= 2cm

1.

29

29 6

0.

11.. 2200

14

49

15

60

60

11.1 .22.020 0

0.

0.

22

0.

60 0 0.0.6

60

0. 24 0..24 RR0

6

14

Etagère bois avec perforation circulaire Etagère bois avecavec tringle + plateaucirculaire Etagère perforation xxx 224 Etagère bois Etagère en avec tringle + plateau xx 24 4

0.

27

27

0.

60

0. 0.

Etagère avec perforation latérales x2 Etagère bois avec perforations Etagère en avec perforation latérales xx 42

14

17

Etagère avec perforation latérales x2

6

29

29

60

0.

60

0.

70

70

70 Détail système accroche

0

10

1. 2

11..2 200

1.

60

60

20

0.

0 .660 00.

0.

70

14 6

érforations 6mm mm entre perforations érforations 6mm 5mm entre perforations

10

49 6

15 29

pérforations 6mm 15mm entre perforations

29

70

irculaire

irculaire

49

15

84 4 1.1.8

ns

6

0.

06

06

0.

60

60

06

0.

0.

ns

20

6

10

6

Etagère bois avec perforation circulaire x2

70

70

6

10

20

6

17

60 60

0.

60 1.

20

70 4 .2

R0

20

6 0. 74

17 0.

74

74

0.

70

4

8 1.

Détails du mobilier

1.

1.

80

84

84

1.

1.

80

56 74

0.


3.62

74

0. 84

1.

60 0.

1.

80

34 1.

74 0.

AxonomĂŠtrie mobilier

Proposition de mise en place

57


debergue netter

Debergue Netter est un projet de programme mixte comportant 95 logements sociaux et intermédiaires et une crèche multi-accueil de 99 berceaux. Il inclut également un parking de 52 places, un parc et une voie piétonne publique. Le projet vise à organiser à la fois une densité bâtie, une nouvelle desserte et les espaces libres de l’extension du parc. Il se compose de quatre bâtiments, trois programmes et d’une voie piétonne reliant l’avenue Netter à la Cité Debergue. Le projet tend à résoudre l’implantation de 95 logements, d’une crèche de 99 berceaux et de 2500 m² de parc, au sein d’un vaste îlot aux échelles très contrastées. De cette façon, la nouvelle organisation respecte l’existant et articule les différentes échelles, en traitant les héberges aveugles existantes et en respectant les continuités : des pleins, des vides et des hauteurs voisines. En densifiant sur l’Avenue, la façade urbaine organise et cadre les relations avec le coeur d’îlot. Celui-ci est traversé par une voie piétonne créée, traitée comme un parvis partagé entre le jardin et l’équipement de petite enfance. L’architecture des bâtiments s’inscrit dans une volonté d’intégration, d’apaisement et de durabilité. La composition des façades organise et renforce les relations du logement avec son environnement : les vues, l’orientation et le voisinage au travers des rythmes des baies, loggias et balcons filants. L’ensemble forme autour d’un jardin habité une proposition de diversité au sein de l’îlot Debergue-Netter.

R Architecte assistante de chef de projet Debergue-Netter, 95 logements et une crèche de 99 berceaux, Paris Suivi complet de la phase PRO

59


Jardin en coeur d’îlot

60


Composition urbaine : 4 bâtiments, 3 identitÊs

61


Coupe transversale

62


Plan RDC : crèche et parties communes

63


VITRAGE Vitrage feuilleté double face toute hauteur MENUISERIE Montants en hêtre peint Teinte au choix de l'architecte MENUISERIE Baguette d'angle diamètre 10 cm Hêtre peint Teinte au choix de l'architecte EQUIPEMENT Tapis de change 80 x 60 cm Teinte au choix de l'architecte 10

ESCALIER MOBILIER Escalier d'accès au plan de change Marches et contremarches en bouleau multiplis 2 cm Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Bande anti-dérapante sur nez de marche Teinte au choix de l'architecte

85

10

162

40 4

60

75 4

60

4

15

40

PLAN DE TRAVAIL MOBILIER Plan de travail en résine thermoformée 12 mm type Corian Lave main (diamètre 40 cm) et baignoire (longueur 75 cm) intégrés Teinte au choix de l'architecte

15

4

307

PORTILLON MOBILIER Portillon d'accès à l'escalier en bouleau multiplis 2 cm Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Système anti pince doigt et targette côté marche Teinte au choix de l'architecte

253

B1.3 CHANGE TOUT PETITS 8.0 m² HSP : 3,00 m Sol : Linoleum Plinthes : Bois peint Mur : Carrelage grès cérame 10 x 10 cm + peinture lessivable Plafond : Faux plafond démontable

MENUISERIE Porte en bois ouvrant 93 x 204 cm avec vitrage Système anti pince doigts sans joints et ouverture 180° Type Ellipse - Transparence Teinte au choix de l'architecte

180

102

50

EQUIPEMENT 24 casiers individuels pharmacie en bois multiplis 2 cm Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte

50

EQUIPEMENT Evier enfant duo mural blanc Type Loxos - Aqualox Pose sur jambage Finition bois multiplis 2 cm Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte

50

5

EQUIPEMENT Cuvette WC blanche Réservoir apparent double touche Type Porcher modèle crèche MOBILIER Cloisonette en bouleau multiplis 2 cm Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte

LOGEMENTS, EQUIPEMENT DE PETITE ENFANCE ET REALISATION D'UNE VOIE PUBLIQUE PARIS 12

MAITRISE D'OUVRAGE

CHANGE - PLAN

LOGIS TRANSPORTS 158, rue de Bagnolet 75020 PARIS

R - ARCHITECTURE

MAITRISE D'OEUVRE

77-81 AVENUE DU DOCTEUR A. NETTER

145, rue de Belleville - 75 019 PARIS

NeM

STUDIO 1984

EMETTEUR

PHASE

ECHELLE

DATE DE L'INDICE

NUMERO

ARCHI

PRO

1/20

15/06/2017

B.1.2.3.2.01

FAUX PLAFOND Périphérie en BA13 non perforé sans joint Peinture lessivable blanc mat

INDICE

A

FAUX PLAFOND Faux plafond acoustique démontable en BA13 perforé Dalles 90 x 30 cm sur ossature apparente avec joints creux Type Knauff - Danoline, Globe, Bord E (Belgravia), perforation G1 Teinte blanche

LUMINAIRE Luminaire suspendu Type Doxis - Fulllmoon Diamètre 50 et 70 cm ou équivalent Teinte au choix de l'architecte REVETEMENT MURAL Peinture satinée Teinte au choix de l'architecte

MENUISERIE Menuiserie fixe Vitrage feuilleté double face toute hauteur Montants en hêtre peint Teinte au choix de l'architecte

10 80

PLINTHE MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm, hauteur 10 cm Peinture et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte Pose en retrait

10

PORTILLON MOBILIER Portillon d'accès à l'escalier en bouleau multiplis 2 cm Peinture et tranches en bois brut Système anti pince doigt et targette côté marche Teinte au choix de l'architecte

PLINTHE Hêtre Hauteur 10 cm, bord arrondi Laqué usine blanc satiné

90

59

FACADE MOBILIER Meuble change conforme DFPE en bouleau multiplis 2 cm Pose sur vérins Poignées menuisées en cuvette 3 tiroirs sous tapis de change Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte

LOGEMENTS, EQUIPEMENT DE PETITE ENFANCE ET REALISATION D'UNE VOIE PUBLIQUE PARIS 12

MENUISERIE Porte en bois ouvrant 93 x 204 cm avec vitrage Système anti pince doigts sans joints et ouverture 180° Type Ellipse - Transparence Teinte au choix de l'architecte

15

PLAN DE TRAVAIL MOBILIER Plan de travail en résine thermoformée 12 mm type Corian Remontée de 20 cm de hauteur autour du plan de change et autour de l'escalier sur 2/3 de la profondeur Teinte au choix de l'architecte

77-81 AVENUE DU DOCTEUR A. NETTER

MAITRISE D'OUVRAGE

40

59

CHANGE - ELEVATION

LOGIS TRANSPORTS 158, rue de Bagnolet 75020 PARIS

MAITRISE D'OEUVRE

R - ARCHITECTURE

145, rue de Belleville - 75 019 PARIS

NeM

STUDIO 1984

EMETTEUR

PHASE

ECHELLE

DATE DE L'INDICE

NUMERO

ARCHI

PRO

1/20

15/06/2017

B.1.2.3.2.01

FAUX PLAFOND Périphérie en BA13 non perforé sans joint Peinture lessivable blanc mat

103

REVETEMENT MURAL Peinture satinée Teinte au choix de l'architecte

195

20

66

MOBILIER 24 casiers individuels pharmacie Bouleau multiplis 2 cm Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte

MENUISERIE Menuiserie fixe Vitrage feuilleté double face toute hauteur Montants en hêtre peint Teinte au choix de l'architecte 240

MENUISERIE Porte en bois ouvrant 93 x 204 cm avec vitrage Système anti pince doigts sans joints et ouverture 180° Type Ellipse - Transparence Teinte au choix de l'architecte

85

3

15

EQUIPEMENT Mitigeur commande à coude Type Delabie - 2565T1

130

FACADE MOBILIER Meuble change conforme DFPE en bouleau multiplis 2 cm Pose sur vérins Poignées menuisées en cuvette Deux faces stratifiées et tranches en bois brut Teinte au choix de l'architecte

105

REVETEMENT MURAL Carrelage grès cérame 10x10 cm Modèle à bord émaillé droit Joint blanc 2 mm Type Villeroy & Boch - Pro Architectura Teinte au choix de l'architecte

76

90

105

105

EQUIPEMENT Evier enfant duo mural blanc Loxos - Aqualox ou équivalent Pose sur jambage maçonné avec panneau finition dito cloisonette

REVETEMENT DE SOL Linoleum acoustique en lé Teinte au choix de l'architecte PLINTHE MOBILIER Plinthe 10 cm en hêtre Peinture Teinte au choix de l'architecte Pose en retrait

10

LOGEMENTS, EQUIPEMENT DE PETITE ENFANCE ET REALISATION D'UNE VOIE PUBLIQUE PARIS 12

A

FAUX PLAFOND Faux plafond acoustique démontable en BA13 perforé Dalles 90 x 30 cm sur ossature apparente avec joints creux Type Knauff - Danoline, Globe, Bord E (Belgravia), perforation G1 Teinte blanche

60

LUMINAIRE Luminaire suspendu Type Doxis - Fulllmoon Diamètre 50 et 70 cm ou équivalent Teinte au choix de l'architecte

INDICE

77-81 AVENUE DU DOCTEUR A. NETTER

MAITRISE D'OUVRAGE

CHANGE - ELEVATION 2

LOGIS TRANSPORTS 158, rue de Bagnolet 75020 PARIS

MAITRISE D'OEUVRE

R - ARCHITECTURE

145, rue de Belleville - 75 019 PARIS

Détails des aménagements intérieurs

64

NeM

STUDIO 1984

EMETTEUR

PHASE

ECHELLE

DATE DE L'INDICE

NUMERO

ARCHI

PRO

1/20

15/06/2017

B.1.2.3.2.01

INDICE

A


MOBILIER OUVERT (TYPE CASIERS PHARMACIE) MOBILIER OUVERT (TYPE CASIERS PHARMACIE)

MOBILIER AVEC AERATION (TYPE CASIERS VESTIAIRES MOBILIER AVEC AERATION (TYPE CASIERS VESTIAIRE

TRANCHES MOBILIER TRANCHES MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm brut Bouleau multiplis 2 cm brut

FACES MOBILIER FACESmultiplis MOBILIER Bouleau 2 cm stratifié Bouleau multiplis cm stratifié Teinte au choix de 2l'architecte Teinte au choix de l'architecte

MOBILIER FERME (TYPE BIBERONNERIE ET CHANGE) MOBILIER FERME (TYPE BIBERONNERIE ET CHANGE)

PLAN DE TRAVAIL MOBILIER PLAN DElaTRAVAIL MOBILIER Inox pour biberonnerie Inox pour la biberonnerie Résine thermoformée 12 mm type Corian pour les changes Résine thermoformée 12 mm type Corian pour les changes PLAN DE TRAVAIL MOBILIER PLAN DE TRAVAIL MOBILIER Poignée découpée Poignée Avec fond découpée en bouleau multiplis 2 cm brut Avec fond en bouleau multiplis 2 cm brut FACES MOBILIER FACES Portes surMOBILIER charnière invisible Portes sur charnière Bouleau multiplis 2 cminvisible stratifié Bouleau multiplis cm stratifié Teinte au choix de 2l'architecte Teinte au choix de l'architecte TRANCHES MOBILIER TRANCHES MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm brut Bouleau multiplis Entre éléments non2 cm brut Entre éléments non cummunicants cummunicants

PLINTHE MOBILIER PLINTHE MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm stratifié Bouleau multiplis cm stratifié Teinte au choix de 2l'architecte Teinte au choix de l'architecte Pose en retrait Pose en retrait

LOGEMENTS, LOGEMENTS,EQUIPEMENT EQUIPEMENTDE DEPETITE PETITEENFANCE ENFANCEET ET REALISATION VOIE MOBILIER AVEC D'UNE AERATION (TYPE CASIERS PUBLIQUE VESTIAIRES) REALISATION D'UNE VOIE PUBLIQUE PARIS 12 PARIS 12

77-81 AVENUE DU DOCTEUR A. NETTER 77-81 AVENUE DU DOCTEUR A. NETTER

MAITRISE D'OUVRAGE MAITRISE D'OUVRAGE

158, rue de Bagnolet 75020 PARIS 75020 PARIS

MAITRISE D'OEUVRE MAITRISE D'OEUVRE

R - ARCHITECTURE R -rueARCHITECTURE 145, de Belleville - 75 019 PARIS

145, rue de Belleville - 75 019 PARIS

POIGNEE MOBILIER Poignée découpée Sans fond FACES MOBILIER Portes sur charnière invisible Bouleau multiplis 2 cm stratifié Teinte au choix de l'architecte

TRANCHES MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm brut

TRANCHES MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm brut

FACES MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm stratifié Teinte au choix de l'architecte

EQUIPEMENT MOBILIER Porte étiquette centré Aluminium Teinte au choix de l'architecte

PLINTHE MOBILIER Bouleau multiplis 2 cm stratifié Teinte au choix de l'architecte Pose en retrait

Détails des finitions du mobilier PLAN DE TRAVAIL MOBILIER Inox pour la biberonnerie Résine thermoformée 12 mm type Corian pour les changes PLAN DE TRAVAIL MOBILIER Poignée découpée Avec fond en bouleau multiplis 2 cm brut

65

DETAILS DETAILS--MOBILIER MOBILIER

LOGIS TRANSPORTS LOGIS TRANSPORTS 158, rue de Bagnolet NeM NeM

STUDIO 1984 STUDIO 1984

EMETTEUR EMETTEUR

ARCHI ARCHI

PHASE PHASE

PRO PRO


lycée jean moulin

Le projet du lycée Jean Moulin de Torcy porte sur la restructuration en site occupé des bâtiments d’enseignements et de la demi-pension, l’extension pour accueillir une salle de sport et une salle polyvalente, ainsi que la requalification et agrandissement des espaces extérieurs La restructuration du lycée Jean Moulin, construit en 1985, s’envisage à 3 échelles : - celle de l’enveloppe, aussi bien dans sa capacité à assurer confort et sécurité des élèves et enseignants que dans sa capacité d’entretenir une relation à son environnement extérieur. - celle de l’aménagement intérieur, la reprogrammation d’espaces capables d’assurer pleinement l’accueil et l’enseignement au regard d’une organisation préexistante forte. - celle de la refonte des espaces extérieurs qui assurent les qualités d’usage et de vie de l’établissement dans son ensemble pour améliorer les relations entre les bâtiments, entre les enseignements dans un cadre soigné respectueux de l’environnement. L’enjeu de cette restructuration vise à proposer un lycée performant aux qualités d’usage révélées, dans une nouvelle relation à son environnement. Il ne s’agit pas pour autant de simuler un nouveau bâtment mais plutôt donner un nouveau départ à un établissement assimilant un héritage lisible. Le processus d’intervention se définit en trois orientations majeures : - clarifier la composition générale des trois bâtiments et leurs façades respectives. Il s’agit de supprimer, alléger et reconfigurer les éléments architecturaux et paysagers. - intégrer le nouveau programme par des extensions aux bâtiments existants, en cohérence avec la simplification et la clarté retrouvée. - redéfinir et remodeler les espaces extérieurs. Il s’agit de fluidifier, apaiser et valoriser la relation du lycée au grand paysage qui l’entoure par une réflexion sur les usages, leur accessibilité et leur exploitation.

R Architecte assistante de chef de projet Lycée Jean Moulin, restructuration, réhabilitation et extension, Torcy Suivi complet de la phase APD

67


Espaces extérieurs du lycée

68


Composition du lycÊe : bâtiments A et B (administration et enseignement) + bâtiment C (demi-pension)

69


Demi-pension (C)

70


²

²

1

98.65

2

²

3

²

+

71 -

3

Plan des bâtiments principaux (A et B) 4

5

²

²

²

6

²

7

8

9

²

98.65 NGF

²

10

²

11

²

²

²

12

²

13

²

²

14

²

1+2

²

15

16

²

²

17

18

19

3 1

6

2

4

D

C

B

A


2.13 0.41 0.31 2.79

0.38

2.8

0.42

0.42 2.8

1.16

0.19

2.5

3.47

COUPE 6

MAITRE D'OUVRAGE

MANDATAIRE

UNITE LYCEES DIRECTION DE LA PROGRAMMATION PEDAGOGIQUE ET PATRIMONIALE

SOCIETE D'AMENAGEMENT ET D'EQUIPEMENT DE LA REGION PARISIENNE

24, rue du Général Bertrand - CS 40745

Cité Régionale de l'Environnement d'Ile de France

75345 PARIS Cedex 07

90-92 avenue du Général Leclerc - 93500 PANTIN

Identification du site : N° RNE :

0772120L 77330

Nom du lycée :

LYCEE JEAN MOULIN

Adresse :

6-8 AVENUE JEAN MOULIN

0.410.31 1.1

N° EI :

0.41

2.79

77200 TORCY

2

C

0.49

COUPE 6 COUPE 2 BATIMENTS A ET B

6

3.17

B

0.24 0.19 1.1

3

1

3.05

7

A

2.8

Définition du secteur de site présenté :

Plan de repérage de la zone :

0.2

4

1.19

N

2.19

5

Nom de fichier : Nature du plan :

COUPE

R ARCHITECTURE 145, Rue de Belleville 75019 PARIS

E-mail : tjm@r-architecture.com tel : 01 55 28 68 30

Date :

01.12.2017

Indice : Echelle de tracé : Phase :

N° de dossier :

N° de plan :

B.1.5.03

1/100e APD

COUPE 2

FACADE 1

72


Coupe transversale (A et B) et élévation de la façade principale (A)

73

3.13 0.53

2.81

0.41 2.8

3.93

1.34

0.410.31 1.1

1.05 0.28

3.22

3.44

0.18

0.45

0.2

2.8

2.99

0.18

0.42

0.2

2.79

2.98

5.61

0.41

0.2 0.16

0.31

0.31

0.47


lucie rossignol architecte diplômée d’Etat

Portfolio Lucie Rossignol  
Portfolio Lucie Rossignol  
Advertisement