Issuu on Google+

ARMANDO TESTA

j ui n 2013

> 189

v

PAR DES AMOUREUX D’ESPRESSO. POUR LES AMOUREUX D’ESPRESSO.

Un espresso parfait, en tout temps et en tout lieu. Lavazza BLUE est le seul système à capsules, intégré dans un distributeur automatique, qui fera des adeptes dès la première dégustation. Votre activité se développera grâce également à Canto Duo, la machine à grains et capsules, qui permet de déguster un café excellent et intense dans les grandes entreprises, au cinéma ou dans les lieux de passage. Avec Lavazza BLUE la passion pour le goût et pour l’espresso n’aura plus de limites. Pour plus d’informations, contactez : Lavazza France - Tél.: 01 55 85 92 00 - ESP Espresso Service Proximité - Tél.: 01 56 71 68 68

COUV.indd 1

LMDA_ACTU_187.indd 19 LMDA_SOM_EDITO_185.indd 5

6€

Spécial Forum de Biarritz

www. ww w la lava v zza.com m www.lavazza.com

12/04/13 13/02/13 17:50 15:28

17/06/13 18:29


COUV.indd 2

17/06/13 18:29


> sommaire

> 189 ı juin 2013

actu Page 6 ı Vending & Barista Benelux signe une excellente édition

spécial Forum Page 8 ı Biarritz sous le signe du Premium Vending Page 14 ı Tous les exposants du Forum 2013 stand par stand

dossier Page 34 ı Distribution Automatique, le grand lifting ?

ce mois-ci Page 39 ı Coca-Cola… une culture à 360° autour du bonheur

monetek Page 40 ı Systèmes de paiement, la course à l’Origami

infos Page 46

ı Petites annonces

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 3

LMDA_SOM_EDITO_189.indd 3

18/06/13 18:36


> editorial

www.facebook.com/lemondedelada

@lemondedelada

Et l’on reparle de taxes….

«S

i on taxait la bêtise l’Etat ne serait plus en faillite ! » Cette citation que l’on prête à un fameux humoriste français reste d’actualité quand on pense à un chiffre : 3 % Ces 3 % représentent le taux d’augmentation de la TVA qui aura lieu en France à la fin de l’année et qui va imputer directement les résultats des professionnels de manière certaine. Pour faire face, l’augmentation de l’activité semble inévitable. Mais comment enclencher cette hausse dans un contexte de ralentissement économique ? Un travail de rationalisation de l’activité sur les coûts fixes et coûts variables semble nécessaire mais la véritable alternative doit passer par une hausse du CA et donc par une augmentation des volumes consommés ou par une revalorisation des prix. Le Forum de la DA a fait apparaître un défaut d’offre sur les boissons gourmandes, sur la montée en gamme de l’espresso et pourquoi pas un travail sur une boisson comme le thé… Une nouvelle donne qui doit se mettre en place rapidement ! Et pour ce faire il va falloir repenser les habitudes, chercher à développer les initiatives et bouleverser les usages sur l’automate appelé à être plus qu’une simple machine à café. Cela va demander de l’innovation, de l’audace… et un peu d’intelligence. Mais au final, miser sur l’intelligence est plus productif que de taxer la bêtise.

LOGO N°:Mise en page 1

17/09/08

12:40

Imprimé par IMPRIMERIE ROCHELAISE ZA de Villeneuve les Salines Rue du Pont des Salines BP 197 • 17006 LA ROCHELLE Cedex 1 Commission Paritaire n°1213 T 84640 Numéro ISSN 1765-0453

LMDA_SOM_EDITO_189.indd 4

PEFC/10-31-1240

18/06/13 18:37


LMDA_SOM_EDITO_189.indd 5

18/06/13 18:37


> actualité

La troisième édition de salon de la distribution automatique en Belgique qui s’est tenu au mois de juin a rencontré un vif succès. Cette année il a quitté Anvers pour s’installer à Bruxelles et ce changement de lieu a été plus que bénéfique car l’affluence était bien plus importante que pour la précédente édition qui a réuni près de 70 exposants. Une initiative menée pour la troisième année consécutive par Pierre Dahdah qui s’est félicité de l’intérêt que les industriels portent aujourd’hui au marché belge. Ce dernier avec plus de 400 opérateurs de gestion est structuré et dispose de ses spécificités. Retrouvez dans le prochain LMDA le compte rendu de ce salon.

6 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_ACTU_189.indd 6

18/06/13 19:29


LMDA_ACTU_189.indd 7

18/06/13 19:29


Avec plus de 130 sociétés de gestion ayant répondu présentes et plus d’une cinquantaine de fournisseurs, le Forum de la Distribution Automatique a confirmé sa capacité à mobiliser la profession. Ainsi pendant deux jours et demi, les gestionnaires mais également l’ensemble des fournisseurs présents ont pu échanger en toute convivialité et transparence des problématiques que rencontre la profession. Une 6ème édition biarrote qui fut aussi l’occasion de profiter d’instants de détente et de découverte permettant à chacun de goûter l’atmosphère « Forum ».

L

,

année écoulée a drainé un flot de nouvelles inquiétantes pour les professionnels de la distribution automatique. La crise économique a affecté de plein fouet l’activité des professionnels avec une montée en puissance du nombre des demandeurs d’emploi. L’économie française a détruit plus de 400 000 emplois sur les douze derniers mois avec un taux de chômage qui n’a cessé de croître pour dépasser le cap des 3,2 millions de chômeurs battant de fait de record de 1998. Une situation qui affecte le réservoir de consommateurs naturel des gestionnaires par un défaut du nombre de consommateurs actifs dans les entreprises si bien que 2012 se traduit par un recul de l’activité au global pour la profession. 2013 sous le signe de la complexite. Ce recul des consommations s’est particulièrement ressenti non seulement sur les consommations du secteur de la distribution automatique traditionnelle dite freestanding, mais également de manière plus importante sur

8

Biarritz sous le signe du premium vending

le segment de l’OCS. Un recul plus sévère de plus de 10% faisant suite à une baisse de l’ordre de 8% l’année précédente qui s’explique doublement. Non seulement les PMI-PME opèrent elles aussi un mouvement de gel des dépenses et notamment de la part des services généraux mais de plus, il apparaît que le mode de dépôt gratuit et de mise à disposition gratuite des boissons chaudes semble être moins prisés. Plus encore il semble que la percée des machines capsules personnelles dans les foyers français conduit à un retour d’une concurrence au sein des entreprises entre les systèmes professionnels et les systèmes domestiques. Les récentes prévisions des différents organismes officiels ne laissent pas présager un retournement de tendances pour les prochains mois. Ainsi la croissance pour la France reste négative pour 2013 et à peine positive pour les 27 pays de L’union européenne. Une stagnation qui vient aujourd’hui confirmer que les zones dynamiques restent désormais centrées sur l’Est de l’Europe avec la Russie en pointe mais plus généralement la zone Asie Pacifique qui est attendue avec une croissance

supérieure à 7% pour la même année 2013. Dans ce contexte les professionnels de la DA n’ont guère à attendre un regain d’activité d’ici la fin de l’année. Une logique qui s’explique en grande partie pour l’hexagone sur le fait que la croissance française est tirée depuis plus de 20 ans par le dynamisme de la consommation intérieure. Avec une hausse croissante du nombre de demandeurs d’emploi, une pression fiscale qui atteint aujourd’hui des records cette logique ne peut pas être décemment envisagée à court terme. La situation concerne aujourd’hui l’ensemble des secteurs d’activité. Ainsi depuis le début de l’année, la consommation des ménages dévisse et est aujourd’hui négative. A ce titre la grande distribution est elle aussi directement concernée. Plus encore la restauration hors domicile rencontre des difficultés. Pour la première fois la restauration rapide passe devant la restauration traditionnelle en termes non seulement de repas délivrés mais également en termes de chiffre d’affaires. De plus on assiste ces derniers mois à un retour des consommateurs vers la restauration collective qui offre aujourd’hui le ticket moyen le

8 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 8

18/06/13 18:40


SpEcial Forum de Biarritz

plus économique sur le marché de la RHF. Cette situation ne veut pas pour autant dire que l’ensemble des secteurs de la CHD souffrent. En effet la restauration rapide a vu émerger ces dernières années de nouveaux type de restaurants et d’enseignes tels Cojean sur le segment des cantines chic ou encore Planète Sushi autour de la thématique japonisante. Plus encore les incontournables du marché comme Mc Donald’s se sont repensés et ont fait preuve d’audace en retravaillant leurs cartes mais aussi leurs unités : le leader du burger à l’américaine a ainsi francisé ses offres avec l’apparition des sandwichs baguette, travailler sur l’accueil de ses convives avec la mise en place de bornes de commandes rapides ou du service à table. Autrement dit la crise est aussi le moyen pour les leaders de se repenser mais également pour des baby-pousses d’apparaître et de croître dès lors que leur modèles rencontre l’adhésion du plus grand nombre. L’un des exemples le plus révélateur concerne aujourd’hui

la restauration rapide. Cette dernière présentée il y a encore quelques années comme le summum de la junkfood a pris le tournant du…fastgood ! Et l’enseigne qui symbolise ce virage est aujourd’hui Cojean qui avec plus de 22 unités à Paris et un développement maitrisé entend rester le référent du marché et du segment des cantines chics : une offre alimentaire axée sur des produits frais, des produits bio et une atmosphère design, épurée et un accueil personnalisé du fait d’un personnel trié sur le volet. Une tendance

<

de fond qui ne concerne pas uniquement cette enseigne car d’autres intervenants comme Exki, Prêt à Manger sont aussi sur ce créneau. Une logique que se sont appropriée les acteurs historiques sous différentes forma à l’instart de Mc Donald’s qui depuis deux ans relooke ses restaurants, introduit de manière systématique la prise de commande par borne ou encore un test de service à table. Mais cette évolution rapide de la restauration se double d’un développement des thématiques avec l’apparition de chaines de sushi (Pla-

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 9

LMDA_FORUM_189.indd 9

18/06/13 18:40


>

SpEcial Forum de Biarritz

nète Sushi avec plus de 100 unités), les pâtes (Mezzo di Pasta), le bagel (Bagel Store)… si bien que la poussée de la rapide est aujourd’hui une lame de fond en restauration alors qu’il y a encore quelques années elle était présentée comme antinomique au marché français. Les consommateurs ont clairement switché vers des offres à service rapide, des produits de plus en plus équilibrés, un ticket moyen oscillant entre 7 et 13 € TTC. Cet exemple montre bien qu’il est aujourd’hui possible pour une profession toute entière sous l’impulsion de certains acteurs et l’évolution du comportement des consommateurs de changer les habitudes et réorienter l’image et les pratiques attachées à cette dernière. Une logique que la distribution automatique vit aujourd’hui de manière quasi similaire. En effet suite à l’interdiction de la DA dans les écoles la profession dans son ensemble a été diabolisée comme favorisant le grignotage et jouant un rôle dans le déséquilibre alimentaire (mode d’alimentation des Français). Plus encore les difficultés économiques et les pratiques commerciales du marché ne permettent pas aujourd’hui de revaloriser les offres existantes, chaque professionnel étant attaché à ne pas perdre ses clients et donc à tenir coûte que coûte ses contrats quitte à les renégocier à la baisse. Le plafond de verre La profession est aujourd’hui confrontée à un plafond de verre qui pèse lourdement sur les professionnels. En effet le principal donneur d’ordre est aujourd’hui le comité d’entreprise qui se donne pour vocation de défendre les salariés. La distribution automatique ayant au fil des ans atterrit dans son escarcelle ce dernier entend bénéficier de tarifs et de prix sociaux sur les automates et a su imposer la logique du prix unique et des boissons à bas prix. Une logique qui peut se justifier mais qui aujourd’hui trouve ses limites et ce de manière probante. En effet, l’enquête menée par CHD Expert pour le compte du

Forum de la DA de Biarritz fait ressortir que plus de trois consommateurs sur quatre en entreprise estiment aujourd’hui que le prix des boissons chaudes doit dépasser 30 cts d’€ (deux sur quatre sont favorables à un prix étalé entre 30 et 50 cts d’€ et un sur quatre accepte un prix supérieur à 50 cts d’€. Mais cette étude révèle aussi que l’automate n’est pas le seul dans l’entreprise. En effet d’autres systèmes lui font une concurrence interne à savoir la cafetière classique ce qui n’est pas une grande nouvelle car elle reste présente en environnement secondaire, mais également désormais la machine capsule domestique et ce particulièrement sur les sites tertiaires… ou se trouvent les consommateurs d’espresso, consommateurs qui sont de plus en plus habitués via ces systèmes à consommer des cafés de marque comme Nespresso, L’Or… et à des prix avoisinant 30/35 cts d’€. Autrement dit de plus en plus de clients DA profitent d’une solution OCS personnelle avec un rapport qualité prix des plus abordable. La position du CE de conserver la distribution automatique est aujourd’hui compréhensible mais de fait les gestionnaires se trouvent avec la logique du prix unique, dans l’incapacité de mener une réelle politique tarifaire. Une logique qui pose problème dans la mesure où ce qu’il manque aujourd’hui aux professionnels c’est une perspective d’augmentation des ventes sur les distributeurs automatiques. Cet impératif est l’une des conditions nécessaires au déve-

loppement et à une réorientation de l’activité devant apporter de la rentabilité aux entreprises de gestion. En effet en période de crise c’est au delà de la contraction des ventes la rentabilité des professionnels qui est en jeu afin de passer l’orage. Quels leviers concrets existent aujourd,hui ? La rentabilité fait partie du critère premier de tout chef d’entreprise pour faire face à une période de gros temps. Et force est de constater que la crise actuelle de par son ampleur et sa durée nécessite des réglages et des ajustements. En effet la rentabilité des entreprises peut aujourd’hui se résumer par la logique (V*P)/(Cf+Cv). Autrement dit pour simplifier le volume des ventes et les prix rapportés aux coûts fixes et aux coûts variables doivent être supérieurs à 1. Dans le contexte actuel il est difficile d’agir sur les coûts fixes sauf à changer les loyers et réorganiser l’administratif. Par ailleurs la pression fiscale actuelle, les variations de la TVA, le yoyo permanent des matières premières ne sont pas favorables à une action d’envergure visant à faire baisser les coûts variables. Si les professionnels de la DA se concertent de plus en plus pour regrouper leurs achats et gagner quelques points de négociation il semble aujourd’hui que les différentes hausses des produits en DA (lait, café, chocolat, huile, beurre, céréales ne permet pas aujourd’hui d’anticiper à long terme les variations

10 10 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 10

18/06/13 18:40


LMDA_FORUM_189.indd 11

18/06/13 18:40


>

SpEcial Forum de Biarritz

de coûts et de les lisser de manière prévisible. Dès lors il semble qu’une amélioration de la rentabilité doivent aussi prendre en compte l’aspect ventes et prix. Developper les ventes Le marché semble donc avoir besoin d’une augmentation des ventes. Or comme évoqué il semble que la croissance des ventes ne puisse passer par une augmentation des consommateurs sur site chômage oblige ! Dès lors il convient donc de chercher à développer le nombre de prises quotidiennes à chaque automate ou bien à augmenter les prix sur les DA. Cette augmentation des prix peut ��tre réalisée nous explique Nicolas Nouchi dans la mesure où les professionnels au même titre que la restauration (et notamment rapide) travaillent en prix moyen (ticket moyen en restauration) ce qui nécessite la mise en place systématique du multi-prix. Dès lors que des prix différenciés sur chaque automate en parc il est possible de mener des hausses de prix sélectives voire différenciées chez chaque client de sorte à faire passer des hausses adaptées. Les prix sont un levier très efficace et visible pour le consommateur mais dès que ce dernier apprécie la qualité de service il est à même d’accepter ces hausses.

Plus encore il est aujourd’hui possible de travailler à une augmentation des volumes consommés sur les postes de DA. En effet CHD Expert constate aussi que des boissons comme le thé renferme un réel potentiel d’achat dès lors quand l’offre correspond aux attentes (thé infusé). Idem sur les boissons gourmandes qui concernent les 18-35 ans et qui sont peut-être sous exploitées. Le café quant à lui est de plus en plus attendu comme qualitatif et brandé sous peine de perdre les amateurs d’expresso au profit des systèmes domestiques de plus en plus présents. Premium or not Premium ? Le développement des ventes passe de fait par une déclinaison de la variété et une mise en valeur de la qualité. Deux items qui sont directement apparus lors de l’enquête CHD Expert pour le Forum de Biarritz. Ainsi les consommateurs s’ils se déclarent majoritairement satisfaits de l’offre au DA n’en réclament pas moins de la variété et un bon rapport qualité prix. Une approche qui fait penser directement aux évolutions sur le marché du café et des boissons gourmandes. Ainsi le développement du phénomène coffee shop indique que les consommateurs sont désormais en attente de recettes et d’ingrédients généreux, de boissons aromatisées et gourmandes et que l’automate peut y puiser une inspiration importante. Cette logique est d’ores et déjà présente sur des marchés plus mature comme par exemple avec la chaîne de coffee shop Costa qui s’est lancée depuis plus de 18 mois dans l’installation sur le marché anglais de distributeurs automatiques de sa conception : des DA semi-automatiques incorporant le même café torréfié que dans les enseignes du groupe, l’utilisation de lait frais, des automates tactiles, un paiement par pièce mais aussi cartes. Plus encore ces automates reproduisent le bruit du moulin broyant les grains de café et diffusent la même odeur présente en magasin afin de placer le convive

dans un environnement coffee shop… d’une certaine manière la marque entend effacer l’impression d’être devant un DA au profit de l’image du coffee shop center. Elle capitalise sur la montée en gamme de la boisson gourmande et entend se détacher là encore de l’image de la distribution automatique. Cette montée en gamme n’est plus le seul fait de Costa. En effet Starbucks, l’enseigne leader du segment des coffee shop vient de passer un accord européen avec Selecta afin de proposer une nouvelle expérience autour du café sur le marché : les premiers sites sont désormais installés (25 clients) et proposent des recettes gourmandes à base de lait frais, de café Starbucks au sein de meuble et d’un environnement designé pour rappeler l’environnement de la marque. Les boissons sont proposées entre 1,8 et 2,8 € avec une approche très qualitative et déclinée afin que les adeptes de la marque puissent retrouver les codes induits de cette dernière. Cette montée en gamme ne concerne pas uniquement les boissons gourmandes. Ainsi le café espresso sous l’impulsion de la capsule connaît un développement important en France et du reste le café portionné est aujourd’hui le premier contributeur à la croissance de la catégorie. Ici Nes-

12 12 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 12

18/06/13 18:40


SpEcial Forum de Biarritz

<

www.euvend-coffeena.com INTERNATIONAL VENDING AND COFFEE FAIR

presso après s’être inspiré des expériences OCS déjà présentes à su mettre en scène ses offres autour de la notion de café d’exception, d’assemblage de grands crus et d’un service client personnalisé : les messages publicitaire mettant en scène Mr Clooney ont tous pour vocation aujourd’hui à vous expliquer que chez Nespresso le client est aussi une star. Du reste il est reçu en boutique avec les codes du marketing utilisé par l’industrie du luxe. La marque a su mettre en œuvre un story-telling plaçant le client au centre de ses préoccupations et de ses demandes. Il sera reçu en boutique, pourra commander par internet avec un accueil personnalisé. Tout concourt à accompagner de manière factuelle la montée en gamme du consommateur et de son expertise café. Quid des gestionnaires ? La distribution automatique semble aujourd’hui à la croisée des chemins. Elle doit et peut repenser ses offres et chercher elle aussi sa montée en gamme. Elle doit impérativement se profiler sur le café d’une mais également les boissons gourmandes. La logique est simple et passe par le recrutement de nouveaux consommateurs autour de recettes plus élaborées et contemporaines d’une part, et la garantie d’une offre espresso de qualité d’autre part, afin de ne pas perdre les amateurs de café. Un pari qui doit néanmoins passer la contrainte du comité d’entreprise. Les solutions sont donc de plus en plus complexes mais peuvent se définir autour de 3 axes. Le premier consiste à maintenir une offre « sociale », entrée de gamme sur le café afin de répondre à la demande des CE. La seconde passe par la cohabitation avec des offres plus haut de gamme sur l’espresso sous toutes ses formes (café grain & café capsules) ce qui induit de facto la mise en place d’une multi tarification non seulement en façade d’automate mais également sur les prix remisés sur les clés et badges éventuels. Comme cela le gestionnaire peut construire des prix moyens et envisager des hausses tarifaires dans le temps centime par centime. Enfin la mise en place de recettes gourmandes viendra implémenter le nombre de consommations potentielles à la machine. Reste aux professionnels à assumer et communiquer cette logique de montée en gamme. Elle peut être travaillée dans un premier temps au sein des sites déjà clients afin de ne pas démultiplier les investissements au travers des offres que les fabricants développent actuellement et des produits lancés récemment. Par ailleurs cette logique doit aussi permettre d’ici la fin de l’année d’atténuer les effets d’une mesure bien concrète à savoir l’augmentation du taux de TVA passant de 7 à 10 %. En effet le différentiel de 3% devra être absorbé par les professionnels qui doivent d’ores et déjà penser à compenser cette hausse inévitable. La distribution automatique a aujourd’hui les moyen techniques, produits, de cette montée en gamme… à elle de s’en donner les moyens car d’autres y pensent déjà.

Cologne, 19 – 21. 09. 2013 Deux salons parfaitement complémentaires ! Des automates modernes, des produits variés, des prestations sur mesure : Eu’Vend présente l’ensemble de l’offre pour une gestion réussie. Pour le café, les bonnes idées sont sur coffeena.

ligne dès Achetez votre entrée en miser 50 % du prix ! aujourd’hui pour écono

Salons de Cologne 12 rue Chernoviz | 75782 Paris cedex 16 Tél. 01 45 25 82 11 koelnmesse@wanadoo.fr powered by:

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 13 EV_CO13_90x280-F-Monde de la DA.indd 1

LMDA_FORUM_189.indd 13

08.05.13 16:51

18/06/13 18:40


>

SpEcial Forum de Biarritz

AK Muller France Parce que la prévention ne passe pas systématiquement par les solutions diffusées en première monte par les fabricants, AK Muller dispose d’une gamme d’accessoires permettant de protéger les machines à café et bien entendu les distributeurs automatiques. En effet, ce dernier dispose d’une large gamme de vannes et d’électro vannes permettant une utilisation préventive et dans les durées des automates. Pour les machines espresso AK Muller travaille la série 18.00X. Il s’agit d’électrovannes synthétiques qui ont été spécialement créées pour une utilisation sur des logiques de café espresso. Elles sont aujourd’hui simples à installer et configurables en barettes, ce grâce à un système enfichable (Fitsys18) permettant de les associer sous différentes combinaisons. Une approche modulaire donc qui permet de travailler sur l’ensemble des automates du marché. Les fuites étant aujourd’hui le cauchemar des professionnels, AK Muller entend apporter une solution simple et travaille de fait avec les opérateurs les plus importants en Europe. Dans une logique préventive il ne suffit plus selon le fabricant de disposer des assistances des fabricants mais de remplacer les composants les plus sensibles par des solutions de qualité. A noter également dans le spectre de ses savoir-faire une offre sur les filtres avec la gamme Hydrolife.

Altho Avec Altho vous pénétrez via la gamme Bret’s, dans le monde de la chips de qualité qui occupe le deuxième rang aujourd’hui du marché de la chips aromatisée. Et dans un contexte ou le consommateur souhaite sortir des produits basiques et se laisser surprendre, Altho a plus d’un tour dans son sac. Et côté aromatisées la gamme est large et permet aux professionnels de faire varier les plaisirs en fonction des envies ou des saisons. La gamme DA reste large et le poulet braisé est aujourd’hui un des incontournables de l’offre. A noter que la société familiale entend aussi sécuriser son activité en menant des actions de proximité et de développement durable. Ainsi 200 agriculteurs bretons peuvent profiter de l’assurance d’un canal de diffusion de leurs pommes de terre et sécurisent de fait leur activité. Avec une forte implantation régionale la marque joue le jeu de la proximité pour ses approvisionnements mais aussi de la qualité et de l’originalité pour les consommateurs. A noter également la possibilité pour les différents opérateurs de gestion de disposer de références originales dans la gamme comme la chips Bio.

Aqua Pyrenees La marque spécialisée dans les fournitures dédiées à l’industrie de la fontaine dispose aujourd’hui d’une solution adaptée au marché de la distribution automatique. Non seulement Aqua Pyrénées se repose sur six sources en qualité d’embouteilleur mais également sur les marques de fontaines Ebac et Canaletas qui permettent de couvrir les besoins des gestionnaires de la DA tant en termes de fontaines réseau que de fontaines bonbonnes, et ce avec une profondeur de gamme allant des modèles entrée de gamme à des modèles plus élaborés. Mais la nouveauté 2013 outre l’arrivée de la distribution des fontaines Canaletas passe par Aqua Cocoon ! Il s’agit d’une offre alternative à la fontaine réseau car elle incorpore dans les fontaines Aqueduc… des bag in box d’eau de contenance de 10 litres. Il s’agit d’eau de source mais surtout d’une offre qui permet de répondre aux

14 14 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 14

18/06/13 18:40


SpEcial Forum de Biarritz

<

besoins de la fontaine bonbonne sans en supporter les contraintes : les BIB sont conditionnés puis livrés aux clients qui n’ont qu’à les incorporer comme consommable sur la fontaine. Une fois ces dernier vides ils peuvent être jetés comme du consommable. Facilité de stockage, de transport, de manipulation…Aqua Cocoon aura tout pour séduire les consommateurs d’autant plus que la fontaine qui l’accueille est particulièrement séduisante.

Aztek Le lecteur Luxéo a rencontré cette année un réel succès. Il s’agit à première vue d’un lecteur mais en fait il s’agit d’une gamme complète dédiée à la distribution automatique dans la mesure où elle peut accepter l’ensemble des protocoles Mifare (classic, +S et +X ainsi que Mifare DESfire) et NFC. Une solution polyvalente qui décline toutes les possibilités demandées aujourd’hui aux solutions de cashless privatives. De plus Luxéo s’intègre désormais dans la solution All in One de paiement public déclinée par Ingénico, Distrilog et LM Contrôle avec de fait une solution mixte de paiement cashless privatif et bancaire public à partir d’un lecteur unique. Mais la solution Aztek va plus loin car elle s’accompagne du logiciel modulable et très convivial permettant de paramétrer les offres en toute quiétude. Une solution backoffice nécessaire pour adapter les systèmes de paiement à chaque demande des sites et qui place le client et le service client au centre des préoccupations.

Barry Callebaut Alors que les boissons gourmandes sont au cœur de l’actualité et des attentions des professionnels, Barry Callebaut entend apporter son spectre de connaissances et elles sont légion dans ce domaine. En effet depuis des années le fabricant dispose de sa gamme Caprimo autour des cappuccinos et chocolats. Mais son actualité passe aujourd’hui par la marque Van Houten. Le Forum de la DA fut l’occasion de présenter une boisson saveur chocolat blanc riche en goût mais aussi en texture avec une rondeur en bouche surprenante du fait de la présence de beurre de cacao. Une boisson qui permet d’enrichir la carte des recettes gourmandes. Elle accompagne d’autres produits dédiés à ces recettes comme la gamme de laits granulés Eurogran qui fait aussi partie des propositions de Barry Callebaut. Avec une palette large de produits, Barry Callebaut est aujourd’hui au centre de la problématique des gestionnaires désireux de proposer des boissons alternatives nouvelles sur leurs automates.

Bevyz Alors que les solutions OCS souffrent particulièrement de la crise voici avec Beviz un concept qui entend apporter une nouvelle vision sur le segment de la pose café. En effet Beviz est avant tout un système de dosettes ou capsules permettant d’apporter sur les sites d’entreprise une carte des plus larges autour du café, des recettes boissons chaudes mais aussi des boissons plates aromatisées des boissons gazeuses. En effet les 4 dispensers qui constituent la gamme permettent de proposer via des solutions autonomes ou en réseau l’offre boissons la plus large du marché. Des solutions compactes qui laissent les professionnels mais aussi les clients libres de leurs choix

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 15

LMDA_FORUM_189.indd 15

18/06/13 18:40


>

SpEcial Forum de Biarritz

et qui permet de proposer des solutions compactes qui ne sont pas des gros distributeurs automatiques et qui permettent sur des sites de taille réduite d’apporter tous les types de boissons sans avoir à proposer différents types de DA compacts.

Biscuiterie Erte Jouer la qualité et la proximité… telle est la devise de la biscuiterie Erté. Cette dernière présente depuis des années sur le segment de la DA a depuis peu mené une politique de qualité en s’appuyant sur les valeurs qui régissent depuis des années la politique familiale de l’entreprise. Pâtissier de père en fils Erté vient de recevoir la labellisation « Saveurs Ile de France », un label de qualité et de proximité qui vise à utiliser des matières premières de la région et de décliner des produits composés d’œufs frais, de blé issu de l ‘Agriculture française. Une logique qui entend aussi apporter du lien aux consommateurs qui peuvent aujourd’hui comprendre que les produits présents dans les DA et notamment Erté ont fait l’objet d’une attention particulière, contribuent au développement d’une région et restent avant tout des produits s’appuyant sur un savoir-faire traditionnel. Une logique qui vient parachever le travail développé depuis quelques années autour d’une rénovation des packagings, un affichage des informations nutritionnelles.

Biscuiterie Jeannette Voici un nouveau venu dans la galaxie des biscuits. Implantée en Normandie la biscuiterie Jeannette a présenté au Forum une gamme de mini-madeleines aux copeaux de chocolat, de mini-muffins nature tous deux en format 85 g ainsi qu’un packaging de mini madeleines natures en 100 g. La présence au Forum de la DA fut pour ce nouvel intervenant l’occasion de présenter ses premières références aux gestionnaires de la DA et d’appréhender les demandes du marché. La Biscuiterie Jeannette est du reste en pleine évolution car elle investit aujourd’hui dans une nouvelle unité de production qui sera opérationnelle d’ici quelques mois.

Blender La recherche de nouveaux marchés et de nouveaux clients est aussi une préoccupation pour les fournisseurs de même que les professionnels sont quant à eux dans une logique de sourcing produit. Deval était présent pour la première fois au Forum de la DA. Cette société fondée en 2000 et d’origine espagnole (siège social près de Tolède) développe une gamme complète de produits pour la distribution automatique avec notamment des laits, des arômes cacao, du café soluble mais aussi en grain et des recettes gourmandes. L’industriel fait aujourd’hui partie des marchés espagnols et portugais et entend aussi pouvoir proposer ses services aux gestionnaires français.

16 16 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 16

18/06/13 18:40


SpEcial Forum de Biarritz

<

Brita La marque qui est aujourd’hui fortement associée à la filtration tant en grand public qu’au niveau professionnel, travaille en DA autour de la technologie Purity C avec une gamme qui s’adapte à l’ensemble des matériels boissons chaudes du marché. Non seulement Purity permet un travail sur la lutte contre le calcaire qui aujourd’hui est une des principales cause de pannes sur les matériels mais elle permet aussi de traiter les problématiques de sédiments, de goûts et d’odeurs. Brita dispose de plus de solutions qui permettent d’aller plus loin encore et de coller à la logique de boissons premiums telle que développée sur le Forum. Ainsi la marque a-t-elle conçu le Purity Finest C500 qui permet un rendu sur l’espresso des plus qualitatifs avec une persistance de la crème et une densité qui répondront à la montée en gamme sur l’espresso qui est de plus en plus mise en avant chez les amateurs de café d’exception. Il convient dès lors au-delà de la machine de mettre en œuvre des solutions adaptées permettant d’accompagner cette montée en qualité.

Brossard Le marché du biscuit et des pâtisseries est peu être la catégorie des confiseurs qui connaît aujourd’hui un réel développement sous l’impulsion des différents industriels présents. Brossard est l’un d’eux et il entend apporter une offre centrée autour d’une marque reconnue et avec une gamme qui se concentre sur des incontournables et des produits bien distincts les uns des autres. En effet les professionnels optimisent aujourd’hui leurs gammes et recherchent des différences distinctes et clairement identifiées. Une logique que développe Brossard avec ses différentes références telles que Savane, Savane Bar, les Mini cakes aux fruits…le Brownie… soit 6 produits différents. Une gamme courte qui se veut efficace et génératrice de chiffre d’affaires.

BWT Water + More Le fabricant de systèmes de filtration a profité du Forum de la DA pour annoncer en avant-première le lancement d’une innovation 110% bénéfique : bénéfique pour les consommateurs et bénéfique pour le business des opérateurs de gestion. En effet cette innovation outre la réduction du calcaire permet de traiter les problèmes éventuels de corrosion des distributeurs automatiques en retenant dans la cartouche les ions argent utilisés pour ses vertus anti bactériennes mais qui peuvent néanmoins produire une corrosion sur certains métaux. Avec la solution Bestmax balance les ions argent (cations) produisent cet effet anti bactérien mais ne sont pas libérés ensuite par la cartouche qui les retient. Cette nouvelle technologie, pour bloquer les ions argent, est un brevet déposé par BWT. Enfin Bestmax balance travaille sur un équilibre du goût de manière à restituer une eau équilibrée n’affectant pas la qualité des boissons chaudes produites par le distributeur automatique

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 17

LMDA_FORUM_189.indd 17

18/06/13 18:40


>

SpEcial Forum de Biarritz

Caffe Vergnano Qualifié de café de qualité en Italie Vergnano mène une politique d’implantation sur le segment de la distribution automatique en France en associant tradition et modernité. Tradition d’un mode de torréfaction à l’italienne et modernité dans les mélanges et solutions produits développées. A cet effet le torréfacteur a lancé Espresso 1882. Il s’agit d’un système de capsules compatibles avec les machines Nespresso Citiz, Pixie, Essentia, Lattissima… ce qui permet aujourd’hui aux professionnels de mettre en avant ces offres au sein des entreprises en leur fournissant une petite machine OCS la Trè développée pour accueillir ces solutions capsules ou de simplement proposer les caspules café compatibles avec les petites machines présentes dans les entreprises. Une approche qui rentre aujourd’hui en ligne de compte à la mutation de l’OCS et au développement croissant des machines domestiques dans l’univers du bureau. La Très est très simple d’utilisation et propose un design autour de trois modèles simples et épurés.

cemoi Le Forum est aujourd’hui une plateforme d’échanges…A ce titre Cemoi s’y est invité le temps d’une journée afin de tester les réactions des professionnels autour de certains de ses produits comme l’emblématique Ourson qui pourrait avec sa guimauve et son enrobage chocolat être une valeur ajoutée dans l’automate. Une journée d’échange et de prospection qui a aussi permis aux gestionnaires de retourner en enfance avec une dégustation et une redécouverte du produit.

charal Parce que les habitudes des consommateurs évoluent aujourd’hui de plus en plus rapidement, Charal a pris les devants et propose désormais une gamme de solutions repas pour la distribution automatique. Initialement centrée sur les burgers, elle s’est progressivement décloisonnée pour accueillir également les hot-dogs et autres kebab et wrap. Le principe reste toujours de proposer une offre de restauration nomade, savoureuse et pratique qui réponde aux tendances actuelles. Et de fait les snacks chauds sont aujourd’hui en pleine expansion. Il suffit pour s’en convaincre de constater l’essor rapide des burgers concepts, de la restauration ethnique. Charal apporte aux professionnels de la DA des produits non seulement adaptés au passage en pire mais également avec une signature gage de qualité et de notoriété pour le consommateur. La gamme traditionnelle est aujourd’hui bien implantée et Charal passe aujourd’hui à la vitesse supérieure en proposant désormais des éditions limitées avec le montagnard qui a rencontré un réel succès mais aussi le Burger-Spicy. Une étape supplémentaire qui permet d’introduire de la nouveauté éphémère.

18 18 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 18

18/06/13 18:40


SpEcial Forum de Biarritz

<

chegaray Cafeé Intervenant en distribution automatique depuis des années avec ses offres de café, thé, lait, chocolat, cappuccino… Chegaray Café entend apporter des gammes professionnelles adaptées et personnalisées aux professionnels. Ainsi ce dernier travaille-t-il déjà avec bon nombre d’intervenants. La présence au Forum de Biarritz participe de cette volonté d’approfondir les liens avec les gestionnaires. Ainsi Chégaray café a-t-il mis en avant deux références de café avec un café équitable Hacienda Etica 100% arabica mais également un label Bio et Equitable l’Hacienda Bio Etica. Une double labellisation appelée à permettre aux gestionnaires d’apporter de la diversité sur les automates avec en plus des labels répondant aux tendances Bio et Fairtrade qui commencent à se faire de plus en plus présentes au sein des appels d’offre de la part d’institutionnels mais aussi d’entreprise privées.

Codigel Do you Yumi ? C’est assurément la question que Codigel a dû poser aux professionnels de la DA à l’occasion du Forum. En effet Codigel présentait pour la première fois sa nouvelle fontaine qui est parfaitement adaptée aux attentes des gestionnaires de distribution automatique car elle est parfaitement flexible. Ainsi avec une simple manipulation elle peut soit se décliner en fontaine réseau soit en fontaine bonbonne. Autrement dit nul besoin de doubler les investissements. Au contraire avec Yumi un gestionnaire saura que quelque soit le désir de ses clients sur la fontaine le même modèle est susceptible de s’adapter au réseau ou à l’eau de source. Yumi présente de plus un design très épuré mais qui rentre dans les tendances associant rondeur et lignes. Enfin et c’est aussi un argument qui pèse de plus en plus son prix est volontairement très attractif. A noter que de plus, Codigel dispose depuis peu d’une autre nouveauté qui peut faire date dans l’industrie de la fontaine avec sa nouvelle application Cooper « Cu+ » déjà disponible sur les modèles Niagara et J-Class de son catalogue. Il s’agit en fait d’un circuit hydraulique en cuivre qui permet d’éviter la fixation du biofilm à l’intérieur de la fontaine du fait des propriétés anti bactériennes naturelles du cuivre. C’est simple mais il fallait y penser.

Comestero Group France Le Forum de la DA a été l’occasion pour Comestero de présenter les dernières nouveautés liées à sa gamme avec son système WorldKey ultra lite qui lui permet aujourd’hui de faire la boucle sur son environnement cashless professionnel lié au vending. Avec cette nouvelle évolution le système est directement capable d’accepter de travailler en protocole MDB mais également le kit My RR6 qui est la déclinaison de l’ultra lite appliquée directement avec le monnayeur RR6 HD de Comestero. Une approche qui permet de fait aux professionnels de disposer d’une offre entrée de gamme mais qui a tout des systèmes performants du marché. A noter aussi que Comestero entend pérenniser des solutions existantes dans la mesure où il a présenté le système EuroKey Next qui non seulement supporte les clés Eurokey mais également les clés Mifare Worldkey ainsi que les cartes Mifare. Plus encore ce lecteur accepte les trois protocoles EXE, MDB et PARALLELE. Enfin un seul logiciel permet de piloter ces environnements de manière souple et polyvalente avec un seul logiciel (Unico).

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 19

LMDA_FORUM_189.indd 19

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

Covim Avanti ! C’est peut-être ce qu’il faut retenir de la logique mise en place par la société Covim et son distributeur sur le marché français Segi France qui avancent de manière professionnelle avec notamment l’arrivé de Presso. Il s’agit d’une gamme complète de capsules Nespresso compatibles qui doivent permettre aux gestionnaires de proposer une offre auprès de leurs clients qui souhaitent avoir des solutions de ce genre. Qui plus est le rendu produit est particulièrement saisissant si on le compare au standard de ce marché. Avec cette nouvelle gamme Covim, a su montrer une fois de plus sa capacité à proposer une offre autour de sa torréfaction avec un standard de capsule sachant qu’elle est déjà présente avec ses propres systèmes ainsi qu’une offre de capsules LEP compatible. Enfin les offres café grain pour la DA traditionnelle lui permettent de se présenter comme un acteur global sur le marché du vending. Il faut savoir qu’en Italie outre son statut de torréfacteur national Covim est aujourd’hui le torréfacteur N° 2 sur l’industrie de la distribution automatique.

Danone Eaux France DEF joue la carte du vending et semble aujourd’hui récolter les frais de ses investiseements dans le temps. La gamme Volvic Jus qui allie l’eau minérale Volvic avec des jus de fruits (4 parfums sont disponibles a savoir agrumes et exotique, fraise et pomme) autour de 2 formats à savoir 33 cl pour la fraise et la pomme et 50 cl pour l’agrumes et l’exotique. Ces nouvelles boissons affichent entre 20 et 40% de sucre en moins que des soft classiques et de plus ne referment aucun conservateur, colorant…ce qui conduit DEF a parler d’une nouvelle catégorie, à savoir les eaux fruitées et non aromatisées. Mais l’autre approche vending DEF concernait naturellement les automates et là encore le fabricant avait plus d’une corde à son arc avec un large choix de distributeurs Azkoyen, Necta, Rheavendors, Sielaff et Vendo à ses couleurs avec de plus les dernières nouveautés du marché retenues par ce dernier à savoir le Vendo VDI 684 à écran tactile équipé d’une offre vidéo de l’Office 4 d’Azkoyen. Une logique qui lui permet de faire la synthèse entre les produits de la gamme mais également les déclinaisons matérielles

Distrilog / Allo Machines Si l’adaptation de la distribution automatique était à l’honneur sur le Forum de la DA, Distrilog y avait donc une place naturelle. Editeur depuis plus de 25 ans de solutions logicielles professionnelles Distrilog a su évoluer au gré des technologies et des demandes des professionnels. Easyweb son dernier ERP entend apporter aujourd’hui 100% des fonctionnalités nécessaires au vending avec une souplesse d’adaptation incluant de plus des fonctionnalités complémentaires comme la CRM, le Négoce, le SAV… et peut aujourd’hui d’adapter à toutes les tailles des entreprises en mode externalisation ou local. Mais le savoir-faire de Distrilog s’est aussi ouvert à d’autres compétences comme la fourniture de terminaux graphiques pour les équipiers de DA et notamment en ce qui concerne l’audit, une solution de télémétrie qui vient compléter les offres Easyweb mais qui fonctionne

20 20 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 20

18/06/13 18:41


SpEcial Forum de Biarritz

<

aujourd’hui également de manière détachée et autonome sur plate-forme dédiée et enfin une solution ILV (information sur le lieu de vente qui offre des solutions vidéo aux professionnels. Enfin Distrilog s’est associé à LM Control, Aztek et Ingénico pour promouvoir All in One une solution de paiement cash-cahless bancaire et privative associée à de la remontée d’informations via un lecteur unique.

EMS NRI (Crane Payment Systems) était à l’honneur sur le stand EMS qui historiquement représente le centre technique agréé de la marque. Ce dernier présentait Currenza C2 le monnayeur rendeur 6 tubes de la marque et l’une des références du marché (Audit Câble, Ex, MDB périphérique et MDB Dual) et qui avec ses six tubes interchangeables permet de disposer de plus de 1742 combinaisons différentes de rnenus et qui dispose aujourd’hui d’une option télémétrie (C2 Airport) pour envoyer des alertes par exemple (stock mini atteint/porte ouverte…). EMS va plus loin et travaille aussi à simplifier le quotidien des gestionnaires avec par exemple le stick audit qui autorise la collecte des monnayeurs MEI/COINCO/NRI ou encore un lecteur cashless NFC qui permet non seulement un paiement par clé par carte mais aussi par tag et par téléphone mobile. Les habitudes des consommateurs évoluant de même que les technologies le paiement par téléphone est de plus en plus pressenti pour devenir une solution de paiement dans un futur de plus en plus proche. EMS travaille sur l’ensemble de ces environnements et entend apporter des solutions concrètes aux professionnels.

, Entr Acte Faire de la DA un vecteur de solutions repas simples et saines, telle peut aujourd’hui être l’une des missions que se donne Espri Restauration. Avec Entr’Act qui reste une marque dédiée au secteur de la RHF et non de la GMS, les professionnels de la gestion ont la possibilité de disposer d’offres spécifiques qui se distinguent des autres snacks et encas chauds présents sur d’autres circuits de distribution grand public. Et il faut dire qu’avec les nouveautés 2013 ces derniers peuvent bénéficier d’une large offre et du moyen d’apporter de la diversité dans les offres de restauration : club cheddar emmental, foccacia jambon aux herbes et concombres, wrap poulet caesar ou jambon tzatziki. Avec une proposition gloable la marque Entr’Acte souhaite proposer une offre qualitative et des produits disposant de packagings aux couleurs modernes, simples à comprendre et surtout permettant sur un plateau de donner une cohérence aux offres et de permettre aux consommateurs de se repérer et de se faire plaisir en se restaurant.

Espresso Service Proximiteé Promouvoir des solutions de plus en plus en phase avec le marché de la distribution automatique et de ses tendances, telle est aujourd’hui la vocation de ESP. Et il faut reconnaître que cette année les gestionnaires présents au Forum ont pu découvrir des nouveautés matérielles avec les LB plus et EP plus qui sont des solutions permettant sur les offres OCS de proposer des recettes gourmandes et mêlant les solutions capsules et produits DA. Plus encore à l’heure ou les DA se veulent plus communicants et interactifs ESP propose des LB Canto permettant

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 21

LMDA_FORUM_189.indd 21

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

aux gestionnaires de venir proposer de la variété et une offre qualitative autour de la capsule Blue, du grain Lavazza et de produits solubles sachant de plus que la Canto Blue permet aussi de distribuer deux tailles de gobelets. Mais l’actualité de la ESP concerne aussi les membres du réseau ESP car c’est aussi la volonté de ESP que d’épauler les professionnels. Une solution CRM a été développée et va permettre aux gestionnaires partenaires de profiter d’outils de vente, d’aide à la définition des besoins en clientèle, de rédaction de propositions, de catalogue en ligne…bref une nouvelle étape est franchie pour supporter les gestionnaires dans leur quotidien opérationnel.

Falcone Pour sa première apparition sur le marché français, la société italienne Falconne était présente avec une large gamme de biscuits et de pâtisseries d’inspiration italienne mais qui peuvent trouver des échos sur le marché français. Il faut savoir que Falcone est un intervenant de poids sur le marché italien et que la société dispose d’une gamme de biscuits et de pâtisseries individuelles parfaitement adaptées pour l’industrie de la distribution automatique. A noter par exemple les tartelettes en format rectangulaire idéales pour un passage en spires (crostata en italien). La société présentait « Risc Kroc » sa nouveauté mais également « Il Piacere » (le plaisir), des gâteaux à la confiture. Ainsi Falcone joue dans la délicatesse avec des recettes et des formats qui sont aujourd’hui inconnus en DA et qui autorisent des recettes élaborées pouvant créer des offres alternatives dans les pires et accompagner la pause café.

France Blindage Habillage Mettre de la convivialité et permettre aux consommateurs de profiter d’un environnement chaleureux autour de l’automate… tel est le souhait de France Blindage Habillage. Avec une approche centrée sur les agencements au delà des habillages, FBH entend contribuer à la valorisation des sites de distribution automatique et leur personnalisation afin de créer un environnement propice et chaleureux à la dégustation et la réalisation d’une pause café agréable. FBH propose des solutions anti vandalisme, d’agencement d’un ou plusieurs distributeurs automatiques. A noter que compte tenu de la situation économique les offres de FBH se sont encore étendues à une gamme prêt à installer, des solutions entrée de gamme qui disposent d’une offre d’habillage autour de modèles standards à monter qui néanmoins permettent dans le cadre d’appels d’offre « serrés » de proposer une solution de valorisation des sites. C’est une solution intermédiaire pour les professionnels souhaitant faire appel à une possibilité d’agencement réutilisable

Groupe L.C.I. Générer du flux… c’est l’une des vocations du Groupe LCI et c’est aujourd’hui la principale priorité des gestionnaires dès lors qu’on leur parle d’automates communicants. Le Groupe L.C.I. est

22 22 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 22

18/06/13 18:41


SpEcial Forum de Biarritz

<

aujourd’hui au fait de cette approche et a collaboré avec des fabricants sur la définition de matériels spécifiques mais également avec des groupements de gestionnaires. En effet, au delà d’une mise en route d’un automate disposant d’un écran tactile il convient aussi de faire l’intégration et la maintenance des opérations dans le temps. Le support client est aussi à prendre en compte d’où la nécessité de recourir à une solution globale. LCI se veut aujourd’hui un intégrateur mais aussi un partenaire sur la mise en place de contenus et la définition des pratiques vers les consommateurs. Le Forum de la DA a permis à LCI de mettre en avant l’ensemble de ces savoir-faire, la mis en avant des logiques de ventes croisées, de menus dynamiques et de techniques de ventes additionnelles.

huhtamaki Parce que le développement des boissons gourmandes est dans tous les esprits et surtout se répercute dans les offres tant des fabricants de matériel (double gobeletteuse) que dans les productions des fabricants de produits (Régilait, Barry Callebaut, Mondelez…) Huhtamaki entend surfer sur la tendance et a mis en avant son savoir-faire auprès de professionnels. En effet qui dit boissons gourmandes signifie de facto des contenants plus grands et surtout des produits différents de gobelets plastiques. Avec sa ligne de gobelets carton Huhtamaki a profité du Forum de la DA pour réaliser le gobelet du concept Régilait exposé de manière à participer à la mise en œuvre d’un concept achevé. Plus encore au delà de la simple ligne carton, Huhtamaki s’implique aussi dans le développement durable et propose depuis 2004 une gamme biodégradable et biocompostable selon la norme européenne EN13342. La gamme BioWare regroupe une gamme complète de gobelets de tailles différentes permettant de délivrer des solutions pour boissons chaudes et froides. Les solutions existent donc pour valoriser non seulement les offres mais également coller à la tendance type coffee shop.

Ingenico C’est aujourd’hui le fournisseur du lecteur IUC 180 qui constitue le point d’acceptation des solutions All In One mises en place avec les sociétés Aztek, LM Control et Distrilog. L’idée est de pouvoir garantir dans un seul lecteur l’acceptation de différentes technologies comme les paiements privatifs qui restent aujourd’hui la grande majorité des systèmes présents en parc mais aussi de préparer les professionnels aux paiement de demain avec les offres de paiement sans contact (EMVco) et le paiement bancaire. En effet les gestionnaires sont aujourd’hui conscients que les paiements vont dans un futur proche, connaître une évolution. Le NFC pointe sur des villes test et se trouve déjà en activité sur des solutions bancaires. Aussi Ingénico entend apporter une solution permettant aux professionnels de porter une offre privative comme ils le font depuis plusieurs années, mais également de savoir que le lecteur pourra s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs et des sites. L’investissement d’aujourd’hui n’est pas perdu. Au contraire il est d’ores et déjà en phase avec les solutions dont chacun voit poindre le déploiement en France.

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 23

LMDA_FORUM_189.indd 23

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

Ker Kadelac La Bretagne s’exporte avec Ker Kadelac. La biscuterie bretonne surfe sur son dernier succès en distribution automatique à savoir les Mini’s Pépite de Chocolat au Lait qui aujourd’hui fait partie des meilleures ventes constituées de madeleines x 6, madelons x 4, P’tit Guillou et Mini’s régular (chocolat). Une gamme qui a été retravaillée et recentrée sur des produits à forte rotation. Cette dernière bénéficie depuis le Forum de la DA de deux rénovations sur les Galettes. Ainsi la Maxi Galette et la Royal Galette bénéficient de nouvelles recettes sans huile de palme et collent aux demandes des consommateurs sur des produits plus sains et avec des ingrédients de qualité afin de garantir un meilleur profil nutritionnel. De plus les packagings ont eux aussi été repensés de manière à se différencier de manière plus prononvcée. Autan de nouveautés qui apparaissent aujourd’hui sur la page Facebook de l’industriel qui vient d’être lancée afin de proposer une meilleure interactivité avec les internautes et fans de la marque.

LM Control Le spécialiste de la monétique tel qu’il se présente aujourd’hui auprès des professionnels de la gestion surfe sur le succès de la commercialisation des solutions de paiement cashless Aztek depuis le lancement de Luxéo. Mais plus encore, il se présentait sur le Forum de la DA avec l’ensemble de ses solutions et notamment les gamme de MEI. A noter que depuis plus d’un an LM Control commercialise une solution de paiement cash-cashless associant du paiement bancaire mais également privatif via Luxéo au sein d’un seul et même lecteur Ingenico IUC 180. Enfin ce lecteur embarque aujourd’hui des solutions Distrilog de télémétrie qui permettent de proposer un lecteur à la carte embarquant l’une ou l’autre des technologies voire toutes afin de sécuriser les investissements matériels des gestionnaires qui en fonction de la destination des sites à équiper peuvent configurer une solution modulaire et adaptée. All In One se veut la réponse concrète aux évolutions des paiements de demain et la garantie d’acceptation des solutions actuelles.

MEI Dans un contexte ou l’acceptation des moyens de paiement reste la garantie du développement du chiffre d’affaires des opérateurs de gestion, MEI promeut aujourd’hui son système 5 en 1. Il s’agit d’une solution incorporant un lecteur de billets, un rendeur de pièces, un système de cartes ou de clés privative, l’acceptation de paiement bancaire et de solution de micro paiement type payPass, payWave, Expresspay sans contact et enfin le paiement par téléphone et le Google Wallet. Une solution complète qui propose plus d’accessibilité dans les règlements et d’options d’achat. Cette solution complète de paiement entend laisser les clients choisir leur moyen de paiement et permettre de leur garantir, quelque soit leur choix, la validité de la transaction. MEI a beaucoup investi dans cette approche et entend fournir des à présent une solution compatible avec l’ensemble des solutions de paiement accessibles en France voire même à devancer leur dépoiement.

24 24 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 24

18/06/13 18:41


SpEcial Forum de Biarritz

<

Microtronic/Symotronic La société Symotronic se renforce et entend devenir un interlocuteur de poids auprès des professionnels. A ce titre, William Martins et Olivier Le Querre sont venus renforcer les équipes et travailler en synergie avec Marc Puravet. Ce dernier est aujourd’hui convaincu que les gestionnaires sont en demande de solutions de plus en plus larges allant du simple système de paiement type monnayeur-rendeur au lecteur cashless voire aux solutions bancaires. Plus encore, la télémétrie appliquée au vending devient selon ce dernier un sujet important dans la mesure où elle permet des remontées d’audit intelligentes. L’intelligence se veut le point fort de la société qui souhaite apporter des solutions adaptées à chaque demande autour des offres monnayeur mais aussi cashless via les systèmes Microtronic qui bénéficient aujourd’hui d’une image de marque irréprochable. C’est aujourd’hui dan cette optique qu’entend avancer Microtronic à savoir à chaque demande être à même d’apporter la solution la plus adéquate aux professionnels qu’elle soit standard, entrée de gamme ou plus élaborée tenant compte des spécificités de chaque professionnel et de ses méthodes de travail.

Mondelez International Le Forum de la DA a été l’occasion pour Mondelez de mettre en avant l’ensemble de ses offres dédiées au monde de la distribution automatique. Le géant, n°2 de l’agroalimentaire mondial était présent avec l’ensemble de ses offres sur les boissons chaudes mais aussi les snacks et la confiserie. Deux nouveautés étaient mises en avant sur la manifestation et présentées aux gestionnaires de DA à savoir, une nouvelle boisson gourmande avec le cappuccino carambar qui vient proposer une nouvelle recette avec le goût de la confiserie culte du marché français. Une association de goût et de texture indulgente à souhait et qui apporte une caution de marque sur un segment de marché encore vierge de toute initiative. Une approche qui permet à Mondelez d’enrichir nouvelles occasions de consommation sur site et de développer des ventes additionnelles. Autre segment autre marque Milka innove quant à lui sur les confiseries et principalement les barres de chocolat. La marque a engagé une offensive de taille sur la GMS avec une présence sur les biscuits, les barres et même récemment sur la glace. En DA, l’offensive se poursuit avec Crispello : une gaufrette fourrée chocolat et qui entend venir bousculer les référents du marché. Cette nouvelle offre porte la marque Milka qui lui confère une caution de qualité, de finesse du chocolat et de gourmandise… bref les leviers nécessaires à tout lancement sur la catégorie. Une logique qui au travers de ces deux lancements travaille bien sur le levier de l’impulsion et qui répond à la tendance constatée depuis le début de la crise, à savoir le maintien en GMS de la catégorie chocolat qui laisse à penser que les Français sont encore sensibles aux petits plaisirs gourmands.

Nemeco C’est en distribution automatique une valeur montante qui devient une valeur sure. Non seulement Treetop confirme son positionnement mais Nemeco travaille aussi le segment des smoothies avec Nu mais en format ambiant ce qui dédouanne les gestionnaires de la logique de produits ultra frais tout en permettant un maintien des marges de vente associées à la profession. Nu renferme encore un potentiel non seulement en termes de DN car le produit doit encore gagner en référencement mais également en termes de potentiel de boissons additionnelles car la gamme ne se limite pas à une seule référence. Nemeco n’en reste pas moins innovant avec la présentation en avantpremière de Treetop en format briquette 33 cl développé eautour d’un tout nouveau conditionne-

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 25

LMDA_FORUM_189.indd 25

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

ment tétrapack et doté d’un nouveau bouchon refermable. Un conditionnement qui va à notre sens permettre un réelle montée en gamme sur les références ainsi qu’une vente à un tarif plus élevé que sur la canette. Une relle opportunité pour les professionnels qui recherchent aussi à relever les prix de vente sur les automates…ainsi que leur marges. A suivre de près !

Noeo Formations Capitaliser sur les expériences DA est la vocation de Noeo Formations qui a mis en place des formations baptisées « cercles Noéo DA » et visant à accompagner les entreprises de DA de la négociation au management. Ces cercles visent à regrouper les personnels de différentes sociétés de gestion sur des formations qualifiées réalisées par des personnels et des professionnels ayant une compétence non seulement de professionnel de la formation mais également en termes de gestion de sociétés de gestion et de management spécifique à la distribution automatique. Noéo prend en compte à la fois la gestion des entreprises mais également des personnels commerciaux et des personnels techniques.

Nutrition et santeé La présentation de produits au profil nutritionnel plus sain est aujourd’hui une demande croissante exprimée par les consommateurs. Une logique qui concerne l’ensemble des circuits de distribution alimentaire et notamment de manière croissante les circuits hors domicile. C’est une des particularités de Nutrition et Santé que d’avoir élaboré une gamme spécifique pour la distribution automatique avec comme produit phare une gamme de biscuits et snacks pour les automates de confiserie (biscuit au germe de blé par exemple). Le Forum de la DA a été l’occasion de découvrir des offres complémentaires comme des barres destinées dans un premier temps aux sportifs comme Pulse sous la marque Isostar qui peuvent aujourd’hui répondre à des demandes de la part de clients de la distribution automatique

Orba Informatique La présence de Orba Informatique au Forum de la DA de Biarritz fut l’occasion pour beaucoup de professionnels de découvrir W3 la dernière version ERP développée récemment qui prend le virage du web et qui entend apporter des fonctionnalités enrichies et nouvelles. Avec W3 c’est un environnement complet (suite logicielle) qui est proposé aux gestionnaires de la DA et qui reprend des fonctionnalités par modules comme les relevés d’audit, la gestion dynamique des tournées, de la CRM, des solution de facturation et d’export. Mais la nouveauté passe aussi par de la télémétrie suite à un accord de partenariat avec Vendon ainsi et c’est nouveau que l’annonce d’une solution de paiement développée avec Atos Worldline et Vendon dont les premiers pilotes vont être lancés prochainement. Orba a pris le temps de penser à sa nouvelle solution mais entend bien proposer un pack de solutions évolutives et complètes aux gestionnaires.

26 26 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 26

18/06/13 18:41


LMDA_FORUM_189.indd 27

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

Paccor La société spécialisée dans les gobelets DA est passée récemment du swing à l’expert qui est sa dernière réalisation. Il s’agit d’un gobelet dit allégé à empilage réduit. Dans un contexte de vives tensions du coût des matières premières Paccor a su faire des efforts techniques pour développer un gobelet comprenant moins de matières premières tout en travaillant un design technique et une rigidité qui tient compte des contraintes liées au gobelet automatique. Paccor dispose donc de différentes solutions qui permettent aux professionnels de disposer de produits soit en vending traditionnel soit en gobelets courts et à empilage réduit de même qu’une offre de gobelets carton.

Pentair Claris Ultra est aujourd’hui une gamme référence sur le marché de la distribution automatique. Everpure est la marque qui a fait connaître depuis plusieurs décennies Claris qui a fait évoluer ses offres. Non seulement les filtres sont de plus en plus pointus mais les technologies utilisées comme c’est le cas du carbon bloc Claris, permettent des résultats probants sur les parcs de distribution automatique mais également de CHR. A noter que Claris dispose de solutions de traitement de l’eau et de lutte contre le calcaire avec une gamme allant des débits moyens aux très grands débits mais joue aussi sur le goût et l’équilibre des boissons afin de rendre l’expresso mais aussi les boissons gourmandes optimales et d’assurer un rendu au gobelet irréprochable.

Regilait Rendre les boissons en distribution automatique plus gourmandes et en phase avec les nouvelles tendances de consommation. Tel est le pari développé par Régilait. La société spécialisée dans la fourniture de lait granulé spécialement développé pour la distribution automatique a décidé d’apporter une offre gourmande aux professionnels en développant des recettes les Ultra Gourmands à base de sirops aromatisés. Ici pas de modification des habitudes des professionnels dans la mesure ou les deux sirops utilisés sont conditionnés en bag in box autour de deux recettes exclusives développées avec Monin à savoir Chocolat Cookies et Toffee Nut. Avec ce concept produit-machine Régilait offre aux professionnels la possibilité sans changer les produits habituels et les configurations traditionnelles, de développer 8 boissons gourmandes additionnelles et spécifiques qui répondent aux nouvelles tendances de consommation et de les valoriser à un prix plus élevé tout en s’assurant une excellente marge : l’objectif est de produire de nouvelles ventes en développant le taux de prise des personnels mais également en fidélisant de nouveaux consommateurs. Une logique vertueuse associant les pratiques existantes des professionnels et associant les kits boissons gourmandes qui ne posent pas de contrainte additionnelle. A noter également la poursuite du lancement du lait concentré nature Régilait Pocket (60 g) en distribution automatique qui monte en puissance et apporte une touche gourmande sur une catégorie encore inexistante en distribution automatique.

28 28 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 28

18/06/13 18:41


SpEcial Forum de Biarritz

<

Saeco Le fabricant était présent sur le Forum afin de mettre en avant ses offres matérielles et notamment en termes de caféterie avec le lancement des gammes Lirika et Aulika destinées au marché de l’HoReCa. Ces deux gammes sont destinées aux établissements effectuant de 10 à 80 cafés quotidiennement avec Lirika destinées aux petites structures et Aulika pour les points de vente de taille plus conséquente. Les deux offres ont été semble-t-il bien pensées car offrant des dimensions compactes compte tenu des impératifs d’optimisation du mètre de vente linéaire dans les établissements concernés. Saeco est resté pointilleux sur la qualité de réalisation et de rendu des recettes avec la présence du groupe percolateur amovible, la présence de meules céramiques silencieuses sur lirika et de 4 sélections programmables. Aulika pour sa part intègre une fonction One Touch permettant de préparer en un seul clic les boissons gourmandes grâce à un nouveau cappuccinatore. L’investissement technique de Saeco sur les segments en forte croissance OCS premium et VAE vise à permettre la réalisation de boissons de qualité avec le moins de contraintes possibles. Plus encore Saeco à mis en place des services de SAV inédits avec une hotline et le prêt d’une machine pendant la période de réparation ainsi que des offres de financement permettant un ROI très rapide.

Sandenvendo Vendo est passé au G-Design ! En effet depuis le dernier salon Venditalia Vendo travaille l’ensemble des ses offres autour d’un design harmonisé qui confère aux automates une réelle attractivité avec des teintes noires et métalliques. Cette logique s’accompagne d’un complément de gamme sur…le café avec l’arrivée de la G-Caffé qui va conférer à Sandenvendo la possibilité de proposer des batteries d’automates complètes associant à la fois le snack mais aussi les solutions repas, la boisson fraîche avec des DA à vision totale et désormais la boisson chaude. Une boisson chaude qui contrairement aux pratiques des fabricants américains intègre bien la dimension café espresso chère aux pays du Sud de l’Europe dont la France qui est aujourd’hui une terre de café grain. Enfin les nouvelles interfaces consommateurs font aussi partie des préoccupations du fabricant qui dispose aujourd’hui de solutions DA écran tactile pour une plus grande convivialité des ventes.

Sibell C’est la chips qui est à l’honneur avec une gamme adaptée aux formats de la distribution automatique et une marque qui a gagné ses gallons auprès du grand public avec une présence sur l’un des sitcom de la télévision nationale se déroulant dans la région marseillaise. Sibell entend développer la distribution automatique comme canal de ventes avec des formats 25 et 30 g qui permettent un passage en spires. La gamme est large et inclut aujourd’hui des chips nature, au sel, aromatisées et même une chips allégée Bio en 25 g. Dans un contexte tendu du marché de la chips Sibell, entend apporter des réponses attractives aux gestionnaires de DA.

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 29

LMDA_FORUM_189.indd 29

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

Sielaff Le fabricant allemand capitalise sur les succès de ses DA boissons fraiches à vision totale Robimat XL et Robimat. Aujourd’hui ils représentent une part importante des ventes de ce segment particulier. Une version Combimat a du reste été développée incorporant des plateaux destinés aux snacks et confiseries avec un recours à la spire comme mode de distribution là ou elle est absente sur les boissons fraîches. Mais la nouveauté du Forum concerne le nouvel automate boissons chaudes de Sielaff. Il s’agit de SiGusto, un DA freestanding d’une capacité gobelets portée à plus de 1000 unités et qui propose une double gobeletteuse acceptant via un nouveau système d’éjection inédit, de distribuer des gobelets manuels de diamètre 70/80 mm ! Il est équipé de plus d’un menu de sélections tactiles avec 27 présélections mais qui reste complètement configurable. L’automate reste un DA de conception et d’esprit Sielaff c’est à dire profitant d’une qualité de finition irréprochable et conçu pour durer dans le temps sans subir de détérioration. Une logique qui laisse derrière elle le principe de DA jetable dans la mesure où avec la crise, les gestionnaires optent de plus en plus pour le reconditionnement et vont semble-t-il s’orienter vers des matériels de plus en plus robustes ne nécessitant pas une refonte ni remise à niveau complète entre deux installations.

Sodebo L’industriel de Montaigu confirme d’année en année son implication croissante sur le segment de la distribution automatique. Il est du reste sorti de son image de simple industriel du sandwich (club, baguette…) pour aborder le marché de la pâtes via les boxes où il reste leader mais également la pizza avec des formats individuels en parts (Giant) et enfin la soupe et la salade qui sont les dernières catégories lancées sur le marché et qui rencontrent un réel succès. Plus encore ce dernier entend soutenir le snacking frais en renouvelant ses offres et en réalisant des montées en gamme comme c’es aujourd’hui le cas avec la gamme L’épicurien ou encore le lancement d’une offre de bagel afin d’enrichir le segment des sandwichs spéciaux et apporter des relais de croissance sur la catégorie qui pendant longtemps à principalement tournée autour des suédois. Mais l’implication de Sodebo passe aussi par un travail quotidien en collaboration avec les fabricants de machines afin de simplifier la distribution de ses produits. Plus encore il s’emploi à apporter des solutions logistiques flexibles afin d’aider les gestionnaires et la distribution automatique dans son ensemble à développer un approche de restauration sur le pouce.

St Michel Biscuits Cultiver la gourmandise avec des recettes intégrant les meilleurs ingrédients, telle est la vocation de St Michel qui s’appuie sur une marque bénéficiant d’une forte notoriété et des recettes emblématiques comme la Galette. Plus encore St Michel s’est attaché à développer une gamme cohérente et assez courte avec des recettes distinctes et des standards du marché de la DA comme par exemple la Madeleine au Chocolat ou nature X6. Chaque produit bénéficie d’un facing coloré et impactant mettant en avant les recettes et les marques. A noter également la présence dans la gamme de la marque Bonne Maman (financier) qui peut accompagner les besoins de montée en gamme sur les boissons chaudes avec un pendant sur les biscuits et pâtes jaunes. Enfin les consommateurs ont la garantie avec St Michel de consommer des produits de qualité et notamment un blé 100% français CRC, des œufs frais. A noter que les madeleines sont encore plus tendance avec le label Origine France garantie qui lui donne une image 100% française.

30 30 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 30

18/06/13 18:41


SpEcial Forum de Biarritz

<

Tecno Point France L’heure est désormais au déploiement chez TPF. Le Forum fut l’occasion de découvrir l’ensemble de ses savoir-faire et des solutions que la société entend apporter pour faire avancer le quotidien des gestionnaires. TPF présentait de fait l’ensemble des solutions développées en partenariat avec Mitaca/Illy et notamment la winning Illy qui propose les capsules professionnelles illy ainsi que les capsules Mitaca et apporte aux gestionnaires des offres premium au sein d’un automate polyvalent pour une réponse café grain mais aussi pour les boissons composées via les premix du marché ainsi bien entendu que les offres illy et son savoir-faire sur l’espresso. Une alternative aux solutions existantes qui entend capitaliser sur l’image de marque premium des cafés illy et qui doit permettre aux gestionnaires de valoriser au mieux leurs offres. Plus encore TPF a présenté un prototype de matériel Fas. Il s’agit d’un DA spires qui dispose d’un réceptacle produits distribuant sans problème les formats volumineux comme les salades et autres nouveautés snacking qui aujourd’hui pénètrent le marché. L’automate est pourvu d’un portillon laissant voir les produits et avec une sortie large. Plus encore, il est muni d’une trappe anti-effraction de conception nouvelle qui se referme comme un volet roulant flexible lorsqu’il est en action, volet qui est rigide en position verrouillée.

Vendin Le Forum de la DA fut l’occasion pour Vendin de présenter l’ensemble de son savoir faire en termes de Distribution Automatique dans la mesure où ce dernier est présent sur bon nombre de domaines qui peuvent aujourd’hui satisfaire les professionnels : des mélanges de cafés grains de différentes provenances et des offres professionnelles permettant de disposer de gammes associées à des rapports qualité-prix très avantageux et pouvant cohabiter avec des marques professionnelles sans négliger les profils gustatifs. Plus encore Vendin dispose d’une gamme de laits, de boissons gourmandes et de chocolats qui aujourd’hui permettent de disposer d’un panachage de références en départ direct d’usine et assurant des prix d’achat très attractifs. Une proposition qui laisse de moins en moins de professionnels indifférents sachant que pour les structures de tailles plus modestes Vendin dispose aussi désormais de solutions via des plateformes de grossistes française de manière à pouvoir répondre à l’ensemble des demandes. Côté nouvelles boissons le fabricant a mis en avant des solutions comme des milkshake de manière à venir proposer des alternatives nouvelles dans les bacs des automates.

IL N'Y A PAS MEILLEURE SOLUTION... POUR UN CAFE’ PARFAIT! Vos Contacts: Nino Porcarelli +33 6 09520611 / Susanna Guidi +39 02 93271198

WATER SOLUTIONS

www.pentairfoodservice.fr juin 2013 I numéro 189 I LMDA 31

LMDA_FORUM_189.indd 31

18/06/13 18:41


>

SpEcial Forum de Biarritz

Vivendia Le grossiste a beaucoup évolué ces derniers temps pour apporter une offre de produits DA des plus larges et avec un service de proximité. A l’heure ou les professionnels cherchent à se regrouper afin de bénéficier de conditions d’achat avantageuses, Vivendia a su se mettre à leur niveau. Ainsi la plateforme produit a-t-elle passé un accord avec le groupement DA Group afin de devenir sa plateforme logistique. Une approche qui n’est pas dénuée de bon sens dans la mesure où elle bénéficie d’une gamme de produits référencés de manière individualisée à chaque membre du groupement sans que ce dernier ait eu à développer sa propre plateforme. C’est un exercice de style plus que gagnant pour les deux parties qui se trouvent en synergie et qui peuvent apporter des demandes particulières aux industriels pour qui le travail en direct sur des quantités à dispatcher reste problématique. Il y a là un début de simplification pour chacun qui démontre aujourd’hui que des alternatives métier peuvent être développées en toute simplicité dans un schéma gagnant-gagnant.

Snack Saludable C’est une solution de snacking sain autour du fruit avec Snack Saludable une gamme de fruits sains et croquants en format 15 g spécialement conçu pour la distribution automatique. Une offre de 3 parfums (fruits rouges, Pomme Verte, et Ananas) qui permet d’apporter une solution de consommation de fruits sans huile, sans sucre ajouté, sans conservateurs et sans gluten. Les professionnels qui se trouvent confrontés à des demandes de snacks sains ont tout intérêt à se pencher sur cette gamme qui permet d’apporter une offre fruitée dans les spires.

Teisseire Le spécialiste des sirops et des boissons fraîches était présent avec plusieurs cordes à son arc. La première est la gamme de boissons Fruit Shoot, une boisson naturelle aux fruits naturelle conditionnée en bouteille PET 20 cl et disponible en 3 parfums (orange, tropical ou multi-vitamine). Mais Teisseire intervient aussi sur son cœur de métier à savoir les sirops et c’est peut être aussi là que des opportunités peuvent se présenter comme par exemple une gamme de 4 parfums pour décliner des boissons fraîches avec une menthe, une grenadine, une cerise et un citron 0% mais également des solutions de BAG in Box autour de trois parfums traditionnels comme le caramel, la noisette et la vanille ou tout autre parfum à la demande pour aromatiser les boissons chaudes. Une gamme qui peut être regardée de près par les professionnels ou les fabricants souhaitant développer des concepts de coffee-shops automatiques.

Tixo Depuis plus de 20 ans Tixo s’attache à fournir les professionnels de la distribution automatique en produits d’entretien dédiés et conformes aux normes sanitaires des matériels alimentaires. Ainsi Tixo apporte-t-il des gammes de produits bactéricides et fongicides permettant de désinfecter et de dégraisser les matériels et pièces détachées entrant en contact alimentaire. Une gamme qui de plus contient des références vertes écologiques. Une opportunité pour les professionnels en recherche de produits adaptés aux contraintes du métier. Le catalogue est aujourd’hui des plus larges et concerne

32 32 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 32

18/06/13 18:41


SpEcial Forum de Biarritz

<

à la fois, les machines boissons chaudes, les DA alimentaires mais aussi les systèmes de paiement. Un service à regarder de près qui va simplifier le quotidien des équipes opérationnelles de DA.

Waterlogic La fontaine réseau reste le cheval de bataille de Waterlogic qui était présent au Forum avec l’ensemble de ses références mais particulièrement avec deux offres qui peuvent aujourd’hui satisfaire les professionnels à savoir la WL2 qui présente les avantages de la WL4 mais en format simplifié ainsi que le WL max Firewall qui est une fontaine réseau reprenant le procédé Firewall mais adapté à un refroidisseur et donc garantissant un débit important (système breveté UV Firewall en fin de circuit de distribution garantit l’élimination des bactéries, virus et champignons et prévient toute rétro-contamination de l’eau liée à l’utilisation de la fontaine) et le système BioCote qui est un revêtement antimicrobien exclusif, intégré aux plastiques de la zone de distribution de la fontaine qui réduit l’apparition de bactéries et moisissures et participe à l’intégrité sanitaire du lieu de travail. Il assure en eau froide, un débit de 80 l/heure avec l’ensemble des caractéristiques et la qualité Waterlogic.

DU SAC ISOTHERME AU CONTENEUR RÉFRIGÉRÉ AUTONOME, COLDWAY VOUS APPORTE LA SOLUTION ADAPTÉE POUR VOS TRANSORTS DE SANDWICHES ET PRODUITS FRAIS

www.coldway.com

CONTENEURS ET ROLLS RÉFRIGÉRÉS ET AUTONOMES

PLUS ÉCONOMIQUE QU’UN VÉHICULE RÉFRIGÉRÉ CAISSE AMOVIBLE POUR LIVRAISON JUSQU’ AU DISTRIBUTEUR

MOBILITÉ ET SOUPLESSE

TRAÇABILITE DE LA TEMPÉRATURE

TECHNOLOGIE NOVATRICE ADAPTÉE AUX ENJEUX DE L’ ÉCO-MOBILITÉ RESPECT DE L’ ENVIRONNEMENT

SACS ET CONTENEURS ISOTHERMES

CONFIGURATIONS QUALIFIÉES EN LABORATOIRE DE -20°C À +4°C

POUR TOUT RENSEIGNEMENT CONTACTEZ COLDWAY Tel:+33(0)4 68 64 71 06 - info@coldway.fr CONTACT: MAGALI FERRER, RESPONSABLE COMMERCIALE

Le spécialiste de la chaîne du froid

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 33

LMDA_FORUM_189.indd 33

18/06/13 18:41


> dossier

IPad, iPhone, Galaxy S4 ou encore Galaxy Tablett… les iDevices sont en passe de modifier les approches des consommateurs en apportant de la convivialité dans bien des domaines. La distribution automatique semble se mettre au goût du jour et passer elle aussi à la mode de l’iVending. Mais encore faut-il apporter outre du confort, de la simplicité et de la valeur ajoutée. Explications

L’

une des révolutions soulevées aujourd’hui par bon nombre de « tendanceurs » et spécialistes du comportement ou de la relation client est la rapidité avec laquelle les consommateurs s’approprient les nouvelles technologies. Ces derniers ne sont pas des adeptes forcenés de la nouveauté mais il faut constater qu’en quelques années l’utilisation de bon nombre de services du quotidien s’en sont trouvés simplifiés. C’est le facteur qui explique largement la rapidité d’acquisition des pratiques et des services y référents par le grand public. Imaginez aujourd’hui

la vie sans les emails et un seul bon vieux fax ! Plus encore qui souhaiterait encore prendre le temps de déplier la carte Michelin plutôt que de faire appel à un service de géolocalisation et de GPS afin de se rendre d’un point à un autre ? Pire encore qui souhaite se passer de son téléphone ou de son smartphone, véritable assistant personnel et retrouver le chemin de la cabine téléphonique pour passer ses coups de fils à l’extérieur. La révolution numérique a balayé de manière radicale bon nombre de vielles habitudes et imposé des services et des solutions instantanées et simples qui se sont de fait imposés à tous.

Vive la simplicité

Non seulement les Français et les consommateurs s’y sont pliés mais ils en demandent toujours plus. Ainsi les GPS déjà bien pratiques se doublent d’écrans tactiles pour gagner du temps. Les touches des téléphones ont laissé la place elles aussi à des interfaces tactiles et laissent aussi la place à la reconnaissance vocale. Enfin les digital migrant qui ont encore connu les anciennes pratiques, tiennent lieu de papy de l’internet face aux digital natives pour qui tout est simple et intuitif. Il y a moins de deux semaines un rapport parlementaire a remis en cause la question du tout écrit à l’école de demain et prône déjà l’apparition des outils tactiles, comme c’est déjà le cas à l’école aux Etats-Unis. Jules Ferry va devoir passer à la dématérialisation des connaissances. Les consommateurs recherchent la simplicité et une praticité d’usage. Une logique qui n’est pas simplement à imputer aux nouvelles technologies. L’apparition du la capsules café n’estelle pas aussi une manière de simplifier la préparation de l’espresso. Plus besoin d’ouvrir son paquet de café

34 34 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 34

18/06/13 18:41


dossier <

d’impulsion il convient de valoriser les offres pour séduire les consommateurs et les inciter à consommer ou re-consommer.

Le digital Vending comme moteur des ventes

moulu alors qu’il y a quelques années le paquet moulu s’est imposé face au paquet de café grain et au recours au moulin pour préparer son espresso ou son café via la cafetière professionnelle. Une pratique que Thierry Spencer éditeur du Sens du Client explique par une formule simple mais explicite « le client est fainéant ». Une simplification de son acte d’achat lui procure un bénéfice qu’il adopte et accepte rapidement dans la mesure où cela n’affecte pas ses pratiques et ses habitudes de consommation. Une logique qui peut se dupliquer dans bien des domaines et qui affecte pour les entreprises leur relation avec leurs clients appelés à exiger de plus en plus de services et d’instantanéité avec la formule du « Je veux tout et tout de suite » ainsi que son corolaire « Je veux plus et bien souvent au même prix » ! La distribution automatique n’y échappe pas car les automates sont eux appelés à plus de convivialité et de simplicité. Depuis plusieurs années déjà, les professionnels cherchent à rendre les menus et les sélections plus attractives. Les marques cherchent à s’afficher et se mettre en valeur afin de favoriser les consommations. L’idée est simple : la distribution automatique restant en grande partie un marché

LMDA_FORUM_189.indd 35

L’arrivée des technologies de l’image, des solutions de « tactilisation » est aujourd’hui au cœur de cette logique. Il y a deux ans, lors du Forum de la DA à Cannes, CHD Expert avait pointé du doigt que plus des trois quart des sondés de son étude dans le cadre de la manifestation, déclaraient ne pas plus réellement faire attention au contenu des machines qui n’évoluait pas beaucoup selon eux. Un déclaratif qui semblait mettre en avant le peu de nouveauté dans les machines ou plutôt la perception d’un manque de nouveauté. Face à des machines inertes les consommateurs semblent devenir peu attentifs aux propositions et aux assortiments. C’est problématique pour les professionnels qui souhaitent dynamiser leurs assortiments dans la mesure ou plus que le contenu en lui-même, il convient de faire connaître aussi les évolutions des assortiments. Aujourd’hui les industriels proposent des stop DA, des vitrophanies mais leur mise en œuvre nécessite un temps de pose et de préparation qui est chronophage et qui a plus un caractère promotionnel qu’opérationnel. Alors que les services marketing sont demandeurs de telles opérations, les services opérationnels et les superviseurs de tournées, sont souvent réticents car elles imputent du temps-hommes.

mates de série qui déclinent ce type de fonctionnalité. Ainsi Bianchi Vending propose-t-il une version de sa Lei 700 munie d’un écran tactile et d’un écran vidéo permettant de décliner une double logique, apporter de l’information sur le lieu de vente mais également de créer des menus de sélection interactifs. Une logique qui s’intègre en complément des offres Lei 700 à clavier sensitif et capacitif. Autrement dit, cette nouvelle gamme permet de travailler autour soit d’une offre écran de communication soit un complément écran et clavier laissant la possibilité d’une personnalisation complète. Cette approche est aujourd’hui complétée de la gamme Lei 500 qui elle aussi reprend le principe de trois automates à savoir une version classique, une version vidéo et une version vidéo et clavier tactile. Nous laissons la possibilité aux professionnels de travailler leurs personnalisations et leur approche client

Vers une nouvelle génération d’automates

La révolution du numérique est aujourd’hui néanmoins en passe d’affecter l’ensemble des matériels. En effet, si des automates munis d’écrans sont en place sur des grands comptes comme les réseaux autoroutiers et ont fait l’objet de développements spécifiques, les fabricants d’automates sont aujourd’hui en capacité de proposer des auto-

18/06/13 18:41


> dossier

autour de concepts intégrant un niveau croissant de technologie explique-t-on chez Bianchi. Chez N&W c’est la Canto Touch qui inaugure cette approche en offrant en complément de gamme, un écran vidéo full HD de 21,5’’, un menu de sélection tactile étendu à 56 sélections et une prise en main via le système Giga Touch. Cet automate permet ainsi aux professionnels fidèles de la marque, de venir proposer une alternative sur des appels d’offres particuliers ou des clients désireux de proposer une nouvelle expérience vending. Une nouvelle expérience c’est déjà ce que propose Rheavendors depuis un peu plus de deux ans au travers de ses solutions RheAction. En effet Rhea a depuis plus de deux ans senti la tendance « technologique » et proposé une approche interactive sur ses modèles Europa et Luce X avec Caffé Europa multimédia qui dispose d’un

écran vidéo de première monte et qui peut bénéficier de plus d’un clavier de sélections tactiles. Luce X TV existe déjà depuis plusieurs années. Aujourd’hui Rheavendors va plus loin et propose la Luce X2 Premium disposant d’un écran multimédia indépendant (piloté par la solution Rhea vidéo Player) et d’un display touch screen (clavier de sélections tactiles). Avec cet automate, Rheavendors a cherché à développer un concept vending regroupant un concentré d’innovations et surtout permettant aux gestionnaires de proposer un automate convivial : non seulement les modes de sélections sont multimédia mais de plus les offres produits s’adaptent à cette proposition. Ainsi la Luce X2 Premium offre deux tailles de gobelets (de 15 à 30 cl), une configuration 9 bacs permettant de proposer un vaste choix de gobelets, un kit sirop bag in box permettant de proposer des recettes additionnelles différentes des solutions prémix existantes. Avec cette solution matérielle Rheavendors offre bien plus qu’un automate avec des menus déroulants. Ainsi chaque professionnel peut construire une offre produits mais aussi des interfaces consommateurs attractifs en lien avec des contenus incitant à la consommation. Cette approche est aussi présente via les écrans communicants chez Saeco France qui en collaboration avec Panelkom proposait ce concept sur le dernier salon de la DA de Paris et encore dernièrement sur le salon Vending et Barista en Belgique associant également les paiements via Elkey dans la mesure où l’ensemble de ces solutions passent aussi par des offres tarifaires, la construction de menus et d’avantages consommateurs. La liste des fonctionnalités peut s’allonger et on comprend bien vite que le champ des possibles peut s’allonger rapidement au gré des demandes dès lors que le professionnel est en mesure d’apporter des éléments de réponses concrets.

plutôt en capacité de les accepter qu’il convient d’avancer les bonnes solutions. C’est aussi ce que semblent avoir compris de plus en plus d’opérateurs de gestion et des industriels produit. Ainsi des opérateurs comme Dalliance, Selecta, Autobar, ont-ils su sur les contrats autoroutiers, élaborer de nouvelles solutions qui mettent bien en exergue cette capacité à faire bouger les lignes et proposer des offres plus en phase avec les attentes des consommateurs. Des attentes qui ont permis de proposer des offres tarifaires avec une montée en gamme perçue accompagnant des hausses tarifaires. En effet, là où le prix de l’espresso il y a moins de quatre ans atteignait 1€ il s’élève aujourd’hui à 1,30€ et jusqu’à 1,70€ pour les boissons gourmandes. Une montée en gamme qui certes si elle reste sur des sites dits captifs n’en a pas moins été substantielle.

Vers plus de service client ?

C’est à l’heure ou les consommateurs sont en attente de changements ou

36 36 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 36

18/06/13 18:41


www.nicola-crescenzi.com

NECTA, LA DIFFERENCE

SEUL CANTO TOUCH PEUT VOUS OFFRIR TOUT CE QUE VOUS DÉSIREZ : INTERFACE AVEC ÉCRAN TACTILE, TRES GRAND CHOIX DE PERSONNALISATION, EXCELLENTE QUALITÉ DANS LA PRÉPARATION DES BOISSONS. CANTO TOUCH : PLAISIR SENSORIEL. EST UN MARQUE DE

www.nwglobalvending.fr

LMDA_FORUM_189.indd 37

18/06/13 18:41


> dossier

Aujourd’hui Régilait avec ses Ultra Gourmands propose des boissons aromatisées à base de sirop à des tarifs allant de 60 à 80 cts d’euros, preuve en est que les solutions de vente additionnelles peuvent payer. Reste à développer ce type de « iVending au sein des entreprises » et cela nécessite un changement de mentalité chez les professionnels mais aussi les donneurs d’ordres qui peuvent voir d’un mauvais œil l’arrivé de machines interactives sur le lieu de travail. En effet des machines ludiques, interactives peuvent être interprétées comme des outils de divertissement à un moment où la crise requiert plus de concentration et de travail au bureau. A contrario cela peut aussi contribuer à apporter plus de détente et de lien au sein des entreprises. Une logique de plus en plus cruciale d'autant plus que les salariés ont une perception contradictoire de leur quotidien. 61,2 % déclarent avoir un « bon moral », mais la moitié d'entre eux trouvent que le climat social au sein leur entreprise n'est pas favorable. Ils sont aussi 46,4 % à se sentir exposés au stress et 49,3 % jugent insuffisante la qualité du management, selon l'enquête 2012 de l'OVAT observatoire de la vie au travail. L’implication de l’automate comme solution contribuant à la vie de l’entreprise n’est plus à démontrer. En effet une émission comme Caméra Café a bien su mettre en évidence l’importance de la place de la machine automatique comme lieu de vie et d’échanges. Le développement d’un centre de vie autour d’une offre interactive peut aussi ajouter à une meilleure perception de la vie en entreprise. Tout dépend néanmoins des contenus développés. Le Groupe LCI connait bien cette logique qui outre des solutions techniques et l’intégration d’écrans et de menus tactiles, fournit aussi des solutions de contenus et de gestion des players qui supportent les offres matérielles ce que les professionnels ont souvent tendance à négliger mais qui répond aussi au cahier des charges des solutions

de demain. En effet, derrière les approches matérielles il sera nécessaire d’apporter des contenus et de pousser des flux sous forme d’information, de jeux, d’opérations commerciales, d’annonces publicitaires. Une architecture technique que les gestionnaires vont devoir intégrer et appréhender afin de donner vie aux solutions communicantes et surtout ne pas oublier que dans une société ou tout s’accélère le consommateur attend toujours plus d’interactivité. Le lifting des offres matérielles qui peu a peu prend forme chez les constructeurs et au travers d’intégrateurs ne passera pas sans une redéfinition des compétences de chacun. Aujourd’hui, certains marchés vitrines intègrent déjà des solutions interactives mais le marché de masse des gestionnaires en entreprise doit à terme prendre le relais et permettre une démocratisation des solutions. Là se trouve aussi l’enjeu de l’interactivité. En effet beaucoup de futurs développements en découlent ou sont liés indirectement à l’arrivée de ce type d’offre. Qui dit à terme, automate interactif dit aussi solution de gestion à distance sur un nombre important de machines et donc un coût additionnel lié à la présence d’une solution online. Or le développement du paiement ban-

caire et des micro paiement implique lui aussi une solution online. Aussi les investissements peuvent être mutualisés voire trouver des solutions croisées. En effet la présence d’une solution de paiement aboutie via la carte privative ou publique, peut aussi laisser aux professionnels la possibilité de personnaliser les offres. La machine qui reconnaît son utilisateur peut alors lui proposer des boissons ou des promos sur ses produits préférés. Plus encore, elle pourra aussi dans le cas des futurs paiements par téléphone (NFC) collecter des informations et proposer des services additionnels présents à l’automate ou pas. Imaginons un client venant demain payer à l’automate être invité par sms ou mail à s’enregistrer pour profiter de réductions sur ses prochaines consommations voire à rentrer dans un programme de fidélité de la part soit du gestionnaire et pourquoi pas du groupement auquel appartient ce dernier. En laissant ses coordonnées il peut à tout moment être informé sur des promotions, des nouveautés, recevoir des bons de réductions (via QR Code par exemple…) et le professionnel dispose d’une base d’abonnés qu’il pourra louer le cas échéant. L’interactivité, la convivialité auront aussi un prix.

38 38 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_FORUM_189.indd 38

18/06/13 18:42


ce mois-ci <

Marque emblématique Coca-Cola entend apporter une convivialité et partager des moments. Le bonheur reste le fil rouge de la marque qui le traduit sous différentes formes au travers de ses offres. Une interview de Manuel Berquet, directeur marketing de Coca-Cola France LMDA : L’actualité de CocaCola est toujours synonyme de mouvement, quel lien entretien la marque avec les consommateurs Français ?

Manuel Berquet : Coca-Cola est en effet une marque qui innove régulièrement et qui s’attache à bien comprendre les attentes de ses consommateurs et à anticiper les tendances…Nous entretenons un lien privilégié avec eux notamment à travers les réseaux sociaux comme Facebook qui compte plus de 3 millions de fans (NDLR c’est la première marque en France).

de cible de la marque. Dans ces domaines, Coca-Cola compte des partenaires prestigieux tels que l’équipe de France de Football, le Paris SaintGermain, l’Olympique de Marseille ou encore le Palais Omnisport de Paris Bercy, l’Olympia, le Stade de France. Coca-Cola light qui est une boisson qui s’adresse principalement aux femmes, investit davantage dans la mode et s’est associée depuis quelques années aux plus grands noms de la mode comme Karl Lagerfeld, Jean Paul Gaultier ou Marc Jacobs. Coca-Cola zero enfin, s’adresse aux jeunes hommes et va cibler une de leur passion : les jeux vidéo. Il y a donc un style de vie adapté à chacun selon ses envies.

LMDA : Plus qu'une simple boisson Coca-Cola intervient dans bien d'autres domaines comme la musique, la mode... LMDA : Happyness semble est-ce à dire qu'il y a un style le fil rouge de la marque, de vie Coca-Cola ? quelles sont les actions auM.B. : La franchise Coca-Cola tour de la marque cette été ? compte trois marques : Coca-Cola, Coca-Cola zero et Coca-Cola light qui ont chacune leur territoire d’expression. Coca-Cola est associé au sport depuis plus de 85 ans et a toujours eu un ancrage très fort dans la musique, musique et sport qui sont les 2 passions principales des adolescents et jeunes adultes, cœur

M.B. : Il est vrai que le fil rouge des communications Coca-Cola depuis quelques années est le bonheur, le bonheur d’être ensemble et de partager des moments de convivialité avec ses amis, sa famille etc. C’est la raison pour laquelle cet été, CocaCola invitera tous les Français à partager un Coca-Cola avec ceux qu’ils

aiment. Ce plan mettra les consommateurs au cœur de initiatives : les 150 prénoms les plus portés (parmi les 12-29 ans) seront inscrits sur les bouteilles 50cl, les consommateurs pourront envoyer des messages de bonheur à leurs proches sur les panneaux urbains d’affichage digital, du 10 au 17 juin et retrouver ces messages imprimés début août et enfin participer à un grand casting sur internet et dans les festivals de musique partenaires de la marque pour devenir le héros de la nouvelle publicité Coca-Cola, diffusée fin juillet.

LMDA : Nous avons découvert un distributeur "slim" CocaCola sur les réseaux sociaux, le vending reste donc un champs d'investigation pour la marque ?

M.B. : Bien sûr ! Nous utilisons depuis plusieurs années le vending en communication. Souvenez-vous il y a quelques années vous découvriez toute la magie Coca-Cola à l’intérieur d’un vending, sur les réseaux sociaux, nous mettons très souvent en scène la distribution automatique et nous poursuivons notre stratégie d’innovation notamment à travers le prototype du «slim».

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 39

LMDA_FORUM_189.indd 39

18/06/13 18:42


M l

> monetek

I

l y a un peu moins de six mois Mc Donald annonçait tester le micro paiement sans contact dans certains de ses magasins. Une annonce qui vient mettre sur le marché français les systèmes de paiements publiques sans contact EMVco du type paypass, PayWave… issus des émetteurs internationaux que sont Visa et Mastercard. Idem pour la grande distribution qui commence à accepter le sans contact voire le proposer sur ses cartes de paiement bancaires. Leclerc par exemple propose une carte Visa (via la banque Edel de son réseau) proposant du débit immédiat, du débit différé, du crédit et du paiement dans contact Visa. De fait l’apparition des cartes bancaires sans contact est effective aujourd’hui

Qu’il est loin le temps ou pour simple solution de paiement les gestionnaires pouvaient s’en remettre aux bonnes vieilles pièces de monnaie sonnantes et trébuchantes. Aujourd’hui ce ne sont pas un ni deux systèmes qui cohabitent mais à terme une multitude de moyens attachés à de la monnaie physique ou dématérialisée, publique ou privée. La course à l’équipement commence à devenir problématique car les investissements d’aujourd’hui doivent aussi prévoir demain. et le petit logo fleurit peu à peu sur les cartes des différents porteurs. Plus encore le géant Google développe désormais son application Google Wallet (avec Mastercard, Ingenico, First Data) qui vous permet de regrouper vos cartes de crédit dans votre téléphone NFC (Android il va de soit) et d’effectuer des achats en ligne mais aussi chez les commerçants qui acceptent le payment NFC ! En France un système concurrent et hexagonal Cityzi promu par Orange, SFR, Bouygues Telecom et NRJ mobile permet à Nice, Caen, Strasbourg de profiter d’un mode de paiement NFC sans contact. La guerre du sans contact semble bel et bien lancée et risque de se développer du jour au lendemain dès lors que l’un des opérateurs aura décidé de déclarer les hostilités.

On l’a donc bien compris les modes de paiement vont dans un futur proche évoluer. La distribution automatique quant à elle fait figure d’attentiste. Il faut reconnaître qu’avec les annonces de Moneo, du NFC et du paiement bancaire les gestionnaires attendent aujourd’hui de manière prudente. Et prudence est mère de la patrie. Néanmoins il est aujourd’hui nécessaire pour une société de gestion de pouvoir d’une part accepter les titres de paiement actuels tout en prévoyant les futurs développements de demain. Les différentes technologies éprouvées sont nécessaires mais pas suffisants. Il convient aujourd’hui de préparer demain et donc de savoir que la technologie NFC ainsi que le paiement bancaire (EMV & EMVco) seront à n’en pas douter eux aussi à terme, des référents du marché.

40 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_MONETEK_189.indd 40

18/06/13 18:41


20130506 Advertisement Spaceship.pdf 1 06.05.2013 15:07:26

MICROpay6 le système de paiement universel

distribution France :

La maìtrise de la monétique depuis plus de 25 ans ! LMDA_MONETEK_189.indd 41

18/06/13 18:41


> monetek

Les gestionnaires savent bien que le monnayeur-rendeur est LA solution actuelle qui permet de travailler de manière simple et suffisante dans bien des cas de figure. Ce dernier est appelé à rester un des piliers de la profession et doit aujourd’hui garantir une qualité d’acceptation des plus larges mais également un rendu optimisé d’où la nécessité dans la majeure partie des cas de travailler autour du 5 et du 6 tubes. Parallèlement il doit pouvoir accepter les sys-

LMDA : Quelles sont aujourd’hui les problématiques liées aux paiements en distribution automatique ? Hervé Thellier : Actuellement deux modes de paiements sont majoritaires en DA, le paiement en cash (pièces et billets) et le paiement avec un systéme cashless privatif. Ce dernier pouvant être proposé que dans les sites fermés (entreprises, bureaux...) mais rarement en sites publics où le paiement en pièces reste le principal moyen de paiement. En conséquence, la gestion importante de flux de monnaie qu’il faut compter, traiter, conditionner et remettre en banque implique des coûts de traitement non négligeables. L’arrivée des solutions de cashless privatifs n’a fait que compléter l’offre pour ajuster les prix au centime ou négocier des schémas de fidélité ou de bonus mais n’a pas eu d’impact important dans la diminution du traitement de la monnaie. LMDA : Comment MEI entend préparer les évolutions aux modes de paiement du futur ? H.T. : Chez MEI, nous pensons que

tèmes de paiement privatifs du type clé ou cartes afin de proposer non seulement des prix remisés en monnaie électronique et des solutions de fidélité souples et simples à mettre en œuvre leur permettant de garder des avances de trésorerie et de multiplier les ventes ou plutôt de ne pas en perdre, par manque de monnaie physique par les consommateurs. Mais il n’est plus le seul à trôner sur les automates. En effet depuis un peu plus de deux ans les professionnels

l’offre de moyen de paiement sur le DA doit être la plus complète possible afin de ne pas «louper» une vente faute de monnaie, en résumé le DA doit pouvoir accepter ce que le consommateur a dans son porte feuille et cela à tout moment. Un bon exemple est la progression des ventes de lecteurs de billets. Il y a encore 5 ans, personne n’aurait misé sur les bénéfices d’un accepteur de billets sur un DA où les prix oscillent entre 0,30 et 2,50€. Dans les faits la mise en place d’un lecteur de billets a permis dans la majorité des cas une augmentation des ventes et un confort d’utilisation pour le consommateur. A contrario, ne pas mettre de lecteur de billets sur des sites proposant des prix hauts est clairement un risque de louper des ventes. La prochaine étape chez MEI est de compléter son offre avec une solution de paiement par carte bancaire certifiée EMV ( Europay, Mastercard, Visa) avec son lecteur 5 en1 qui accepte toutes les technologies disponibles sur les cartes (puce, magnétique, sans contact) et les paiements NFC du futur. L’expérience de MEI pour ce type de paiement est largement éprouvée avec plus de 150 000 terminaux vending installés aux quatre coins du globe. D’ici fin 2013 MEI offrira une offre complète de solutions de paiement par pièces, billets, carte bancaire, NFC et atteindra son objectif de pouvoir accepter tout ce que le client a dans son porte-feuille.

de la monétique plaident pour l’installation de lecteurs de billets sur les sites de taille importante afin de fluidifier les transactions : alors que la petite monnaie reste souvent une difficulté les consommateurs quant à eux ont aussi des billets, billets qui peuvent être acceptés de manière simple sur les DA et permettant aux gestionnaires de disposer d’une avance de trésorerie plus simple à gérer que les pièces. Plus encore, si certains professionnels restent

LMDA : Quels est selon vous la préoccupation première que doivent avoir les gestionnaires dès lors que l’on parle de paiement en DA ? H.T. : La typologie du site où le DA est installé (privé, semi privé, public) et les prix de vente pratiqués sont les deux critères de base pour le choix des solutions de paiement à installer. Dans tous les cas le paiement en cash doit être proposé car c’est le reflexe premier du consommateur pour les prix pratiqués en DA traditionnelle. Vient ensuite la question de l’intérêt d’une solution cashless privatif qui n’a de valeur que sur les sites privés et qui permet de fidéliser le client et apporter une avance de trésorerie pour le gestionnaire. Enfin, la question de la mise en place d’une solution cashless bancaire doit être abordée sous l’angle du retour sur investissement compte tenu des frais de transactions induits et qui seront mis en balance avec la réduction du traitement de la monnaie, de l’augmentation potentielle des ventes et d’un encaissement rapide des transactions effectuées directement sur le compte en banque du gestionnaire.

42 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_MONETEK_189.indd 42

18/06/13 18:41


monetek <

Demain tous connectés ?

C’est aussi l’enjeu des paiements pour demain. En effet le fait de développer des solutions bancaires va nécessiter indirectement la mise en place de solutions permettant d’interroger directement les banques. Jusqu’ici les solutions vending sont dites off-line dans la mesure où les cartes privatives sont approvisionnées en monnaie électronique à l’avance et restent un système autonome géré par chaque professionnel qui conserve l’avance de trésorerie. Avec les solutions bancaires et la nécessité de sécuriser les transactions, les conditions sont plus restrictives et font appel à un intermédiaire supplémentaire : la banque. Les gestionnaires deviennent des commerçants qui encaissent des paiements bancaires qui répondent à des normes bien pr��cises. De fait les professionnels doivent dans un premier temps se rapprocher de leur banque et se conformer aux instructions du GIE carte bancaire quant à l’homologation des matériels retenus et acceptés pour accueillir ce type de transactions tout en se conformant aux directives éditées pour le paiement bancaire par automate par ce dernier au même titre que les commerçants. C’est uniquement une fois les matériels et les protocoles respectés que le paiement sera sécurisé pour le gestionnaire, le client et la banque.

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 43

LMDA_MONETEK_189.indd 43

18/06/13 18:41


> monetek

LMDA : On connaît peu l’étendu du savoir faire de Symotronic, comment définissez-vous ses domaines de compétence ? William Martins : Symotronic est spécialiste des systèmes de paiement électroniques depuis plus de 15 ans. Au fil des ans, nous développons et apportons à nos clients les solutions les plus abouties en cashless. Nous intervenons dans le domaine de la distribution automatique, mais également sur d’autres marchés liés à la restauration, aux loisirs, aux transports, etc. Avec Microtronic notre partenaire historique nous proposons aujourd’hui un système de paiement universel capable d’accepter tout type de paiement (Cashless, espèces, NFC, Paypass EMV/CO, QRCode..), et ceci dans l’environnement technologique le plus large du marché, puisque nous utilisons le RFID ISO 14443 A/B sous ses formes les plus diverses (Mifare Classic, Mifare Plus, Mifare Desfire, Calypso,…). En matière de Cashless, la gamme Microtronic nous permet de gérer 3 porte-monnaies, jusqu’à 96 compteurs de produits, 16 formules menu, l’ensemble des possibilités de fidélisations par jetons électroniques, fidélisation au rechargement des badges, contributions périodiques, happy hour etc.). Le tout grâce à une suite logicielle très ergonomique et particulièrement simple. Symotronic est devenu un acteur complet de la monétique en élargissant son activité à la vente de monnayeurs, de lecteurs de billets, et au paiement bancaire. Nous proposons aussi une gamme qui intègre des stations de réévaluation, des logiciels d’audit et des solutions télémétrie. Pour préparer l’avenir nous commercialisons également des bornes de services à écran tactiles. De plus,

Symotronic a intégré en son sein des services de développement informatique et électronique, nous permettant de développer à la demande des applications adaptées au monde de la distribution automatique et à d’autres. Nos clients peuvent désormais se positionner sur les toutes les évolutions du paiement par automate. LMDA : Les équipes se sont étoffées, comment vous organisez vous aujourd’hui ? W.M. : Marc Puravet a fondé l’entreprise il y a 17 ans. Années après années il a construit un service technique d’une très grande efficacité. Symotronic c’est aujourd’hui 7 techniciens de haut niveau qui nous garantissent un suivi précieux et essentiel pour satisfaire nos clients. Commercialement nous nous sommes progressivement renforcés avec en 2012 l’arrivée d’Olivier Lequere qui assure notre présence commerciale plus une assistance technique en région parisienne et sur la partie Nord de la France. Puis tout récemment j’ai eu le plaisir d’enfin collaborer avec Marc au sein de Symotronic en tant que responsable commercial et marketing. Notre équipe est très complémentaire et expérimentée, c’est important pour garantir un service de qualité.

LMDA : Quels sont les avantages pour un professionnel retenir Symotronic ? W.M. : Un gestionnaire quelque soit l’importance de son parc machine et quelque soit ses attentes, pourra trouver chez Symotronic une gamme complète de systèmes de paiement. Nous avons un positionnement haut de gamme qui nous a souvent écarté des gestionnaires à la recherche de solutions simples et économiques. Notre travail consiste aujourd’hui à leur dire que nous avons des réponses à leurs besoins. La gamme Microtronic s’est enrichie depuis quelques années, et grâce au MSmart6 nous savons proposer un lecteur cashless très économique, sans perdre une seule fonctionnalité de ce que proposent MMaster6 ET MicroPay6. Seules les possibilités de connexions vers l’extérieur via un port LAN sont présentes sur la gamme MicroPay6. De plus un gestionnaire qui choisit Symotronic sera assuré de trouver dans notre catalogue une gamme complète de monnayeurs, de lecteurs de billets, bornes de rechargement etc. Le tout comme je le précisais avec un vrai service de qualité. Il sera également certain d’utiliser du matériel fiable et évolutif.

44 LMDA I numéro 189 I juin 2013

LMDA_MONETEK_189.indd 44

18/06/13 18:41


monetek <

dubitatifs devant l’investissement à réaliser, d’autres aujourd’hui se félicitent d’avoir franchi le pas car la présence de lecteurs permet d’augmenter le volume mécanique des ventes par une plus grande disponibilité de moyens de transaction. L’autre volet de la problématique des paiements passe par le développement des solutions cashless. En effet ces dernières ont désormais fait la preuve qu’outre le paiement elles permettent de proposer des solutions d’implémentation des ventes via la possibilité de proposer des prix différentiés, des remises en fonction de la fréquence d’utilisation. Plus encore elles partagent les supports (clé ou carte) avec d’autres applicatifs comme la gestion du temps de présence, la restauration ou le contrôle d’accès. Autrement dit, c’est un service additionnel non négligeable qui peut être apporté par les gestionnaires, charge à eux de décliner les bonnes offres en fonction des demandes. L’avantage des solutions existantes reste de proposer une solution captive en cashless dit privatif et de conserver les avances de trésorerie. Une logique que les solutions bancaires n’autorisent pas. En effet

il existe aujourd’hui pour un professionnel la possibilité de proposer du paiement bancaire public via la carte bleue. Ici c’est la banque qui enregistre le paiement et le transfère sur le compte de l’opérateur moyennant une commission. Une transaction dite online est effectuée et nécessite de travailler sur une logique différente mais qui au final induit néanmoins une transaction qui aurait pu être manquée par défaut de moyen de paiement adapté. C’est dans ce sens que le paiement bancaire en DA doit être compris et c’est du reste, l’esprit des solutions actuelles proposées par LM Control et ses partenaires via All in One un système polyvalent qui a partir d’un lecteur unique peut accepter soit le paiement cashless privatif (Luxéo d’Aztek) soit un paiement bancaire. L’idée reste que le professionnel peut à l’achat choisir le mode de paiement à charger voire faire cohabiter les deux solutions et prévoir de fait la mise en place en plus du monnayeur voire du lecteur de billets, des solutions pouvant accepter les offres de paiement de demain (solutions EMVco via le NFC). Idem pour MEI qui avec le cinq en un permet une solution

YONEO

contactless innovation Our new YONEO terminal is a vandal-proof contactless payment terminal ideal for indoor and outdoor unattended environments. Its compact design integrates easily and flexibly into vending machines. The YONEO is equipped with a TFT colour display, as well as on-board Ethernet and serial interfaces.

pièces, billets, cashless, bancaire et NFC. Aujourd’hui Nyax est aussi une approche de paiement bancaire pour la DA et Symotronic lui aussi maîtrise ce type de compétences et est en capacité de les proposer aujourd’hui sur la base des solutions Microtronic. En effet la marque suisse travaille déjà ce type d’approche sur d’autres marchés que la France et peut les développer voire intégrer des applications sur mesure. On le comprend bien dans un contexte d’ouverture future aux différents modes de paiement, il est important de comprendre que l’automate ne se contentera pas d’un mode d’acceptation mais devra si possible les accepter tous. Qui plus est, il faut bien comprendre que la mise en place de solutions dites online par opposition au cashless offline actuel nécessitera demain des automates connectés en temps réel et donc l’arrivée de nouveaux acteurs dans le paiement. Déjà Orba Informatique annonce l’arrivée d’une solution cashless NFC via un lecteur Atos et donc des fonctionnalités nouvelles dans ses applicatifs. Le paiement de demain va donc inévitablement ressembler à un origami où différents systèmes cohabiteront et se superposeront…reste à savoir quelle forme ils revêtiront. En effet de nouveaux partenaires en DA vont apparaître comme les banques, les acteurs de la téléphonie, les géants de l’internet qui aujourd’hui ont bien compris que la DA est un moyen rapide de vulgarisation de leurs futurs systèmes.

About Atos Worldline Atos Worldline brings together Atos core expertise in Hi-Tech Transactional Services with 40 years of experience and recognized know-how in the payment industry. A leader in end-to-end services for critical electronic transactions, Atos Worldline is specialized in electronic payment services, eServices for customers, citizens and communities (eCS) as well as services for financial markets.

atosworldline.com/terminals juin 2013 I numéro 189 I LMDA 45

LMDA_MONETEK_189.indd 45

18/06/13 18:41


Abonnement

janvi er 2013 > 184

Toute la richesse d’une boisson chocolatée…

Tarifs :

... également mainte nant, une délicieuse boisso n saveur chocolat blanc! Van Houten, on n’y www.vanhouten

résiste jamais

drinks.com

6€

dossier spécial café

LMDA_SOM_EDITO_184.indd 12-5798 VH Institutional 1 Ad A4_FR_v3.indd

fabricant

gestionnaire

>

page 28

1

abonnement un an

autre

Offres

Demandes

Job / Emploi

Matériels Sociétés

Matériels Sociétés

Offres

Toute annonce doit parvenir à la rédaction avant le 25 de chaque mois précédent la parution. Toute annonce payante doit être accompagnée de son réglement. Toute annonce sera systématiquement retirée au bout de 3 parutions sauf demande écrite.

gratuit pour nos abonnés 0,15€ TTC le caractère y compris les espaces 0,46€ TTC le caractère lu en encadré sur fond de couleur

Rédigez votre petite annonce...

46 LMDA I numéro 189 I juin 2013


petitesannonces < Dans la rubrique Produits la société SYMOTRONIC n’a pas été insérée dans les rubriques suivantes :

Dans la rubrique Gestionnaires Les sociétés AROM’MATIC 06700SAINT-LAURENT DU VAR et DISTRI-DRINKS 14840 CUVERVILLE

font partie d’UGDA

Offres Matériels Sociétés sVous recherchiez un bon complément, ou pour les salariés de votre entreprise (s’ils ne possèdent pas de restauration sur place) suite problème / cède : Distributeur automatique de plats chauds, salades, desserts Les distributeurs sont équipés d’un microonde intégré et préprogrammé en fonction du type de plats à réchauffer, Le consommateur peut faire son choix parmi 12 sélections différentes et avoir son plat chaud en moins de 3 minutes. Ce distributeur de conception simple convient parfaitement pour la vente de tous type de produits non réfrigérés. Équipé d’un monnayeur avec rendu de monnaie et de billet. MATERIEL NEUF Ht : 185 cm - L :70 cm - Prof: 80 cm - Poids : 150 Kg - Alimentation électrique : 220 V 15 AMP. 4900€ pièce > grosse remise sur plusieurs distributeurs. Marque : AZKOYEN Type : DISTRIBUTEUR DE PLAT CUISINE, Etat : NEUF Prix : 4900,00€ (O130601). sVends MONNAYEURS RENDEURS 560 CASFLOW - nettoyés, révisés et testés par lot : - par 5 : 500€ - par 10 : 800€ - par 20 : 1400€ contact Christophe 06 85 83 26 15 (O130602). sA vendre société de vente en ligne de capsule de café (type Lavazza , Nespresso,espressopcap..) au prix de 85.000 € site internet www.elcafe.fr - Cause retraite Créé en 2005, chiffre d›affaire 2012 126.000 €HT contact M.ARI 06.98.36.45.21 (O130501).

Wffb_YWj_edi >ikffehji? ckbj_i[hl_Y[i © Xehd[ Z[ h[[lWbkWj_ed © Xehd[i ckbj_i[hl_Y[i>ZDW?©_cfh_cWdj[©_d\ehcWj_gk[>\ehcWj_ed?©_d\ehcWj_gk[ >be]_Y_[biZ_l[hi?©f_[Y[iZ[jWY^[[iEYecfeiWdji©f_[Y[iZ[jWY^[[iEYecfeiWdjifekhceddWo[khi©fhej[Yj_edCi[Ykh_j[CYedjheb[Z=WYY[i©h[fWhWj_ediZ[ceddWo[khi©h[fhe]hWccWj_edZ[ceddWo[khi©iDWDlDced[j_gk[ ©i[hl_Y[Wfh[iCl[dj[ZDWD©ioij[c[iZ[fW_[c[djPXehd[Z[h[Y^Wh][c[dj ©ioij[c[iZ[fW_[c[djPYWi^b[iifWhb[Yj[khWYWhj[iEYb[iEf_Yeji©ioij[c[i Z[ fW_[c[dj P YWi^b[ii fWh j[b[f^ed[ ceX_b[ © ioij[c[i Z[ fW_[c[dj PY^Wd][khEb[Yj[khZ[X_bb[ji©ioij[c[iZ[fW_[c[djPceddWo[khi[b[Yjhed_gk[i C WYY[fj[khiEjejWb_iWj[khiEh[dZ[khi © j[b[c[jh_[ © jhW_j[c[dj DE LA MONNAIE

sBIANCHI Sirio grise, état impeccable, révisée. Prix 400 euros HT. Visible dans le 78. Contact : ARNT Christophe au 06 85 83 26 15 christophearnt@delicematic.com (O130502).

BONNES OCCASIONS. Prix : DIVERS Contacter Mr BRUSACORAM Sté : ARTDIS RUE CECILE DUMEZ 77640 JOUARRE Tel : 0609651991 Fax : 0160248974 Email : art.dis-77@orange.fr (O130506).

sVends MONNAYEUR CASFLOW Type : 560 – MARS nettoyé, révisé, testé Prix : 800euros le lot de 10, Par lot de 5 :100 euros l’unité, par lot de 20 : 70 euros l’unité. Tél : Christophe 06 85 83 26 15 Société : DELICE MATIC 06 85 83 26 15 (O130503).

sCause Mutation parc : Sté DA de fontaines bonbonnes Oasis, Farenheit, Kelvin, Star... 80€/pièce tarifs dégressifs en lot. + bonbonnes offertes. Contact : M. SALLES Sté : POSE CAFE CONCEPT 91 GRANDE RUE 77150 FEROLLES-ATTILLY Tél : 01 60 02 27 00 Email : posecafe@ posecafe.com (O130507).

sA vendre, VENDO 6 CHOIX : 700.00€HT, VENDO 5CHOIX : 400.00€HT, BIANCHI SNACK : 200.00€HT, BIANCHI SNACK : 200.00€HT, BIANCHI SIRIO GRAINS : 400.00€HT, BIANCHI POLARIS : 600.00€HT, SAECO GROUP 500 : 300.00€HT, AZKOYEN SNACK : 200.00€HT, AZKOYEN FAN 4 : 200.00€HT, AZKOYEN FAN 4 : 200.00€HT, FAS SNACK : 200.00EHT, FAS SNACK : 200.00€HT, FAS CRISTAL SNACK : 900.00€HT, WITTENBORG 6 CHOIX : 150.00€HT, VENEZIALX : 400.00€HT, VENEZIALX : 400.00€HT, NECTAOBLO : 900.00€HT, SPAZIO GRAINS : 600.00€HT, ZANUSSI DUAL : 200.00€HT, SPAZIO : 600.00€HT, VENEZIA STANDART : 400.00€HT, VENEZIA STD LYO : 300.00€HT, VENEZIA TOUR PISE LYO : 150.00€HT. Tél : 06 20 28 30 72 (O130504). sA VENDRE OCCASIONS:SIELAFF FS 1500 - VENDO EVIAN 5 choix et 6 choix. FAS DUETTO large contact: José ACKER 06 07 36 50 61 (O130505). sVends DA TOUTES MARQUES Type : BOISSONS CHAUDES/FRAICHES/ COMBI

sVends FAS TOP 480 SERVI 6 MOIS état neuf. Contact :Mr KALFON Sté : OFFICE TELECOM 41 RUE SAINT SEBASTIEN 75011 PARIS Tel : 0682851384. Prix 1500 euros. (O130508). sVends fonds DA Région Languedoc Roussillon. CA 300 000 €HT. Tél 06 03 34 15 88 (O130401). svends distributeurs boissons chaudes d’occasion en bon état : 2 ORION SOLUBLE GRISE BIANCHI : 300 € L’UNITE 5 PEGASO SOLUBLE BLEU BIANCHI : 500 € LES 5 OU 150 € L’UNITE 3 POLARIS SOLUBLE GRISE BIANCHI : 600 € LES 3 OU 250 € L’UNITE Tel : 01 44 09 02 32 demander Isabelle ou i.richant@coffeetime.fr (O130402). sA vendre gestion de distributeurs automatiques de boissons chaudes et froides située en région parisienne. CA 130 000 euros. Contacter le journal qui transmettra (O130403).

juin 2013 I numéro 189 I LMDA 47


> petitesannonces sA vendre Marque : EDAFIM Type : STAR Etat : Excellent Prix : 80 €HT Description : Cause Mutation parc : sté DA cède fontaines bonbonnes Oasis, Farenheit, Kelvin, Star... 80 €HT/pièce tarifs dégressifs en lot. + bonbonnes offertes. Contact Mr SALLES. POSE CAFE CONCEPT Tél : 01 60 02 27 00 Email : posecafe@posecafe. com (O130404). sVends FAS : TOP 480 SERVI 6 MOIS contact :Mr KALFON Ste : OFFICE TELECOM Tel : 0682851384 (O130405). sVends : FAS ROTATIF TOP 10 EXCLLENT ETAT Prix : 700.00 € Vends 3 FAS ROTATIF TOP 10 BLANC A VENDRE Contacter le journal qui transmettra (O130406). sSOCIETES A VENDRE EN LIGNE Départements : 11,30, CA : 300 000 €HT écrire au journal qui transmettra (O130409). sVends Département : 34 CA : 120 000 euros Date de création : novembre 2010 Nombre de personnes : 1. Prix : à débattre, écrire au journal qui transmettra. (O130410). sVends Département : 66,11 CA : 75000 Date de création : 01/04/1997 Nombre de personnes : 2 Prix : 60 000€. Description : Société de location de fontaines à bonbonnes et à réseau. 60 postes. Nom du contact : BILLERACH Tél : 04.68.63.32.63 Email : claf66380@ free.fr (O130411). sVends lot de 10 SAECO 5S LYO 3 bacs, bon état de marche entièrement révisé, faire offre au 06.61.37.49.30. (O130301). sVends lot de 10 SAECO 5S LYO 3 bacs, bon état de marche entièrement révisés. Tél : 06.61.37.49.30 (O130307). sVends HOT FOOD MATIC Type : GT-4, NEUVE & PEU UTILISE Prix : 10 000 à 13 000 euros. Description : Offre de 5 machines de GT-4 votre distributeur automatique de Paninis 2 machines neuves version logiciel 2007- 13 000euros HT chaque machine peu utilisée version logiciel 2012 – 11 000 euros HT chaque 48 LMDA I numéro 189 I juin 2013

machine peu utilisée version logiciel 2007- 10 000 euros HT Conditions de paiement négociable. Fonctionnement : La partie technique et gestion se trouve dans la première porte. Les toasteurs sont équipés chacun d›un thermostat de réglage en fonction des consommables. Dans la seconde partie se trouve la zone de stockage réfrigérée (froid positif), 80 paninis de stockage. Après avoir choisi entre les 4 sélections proposées, l’automate accompagnera le panini emballé dans son sachet de protection, entre les plaques chaudes du toasteur, qui après environ 40 à 90 secondes vous livrera un savoureux panini fondant à coeur, toasté à souhait et prêt à être consommé. Caractéristiques techniques Capacité : 80 Puissance grill : 1.2 KWh Puissance réfrigérateur : 0.2 KWh Puissance totale : 1.6 KWh Poids : 375 Kg Dimensions extérieures P/l/h (en mm) : 960/995/1830 Branchement monnayeur : MDB Alimentation électrique : 220V. (O130308). Ecrire à Edygraf qui transmettra. sVends 16 sites équipés boissons chaudes Société : Thomas Pierre Tél : 06 82 73 19 82 pierre.thomas72@wanadoo.fr (O130309). s24 sites, 36 machines, 27 chauds, 9 mixtes. Matériel récent : (astro, kikko max, kikko ry, kikko, venezia collage). Pour les mixtes: sielaff+snakky (lecteur zip sur l’ensemble du matériel. Contrat de 3 ans en majorité et renouvelable par tacite pour 3 ans. Ecrire à Edygraf qui transmettra. (O130310).

Demandes Matériels Sociétés sRecherchons Azkoyen Palma H87 / H70 / M87 Tél. 00 32 13 53 16 28 Mr Lasier – Belgique. (D130501). sRecherche JETONS Mars ( taille 10 mm / 2 mm ) URGENT Faire offre au 06.09.06.58.88. Nom du contact : Mr AZOULAY Sté : L’ENCAS Marseille 06.09.06.58.88 (D130401).

sRecherche Plusieurs Luce Lyo Flash. Prix selon état. Ok pour lot. Merci de faire une description réaliste du matériel et des travaux à prévoir Contact : Macé Pierre Yves Tél : 0670774892 Fax : 0970327074 prodicaouest@orange.fr sDEMANDES MATERIELS : Achetons matériels KLIX modèle K900 et OUTLOOK. Contact : José ACKER 06.07.36.50.61 D130201.

Job / Emploi Offres Demandes

sSté cherche MAGASINIER. Le magasinier aura en charge les commandes, le contrôle des tournées, le management total ou partiel de son équipe de chauffeur- livreurs. Il doit connaître le système d›audit DISTRILOG. (JTE130501) sURGENT PLANETE DA, groupe Qualidéa, recrute un agent approvisionneur pour entretenir, nettoyer, remplir un parc de distributeurs automatiques. Autonome avec une très bonne présentation, vous serez l’image de notre société auprès de nos clients. Salaire : fixe + prime + repas + mutuelle + véhicule Contactez Florent Moreau, par mail ou par téléphone Email : planeteda@planeteda.fr Téléphone : 06 60 46 77 40 s PME recherche pour renforcer son équipe un technicien pour préparer ses machines en ateliers, effectuer les installations et des maintenances préventives et curatives ... Fax : 0141730616 sfilier@chr-caffe.com s Technicien 43ans Expérience 7ans... MARQUES: Zanussi+Rhéa+Saeco+Siela ff+Bianchi+fas Ouvert à toutes propositions. Contacter VUOLO David 64 Bd Pasteur 06300 NICE. Tél : 06 59 64 50 30 dv124726@hotmail.com (JTE130101).


petitesannonces < s SOLEMCO DA - Leader de la Distribution Automatique et de la restauration d’appoint sur le Grand Ouest recrute COMMERCIAL(LE) CAFETERIE Bac, Bac + 2 avec expérience significative idéalement dans le secteur CHR pour prospectez et fidélisez une clientèle d’hôtels, restaurants, cafés et collectivités (maisons de retraite, hôpitaux, internats, restauration collective) sur le grand ouest (Bretagne, Pays de Loire, Basse Normandie). Merci d’adresser votre candidature recrutement@solemco.fr (JTE130102). s Recherche technicien confirmé en D.A, implanté sur Marseille, notre société existe depuis plus de 20 ans. URGENT Societe : L’ENCAS 268 av. de la Capelette 13010 Marseille Tel : 06.09.06.58.88 Email : lencas@orange.fr (JTE130103).

Dans le cadre de son développement en

région parisienne La société JEDE France souhaite étudier toutes les opportunités de croissance externe.

Si vous voulez céder tout ou partie de votre parc ou céder votre entreprise Laissez-nous vos coordonnées par mail : jede.france@jede.com ou appeler Gérard Sellier au 01 69 89 77 77

s Sté de négoce agroalimentaire (14) recherche Resp. des achats (h/f) pour les métiers de bouche. Salaire suivant qualification et compétences - CV+Prétentions à communiquer à carville@groupe-lgc.fr (JTE130401). s Sté cherche : Description : Le magasinier aura en charge les commandes, le contrôle des tournées , le management total ou partiel de son équipe de chauffeur- livreurs. Il doit connaître le système d’audit DISTRILOG .Contacter le journal qui transmettra. (JTE130402). s Ste recrute en cdd 7 mois pour Caen RT chargé du contrôle de l’activité de l’équipe, de l’organisation de la formation, des remplacements en cas absence, du suivi de la qualité, de l’optimisation des tournées. Expérience impérative comme chef d’ équipe. Contacter le journal qui transmettra. (JTE130403). s Société en pleine expansion, recherche un technicien d’intervention pour renforcer ses équipes. Le candidat devra posséder un BTS ou Bac Pro électro-technique et justifier d›une expérience réussie dans la distribution automatique. Poste basé dans le 34 Envoyer CV et lettre de motivation par mail Email : mda.recrutement@orange.fr (JTE130404).

STE COFIGES/GROUPE PRODIA + Société leader sur la Région Parisienne, nous recherchons

des techniciens et des chauffeurs approvisionneurs pour l’entretien, le nettoyage et le remplissage d’un parc de distributeurs automatiques. Sérieux, ponctuels, organisés et ayant le sens du relationnel clients, une expérience sur un poste identique serait un atout supplémentaire. Salaire en fonction de l’expérience.

Lettre de motivation et CV à transmettre par e-mail à ctalbot@cofiges.fr juin 2013 I numéro 189 I LMDA 49


> petitesannonces

Groupe COFIGES EXPANSION Vous êtes en Île-de-France et vous souhaitez : - Céder tout ou partie de votre entreprise - Céder une partie de vos sites - Ou être commissionné sur des contrats futurs

Appelez Groupe COFIGES EXPANSION au 06 12 16 00 42 s Société spécialisée dans la caféterie et la distribution automatique recherche un technicien itinérant pour réaliser des interventions préventives et curatives chez nos clients. Adresser CV + LM à sfilier@chr-caffe.com (JTE130104). s PME (94) recherche un technicien d’atelier pour la préparation des installations et le reconditionnement de distributeurs automatiques et de matériels de caféterie. Adresser CV + LM à sfilier@chr-caffe.com (JTE130105). s Vous êtes dans le besoin urgent d’un coup de pouce afin de vous en sortie réaliser vos rêves et projet veuillez me contacté pour que ensembles nous trouverons une solution 0622222150 (JTE130106). s Nous recherchons un technicien SAV consciencieux et rigoureux ayant un bon contact client, bonnes connaissance sur matériels NECTA, SIELAFF,RHEA (77) 0617171042 (JTE130107) s Commerçant en reconversion professionnelle recherche un emploi de technicien - approvisionneur ou approvisionneur dans les départements 28,27,78. Mr Lamarre Tel : 0616124207 Email : nonovideo28@wanadoo.fr (JTE121201). 50 LMDA I numéro 189 I juin 2013

s Titulaire d’un diplôme d’GENT D’INTERVENTION EN DISTRIBUTION AUTOMATIQUE, et d’une solide expérience professionnelle qui, je l’espèree, retiendra toute votre attention, je désire aujourd’hui intégrer une organisation de notoriété afin de continuer à progresser. Mr AYECHE Lotfi 15 rue Albert Marquet 13013 Marseille -T 0651188953 kl.cafe@yahoo.fr (JTE121202). s Responsable technique Electrotechnicien de formation, bilingue anglais fort de 25 ans à divers poste dans la DA dont 16 à mon compte en qualité de gestionnaire, je propose de gérer votre service technique. Mobile, indépendant ouvert à l’informatique mon esprit d’analyse me permet d’apporter des solutions efficaces aux questions

techniques ou humaines. Etudie toutes offres de poste. Contacter Edygraf qui transmettra. (JTE121203). sTech/Appro. Expert/Indép. Titulaire des attestations de capacité et d’aptitude au Fluide Frigo.Cherche soustraitance pour DA, sur Est ou Grand Est-France. Tél : 06 08 42 84 75 Email : vaiarelli70@yahoo.fr (JTE120701)

STE COFIGES/GROUPE PRODIA + Société leader sur la Région Parisienne, nous recherchons des Techniciens Itinérants pour la gestion d’un parc de distributeurs automatiques, préventif et curatif. Sérieux, rigoureux et ponctuels. Une expérience sur un poste identique serait un atout supplémentaire. Débutant accepté. Si approvisionneur motivé et avec expérience souhaitant évoluer vers un poste de Technicien sera le bienvenu. Formation assurée. CDI. Salaire en fonction de l’expérience avec avantages. Lettre de motivation et CV à transmettre par e-mail à ctalbot@cofiges.fr JTE120402


ARMANDO TESTA

j ui n 2013

> 189

v

PAR DES AMOUREUX D’ESPRESSO. POUR LES AMOUREUX D’ESPRESSO.

Un espresso parfait, en tout temps et en tout lieu. Lavazza BLUE est le seul système à capsules, intégré dans un distributeur automatique, qui fera des adeptes dès la première dégustation. Votre activité se développera grâce également à Canto Duo, la machine à grains et capsules, qui permet de déguster un café excellent et intense dans les grandes entreprises, au cinéma ou dans les lieux de passage. Avec Lavazza BLUE la passion pour le goût et pour l’espresso n’aura plus de limites. Pour plus d’informations, contactez : Lavazza France - Tél.: 01 55 85 92 00 - ESP Espresso Service Proximité - Tél.: 01 56 71 68 68

COUV.indd 1

LMDA_ACTU_187.indd 19 LMDA_SOM_EDITO_185.indd 5

6€

Spécial Forum de Biarritz

www. ww w la lava v zza.com m www.lavazza.com

12/04/13 13/02/13 17:50 15:28

17/06/13 18:29


ARMANDO TESTA

j ui n 2013

> 189

v

PAR DES AMOUREUX D’ESPRESSO. POUR LES AMOUREUX D’ESPRESSO.

Un espresso parfait, en tout temps et en tout lieu. Lavazza BLUE est le seul système à capsules, intégré dans un distributeur automatique, qui fera des adeptes dès la première dégustation. Votre activité se développera grâce également à Canto Duo, la machine à grains et capsules, qui permet de déguster un café excellent et intense dans les grandes entreprises, au cinéma ou dans les lieux de passage. Avec Lavazza BLUE la passion pour le goût et pour l’espresso n’aura plus de limites. Pour plus d’informations, contactez : Lavazza France - Tél.: 01 55 85 92 00 - ESP Espresso Service Proximité - Tél.: 01 56 71 68 68

COUV.indd 1

LMDA_ACTU_187.indd 19 LMDA_SOM_EDITO_185.indd 5

6€

Spécial Forum de Biarritz

www. ww w la lava v zza.com m www.lavazza.com

12/04/13 13/02/13 17:50 15:28

17/06/13 18:29


LMDA 187- LE MONDE DE LA DISTRIBUITON AUTOMATIQUE