Page 123

L'île du Fundão : du modèle à la réalité

Annexes

COMMISSION DU PLAN DE L'UNIVERSITÉ Dans l'article 15 du chapitre IV de la loi 452 « l'édification progressive de l'université du brésil », on lit aussi : « Reste institué la commission du Plan de l'Université du Brésil, composée de professeurs et de techniciens, avec la responsabilité de superviser l'élaboration et l'organisation des programmes,

l’exécution des projets et

l'organisation des travaux, qui seraient nécessaires à la progression de l'édification de l'université du Brésil ». Elle déclare (art. 16) : « Les projets qui traitent de l'article antérieur devront être exécutés par des ingénieurs civiques, architectes et urbanistes brésiliens, engagés par le pouvoir exécutif, obéissant au décret n°23.569 du 11 décembre 1933 traitant de la régulation professionnelle des ingénieurs et architectes ». En vertu de la loi 452, fut créée la Commission du Plan de l'Université du Brésil, par le décret n° 1.075 du 26 janvier 1939. Le 26 mars 1939, s'est installé provisoirement le Service d'architecture, dont font partie les architectes Oscar Niemeyer, Jorge Moreira, Hélio Uchoa et Carlos Azvedo Leao. Cette équipe commença par l'hôpital-école, suivi par l'école d'allaitement. Pour les services d’ingénierie, furent conviés Armando Moura Araujo, Clovis Machado Moreira, Odilon da Rocha et Souza et José Dantas Filho. Conforme à l'avis du 26 juillet 1939, des hypothèses ont été imaginées pour installer les services, confirmant l'architecte Carlos Leao, à la tête du pôle d'architecture et Otacilio Negrao de Lima pour celui d’ingénierie Le président de la République approuva le 8 février 1940 les contrats des ingénieurs et architectes (…). Le service d’ingénierie étudia les terrains de la ferme des Afonsos, la Praia Vermalha, (…), Derby Club, plage da Gavea et la Piedade. Negrao de Lima préféra les terrains de la Praia Vermelha, près du camp des Afonsos. Il déclare le 16 avril 1940 : « La topographie du terrain et l'absence de constructions permettraient que s'exécute l' œuvre adéquate (...) ». En février 1941, l'ingénieur Paulo Assis Ribeiro se substitua à Negrao de Lima. Bien que cinq ans se soient déjà écoulés, il reprit les études de localisation de la cité universitaire. Ce faisant, il réalisa un rapport extensif de deux volumes, avec illustrations et plans, adoptant des méthodes modernes et des indices de comparaison et relatant les coûts, les temps de transport, les distances, dans un tableau comparatif. Plus concrètement, il étudie les hypothèses de Manguinhos, Praia Vermelha, Gavea, Nitéroi, île du Gouverneur, Castelo, praia Vermelha, Petropolis... Aussi à l'époque, la firme Dahne Conception & Cie, en collaboration avec le bureau technique Gabriel M. Fernandes, fit une suggestion pour Nitéroi. Par le décret du 23 avril 1941, n°3.207, le service d'architecture de l'université du Brésil fut incorporé à celui d'ingénieur pour former le service de construction de l'université du Brésil, subordonné à la division des œuvres du département, d'administration du MES. Les indécisions continuèrent... Dans le rapport d'octobre 1941, on traite enfin de la localisation. Après des années d'hésitations, de nouvelles localisations sont suggérées. Par exemple, le 23 octobre 1941, émanant du professeur Domingos Cunha, surgit une digue de 600 000 m 2 le long de la baie de Botafogo, frontalière au mont de Viuva. En session du conseil 123

Portfolio - Thèse de master  

L'île du Fundão : du modèle à la réalité

Portfolio - Thèse de master  

L'île du Fundão : du modèle à la réalité

Advertisement