Issuu on Google+

#3

SensualitĂŠ Vernissage vivant 3 Novembre 2011 / 18H-22H LAB.L avec Le Nun, Proxi Pousse et SAFFIR galerie nomade

Dossier de Presse


Sommaire ACTUALITÉ

P. 3

DESIGN

P. 12

LIEUX

P. 4

INSTALLATION

P. 17

RENCONTRES

P. 5

PERFORMANCE

P. 18

RÉTROSPECTIVE

P. 6

DEGUSTATION

P. 19

PHOTOGRAPHIE

P. 8

CONTACTS

P. 20

Vernissage vivant le 3 Novembre 2011. Sensualité, érotisme et poésie sont au rendez-vous

Parcours tactile par Sarah K.

Histoire et naissance des ateliers Lab.L et Le Nun

L’univers des créateurs, fondateurs des ateliers : LN Boul, Sarah K. et LHK

Retour sur les deux derniers événements

SAFFIR Galerie nomade présente une confrontation entre Michou Strauch et Alain Brunet

SON

Arnold Degiovanni, Maxime Gianni, Camille Guibaud, José Francisco Abreu et LN Boul

Catherien Ricoul le Dit de L’Amazone Bottée

Petite restauration autour d’Aphrodite

P. 11

«Parties Fines» de Monsieur Clouseau et Lord Library

2


Actualité

Jeudi 3 novembre 2011 /18H-22H

#3

SENSUALITÉ Pour poursuivre le voyage à la découverte des sens dans tous leurs états, Lab.L vous propose, pour sa troisième édition, une soirée sous le signe de la sensualité et de l’érotisme… Partenaire privilégié de cet événement, SAFFIR Galerie Nomade investira les murs avec les œuvres de Michou Strauch et Alain Brunet, accompagné en musique par les renommés Monsieur Clouseau et Lord Library. Maxime Gianni et Arnold Degiovanni occuperont l’espace avec de surprenants objets et Lùqman H. Kossi dévoilera un modèle de chemise tout en transparence.

LN Boul, Camille Guibaud et José Francisco Abreu vous inviteront à vous prélasser sur des assises atypiques et Sarah K. proposera un parcours tactile de matières. Les lieux seront hantés par la performance de Catherine Ricoul, une lectrice aux textes sulfureux dans une ambiance intime et feutrée. Une soirée pour découvrir des créations séduisantes qui éveilleront vos sens les plus secrets.

3


LIEUX

LAB.L

LE NUN

Un lieu, l’histoire d’une rencontre et la naissance d’un univers nourri de découvertes et d’échanges.

Le Nun, tout juste inauguré le 6 juin dernier est avant tout un lieu de rencontres.

L’atelier Lab.L au cœur de la Belle de Mai est né d’une collaboration entre le designer LN Boul et le créateur en matières Sarah K.

Cet espace multiculturel et pluridisciplinaire s’impose comme un showroom de découvertes et d’échanges. Luqman H.Kossi, styliste designer est l’initiateur de cet atelier atypique. Il nous invite dans un espace polyvalent où se côtoient design d’objets, peinture, photographie, sculpture, couture...

Cet échange dynamique et ambitieux s’est inscrit dans l’actualité contemporaine et artistique de Marseille. En effet, depuis sa création, l’atelier propose des évènements qui rassemblent des créateurs en tout genre : artistes, designers, artisans, musiciens, performeurs... La force de leurs vernissages est portée par la proposition originale de soirées vivantes, conviviales et généreuses, accueillant un public aux identités multiples et singulières.

Le Nun représente la naissance d’un lieu énergique, excitant et prometteur au sein d’un quartier en pleine explosion créatrice : la Belle de Mai.

L’énergie, la poésie et la qualité artistique résonnent comme les maîtres mots de l’identité de Lab.L, avec ambition et en toute humilité.

www.labl-marseille.com

4


RENCONTRES

LN Boul

Sarah K.

LHK

LN Boul, designer de produits, raconte des histoires à travers les objets.

Sarah K., créateur en matières, invite à l’expérience des sens par sa poésie murale.

Lùqman H.Kossi, styliste designer autodidacte, s’applique à animer et humaniser le vêtement.

Créant son agence de design en 2007 à Marseille, elle se distingue par son caractère dynamique et curieux. Elle fait ainsi sa place au cœur du design contemporain.

Peintre décorateur depuis sept ans, formée sur le terrain de grands chantiers à travers le monde, elle a su mêler techniques traditionnelles et esthétique contemporaine, en créant de manière autodidacte, des textures uniques pour habiller l’espace avec des réalisations sur-mesure.

Il crée la marque INSAN en 2004 et se présente comme le co-créateur de la griffe de Golwear Grenn Angel en 2005. Son activité principale reste la création de vêtements pour homme dont 80% sont des chemises.

LN Boul, à travers son expérience d’une étonnante diversité, propose un design sensible et poétique. Un travail tout en finesse, dont les sources d’inspiration aux horizons multiples, lui permettent une créativité inépuisable. LN Boul dégage une aura qui surprend et signe ainsi un design d’une qualité remarquable.

www.lnboul.com

Son travail se caractérise par une très grande exigence technique quant à la finition et une sensibilité à l’harmonie des couleurs et des matières.

www.ateliersarah-k.com

Luqman H.Kossi signe un design de qualité avec un réel souci du détail et de la finition, proposant ainsi une nouvelle définition de la silhouette masculine. Une élégance que le designer étend à la basket et à la ceinture. Luqman H.Kossi s’impose comme le designer incontournable de la région, avec différentes coopérations, dont la série Plus Belle la Vie et l’inauguration du Silo à Marseille.

5


RÉTROSPECTIVES

#1 Le 6 mai dernier, Lab.L et Le Nun ont organisé leur premier vernissage et proposé une soirée tournée vers la découverte et la rencontre d’artistes d’horizons variés : le peintre C.Line, le designer Jennifer Freville, le designer textile Caroline Hanny, le musicien Emmanuel Cremer et le pâtissier d’art Jean Paul Bosca. La réussite de cette inauguration a amené les ateliers à rouvrir leurs portes.

#2 Le 30 juin, le nouvel événement reçoit le même succès, témoignant de l’ambition des ateliers. A cette occasion, l’artiste Mike Lombard, l’étudiant en design Léonard Goniche et le designer Ran Seri, la styliste Francine, les danseuses Susanna Barrantes et Yasmina Er Rafass, et le masseurkinésithérapeute Julien Besset investissent les lieux. Ces vernissages poétiques et explosifs s’imposent de manière prometteuse et incontournable dans les soirées artistiques de Marseille.

6


#3 Photographie Son Design Installation Stylisme Performance DĂŠgustation ...

7


PHOTOGRAPHIE

SAFFIR Galerie Nomade La galerie a été créée par Lydie Marchi en 2007, sur le modèle anglo-saxon des galeries nomades. Depuis septembre 2009, la galerie s’est installée dans 12 mètres carrés nichés dans la mezzanine du Cabanon Design Galerie, au 32 rue Saint Jacques, où elle se trouve en résidence. Ce lieu, volontairement petit, se veut espace d’expérimentation pluridisciplinaires dédié à l’art contemporain. La galerie organise, à cette adresse, entre 8 et 12 expositions par an, qui sont à chaque fois de véritables projets curatoriaux soulevant différentes questions inhérentes à la création contemporaine. Parallèlement à cette programmation, la galerie développe des projets curatoriaux en différents lieux et espaces.

#3 Partenaire et invitée de Lab.L, la galerie SAFFIR vous offre une confrontation entre deux artistes, Michou Strauch et Alain Brunet... «Jeux de mains, jeux de vilains! Mais que dire du jeu des regards? Le regard qui s’égare, celui qui allume ou interpelle, celui qui dévisage ou celui qui se cache. Le nôtre de regard face aux œuvres de Michou Strauch ou d’Alain Brunet, que j’ai choisi de mettre face à face en un dialogue de regards, les leurs, qui conte une histoire de la sensualité. La sensualité que chacun d’entre-eux interprète selon son histoire et ses fantasmes, et que chacun d’entre nous verra selon notre histoire et notre propre fantasme. Nos regards se trouveront ainsi croisés face à deux oeuvres que j’ai voulu mêler, emmêler, marier, confronter. Ils joueront de ce que nos prunelles verront, s’allumeront de petites étincelles, imagineront..»

«Let’s play with sensuality !» 8


PHOTOGRAPHIE

#3

Michou Strauch Femme, photographe et plasticienne, l’artiste Michou Stranch vit et travaille à Marseille. Partant de ses photographies du corps en noir et blanc, elle les agrémente de coloriage à l’encre, collages, perles ou boutons de nacre pour l’amusement de la citation, le plaisir du rapprochement, le jeu de la connivence et pour trouver dans la sensualité du visuel, un art du bonheur et la joie d’être une femme photographe. En effet, Michou Strauch s’amuse, met en lumière, suscite et suggère. C’est avec poésie qu’elle nous offre bien plus qu’une mise en scène, mais une réelle interrogation sensible et cohérente de l’identité féminine et du désir.

08.2011.PAGE 14

9


PHOTOGRAPHIE

#3

Alain Brunet Peintre de formation, mais personnage aux multiples visages. Metteur en scène, voyageur et photographe, il cherche à travers plusieurs médias le hasard. Un hasard qu’il contrôle, pour en faire un produit réapproprié et fini. Il capte les images que tous les moyens de communication lui font parvenir. Il les laisse l’envahir mais les empêche de lui imposer le monde qu’elles veulent lui décrire. Dans ce désordre phénoménal de la pensée et du sentiment, son œil de peintre l’aide à ordonner les éléments reçus, à la recherche de la sensualité qui s’insinue dans tous les interstices du rapport à l’autre. Une acceptation du «bordel» comme ordre vivace.

10


SON

Monsieur Clouseau / Lord Library Monsieur Clouseau, créateur d’une agence de communication -Le Bureau 76- pour la direction artistique d’événements (choix d’espace, design, musique), sound designer au talent impeccable et grand collectionneur de vinyles, il sait, avec l’élégance du dandy qui le caractérise, vous conduire dans son univers… Fort de sa déficience en anglais et de sa passion pour l’Ancien Régime, Lord Library voit le jour en 2005 en tant qu’organisateur de soirées, selector et animateur sur Radio Grenouille. Derrière les platines, il mélange allègrement les trente glorieuses à l’électro pop raffinée. Pour le bien de la compilation, le Lord s’est spécialisé dans les films français 70’s pour adultes consentants.

#3 « Parties Fines » Après cinq années de soirées «Parties Fines» faites de pépites musicales, qui ont su envoûter les nuits marseillaises et parisiennes, Monsieur Clouseau et Lord Library investissent les Ateliers du Boulevard Leccia. Laissez-vous envahir par une electro-pop sensuelle, quelques galettes rares des 60’s (forcément très french pop), de suaves et pétillantes musiques de films érotiques italiens des 70’s, un rythme jazz et bossa nova… redécouvrez Henry Mancini, François de Roubaix, Michel Magne ou encore Piero Umiliani. Et, confortablement installé sur un fauteuil Pierre Paulin ou délibérément agité sur un dancefloor, vous serez convertis avec délice au Mondo Clouseau…

11


DESIGN

#3

LN Boul Designer et co-créatrice de l’atelier Lab.L, LN Boul vit et travaille à Marseille. Coutumière d’un design emprunt de poésie et de belles histoires, la designer LN Boul revisite un classique de notre enfance : la balançoire… Une balançoire pour amoureux, tel un fauteuil de conversation pour un temps suspendu, offrant un moment de complicité à qui s’y abandonne. Une balançoire cocon, dans laquelle on pénètre seul pour un instant retrouver l’intimité de la matrice originelle. Deux manières de se laisser bercer par ses souvenirs ou ses fantasmes…

12


DESIGN

#3

Camille Guibaud Designer d’espace, étudiante à l’école des Beaux Arts de Marseille, Camille Guibaud vit et travaille à Marseille. Son approche de l’objet s’inscrit à la mince frontière qui sépare les arts graphiques du design. L’objet est un produit d’usage avec un but d’usage et en même temps révélateur d’une valeur sousjacente. La dualité qui s’insère dans ses objets invite l’utilisateur à redécouvrir son environnement quotidien. C’est par le biais de l’ironie, de la subtilité, de l’humour et de la prise de conscience même que se définissent ses interventions. Pour l’occasion, l’objet devient plaisir et suggère le désir... Vous ne prendrez plus vos objets comme avant...Maintenant, le geste le plus anodin traduira les fantasmes et les désirs les plus pervers.

13


DESIGN

Maxime Gianni Plasticien, designer et fondateur de l’atelier Ni, il vit et travaille à Marseille. Maxime Gianni, à travers ses créations et objets, nous révèle certains comportements humains. Il s’attache à l’absurdité des modèles sociaux et utilise ainsi le design comme une concrétisation et un langage des raccourcis et préjugés socio-culturels.

#3 faisant accéder à certains états limites de notre conscience. Un de ces moments où nous perdons pied, notre esprit est en ébullition, quelque peu perdu, aveugle dans une sorte de folie délectable. Du pain bénit pour la création d’objets typiquement humains.

Le design devient, dans son travail, un langage. Il lui permet de donner le ton, de mettre en évidence une schizophrénie sociale, ce rapport entre la réalité et son image ; conférant une légitimité formelle afin que nous acceptions nos «instincts les plus artificiels», en les faisant fondre dans la notion d’humanité. En réponse à l’invitation de Lab.L, il oriente son travail sur la réalisation d’objets érotiques, jouant avec les principes de soumission, de détachement et de masturbation. L’acte sexuel nous

14


DESIGN

Arnold Degiovanni Plasticien-designer, l’artiste vit et travaille à Marseille au sein de l’atelier Ni. Arnold Degiovanni nous emmène découvrir la Curiosa*... Nos intérieurs sont les lieux où se scénarisent et se jouent nos sexualités. L’objectif de l’ensemble CURIOSA est d’attiser l’imaginaire érotique -les scénarios- des utilisateurs sans faire un grand déballage de nos intimités. Proposer une lecture biaisée de nos intérieurs -révéler un certain érotisme intérieur- sans que notre belle-mère ne s’en aperçoive…

#3 Potentiellement efficaces d’un point de vue sexuel, et conçus comme tels, ces objets à supplément d’âme érotique, présentés à l’occasion de Sensualité, se conçoivent davantage comme points de départ à de nouveaux scénarios «coquins», que comme de simples et trop évidentes prothèses à plaisir mécaniques que sont les sex-toys.

*les curiosas sont des objets, œuvres d’art ou livres qui composent en quelque sorte un cabinet de curiosités érotiques

La typologie de ces curiosas* contemporaines se caractérise par une ambivalence -un double langage et un double usage- jouant sur un registre métaphorique et ambigu s’inspirant des si ordinaires petites «perversités» de nos pratiques et de formes de fétichismes, peu communes mais bien réelles.

15


DESIGN

#3

José Francisco Abreu Designer brésilien, José Francisco Abreu vit et travaille à Niteroî dans l’état de Rio de Janeiro. En novembre 2005, le designer participe à l’événement Brazil, Brazil !! Objets de luxe ? organisé à la Friche la Belle de Mai par Christophe Bailleux, de l’Association de Designeurs (Marseille-Paris). A cette occasion, José Francisco Abreu réalisa une assise : le Sucuri, fait de chutes de tissus de l’industrie textile et nouées sur tissage de sacs plastiques. Le jeudi 3 novembre, le Sucuri sillonnera le sol de l’atelier Lab.L.

16


INSTALLATION

#3

Sarah K. Créateur en matières et co-créatrice de l’atelier Lab.L, Sarah K. vit et travaille à Marseille. De la maçonnerie enduite à la pose de feuille d’or, à travers ses expériences éclectiques de chantier, Sarah K. a rencontré la matière dans tout ses états. Pour la troisième édition Lab.L, qui impose le thème de la sensualité, elle choisit d’extraire la texture de la matière -comme on extrait l’essence d’un parfumpour en exalter sa valeur tactile et faire naître frissons, évocations et souvenirs... Au détour d’une déambulation de la main, le visiteur aux yeux bandés, pourra toucher un mur de multiples matières qui tenteront, en retour, de toucher son esprit. Après le tapis d’éveil sensoriel pour bébé, voici le mur de réveil sensoriel pour tous !

17


PERFORMANCE

#3

Catherine Ricoul Auteur, photographe et liseuse, l’artiste Catherine Ricoul vit et travaille entre Marseille et Berlin. Fascinée par la mémoire, le rapport des hommes au monde, elle explore, voyage entre le réel et l’imaginaire et nous embarque dans des expéditions tout autant poétiques qu’esthétiques. Pour l’occasion, Catherine Ricoul nous offre le Dit de l’Amazone Bottée et la possibilité d’acquérir son ouvrage en édition limitée. Une femme lit un texte à quelques auditeurs qui se succèdent. De brefs paragraphes en mots choisis, elle les emmène de chambre en chambre jusqu’à la rencontre avec l ‘Amazone Bottée. Elle vous parlera de désir, de l’(im)possibilité d’aimer, de la quête d’un amour qui se dérobe. Cette lecture a été accueillie dans des lieux comme une chambre d’hôtel à Brest, un boudoir à New York, une alcôve et un recoin d’escalier à Marseille, une caravane dans les Cévennes, dans un mas en Provence, une cave et une galerie à Berlin…

18


DÉGUSTATION

#3

Petite Restauration Pour continuer de célébrer ce festival de sensualité, et stimuler votre appétit... vos multiples appétits! que diriez-vous de goûter un menu original, fait de recettes aux vertus aphrodisiaques ?

- mais encore, de graines d’anis, gingembre, piment d’Espelette, coriandre fraîche, fruits de mer, philtre d’amour...

Pour le reste, rendez-vous le 3 novembre !

L’idée sera d’émoustiller vos papilles par des saveurs venues des quatre coins du monde et des parfums connus depuis la nuit des temps. Car l’amour est universel et intemporel, la gastronomie aussi. Quelques mets raffinés surprendront votre palais à la découverte : - de cardamome, comme Cléopâtre qui en parfumait son palais pour éveiller l’ardeur de Marc-Antoine; - de sarriette, connue du Marquis de Sade qui en faisait des confiseries servies pour ses orgies; - d’ail à l’origine de la ferveur amoureuse de Henry IV ; - de céleri, d’où le dicton «Si la femme savait ce que le céleri fait à l’homme, elle irait en chercher de Paris jusqu’à Rome» ; - de chocolat que l’empereur aztèque Moctezuma avalait pour honorer son harem ;

19


Contacts LAB.L LN Boul et Sarah K 20 Bd Leccia 13003 Marseille +33 (4) 84 26 79 39 www.labl-marseille.com

Le Nun Lùqman H.Kossi 18 Bd Leccia 13003 Marseille +33 (6) 19 52 80 12 luqmankossi@gmail.com

Proxi-Pousse

125 rue Jean de Bernardy 13001 Marseille +33 (7) 60 93 23 10 +33 (6) 26 51 66 12 proxipousse@gmail.com www.proxi-pousse.org

Saffir, galerie nomade

+33 (6) 03 40 76 92 www.saffirgalerienomade.com saffirgalerienomade@free.fr

#1

#3

Jennifer Fréville www.jenniferfreville.com C.Line www.c-line-creart.c​om Caroline Hanny www.carolinehanny.c​om Emmanuel Cremer www.myspace.com/emm​anuelcremer Jean-Paul Bosca +33 (6) 60 87 33 55

Catherine Ricoul www.catherine-ricoul.blogspot. com Maxime Gianni www.maximegianni.com www.atelier.ni.over-blog.com Arnold Degiovanni www.arnolddegiovanni.tumblr.com www.atelier.ni.over-blog.com Christophe Bailleux +33 (6) 79 18 15 66 cbailleux@free.fr www.designeursassocies.blogspot. com Monsieur Clouseau www.monsieurclouseau.posterous. com Lord Library gerald.duponchel@hotmail.fr www.soundcloud.com/lordlibrary Michou Strauch www.saffirgalerienomade.com Alain Brunet www.alainbrunet.fr Camille Guibaud guibaud.camille@gmail.com

#2 Mike Lombard www.myspace.com/mikelombard Yasmina Er Rafass Susana Barrantes http://kif-kif-art.blogspot.com Julien Besset +33 (6) 30 86 64 61 Philippe Assalit www.myspace.com/philsax3 Ran Seri www.ranseri.com

Contact Presse et dossier Camille Guibaud : +33 (6) 62 13 21 07

20


Dossier de presse "Sensualité", Lab.L