Page 1

GRANDES VILLES DU MONDE Séminaire du DSA architecte-urbaniste à l’EAVT à Marne-la-Vallée du 08 au 12 juin 2009 - Coordination: A.Viger-Kohler M.Guthmann G.Audi T. Barbier L.Beaudon H.Boiteux-Valentin T.Bouchet A.Cauchy A.Cuny A.Ferry M.Fujisaki M.Gady L.Han A.Le Henaff N.Liefooghe G.Mauchamp M.Ponsard E.Quatrepoint A.Sommer-Houdeville


GRANDES VILLES DU MONDE Thème 1: PROCESSUS DE FORMATION Données Histoire et cycles de croissance Formes urbaines >rapport quantités/qualités ?

Thème 2: ORGANISATION ACTUELLE Mobilités et infrastructures Zoning et secteurs Gouvernance >coupures et liaisons ?

Thème 3: IDENTITE Paysage urbain Edifices et usages emblématiques Marketing et branding urbains >problématiques de développement ?

Séminaire du DSA architecte-urbaniste à l’EAVT à Marne-la-Vallée du 08 au 12 juin 2009 - Coordination: A.Viger-Kohler M.Guthmann G.Audi T. Barbier L.Beaudon H.Boiteux-Valentin T.Bouchet A.Cauchy A.Cuny A.Ferry M.Fujisaki M.Gady L.Han A.Le Henaff N.Liefooghe G.Mauchamp M.Ponsard E.Quatrepoint A.Sommer-Houdeville GRANDES VILLES DU MONDE


Les 6 métropoles / le monde

HELSINKI

MONTREAL CASABLANCA TOKYO

SINGAPOUR

RIO DE JANEIRO

GRANDES VILLES DU MONDE


Les 6 métropoles / échelle fixe

TOKYO

RIO DE JANEIRO

SINGAPOUR

MONTREAL

HELSINKI

CASABLANCA

GRANDES VILLES DU MONDE

50 kilomètres


Les 6 métropoles / échelle fixe

TOKYO

RIO DE JANEIRO

SINGAPOUR

MONTREAL

HELSINKI

CASABLANCA

GRANDES VILLES DU MONDE

50 kilomètres


GRANDES VILLES DU MONDE


I. PROCESSUS DE FORMATION 1/Données


Tokyo / données Géographie: Capitale du Japon 25% de la population 33% des emplois Superficie:

Centre (23 arrondissements) : 600 km2 Metropole : 2 200 km2 Aire urbaine : 7 800 km2 Population: Centre : 8,5 millions d’habitants Metropole : 13 millions d’habitants Aire urbaine : 35 millions d’ habitants Densité: Centre : 14 200 h/km2 Metropole : 5 900 h/km2 Aire urbaine : 4 500 h/km2 La vie moyenne d’un édifice est de 26 ans (75 au Royaume Uni) 30 % des édifices ont été construits après 1985 La surface moyenne des parcelles constructibles est de moins de 100m² (55m² par logement) A l’intérieur des 23 arrondissements, seulement 52 % de l’espace total est utilisé Le coût de la vie est le plus élevé au monde (50% supérieur à celui de New York) 75 % des travailleurs passent plus d’une heure par jour dans les transports en commun

Métropole la plus peuplée du monde GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / données Géographie: Capitale du Brésil, de l’Etat fédéré de Rio de Janeiro Entre la baie de Guanabara et les chaînes de montagne Serra do Mar au Nord et Rio de Minas Mornes castelo, San Bento, Santo Antonio et Conceiçao Superficie: Ville de Rio de Janeiro : 1 256 km2 Région Métropolitaine : 4 686 km2 Etat : 43 696 km2 Population: Ville de Rio de Janeiro: 5 993 707 habitants Région Métropolitaine: 11 078 204 habitants Etat : 15 406 478 habitants Densité: Ville de Rio de Janeiro: 4 970 h/km2 Région Métropolitaine: 3 010 h/km2 Total: 5 857 904 hab Favelas: 1 092 476 hab 30% de la population carioca vit dans les favelas. On compte aujourd’hui 968 favelas à Rio de Janeiro. 1% de la population habite dans le centre ancien. 69% des cariocas habitent le littoral au sud ou dans la plaine au nord Les différentes ethnies composant la société brésilienne sont présentes à Rio : Blancs, noirs, indigènes, asiatiques, pardos ou mulatos (métissage blanc et noir), Caboclos ou Mamelucos (métissage blanc et indien), Cafuzos (métissage indien et noir). Cependant la plupart des cariocas sont de descendance portugaise ou africaine. GRANDES VILLES DU MONDE


Singapour / données Géographie : Etat, ville et île, Singapour est tout cela à la fois. La République de Singapour a comme capitale la ville de Singapore et la métropôle est l’ensemble de l’ile, donc la république entière. Ile d’Asie du Sud-Est entre la Malésie et l’Indonésie. Ce lieu est avant tout un port commercial stratégique dans le commerce asiatique et mondial.

Superficie :

Ile de Singapour : 648 km2

Population :

Ile de Singapour : 4 839 400 habitants

Densité :

Ile de Singapour : 6630 h/km2

Populations : Chinois : 76.8 % Malais : 13.9 % Indiens : 7.9 % Autres : 1,4 % GRANDES VILLES DU MONDE


Montréal / données Géographie: Capitale de l’Etat du Québec, Etat du Canada Archipel d’Hochelaga, Fleuve Saint-Laurent+rivière Outaouais Ile de Montréal (env. 50x15 km) Superficie: Ville de Montréal: 363 km2

Ile de Montréal: 483 km2 Métropole:

4 000 km2

Population: Ville de Montréal: 1 600 000 habitants

Ile de Montréal: 1 850 000 habitants Métropole:

3 600 000 habitants

Densité: Ville de Montréal: 4 500 h/km2

Ile de Montréal: 3 800 h/km2 Métropole:

1 000 h/km2

Populations: (métropole) Francophone: 69% Allophone: 19% Anglophone: 12%

15ème métropole de l’Amérique du Nord, 77ème mondiale GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / données Le grand Helsinki et l’aire métropolitaine

Géographie: Capitale de la République de Finlande Archipel sur la mer Baltique à l’embouchure du fleuve Vantaa Une géologie et un climat homogène Superficie: Municipalité d’Helsinki: 213 km 2 (10,8 % de la population) Aire métropolitaine (4 communes): 769,48 km 2 (19,2 % de la population) Grand Helsinki (14 communes): 3,550.48 km 2 Population: Municipalité d’Helsinki: 578.126 Aire métropolitaine (4 communes): 1.025.229 Grand Helsinki (14 communes): 1.318.998 Densité:

84% des Finlandais sont des citadins. Moins de 16 ans 15,6% de 16 à 64 ans 70,7% plus de 65 ans 13,7% La population de la région est en moyenne plus jeune, plus diplômée (33,1% ont un diplôme universitaire ou équivalent) et plus souvent célibataire que dans l’ensemble du pays ou de l’Europe. Diplôme universitaire ou équivalent 33.1% La surface habitable moyenne par habitant est à Helsinki de 34 m2, une majorité de ménage célibataire GRANDES VILLES DU MONDE

Municipalité d’Helsinki: 2,714.21 / km 2 Aire métropolitaine (4 communes): 1,332.37 / km 2 Grand Helsinki (14 communes): 371.5/km 2 Populations: (métropole) Fennophones 86.7% Suédophones 6.2 % Autres langues 7.1% 94,7 % de nationalité finlandaise et 5,3% d’étrangers Un écart de revenus entre 1 et 8


Casablanca / données Géographie: Située sur la côte Atlantique à environ 80 km au sud de Rabat. Capitale économique du Maroc, Vilaya de Casablanca. Ed-dar el-beïda en marocain, littéralement « maison blanche »

Superficie: Grand Casablanca: 1615 km2 Casablanca : 323 km2 Population: Grand Casablanca : 5 000 000 habitants Casablanca : 3 672 900 habitants Densité: Grand Casablanca : 2 386 h/km2 Casablanca : 11 371 h/km2 Populations: (métropole) Jeunes moins 18 ans : 58% 18 à 60ans: 25.5% 60ans et plus : 16.5%

1ère métropole du Maroc

GRANDES VILLES DU MONDE


Les 6 métropoles / données

TOKYO

RIO DE JANEIRO

SINGAPOUR

Superficie du centre:

Superficie de la métropole:

Superficie de l’île:

600 km2

4 686 km2

648 km2

Population du centre:

Population de la métropole:

Population de l’île:

8,5 millions d’habitants 11 millions d’habitants 4,8 millions d’habitants Densité du centre:

Densité de la métropole:

Densité de l’île:

14 200 h/km²

3 010 h/km²

6 630 h/km²

GRANDES VILLES DU MONDE


MONTREAL

HELSINKI

CASABLANCA

Superficie de l’île:

Superficie de la métropole:

Superficie du grand Casablanca:

483 km2

769 km2

1 615 km2

Population de l’île:

Population de l’île:

Population du grand Casablanca:

1,8 millions d’habitants 1 million d’habitants

5 millions d’habitants

Densité de l’île:

Densité de l’île:

Densité du grand Casablanca:

3 800 h/km²

1 332 h/km²

2 386 h/km² 50 kilomètres


GRANDES VILLES DU MONDE


I. PROCESSUS DE FORMATION 2/Histoire et cycles de croissance


Tokyo / histoire et cycles de croissance La période Edo 1457 : fondation d’Edo («porte de la baie») sur un estuaire. 1657 : grand incendie (60% des édifices détruits) Vers 1670, la ville comptait déjà près de 63 km2. Deux siècles d’isolement. Ville de bois jalonnée de temples et de sanctuaires, divisée entre résidences aristocratiques et demeures d’artisans et de paysans, ville haute (Yamanote) caractérisée par les collines à l’ouest du château, et ville basse des terres marécageuses, parcourues de fleuves et de canaux vers la baie, idéale pour le commerce et le transport des marchandises (Shitamachi).

1680 GRANDES VILLES DU MONDE


Tokyo / histoire et cycles de croissance La restauration Meji et la course à la modernité Période révolutionnaire d’ouverture sur l’Europe. Début XIXe siècle, 80 km², la ville comptait 800 000 habitants, ce qui en faisait la plus grande métropole du monde. Milieu XIXe siècle, elle dépassa le million d’habitants. 1871 : fondation de la préfecture urbaine de Tokyo (regroupant la cité -15 arrondissements- et les environs -6 districts). 1872 : incendie (abandon du matériau traditionnel, le bois) 1888 : Tokyo City Ordinance : première gestion urbanistique moderne : amélioration des voies de communication, système élaboré de canaux (175 dont 84 navigables) et d’équipements hydrauliques destinés à assainir les lieux, approvisionner en eau et empêcher les continuelles inondations, aménagement des marchés, cimetières et jardins.

1844 GRANDES VILLES DU MONDE


Tokyo / histoire et cycles de croissance Les premières décennies du XXe siècle En 1920, la population de la préfecture de Tokyo avait pratiquement doublé pour atteindre 3 700 000 habitants. Avec le tremblement de terre de 1923 et Seconde Guerre mondiale, un quart de la ville est rasée jusqu’au sol. La reconstruction fut gérée par une agence gouvernementale : la forte demande en logements conduisit à privilégier la quantité à la qualité (promotion de constructions résidentielles financées par l’Etat). 1943 : la préfecture et la ville de Tokyo ont fusionné pour former la «préfecture métropolitaire de Tokyo».

1910 GRANDES VILLES DU MONDE

Grand Tokyo 1920


Tokyo / histoire et cycles de croissance L’après guerre et les années 60-70 1955 : la population atteint 8 millions d’habitants. Capital Region Development Law proposant la création de villes satellites et d’une ceinture verte Les plans urbanistiques de 1950 prévoyaient une décentralisation régionale et intérieure, avec la création de centres villes substitutifs notamment sur des îles artificiellement créées dans la baie. Cette création amorça la transformation de la ville en un système polycentrique, système qui est encore le sien aujourd’hui. 1960 : Tokyo comptait 9 676 000 habitants. L’émigration dépasse l’immigration pour la première fois : concentration de la population dans les banlieues résidentielles. 1964 : Jeux Olympiques : impulsion à la planification urbanistique, notamment pour la mobilité. Début 1970, Tokyo comptait 11 400 000 habitants.

1984 GRANDES VILLES DU MONDE


Tokyo / histoire et cycles de croissance De l’Heisi Boom à la crise L’expansion des années 1980 conduisit Tokyo à pulvériser tous les records et à atteindre des niveaux de prospérité sans précédant : c’est l’Heisi Boom, la «bulle» qui dura jusqu’au début des années 1990. Les surfaces moyennes de appartements passèrent de 57m² en 1980 à 46m² en 1987. Corruption politique, terrorisme, grande pauvreté, flux migratoirs illégaux, démissions, suicides : le Japon glisse de manière inattendue dans la crise, essentiellement financière. Réduction de tous les programmes d’urbanisme et de construction. La compétitivité de la nation, la première du monde au début des années 1990 chuta au 18e rang en 2000.

2009 GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / histoire et cycles de croissance 1565-1808 : Fondation de Rio de Janeiro

morne Conceiçao

morne Sao Bento

morne Castelo

morne Santo Antonio

GRANDES VILLES DU MONDE

La ville a été fondée en 1565 par les Portugais sous le nom de São Sebatião do Rio de Janeiro. Les premières constructions sont faites sur le Morne Cara de Cão puis sur le Morne São Januario, plus tard dénommé Castelo. Dès le début du XVII siècle la population commence à s’installer sur la plaine et les constructions de la ville haute sont désertées. A cette époque se consolide le noyau definitif d’implantation autour duquel la ville s’organisera jusqu’au XIX siècle selon un tracé orthogonal et assez régulier : au bord de la mer, entre les morne du Castelo, de São Bento, de Santo Antonio et de la Conceição. Outre ses fonctions premières de défense, Rio de Janeiro est le siège de quelques services de l’administration coloniale et confirme pendant le XVII et XVIII siècles son rôle de port commercial important. Rio grandit sans muraille, fermée sur elle même, l’immensité de la nature constituant la seule barrière qui empêche le contact avec les autres villes brésiliennes. A la fin du XVII siècle la découverte des pierres précieuses attire des colons portugais. C’est l’époque des grandes constructions coloniales, par exemple l’aqueduc de Lapa et la résidence de gouverneur, actuel Paço. Rio devient la Capital du Vice-Royaume du Brésil en détriment de Salvador.


Rio de Janeiro / histoire et cycles de croissance 1808-1876 : Plan de la commission des améliorations La période de 1808 à1930 est marquée par le déclin d’une image de ville ancrée dans la seule tradition européenne.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / histoire et cycles de croissance 1903-1906 : Plan d’aménagement et de rénovation urbaine - Pereira Passos Dans le début de la période républicaine (1902-1906) est mis en oeuvre un vaste programme de grands travaux destinés à changer radicalement l’image du centre-ville et à moderniser le port. L’apparition des nouveaux moyens de transport, tramway, bateaux et chemin de fer et les menaces d’épidémies amènent la ville à se développer au-delà des quatre mornes. Le centre perd peu à peu sa fonction résidentielle, les vieilles maisons sont détruites et les terrains libérés sont regroupés pour permettre la réalisation de programmes plus ambitieux, comme les bâtiments publics. Les nouveaux quartiers se créent au tour des gares de tramway et des chemin de fer ce qui prête à Rio une configuration linéaire. Au Nord du centre-ville ce sont des quartiers populaires et au sud grâce l’ouverture de tunnels des quartiers bourgeois voient le jour à Copabana.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / histoire et cycles de croissance 1930 : Plan Agache Dans les années 1930-1940, la ville coloniale est détruite pour laisser la place à une image de ville moderne inspiré par les percées Haussmanniennes. Beaucoup d’immeubles sont détruits dans la zone centrale, des nombreuses rues sont élargies ou ouvertes dont l’avenue centrale, aujourd’hui Avenue Rio Branco, coupant l’ancien centre-ville en deux.

1969 : Plan Pilote pour l’urbanisation de Baixada de Jacarepaguá - Lucio Costa Dans les années 60 une politique d’embellissement de la ville est mise en place: des grands jardins et des promenades publiques sont réalisées au bord de la mer. Roberto Burle Marx crée le parc du Aterro do Flamengo, élaborant des sites nouveaux qui réinventent le dialogue entre ville et nature.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / histoire et cycles de croissance Des années 80 à nos jours : Après ces interventions les gestes des administrateurs sont de plus en plus larges (à l’échelle de la métropole), mais concernent pour la plus part la zone centre-sud. Au cours des trente dernières années, Rio de Janeiro a subi lentement les effets de la perte de son hégémonie, mais la ville a élargi ses limites et sa zone d’influence immédiate : 6500km2 où vivent presque 12 millions de personnes. Dans les années 80 beaucoup de projets ne sont pas achevés. Rio est une ville en éclat dont le planificateurs s’efforcent de recoller les morceaux. Une mairie en quasi-faillite, un pays toujours riche et une population appauvrie, des querelles entre le pouvoir local, l’administration de l’Etat de Rio de Janeiro et le Gouvernement Fédéral sont les éléments constitutifs d’une des crises le plus graves que Rio ait connu au long de son histoire. Seulement les questions de l’embellissement semblent résolues. Le développement du réseau routier paraît avoir obéi à une certaine logique avec parfois des discontinuités. Dans les derniers années l’un des plus important défis pour l’administration sont les pluies qui inondent la ville provocant l’éboulement des mornes qui détruisent les favelas et menacent les immeubles de la zone sud. GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Singapour / histoire et cycles de croissance

1919 Création de la ville coloniale

1942 Le Britannique sir Thomas Stamford Raffles prit le contrôle de l’île pour faire face à la domination commerciale des Néerlandais dans la région. L’une des particularité de l’œuvre urbaine de Raffles à Singapour est de codifier et de réglementer d’emblée le développement urbain de l’établissement, en prévision de la rapidité de son peuplement.

1828

GRANDES VILLES DU MONDE


Singapour / histoire et cycles de croissance Migration de la population

GRANDES VILLES DU MONDE


Singapour / histoire et cycles de croissance Développement de villes nouvelles Cette urbanisation a été pensée avec des transports en communs (métros) organisés en rocade autour de la réserve d’eau centrale.

Développement de nouvelles formes : Les tours

GRANDES VILLES DU MONDE


Singapour / histoire et cycles de croissance Une densité de plus en plus forte

La culture asiatique donne peu de valeur aux choses. Il en est de même avec la ville, la tabula rasa est fréquenment utilisée pour densifier de plus en plus et toujours plus haut. Le manque de place le justifie et ces projets permettent d’innover dans des formes urbaines : Bâtiments à atrium et mixité de programmes. Une partie des terres ont été récupérées sur la mer.

GRANDES VILLES DU MONDE


Montréal / histoire et cycles de croissance

1760 Population: 5 000 habitants Montréal a été fondée en 1608 sur l’île du même nom, au pied du Mont Royal, par des colons et religieux français. Elle a servi de base arrière pour la conquête des territoires de l’est du Canada, ainsi que de centre de traite des fourrures et d’évangélisation. C’est à cette époque une ville fortifiée, qui n’a pas de port.

GRANDES VILLES DU MONDE


Montréal / histoire et cycles de croissance

1915 Population: 500 000 habitants Se développant sur une grille américaine qui ne cesse de dépasser les limites municipales; portée par une forte industrialisation due au trafic portuaire lié à l’empire Brittanique, et devenant un carrefour ferroviaire, Montréal connait une très forte croissance urbaine de 1870 à 1930, alimentée par l’immigration. Elle passe de 100 000 à 800 000 habitants durant cette période et devient la première ville du Canada, son centre industriel et financier.

GRANDES VILLES DU MONDE


Montréal / histoire et cycles de croissance

1965 Population: 1 230 000 habitants En 1941 est crée le service d’urbanisme de la Ville, pour tenter de maîtriser ce développement, travail qu’elle poursuit activement pendant les 60’, en passant à une échelle de reflexion territoriale. Montréal est à un tournant de son histoire, à la recherche d’une ré-identification québécoise, en même temps qu’elle perd son statut de première ville du pays au profit de Toronto. Identité qu’elle trouvera à travers l’Expo’ 67, les J.O. de 76, et une certaine effervescence architecturale. Au plan urbain, Montréal opère un double mouvement de conquète territoriale, avec la construction d’autoroutes urbaines; et une densification du centre, avec l’inauguration du métro en 1966.

GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / histoire et cycles de croissance La Finlande, une province dominée par ses voisins Ville-port d’une province, devenue capitale. Province suédoise, la Finlande se retrouve au coeur des conflits successifs entre la Russie et la Suède. L’Empire Russe annexe la Finlande suite à sa victoire contre la Suède en 1808, et lui accorde une large autonomie. Helsinki devient alors la capitale en 1812, à la place de Turku, plus ancienne implantation en Finlande, jugée trop proche de la Suède. Cette période de domination russe s’accompagne d’un épanouissement de l’identité finlandaise. La Finlande déclare son indépendance en décembre 1917 et après une guerre civile entre pro-russes et pro-allemands, la République de Finlande est proclamée en 1919.

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / histoire et cycles de croissance Helsinki au 17e siècle

1550 Fondation du port Déplacement du port Implantée sur une presqu’île entourée d’un archipel, Helsinki est fondée en 1550 par Gustave Vasa, roi de Suède, à l’embouchure de la rivière Vantaa. La ville est censée concurrencer, dans le commerce avec la Russie, la ville de Tallinn, située de l’autre côté du golfe de Finlande. Pour peupler cette nouvelle ville, le roi ordonna l’emménagement à Helsinki des commerçants et artisans des petites villes de la côte ouest, Rauma et Ulvila, ainsi que de ceux de la côte sud, Tammisaari et Porvoo. Afin d’améliorer la croissance et la prospérité de la ville, le port fut déplacé directement sur la mer, sur la presqu’île portant ce nom, à l’endroit où se situe actuellement le quartier de Kruunuhaka. Construite en bois, la ville sera détruite par les guerres et les incendies successifs. Source: Archives nationales de Suède GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / histoire et cycles de croissance Helsinki au 19e siècle

1808 La ville néo-classique Construite pendant la période de domination russe. Le plan en trame, réalisé par C.L. Engel au début du XIX° siècle s’inspire de Saint Petersbourg et des villes européennes.

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / histoire et cycles de croissance Helsinki au 19e siècle

Le dÊveloppement du port et l’artificialisation progressive des rives


Casablanca / histoire et cycles de croissance La Médina

Organisation actuelle

La ville se développe sur un territoire de 50 hect à l’intérieur d’un mur d’enceinte. La ville, tripartite, est constituée du quartier de Tnâker, de Mellah et la Medina. La volonté de renforcer le port en 1907 est encouragée par les autorités fançaises. Un attentat sur le chantier poussera au débarquement des français en août 1907, puis à la création du Protectorat français.

Processus de formation

1900

Identités

GRANDES VILLES DU MONDE


Casablanca / histoire et cycles de croissance

1912 Plan Tardif Albert Tardif ingénieur géomètre projete la construction d’un boulevard circulaire. La constitution d’un réseau vers le sud-est devra accentuer le mouvement spontané de l’urbanisation. Cependant le plan sera passé sous silence, alors que son empreinte marquera le destin de la ville et ses dispositions seront portées au crédit de Prost.

GRANDES VILLES DU MONDE


Casablanca / histoire et cycles de croissance

1914 - 1917 Plan Henri Prost Le plan doit faciliter les liaisons entre la mer et le reste du Maroc. Les commerces et industries se trouveront à l’est, alors que résidences seront développées à l’ouest. Elles se déclineront en deux grandes zones avec une volonté de ségrégation entre l’habitat européen et indigène. Le plan projete une extension de ville sur 1000 hect pour une population de 150 000hab en 1915, mais en 1921 Casablanca compte 97 000 hab dont 62 000 marocains. La spéculation sur les terrains rendront caduques les prévisions de Prost. On déplace les bidonvilles au fur et à mesure de l’extension de la ville.

GRANDES VILLES DU MONDE


Casablanca / histoire et cycles de croissance

1950 - 1952 Plan Ecochard Le plan prévoit la constitution d’une cité linéaire industrielle et ouvrière sur l’axe Casablanca - Mohammedia, avec l’application d’un zonage et la définition d’une autoroute urbaine. Ce projet rentre dans une volonté de l’ «habitat du plus grand nombre», notamment suite aux prérogatives de la Charte d’Athène.

GRANDES VILLES DU MONDE


Casablanca / histoire et cycles de croissance

1970 La question du logement est au coeur de la réflection urbaine. Elle est poussée par une action immobilière encouragée par l’Etat. Cependant on remarque la formation de plus en plus importante d’une urbanisation massive dite «clandestine» renforçant encore un peu plus le paysage urbain éclaté de la ville.

GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Les 6 métropoles / timeline

Moyen Age

1800

0

1500

1492: découverte de l’Amérique

Renaissance Période Pé i d coloniale l i l

Période coloniale

Révolution industrielle

Déclin Boom économique Bo m

1657: grand incendie

1850: 1 million d’habitant

1608: fondation de Montéal 1565: fondation de Rio de Janeiro 1550: fondation de Helsinki 1496: attaques portuguaises 1457: fondation de Tokyo VIIIe: fondation d’Anfa, ancienne Casablanca GRANDES VILLES DU MONDE

1888: Tokyo City Ordinnance 1872: grand incendie

1808: la Finlande est annexée à la Russie 1770: devient Casablanca

1755: tremblement de terre


Tokyo

Rio de Janeiro

Singapour

Montréal

Helsinki

Casablanca

WW2

WW1

30 Glorieuses

Heisi H i i boom b Crise C i économi économique économ é i Renouvelement du centre Renouvelemen e historique storiquee Polycentralisation y e r Villess no Vill nouvelle nouvelles o lless Boom économique Ré-identifi Ré-identificat Ré-identificati Ré R identificati identifi e i cation+expérimentation cation+expériment ér tation archi et urba expérimentation expérimentat expérimentati i e archi eet urba

et démographique h Protectorat FFrançais P n ais

1923: grand tremblement de terre

1976: Jeux Olympiques 1967: Exposition Universelle

1920: 3 millions d’habitants

1964: Jeux Olympiques

1919: création de la ville coloniale de Singapour

1956: Indépendance du Maroc

1917: Indépendance de la Finlande, Helsinki devient la capitale 1915: plan Prost 1907: conquête française

2001: attentat du World Trade Center 2000

1900 19 9

1973: premier krach pétrolier

Monde

1955: 8 millions d’habitants WW2: 1/4 de la Tokyo rasée


GRANDES VILLES DU MONDE


I. PROCESSUS DE FORMATION 3/Formes urbaines


Tokyo / formes urbaines La ville basse L’ancienne disposition urbaine d’Edo a survécu. L’ensemble est plus ou moins enfermé à l’intérieur de l’anneau dessiné par le ligne de metro Yamanote. La ville basse laisse transparaître la règle de l’habitat, antique système de lotissement : les parcelles de terrain, généralement zones de bonification récupérées sur les eaux, dérivent d’un carroyage en damiers mesurés à partir d’un modèle carré de 60 ken (110 m). Aux XVIIe et XVIIIe siècles prennent forme les principaux types d’habitat des quartiers résidentiels de la ville basse : la «maison longue» (origines datent du Xe siècle) et «maison de ville» (origines datent du XIVe siècle). Le module de base était ramené à 2/3, à 1/2 ou à 1/3 en fonction du statut social des habitants.

ville basse_ Shitamachi GRANDES VILLES DU MONDE


Tokyo / formes urbaines La ville haute Dans la ville haute, la topographie accidentée contraint le système d’habitat à des exceptions et des ajustements continuels : l’irrégularité est la norme. A l’origine, les maisons aristocratiques et leurs dépendances étaient construites sur de vastes surfaces. Les grandes parcelles de terrain étaient parcourues par des voies privées, qui desservaient des édifices mineurs. Ces ensembles constituaient dès le départ des petits quartiers facilement modifiables et susceptibles de densification. La structure urbaine de la ville haute a été modifiée de façon continue, sans disparition définitive de la ville ancienne. La structure de Tokyo, respectueuse du paysage naturel, souple et flexible, dépourvue de murs et d’édifices en pierre, ouverte et disseminée sur le territoire, s’est facilement adaptée à la croissance urbaine et à ses modifications continuelles.

ville haute_ Yamanote GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / formes urbaines Tissu urbain autour de l’Avenida Centrale L’ avenida centrale, construite en 1904-1905, a entrainée la destruction de cortiços du centre ville. 20 000 personnes sont expulsées.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / formes urbaines Forme urbaine hétérogène du centre ville Le centre ville est constituée d’ensembles homogènes, les sobrados (petits commerces), des morceaux de Rio coloniale. Partout ailleurs, des constructions en hauteur côtoient des restes d’usines. Autour des stations de métro, des grands vides urbains sont occupés par des parkings.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / formes urbaines Forme urbaine autour des voies ferrées au Nord A partir des années 1902-1903, de nouvaux quartiers se créent autour des voies ferrées. Au nord du centre ville se sont des quartiers populaires et au sud, grâce à l’ouverture du tunnel, des quartiers bourgeois voient le jour à Copacabana.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / formes urbaines Tissu haussmannian de la baie de Copacabana Ce quartier bourgeois a été construit dans les années 1930-1940, selon le principe haussmanien d’îlots fermés sur cour.

GRANDES VILLES DU MONDE


Rio de Janeiro / formes urbaines Quartier mĂŠlangeant tissu pavillonaire et tours selon le plan pilote de Lucio Costa (1969)

GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Singapour / formes urbaines Des maisons «icônes» Les maisons en bande des pionniers sont remplacées par des tours à la recherche d’une forte densité. Seule quelques unes persistent dans le centre pour l’image de la ville.

Des bâtiments «podiums» Les tours se sont transformées en de véritables «objets métropolitains» mélant centre commercial, parkings, bureaux et habitations. Avec des espaces collectifs climatisés dans un atrium central. Cette forme a complètement ignoré l’urbain qui était résevé à la voiture.

Une ville qui se tourne vers l’eau

La métropôle commence seulement à prendre en compte l’espace urbain et la mer pour développer son urbanisation. Le centre commercial imaginé par Toyo Ito en est un bon exemple. GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Montréal / formes urbaines La grille américaine La trame de Montréal est comparable en dimensions avec celle de Manhattan, et on voit qu’elle offre ici aussi un potentiel de renouvellement, de diversification et de densification important. Cette trame, si elle est aussi le support de certaines formes de segrégation (anglophones et francophones), conserve son accessibilité.

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / formes urbaines La ville néo classique 19ème Fondée pendant la période de domination russe. Plan réalisé par C.L. Engel au début du XIXe siècle. Plan en trame inspirée par Saint Petersbourg et les villes européennes. Densité : 20 000 habitants /km2 Îlots de 150 x 100m, R+6.

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / formes urbaines Début 20ème Le quartier d’Eira Le plan masse et l’architecture reflètent l’influence des cités jardins et du style Art Nouveau Densité: 6 000 habitants/ km2

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / formes urbaines Les années 50 et 60 Des grands ensembles: Laajasalo Un des aspects de la reconstruction d’après guerre. Un urbanisme de grands ensembles: des barres de logements de plusieurs centaines de mètres dans un cadre naturel dominant. Certaines de ces construction font aujourd’hui d’aménagement et de constrcution nouvelles.

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / formes urbaines Les années 50 et 60 Le campus d’Otaniemi Un campus universitaire sur une presqu’île en bord de mer Conçu par Alvar Aalto, il accueille des oeuvres majeures de différents architectes, le coeur du Campus est emblématique de l’architecture des années soixante. Il a su prévoir la mixité des usages mais aussi les extensions nécessaires, et a pu accueillir ces dernières années de nombreuses entreprises et autres établissements de formation. L’éloignement du centre et sa mauvaise desserte sera bientôt compensé.

Le plan d’Alvar Aalto

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / formes urbaines Développement contemporain Viikki Situé entre des voies d’autoroute et les champs Un urbanisme d’ îlots ouverts et de maisons en bande (R+1 à R+4), Vikki est l’éco-quartier le plus connu de Finlande. 15 000 habitants à terme, au fond de la baie où fut fondée la première cité d’Helsinki. Les zones humides, protégées, deviennent le paysage résidentiel; les fermes existantes le support d’une agriculture expérimentale, sur laquelle s’appuie l’université et le technoparc qui complètent les fonctions résidentielles. Les formes urbaines reprennent à une autre échelle la structure en «doigts verts» de la métropole.

GRANDES VILLES DU MONDE


Helsinki / formes urbaines Développement contemporain Jätkäsaari : reconquête urbaine des friches portuaires Des quartiers de centre-ville, denses et équipés, mais situés sur des emprises industrielles parfois polluées. Ils tirent profit des darses portuaires, utilisent le patrimoine architectural pour de grands équipements culturels et commerciaux, comportent une part importante d’espaces publics, et bénéficient d’une programmation diversifiée.

GRANDES VILLES DU MONDE


GRANDES VILLES DU MONDE


Casablanca / formes urbaines

Collage urbain, La succession des plans issus de la période du Protectorat français sont très présents à Casablanca, notamment par la fragmentation de la ville. Les tissus, issus de l’architecture marocaine et européenne, se côtoient et dessinent un paysage urbain très contrasté. L’hyper-densité des quartiers de la Médina et les îlots collectifs construits par les européens sont l’image de 50 ans d’urbanisme colonial et de la volonté de conservervation des modèles indigènes de l’époque.

GRANDES VILLES DU MONDE


Les 6 métropoles / formes urbaines

TOKYO

GRANDES VILLES DU MONDE

RIO DE JANEIRO

SINGAPOUR


MONTREAL

HELSINKI

CASABLANCA


GRANDES VILLES DU MONDE


Processus de formation Organisation actuelle Identités

I. PROCESSUS DE FORMATION >Rapport quantités/qualités?


GRANDES VILLES DU MONDE


Les 6 métropoles / rapport quantités/qualités Un horizon métropolitain ? La question que l’on peut se poser en observant ces différentes métropoles de savoir s’il existe un rapport entre le site et le type d’urbanisation qu’il génère. Est-ce que la géographie, le relief, les limites naturelles qui peuvent exister à l’origine des villes influe sur la manière de prendre possession de ce territoire? Les conditions culturelles et politiques jouent aussi certainement leur rôle, mais peut-être existe-t-il une forme de déterminisme géographique. L’insularité, le relief, le découpage des côtes... sont des conditions particulières. Le fait de disposer d’un territoire limité ou contraint - la sensation d’un horizon métropolitain - semble orienter son mode d’aménagement sinon vers une optimisation - accessibilité, du moins une adéquation. L’autre question que cette observation peut soulever est de se demander si les villes situées dans des géographie moins contraintes ne se donnent pas, dans un mouvement similaire d’horizon métropolitain, des limites artificielles?

GRANDES VILLES DU MONDE

Grandes villes du monde  

séminaire DSA 2008 - 2009