Page 1

1

Le pain Beaucoup plus qu’un aliment

1 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


2

DIX CONSEILS POUR REUSSIR L’APRENTISSAGE

1. Faire des recherches en utilisant des sources d'information fiables. 2. Structurer ses idées. 3. Faire des activités expérientielles. 4. Utiliser un langage approprié pour s’expliquer (oralement et par écrit). 5. Travailler individuellement et collectivement en petit groupe. 6. Réaliser

des

activités

qui

sont

difficiles

et

exigent

un

raisonnement. 7. Acquérir des connaissances à travers les TIC. 8. Transférer des connaissances dans des situations de la vie réelle. 9. Apprendre de façon autonome. 10. Autoévaluer ses progrès.

2 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


3

LECTURE Histoire du pain à travers des civilisations Pour connaître les origines du pain, nous nous plaçons dans l'Ère Néolithique. La découverte a été fortuite : un ancêtre de l'homme qui at des graines et de céréales, sait déjà que, une fois écrasés et mélangés avec de l'eau, ceux-ci forment une bouillie. Un jour, par hasard cet homme oublie la bouillie dans une sorte de moule, et quand il revient, il trouve une sorte de gâteau granulé et sèche, ce qui peut être considéré comme le premier pain.

On a trouvé des données que nous indiquent que les Égyptiens ont créé les premiers fours pour la cuisson du pain et qu’ils ont «inventé» la coutume culinaire, de placer un petit pain de blé à la place de chaque invité. Ce sont eux aussi qui ont découvert la fermentation et avec elle le vrai pain : du pain au levain.

Une fois la Grèce adopte l'invention du pain, à travers les relations commerciales avec les Egyptiens, elle améliore le produit. Ce sont les Grecs au IIIe siècle a. de C. qui ont créé plus de soixante-dix pains différents.

Les Romains préféraient manger de la bouillie. Le pain était considéré par les Romains comme quelque chose d’inaccessible, que n'apparait que dans les repas des seigneurs puissants. Les Romains améliorèrent moulins, pétrins et fours. Le pain de farine blanche a été plus apprécié que le pain brun, que mangent les pauvres et les esclaves. Rome diffuse la culture de pain pour toutes les colonies, sauf en Hispanie, où l'existence du pain précédait la colonisation romaine.

Au Moyen-Age, il n’y a pas eu de progrès notable dans la fabrication du pain. En Europe, la culture des céréales est descendue, et avec elle, sont arrivés les périodes de pénurie de pain et de famine. En plus d'être aliment de base, le pain a également été utilisé, dans des environnements riches, comme assiette pour placer la nourriture, et une fois utilisé était lancé pour les pauvres. À la fin du XVIIIe siècle augmente la production de blé et la qualité de la farine est supérieure. Le bas prix du pain, permet d'augmenter l'offre et le pain blanc (auparavant seulement pour certaines classes sociales) atteint l'ensemble de la population. 3 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


Lexique :

4

Étal  expositeur de

ACTIVITÉS : SE SOUVENIR

marchandises.

Vidéo : « La mode des nouveaux pains à l’ancienne »

Goûter à  savourer

Cliquer sur le lien pour accéder à la vidéo :

Assembleur  personne qui assemble.

http://www.edu3.cat/Edu3tv/Fitxa?p_id=72532 Épeautre  variété de blé rustique. Moelleux  souple dans la bouche. Restaurant  c’est ainsi qu’on appelle en Voilà quelques jeux qui vont vous aider à vous souvenir de l’information que vous avez appris pendant la lecture et la vidéo précédentes.

Provence le pain plus gros que la baguette. Cépage  variété de plant de vigne cultivée. Concasser  réduire une matière dure en fragments. Brûler  détruire par le feu. Pétrir  malaxer une substance pour en faire une pâte. Façonner  travailler quelque chose pour lui donner une forme. Coquillage  mollusque. Gibier  ensemble d'animaux susceptibles d'être chassés.

4 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


5

ACTIVITÉS : COMPRENDRE Le pain dans l’art

Essayer de mener avec vos copains une discussion à propos de ces images. Pour conduire la discussion, vous pouvez vous aider avec les questions suivantes : Est-ce que vous savez qui est le protagoniste de l'image? Qu’est-ce qu’il porte sur sa tête? Connaissez-vous cet immeuble? Est-ce que vous l’avez visité? Pourquoi il y a des pains sur sa façade? Comment s’appelle ce type de pain?

Peindre avec cette perfection photographique n'est possible que si vous êtes un génie. Nous sommes confiants que vous pouvez faire une affiche imitant leurs œuvres et en soulignant les caractéristiques les plus importantes de la vie et l'œuvre de ce grand peintre catalan. Si vous avez besoin de développer vos informations vous pouvez voir les liens suivants: http://fr.wikipedia.org/wiki/Salvador_Dal%C3%AD http://education.francetv.fr/dossier/vie-et-uvre-de-salvador-dali-o29076 http://www.flickr.com /photos/26839941@N 00/

pintar bigotis Dalí

5 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


6

ACTIVITÉS : APPLIQUER Comment fabriquer un « pain de saint Jordi »? Ingrédients o 500 grammes de farine de pain o

350 ml d'eau tiède (pas plus de 40 degrés)

o

20 grammes de levure frais

o

Une cuillère à café de sel

o

deux cuillères à soupe d'huile d'olive

o

80 grammes de “sobrasada”

o

80 grammes de parmesan râpé

o

40 grammes de noix hachées

1. Pèse les ingrédients de la recette : chaque ingrédient dans un récipient séparé et ne commences pas à pétrir jusqu'à avoir tout pesé. 2. Ajoute la farine mélangée avec la levure dans un bol, faire un trou dedans et ajouter de l'eau, le sel et l'huile d'olive. Pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle se détache des parois du bol. 3. Diviser la pâte en 3 parties égales. Ajouter à la première sobrassada (il est important qu’elle soit à la température ambiante), à la deuxième fromage et les noix hachées à la troisième. Mélanger et pétrir pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce que tout est bien intégré et la pâte à une texture élastique. 4.

Façonner le pain en faisant 4 rouleaux de pâte avec sobrassada, 5 rouleaux de pâte avec fromage et un dernier rouleau un peu plus épaisse de pâte de noix pour le placer autour de l'écran. Vous pouvez utiliser un doigt trempé dans de l'eau pour coller les rouleaux. Laisse lever environ 50 minutes la pâte, recouverte d’un linge, jusqu'à ce qu'elle double de volume. • En été : dans le réfrigérateur. • En hiver, dans l’endroit le plus chaud de la cuisine.

5. Demande à un adulte d’allumer le four. Avec le four préchauffé à 180 degrés (avec un bol d'eau dans le fond pour créer de la vapeur) cuire environ 45 minutes, jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré sur le dessus. Demande de l'aide pour le sortir du four. N'oublie pas de bien le laisser refroidir. 6. Bon appétit !

6 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


7

7.

Mange tout en lisant un bon livre.

REVISION Pain et santé Pendant de nombreuses années, le pain a été la clé de la survie de nombreux peuples. Aujourd’hui abondent le surpoids, le sédentarisme, la précipitation et la mauvaise alimentation. Le pain est un aliment excellent, car il n'a pas de graisse, est faible en calories et il a beaucoup d'éléments nutritifs. Quant aux avantages nutritionnels du pain, il faut remarquer sa contribution au dépôt d’hydrates de carbone, qui sont stockées dans notre corps sous forme d'énergie et non gras. Le pain ne doit pas être considéré seulement comme un fournisseur d’énergie, mais aussi comme une source importante de protéines végétales. Le pain fournit également du fer, de zinc, de magnésium, de potassium et de vitamines du groupe B. Le pain doit occuper une place importante dans le régime alimentaire. Astuce: Mangez du pain, dans la bonne quantité à votre dépense énergétique quotidienne.

La magie de la fermentation La fermentation est le processus qui influence le plus la saveur et l'arôme du pain. La fermentation démarre lorsque la levure est incorporée dans la pâte. Les cellules de levure commencent à consommer des sucres existants dans la farine et transformés en dioxyde de carbone et l'alcool. Le dioxyde de carbone, est piégé par le réseau de gluten est formé pendant le malaxage, donne du volume à la masse, qui est gonflée comme un ballon.

7 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


8

PROLONGEMENT Pour faire du pain il faut beaucoup de farine, de la levure, un peu de sel et de l'eau. Tous ces ingrédients sont importants mais, pour que le pain gonfle, l'un d'eux est essentiel : la levure. La levure, qu’est-ce que c’est ? Les levures sont des champignons microscopiques formés d'une seule cellule (unicellulaires). Elles possèdent la propriété de reproduction comme les êtres vivants. Le nom levure vient du fait que ces organismes font lever la pâte à pain : ils la font gonfler. Pour se développer, la levure se nourrit de sucre, de liquide et de chaleur et transforme le sucre en gaz carbonique qui, lui, fait lever la pâte (bulles à l’intérieur). Ces bulles sont emprisonnées dans le pain et cela forme des trous dans la mie.

Sortes de levures Il existe un grand nombre de variétés de levures : •

Il y en a qui sont capables de provoquer des maladies.

Il y en a d’autres qui sont inoffensives mais qui ne sont pas utilisées par l’homme.

Il y en a un troisième groupe de levures qui sont utilisées pour fabriquer des aliments.

Histoire Il y a 5000 ans, les hommes ont utilisé la levure pour fabriquer leur pain, sans connaître leur rôle, ni même leur existence. Cependant, ils ignoraient le processus de fermentation de la levure et pour eux, cette réaction chimique c’était un miracle. Mais il faudra attendre 1857 et les travaux du scientifique français, chimiste et physicien de formation, Louis Pasteur, pour comprendre le processus de fermentation. Pasteur affirme que les agents responsables de la fermentation sont les levures. 8 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


9

PROJECT COLLABORATIF Expérience 1 : Placez sur un radiateur ou dans une zone chaude, un sachet de levure de boulanger, mélangé avec de l’eau tiède et un peu du sucre. Après quelques minutes, vous observerez la formation d’une mousse en surface. Ça nous indique que les levures ont commencé à agir.

Expérience 2 : Mélangez cette préparation avec de la farine et de l’eau et, quelques heures plus tard, vous obtiendrez une pâte pleine de gros trous.

9 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


10

Expérience 3: Gonfler un ballon sans le toucher. Prenez un sachet de levure de boulanger sèche et mettez-le dans une bouteille vide. Ajouter un peu d’eau tiède et placer un ballon comme s’il s’agissait d’un bouchon. Secouez légèrement la bouteille et vous verrez comme le ballon gonfle.

Liens útiles http://fr.wikimini.org/wiki/Pain http://fr.wikipedia.org/wiki/Levure http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9trissage

10 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


11

DES OUTILS D’ÉVALUATION (*)

Le questionnaire suivant vous permettra d'autoévaluer vos compétences linguistiques en Français. Pour répondre vous devez cocher la case qui convient le mieux à vos compétences. Il est important de répondre honnêtement. Ce n'est pas un examen. Il doit vous permettre savoir où vous êtes et ce que vous êtes capables de faire avec cette langue, ce que vous savez déjà et ce qu’il vous reste à faire pour aller plus loin.

Quand j’écoute, je peux…

Comprendre des consignes simples.

Comprendre des questions sur l’endroit où j’habite, sur ce que je fais, sur les gens que je connais…

Comprendre le sujet d’une histoire courte ou d’un dialogue.

Je peux aussi…

Comprendre la description de quelqu’un, d’une situation, d’un lieu…

Comprendre quelqu’un quand il parle de ce qu’il aime ou de ce qu’il n’aime pas.

Comprendre un dialogue simple ou une histoire courte.

Je peux aussi…

Comprendre quelqu’un qui parle de l’école, des vacances, des loisirs…

Comprendre des extraits d’émissions à la télévision.

Comprendre de courts extraits d’émissions à la radio.

11 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


12

Quand j’écris, je peux…

Former toutes les lettres sans modèle, recopier des phrases courtes. Écrire sur une fiche mon nom, ma date de naissance, ma nationalité, mon adresse… Écrire une liste de choses à acheter, à rassembler, à faire…

Je peux aussi…

Écrire une carte postale, une carte de vœux, d’anniversaire… Écrire une carte pour inviter quelqu’un ou pour le remercier. Répondre pour remercier, pour accepter ou refuser une invitation ou une proposition.

Je peux aussi…

Écrire une lettre amicale, ou répondre pour donner des nouvelles, raconter ce qui m’est arrivé. Rédiger un petit texte pour un journal scolaire, une affiche, une exposition,… Expliquer par écrit un jeu, une recette de cuisine,…

12 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


13

Quand je lis, je peux…

Reconnaitre des mots et des phrases courtes (sur une affiche, sur un journal). Comprendre des légendes d’images ou des bulles de bandes dessinées Comprendre des fiches de cuisine, de bricolage.

Je peux aussi…

Comprendre le sujet d’une histoire courte. Comprendre une carte postale, une petite lettre, un message court. Trouver dans un texte l’information que je cherche (menu, annonce...)

Je peux aussi…

Comprendre une histoire courte. Comprendre une lettre amicale. Lire en entier un album de bandes dessinées ou un livre illustré.

13 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


14

Quand je parle, je peux…

Répondre à des questions, dire qui je suis, dire que je ne comprends pas, demander de répéter… Poser des questions, demander comment on dit,… Demander quelque chose, remercier…

Je peux aussi…

Dire ce que j’aime et ce que je n’aime pas. Dire ce que je fais à la maison, en vacances… Parler de mes amis et de ma famille à quelqu’un.

Je peux aussi…

Dire ce que j’aime, ce que je n’aime pas et expliquer pourquoi. Raconter brièvement, une expérience, une histoire, un film… Expliquer un jeu, une recette, la fabrication d’un objet, un trajet…

(*) Extrait du Portfolio Européen des Langues – modèle 5 -2000.

14 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT


15

MON PROFIL

Indiquez le nombre de petits bonhommes que vous avez réussi dans chacune des quatre compétences linguistiques évaluées.

Ecouter Ecrire Lire Parler Total

Collaboration : Lola Criado & Luis Custodio & Ariadna Custodio & Catherine Blanch

15 LE PAIN, BEAUCOUP PLUS QU’UN ALIMENT

Fiche du pain