Page 1

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

mAI

15

N°129

mAGAZINE

GRENObLE EN GuERRE

visite urbaine

leS rueS de la réSiSTance

RANDO 2.0

grand format

l’eSSor de la randonnée connecTée

LES mARmOTTES ATTAquENT Tournoi de roller derby événement du mois

15 COFFRETS RANDO GAGNEZ

RDV EN PAGE 4

MENSUEL GRATUIT WWW.SPOT-WEB.FR

ÉDITION GRENOBLE


2 sPot / Mai 15


ÉDITO/SOMMAIRE TEXTE : JÉRÉMY TRONC

mAI

P.4

15

P.6

N°129

En couverture : randonnée au lac blanc en face du massif du Mont-blanc.

P.8

P.22

© Nicolas Vincent

P.24

P.29

LA MARCHE Que penseraient Jacques Laccarière ou David Le Breton s’ils lisaient notre dossier consacré aux randonneurs connectés ? Après sa traversée de la France à pied, Jacques Laccarière voulait, avec son récit philosophico-bucolique Chemin faisant, donner au lecteur «  le besoin de musarder dans l’imprévu  ». Quant à David Lebreton, il écrit dans Éloge de la marche qu’elle est « une dérobade, un pied de nez à la modernité. Elle est un chemin de traverse dans le rythme effréné de nos vies  ». Pas vraiment le style de nos randonneurs 2.0, smartphone en poche et montre connectée au poignet. Ou peut-être que si. Gardons-nous de tout jugement brusque. Souhaitons juste à ces geeks des sentiers que ces outils restent, durant la marche, des amis serviables mais discrets, prêts à donner un coup de pouce mais pas envahissants et sachant se faire oublier. Parce que les bienfaits de la randonnée procèdent beaucoup de l’instant de rupture et de disponibilité radicale.

P.34

P.4 I EN BREF Peaugres dévoile ses coulisses. Un nouvel ENS dans le Trièves ? Colibris, gypaète et Cie... P.6 I VISITE URBAINE Grenoble la Résistante P.8 I GRAND FORMAT Spécial rando pédestre. Rando connectée, conseils bivouac, sentiers à thèmes, rando challenge P.22 I ÉVÉNEMENT DU MOIS J’irai jammer sur vos tombes, tournoi de roller derby

P.36

P.39

P.24 I ÉVÉNEMENTS Outdoormix festival, festival Les arts du récit, fête de la nature, week-end des roses, Uriage cabriolet classic, la fête des tuiles... P.34 I DESTINATION Bords de Loire, de Montrond à Grangent P.36 I CARNET D’ADRESSES Mel’s café, Air V Sim, Art’kébia P.38 I CARNET D’ADRESSE ÉTHIQUE Le café Voisin(e)s

Mai 15 / sPot 3


EN BREF

COLIbRIS, GypAèTE ET CIE

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

© flickr

coucou toi ! Tu es Pampa, la dernière louve à crinière de Peaugres ?

pEAuGRES DévOILE SES COuLISSES

NOUVEAUTÉS / Cette saison, le safari de Peaugres va proposer une visite version « off  », afin de faire découvrir plusieurs de ses coulisses : les cuisines, où sont préparés les repas, les élevages d’insectes, qui servent à nourrir certains pensionnaires du parc (amphibiens et reptiles), la salle de soin et d’opération, que l’on verra à travers deux grandes fenêtres. De quoi satisfaire la curiosité des visiteurs qui se demandent comment sont préparés les repas des pensionnaires, ce qu’ils mangent ou comment ils sont soignés. L’autre grande nouveauté, c’est Unesco, le second rhinocéros blanc né en Rhône-Alpes depuis… la préhistoire. Vous pourrez aussi apercevoir Pampa, la dernière petite louve à crinière, née le 8 février, premier bébé de son espèce à naître au Safari. > www.safari-peaugres.com

GAGNEZ

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

WEb

www.spot-web.fr

>>> - 15 COFFRETS RANDO offerts par Isère Tourisme - 70 TICKETS A/R POUR LE TÉLÉPHÉRIQUEde la Bastille - 20 INVITATIONS POUR LE TOURNOI DE ROLLER DERBY « J’IRAI JAMMER SUR VOS TOMBES » les 16 et 17 mai à la Halle Clémenceau de Grenoble. Lire pages 22 et 23.

Pour participer, allez vite sur www.spot-web.fr/grenoble onglet GAGNEZ !

4 sPot / Mai 15

OISEAUX / Le parc des oiseaux de Villarsles-Dombes (Ain) inaugure pour la saison 2015 deux nouveaux espaces construits pour accueillir de nouvelles espèces d’oiseaux. L’un est dédié au colibri, le plus petit des oiseaux aux caractéristiques physiologiques exceptionnelles. Plusieurs modes de présentations sont aménagés dans un bâtiment de 200m2, dont une zone de contact et un espace multimédia. Autre espace, autre genre : deux nouvelles volières accueillent un gypaète barbu (espèce menacée en Europe) et un aigle royal. Elles sont installées près de celle des rapaces et leur ambiance paysagère s'inspire des montagnes alpines. > www.parcdesoiseaux.com

uN NOuvEL ENS DANS LE TRIèvES ?

ÉCOLOGIE / Un nouvel espace naturel sensible va être instauré, courant 2016, à proximité de Tréminis, dans le Trièves. Cette ENS, placé sur une zone humide de l’Ébron, torrent qui passe au sud de Tréminis, se trouve à un carrefour géographique où flore et faune spécifiques des climats montagnard et méditerranéen se côtoient. Un espace naturel sensible est un site remarquable en terme de patrimoine naturel (faune, flore et paysage), tant pour la richesse que pour la rareté des espèces qu'il abrite. On en dénombre une vingtaine en Isère. Ce futur ENS sera à l’honneur d’une des sorties programmées dans le cadre de la fête de la nature (lire page 27). > www.isere.fr/environnement www.fetedelanature.com

vOTEZ pOuR LA TRANSITION !

ÉCOLOGIE / Initiée par la fondation Nicolas Hulot, l’opération « My positive impact » doit faire gagner une campagne de communication à des petites entreprises, des collectivités ou des associations, campagne qui leur permettra de défendre et de promouvoir leurs solutions pour lutter contre le dérèglement climatique. Cent initiatives ont été retenues et sont soumises au vote du public. Seules dix seront récompensées. En Isère, la commune d’Autrans et l’association Mountain Wilderness sont sélectionnées. Autrans pour sa démarche de transition vers une station durable, Mountain Wilderness pour sa campagne « Changez d’approche » en faveur des modes de déplacement doux en montagne. Votez pour eux  ! > www.mypositiveimpact.org


LOISIRS PLEIN AIR

RUBRIQUE PUBLIRÉDACTIONNELLE

L’air, l’eau, la terre… Trois éléments pour explorer, vivre des sensations fortes, s’émerveiller. C’est ce qu’on vous propose dans cette rubrique grâce aux prestataires professionnels ci-dessous, spécialisés dans les sports d’eau vive, les activités montagnardes, les vols en parapente, l’exploration souterraine, ou la grimpe dans les arbres. Il y a en a pour tous les goûts et tous les niveaux, du pied tendre au kamikaze intrépide..

ACROBASTILLE

VERTIC'O

CORDEO

ANIMATION « FORT BASTILLE  » Week-end du 6 et 7  Juin. Venez défier les maîtres du Fort  ! Un véritable jeu de pistes parsemé d'énigmes, de jeux d'adresse, de défis ludiques ... et d'insectes ! Une aventure à vivre en famille ou entre copains pour découvrir les recoins du Fort de la Bastille. Durée de l’animation  : 2h30. De 11h à 18h  samedi  ET  dimanche. Enfants à partir de 8 ans. Tarif 15€ par personne. (4è entrée offerte). Demi-tarif pour les activités Acrobastille.

GRIMPE ET EAUX VIVES / Vertic’O propose des activités de pleine nature comme le canyonning, l’escalade, la via ferrata et la spéléo. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux, en famille ou entre amis, pour les jeunes à partir de 6 ans jusqu’aux séniors. Toute l’année, notre équipe de professionnels vous accompagne et vous guide du Vercors aux Bauges en passant par la Chartreuse pour vous faire partager des moments inoubliables. Tarifs particuliers pour les groupes et CE.

ESCALADE, CANYONING, VIA-FERRATA, SPÉLÉO Nous proposons un encadrement professionnel pour vous guider sur les plus beaux parcours de la région (Vercors, Chartreuse, Bauges). Stages escalade adultes et enfants : pour progresser sur sites école ou en grandes voies, proche de Grenoble ou lors de séjours plus lointains. Dans un souci de qualité, nous formons des groupes restreints.

> ACROBASTILLE 04 76 59 30 75

> VERTIC'O 651, route de Saint Nizier 38170 Seyssinet Pariset 07 81 30 09 36

contact@acrobastille.fr -  www.acrobastille.fr

www.vertico.fr - contact@vertico.fr

INDIAN FOREST CHARTREUSE

BADABOUM

PARC ACROBATIQUE FORESTIER À seulement 15 km de Grenoble, venez découvrir l'acrobranche au cœur du parc régional de Chartreuse. 1 km de tyroliennes, 15 parcours et plus de 150 ateliers, 100% sécurisé grâce à la ligne de vie continue, tous les parcours sont équipés!! Un espace pique-nique et un barbecue sont mis à votre disposition, idéal pour passer une journée en famille ou entre amis!! Accueil groupes, tarifs spéciaux( scolaire, comité d'entreprise, centre aérée etc...) Un Snack vous est proposé au chalet d'acceuil.

JEUX GONFLABLES Nouveau à Jarrie ! Dans une aire calme, champêtre et verdoyante, au sein d‛un parc de 21 hectares, découvrez nos structures gonflables et notre super parcours en karts à pédales. Vente de boissons, glaces et friandises. Ouvert en cas de beau temps : Mercredi - Vendredi - Samedi - Dimanche et jours fériés de 15h à 21h. Quelques nocturnes seront prévues. Parking gratuit.

> CORDEO 22, rue Victor Lastella 38000 Grenoble 06 85 76 48 02 contact@cordeo.fr www.cordeo.fr

ADDICT WAKE GRENOBLE / MOIRANS TELESKI NAUTIQUE / À seulement 20 min de Grenoble, que vous soyez débutant ou confirmé, seul ou en groupe, CE, EVG/JF, venez pratiquer le téléski nautique et ses différentes activités de glisse : wakeboard, ski nautique, wakeskate, bouée tractée, Stand Up Paddle. Snack, Terrasse flottante & Solarium. Détentez vous aussi avec l’activité pêche et profitez d'une vue imprenable sur la Chartreuse et le Vercors. Du 1er Mai au 11 Oct.

> INDIAN FOREST CHARTREUSE 38700 le Sappey en Chartreuse 04 38 86 41 73

> BADABOUM Parc du Clos Jouvin (près de la piscine) 38560 Jarrie 06 21 93 16 99 - 06 73 75 23 64

> ADDICT WAKE Route du Grand Verger 38430 Moirans 06 82 91 23 77

www.if38.com

www.badaboumjeux.fr

www.addict-wake.fr

1 SPOT / Mars 14

Mars Mai14 15//SPOT sPot 15


TEXTE : ISABEllE CARTEllIER

Place Paul Mistral, un monument du FndirP à la mémoire des déportés.

GRENObLE LA RéSISTANTE

© J.T.

VISITE URBAINE

UNE COMMUNE COMpAgNON DE lA lIBÉRATION Pouvons-nous imaginer, alors que le soleil nous offre de belles promenades dans les rues paisibles de Grenoble en ce printemps 2015, qu’il fut un temps où la peur régnait et où les rafles étaient courantes ? C’était sous l’occupation allemande de 1943 à 1944. Revisitons quelques lieux de la ville quand la Résistance luttait pour la liberté.

L

e 22 août 1944, Grenoble est libérée. Les mois précédents, la ville a été le théâtre d’actes héroïques pour résister à l’occupation allemande. Arrêtons-nous aujourd’hui dans quelques rues.

Rue Palanka, non loin de la place Grenette où les allemands se divertissent dans un club, une sentinelle assure la sécurité des militaires qui se sentent menacés par les résistants. Le 6 octobre 1943, l’ingénieur André Abry rentre chez lui. Au moment où il met la main dans sa poche pour chercher sa clé, il est abattu par la sentinelle. Au 5 de la rue, habite aussi le Docteur Valois, chef des Mouvements Unis de la Résistance qui est arrêté le 27 novembre 1943 et emmené au 28 cours Berriat, siège des renseignements allemands. Après avoir été torturé pendant 10h, épuisé, de retour dans sa cellule il s’ouvre l’artère du bras avec ses lunettes pour mourir sans avoir rien avoué. Place Pasteur dans la maison des Etudiants, l’État-major de la Wehrmacht héberge la Gestapo, police secrète d’Etat. Devant, se

6 sPot / Mai 15

trouve un terrain vague entouré de barbelés. À quelques mètres de là, Place Paul Mistral, le 11 novembre 1943, une manifestation de commémoration, officiellement interdite, rassemble 2000 manifestants, mécontents et excédés par les rafles, devant le monument des Diables Bleus élevé à la mémoire des chasseurs alpins morts en 1418. Soudain, une fusée est tirée, soldats allemands et police secrète encerclent les manifestants. Certains s’enfuient mais une grande partie est parquée dans le terrain vague. Les plus jeunes sont arrêtés et 390 d’entre eux déportés en camps de concentration en Allemagne. Seulement 120 en reviendront. Leurs témoignages sont au musée de la Résistance à Grenoble. Rue des Martyrs, à l’emplacement de l’actuel CEA, le Polygone d’artillerie est la réserve d’armes de l’armée allemande. Dans la nuit du 13 au 14 novembre 1943, le résistant Aimé Requet (adjoint du commandant Nal, chef des groupes francs de l’Isère) qui travaille dans l’arsenal, fait sauter 200 tonnes de munitions. Les

allemands entreposent alors la réserve d’armes qui ont été sauvées à la Caserne De Bonne. Le 2 décembre 1943, un résistant polonais, Aloyzi Kospicki, enrôlé de force dans la Wehrmacht, fait sauter le bâtiment. L’explosion est si forte qu’elle détruit les bâtiments alentours et toutes les vitres de la gare. Rue Bizanet, Isaac Schneersohn, un juif français crée, le 28 avril 1943, le centre de documentation juive contemporaine (CDJC) pour témoigner de la persécution juive. A cette date, Grenoble est encore occupée par les forces italiennes qui ne déportent pas les juifs. La zone est alors assez sûre. Après septembre 1943, c’est aidé de militants et de résistants qu’il recueillera de nombreux documents et témoignages. Le square des fusillés. Le 14 août 1944, en représailles d’un attentat, vingt jeunes résistants du Vercors sont transportés en camions jusqu’au square. Ils y sont fusillés au fur et à mesure qu’ils descendent des camions. Les noms des victimes sont


© J.T.

en 1943, 390 hommes sont arrêtés devant ce monument.

« Il S’OUVRE l’ARTèRE DU BRAS AVEC SES lUNETTES pOUR MOURIR SANS AVOIR RIEN AVOUÉ »

I APPLo M é t r it é mo bil

inscrits sur le monument des fusillés. Nombre de lieux à Grenoble ont été témoins de ces moments historiques. Dans le nouveau quartier de la Presqu’île, a été inaugurée une nouvelle place de la Résistance, lieu de mémoire et de commémoration.

pRATIquE > COURSE DE LA RÉSISTANCE, LE 8 MAI 2015 Course de 10 km dans grenoble passant par les lieux emblématiques de la résistance / informations et inscriptions : www.isere.fr / renseignements : françois@idee-alpe.fr/ 04 76 40 19 22 > BALADES À VÉLO  : LA VISITE «  RÉSISTANCE  » Les 21 mai et 25 juin à 16h30 et le 8 mai à 14h / durée 2h00 renseignements : office du tourisme / www.grenoble-tourisme.com / 04 76 42 41 41 > MUSÉE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 14 rue Hébert, grenoble / entrée libre / 04 76 42 38 53

Mai 15 / sPot 7


gRAND FORMAT

TEXTES : JÉRÉMY TRONC pAgES 8 À 15 ET 18 À 20. STÉpHANIE SCARINgEllA pAgES 16 ET 17

8 sPot / Mai 15


LèvE-TOI ET mARChE !

TOUS ACCRO À lA RANDO

Rando 2.0 : la technologie s’invite sur les sentiers, les randonneurs veulent rester connectés. Comment répondre à ces attentes ? ● Élaborés autour de l’Histoire et des hommes, les sentiers « à thèmes » proposent de randonner en alliant un supplément de savoirs à l’effort physique ● Le bivouac, on en rêve. Nos conseils pour qu’il ne vire pas au cauchemar ● Ludique et sportif, le rando challenge fait appel aux compétences essentielles du randonneur : sens de l’orientation, observation du terrain et gestion de son itinéraire.

randonneur contemplatif en montagne © Nicolas Vincent

Mai 15 / sPot 9


GEEkS DES mONTAGNES lA RANDO 2.0 Il paraît que les randonneurs sont de plus en plus connectés, que la technologie s’invite sur les sentiers, au poignet ou dans les sacs à dos des jeunes et des moins jeunes adeptes de grands espaces et de nature sauvage. Pourquoi ? Et comment les marques répondent aux attentes de ces geeks des hauts sommets ? Notre guide vous explique tout.

C

roiser un randonneur avec une montre hi-tech, un bracelet connecté, un smartphone sera de plus en plus fréquent si l’on se fie aux déclarations de l’ensemble de nos interlocuteurs. La fédération française de randonnée pédestre a sorti une étude réalisée en 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 1000 personnes. Un état des lieux de la randonnée pédestre en France où l’on apprend que 64% des pratiquants possèdent un smartphone mais que « seulement » 29% l’utilisent pour leur pratique (toutes catégories confondues), chiffre qui grimpe à 39% chez les 15-24 ans et 53% parmi les CSP aisées. Ces données devraient croître, d’après les grandes marques actives sur ce marché.

10 sPot / Mai 15

D’ailleurs, Quechua a créé il y a deux ans la cellule Connected Hicker pour coller à cette tendance. Jean-Charles Laügt, responsable de la cellule : « Nous observons énormément les pratiquants. Le connecté ne s’arrête plus au bord des vallées, il va en montagne. Les gens ont besoin et expriment ce besoin d’être connectés  ».

LA CONNECTIvITé FAIT mOuChE

Suunto, fabriquant réputé de montres de baroudeurs, dont la célèbre Vector, confirme : « on ressent cette tendance par la nature et l’environnement du marché. Nos concurrents se développent comme nous sur le même schéma. Les consommateurs

recherchent les objets connectés pas seulement pour faire geek, mais pour disposer de fonctions utiles à leur pratique » explique Hervé Riffault directeur commercial de la marque en France. Du côté du Vieux Campeur de Grenoble, Maxime, au rayon instrumentation, entérine : «  de plus en plus de fonctions de connectivité font mouche auprès de nos clients ». Il parle même d’une forte évolution en quelques années, notamment chez les plus jeunes. «  Même si les prix ont évolué vers le haut, le segment est très porteur. Les montres GPS et connectées sont le segment le plus dynamique en termes de recherche et développement. Un nouveau modèle sort tous les six mois.  »

© Quechua

gRAND FORMAT / lèVE-TOI ET MARCHE !


À gauche : Pour optimiser l’utilisation de son smartphone en montagne, Quechua a mis au point l’appli mobile Quechua Tracking sous android. Ci dessous : les smartphones permettent d’accéder à l’intégralité des cartes iGn du territoire moyennant un abonnement.

« lE CONNECTÉ NE S’ARRêTE plUS AU BORD DES VAllÉES, Il VA EN MONTAgNE. lES gENS ONT BESOIN ET ExpRIMENT CE BESOIN D’êTRE CONNECTÉS »

VENEON EAUX VIVES © DR

EN MAI, C’EST PARTI !

ÊTRE CONNECTé, C’EST quOI ?

RAFTING

À 1H DE GRENOBLE

HYDROSPEED

HOT-DOG

TABLE DE PIQUE-NIQUE ET BARBECUE SUR PLACE

Connecté, connectivité… Les marques en parlent de manière prometteuse mais au juste, ça veut dire quoi ? Un GPS ou un téléphone n’étaient-ils pas déjà connectés  ? « La connectivité s’entend entre appareils et essentiellement avec son téléphone portable. C’est le fait de pouvoir avoir un lien filaire ou bluetooth entre son produit sportif et son smartphone. Les bracelets ont ouvert la porte, et maintenant ce sont les GPS et les montres  » explique Maxime au Vieux Campeur. Ainsi, les produits, mis au point pour les traileurs, soucieux de suivre leurs performances, ou les personnes souhaitant évaluer leur condition physique, sont désormais adoptés par les randonneurs technophiles.

ÊTRE CONNECTé, pOuRquOI ?

Du côté des randonneurs qui possèdent un smartphone, l’étude de la FFRP montre qu’une grande majorité se contente de l’utiliser pour prendre des photos

LE PLAN DU LAC - 38520 ST CHRISTOPHE EN OISANS

WWW.RAFTING-VENEON.COM

☎ 04 76 80 23 99

Mai 15 / sPot 11


gRAND FORMAT / lèVE-TOI ET MARCHE !

© Suunto

« EN TRANSMETTANT À SON SMARTpHONE lES pARAMèTRES D’UNE RANDONNÉE ENREgISTRÉS pAR SA MONTRE, CEUx-CI DEVIENNENT plUS lISIBlES ET ExplOITABlES »

(67 %) pour éventuellement les partager, et que seul 29% d’entre eux estiment que les nouvelles technologies pourraient les aider pour leur pratique. Les marques, de leur côté, tiennent un discours beaucoup plus enjôleur sur l’intérêt de ces objets ou de ces applications. Trois besoins ont été identifiés. La sécurité avec la possibilité de se géolocaliser rapidement et de transmettre ces données par téléphone en cas de nécessité de secours, par exemple ; le partage de photos, de données et d’émotions avec quelques commentaires bien sentis, et surtout la gestion des données. Ainsi,  en transmettant à son smartphone les paramètres d’une randonnée enregistrés par son GPS ou sa montre, ceux-ci deviennent beaucoup plus lisibles, exploitables par l’utilisateur quand il rentre chez lui, ou même directement sur le terrain pour, par exemple, mieux gérer son effort. L’inverse est aussi possible  : «  grâce au smartphone, on va pouvoir paramétrer aisément son objet, changer ses fonctionnalités et l’adapter au plus près de son utilisation  » indique Hervé Riffault de Suunto.

LES AppLIS GAGNANTES

En-haut : Montre connectée ambit3 de Suunto avec fonction GPS. Au milieu : l’appli Quechua tracking fonctionne avec des cartes openstreetmap landscape.

© FlickR

En-bas : en randonnée, l’utilisation principale du smartphone reste la prise de photos.

12 sPot / Mai 15

Autour de ces promesses et de ces attentes, chacun développe ses produits ou ses applications. La FFRP parie, elle, sur la numérisation des itinéraires. Un cas concret est en cours dans l’Allier avec le GR 470. L’application RandoMobile GR 470 offre, étape par étape, la carte de la randonnée, les conseils pour suivre l’itinéraire, les points d’intérêt sur le parcours, mais aussi des conseils pratiques et des adresses utiles. Les « rando-fiches » sont téléchargeables sur un site internet dédié. Au niveau national, la FFRP devrait éditer, d’ici fin 2015, une application mobile gratuite permettant d’identifier tous les parcours de randonnées possibles à proximité d’un lieu donné. Une fois l’itinéraire sélectionné, une autre appli, payante celle-là, donnera accès à une cartographie, avec positionnement GPS et informations touristiques. Auteur de la sortie remarquée d’un smartphone tout-terrain en 2013, Quechua s’est repositionné en lançant en novembre dernier, sous Android, l’appli mobile Quechua tracking. «  Une application sur laquelle on construit les promesses qu’on va apporter aux randonneurs  : sécurité, confort et partage d’émotions possible » explique Jean-Charles Laügt. L’appli, qui comporte des fonctions gratuites et d’autres payantes, permet d’enregistrer les données de son parcours sous forme d’un carnet de rando (hikebook) avec photos, que l’on peut partager sur les réseaux sociaux. La position GPS de l’utilisateur apparaît, elle, sur une carte OpenStreetMap-Landscape. «  Cela permet d’avoir une carte complète du


gRAND FORMAT / lèVE-TOI ET MARCHE !

monde et toujours mise à jour car collaborative ».

LE mObILE TOuT-TERRAIN OuI, mAIS…

Timides mais tout de même perceptibles, les ventes de mobile tout-terrain décollent aussi de leur côté. Tout-terrain car waterproof et résistant aux chocs. MTT, Caterpillar, Crosscall et, dans une moindre mesure, Sony et Samsung en proposent. En embarquant avec eux boussole, altimètre, baromètre, des cartes et les fonctions d’un smartphone, ils ont l’avantage de la polyvalence. « Ces appareils fonctionnent bien mais les antennes GPS ne sont pas au niveau d’un vrai GPS. 80% de ma clientèle préfère acheter un GPS classique qui fasse bien le job, quitte à avoir un téléphone à côté  » indique Maxime du Vieux Campeur. Autre point noir de ces tout-en-un pour baroudeur : l’autonomie. Plus de batterie  signifie plus de téléphone, mais aussi plus de GPS, de cartes ni d’altimètre. Oups  !

L’hEuRE EST à LA mONTRE

Le best-seller annoncé des objets connectés pour baroudeur est la montre multifonctions. « Le problème d’autonomie est réglé car GPS, altimètre et baromètre sont indépendants du smartphone. Le produit est donc plus fiable et plus durable  » indique Hervé Riffault de Suunto. Garmin et Suntoo ont déjà sorti leur modèle, respectivement la Fenix3 et l’Ambit3. Toutes deux prennent aussi en charge le signal GPS mais leurs fonctions ne s’arrêtent pas là. On peut recevoir à son poignet ses messages, SMS et des alertes… à condition d’avoir du réseau  ! «  L’intérêt réel, c’est d’avoir un produit hybride entre le GPS classique et la montre altimètre traditionnelle, mais dans un format montre très pratique  » assure Maxime qui annonce la sortie prochaine de la montre Garmin Epix. «  Ce qui manquait jusqu’à présent sur ces montres, c’est la cartographie. Avec l’Epix, on l’a. C’est une mini révolution ». Symbole de l’avenir de ces produits  : même les fabricants de montres traditionnelles comme Tissot, Tag Heuer ou Breitling se positionnent sur ce créneau, tout comme Apple, dans un autre domaine, à grand renfort de publicité.

pRATIquE

> FFRP : www.ffrandonnee.fr > APPLI RANDOMOBILE GR 470 : www.haut-allier.com > QUECHUA TRACKING : www.quechua.fr > GARMIN : www.garmin.com > SUNTOO : www.suunto.com

14 sPot / Mai 15

LES mEILLEuRES AppLIS pOuR RANDONNER Vous avez planifié une randonnée depuis une semaine, vous avez une envie subite de vous dégourdir les jambes, vous n’avez que 3 heures pour explorer un coin que vous ne connaissez pas… Quelle que soit votre situation, il existe certainement pour votre smartphone une application utile : celle qui vous trouvera l’itinéraire idéal à proximité de votre localisation, celle qui vous apportera les cartes indispensables pour conduire votre randonnée, celle qui vous aidera à reconnaître les espèces d’arbres ou même à secourir votre ami ! Concernant les applis gérant la cartographie, il faut bien avoir en tête que  : - la plupart proposent des cartes gratuites (super !) mais celles-ci ne seront jamais aussi précises que les cartes IGN ou Michelin (Ooooh). - les bonnes cartes sont payantes et nécessitent souvent de prendre un abonnement mensuel ou annuel. - Le coût varie selon le mode de consultation (connecté ou non). C’est moins cher pour une consultation connectée mais si vous n’avez plus de réseau (et en montagne c’est fréquent  !), vous n’avez plus de carte  ! Comptez 8 à 90 € d’abonnement par an. - Avoir une carte c’est bien, savoir la lire, c’est mieux. Ceux qui n’ont pas l’habitude de lire une carte IGN au 25  000e ne seront pas beaucoup aidés lors de leur randonnée, surtout hors réseau. - Gardez avec vous une carte et une boussole, c’est le meilleur moyen de prévenir les pannes  ! > Viewranger GPS Fonctions GPS (enregistrement de tracés et des données de la rando, localisation même hors réseau, suivi de traces…), cartographie gratuite et payante, des milliers de circuits proposés, création de points d’intérêt… Appli belle et ergonomique. > Every trail Tout y est dans l’appli  : trouver une rando à proximité et la suivre, fonctions GPS, plateforme de partage, calcul des dénivelés, temps de parcours, vue 3D avec Google Earth… En plus l’environnement graphique est agréable. > IphiGéNie C’est l’application de référence pour les cartes IGN. Elle n’exploite que les cartes IGN et demande donc un abonnement. Pas l’appli la plus belle ni la plus ergonomique, mais certainement celle qui exploite le mieux tout le potentiel des cartes IGN et sans connexion Internet. Pour les vrais randonneurs  ! > My trails Assez similaire à Every trail mais sans pub et ne pousse pas à l’achat de cartes. > Croix rouge Pour apprendre les gestes qui sauvent mais aussi, en cas d’urgence, l’appli vous aide à  ne pas faire d’erreur et vous guide même dans les cas les plus critiques. > Clés de forêt Développée par l’ONF, cette appli permet de reconnaître et d’identifier les arbres et les animaux forestiers. Elle n’a pas besoin de connexion à Internet pour fonctionner.


ChEmINS DE CuRIOSITéS MARCHER, AppRENDRE, COMpRENDRE.

© DR

gRAND FORMAT / lèVE-TOI ET MARCHE !

Ci-dessus : Sur les sentiers des bergers en belledonne. Ci-dessus : le mur de la peste en Provence témoigne de l’épidémie de 1720.

Les sentiers « à thèmes » séduisent de plus en plus, en itinérance ou pour une sortie à la journée. Élaborés autour de l’Histoire et des hommes, ils proposent de randonner autrement, en alliant un supplément de savoirs à l’effort physique. « Les grands itinéraires - comme le GR20, le GR10, le GR5 - sont depuis dix ans clairement identifiés et largement pratiqués. Il faut désormais diversifier l’offre de randonnée et séduire les marcheurs en les emmenant vers des sites moins connus qui allient l’attrait du paysage naturel et le patrimoine culturel  » constate Thierry Lesellier à la Fédération française de randonnée pédestre.

DES TRACES D’hISTOIRE …

Ces sentiers racontent, par exemple, des métiers ou des évènements qui ont transformé le paysage. En Maurienne, il est possible de sortir à la journée sur les traces des « Ardoisiers  » ou des «  Mineurs  ». Grâce à une randonnée aérienne entre Saint-Julien et Montdenis ou bien le long des galeries souterraines de Saint-Georges d'Hurtières, le promeneur découvre deux activités économiques qui ont façonné la vallée et donc ses habitants, depuis le XVe siècle. « Le Mur de la peste », lui, témoigne de la

16 sPot / Mai 15

grande épidémie qui a ravagé la Provence en 1720. Cordon sanitaire fait de calcaire, il fut érigé dans les monts du Vaucluse, au sud de Carpentras, pour endiguer la propagation de la maladie. Depuis 1986, l'association "Pierre Sèche en Vaucluse" remet à jour cette construction : sur les 27 km d’origine, une portion de 5 km est désormais restaurée. Entre garrigue et vieilles pierres, nous voilà plongés dans l’Histoire.

ET DES ChEmINS DE vIE

Pour ceux qui sont attachés au caractère itinérant de la randonnée, plusieurs excursions permettent de remonter le temps ou de partir à la rencontre d’un mode vie singulier. Anciennes voies royales, routes marchandes médiévales, chemins de pèlerinages, autant de tracés historiques qui, une fois remis à jour, attirent les marcheurs d’aujourd’hui. Ces grandes voies ont, bien sûr, leurs têtes d’affiches (« Saint Jacques de Compostelle  », «  Le Chemin Stevenson  », «  Sur les Pas des Huguenots  », etc.), mais

attention, il existe en France des dizaines de sentiers balisés. La Voie Régordane (du Puyen-Velay à Saint-Gilles) serpente de la Haute-Loire jusqu’au Gard : 242 km (GR700) dans les traces des colporteurs cévenoles. Le GR 22, du parvis de la cathédrale NotreDame de Paris au Mont-Saint-Michel, est l’un des plus anciens tracés religieux de France. Trente jours de randonnée assurés (757 km) sur les pas des miquelots d’autrefois. « Tous ces chemins seraient restés inconnus sans des associations ou des particuliers, passionnés d’histoire et profondément attachés à leur région. C’est la meilleure des légitimités », précise Thierry Lesellier. «  Les Comités départementaux de randonnée pédestre sont là pour aménager les sentiers, éditer des topo-guides, mais rien n’est possible sans l’engagement d’acteurs de terrain.  Ils donnent une nouvelle dimension à la randonnée. On ne traverse plus seulement un territoire  ; on s’immerge dans un paysage géographique autant qu’humain et culturel.  »


© M.W.

LES SENTIERS DES bERGERS EN bELLEDONNE Impulsé par la Fédération des Alpages de l’Isère en 2009, le « Sentiers des Bergers » (9 boucles à la journée ou un parcours itinérant de 110 / 120 km à travers 15 communes) a permis la mise en valeur d’un itinéraire de randonnée parcourant la chaîne de Belledonne dans toute sa longueur (de l’Isère à la Savoie) et sa diversité (alpages, cols, prairies, lacs...). Tout est mis en place pour sensibiliser les marcheurs au pastoralisme, à la vie en refuge, à la transhumance saisonnière… Après une première carte de randonnée éditée en 2012, depuis l’année dernière, c’est l’Espace Belledonne qui a repris le flambeau pour faire connaître la vie de ces hommes qui vivent et font vivre leur territoire. > lessentiersdesbergersenbelledonne.fr

pRATIquE > WWW.FFRANDONNEE.FR > WWW.PIERRE-SECHE-EN-VAUCLUSE.FR > WWW.SAINTJEANDEMAURIENNE.COM

Mai 15 / sPot 17


gRAND FORMAT / lèVE-TOI ET MARCHE !

bIEN pRépARER uN bIvOuAC

CONSEIlS pOUR UNE NUIT 4 ÉTOIlES Aaaah, l’expérience inoubliable du bivouac en montagne. C’est une première pour vous ? Alors pour qu’elle reste inoubliable pour de bonnes raisons et non pour l’accumulation de galères, Spot vous livre quelques conseils issus de son expérience et glanés lors de rencontres avec des spécialistes. Pour une nuit 4 étoiles !

LE pOSTuLAT DE DépART

Seul, en couple ou entre amis, vous décidez de tenter l’expérience du bivouac en moyenne montagne. On commencera par une randonnée de deux jours. Loin de la voiture ou d’un refuge, il ne faut rien oublier d’important. Premier conseil donc : trouvez une liste de matériel via internet. Vous en aurez sûrement trop mais au moins vous serez sûr de ne rien oublier. Pour créer une liste optimale de matériel, il faut une certaine expérience du bivouac. Ce n’est pas pour tout de suite. Pour l’instant concentrons-nous sur cette première fois.

18 sPot / Mai 15

LE mATOS INDISpENSAbLE Du CAmp

> Le duvet La température confort doit être définie selon la destination et la saison d’utilisation. Dans tous les cas, mieux vaut choisir un duvet un peu plus chaud que recherché. Pour notre programme, la température confort -5/0°C suffira. À poids égal, un sac de couchage en plumes offre plus de chaleur qu’un duvet en synthétique, mais il est plus cher et sensible à l’humidité. Un sac de couchage garni de plumes mouillées perd ses capacités d’isolation et vous risquez de passer une très mauvaise nuit !

© J. Tronc

bivouac avec tarp au lac de la croix (belledonne))

> Tente ou tarp ? Choisissez une tente au nombre de places un peu plus élevé que le nombre de marcheurs. Cela permet de ranger les sacs à l’intérieur en cas de pluie et de déployer son barda. Une tente trois saisons sera plus résistante aux intempéries. Un auvent permettra de faire sa popote à l’abri du vent et de la pluie. Autre choix, plus extrême et un peu moins connu  : le tarp. Il s’agit tout simplement d’une toile synthétique que l’on monte à l’aide d’arceaux comme une tente, ou grâce à ses bâtons de randonnée. Il n’y a en revanche pas de tapis de sol et pas de double toit. Intérêt  : énorme gain de poids et de place dans le sac à dos. Inconvénient  : plus rustique, on est moins protégé des petites bêtes et des projections de pluie, mais cela dépend aussi de la manière dont on le monte (fermé ou ouvert). Pour nous, le tarp est la solution idéale, surtout que certains sont modulables  : on peut y ajouter, selon l’envie ou le besoin, des doubles toits (chez Arklight design ou Rab par exemple). > Tapis de sol OK, le tapis de sol en mousse est increvable mais question confort, on repassera. Si c’est pour l’utiliser une fois pas an, pas de souci. En revanche pour une utilisation plus fréquente, orientez-vous vers les matelas gonflables, plus confortables (jusqu’à 8cm d’épaisseur  !). Mais plus ils sont légers et épais, plus ils sont fragiles. Pensez à emporter un kit de réparation. Le matelas est un élément de confort non négligeable. Son épaisseur conditionne la qualité du couchage mais aussi le degré d’isolation thermique avec le sol.


> Le réchaud Il existe des réchauds à essence. On opte pour eux quand on part pour de longs trekkings engagés. Vu notre contexte, privilégiez un réchaud à gaz avec cartouche de mélange de gaz. Ces modèles sont étudiés pour offrir une meilleure combustion à haute altitude ou par temps très froid (moins de risque de gel). Pratique, léger et très efficace.

ERREuRS à évITER ET RECOmmANDATIONS

> Pour ne pas avoir froid, il est impératif de vous coucher avec des vêtements secs. Prévoyez des affaires de rechange (slip compris) et conservez-les sèches jusqu’au moment de vous coucher. > Évitez de consommer l’eau des cours d’eau s’il y a des troupeaux. Ou bien désinfectez-la (pastille ou ébullition prolongée) > N’attendez pas que la nuit tombe pour monter la tente, nettoyez et aplanissez l’espace, ne l’installez pas dans une cuvette ou à proximité d’un cours d’eau, ne placez pas l’ouverture face au vent. > Placez le réchaud à l’abri du vent mais pas dans la tente > Ne laissez aucune trace, fondez-vous dans le paysage.

3 IDéES DE bIvOuAC AuTOuR DE GRENObLE

© J. Tronc

À droite : choisissez un endroit plat et propre pour la tente et évitez les cuvettes. © J. Tronc

Le massif de Belledonne, avec ses lacs et ses ressources en eau abondantes, est tout indiqué pour un premier bivouac. > Lac Achard Facile d’accès, réputé, très joli mais aussi très (trop) fréquenté. Pour certains ce peut être rassurant, pour d’autres barbant. > Lac de la Croix Peu connu et peu fréquenté, ce lac sauvage proche du Bec d’Arguille offre une vue splendide sur les aiguilles d’Arves et semble suspendu au-dessus de la vallée. > Lacs du Doménon Plus haut, plus sauvage, moins fréquenté. Une belle expérience du bivouac vous attend, mais plus engagée.

Mai 15 / sPot 19


borne trouvée ! il faut reporter son emplacement sur la carte.

LE RANDO ChALLENGE

lES pIEDS ET lA TêTE

Le rando challenge est une épreuve ludique et sportive pendant laquelle les participants doivent faire appel aux compétences essentielles du randonneur : sens de l’orientation, observation du terrain et gestion de son itinéraire. Du coup ce ne sont pas forcément les plus sportifs qui gagnent, mais les plus malins et les plus observateurs. Explications avec Thomas Poirson, en charge de l’activité à la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP). Thomas Poirson, qu’est-ce que le rando challenge  ? Le concept a été inventé au début des années 2000 pour créer une activité compétitive au sein de la FFRP. Il est très connu au sein de la fédération mais assez peu du grand public, bien que le rando challenge leur soit aussi accessible. Pour faire simple, nos licenciés la considèrent comme un grand jeu de piste, un moyen ludique de pratiquer la randonnée. Un jeu de piste mais sous forme de compétition. Pouvez-vous nous expliquer le principe  ? En fait, c’est une randonnée par équipe de trois personnes pendant laquelle on va devoir retrouver des bornes et valider ou non des affirmations. Au début de la randonnée, on remet aux participants une carte sur laquelle est tracé un itinéraire. Ce parcours doit être suivi de manière scrupuleuse. Tout le long, il y a des bornes. Elles ne sont pas cachées. Quand on en rencontre une, on doit reporter son emplacement sur la carte en effectuant un petit trou avec une épingle à l’endroit où l’on pense être, avec une tolérance de 3mm.

20 sPot / Mai 15

C’est le critère orientation. Sur ces bornes il y a également des fiches où sont inscrites différentes affirmations, liées à des éléments remarquables, visibles le long du parcours. On ne coche que celles qui sont justes. Il faut donc être très attentif lorsque l’on marche. Cette compétition ne favorise pas celui qui va le plus vite mais celui qui gère le mieux son temps… Oui, c’est le dernier critère de réussite du rando challenge. À partir de la carte, vous devez vous-même calculer la distance et la dénivelée à effectuer et en déduire une plage horaire d’arrivée à raison d’une vitesse moyenne de 4km/h. Si vous arrivez trop tôt ou trop tard, vous perdez des points. En fait le rando challenge mobilise toutes les qualités du randonneur… Tout à fait. Quand on réfléchit, un randonneur c’est quelqu’un qui est capable de marcher pas forcément très vite mais sur une distance donnée à une vitesse moyenne, quelqu’un qui est capable de bien s’orienter et de savoir où il est à chaque instant, et quelqu’un qui est capable de prendre des informations dans le milieu dans lequel il évolue.

Ce ne sont donc pas forcément les plus forts physiquement qui gagnent ? Non, ce qui en fait une compétition très grand public. On s’adresse à tout le monde. Souvent des équipes de personnes plus âgées battent des petits jeunes car ils sont plus forts en orientation et ont l’habitude d’observer le terrain. De même entre hommes et femmes. Une version grand public du rando challenge existe-t-elle ? Oui, le rando challenge officiel se pratique par équipe de trois, sur des parcours de 16 à 20 km avec 12 à 15 bornes. Il est réservé aux adhérents de la FFRP. Mais à chaque compétition, nous proposons aussi une version découverte, ouverte à tous, d’une durée de 2 à 4 h sur une distance de 8 à 12 km, avec une constitution d’équipe plus libre, de 2 à 6 ou 7 personnes. C’est idéal pour essayer l’activité. On peut même envisager un format pour les enfants. C’est un vrai régal pour eux de marcher ainsi. Mais les adultes adorent son côté ludique et intelligent  !

pRATIquE

> www.ffrandonnee.fr > Finale nationale de rando challenge le 4 juillet à la Bourboule (63).

© Nicolas©Vincent

gRAND FORMAT / lèVE-TOI ET MARCHE !


Mai 15 / sPot 21


ÉVÉNEMENT DU MOIS TEXTE : JÉRÉMY TRONC

ROLLER DERby 16 mAI 15 & 17 mAI 15

lES ROUlETTES RUDES

The Cannibal Marmots organise les 16 et 17 mai l’événement « J'irai jammer sur vos tombes », tournoi de roller derby conviant les meilleures équipes françaises. Sport de contact féminin se pratiquant en patin à roulettes, le roller derby est marqué par un esprit très rock’n roll où les filles sont lookées, portent des noms de guerre et s’entraînent dur à tenir des matchs musclés. Un sport, un show, un esprit que nous font partager les grenobloises de The Cannibal Marmots, dans le top 10 des équipes françaises. Qui sont The Cannibal Marmots  ? Des filles de tous horizons et de toutes catégories sociales. Cela permet des rencontres complètement improbables mais ce mélange fonctionne bien. Grande, petite, mince ou grosse, tout le monde y trouve son compte et sa place. Pourquoi avoir choisi ce sport  ? Chaque fille vient pour des raisons qui lui sont propres. Certaines l’ont choisi pour le côté rock’n roll, d’autres pour l’aspect fun et sportif. Certaines recherchent le côté militant et féministe qui a toujours accompagné cette discipline née aux ÉtatsUnis, avec son côté Do it yourself. Nous ne sommes pas non plus là pour faire passer des messages, mais le fait que le roller derby existe, c’est revendicatif. Il existe bel et bien un état d’esprit particulier… Oui, hormis le côté militant, c’est un sport qui demande, pour exister, une grosse implication de la part des joueuses. On ne vient pas simplement à l’entraînement et on repart. Chaque fille s’investit à hauteur de ses compétences et de sa disponibilité. Entre nous et entre les équipes il y a une solidarité et une entraide très fortes. Le côté Do it yourself est très présent. On fait tout nousmêmes, on organise nos propres matchs, on monte nos équipes, on s’auto-finance, on crée nos supports de communication… Ce qui marque, c’est aussi le côté punk et rock’n roll des tenues et du maquillage. C’est de moins en moins vrai, car arrivé à un

22 sPot / Mai 15

certain niveau, on a envie d’efficacité. Ceci dit on le fait car c’est un moment convivial qui permet de se motiver. Cela sert aussi à impressionner nos adversaires. Pour certaines, c’est un kiff absolu de changer d’identité, de jouer les super héros à l’occasion d’un sport. Mais il y a tout de même des éléments de sécurité à respecter.

Ci-dessus : l’équipe e cannibal Marmots ne fait pas rire ses adversaires !

« QUAND ON RENTRE SUR lE TRACk, ON SAIT QU’ON VA pRENDRE DES COUpS. ON SE BlESSE SOUVENT, Il Y A DE MAUVAISES CHUTES ET DE MAUVAIS CHOCS. »

Est-ce que le roller derby est un sport violent ? Quand on rentre sur le track (la piste, ndlr), on sait qu’on va prendre des coups. On se blesse souvent, il y a de mauvaises chutes et de mauvais chocs. Pour une fille normale, c’est un sport violent. Ceci dit on porte des protections partout, on apprend à tomber et à recevoir des coups. Et le règlement indique les endroits que l’on n’a pas le droit de taper et les manières de bloquer les adversaires.

Physiquement est-ce que c’est dur ? Pour faire du roller derby, il faut beaucoup s’entraîner et réussir le minimum skills (test de sélection, ndlr). Les fresh meat (jeunes recrues, ndlr) galèrent bien pour le passer, c’est compliqué pour elles. Les exercices sont costauds. Il faut vraiment avoir la gnac et se préparer physiquement et techniquement.


© DR

principes de jeu Le jeu se déroule sur une piste ovale, un match se compose de deux mi-temps de 30 minutes. Une mitemps est découpée en sous-périodes, appelées jams, d’une durée maximale de 2 min. Sur le terrain, 10 joueuses qui se déplacent en roller quad (patin à roulettes) s’affrontent, chaque équipe étant constituée d’une jammeuse (en attaque) et de quatre bloqueuses (en défense). Le principe est simple : les bloqueuses des deux équipes doivent rester groupées en un « pack  », roulant autour de la piste. Les jammeuses vont devoir doubler un maximum de fois le pack en effectuant des tours de piste. A chaque fois qu’une jammeuse double une adversaire sans faire de fautes, elle fait gagner un point à son équipe. Le rôle des bloqueuses est donc d’empêcher la jammeuse adverse de les doubler, tout en facilitant le passage à travers le pack de leur propre jammeuse. Pour cela, les contacts, appelés blocages, sont autorisés, mais très réglementés. En cas de faute, la joueuse sera sanctionnée par un passage de 30 secondes en prison.

Le tournoi en détails

> 6 équipes de toute la france invitées > 10 matchs sur le week-end, dont un match de l’équipe de france contre « Le reste du monde », une équipe mercenaire composée de joueuses françaises et européennes de haut niveau. > tournoi commenté par des speakers qui expliqueront les actions de jeu sur fond de musique rock'n'roll > soirée concert rock le 16 mai à la bifurk, avec Les sticky boys, concours air guitar, et un dJ set. > entrée journée : 7€ - Pass Week-end : 10€ - entrée concert : 7€ > Lieu : Halle Clémenceau > www.facebook.com/theCannibalmarmots > www.rollerderbygrenoble.com > Gagnez 20 pass week-end ! Pour participer, lire page 4.


ÉVÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAUCHE

Kayak dans une zone mouvementée de la durance

07 mAI 15

> 10

mAI 15

OuTDOORmIx FESTIvAL SPORT / Un road trip sportif et festif le long de la Durance. C’est, en simplifiant, le concept de l’Outdoormix Festival qui a tout de suite bénéficié d’un bouche à oreille très favorable. Pour cette troisième édition, la rivière des Hautes-Alpes sert à nouveau de fil conducteur aux participants qui pourront voir ou participer à plusieurs disciplines sur les spots les plus adaptés à chacune d’elles. Et le secteur en regorge. Au programme 9 disciplines (kayak, slackline, longboard, parapente, river sup, windsurf, kitesurf et bike). Certaines sont proposées en compétition, d’autres sous forme de meeting ou en démonstration. Chaque jour, les spots de pratique et les décors diffèrent. Pour l’aspect festif, plus de dix groupes ont été sélectionnés. Les scènes mobiles seront enrichies par des à-côtés type light painting, projections vidéos et spectacle de feu. > Hautes-alpes (briançon, l’argentière-la-bessée, embrun. 2h de grenoble) www.outdoormixfestival.com

07 mAI 15

> 17

mAI 15

DE ChAp EN ChAp GRENOBLE

DES

FESTIVAL / Des saltimbanques en caravane qui font le tour des villes pour montrer leur spectacle. Voilà l’esprit de Chap en Chap, festival itinérant de cirque et musique en Grésivaudan organisé par l’association l’Atelier perché. Du 7 au 17 mai, 7 communes de la vallée auront droit à une sympathique visite de ces artistes ambulants rompus à leur discipline respective : cirque, musique, clown, magie, contes ou théâtre. Comme à Barraux ou à Allevard, des communes pourront même profiter de ce campement toute une journée, voire plusieurs jours, avec de nombreuses représentations tout public, en plein air ou sous chapiteau. La troupe débarquera dans chaque ville avec un pot d’accueil offert par les habitants de la ville précédente ! Un appel à la générosité et au partage ! > représentations payantes, à partir de 5 € / latelier.perche38@gmail.com 04 56 85 40 97 / www.chaps-a-chap.com

09 mAI 15

> 25

mAI 15

vINS, ARTISANAT ET ANTIquITéS à CRémIEu SAMEDI

2015

24 sPot / Mai 15

C HOR A LES J EUX DEFILE BA N Q UET BA LS P ROJ ECT ION S AND CO

ANIMATIONS / Crémieu, la jolie cité médiévale du nord Isère, classée dans le prestigieux réseau « Les plus beaux détours de France », propose un mois de mai riche en animations. D’abord un salon du vin et du goût les 9 et 10 mai au clos des Augustins, avec plus de 30 exposants sélectionnés. Il sera suivi, le 14 mai, de la célèbre foire aux antiquités (la 101e !) dans les rues historiques du centre où des exposants professionnels vous présenteront le meilleur de leurs collections. Enfin le mois se terminera par le 35e festival de l’artisanat, rassemblant pas moins de 140 exposants professionnels de toute la France, sélectionnés par les organisateurs pour la qualité des objets exposés et pour assurer une grande diversité de créations et de domaines d’activité. > À Crémieu (1h15 de grenoble) / 04 74 90 45 13 / www.tourisme-cremieu.fr


©

écoute bien mon histoire, petit cyclope.

11 mAI 15

> 23

mAI 15

FESTIvAL LES ARTS Du RéCIT CONTES / Il y a plusieurs manières de faire le tour du monde. Le festival les Arts du Récit vous propose de voyager grâce aux contes. La 28e édition, orchestrée par le centre des Arts du Récit de l’Isère, investira les salles de spectacles, mais aussi les MJC, les musées, les bibliothèques ou les maisons de quartier, pour donner à entendre les contes du monde entier à un public le plus large possible. 23 conteurs et conteuses sont invités pendant 13 jours pour 80 rencontres de toutes formes : spectacles, récital de contes, rencontresrécits ou brunchs partagés et contés comme lors du temps fort, les 14-15-16 et 17 mai, au Musée Dauphinois. Quatre jours entièrement dédiés au conte, du matin au soir et pour toutes les oreilles. > Plus d’infos : 04 76 51 21 82 / www.artsdurecit.com

> 16

mAI 15

RAIDLIGhT TRAIL FESTIvAL BEN TRAIL / Plus qu’un festival, c’est une fête du trail que raidlight organise du 14 au 16 mai dans la première station de trail française. Elle est implantée à Saint-Pierre-de-Chartreuse dans un environnement propice à toutes les déclinaisons de la discipline : kilomètre vertical et trail court ou long. Les participants pourront toutes les pratiquer à l’occasion de ce week-end très riche en dépense de calories et, sûrement, en courbatures. Kilomètre vertical le jeudi, ateliers chronos le vendredi et trail le samedi avec 3 parcours proposés  : 12, 25 et 42 km. Avantage de la formule  : vous pouvez participer aux trois jours ou juste à un ou deux jours, au choix. Dans tous les cas les pâtes seront vos meilleures amies. > saint-Pierre-de-Chartreuse (40 min. de grenoble) / station de trail www.stationdetrail.com/raidlight-trail-festival.html

® Agence AKINAÏ - RCS Lyon 521 545 012 - 04/2015

14 mAI 15

CIRQUE

DU 6 AU 30 MAI 2015 7 spectacles sous chapiteau les 8, 9, 14, 16, 23, 25 et 30 mai à 18h00

DE NOMBREUSES ANIMATIONS GRATUITES POUR LES ENFANTS !

GRAND JEU ANNIVERSAIRE + de 3000 € DE CADEAUX À GAGNER * * Jeu gratuit sans obligation d’achat Voir règlement sur www.placedudauphine.com

FLASHEZ LE QR CODE POUR ACCÉDER AU JEU

Mai 15 / sPot 25


ÉVÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAUCHE

16 mAI 15 & 17 mAI 15

muSéES EN FÊTE Ci-dessous : Hé, viens prendre un café à la maison ! En bas : Joubarde à toile d’araignée. les vivaces alpines seront aussi présentes à la foire de Saint-antoine l’abbaye

PATRIMOINE / Musées en fête, c’est le petit bonus pensé par le conseil général de l’Isère en complément de la Nuit européenne des musées. Depuis quelques années, notre généreux département prolonge d’une journée la manifestation européenne pour permettre à ses concitoyens de découvrir gratuitement ses musées sous un angle original, voire à l’aune de curieuses animations empruntant à la musique, au théâtre, à la littérature ou à d’autres formes artistiques. Que les non habitués de ces établissements soient tentés de franchir leurs portes est l’objectif dominant de cette manifestation au succès phénoménal : 2 millions de Français s’y sont donné rendez-vous l’année dernière. Faut croire que ça marche  ! > Programme : www.isere-patrimoine.fr / onglet musées en fête

14 mAI 15

> 17

mAI 15

FOCALES EN vERCORS

PHOTOGRAPHIE / Donner leur chance aux photographes amateurs et les faire coexister aux côtés de professionnels : tel est le fondement de Focales en Vercors, des rencontres photographiques attirant de plus en plus de photographes de renommée nationale et internationale. Pour avoir droit de cité aux côtés des pros, les amateurs ont dû shooter à partir du thème retenu  : mouvement. Puis le jury a sélectionné les plus méritants à qui l’on offre une visibilité privilégiée lors de l’événement. Pour le grand public, tout est gratuit, les expositions et même les animations proposées  : les conférences sur les techniques photographiques, les ateliers pratiques et les visites commentées. Des rencontres basées sur le donnant/donnant qui s’ouvrent aux nouveaux talents. Est-ce là la clé de leur succès  ? > villard-de-Lans (45 min. de grenoble) info@focales-en-vercors.org / 06 70 52 37 38 http://focales-en-vercors.org

26 sPot / Mai 15

FOIRE Aux FLEuRS ET pLANTES RARES BOTANIQUE / Saint-Antoine-l’Abbaye, village classé parmi les plus beaux de France. Un endroit sympa pour la promenade, encore plus lors de la foire aux fleurs et plantes rares pendant laquelle pas moins de 40 exposants colorent ses rues des plus belles plantes qui soient : bougainvilliers, orchidées, plantes grimpantes, exotiques et carnivores, géraniums odorants, rosiers anciens, nains et de collection, œillets, cactées, palmiers, agrumes, vivaces alpines, lauriers... Plantes rares, aromatiques, plants de légumes, pépinières ornementales  : de nombreuses variétés sont représentées, adaptées à nos latitudes ou pouvant être cultivées à l’intérieur ou dans des verrières. Artisanat, poterie et créations en bois complètent l’offre en place. > saint-antoine-l'abbaye (1h de grenoble) / de 8h à 18h / gratuit / 04 76 64 18 24 robert.boudillon@gmail.com

© J.T.

© Hans Silvester

17 mAI 15


19 mAI 15

> 31

mAI 15

LE pRINTEmpS DES mARChéS

© Fabien Chenel

ÉCOLOGIE / L'agglomération grenobloise vous propose 59 marchés sur son territoire, dont 31 marchés bio ou de producteurs et 15 marchés d'après-midi ! Du 19 au 31 mai, ces lieux déjà bien vivants où se croisent toutes les générations et toutes les catégories sociales seront même un peu plus animés que de coutume. En effet, la Métro souhaite en faire la promotion et profiter de ces grands rassemblements populaires pour sensibiliser la population à quelques problématiques. Ce sera le cas par exemple avec les ateliers de cuisine anti-gaspi. Dans un autre genre, des animations musicales et théâtrales feront étapes ponctuellement sur les marchés de l’agglomération. Enfin un concours photo « j’aime mon marché » primera les meilleurs instantanés. Tout le planning des animations est disponible sur le site indiqué. > www.lametro/marches

20 mAI 15

> 24

mAI 15

FÊTE DE LA NATuRE ÉCOLOGIE / La musique a sa fête, la nature aussi ! Avec un principe identique : organiser sur tout le territoire français des animations populaires et festives, gratuites, qui incitent à sortir et à partir à la découverte de la belle verte. Pour cela les organisateurs locaux ne manquent pas d’imagination : jeux de piste, chasses au trésor, visites de réserves naturelles, randonnées, pique-niques nature… tous les moyens sont bons pour intéresser les publics aux trésors cachés, très souvent à deux pas de chez soi. À l’occasion du 40e anniversaire du Conservatoire du littoral, la Fête de la nature met les bords de l’eau à l’honneur. Rivières, étangs, lacs, marais, ruisseaux et mers vous dévoileront toutes leurs incroyables richesses. > Pour découvrir le programme de la fête de la nature, une seule adresse : www.fetedelanature.com

ble

Mai 15 / sPot 27


ÉVÉNEMENTS

bon, tu me la prends ou pas ma chalémie ? Grandes médiévales d’andilly.

© Vol’tordu / Flickr

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAUCHE

22 mAI 15

> 24

mAI 15

FESTIvAL LES mONTAGN’ARTS FESTIF / Un lac entouré de prés et de montagnes. Tel est le cadre idyllique du festival les Montagn’arts qui ne cesse de croître depuis que nous le suivons. Dans ce coin du Valbonnais, roulottes et chapiteaux sont installés pendant trois jours lors de ce rendez-vous culturel et familial incontournable du sud Isère. Un village éphémère qui prend vie grâce aux artistes qui l’occupent : conteurs, saltimbanques, chanteurs, clowns, groupes de musique, troupes de théâtre, cirque, magiciens, danseurs, peintres… En plus des nombreux spectacles proposés, les visiteurs peuvent profiter des espaces de jeux, participer à un atelier créatif, se lover dans un des coins lecture ou parcourir les expositions présentées. La vie en rose. > Plan d’eau du valbonnais (1h20 de grenoble) / www.lesmontagnarts.org

23 mAI 15

> 31

mAI 15

GRANDES méDIévALES D’ANDILLy HISTOIRE / C’est fou ce qu’une petite équipe de bénévoles a pu construire en une vingtaine d’années. D’abord créée pour animer une fête de village, l’association Andilly loisirs a pris une ampleur telle qu’elle est capable désormais de proposer chaque année une des plus grandes fêtes médiévales de France : Les Grandes Médiévales d’Andilly. Elles auront lieu les 23, 24, 25, 30 et 31 mai. Les chiffres parlent d’euxmêmes  : plus de 500 artistes et un milliers de figurants vous feront revivre l’époque des chevaliers et des princesses dans une forêt enchanteresse entre Annecy et Genève. Vous attendent là 20 heures de spectacles en tous genres : joutes équestres, voltige, rapaces, combats, contes, magie, musique, démonstration de vieux métiers, campement, et moult encore ! Incontournable  ! > au Petit Pays / du 23 au 25 mai et les 30 et 31 mai / andilly (Haute-savoie, 1h30 de grenoble) / 04 50 32 73 64 / www.lepetitpays.com

28 sPot / Mai 15

24 mAI 15

uRIAGE TRAIL RuNNING COURSE À PIED / La saison des trails commence et nous avons choisi de mettre à l’honneur ce petit nouveau : l’Uriage trail running, organisé par l’association Uriage Running. La course prend le relais de deux courses nature longtemps accueillies par Saint-Martin-d’Uriage. Les deux parcours profiteront au mieux de la richesse des sentiers, dans Belledonne bien entendu. L’UTR est ouvert à tous, y compris aux enfants. Côté adulte, le tour des hameaux comprenant 90% de chemins fera passer les coureurs par différents hameaux et panoramas, sur un parcours de 17km et 790m de dénivelée. Le tour des châteaux se déploie, lui, sur 9km et 520m de dénivelée. Une exellente entrée en matière vers les courses plus sérieuses. Le tour des enfants se déroulera dans le parc d’Uriage. > saint-martin-d’uriage (20 min. de grenoble) / http://uriage-trail-running.fr


© Christophe Boulair

Hé Mario, tu fais moins le malin sous les barbelés hein !

24 mAI 15

LA FRAppADINGuE COURSE D’OBSTACLE / On vous le disait dès septembre dernier dans notre numéro spécial rentrée sportive : les courses à obstacles sont à la mode. On a pu le voir tout au long de l'année avec la mud day ou l'Extra Race. Cette fois, ce sont les pionniers du secteur qui reviennent pour une nouvelle édition Rhône X'trem. Les quelques 5000 courageux attendus du côté du Grand Parc de Miribel-Jonage devront surmonter une quarantaine d'obstacles naturels sur un trajet d'une douzaine de kilomètres dans la joie et la bonne humeur. D'ailleurs le déguisement est vivement conseillé. Au menu des réjouissances : eau glacée, boue, plan incliné, forêt de filaments électriques, tubes et bien d'autres. Alors, qui est prêt à relever le défi ? > au grand Parc de miribel-Jonage (Lyon, 1h20 de grenoble) 60 € / www.frappadingue.net

24 mAI 15

FÊTE DES vIEux méTIERS HISTORIQUE / Savez-vous ce qu’est un dinandier ? Et un faiseur de cercles  ? Les deux sont des vieux métiers, ceux qu’il est maintenant rare d’apercevoir, uniquement pratiqués par des artisans passionnés, désireux de les perpétuer. Nombre d’entre eux seront visibles à SaintPierre-de-Chartreuse lors de la fête des vieux métiers  : faiseur de charrue, serrurier, vannier, maréchal ferrant et maréchal des forges, chaudronnier… Tous en démonstration dans les rues du village, certains proposant même des ateliers. Vide grenier, marché aux fleurs et marché artisanal avec produits locaux complèteront cette journée riche en découvertes et ponctuée de nombreuses animations. > de 10h à 19h sur le Plan de ville à st-Pierre-de-Chartreuse (40 min. de grenoble) / 04 76 88 62 08 / www.st-pierre-chartreuse.com

Mai 15 / sPot 29


ÉVÉNEMENTS

atelier jardinage à Terre Vivante (Mens).

© Delphine Evesque

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAUCHE

25 mAI 15

JOuRNéE pORTES OuvERTES à TERRE vIvANTE

30 mAI 15 & 31 mAI 15

SALON Du bIEN-ÊTRE EN mONTAGNE SANTÉ / L’allopathie et les médecines complémentaires, dites alternatives, sont à l’honneur les 30 et 31 mai, à Villard-de-Lans, à l’occasion du salon du bien-être en montagne. Ce dernier vous propose de faire un pont entre ces deux tendances de la médecine et montrera aussi toute la diversité des soins naturels et holistiques permettant de soigner, mais aussi de prévenir et de renforcer l’organisme en travaillant sur tous ses aspects. Corps, âme et esprit, un triptyque bénéfique quand on sait en prendre soin. Ce salon vous donnera des pistes concrètes ; les thérapeutes et les exposants invités ont été scrupuleusement sélectionnés. De nombreuses conférences sont aussi prévues : la méditation, l’harmonisation énergétique, les élixirs floraux, la thérapie énergétique chinoise, la sophrologie et bien d’autres thèmes encore. > À villard-de-Lans (45 min. de grenoble) / ouverture de 10h à 19h 3 à 5 € / http://vercors-bien-etre.fr

JARDINAGE / Les jardiniers du centre écologique Terre Vivante vous invite le 25 mai à passer une journée en leur compagnie à l’occasion d’une journée portes ouvertes. Au programme de cette invitation : des ateliers pour parfaire votre savoir-faire du jardinage. Atelier tressage et plessis pour obtenir de jolis aménagements dans votre jardin ou atelier jardinage orienté sur le travail et l’entretien du sol. Une visite des aménagements du centre et des ateliers enfants sont également prévus. Enfin le photographe professionnel Bertrand Bodin, spécialisé en photo nature, vous livrera ses secrets de prise de vues pour réaliser les plus beaux clichés en macro-photo. > domaine de raud à mens (50 min. de grenoble) / 04 76 34 80 80 / www.terrevivante.org

29 mAI 15

> 01

JuIN 15

FÊTE / C’est la fête des roses au parc de la Tête d’Or ! En raison du Congrès mondial des Roses qui se déroule pour la première fois à Lyon (et en France d’ailleurs), toute la ville se teinte de rose. Plus particulièrement le week-end du 30 et 31, au cœur des trois roseraies rénovées du parc. En plus des expositions de fleurs, tout un programme d’animations et d’ateliers autour de la rose est prévu : art floral, concours de peinture, atelier jardinage, défilé de mode… Des rosiéristes français seront présents pour répondre à toutes les questions qu’on peut se poser sur cette fleur emblématique. Dimanche soir, c’est même un feu d’artifice qui est organisé, à Caluire et Cuire, visible depuis les berges du Rhône. > Parc de la tête d’or (Lyon, 1h15 de grenoble) / entrée libre

30 sPot / Mai 15

© Jorge Royan / http://www.royan.com.ar .

WEEk-END DES ROSES

c’est la rose l’important.


30 mAI 15

7 mARChé DES CRéATEuRS e

L’aide au logement ? En ligne, c’est facile !

© DR

ARTISANAT / Le marché des artisans créateurs de Grenoble rassemblera cette année plus de 400 exposants de la région Rhône-Alpes. Peu de secteurs d’activité sont oubliés dans cette sélection pléthorique et qualitative d’artisans créateurs qui exposent et vendent des pièces uniques ou produites en très petite quantité. Le quartier Championnet et ses rues, rendues piétonnes pour l’occasion, sera un vaste espace de tentations en tous genres, mais toujours saines car elles profitent à de petits artisans locaux, confirmés ou en devenir. Textiles, bijoux, accessoires de mode, poterie, chaussures, objets déco, mobiliers, laissez-vous tenter par les créations originales en vente directe, de l’artisan au consommateur. > Quartier Lakanal-Championnet à grenoble / 09 80 86 10 19 / 06 09 11 46 31 / www.lacordealinge-grenoble.com

Triumph Tr3

31 mAI 15

uRIAGE CAbRIOLET CLASSIC

ble

COLLECTOR / Un petit air d’insouciance et de sixties soufflera sur le parc d’Uriage lors du prochain Uriage Cabriolet Classic. C’est en effet la Triumph TR3, petit roadster anglais, produit en petit nombre, qui sera, pour ses 60 ans, à l’honneur de la prochaine édition. Ce rassemblement de vieilles voitures, dont le mot d’ordre est élégance, reste cependant ouvert à tous les véhicules antérieurs aux années 80. Pour se plonger un peu plus dans l’ambiance des époques représentées, les participants sont fortement incités à se vêtir conformément aux modes d’alors. Plus de 800 véhicules se réunissent chaque année dans le parc des thermes à l’initiative du club des véhicules anciens de Grenoble. Vous verrez, ces voitures d’époque fonctionnent comme une véritable machine à remonter dans le temps ! > Parc des thermes d’uriage (20 min. de grenoble) / 06 86 88 61 86 http://club.vag.free.fr


ÉVÉNEMENTS

le Vénéon en rafting, ça a l’air de brasser. Printemps du Vénéon.

© Video Berrino

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY CHAUCHE

05 JuIN 15

> 29

SEpT. 15

ROSE pALACE

ART / Aux déjà nombreuses bonnes raisons d’aller flâner dans le parc du domaine de Vizille, va s’en ajouter une nouvelle à partir du 5 juin. L’artiste plasticienne Viviane Rabaud, réputée pour ses installations in situ qui « se ventousent sur l’architecture du lieu  », va créer une œuvre d’art spécialement pour le parc. Avec les matières et des formes conçues par tissage ou «  tricotinage  » elle s’amuse à provoquer des rencontres incongrues, à confronter des organismes qui s’animent et organisent des «échanges ». Avec la métamorphose Rose Palace, elle interrogera l'histoire et s'appropriera le symbole de la Bastille en donnant forme à sa vision contemporaine de la Révolution française. Une installation flottante qui habitera tout l'été le parc du domaine de Vizille. > au domaine de vizille (30 min. de grenoble) / www.domaine-vizille.fr

06 JuIN 15

LE pRINTEmpS Du véNéON OUTDOOR / Toujours généreux, toujours frais et fun, toujours bon marché, le printemps du Vénéon c’est l’événement à ne pas manquer avant le grand rush de l’été, pour les amateurs de disciplines outdoor ou ceux qui veulent s’y frotter pour la première fois. Organisé par les guides et les acteurs touristiques du secteur, ce jour est l’occasion rêvée pour pratiquer dans un cadre sécurisé à petit prix : 10 euros par loisir encadré. Rafting, escalade, via-ferrata, randonnée, mais aussi pêche et hammam. Tout ce qui fait la réputation de cette vallée est à portée de bourse, si l’on pense toutefois à s’inscrire dans les temps, avant le 1er juin. Bonus pour les inscrits  : le  concert  du samedi soir et la visite du  musée  Mémoires Alpinismes > saint-Christophe en oisans – La bérarde (1h30 de grenoble) / 04 76 80 50 01 www.berarde.com

32 sPot / Mai 15

06 JuIN 15

LA FÊTE DES TuILES COMMÉMORATION / 80 000 personnes attendues à l’occasion de la Fête des Tuiles ? C’est une quasi mobilisation générale qui va toucher Grenoble les 6 et 7 juin. Pour fêter la Journée des Tuiles du 7 juin 1788, considérée comme le début de la Révolution française, la ville de Grenoble vise grand, populaire et participatif. La plus grande artère de la ville, le cours Jean-Jaurès Libération, sera rendue aux piétons pour un « moment d’agitation » riche en animations et festivités : grand banquet populaire, initiation et épreuves sportives, guinguettes et pistes de danse, jeux, peintures collectives, contes, gastronomie, street art, chant choral, conférences et cafés historiques… Bref une autre révolution qui va secouer Grenoble et ses habitants. Plus d’informations dans notre numéro de juin. > Cours Jean-Jaurès et Libération www.facebook.com/pages/La-fête-destuiles-révolutions-en-Cours-mobilisation


Š DR

initiation à l’escalade au programme de 3, 2, juin bougez !

06 JuIN 15

> 28

JuIN 15

SPORT / Le conseil gÊnÊral de l’Isère est dÊcidÊment trop gÊnÊreux. Avec l’opÊration Trois, deux, juin‌ Bougez ! il vous offre l’opportunitÊ de pratiquer gratuitement un sport de nature à choisir parmi 12 activitÊs  encadrÊes par des moniteurs diplômÊs  : escalade, spÊlÊologie, voile, aviron, course d’orientation, pêche, randonnÊe pÊdestre, canyoning, kayak, tai chi chuan, trail et via ferrata. Les activitÊs sont rÊparties sur l’intÊgralitÊ du dÊpartement, sur des spots sÊcurisÊs particulièrement adaptÊs à la dÊcouverte. On peut s’inscrire seul, en famille ou entre amis. L’opÊration se dÊroule du 6 au 28 juin. Alors pourquoi vous en parle-t-on dans ce spot  ? Car les inscriptions sont ouvertes dès le 11 mai. Faites vite, les places sont limitÊes à 3300. > Les samedis et les dimanches, du 6 au 28 juin 2015, 12 activitÊs sportives de nature / inscription obligatoire sur www.isere.fr à partir du 11 mai

MFODIBOUF

NF OU

    

07 JuIN 15

COuRSE L’ÊChIROLLOISE

BVD” VS E

COURSE À PIED / Courir et soutenir la Ligue contre le cancer, tel est le principe de l’Échirolloise. OrganisÊe par l’association Spot 10, cette course caritative de 10km est ouverte aux coureurs mais aussi aux marcheurs. L’intÊgralitÊ des bÊnÊfices collectÊs sera reversÊe à la Ligue contre le cancer et à l’association Agaro (accompagnement des malades atteints du cancer). DÊpart et arrivÊe sont fixÊs au parc Robert Buisson. Parallèlement auront lieu, le même jour, les 10km d’Échirolles, course qualificative au championnat de France à laquelle participent des coureurs de haut niveau. Enfin, les enfants ne seront pas en reste grâce à des parcours spÊcialement adaptÊs à leurs petites jambes. Un rendez-vous familial, sportif et solidaire. > Parc robert buisson à Êchirolles / www.echirolloise.fr www.10kmechirolles.fr

MB F

-07"(/: Ă‹LNE"OOFDZ

3, 2, JuIN bOuGEZÂ !

VSF U B O

HPSHFTEVGJFSDPN 0VWFSUUPVTMFTKPVST 



/PVWFBVUĂ? Mai 15 / sPot 33 


DESTINATION

bORDS DE LOIRE

TEXTE : BENJAMIN lEROY

DE MONTROND-lES-BAINS AU BARRAgE DE gRANgENT

L'astre solaire nous gratifie à nouveau de sa majestueuse présence, et avec lui revient le temps des balades. à une heure de Lyon, les bords de Loire, réaménagés pour devenir le paradis des randonneurs de tous niveaux, n'attendent qu'à être redécouverts.

E

ntendez-vous ce gazouillis charmant? C'est celui de l'hirondelle qui nous annonce l'arrivée du printemps. Fini le temps des lamentations hivernales auprès du poêle, il est l'heure de retourner profiter de la nature et du grand air ! Alors chaussez vos meilleurs souliers de marche, attrapez votre sac à dos, et direction Montrond-les-Bains, à la limite entre le Forez et le pays de Saint-Galmier, pour une escapade le long de la Loire. Fruit d'une volonté de se ré-approprier les bords du fleuve comme patrimoine naturel, ceuxci ont été entièrement réaménagés sur 60km entre Montrond et le barrage de Grangent. Espaces de stationnement, aires de pique-nique, panneaux explicatifs renseignant sur le milieu naturel, et surtout nombre de ponts et passerelles pour aller voir à loisir si l'herbe est plus verte sur la rive d'en face. Douze «  boucles découverte » (cinq «  par les ponts  » et sept « autour des villages », également accessibles aux vététistes, et aux cavaliers pour certaines), entre 1,5 et 20km, sont ainsi balisées pour les amateurs de balades. Ceux qui ont trois jours devant eux pourront même s'attaquer au parcours complet, de Saint-Just-Saint-Rambert à Montrond-les-Bains  ! Après ce bol d'air pur, choisissez comment clôturer votre séjour. La nature vous a donné des envies de quiétude et de bien-être  ? Direction les thermes de Montrond ! Au contraire, vous êtes en mal d'agitation  ? Filez vous mêler aux parieurs de l'hippodrome de Saint-Galmier  ! Dans les bulles ou les yeux rivés aux sabots des chevaux, une destination résolument nature et détente  !

« ENTRE 1,5 ET 20kM, SONT AINSI BAlISÉES pOUR lES AMATEURS DE BAlADES. »

le kiosque de puisage de badoit.

© OT de Saint-galmier

LA SOuRCE bADOIT

34 sPot / Mai 15

Comme l'indique son étiquette, l'eau minérale Badoit est issue de la source de Saint-Galmier, et la commune propose de découvrir cette véritable fierté locale (depuis 1778, tout de même!). La visite commence par un retour sur l'histoire de celle qui a si souvent facilité votre digestion. Puis direction la source et l'usine Badoit – pensez au passage à saluer le buste de son fondateur, Saturnin Badoit - pour observer les bulles en liberté puis l'intégralité du processus d'embouteillement. Comme il se doit, le tout s'achève par une dégustation, à l'usine ou au kiosque de puisage situé au cœur de la ville, où l'eau minérale coule naturellement des robinets !


© DR

Vue aérienne des rives de la loire.

LE bOuGAINvILLIER

Une façade recouverte de vigne vierge, un jardin à l'ombre des platanes, une rotonde toute en luminosité grâce à ses larges baies vitrées... Le Bougainvillier séduit d'abord par son cadre ! Une fois installé, vous risquez également d'être charmé par le contenu de votre assiette, dans laquelle la gastronomie traditionnelle n'hésite pas à se frotter de façon surprenante à une touche d'exotisme épicé. Certes, cette qualité a un prix, mais cette bonne adresse n'oublie pas les touristes pressés de découvrir la région et/ou d'épargner leur budget  : la «  proposition de midi  », sorte de plat du jour gastronomique, vous propose un menu à 26 euros, sans vous éterniser à table.

LA mAISON DIEu

Vous rêvez de vous prendre pour Mademoiselle Badoit, fille de Saturnin, sirotant paresseusement une eau finement pétillante dans la fraicheur d'un magnifique jardin au début du siècle ? Parfait  : sa demeure, la Maison Dieu, est aujourd'hui une maison d'hôte en plein centre de Saint-Galmier. Raffiné et élégant, l'endroit est idéal pour respirer en toute simplicité le charme romanesque de la petite bourgeoisie de l'époque, tout en profitant du confort moderne... et de la cuisine de la tenancière, Mme Peycelon,  à partir des produits du potager.

LES ROCANTINES

Elles sont belles, elles sentent bon, mais saviez-vous qu'elles peuvent aussi avoir bon goût ? Elles, ce sont les fleurs, et les Rocantines vous proposent de découvrir leurs saveurs  ! Cette gastronomie nature ne manquera pas de vous surprendre, sous bien des formes. Si les sirops, huiles et vinaigres de fleurs se rencontrent parfois, les gelées et surtout les «  tartinades  » sont biens moins courantes. Citrons confits, lentilles et fleurs de capucine, courge et ciboule de Chine... on en salive  ! Autre sensation, le Rocanfleur, pétillant réalisé à partir de fleurs de sureau, vous ravira à l'apéritif ou en accompagnement d'un dessert.

pRATIquE > SOURCE BADOIT office du tourisme de saint-galmier (42, à 2h de grenoble) 04 77 54 02 01 tarifs : 4 et 6 € > LES ROCANTINES saint-bonnet-les-oules (42, à 2h de grenoble) ouvert les lundis et vendredis de 10h à 18h, le samedi de 9h à 13h www.lesrocantines.com > LA MAISON DIEU À saint-galmier 04 77 54 03 03 À partir de 100€ / nuit www.la-maison-dieu.com > LE BOUGAINVILLIER À saint-galmier www.restaurant-bougainvillier.com > WWW.LOIREFOREZ.COM > WWW.PAYSDESAINTGALMIER.FR > WWW.MONTROND-LES-BAINS.FR

Mai 15 / sPot 35


CARNET D’ADRESSES

SpOT A TESTé pOuR vOuS ! *****

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

**** *

Spot et son équipe de rédacteurs sont sur le qui-vive pour vous faire découvrir les tendances du moment : boutiques originales, nouvelles adresses, sites internet émergeants et bons petits restaurants hors des sentiers battus.

© J.T.

Ci-contre : le mobilier en bois rappelle les cafés d’antan, dans une déco moderne.

mEL’S CAFé… pAuSE GOuRmANDE COFFEE SHOP / La déco du Mel’s café, ouvert début avril place Gustave Rivet, est tout ce qu’on attend d’une pause café/détente. Les couleurs chaleureuses, orange et chocolat, ponctuent de grands murs blancs supportant des photos de voyage. Le mobilier, hétéroclite, dominé par le bois, rappelle les cafés d’antan. L’étage est beaucoup plus lounge avec quatre petits salons aux élégantes atmosphères. Selon Mélanie Colin, la gérante, le lieu se positionne entre le coffee shop à l’américaine et le salon de thé mais en privilégiant les cafés de qualité. Mélanie, qui a obtenu ses diplômes de Barista, propose trois grands crus et une sélection d’excellents thés. À n’importe quel moment de la journée, on trouvera une restauration légère, comme des tartines composées, à base de produits si possible bio et/ou locaux issus de petits producteurs, et des douceurs qui accompagneront merveilleusement bien votre pause. > 4 place gustave rivet à grenoble / ouvert du lundi au vendredi, de 7h à 18h & le samedi de 7h30 à 12h30 / 06 62 69 47 28 / www.facebook.com/melscafe.fr

« ÉCRAN CIRCUlAIRE DE 4 MèTRES DE DIAMèTRE, RADIO, MANCHES, INSTRUMENTS DE NAVIgATION... »

36 sPot / Mai 15

« lE lIEU SE pOSITIONNE ENTRE lE COFFEE SHOp À l’AMÉRICAINE ET lE SAlON DE THÉ »

AIR v SIm, LE SImuLATEuR

SIMULATEUR / C’est dingue on s’y croirait ! Voilà le genre de réaction que Robert Vacarro doit régulièrement entendre dans le cockpit de son simulateur. Ce pilote amateur a ouvert, en novembre 2014 à Voiron Air V Sim, un simulateur de vol ultra réaliste. Cockpit en fibre de carbone, écran circulaire de 4 mètres de diamètre, radio, manches, instruments de navigation… rien ne manque. « J’ai voulu être le plus réaliste possible » indique ce passionné. Jusqu’à plaquer sur le logiciel des scènes photoréalistes de toute la France et les repères VFR dont les vrais pilotes se servent pour naviguer à vue. «  À ce niveau là, ce n’est plus un jeu  » indique Robert qui tempère «  j’ai 95% de personnes qui n’ont jamais piloté et tout se passe bien ». Aussi parce que Robert prend la place de copilote et vous assiste durant les nombreux scénarios de vol envisageables. Vous serez bluffés. > air v sim / 20 cours sénozan à voiron/ 09 83 66 16 00 / info@airvsim.fr / http://airvsim.com


Grenoble-Alpes Métropole et les communes de la métropole vous proposent

LE

© DR

PRINTEMPS ART’kébIA, RENDEZ-vOuS DES MARCHÉS

DANS LES ARbRES

GRIMPE D’ARBRE / S’installer confortablement lové dans des coussins, manger, discuter, observer l’écureuil au-dessus de sa tête. Un intrus dans cette liste ? L’écureuil  ? Non, car tout cela se fait perché dans les arbres grâce à la société Akébia, spécialisée dans la grimpe d’arbre et toutes ses déclinaisons. Vous pouvez aussi y manger, fêter un anniversaire, bivouaquer, écouter des contes, regarder un spectacle… Structures et animations utiles peuvent être installées dans la plupart des lieux, pourvu qu’on y trouve des arbres adaptés et suffisamment solides. Guillaume Thorand, qui gère la société, a passé tous les diplômes pour vous emmener en toute sécurité jusqu’à la canopée s’il faut. Même les enfants dès 3 ans peuvent venir voyager parmi les branches et goûter à cette activité salvatrice et apaisante proposant aussi une approche pédagogique et culturelle de ces augustes végétaux. > art’kébia / guillaume thorand / 06 60 17 35 39 / artkebia@gmail.com

Retrouvez Retr ouvez le programme programme complet sur :

www.lametro.fr/marches www.lametro.fr/marches

© DR

« VOUS pOUVEz AUSSI Y MANgER, FêTER UN ANNIVERSAIRE, BIVOUAQUER... »

Mai 15 / sPot 37


CARNET D’ADRESSE

SpOT A TESTé pOuR vOuS ! *****

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

**** *

Dans cette rubrique, point d’éthique au rabais ou de durable à obsolescence programmée. On teste, on se renseigne, et si l’enseigne nous semble digne d’intérêt, on en parle. Sinon, poubelle verte “je trie”.

© J.T.

Ci-contre : un vaste espace vert à l’arrière du café et un coin pour jardiner.

LE CAFé vOISIN(E)S CONVIVIALITÉ / Offrir au quartier Vigny-Musset un lieu de vie convivial et générateur de lien social. C’était l’idée d’Élise Jehl et Nathalie Dupillier-Delcroix, les deux jeunes femmes qui ont ouvert en septembre 2014 le café Voisin(e)s, rue Guy Mocquet. Le local, haut de plafond, aux tons ocre et crème, donne, à l’arrière, sur un vaste espace vert où les clients se délectent de soleil et de calme. En cuisine, Élise Jehl donne priorité aux produits frais et de saison, souvent bio et issus de producteurs locaux. Tout est fait maison bien entendu et la qualité des produits se ressent dans une cuisine simple mais soignée. Le café Voisin(e)s ne fait pas que remplir agréablement le ventre, il comble aussi le manque de vie d’un quartier trop résidentiel. Le local dispose d’un espace pour les enfants qui trouvent des jeux et de quoi lire pendant que les parents ou les voisins papotent entre eux. Des ateliers familiaux sont proposés les samedis et parfois les jeudis. Au programme : compostage ou jardinage, cuisine avec recette du jour, origami, etc. Un aspect du café que les deux gérantes voudraient un peu plus populariser auprès des habitants pour accomplir au mieux sa vocation sociale. > restauration : de 8,5€ (plat du jour) à 13,5€ (entrée, plat, dessert) / menu enfant : 6€ / atelier : 5€, goûter compris / mercredi après-midi : crêpe + sirop à 1,5€ / Café voisin(e)s / 9 rue guy mocquet à grenoble / 04 76 49 31 03 / http://cafedesvoisines.blogspot.fr

JuIN 15

N°130

Sortie le 3 juin

« pRIORITÉ AUx pRODUITS FRAIS ET DE SAISON, SOUVENT BIO ET ISSUS DE pRODUCTEURS lOCAUx. »

pROChAIN NuméRO.

SPÉCIAL VTT ET CYCLOTOURISME Matos, itinéraires, événements, news, équipements, tendances... Pour tout le monde, et on n’oublie personne !

© Aspen-Snowmass - Flickr

SPOT. Editions “LE PETIT SPORTIF”, 12, rue Ampère - 38000 Grenoble. S.A.R.L. de presse au capital de 12195,65 euros. RCS Grenoble : 420 090 573. Tél. : 04 76 84 44 60. Fax : 04 76 21 25 11. Mail : contact@spot-web.fr Directeur de la publication : Sébastien Rousset (srousset@spot-web.fr - 04 76 84 44 61) Responsable de rédaction : Jérémy Tronc (jtronc@spot-web.fr - 04 76 84 79 38) Chef de publicité : Mélanie Arbessier (marbessier@spot-web.fr - 04 76 84 44 62) Ont collaboré au numéro : Isabelle Cartellier. Jérémy Chauche. Assistante de direction : Lidwine Bastien(contact@spot-web.fr) Design :www.michelbarthelemy.com Maquettiste : Géraldine Crosio Infographiste : Carole Barraud Responsable diffusion : Jean-Maxime Morel Tirage : 30 000 exemplaires en libre service, diffusés par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions. Toute reproduction de SPOT est strictement interdite. www.spot-web.fr

38 sPot / Mai 15


15%

DU 15 AU 30 MAI 2015

* Sur présentation de cette publicité - Hors promotion.

Pour la fête des Mères, Adrenaline vous offre

*

RUNNING CITY TRAIL RANDO URBANWEAR ROLLER LONGBOARD WAKEBOARD VIA FERRATA MAILLOT DE BAIN... VENTE LOCATION RÉPARATION 26 place Paul Vallier 04 76 86 06 06

3 cours Jean Jaurès 04 76 87 49 91

Retrouvez tous nos produits sur adrenaline-ski-shop.com


QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Mai 2015- Édition Grenoble

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you