Issuu on Google+

I

MAGAZINE

LUIS FRANCESCO ARENA SAISON 2 . JANVIER . FÉVRIER. 2013


06 16 33 61 74 - contact@eleven-studio.com - www.eleven-studio.com


5 6 10 12 14

TOUS AU CHATO’DO LUIS FRANCESCO ARENA FUNKTRAUMA WHITE/WHITE LA PLAYLIST

COUVERTURE : ELEVEN www.eleven-studio.com

Louis IX

LIKE

novembre . décembre 2012 38 rue Mirabeau 37000 Tours

DIRECTION DE LA PUBLICATION DIRECTION ARTISTIQUE Cédric Neige 06 16 33 61 74 cedric@louismagazine.com RÉDACTEUR EN CHEF De Antonio ÉQUIPE RÉDACTIONNELLE louis@louismagzine.com De Antonio Viki K CHRONIQUEURS Viki K Paredes de Coura PUBLICITÉ / PARTENARIAT pub@louismagazine.com 06 16 33 61 74 DESIGN ET MAQUETTE Eleven - www.eleven-studio.com UN GRAND MERCI À Alexandra Collin, Martine Marzloff Julien Bobonet, Sandrine Guillot, Anne-Laure Tissier, Catherine Bernard, Luis francesco Arena, Thomas Giovani, Quentin Brouillet, Nastasia et Milan, Marco et Stephen Louis ©2013 - France

Toute reproduction des textes et images publiés dans Louis nécessite l’accord préalable des auteurs. Louis © est une publication de l’asso Omnicube (loi 1901) Dépot légal janvier 2013. Numéro ISSN en cours. Imprimé sur un papier Offset 120g/m2

www.facebook.com/louismagazine www.louismagazine.com

2013 ? Ça commence bien : à peine sortie de la fin du monde et en pleine crise économique, la France entre en guerre au Mali, youpi ! Alors raccrochez-vous à une valeur sûre : la culture. En 2013 il y aura encore et toujours celle qui interroge ou qui satisfait, qui fait vomir ou qui nourrit, qui trouble ou qui rassure, qui fait avancer ou qui stagne, qui divertit ou qui ennuie, qui divise ou qui réunit, qui enrichit l’esprit ou vide le porte-monnaie. À propos, c’est la bonne année pour aller à Marseille puisqu’elle est, cette année, capitale européenne de la culture. Petit conseil pour 2013 : si vous n’avez plus beaucoup de sous en poche, achetez un moment de magie en live plutôt que des amis en ligne. Like… DE ANTONIO


NEWS

C’EST FRAIS

ROPOPOROSE © HUGO BERNATAS

DATES

CONFÉRENCE / COM

FESTIVAL COCKTAIL PUEBLO

LANGUE DE PUB OH OUI !

DU 24 AU 26 JANVIER LES JOULINS - CANADIAN CAFÉ - TOURS

ROPOPOROSE PIANO CHAT

25 JANVIER LES JOULINS - TOURS

CHILL BUMP TURNSTEAK DEES CHAN... 26 JANVIER CHATO’DO - BLOIS

L’INTIME FESTIVAL

MÉDIA / CULTURE

Babette Auvray Pagnozzi, conceptrice-rédactrice en publicité et auteur du livre Langue de pub fera une conférence sur la création publicitaire à Blois.

GRATUIT 6 MARS DE 18H À 20H CAMPUS DE LA CCI - BLOIS www.estacom.fr/campus/blois

BOUCLAGE DE LOUIS

Après une petite intérruption, le webzine OH OUI ! revient avec un site tout neuf pour nous donner encore plus d’orgasmes culturels, OH OUI ! www.facebook.com/OhOui.info www.ohoui.info

LA PÉPINIÈRE DE TOURS ACCUEILLE LOUIS Louis fait son premier bouclage de l’année dans la nouvelle pépinière de Tours, dans les bureaux de l’agence des cheval. Un espace plus grand qui a permis d’accueillir Funktrauma et Luis Francesco Arena pour les shootings de ce numéro neuf. 30 RUE ANDRÉ THEURIET - TOURS www.louismagazine.com

DU 7 AU 10 FÉVRIER LE NOUVEL ATRIUM - SAINT-AVERTIN

PACO IBANEZ

7 FÉVRIER LE NOUVEL ATRIUM - SAINT-AVERTIN

THOMAS FERSEN

8 FÉVRIER LE NOUVEL ATRIUM - SAINT-AVERTIN

ELISA JO

9 FÉVRIER ESPACE LIGERIA - MONTLOUIS

GREMS

FESTIVAL

9 FÉVRIER LE TEMPS MACHINE - JOUÉ-LÈS-TOURS

COCKTAIL PUEBLO

THE FINKIELKRAUTS OH! TIGER MOUNTAIN DJ KEKE

Les 24, 25 et 26 janvier à Tours au Canadian Café et à le Bar Les Joulins. Des bananes mexicaines, un chien qui conduit une voiture, un renard melomane et des copains qui font la fête aux carwash ! Au programme : Ropoporose, Rubin Steiner, Piano Chat, German Cow...

10 FÉVRIER LE NOUVEL ATRIUM - SAINT-AVERTIN

LOU DOILON

12 FÉVRIER LE TEMPS MACHINE - JOUÉ-LÈS-TOURS

http://vimeo.com/56808937 www.facebook.com/cocktailpueblo

FUNKTRAUMA

24 FÉVRIER ARCADES INSTITUTE - TOURS

EXPOSITIONS

MÉMOIRES D’UNE VILLE DU 19 JANVIER AU 31 MARS Hôtel de Ville Boulevard Heurteloup - Tours www.tours.fr www.cg37.fr

4

4 ARTISTES ARGENTINES

JUSQU’AU 28 FÉVRIER Oz’Art galerie Rue des Bons enfants - Tours www.facebook.com/ozart.galerie

QUENTIN CAFFIER

DU 22 JANVIER AU 2 FÉVRIER Galerie Edition Photo 21, rue ND de Nazareth - Paris 3e www.quentincaffier.com

DAVID LYNCH

DU 23 FÉVRIER AU 19 MAI Le Centre de la Gravure La Louvière - Belgique www.centredelagravure.be

LE LOUVRE LENS TOUTE L’ANNÉE Le Louvre Lens Rue Paul Bert - Lens www.louvrelens.fr


MUSIQUE

CONCERTS

CHILL BUMP © BENOIT DOGNIEZ

RENCONTRE AVEC THOMAS GIOVANI DE L’ASSOCIATION DIGITAL HERO ET PROGRAMMATEUR DE CONCERTS. TU AS CONCOCTÉ UNE BELLE PROG POUR CE 26 JANVIER. PEUX-TU NOUS PARLER DES GROUPES ? THOMAS GIOVANI : Merci pour le compliment. C’est une joie pour nous de proposer cette programmation au public de la région Centre. On débutera la soirée avec le jeune MANAST originaire d’Orléans qui propose un flow complètement dingue, un croisement entre Mos Def ou NAS. On poursuivra avec le groupe LE PHRAZÉ, originaire de Vendôme, ces jeunes gars sont ce qui se rapproche le plus de l’énergie ego-trip d’un 1995 ou Orelsan. DEES CHAN matraquera le public avec ses punchlines dévastatrices. Un set explosif comme sait si bien le faire ce magicien des mots. HEADY & POSTI ainsi que SCOOP & J.KEUZ sont deux formations du label orléanais Wakos Music. Un Rap multifacette et générationel pour ces figures de proue du Rap local. Le hasard du calendrier permet au Chato’do d’inviter le groupe TURNSTEAK en fin de résidence. Un set complètement novateur qui permettra au groupe d’inaugurer un nouvel écran 3D. Pour finir la soirée en beauté, c’est une chance pour nous d’accueillir le groupe CHILL BUMP, Rap aux accents californien que tout le monde reconnait en région Centre. Un set qui s’annonce dingue et jouissif.

LE CHATO’DO T’ACCUEILLE ÇA A ÉTÉ FACILE ? Ce n’est facile, ni difficile. Le Chato’do continue un travail d’accompagnement débuté en 2009 avec mon ancienne structure Boitamusik. Cela fait déjà quatre concerts que j’organise avec l’accompagnement du Chato’do. C’est une joie pour moi de faire cette programmation chez eux après diverses programmations au Bureau de Blois qui ont été plus qu’enrichissantes pour moi et ma façon de travailler. D’AUTRES PROJETS À VENIR ? DIGITAL HERO est actuellement en mutation. Dans le cadre de mon travail je suis en procédure pour travailler dans l’unité de Tours. Une réelle chance pour moi qui recherche à faire évoluer mes manières de travailler et qui recherche à toucher un nouveau public. QUELS GROUPES DE LA RÉGION VOIS-TU EXPLOSER EN 2013 ? Je pense que le groupe DIVINE PAISTE sera un groupe très important de l’année 2013. L’album est tout simplement magnifique et le film réalisé par DOUBLE PIGEON risque d’être une étape majeur pour les amateurs du genre. SAMEDI 26 JANVIER Chill Bump, Turnsteak, Scoop & J.Keuz, Heady & Posti, Dees Chan, Le Phrazé, Manast Chato’Do - Blois // Tarif unique : 10€ // 20h30 www.digital-hero.fr www.chatodo.com


EN COUV

RENCONTRE

6


TEXTE ET PROPOS RECUEILLIS PAR : DE ANTONIO PHOTOS : CÉDRIC NEIGE

CONTRAIREMENT À CE QUE L’ON POURRAIT CROIRE, LUIS FRANCESCO ARENA N’EST PAS ESPAGNOL, ENCORE MOINS MEXICAIN OU PÉRUVIEN. DE SON VRAI NOM PIERRE-LOUIS FRANÇOIS (AUCUN RAPPORT AVEC CLAUDE), CE TOURANGEAU ADOPTIF DISTILLE UNE POP-FOLK RICHE ET ENIVRANTE. À QUELQUES JOURS DE LA SORTIE DE SON DERNIER ALBUM STARS AND STONES, CE SONGWRITTER ÉLEVÉ AU NIRVANA A RÉPONDU À QUELQUES QUESTIONS POUR LOUIS QUE NOUS LUI AVONS POSÉES.

1

PREMIÈRE QUESTION, POURQUOI LE NOM DE LUIS FRANCESCO ARENA ? Juste avant la sortie de mon premier album je n’avais toujours pas de nom, je ne voulais pas utiliser directement mon nom et prénom (Pierre-Louis FRANÇOIS) et je ne voulais pas non plus de quelque chose qui sonne trop anglosaxon. J’ai donc contourné tout ça, Luis pour Louis, Francesco pour François, et Arena pour l’idée d’un monde clos et à part dans lequel se passeraient toutes sortes de bizarreries. Arena ça veut dire aussi sable en espagnol, ça me plaisait bien comme idée. Du coup les gens qui ne me connaissent pas pensent parfois que je fais du flamenco !

2

STARS AND STONES, TON 4ÈME ALBUM SORT EN FÉVRIER. TU PEUX NOUS EN PARLER ? Je suis très content que cet album voie bientôt le jour. Il a été enregistré à la campagne en CharenteMaritime, dans une maison réaménagée en studio pour l’occasion. C’est Benjamin Mandeau (producteur du Prince Miiaou) qui l’a enregistré et mixé. Il a une approche assez moderne du son, il n’hésite pas à expérimenter de nouvelles choses, un peu comme John Congleton avec qui j’avais déjà travaillé auparavant. Benjamin m’a aidé à me libérer au niveau du chant. J’ai voulu que l’émotion prime plutôt qu’une démonstration technique lisse et sans intérêt. Auparavant en studio j’avais tendance à refaire mes chants jusqu’à ce que tous les défauts techniques disparaissent en oubliant parfois le principal... J’ai aussi voulu que ce disque soit plus participatif que les précédents, François-Pierre et Yohan, les musiciens qui m’accompagnent, se sont plus investis dans les arrangements, dans l’ensemble l’album ressemble plus à un travail

de groupe. Pendant la tournée de « Chess in the Abyss », je pense qu’on a réussi à trouver une certaine alchimie en trio et je voulais que ce nouvel album en porte l’emprunte.

3

QUELS SONT LES THÈMES ABORDÉS DANS CET ALBUM? Le vide, le sentiment d’abandon, je parle toujours des choses qui me touchent personnellement en essayant d’en faire quelque chose de joli qui ne soit pas que cathartique. Je préfère rendre les textes un peu flous pour que les gens puissent s’approprier mes histoires, même si j’ai été un peu plus clair pour ce disque je pense. L’année qui a précédé l’enregistrement a été plutôt rude, ce qui explique les textes plus sombres que d’habitude.

4

UNE SIGNATURE SUR LE LABEL BORDELAIS VICIOUS CIRCLE ET UNE AUTRE CHEZ LE TOURNEUR DESSOUS DE SCÈNE, ÇA À L’AIR DE BOUGER PAS MAL EN CE MOMENT ? Je suis très content que ces gens me fassent confiance et croient en ce disque, je m’y suis intensément investi et c’est une reconnaissance à laquelle je suis forcément sensible. Après « Chess in the Abyss », le label sur lequel j’étais s’est arrêté et je n’avais toujours pas de tourneur... Je me suis retrouvé seul et un peu découragé par cette situation. J’ai été soulagé de retrouver de nouveaux partenaires solides après toutes ces années de travail...

5

Microfilm. François-Pierre me suit depuis le premier album, il joue du violoncelle, de la basse, des claviers et des chœurs. Yohan nous a rejoint à la batterie pour la tournée de « Chess in the abyss » il y a à peu près trois ans. Ce sont des amis très proches, une sorte de petite famille. Sur la prochaine tournée on partage la scène avec Julien Pras (Calc, Mars red Sky) qui sera notre quatrième membre, nous formerons aussi son backing band sur ces mêmes dates. Tout comme nous, son album sort chez Vicious Circle, je vous le recommande chaudement. J’ai vraiment hâte de jouer ces concerts, les répétitions sont assez prometteuses.

6

EMOTIONNELLEMENT, QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE ÊTRE EN GROUPE OU ÊTRE EN SOLO SUR SCÈNE ? Ce sont deux façons de communiquer la même chose mais d’une manière complètement différente. En groupe l’énergie peut être plus physique, plus rock. La difficulté est de créer une entité à trois qui amène la musique dans une même bonne direction. Trois personnes qui doivent s’entendre pour articuler la même marionnette. Dans les bons soirs, quand l’alchimie est bonne, la musique peut devenir magique ! En solo tu es le seul capitaine du navire, c’est un challenge périlleux et intéressant. J’aime cette formule pour la proximité et l’intimité que tu peux installer avec le public. C’est aussi plus facile de chambouler complètement une chanson et s’adapter au moment présent...

SUR SCÈNE TU PEUX JOUER SEUL OU ACCOMPAGNÉ. PEUX-TU NOUS PRÉSENTER TES CAMARADES? François-Pierre Fol et Yohan landry, tous deux jouent également dans le Prince Miiaou et

7


SORTIE D’ALBUM Stars And Stones - Vicious Circle 4 février www.luisfrancesco.com FACEBOOK : Luis Francesco Arena

7

CE QUE TU FAIS AUJOURD’HUI EST PLUTÔT SAGE, EST-CE QUE SE SONT LES DIX ANNÉES PASSÉES AVEC LE GROUPE HEADCASES QUI T’ONT CALMÉ ? A Pas vraiment, je joue encore dans pas mal de groupes de rock, certaines chansons du nouvel album comme Ice In The Glass ou Break The Spell ne sont pas si calmes que ça d’ailleurs... Sur le nouveau disque, je pense que chaque chanson garde une certaine part de tension, la sagesse n’est qu’apparente, tu t’en rendras compte à l’écoute du disque !

8

EST-CE QUE TU PARTICIPES À D’AUTRES PROJETS? Je participe à pas mal de projets en ce moment, Headcases (mon ancien groupe reformé pour quelques tournées l’année dernière), Base (trio instrumental avec le batteur de Microfilm et le clavier de Fritz The Cat), Friskies (duo loufoque synthé / Batterie dans le quel je suis derrière les fûts), Laurent Paradot et les Massifs Centraux, Francky Goes To Pointe à Pitre (trio zouk noise garage avec le batteur de Mr Protector et le guitariste de Pneu), et j’accompagne donc Julien Pras sur pas mal de dates de la tournée.

9

PEUX-TU NOUS PARLER DE TES RENCONTRES LES PLUS MARQUANTES ? J’ai beaucoup appris de ma rencontre avec Ken Stringfellow (The Posies, Big Star, REM...). Nous avons sorti un split 45 tours ensemble en 2006 suite à une mini tournée commune. Il a su rester inventif tout au long de sa carrière, il est à la fois brillant musicien et excellent producteur. John Congleton (The Paper Chase) avec qui j’ai travaillé sur mon avant dernier album est quelqu’un que j’admire pour les mêmes raisons que Stringfellow. C’est un musicien et un producteur surdoué qui essaie de faire avancer

8

14

TU SERAS EN PREMIÈRE PARTIE DE TROY VON BALTHAZAR SUR PLUSIEURS DATES EN 2013, CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS. JE PRÉSUME QUE C’EST TOUJOURS UN MOMENT SPÉCIAL POUR TOI ? C’est un artiste qui m’a beaucoup marqué à l’époque de Chokebore jusqu’à la période Black Black, j’ai du respect pour le personnage même si je suis moins sensible à ce qu’il fait maintenant.

TU HABITES À TOURS, QU’EST-CE QUI T’ATTIRE DANS CETTE VILLE ? Ça fait maintenant six ans que j’habite à Tours, j’y suis venu pour rejoindre ma copine, j’ai eu un peu de mal à m’y adapter au début mais maintenant c’est une ville que j’apprécie assez. J’aime que ce soit un endroit aéré, et j’aime la Loire bien sûr. Et puis d’un point de vue pratique c’est un lieu central et stratégique quand tu pars souvent sur la route. C’est une ville à taille humaine ce qui me va très bien, je trouve les grandes villes trop étouffantes, j’aurais du mal à habiter à Paris par exemple.

11

15

les choses... Il produit des tonnes de disques intéressants comme ceux de St Vincent par exemple.

10

QUELLES SONT TES PRINCIPALES INFLUENCES ? Il y en a beaucoup... l’indie rock des années 90, un peu de folk des années 70, un peu de pop sixties, pour les contemporains des artistes commes Why?, James Blake, St Vincent, Sole, pas mal de choses en fait...

12

COMMENT ES-TU VENU À LA MUSIQUE ? ET POURQUOI LA GUITARE ? J’ai baigné dans la musique depuis l’enfance, mon père était guitariste chanteur, mon beau père était aussi musicien... J’ai eu la chance d’avoir accès très jeune à tout le rock indé américain des années 90. À vrai dire vrai, j’ai grandi et construit mon identité musicale avec ces groupes, j’ai découvert tous les classiques comme les Beatles, Led Zep ou Dylan beaucoup plus tard vers l’âge de 20 ans.

13

EN MARS PROCHAIN TU JOUERAS AVEC LOU DOILLON. ÇA FAIT QUOI DE TE DIRE QUE TU PEUX REPARTIR AVEC SON 06 ? A Pour dire la vérité je n’ai jamais entendu une seule note de sa musique... elle ressemble à sa mère c’est ça ?

QU’EST-QU’IL Y A DANS TON MP3 EN CE MOMENT ? « Danzig in the moonlight » de Ken Stringfellow, « Mumps etc... » de Why ?, « Bish Bosch » de Scott Walker entre autres...

16

QU’EST-CE QUE TU AS FAIT LE JOUR DE LA FIN DU MONDE ? J’étais en studio pour l’enregistrement d’un de mes groupes, Base...

17

POUR TOI, L’ANNÉE 2013 SERA… ?

Une année riche en amour et en concerts, enfin j’espère.

18

UN DERNIER MOT POUR LA FIN ? Il y aura surprise si curiosité, gardons les oreilles et les yeux ouverts!


SON

RENCONTRE

10

PHOTO ET PROPOS RECUEILLIS PAR : CÉDRIC NEIGE


E QUE U’EST-C ectif Q , U V n coll E PAS ENCOR mmes aussi u T N que ce O S o VOU ut dire otre ous s e E N p N n I … O U e EUX Q pas qu tion urbaine. la vie et de n u POUR C e Tours mais S I enta A ions d es de M nk d ÎTRE expérim ssions hérité e nous y pren ts et u A , F / e N ll p N e o r O H VOUS C Electro/Hip- s, action cultu toutes nos pa otiv sont qu ers compéten de NCE À E duo hyp êle M leitm ence ning M O es gens aphique, l’ag c’est un de rue, happe ation. On y m contrés. Nos ON C d t i , A c A M ’i M u U r n q U A re cré rt ng TR RA jus ènemen FUNKT UMA ? FUNK nsversaux : a boulimie de nous sommes avons croisé oute la créatio e lors de l’év lm qui bil s ne tra Fi rt RA us FUNKT s aux projets ur assouvir u urges où nou ar chance no Collectif pou otre scène mo isien Pâtes à s bien o r o P n f if l B a . p t r t o p a r e u e n é é G s t d i if r e p ct in m ts es on LIC. ert tex de c un pré aux Beaux Ar de nous égale parisiens de M pour un conc teurs du colle lequel nous t s PUB e t VOTRE ez un proje our alisa able : les pour t suivi é r S r u s ir o t R t a e s n U â m g e s r le é b O e J u m m le ch e U o nn fin enseign que les perso ous ont aidé à lisé une vidéo rbains, et en rintemps de B URPRENEZ TO : on va signer ril a n U S et ) en av a ré US rts du P bien … s t qui O A s t 3 u V je d s n 1 o o a e e 0 ). plaisir n r c e s d 2 i ï p n h s. La s par le Des Cheval qu é par le Pôle s de l’édition enu Les inou s choses ava iel, Burning cifique à é p s k t v motivé is le s r e e n n if e 3 z a c s (d 1 E nicatio Gazeux“ org disposit les con Centre e dub, “ conçu ? En 20 commu at ions et verte Région Z POUR 2013 guet (Kaly liv ns y sortir nos Electronique sommes t t c ’é a L s à le r Décou us allo Fanfare ù nous red No “La Ville s suivre pour ÉSERVE groupe E VOUS LUI R a mixé par F ce festival, no s harnais de “ ls en région o u e o r t n ê t t n r e s se de vo QU e le tiva ctionné E.P. qui ccasion PRISES ainsi qu e de fes être séle SONT LES SUR tir le premier urges. Pour l’o k en voiture si une myriad S or Bo aus o Fun QUELLE dépendant, s rintemps de t Electr sur le dos. Il y r e c P n in o u c r a portée éditeu alle de oncert sus ant le c obile“ : une s ncert sur pile otre dernier v a e t tes, des n s t o M ju c N le u e . A s o d t r M r a e e r Tou RAU sall du Be e dj) su . Nous serons , “FUNKT gnie Off : une t Aucard de ne idée um sur table d li u lic e p s t b n s a s m u o o e p a p d r r alb t un e:g s au nom r e ie n t été la Com n e e e le m io c n t g e e t c è r s h e u g n p é (d m do dir d’art eT tro son iciels d pipède géant n groupe élec e donner des aux festivals rik f program construction son (qui sort f o s e lé ix en dans u nus : E G.Bon RAUMA ant et d parallé es rem projet n recon E POUR Hop) de e tout en jou poser FUNKT angeau née et fait d Imaginez un e r u ip m o z H T z u r ja Make A LUN daire d nt dans la ru s pouvoir pro nt avec des ette an ky Walky“ : VISEZ L n plasma à e n a r e légen cords c LZO Re r) c’est La “Fu oite à Rythm me en march és. On va alo ring qui claqu Louis... VOUS ratio (B urelle ze mê céd ar mig atu sez p e li f s s s é u e r o ise cult ion d é Herbali hés, une MPC positif nous multiples pro r v n e p i é e s ir g r , a t f s t n r n nt e dis es so e pass Begga t une e poir de deux sy e déplacer ce pectacle par d on a es s : les Foreign 7 : Les légum KTRAUMA es ent notre mêm it. Loin in f s d n u e e r a 2 t N t u g 0 r U a fa e odu .E mes Ouhh...2 même ville, F gens qui part mpia autopr e TF1 s’y particip lac ou Chalon rappeurs bien ? e ir Ù a f O t s ly Z e m de le des ule OYE Auril ur de t et un O 20, mê ou avec VOUS VOUS V plus qu’une se e l’activité po comme niches olfières en 20 eu, le CNRS es é p s d de rue i tu nous lis... e t , e d 7 n r e 2 li g r è s t 0 t u n m u n 2 s r é n e o o a g t s N f f n e m , E n n Truffaz I-PARCOURS ris et Tours ne e tourneur. O n hélicoptère e ce live à dix vec la NASA o t de grands e pas r a M s e t a p s e P e s, comm son pro oncerts 2040. À gmentation, eint n’e r la lun uer, on e label, i à faire des c es projets fou le concert su ut bien l’avo oi le papier p cher de me ra r f p o le r b p u do uss er d our , son . Il fa ’empê Chez m e mont On a ré essais p des frenchies ndante ARCO : ne peux pas m M ? indépe mes valeurs. upe est libre d les premiers s t U E je L mê gro les pro côte, je vrai, SE ET B et nos , notre is c’est ui récupèrent US C ’EST RO de bleu côte à m r e p t r s u y s s du star ssé, ça nous a s amerlocs q rien. CHEZ VO se de rose et re ho nt e le est inté ce sont encor ui ne lâchero ois quelque c lève v q r t a i je e u re blasé c iers de l’être dès que n photo. Ce q pensé is a m f , z e e ui a et asse , c’est grisâtr je le prends llectif q lodie et o C t u lf e a o e très b st nous part de MiniG résente la mé oucle p b e ça c’e dire qu e maître de la atique qui re et Marco, la sont m d n o e p r h u u h p c le rs du co dualité le trauma, Ste ces deux cou evêtons la t s ’e t c et en les r à ça, le funk ectivem AUMA. Nous f , f e E ur nos m : h t N KTR PHE le ry euse po ent E N T in U S F m . t e lu n clé se re lem est bou rs qui définis ritable armu s sont généra . En é u e v lic le ll b e e u u n o r eu ce p e ca les c é comm ou dans la ru n dans l’espa t ose… r ie n f e c vie r ! JE ave bie ène la s c s è is r r t o u v t s zz s je en concert es et ressort ue chez moi « e note » en ja OUR é T q lu rt peu po cela, je dirais amment la « b HAUT DE LA t, tu e t n N d s e E n s r m o T c e o R CE nch deh che je cher AIRE UN CON S. CAP’ ? Fra happy e s u e q u t »e LLE quelq IEN F A B c H e S S I v a E O ook et VOUS V AGNE, RUE D on se fait ça ement faceb City s et èn EM CHARL ves les clefs e un bel év e chère Tour ue... r u t ir iq o o a nous tr ccasion de f mique sur n goyave biolog a o r e l’ fews, e pano u jus d une vu la main et d ir o v ’a à d Mojito avec un www.funktrauma.com Facebook : FUNKTRAUMA

11


SON

RENCONTRE

12

PHOTO ET PROPOS RECUEILLIS PAR : CÉDRIC NEIGE


NASTASIA ET MILAN, DEUX ARTISTES FOUS DE NOUVELLES EXPÉRIENCES. ILS VIENNENT FRAÎCHEMENT DE CRÉER WHITE/WHITE, UN DUO QUI RESPIRE LA DÉTENTE !

QUI ÊTES-VOUS ? NASTASIA : Deux tourangeaux qui aiment la musique et veulent par ce biais faire partager leurs impressions et humeurs du moment ! Pour ma part, j’adore chanter, comme beaucoup de gens, et je profite de mon entourage - entourage de musiciens et d’amoureux de sons et de vibrations, pour mettre mon grain de voix dans leurs compositions... Je collabore avec pas mal d’amis sous le nom d’Aisatsan (notamment avec OnDubGround, Metastaz, XtraFunk, et surtout Pierre Mottron). Et pour finir, nous avons monté un “girlsband“ d’électro-pop-folk avec lequel on travaille un set live qui s’appelle Boys In Lilies, avec Laure Berneau (Les Hommes de Lola), Marylou Mayniel (DropMachine) et Kevin Rabiller (Sam Tach’). WHITE/WHITE POURQUOI CE NOM ? N : Ce n’est pas vraiment un nom auquel on a réfléchi pendant des heures, mais il est le résultat d’une anecdote... Nous avons commencé à bosser ensemble un peu au hasard, parce qu’on avait des amis en commun et qu’on aimait la même musique. On a pondu Heat Blue, s’en est suivi un clip, pour le délire, puis là on s’est dit, alors qu’on discutait au téléphone « Mais attends, va nous falloir un nom ?! ». Milan m’a sorti « on a qu’à s’appeler White/White ! » Je lui ai demandé pourquoi, ce à quoi il m’a répondu : « Je suis entrain de boire un café, la tasse est blanche, la table est blanche... et puis c’est à la mode de doubler les mots pour les noms de groupes ! » White/White est né. COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS VOTRE MUSIQUE ? N : Deep Beach and Watery Palm Trees ! Ça ne veut pas dire grand chose mais ce sont quelques mots qui permettent de poser l’ambiance dans laquelle on compose et surtout celle qu’on veut transmettre ! La Plage, les cocotiers, le bruit de l’eau... tout ce qui est chill, une écoute facile et tranquille pour boire l’apéro ou s’endormir.

VOUS VOUS IMPLIQUEZ DANS LA VIE CULTURELLE TOURANGELLE. QUELS SONT VOS PROJETS POUR 2013 ? N : Nous avons effectivement une bonne bande de potes qui sont hyper productifs niveau musique, ce qui explique pourquoi ils ont créé le collectif Magazine. C’est une plateforme collective qui nous permet de partager nos sons, faire notre promo et donner nos avis. Cela inclut musiques, vidéos, ou même photos ! Il y a aussi ArtyShow Tours qui est un webmagazine participatif et local, qui nous permet d’écrire des articles sur tout mais pas sur n’importe quoi ! une autre plateforme sur laquelle s’exprimer, à l’écrit ! Nous sommes à fond dans la production de tout ce qui est artistique, va savoir pourquoi, mais Tours est la ville idéale pour se faire plaisir à ce niveau là ! pour ce qui est des projets White/ White, sûrement un EP en téléchargement libre au vu des morceaux qui fusent ! Boys in Lilies. MILAN : Pour ma part, je m’amuse aussi à faire du rap, sous le nom de MC Minitel quand j’ai du temps et pour le plaisir de faire des clips. Sinon j’ai deux formations qui sont en “phase de développement“, et là ça sera du live ! Ça nous prend un peu de temps pour commencer car on a tous pas mal de projets... un groupe de Rap qui s’appellera Selection Future et un groupe de pop rock à la The Drums, Craft Spells dans ce délire...

https://www.facebook.com/whitewhiteband http://artyshowtours.tumblr.com http://artyshowtours.tumblr.com www.facebook.com/BoysInLilies www.facebook.com/mc.minitel

13


SELECTION LA PLAYLIST

ALBUMS

2013

Janvier

Chill Bump Turnsteak Heady & Posti Dees Chan Le Phrazé Manast Scoop & J.Keuz

Février

Fat Supper Ropoporose Scène Ouverte The Eye of Silence King Of The Rocket Men Red Lab Weshokids & guests Mars Red Sky Tweak Bird Cosmic Trip Tour The Rainbones King Salami & the Cumberland Three DJ Paul Duterche 5e Bourse aux Disques Initia’son Qu’est-ce qu’un éditeur ?

Mars

Scène ouverte Red Lab Weshokids & guests Bob Log III Thee Mysterious Asthmatic Avenger vs Sheriff Perkins Initia’son Promouvoir un concert Casey Apolline Gablé Minimal Orignal Panda Select L’Enfance Rouge & Eugène Robinson V13 Flowrs Or Romance L’Abécédaire de Debout sur le Zinc

Chato’do

MORS ET AMOR

MAC DEMARCO

JULIEN BOBONNET

Wünsche

II

Glitterhouse Records

Capture Tracks

www.alabonneplanchette.com

www.myspace.com/morsetamorband

http://macdemarco.bandcamp.com

Mors pour le dark side, Amor pour la beauté rock gothique. Voici le premier album du groupe grec venu de Kalamata qui, au passage, existe depuis février 2012. L’opus, sorti seulement huit mois après la création de Mors et Amor, fait référence à des groupes comme Sisters of Mercy, Dreadful Shadows, Lacrimosa, Paradise Lost et Moonspell, tout en proposant une diversité de couplets qui enivrent. Double chant entre la voix de velours d’Alice et celle, plus sombre, d’Evangel, également bassiste du groupe. Avec eux, la batterie de Nicko, le clavier de Lydia et la guitare aux tons plus métal de Costa. Les dix titres du disque révèlent des chansons en anglais, en allemand et même… en français ! Petit conseil aux amateurs : Ne cherchez pas l’album dans les rayons de la Fnac ou de Virgin, contactez plutôt le groupe ! Pour info, le teaser de Mors et Amor est déjà en ligne « Mors et Amor - Official Pr. Video 2012 » et certains attendent impatiemment le premier clip.

Mac DeMarco, canadien de 22 ans, est un type « à la cool ». Sa musique est nonchalante et colle bien à son image de crooneur branleur. Comme sur son précédent EP Rock and Roll Night Club, son sujet de prédilection reste les filles et l’amour, le tout chanté et joué avec légèreté et une décontraction affichée. « II » n’est donc pas un album prise de tête, on pourrait qualifier son style d’indie-sexy-rock-lover. En tout cas, on comprend assez vite qu’il ne faut pas trop le bousculer le garçon ! Ce n’est sans doute pas le genre de mec à provoquer des cercles de la mort en concert ! Presqu’aussi bon songwritter que King Krule, DeMarco est capable de concentrer tout son talent dans une chanson où tout est dit en 3 minutes (My Kind of Woman). Et si on aime les voix assez graves et sensuelles chantant des mélodies comme certains enfilent les perles et bien on sera facilement séduit par son timbre plutôt original. Cet album s’écoute allongé, tranquillou, café clope dijo obligatoire.

1

MODSELEKTOR Berlin

2

NTM Ma benz

3

VELVET UNDERGROUND Rock & Roll

4

TORO Y MOI Harm In Change

5

SCISSOR SISTERS Skin This Cat

6

Kerri Chandler On My Way

7

FLYING LOTUS Getting There

8

bluebird oneself

9

Crooklyn Dodgers Jeru The Damaja

113 av. de Vendôme - Blois

www.chatodo.com

facebook.com/chatodo.blois

BROADWAY ARTISTIC SHOW

Présente

10 CARLOS Big bisous

VIKI K.

Didier Roy la Poutre du 37

ÉDITION

Une adaptation de Broadway Artistic Show

Location dans les points de vente habituelle

www.ciebas.fR

PUBLICITÉ

MUSIQUE

DESIGN

LANGUE DE PUB

FRENCH TOUCH

GEO/GRAPHICS

Babette Auvray-Pagnozzi Eyrolles

Amélie Gastaut Editions Arts décoratifs

Viction:ary Viction:ary

En vente : 27,55 €

En vente : 40 €

En vente : 39,90 €

Férocement drôle, ce dictionnaire usuel du marketing dresse un portrait sans concession du petit monde des communicants, et servira de guide pour les nouveaux dans ce milieu encore trop souvent vu par le prisme de 99 francs.

Très beau livre réalisé par H5 qui retrace ce mouvement musical accompagné d’une esthétique forte, incarnée par des grands noms du graphisme qui investirent pochettes de disques, flyers, fanzines et clips. L’expo est encore visible jusqu’au 30 mars aux Arts décoratifs à Paris.

Le livre présente des créations graphiques réalisées avec des formes simples et géométriques pour faciliter la communication et amplifier la mémorisation des visuels. Avec des triangles, des cercles, des carrés, Géo/graphics montre les champs de possibilités graphiques et originales.


€phie 6sé0 r rig a

la

Forum dE L’oriEntation COLLÉGIENS, LyCÉENS, ApprENtIS, ÉtudIANtS

de la région centre

18-19 JANVIER 2013 Parc exPo de rochePinard - tours Vendredi et samedi : 9h-17h

Cette action est cofinancée par l’union européenne. L’Europe s’engage en région Centre avec le fonds social européen

www.jeunesocentre.fr

Création : Conseil régional du Centre - Crédit photo : G. Aresteanu - Novembre 2012

S’INfOrmEr pOur rÉuSSIr



LOUIS IX