Page 1


collection « ventaglio »

www.adler.ch

BOUTIQUE GENÈVE 23 rue du Rhône +41 22 819 80 26 GSTAAD . LONDON . DOHA . BAKU . HONG KONG


NUMÉRO

6/2016

RÉDACTRICE EN CHEF

SA NDR A BAUK NECHT PUBL ISHER

STEFA N HOTTINGER-BEHMER

DIRECTRICE DE L A RÉDACTION

MANAGING EDITOR

SENIOR EDITOR

DÖRTE W ELTI

LI V I A ZA FIR IOU

STÉPH A NE BON V IN

SENIOR CONTRIBU TING EDITOR

EDITORIAL COORDINATOR

CONTRIBU TING BE AU T Y EDITOR

K ATH A R INA SA ND

M A NOU STEIGER

VA LESK A JA NSEN

MANOU.STEIGER@LOFFICIEL .CH

PRE-PRESS

ART DIRECTOR

STAGE

A NGELINA SOFI A

R EINH A R D SCHMIDT

IR ENE A BÄCHER LI THOM AZ

TR ANSL ATION PRO JECT MANAGER

TR ANSL ATIONS & PROOFRE ADING

GOPA PINCH A

FINTR A NS

W W W.FINTR ANS.CH

ONT PARTICIPÉ À CE NUMÉRO TEXTES JESSICA BENFREDJ, MATHILDE BERTHIER, VASSI CHAMBERL AIN, VALÉRIE FROMONT, NINA MARTIN, BAPTISTE PIÉGAY, SOPHIE ROSEMONT, NICOLE TRINKLER JANDER ILLUSTRATION SARAH GASSER RÉALISATION EMILY MINCHELL A PHOTOGRAPHIE AMMARU AK ACHA, GIULIO CASTELLI, STEPHAN GL ATHE, FILIPPOS HATZIS, MICHAEL GROEGER, L AETITIA HOT TE, SEB MICHEL, DAVID REISS, AGI SIMOES, TUNG WALSH ST YLISME SAYURI BLOOM, ELIF GEDIK, JENNIFER HAHN, K ATHARINA KLUG, EMMA PULBROOK, DEBORAH REYNER SEBAG MAQUILL AGE / COIFFURE MARCO ALECCI, FRED BOUFFET, LIL A BOURNAC, JOHN ELLIOT T, BEN HARDS, NATHAN HEIJL, ANNA LYLES, MARITA POLITOU, NATHANAEL RÖTHLISBERGER, SONJA SHENOUDA, CHRISTIAN STANNEK, FLORENCE TEERLINCK, TOM ZOIS TR AITEMENT DE L’IMAGE DE L A COU VERT URE SÜS STRUNK & JERICKE, ZURICH

ÉDITEUR BLOND PUBLISHING AG BELLERIVESTRASSE 49, 8008 ZURICH TÉL. +41 44 733 45 45, WELCOME@LOFFICIEL.CH, W W W.LOFFICIEL.CH


New Retro Ladies

PA R I S B O U T I Q U E - 3 5 8 B I S R U E S T H O N O R E - T E L . + 3 3 ( 0 ) 1 4 4 5 5 0 4 4 0 C A N N E S B O U T I Q U E - H Ô T E L C A R LT O N C A N N E S - T E L . + 3 3 ( 0 ) 4 9 3 0 6 4 0 0 6 G E N E VA B O U T I Q U E - R U E D U R H Ô N E 2 7 - T E L . + 4 1 ( 0 ) 2 2 3 1 7 1 0 8 2 G A L E R I E S L A FAY E T T E - 4 0 B D H A U S S M A N N - E S PA C E J O A I L L E R I E - 1 E R É TA G E - T E L . + 3 3 ( 0 ) 1 4 2 8 2 3 4 5 6 BAL HARBOUR LONDON

CAPRI

MOSCOW

COURCHEVEL

NEW YORK

DUBAI

PA R I S

G E N E VA

G S TA A D

P O RT O C E RV O

ROME

www• degrisogono• com

K U WA I T

ST MORITZ


CEO & DIRECTEUR COMMERCIAL

OLI V ER BURGER DIRECTEUR DE L A PUBL ICATION & DIRECTEUR MARKE TING

STEFA N HOTTINGER-BEHMER

CONSEIL JURIDIQUE

PR & MEDIA REL ATIONS

R ITTER & PA RTNER

PR / TICUL A R

W W W.RIT TERPARTNER.CH

W W W.PR-TICUL AR.COM

FIDUCIAIRE

IMPRESSION

AUDIT TR EUH A ND AG

NEEF+STUMME

W W W. AUDIT-TREUHAND.CH

W W W.NEEF-ST UMME.DE

PUBL ICITÉ

PUBL ICITÉ

SUISSE A LÉM A NIQUE

SUISSE ROM A NDE

OL IVER BURGER TÉL . 044 733 45 47 SAL ES@LOFFICIEL .CH

E VA FAVRE TÉL . 021 781 08 50 E.FAVRE@AFFINIT Y-PRIMEMEDIA.CH

L’OFFICIEL PA RIS P UBL ISHER & EDI TOR-IN-CHIEF

M A R IE-JOSÉ SUSSK IND-JA LOU

CRE ATIVE DIRECTOR

FA SHION DIREC TOR

SO-ME

VA NESSA BELLUGEON

PRÉSIDENTS

INTERNATIONAL & MARKE TING DIRECTOR

M A R IE-JOSÉ SUSSK IND-JA LOU & M A X IME JA LOU CEO

BENJA MIN EY MÈR E DEPU T Y CEO/COO

M A R I A CECILIA A NDR ETTA FOUNDERS

GEORGES, L AUR ENT & ULLY JA LOU

FL AV I A BENDA INTERNATIONAL DE VELOPMENT DIRECTOR

GÉR A R D L ACA PE INTERNATIONAL EDITORIAL & ARCHIVES MANAGER

NATH A LIE IFR A H

ARTISTIC DIRECOR

OISIN OR L A NDI EDITORIAL DIRECTOR

EMM A NUEL RUBIN INTERNATIONAL SAL ES DIRECTOR ITAL IAN MARKE T

A NGEL A M ASIERO INTERNATIONAL SENIOR ADVERTISING MANAGER ITALY

CL AUDI A DELL A TOR R E

E XCECU TIVE COORDINATOR

ADVERTISING MANAGER ITALY

PASCA LE SAVA RY

MONICA TR A INA

DISTRIBU TION

ASENDI A PR ESS EDS AG

A BONNEMENT-SERV ICE

ABO@LOFFICIEL.CH TÉL. 041 329 23 40 – FA X 041 329 22 04 ABONNEMENT ANNUEL (10 NUMÉROS) AU PRIX DE CHF 96 (AU LIEU DE CHF 120) SUR W W W.LOFFICIEL.CH All rights reser ved. The Swiss editions of L’OFFICIELin French and German are published under an exclusive license granted by JALOU MEDIA GROUP. All tex ts reproduced from the French edition of L’OFFICIELand included in the Swiss editions have been translated under the exclusive liabilit y of the company BLOND PUBL ISHING AG. L’OFFICIELis a registered trademark of JALOU MEDIA GROUP. The rights for reproduction on electronic media, including reproduction of editorial and publication material appearing in the past and present editions and initially published in the French edition of L’OFFICIELare exclusively owned by BLOND PUBLISHING AG. Total or par tial reproduction, on any media, in any language, without prior writ ten consent of BLOND PUBLISHING AG is strictly forbidden. BLOND PUBLISHING AG is an incorporated company with a share capital of CHF 200 000 organised and existing under the laws of Swit zerland, whose registered of fice is located at 49 Bellerivestrasse, 8008 Zurich and registered at the Commerical Registr y O f fice in Zurich, Swit zerland.


SOMMAIRE 32 35 36 38 44 49 50 52

TENDANCE – Complètement à l’ouest TENDANCE – L’ère de la transparence STEFFEN SCHRAUT – L’homme qui choie et chausse les femmes ARMY OF ME DE POSH SPICE A QUEEN VICTORIA LE CHOIX DE… Marc Riedo SOLE-MATES EN AVANCE SUR SON TEMPS – Les pré-collections automne 2016

MODE 60 74 84 94 104

EN COUVERTURE: DES JOURS ROSES ET BLEUES PALMIERS D’OR CARTOGRAPHIE D’UN ÉTÉ LES MOTIFS DE L’ÉMOTION ÉTOILE DE MER

BEAUTÉ 122 123 124 126

NEWS SOLEILS, SOLEILS NOUVELLES TÊTES TOUTES LES MAGIES DU THÉ

LA VIE Fanny Fournier en Agent Provocateur et Prada, photographiée par Seb Michel. À partir de la page 104.

N° 22 – JUILLET / AOÛT 2016

RENDEZ-VOUS 8 14 16 18 24 158

IMPRESSUM ÉDITO CONTRIBUTEURS NUANCIER – Feux Verts CHEMISE BLANCHE – Nel-Olivia Waga ADRESSES

NEWS 20

DE LA MODE ET DES BIJOUX

BIJOUX 28 29

TENDANCE MONTRES – Fonds marins ANATOMIE D’UNE MONTRE – «RM037 Ladies’ Blue Ceramic» de Richard Mille 34 TENDANCES BIJOUX – Jours de fête 42 MAY TWENTY – Un bracelet, abracadabra 114 HAUTE JOAILLERIE – L’heur de plaire

STYLE 26 30

14

CHRONIQUE – A quoi sert une image de mode? ANATOMIE D’UN SAC – Le «Long Distance Call» de Longchamp JUILLET / AOÛT 2016

129 130 134 138

CRÉPUSCULES ET CLAPOTIS – Tendance déco LA FOLIE ROUSSE MARC JACOBS PAR LUI-MÊME TAYLOR SWIFT – Parce qu’elle le veux bien

TRAVEL 145 TRAVEL NEWS 146 LA PERLE DE LA RIVIERA – Grand-Hôtel du Cap-Ferrat 150 TRAVEL INSIDER – Ibiza avec Barbara Boccara et Sharon Krief 152 ANATOMIE D’UNE VOITURE – Le «718 Boxster» de Porsche

LA NUIT 155 BALLY – Nouveau flagship store à L.A. 156 BUCHERER – La griffe ouvre ses portes à Lucerne

INSIDER 160 LE SAVIEZ-VOUS... Vilebrequin

Kristin Zakala, photographiée par Michael Groeger. Robe, Fendi. Collier et boucles d’oreilles, Dior. Bague, Tiffany & Co. Bague, Margova Jewellery. Stylisme Katharina Klug Coiffure et maquillage John Elliott @Artistgroupmireau


VULCAIN, THE WATCHMAKER I TRUST.

vulcain-watches.com

Edition très limitée: Le modèle 50s PRESIDENTS’ WATCH “VULCAIN FOR HEINER LAUTERBACH” est proposé exclusivement à 99 exemplaires. Boîte bicolore or rose 18K et acier inoxydable. Cadran nacre avec indexes rosés. Diamètre de la montre : 42 mm. Calibre manufacture Vulcain mécanique Cricket V-10 avec réveil. Remontage manuel. Réserve de marche : 42 heures Manufacture des Montres Vulcain S.A. - Chemin des Tourelles 4 - 2400 Le Locle - Switzerland - Tel +41 (0)32 930 80 10 - info@vulcain-watches.ch


ÉDITO Chère lectrice, Samedi soir. Minuit. Je me mets à écrire cet édito. Un vrai week-end sans rien à faire, ça remonte à quand? Mais ça ne me dérange pas. La diversité de mon job n’a d’égale que celle de mes horaires de travail. Je rentre tout juste d’un voyage sensationnel à Cuba avec Chanel, la toute première maison de mode à y présenter la collection Croisière 2017 – évidemment signée Karl Lagerfeld. Nous vous en dirons davantage dans notre numéro de novembre. Lundi, je prends l’avion pour Cannes et son festival. J’adore ces petits voyages, leurs rencontres passionnantes et leurs moments hors du commun. Récemment, lors d’un dîner, mes amis se désolaient pour moi qui suis «obligée» (c’est leur mot) d’enchaîner les évènements et de voler d’une coupe de champagne à l’autre. Cela m’a donné à réfléchir. C’est vrai qu’il y a presque toujours du champagne – que j’adore, soit dit en passant, surtout le Blanc de Blancs de la maison Ruinart. Je m’occupe des belles choses de la vie, c’est mon travail, et j’en suis reconnaissante. Mais cela reste du travail. Parce que tous ces merveilleux évènements, ces interviews et ces histoires demandent à être couchés sur papier. Alors pour moi, une fois revenue dans ma chambre d’hôtel, la nuit n’est pas terminée. Elle ne fait que commencer. J’écris souvent jusqu’au petit matin. Et pas question d’avoir les yeux cernés ou d’être de mauvais poil le lendemain. Heureusement, j’ai mes petits auxiliaires de beauté qui effacent toutes les traces, comme par exemple le Shiseido «Benefiance WrinkleResist24 Pure Retinol Express Smoothing Eye Mask». Sans blague, avec un nom pareil, si l’effet n’était pas à la hauteur, il faudrait le boycotter. Le «Super Acid X-treme Hangover Mask» de Rodial est un autre de ces produits miracle. Les poches sous les yeux s’effacent en un rien de temps. Comme je lis et j’écris beaucoup, souvent les livres perdent pour moi leur pouvoir de séduction. Il faut vraiment que je sois complètement captivée pour les terminer. Du coup, quelle chance d’être tombée récemment sur une véritable pépite. Juste avant de monter dans l’avion pour La Havane, au kiosque de la salle d’embarquement, j’ai pris sur une étagère «The Trap», le psychothriller qui a valu un très grand succès à Melanie Raabe, sa jeune auteure allemande. C’est même le roman de langue allemande avec la plus large audience internationale de la saison. L’histoire est fascinante, et on ne sait jamais sur qui faire porter ses soupçons. L’héroïne, Linda Conrads, a 38 ans. Il y a dix ans, elle a découvert le corps de sa sœur assassinée et entraperçu le coupable. Elle vit aujourd’hui confinée dans sa maison de Starnberg dont elle n’a pas franchi le seuil depuis cet horrible évènement. Après avoir reconnu le meutrier à la télé, elle lui tend un piège. Mais a-t-il vraiment commis le meurtre? On passe constamment du doute à la certitude. Ce roman m’a tellement tenue en haleine que je l’ai lu d’un trait dans l’avion pour La Havane.

Sincèrement vôtre,

Sandra Bauknecht 16

JUILLET / AOÛT 2016

PHOTOS: DR; ADRIANA TRIPA

J’espère que le magazine que vous tenez entre les mains aura sur vous le même pouvoir hypnotique. Bon embarquement, bon voyage.


W W W.O L E LY N G GA A R D.C O M


CONTRIBUTEURS P a r D Ö R T E W E LT I

Michael Groeger David Reiss

Ammaru Akacha

MICHAEL GROEGER Né à Munich, Michael Groeger a terminé il y a deux ans à peine son Master of Professional Studies (MPS) en photographie de mode à la School of Visual Arts de New York. Issu d’une famille d’artistes, il s’est rapidement forgé une réputation qui lui a permis, déjà, de réaliser la couverture de nombreux magazines de luxe, y compris pour ce numéro de L’OFFICIEL Suisse. Ses talents ne sont pas seulement visuels puisqu’il a également étudié l’économie et le marketing (à Vienne). Sa longue expérience au sein du groupe Art in Action comme assistant et photographe lui a permis permis de développer une créativité polyvalente. Pour l’heure, Michael vit à New York, ses photos se caractérisent par une manière très personnelle de présenter les modèles comme des caractères forts. Découvrez notre série mode accompagnant notre couverture à la page 60. DAVID REISS Une bénédiction ou une malédiction: quand on est enfant, les nombreux déménagements professionnels des parents peuvent être ambivalents. Pour David, ce fut certainement une bénédiction. D’origine philippine et roumaine, ce citoyen australien qualifie de «nomade» son enfance passée dans de nombreux pays asiatiques. Cette expérience bourlingueuse a aiguisé sa faculté d’observer cultures et pays étrangers ainsi que sa facilité à absorber, filtrer et conserver en mémoire les plus importantes de ses nombreuses impressions. Celui qui se décrit comme un «marginal» exprime sa propre réalité intérieure par la grâce de photographies dynamiques qui tentent de rendre le design vivant. Ce qui, parfois, aboutit à une sorte de suspension des formes, surprenante et toujours passionnante. Découvrez son interprétation toute en contrastes de la mode féminine à la page 84.

AMMARU AKACHA Tous ceux qui travaillent avec Ammaru apprécient la bonne humeur que ce photographe multiculturel distille durant les sessions. Il affectionne particulièrement les séances en extérieur qui permettent à ses racines italiennes, argentines et libanaises de s’exprimer. Ammaru a été élevé à Florence et en Rhénaniedu-Nord-Westphalie en Allemagne où il a suivi une formation de photographe avant d’assister divers photographes à Paris, Milan, Madrid, New York et Los Angeles. Depuis 2013, Ammaru gère son propre studio à Hambourg. Sa vision de la mode? Passionnée, enflammée, brûlante. La preuve à partir de la page 94. VASSI CHAMBERLAIN Est-ce parce qu’elle est anglaise qu’elle pourrait raconter des histoires toute la journée? Toujours est-il qu’elle en a fait son métier: auteur freelance pour divers magazines internationaux, elle est également directrice du magazine «Porter». Vassi, qui a reçu une éducation bilingue en français et anglais, a étudié au Lycée français de Londres avant d’obtenir un diplôme du Cheltenham Ladies’ College. Après une (brève) incartade dans le monde de la finance, elle s’est promis de ne jamais écrire sur ce sujet. Celle qui rêve d’écrire un grand roman contemporain dont la toile de fond serait le monde d’aujourd’hui a rencontré pour L’OFFICIEL Suisse le charismatique designer de mode Marc Jacobs à Londres. Cette maman d’une petite fille dévoile les apartés de cet entretien à partir de la page 134.

PHOTOS: DR

Vassi Chamberlain

18

JUILLET / AOÛT 2016


PHOTO: TISSU MAURITIUS PAR PIERRE FREY

ENTREÉ

ENTRÉE

JUILLET / AOÛT 2016

19


NUANCIER

1

F

7

8

6

2

S

9

X VERT U E

Jadis, le vert portait malheur. L’été 2016 exalte son côté messager d’espoir, surtout s’il est miroitant, façon tie-dye, varié, changeant ou irisé. Croisons le vert! RRééaalliissaattiioonn LLIIVVIIAA ZZAAFFIIRRIIOOUU

3

5

1. Lanvin, CHF 820 2. Valentino, défilé Printemps-Été 2016, 3. Maison Michel, CHF 1 020 4. Lanvin, CHF 1 640 5. Valentino, prix sur demande 6. Louis Vuitton, CHF 3 250 7. Gucci, CHF 1 130 8. Altuzarra, CHF 2 200 9. Raquel Allegra, CHF 720 10. Mikoh, CHF 200

20

JUILLET / AOÛT 2016

4

PHOTOS: DR; CERTAINS PRIX ONT ÉTÉ CONVERTIS DE LA DEVISE D’ORIGINE ET NE REFLÈTENT PEUT-ÊTRE PAS LE PRIX PUBLIC SUISSE; VALENTINO, RAQUEL ALLEGRA ET ALTUZARRA SONT DISPONIBLES SUR NET-A-PORTER.COM

10


WORLD’S BEST MEDICAL SPA* Né de la rencontre entre la médecine et les techniques de diagnostic les plus modernes et la naturopathie traditionnelle, le L ANS Med Concept allie santé, plaisir et régénération durable. Pour une expérience de soin unique. Votre séjour personnalisé au Lanserhof Tegernsee : sept nuitées en chambre double, forfait de soins de base inclus, à partir de 3 274 EUR par personne

*Récompense décernée lors des World Spa Awards 2015 au Vietnam

WWW.LANSERHOF.COM


NEWS

NAOMI,CORPS DE PAPIER L’artiste culte Allen Jones présente un coffret très sexy en série limitée, retraçant la vie de Naomi Campbell en deux volumes. Cette monographie est éditée par Benedikt Taschen, qui a travaillé pas moins de sept ans et demi à sa réalisation avec le supermodel: une performance impressionnante à l’ère de l’instantanéité du numérique. Une édition collector et une édition d’art contenant des tirages signés Paolo Roversi ou Jean-Paul Goude sont disponibles dès maintenant.

ARC-EN-CIEL DE CUIRS La créatrice colombienne Nancy Gonzalez combine les couleurs de son pays aux cuirs de la plus haute qualité pour mieux conquérir le monde des accessoires haut de gamme. Lancée en 1998 avec sept pièces présentées chez Bergdorf Goodman, la collection compte aujourd’hui 150 modèles qui se déclinent dans plus de 200 couleurs. Un véritable arcen-ciel de possibilités. Nouveauté: une édition limitée réalisée avec l’artiste Kaws. www.nancygonzalez.com

www.taschen.com

ITALIANITÀ À ZURICH

«The Body» Elle McPherson révèle le le secret de sa forme et de ses formes. Une cure de quatre semaines semaines baptisée Total Body Reboot promet de nous apporter un regain d’énergie, de raffermir notre peau et nos tissus, de nous faire paraître plus jeunes et de nous détendre. Pour nous y aider, il y a le Super Elixir, complément alimentaire alcalinisant que le supermodel australien de 52 ans a conçu avec sa diététicienne. Elle donne tout un tas de bons trucs en ligne (wellco.com) et l’Elixir est disponible dès maintenant en exclusivité chez Vestibule à Zurich.

La marque de luxe italienne Dolce & Gabbana vient d’ouvrir sa première boutique en Suisse, sur la Bahnhofstrasse de Zurich. Les collections femme, homme et enfants, ainsi qu’un vaste choix d’accessoires, y sont présentés sur 830 m2 et 2 étages. Les hommes peuvent déjà se réjouir de profiter d’un service sur mesure.

www.vestibule.ch

www.dolcegabbana.com

22

JUILLET / AOÛT 2016

PHOTOS: DR; BERRY STOKVIS

SUPER BODY - SUPER ELIXIR


NEWS

SUISSE COUTURE

FEMMES EN DIOR

Outre sa propre collection d’art, le musée Würth Rorschach, sis près du lac de Constance, expose actuellement près de 200 pièces issues de la collection de Haute Couture Suisse de la Swiss Textile Collection. Ces créations faites à la main dans des étoffes suisses couvrent la période qui s’étend des années 1940 aux années 1990. Les toilettes appartenaient pour la plupart à une véritable amoureuse de la mode qui a conservé toutes les créations faites à ses mesures, rien que pour elle, tout au long de sa vie. On peut également y admirer des modèles Valentino, Dior, Chanel et d’autres maisons qui, depuis toujours, travaillent avec des textiles helvétiques. Jusqu’à la fin février 2017. www.swisstextilecollection.ch

Lady Di, Rihanna, Marylin Monroe et Charlize Theron: les plus belles femmes du monde ont toutes porté et portent encore les modèles Haute Couture de Dior. Une raison de plus de les immortaliser dans un livre (Rizzoli.eu). Le lancement s’accompagne d’une exposition dans la maison de Christian Dior à Granville, sa ville natale. Les textes inspirés sont de la grande journaliste Laurence Benaïm. www.dior.com

C’EST EN BOÎTE! C’est l’expression souvent entendue à la fin d’une séance de photos, lorsque tout est terminé. Tiffany & Co. vient de lancer la nouvelle collection de bagues et bracelets «T Wrap». Ces modèles créés par Francesca Amfitheatrof marquent à n’en pas douter le début d’une grande passion. www.tiffany.com

ALBERT PREMIER Le 7 septembre prochain, le Couture Council Award 2016 du FIT sera décerné à Albert Kriemler, directeur artistique et copropriétaire de la maison suisse Akris. Cet événement prestigieux qui marque traditionnellement le début de la Fashion Week de New York est largement relayé dans les médias. Albert Kriemler n’a certes pas besoin de publicité supplémentaire, mais une telle récompense est une magnifique pierre ajoutée à son édifice. Chapeau! www.fitnyc.edu

JUILLET / AOÛT 2016

23


NEWS

LE CERCLE DES POÈTES APPARUS La marque italienne Etro vient de lancer le projet Circle of Poets, à la croisée de l’art et de la mode. Les jeunes talents milanais y sont mis en avant. En plus de marquer et d’influencer la mode, saison après saison, Etro s’établit donc comme un mécène incontournable de la scène artistique. Cette version 2.0 de Scapigliatura – mouvement lancé en Italie en 1860 par de jeunes artistes non conformistes –, vise à changer le regard porté sur l’art. Etro a sélectionné onze artistes underground travaillant le tatouage, la photographie ou le design, des musiciens, des performers ou encore des poètes. Tous ont pu présenter directement leur travail durant la première édition organisée dans la boutique Etro de Milan. Orchestrateur du projet, Kean Etro a qualifié cet évènement de «véritable musée interactif». Le deuxième event s’est déroulé dans la boutique de Paris, et d’autres doivent suivre à Londres ou dans d’autres filiales. De nouveaux artistes et de nouveaux médias esthétiques viendront agrandir le cercle.

PHOTOS: DR;

Liste actuelle des créateurs: www.etro.com

24

JUILLET / AOÛT 2016


BOSSA NOVA

WHEN STYLE BECOMES A STATEMENT.

www.rimowa.com


BIJOUX

FONDS MARINS À la tombée du jour, ces montres à la robe bleue subliment le poignet. R é a l i s a t i o n E M I LY M I N C H E L L A

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

1. Breguet, Montre «Hora Mundi» classique, boîtier en platine, fuseau horaire instantané avec date, indication jour/nuit et ville synchronisées, cadran en or guilloché à la main, mouvement automatique, CHF 92 000. 2. F.P. Journe, Montre «Chronomètre Bleu», boîtier 39 mm en tantale, cadran chromé, mouvement F.P. Journe en or rose, bracelet en alligator, CHF 21 500. 3. Cartier, Montre «Calibre de Cartier Diver», boîtier en or rose, lunette en céramique, mouvement automatique, bracelet en caoutchouc et veau, CHF 25 600. 4. Gucci, Montre «G-Timeless», boîtier en acier, cadran avec motif diamants, mouvement automatique, bracelet en cuir, CHF 1 420. 5. Audemars Piguet, Montre «Millenary Tourbillon», boîtier en or gris serti de diamants taille baguette, cadran en aventurine sertissage diamants taille baguette, mouvement à remontage manuel, bracelet en alligator, CHF 523 300. 6. Hermès, Montre «Slim», boîtier 39,5 mm en acier, bracelet en alligator, CHF 6 400. 7. Hublot, Montre «Classic Fusion Blue», boîtier et lunette en titane, mouvement HUB 2912 à quartz, bracelet en alligator, CHF 5 300. 8. Richard Mille, Montre «RM 63-02 Heure Universelle», boîtier en titane, mouvement squeletté à remontage automatique avec heures, minutes, date surdimensionnée, affichage temps universel 24 heures, réserve de marche, bracelet en caoutchouc, CHF 144 500. 9. Louis Vuitton, Montre «Tambour Bleue GMT» L, boîtier en acier, mouvement automatique, fonction GMT, bracelet en alligator et veau, CHF 4 050.

30

JUILLET / AOÛT 2016

PHOTOS: DR

1.


BIJOUX

STYLE

ANATOMIE D’UNE MONTRE

«RM ��� LADIES’ BLUE CERAMIC» DE RICHARD MILLE En plein dans le Mille. Par NINA MARTIN

ORIGINE Pour les esthètes: c’est le mouvement squelette du modèle «RM 037». Pour les amants de la technique: ce sont les fonctions (H – mise à l’heure; W – remontage; N – position neutre et heure / date) dont l’affichage se règle simplement par deux poussoirs en goutte d’eau. Pour les passionnés de haute horlogerie: ce sont le boîtier tripartite (3 pièces dont chacune requiert 2 jours de travail et plus de 255 opérations d’usinage) et le mouvement automatique CRMA 1 avec une réserve de marche de 50 heures. Sans oublier l’analogie constante avec le monde des courses automobiles: boîtier et mouvement ont été construits en même temps, comme un châssis et un moteur d’une voiture de F 1. Depuis 2005, Richard Mille s’adresse aux femmes au travers de son expression créative, et c’est en 2014 (décrétée «Année de la femme» au sein de cette maison) qu’a été lancée la «RM 037 Ladies». Ses versions affichent des associations audacieuses et innovantes de matériaux nobles tels que l’or rouge de la carrure, marié à la céramique. Les touches de haute joaillerie rendent les garde-temps encore plus uniques et exclusifs. MYTHE En 2001, Monsieur Richard Mille a relevé son propre défi, un exploit rare et dont la réussite perdure depuis: créer Richard Mille, marque de haute horlogerie. En quinze années, sa collection s’est enrichie de plus de soixante références. Peu importe leur forme (rectangulaire, ronde ou tonneau), leur apparence (3D, ultraplate ou ultralégère) ou leur déclinaison (homme, femme, montre de poche): chaque pièce se distingue par un mariage de technicité, d’esthétique et de finition à la main. Comme preuve ultérieure de son véritable haut niveau de performance, chaque Richard Mille est testée dans des conditions réelles. La preuve par le fait que les ambassadeurs de la marque ne foncent pas chercher leur montre avant de grimper sur les marches des podiums: ils la portent déjà pendant leur lutte pour la victoire sur les courts de tennis pour Rafael Nadal avec sa «RM 027» qui ne pèse que 19 grammes, ou sur les circuits de F1 pour Felipe Massa avec son tourbillon «RM 006».

«RM 037 Ladies’ Blue Ceramic » de Richard Mille, éd. limitée à 30 pièces, cadran serti, boîtier en céramique bleue avec carrure en or rose et bracelet caoutchouc, calibre CRMA 1 automatique, prix sur demande.

SAVOIR-FAIRE «RM 037 Ladies’ Blue Ceramic» est une interprétation du modèle iconique limitée à 30 pièces, uniquement disponible dans les boutiques Richard Mille en Europe. Un boîtier dans une version luxe en céramique ATZ bleue qui s’entrelace avec une carrure en or rose. Particulièrement beau, le mouvement squelette CRMA 1 dévoile partiellement les engrenages du mouvement, et séduit par les finitions des différentes surfaces manufacturées. Le cadran avec affichage de date surdimensionné est enveloppé par un discret sertissage de diamants. Le jeu des contrastes et des ton-sur-ton se poursuit jusque dans les nuances du verre saphir, la couronne et le bracelet caoutchouc. www.richardmille.com

JUILLET / AOÛT 2016

31


STYLE

ANATOMIE D’UN SAC

LE «LONG DISTANCE CALL» DE LONGCHAMP La marque française de sacs et accessoires de luxe collabore depuis 2006 avec Jeremy Scott, designer non conformiste parmi les non conformistes. Ce qui ne manque jamais d’engendrer, année après année, des modèles qui piquent la curiosité tant ils se démarquent de leurs congénères. Par MANOU STEIGER

Sac «Long Distance Call», Longchamp, CHF 250. www.longchamp.com

RÉFÉRENCE Le «Pliage» est un modèle de sac qui, au cours des années, s’est coulé dans le rôle de compagnon fidèle et d’objet convoité. La pièce maîtresse de Longchamp est restée plus ou moins conforme à son design, depuis son introduction en 1993. Ce classique est taillé dans un nylon résistant, il est doté de la garniture et des anses en cuir 32

JUILLET / AOÛT 2016

typiques de Longchamp, ainsi que d’une languette pour que, une fois replié, ce sac demeure bien compact. Il est apprécié depuis des décennies pour sa simplicité. COLLABORATION La marque française travaille depuis 2006 avec Jeremy Scott. Ce designer américain est bien connu pour l’originalité et l’audace de ses créations. Directeur artistique de la marque Moschino depuis 2013, il a déjà conçu plusieurs collections pour Adidas. Avec ses couleurs vives et ses motifs flashy, Scott bat en brèche les conventions. Voilà déjà dix ans que, chaque année, ce génie créatif innerve le «Pliage» d’une touche étrange et souvent pop, via un dessin spécial. FUTUR En 1995, Sophie Delafontaine, petite-fille du fondateur Jean Cassegrain disparu en 1972, reprend la direction de la maison Longchamp. Elle apporte avec elle de nouvelles idées d’avenir, comme la possibilité de personnaliser le «Pliage», des collaborations avec des artistes, ainsi qu’une ligne de prêt-à-porter et une collection de chaussures.

PHOTO: DR

ORIGINE Pendant la Seconde Guerre mondiale, Au Sultan était un petit négoce parisien de produits pour fumeurs qui avait trouvé un public enthousiaste parmi les soldats qui aimaient allumer leur cigarette. Après le retrait des troupes, un important stock de produits invendus reste sur les bras du propriétaire. Jean Cassegrain, son jeune et ambitieux fils, y voit l’opportunité de changer de cap. Il se met à fabriquer et à vendre de très beaux étuis en cuir pour pipes et cigarettes. Le succès dépasse les prévisions, les produits acquièrent vite un statut emblématique. Le pionnier fonde alors, en 1948, sa première boîte, Jean Cassegrain & Compagnie. L’entreprise ne cesse de grandir pour se diversifier avec la fabrication de sacs et de bagages, et pour devenir la marque Longchamp que l’on connaît aujourd’hui.


WWW.THOMASSABO.COM

CONTACT: +41 (0) 44 857 80 00 SWISS@THOMASSABO.COM


STYLE

COMPLÈTEMENT À L’OUEST Stars and stripes. Plus que jamais, la bannière étoilée, l’insouciance disco et le rêve américain descendent dans la rue. Go West. Right now! Réalisation MANOU STEIGER

1. 3.

8.

4.

5. 6.

7.

1. Max Mara, CHF 290 2. Stella McCartney, CHF 260 3. Max Mara, CHF 610 4. Saint Laurent, CHF 540 5. Elena Ghisellini, CHF 810 6. Golden Goose Deluxe Brand, CHF 170 7. Ronald van der Kemp, CHF 1 320 8. Givenchy par Riccardo Tisci, prix sur demande

34

JUILLET / AOÛT 2016

PHOTOS: DR; CERTAINS PRIX ONT ÉTÉ CONVERTIS DE LA DEVISE D’ORIGINE ET NE REFLÈTENT PEUT-ÊTRE PAS LE PRIX PUBLIC SUISSE. RONALD VAN DER KEMP ET MAX MARA SUR NET-A-PORTER.COM; SAINT LAURENT ET STELLA MCCARTNEY SUR MYTHERESA.COM, GOLDEN GOOSE DELUXE BRAND, GIVENCHY PAR RICCARDO TISCI ET ELENA GHISELLINI SUR LUISAVIAROMA IMAGES AVEC L’AIMMABLE AUTORISATION DE TRENDFORTREND.COM

2.


BIJOUX

3.

1.

2.

4.

5.

6.

JOURS DE FÊTE Fantaisie fantastique! Florilège de bijoux faciles à porter à toute heure et en tout lieu, et dont le charme transforme chaque jour ordinaire en une célébration brillante. Réalisation MANOU STEIGER

9.

10. 8.

1. Ole Lynggaard Copenhagen, CHF 1 400 2. Paula Mendoza, CHF 350 3. Chan Luu, CHF 110 4. Kamushki, CHF 900 5. Cartier, CHF 1 990 6. Van Cleef & Arpels, CHF 2 350 7. Jennifer Fisher, CHF 4 270 8. Pomellato, CHF 850 9. Tiffany & Co., CHF 4 000 10. Suzanne Kalan, CHF 7 160

36

JUILLET / AOÛT 2016

PHOTOS: DR; CERTAINS PRIX ONT ÉTÉ CONVERTIS DE LA DEVISE D’ORIGINE ET NE REFLÈTENT PEUT-ÊTRE PAS LE PRIX PUBLIC SUISSE; PAULA MENDOZA, SUZANNE KALAN ET CHAN LUU SUR NET-A-PORTER.COM

7.


US! EZ–VO N N O AB UATRE LES Q R S POU TITRE U L IEU 6A CHF 9 F 188 DE CH N PAR A

LE PREMIER MAGAZINE INTERNATIONAL DE LA MODE ET DE L’ART DE VIVRE EN SUISSE www.lofficiel.ch/subscriptions ""abo@lofficiel.ch Tel. +41 41 329 23 40


INSIDER

LE SAVIEZ-VOUS...

VILEBREQUIN Un maillot de bain peut-il se métamorphoser en objet culte? La marque française Vilebrequin en est la démonstration. Ce qui a commencé il y a 45 ans comme l’esquisse d’un short sur une serviette en papier est de nos jours une collection de renommée internationale de maillots de bain pour hommes, femmes et enfants plus accessoires, sans oublier les légères tenues de plage. Mais l’accent porte toujours sur le modèle masculin. Récit d’un mythe né au soleil des stars Par MANOU STEIGER

HISTOIRE 1971. Fred Prysquel, fan de sport automobile, se trouve à Saint-Tropez, l’endroit «in» sur la Côte d’Azur. Le mode de vie glamour, l’effervescence autour de Brigitte Bardot et les peintres omniprésents le long de la jetée inspirent le Français. Ce qui existait jusqu’alors au rayon short de bain ne plaisait pas du tout à cet épicurien. Dans un café, sur une serviette en papier, il dessine donc un short reflétant tout l’éclat de la joie de vivre ambiante. Une légende est née. Aujourd’hui, la société appartient à un groupe américain dont le siège est à Genève, le design se fait à Paris et les tissus sont originaires de France. www.vilebrequin.com

INSPIRATION Vilebrequin, le mot choisi pour désigner la marque, fait référence à la passion de son fondateur pour le sport automobile ainsi qu’à l’intérieur de sa première boutique de Saint-Tropez, où Fred Prysquel a fait installer un escalier métallique en colimaçon imitant cette pièce mécanique.

162

JUILLET / AOÛT 2016

SAVOIR-FAIRE Ses premiers shorts de bain, Fred Prysquel les fait faire dans du tissu de voile de spinnaker, qui a l’avantage d’être solide et de sécher vite. Le modèle s’appelle «Mooréa», en hommage au club du même nom sur la plage de Saint-Tropez. Jusqu’à aujourd’hui, sa coupe et son allure se retrouvent à l’identique dans la collection. Entretemps, des matériaux high-tech à la pointe de la modernité sont utilisés pour toutes les lignes.

PHOTOS: DR

ÉVOLUTION Ce qui a démarré dans les années 1970 comme une marque exclusivement pour hommes avec un seul produit s’est diversifié au fil des ans en un petit empire. Vilebrequin s’attache au moindre détail, sort des séries numérotées dotées de cordelettes en argent véritable et – ADN oblige – ne jure que par la meilleure production artisanale française, par exemple pour les broderies qui ornent certaines collections. Conseil d’initié: les créations exclusives comme celles de tongs limitées sont très convoitées et c’est à elles que l’on reconnaît l’homme de style sur la plage.

COLLECTIONS Au fil des années, un seul et même modèle s’est démultiplié à l’infini; en 1995, l’introduction de la collection «Tel père tel fils» fait sensation, des shorts pour enfants taillés dans le même tissu et dans le même style que ceux pour les adultes. Ensuite viennent les bikinis et maillots de bain pour femme, les chemises, polos, pulls, vestes, paréos et bermudas. À noter également les collaborations avec Nikki Beach, The Rolling Stones et Massimo Vitali qui se traduisent par des impressions photo et autres dessins.


SAMUEL ALVAREZ, SALES MANAGER CAP ROCAT TRAVELS IN STYLE


L'OFFICIEL No. 22, Juillet/Août 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you