Issuu on Google+

G

e d ui


! t u l Sa

Je suis Loesje, une jeune fille néerlandaise. J’écris mes textes sur des affiches, pour les diffuser partout parce que je pense que les affiches peuvent changer le monde. Je suis née à Arnhem en 1983, et dès que je suis née, j’étais assez grande pour voyager toute seule. Je me suis dénichée un joli petit passeport, un atlas du monde et je suis partie à I’ étranger. Je rencontre toujours beaucoup de monde lors de mes voyages et j’ai des amis sur chaque continent. Ils m’aident à fabriquer des affiches et à les coller partout, il m’est donc difficile de savoir combien d’affiches sont diffusées chaque année à travers le monde. Peut-être que tu as déjà vu une de mes affiches ou participé à un atelier d’écriture créatif. Mes amis et moi écrivons régulièrement de nouveaux textes, car de nouvelles idées naissent tous les jours. Nous en traduisons certains en plusieurs langues mais comme chaque culture a son propre sens de l’humour et ses caractéristiques, nous préférons écrire dans la langue natale des personnes que l’on veut toucher. Maintenant; tu te rends sans doute un peu mieux compte de ce que je fais et tu vas bientôt en savoir plus sur moi et mes amis.

Commençons s 1

ans attendre..

.


Index Qu’est-ce que Loesje ? Comment ça marche ? Écriture de textes Édition finale La famille de Loesje Mise en page des textes Partager les aff iches

Loesje dans le monde

2


t s e ’ c e u q e c t s e ’ u Q e au juste... Loesj Loesje est un collectif d’écrivains, une organisation non-gouvernementale internationale, un groupe d’activistescolleurs d’affiches, un réseau créatif, une idée contagieuse… Beaucoup de noms différents, tu peux appeler ça comme tu veux. Loesje, la jeune néerlandaise, a donné son nom à ce groupe toujours grandissant de bâtisseurs du monde et de rêveurs, ces gens qui l’aident à répandre la créativité à travers le monde par le biais d’affiches. Des textes écrits noir sur blanc, des observations exaltantes sur le monde, ces phrases marrantes qui te font penser, réfléchir et réagir, en bref, un échange d’opinions dans l’espace public. À travers Loesje, tout le monde a une chance de s’exprimer; d’être inspiré pour agir et réagir au monde qui nous entoure. Écrire des textes ensemble est une façon d’exprimer des opinions et d’échanger des idées. Loesje est la voix des affiches et c’est pourquoi tu trouveras sa signature en bas de tous les textes. Loesje croit au pouvoir qui réside en chacun de nous et encourage l’initiative personnelle, la créativité, l’indépendance, la liberté, la tolérance et la paix. Elle se bat de manière créative pour la liberté d’expression et les autres droits de l’Homme. Loesje est ouverte à tous ceux qui possèdent des valeurs humanistes et qui sont politiquement et religieusement indépendants.

3

Les groupes Loesje écrivent et diffusent des affiches à travers le monde. Localement; les groupes écrivent et diffusent des textes qui sont pertinents pour eux et pour le pays, la région ou la ville où ils vivent. D’habitude, les textes sont écrits dans la ou les langues du pays. Ils sont déclencheurs d’idées nouvelles, inspirantes, parfois critiques et ils essayent souvent de révéler le monde sous une perspective différente. La plupart des textes sont ouverts à plusieurs interprétations, ce qui reflète la réalité comme elle est : complexe et multiple. Loesje n’essaye pas de dire aux gens ce qu’ils doivent penser ou faire, mais espère les inspirer et faire évoluer leurs idées sur différents sujets. Comme Loesje est une personne, elle a des valeurs qui orientent ses opinions et ce qu’elle dit. Tout en restant ouverte à différentes idées, ces valeurs centrales déterminent ce qu’elle aurait pu ou n’aurait pas pu dire. Elles peuvent être un bon guide pour les nouveaux groupes pour savoir si le message d’un texte correspond aux idées de Loesje. Ces valeurs sont : faire preuve de solidarité, refuser l’autorité, être sexuellement libre, lancer des initiatives, être déterminée, areligieuse et indépendante.


CETTE COUCHE D’OZONE AVEC UN TROU DEDANS

Areligieuse

CHANGEMENT www.loesje.org loesje@loesje.org

QUI A BESOIN D’UN PRÉSIDENT POUR ÇA

Refuser l’autorité

www.loesje.org loesje@loesje.org

Déterminée

IMAGINE

RÉCALÉE EN GÉOGRAPHIE

TU SAIS QU’IL Y A ASSEZ DE NOURRITURE

AVEC

TOUT VA CHANGER

www.loesje.org

Solidaire

Sexuellement libre

www.loesje.org loesje@loesje.org

MAIS ON PRÉFÈRE LA JETER PLUTÔT QUE DE LA PARTAGER AVEC TOI

P.O. box 1045 6801 BA Arnhem The Netherlands www.loesje.org/france france@loesje.org

AUJOURD’HUI JE NE SUIS

loesje@loesje.org

TU SAIS QU’IL ASSEZ DE

NOUS PARTAGEONS TOUS LE MÊME CIEL

IMAGI

NS LMA CH U S RÉT MU IENS ATHÉES

JE NE CROYAIS PAS AUX FRONTIÈRES

Indépendante SI TU NE VEUX PAS ÊTRE SURPRIS PAR LA RÉVOLUTION

NI UN HOMME NI UNE FEMME MAIS UN POISSON MAGIQUE

RÉVOLTE TOI P.O. box 1045 6801 BA Arnhem The Netherlands www.loesje.org/france france@loesje.org

www.loesje.org loesje@loesje.org

Lancer des initiatives 4


t n e m Com ? e h c r a m a ç La fondation Loesje International aide les personnes, tout comme les groupes locaux et nationaux, à se lancer dans des activités avec Loesje. Nous offrons beaucoup de possibilités aux personnes actives avec Loesje localement, nationalement, internationalement aussi bien sur le terrain que sur internet. Nous répondons aux questions, conseillons et formons les personnes à organiser des ateliers d’écriture, préparons les réunions pour l’édition finale (la sélection des textes pour les affiches) et nous mettons en page ces dernières. Nous initions aussi des projets et des activités auxquels les membres et les autres personnes intéressées par Loesje peuvent participer. En tant que fondation, Loesje International n’est pas autorisée à avoir des « membres », mais face à l’absence de meilleur mot nous continuerons d’utiliser ce terme.

ligne afin que les membres votent pour leurs préférés. C’est à partir de cette liste que les séries internationales sont crées. S’il y a déjà une agence nationale dans ton pays, elle te donnera des affiches et t’aidera à traduire les textes. Mais la meilleure chose à faire est bien sûr d’écrire ses propres textes Loesje avec son groupe local. Les groupes font, en géneral, une série tous les mois ou tous les deux mois. Les textes, qui se retrouvent sur les affiches, sont choisis à travers le procédé dit d’“édition finale” au cours duquel ils sont discutés, évalués et combinés pour créer une série équilibrée en terme de sujets et d’idées. Pour la création des affiches et aussi pour leurs mises en page, tu peux être aidé par le bureau international ou par ton agence nationale, si elle existe déjà.

Les séries internationales d’affiches

Le site internet et les activités en ligne

Chaque mois, le bureau international produit une série d’affiches à partir des propositions de textes écrits par différents groupes autour du monde. Ces séries d’environ 4 à 8 affiches Loesje en anglais peuvent être utilisées comme inspiration. Tu peux bien sûr aussi les traduire dans ta langue et les diffuser. Tous les groupes locaux sont encouragés à envoyer leurs propositions de textes traduits en anglais. Le bureau international fait une sélection parmi ces textes et les publie en

Le bureau international de Loesje peut créer une adresse e-mail Loesje officielle pour votre groupe et vous aider à monter une page sur www.loesje.org. Sur cette page, vous pourrez informer les autres des activités en cours et les inviter à participer. Sur le site principal, les membres du monde entier partagent leurs affiches, publient leurs activités, invitent les autres à joindre leurs projets et ainsi de suite.

5


Tu peux aussi en savoir plus à propos de ce qui se passe dans la sphère internationale de Loesje et parler de tes propres activités. Tu peux voter pour la prochaine série internationale, t’informer sur les projets passés, présents et futurs, et acquérir les produits Loesje en ligne. Nous avons aussi une liste de diffusion pour les membres actifs dont tu peux faire parti. Loesje International a une page Facebook sur laquelle tu peux publier tes activités et affiches.

proposant des ateliers. Ils indiquent aussi ce qu’ils souhaiteraient apprendre ou sur quels thèmes ils voudraient en savoir plus, de façon à ce que les autres puissent organiser des ateliers sur ces thèmes. Le programme, composé par les participants, est un mélange d’ateliers liés ou non à Loesje. Le camp d’été est autofinancé, ce qui signifie que chaque participant paie ses frais de transport comme ceux de nourriture et d’hébergement. Il n’est pas financé comme un projet car Loesje ne souhaite pas avoir de restrictions basées sur l’âge ou l’origine géographique : elle préfère qu’il soit ouvert à tout ceux qui souhaitent y participer. Le campement est aussi autogéré ce qui veut dire que l’on cuisine, nettoie et prend toutes les responsabilités ensemble. Ainsi nous formons notre propre communauté pour une dizaine de jours.

Projets Le bureau international de Loesje initie plusieurs projets internationaux pour ses membres chaque année. Nous faisons aussi des excursions pour diffuser les affiches et rencontrer les groupes locaux. Ces projets rassemblent souvent des moyens créatifs et des sujets importants, de même que des personnes de différents pays et de différents milieux sociaux. Sur le site www.loesje.org/ projects tu peux trouver pleins d’exemples de projets passés et en cours. Comme Loesje encourage les initiatives personnelles, nous sommes aussi très heureux d’écouter vos idées pour de nouveaux projets !

Conseil d’administration et assemblée Un conseil d’administration semestriel, est mené par les employés de Loesje International, ainsi qu’une assemblée, ouverte et tenue par tous les membres actifs qui désirent projeter, évaluer les activités et partager des expériences. Lors du conseil d’administration, le conseil officiel et les employés prennent les décisions concernant les questions relatives au travail et aux finances. Lors de l’assemblée, les membres actifs des groupes locaux et nationaux évaluent les projets passés et dessinent les grandes lignes pour le futur. Ils évaluent aussi les séries d’affiches de l’année. Ces deux rencontres prennent place, à peu près aux mêmes moments de l’année : une première fois durant le camp d’été et une seconde fois aux alentours de Février / Mars.

Camps d’été Chaque année, Loesje organise un camp d’été international dans un pays européen. Tout le monde est le bienvenu. Pendant ce camp, des gens de l’Europe entière, et parfois d’encore plus loin se rencontrent pour apprendre les uns des autres, mais aussi pour s’enseigner mutuellement des savoirs selon la méthode de “l’École de la Liberté”. Cela signifie que les personnes qui participent au camp partagent leurs compétences en

6


Besoin d’aide ? Contacte le bureau international, loesje@loesje.org, ils sont là pour t’aider !

Exemples d’activités Loesje : * * * *

Écrire des textes, les transformer en affiches et les diffuser Publier une série mensuelle d’affiches internationales Organiser des ateliers d’écriture créative Organiser des échanges jeunesse internationaux

Qu’est ce que tu peux faire : * Devenir un “membre” et recevoir les emails de la liste de diffusion * Imprimer des affiches et les diffuser ou les coller dans des espaces publics intéressants * Envoyer un email à Loesje pour savoir si d’autres personnes sont actives dans ton entourage afin de pouvoir les rejoindre * Participer à un atelier d’écriture créative * Participer à des échanges jeunesse internationaux * Écrire des articles sur tes activités pour le site internet * Rejoindre la liste de diffusion d’emails, notre groupe Facebook et/ou visiter le site internet Envie de lancer ton propre groupe Loesje dans ton pays / dans ta ville ? * Rassemblez un groupe de personnes enthousiastes * Commencez vos propres ateliers d’écriture créative * Diffusez les résultats dans l’espace public * Créez votre propre groupe sur le site internet de Loesje

7


s e t x e t s e d e r i r Éc Les textes de Loesje sont normalement écrits par un groupe et non pas par un seul individu Ci-dessous, tu peux lire comment nous créons habituellement les affiches. Cela te donnerq une petite idée de notre méthode afin de pouvoir, à ton tour, l’utiliser pour créer tes propres textes avec tes amis. N‘hésite toutefois pas à improviser : les meilleurs cuisiniers ne suivent pas la recette à la lettre ! tions de participants. S’il y a des personnes qui ne connaissent pas Loesje ou qui n’ont encore jamais fait d’ateliers Loesje, explique leur un peu la facon d’écrire des textes de Loesje. Nos affiches ont pour thème des sujets auxquels les participants peuvent se rapporter. Il donne une façon positive de penser le monde et ont pour but de changer la déception en initiative. Tu peux donc écrire à propos de tout et la première règle est qu’”il n’y a pas de règles”.

1. Préparation Choisis une pièce confortable et agréable pour l’atelier, avec une grande table et assez de chaises. Les papiers passeront d’une personne à l‘autre, alors assures toi que les participants soient assis les uns à côté des autres. Pense à prévoir assez de papiers et de crayons : tu auras besoin de stylos normaux mais aussi de crayons de couleur. Tu peux inviter tout le monde à l’atelier car on peut tous être créatif : pas besoin d’être écrivain expérimenté.

3. Jeux d’échauffement Nous nous servons de cette phase pour stimuler l’inspiration des participants, les relaxer, les plonger dans une humeur propice à l’écriture et « révéler » leur créativité. Ce qui sort des jeux d’échauffement n’est jamais “trop fou” ou “trop bizarre”. Cet échauffement peut aussi t’aider à instaurer une atmosphère ouverte dans le groupe.

2. Le début Tu commences par un tour de table pour connaître le nom des participants. Ensuite, tu expliques ce qu’est Loesje et ce que seront les résultats de l’atelier : des propositions de textes dont certaines deviendront des affiches Loesje. Tu dis comment se déroulera l’atelier et tu réponds aux ques-

8


Exemples de jeux d’échauffements :

Puis tout le monde écrit une histoire incluant les trois mots entourés et la personne célèbre qui utilise l’ustensile de cuisine dans le lieu choisi (ou les autres éléments). Une fois que chacun a fini d’écrire, lisez quelques-unes ou toutes les histoires, en respectant la volonté de chacun. Demande toujours si quelqu’un souhaite commencer et si personne ne le veut, lance-toi et commence à lire.

Une histoire : Le but est de composer une histoire avec un groupe de mots choisis au hasard. Tout le monde prend une feuille de papier sur laquelle ils écrivent la première chose qui leur vient à l’esprit sur le côté gauche de la feuille. Puis, ils passent ce papier à la personne située à leur droite. Cette personne écrit, à son tour, un autre mot sous le premier. Ce deuxième mot devrait être une association libre à partir du premier. On fait, à nouveau, passer les papiers. Les participants continuent de se passer les papiers et d’y inscrire des mots, toujours en se référant uniquement au dernier mot écrit, jusqu’à ce que chaque page contienne dix mots. Ensuite, chaque personne entoure trois mots sur la feuille qui vient de lui être passé : les trois mots qu’il trouve les plus intéressants, ou ceux qui lui plaise le plus. Encore une fois, on fait passer les papiers. Maintenant, tu demandes aux participants d’écrire le nom d’un personne célèbre et de passer le papier, d’écrire le nom d’un ustensile de cuisine et de passer encore une fois, le nom d’un endroit, un problème, un style ou...

Variations: Utilise deux personnes célèbres pour lesquelles le groupe doit écrire un dialogue, qui se déroule dans le lieu déterminé et qui a pour sujet l’objet choisi. Pourquoi ne pas laisser la personne célèbre écrire une ode à l’objet en utilisant les trois mots entourés et l’endroit, ou encore remplacer la personne célèbre, l’ustensile de cuisine et l’endroit par une condition météorologique, un aliment, quelque chose que tu emportes en vacance, une humeur, un chiffre, un objet de bureau, etc... Au lieu d’une histoire écrit un poème, un article de journal, une lettre, un dialogue ou encore un conte de fées. Utilise ton imagination pour créer des variations infinies ! Tu peux adapter le jeu pour des groupes et des sujets spécifiques.

9


Un poème:

sont trop timides pour commencer, tu peux peut-être te lancer le premier en lisant celui qui est devant toi.

Tu peux aussi créer un poème collectif avec tout le groupe : -Les participants écrivent le titre du poème en bas de la page et passent le papier.

Évidemment, les poèmes ne doivent pas toujours rimer, alors tu peux aussi t’amuser avec cette méthode en changeant un peu les règles !

-La personne suivante écrit la première ligne du poème et plie le papier. Sur la partie maintenant visible, chacun réécrit le DERNIER MOT de sa ligne.

4. Collecter des sujets Après l’échauffement, il est temps de choisir les sujets sur lesquels vous allez écrire. Tout le monde peut dire ce qu’il a en tête ou tu peux aussi évoquer ce qui se passe dans l’actualité. Évite les sujets qui sont trop proches les uns des autres et n’oublie pas de tourner les sujets qui tracassent les participants en sujet qui pourrait les inspirer. Un conseil est de ne pas prendre des sujets trop larges : il est plus facile d’associer des idées sur « La guerre en Irak » que sur « La guerre » en général, par exemple. Écris chaque sujet en haut d’une feuille de papier. Tu devrais avoir au moins autant de sujets que de participants, l’idéal serait d’avoir deux ou trois sujets de plus que le nombre de participants.

(Les mots ne sont pas réécrits sur la page dans le but d’être utilisé mais afin de permettre à la personne suivante de RIMER ou de FAIRE DES ASSOCIATIONS pour créer un poème fluide.) -La personne, qui écrit la deuxième ligne répète ce procédé. Cependant, après avoir écrit sa ligne, il écrit le DERNIER MOT DE SA PROPRE LIGNE et le DERNIER MOT DE LA LIGNE PRECEDENTE sur la partie visible du papier, et passe la page. -La quatrième personne devra faire rimer la fin de sa ligne avec un des deux mots écrits sur la page qu’elle aura reçu. Après avoir plié le papier, elle écrit son DERNIER MOT et LE MOT AVEC LEQUEL ELLE N’A PAS CHOISI DE RIMER sur la partie visible du papier. Puis elle passe la page. -Ce procédé continue jusqu’à ce que les poèmes soient assez longs ( huit lignes est une bonne taille ). Ce sera sans doute amusant de lire les poèmes à haute voix. À nouveau, si les gens

10


5. Écriture Faire des jeux de mots est une des activitÊs prÊfÊrÊes de Loesje. Elle utilise diffÊrentes techniques d’Êcriture. Ici, nous allons prÊsenter les plus utilisÊes et les plus importantes.

Association: Pense à autant de mots et d’idÊes possibles liÊes au sujet ou bien fais une chaÎne d’associations. Quels sentiments le sujet te procure t-il ? À quoi penses-tu en lisant ces mots ? Qu’est-ce que ces mots signifient pour toi ?

Contradiction: Cherche une contradiction ou le contraire du sujet sur lequel tu ĂŠcris. Cela peut crĂŠer une image forte.

VIDÉOSURVEILLANCE SOYEZ À LA MODE

 Â? ­Â?  Â?­Â? 

S MÉ

IL

S OU

F TES

ĂŠ

V





www.loesje.org loesje@loesje.org

    Â Â? Â?Â?

11


Comparaison: Fais une comparaison entre ton sujet et ton opinion sur le sujet ou bien compare quelque chose qui est nouveau pour toi (et pour les autres) à quelque chose qui est connu de tous. Cela peut éventuellement t’aider à clarifier le sens ou les conséquences du sujet.

LE RACISME REND UNE VILLE BIEN PLUS VILAINE QUE DES MINARETS

loesje@loesje.org www.loesje.org

Exaggération: Rends le sujet ou les choses qu’il implique plus gros. Un baiser devient une aventure, une averse devient un orage.

LES VRAIS DURS NE MANGENT PAS DE MIEL www.loesje.org loesje@loesje.org

ILS MANGENT LES ABEILLES

12


Question: Tu peux aider les gens à repenser ou à reconsidérer un sujet qu’ils considèrent normal ou fermé, en les interrogeant sur celui-ci.

Incitation/Suggestion: Réussir à montrer aux autres comment voir les choses d’une façon différente est toujours mieux que de leur dire ce qu’ils doivent penser. Alors, rends les gens conscients de ce qu’ils lisent et de ce que cela implique. Motive les à agir. Montre leur que faire quelque chose différemment peut être très gratifiant.

POURQUOI UNE BOUTEILLE DE COCA

belgie@loesje.org www.loesje.org/belgie

PEUT VOYAGER PLUS FACILEMENT QUE MOI

LE BONHEUR EST UNE DIRECTION

www.loesje.org loesje@loesje.org

PAS UNE DESTINATION

Renversement : Dis les choses de façon différente, échange sujet et objet dans une phrase ou change le contexte. Ce qui est faible devient fort et viceversa.

LES VOITURES DANS LES MUSÉES www.loesje.org loesje@loesje.org

ET L’ART DANS LES RUES

13


et bien plus. Néanmoins, essaye d’éviter de marquer seulement « oui » ou « c’est absurde » ou « je suis d’accord », et ne barre pas ce que quelqu’un a déjà écrit. Barrer un mot ou faire un commentaire négatif et non constructif, sur ce que quelqu’un a écrit, est décourageant et donc non souhaité. Quand tu penses avoir écrit tout ce que le sujet t’inspire, passe le papier à la personne située à ta droite. Essaye de conserver l’ordre dans lequel les papiers ont été distribués afin que chacun ait une chance d’écrire sur tous les sujets. Vérifie que tout le monde a pu avoir tous les papiers au moins une fois et arrête lorsque tu penses que les participants se fatiguent (en général après le premier tour de table des papiers). La raison, pour laquelle nous écrivons les textes en groupe, est que cela permet de s’inspirer mutuellement. Laisse toi inspirer même par tes pensées les plus étranges. On peut tout à fait utiliser d’autres techniques. Il suffit de commencer pour voir de nouvelles possibilités apparaître. Présenter les techniques d’écriture peut être d’une grande aide, spécialement pour les nouveaux participants, mais aussi pour les personnes expérimentées. Si tu choisis de présenter et d’utiliser de nouvelles techniques, il est bon de le faire après les exercices d’échauffement.

Tu peux aussi t’entraîner à ces techniques d’écriture avec le groupe, en tant qu’exercice d’échauffement, ou en application directe des sujets du jour. Tu peux, par exemple, demander à tous les participants d’écrire une affirmation à propos du sujet, puis la personne suivante doit transformer cette affirmation en question, la troisième personne renverse le sens de la question (qui n’est plus obligée d’être une question) et enfin la quatrième personne exagère le renversement autant qu’elle le peut. Il est alors temps d’expliquer aux participants qu’ils peuvent écrire tout ce qui leur passe par la tête. Insiste sur le fait que c’est un processus collectif et qu’ils n’ont pas besoin d’écrire une affiche Loesje immédiatement car il est important de se laisser influencer par les idées des autres. Il est possible de n’écrire qu’un mot ou une idée tout comme bien sûr directement écrire ce qui pourrait être le texte d’une affiche Loesje. En écrivant, tu peux utiliser la page de manière créative : faire des dessins, écrire en faisant des cercles, en diagonalement ou sens dessus dessous. Tout ce qui est constructif et créatif est permis. Exprime-toi et encourage les autres à faire de même ! Tu peux réagir sur ce que les autres ont écrit, améliorer leurs textes, créer des variations, poser des questions, raconter des anecdotes

14


6. Entourer

Pour faire partie de la fabrication des affiches internationales, vous êtes aussi encouragés à envoyer votre liste de propositions traduites à loesje@loesje.org. À partir de toutes les propositions de textes reçues le mois en cours, une liste courte sera publiée sur le site internet en ligne à l’adresse www.loesje. org/voting. Sur ce dernier, tout le monde peut voter. Après ça, le bureau international sélectionne la série du mois, la met en page et la publie en ligne pour tous ceux qui veulent télécharger et utiliser les affiches. Pense aussi à débriefer avec les participants. Comment se sentent-ils ? Est ce qu’ils ont apprécié l’atelier ? Est ce que les consignes étaitent claires pour eux ? Est-ce qu’ils souhaitent participer à nouveau une prochaine fois ? Et remercie-les d’avoir participé. Tu peux aussi leur demander s’ils ont envie de recevoir les posters et d’aller les coller où ils le souhaitent. Loesje fait 4 à 8 textes dans chacun des ateliers et un atelier prend à peu près 3 heures. Alors lance toi !

Pour cette dernière partie de l’atelier, tu as besoin de crayons colorés. Laisse tout le monde choisir une couleur et demande-leur de relire la feuille située devant eux (encore une fois, essaye de les conserver dans le même ordre). Chaque personne entoure alors les textes qu’il aimerait voir devenir des affiches Loesje. On peut choisir plus d’un texte par feuille, y compris son propre texte ou bien même ne rien entourer du tout. Si en lisant les textes à nouveau, tu veux changer ou ajouter quelque chose et bien marque-le. À la fin, tu pourras voir les textes les plus populaires grâce au nombre de cercles.

7. Lire à haute voix S’il reste du temps et si les gens ne sont pas trop fatigués, tu peux lire à haute voix les textes les plus entourés ou demander aux participants de lire un des textes sur le papier en face d’eux.

8. Avant de sortir pour boire un verre ensemble Explique que les propositions les plus entourées seront regroupées. C’est à partir d’elles que les posters seront créés. Le groupe d’édition finale du pays rediscutera chaque texte et décidera quels textes feront partie des séries. Ensuite, il ne reste plus qu’à les mettre en page. Loesje international peut t’aider avec le processus d’édition et avec la mise en page, lorsaue vous avez ton groupe et toi écrit des textes.

15


e l a n fi n o i t i Éd Loesje ne décide pas ce qui est important dans la vie et dans le monde, elle fait des textes sur tous et tout le monde. La diversité doit donc être particulièrement prise en considération lorsque que l’on compose les séries. Pour ta première série d’affiches, on te demande d’envoyer tes textes à des activistes de Loesje plus expérimentés pour avoir une seconde opinion. Au moment de créer un groupe pour le procédé d’édition finale, essaye d’intégrer des personnes d’âges différents, à la fois des gens expérimentés qui connaissent Loesje et des nouveaux membres qui peuvent amener un nouveau point de vue sur certains textes.

Une fois que la liste finale, composée des textes entourés, est créée, il est temps de sélectionner les textes qui pourrait devenir des affiches Loesje. Il est difficile de dire ce qui fait qu’un texte puisse devenir une affiche Loesje, car chacun connaît Loesje différemment. C’est pourquoi on discute beaucoup lors de l’édition finale. Il y a quelques indications cependant, basées sur ce qu’a déjà dit Loesje et sur son point de vue sur la vie : être critique d’une manière amusante et faire des remarques de façon à encourager les gens à penser par eux-même. Les textes ne devraient pas être cyniques, moralistes, ou encore suggérer que l’on doit penser d’une certaine façon.

Un bon texte doit...... * être positif et progressif * chatouiller l’esprit * faire sourire les gens * critiquer sans juger ou être moraliste * faire penser / stimuler les passants * donner un nouveau regard sur ce qui habituellement « coule de source » * être facilement lu et compris de différentes façons (mais si une des ces façons donne une mauvaise impression, mieux vaut l’abandonner)

16


e l l i m a e f n u a e j s Loe Parfois, tu te retrouves avec des bons textes qui ne semblent pas vraiment s’accorder avec la personnalité de Loesje. C’est pourquoi tu trouves des membres de la famille de Loesje sur certaines affiches. Dans son journal intime (datant de 1987), Loesje décrit sa famille. Pour l’instant, le petit frère est le plus fréquemment utilisé. Utilise les membres de la famille, si tu en as envie, mais ne les utilise pas trop souvent : l’organisation s’appelle Loesje, pas la famille de Loesje. En règle générale, on utilise uniquement un autre membre de la famille de Loesje par série. .

Le petit frÈre

Pays-Bas, car il doit écrire une demande d’emploi hebdomadaire. Pendant le temps restant, il profite de la vie. Il a plein d’idées et d’idéaux, mais il n’a juste pas l’énergie et l’enthousiasme de Loesje, pour faire quelque chose avec.

C’est un vrai adolescent. Ses opinions peuvent être extrêmes. Il explore le monde d’une façon provocante. Il est légèrement égoïste et prétend être très fort, mais il peut aussi être pathétique et terriblement énervant. Parfois ses idées correspondent à celle de sa grande sœur et parfois il dit des choses qu’elle n’aurait jamais dit. Toutes les filles qui ont un petit frère connaissent ça : à certains moments, il est vraiment drôle mais à d’autres tu as seulement envie de le tuer. Il peut avoir de bonnes idées et est doué pour les jeux de mots, mais il peut aussi être très négatif, sarcastique et irritant.

tante Rita

Cousin Carl Carl a réussi à rester au chômage avec la mention “ingérable” de l’agence pour l’emploi et ce pour les dix dernières années. Il vit avec les allocations. Chaque semaine, il écrit une candidature pour le trône des

17

Elle a inventé le mot “douillet”. Elle aime le thé et les biscuits, le chocolat chaud et la Roue de la Fortune. Elle apprécie les nuits karaokés dans le bar local dans lequel on la trouve parfois en train de danser sur le bar en fin de soirée. Elle organise aussi des soirées loto dans la maison de quartier et elle connaît aussi bien les gens du quartier que les ragots locaux. Elle se sent concerné par le monde d’une manière un petit peu naïve et légèrement superficielle. Elle reflète les problèmes sociaux sur elle et devient parfois confuse, mais elle est toujours ouverte pour de nouvelles choses surtout au niveau spirituel.


papi seule, laissant le père de Loesje s’occuper de la maison. Elle trouve ses premiers émois très passionnés.

Il est un livre d’Histoire ambulant. Il pense de manière pragmatique, il a une grande expérience de la vie et personne ne peut le duper. Il a une bonne perspective de la société et il aime sa petite fille. C’est un vieux gauchiste qui célèbre toujours le 1er Mai.

papa C’est un vrai père. Il pense que les idées de Loesje sont géniales mais il ne les comprend pas toutes. Il a un peu peur de ce que ces voisins et ces collègues pourraient penser. Quand il était jeune, il a fait beaucoup de bêtises mais il essaye de cacher ça à ses enfants par peur de devenir un mauvais exemple. C’est quelqu’un qui dit souvent : « Est que vous pourriez faire moins de bruit ? » ou bien « Est-ce que c’est vraiment nécessaire ? » et que l’on peut trouver en train d’attendre à l’extérieur des magasins, lorsque sa femme achète des vêtements. Il paye probablement trop d’impôts car il ne veut pas se tracasser à remplir tous les formulaires d’exemptions. Il a un petit train électrique dans le grenier.

mamie Elle vit la moitié du temps à l’étranger. Elle fait des trucs dont personne n’a jamais entendu parler et vit une vie remarquable. C’est une vieille rebelle allant vers ses quatre-vingts ans et elle est, comme elle le dit si bien, « dans la fleur de l’âge ». De beaux hommes basanés tombent amoureux d’elle. Où qu’elle aille, elle rencontre les personnes les plus intéressantes et les plus bizarres. Elle a une position critique sur les nouveautés telles que la manipulation génétique, les jouets avec des piles et le pain noir qui semble être blanc, mais elle essaye de rester ouverte d’esprit. Elle est sans doute la première personne âgée à avoir piraté les fichiers des services secrets en utilisant internet.

oncle Henry Henry est un cynique qui aime travailler dans son jardin. Il reste dans ses bonnes vieilles habitudes : du porridge pour son petit déjeuner à 7h30, chaque jour et tous sans exception, un biscuit avec son thé à 11h, à 20h une tasse de café en regardant le journal télévisé et à 22h il est l’heure de se coucher car demain le porridge sera à nouveau servi à 7h30. Il vit avec Tante Rita, sa femme, une vie plutôt heureuse. C’est elle qui teste la plupart des nouveautés, même si, de temps en temps, il peut aussi faire des trucs surprenants comme se mettre à faire une danse chamanique. Il est un peu bourgeois mais parfois il peut être incroyablement moderne et progressif.

Maman Les mères veulent que leurs enfants soient heureux, mais elles veulent aussi qu’ils aient « un bon boulot » et « de bonnes fréquentations». Toutefois, les idées de ce qui est « bon » pour un parent ne correspondent pas toujours avec le point de vue de leur enfant. La mère de Loesje aime les vraies discussions familiales. Elle avait pour habitude de s’inquiéter beaucoup mais elle est plus libre maintenant que Loesje et son petit frère ne sont plus si petits que ça. Elle a récemment commencé à apprendre l’italien et elle est partie en vacances toute

18


Mise en La principale idée pour mettre en page une affiche Loesje est de « rester simple ». Dans le flot de publicités colorées, un texte en noir sur du papier blanc se remarque. Avant de commencer avec des affiches Loesje, tu peux jouer avec d’autres textes pour voir à quoi ressemblent différentes mises en page. Choisis un texte (par exemple

s e t x e t s e d e g a p

extrait d’un journal), écris le en majuscules plusieurs fois, découpe chaque mot et met en page manuellement le texte de différentes façons. Maintenant que tu as différentes versions devant toi, essaye de voir celle qui capture le mieux l’attention. Tu peux demander à d’autres personnes leur avis afin d’avoir une vue plus globale et plus objective.

Voici quelques conseils qui peuvent être utiles au moment de mettre en page les affiches Loesje :

* * * *

C’est mieux de diviser les longs textes en paragraphes. Pour chaque texte, choisis le même espacement entre chaque ligne. Le texte doit rester lisible ! Si le texte a un titre (par exemple : dentistes // le meilleur remède est ton sourire), tu laisses une ligne entre le titre et le reste du texte. * Si le texte est en une phrase (par exemple : le monde est plus beau avec toi), il n’y a pas besoin de séparation graphique et tu peux alors centrer le texte. * Utilise l’adresse pour nous contacter (www.loesje.org, loesje@loesje.org ou l’adresse de ton groupe local) afin d’accentuer le message (par exemple : pour le texte « montre moi tes limites / et je te montrerais comment les dépasser » écris les informations de contact en une ligne et place les entre les deux parties du texte, que l’on sépare par une barre « / »). * Il y a aussi une police et une taille d’écriture spécifique pour les textes, contacte l’agence internationale pour obtenir ces infos. * Fais attention aux erreurs d’orthographe. Demande toujours le regard extérieur de quelqu’un d’autre. Et souviens toi, sois tout simplement créatif!

19


TU AS TOUTE L’AFFICHE ALORS UTILISE LA

ATTENTION CE TEXTE EST TROP PRÈS DE LA SIGNATURE TU PEUX CHANGER L’ESPACEMENT ENTRE LES LIGNES OU LA DISPOSITION DU TEXTE

www.loesje.org

loesje@loesje.org

loesje@loesje.org www.loesje.org

lo es je @

.o e

.o e

sj

e

e

sj

e

.o

rg

@

w

de s u l P eils ... s n o c ster o p en

w

w

.l

o

rg

sj

je

e

es

rg

lo lo

lo

CECI EST UN TEXTE IMPORTANT DE PAPI

ALIGNER UN TEXTE À LA MARGE LE REND LISIBLE

ASSURE TOI D’ARRANGER LE TEXTE LOGIQUEMENT www.loesje.org

loesje@loesje.org

loesje@loesje.org www.loesje.org

20


s e h c fi af s e l r e g a t Par Recette pour la colle

Diffuser des affiches est très amusant, surtout si les affiches amènent à discuter et à intéragir avec les passants qui souhaitent commenter un texte ou te demander ce que tu fais. Essaye de réunir au moins trois personnes pour diffuser les affiches : deux pour transporter le matériel pendant que le troisième colle les affiches. Si vous êtes beaucoup, ce qui est plus drôle, vous pouvez vous diviser en plus petit groupe et couvrir chacun une partie du quartier. Réunissez vous à un endroit et choisissez où chaque groupe ira. Décidez d’un endroit et d’une heure où vous vous retrouverez une fois les affiches collées. Vous pouvez y partager vos ressentis de l’action, et inviter les personnes qui comptent participer au prochain atelier. Colle bien les affiches aussi proprement que possible. Il est important de coller uniquement sur les surfaces planes. Si tu prends le même chemin à chaque fois, tu peux commencer par enlever les vieilles affiches qui sont probablement en mauvais état depuis ton dernier passage. Fais spécialement attention aux coins des affiches et à bien les fixer sur la surface.

Tu veux quelque chose qui pourra fixer l’affiche sur n’importe quel support ? Ce dont tu as besoin, c’est une colle d’une consistance plutôt épaisse qui reste facile à verser et à manipuler. De façon traditionnelle, on peut utiliser de la colle à papier peint mais ce matériel peut être cher dans certains pays. L’alternative la moins chère et la plus écologique est de fabriquer toi-même ta colle à l’aide de farine et d’eau. D’abord, mélange la farine avec de l’eau froide. Verse cette mixture dans l’eau bouillante et ajoute de l’eau pour réguler la densité. Garde à l’esprit que la mixture épaissira beaucoup en bouillant. La dernière étape est d’ajouter un petit peu de sucre à la colle. Un conseil pour les régions au climat froid : ajouter un peu de sel à la colle, cela ralentira le processus de gel.

21


Coller les affiches Ne colle pas trop d’affiches dans la même rue, ou trop près les unes des autres. Le résultat pourrait être contre-productif. Tu rencontreras peut-être des gens qui voudront une affiche pour chez eux, alors emmène en quelques-unes supplémentaires.

Pas de peur La liberté d’expression est un droit fondamental dans la plupart des pays, ce qui signifie que chacun devrait être capable de diffuser ses opinions, idées et pensées sans avoir peur de la répression policière ou toutes autres formes de violence. Cependant, chaque pays a ses propres lois et règles en matière de diffusion d’affiches dans l’espace public, on peut donc te le faire remarquer si jamais tu es pris en train de coller des affiches. Le mieux est de vérifier les lois locales et nationales sur l’affichage avant.

Nous ne recommanderions pas de coller des affiches la nuit. Cela peut sembler louche (et pas seulement pour les officiers de police) et suggérer que tu fais quelque chose d’illégal ou de nuisible. Tu peux aussi tomber sur des gens moins sympathiques. Bien sûr, il y a aussi d’autres façons de diffuser des affiches autour de toi. Beaucoup de magasins ou de restaurants trouvent attrayant d’avoir des affiches sur leur vitrine. Sur les panneaux d’annonce, tu trouveras toujours de la place pour des posters. Et pourquoi ne pas simplement donner des affiches aux passants que tu rencontres dans la rue, peut être qu’ils les utiliseront pour emballer leurs cadeaux de Noël à leurs proches.

! e c n a h C e n Bon 22


Loesje Allemagne www.loesje.de

loesje@loesje.de

Loesje Angleterre www.loesje.co.uk england@loesje.org Loesje Arménie armenia@loesje.org Loesje Autriche www.loesje.at

Loesje Australie

loesje@loesje.at

australia@loesje.org

Loesje Belgique www.loesje.org/belgie belgie@loesje.org

Loesje BiÉlorussie loesje05.at.tut.by belarus@loesje.org Loesje Cameroun

loesjecameroun@yahoo.com

Loesje Écosse

scotland@loesje.org

Loesje Égypte egypt@loesje.org Loesje Espagne

spain@loesje.org

Loesje États unis

usa@loesje.org

Loesje Estonie www.loesje.ee loesje@loesje.ee Loesje France

www.loesje.org/france

Loesje Finlande

www.loesje.fi

23

france@loesje.org

loesje@loesje.fi


s n a d e j s e Lole monde Loesje Géorgie www.loesje.ge Loesje Grèce greece@loesje.

Loesje Hongrie www.hvsf.hu

hungary@loesje.org

Loesje Irlande Ireland@loesje.org Loesje Italie italia@loesje.org Loesje Islande iceland@loesje.org

Loesje Israël

israel@loesje.org

Loesje Lettonie www.lv.loesje.org latvia@loesje.org Loesje Lithuanie lithuania@loesje.org 24


Loesje Macédoine loesjemkd@gmail.com

Loesje Népal himalayaloesje@gmail.com

Loesje Nigéria

nigeria@loesje.org

Loesje Palestine www.loesje.org/palestine palestine@loesje.org Loesje Pays Bas

www.loesje.nl

loesje@loesje.nl

Loesje Pologne

www.loesje.pl

loesje@loesje.pl

Loesje Portugal

www.loesje.org/portugal

portugal@loesje.org

Loesje Russie

www.loesje.ru

loesje@loesje.ru

Loesje Serbie

serbia@loesje.org

Loesje Slovénie

slovenia@loesje.org

Loesje Suède Loesje Ukraine

www.loesje.se

www.allianceua.org.ua

25

loesje@loesje.se

ukraine@loesje.org


af da fich rais ns e on L m se s. A , el oesje ou s ve a u fi le p es m cti l ar t en on de ta un t s s g e Lo . P an e s jeu Vo es our né es ne ici je qu es co llec le ? oi , b idée fille G t ne ea s t’e if UID q xp d E pa uco et ui v ’ a l s up ses eu se iqu ffi LO l’a de p t pa era ch ESJ ide g hr ch co ss a es E r a a nt e . u e s et ens ses nge ac ch si t Il t c t pa du en r l av ez L com omm e m rti m le e m on ec oe cip on s mo e e n t s er de écr nd Lo je. nt t rer , à en iv e, lan a es f P o je ou nc ce c ton tier ant pour o Int r p tio r m er lus nn ton me tou l’on sur cet na e n r, t r de te tio de l’or pro t p au ejo s na re ga pr ar int l à ns ni e tic eig sa gr ipe Be n tio ou r rli em n pe. au n. en et Il ts, c pr e qu en i ds

Qu ie st Lo es je ?


Guide Loesje [french]