__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

DÉC. FÉV.

15 16

N°135 N°137

MAGAZINE

CHALEMONT

Visite urbaine

MontéE divinE

DES JEUX MORTELS !

GranD format

jEux d’évasion grandEur naturE, siMulatEurs, MurdEr party...

LONS-LE-SAUNIER BoirE lE vin En jaunE Destination

X IES DES XPAXRT CHALLENGE THE ROOM GAGNEZ

RDV EN PAGE 4

MENSUEL GRATUIT WWW.SPOT-WEB.FR

ÉDITION GRENOBLE


22 sPot sPot//FĂŠvrier Novembre 201615


ÉDITO/SOMMAIRE TEXTE : JÉRÉMY TRONC

FÉV.

P.4

16

P.6

N°137

En couverture : Murder party, ou enquête grandeur nature, organisée par Mortelle soirée à lyon.

P.8

P.16

P.18

© www.mortellesoiree.com

P.21

FUNNY GAMES ? L’actualité ne pousse pas à la franche gaudriole. Elle a même tendance à nous filer une gueule à caler les roues d’un corbillard. Et si ce lugubre contexte était à l’origine du succès grandissant des jeux ? Jouer pour exorciser ses peurs, oublier la nausée  ? Ça se défend. L’engouement pour les jeux d’évasion grandeur nature (notre dossier) étaie l’idée. Enfermés dans une pièce, on a une heure pour en sortir, immergés dans un univers reconstitué : une cabine du Titanic, un wagon de l’Orient-Express, une cellule de prison, un manoir… On troque un monde pour un autre  : pour s’amuser, ou pour fuir ? D’ailleurs, a-t-on vraiment envie d’en ressortir ? Enfermez-nous une heure de plus s’il vous plaît ! Tant pis pour la gagne. Avant de finir, un petit jeu  : saurez-vous retrouver les deux mots imposés par nos collègues pour cet édito récréatif  ? On l’avoue, on se livre parfois à ce genre de badinage. Pas une première, mais cet édito sur le jeu était l’occasion de vous le révéler. Indice  : crime.

P.26

P.4 I EN BREF L’art urbain en lumière. Grenoble, ville d’Art et d’Histoire ? Innovantes visites... P.6 I VISITE URBAINE La montée Chalemont P.8 I GRAND FORMAT Les jeux de logique et d’immersion ont la cote. P.16 I ÉVÉNEMENT DU MOIS Nés quelque part P.18 I ÉVÉNEMENTS Place aux Jeux.

P.28

P.30

Festival Voir ensemble. Festival des glisses givrées. Salon Vinomédia... P.26 I DESTINATION Jura. Lons-le-Saunier. P.28 I CARNET D’ADRESSES Lunch break de la Salle Noire. Restaurant Le Rousseau. Restaurant gastronomique Badine. P.30 I CARNET D’ADRESSES ÉTHIQUE Site ordinateur pas cher.

Février 2016 / sPot 3


EN BREF

3 PETITS TOURS AU PARC DES OISEAUX

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

NOUVEAUTÉS / Ce qui justifie le titre de cet article sur le Parc des Oiseaux de Villars-lesDombes ? Ses trois annonces faites pour la saison 2016/2017. Une : le tour du monde qui se prolonge avec l’ouverture d’un espace consacré au Bush australien. Deux  : la nouvelle tour d’observation de 27 mètres de haut qui offrira une vision à 360° sur l’ensemble des sites remarquables du parc. Trois  : le Tour de France qui fera étape au Parc pour la 1ère fois le samedi 16 juillet. CQFD. > www.parcdesoiseaux.com

© www.danielapetrel.fr

LES GÎTES D’ISÈRE ONT 60 ANS

L’ART URBAIN EN LUMIÈRE parmi les nouveaux parcours thématiques, une découverte des lieux où s’exerce le street art.

VISITE / Peintures, sculptures, fresques… Les quelque 200 œuvres d’art recensées dans les rues de Grenoble vont bientôt faire l’objet de plusieurs dispositifs de valorisation. Une initiative de la ville pour faciliter leur découverte et leur compréhension par les habitants et les touristes. Un coup dur porté aux visites urbaines de Spot ? Non, voyons plutôt l’initiative de la ville de Grenoble comme un complément aux balades proposées dans notre rubrique, souvent portées sur l’art urbain d’ailleurs. Les œuvres, signées des grands noms de l’art contemporain, seront accompagnées d’une plaque explicative comprenant les informations de base, et d’un QR code qui enverra les personnes équipées d’un smartphone vers des informations plus détaillées. Ces QR code donneront aussi accès, d’ici fin 2016, à des parcours thématiques dans la ville. Parmi eux, une découverte des lieux où s’exercent le street art. Ces dispositifs seront inaugurés en février avec l’installation d’une nouvelle œuvre d’art, Square des Fusillés  : Les Racines du mal, de Didier Faustino. Une future visite urbaine  ?

GAGNEZ

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

INNOVANTES VISITES

HISTOIRE / De Vaucanson, au XVIIIe siècle, aux start-up actuelles, Grenoble est depuis plus de deux siècles un vivier d’innovation. À partir du 9 mars, l’office de tourisme de Grenoble vous proposera un programme de visites guidées, dans le centre-ville, sur cette thématique. Le parcours original vous emmènera sur les traces des grands noms de l’innovation - Vicat, Champollion, Bergès, Fournier, Jouvin, Néel… – et les lieux historiques associés. > 04 76 42 41 41 / www.grenoble-tourisme.com

L’ART ET L’HISTOIRE

WEB

LABEL / Grenoble, bientôt Ville d’Art et d’Histoire ? La démarche de labellisation, engagée il y a deux ans auprès du ministère de la Culture et de la Communication, suit son cours. En cas d’acceptation, le label apportera un nouvel argument pour la promotion touristique de la ville, et un soutien du ministère, pendant 5 ans, envers la politique d’animation du territoire, via le recrutement d’un animateur puis la création d’un centre d’interprétation pour le public.

www.spot-web.fr

- 5 PARTIES D'ESCAPE ROOM À CHALLENGE THE ROOM Pour participer, allez sur www.spot-web.fr/grenoble onglet GAGNEZ

- 8 INVITATIONS POUR LE SPECTACLE JEUNE PUBLIC DU FESTIVAL GRANDES IMAGES POUR PETITES MAINS À L'ESPACE ARAGON Pour participer, flashez le Code ci-contre et cliquez sur "Gagnez des invitations"

2.

4 sPot / Février 2016

ANNIVERSAIRE / Nés un an après la Fédération Nationale des Gîtes de France, Les Gîtes de France Isère, forts de 800 structures, fêtent cette année leurs 60 ans. Des animations festives sont prévues tout au long de l’année : un jeu-concours avec 60 lots à gagner, un magazine spécial «  60 ans  » qui sortira en mai 2016, des cafésconseils pour les professionnels, et une grande soirée festive, le 30 septembre à Alpexpo, qui clôturera le programme de festivités. Bon anniversaire  ! > www.gites-isere.com


Février 2016 / sPot 5


vISITE URBAINE

la montée restera jusqu’en 1620 la seule sortie possible en direction de saint-Martin le vinoux.

TEXTE : ISABELLE CARTELLIER

© Jérémy Tronc

CHALEMONT

MONTÉE DIvINE

Je suis au bord de l’Isère pour une pause avant mon prochain rendez-vous et j’ai envie d’échapper à la ville. Je ne peux pourtant pas espérer faire une promenade à la campagne ni monter jusqu’au sommet de la Bastille. Pas le temps. Le meilleur choix se trouve juste devant moi : la montée Chalemont.

L

e temps est magnifique et j’entame sous le soleil, la très jolie montée Chalemont par l’escalier situé à droite de la fontaine du Lion, rue Saint-Laurent à Grenoble. Ce passage, à l’origine raide et difficile d’accès, a été créé au XIVe siècle pour sortir de la ville par la colline du Rabot. Il restera jusqu’en 1620 la seule sortie possible en direction de Saint-Martin le Vinoux. C’est le duc de Lesdiguières qui ouvrira les premières voies par les quais de l’Isère. La montée s’est d’abord appelée Scala Montis (l’escalier de la montagne). Prononcez :  Chcala  Montis. On montait, à cette époque, sous le passage situé sur le quai, à gauche de la fontaine après la boulangerie. Utilisé jusqu’au siècle dernier, on peut encore lire sur le mur “Montée du belvédère”. L’escalier que l’on emprunte aujourd’hui remplace une maison qui a été

6 sPot / Février 2016

détruite au début du XXe siècle et dont on a gardé l’escalier droit.

COUVENT À L’ABRI DES CRUS

Après la première terrasse, au petit carrefour, je laisse à droite la montée Cularo pour continuer à gauche sur la volée de l’escalier qui mène à une porte voûtée en pierre et surmontée d’une statue qui sera installée au XIXe siècle au temps des sœurs Ursulines. La montée continue jusqu’au couvent (aujourd’hui le musée dauphinois) construit autour des années 1620 après l’arrivée des sœurs de la Visitation. Les visitandines s’étaient installées sur les hauteurs pour être protégées par les enceintes fortifiées de Lesdiguières et à l’abri des crues. Elles possédaient aussi une réserve d’eau potable et quand le quartier en bas était inondé, la population se

réfugiait chez elles. Dans les années 1920, ce quartier animé mais devenu insalubre, où les enfants jouaient dans l’escalier, a été réaménagé. Les maisons qui bordaient la montée à gauche ont été détruites pour faire place à des jardins. La seule maison qui reste était à l’origine celle des prêtres qui officiaient dans la chapelle et qui ne pouvaient pas, on imagine, cohabiter avec les sœurs. Par mauvais temps, ils utilisaient un passage qui part de la terrasse de la maison, passe sous la montée et rejoint le couvent de l’autre côté par un escalier intérieur.

PRISON, ÉCOLE, CASERNE…

Cette montée si calme, charmante et de laquelle je peux très rapidement admirer les toits de Grenoble et les jardins, a mené au fil des âges à un couvent, une prison, une école religieuse, une caserne et des logements insalubres pour 150 familles italiennes venues de Corato. Elle monte maintenant au musée Dauphinois. L’entrée actuelle du musée qui a été percée lors de la réhabilitation du couvent en 1968, est en


réalité l’arrière des bâtiments. L’entrée historique est située en pleine montée dans les escaliers. C’est une belle terrasse, derrière un portail, qui dessert l’entrée de la chapelle à droite et du couvent à gauche. Un peu plus haut, une autre terrasse, plus petite, offre un point de vue sur Grenoble avant d’entamer la dernière partie des escaliers. La montée Chalemont qui suit la trace de l’ancienne voie romaine m’a charmée. Ce grand escalier à pente douce avec ses paliers réguliers, m’a invitée à flâner. Ce matin d’hiver ensoleillé, en quelques minutes audessus de Grenoble, j’ai savouré cette pause de silence et de rêverie avec vue sur Belledonne.

© Jérémy Tronc

PRATIQUE

> MUSÉE DAUPHINOIS entrée gratuite / 04 57 58 89 01 / www.musee-dauphinois.fr > OFFICE DU TOURISME GRENOBLE www.grenoble-tourisme.com/fr remerciements à stéphanie Julien et Vincent de taillandier de l’office du tourisme pour leur accueil et leur aide.

Février 2016 / sPot 7


GRAND FORMAT

LES JEUX, DEMAIN

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

NOUvELLES TENDANCES à GRENOBLE Jeu d’évasion grandeur nature, murder party, simulateurs et même laser game nouvelle génération : en moins d’un an, ces jeux et ces activités se sont multipliés dans toutes les villes françaises et le public, en quête de nouveaux loisirs, s’est élargi, conquis par ces offres récentes. Grenoble n’échappe pas à la règle. Décryptage de cette tendance et petit tour, bien réel, des propositions.

le principe des live Escape game : enfermés dans une pièce, vous devez résoudre une série d’énigmes pour en sortir en moins de 60 minutes. ici, l’esprit du Bayou à Challenge e room. © Daniela Pétrel - www.danielapetrel.fr

8 sPot / Février 2016


Février 2016 / sPot 9


GRAND FORMAT / LES JEUX, DEMAIN

« IL FAUT FOUILLER, MAIS AUSSI COMMUNIqUER, S’ORGANISER POUR RASSEMBLER DES INDICES, LEUR TROUvER DU SENS, DÉNIChER DES CLÉS... »

L

a porte se verrouille derrière nous. Nous commençons alors à fouiller minutieusement les recoins les plus improbables. Ce sont les conseils du game master dispensés pendant le briefing, stressant. Maintenant que nous y sommes, tout ne se passe pas comme prévu. Dur de se coordonner à 5 joueurs. Il faut fouiller, oui, mais aussi communiquer, s’organiser pour rassembler des indices, leur trouver du sens – pas évident -, dénicher des clés, des objets qui nous aideront à résoudre les énigmes, trouver des codes pour ouvrir des cadenas, des portes, et avancer un peu plus loin dans le jeu.

10 sPot / Février 2016

ECHAPPE-TOI SI TU PEUX

Notre but ? Sortir de la salle dans laquelle on nous a enfermés. Nous avons 60 minutes. Pas une de plus. Une heure fébrile et assez chaotique passe. Tout au long du jeu, le game master, qui nous observe par le biais de caméras et de micros, diffuse des indices quand le blocage se prolonge trop.  Malgré tout, c’est l’échec. Cependant, nous sortons conquis par cette première expérience de Live Escape Game, le jeu d’évasion grandeur nature qui cartonne actuellement dans toute la France. Le principe, simple, est globalement le même dans tous les établissements  : enfermée dans une pièce, une équipe de 2 à 6 joueurs

a 60 minutes pour s’échapper en résolvant des énigmes grâce à des indices disséminés dans l’espace de jeu.

FROM ASIA TO GRENOBLE

Inspiré par des jeux d’évasion en ligne, le concept « live  » s’est développé il y a 8 ans en Asie, puis en Hongrie, avant de toucher Londres et Paris il y a à peine plus de deux ans. À Grenoble, Challenge The Room, le premier Live Escape Game de la région, a ouvert fin 2014 rue Très Cloîtres, avec deux univers. C’est un succès fulgurant. À peine un an après, les propriétaires, Vincent Baÿ et Daniel Moindrot, ouvrent trois nouvelles


© Danieal Pétrel - www.danielapetrel.fr salles. « Sur Trip advisor, Challenge The Room arrive en tête des 85 activités commerciales de la rubrique des "choses à faire / à voir" à Grenoble, après tous les musées et autres téléphériques» se félicitent les deux gestionnaires. Le succès fait des émules. Du coup, les projets, récents ou anciens, s’accélèrent  : Live Escape, dans le centre historique, a ouvert une salle le 4 janvier 2016. Une deuxième est prévue pour février. Only The brain s’est lancé fin janvier 2016 à Eybens. Enfin Escape Arena prévoit l’ouverture de deux salles fin avril dans la petite halle du quartier Bouchayer-Viallet.

LES RECETTES DU SUCCÈS

Comment expliquer ce succès ? La nouveauté bien sûr, l’effet de mode sûrement, mais pour Grégoire Lefebvre et Jérémie Larrivaz, de Live Escape, il repose «  sur le goût des gens pour les défis et le jeu. L’activité permet à tout le monde de se mettre en valeur par la résolution d’énigmes de toutes sortes. C’est aussi un jeu

Ci-dessus : live Escape game “l’expérience des cubes” à Challenge e room. dépouillé, mais prenant.


GRAND FORMAT / LES JEUX, DEMAIN

LES LIVE ESCAPE GAME GRENOBLOIS

collectif et coopératif qui ne nécessite pas d’efforts physiques. » Anne, Frédérique, Magali et Catherine ont tenté le scénario le Fantôme du Titanic à Live Escape. C’était une première. Débriefing de l’expérience  : la ferveur des échanges dévoile le degré de satisfaction des participantes. «  C’est assez stressant mais on se prend tout de suite au jeu. Ce qui nous a plu, c'est l’originalité, l’immersion dans un univers soigné, les nombreux défis qui nous sont proposés. Pas besoin d’être sportif ou habile. Il faut juste faire fonctionner sa tête et tous ses sens. On a envie de se mesurer à d’autres salles du coup.  » C’est le gros avantage du concept sur d’autres activités de loisirs  : accessible dès 7/8 ans, les qualités requises pour jouer n’ont ni d’âge, ni de sexe et ne sont pas liées à la forme physique. Les équipes peuvent ainsi être mixtes et intergénérationnelles.

DES AMBIANCES DIFFÉRENTES

Cette nouvelle façon de s‘amuser n’a de limites que l’imagination des concepteurs de salles. Chacun son univers (lire ci-contre), son style, sa patte. Grégoire et Jérémie, de Live Escape, veulent particulièrement soigner le scénario et l’ambiance immersive de leurs salles. « Quand on a écrit Titanic, notre préoccupation était de justifier 3 questions  : le temps disponible, les énigmes et pourquoi on est enfermés. Ces trois choses-là sont rarement présentes ailleurs  ». Grégoire, venant du jeu de rôle grandeur nature, a été très exigent sur l’ambiance du Fantôme du Titanic : les objets et décors sont tous d’époque, une bandeson et des effets visuels ont été ajoutés pour recréer l’ambiance du bateau. Challenge the room mise sur l’originalité des univers et des énigmes pour se différencier. «  Ce que vous voyez ailleurs, vous ne le verrez pas chez nous  » assurent Vincent et Daniel. Plus value qui se retrouve aussi au niveau du game mastering avec différents niveaux d’assistance et de jeu proposés aux équipes. Pour se distinguer de la concurrence, Thomas Masson de Only the Brain à Eybens ne voulait pas «  tout axer sur les énigmes, le calcul, la réflexion pure et dure. Je mise aussi sur l’interactivité avec les nouvelles technologies telles que les tablettes.  » Loïc Bolzon, qui ouvrira Escape Arena

12 sPot / Février 2016

CHALLENGE THE ROOM

LIVE-ESCAPE

• La légende du Samouraï Le pitch : espions envoyés pour dérober les techniques d’une célèbre école d’art martial, vous êtes démasqués. arriverez-vous à vous évader et à remplir votre mission alors que toutes les pièces sont fermées ?

• Le fantôme du Titanic Le pitch : passagers de 3e classe du titanic, vous avez fêté trop bruyamment votre départ d'angleterre. Le capitaine vous a fait arrêter et enfermer dans un placard isolé du paquebot pour que vous vous calmiez. serez-vous assez malins pour vous enfuir avant le drame?

> De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

> De 2 à 5 joueurs. Durée : 1h

• L’esprit du Bayou Le pitch : explorateurs, vous avez découvert la cabane de Katkosh, chef du peuple athakapas. un terrible drame s’y est produit en 1850. saurez-vous retrouvez la vérité de l’histoire avant que l’esprit de Katkosh ne se mette en colère une autre fois ? > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

• Le vaisseau très spécial Le pitch : malgré des débuts chancelants et quelques dramatiques accidents, les transports spatiaux s’ouvrent aujourd’hui au grand public. Vous embarquez à bord du Vaisseau Kafa, aux bons soins de Kaissy, l’intelligence artificielle. Quel souvenir emporterez-vous de ce voyage ? > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

• Le bureau du savant fou Le pitch : l’éminent Professeur Dam vous invite, vous, journalistes du Daily Grenoble pour une interview exclusive. À votre arrivée, le bureau est vide, le Professeur absent, et un rapide cliquetis condamne les portes derrière vous. Que cache réellement la mystérieuse invitation ? > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

• L’expérience des cubes Le pitch : vous allez pénétrer dans le cube et vous retrouver isolés de tout. Combinez vos forces, demandez-vous ce que le cube pense, ce qu’il veut. ne cherchez pas comment affronter cette intelligence venue d’ailleurs, cherchez comment lui survivre. > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

> 7 rue Très-Cloîtres et 10-12 rue Servan / Du lundi au dimanche de 10 heures à 23 heures / De 15€ à 29,5€ /pers. selon nombre de personnes et horaires / 09 51 37 20 90 / www.challengetheroom.fr

ESCAPE ARENA ouverture fin avril/début mai. thème : un centre de recrutement et de formation massive d’agents secret. Des salles spéciales permettent de tester vos capacités dans des situations extrêmes. > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

> Rue Gustave Eiffel à Grenoble / www.escape-arena.fr

• Le tombeau du Pharaon (ouverture en février) Le pitch : Égypte, 1962. Dans le désert, une tempête de sable dévoile l'entrée d'un tombeau oublié. Vous y pénétrez mais la porte se referme mystérieusement derrière vous. une nouvelle tempête menace de vous ensevelir à jamais. aurez-vous le temps de rechercher une autre issue ? > De 2 à 5 joueurs. Durée : 1h

> 1 rue de la Paix à Grenoble / Du lundi au dimanche de 10 heures à 23 heures / De 15,8€ à 29,5€ /pers. selon nombre de personnes et horaires / 09 80 49 44 90 / www.live-escape.net

ONLY THE BRAIN • « Bienvenido  » en Colombie Le pitch : vous travaillez pour le fbi. Votre équipe est envoyée à bogota en Colombie pour renforcer le service administratif de l’ambassade des États-unis. en réalité, votre équipe est envoyée pour démanteler un réseau de narcotraficants. Dès votre arrivée à l’aéroport, tout ne se passe pas comme prévu… > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

• L’hôpital clandestin (ouverture en février) Le pitch : vous fêtez un enterrement de vie de garçon à Prague. La soirée est très arrosée. Le lendemain, vous vous réveillez avec la gueule de bois et vous ne savez plus comment la soirée a fini. D’ailleurs, vous ne savez pas ou vous êtes, ça ressemble à un hôpital… > De 2 à 6 joueurs. Durée : 1h

> 1 rue Lazare Carnot à Eybens / Vendredi de 18h à minuit, samedi et dimanche de 14h à minuit / De 16,5€ à 29,5€ /pers. selon nombre de personnes et horaires / http://onlythebrain.fr


GRAND FORMAT / LES JEUX, DEMAIN

En-haut : vivre une aventure digne d’un film. C’est ce que propose Mimésis à lyon.

En-bas : Malette d’enquêteur. Mimésis à lyon. DR

au mois de mai, garde secret sa recette mais assure qu’elle sera unique en France. En outre, toutes les salles seront englobées dans une seule thématique : un centre d’entraînement pour agent de l’évasion. Sa promesse  : une immersion forte avant même d’entrer dans une des salles.

Au milieu : scénario et décor soignés garantissent une belle immersion dans le Fantôme du titanic (live Escape, grenoble).

14 sPot / Février 2016

DR

D’autres jeux immersifs font leur apparition depuis quelques mois et jouissent d’un succès grandissant. Leur nom : les enquêtes grandeur nature, ou murder party. Ce type de jeu a déjà quelques années mais, tout comme les jeux de rôle grandeur nature, il était jusque là peu populaire, surtout l’apanage de joueurs passionnés. Aujourd’hui, la tendance a changé. “Un public de plus en plus large vient participer aux enquêtes que nous organisons” explique Elsa Delorme, de Mortelle Soirée. Elle propose une quarantaine de scénarios différents où, par équipe, les joueurs jouent les Experts d’un jour (avec la mallette de la police scientifique). Ils se creusent les méninges et interrogent des témoins incarnés par des acteurs pour retrouver le coupable d’un meurtre. Les parties durent jusqu’à trois heures et ont lieu une fois par mois dans un restaurant lyonnais. À Grenoble, des sociétés comme Takamaka ou Diverty events proposent aussi d’organiser des murder party. Elles sont réservées aux entreprises en mode séminaire d’entreprise ou « team building  » mais un groupe constitué et prêt à payer le prix peut aussi bénéficier de leur savoir-faire. Les jeux immersifs séduisent même pour des occasions particulières comme les enterrements de vie de jeunes filles ou les anniversaires. Un besoin de nouveauté constaté aussi par Valentin Gard, le fondateur de Mimesis à Lyon : “avec ces jeux immersifs, les participants viennent se faire des films pour de vrai !”. Littéralement. Avec ses associés, ce cinéphile invétéré prépare des scénarios inspirés de classiques de cinéma comme The Game (David Fincher) où des équipes de trois à huit joueurs doivent, par exemple, enquêter pour désamorcer une bombe. Ici, le paquet est mis sur le réalisme avec des décors soignés et des accessoires très réalistes. L’imagination des hommes étant sans limite et l’envie de s’amuser grandissante, les jeux d’immersion ont encore de beaux jours devant eux  !

© Danieal Pétrel - www.danielapetrel.fr

DANS LA PEAU DES EXPERTS


LES AUTRES NOUVEAUTÉS > AIRSIMU : Le simulateur airsimu a ouvert en janvier à montbonnot. rarement le réalisme n’a été à ce point recherché dans ce type d’équipement. Le local qui accueille le simulateur a été pensé comme un aéroport. À l’intérieur : une réplique exacte, à l’échelle 1, d’un cockpit d’airbus a320. un simulateur de qualité professionnelle, permettant d’atterrir et de décoller de 24 000 aéroports partout dans le monde, et capable de simuler plus de 140 pannes et les conditions météo en temps réel. Cerise sur le gâteau : vous êtes encadrés par des pilotes de ligne professionnels. ouvert à tous les publics. > À partir de 129€ / 04 28 300 320 / www.airsimu.com > LE PARK DE LASER GAME ÉVOLUTION : Lancé à saint-martin d’Hères l’été dernier, le park propose une attraction très immersive. elle fait appel à des technologies de pointe, notamment le cinéma 5Di, qui vous fera vivre comme si vous étiez une descente à ski où il vous faudra dégommer des spectres sur un écran 3D, ou un tour de montagnes russes agrémenté d’un tir aux perroquets. attention, le siège mobile vous retournera dans tous les sens. > 29 rue du Champ roman à saint-martin-d'Hères / 04 76 17 08 50 / www.lasergame-evolution.com > ICOMBAT : À Vénissieux, le complexe de laser game iCombat a voulu introduire un peu plus de réalisme dans les parties en équipant les joueurs de répliques réelles d’armes avec bruit et recul, et d’une ceinture baptisée “stress belt”. elle envoie une décharge électrique quand on est touchés. Désagréable mais pas douloureux, le choc oblige les joueurs à ne pas faire n’importe quoi ! > 221 avenue francis de Pressensé à Venissieux / www.icombat-lyon.fr > AVIASIM : aviasim inaugurait le 3 février près de Genève les premiers simulateurs d’avion de chasse dans les alpes ! Vous êtes invités à prendre les commandes d’un avion de chasse f-16 fighting falcon, propulsé à 800km/h dans le ciel. > 135, Chemin du mont sion à neydens / 04 50 79 15 90 / www.aviasim.fr

© EM company - h. Goussé

réplique parfaite, à l’échelle 1, d’un cockpit d’airbus a320 (airsimu à villard-Bonnot).


ÉvÉNEMENT DU MOIS

NÉS QUELQUE PART 04 FÉV. 16

> 12 MARS 16

© Kéa Nop

TEXTE : JÉRÉMY ChAUChE

l’écologie, en immersion live.

L’EN-JE(U) ÉCOLOGIqUE

EXPÉRIENCE / L’année 2016 est déjà bien entamée. Et depuis, les grandes promesses et les sujets liés à l’écologie et au développement durable sont devenus plus ou moins discrets dans les médias. L’effet COP21 est passé. C’était sans compter sur l’Agence Française de Développement. L’organisme public entend bien remettre cette thématique à l’esprit de tout un chacun avec l’exposition itinérante Nés Quelque part qui s’installe ce mois-ci du côté de la Sucrière à Lyon et bientôt à Grenoble. Au programme : immersion et prise de conscience dans cette expérience à la croisée des chemins entre l’exposition, le théâtre et le jeu de rôle. Plus de détails avec Emmanuel Dollfus de l’AFD. Quel est le propos de Nés quelque part  ? L’idée est de faire prendre conscience aux visiteurs que nous habitons tous une même planète, que nous sommes tous liés à un destin commun. On veut montrer que des problèmes qui se déroulent dans un pays peuvent avoir des répercussions dans un autre. Pour permettre cette prise de conscience, le visiteur incarnera un personnage parmi une galerie de 21 et devra suivre son destin et relever ses défis. Pourquoi avoir choisi l’immersion  ? Avec une expérience immersive, on voulait parler aux sentiments de tout le monde grâce à des récits inspirés de faits réels. Les

16 sPot / Février 2016

visiteurs incarnent un personnage au hasard et s’accaparent son histoire à travers le prisme de leur vécu intime. Cela permet de mieux les impliquer dans les problématiques auxquelles ils seront confrontés. Cela a un impact plus durable pour la suite. Un impact renforcé par le jeu avec les comédiens ? C’est exact. Nous avons délibérément banni les systèmes de tablettes tactiles et autres procédés high-tech pour Nés quelque part. Nous voulions revenir à des échanges plus humains, plus proches de la vie quotidienne.

Concrètement que feront les visiteurs ? Ils devront suivre la destinée de personnages différents. Au fil de leurs parcours, ils découvriront les enjeux de la vie quotidienne auxquels ils sont confrontés dans leur pays et les solutions qui s’offrent à eux. À la fin du parcours, les visiteurs échangent sur les solutions à mettre en place pour agir à leur niveau et peuvent découvrir les solutions développées localement. Nés quelque part est éco-responsable sur le fond mais aussi sur la forme  ? Effectivement ? Tous les décors, sur plus de 1000m2, ont été conçus et fabriqués par


© Kéa Nop

Espaces et compagnie à Vénissieux. Les décorateurs se sont employés à fabriquer chaque élément dans une démarche éco-responsable avec des peintures sans solvant, des toiles de projection en bouteilles recyclées, le bois utilisé provient de forêts éco-gérées par exemple. Enfin, la moitié des comédiens sont lyonnais.

NÉS QUELQUE PART EN CHIFFRES 2

2

1000 m² de décor

21 personnages jLQFDUQHU

7 écosystèmes recréés

150 experts rencontrés

1 année G·pFULWXUH

KGXUpH GHODYLVLWH

PRATIQUE

> À la sucrière (Lyon 2e) > À partir de 9 ans > tarifs : à partir de 6€ > réservation indispensable sur www.nesquelquepart.fr


ÉvÉNEMENTS

DR

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAUChE

JUSQU’AU 13 FÉV. 16

LES NUITS DE LA ROULOTTE FESTIVAL / Des rythmes festifs, des mélodies tziganes, bulgares, serbes, et roumaines, des instruments bizarres tels le khoro, le bögö, le nyckelharpa ou le daf, mais aussi des sons électro et des cross-over culturels… La soirée d’ouverture des Nuits de la Roulotte est à l’image de ce festival dédié aux cultures tziganes : curieux, ouvert, audacieux dans ses choix. Si la musique en est le principal ingrédient, les organisateurs multiplient aussi les regards et les approches par d’autres biais comme un camp tsigane, des expos, des contes, et des films. Il y a même une master class pour ceux qui aiment les films de Kusturica ou voudraient apprendre à improviser comme le trompettiste serbe Boban Markovic. En roulotte et en route vers l’Est ! > À Chambéry (35 min. de Grenoble) / www.lesnuitsdelaroulotte.com

JUSQU’AU 13 MARS 16

CLIMAT VR

EXPOSITION / Le changement climatique : cette chose énorme qui nous tombe dessus mais dont on sait finalement que peu de choses. À la Casemate - le centre de culture scientifique de Grenoble - l’exposition Climat VR permet aux visiteurs de faire un petit bond dans le futur pour mieux saisir tous les enjeux du phénomène. On aborde également ses causes bien-sûr, mais aussi les initiatives locales qui fleurissent un peu partout. Clou de l’exposition : une plongée dans un monde virtuel, à l’aide d’un masque et d’un casque, pour voir les modélisations 3D des changements majeurs prévus par le GIEC  (montée des eaux, fonte des glaciers, sécheresses…) L’expérience est suivie d’ateliers pratiques, moins énergivores, et d’un aperçu de solutions intelligentes… ou pas. > Climat Vr, du virtuel au réel / La Casemate / animation immersive uniquement sur réservation : www.lacasemate.fr

18 sPot / Février 2016

Ci-dessus : dans l’ambiance des nuits de la roulotte dès l’entrée du chapiteau.

JUSQU’AU 07 FÉV. 16

PLACE AUX JEUX !

LUDIQUE / Mesdames et messieurs, place aux jeux ! Facile comme intro  ? Oui, mais tout est là  : ce festival organisé par 4 associations ludiques n’a d’autres ambitions que de valoriser le jeu de société et les jeux en général, dans toute la ville, et particulièrement à la Halle Clémenceau les 6 et 7 février, le temps fort de la semaine. Moyennant une participation aux frais très modique (un euro par personne), vous aurez accès à un vaste espace de jeux pensé pour tous les âges, et tous les goûts : espaces ludiques pour les 3 mois/10 ans, une zone jeux de plateau pour tester les jeux et jouer entre copains ou en famille (3 à 103 ans), un espace jeux traditionnels et du monde, un autre où vous pourrez tester votre adresse ou vous « casser la tête ». Des créateurs et des éditeurs viendront aussi présenter les derniers-nés. > Plus d’infos : www.placeauxjeux-grenoble.org


13 FÉV. 16

& 14

FÉV. 16

LYON TATOO

AIGUILLE / Voici un événement pour les durs, ou pas, les vrais, les tatoués, ça oui. Pendant deux jours des centaines d'amoureux de cet art souvent décrié à tort pourront se retrouver au Double Mixte afin de rencontrer certains des plus grands spécialistes du domaine. Mais cette convention, où l'on peut d'ailleurs se faire tatouer sur place, réunira aussi d'autres artistes gravitant dans cet univers. Comme chaque année, une bonne convention ne se termine pas sans son habituel concert de métal de fin de journée histoire d'animer les allées de la convention comme il se doit. xxx> au Double-mixte (Villeurbanne) / 15€ / www.lyontattooconvention.com

13 FÉV. 16

& 14

FÉV. 16

LA TRANSJURASSIENNE

DR

COURSE / Fondus de ski de fond ? Réservez d’ores et déjà ce weekend et tant pis pour la Saint-Valentin. Comme chaque année, début février, la Franche-Comté réunit les obsédés du ski de fond. Que les milliers de participants se rassurent, il y aura largement de quoi étancher leur soif de dénivelés costauds et de paysages préservés. Les amateurs de style classique pourront se défier samedi sur le parcours de la Transju-Classique (56 km), les amateurs du pas patineurs, eux, pourront se lâcher sur les 68 km de la Transjurassienne. Vous en voulez plus  ? Pas de problème. Les plus costauds pourront cumuler les deux épreuves sur deux jours en avalant les quelque 120 km de l’UltraTrans. Enfin, la Transjurassienne, c'est aussi une grande fête populaire à laquelle prennent part des milliers de spectateurs chaque année. > Jura / www.transjurassienne.com

Février 2016 / sPot 19


ÉvÉNEMENTS

les Coulmes, c’est beau quand il y a de la neige !

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAUChE

13 FÉV. 16

FÊTE DE LA STATION DES COULMES GÉNÉREUX / Si tout va bien (enneigement, température… les désagréments hivernaux des stations que vous n’êtes pas censés ignorés), la station des Coulmes se fera un plaisir de vous accueillir à l’occasion de sa traditionnelle fête. Modeste mais chaleureuse et généreuse, elle propose aux participants : des démonstrations et des initiations de télémark, une initiation gratuite au ski de fond et au biathlon (avec prêt de matériel), un kids park, un slalom chronométré et des démonstrations de freestyle. Une descente aux flambeaux et un feu d’artifice viendront clôturer cette journée conviviale, alimentée à la bonne humeur et au vin chaud. > Les Coulmes / rencurel / 04 76 38 96 61

> 04 MARS 16

ON CARTOON DANS LE GRAND LYON CINEMA / Pour la 6e édition du festival, 28 salles du Grand Lyon s’associent pour proposer le fin du fin du cinéma d’animation. Il y en a pour tous lesâges. Pour les ado et adultes, des films comme Cafard, La Montagne Magique ou encore Extraordinary Tales. Une avant-première française adaptée des romans d’Edgar Alan Poe. Les enfants seront aussi rassasiés avec des hits comme Dofus. Comme chaque année, le festival fait la part belle aux avant-premières. Cette année, les tout-petits (à partir de 3 et 4 ans) pourront découvrir en exclusivité Ma Petite planète verte, Les Nouvelles aventures de Pat et Mat ou encore La Chouette entre veille et sommeil. Enfin, le réalisateur Rémi Chayé viendra présenter les coulisses de fabrication de son film Tout en haut du monde lors d’un master class du côté du Toboggan (Décines) le 2 mars. > Dans le Grand Lyon / www.oncartoondanslegrandlyon.fr

20 sPot / Février 2016

© Prisca Manuel

13 FÉV. 16

16 FÉV. 16

COURSE D’OGNI INSOLITE / Neuvième édition de cette épreuve déjantée. La course d’objets glissants non identifiés de l’Alpe-du-Grand-Serre consiste à descendre une portion de piste à bord d’un engin glissant le plus loufoque possible. Les locaux la prennent très au sérieux. Certains, pour être sûrs de gagner la course, n’hésitent pas à passer des dizaines d’heures dans la fabrication de leur engin. Cependant il faut veiller à ce qu‘il soit maniable et stable car il doit pouvoir réaliser un parcours entre des portes. Il doit aussi aller le plus loin possible. Ce sont deux critères de notation, outre l’originalité des engins. Partant de là, toutes les réalisations sont admises. L’OGNI qui récolte le plus d’applaudissements du public bénéficiera d’un bonus. Les meilleurs seront récompensés. > alpe-du-grand-serre / https://fendlabise.wordpress.com


17 FÉV. 16

> 28

FÉV. 16

FESTIVAL VOIR ENSEMBLE

vans Hi-standard : c’est le style qui compte !

© Wise ride

CINÉMA / Pour occuper ses enfants pendant les vacances d’hiver, pas besoin d’aller chercher bien loin. Le festival de cinéma jeune public Voir ensemble organisé par le cinéma Le Méliès est tout indiqué. Une ressource presque inépuisable : 30 films programmés (dont 15 avant-première), des séances spéciales thématisées, des ciné-concerts, des ateliers cinéma et un espace lecture. Les projections contenteront toutes les tranches d’âge, de 3 ans (Ferda la Fourmi, Les espiègles) au film pour ado. Peu de chance de tomber sur un mauvais film, l’équipe du Méliès conserve une forte exigence de qualité sur les œuvres projetées. À l’image d’un des invités du festival  : Michel Ocelot (Kirikou et la sorcière, Princes et princesses, Azur et Asmar) sera présent pour la soirée de clôture du festival. Classe  ! > Cinéma Le méliès / Caserne De bonne / www.cinemalemelies.org

20 FÉV. 16

VANS HI-STANDARD SNOWBOARD / « C’est le style qui compte, rien au-dessus d’un 720  ». Cette phrase sent bon l’accroche pour jeune branché. Il semble que ce se soit le cas avec le Vans HiStandard Snow Series. Une succession internationale de compétitions où des snowboardeurs du monde entier pourront démontrer leur style et leur créativité pendant une séance de format Jam (show de démonstration). Rien audessus de 720 signifie interdit de tourner de plus de 720° sur un saut. Pas de prouesse technique donc, mais le compétiteur devra compenser en faisant preuve de créativité et d’originalité. Conclusion  : c’est bien le style qui comptera le plus. Quelques têtes d’affiches seront présentes à chaque étape. Dans le coin, Chamrousse en accueillera une le 20 février. Et ce sera la seule en Europe  ! > Chamrousse / www.chamrousse.com

Février 2016 / sPot 21


ÉvÉNEMENTS

© Axel Naud

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAUChE

Ci-dessus : au salon Minéralium, vous pourrez voir et acheter des minéraux du monde entier. À droite : session airboard pendant le festival des glisses givrées d’oz-en-oisans.

20 FÉV. 16

& 21

FÉV. 16

MINÉRALIUM

MINÉRAUX / Des bijoux, des œuvres d’art scintillantes et colorées 100% naturelles : minéraux, gemmes et fossiles ont de quoi fasciner. Le salon Minéralium de Crémieu en expose par centaines. Dans ce salon, ce sont souvent de véritables passionnés qui vous accueillent et non de simples revendeurs. Français ou étrangers, vous aurez affaire à des personnes expertes qui vous dévoileront le fruit de leur prospection à travers le monde. Sortis des déserts, des montagnes, vous trouverez turquoise, hématite, chrysocolle, quartz, cornaline, agate, jaspe, améthyste, calcédoine mais aussi d’étonnants fossiles encore dans leur gangue. Les enfants auront peut-être droit à une animation sur les dinosaures. > Crémieu / salle « sport & Loisirs » / De 10 h à 19 h le samedi et de 10 h à 18 h le dimanche /  04 74 90 45 13 / www.tourisme-cremieu.fr

22 sPot / Février 2016

26 FÉV. 16

> 28

FÉV. 16

30e PRIMEVERE ECOLO / 30 ans d'écologie et d'alternative et ce n'est pas fini ! D’entrée de jeu, l’association à l’origine de l’événement est pleine d’ambition pour la trentième édition du salon régional consacré à l’écologie. Après trois décénnies, le leitmotiv reste le même : pas de green washing, que du concret. Pendant ces trois jours, le programme est consistant : 500 exposants (dont 150 associations), 200 producteurs et artisans et pas moins de 150 heures d’animations, de débats, de conférences et de tables-rondes sur des thèmes variés comme la mobilité, le jardinage, l’éducation, l’énergie l’habitat ou encore le militantisme. Oui, c’est ça, il y en aura pour tous les goûts. > À eurexpo (1h10 de Grenoble) / De 8 à 13€ / www.salonprimevere.org

27 FÉV. 16

VERTACO NORDIC RUGBY SPORT INSOLITE / Décidément, tout se transpose sur la neige. Après le VTT, le polo, c’est le rugby qui s’invite sur les terrains enneigés. Une idée originale initiée à Méaudre par le club local Vertaco rugby. Il organise le mercredi 27 février un tournoi amateur de rugby à 7. Comment on s’habille ? Oubliez la combinaison de ski. D’après les images que nous avons vues de la premières rencontre, les joueurs portent la tenue habituelle, agrémentée d’un collant ou de brassières pour certains. Attention, les plaquages risquent d’être un peu rudes, surtout si la neige est dure et abrasive  ! Boisson chaude et petits en-cas seront servis aux participants lors de cette rencontre originale et bon enfant. > méaudre / À côté du foyer de ski de fond / 04 76 95 20 68


27 FÉV. 16

COURSE LA ROYALE

DR

SKI DE FOND / La Course de ski de fond La Royale emprunte l’itinéraire le plus convoité par les skieurs du domaine des hauts plateaux du Vercors. Il relie les trois portes de l’espace nordique : Bois barbu à Villard-de-Lans, les hauts plateaux à Corrençon et Herbouilly à Saint-Martin/Saint-Julien-en-Vercors. Il a donné son nom à cette épreuve longue distance de ski de fond. Le 27 février, les coureurs s’élanceront pour 30 km de ski de fond, en style skate ou classique. Il les conduira à travers les paysages sauvages et grandioses des hauts plateaux du Vercors, avec cette année une variante qui leur permettra de skier à nouveau la montée de la Sarna. Le départ sera donné de la Porte d’Herbouilly (Drôme). > Départ d’Herbouilly (saint-martin saint-Julien en Vercors) / www.vercorsskidefond.fr

02 MARS 16

& 03

MARS 16

FESTIVAL DES GLISSES GIVRÉES GLISSE / Un festival dédié aux nouveaux engins de glisse : c’est frais, original, familial, rigolo et c’est à Oz-en-Oisans que ça se passe. Ce sera la troisième édition de cet événement qui anime le front de neige de la station. Les participants peuvent essayer gratuitement les tout derniers engins sortis de l’imagination de leur concepteur  : yooner, snowbike, snowscoot, airboard, evosnow, dual, trikke, snowskate. Si quelques-unes de ces évolutions vous ont échappés, c’est une bonne raison de participer à ce rendez-vous entièrement gratuit. Le matériel est mis gracieusement à disposition pour être testé. Et si le cœur vous en dit, vous pourrez vous inscrire aux différents challenges. > oz-en-oisans / www.oz-en-oisans.com

Février 2016 / sPot 23


ÉvÉNEMENTS

oh, mais... mais je vole ! soirées vtt givré à saint-pierre de Chartreuse.

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAUChE

04 MARS 16

SENSATION / À Saint-Pierre de Chartreuse, le VTT est givré. Au propre comme au figuré. Cette animation, organisée par le Bureau montagne de Chartreuse et David Jarriand, moniteur cycliste, vous emmène dévaler la piste du Cucheron (Planolet) à la nuit tombée. N’importe quel VTT fera l’affaire, mais pour plus de maîtrise et de sensations, vous pouvez choisir de louer un Fatbike. Vélo disposant d’énormes pneus, donc de plus de portance quand la neige est molle. Vous rejoignez le sommet des pistes en téléski, puis vous redescendez… comme vous pouvez ! Mais David l’assure  : généralement les participants s’en sortent très bien et les sensations sont vite au rendez-vous. On peut même se permettre d’emprunter le Snowpark de la station. > saint-Pierre de Chartreuse / sur inscription / 8 euros / De 20h à 22h / 06 87 17 73 81 / david.jarriand@gmail.com

> 06 MARS 16

SALON VINOMÉDIA VITICULTURE / Depuis 10 ans, l’agence Vinomédia organise chaque année, dans plusieurs villes françaises, un salon des vins. Seyssins y a aussi droit du 4 au 6 mars. Une opportunité pour découvrir des vignerons de toute la France : Alsace, Bordelais, Vallée de la Loire, Languedoc, Sud-ouest, départements voisins et autres régions renommées. Les exposants présents sont très souvent aussi producteurs. Les visiteurs pourront donc échanger avec eux de leur production, du terroir, des méthodes de vinification, et glaner quelques conseils de dégustation. À propos, il sera possible de déguster les vins présentés. Vins, mousseux, spiritueux  : il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses. > seyssins / Le Prisme / http://www.vinomedia.fr

24 sPot / Février 2016

DR

04 MARS 16

©

SOIRÉES VTT GIVRÉ

04 MARS 16

> 06 MARS 16

SALON MAHANA TOURISME / City-break, courts ou longs séjours, en France ou à l’autre bout du monde, en amoureux ou en famille, la nouvelle édition du salon Mahana devrait vous aider à faire le plein d’idées pour vos prochaines vacances. Entre ateliers thématiques, rencontres avec les tour opérateurs et spectacles, la Halle Tony Garnier sera votre théâtre des rêves pour préparer au mieux votre prochaine escapade grâce aux quelque 250 destinations présentées lors de cette nouvelle édition. Faites vos valises ! > À la Halle tony Garnier (Lyon 7e) / www.salons-du-tourisme.com


05 MARS 16

& 06

MARS 16

TRANS’VERCORS NORDIC

© Agence photo Urope

SKI DE FOND / Initiée en 1968 par un petit groupe de fondeurs/explorateurs courageux, la Trans’Vercors Nordic est, en France, une des plus anciennes courses de ski de fond. Près de 1000 fondeurs y prennent part chaque année, à l’assaut des espaces sauvages des hauts plateaux du Vercors. Nouveauté pour cette édition 2016 : l’organisation vous propose la distance de 36km en style classique (formule rando ou chrono) entre le Col de Rousset et Herbouilly le samedi 5 mars. Sinon l’épreuve reine a lieu le dimanche 6 mars. C’est le 53km en style libre. Le parcours démarre de la Drôme (col du Rousset), et rejoint l’Isère, à Villard-de-Lans. Deux formules possibles  : chrono par équipe de deux, et rando-loisir, course individuelle sans classement. Juste pour le plaisir et les paysages. > http://transvercors-nordic.com

07 MARS 16

DERBY DU BERGER GLISSE / Reporté par manque de neige, le derby du Berger de SaintPierre de Chartreuse aura lieu le lundi 7 mars sur le secteur du Planolet. Selon l’enneigement, les participants pourront descendre jusqu’à Saint-Pierre de Chartreuse. Soit 800 mètres de dénivelée en partant du haut du nouveau télésiège des Fraisses. Le plus rapide à terminer la course gagne. Peu importe les moyens et le style ! Le derby du Berger a intégré le trophée des derby comprenant 16 courses réparties sur la saison de ski. Principe : participer à au moins 3 courses, seuls les 5 meilleurs derby sont comptabilisés. Les trois coureurs les plus rapides de chaque catégorie sont récompensés. Préparer les cuissots, ça va chauffer  ! > saint-Pierre de Chartreuse / Le Planolet / 04 76 88 64 13 – 04 76 88 63 77 / www.tropheedesderbys.com


DESTINATION TEXTE : BENJAMIN LEROY

LONS-LE-SAUNIER

AU PAYS DE L'OR BLANC

À 230km de Grenoble, Lons-le-Saunier est l'étape détente idéale. Si vous êtes déjà refroidi à l'idée de rallier les contreforts du Jura à cette époque de l'année, la Percée du Vin Jaune, les 6 et 7 février, est une excellente raison de dépasser vos craintes.

C

ommençons par un peu d'histoire : pour déchiffrer le nom de la ville, il faut remonter à l'antiquité, et à l'une de ses premières ressources. Les Romains l'appelaient en effet Ledo Salinarius («  ville du sel  ») en référence à l'exploitation de l'or blanc. Les traces de ce passé sont encore visibles aujourd'hui, par exemple du côté de la grande saline de Salins-les-Bains (dont nous avions parlé en novembre), inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et accolée au Musée du Sel. Ou encore via les thermes de Lons-le-Saunier, qui profitent de sources d'eau salée. Une eau à la minéralisation proche de celle de la mer, dont l'usage est recommandé en rhumatologie, dermatologie, stomatologie, énurésie et autres disciplines médicales en «  ie  » dont nous ignorons la signification. Ces deux échos au passé illustrent les principaux atouts de la ville : patrimoine et bien-être. On se plaira ainsi à marcher sur les pas du citoyen Rouget-de-Lisle ou à visiter la Maison de la Vache Qui Rit, deux fiertés locales, à admirer le style roman de l'église Saint-Désiré, ou, bien sûr, à savourer le vin issu des vignobles du Jura tout proches. De patrimoine, mais aussi de zen, il est également question avec une curiosité locale  : le «  Jardin Coréen  ». Ses 730m2 regroupant plantations, installations et œuvres d'art ont initialement été aménagés pour l'exposition universelle d'horticulture de 2012, avant que le gouvernement coréen ne les offre à la ville  ! Côté bien-être, si les activités thermales sont évidemment incontournables, on ne dédaignera pas pour autant s'éloigner du centre historique et de ses arcades pour explorer – raquettes aux pieds en cette saison - les nombreux itinéraires de balades que propose la région. Où l'on touche du doigt un autre charme de Lons-le-Saunier, lié à sa situation géographique. D'un côté la Bresse, de l'autre les montagnes du Jura  : il ne vous reste qu’à choisir votre camp  !

26 sPot / Février 2016

LES THERMES LEDONIA

Des thermes du XIXe siècle classés monuments historiques, au cœur d'un parc de 7 hectares tout aussi classé, cela vous tente ? Les thermes Ledonia, du nom de la source autour de laquelle s'organise leur activité, sont les plus réputés de Lons-le-Saunier. Le cadre est enchanteur (un bassin panoramique offre une vue unique sur le parc), l'eau naturellement salée (plus de 300g de chlorure de sodium par litre, messieurs-dames), et l'offre aussi conséquente que variée. Hydromassages, jacuzzi, sauna, hammam, balnéothérapie ou aquagym... Tous les incontournables des activités thermales sont disponibles pour régénérer le corps comme l'esprit  !


Ci-contre : Charmante, la place de la mairie de lons-le-saunier Ci-dessous à droite : la traditionnelle percée du vin jaune permet de goûter en avant-première le nouveau millésime de cet or liquide. En bas de page : des thermes du xixe siècle classés monuments historiques

LA FERME DE MONTARD

Simplicité, calme et authenticité sont les maitre-mots de cette chambre (et table) d'hôte à quelques kilomètres de Lons-le-Saunier et à l'histoire pluriséculaire. D'abord occupée par des moines, elle fût brulée pendant la Révolution, reconstruite comme ferme polyvalente en 1795, avant de devenir maison d'habitation en 1980. Anciens hôteliers, les maîtres des lieux proposent une gastronomie locale à base de produits du jardin et, bien sûr, accompagnée de vins de la région. Et pour ne pas faire les choses à moitié, le château de Persanges, tout à côté, vous permettra une dégustation en bonne et due forme !

© hervé Jacquand

La revoilà ! Et il ne faudra pas la rater ! En effet, cette percée, la 20e, sera la dernière avant 2018. Telle est la décision des organisateurs qui préfèrent faire un break d’une année pour réinventer le plus grand événement viticole de France. Voilà une raison supplémentaire de profiter de cette édition lédonienne. Comme chaque année, début février offre la possibilité de goûter en avant-première le nouveau millésime de cet or liquide qui ne manque pas d’attirer des dizaines de milliers d'amateurs. Avant cela, comme il se doit, aura lieu le cortège des vignerons, transportant un fût de 228 litres, la messe, l'offrande au vin jaune, et bien sûr, la mise en perce proprement dite. Pour la petite histoire, on dit qu'un fût aurait été oublié au fond d'une cave. Redécouvert quelques années plus tard, il se serait avéré contenir un vin curieusement métamorphosé et exceptionnel : le fameux vin jaune, « roi des vins et vin des rois  ». Nous ne trahirons pas le mystère en vous donnant ici l'explication scientifique de son goût unique. Au contraire, pour ajouter au charme, sachez qu'il est conservé six ans et trois mois en fût de chêne, qu'une bouteille spécifique appelée clavelin lui est réservée, et que la quantité de vin qui s'évapore durant son vieillissement est appelée « la part des anges  ». Décidément bien poétique, ce vin jaune  !

© Jean-Marc Baudet

© Christelle Cretin

PERCÉE DU VIN JAUNE

PRATIQUE > DEPUIS GRENOBLE : 2h30 par a39 > La maison de la Vache qui rit www.lamaisondelavachequirit.com > Portail du territoire www.jura-tourism.com > Percée du Vin Jaune www.percee-du-vin-jaune.com > thermes Ledonia 03 84 24 20 34 www.valvital.fr > La ferme de montard Chambres à partir de 75€ 03 84 24 96 22 www.lafermedemontard.com

Février 2016 / sPot 27


CARNET D’ADRESSES TEXTE : JÉRÉMY TRONC

Spot et son équipe de rédacteurs sont sur le qui-vive pour vous faire découvrir les tendances du moment : boutiques originales, nouvelles adresses, sites internet émergeants et bons petits restaurants hors des sentiers battus.

SPOT A TESTÉ POUR VOUS ! *****

Ci-contre : les Barbarins Fourchus en répétition de leur nouveau spectacle.

© Jérémy Tronc

LUNCH BREAK DE LA SALLE NOIRE INSOLITE / Déjeuner avec les Barbarins fourchus ? Oui, c’est possible. La compagnie vous invite ponctuellement à la Salle noire, à l’heure du « lunch break » pour assister à la première étape de création de leur nouveau spectacle  : le Moderne Classique. Des tables, des bancs et des chaises sont à disposition, il faut juste penser à prendre son casse-croûte. En mangeant, on assiste à la mise au point des morceaux entre musiciens. Entre deux répétitions, Delfino, le chanteur, prend la parole et, avec sa voix grave et suave, explique leur nouveau projet  : « une exhumation d’anciens morceaux » réinterprétés et accompagnés d’une instrumentation classique, en version acoustique. Déjà prometteur dès ces premiers ajustements. Petit plus  : le bar de la salle est ouvert. On peut se commander à boire ou un café gourmand pour achever cet instant intimiste et enrichissant en compagnie des artistes. > La salle noire / 19 rue des arts et métiers à Grenoble (quartier bouchayer Viallet) / Les dates des prochains rendez-vous : www.barbarins.com / Gratuit.

« UNE CUISINE TRADITIONNELLE FRANçAISE RAJEUNIE ET RETRAvAILLÉE DANS L’ASSIETTE »

28 sPot / Février 2016

* ****

« EN MANGEANT, ON ASSISTE à LA MISE AU POINT DES MORCEAUX ENTRE MUSICIENS »

LE ROUSSEAU RESTAURANT / Nouveau cadre, nouveau nom et nouveau départ pour Le Petit Rousseau, restaurant bien connu des Grenoblois, situé rue Jean-Jacques Rousseau. Hugo Bijaoui et Elie Michel-Villaz, les deux jeunes repreneurs, l’ont rebaptisé sobrement Le Rousseau, clin d’œil à l’ancien mais ne cachant pas vouloir rafraîchir et personnaliser l’esprit de l’établissement. En cuisine, Elie, ancien chef du Différent, propose une cuisine traditionnelle française « rajeunie et retravaillée dans l’assiette », à base de produits locaux frais et de saison. Le menu changera tous les mois, la carte tous les 3 mois. Hugo Bijaoui, en salle, fait aussi office de sommelier. Il propose des accords mets/vins originaux ou traditionnels, selon les goûts de chacun, avec une sélection intéressante et parfois inattendue de bouteilles. Les prix  : 29€ le menu, et 10€ la formule de midi avec un plat, 16€ avec deux, et 21€ pour entrée, plat, dessert. > 3 rue Jean-Jacques / 04 76 14 86 75 / www.facebook.com/lerousseaurestaurant


© Aurélie Jeannette

RESTAURANT BADINE des nouveaux desserts toutes les semaines chez Badine.

GASTRONOMIQUE / Badine : un nom, un arrière-arrière grand-père, une laiterie réputée à Bandol… Des souvenirs forts pour Florian Poyet qui les affiche désormais fièrement sur la nouvelle enseigne de son restaurant, ex Mas Bottero. La passation de toque avec le chef Nicolas Bottero a eu lieu en septembre 2015. Le changement d’identité seulement en janvier 2016, marquant définitivement le début d’une nouvelle ère pour le célèbre restaurant gastronomique grenoblois. «  Je veux affirmer mon identité, moderniser la cuisine  » clame le jeune chef (26 ans) empli de sincères et généreuses ambitions. «  Il faut en avoir si on veut réussir, faire plaisir et se faire plaisir  ». Cuisine de saison, aliments de qualité, dressage très élaboré, carte et menu fréquemment renouvelés  : c’est naturel pour un gastronomique. Mais la générosité et l’ambition du chef se ressentent surtout dans d’autres petits détails : une vraie carte de fromages affinés par la fromagerie Gilbert, un café mis au point avec la Brûlerie des Alpes, des fournisseurs de viande sélectionnés, et également, si vous êtes curieux, la possibilité de laisser carte blanche au chef (menu Les envies du chef à 63€) qui se chargera de composer, à l’instinct, un menu unique, ou presque, pour vous  ! > formule midi dès 17 € / menu dès 28 € / 168 cours berriat / 04 76 21 95 33 / www.restaurant-badine.com

« LA GÉNÉROSITÉ ET L’AMBITION DU ChEF SE RESSENTENT SURTOUT DANS DES PETITS DÉTAILS » é. produits frais et locaux, dressage soign DR

Février 2016 / sPot 29


CARNET D’ADRESSE

SPOT A TESTÉ POUR VOUS ! *****

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

**** *

Dans cette rubrique, point d’éthique au rabais ou de durable à obsolescence programmée. On teste, on se renseigne, et si l’enseigne nous semble digne d’intérêt, on en parle. Sinon, poubelle verte “je trie”.

Ci-contre : éric Charlet, créateur du site www.ordinateurpascher-grenoble.fr.

© JT

ORDINATEUR PAS CHER RECYCLAGE / Des ordinateurs portables à partir de 160 euros, des tours de PC à 100 euros… Les prix des ordinateurs vendus sur le site www.ordinateurpascher-grenoble.fr ont de quoi laisser sceptiques. Car dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, prix au rabais signifie aussi qualité en berne. Pas chez www.ordinateurpascher-grenoble.fr. Ce site lancé en décembre dernier par un Grenoblois ne propose que du matériel professionnel reconditionné. « Le matériel professionnel est conçu pour est plus costaud, soumis à des utilisations plus intensives  » explique Éric Charlet le gérant. Son activité s’inscrit aussi dans une démarche de développement durable. « Dans l’informatique, il y a beaucoup d’arnaque, d’obsolescence programmée. Recycler du matériel permet d’économiser des ressources et de produire moins de déchets ». Éric Charlet propose aussi une offre solidaire sur certains modèles. Une réduction de -50% pour les étudiants, chômeurs ou auto-entrepreneur. L’ensemble des appareils est garanti 6 mois, ou 2 ans avec l’extension. > www.ordinateurpascher-grenoble.fr

MARS 16

N°138

Sortie le 9 mars

« RECYCLER DU MATÉRIEL PERMET D’ÉCONOMISER DES RESSOURCES ET DE PRODUIRE MOINS DE DÉChETS »

PROCHAIN NUMÉRO.

BREAK SPORTIF Vous avez 1h ou 1h30 de pause devant vous ? Envie de vous défouler vite fait après le travail ? Spot vous file ses bons plans pour pratiquer à proximité : VTT, trail, course à pied ou vélo de route.

© Pexels photo

SPOT. Editions “LE PETIT SPORTIF”, 12, rue Ampère - 38000 Grenoble. S.A.R.L. de presse au capital de 12195,65 euros. RCS Grenoble : 420 090 573. Tél. : 04 76 84 44 60. Fax : 04 76 21 25 11. Mail : contact@spot-web.fr Directeur de la publication : Sébastien Rousset (srousset@spot-web.fr - 04 76 84 44 61) Responsable de rédaction : Jérémy Tronc (jtronc@spot-web.fr - 04 76 84 79 38) Chef de publicité : Julien Rey (jrey@spot-web.fr - 04 76 84 44 62) Ont collaboré au numéro : Jérémy Chauche. Benjamin Leroy. Assistante de direction : Lidwine Bastien(contact@spot-web.fr) Design :www.michelbarthelemy.com Maquettiste : Géraldine Crosio Infographiste : Carole Barraud Responsable diffusion : Jean-Maxime Morel Tirage : 30 000 exemplaires en libre service, diffusés par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions. Toute reproduction de SPOT est strictement interdite. www.spot-web.fr

30 sPot / Février 2016


Profile for Magazine SPOT

QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Février 2016- Édition Grenoble / La folie des jeux en immersion

QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Février 2016- Édition Grenoble / La folie des jeux en immersion

Profile for lpsgre
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded