Issuu on Google+


Avant - propos

L'atlas thématique du Pays Marennes Oléron est un document issu de la mise à jour des repères cartographiques. Ces derniers avaient été conçus pour accompagner les acteurs dans leur réflexion lors de l'élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (ScoT) en 2005. 7ans plus tard, sa mise à jour est indispensable. L'objectif de cet atlas consiste à présenter les principales caractéristiques qui composent le territoire à travers le prisme de 7 thématiques : Contexte géographique et institutionnel, Population, Emploi & Formation, Déplacements, Économie, Habitat et Environnement & Protection. Cette démarche sera bientôt confondue avec celle de l'Observatoire Territorial du Pays Marennes Oléron. Ce nouvel outil de suivi du territoire permettra d'améliorer la connaissance et la compréhension du territoire à travers des indicateurs statistiques régulièrement mis à jour avec la collaboration des différentes équipes de chargés de missions des collectivités et des partenaires concernés. L'évaluation des actions et des politiques publiques conduites sur le territoire pourra donc être menée en continu et en collaboration avec l'ensemble des acteurs locaux.

Mickaël VALLET Président du Syndicat Mixte du Pays Marennes Oléron Maire de Marennes Conseiller Général

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Avant - propos


SOMMAIRE Avant propos

1

Sommaire

2

Contexte géographique & institutionnel •

Situation géographique du Pays Marennes Oléron

Les Syndicats Mixtes de Pays et Communautés d’Agglomération

Déplacements

3 4

25 25

Réseau cyclable sur le Pays Marennes Oléron

Principaux axes de transports terrestres de l’ouest de la Charente-Maritime

Comptages routiers annuels en 2005, 2007 et 2010

Coût d’accès aux principaux pôle urbain de Charente-Maritime

30 30

Économie

en Charente-Maritime

5

Les principaux services de proximités dans les communes en 2010

6

Revenus moyens nets des foyers fiscaux en 2008

Part des foyers fiscaux non imposés en 2008

Revenus moyens nets des foyers fiscaux non imposés en 2008

Entités Paysagères

Population

7

Population municipale 2009

8

Population municipale 2010

9

Densité de population 2009

10

Évolution de la population de 1999 à 2008

11

Solde Naturel de 1982 à 2008

12

Solde Migratoire de 1982 à 2008

13

Part des résidences principales parmi les logements en 1999 et 2008

Part des résidences secondaires et des logements occasionnels en 1999 et 2008

Part des logements vacants en 1999 et 2008 Proportion de logements HLM dans le total des résidences principales en 2008

Part des moins de 20 ans 2008

14

Part des moins des plus de 75 ans 2008

15

Répartition des résidences principales selon le statut de l’occupant en 2008

Par des plus de 65 ans et des plus de 65 ans vivant seuls

16

Répartition du type de logement en 2008

17

Environnement •

Taux de scolarisation des 15-24 ans en 2008

18

Les niveaux de formation en 2008

19

La répartition des travailleurs par CSP en 2008

21

Taux d’activité des personnes âgées de 15 à 64 ans en 1999 et 2008

23

Part des actifs travaillant sur leur commune de résidence en 2008

24

31 31 32 32 33 33 34 34

35 35

Habitat

Emploi & formation

26 26 27 27 28 28 29 29

36 36 37 37 38 38 39 39 40 40 41 41

42 42

Les sites classés, les zones d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF)

et les espaces naturels sensibles (ENS)

43 43

44 44

Les zones importantes pour la conservation des oiseaux et les zones NATURA 2000

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Sommaire


Contexte géographique & institutionnel

4

Les Syndicats Mixtes de Pays et Communautés d’Agglomération en Charente-Maritime

Le Syndicat Mixte du Pays Marennes Oléron a été créé le 1er janvier 2006, par Arrêté du Préfet de Charente-Maritime. Il est l’un des 9 territoire de projets (Syndicats Mixtes de Pays et Communautés d’Agglomération) de Charente-Maritime. Avec l’Ile de Ré, le Pays Marennes Oléron est l’un des plus petit en nombre de communes 15 (contre 133 pour le Pays de Haute-Saintonge), mais aussi en nombre d’habitants 36 032 (contre 146 219 pour la Communauté d’Agglomération de La Rochelle).

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Contexte géographique et institutionnel


Contexte géographique & institutionnel

5

Situation géographique du Pays Marennes Oléron

Le Syndicat Mixte du Pays Marennes Oléron est formé de : • 15 communes • 2 Communautés de Communes • 3 Cantons Il s’étend sur 357,63 km² soit 5.2 % de la superficie de la Charente-Maritime (6 864 km²). Au 1er janvier 2009, sa population était de 36 597 habitants soit 5.9 % des habitants de la Charente-Maritime (616 607 habitants).

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Contexte géographique et institutionnel


Contexte géographique et institutionnel

6

Entités paysagères Evolution de l'occupation des sols entre 1990 et 2006 pour le Pays Marennes Oléron (en % ) 25

Territoires artificialisés

20

Surfaces en eau 20,04

15

13,72 10

5

Zones humides Territoires agricoles

Forêts et milieux semi-naturels

3,36

0 -3,51

-3,2

-5

Le Pays Marennes Oléron est caractérisé par plusieurs entités paysagères. Les marais composent environ 40% de la surface totale du territoire. Cette valeur monte à 63,6% pour le Bassin de Marennes. Les boisements sont aussi bien présents, surtout sur Oléron dont 21% de son territoire est couvert. Le bâti représente entre 5 et 6% sur le Pays et les deux Communauté de Communes. L’évolution de la tâche urbaine doit être surveillée afin de ne pas favoriser un étalement urbain ainsi qu’une perte de terres agricoles et/ou naturels.

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Contexte géographique et institutionnel


8

La population Nombre d’habitants en 2009 (population municipale) Saint-Pierre-d'Oléron

6532

Marennes

5608

Le Château-d'Oléron

3930

Saint-Georges-d'Oléron

3497

Bourcefranc-le-Chapus

3377

Dolus-d'Oléron

3176

Le Gua

2057

Saint-Just-Luzac

1838

Saint-Trojan-les-Bains

1471

Saint-Denis-d'Oléron

1336

Nieulle-sur-Seudre

1070 999

Le Grand-Village-Plage La Brée-les-Bains Hiers-Brouage Saint-Sornin

758 645 303

nombre d'habitants

40000 32504

36032

30384 30000

27326 27457

28289 18452

20000 15751

20021

21494

16841

16360

14538 10000

12483 11575

11097

11448

11932

0 1968

1975

1982

CCBM

CCIO

1990

1999

Pays Marennes Oléron

2008

La population municipale du Pays Marennes Oléron est inégalement répartie sur le territoire. A l’échelle du Pays, 2 pôles de population regroupent près d’un tiers des habitants du territoire, il s’agit de la commune de Saint-Pierre-d’Oléron et de celle de Marennes. A l’inverse, la part des 9 plus petites communes du territoire, en nombre d’habitants, représentent 28%. Il existe aussi une disparité entre les deux Communautés de Communes qui composent le territoire puisque la Communauté de Commune de l’Ile d’Oléron représente 60% de la population municipale totale contre 40% pour celle du Bassin de Marennes. Même si la part du bassin de Marennes tend à augmenter, cette répartition a peu évolué depuis le recensement de 1999 (à l’époque, 62 % pour la CCIO et 38 % pour la CCBM). Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


9

La population Nombre d’habitants en 2010 (population DGF) Saint-Georges-d'Oléron

10601

Saint-Pierre-d'Oléron

10573

Marennes

6043

Dolus-d'Oléron

5758 5360

Le Château-d'Oléron Saint-Denis-d'Oléron

4132

Bourcefranc-le-Chapus

3705

Saint-Trojan-les-Bains

2740

La Brée-les-Bains

2167 2161

Le Gua Saint-Just-Luzac

1957

Le Grand-Village-Plage Nieulle-sur-Seudre Hiers-Brouage Saint-Sornin

1668 909 691 378

nombre d'habitants DGF 2010

58843

60000 48514

50336

49044

50000 42999 40000

34654

35214

34702

30000

20000

10000

13860

15122

14342

15844

0 2007

2008

CCBM

2009

CCIO

2010

Pays Marennes Oléron

Population DGF= Population INSEE + nb de Résidences Secondaires + 1 ou 2 Habitant(s) par emplacement de caravane.

La population prise en compte pour le calcul de la Dotation Globale de Fonctionnement, dite « population DGF » donne un indicateur intéressant du poids démographique des communes touristiques. Elle est très inégalement répartie sur le Pays Marennes Oléron. La population DGF de l’Ile d’Oléron représente presque 73% de la population DGF totale du Pays. Elle croît très fortement en 2010 (+22%). Le territoire du Bassin de Marennes connaît quant à lui une augmentation linéaire (plus ou moins 5% par an). Au niveau communal, c’est Saint-Georges-d’Oléron qui représente la plus grosse valeur devant Saint-Pierre-d’Oléron et Marennes. Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


10

La population Densité de la population en 2009

Marennes

279,14

Bourcefranc-le-Chapus

272,34

Le Château-d'Oléron

250,80

Le Grand-Village-Plage

165,12

Saint-Pierre-d'Oléron

161,09

Saint-Denis-d'Oléron

113,70

Dolus-d'Oléron

109,44

La Brée-les-Bains

104,26

Saint-Trojan-les-Bains

83,91

Saint-Georges-d'Oléron

75,12

Le Gua

57,00

Nieulle-sur-Seudre Saint-Just-Luzac

51,57 38,50

Saint-Sornin

22,46

Hiers-Brouage

20,57

population municipale 2009 / km²

Poitou-Charente

Charente-Maritime

67,90

89,10

102,71

Pays Marennes Oléron

La densité moyenne du Pays Marennes Oléron est en augmentation régulière depuis 1982. CCBM

81,90

124,43

CCIO

population municipales 2009 / km²

Le Bassin de Marennes a connu une forte augmentation de sa densité entre 1999 et 2006. La différence, assez nette, entre les 2 Communautés de Communes s’explique principalement par l’omniprésence des terrains marécageux qui limitent la surface urbanisable (cf carte des entités paysagères). En comparaison en 2006, la densité de population pour les communes littorales de Poitou-Charentes est de 251,2 hab/km². Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


11

La population Evolution de la population de 1999 à 2008

Nieulle-sur-Seudre

48,99

Hiers-Brouage

34,81

Saint-Just-Luzac

17,13

Marennes

16,60

Dolus-d'Oléron

16,35

Bourcefranc-le-Chapus

13,42

Le Château-d'Oléron

10,95

Le Grand-Village-Plage

10,58

Le Gua

8,76

Saint-Pierre-d'Oléron

7,14

Saint-Georges-d'Oléron

6,18

Saint-Denis-d'Oléron

4,99

La Brée-les-Bains Saint-Sornin Saint-Trojan-les-Bains

-0,66 -7,95 -8,71

Taux de variation

Poitou-Charente

6,89

CharenteMaritime

9,94

Pays Marennes Oléron

10,85

CCBM

CCIO

16,46

7,36

Evolution de la population municipale entre 1999 et 2008

La population a globalement augmenté sur le territoire du Pays Marennes Oléron, cependant il est à noter un recul du nombre d’habitants pour trois communes: SaintTrojan-les-Bains et Saint-Sornin et la Brée-les-Bains. A l’inverse, les populations de Hiers-Brouage et de Nieulle-sur-Seudre ont connu une très forte hausse sur la période 1999-2008. Si l’on compare les taux d’évolution des 2 Communautés de Communes, la dynamique est beaucoup plus forte sur le Bassin de Marennes. En comparaison entre 1999 et 2006, l’évolution de la population a été de 5,4% pour les communes littorales de Poitou-Charentes. Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


La population

12

Les soldes naturels entre 1982 et 2008

0 82-90

90-99

99-08

-298 -500

-404

Le solde naturel est la différence entre les naissances et les décès sur une période donnée.

-350 -493 -702

-628

-1000

-1041

-978

-1500 -1534

Il est fortement négatif sur le territoire du Pays, ce phénomène n’ayant de cesse de s’amplifier depuis 1982. La commune de Marennes est la plus touchée avec un solde naturel déficitaire de 800 personnes sur la période 1982-2008. On peut toutefois noter que les quatre plus petites communes du bassin de Marennes enregistrent des soldes naturels positifs depuis 1999.

-2000 CCBM

CCIO

Pays Marennes Oléron

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


13

La population Les soldes migratoires entre 1982 et 2008

6000

Le solde migratoire est la différence entre arrivées et départs sur un territoire pour une période donnée.

5000

5062

4000

3000

On observe de très fortes valeurs notamment en ce qui concerne les communes de Marennes (+1716 personnes) et Saint-Pierre-d’Oléron (+1827) sur la période 1982-2008.

2797 2514

3098 2015

Il est positif sur tout le territoire du Pays Marennes Oléron, excepté sur les communes de Saint-Sornin et Saint-Trojan-les-Bains.

2548

2000 2197

L’évolution du solde migratoire ne suit toutefois pas la même dynamique pour les 2 EPCI. L’augmentation est très fortement marquée sur le Bassin de Marennes (+225,8%), tandis que le solde migratoire insulaire poursuit une légère croissance linéaire depuis 1982 (+24,76%).

1000 901 782 0 82-90

90-99 CCBM

CCIO

99-08 Pays Marennes Oléron

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


La population

14

Part des moins de 20 ans dans la population en 2008 (en %) Nieulle-sur-Seudre

29,4

Saint-Just-Luzac

26,0

Hiers-Brouage

23,9

Marennes

22,6

Le Gua

21,5

Saint-Trojan-les-Bains

21,5

Bourcefranc-le-Chapus

19,8

Saint-Pierre-d'Oléron

19,6

Dolus-d'Oléron

19,5

Saint-Sornin

18,9

Le Château-d'Oléron

18,3

Le Grand-Village-Plage

17,1

Saint-Georges-d'Oléron

17,1

Saint-Denis-d'Oléron La Brée-les-Bains

15,9 13,6

% des moins de 20 ans

Poitou Charente

23,8

Charente-Maritime

22,9

Pays Marennes Oléron

20,8

CCBM

23,2

CCIO

18,4

Les moins de 20 ans sont inégalement répartis sur le territoire et leur nombre est globalement inférieur aux moyennes régionales et départementales. On observe une forte disparité entre les deux Communauté de Communes. Le bassin de Marennes se trouve au niveau des chiffres régionaux et départementaux, l’île d’Oléron, à l’opposé, à l’exception de la commune de Saint-Trojan-les-Bains, se situe toujours en dessous de ces valeurs.

% des moins de 20 ans Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


La population

15

Part des 75 ans et plus dans la population en 2008 (en %) La Brée-les-Bains

22,0

Le Grand-Village-Plage

18,5

Saint-Georges-d'Oléron

16,4

Saint-Denis-d'Oléron

15,9

Bourcefranc-le-Chapus

15,2

Le Château-d'Oléron

14,0

Saint-Trojan-les-Bains

13,9

Saint-Pierre-d'Oléron

13,8

Le Gua

13,5

Marennes

13,3

Dolus-d'Oléron

12,8

Saint-Sornin

10,6

Hiers-Brouage

8,5

Saint-Just-Luzac Nieulle-sur-Seudre

8,0 6,1

% des 75ans et plus

Poitou Charente

11,0

Charente-Maritime

11,6

Pays Marennes Oléron

CCBM

12,9

La population des plus de 75 ans est en net surreprésentation sur l’Ile d’Oléron avec des chiffres supérieurs à la moyenne régionale sur tous le territoire. Ce constat est aussi valable sur les grosses communes du bassin de Marennes. La commune de la Brée-les-Bains possède le plus fort taux avec plus d’un quart de sa population.

10,8

CCIO

15,0

A l’opposé, la part de cette population dans les petites communes du bassin de Marennes (Hiers-Brouage, Saint-Just-Luzac, Nieulle-sur-Seudre, Saint-Sornin) est très nettement inférieure aux moyennes régionales et départementales.

% des plus de 75 ans et + en 2008 Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


La population

16

Part des plus de 65 ans et des plus de 65 ans vivant seuls en 2008

16,2

Poitou Charente

CharenteMaritime

17,2

Pays Marennes Oléron

20,1

CCBM

18,2

CCIO

30,9

CharenteMaritime

30,9

Pays Marennes Oléron

CCBM

21,3

% des + 65ans en 2008

Poitou Charente

• La carte des personnes vivant seules est relativement la même que la précédente avec une part plus importante de personnes seules parmi les plus de 65 ans sur l’Ile d’Oléron. On peut cependant noter la forte proportion de personnes seules parmi les plus de 65 ans sur la commune de Hiers Brouage (33,6%).

29,4

28,1

CCIO

• Comme pour les plus de 75 ans, la population des plus de 65 ans est inégalement répartie sur le territoire du Pays Marennes Oléron avec une part plus importante sur l’Ile d’Oléron. La commune de La Brée-les-Bains est celle qui comporte le plus de sénior avec 29,9% de sa population.

30,0

% des + 65ans vivant seules en 2008

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Population


Emploi et formation

18

Taux de scolarisation des 15-24 ans en 2008

Poitou-Charentes

96,4

CharenteMaritime

95,9

Pays Marennes Oléron

CCIO

95,7

92,7 Taux de scolarisation des 15-17 ans 2008

48,1

CharenteMaritime Pays Marennes Oléron

93,9

CCBM

Poitou-Charentes

CCBM

CCIO

44,2

29,9

• La scolarisation des 15-17 ans au sein du Pays Marennes Oléron est inférieure aux moyennes départementale et régionale. Ce constat est néanmoins à tempérer avec des disparités sur le territoire à l’échelon communal : la moitié Nord de l’Ile d’Oléron étant la plus concernée à l’opposé de la moitié sud du Bassin de Marennes, au-dessus des valeurs de la Charente-Maritime et du Poitou-Charentes. • L’analyse des chiffres pour les 18-24 ans est beaucoup plus sévère pour le territoire du Pays Marennes Oléron, avec uniquement la commune de Bourcefranc-le-Chapus se situant audessus des moyennes départementales et régionales.

32,7

27,6

• A noter le paradoxe existant pour les communes de Bourcefrancle Chapus et la Brée-les-Bains, ces deux territoires ont l’une des valeurs les plus faibles pour les 15-17 ans, mais possèdent les plus fort taux pour les 18-24 ans.

Taux de scolarisation des 18-24 ans 2008

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


Emploi et formation

19

Les niveaux de formation en 2008 (comparés à 1999) 30,0

25,0

28,2

28,1 25,2 23,5 21,8

20,0

17,2 15,0

13,4

9,0

8,9

10,0

6,8

6,5

4,4

3,9

5,0

3,0

0,0 Sans diplôme

Certificat d'étude

BEPC

CAP/BEP

1999

Bac

Bac +2

Diplômes supérieurs

2008

Niveaux de formation des plus de 15 ans sur le territoire de la CCBM

30,0

28,1 25,5

25,2 25,0

20,0

19,9 17,7

16,7 15,1

15,0

11,1 9,2

10,0

8,2

7,9

6,3

5,2 5,0

3,8

0,0 Sans diplôme Certificat d'étude

BEPC

CAP/BEP

1999

Bac

Bac +2

Diplômes supérieurs

2008

Niveaux de formation des plus de 15 ans sur le territoire de la CCIO

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


Emploi et formation

20

Les niveaux de formation en 2008 (comparés avec 1999) 30,0

30,0

28,1

26,5

25,4 25,0

25,0

23,9

23,0

22,2 20,3

20,0

20,0

27,4

20,0

18,3

16,9 14,5

15,0

15,5

14,2

15,0

11,3 10,3

9,1

10,0

9,7

10,0

7,9

7,6

7,3

6,4

5,6

4,7

5,0

8,0

6,8

5,3

5,0

3,5

0,0

0,0 Sans diplôme

Certificat d'étude

BEPC

CAP/BEP

1999

Bac

Bac +2

Diplômes supérieurs

2008

Sans diplôme

Certificat d'étude

BEPC

CAP/BEP

1999

Niveaux de formation des plus de 15 ans sur le territoire du PMO

Bac

Bac +2

Diplômes supérieurs

2008

Niveaux de formation des plus de 15 ans sur le territoire de la Charente-Maritime

30,0

26,3

26,9

D'une manière globale, le niveau de formation sur le territoire du Pays Marennes Oléron est plus faible qu‘aux échelles régionale et départementale. Plus de 70% de la population a un niveau inférieur ou égal au CAP-BEP et seulement 13% a un diplôme post-bac. Comparativement, aux échelons régionaux et départementaux, ces chiffres sont respectivement de 66 et 18%.

25,0

22,2 20,8 20,0

18,6 15,1

14,8

15,0

11,1

10

10,0

7,2

8,4 6,7

6,3

5,6

5,0

0,0 Sans diplôme

Certificat d'étude

BEPC

CAP/BEP

1999

Bac

Bac +2

Au niveau communautaire, on peut noter que la population d'Oléron possède un niveau de formation plus élevée que celle du Bassin de Marennes. Néanmoins, la tendance, à toutes les échelles, est à une amélioration du niveau de formation.

Diplômes supérieurs

Au niveau communal, Le Gua possède la plus forte population sans diplôme (29,6%). A l'opposé, Saint-Trojan-les-Bains a le plus fort taux de population possédant un niveau de formation supérieur à bac +2 (10,4%) ce qui est supérieur également aux moyennes départementales et régionales.

2008

Niveaux de formation des plus de 15 ans sur le territoire du Poitou-Charentes

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


Emploi et formation

21

La répartition des travailleurs par catégories socioprofessionnelles (comparée avec 1999) 35,0

32,6 30,8 29,0

30,0

29,4

25,0

20,0

17,4 13,7

15,0

10,5 10,0

10,4

8,9

7,2 4,2 4,0

5,0

0,0 Agriculteursexploitants

Artisans, commerçants et chefs d'entreprises

Cadres et professions intellectuelles supérieures

Professions intermédiaires

1999

Employés

Ouvriers

2008

Répartition par catégories socioprofessionnelles pour la CCBM

34,4

35,0

35,7

30,0

25,0

22,8 22,3

20,0 16,7 15,0

10,0

13,5 12,9

13,4

8,6 6,1

5,8

6,1

5,0

0,0 Agriculteursexploitants

Artisans, commerçants et chefs d'entreprises

Cadres et professions intellectuelles supérieures

1999

Professions intermédiaires

Employés

Ouvriers

2008

Répartition par catégories socioprofessionnelles pour la CCIO

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


Emploi et formation

22

La répartition des travailleurs par catégories socioprofessionnelles (comparée avec 1999)

35,0

34,4

35,0

31,9 32,1

32,3 30,0

30,0

26,0 25,2 25,0

26,4 25,0

24,8

21,6 18,8

20,0

20,0

17,0 15,0

10,0

12,3

15,0

13,6 11,2

9,3

8,5 8,0

10,0

6,6

5,1 5,2

5,0

5,0

5,0

9,4 7,6

3,4

0,0

0,0 Agriculteursexploitants

Artisans, commerçants et chefs d'entreprises

Cadres et professions intellectuelles supérieures

1999

Professions intermédiaires

Employés

Ouvriers

2008

Agriculteursexploitants

Artisans, commerçants et chefs d'entreprises

Cadres et professions intellectuelles supérieures

1999

Répartition par catégories socioprofessionnelles pour PMO

Professions intermédiaires

Employés

Ouvriers

2008

Répartition par catégories socioprofessionnelles pour la Charente-Maritime

35,0

30,3 30,7 30,0

29,0 26,9

25,0

21,8 19,1

20,0

• En dehors de ces deux catégories, il est possible de noter des nuances entre les deux Communautés de Communes : une proportion plus importante d’agriculteurs-exploitants sur le Bassin de Marennes et un pourcentage plus élevé « d’artisans, commerçants, chefs d’entreprise » et de « cadres et professions intellectuelles supérieures » sur l’Ile d’Oléron.

15,0

10,0

10,0

5,0

• Les Catégories Socio-Professionnelles (CSP) les plus représentées restent les employés et les ouvriers, tandis que la part des cadres et professions intellectuelles supérieures stagnent à un niveau faible. Cette catégorie est presque deux fois plus représentée au niveau départemental et régional.

4,9

7,1 6,4

7,9

3,5

0,0 Agriculteursexploitants

Artisans, commerçants et chefs d'entreprises

Cadres et professions intellectuelles supérieures

1999

Professions intermédiaires

Employés

Ouvriers

• A souligner également : la part des agriculteurs-exploitants, catégorie à laquelle appartiennent les ostréiculteurs, qui diminue très fortement (- 30%) entre 1999 et 2006.

2008

Répartition par catégories socioprofessionnelles pour le Poitou-Charentes

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


Emploi et formation

23

Taux d’activité des personnes âgées de 15 à 64 ans en 1999 et 2008

PoitouCharentes CharenteMaritime Pays Marennes Oléron

69,9 68,1 68,5

2008

66,4

1999

69,8

CCBM

CCIO

Le taux d’activité est en augmentation sur l’ensemble du Pays Marennes Oléron entre 1999 et 2008 avec 2,1% de personnes actives sur le territoire. Malgré tout, ces chiffres restent inférieurs aux moyennes départementales et régionales.

71,2 68,9

67,4 67,6

A l’échelle communautaire, le Bassin de Marennes a connu une plus forte hausse que son homologue de l’Ile d’Oléron qui le place désormais dans la moyenne départementale. A noter, sur les communes de Hiers-Brouage, Saint-Just-Luzac et Nieulle-surSeudre, des taux supérieurs à la moyenne régionale. A contrario, sur les communes de la Brée-les-Bains, Saint Georges d’Oléron et Saint Trojan-les-Bains, la population active a diminué entre ces deux dates.

65,7 Part de s actifs dans la population totale (en %)

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


Emploi et formation

24

Part des actifs travaillant sur leur commune de résidence en 2008 Saint-Denis-d'Oléron

65,9

Saint-Pierre-d'Oléron

63,9

Saint-Trojan-les-Bains

58,9

Saint-Georges-d'Oléron

53,5

La Brée-les-Bains

50,9

Marennes

47,9

Le Château-d'Oléron

45,6

Bourcefranc-le-Chapus

45,3

Dolus-d'Oléron

41,2

Le Gua

33,8

Le Grand-Village-Plage

32,4

Saint-Sornin

30,8

Hiers-Brouage

28,6

Saint-Just-Luzac Nieulle-sur-Seudre

27,4 23,3

Part en %

Poitou Charente

37,5

CharenteMaritime

38,6

Pays Marennes Oléron

47,5

CCBM

39,4

CCIO

53,4 Part en %

La part des actifs qui travaillent et vivent dans la même commune est plus forte dans le Pays Marennes Oléron qu’au niveau régional et départemental. Dans le détail, cela est dû à un fort taux pour l’île d’Oléron (53.4%) qui contrebalance la valeur plus faible observée dans le Bassin de Marennes. Cette dernière est proche de ce que l’on note à l’échelon départemental, avec environ 39%. Ces données nous montrent l’importance de l’insularité dans ce phénomène. L’influence de l’ostréiculture, emploi local par excellence n’est pas à négliger non plus. Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Emploi et formation


26

Déplacements Réseau cyclable sur le Pays Marennes Oléron

CCIO

CCBM

PMO

94

34,8

22,5

74,9

128,8

Sites Propres

97,4

Sites Partagés

Répartition du type de pistes cyclables en 2014 (en km)

Le relief plat du territoire du Pays favorise le développement d’un fort réseau de pistes cyclables. Oléron a déjà lancé 3 Plans Vélo qui ont abouti à la création de 117.8 km de pistes cyclables dont presque 80% sont en site propre. Le Bassin de Marennes possède aussi de nombreuses pistes cyclables. D’ici à 2014, ce sont plus de 51 km de pistes qui seront créées. Mais à la différence d’Oléron, la majorité se trouve en site partagés. La Communauté de Communes a aussi en projet, en partenariat avec le Conseil Général, la création de pistes cyclables le long de la Seudre: les sentiers de la Seudre. Atlas du Pays Marennes Oléron – Déplacement


Déplacements

27

Principaux axes de transports terrestres de l’ouest de la Charente Maritime Le Pays n’est traversé par aucune autoroute ou route nationale. L’accès au réseau ferroviaire est possible en gare de Saujon pour la ligne Royan – Saintes, en gare de Saintes pour la ligne Paris-Bordeaux, et en gare de Rochefort pour la ligne La RochelleParis. L’accès au Pays se fait au Nord de Rochefort par la RD 123, à l’Est de Saintes par la RD 728, de Saujon par la RD 131 et au Sud de Royan par la RD 733 ou via le Pont de la Seudre. L’armature routière du pays repose sur un axe principal de Saint-Denis-d’Oléron au Gua avec deux nœuds de circulation importants: Cadeuil/ Le Gua et Marennes. Au-delà du réseau interne départemental, un maillage dense de voies communales existe sur l’ensemble du Pays.

Atlas du Pays Marennes Oléron – Déplacement


Déplacements

28

Comptages routiers annuels en 2005, 2007 et 2010

Comptages permanents : Le trafic est mesuré en permanence tous les jours de l'année. Comptages temporaires ’’tournants’’ : Le trafic est mesuré sur 4 périodes d' 1 semaine au cours de l'année.

En étudiant l’évolution du trafic routier annuel, entre 2005 et 2010, on constate le renforcement de l’attractivité d’Oléron. En effet, le trafic sur le pont ne cesse de croître. Toutefois, cette augmentation (+5.3%) concerne plutôt ses parties sud et centrale, le nord étant moins fréquenté. Le trafic routier du Bassin de Marennes, connaît lui quelques variations, mais reste globalement stable (-0.9%).

Atlas du Pays Marennes Oléron – Déplacement


29

Déplacements Coût d’accès aux principaux pôles urbains de Charente-Maritime

Distances entre les chefs lieux des deux Communautés de Communes et les principaux pôles urbains de Charente-Maritime (en km)

30

Royan

53

41

Saintes

64

58

La Rochelle

80

24

Rochefort

46 0

20

40

Saint-Pierre-d'Oléron

60

80

100

Marennes

Source: Guide Michelin

Le coût d’accès, pour les habitants du Pays Marennes Oléron, aux plus proches pôles urbains est une donnée importante pour mesurer l’accessibilité aux services plus spécifiques que peuvent offrir ces villes. Ce coût est logiquement plus faible pour Rochefort et Royan, les plus proches en kilomètre mais devient assez important pour Saintes et La Rochelle. Les habitants du canton nord de l’Île dépense entre 75€ et 90€ pour aller à La Rochelle.

Atlas du Pays Marennes Oléron – Déplacement


Économie

31

Les principaux services de proximités dans les communes en 2010

Contrairement à beaucoup de territoires ruraux, le Pays Marennes Oléron possède sur son territoire un niveau d’accès aux services de proximité élémentaires très bon, permettant d’affirmer que le territoire n’est pas en perte de vitalité. Le caractère davantage rural du Bassin de Marennes est observable par le manque de certains services, notamment sur les communes les moins peuplées du canton. A noter que la commune de Saint-Sornin ne possède qu’un commerce alimentaire. L’Île d’Oléron, plus peuplée, est mieux couverte par ces services. Toutes les communes, exceptées La Brée-les-Bains et Le Grand-Village-Plage possèdent un médecin généraliste.

Atlas du Pays Marennes Oléron – Économie


32

Économie Revenus moyens nets des foyers fiscaux en 2008 Saint-Denis-d'Oléron

22167

Dolus-d'Oléron

21982

Saint-Pierre-d'Oléron

21708

Le Grand-Village-Plage

20764

La Brée-les-Bains

20729

Le Château-d'Oléron

20596

Saint-Sornin

20561

Hiers-Brouage

20219

Saint-Georges-d'Oléron

20209

Saint-Trojan-les-Bains

19440 19078

Saint-Just-Luzac Bourcefranc-le-Chapus

18760

Marennes

18695

Nieulle-sur-Seudre

17934 17273

Le Gua

Revenus m oyens nets par foyers fiscaux

PoitouCharentes

20900

CharenteMaritime

21274

PMO

20141

CCIO

CCBM

21093

18621

L’étude des revenus moyens nets par foyers fiscaux montre des disparités entre l’Ile d’Oléron et le Bassin de Marennes. La CCIO possède des chiffres autour des moyennes départementales et régionales tandis que les valeurs de la CCBM sont pour la plupart inférieures. Au niveau communal, il est à noter que Saint-Denis-d’Oléron possède la plus grosse valeur (22 167 €) et Le Gua la plus basse (17273 €), soit 22 % de différence.

Atlas du Pays Marennes Oléron – Économie


33

Économie Part des foyers fiscaux non imposés en 2008 Le Gua

58,50

Nieulle-sur-Seudre

57,14

Bourcefranc-le-Chapus

56,29

Marennes

56,24 55,29

Saint-Just-Luzac Saint-Trojan-les-Bains

52,63

Hiers-Brouage

51,92

Saint-Sornin

51,87

La Brée-les-Bains

51,20

Saint-Georges-d'Oléron

51,09

Le Château-d'Oléron

50,55

Le Grand-Village-Plage

49,77

Saint-Denis-d'Oléron

48,88

Dolus-d'Oléron

48,54 47,50

Saint-Pierre-d'Oléron

Part des foyers fiscaux non im posables

PoitouCharentes

50,03

CharenteMaritime

50,4

PMO

CCIO

CCBM

52,07

La situation des foyers fiscaux non imposés en 2008 montre une différence au sein Pays Marennes Oléron. La part des foyers fiscaux non imposables sur le Bassin de Marennes est plus importante que sur l’Île d’Oleron et est, de plus, supérieure aux valeurs départementales et régionales.

49,47

56,22

Avec presque 6 foyers fiscaux sur 10 ne payant pas d’impôt, la commune de Le Gua possède le plus fort taux du territoire. Atlas du Pays Marennes Oléron – Économie


34

Économie Revenus moyens nets des foyers fiscaux imposés en 2008 Saint-Denis-d'Oléron

33499

Dolus-d'Oléron

32865

La Brée-les-Bains

32611

Saint-Pierre-d'Oléron

32238

Hiers-Brouage

32232

Le Château-d'Oléron

31489

Saint-Just-Luzac

31265

Saint-Georges-d'Oléron

31055

Saint-Trojan-les-Bains

30815

Saint-Sornin

30745

Bourcefranc-le-Chapus

30098

Marennes

29941

Le Grand-Village-Plage

29881

Le Gua

29058 27590

Nieulle-sur-Seudre

Revenus m oyens nets des foyers fiscaux im posables

PoitouCharentes

32166

CharenteMaritime

32891

PMO

31235

CCIO

CCBM

31902

30005

Les revenus moyens nets des foyers fiscaux imposés sur le Pays Marennes Oléron sont plus faibles qu’au niveau départemental et régional. Au niveau communautaire, l’île d’Oléron a une moyenne de revenus moyens nets des foyers fiscaux imposables supérieure à celle du Bassin de Marennes.

Atlas du Pays Marennes Oléron – Économie


36

Habitat Part des résidences principales parmi les logements en 1999 et 2008

79,7 80,6

Poitou-Charentes

69,8 71,8

Charente-Maritime

40,9

PMO

46,3 75,9 79,2

CCBM

CCIO

La part des résidences principales sur le territoire du Pays Marennes Oléron est très inégalement répartie. Ce type de logement est sous-représenté sur l’Ile d’Oléron avec des valeurs deux fois plus faibles qu’à l’échelle départementale et des chiffres en recul entre 1999 et 2008. La situation du côté du bassin de Marennes est tout autre avec des chiffres proches des moyennes régionales et supérieurs aux chiffres de la Charente Maritime, mais un chiffre également en diminution entre 1999 et 2008.

31,9 37,4

1999

2008

Part en % des résidences principales

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Habitat


37

Habitat Part des résidences secondaires et des logements occasionnels parmi les logements en 1999 et 2008

Poitou-Charentes

La répartition des résidences secondaires sur le territoire du Pays Marennes Oléron est assez hétérogène.

13 12,2

55,9 48,3

PMO

CCBM

Ce type de logement est surreprésenté sur l’Ile d’Oléron avec des valeurs presque trois fois plus importante qu’à l’échelle départementale. Le phénomène est même en augmentation entre 1999 et 2008. Cet état de fait est directement lié à l’attractivité littorale du territoire et au statut de lieu de villégiature de l’Ile.

24 22,1

Charente-Maritime

La situation du côté du bassin de Marennes est tout autre avec des chiffres proches des moyennes régionales et bien inférieures aux chiffres de la Charente Maritime.

16,9 14,2 66,0 57,6

CCIO

1999

2008

Part en % des résidences secondaires

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Habitat


38

Habitat Part des logements vacants en 1999 et 2008

7,3 7,2

Poitou-Charentes

3,2

PMO

5,3 7,2 6,5

CCBM

CCIO

Sur l’ensemble du parc de logement oléronais, les logements vacants sont rares. Les deux plus fortes valeurs correspondent aux deux principaux pôles urbains à savoir Saint Pierre d’Oléron et le Château d’Oléron. On peut aussi noter une forte baisse de ces logements entre 1999 et 2008.

6,2 6

Charente-Maritime

Il existe des disparités dans la répartition des logements vacants sur le territoire du Pays Marennes Oléron.

Pour le bassin de Marennes, les chiffres correspondent à la situation régionale avec, au contraire de l’Ile d’Oléron, une augmentation de la vacance due uniquement aux fortes baisses des communes de Marennes et Nieulle-sur-Seudre.

2,2 5,0

1999

2008

Part en % des logements vacants

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Habitat


39

Habitat Proportion de logements HLM dans le total des résidences principales

9,1

Poitou-Charentes

10,1 7,3

Charente-Maritime

PMO

CCBM

CCIO

8,3 4,1 7,1 4,1 9,5

Les valeurs des logements HLM sur le Pays Marennes Oléron restent très faibles, avec toutefois une augmentation significatives entre 1999 et 2008. Seule la commune de Saint Trojan-les-Bains se situe dans la moyenne régionale. Ce chiffre est à relativiser compte tenu du caractère rural du territoire où il existe de manière générale une prédominance des occupants propriétaires et des logements individuels. Même si tous les HLM ne sont pas des logements collectifs, cet état de fait ne favorise pas la création ou l’implantation de logements type HLM.

4,1 4,0

1999

2008

Part en % des logements HLM

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Habitat


40

Habitat Répartition des résidences principales selon le statut des occupants en 2008 4,5 Poitou-Charentes

62,6

32,9

Charente-Maritime

63,3

31,5

5,3

7,3 PMO

69,7

23,0

CCBM

69,9

22,6

CCIO

68,9

23,5

7,5

7,6

Propriétaire

Locataire

Gratuit

Part en % en 1999

2,2 Poitou-Charentes

64,9

32,9

Charente-Maritime

65,5

32

2,6

3,3 PMO

70,2

26,4

CCBM

70,4

27,1

2,5

3,8 CCIO

70,1

Propriétaire

Les chiffres du statut des occupants de résidences principales sur le territoire du Pays Marennes Oléron sont répartis de manière globalement homogène.

26,0

Locataire

Gratuit

Celui concernant les propriétaires occupants est, par contre, supérieur aux moyennes régionales et départementales (+5%). Ce constat étant dû dans les faits au caractère rural du territoire.

Part en % en 2008

Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Habitat


41

Habitat Répartition du type de logement en 2008 1,7

79,5

Poitou-Charentes

17,8 2,8

78,7

Charente-Maritime

PMO

18,7

90,4

5,8

13,5 4,0

CCBM

91,3

CCIO

90,2

Maison

6,2

5,7

Appartement

16,0

Autres

Part en % en 1999

2,7

Poitou-Charentes

78,2

20,1

Charente-Maritime

76

21,2

2,6

3,8

PMO

79,4

7,1 2,5

CCBM

85,5

10,5 4,1

CCIO

77,8

Maison

Appartement Part en % en 2008

6,2

Autres

Les logements de type maison sont largement majoritaires au niveau du Pays par rapport aux appartements et représentent presque 80% soit un chiffre légèrement supérieur à la moyenne régionale. On note toutefois une baisse de ce rapport entre 1999 et 2008. Cette prédominance des logements type maison est une caractéristique d’un territoire rural. A l’échelle communautaire, on remarque une nette différence entre l’Ile d’Oléron et le Bassin de Marennes, qui possède plus de logements type maison. En revanche, la catégorie des autres logements est surtout présente sur l’Ile d’Oléron, en raison des structures d’hébergement saisonnier (Saint-George-d’Oléron, Saint-Denis-d’Oléron et Saint-Pierre-d’Oléron,…) Atlas thématique du Pays Marennes Oléron – Habitat


43

Environnement & protection Les sites classés, les zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) et les espaces naturels sensibles (ENS)

Le territoire compte deux sites classés : - l’Ile d’Oléron depuis le 1er avril 2011 - le Golfe de Saintonge (Brouage) depuis le 13 septembre 2011 Le Pays Marennes Oléron comporte d’importantes surfaces classées ZNIEFF et/ou ENS recouvrant principalement les marais, les massifs boisés et dunaires. Les 2/3 du territoire de la Communauté de Communes de Marennes sont couverts par des zonages de type ZNIEFF, ne laissant que le corridor urbanisé le long de la D728 Atlas du Pays Marennes Oléron – Environnement


44

Environnement & protection Les zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) et les zones NATURA 2000

Comme pour les ZNIEFF et les ENS, les zonages Natura 2000 (ZPS et ZSC) ainsi que les ZICO recouvrent majoritairement le territoire du Pays. Ces protections environnementales se combinent entre elles, témoignant du fort enjeux environnementales et de la richesse de la biodiversité locale. Atlas du Pays Marennes Oléron – Environnement


Atlas thématique PMO 2012