Page 1

Interview Jinks Kunst Stencil: Street Art, Nantes.

Lola DB: Depuis combien de temps as tu comencé le dessin, graphisme? Qu’est ce qui t’a donné l’envie de Street Art? Jinks Kunst Stencil: J’ai comencé à m’intéresser au graffiti à la fin des années 80 grâce aux 1ers graff que je voyais à l’époque sur la ligne de RER A, puis sur Nantes avec les 1ères pièces de Nasher en 1990. J’ai tout de suite eu envi de tester! En 1992 j’ai posé mon premier « truc » sur un mur dans un petite ville pas loin de Nantes. Ce n’était pas convainquant… Lola DB: Quelle est ton influence principale et pourquoi avoir choisi aujourd’hui le pochoir comme moyen d’expression? Jinks Kunst Stencil: Ce n’est pas moi qui ai choisi le pochoir, mais c’est lui qui est venu a moi. Il est devenu comme une drogue, j’ai du mal à passer plusieurs jours sans découper un pochoir. Le pochoir est pour moi une manière de faire passer une émotion. Je suis très influencé par des artistes tel que Ernest PignonErnest, Jef Aérosol, C215, Keith Haring...

Jinks nait en mars 1976, à Vevey en Suisse. Il est imprégné dès son enfance par l'œuvre artistique de son grand-père céramiste d’art, et de son père photographe pour Filipacchi dans les années 1970. Autodidacte, il éduque ainsi son sens artistique et se dote d'un œil averti pour les images qui l'entourent. Avide de découvertes, Jinks considère chacune de ses œuvres comme une expérience à part entière, tant dans la façon d'aborder son sujet que dans les techniques utilisées. 2012 n’est pas la fin du monde, mais le début d’un long voyage pour les œuvres de Jinks. En janvier ses engagements l’amène a exposé Place Tahrir au Caire pour l’évènement «Mad Graffiti Week» qui dénonce les violences militaire de 2011 en Egypte. Puis en février il participa au projet «Tanja Street Art» à Délégation Culturelle de Tanger. Puis en Mars il participa à ses 3èmes expositions collectives internationales à Jakarta à la Gardu House Gallery.


Lola DB: Tu as voyagé beaucoup… Peux tu nous dire quelles sont les villes que tu as adorées et celles que tu as détesté au point de vouloir les quitter? Et Pourquoi? Jinks Kunst Stencil: J’ai beaucoup été au Maroc depuis le debut de l’année pour l’organisation de futures expositions. J’ai visité, beaucoup de villes, l’atlas, le désert, la méditérannée, l’océan… Mais sans aucun doute ce que j’ai préféré c’est le désert! Bizarre, il n’y a pourtant pas du mur là bas… Il y a beaucoup de choses a faire au Maroc, le pays est en mutation, les street art commencent à se faire une place au Royaume!! Lola DB: As tu déjà participé à des expos, perfomances, en solo et/ou collectives? Jinks Kunst Stencil: En effet j’ai déjà fait plusieurs réalisations en public, mais ce n’est pas du tout mon kiff! Je préfère être en solo ou juste avec mes amis. Les passants ont ensuite tout le temps pour admirer, critiquer, ou photographier l’oeuvre quand elle est achevée… Lola DB: Peux tu nous expliquer les techniques du pochoir? Jinks Kunst Stencil: Il est compliqué d’expliquer comment on réalise un pochoir, le mieux est de venir le découvrir sur mon site, Quelques vidéos donnent des indices. Mais pour faire simple, il y a plusieurs phases de réalisation. Dans un premier temps je retravaille une photo sur PC pour retirer les dégradés. Ensuite je découpe un à un les pochoir (1pochoir = 1couleur). Lorsque mes pochoirs sont prêts je commence à peindre avec de l’acrylique, des liants, de la matière…


Lola DB: Peux tu nous décrire en quelques phrases la Ville de Nantes? As tu des lieux de prédilections pour ton art? Jinks Kunst Stencil: La ville de Nantes est pour moi la ville où je me sens le mieux pour vivre. Nous avons beaucoup d’espaces verts, la ville n’est pas trop polluée. Nantes est une ruche à artistes, elle accueille beacoup de salles de concert et de plus en plus d’artistes locaux se démarquent de façon internationnale, comme le collectif Coup 2 Cross qui est plusieurs fois champion du monde DMC. La ville donne la possibilité aux artistes de s’exprimer Lola DB: Connais tu Las Palmas de Gran Canaria? À quand les créations de Jinks Kunst Stencil à Las Palmas? Jinks Kunst Stencil: Je ne connais pas, mais je suis ouvert aux invitations. (rire) Je ne cherche pas a vivre de mon art, je cherche juste a voyager, à découvrir d’autres univers, à enrichir mon esprit, alors si il y a des projets je suis toujours partant. Lola DB: Tu serais prêt à nous créer un pochoir “Lola DB”? Jinks Kunst Stencil: Oui pourquoi pas, il faut en parler ;)

http://www.jinkskunst.com

Jinks Kunst Stencil:"Ce n’est pas moi qui ai choisi le pochoir, mais c’est lui qui est venu a moi."  

Street art/Pochoir.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you