Page 120

présence de Le Corbusier. (…) En résumé, malgré qu'ils soient d'accord avec les idées nouvelles d'urbanisme et d'architecture, les directeurs n'acceptèrent pas le mode avec lequel elles s'appliquaient. Ils critiquaient le schéma de quatre kilomètres de viaduc sur le terrain comme autre circulation, la plateforme de 4 000 m 2, l'orientation, la prévision d'air conditionnée générale, idées « qui ne paraissent pas répondre, selon différents points, aux conditions techniques et économiques désirées pour notre cas ». Ils résumèrent les objections en sept articles relatifs aux pilotis, aux agences non prévues, au mode de groupement et à la morphologie générale de chaque unité. Ils critiquèrent aussi la centralisation et l'invasion de la Quinta. (…) Dans le rapport du 13, Souza Campos et Azevedo do Amaral, contestèrent différents passages du rapport de Le Corbusier. Les deux parties ne s'entendaient pas dans leurs modes de pensée. Nous avons trouvé dans les archives six copies d'avant-projet de Le Corbusier. CUB 1 : Plan général de situation 1:2000 CUB 2 : Plan général de situation 1:2000 (coloré) CUB 3 : Trois coupes : est-ouest, ouest-est et nord-sud CUB 4 : Perspective générale à vol d'oiseau, signée : Le Corbusier, 10 août 1936 CUB 5 : Plan. Liaison avec le centre de la ville, colorée, signée : Le Corbusier, 10 août 1936 CUB 6 : Perspective sur la voie de chemin de fer et esplanade La perspective à vol d'oiseau se trouva publiée dans le travail de Souza Campos. La revue carioca PDF, de juillet 1937, n°IV eut la bonne idée de divulguer le projet de Le Corbusier et P. Jeanneret en trois perspectives et un plan de situation, dans le même numéro qui publiait le projet du ministère de l'Éducation. Dans une préface de la rédaction, fut écrit par l'ingénieur Carmen Portinho : « magnifique étude, mettant en évidence une fois de plus ses exceptionnelles qualités d'architecte et d'urbaniste. », puis « les idées contenues dans l'avant-projet ne furent pas acceptées » Le dialogue entre Le Corbusier et la Commission du Plan ne furent plus possibles. Le Corbusier travaillera simultanément sur deux plans, les alternant. CONTRE-PROJET LUCIO COSTA, EN ÉQUIPE, POUR LA QUINTA Rejetant les études professionnelles de Le Corbusier, le groupe engagé et conduit par Lucio Costa, s'est efforcé de présenter un contre-projet qui naquit de la doctrine du maître de la ville radieuse (Le Corbusier). Juste après les études, le ministre Capanema présida l'importante quinzième session, du 21 octobre, de la Commission Générale des Professeurs, où furent écoutés les professionnels Lucio Costa, Firmino Saldanha, Afonso Edouardo Reidy e Paulo Fragoso ; ceux-ci montrèrent leurs projets. Le ministre communiqua les invitations de collaboration faites à Piacentini et à Le Corbusier. Le premier ne

Portfolio - Thèse de master  

L'île du Fundão : du modèle à la réalité

Portfolio - Thèse de master  

L'île du Fundão : du modèle à la réalité

Advertisement