Page 1

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

Fev.

15

n°126

magaZine

visites ludiques

grand format

jeux De piste, chasses au trésor interactives

bouchayer-viallet

grand format

La renaissance

nouvel an chinois Des Dragons à Lyon événement du mois

5 parties à challenge the room GAGNEZ

R DV E N PAGE 4

MENSUEL GRATUIT WWW.SPOT-WEB.FR

ÉDITION GRENOBLE


2 sPot / Février 15


ÉDITO/SOMMAIRE TEXTE : JÉRÉMY TRONC

Fev.

P.4

15

P.6

n°126

En couverture : Le portail, un vestige des usines Bouchayer-Viallet. © Daniela Petrel www.danielapetrel.com

P.8

P.16

P.18

P.24

MAILI-MAILO « Le rapport sur le tourisme numérique en Basse-Normandie est désormais disponible.  » Arrivé le jour du bouclage dans notre boîte à courriels, c’est le genre de communiqué de presse très mal ciblé qui, habituellement, aurait fini directement dans le dossier éléments supprimés. Dossier dans lequel il a momentanément séjourné avant de profiter d’une seconde chance, jouissant malgré lui d’un contexte favorable. Car, si on peut rigoler du petit autosatisfecit opportuniste de la région et des formules banales et pompeuses chères aux institutions, du genre «  un territoire en pointe en terme d'usages numériques  », on a aussi pu y lire que «  le tourisme est l'une des activités bénéficiant aujourd'hui le plus de l'évolution constante du numérique  » et que «  le mariage du tourisme et du numérique est porteur d'attractivité et de développement d'activités  ». Assertions illustrées dans notre dossier de ce mois consacré, entre autre, à ce genre de dispositifs. Le sujet qui a sauvé le mail de notre poubelle, et la Basse-Normandie de notre indifférence.

P.26

P.4 I EN BREF Grenoble à fleur de peau. L’Isère est gourmande. La Chartreuse 2X remarquable... P.6 I VISITE URBAINE Quartier Bouchayer-Viallet P.8 I GRAND FORMAT Jeux de piste et chasses au trésor au service du tourisme P.16 I ÉVÉNEMENT DU MOIS Nouvel an chinois à Lyon

P.28

P.30

P.18 I ÉVÉNEMENTS Les nuits de la roulotte. Fête de la neige. Exposition le Transperceneige. Festival des glisses givrées... P.26 I DESTINATION Le Queyras. 100% nature. 100% atypique. P.28 I CARNET D’ADRESSES Vêtements Peuf. Galerie More Art Tea. Cycles Cattin, la relance. P.30 I CARNET D’ADRESSES ÉTHIQUE Vasimimile.

Février 15 / sPot 3


EN BREF

bohême a déménagé

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

© FST

grenoble à Fleur de peau

Ci-dessus : La nouvelle série de gants à l’éffigie de grenoble, signés Fst handwear.

PRODUIT / Une nouvelle édition limitée de gants, à l’effigie de Grenoble, a été lancée pour l’hiver 2014/2015 par l’O.T. de Grenoble et la société grenobloise FST Handwear, leader sur le marché des gants imprimés. Une collaboration renouvelée après le succès de la première édition. Cette nouvelle série est ornementée de la même illustration originale reprenant les éléments identitaires de la ville, mais de couleur différente. On reconnaît par exemple Stendhal, les montagnes, la tour Perret ou les trois roses de gueules du blason de la ville. Destinés aux femmes, ces gants en micro-fibre sont entièrement réalisés en Rhône-Alpes. Grenoble a été longtemps la capitale mondiale de la ganterie. Les dirigeants de FST Handwear, qui veulent perpétuer cette tradition, déclaraient « c’est une vraie fierté et un réel encouragement  de  constater que certaines institutions adhèrent à notre concept de  gants comme support d’expression artistique.  » > en vente dans la boutique de l’office de tourisme du centre-ville / www.grenoble-tourisme.com / www.fsthandwear.com

gagneZ

QUE FAIRE LE WEEK-END ?

Web

www.spot-web.fr

- 5 PARTIES (CHAQUE ÉQUIPE SERA COMPOSÉE DE 2 À 5 JOUEURS) au LIVE ESCAPE GAME “Challenge the Room” de Grenoble. Pour participer, allez vite sur www.spot-web.fr/grenoble onglet GAGNEZ !

espace partenaires FESTIVAL EN FAMILLE « GRANDES IMAGES POUR PETITES MAINS » Du 3 au 11 février 2015 à l’Espace Aragon de Villard-Bonnot > Toutes la programmation et tous les renseignements sur votre mobile en flashant ce QRCode

4 sPot / Février 15

SKI / Adieu Lumbin, bonjour Chabeuil. Après son rachat par l’homme d’affaires Jacques Ruchon, la marque artisanale de skis Bohême a déménagé dans la Drôme. L’homme, qui voulait regrouper les activités de Bohême avec sa société spécialisée dans les meubles d’encaissement pour optimiser les coûts, a aussi un autre objectif : passer du haut de gamme au marché de luxe. Pour Jacques Ruchon, il s’agit d’un positionnement plus logique au regard du coût de fabrication comprenant les matériaux haut de gamme utilisés et le nombre d’heures de fabrication. La stratégie du nouveau chef d’entreprise est de recentrer la distribution des produits vers des revendeurs prestigieux et exclusifs, dans des stations renommées, et de faire du placement de produits dans le milieu du luxe. Une diversification des produits est également envisagée. > www.boheme.fr

la chartreuse, 2X remarquable

RÉCOMPENSES / Fin décembre 2014, le site de Chartreuse tourisme a été reconnu comme un des trois meilleurs portails touristiques par le blog leweboskope.fr dans la catégorie Webdesign. Le 13 février, c’est au tour de la forêt de la Grande Chartreuse de monter sur le podium. Elle recevra officiellement le label national Forêt d’exception qui récompense l’important travail de concertation mené autour de la gestion du territoire. En effet, sa puissance symbolique, sa contribution à l’esprit du territoire, son apport à l’économie forestière et touristique locale lui valent de s’inscrire, depuis 2012, dans une démarche exemplaire de concertation avec les acteurs locaux, avec la mise en œuvre de premières actions. Ce sera la troisième forêt en France, après celle de Fontainebleau et de Verdun, à être labellisée. > http://chartreuse-tourisme.com

l’isère est gourmande

GASTRONOMIE / L’Isère s’est hissée, fin 2014, au 6e rang national des départements français comptant le plus de maîtres restaurateurs. Avec 21 titrés supplémentaires en 2014, le département gagne 11 places et dénombre désormais 77 maîtres restaurateurs. Décerné par l’État, à partir d’un audit réalisé par un organisme indépendant, le titre permet d’identifier et de valoriser les restaurateurs qui ont des compétences professionnelles reconnues et s’engagent à travailler des produits bruts, essentiellement frais et, de préférence, locaux. > Plus d’info : www.maitresrestaurateurs.com


VISITE uRBAINE

bouchayer-viallet

Du NEuF, Du VIEux ET Du VERT

Opération Bouchayer-Viallet. Le titre d’un roman d’espionnage ? Non, c’est le projet d’aménagement urbain, débuté en 2005, qui a radicalement transformé cette zone de terrains vagues et de friches industrielles de 14 hectares. Entre bâtiments d’usines réhabilités et édifices contemporains, on vous propose une visite du nord au sud, avec une halte à La Belle Électrique, la nouvelle salle de concert dédiée aux musiques amplifiées.

A

vant de devenir un site industriel, cette zone rectangulaire, délimitée par le Drac, la rue Ampère, le cours Berriat et les grands boulevards, était un banal terrain vierge. Il a accueilli le cimetière municipal de 1800 à 1810 puis, jusqu’en 1898, plus rien. En 1896, la société Bouchayer-Viallet, particulièrement renommée pour la fabrication de tuyaux et de conduits, achète cette bande de terre et y met en service en 1898 de nouveaux bâtiments industriels. Aujourd’hui, dans ce nouvel éco-quartier en phase finale de construction, demeurent quelques vestiges industriels réhabilités côtoyant des bâtiments contemporains aux normes de construction les plus récentes. La visite débute square des fusillés, à l’extrémité nord du quartier. En déambulant vers le sud, on s’arrêtera sur les éléments remarquables suivants :

square des Fusillés

Il se nomme ainsi en hommage aux 20

6 sPot / Février 15

maquisards fusillés ici-même par les soldats Allemands le 16 août 1944. Des représailles après que deux soldats allemands ont été abattus 2 jours plus tôt lors d’une attaque de la Résistance. Cette zone qui servait de lieu de livraison et de stockage aux usines Bouchayer-Viallet a été rachetée en 1947 par la mairie et transformée en place.

le portail

Du square, on aperçoit un portail rouge métallique surmonté d’une horloge et d’un panneau. Il s’agit évidemment de l’ancienne porte d’entrée/sortie du site industriel Bouchayer-Viallet.

le magasin

C’est le plus ancien bâtiment du site. Cette élégante halle a été rachetée par Hyppolite Bouchayer après l’Exposition Universelle de Paris. Elle a été construite en 1900 par les ateliers de Gustave Eiffel. Démontée, transportée à Grenoble puis remontée, elle servira pendant 60 ans d’atelier de

chaudronnerie avant d’être transformée en lieu de stockage. Le mot magasin est resté. La reconversion en centre national d’art contemporain (CNAC) en 1986 est la concrétisation de la politique de grands travaux et de décentralisation initiée par François Mitterrand en 1981.

la belle électrique

Inaugurée le 10 janvier 2015, cette nouvelle salle de spectacle « à la fois largement ouverte et mystérieuse pour susciter le désir  », a été conçue par l’architecte Yves Arnod. L’architecture a été influencée par trois aspects du sujet. Les cinq branches en forme de pavillon évoquent celui de l’oreille qui amplifie la réception du son. L'enveloppe du bâtiment est constituée de bastaings de chêne de mêmes dimension et aspect que les traverses des voies de chemin de fer qui desservaient le site. Enfin son corps étrange aux lignes sauvages «  répond à l'énergie de la musique, celle d'aujourd'hui et celle de demain  ».

© Daniela Petrel - www.danielapetrel.com

TEXTE : JÉRÉMY TRONC


Ci-contre: La Belle électrique, la construction la plus récente du quartier, côtoie le Magasin, le plus ancien bâtiment installé début xxe sur le site.

la chambre des métiers et de l’artisanat

Bâtiment passif à énergie positive, la CMA de l’Isère est le bâtiment du tertiaire le plus performant de l’Isère. De nombreuses techniques de pointe ont été mises en œuvre pour que ce bâtiment ait une consommation d’énergie proche de zéro : enveloppe étanche et très isolée pour lutter contre les ponts thermiques, dalle active (rafraîchie par l'eau de la nappe phréatique), stores extérieurs à lames orientables mécanisées  ; ventilation double flux… Avec plus de 1000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques sur le toit, c’est aussi la plus grosse centrale de production d’énergie électrique solaire de la région grenobloise.

la petite halle

La petite halle, qui abrite actuellement la salle d’escalade Espace vertical 3 (rue Victor Lastella, derrière la chambre des métiers et de l’artisanat) a été construite pendant la première guerre mondiale. À cette époque, les hommes sont envoyés au front et les effectifs de l’usine chutent. Ils passent de 1250 à 250 employés. Pour sauver son entreprise, Aimé Bouchayer, le dirigeant de l’époque, se met au service de la France en guerre. Il se laisse convaincre de fabriquer des obus de 75mm. La halle est construite pour cela et on embauche de nombreuses femmes. Cette activité permettra d’engranger d’importants bénéfices.

les usines cémoi (12, rue ampère)

Fin de la guerre. Les nombreuses femmes qui travaillaient à la fabrique d’obus dans la petite halle se retrouvent sans activité. C’est pour leur assurer une requalification et une autonomie qu’Aimé Bouchayer recrute Félix Cartier-Million, propriétaire de chocolat Dauphin, pour, en 1920, structurer une nouvelle fabrique de chocolat à Grenoble : Cémoi. Elle emploiera jusqu’à 500 personnes. L'entreprise dépose le bilan en 1970 et sera définitivement liquidée  en 1973. * Source : Vincent de Taillandier, guide de l’Office de Tourisme de Grenoble.

Février 15 / sPot 7


GRAND FORMAT TEXTES : MARTIN LÉGER / JÉRÉMY TRONC

quand la découverte devient ludique

JEux DE PISTE, ChASSES Au TRÉSOR…

Chasses au trésor, jeux de piste, enquêtes policières... Ces dernières années, la découverte touristique et la valorisation du patrimoine passent de plus en plus par ces formes ludiques de visites, qui s’appuient massivement sur les nouvelles technologies (puces RFID, applications pour smartphones et tablettes, etc). Si elles visent particulièrement les enfants, ces initiatives sont aussi très appréciées des adultes.

8 sPot / Février 15


Découverte de la moyenne montagne avec le parcours secrets des fées dans les alpes du Léman © Alpes du Léman

Février 15 / sPot 9


© Jérémy Tronc

GRAND FORMAT / QuAND LA DÉCOuVERTE DEVIENT LuDIQuE

« POuR INTÉRESSER uN PuBLIC LE PLuS LARGE POSSIBLE à LA DÉCOuVERTE Du PATRIMOINE, MIEux VAuT S’ADAPTER Au PuBLIC VISÉ »

« Aujourd’hui, on ne veut plus éduquer les enfants de manière bête et méchante. Il est tout à fait possible de leur faire découvrir des choses de façon ludique. C’est même souvent préférable, parce qu’on apprend souvent mieux en s’amusant. L’important est vraiment de susciter chez eux des émotions, qui leur serviront à mieux se souvenir de ce qu’ils auront appris. » Jean-Christophe Huet, accompagnateur en montagne et gérant de la SCM Nouvelles Montagnes (une structure dédiée à l'éducation à l'environnement et aux loisirs de pleine nature), a bien compris que pour intéresser un public le plus large possible à la découverte du patrimoine,

10 sPot / Février 15

mieux vaut s’adapter au public visé, de surcroît lorsqu’on s’adresse à des enfants ou à des adolescents. C’est lui – avec Laurent Schwoehrer, également accompagnateur en montagne – qui a conçu plusieurs jeux de piste permettant de découvrir Grenoble de façon originale et ludique.

JeuX de piste à grenoble

« Le secret de Mélusine  » consiste à aider la fée Mélusine à trouver deux ammonites, des coquillages en forme d’escargot fossilisé, qu’on peut apercevoir dans les murs de certains bâtiments du centre-ville de la capitale des Alpes. Ce parcours d’environ

une heure et demie s’adresse à toute la famille (à partir de trois ans), au départ de l’office du tourisme. Il se fait complètement à pied et vous permettra de voyager à travers les quartiers de Grenoble comme à travers les époques. « Vous devrez résoudre de nombreuses énigmes liées à l’observation – par exemple retrouver un personnage dont il manque la tête sur un mur – afin de progresser dans le jeu. Au passage, vous pourrez par exemple apprendre que Grenoble s’appelait auparavant Cularo, ou parfaire vos connaissances sur la Journée des Tuiles, qui avait été l’un des prémices de la Révolution Française  », explique


À gauche : Découverte du patrimoine avec le parcours La légende oubliée du trésor de Zéraphin de l’o.t. de grenoble.

© Alpes du Léman

Ci-dessous : on découvre les légendes locales des alpes du Léman grâce au parcours ombres sur l’alpage.

les alpes du léman misent sur le Jeu de piste Depuis 2011, l’entité touristique les Alpes du Léman propose sur son territoire des sentiers à parcourir en famille, agrémentés de totems, de statues et même d’un chevalier en armure. Adaptés aux petites jambes et réservant de beaux panoramas aux plus grands, ils permettent de parler aux nouvelles générations des traditions et du patrimoine. Le sentier scénarisé Ombres sur l’alpage (alpage de Très-le-Mont à Lullin) permet de retracer la rencontre des hommes et de la montagne. Au fil du parcours, vous découvrirez la légende du cavalier noir et rencontrerez les nombreux personnages qui ont façonné ce site si particulier… (Livret à 3€ disponible à l’Office de Tourisme à Lullin et au restaurant « Au petit Savoyard » à Très-leMont). Autre lieu, autre histoire près d’Habère Poche. Secrets des fées vous invitent à découvrir la vie d’hier et d’aujourd’hui en moyenne montagne, et sensibilisent le randonneur au respect de la nature. Il se décline en 4 parcours à énigmes d’1h30 chacun. Un livret vous oriente dans cette balade nature et très ludique. Il vous permettra de décrypter le message des fées grâce à son philtre magique. (Livret à 4€ disponible à l’Office de Tourisme à Habère Poche, à la Ferme et au Foyer de loisirs des Moises). PLUS D’INFOS : www.alpesduleman.com


GRAND FORMAT / QuAND LA DÉCOuVERTE DEVIENT LuDIQuE

En-haut : Livret découverte du sentier interactif La clé aux 7 énigmes, au sappeyen-chartreuse.

© DR

Au milieu : Des énigmes à résoudre pendant le parcours La légende oubliée du trésor de Zéraphin de l’o.t. de grenoble.

Jean-Christophe Huet. Dans le même esprit, l’Office de tourisme de Grenoble propose une visite-chasse au trésor du Parc Paul Mistral (« La légende oubliée du trésor de Zéraphin », vendu 5€, comme « Le secret de Mélusine), qui est en fait un mélange de jeu d’orientation et d’observation du patrimoine naturel, en particulier les arbres. «  Il y a un livret qui est plutôt destiné aux enfants, et un autre qui s’adresse davantage aux adultes, qui souhaitent aller un peu plus loin  », précise Jean-Christophe Huet.

12 sPot / Février 15

© Laurie Martin

Apprendre en s’amusant, c’est bien. Devenir acteur de sa propre visite, c’est encore mieux. C’est ce qui explique que les chasses au trésor traditionnelles soient peu à peu supplantées par d’autres formes ludiques de visite. « Depuis deux ans, les enquêtes policières ont vraiment la côte  », remarque Stéphane Faveyrial, responsable projets sur Grenoble de Diverty Events, une société spécialisée dans la création d’activités récréatives pour les entreprises (pour des séminaires, teambuildings et autres incentive). Cette dernière propose ainsi dans son catalogue «  Grenoble à la loupe  »  : vous devrez aider Alex Pertise, un détective privé (fictif) qui se retrouve mêlé à une affaire de vol à son insu. « On propose ainsi une balade dans le centre-ville de Grenoble pour suivre les suspects. On va par exemple utiliser le mobilier urbain pour récupérer divers indices. C’est quelque chose de plus poussé qu’un simple quizz questions-réponses, même si le but final est le même, à savoir apprendre des choses sur le patrimoine de la ville de façon détournée  », analyse Stéphane Faveyrial. Si elle est d’abord destinée aux entreprises, cette activité (comme d’autres du catalogue), peut être proposée à des groupes de particuliers d’au moins 8 à 10 personnes. La Maison du Tourisme des Vallons du Guiers a elle aussi cédé à la mode de l’enquête policière – façon Cluedo grandeur nature pour faire découvrir les deux villes du Pontde-Beauvoisin (une en Isère, l’autre en Savoie, de part et d’autre du pont). Baptisée «  Intri’Guiers  », cette visite fait

© Jérémy Tronc

visites Façon enquête

En-bas : cinq bornes situées dans les villes jumelles de pont-deBeauvoisn déclenchent les témoignages et les indices sous la forme d’un message théâtralisé. jeu : intri’guiers.


© Alpes du Léman

GRAND FORMAT / QuAND LA DÉCOuVERTE DEVIENT LuDIQuE

parcours secrets des fées aux alpes du Léman

« CETTE TEChNOLOGIE DE LA RÉALITÉ AuGMENTÉE VA PAR ExEMPLE VOuS PERMETTRE DE DÉCOuVRIR à TRAVERS L’ÉCRAN DE VOTRE SMARTPhONE LE VILLAGE ENGLOuTI DE ROSELEND » intervenir des personnages historiques (comme François Ier), même si les histoires ici racontées restent imaginaires. Autre particularité d’Intri’Guiers : l’utilisation des nouvelles technologies. «  Le support du jeu que nous vendons comprend un carnet d’enquêteur et un crayon, ainsi qu’un badge RFID (type badge d’autoroute). Grâce à cette technologie, au passage de votre badge d’enquêteur, cinq bornes situées dans la ville déclenchent les témoignages et les indices sous la forme d’un message théâtralisé. Surtout, vous pouvez refaire l’enquête quinze fois sans jamais suivre le même cheminement, puisque ce système RFID permet de générer des résultats d’enquête aléatoires  », explique Coralie Gerbith, chargée de mission à la Maison du Tourisme des Vallons du Guiers.

14 sPot / Février 15

l’important, c’est d’apprendre

Vous l’aurez compris, les technologies modernes sont davantage que de simples gadgets, et peuvent apporter de vrais plus aux visites de villes ou autres lieux touristiques. Développée par les communautés de communes du Beaufortain et du Val d’Arly, l’application pour smartphones l’Empreinte des Grandes Alpes fonctionne grâce à la géolocalisation. Ainsi, l’utilisateur est informé en temps réel de la présence de points d’intérêts, et il peut accéder à du contenu sous forme de textes, de sons, de vidéos, de modélisations 3D, de photos ou encore de réalité augmentée. « Sur l’itinéraire principal, qui suit les 66 km de la route des Grandes Alpes entre le col des Aravis et le Cormet de Roselend, cette technologie de la réalité augmentée va par

exemple vous permettre de revivre, à travers l’écran de votre smartphone, le parachutage du col des Saisies pendant la Deuxième Guerre Mondiale, ou encore de découvrir le village englouti de Roselend et la construction du barrage du lac éponyme. Si vous arrivez sur le plateau du Cuvy à Arêches-Beaufort, vous pouvez découvrir le paysage estival si vous êtes en hiver, et vice versa », détaille Mathilde Diaz, chargée de mission développement touristique à la Communauté de Communes Le Beaufortain. La multiplication des initiatives ludiques autour de la découverte touristique et de la valorisation du patrimoine ne signifie pas pour autant la fin des visites plus «  classiques  », comme les visites guidées. Elles témoignent simplement de la faculté d’adaptation des entités touristiques, qui ont bien compris l’importance de personnaliser aux mieux les visites, tout du moins de s’adapter au public visé. Mais qu’elle soit guidée, sous forme de chasse au trésor, assistée par GPS ou par une application smartphone, la finalité de la visite reste la même  : apprendre. Peu importe au fond que ce soit de façon classique ou « détournée » : dans tous les cas, vous vous coucherez moins bête ce soir.


chasses au trésor, énigmes, parcours interactiFs… quelques pistes pour y goûter Parcours découverte / jeux de piste de l’O.T. de Grenoble Trois livrets/jeu de piste pour découvrir les lieux emblématiques de Grenoble : centre historique, La Bastille et le parc Paul Mistral. En vente 5€ à l’office de tourisme. > 04 76 42 41 41 / www.grenoble-tourisme.com Takamaka Bureau de guide et accompagnateurs. Il vous propose aussi une visite de Grenoble à l’aide de tablettes numériques et différents jeux de piste interactifs. > 04 80 42 00 70 / http://portail.takamaka.fr Diverty events Organisation de séminaire et team building. Enquêtes policières interactives, jeux de pistes dans Grenoble avec tablettes tactiles, chasses au trésor pour découvrir le patrimoine régional. > 04 38 02 13 82 / www.divertyevents.fr La clé aux 7 énigmes Sentier thématique interactif avec smart phone ou carnet de jeu. Application téléchargeable gratuitement ou livret de jeu également gratuit. Suivez Justin dans une folle aventure à vivre en famille ou entre amis.  Résolvez les énigmes, relevez les défis et percez le secret de la clef mystérieuse ! Au Sappey-en-Chartreuse. > www.chartreuse-tourisme.com

Azil et Magda Jeu de découverte de l'époque préhistorique à Saint-Christophe la Grotte. Il s’organise autour d’un chemin de plus de 3km de long. > www.azil-magda.com Intri’Guiers Parcours de découvertes interactif à Pont-de-Beauvoisin. Après un meurtre et un vol commis dans les villes jumelles, vous devrez retrouver le coupable, le lieu et l'objet utilisé, comme au Cluedo. > www.intriguiers.fr L’emprunte des Grandes Alpes Elle fonctionne grâce à la géolocalisation. L’utilisateur est informé en temps réel de la présence de points d’intérêts, et il peut accéder à du contenu sous forme de textes, de sons, de vidéos ou de photos. > http://lempreintedesgrandesalpes.com Rewild Ce jeu en réalité alternée proposé par l’association Grande Traversée des Alpes vous fait découvrir la montagne en suivant des scénarii de science-fiction. Au menu : randonnée pédestre et VTT, géocache, énigmes dans 4 parcs naturels régionaux et 3 villes. > www.rewild.fr Géocaching à Sassenage L’office de tourisme de Sassenage propose une nouvelle manière de se balader et de découvrir la ville : le géocaching. > 04 76 53 17 17 / www.sassenage.fr Domaine de Vizille Deux livrets / jeux de piste pour découvrir les secrets du Domaine. > www.domaine-vizille.fr

Février 15 / sPot 15


ÉVÉNEMENT Du MOIS

© DR

TEXTE : JÉRÉMY ChAuChE

nouvel an chinois

La Danse des Lions, pour bénir les lieux et apporter prospérité.

22 Fév. 15

LES DRAGONS ENVAhISSENT LYON

Depuis quelques années, c'est une tradition dans le (petit) Chinatown lyonnais, à la Guillotière, l'association des Chinois d'Outre-Mer organise une grande fête pour célébrer le passage à la nouvelle année. Plus de détails sur les festivités 2015 avec Philippe Oh, secrétaire de l'association. Que nous préparez-vous cette année ? Comme chaque année, nous donnons rendez-vous aux curieux et aux amoureux de la culture asiatique dans les rues de la Guillotière pour assister à la traditionnelle déambulation plus connue sous le nom de Danse des Lions. Une troupe d’une quinzaine de danseurs et de musiciens passera dans les rues du quartier au son des pétards et des instruments de musique afin de venir bénir les différents commerces asiatiques. Que signifie cette tradition des Lions pour les Chinois ?

16 sPot / Février 15

La déambulation traditionnelle est très importante pour les commerçants du quartier pour deux raisons. D’abord, les lions viennent bénir les lieux et apporter la prospérité aux propriétaires. Dans le même temps, les pétards et la musique servent à faire beaucoup de bruit pour chasser les mauvais esprits.

des dégustations de spécialités asiatiques dans les rues du quartier. Enfin, nouveauté cette année, en partenariat avec les cinéphiles du festival Hallucination Collective, nous organisons une soirée consacrée au cinéma asiatique. Deux films (Éxilé et Drug war de Johnnie To) seront projetés le mardi 24 février au Comoedia.

Prévoyez-vous d’autres activités en marge de la fête ? Oui, bien sûr. Même si nous ne renouvellerons pas le karaoké géant de l’an dernier car les participants avaient peur de chanter en public, nous devrions organiser

Combien de personnes attendez-vous ? On espère faire au moins aussi bien que 2014, notre année record où plus de 5000 personnes étaient venus assister à la danse des lions et participer aux diverses animations du nouvel an.


année du mouton

en 2015, l’astrologie chinoise nous apprend que nous entrerons dans l’année de la chèvre (ou mouton) de bois vert. il est à la huitième position de tous les animaux dans le zodiaque chinois. aussi appelé chèvre, il représente la solidarité, l’harmonie et le calme. Les gens nés dans l’année du mouton sont polis, doux maniérés, timides, imaginatifs, déterminés et ont bon goût. sur le plan négatif, ils sont parfois pessimistes, réalistes, myopes et lents dans le comportement. > LES ANNÉES DU MOUTON : 1941, 1953, 1967, 1979,1991, 2003 et 2015 évidemment. > LEURS CHIFFRES PORTE BONHEUR : 3, 4, 5, 12, 34, 45 et 54. enfin, parmis les moutons ou chèvres célèbres on distingue pas mal de bad ass comme robert de niro, mel gibson, george Harrison, mick Jagger, John Wayne ou encore Bruce Willis.

pratique > DANSE DES DRAGONS départ à 15h le dimanche depuis la rue d’aaguesseau (Lyon 7e) / métro d - arrêt guillotière ou tramway t1 / Pensez à prendre des protections auditives pour les petits et les personnes sensibles au bruit à cause des pétards. > SOIRÉE CINÉMA ASIATIQUE Le 24 février / dès 20h / au cinéma Comoedia (Lyon 7e)

© DR

Les pétards pour chasser les mauvais esprits.


ÉVÉNEMENTS

© Jean Piccioli

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAuChE

Jusqu’au 07 Fév. 15

Festival les nuits de la roulotte BALKANIQUE / Si on vous demande ce qu’évoque pour vous la roulotte, il y a de fortes chances que vous répondiez voyage, bohème, culture tzigane, feu de camp et musique. Le festival les nuits de la roulotte, organisé par l’association éponyme, c’est un peu tout cela, concentré sur une dizaine de jours dans la capitale savoyarde. Dans son baluchon, une série de concerts festifs autour de la musique klezmer et balkanique, parfois agrémentée de quelques beat et sample électroniques. Une tournée des bars est notamment prévue le 4 février avec l’enchaînement de quatre concerts. Mais pas question pour ce festival de se cantonner aux cuivres entraînants et aux rythmes frénétiques. Une partie de la programmation s’attachera à décortiquer la culture rom par des conférences, des projections de films et des expositions. > À Chambéry (35 min de grenoble) / http://lesnuitsdelaroulotte.com

Jusqu’au 30 août 15

d'une vallée à une autre : le grésivaudan en 1968 EXPOSITION / En 1968, 1500 clichés de la vallée du Grésivaudan ont été pris. Une commande passée en 1967 par Paul Jargot, alors maire de Crolles, auprès de 9 jeunes apprentis de l’image de la MJC. Ce groupe a alors emprunté les routes et chemins du territoire à la rencontre des habitants. Presque 50 ans plus tard, la Maison Bergès – musée de la houille blanche – expose une sélection de 100 photos permettant de prendre la mesure des transformations de la vallée ces 50 dernières années. De nombreux aspects sont illustrés : l’aménagement des terres de la plaine, l’essoufflement de l’industrie sur la rive gauche, la construction de la voie express, les fêtes de village ou encore les anciennes techniques agricoles. Un précieux témoignage sur les évolutions économiques, urbanistiques, humaines et sociales. > exposition "d’une vallée à une autre, le grésivaudan en 1968" / maison Bergès – musée de la houille blanche / Jusqu’au 30 août 2015 / 04 38 92 19 60 / www.musee-houille-blanche.fr

18 sPot / Février 15

Ci-dessus : créations de Benoit chabert, visibles à l’exposition Montagne Design au couvent sainte-cécile.

Jusqu’au 17 avril 15

montagne design

DES MONTS SCULPTÉS / Que ceux qui s'attendent à voir des skis et des raquettes rebroussent chemin car la nouvelle exposition du couvent Sainte-Cécile, malgré son intitulé, ne dévoile pas le parfait baluchon du randonneur mais un panel de jeunes designers, dont la vision contemporaine de la montagne se traduit par des objets insolites. Se déployant au-delà de la chapelle, l'exposition, mise en valeur par une scénographie attrayante, dresse le portrait de créateurs qui questionnent le territoire montagneux et ses usages avec pour réponse un banc à chèvres, une étagère arbre, des luminaires organiques ou encore des tabourets stylisés, avec l'optique, bien sûr, de valoriser et faire connaître leurs travaux. > au Couvent saint-Cécile / 37 de la rue servan, grenoble / 04 76 88 75 75 / ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h / tarifs : 0€ / 6€


© DR

sur la tour de glace de champagny, les bras vont chauffer.

06 Fév. 15

> 07

Fév. 15

coupe du monde d’escalade sur glace MONTAGNE / La Plagne accueille la coupe du monde de cascade de glace, du jeudi 5 au samedi 7 février 2015. Elle regroupe deux épreuves. La difficulté, qui consite à grimper le plus haut possible dans une voie tracée, sans reconnaissance au préalable. La vitesse, qui récompense l’athlète le ou la plus rapide sur un itinéraire dédié à cette pratique. Près de 100 sportifs de 12 nationalités sont   attendus pour en découdre, sur la tour de glace de 22 mètres de haut, située à Champagny-le-Haut. Il s’agit de la seule épreuve française et de l’avant-dernière   étape de la coupe du monde sur 6 dates. Quasiment tous les favoris ont déjà confirmé leur venue. Tous figurent dans les podiums des classements de la coupe du monde 2014 et   du classement actuel 2015.   > Champagny-en-vanoise (savoie) / www.iceworldcup.fr

06 Fév. 15

> 07

Fév. 15

File au Fort

FÊTE / Deux jours de festivités sont organisés au fort de Barraux les 6 et 7 février. La compagnie Le puits de Barraux est à l’origine de cette manifestation dans cet ancien édifice militaire. Un cadre original pour accueillir des spectacles de danse, de théâtre et les goûters qui viendront s’intercaler entre les différentes représentations. La fête commencera le vendredi soir : apéro, repas puis spectacle La taverne des géants qui revisite des scènes mémorables de l’œuvre de Rabelais. Le samedi, le fort sera animé tout l’après-midi au rythme de la musique, des contes, de la danse et du théâtre. Une reconversion originale pour cette ancienne sentinelle des Alpes qui servit de prison militaire pendant les 2 guerres mondiales. > file au fort / Plus d’infos : compagnielepuits@gmail.com / 04 76 97 81 11 / tarifs : de 7 à 15 €

Février 15 / sPot 19


ÉVÉNEMENTS

© DR

TEXTE :JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAuChE

07 Fév. 15

> 06 mars 15

on cartoon dans le grand lyon JEUNE PUBLIC / Pendant que les producteurs européens présentent leurs nouveaux projets aux pros du "Cartoon Movie" dans les salles du Grand Lyon, le meilleur du cinéma d'animation européen de ces deux ou trois dernières années est projeté au grand public. Pendant un mois, le fin du fin des films d’animation est à découvrir ou à redécouvrir dans une trentaine de salles du Grand Lyon. Parmi les productions remarquables notons : Asterix et le Domaine des Dieux (co-réalisé par notre cher Alexandre Astier) ou La grande aventure de Maya l'abeille. Du 4 au 6 mars, le festival accueillera également les réalisateurs venus défendre leurs films face au public. Xavier Picard, réalisateur des Moomins sur la Riviera, organisera une masterclass où il dévoilera les secrets de fabrication de son film d'animation (le 4 mars au ciné Mourguet de Sainte-Foy-lès-Lyon / entrée libre). Christian De Vita (réalisateur de Gus, petit oiseau grand voyage), Tomm Moore (réalisateur du Chant de la mer) et Pascal Morelli (réalisateur de Corto Maltese et 108 Rois Démons) seront aussi de la partie. > dans 27 salles du grand Lyon / www.oncartoondanslegrandlyon.fr

07 Fév. 15

trail blanc des coulmes SPORT / Les Coulmes, la partie nord-ouest du massif du Vercors profite de son joli terrain de jeu naturel pour organiser quelques manifestations sportives outdoor. Le trail blanc des Coulmes invite les amateurs de trail à chausser leurs baskets pour un tracé de 10km et 300 mètres de dénivelée dans la neige, en 2 boucles de 2 km à parcourir en solo ou en duo. Le duo adopte un format un peu spécial : l'un des 2 coureurs effectuera les 2 boucles alors que l'autre n'en fera qu'une en s'élançant avec son équipier au passage de la première boucle. Seule condition : passer la ligne d’arrivée ensemble. S'appuyant sur le domaine de ski nordique du col de Romeyère, le tracé sera à 80% sur pistes damées mais quelques petits singles viendront pimenter cette course. Au programme d'après course, produits régionaux et concert. Sympa. > rencurel / Col de romeyère / Course : 10km 300 d/ www.trail-vercors-coulmes.fr

20 sPot / Février 15

Ci-dessus : asterix et le Domaine des Dieux sera projeté dans le cadre de on cartoon dans le grand Lyon.

07 Fév. 15

> 08

Fév. 15

18e lugdunum tatoo

CONVENTION / Voici un événement pour les durs les vrais les tatoués. Pendant deux jours des centaines d'amoureux de cet art souvent décrié à tort pourront se retrouver au Double Mixte afin de rencontrer certains des plus grands spécialistes du domaine. Mais cette convention où l'on peut d'ailleurs se faire tatouer sur place réunira aussi d'autres artistes gravitant dans cet univers. Parmi les spécialités présentées : suspension, bondage et autres piercing. Ne pas oublié l'habituel concert de métal du samedi histoire d'animer les allées de la convention comme il se doit. > au double mixte (villeurbanne) / de 12 à 20€ / www.lyontattooconvention.com


08 Fév. 15

Fête de la neige du col de marcieu INSOLITE / La fête de la neige du col de Marcieu est une des rares manifestations en France où l’on peut encore observer des shows de ballet à skis, sport de démonstration aux Jeux olympiques de 1988 et 1992. Une curiosité parmi d’autres : les gens du coin, par exemple, aiment aussi inventer des luges aussi loufoques que possible. Ils parlent de courses d’objets glissants non identifiés (OGNI). Les plus originaux et les plus rapides gagnent un lot. Tout le monde peut tenter sa chance. Autres raisons de participer à la fête de la neige : les initiations au biathlon proposées par le foyer de fond du plateau des Petites Roches, sur un parcours facile, des sorties raquettes encadrées par des accompagnateurs, et des sessions de sculpture sur neige. > Col de marcieu / saint-Bernard du touvet / Chartreuse / dès 10h www.col-marcieu.com

10 Fév. 15 & 24 Fév. 15

vtt givré

FREERIDE / L’Oisans, l’un des massifs les plus réputés pour la pratique du VTT avec ses épreuves mythiques (Mégavalanche, Mountain of hell, Crankworx), ne proposaient pas encore de descentes en VTT sur neige. Pas officiellement en tout cas. C’est Auris-en-Oisans qui, cette année, se charge de pallier cette anomalie, en proposant de pratiquer cette activité une fois le soleil couché. Trois formules sont proposées, ce qui permet au novice sans matériel comme aux pilotes aguerris déjà équipés de descendre les pistes. Les prix, évidemment, varient selon les formules : 40€ initiation encadrée avec le matériel, 30€ en autonomie avec le matériel et 15€ en autonomie sans matériel. Apéro offert et lots à gagner à chaque session. > réservation obligatoire / 04 76 80 13 52 / accueil@auris-en-oisans.fr / www.auris-en-oisans.fr Le soleil couché, on sort les vtt à auris ! © DR


ÉVÉNEMENTS

© DR

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAuChE

14 Fév. 15

Fête de la station des coulmes ANIMATION / Le foyer de ski de fond de Rencurel, situé au cœur du massif des Coulmes, organise chaque année une fête populaire et familiale. Elle aura lieu le 14 février au col de Romeyère, à partir de 14h et jusqu’à 21h où un feu d’artifice sera tiré. Durant ce laps de temps, de nombreuses animations sont proposées par les acteurs de cette mini-station. Il y aura des jeux pour les enfants, notamment un puzzle géant à reconstituer en allant chercher les pièces disséminées dans la nature. Les plus grands pourront bénéficier de l’initiation gratuite au ski de fond organisée ce jour-là dans le cadre de l’opération Osez le Nordic. De 17h à 20h30, les pistes seront accessibles gratuitement pour une séance de ski nocturne. Démos freestyle, initiations télémark et descente au flambeau sont aussi au programme. Ça vaut bien un détour. > infos : 04 76 38 96 61 / www.rencurel-vercors.fr

14 Fév. 15

course la royale COURSE / Prévue le 11 janvier, la course La Royale a été reportée au 14 février à cause du manque de neige. Elle emprunte ni plus ni moins que l’itinéraire le plus convoité par les amateurs de ski nordique dans le domaine des hauts plateaux du Vercors. Celui-ci relie les trois portes de l’espace nordique : Bois barbu à Villard-de-Lans, les hauts plateaux à Corrençon et Herbouilly à Saint-Martin/Saint-Julien-en-Vercors. Il a donné son nom à cette épreuve de longue distance en ski de fond. Nouveauté cette année : le club de ski nordique profite de cet événement populaire pour proposer une course en technique classique, inscrite au calendrier national des courses longue distance, ouverte aux licenciés FFS. Cette année, le départ sera donné de Villard-de-Lans, pour 30 km de course intense sur des traces… royales. > départ de villard-de-Lans / 04 76 95 82 26 / 04 76 95 81 75

22 sPot / Février 15

Ci-dessus : sport et bien-être au programme de gap-Bayard au féminin.

14 Fév. 15

> 15

Fév. 15

gap bayard au Féminin

FORME / Depuis 5 ans, le centre d'oxygénation de Gap-Bayard, l'office de tourisme de Gap et Hautes-Alpesski-de-fond organisent un week-end réservé aux femmes, axé sur la pratique conviviale du ski de fond, de la  raquette, du plaisir et du bien-être. Location de matériel à tarif préférentiel et offres de séjours très avantageuses devraient, avec ce qui suit, terminer de convaincre les indécises. Au programme de ces deux jours, des ateliers d’initiation et de progression en ski nordique, des ateliers de cuisine bio, de réflexologie et d’utilisation des huiles essentielles, des cours de fitness, des conseils pour bien se préparer à une activité sportive et des séances de massage. Alors, conquises  ? > À gap / 04 92 52 56 56 / www.la-gapencaise.com


© DR

L’améthyste, une variété de quartz.

14 Fév. 15

> 15

Fév. 15

MINÉRAUX / Dans les bourses aux minéraux, aux gemmes et aux fossiles, ce sont souvent de véritables passionnés qui vous accueillent et non de simples revendeurs. Minéralium, bourse et exposition-vente sise à Crémieu, ne déroge pas à la règle. Français ou étrangers, vous aurez affaire à des personnes qui vous dévoileront le fruit de leur prospection à travers le monde. Sortis des déserts, des montagnes, vous trouverez turquoise, hématite, chrysocolle, quartz, cornaline, agate, jaspe, améthyste, calcédoine mais aussi d’étonnants fossiles encore dans leur gangue. Pour les enfants, un orpailleur professionnel expliquera, lors d’ateliers, les techniques des chercheurs d’or. Les enfants repartiront avec un tube à essai rempli de paillettes d’or, fruit de leurs recherches enfiévrées. > Crémieu / salle « sport & Loisirs » / de 10 h à 19 h le samedi et de 10 h à 18 h le dimanche / www.tourisme-cremieu.fr

© OT Grenoble

minéralium

19 Fév. 15

course d’ogni INSOLITE / C’est la huitième édition de cette course assez folle mais prise très au sérieux par les participants locaux. La course d’objets glissants non identifiés de l’Alpe-du-Grand-Serre consiste à descendre une portion de piste à bord d’un engin glissant le plus loufoque possible. Certains, pour être sûrs de gagner la course, n’hésitent pas à passer des dizaines d’heures dans la fabrication de cet engin. Cependant il faut veiller à ce qu‘il soit maniable et stable car il doit pouvoir réaliser un parcours entre des portes. Il doit aussi aller le plus loin possible. Ce sont deux critères de notation, outre l’originalité des engins. Partant de là, toutes les réalisations sont admises. Petit bonus à l’OGNI qui récolte le plus d’applaudissements du public. Les meilleurs remportent un lot. Un bon week-end de glisse et de festivité vous attend ! > alpe-du-grand-serre / https://fendlabise.wordpress.com

Février 15 / sPot 23


ÉVÉNEMENTS TEXTE : JÉRÉMY TRONC / JÉRÉMY ChAuChE

À droite : Dessin de jean-Marc rochette, à l’honneur de l’exposition le transperceneige au musée géo-charles (échirolles).

20 Fév. 15

> 17

mai 15

le transperceneige

20 Fév. 15

> 22

Fév. 15

29e primevère ÉCOLOGIE / Cela fait près de 30 ans que les organisateurs de ce salon ont pris leur bâton de pèlerin pour rendre le monde un peu plus vert. Et comptez sur eux, ici, non au green washing et oui au concret. Organisé par une association et réalisé par 250 bénévoles, Primevère a pour ambition de réunir les acteurs de l’écologie pour présenter des alternatives militantes cohérentes et éthiques à la société, le tout dans une ambiance conviviale. Pendant ces trois jours, le programme est consistant : 500 exposants (dont 150 associations), 200 producteurs et artisans, 100 animations (conférences, ciné-débats, démonstrations, films, trocs, ateliers…) dont une avec José Bové et même 800m2 pour les enfants dans un espace surveillé et animé avec plus de 30 intervenants. Et oui, l’écologie ça commence très tôt. > À eurexpo (1h10 de grenoble) / tarifs : de 6 à 10€ / www.salonprimevere.org

24 sPot / Février 15

© Jean-Marc Rochette, Le Transperceneige

EXPOSITION / Avant d’être un film spectaculaire et brutal, vraiment réussi, réalisé par Bong Joon Ho, le transperceneige (Snowpiercer en Anglais) est une bande-dessinée hors norme, dessinée et illustrée par Jean-Marc Rochette et scénarisée par Jacques Lob puis Benjamin Legrand. Déjà invité lors d’une précédente exposition, le dessinateur français sera de nouveau à l’honneur au musée Géo Charles à travers la fabuleuse histoire du Transperceneige. Le musée dévoilera en exclusivité les quatre-vingt premières pages de la suite. Les visiteurs découvriront les études préparatoires, les originaux, les mises en couleur, les nouvelles planches et tout le travail en cours. L'exposition présentera également les dessins réalisés pour le film, des portraits réalisés pendant le tournage avec les comédiens et l'équipe du film. > exposition Jean-marc rochette / Le transperceneige / musée géo-Charles / 1, rue géoCharles à échirolles / 04 76 22 58 63

27 Fév. 15

> 01 mars 15

mahana

VOYAGE / Quelques chiffres suffisent à mesurer l'ampleur du salon touristique Mahana : près de 300 exposants, 28 000 visiteurs attendus cette année et plus 30 ans de bons et loyaux services. En pratique, sa tenue est l'occasion pour le vacancier qui sommeille en chacun de nous de faire exploser son compteur de « destinations à gagner une fois dans sa vie ». Du Larzac au Mexique et de déserts en îles paradisiaques, organismes touristiques et professionnels du voyage et de l'hébergement y seront à vos petits soins. Cette année, la part sera faite aux city break, ces courts séjours dans les capitales d’Europe. L’occasion notamment de découvrir quelques destinations au départ de Lyon comme Londres, Rome, Vienne, Barcelone ou encore Dubrovnik. C'est votre passeport qui va être content. > À la Halle tony garnier (Lyon 7e) / 8€ www.salons-du-tourisme.com


04 mars 15

> 05 mars 15

Festival des glisses givrées

© DR

GLISSE / Oz-en-Oisans organise les 4 et 5 mars la deuxième édition du festival des glisses givrées. Il ne s’agit pas seulement de proposer des démonstrations, des initiations ou des tests des nouveaux engins de glisse tels snakegliss, snowbike, zipfy, yooner, biboard, evo snow, snowscoot, ski rider ou airboard. Le festival sera aussi l’occasion de rencontrer les développeurs de certaines inventions sur les stands du village exposition et de participer aux challenges pour enfants et adultes ou au relais en famille. Show nocturne, descente aux flambeaux, exposition, musique et ambiance conviviale agrémenteront ce festival des nouvelles glisses. Nouvelles et toutes givrées. > oz-en-oisans / gratuit / 04 76 80 78 01 / www.oz-en-oisans.com

06 mars 15

> 08 mars 15

29e Fête du livre de bron FESTIVAL / Qu'est-ce qu'on a en commun ? Peu après les épisodes tragiques qui ont secoué la France, voilà une bonne occasion de mettre en débat la question des valeurs partagées par tout un chacun. Cette notion est l’un des principaux enjeux de nos sociétés contemporaines : la famille, l’école, le travail, la politique, l’engagement, la mémoire, l’utopie ou l’histoire sont traversées par les liens entre l’intime et le collectif, l’individu et le groupe, le « je » et le « nous », l’identité et l’altérité, le repli sur soi et le « vivre ensemble ». Pour discuter de cette vaste thématique, une soixantaine d'écrivains, romanciers et poètes aux tables-ondes, rencontres et autres débats pendant ces trois jours. > À l'hippodrome de Parilly (Bron) / entrée libre / www.fetedulivredebron.com


DESTINATION TEXTE : JÉRÉMY TRONC

le queyras

100% NATuRE, 100% ATYPIQuE Prononcez Kèra. Le plus haut parc naturel régional de France assure une expérience authentique et forte de la montagne hivernale. On la doit à sa nature d’exception, spectaculaire, pure, et à ses huit petites stations-villages. Ici on ne fait pas que skier. On contemple, on voyage, on souffle et on rêve.

V

illages authentiques, environnement sauvage, nature d’exception, grands espaces vierges… Cela, à peu près tous les territoires vous le vantent dans leur brochure touristique. Mais c’est sans doute le Queyras qui vous le démontrera le plus facilement sans avoir à cacher honteusement quelques verrues paysagères ou architecturales. Territoire rural habité, reconnu au niveau national pour sa forte valeur patrimoniale et  paysagère, le Queyras est parc naturel régional depuis 1977. Situé au nordest du département des Hautes-Alpes, il regroupe 10 communes représentant seulement 2500 habitants permanents. C’est le moins peuplé des 48 parcs naturels régionaux français ! Bienvenue donc dans la montagne authentique. Cependant, le Queyras a beau être constitué de vallées profondes et entouré de hautes montagnes, dont beaucoup dépassent  3  000  mètres  d'altitude, ce n’est pas un massif isolé, replié sur lui-même. Les Queyrassins ont établi au cours du XIXe siècle de prospères maisons de négoce un peu partout dans le monde et ont été influencés par de nombreux courants d’art. Ouverture certifiée par de multiples traces architecturales dans les villages  (églises, façades, tableaux, maisons…) à découvrir pendant votre séjour. Ce pays de montagne atypique des HautesAlpes révèle huit stations-villages réparties sur 4 vallées toutes situées à une altitude supérieure à 1 100 m. Les 4 domaines skiables représentent 90km de pistes. Un seul forfait suffira à toutes les tester : du domaine de l’Izoard pour les débutants au domaine de Cristillan à l’ambiance incroyablement haute-montagne. En dehors des vacances scolaires, le Queyras propose des forfaits à -50%, soit un jour de ski à 13,5€ par personne pour les plus de 11 ans. Imbattable  ! Avec plus de 200 km de pistes nordiques balisées, les amateurs de fond et de raquettes seront également comblés.

saint-véran, haut et beau

Peut-être que vous n’atteindrez jamais la plus haute-montagne d’Europe, le MontBlanc, mais en choisissant Saint-Véran comme pied à terre, vous aurez l’occasion de séjourner au sein de la commune la plus haute d’Europe. 2040 mètres d’altitude ! C’est aussi l’un des plus beaux villages de France composé en grande partie de maisons traditionnelles typiques du Queyras  : rez-de-chaussée en pierre, partie supérieure (la fuste) en troncs de mélèzes équarris et non jointifs (pour permettre une bonne ventilation du foin stocké) et grandes avancées de toit pour protéger de la neige. Elles servaient à la fois d'habitation, d'écurie et de stockage des récoltes. Elles sont si caractéristiques qu'elles ont été décrites dans les grands ouvrages d'architecture rurale. En vous baladant dans le village, pensez à lever la tête. Vous avez de fortes chances d’apercevoir l’un des 24 cadrans solaires, les plus anciens datant du XIXe siècle. Ils se  reconnaissent principalement à leur entourage en fauxmarbre, aux oiseaux exotiques qui le surmontent, aux dessins de fleurs, bien souvent à la présence d’un aigle, l’oiseau solaire par excellence. Normal dans une région où le soleil brille 300 jours par an.

26 sPot / Février 15

Ci-dessus : ceillac et son église à clocher ouvert.

escalade on the rocks

Et si pour changer du ski, vous essayiez la cascade de glace ? Le Queyras possède 2 sites de cascades de glace : Ceillac (50 min. de Saint-Véran) et Aiguilles (25 min. de Saint-Véran). Celui de Ceillac jouit d’une réputation européenne pour sa facilité d’accès et de pratique. On compte 15 voies de tous niveaux. Des initiations sont proposées par des guides durant l’hiver. À Aiguilles, ce sont les commerçants et un guide qui vous proposent de tester l’activité la nuit tombée. C’est d’autant plus facile que la cascade (artificielle) est située au coeur du village. Son accès est réglementé mais gratuit.


© M.Chavrot

l’igloo du bout du monde

pratique

Les Escoyères  : le plus ancien et le plus retiré hameau du Queyras. Mais pas abandonné pour autant. Pascale et Olivier sont les uniques habitants de ce hameau. C’est ici qu’ils vous proposent de passer une nuit inoubliable. Mais pour les rejoindre, il vous faudra chausser les raquettes à neige et marcher jusqu’au village d’igloos «  tout confort  » où vous mangerez un bon repas montagnard à la lueur des bougies avant d’y dormir. Peur d’avoir froid  ? Un duvet températures extrêmes vous sera prêté. Le lendemain, vous retournerez à la civilisation après un petit-déjeuner copieux.

> PORTAIL DU TERRITOIRE www.queyras-montagne.com de grenoble : 3h30 en voiture

un séJour 4 étoiles

> AIGUILLES www.aiguilles.com

Vous bénirez Spot de vous avoir donné cette adresse quand, à 2060 mètres d’altitude, vous vous baignerez dans la piscine de l’Alta Peyra, comme en apesanteur au milieu d’un paysage de montagnes à couper le souffle. L’Alta Peyra, c’est un hôtel 4 étoiles qui domine Saint-Véran, composé de sept maisons en rondins de bois, avec terrasse au pied des pistes, hammam, spa, sauna, balnéothérapie à ciel ouvert, et trois restaurants. L’un d’entre eux dispose d’une terrasse panoramique. Vous craignez que cette installation défigure le village ? Non, elle est bien intégrée dans le paysage et respecte la sobriété du Queyras. Autre bon point  : les pistes sont juste à côté de l’hôtel  !

> SAINT-VÉRAN www.saint-veran-queyras.com > CEILLAC www.ceillac-queyras.com

> LES ESCOYÈRES 1967 06 08 30 06 23 / lesescoyeres1967@yahoo.fr > HÔTEL ALTA PEYRA 04 92 22 24 00 / www.hotel-altapeyra.com 

Février 15 / sPot 27


CARNET D’ADRESSES

spot a testé pour vous ! *****

TEXTE : JÉRÉMY TRONC / ChARLINE CORuBOLO

**** *

Spot et son équipe de rédacteurs sont sur le qui-vive pour vous faire découvrir les tendances du moment : boutiques originales, nouvelles adresses, sites internet émergeants et bons petits restaurants hors des sentiers battus.

Ci-contre : créations spéciales saint-valentin.

vêtements peuF

© Nils Louna

VÊTEMENTS / Peuf, c’est à la fois une marque de vêtements et un site internet de vente, imaginés par Nils Louna, photographe grenoblois et free rider averti. Avec une carte de visite et un nom pareil, on se doute que l’univers est celui de la glisse. Exact : «  Je trouvais qu’il n’existait pas de vêtements avec de jolis motifs pour les skieurs  » annonce Nils. Peuf, c’est le ski, la neige, mais toutes les disciplines outdoor devraient s’inviter au fil des saisons sur les tee-shirts  : VTT, parapente, trail, skateboard, escalade… C’est Emmanuelle Raillard, une graphiste grenobloise, qui réalise les motifs. Ceux-ci changeront tous les 15 jours. C’est l’originalité de Peuf  : pour chaque thème, vous n’avez que 2 semaines pour passer votre commande. Passé ce délai, une gamme avec un autre motif est commercialisée. À chaque fois, vous achetez un tee-shirt original, en édition limitée (et en coton bio s’il vous plaît) qui fera des jaloux parmi vos ami(e)s. > Plus d’infos : http://peuf.fr

« TOuTES LES DISCIPLINES OuTDOOR VONT S’INVITER SuR LES TEE-ShIRTS »

galerie more art tea « uNE GALERIE MIxANT ExPOSITIONS TEMPORAIRES ET SALON DE ThÉ »

28 sPot / Février 15

DU THÉ À L'ART / En plein cœur du quartier Championnet, un concept unique a ouvert ses portes en octobre dernier. On vous l'accorde, la formulation raisonne comme une publicité qui chercherait à nous vendre le dernier modèle de poêle Téfal, qui ressemble pourtant à tous les autres. Sauf que c'est une erreur car la galerie More Art Tea est réellement un lieu singulier à Grenoble et tout est dans le nom : il s'agit d'une galerie mixant expositions temporaires et salon de thé. Avec ses 160 mètres carrés d'espace, la galeriste Isabelle Colbrant a su créer un endroit chaleureux où il est possible d'approcher l'art en tout simplicité, et surtout avec décontraction en profitant d'un thé, d'un café ou d'un cappuccino pour parler, bouquiner. Imprégnée par la culture anglaise, cette ancienne grand reporter s'est calquée sur les modèles britanniques pour vous proposer un lieu de vie artistique et gourmand, où l'on rentre et on prend le temps de s’asseoir. À savoir qu'elle organise aussi une multitude d'événements  : stage de dessin, causerie sur l'art, performance, concert, tout ça à la sauce Earl Grey. > galerie more art tea / 41 rue Lesdiguères, grenoble / 09 54 97 46 04 / sur facebook : more art tea

© DR


Modèle ultra robuste pour le voyage avec poignée de portage.

© DR

cycles cattin, la relance VÉLO / Cattin, dans le monde du cyclisme, est un nom qui bénéficie d’une grande renommée, synonyme de vélos performants, solides et ultra confortables. Des deux roues pour le voyage, la route ou la course, fabriqués sur mesure, en acier, par Daniel Cattin, pendant plus de 30 ans. « Son excellence dans les études posturales a très bonne réputation. On peut pédaler sur ses vélos des heures sans avoir mal » décrit Fabien Bonnet, le repreneur de la société. Car, oui, Daniel Cattin prend sa retraite. Derrière lui, Fabien, jeune ingénieur passionné et constructeur amateur de vélos, a réussi à convaincre Daniel de le laisser poursuivre l’activité. «  Daniel me transmet tout son savoir-faire et interviendra à l’occasion comme conseiller  ». L’activité reprend en février, le temps de s’installer dans les nouveaux locaux à Poisat et d’apprendre les standards de fabrication propres à Daniel Cattin. Un site internet a été ouvert. Des précommandes commencent à arriver. La reprise est en bonne voie. > Plus d’infos : http://cyclescattin.fr

« DES VÉLOS SuR-MESuRE PERFORMANTS, SOLIDES ET uLTRA CONFORTABLES »

intérieur sobre et épuré. © Galerie More Art Tea


CARNET D’ADRESSE

spot a testé pour vous !

TEXTE : JÉRÉMY TRONC

*****

**** *

Dans cette rubrique, point d’éthique au rabais ou de durable à obsolescence programmée. On teste, on se renseigne, et si l’enseigne nous semble digne d’intérêt, on en parle. Sinon, poubelle verte “je trie”.

vasimimile

ACCESSOIRES VÉLO / Vasimimile est une marque d’accessoires de visibilité créée par une Grenobloise, Delphine Chartron, ingénieure de formation. Mais c’est avec sa casquette de cycliste invétérée qu’a germé l’idée d’inventer Vasimimile. Car pour être vu en vélo, mieux vaut porter une chasuble, « un objet moche et remoche  » selon la jeune femme qui s’est, du coup, piqué le culot de les réinventer en s’entourant de différentes compétences. Déclinés en écharpes, en ponchos, en ceintures ou bien en triangle dorsal, les produits Vasimimile réussissent à embellir ces éléments indispensables à la sécurité et à les rendre plus pratiques. Il y a des modèles homme, femme et enfant. Tous sont fabriqués en Rhône-Alpes, dans des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). Une idée originale doublée d’une solide éthique au service du vélo. Spot valide  ! > www.vasimimile.com

« LA JEuNE FEMME A IMAGINÉ RÉINVENTER LA ChASuBLE »

© DR

Ci-dessus : La chasuble déclinée en ceinture. plus jolie, et fonctionnelle.

prochain numéro.

mars 15

n°127

Sortie le 4 mars

EN BONS THERMES En mars, Spot se mouille : il part explorer les thermes de la région.

Bains du Monétier © zoom-agence

SPOT. Editions “LE PETIT SPORTIF”, 12, rue Ampère - 38000 Grenoble. S.A.R.L. de presse au capital de 12195,65 euros. RCS Grenoble : 420 090 573. Tél. : 04 76 84 44 60. Fax : 04 76 21 25 11. Mail : contact@spot-web.fr Directeur de la publication : Sébastien Rousset (srousset@spot-web.fr - 04 76 84 44 61) Responsable de rédaction : Jérémy Tronc (jtronc@spot-web.fr - 04 76 84 79 38) Chef de publicité : Mélanie Arbessier (marbessier@spot-web.fr - 04 76 84 44 62) Ont collaboré au numéro : Martin Léger. Charline Corubolo Assistante de direction : Lidwine Bastien(contact@spot-web.fr) Design :www.michelbarthelemy.com Maquettiste : Géraldine Crosio Infographiste : Carole Barraud Responsable diffusion : Jean-Maxime Morel Tirage : 30 000 exemplaires en libre service, diffusés par DiffusionActive Impression Rotimpres (Espagne) La rédaction n’est ni responsable des textes publiés qui engagent la seule responsabilité de leur auteur, ni des erreurs ou omissions. Toute reproduction de SPOT est strictement interdite. www.spot-web.fr

30 sPot / Février 15


POLAR OLA LARIS LARIS U UN N N NOUVEAU O U V E A U FILM F IL M U N E PROJECTION UNE P R O JECT IO N 3D

Février 15 / sPot 31


Profile for Magazine SPOT

QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Février 2015- Édition Grenoble

QUE FAIRE LE WEEK-END? Mensuel gratuit des loisirs et du tourisme en Rhône-Alpes  

MAGAZINE SPOT Février 2015- Édition Grenoble

Profile for lpsgre
Advertisement