Page 9

DECRYPTAGE res). La deuxième Direction a pour nom Direction générale de la création et de la diffusion. Elle s'occupera du spectacle, de la danse, du théâtre, des arts plastiques... Et aura à charge cette année de réfléchir à une nouvelle manière de financer le spectacle vivant, notamment la question des intermittents mais le dossier est plus vaste. Cette deuxième direction s'occupe également des médias internationaux, réorganisés en 2008 via la réforme de l'audiovisuel extérieur, avec la réunion de RFI, France 24 et TV5 Monde (sous la direction de « Madame Kouchner » mais ceci, mes amis, est une autre histoire). Enfin, la Direction générale du développement des médias et des industries culturelles s'occupera de la télévision publique, de la publicité, du livre et de la lecture et suivra le CNC. Un secrétariat des affaires générales coordonnera ces services. Bien sûr, on surveillera la bonne marche de l'ensemble par des évaluations de son efficacité. Car n'oublions pas les charmants principes de notre

RGPP chérie, économies et efficacité. L'un des défis importants concerne le numérique. Il est demandé au Ministère d'évoluer très rapidement sur la question de la numérisation du patrimoine avec l'augmentation des bases de données, des informations accessibles sur le net et bien sûr l'épineuse question de la numérisation des livres, lancée par Google. LES MUSEES On a commencé par transformer plusieurs établissements en Établissements Publics Administratifs (ou EPA) ce qui signifie les rendre autonomes, administrativement et économiquement, à la manière du Louvre. Les récemment concernés sont le musée Picasso, le musée-château de Fontainebleau, le musée national de la céramique de Sèvres. L'administration de l'Orangerie a échu au musée d'Orsay. Le Palais de la Découverte et la Cité des Sciences et de l'Industrie sont en cours de fusion, le deuxième sauvant ainsi le premier d'une fermeture que tout le monde voyait inéluctable. L'institution nouvelle sera toujours présente sur les deux sites, mais fera désormais cause commune. Les musées qui ne seront pas indépendants devront être gérés par la RMN même si pour le moment le projet est suspendu. Il était aussi question de céder (à titre gratuit) aux collectivités territoriales certains musées et monuments si elles en faisaient la demande. Cet article a été annulé par le conseil constitutionnel, mais sur la forme car la loi ne figurait pas dans le bon texte. Nous reverrons sûrement réapparaître cette volonté de l'État de se désengager au profit des collectivités territoriales, ce qui pose un problème tant au niveau de la disparité des ressources qu'au niveau de la signification. Un monument avec une symbolique de rassemblement national peut-il légitimement être administré par une commune ? Un projet est à l'étude pour fusionner la RMN et la caisse des monuments historiques. MONUMENTS HISTORIQUES ET ARCHEOLOGIE Les architectes en chef des Monuments historiques vont pouvoir être mis en concurrence. A cette fin, le statut des architectes en chef sera revu par décret, afin d'ouvrir le secteur à tous les architectes de l'Union européenne disposant des garanties professionnelles nécessaires. L'INRAP Il aura pour mission de se moderniser afin d'éviter lors de ses chantiers de fouilles préventives de ralentir les travaux qui doivent avoir lieu. Car c'est bien connu, l'INRAP ne sert qu'à ralentir les travaux. Certaines de ses compétences

9

Profile for Louvr'Boîte

Louvr'Boîte 6, avril 2010  

Louvr'Boîte, journal des élèves de l'École du Louvre (Paris, France), numéro sizième daté de avril 2010.

Louvr'Boîte 6, avril 2010  

Louvr'Boîte, journal des élèves de l'École du Louvre (Paris, France), numéro sizième daté de avril 2010.

Advertisement