Page 1

la feuille & la plume Office national des forêts

Ligue pour la protection des oiseaux

N°8 - juillet 2010

Espèces patrimoniales n Enjeux forestiers,

Zoom n Balbuzard

grand tétras

Actu n Expo,

dépliant ...

Gélinotte des bois

Crédit photo : Yvan Orecchioni

Édito n Priorités

Une nécessité, prioriser les espèces Les oiseaux forestiers présentent un panel de situations diversifiées au regard de leurs statuts et niveaux de conservation. La première illustration de cette action a été la signature en début d’année 2010 d’une convention particulière LPO/ONF portant actions communes au profit de la conservation de l’aigle botté, rapace éminemment forestier.

Si le programme STOC du Muséum national d'histoire naturelle assure la veille pour les espèces communes (800 points de suivis dans les forêts domaniales en 2009), les plans d’actions du Ministère en charge de l'écologie (MEEDDM) prennent en compte les espèces les plus menacées. Le partenariat LPO/ONF complète ces dispositifs. Le comité de pilotage a donc cherché à hiérarchiser les espèces sur lesquelles nos actions pourraient s’orienter : • espèces rares comme la cigogne noire, les petites chouettes de montagne, le gobemouche à collier, le pic tridactyle, certaines faisant déjà l’objet de travaux conjoints depuis plusieurs années, • espèces représentatives de l’écosystème forestier telles que l’autour des palombes, le pouillot siffleur et la famille des pics, • espèces qui souffrent d’un déficit de connaissances ou d’intérêt, le torcol fourmilier par exemple. La liste complète d’un bonne vingtaine de taxons figure dans le présent numéro.

Michel Métais Directeur général LPO

Michel Hermeline Chef du département Biodiversité ONF

Rougequeue à front blanc

Crédit photo : Frédéric Pelsy

Du pinson des arbres omniprésent dans les peuplements à la sittelle corse endémique des futaies de pin laricio de l’île de beauté nos efforts de connaissance et programmes d’actions ne revêtent pas le même degré d’implication.


la feuille & la plume 2

Ligue pour la protection des oiseaux

Espèces patrimoniales Espèces à enjeux forestiers

N°8 - juillet 2010

Liste des membres du comité de pilotage

Depuis la signature de la convention cadre, la LPO et l’ONF ont largement concrétisé leur partenariat en développant ensemble des programmes d’action. La mise en place d’un réseau de connaissance et de conservation sur les petites chouettes de montagne, le lancement d’un programme pluriannuel sur la problématique de conciliation des activités forestières avec la conservation de l’avifaune patrimoniale, la coordination conjointe d’un réseau sur la cigogne noire ou bien encore la parution de ce bulletin « La feuille et la plume » constituent quelques exemples de cette collaboration fructueuse entre les deux structures. Et parce que l’ONF et la LPO souhaitent consolider et élargir ce partenariat, il est apparu nécessaire d’affiner les orientations et priorités de ce partenariat. Pour ce faire, les deux organismes ont arrêté ensemble cette liste d’espèces prioritaires.

LPO Fabienne David Chargée de mission fabienne.david@lpo.fr Michel Métais Directeur général michel.metais@lpo.fr Yvan Tariel Chef de service yvan.tariel@lpo.fr Jean-Marc Thiollay Administrateur jm.thiollay@wanadoo.fr ONF Michel Hermeline Chef du département biodiversité michel.hermeline@onf.fr Patrice Hirbec Chargé de mission patrice.hirbec@onf.fr

Véronique Vinot Chef de projet veronique.vinot@onf.fr

Oiseau très discret des forêts de montagne, cet oiseau majestueux est présent en France sur les massifs des Vosges, du Jura, des Pyrénées, et des Cévennes où il a été réintroduit dans les années 1970. L’espèce a disparu des Alpes où il était présent en Savoie et Haute-Savoie, dans les années 2000. Ses effectifs et son aire de répartition ont fortement diminué au cours des 30 dernières années, particulièrement dans les Vosges et le Jura. On estime sa population actuelle à 4 500 individus, dont 90 % subsistent dans la chaîne pyrénéenne.

Contacts réseau avifaune ONF Direction Générale Alain Perthuis Animateur du réseau 02 54 43 27 21 Alsace Jean-Marie Berger 03 88 97 20 03 Pascal Denis 03 89 22 96 24 Bourgogne et Champagne-Ardenne Jérôme Bernard1 03 25 84 23 09 Paul Brossault 03 80 91 19 09 Benoit Bocquet1 03 24 54 76 71

Daniel Dupuy1 03 86 50 97 44 Gérard Ettori1 03 86 37 91 80 Bruno Fauvel 03 25 27 45 44 Vincent Godreau 03 80 60 80 93 Frédéric Langlois1 03 24 52 87 33 Loic Leberre1 03 25 29 88 78 Christophe Mouy1 03 86 42 24 99 Jean Wiart3 03 24 54 17 81

Crédit photo : Guy Flohart

Jean-Jacques Boutteaux1 03 25 84 21 21

Francis Chiono 03 80 62 13 65

- l’engoulevent d’Europe, - les pics et plus particulièrement les pics cendré, tridactyle, mar, à dos blanc, épeichette et le torcol fourmilier, - le grimpereau des bois, - le pouillot siffleur, - le rougequeue à front blanc, - le gobemouche à collier.

C’est donc en priorité sur ces espèces que les actions partenariales nationales seront construites. Cela ne signifie pas pour autant que toute éventuelle opportunité ou initiative locale sur d’autres espèces ne pourra être conduite. Fabienne David fabienne.david@lpo.fr

Une stratégie nationale pour sauver le grand tétras

Alain Perthuis Animateur du réseau avifaune alain.perthuis@onf.fr

Eric Chaillou1 03 24 52 83 26

- l’aigle botté, - l’aigle pomarin, - l’autour des palombes, - le balbuzard pêcheur, - la bondrée apivore, - la chevêchette d’Europe, - la chouette de Tengmalm, - la cigogne noire, - les tétraonidés, y compris la gélinotte des bois,

Franche-Comté, Lorraine et Rhône-Alpes. Le mâle est chassable sur le reste du territoire métropolitain, c’està-dire dans les Pyrénées. Bien que de nombreuses initiatives aient déjà été mises en œuvre au niveau local depuis une trentaine d’années, il paraissait nécessaire de coordonner les efforts au niveau national. Ainsi en 2009, le MEEDDM a lancé une réflexion à laquelle sont associés différents acteurs : naturalistes, chasseurs, ONF, ONCFS, espaces protégés… Un groupement composé de la LPO, de l’ONF, de RNF et du Groupe Tétras France est chargé de rédiger la stratégie nationale. Encore en cours de rédaction, celle-ci proposera de définir les zones d’action prioritaires, et les habitats potentiels de reconquête de l’espèce à long terme ainsi que des mesures visant à conserver un habitat favorable pour l’espèce, favoriser sa quiétude et sa survie, protéger des zones clés pour la survie et le redéploiement des noyaux de population, améliorer les connaissances sur l’espèce et la communication. Ces mesures seront ensuite déclinées en plan d’actions au niveau local par massif montagneux. A court terme, l’application des mesures proposées par les plans d’actions par massif devra conduire à une stabilisation des effectifs.

Grand tétras femelle

Cette régression marquée des populations de grand tétras est due principalement aux modifications et à la fragmentation de son habitat, aux dérangements causés par les activités humaines, aux pertes d’individus adultes et aux changements climatiques globaux pouvant influencer le succès de sa reproduction. Le grand tétras a, ainsi, été classé dans la catégorie « vulnérable » selon la liste rouge nationale des oiseaux nicheurs de France métropolitaine. Une évaluation complémentaire des sous-espèces (UICN & MNHN 2008) indique que la sous espèce Tetrao urogallus aquitanicus présente dans les Pyrénées est « vulnérable », alors que la sous-espèce Tetrao urogallus urogallus présente dans l’est de la France est « en danger ». L’espèce est protégée dans les régions Alsace,

Anne-Sophie Hesler anne-sophie.hesler@lpo.fr

Crédit photo : Jacques L’Huillier

Office national des forêts

Grand tétras mâle


la feuille & la plume Office national des forêts

Zoom

Ligue pour la protection des oiseaux

N°8 - juillet 2010

Un second plan pour aider le balbuzard pêcheur

Contacts réseau avifaune ONF (suite) Centre-Ouest - AuvergneLimousin Daniel Barré 05 49 76 70 88 Cédric Baudran 02 40 71 25 12 Isabelle Celle1 04 70 06 82 25 Thomas Darnis 04 71 64 45 01 Cyrille Le Bihan 04 70 47 23 55

Crédit photo : François Coutant

Pascal Lory1 02 48 56 24 29 Mickaël Monvoisin 02 99 27 47 23 Julien Thurel 02 38 57 13 02 Franche-Comté Sébastien Batifoulier 03 84 33 06 15 Balbuzards pêcheurs chambourdins

Ce grand rapace cosmopolite, piscivore affirmé, a failli disparaître du territoire métropolitain en tant que reproducteur au début des années 70. Des quelques couples rescapés en Corse, la situation s’y est depuis progressivement améliorée sous la surveillance du PNR Corse et de la Mission rapaces de la LPO. Dans la décennie 80, l’espèce s’installe naturellement dans la vallée de la Loire moyenne et y fera l’objet de toutes les attentions de la part de l’ONF et des naturalistes, avec l’appui d’un plan national de restauration. Aujourd’hui, les deux populations, aux écologies distinctes - nidification en falaise et sédentarité sur l’île, nid arboricole voire pylônes et migrateur sur le continent -, regroupent à parts égales, une cinquantaine de familles et la situation commence à s’étendre en France continentale : Ile-de-France en 2005, Lorraine en 2008… Le balbuzard pêcheur bénéficie maintenant d’un second plan national d’action coordonné par la DREAL Centre. Outre diverses études (écotoxicologie, régime alimentaire, dynamique de population, etc.), la formation de nouveaux noyaux de population est un enjeu prioritaire pour sa conservation. La détection de balbuzards en période de reproduction sur des sites favorables est particulièrement importante. L’aide de tous les forestiers et naturalistes est la bienvenue pour concourir à cette surveillance (renseignements complémentaires sur http://balbuzard.lpo.fr/). Où voir le balbuzard ? Dans le Loiret, en forêt domaniale d’Orléans, il est possible d’observer un couple de balbuzards en période de nidification. L’étang du Ravoir, premier site occupé depuis son retour en France continentale, a pu être aménagé spécialement pour le public par l’ONF. Un observatoire, une caméra et des animateurs équipés de matériel optique sont à votre disposition pour observer et commenter la reproduction du couple présent.

L’accueil est assuré par Loiret nature environnement (LNE) à l’observatoire du Ravoir tous les dimanches, de début mars jusqu’à la fin août, et à la maison forestière d’Ouzouer, de début mai à fin juillet. (pour transmettre vos observations voir pièce jointe) Renaud Nadal/LPO Mission rapaces, Alain Perthuis/ONF, Gérard Tardivo/DREAL Centre.

Le plan (2008/2012) se décline en 18 fiches actions qui détaillent les différentes mesures encouragées en matière d’études, de protection ou de communication. 1. Améliorer la connaissance de l’espèce 1.1 Suivi et surveillance de l’espèce 1.2 Etude de la dynamique spatiale 1.3 Autres études scientifiques 2. Recenser et aménager les sites favorables à l’espèce 2.1 Inventaire des sites favorables et détection des oiseaux 2.2 Expertise, proposition de gestion et aménagements des sites pour la reproduction 2.3 Maintien ou amélioration des sites de reproduction 2.4 Expérimentation de leurres 2.5 Identification et limitation des dérangements 2.6 Définition d’un seuil pour lequel l’intervention pour la sauvegarde des nids n’est plus systématique 3. Prévenir et diminuer les causes de mortalité 3.1 Identification et limitation des dérangements 3.2 Aménagements des lignes électriques dangereuses 3.3 Anticiper les problèmes liés aux prélèvements dans les piscicultures 4. Favoriser la coopération internationale 4.1 Coopération européenne 4.2 Echanges avec les pays du bassin méditerranéen 4.3 Echanges avec les pays concernés par les haltes migratoires et sites d’hivernage 5. Sensibilisation du public et animation du réseau 5.1 Développer l’accueil du public sur site 5.2 Diffusion des connaissances 5.3 Sensibilisation du grand public

Jean-Luc Dessolin 03 84 82 65 53 Jacques Morel 03 81 60 37 59 François Rey-Demaneuf 03 84 27 10 73 François Richard 03 84 68 87 37 IDF Nord-Ouest Serge Coine1 03 23 58 63 04 Denis Feuillerat 02 35 14 20 30 Roch Lemoine 03 84 91 18 71 Marc Morcel2 02 32 56 42 12 Frantz Veillé 03 21 94 69 53 Lorraine Jean-Marc Brézard 03 29 91 75 22 Dimitri Demange1 03 29 70 72 47 Philippe Millarakis 03 29 45 72 23 Raphaël Trunkenwald 03 29 90 74 36 Didier Vacheron 03 29 87 09 80 Méditerranée Daniel Canestrier 04 68 11 62 96 Régis Gaudin4 04 90 47 61 93 Boris Guérin 04 93 05 13 79 Dominique Guicheteau 04 94 15 17 56 David Guyader4 04 42 01 91 87 Xavier Ravaux 04 94 68 13 54 Rhône-Alpes Julien Bénard 04 79 38 40 81 Sébastien Laguet 04 79 25 96 80 Jacques L’huillier 04 75 48 11 25 Yvan Orecchioni 04 76 86 87 55

3


la feuille & la plume Office national des forĂŞts

4

Ligue pour la protection des oiseaux

Contacts rĂŠseau avifaune ONF (suite) Pierre Pola 06 76 77 22 54 GĂŠrard Ponthus 04 50 41 74 41 Sud-Ouest Jean-Michel Beau2 05 56 88 77 76

Marc Fournier 05 58 42 77 07 Quentin Giry 05 34 09 82 09 Patrick HarlĂŠ 05 62 98 64 96

Dessin : Romain Riols

GĂŠrard Blake 05 58 89 82 97 Patrice Delgado 05 63 73 48 36



Actu

N°8 - juillet 2010

RĂŠseau aigle bottĂŠ

Exposition l’arbre et l’oiseau

Le rÊseau aigle bottÊ a pour objectif de mieux connaÎtre et comprendre la rÊpartition, les effectifs et la dynamique de l’espèce en France. Le rÊseau ONF est sollicitÊ pour amÊliorer ces connaissances gÊnÊrales. Ce rÊseau souhaite Êgalement promouvoir des suivis et des Êtudes sur la sensibilitÊ de l’espèce, l’habitat, le rÊgime alimentaire, les causes de mortalitÊ, etc. Le premier bulletin de ce rÊseau est disponible. Tous les observateurs sont invitÊs à se faire connaÎtre auprès de la LPO Mission rapaces.

L’animal et le vÊgÊtal en milieu forestier sont intimement liÊs, plus que dans tout autre Êcosystème. Les arbres et les oiseaux entretiennent en particulier des liens de dÊpendance et de complÊmentaritÊ, la diversitÊ des uns conditionnant celle des autres. De l’oiseau semeur à l’arbre nourricier, de l’importance des arbres creux et du rôle d’auxiliaire des oiseaux, vous dÊcouvrirez dans cette exposition originale et esthÊtique la complexitÊ des alliances entre l’avifaune et la forêt. ComposÊe de 10 affiches au format 84 x 120 cm, cette exposition rÊalisÊe par la LPO permet de WKqPHVjGpFRXYULU dÊcouvrir 9 thèmes : l’arbre nourricier, l’oiseau semeur, l’arbre au nid, l’arbre creux, forêts de plaine et forêts alluviales, forêts de montagne et de mÊditerranÊe, changements climatiques, quelle forêt pour demain, du bon usage de la forêt et entre nature et culture. (;326,7,217+e0$7,48(

/¡DQLPDO HW OH YpJpWDO HQ PLOLHX IRUHVWLHU VRQW LQWLPHPHQW OLpV SOXV TXH GDQV WRXW DXWUHpFRV\VWqPH/HVDUEUHVHWOHVRLVHDX[ HQWUHWLHQQHQW HQ SDUWLFXOLHU GHV OLHQV GH GpSHQGDQFH HW GH FRPSOpPHQWDULWp OD GLYHUVLWp GHV XQV FRQGLWLRQQDQW FHOOH GHV                                  

/¡DUEUHQRXUULFLHU

Thierry Thomas2 05 58 78 26 22 David Veneau2 05 62 98 72 96

'¡XQHVDLVRQjO¡DXWUHLOQRXUULWO¡RLVHDXGHVHVERXUJHRQV GHVHVIUXLWVRXGHVLQYHUWpEUpVTX¡LOKpEHUJH

/¡RLVHDXVHPHXU

/HV RLVHDX[ IUXJLYRUHV GLVVpPLQHQW OHV JUDLQHV GDQV XQH UHODWLRQHQFRUHPDOFRQQXHGHUpFLSURFLWpHWGHPXWXDOLVPH

/¡DUEUHDXQLG

'HV UDFLQHV DX[ FLPHV O¡DUEUH GpURXOH VHV pWDJHV FRPPH DXWDQWG¡KDELWDWV

/¡DUEUHFUHX[

3OXVGXWLHUVGHVRLVHDX[IRUHVWLHUVHVWLQIpRGpjODSUpVHQFH G¡DUEUHV FUHX[ JvWHV GH UHSURGXFWLRQ GH UHSRV RX FDFKHV jQRXUULWXUH

)RUrWVGHSODLQHHWIRUrWVDOOXYLDOHV $XGpWRXUG¡XQVHQWLHUHQWUHWHUUHHWHDX

)RUrWVGHPRQWDJQHHWGHPpGLWHUUDQpH

3RXUOHSODLVLUGHQRVVHQVPRQWDJQHVDX[IRUrWVVDXYDJHV

Corse StÊphane Deschamps 04 95 21 29 60 Didier Hacquemand 04 95 35 18 25 Rodolphe Montus 04 95 26 20 67 Comment les joindre ? prenom.nom@onf.fr 1 = correspondant cigogne noire 2 = correspondant bÊcasse des bois 3 = correspondant gÊlinotte des bois 4 = correspondant aigle de Bonelli Publication - Ligue pour la Protection des Oiseaux - Office National des Forêts Directeurs de la publication - Michel MÊtais - Pierre-Olivier Drège RÊdaction - Alain Perthuis ONF , - Fabienne David LPO SecrÊtaires de rÊdaction - VÊronique Vinot DEDD/ONF - Fabienne David LPO

&KDQJHPHQWVFOLPDWLTXHV TXHOOHIRUrWSRXUGHPDLQ"

1RPEUH G¡HVSqFHV DQLPDOHV HW YpJpWDOHV GHYURQW V¡DGDSWHU SRXUVXUYLYUHDX[FKDQJHPHQWVFOLPDWLTXHVHQDXURQWHOOHV OHWHPSV"

'XERQXVDJHGHODIRUrW

/DGLYHUVLWpGHVRLVHDX[HWOHPDLQWLHQGHVHVSqFHVIUDJLOHV VRQWGHERQVLQGLFDWHXUVGHODVDQWpGHQRVIRUrWV/¡DWWHQ WLRQ TXL OHXU HVW SRUWpH HVW OH V\PEROH GH QRWUH FDSDFLWp j FRQFLOLHUOHVXVDJHVPXOWLSOHVGHODIRUrWHWODSURWHFWLRQGH ODELRGLYHUVLWp

(QWUHQDWXUHHWFXOWXUH

'HSXLVQRVRULJLQHVDXMRXUG¡KXLHQFRUH

Pour tout renseignement ou commande, contactez la LPO au 05 46 82 12 34.

DĂŠpliant milan royal

Le statut du milan royal en France est très prÊoccupant, ses effectifs continuent de dÊcliner de façon alarmante. Ce rapace est victime des modifications des pratiques agricoles mais aussi d’actes illÊgaux tels que l’empoisonnement et le tir. Afin de sensibiliser les agriculteurs, chasseurs mais aussi le grand public, la LPO Mission Rapaces vient d’Êditer un dÊpliant. Demandez-le à rapaces@lpo.fr et aideznous à sauvegarder ce majestueux rapace de nos campagnes. Des dÊpliants similaires existent aussi sur les busards et la chouette chevêche.







CrĂŠdits photos - ONF/ LPO

ONF - 2, avenue de Saint-MandÊ 75570 Paris Cedex 12 www.onf.fr LPO et ONF sont membres de l’UICN



  

 

 













 





















 

  







 











   









LPO - 62, rue bargue 75015 Paris www.lpo.fr













Financement Fonds d’intervention pour l’environnement et le dÊveloppement durable ONF















 





 

   







Premier colloque national dÊdiÊ au faucon pèlerin !

La LPO organise le premier colloque national sur le faucon pèlerin à Albi (Tarn) les 19 et 20 novembre prochain. L’occasion pour les plus grands spÊcialistes d’exposer leurs connaissances sur des thèmes aussi variÊs que la biologie de la reproduction, les dynamiques de populations, l’Êcologie de la conservation, le pèlerin et les sports de pleine nature ou encore la conquête des sites urbains. Le rÊseau pèlerin est vivement conviÊ à ces journÊes ainsi que tous les naturalistes passionnÊs de rapaces. Cette rencontre sera aussi ouverte à tous les partenaires qui sont ou peuvent être amenÊs à collaborer à nos côtÊs en faveur du faucon pèlerin. Un moment de rencontres et d’Êchange à ne pas manquer ! Les modalitÊs d’inscriptions et de rÊservations seront prÊcisÊes prochainement sur http://pelerin.lpo.fr/. Merci de rÊserver ces dates dès maintenant et à bientôt le plaisir de vous accueillir à Albi !

RĂŠalisation : imprimerie ONF - juillet 2010 - ISSN 2107-0288

StĂŠphane Villarubias 05 34 09 82 00


Fiches de suivi de l’espèce et saisie des données

Observation du balbuzard pêcheur hors site de nidification En période de migration (mars/avril et juillet/septembre), de nombreux balbuzards traversent la France et stationnent sur les divers plans d’eau. Durant ces périodes, les observations de balbuzard sont communes partout en France. Les observations laissant présager une installation sont celles faites en mai-juin. Le transport de branches et les cris sont les comportements les plus significatifs.

Localisation Département : Commune : Lieu dit : Coordonnées GPS (Lambert II étendu) : Date :

Heure et durée de l’observation :

Milieu (cours d’eau, étangs, forêts, etc.) :

Observation Nombre d’oiseaux Présence de bague En vol Posé En pêche Parade (piqué, poursuites, cris...) Défense territoriale (attaque un autre oiseau)

Photo : O. Simon

Transport de branche Transport de poisson Sens du déplacement : origine et direction

Photo : J-B. Pons


Décrire l’observation :

Photographie si disponible Extrait de la carte IGN

Bague orange sur patte droite. Photo : R.Wahl

Contact observateur Structure ou organisme : Nom-Prénom : Tél :

Adresse : Mail : Fiche à retourner à l’adresse suivante :

LPO Mission Rapaces - 62, rue Bargue - 75015 PARIS - rapaces@lpo.fr - 01 53 58 58 38

La feuille & la plume n°8 - juillet 2010  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you