__MAIN_TEXT__

Page 1

FICHES SÉPARÉES CRI

27/11/08

12:08

Page 21

Prise en charge pratique des patients sous abatacept

Que faire en cas d’antécédent ou d’apparition de

réactions à la perfusion : intolérance immédiate et retardée ? Evidence Based Medicine

Recommandations officielles

Avis des experts

Les perfusions d’abatacept sont susceptibles d’induire des réactions d’intensité le plus souvent modérée. Ces réactions sont peu fréquentes. Aucune mesure préventive systématique n’est donc recommandée.

Description des réactions à la perfusion Les réactions à la perfusion sont définies par leur survenue dans l’heure suivant le début de la perfusion. Ces réactions ont été observées chez 9,8% des patients dans les essais de phase III (versus 6,7% chez les patients traités par placebo) (1-4). Ces réactions peuvent comporter : ● céphalées ● fatigue ● vertiges ● fièvre, frissons, tremblements ● hypo ou hypertension ● nausées, vomissements ● érythème, urticaire, angio-œdème ● rhinite, toux, irritation laryngée, bronchospasme Les manifestations cliniques les plus fréquentes sont les vertiges, les céphalées et l’hypertension. La survenue de réactions sévères d’hypersensibilité, conduisant à l’arrêt de l’abatacept, est très rare (4 patients parmi les 2484 patients inclus dans les essais randomisés publiés) (2,4). Ces réactions d’hypersensibilité sont survenues lors du début du traitement chez les 2 patients pour lesquels les données concernant cette chronologie sont disponibles (2 e et 4e perfusion, respectivement) (2).

Surveillance des perfusions d’abatacept L’existence de réactions à la perfusion d’abatacept, le plus souvent bénignes, justifie une surveillance médicale au cours de l’administration du produit. En revanche, aucune prémédication n’est nécessaire. ● Mesure du pouls et de la pression artérielle avant perfusion ● Perfusion d’abatacept (100 ml en 30 minutes) ● Mesure du pouls et de la pression artérielle à la fin de la perfusion et 30 minutes plus tard

Décembre 2008

1


FICHES SÉPARÉES CRI

27/11/08

12:08

Page 22

Prise en charge pratique des patients sous abatacept

Que faire devant une réaction au cours d’une perfusion d’abatacept ? La conduite à tenir dépend de la nature et de l’importance de la réaction. Les réactions peuvent être réversibles à la simple diminution de vitesse de perfusion. On proposera donc successivement : Devant des réactions mineures ou modérées ● Diminution par deux du débit de perfusion (par exemple : diminution de 50 ml/h à 25 ml/h) ● Avec éventuellement administration d’un antipyrétique IV (paracétamol) ou d’un antihistaminique ● Arrêt de la perfusion si la diminution ne suffit pas à faire céder les symptômes ● Reprise de la perfusion à un débit inférieur après sédation complète de la symptomatologie Devant des réactions sévères (choc, réaction anaphylactique, bronchospasme) ● Arrêt immédiat et définitif de la perfusion avec déconnexion de la tubulure issue de la poche de perfusion contenant l’abatacept ● Mesures de réanimation appropriées ● Adrénaline, antihistaminiques et glucocorticoïdes en cas de réaction anaphylactique ; avis d’un réanimateur ● Traitement symptomatique (aérosols de ␤2-mimétique et/ou de corticoïdes, oxygénothérapie…) ● Surveillance appropriée du patient en soins intensifs si nécessaire ● Contre-indication de la reprise ultérieure de l’abatacept

Réactions retardées Aucune réaction retardée à type de maladie sérique n’a été rapportée à ce jour. Ceci est probablement lié au fait que l’abatacept, protéine de fusion entièrement humaine, est peu immunogène. Dans les essais contrôlés, 2,8% des patients chez lesquels le sérum avant et après traitement était disponible, ont développé des anticorps dirigés contre la partie immunoglobulinique ou contre le domaine CTLA-4 de l’abatacept (1). Ces anticorps n’étaient pas associés à une moindre tolérance ou efficacité du produit, mais ceci doit être confirmé par d’autres études. Ces anticorps ne sont pas dosés en pratique quotidienne.

Références 1) Sibilia J, Westhovens R. Safety of T-cell co-stimulation modulation with abatacept in patients with rheumatoid arthritis. Clin Exp Rheumatol 2007;25(5 Suppl 46):S46-56. 2) Kremer JM, Genant HK, Moreland LW et al. Effects of abatacept in patients with methotrexate-resistant active rheumatoid arthritis: a randomized trial. Ann Intern Med 2006;144:865-76. 3) Genovese MC, Becker JC, Schiff M et al. Abatacept for rheumatoid arthritis refractory to tumor necrosis factor alpha inhibition. N Engl J Med 2005;353:1114-23. 4) Weinblatt M, Combe B, Covucci A et al. Safety of the selective costimulation modulator abatacept in rheumatoid arthritis patients receiving background biologic and nonbiologic disease-modifying antirheumatic drugs: A one-year randomized, placebo-controlled study. Arthritis Rheum 2006;54:2807-16.

Décembre 2008

2

Profile for francis berenbaum

6_Reactions_a_la_Perfusion  

Les perfusions d’abatacept sont susceptibles d’induire des réactions d’intensité le plus souvent modérée. Ces réactions sont peu fréquentes....

6_Reactions_a_la_Perfusion  

Les perfusions d’abatacept sont susceptibles d’induire des réactions d’intensité le plus souvent modérée. Ces réactions sont peu fréquentes....

Profile for livret
Advertisement