Page 1

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

sept. 17

n°153

MagaZine

À pattes de velours

visite urbaine

chasser le chat libre

il va y avoir du sport !

Grand format

8 activités originales

isère Food Festival

ÉvÉnement du mois

l’isère vous régale

des invitations pour le cirque arlette gruss GAGNEZ

Mensuel gratuit WWW.SPOT-WEB.FR

Édition grenoble


ÉDITO/SOMMAIRE TEXTE : JÉRÉMY TRONC

P.4

sept. 17

P.6

n°153

En couverture : les filles et les garçons de l’association Masters di bars pratiquent la musculation en plein air, dans des espaces dédiés. © Charles Grémillon Lafrenchprod

P.8

P.18

P.22

SUPERFORME RETURNS Après le nouvel an, la rentrée scolaire est le deuxième moment où l’on formule de bonnes résolutions. Une session de rattrapage sur laquelle on compte beaucoup pour se ressaisir après le laisser-aller débuté un mois à peine après la dernière bouchée de dinde de Noël. Les vacances sont souvent l’occasion, avant ou pendant, d’essayer de réparer les dégâts disgracieux liés à vos nombreuses concessions. Mais ce n’est pas en une, deux, voire trois semaines que l’on rattrape six mois de déclin. La solution durable, c’est de pratiquer une activité sportive toute l’année, et si possible en attaquant fort dès la rentrée. C’est là qu’intervient Spot et ses solutions pour se muscler le jarret en éliminant la junk food du quotidien. Dans notre dossier, vous découvrirez huit activités soigneusement sélectionnées. Plus au moins efficaces pour faire fondre votre graisse abdominale, elles ont au moins le mérite d’être originales et funs, et donc de vous mobiliser toute une année. Bonne rentrée.

P.16

P.26

P.4 I EN BREF Une via souterrata à Super Dévoluy. Nordic walk : la station dédiée. Ça balise à la bastille... P.6 I VISITE URBAINE Chasser le chat libre. P.8 I GRAND FORMAT 8 activités sportives originales.

P.28

P.30

Grenoble beer week. Coupe Icare. Fête des plantes. Exposition mycologique... P.24 I RENTRÉE DES CLUBS Liste des forums des sports. P.26 I DESTINATION Lurcy-Lévis, la cité du street-art.

P.16 I ÉVÉNEMENT DU MOIS Isère food festival.

P.28 I CARNET D’ADRESSES Le Turnover. Le Cartel. Le Kai-iwi.

P.18 I ÉVÉNEMENTS Festival Merci ! bonsoir. Journées du patrimoine.

P.30 I CARNET D’ADRESSES ÉTHIQUE L’Éléfan.

Septembre 17 / sPot 3


une via souterrata À super dévoluy TEXTE : JÉRÉMY TRONC

ACTIVIT² / Depuis cet été, la station de Super Dévoluy propose une activité originale : une via souterrata. Ce parcours souterrain, façon via ferrata, est aménagé à 15 minutes de marche de la station, dans le chourum des Trous de la Tune. Ce projet initié en 2014 par le comité départemental de spéléologie 05 se démarque des autres aménagements par son accès gratuit et libre. Le parcours est accessible à tous, à condition de posséder le matériel traditionnel de via ferrata  : baudriers, longes, casque et une lampe frontale en plus. Pas d’éclairage, l’installation se résume à une ligne de vie, des échelons, un pont de singe et de petites marches. Le parcours souterrain de 300 mètres se fait à une température moyenne de dix degrés. Il commence par un puits de six mètres de profondeur et se poursuit dans une série de petites salles, cavités verticales et étroitures.   Quelques panneaux d’interprétation permettent d’en savoir un peu plus sur la géologie du Dévoluy. > www.ledevoluy.com/fr

nordic walk : la station dédiée

ACTIVIT² / Saint-Pierre-de-Chartreuse et l’entreprise Raidlight ont inauguré fin août un nouvel espace dédié à la marche nordique. Il propose pour l’instant deux parcours (2 km / D+ 32 m et 4,4 km / D+ 114 m) et les mêmes services à la personne que les stations de trail inventées par Raidlight : douche, carte parcours, test de matériel, spa, vestiaire, salle de fitness. La station Nordic Walk décline en outre des stages de formation et de perfectionnement pour les pratiquants de tous niveaux. > www.stationsnordicwalk.com

gagneZ

le parcours souterrain est en accès libre et gratuit.

2020

drac : l’eau abonde À nouveau

ENVIRONNEMENT / Testée depuis 2014, la remise en eau d’un tronçon du Drac a été officiellement lancée cet été à Notre-Dame-de-Commiers. Un enjeu écologique et environnemental pour cette portion de rivière asséchée 300 jours par an depuis la construction d’un barrage en 1960. Les travaux ont permis d’augmenter le débit restitué au niveau du barrage de Commiers, maintenant la continuité hydraulique avec la Romanche. Les différents responsables ont accompagné cette mesure d’une série d’annonces concernant le réaménagement de la réserve, grande de plus de 800 hectares sur 15 km de long : création d’observatoires de la biodiversité et de sentiers de promenade.

4 sPot / Septembre 17

AM²NAGEMENT / C’est la date prévue pour la remise en service du train touristique de la Mure. le projet de redémarrage, d’un montant chiffré à 26 millions d’euros, a été confié à la société edeis. il prévoit la remise en état de la ligne sur 15 km, entre la Mure et Monteynard, avec un arrêt au musée de la Mine image et un belvédère avec restaurant panoramique au terminus. le petit train était à l’arrêt depuis un éboulement survenu sur les rails en 2010.

Fête des arts libres C²L²BRATION / la salle noire, lieu d’ancrage de la compagnie des barbarins Fourchus, prépare pour le mois de décembre une fête des arts libres. Celleci célèbrera du 15 au 17 décembre la création artistique de l’association MursMurs qui habillera les murs du quartier «  à l’image de la culture alternative, libre, vivante et spontanée que sont les friches fructifiantes de bouchayer Viallet. » au programme  : musique, conférence, spectacle de rue et live-painting, en association avec les nombreux acteurs du quartier

ça balise À la bastille

© Flickr

- Des invitations pour le Cirque Arlette GRUSS Pour les représentations des 13 et 14 septembre à 19H30 (Du 13 au 17 septembre 2017 à L'esplanade Porte de France)

Concours gratuit. Modalités de participation sur www.spot-web.fr/grenoble rubrique concours Spot Grenoble Rejoignez-nous sur

sauver le glacier À coups de canons

AM²NAGEMENT / dans l’espoir de sauver son glacier, la station des deux alpes pense avoir trouvé la parade : l’installation de six canons à neige alimentés par l’eau du lac de fonte. objectif  : parer la fonte du glacier qui perd 1 à 2 mètres d’épaisseur par an et pourrait disparaître d’ici 30 ans. les six enneigeurs devraient être mis en service dès le mois d’octobre.

© OT du Dévoluy

EN BREF

LOISIR / Quatre parcours d’orientation ont été créés récemment autour du site de la bastille. répartis porte de France, porte saint-laurent ainsi qu’au départ et à l’arrivée de la gare du téléphérique, ils proposent de retrouver de 7 à 14 balises, avec des difficultés variables, de facile pour les familles à difficile pour les plus sportifs. ils vous permettront de connaître les moindres recoins et secrets du site. les cartes sont téléchargeables gratuitement sur le site de l’office de tourisme, onglet “À faire“ puis “randonner“, ou à retirer à l’ot ou aux gares du téléphérique.


VISITE URBAINE

chasser le chat libre

IL S'ENFUIT AU GALOP

Des dizaines de caisses et de mangeoires sont dispersées dans l'agglomération. Elles servent à accueillir des chats stérilisés et vaccinés, mais qui n'ont pourtant pas de maîtres : ils sont libres. Nous sommes partis à leurs recherches, aux quatre coins de Grenoble. Une chasse au chat sans foi ni loi. Ou presque.

C

ontrairement aux bars à chats qui font florès dans le centre-ville, le chat libre n'est pas si facile à attraper. Pour une première approche, mieux vaut se diriger vers les escaliers qui mènent à la Bastille. Là, dans le petit jardin au pied de la statue au Lion se trouve un de leur havre de paix. En ce début d'après-midi, la symphonie des grillons accompagne le visiteur lorsqu'il gravit les premières marches en direction de la Bastille. Il faut ensuite emprunter les escaliers de droite, qui nous emmènent derrière les immeubles, jusqu'à atteindre et surplomber la résidence Saint-Laurent. Là, de nouveau sur la droite, se trouve une petite terrasse en bois, où l'on remarque des gamelles blanches. À proximité, deux chats se reposent après le festin, abrité de la chaleur écrasante par l'ombre d'une table. Avant que les escaliers ne bifurquent, on découvre derrière une grille un

6 sPot / Septembre 17

renfoncement discret. L'on aperçoit des caisses frappées de l'emblème de la Ville de Grenoble. Là, on compte pas moins de huit chats adultes, se reposant en plein soleil ou à l'ombre. Au moindre son, ils tournent leurs yeux perçant en direction de l'impudent. Ils guettent. En effet, à moitié sauvage, ils gardent leurs instincts de survie. Une fois la nuit tombée, ils aiment à se balader dans les pentes, slalomant entre les arbres et s'aventurant même dans la rue SaintLaurent. Leur territoire est vaste.

le chat libre en deux Mots

Ces chats ont un statut pour la loi. D'après un article, « le maire peut, par arrêté, ou à la demande d'associations faire procéder à la capture et à leur stérilisation [de chats non identifiés] préalablement à leur remise en liberté ». Sur l'agglomération, plusieurs associations ont saisi ce texte à bras le

corps, comme l'École du chat libre, qui gère pas moins de 22 lieux de fixage. Des caisses sont ainsi présentes rue Montesquieu, sous les escaliers de la résidence en autonomie, dans le quartier de Teisseire ou encore dans les principales villes de l'agglo. Marie-Noëlle Chanel, charismatique présidente de l'École du chat libre, explique le process : « Lorsque l'on nous signale des familles de chats errants, on va les capturer avec des pièges spéciaux. L'on récupère les chatons et leurs mères pour les stériliser. » L'idée de l'asso est d'éviter la prolifération. En effet, ces derniers se reproduisent à la vitesse de l'éclair et peuvent provoquer une invasion féline. Et là, vous pouvez oublier les vidéos mignonnes. Les chats libres, sortent les griffes et sont allergiques aux câlins.

Mission À haut risque

Ainsi, l'une des dernières actions de l'École

© Jean-Baptiste Auduc

l'école du chat libre gère pas moins de 22 lieux de fixage.

TEXTE : JEAN-BAPTISTE AUDUC


© Jean-Baptiste Auduc

« CES ChATS ONT UN STATUT POUR LA LOI. » du chat libre a été de sortir du square de la minuscule rue du Trocadéro, tout près du cours Berriat, une petite famille. Dans leurs repères se trouvaient des squelettes de rats, de pigeons. Les chatons étaient bien dodus », assure Marie-Noëlle Chanel. La mère, une fois passée dans les mains du véto, est retournée y vivre. Autre lieu de fixation : la poudrière Vauban. À l'abri de la construction tricentenaire, ils vagabondent, s'amusent avec les sculptures en pierre stockées là et se glissent dans le moindre interstice disponible. Plusieurs caisses et gamelles sont disposées derrière les grilles de l'édifice militaire. En guettant, on admire un chat noir et blanc jaillir depuis une table. Il se fige à notre vue puis va s'enfuir dans une fine ouverture. Pas si facile à attraper… Alors prêt pour la chasse ?

En-haut : Des refuges et des caisses pour les chats.


GRAND FORMAT TEXTE : JULIEN LEGRAND

il va y avoir du sport !

MAIS SI ON ESSAYAIT qUELqUE ChOSE DE NOUVEAU ? Qui dit rentrée scolaire, dit rentrée sportive. Après deux mois de vacances à se la couler douce, retour aux choses sérieuses. Vous avez pris de bonnes résolutions, tant mieux, car ce mois-ci on vous emmène à la découverte de sports originaux mais très sérieux que l'on peut pratiquer sur l'agglomération : discgolf, flag football, double dutch, bike-polo, il y en a pour tous les goûts. Y’a pas que le foot et le rugby dans la vie, en voici la preuve. 8 sPot / Septembre 17


le discgolf est un mélange entre le golf et le frisbee. il se pratique dans l’agglomération grenobloise. © Squaw Valley Alpine Meadows

Septembre 17 / sPot 9


GRAND FORMAT / IL VA Y AVOIR DU SPORT ! le Flag Football

Vous connaissez le football américain, mais connaissez-vous le flag football ? Pour faire simple, disons que le flag est au football américain ce que le touch est au rugby  : on enlève les plaquages. Et si au touch, il suffit de toucher l'adversaire pour le stopper, au flag, il faut simplement arracher un petit drapeau - flag en anglais - accroché à la ceinture des joueurs. À Grenoble, c'est l'équipe de football américain des Centaures qui supervise la pratique de ce sport toujours confidentiel  : «  Le flag est victime de quelques idées reçues, notamment celle selon laquelle il ne s'agirait que d'un sport de loisir pour les enfants, explique Alexis Barbotin, responsable de la communication du club. Pourtant le flag est tout à fait recommandé pour les personnes qui souhaitent appréhender le football américain mais qui redoutent les contacts ou, au contraire, pour les ''anciens'' qui souhaitent continuer à pratiquer le football sans risque ». Quant à l'aspect compétitif, la FFFA (la Fédération française de football américain) recense pas moins de 10  000 pratiquants partout en France. Chez les Centaures, ils sont une quarantaine dont 25 seniors et dix filles, parmi lesquelles Elsa Fatet, qui a intégré l'équipe de France de la discipline. > Les Centaures / 04 26 78 05 10

le Mono-basket

Dans la série des sports originaux qui combinent deux autres disciplines, voici le mono-basket, soit la contraction du monocycle et du basket. Tout comme le basket-ball, le but du mono-basket est de glisser un ballon dans un panier situé en hauteur, la réelle différence, et difficulté, étant ici de se déplacer et de shooter en équilibre sur une roue. Avant de se lancer, il faudra donc apprendre à manier un monocycle et c'est du côté du MonO'Gre, le club de monocycle de l'agglomération, que se fait cet apprentissage : «  La section mono-basket compte une vingtaine de membres dont une dizaine de pratiquants réguliers assure Nicolas Gagnaire, son président. La plupart des joueurs viennent du monocycle, mais le sport est ouvert à tous les niveaux. » Quant aux règles, elles sont sensiblement les mêmes qu'au basket, à ceci près qu'un joueur qui reçoit la balle ne peut faire que trois demi-tours de roue l'équivalent des trois pas au basket - avant de dribbler ou de lancer le ballon. S'il tombe de son monocycle, il est considéré comme étant hors-jeu  : «  Les matchs durent soit 2 x 12 minutes, soit 4 x 12 minutes, reprend Nicolas. Mais très vite on ne se rend même plus compte qu'on pédale et les gestes deviennent naturels.  » > mono'Gre / 06 19 68 26 99

10 sPot / Septembre 17


Septembre 17 / sPot 11

© Xavier Le quesne

© Antoine Buche


© Association Kan-lilon

GRAND FORMAT / IL VA Y AVOIR DU SPORT !

le double dutch

Avec le double dutch, oubliez tout ce que vous savez sur la corde à sauter. Très loin du cliché de l'écolière qui joue dans la cour de récré avec ses copines, la discipline a, depuis quelques années, prit un virage spectaculaire : « Il ne s'agit plus simplement de sauter par-dessus une corde, mais de réaliser en musique des chorégraphies toujours plus techniques et rapides  », explique Alice Moreau de l'association Kanlilon qui a ouvert ses portes en 2015 à La Villeneuve et qui compte aujourd'hui une vingtaine d'adhérents. Pour se lancer, il faut  : une longue corde, deux ''tourneurs'' et jusqu'à dix sauteurs : « Il s'agit donc d'un sport collectif, reprend l'animatrice. Au-delà de l'aspect physique, la communication et la coordination entre les différents participants sont au cœur des entraînements.  » Si le double dutch reste principalement féminin, le sport est mixte et a également su attirer les adultes qui y trouvent une discipline exigeante. Il faut avoir du rythme, de la synchronisation et l'intensité de chaque exercice est très élevée. «  Mais l'avantage de ce sport, c'est qu'il ne nécessite pas beaucoup de matériel. Il faut une corde, un sol stable, de l'imagination et beaucoup de persévérance  », conclut Alice. > Kan-lilon / 07 83 20 01 91

12 sPot / Septembre 17

le tchoukball

Derrière son nom enfantin, le tchoukball est en réalité l'un des rares sports qui a été pensé pour limiter le plus possible les risques de blessures. Mis au point dans les années 60 par un médecin Suisse, ce sport, qui croise le handball, la pelote basque et le volley-ball, est très dynamique et séduit de plus en plus de joueur. D'autant que les règles sont assez simples puisque, pour marquer un point, il suffit de lancer la balle sur un petit trampoline incliné pour qu'elle rebondisse ensuite sur le sol avant qu'un adversaire ne l'attrape. Autre point important dans la pratique du tchoukball : l'absence de contact et plus généralement de toute forme d’agressivité entre les joueurs ce qui, là aussi, limite les risques de blessure. Même s'il se joue la plupart du temps en salle sur l'équivalent d'un terrain de basket, le tchoukball peut également se jouer sur le sable comme c'est le cas sur la plage de Grenoble près de la Bifurk où le sport a beaucoup de succès auprès des jeunes  : «  En termes de licenciés, le tchoukball ne représente rien, mais en termes de pratiquants, je pense que c'est un sport très prisé qui va continuer de grandir  », assure Gilles Aubertain de l'Association pour le développement des sports de sable. > association pour le développement des sports de sable (ad2s) / 09 50 69 82 48.

le discgolF

Comme son nom l'indique, le discgolf est un mélange entre le golf et le frisbee. Élaboré à partir des règles du golf, il se pratique depuis les années 1970 à l'aide de disques que l'on lance en direction de ''corbeilles'' disposées le long d'un parcours à la manière des 18 trous d'un green. Le but du jeu consiste à réaliser un tracé en effectuant le moins de coups possible. Assimilé à la FFDF (Fédération flying disc France), et donc à du frisbee, le discgolf est déjà le sport roi en Finlande et il ne demande qu'à être connu en France selon Thomas Trappo, qui s'occupe de la section chez les Monkey de Grenoble : « Le discgolf a tous les avantages du golf, sans les inconvénients. On peut se lancer pour pas grand-chose et surtout, on peut le pratiquer en famille dans un cadre beaucoup moins strict que son cousin. Puis, une fois dépassé le côté simplement ludique, on se rend vite compte que ce sport est très technique. À l'instar des clubs de golf, chaque joueur a son ''sac'' dans lequel il range différents frisbees avec des caractéristiques différentes pour s'adapter à toutes les situations. À vrai dire, le seul défaut de ce sport, c'est son manque de notoriété.  » Qu'à cela ne tienne, un parcours neuf trous devrait voir le jour d'ici 2018 à Jarrie. > Les monkey / 06 08 21 72 11.


© David Burn

© Tchoukball Geneva Indoors

le tchoukball est l'un des rares sports qui a été pensé pour limiter le plus possible les risques de blessures.

Septembre 17 / sPot 13


GRAND FORMAT / IL VA Y AVOIR DU SPORT !

© Jefleca

© Charles Grémillon - Lafrenchprod

Mélange de force et de souplesse, le street workout est une alliance entre la musculation et la gymnastique.

14 sPot / Septembre 17


© Woodclan Battle

le bike-polo

Dérivé du polo traditionnel à cheval, le bikepolo se pratique à vélo. Deux équipes de trois à cinq joueurs s'affrontent sur un terrain de street hockey dans des matchs de dix minutes au cours desquelles il faut glisser une balle en cuir dans un filet à l'aide d'un maillet. Si une équipe arrive à cinq buts avant la fin du temps imparti, elle remporte le match : «  Un peu comme au hockey, la grosse difficulté de ce sport réside dans le fait de toujours devoir aller dans le même sens, explique Romain Micoud de l'association Grenoble bike polo qui compte une quinzaine de membres. On ne peut pas braquer d'un coup sous peine de chute.  » Des chutes, il y en a d'ailleurs beaucoup au cours d'une partie  : «  On n'a pas le droit de mettre le pied à terre, il faut donc être assez agile, surtout que les contacts sont nombreux. Cependant le sport reste très accessible et on peut adapter l'intensité en fonction du niveau de chacun. Il suffit de venir avec son vélo de tous les jours et un casque pour se lancer. Nous prêtons le maillet et prodiguons les premiers conseils lors d'initiations gratuites à l'anneau de vitesse du parc Paul-Mistral.  » > Grenoble bike polo / 06 74 77 66 39

le street workout

Mélange de force et de souplesse, le street workout est l'alliance parfaite entre la musculation et la gymnastique. Également appelé « muscu de rue  », ce sport se pratique en extérieur sur des structures le plus souvent aménagées dans des parcs en centre-ville. Si le but initial est de parfaire sa condition physique, les street workers vont également défier les lois de la gravité pour réaliser des figures acrobatiques toujours plus techniques. «  Certains veulent simplement développer la force brute, mais la plupart des pratiquants optent pour le street workout plutôt que la musculation parce qu'ils cherchent un état d'esprit et une dimension "artistique" que l'on ne trouve pas en salle  », explique Benjamin Grambin, président de l'association Master di bars, dont une quarantaine de membres opèrent régulièrement sur l'agglomération. Il y a dans le street workout une dimension artistique que l'on ne trouve pas en salle.  » L'autre particularité de ce sport, c'est aussi l'esprit de groupe qui émerge à chaque entraînement  : «  On n'est pas chacun dans son coin avec de la musique sur les oreilles, reprend Benjamin. On fait du sport ensemble, dehors et parfois on réalise des figures à plusieurs via des techniques d'assistance ou des portés.  » > master di bars / 06 07 17 10 17

le woodclan

Quelque part entre La Guerre des boutons et le paintball, le Woodclan battle est une des activités les plus originales que l'on puisse pratiquer dans la région. Équipées d'épées en fibre de verre recouvertes de mousse ou d'arcs aux flèches inoffensives, deux équipes de joueurs s’affrontent dans des lieux historiques comme le château de Bocsozel ou de Bressieux en Isère et Fort les Bancs dans l'Ain. Pour remporter la partie, il faut éliminer tous ses adversaires en les touchant chacun trois fois. S'il ne s’agit pas à proprement parler d'un sport, l'effort physique est réel assure Erwan Cavelan, le directeur de Woodclan battle : «  Au début de chaque combat c'est un peu la pagaille, mais le jeu laisse vite place à des courses poursuites à travers les remparts. Après deux heures à courir, les joueurs sortent épuisés physiquement et mentalement.  » Pouvant accueillir jusqu'à 70 participants par session, soit deux équipes de 35 combattants, ces batailles médiévales sont ouvertes à tous les âges. Mieux, les enfants et les adultes peuvent jouer ensemble  : «  Si les adultes retiennent leurs coups, en revanche les enfants n'y vont pas de main morte avec leurs parents  », renchérit Erwan. Lancé il y a trois ans, le Woodclan battle connaît un succès grandissant. Une franchise a déjà été ouverte en Bretagne et une prochaine devrait voir le jour en Touraine. >Woodclan battle / 06 48 70 51 55 / www.woodclan-battle.com

Septembre 17 / sPot 15


ÉVÉNEMENT DU MOIS

isère Food Festival

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

22 sept. 17

> 24 sept. 17

ON PASSE à TABLE

Restaurateurs, artisans, producteurs, food trucks et autres artistes du goût vous donnent rendez-vous le 24 septembre au Marché d’intérêt général de Grenoble pour vous faire découvrir les saveurs et savoir-faire de l’Isère. Cette fête de la gastronomie débutera deux jours avant par des animations sur les marchés de l’agglomération et un pique-nique géant autour des halles SainteClaire. À vos fourchettes.

Manger et apprendre

Comme vous n’allez pas passer votre journée à manger et à boire (quoique), les organisateurs ont prévu d’autres animations durant la journée. Ainsi les savoir-faire sont aussi à l’honneur avec des démonstrations de chefs cuistots. « Les visiteurs pourront suivre des recettes exécutées en direct par

16 sPot / Septembre 17

des restaurateurs professionnels, sur 7 créneaux horaires. Il s’agit de démonstrations autour des produits locaux, en duo ou en trio avec un producteur. Le tout

« LES VISITEURS POURRONT SUIVRE DES RECETTES EXÉCUTÉES EN DIRECT PAR DES RESTAURATEURS PROFESSIONNELS. » retransmis en direct sur des écrans » annonce Nadège Perrin. Pour faire le plein de bons produits, direction le marché qui regroupera une quarantaine de producteurs locaux. Là encore, vos bonnes résolutions de rentrée seront mises à mal car il sera difficile de résister aux dégustations proposées. Une offre locale variée dont l’objectif est de mettre en avant la richesse du terroir. Tout au long de la journée, les petits pourront participer à l’animation « comme à la ferme » par groupe de 20. Des jeux en bois seront mis à disposition par la Maison des Jeux. Notez que d’autres animations précèdent

© Isère food festival

P

roduits, productions et savoir-faire isérois sont à l’honneur à l’occasion de la deuxième édition de l’Isère food festival. L’événement, créé l’année dernière pour valoriser la gastronomie locale, a attiré près de 5000 gourmands, « un public très familial  » selon Nadège Perrin, de l’agence Digimiam. Avec l’association Feed’art et le Marché d’intérêt général de Grenoble, ils sont les trois initiateurs de ce festival qui du coup voit plus grand. «  On double le potentiel de la grande tablée. On passe à 600 personnes  » annonce Nadège Perrin. La grande tablée propose pour 15 euros (10 euros pour les enfants) un menu, préparé par une quinzaine de chefs, à base de produits approvisionnés en circuit court. Autres solutions pour manger sur place  : les 11 food trucks et triporteurs qui proposeront des plats mitonnés avec des produits frais de proximité. Côté street food, il y aura aussi un barbecue tenu par un groupement d’éleveurs du coin, et pour boire, des buvettes servant tous types de breuvage locaux  : bières, jus de fruits, etc.

cette journée gastronomique. Les commerçants des halles Sainte-Claire proposent le samedi un pique-nique géant, et les marchés des animations organisées par Grenoble-Alpes Métropole et la Ville de Grenoble. Pendant 3 jours, les goûts et les produits de l’Isère seront bien défendus.

pratique

AU MIN (117 RUE DES ALLIÉS À GRENOBLE) Entrée un euro avec verre éco cup. > www.iserefoodfestival.fr


© Isère food festival En haut : réalisation d’une recette en direct. À gauche : Dressage minutieux.

le Menu du jour LE MARCHÉ DES PRODUCTEURS 40 producteurs locaux proposeront leurs produits.

LA GRANDE TABLÉE 600 repas préparés par une quinzaine de cuisiniers et pâtissiers.

LES COMPTOIRS À BOIRE Des buvettes à la découverte des jus, bières et vins locaux.

LA PLACE DES FOOD TRUCKS 11 food trucks prendront possession du parvis.

LA CUISINE DES CHEFS Des démonstrations de chefs de 30 min, tout au long de la journée, retransmis sur écrans

BARBECUE & ASSIETTES LOCAVORES À l’extérieur, un barbecue géant proposera aux amateurs de déguster les viandes de nos alpages et pâturages.

LE CARRÉ DES ARTISANS Plus de 20 artisans des métiers de bouche à découvrir autour de dégustations.

CONCOURS Les six finalistes du concours de cuisine amateurs cuisineront de 10 h à 14 h les produits locaux pour conquérir les papilles du jury.

L’ESPACE ENFANT De nombreux jeux et animations pour les enfants, à la découverte des goûts, de l’alimentation et des produits locaux.

STANDS PARTENAIRES Animations sur les stands partenaires (Marque Parc de la Chartreuse et du Vercors, Département de l’Isère...) et sur le marché des producteurs

GRENOBLE ESPLANADE PORTE DE FRANCE

13

SEPT.

AU

17

SEPT.

Mercredi 13 septembre à 19h30 Jeudi 14 septembre à 19h30 Vendredi 15 septembre à 19h30 Samedi 16 septembre à 14h, 17h15 et 20h30 Dimanche 17 septembre à 14h 1

ANNECY

Le Haras - Rue Gullaume Fichet, Du 20 au 24 septembre

AIX-LES-BAINS

Esplanade du Lac Du 28 septembre au 1er octobre

CIRQUE-GRUSS.COM 1

Séance à tarifs réduits


ÉVÉNEMENTS © Colle. musée de la révolution française. Domaine de Vizille.

TEXTE : JÉRÉMY ChAUChE. JULIEN LEGRAND. JÉRÉMY TRONC.

12 sept. 17

jusqu’au 12 Mars 18

la splendeur des lesdiguières

HISTOIRE / Au XVIIe siècle, sous l'impulsion de la famille Lesdiguière, l'ancienne forteresse médiévale de Vizille se transforme en demeure de plaisance. Ce qui était autrefois le lieu de surveillance d'un carrefour menant à Grenoble – le nom de la ville viendrait du mot ''vigile'' – s'accorde au fil des ans aux goûts de l'époque. C'est cette histoire que veut retracer l'exposition temporaire intitulée “La Splendeur des Lesdiguières “ visible jusqu'au 12 mars 2018 au Musée de la Révolution française. En s'appuyant sur de nombreuses archives iconographiques, cartographiques ou encore sur les objets d'art subsistants et, bien sûr, le parc de 100 hectares, le musée propose une déambulation dynamique pour permettre au grand public de retrouver et de comprendre ce patrimoine qui a façonné la région mais qui marqua également le point de départ de la Révolution française. > domaine de vizille / 04 76 68 07 35

08 sept. 16

> 10

> 17

sept. 17

Merci ! bonsoir

FESTIVAL / L’association Mix’arts qui organise Merci ! Bonsoir a un objectif concret et ambitieux  : faire du festival une référence de l’art de rue professionnel à Grenoble et dans l’agglomération. Après la version estivale plutôt jeune public, celle de septembre voudrait s’attirer une foule plus large en proposant des concerts, des animations, des ateliers et des apéro-concerts : une programmation riche et diversifiée mixant des compagnies d’arts de rue professionnelles et des groupes de musique. Spectacles de cirque, théâtre, chanson, clown, danse seront proposés en différents lieux de l’agglomération  : au théâtre de Verdure (parc Bachelard) le mardi 12, au parc Paul Mistral le 13 septembre et le lendemain sur le campus de Saint-Martin d’Hères. Enfin les compagnies poseront leur valise à la Bifurk du 15 au 17 pour 3 jours de fête, de concerts et de spectacle. > https://mixarts.org/merci-bonsoir

sept. 17

CULTURE / On peut ne retenir du festival Jour et nuit que la programmation pointue de concerts, réservant une bonne place à des DJ sets. Mais ce serait passer à côté des nombreuses autres animations grand public proposées pendant 3 jours sur l’esplanade du musée de Grenoble. On a sélectionné pour vous par exemple les bornes arcade vintage installées sur le site par Arcade Maniac, pour une plongée assumée dans le retrogaming et ses héros pixélisés. On aime aussi l’atelier sérigraphie avec l’artiste Jordane Cals. Vos créations seront valorisées sur l’arbre à palabres artistiques. Ne manquez pas la balade des gens curieux où le visiteur est invité à se laisser guider par le regard spécifique des personnes avec un handicap intellectuel (inscription obligatoire). Un dernier parmi tant d’autres : le concert jeune public assuré par l’artiste Eddy La Gooyasth, le dimanche 10 septembre à 15h30 et à 16h30. > esplanade du musée de Grenoble / www.la-belle-electrique.com

18 sPot / Septembre 17

© Florent Forestier

Festival jour et nuit


15 sept. 17

> 17

sept. 17

Foire de beaucroissant

PAYSAN / Une foire qui regroupe 1000 exposants répartis sur 15 hectares et qui reçoit 300 000 visiteurs, vous vous dites que c’est énorme. Et bien figurez-vous que ces chiffres ne sont que ceux de la petite sœur de la foire d’automne de Beaucroissant qui aura lieu du 15 au 17 septembre. L’ainée, elle, attire 1500 exposants et environ 800  000 visiteurs sur plus de 30 hectares. Au-delà du rassemblement du monde paysan, de son marché au bétail (uniquement le premier jour) et au matériel agricole, la foire a toujours été un événement fédérant un public très large appréciant la diversité des propositions et des animations  : les nombreux animaux, le marché forain, la fête foraine, les commerces, les bars et les restaurants, les expositions… Et c’est ainsi depuis plus de 800 ans. > À beaucroissant (35 min. de Grenoble) / www.foirebeaucroissant.fr

16 sept. 17

& 17

sept. 17

journées européennes du patriMoine

VISITES / « Jeunesse et patrimoine  » est le thème mis à l’honneur à l’occasion des Journées européennes du patrimoine version 2017. Une édition tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine. En Isère, pas moins de 500 rendez-vous sont proposés chaque année, agrémentés d’animations, d’installations, de visites guidées exclusives. La jeunesse étant à l’honneur, une visite commentée spéciale du campus de Saint-Martin d’Hères est proposée le dimanche à 14 h (sur inscription). Localement encore, l’ancien palais de justice de Grenoble proposera des démonstrations de l’association Artizz’  : les visiteurs pourront découvrir les métiers d’art peu ou mal connus et rencontrer de jeunes artisans qui présenteront leur savoir-faire. > https://journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr

Septembre 17 / sPot 19


ÉVÉNEMENTS

envole-toi petit dragon. File vers ta destinée. 44e coupe icare

TEXTE : JÉRÉMY ChAUChE. JULIEN LEGRAND. JÉRÉMY TRONC.

21 sept. 17

> 23

sept. 17

grenoble beer week

21 sept. 17

> 24

sept. 17

44e coupe icare

VOL LIBRE / Cerfs-volants, boomerangs, fauconnerie, autogires, montgolfières, ballons de papier, aéromodélisme, modèles réduits de planeurs et de montgolfières, parachutes, wingsuits, avions de voltige, avions de collection… Bon, on continue la liste ou vous avez compris que vous allez en avoir plein les mirettes à l’occasion de la 44e coupe Icare ? Le nez en l’air, la tête dans les étoiles, le plus grand rassemblement de vol libre de la planète vous fera rêver avec ses anges, ses artistes, ses 700 pilotes, en démonstration pendant un weekend hors-norme. Quarante heures de spectacles aériens garantis ! Le clou du spectacle reste l'« Icarnaval ». Le samedi et le dimanche, plus de 150 pilotes de parapentes et de deltaplanes vont se défier pour le concours du meilleur déguisement. > Lumbin et saint-Hilaire du touvet / www.coupe-icare.org

Septembre 17 / sPot 20

© Nicolas Assael

BI¹RONOMIE / Au pays de la Chartreuse, difficile pour les petits brasseurs de se faire un nom. Pourtant, au fil des ans, la région a vu de nombreux producteurs de bière s'installer et lancer leur propre marque ainsi que leur propre rendez-vous. Après le ''Grenoble beer festival'' qui s'est déroulé en avril dernier, c'est au tour du ''Grenoble beer week'' de tenter sa chance. Du jeudi 21 au samedi 23 septembre – tiens tiens, juste après la rentrée des étudiants  – le festival proposera des dégustations à l'aveugle, la mise en perce de nouveaux crus, l'élection de la meilleure bière et de nombreuses rencontres en centre-ville avec les professionnels locaux avant le grand final, samedi, sur l'Esplanade, en présence d'une vingtaine de brasseurs venus d'Isère, d'Île de France et même de Suisse. > Centre-ville - esplanade / 04 20 88 00 36

24 sept. 17

> 08

oct. 17

l’utopie change le Monde

ART CONTEMPORAIN / Depuis 4 ans, la Théorie des espaces courbes, centre d’art alternatif de Voiron, organise des expositions d’art contemporain gratuites et accessibles à tous. Convaincu que la création artistique peut modifier notre regard sur le monde, il a aussi lancé en 2015 une biennale d’art. La deuxième édition qui se déroule du 24 septembre au 08 novembre s’intitule l’Utopie change le monde. Elle sera centrée sur six artistes internationaux, avec toujours cette volonté de démocratiser l’art contemporain. Il y aura une exposition à l’intérieur du centre d’art, et une fresque en trompe l’œil du streetartiste Igor Bodoira qui habillera durant deux ans les murs du local. Vernissage dès 18 h le 23 septembre avec un concert électro-organique du groupe Totem à 22 h. > 13 avenue Gambetta à voiron / 06 62 56 71 04 / http://latec.free.fr


24 sept. 17

Fête des plantes

16 &17.09.2017

JARDINAGE / C’est à l’automne qu’il faut planter ! Les spécialistes du jardinage présents lors de la fête des plantes vivace d’Uriage ne vous diront pas le contraire. Cela est particulièrement vrai pour les plantes vivaces qui bénéficieront de la terre encore chaude et des pluies automnales pour une reprise rapide. Chaque année, les pépiniéristes et les horticulteurs s’installent dans le parc pour vendre leurs cultures bien-sûr, mais aussi dispenser la leur aux amateurs à la main verte. Conseils et astuces sont partagés généreusement. La manifestation prévoit aussi des ateliers de cuisine et de jardinage ainsi que des conférences avec des intervenants reconnus. Thème de cette année  : l’art Bonzaï > uriage-les-bains (20 min. de Grenoble) / 04 76 89 10 27 / www.uriage-les-bains.com

24 sept. 17

wider classic

© Jocelyn Chavy

KILOM¹TRE VERTICAL / Voilà une épreuve qui va mettre à mal la réputation selon laquelle Grenoble serait la ville la plus plate de France. Ses abords racontent une autre histoire, plus douloureuse pour les organismes. C’est à ceux-ci que la course Wider Classic s’attaque. Une épreuve de kilomètre vertical – course à pied de montagne dont le parcours est une montée raide d’un dénivelé d’environ 1000 mètres – partant du Jardin de Ville et rejoignant le Mont Rachais. Soit 820 mètres de dénivelée et environ sept kilomètres de course agrémentés de deux ravitaillements. Les finissent en moins de 40 minutes mais on vous laisse deux heures pour terminer la course. Attention, les jambes chauffent particulièrement dans les escaliers de la Bastille et à la fin du parcours. Record à battre : 36’31’’ > départ du Jardin de ville / inscriptions ouvertes jusqu’au 27 septembre / www.widermag.com

Septembre 17 / sPot 21


ÉVÉNEMENTS

comestibles ou pas cosmetibles ? Pour le savoir, filez à l’exposition mycologique.

© Kalle Gustafsson

TEXTE : JÉRÉMY ChAUChE. JULIEN LEGRAND. JÉRÉMY TRONC.

29 sept. 16

& 30

sept. 17

creative Mobilities

DEPLACEMENT / Creative Mobilities est le 1er forum international citoyen pour les mobilités de demain. Se proposant de repositionner l'humain et la culture dans le cœur des villes, il se tiendra à Grenoble le 29 septembre. Avec les 3e Assises nationales des plans de mobilité des journées mobilité durable, Creative Mobilities s'inscrit dans le cadre de Mouv'17, grand rendezvous national autour de la mobilité durable. Pour toi lecteur, une fête de la mobilité au cœur de la métropole grenobloise se tiendra le 30 septembre. En association avec les 30 ans du Tram, la mobilité au sens large sera à l'honneur. Des animations créatives et culturelles dans le centre-ville de Grenoble seront organisées pour faire découvrir aux métropolitains la mobilité autrement. Street-art en braille, distributeurs d'histoires courtes, disco Tram, exposition d'anciens bus... Autant d'animations ingénieuses pour favoriser l'interaction sociale et inviter à la multi modalité. > www.creative-mobilities.org

30 sept. 17

Montée de la bastille

COURSE ) PIED / La perf d’accord, la fête d’abord. C’est le slogan du Spiridon club dauphinois, association de course à pied grenobloise qui organise le 30 septembre la montée de la Bastille. Un esprit que l’on retrouve dans ce 10 km, à boucler en courant ou en marchant, qui ne fait pas de distinction de niveau entre participants. Même soutien, même plaisir pour tous ! La course aide aussi chaque année une cause humanitaire en reversant la totalité de ses bénéfices. Soit deux bonnes raisons, et il y en a d’autres, de s’aligner sur la ligne de départ à la piscine du campus. Le circuit rejoindra ensuite les berges de l’Isère jusqu'à la Porte Saint-Laurent, puis montée via les sentiers en empruntant quelques escaliers jusqu’au site sommitale. Deux ravitaillements sont prévus sur ce parcours 100% sécurisé. > départ : piscine du campus / 14 h 30 : marche, 15 h : course à pied / www.spiridondauphinois.frouvet

22 sPot / Septembre 17

30 sept. 17

& 01

oct. 17

exposition Mycologique

CHAMPIGNON / La société mycologique du Dauphiné investit durant deux jours l’hôtel de ville de Grenoble pour causer Amanites, Bolets, Tricholomes, Cortinaires et autres champignons. C’est la pleine époque et la région est un véritable paradis pour les amateurs. L’exposition proposée par l’association permettra aux visiteurs de se familiariser avec les principaux genres de champignons présents dans nos forêts. Ils seront tous exposés et des stands permettront de s’initier aux principaux critères de détermination, à la reconnaissance des odeurs caractéristiques, à l’examen des caractères microscopiques à la loupe ou à l’observation de la chute des spores qui assurent la reproduction des champignons. Pour enrichir vos futures cueillettes et limiter les risques de confusion, ou déterminer une récolte, direction ce week-end la Mairie de Grenoble. > www.smd38.fr


© ASO

run in lyon

COURSE / La Run in Lyon est devenue l'une des courses incontournables dans la capitale des Gaules. Elle est même immanquable pour les fans de course à pied. Évènement ouvert à tous, la Run in Lyon propose trois parcours pour cette huitième édition. Un 10 km, un semi-marathon (21 km) et un marathon (42 km) au départ du Quai Tilsitt. Comme chaque année, les tracés vous permettront de redécouvrir la ville au rythme de vos foulées entre la beauté des berges du Rhône et des quais de Saône, le typique quartier de la Croix-Rousse, le Vieux-Lyon ainsi que le parc de la Tête d'Or. Amateur ou coureur confirmé, n'hésitez plus et enfilez vos baskets ! > À Lyon / tarifs de 25 à 56 € www.runinlyon.com

01 oct. 17

grenoble / villard-de-lans en Marche nordique

MARCHE NORDQIUE / Rejoindre Villard-de-Lans à Grenoble en marche nordique ? Une idée qui s’est concrétisée en 2013 sous forme d’un test, largement validé pour les organisateurs. C’est devenu depuis une épreuve classique suivant un tracé bien particulier : celui de l’ancien tramway reliant les deux villes, progressivement supplanté par les cars puis la voiture. Le parcours de 36 km et 370 m de dénivelée débute du Jardin de Ville et se poursuit sur les vestiges de la voie du tramway puis la via Vercors. L’étape entre le jardin de ville et le parc Karl-Marx de Fontaine constitue le prologue de l’épreuve, la nouveauté de cette année. Le parcours est ensuite divisé en quatre étapes et l’engagement des coureurs se fait sur deux, trois ou quatre étapes pour les plus entraînés. Une épreuve 100% marche nordique. > www.grenoble-villarddelans.fr © Isère Nordic Walking

01 oct. 17

Septembre 17 / sPot 23


RUBRIqUE PUBLI-RÉDACTIONNELLE

RENTRÉE des CLUBS

TENNIS

NATATION/WATER POLO

Un tennis pour tous !

Au centre aquatique flottibulle : apprentissage de la natation dès 4 ans initiation water polo dès 7 ans jeunes en situation de handicap

De la découverte à l'initiation • Club junior de 4 à 18 ans • Loisir Adultes De l'initiation à la performance • Centre d’entraînement • 40 équipes tous niveaux De la performance à la convivialité • "Un club où l'on peut venir se rencontrer avec ou sans raquette" • Restaurant "L'Avantage", soirées...

Loisir adulte : natation-aquaform-aquastep-aqua-bike compétition natation des avenirs aux Maîtres et handisport. À Flottibulle et au domaine universitaire : water-polo de U9 à U17 et seniors Équipes en nationale 2 et nationale 3.

GRENOBLE TENNIS 100 avenue de la Mogne - 38100 Grenoble

04 76 25 22 52 www.grenobletennis.fr

PONT DE CLAIX NATATION GUC WATER POLO 07 60 40 19 57 http://abcnatation.fr/sc/100389993

AÏKIDO IAÏDO JODO

KARATÉ/SELF-DEFENSE BABY KARATÉ DÈS 3 ANS ! Des cours adaptés à tous les niveaux. • Le KARATE • Le KARATE ENFANT • SELF-DEFENSE

Cours du lundi au samedi 12 mois/12 à Grenoble adultes 125€ à 165€ / an adolescents 85€ / an enfants 65€ /an

Entrainement Centre Sportif Hoche : • Enfants/Ados : mardi, mercredi, vendredi et samedi • Adultes : mardi, mercredi, vendredi et samedi

JOURNÉES PORTES OUVERTES Samedis 16 et 23 septembre 2017 de 10h à 18h Dojo Thiers 16 rue Thiers, Grenoble Démonstrations et initiations gratuites pour tous à partir de 7 ans

Club leader dans la région / Plusieurs fois médaillé en national. Cours d’essai gratuit.

04 76 58 04 71 / 06 12 14 01 70 www.grenoblekarate.com www.facebook.com/karatehoche

SQUASH

JORKYBALL

dĂƌŝĨŶŽƌŵĂůƉŽƵƌϰϬŵŝŶƵƚĞƐ͗ϴ͕ϭϱΦͬƉĞƌƐ

Ύ&ŝŶĚĞƐĚĞƌŶŝĞƌƐĐŽƵƌƐ

3 courts de squash Ouverture ŚŽƌƐƉĞƟƚĞƐǀĂĐĂŶĐĞƐƐĐŽůĂŝƌĞƐ

ͲůƵŶĚŝ͕ŵĂƌĚŝĞƚǀĞŶĚƌĞĚŝ͗ĚĞϭϭŚăϮϭŚϰϬ* ͲŵĞƌĐƌĞĚŝĞƚũĞƵĚŝ͗ĚĞϭϭŚăϮϭŚ* ͲƐĂŵĞĚŝ͗ĚĞϭϮŚϭϱăϭϳŚϰϬ* ͲĚŝŵĂŶĐŚĞ͗ĚĞϵŚϯϬăϭϲŚϮϬ*

ƐƵƌƵŶĞďĂƐĞĚĞϰƉĞƌƐŽŶŶĞƐ͘

dĂƌŝĨŶŽƌŵĂůƉŽƵƌϰϬŵŝŶƵƚĞƐ͗ϴ͕ϭϱΦͬƉĞƌƐ

ZĠƐĞƌǀĂƟŽŶƉĂƌƚĠůĠƉŚŽŶĞŽƵƐƵƌƉůĂĐĞ͗

ZĠƐĞƌǀĂƟŽŶƉĂƌƚĠůĠƉŚŽŶĞŽƵƐƵƌƉůĂĐĞ͗

dĠů͘ϬϰϳϲϵϮϭϬϱϲͮǁǁǁ͘ůĞͲŐƌĞƐŝǀĂƵĚĂŶ͘Ĩƌ

24 sPot / Septembre 17

dĠů͘ϬϰϳϲϵϮϭϬϱϲͮǁǁǁ͘ůĞͲŐƌĞƐŝǀĂƵĚĂŶ͘Ĩƌͮǁǁǁ͘ƐƋƵĂƐŚͲĐƌŽůůĞƐ͘ĐŽŵ

Ύ&ŝŶĚĞƐĚĞƌŶŝĞƌƐĐŽƵƌƐ

ĞŶƚƌĞŶĂƵƟƋƵĞŝŶƚĞƌĐŽŵŵƵŶĂůăƌŽůůĞƐ

ĞŶƚƌĞŶĂƵƟƋƵĞŝŶƚĞƌĐŽŵŵƵŶĂůăƌŽůůĞƐ

ͲůƵŶĚŝ͕ŵĂƌĚŝĞƚǀĞŶĚƌĞĚŝ͗ĚĞϭϭŚăϮϭŚϰϬ* ͲŵĞƌĐƌĞĚŝĞƚũĞƵĚŝ͗ĚĞϭϭŚăϮϭŚ* ͲƐĂŵĞĚŝ͗ĚĞϭϮŚϭϱăϭϳŚϰϬ* ͲĚŝŵĂŶĐŚĞ͗ĚĞϵŚϯϬăϭϲŚϮϬ*

SELFDÉFENSE

KARATE GRENOBLE HOCHE 7 rue François Raoult, Grenoble Entrainement : Centre Sportif Hoche

AÏKIKAÏ DE GRENOBLE 7 Rue François Raoult - 38000 Grenoble aikikai.grenoble@gmail.com aikikai-grenoble.fr

Ouverture ŚŽƌƐƉĞƟƚĞƐǀĂĐĂŶĐĞƐƐĐŽůĂŝƌĞƐ

KARATÉ


AGENDA

SAMEDI 2 SEPTEMBRE VOREPPE À L’Arrosoir 10h à 15h - www.voreppe.fr

VENDREDI 8 SEPTEMBRE DOMÈNE À l’Escapade 14h à 20h - 04 76 77 23 81 SAINT-NAZAIRE-LES-EYMES Salle Cartier-Millon 16h à 19h30 - 04 76 52 24 29 SAINT-PAUL-DE-VARCES Place de l’église 16h30 à 19h30 - 04 76 72 81 88 VEUREY-VOROIZE Parvis de la salle des fêtes Dès 17h - www.veurey-voroize.fr SAMEDI 9 SEPTEMBRE BRIGNOUD Ecole Jules-Ferry (à côté de la Mairie) 14h à 17h - 04 76 45 54 57 CHAMP-SUR-DRAC - JARRIE Centre socioculturel Malraux (Jarrie) 14h à 18h - 04 76 68 88 57 CLAIX À la Bâtie 10h à 15h - 04 76 99 21 59 CROLLES Gymnase de la Marelle 14h à 18h - 04 76 08 04 54 ÉCHIROLLES Salle des fêtes - Gymnase Croix de Vérines. Espaces extérieurs 9h30 à 17h - 04 76 20 63 00 FROGES École élémentaire George-Sand 14h à 17h - 04 76 71 40 65 GIÈRES Salle du Laussy 14h à 18h - 04 76 89 36 36 GRENOBLE Dans les allées du C.C. Grand’Place. 9h30 à 18h - 04 76 44 75 61 MEYLAN Gymnase du Charlaix 9h à 15h - 04 76 41 59 00 MOIRANS Gymnase le Vergeron Dès 9h - 04 76 35 44 55

MONTBONNOT - ST-MARTIN Maison du pré de l’eau 8h30 à 12h - 04 76 90 87 77 PONT-DE-CLAIX Complexe des 2 ponts 10h à 17h - 04 76 29 80 77 SAINT-ÉGRÈVE Parc de l’Hôtel de ville Dès 14h - 04 76 94 90 59 SAINT-ISMIER À l’Agora 8h30 à 13h - 04 76 52 12 77 SAINT-MARTIN D’URIAGE À la Richardière 9h à 12h - 04 76 89 10 27 SAINT-MARTIN LE VINOUX Gymnase Pierre-Mendès-France 13h à 17h www.saint-martin-le-vinoux.fr SASSENAGE Halle des sports Jeannie Longo 10h à 16h - 04 76 26 50 99 SEYSSINET-PARISET Gymnase Nominé 14h à 17h30 - 04 38 12 41 20 SEYSSINS Au Prisme 13h à 17h - 04 76 49 09 64 TERRASSE (LA) Salle polyvalente 9h à 12h - 04 76 08 20 14 TRONCHE (LA) Gymnase Doyen-Gosse 9h30 à 13h - 04 76 63 77 00 TULLINS Gymnase Chantal-Mauduit 9h à 12h30 - 04 76 07 00 05 VAULNAVEYS-LE-HAUT Salle polyvalente 14h à 18h - 04 76 89 18 05 VERSOUD (LE) Salle polyvalente du Pruney 14h à 18h - 04 76 77 12 64 VIF Salle polyvalente et place JeanCouturier 9h30 à 17h - 04 76 73 50 50 VIZILLE Parc Vöhringen 14h à 18h - 04 76 78 99 00 VOIRON Le Grand Angle (Pl. des Arcades) 9h30 à 18h - 04 76 67 27 36

Septembre 17 / sPot 25


DESTINATION

l'impressionnante fresque signée snake. © Snake

TEXTE : BENJAMIN LEROY

street art city(03)

GLOIRE à L'ART DE RUE

Un lieu dédié au street art... à la campagne ! Porté par une volonté d'ouverture et de démocratisation de la discipline, Street Art City offre une richesse artistique incroyable qui en fait un projet unique et incontournable.

26 sPot / Septembre 17

© Zeso

O

n le trouve au détour des rues de nos villes, sur les façades de nos immeubles, s'emparant des recoins les plus inattendus de nos cités. Le street art s'épanouit joyeusement, enchante les passants et est aujourd'hui reconnu comme une discipline artistique aussi riche que précieuse. Aussi peut-il être de prime abord surprenant qu'un lieu monumental lui soit consacré au cœur de la campagne auvergnate. Street Art City, à LurcyLevis dans l'Allier, c'est 10 Ha et 22 000 m2 de murs et façades entièrement dédiés à la pratique de cet art libre aux multiples facettes. Cet ancien site de formation des PTT accueille des artistes du monde entier en résidence, qui en profitent bien sûr pour laisser leur marque sur le site. Détail d'importance : le projet est pérenne, les bâtiments, et donc les œuvres les recouvrant, n'ayant pas vocation à être détruits comme c'est souvent le cas avec des initiatives similaires. L'aspect post-apocalyptique du lieu un temps abandonné n'est pas son moindre charme et, alors que la nature avait commencé à reprendre ses droits, c'est aujourd'hui la peinture et la couleur qui en prennent possession. Le visiteur se promène entre les bâtiments, s'arrêtant devant chaque mur pour contempler son nouvel habillage. Pêle-mêle : un visage très “ manga “ signé Snake, une relecture de La Belle et la Bête par l'allemand Costwo, les célèbres calligraphies d'Asu ou encore les joyeux personnages de Pec, bien connu des Lyonnais. Et tant d'autres ! La visite se fait aujourd'hui essentiellement en extérieur (exceptions notables : la galerie où sont présentées des œuvres sur toile et l'exposition interactive dédiée à Zeso), mais une création phare se dévoilera à la rentrée 2017 : 128 artistes ont chacun “ customisé “ une chambre de “ l'Hôtel 128 “ (le bâtiment où logeait les PTTistes en formation). Un nouveau tour de force pour ce lieu atypique et ouvert, dans tous les sens du terme.

une des œuvres de Zeso, habitué des lieux.

« CET ANCIEN SITE DES PTT ACCUEILLE DES STREET ARTISTES DU MONDE ENTIER EN RÉSIDENCE »


© Estelle Portejoie

Prêt pour une nuit au cœur de la sapinière ?

les cabanes de la petite sapinière

Pourquoi ne pas profiter des dernières semaines avant l'automne pour vous offrir une nuit dans un esprit résolument nature ? Quatre cabanes nichées au cœur d'une sapinière vous offriront détente et sérénité. Chacune possède sa particularité : la Cabane de Sam et son décor de bateau peut accueillir jusqu'à six personnes, la Cabane Forestière tout en formes arrondies, le carré d'Étoile et son dôme transparent en guise de toit, et enfin l'offre prestige avec la Cabane Spa de Céline : sur pilotis, avec lit à baldaquins et jacuzzi privatif sur la terrasse. Vous n'avez plus qu'à faire votre choix, pour une nuit en mode détente et quelques heures coupés du monde.

centre national du costuMe de scène

village de hérisson

© xxx

Hérisson, un village qui ne manque pas de piquant (nos excuses pour ce trait d'esprit navrant, mais avouez que vous auriez été déçus que nous passions à côté). Situé en bordure de la forêt de Tronçais, ce bourg médiéval propose quelques beaux vestiges à découvrir tout en flânant. À commencer par sa forteresse qui domine le village et rappelle le temps où Hérisson était une place forte du Bourbonnais (les Anglais s'y sont d'ailleurs cassés les dents). Sur la place du village se trouve un jeu de Neutrou (ou Neuf Trous), auquel vous aurez peut-être la chance de vous initier. En gros : neuf trous forment un carré (trois par trois), le trou du milieu vaut 9 points, vous obtenez des points en y lançant une boule de buis. Bonne chance !

Avec le Centre national du costume de scène, Moulins abrite un lieu de conservation de première importance. L'endroit séduit d'abord par la majesté du bâtiment qui l'accueille : le Quartier Villars a des allures de décor de film de cape et d'épée. Les collections regroupent plus de 10 000 costumes et éléments de décors, de la moitié du XIXe siècle à nos jours, issus de la Comédie Française ou encore de l'Opéra national de Paris. Parmi les chefs d'œuvre présentés, des costumes portés par Sarah Bernhardt, Jean Marais, Maria Callas, Luciano Pavarotti ou Rudolf Noureev. Depuis quelques mois, ce dernier se voit d'ailleurs consacré un espace permanent, évoquant aussi bien sa vie personnelle que sa riche carrière artistique.

restaurant les lucioles

Précision pour ceux qui ne seraient pas au fait des dernières tendances alimentaires et ne connaitraient pas le crudivorisme. Cette pratique consiste à se nourrir exclusivement d'aliments crus, dans le but d'éviter les effets néfastes supposés de la cuisson. Aux Lucioles, on mange 100% cru et 100% végétarien qui plus est ! Dans un décor très « comme à la maison », vous dégusterez des produits totalement naturels présentés en simples assiettes ou en plats plus élaborés. À moins que vous n'optiez pour un smoothie voire pour un jus de fruits ou de légumes fraichement pressés. Le restaurant accueille également un espace d'exposition et une boutique artisanale.

© OT Aumance-Tronçais

pratique > STREET ART CITY : Les bruyères de beguin, 03320 Lurcy-Lévis. À 4 h 30 de Grenoble. entrée 12 € / gratuit pour les moins de 16 ans. / www.street-art-city.com > VILLAGE DE HÉRISSON: www.allier-auvergne-tourisme.com > RESTAURANT LES LUCIOLES : www.lartdesmets.eu > LES CABANES DE LA PETITE SAPINIÈRE : Chemin de la ville à voussac / www.cabanes-petitesapiniere.fr > CENTRE NATIONAL DU COSTUME DE SCÈNE : Quartier villars, route de montilly à moulins. entrée 7€ / gratuit pour les moins de 12 ans / www.cncs.fr

Septembre 17 / sPot 27


CARNET D’ADRESSES TEXTE : JULIEN LEGRAND

spot a testé pour vous ! *****

*****

on peut boire un verre tout en jouant aux licences phares du sport électronique © Julien Legrand

le turnover

GENRE / Mathis, Théo et Valentin ont ouvert le 26 août dernier un tout nouveau bar esport en plein cœur du centre-ville : Le Turnover. « Grenoble est une ville étudiante avec un gros potentiel de joueurs, explique Mathis. On a voulu exploiter ça tout en offrant quelque chose de différent. » Car la particularité du Turnover, contrairement aux autres salles de gaming, est de proposer en accès libre l'intégralité des pc, consoles de salon ainsi que le casque de réalité virtuelle installés dans l'une des trois salles de jeu : « On se réserve le droit d'organiser des tournois payants, mais la quasi-totalité des recettes proviendra des consommations. » On pourra donc y boire une bière tout en jouant aux licences phares du sport électronique telles que League of legends, Hearthstone, Call of duty ou Fifa dans une ambiance à mi-chemin entre le bar de nuit et la taverne de jeu. > 7, rue Chenoise à Grenoble / du lundi au samedi de 18 h à 2 h, sauf le jeudi et le samedi de 14 h à 2 h et le mercredi après-midi réservé au jeune public / www.facebook.com/turnoverbaresport/

« BLEU, VERT, VIOLET, ROSE, LES MÉLANGES DU CARTEL SONT UNE EXPLOSION DE COULEURS ET DE SAVEURS. »

28 sPot / Septembre 17

le cartel

« PC, CONSOLES DE SALON ET CASqUE DE RÉALITÉ VIRTUELLE SONT EN ACCèS LIBRE. »

GENRE / À Grenoble, rien ne ressemble plus à un pub... qu'un autre pub. Sauf Le Cartel. L'originalité de cette adresse, relativement excentrée, repose sur un mot : la qualité. « On veut ramener les Grenoblois vers du ''bien boire'', explique Steven, co-gérant de l'enseigne avec Malek. L'immense majorité des bars et brasseries proposent les mêmes bières. Nous, nous voulons innover mais en n'utilisant que des produits premium. Quinze cocktails sont à la carte et nous la changeons régulièrement. » Bleu, vert, violet, rose, les mélanges du Cartel sont une explosion de couleurs et de saveurs. Ce n'est pas étonnant quand on sait que Steven est mixologue et qu'il participe régulièrement à des concours de barman. Côté cuisine, c'est Eric qui prépare plats, burgers ou salades le midi et de la ''finger food'' le soir. Le tout à dévorer dans une ambiance sonore entre musique de rue caribéenne, hip-hop et swing. > 55, avenue alsace-Lorraine / 11 h à 14 h 30 du mardi au vendredi ; 18 h à 1 h du mercredi au samedi / 04 76 53 02 27


© Julien Legrand

le kai-iwi

élise et Marshall vous réservent le meilleur accueil.

GENRE / Avec son nom de fruit ou d'oiseau exotique, le Kai-Iwi intrigue. « En réalité, les mots ''Kai'' et ''Iwi'' veulent respectivement dire ''nourriture'' et ''gens'' en langue maori », nous expliquent Elise et Marshall. Le couple a ouvert en mai dernier le premier café néozélandais de Grenoble. Outre les traditionnels expressos, cafés lattes ou cappuccinos dont il paraît que les Néo-Zélandais raffolent, Elise propose, côté salle, des smoothies maisons, des boissons fraîches et des pâtisseries. Côté cuisine, Marshall - je vous laisse deviner ses origines - a rapporté dans ses bagages une dizaine de petites recettes qui font fureur aux antipodes. Au menu : un gâteau à la carotte des plus étonnants ou des toasts à la purée d'avocat et aux graines de courges. Un coin boutique permet également de trouver des biscuits et des bières venus tout droit du pays du long nuage blanc. « Les cafés néo-zélandais sont très chaleureux et familiaux, reprend Elise. C'est cette chaleur que nous avons souhaité retranscrire. » Kai-Iwi c'est un voyage en Nouvelle-Zelande, les 12 heures d'avion en moins. > 5, rue des Clercs / 8 h à 19 h du mardi au dimanche / 04 76 24 01 55 https://fr-fr.facebook.com/kaiiwicafegrenoble/

« MARShALL A RAPPORTÉ DANS SES BAGAGES UNE DIZAINE DE PETITES RECETTES qUI FONT FUREUR AUX ANTIPODES. »

Quinze cocktails sont à la carte © Le Cartel

Septembre 17 / sPot 29


CARNET D’ADRESSE TEXTE : JULIEN LEGRAND

le concept : proposer des produits moins chers en limitant les intermédiaires et les marges tout en privilégiant le local et le bio. © Collectif Ivoire - Distributions.

l'éléFan

GENRE / Une nouvelle épicerie coopérative de 100 m2 vient d'ouvrir à Grenoble. Le concept est toujours le même : proposer des produits moins chers en limitant les intermédiaires et les marges tout en privilégiant le local et le bio. La différence ici, c'est que pour pouvoir acheter, il faut faire partie de l'association et donc donner trois heures de son temps par mois au magasin qui est géré et gouverné par ses consommateurs avec la promesse de produits entre 15 et 40 % moins chers. Si L'Éléfan - c'est son nom - n'a pas encore l'envergure de ses cousins parisiens, toulousains ou bordelais, cela convient parfaitement à Benjamin Raoux, l'un des 12 co-présidents, qui justifie : « Comme l'éléphant, nous voulons prendre notre temps, aller pas à pas. Pour l'instant l'association compte 750 adhérents. Pour ouvrir un supermarché, il faudrait le double de membres. Alors on préfère parler d'épicerie. J'aime aussi le mot ''laboratoire''. Aucun de nous ne vient de la grande distribution. On va tester, tâtonner. Ça nous permettra également de voir si le public est réceptif. » À terme, L'Eléfan veut devenir une alternative complète aux grandes enseignes en proposant les mêmes produits, de l'hygiène des bébés aux boîtes de conserve. > 13, chemin de la Capuche / vendredi et samedi de 9 h à 20 h / 07 83 66 34 03

« LA PROMESSE DE PRODUITS ENTRE 15 ET 40 % MOINS ChERS. »

prochain nuMéro.

EN PAIX EN FORÊT © Richard Walker

Cueillettes, cabanes, bien-être, balades, mythes et légendes... La forêt à tant à nous apporter.

octobre 2017 n°154 - sortie le 4 octobre.

Société SPOT Médias, 12, rue Ampère - 38000 Grenoble. S.A.R.L. de presse au capital de 52136,40 euros. RCS Grenoble : 420 090 573. Tél. : 04 76 84 44 60. Fax : 04 76 21 25 11. Mail : contact@spot-web.fr Directeur de la publication : Sébastien Rousset (srousset@spot-web.fr - 04 76 84 44 61) Responsable de rédaction : Jérémy Tronc (jtronc@spot-web.fr - 04 76 84 79 38) Chef de publicité : Julien Rey (jrey@spot-web.fr - 04 76 84 44 62) Ont collaboré au numéro : Jérémy Chauche. Jean-Baptiste Auduc. Julien Legrand. Benjamin Leroy. Assistante de direction : Magali Gensburger (contact@spot-web.fr) Design :www.michelbarthelemy.com Maquettiste : Géraldine Crosio Infographiste : Charles Grémillon Responsable diffusion : Jean-Maxime Morel Tirage : 30 000 exemplaires en libre service, diffusés par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions. Toute reproduction de SPOT est strictement interdite. www.spot-web.fr

30 sPot / Septembre 17


QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel des loisirs urbains, événements et du tourisme régional.  

MAGAZINE SPOT Septembre 2017- Édition Grenoble / Rentrée des activités sportives

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you