Page 1

F iche signalétique : la conjugaison, les modes et les temps M atière : Les modes et les temps Public visé : 6ème primaire/1ère secondaire Compétences sollicitées (sur base des Socles de compétences) : M acrocompétences LIRE

Pages 11, 12, 16, 17, 18

Compétences x

x

ÉCRIRE

6 18, 19

x

x x

Elaborer des significations ƒ percevoir le sens global afin de pouvoir x UHVWLWXHUO¶KLVWRLUHHQUHVSHFWDQWO¶RUGUH chronologique, les liens logiques o 5HSpUHUOHVPDUTXHVGHO¶RUJDQLVDWLRQJpQpUDOH : ƒ Modes et temps verbaux Percevoir la cohérence entre phrases et groupes de phrases tout au long du texte o Repérer les facteurs de cohérence ƒ Système des temps Orienter son écrit en fonction de la situation de communication o En tenant compte des critères suivants : ƒ 'HO¶LQWHQWLRQSRXUVXLvie (informer, raconter, décrire, persuader, enjoindre, donner du plaisir) Élaborer des contenus o Rechercher et inventer des idées, des mots... (histoires, informations, arguments, textes à visée injonctive...) $VVXUHUO¶RUJDQLVDWLRQHWODFRKpUHQFHGXWH[We o Contribuer à la cohérence du texte en ƒ Créant judicieusement des paragraphes (signes divers séparant des groupes de paragraphes : alinéa et/ou double interligne...) ƒ Utilisant à bon escient les indicateurs G¶HQVHPEOHVVXSpULHXUVjODSKUDVH SDUDJUDSKH et groupe de paragraphes) : x &KRL[G¶XQV\VWqPHGHVWHPSVHWGX mode approprié o Employer les facteurs de cohérence : ƒ Mots ou expressions servant à enchainer les phrases ƒ 5HSULVHVG¶LQIRUPDWLRQVG¶XQHSKUDVHjO¶DXWUH (anaphores) : x Reprise par un pronom x Reprise par un substitut lexical, souvent soulignée par un déterminant défini, un déterminant démonstratif


x

x

x Reprise par un dĂŠterminant possessif x RĂŠpĂŠtitions o Utiliser les autres facteurs contribuant Ă la cohĂŠrence du texte : ƒ Choix des adverbes de temps et de lieu ƒ Progression thĂŠmatique (enchainement GÂśLQIRUPDWLRQV

Utiliser les unitĂŠs grammaticales et lexicales o Utiliser de manière appropriĂŠe ƒ les structures de phrases ƒ les signes de ponctuation o Utiliser un vocabulaire prĂŠcis et adaptĂŠ Ă la situation de communication o Orthographier les productions personnelles (en ayant UHFRXUVjGHVUpIpUHQWLHOVGÂśRUWKRJUDSKHGÂśXVDJHHW grammaticale) Assurer la prĂŠsentation o Au niveau graphique ƒ Mise en page selon le genre ƒ Écriture soignĂŠe et lisible ƒ eFULWXUHjOÂśDLGHGÂśRXWLOV WUDLWHPHQWGe texte) o Au niveau des interactions entre les ĂŠlĂŠments verbaux et non verbaux : choix du support, choix GÂśLOOXVWUDWLRQVGHSKRWRVGHFURTXLVGHFDUWHVGH graphiques, de tableaux,...

O bjectif global : ComSUHQGUHHQSURIRQGHXUOHVQRWLRQVOLpHVjOœRrganisation des formes verbales, la conjugaison. O bjectifs particuliers : x Identifier les paramètres de variation du verbe x Comprendre et manipuler les notions de nombre et de personne grammaticale. x Comprendre les notions concernant le temps (passÊ, prÊsent, futur) x Identifier et comprendre les paramètres de classification des formes verbales en modes x Utiliser librement et spontanÊment des formes verbales qui semblent adÊquates, sans guidage normatif x Examiner les particularitÊs du mode SDUWLFLSHHWGHOœLPSÊratif. x Comprendre ce que sont les formes simples et composÊes, et leur fonctionnement x 5pLQYHVWLUOHVQRWLRQVHWFRPSpWHQFHVDFTXLVHVGDQVOœpFULWXUHGœXQFRQWHpWLRORJLTXH PrÊrequis : x NÊant.


Guide pédagogique  :  Les  modes  et  les  temps     1. ĞůĂƐƵƉƉŽƐĞƋƵĞůĞƐĠůğǀĞƐŽŶƚǀƵƉƌĠĐĠĚĞŵŵĞŶƚůĞŵĠĐĂŶŝƐŵĞĚ͛ĂĐĐŽƌĚ͕ĞƚůĂǀĂƌŝĂƚŝŽŶĚĞ ů͛ĂĚũĞĐƚŝĨ;ĞŶŐĞŶƌĞĞƚĞŶŶŽŵďƌĞͿ͘     2. Les  élèves  peuvent  exprimer  leur  réponse  sans  donner  pour  le  moment  le  terme  exact  de   «  personne  ».     3. Les  notions  de  «  nombre  grammatical  »  et  de  «  personne  grammaticale  »  ne  doivent  pas  être   ǀƵĞƐĂďƐŽůƵŵĞŶƚ͘>͛ŝŵƉŽƌƚĂŶƚĞƐƚƋƵĞůĞƐĠůğǀĞƐĐŽŵƉƌĞŶŶĞŶƚůĂĚŝĨĨĠƌĞŶĐĞĞŶƚƌĞůĂ personne  de  la  conjugaison  (première,  deuxième  ou  troisième)  et  la  personne  (le   ƉĞƌƐŽŶŶĂŐĞͿƋƵŝĂƐƐƵŵĞůĞ'EƐƵũĞƚ͕ĂŝŶƐŝƋƵ͛ĞŶƚƌĞůĞŶŽŵďƌĞ;ƐŝŶŐƵůŝĞƌŽƵƉůƵƌŝĞůͿĞƚůĞ nombre  de  personnages  concernés  dans  le  GN  sujet.  Toutefois,  si  les  élèves  savent  déjà  ou   ƉĞƌĕŽŝǀĞŶƚŝŶƚƵŝƚŝǀĞŵĞŶƚĐĞƚƚĞĚŝĨĨĠƌĞŶĐĞ͕ŝůĞƐƚŝŶƵƚŝůĞĚ͛LJ  ƌĞǀĞŶŝƌĞƚĚ͛ĂƉƉƌŽĨŽŶĚŝƌĚĂǀĂŶƚĂŐĞ (on  peut  sans  problème  passer  les  mises  au  point  sur  ces  notions).   4. (cfr.  3)     5. /ůƐ͛ĂŐŝƚŝĐŝĚ͛ƵŶĞŵŝƐĞĂƵƉŽŝŶƚƐƵƌĐĞƋƵĞƌĞĐŽƵǀƌĞŶƚůĞƐͨ  première  »,  «  deuxième  »  et   «  troisième  ͩƉĞƌƐŽŶŶĞƐ͘ůůĞŶ͛ĞƐƚƉĂƐĂďƐŽůƵŵĞŶƚŶĠĐĞƐƐĂŝƌĞ͕ŵĂŝƐĂů͛ĂǀĂŶƚĂŐĞĚĞ comprendre  exactement  de  quoi  on  parle  quand  on  évoque  la  «  première  »  personne  par   exemple.     6. Cette  étape  vise  à  jouer  avec  la  notion  de  temps  :  passé,  présent  et  futur  (les  trois  époques   ƚĞŵƉŽƌĞůůĞƐͿ͘/ůŶ͛ĞƐƚƉĂƐƋƵĞƐƚŝŽŶĚe  temps  comme  tiroir  de  classement  des  modes.   >͛ŝŵƉĂƌĨĂŝƚĚŽŝƚġƚƌĞĂǀĂŶƚƚŽƵƚƌĞĐŽŶŶƵĐŽŵŵĞƵŶƉĂƐƐĠ͘/ůĞƐƚŶĠĐĞƐƐĂŝƌĞĚĞƉĂƐƐĞƌƉĂƌ cette  étape  pour  progressivement  associer  des  formes  verbales  à  des  époques,  en  faisant   confiance  à  leur  intuition.       7. Nous  appelons  «  noyau  de  la  phrase  »  le  sujet,  comme  support  de  la  phrase  auquel  le   prédicat  (groupe  verbal)  se  rapporte.     8. >ĞƐŵŽĚĞƐĂƵƚƌĞƐƋƵĞů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨŶĞĚŽŝǀĞŶƚƉĂƐġƚƌĞĠƚƵĚŝĠƐĚĞĨĂĕŽŶĂƵƐƐŝƐLJƐƚĠŵĂƚŝƋƵĞĞŶ 6ème  ĂŶŶĠĞƉƌŝŵĂŝƌĞ͘>͛ŝŵƉŽƌƚĂŶƚĞƐƚƋƵĞůĞƐ  élèves  puissent  observer  dans  des  productions   ƉĞƌƐŽŶŶĞůůĞƐŽƵĚĂŶƐĚĞƐƚĞdžƚĞƐůƵƐƋƵĞůĞƚĞŵƉƐŶ͛ĞƐƚƉĂƐƚŽƵũŽƵƌƐĐůĂŝƌĞŵĞŶƚĚŽŶŶĠĚĂŶƐ ƵŶĞĨŽƌŵĞǀĞƌďĂůĞ͕ŽƵƋƵĞůĂƉĞƌƐŽŶŶĞŶ͛ĞƐƚƉĂƐŝŶƐĐƌŝƚĞĚĂŶƐůĂĨŝŶĂůĞĚĞůĂĨŽƌŵĞǀĞƌďĂůĞ͘     9. >͛ĠůğǀĞŶĞĚŽŝƚƉĂƐĐŚĞƌĐŚĞƌăƚŽƵƚƉƌŝdžůĂƌĠƉŽŶƐĞƋƵ͛ŝůƉĞŶƐĞġƚƌĞĂƚƚĞŶĚƵĞĚƵƉƌŽĨĞƐƐĞƵƌ͘ ĞƚƚĞƋƵĞƐƚŝŽŶǀŝƐĞůĂŵŝƐĞĞŶƌĠĨůĞdžŝŽŶĞƚů͛ĂĐĐĞƉƚĂƚŝŽŶƋƵ͛ƵŶĞĚŝĨĨŝĐƵůƚĠƉĞƵƚġƚƌĞ rencontrée.     10. Les  synthèses  personnelles  sont  destinées  à  exercer  la  compétence  qui  vise  à  rassembler  des   ŝŶĨŽƌŵĂƚŝŽŶƐ͕ĨĂŝƌĞĚĞƐůŝĞŶƐ͕ůĞƐƌĠŽƌŐĂŶŝƐĞƌ͕ĞƚĐ͘ĞŶĨŽŶĐƚŝŽŶĚ͛ƵŶĞŵĠƚŚŽĚĞĚĞǀŝƐƵĂůŝƐĂƚŝŽŶ ƉƌŽƉƌĞăů͛ĠůğǀĞ͕ĐĞůůĞƋƵŝůƵŝƉĂƌůĞ͕ƋƵŝƌĞƉƌĠƐĞŶƚĞďŝĞŶůĂŵĂŶŝğƌĞĚŽŶƚŝůĂĐŽŵƉƌŝƐůĂ matière.  Cette  compétence  est  exercée  au  cours  de  chaque  séquence  proposée.  


11. WƌĞŶĚƌĞĐŽŶƐĐŝĞŶĐĞƋƵĞůĂƉůƵƉĂƌƚĚĞƐŐĞŶƐƉƌŽĚƵŝƐĞŶƚăů͛ĠĐƌŝƚĚĞƐĐŚŽƐĞƐƋƵ͛ŝůƐŶĞ ƉƌŽĚƵŝƌĂŝĞŶƚũĂŵĂŝƐăů͛ŽƌĂůĞƐƚŶĠĐĞƐƐĂŝƌĞƉŽƵƌƉƌŽĚƵŝƌĞƵŶĚĠĐůŝĐ :  ils  peuvent/doivent  faire   confiance  en  leur  intuition  de  natif  pour  utiliser  les  modes  et  les  temps.     12. /ůƐ͛ĂŐŝƚĚĞƚƌĂǀĂŝůůĞƌů͛ĞƐƉƌŝƚĐƌŝƚŝƋƵĞĚĞƐĠůğǀĞƐƉĂƌƌĂƉƉŽƌƚăĐĞƋƵŝůĞƵƌĞƐƚĚŽŶŶĠĐŽŵŵĞ ͚ǀƌĂŝ͕͛ĐŽŵŵĞŝŶĚŝƐĐƵƚĂďůĞ͘KŶĚŝƚƋƵĞůĞƐĨŽƌŵĞƐĚƵŵŽĚĞŝŶĚŝĐĂƚŝĨǀĂƌŝĞŶƚĞŶƉĞƌƐŽŶŶĞ͕ĞŶ nombre  et  en  temps,  mais  les  formes  du  type  «  Prends  ta  valise  »  ne  varient  pas  en  temps,  et   ƉĂƐƐĞůŽŶƚŽƵƚĞƐůĞƐƉĞƌƐŽŶŶĞƐ͘WŽƵƌƚĂŶƚ͕ŽŶůĞƐĐŽŵƉƚĞƉĂƌŵŝů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ͘KŶĚĞŵĂŶĚĞĂƵdž élèves  de  se  poser  des  questions  sur  des  assertions  posées  comme  évidentes,  et  de  trouver   par  eux-­‐mêmes  (en  étant  guidés)  le  pourquoi  de  tel  et  tel  classement.     13. WŽƵƌĂůůĞƌƉůƵƐĂǀĂŶƚ͕ƐĞƌĞƉŽƌƚĞƌĂƵŵŽĚƵůĞƐƵƌů͛ĂĐĐŽƌĚĚƵƉĂƌƚŝĐŝƉĞƉĂƐƐĠ͘     14. ĞƐĐŚĠŵĂĂƉŽƵƌǀŽĐĂƚŝŽŶĚĞƌĞƉƌĠƐĞŶƚĞƌůĞĨĂŝƚƋƵĞů͛ŝŵƉĂƌĨĂŝƚĚƌĞƐƐĞƵŶĞƐŝƚƵĂƚŝŽŶ͕ƵŶ décor,  un  cadre  dans  lequel  se  produit  une  action  ponctuelle  ou  inopinée  exprimée  au  passé   simple  ou  au  passé  composé.  


Le verbe  :  les  modes  et  les  temps   As-­‐tu  déjà  entendu  parler  des  modes  dans  la  conjugaison  ?   Comment  définirais-­‐tu  un  «  mode  »  ?   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘     1. Les  modes   Un   mode   est   un   grand   groupe   qui   rassemble   des   formes   verbales   qui   ont   des   caractéristiques   propres,   à   savoir   la   variation  ou   non   selon   au   moins   deux   critères:   la   personne   grammaticale   et   le   temps.     Comme   tu   le   sais   (cf.   prérequis),   le   mode   indicatif   répond   positivement   aux   deux   paramètres   de   variation  du  verbe  :  on  peut  changer  la  personne  (1re,  2e  ou  3e)  et  le  temps  (passé,  présent  ou  futur)   ĚĞŶ͛ŝŵƉŽƌƚĞƋƵĞůǀĞƌďĞ͘   Parfois   cependant,   ŝů ŶĞ Ɛ͛ĂŐŝƚ ƉĂƐ Ě͛ĞdžƉƌŝŵĞƌ ĚƵ ƚĞŵƉƐ ƉĂƐƐĠ͕ ƉƌĠƐĞŶƚ ŽƵ ĨƵƚƵƌ͕ ŵĂis   de   dire   si   ů͛ĂĐƚŝŽŶ ƐĞ ƉĂƐƐĞ ĞŶ ŵġŵĞ ƚĞŵƉƐ͕ ĂǀĂŶƚ ŽƵ ĂƉƌğƐ ů͛ĂĐƚŝŽŶ Ě͛ƵŶ ĂƵƚƌĞ ǀĞƌďĞ͘ Il   arrive   aussi   que   le   verbe  ne  varie  pas  selon  le  paramètre  de  la  personne.  Voyons  cela  plus  précisémĞŶƚ͙            8   Voici  des  formes  du  verbe  être  à  des  modes  différents.  Tente  de  placer  les  numéros  correspondants   sur  la  ligne  du  temps  ci-­‐dessous.            9       1) Il  faut  que  tu  sois  plus  courageux.       2) Il  faut  être  meilleure  nageuse.       3) Il  fallait  que  tu  sois  plus  courageux       4) Il  fallait  être  meilleure  nageuse       5) Il  faudra  que  tu  sois  plus  courageux.       6) Il  faudra  être  meilleure  nageuse.         PASSÉ         PRÉSENT     FUTUR                   Y  es-­‐tu  parvenu(e)  sans  encombre,  ou  as-­‐tu  rencontré  un  quelconque  problème  ?  Si  oui,  lequel  ?       1  


͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘       Si  tu  as  réussi,  es-­‐tu  certain(e)  que  ce  n'est  pas  le  verbe  falloir  que  tu  as  placé  sur  la  ligne  du  temps?       ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘     Si  tu  as  éprouvé  des  difficultés,  c'est  tout  à  fait  normal  :  cela  tient  au  fait  que  pour  certaines  formes   ǀĞƌďĂůĞƐ͕ ŝů Ŷ͛est   pas   possible   de   les   placer   précisément   dans   les   zones   temporelles   du   passé,   du   présent  ou  du  futur.  En  fait,  en  fonction  du  mode,  soit  les  formes  verbales  peuvent  être  positionnées   sur  la  ligne  du  temps,  soit  elles  ne  le  peuvent  pas.     Il  arrive  aussi  que  le  verbe  ne  varie  pas  selon  la  personne  (ni,  conséquemment,  selon  le  nombre).  

2


WŽƵƌďŝĞŶĐŽŵƉƌĞŶĚƌĞ͙   Dans  les  tableaux  ci-­‐dessous,  observe  les  phrases  contenant  le  verbe  venir  et  vois  si  celui-­‐ci  varie  en   temps  et  en  personne  selon  le  mode  choisi.       Tableau  1         Variation  en  temps  ?    

Il faut    

Il fallait    

Il faudra    

que je  vienne  

que je  vienne  

que je  vienne  

Il faut    

Il fallait    

Il faudra    

que tu  viennes  

que tu  viennes  

que tu  viennes  

Il faut    

Il fallait    

Il faudra    

ƋƵ͛ŝůvienne

ƋƵ͛ŝůvienne

ƋƵ͛ŝůvienne

Variation en   personne  ?  

Tableau 2  

OUI ʹ  NON  

 

Je  viens   Tu  viens   Il  vient  

OUI  ʹ  NON    

Je venais   Tu  venais   Il  venait  

Variation en   personne  ?  

Variation en  temps  ?   Je  viendrai   Tu  viendras   Il  viendra  

OUI ʹ  NON  

OUI  ʹ  NON      

Tableau  3      

Il  faut  venir   /   /  

Variation  en   personne  ?  

Il fallait  venir   /   /  

Il faudra  venir   /   /  

OUI ʹ  NON  

Variation en  temps  ?   OUI  ʹ  NON      

>͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ  est  un  mode  personnel  et  temporel      

схƚĂďůĞĂƵŶΣ͙

Le subjonctif  est  un  mode  personnel,  mais  non  temporel    

схƚĂďůĞĂƵŶΣ͙

>͛ŝŶĨŝŶŝƚŝĨ est  un  mode  non  personnel  et  non  temporel      

схƚĂďůĞĂƵŶΣ͙

Comme nous  le  verrons  plus  tard,  le  mode  participe  a  les  mêmes  caractéristiques  ƋƵĞů͛ŝŶĨŝŶŝƚŝĨ.      

3


ƉƌĠƐĞŶƚ͕ĚƌĞƐƐĞƵŶĞƉĞƚŝƚĞƐLJŶƚŚğƐĞĚĞů͛ŽƌŐĂŶŝƐĂƚŝŽŶĚĞůĂĐŽŶũƵŐĂŝƐŽŶĞŶĨƌĂŶĕĂŝƐ͘      10   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘  

4


Voici un  tableau  de  synthèse  possible  (le  tien  est  peut-­‐ġƚƌĞŵĞŝůůĞƵƌͿĐŽŶĐĞƌŶĂŶƚů͛ŽƌŐĂŶŝƐĂƚŝŽŶĚĞƐŵŽĚĞƐǀĞƌďĂƵdž    

Modes

Paramètres de  variation   Varie  selon  le  temps    

Varie selon  le  support    

;ů͛ĠƉŽƋƵĞăůĂƋƵĞůůĞƐĞƉĂƐƐĞůĞĨĂŝƚͿ

(la personne  et  le  nombre  de  celle-­‐ci)  

OUI ʹ  NON     Infinitif  

Participe  

Passé

NON

Présent

Il fallait  prendre  le  bon  train   Il  faut  prendre  le  bon  train  

Exemple

1ère PS  

Je dois  prendre  le  bon  train  

NON

2ème PS  

Tu dois  prendre  le  bon  train  

1ère PP  

Nous devons  prendre  le  bon  train  

Il faudra  prendre  le  bon  train  

Passé

Tu eus  pris  le  bon  train  

1ère PS  

:͛Ăŝpris le  bon  train  

NON

Présent

Tu as  pris  le  bon  train    

NON

2ème PS  

Tu as  pris  le  bon  train  

1ère PP  

Nous avons  pris  le  bon  train  

1ère PS  

Il faut  que  je  prenne  le  train  

2ème PS  

Il faut  que  tu  prennes  le  train  

1ère PP  

Il faut  que  nous  prenions  le  train  

1ère PS  

Je prends  le  bon  train  

NON

  Indicatif  

OUI ʹ  NON  

Futur  

Subjonctif  

Exemple

OUI

Futur

Tu auras  pris  le  bon  train  

Passé

Il fallait  que  tu  prennes  le  bon  train  

Présent

Il faut  que  tu  prennes  le  bon  train  

Futur

Il faudra  que  tu  prennes  le  bon  train  

Passé

Tu prenais  le  bon  train  

Présent   Futur  

Tu pris  le  bon  train   Tu  prends  le  bon  train   Tu  prendras  le  bon  train  

OUI

OUI  

2ème  PS   1ère  PP  

Tu prends  le  bon  train   Nous  prenons  le  bon  train  

5


Comment emploie-­‐t-­‐on  ces  modes  ?   La  plupart  du  temps,  les  francophones  natifs  utilisent  de  façon  adéquate  et  sans  se  poser  de  question   tous   les   modes,   en   fonction   ĚĞ ĐĞ ƋƵ͛ŝůƐ ŽŶƚ ĞŶǀŝĞ ĚĞ Ěire.   ͛ĞƐƚ ůŽƌƐ ĚƵ ƉĂƐƐĂŐĞ ă ů͛écrit   que   cela   ĚĞǀŝĞŶƚƉůƵƐĐŽŵƉůŝƋƵĠ͙        11     Spontanément,  complète  oralement  ces  phrases  avec  le  verbe  qui  te  semble  le  mieux  convenir:   1) YƵĂŶĚũĞ͙͙͙͙͙͙ĂĚƵůƚĞ͕ũ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͛͘͘͘ůĞƉůƵƐďĞĂƵŵĠƚŝer  du  monde.   2) Dépêche-­‐toi,  il  faut  que  nous  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘͘͘  ce  bus  !   3) dƵƚĞƐŽƵǀŝĞŶƐ͕ƋƵĂŶĚŽŶ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘ĚĂŶƐůĂĐŽƵƌĚĞƌĠĐƌĠĂƚŝŽŶ  ?   4) ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙.͙͙͙͙ůĂƚĠůĠǀŝƐŝŽŶƚŽƵƚĚĞƐƵŝƚĞ͕ŽƵũĞů͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͛ŵŽŝ-­‐même  !   5) /ů LJ Ă ƚƌŽŝƐ ũŽƵƌƐ͕ ǀŽƵƐ ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙ Ě͛ƵŶ ƚŽŝƚ͕ Ě͛ƵŶĞ ŚĂƵƚĞƵƌ ĚĞ ϲ   ŵğƚƌĞƐ

Ğƚ

ǀŽƵƐ

͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙

ă

ů͛hôpital.

Vous

vous

͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙ĚĞƋƵĞůƋƵĞĐŚŽƐĞ ?   6) :ĞƚĞĚĞŵĂŶĚĞĚĞŶĞƉĂƐ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙ůĞƚĠůĠƉŚŽŶĞŶŝĚ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͛͘͘ůĂ porte  eŶŵŽŶĂďƐĞŶĐĞ͕Ě͛ĂĐĐŽƌĚ  ?   7) Laisse   aller   ton   imagination  :   sŝ ƚƵ ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘ ƌĠĂůŝƐĞƌ ƵŶ ǀƈƵ͕ ůĞƋƵĞů ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙-­‐tu  ?   8) DĞƐƉĂƌĞŶƚƐǀŽƵĚƌĂŝĞŶƚƋƵĞũĞ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙ĂǀŽĐĂƚ͕ĂůŽƌƐ  que  ma  seule  envie  est   ĚĞ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘ďŽƵůĂŶŐĞƌ͘ŽŵŵĞŶƚůĞƵƌ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙  ?   9) YƵĞ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙-­‐ƚƵĚ͛ƵŶĞƚĞůůĞĐĂƚĂƐƚƌŽƉŚĞ  ?  Aurait-­‐ĞůůĞƉƵġƚƌĞ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘ Ě͛ĂƉƌğƐƚŽŝ  ?   10) dƵĂƐďŝĞŶ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘ůĞƐƉůĂŶƚĞƐ  ?  Elles  sont  ƚŽƵƚĞƐ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘   À  présent,  essaie  de  classer  ƚŽƵƐůĞƐǀĞƌďĞƐƋƵĞƚƵǀŝĞŶƐĚ͛ƵƚŝůŝƐĞƌĚĂŶƐůĂĐŽůŽŶŶĞĚƵ  mode  qui   convient  (en  fonction  de  ce  que  tu  sais  des  différents  modes).   Indicatif          

Subjonctif                              

Infinitif  

Participe      

6


Après mise  en  commun  et  correction,  observes-­‐tu  des  différences  entre  ce  que  tu  as  appris  sur   les  modes  et  les  temps,  et  le  classement  que  tu  viens  de  faire  ?          12   Si  oui,  explique-­‐les.   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘͘     Un  coup  de  pouce  ?   A) >ĞƐĚŝĨĨĠƌĞŶƚĞƐĨŽƌŵĞƐĚĞů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ   /ůĞdžŝƐƚĞ͕ăů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ͕ĚĞƐĨŽƌŵĞƐƵŶƉĞƵƉĂƌƚŝĐƵůŝğƌĞƐ.  En  voici  quelques-­‐unes.   1) 2) 3) 4) 5) 6) 7) 8) 9) 10)

Prends ta  valise.   Venez  pour  15h.   Alignons-­‐nous  sur  la  majorité.   Soyez  agréables,  au  moins  !   Sors  de  ta  cachette.   Coche  la  case  correspondante.   Soulignez  le  verbe.   Allons-­‐y,  il  se  fait  tard  !   Arrête  donc  de  discuter  !   Redevenons  ĂŵŝƐ͕Ɛ͛ŝůƚĞƉůĂŝƚ͙  

Leur  point  commun  est  que  ces  phrases  expriment  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   Que  constates-­‐tu,  en  comparant  avec  les  ĨŽƌŵĞƐĚĞů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ  suivantes͙   Demain,  nous  mangerons  des  nouilles  chinoises.   ,ŝĞƌ͕ũ͛ai  mangé  de  la  soupe  au  brocoli.   ƵũŽƵƌĚ͛ŚƵŝ͕^ĂƌĂŚa  ĞŶǀŝĞĚ͛ĂůůĞƌĂƵĐŝŶĠŵĂ͘   -­‐

Par rapport  au  support  de  ces  verbes?   (Y  a-­‐t-­‐il  un  support  qui  donne  sa  personne  et  son  nombre  au  verbe?)   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙  

7


-­‐

Par rapport  au  nombre  et  aux  personnes  grammaticales  possibles?   (Peux-­‐tu  changer  la  phrase  1,  par  exemple,  à  toutes  les  personnes,  au  singulier  et  au  pluriel  ?)   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙    

-­‐

Par rapport  à  la  variation  en  temps  ?   (Peux-­‐tu  changer  la  phrase  1,  par  exemple,  au  passé  ou  au  futur  ?)     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙    

Tu observes   que   ces   ĨŽƌŵĞƐ ĚĞ ů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ,   exprimant   un   ordre,   un   conseil   etc.   ŶĞ ƉĞƵǀĞŶƚ ġƚƌĞ ĐŽŶũƵŐƵĠĞƐ ƋƵ͛ă ůĂ ĚĞƵdžŝğŵĞ ƉĞƌƐŽŶŶĞ ĚƵ ƐŝŶŐƵůŝĞƌ͕ ĂŝŶƐŝƋƵ͛ăůĂƉƌĞŵŝğƌĞĞƚůĂĚĞƵdžŝğŵĞƉĞƌƐŽŶŶĞĚƵƉůƵƌŝĞů͘ĞƐ  verbes  sont   par   ailleurs   dénués   de   pronom   personnel  :   leur   pronom   ƐƵƉƉŽƌƚ Ŷ͛ĞƐƚ ƉĂƐ présent͕ĂůŽƌƐ ƋƵ͛ŝů ůĞƵƌ ƚƌĂŶƐŵĞƚ ƐŽŶ ŶŽŵďƌĞ Ğƚ ƐĂƉĞƌƐŽŶŶĞ.   Ces   verbes   ont  encore   une   dernière   particularité  :  ils  Ŷ͛ŽŶƚƉĂƐĚĞ  temps.     Peux-­‐tu  émettre  des  hypothèses  pour  chacun  de  ces  paramètres  ?   a) Pourquoi  ne  peut-­‐on  les  employer  ƋƵ͛ăůĂϮème  personne  du  singulier,  1ère  personne  du  pluriel   et  2ème  personne  du  pluriel  ?     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙     b) WŽƵƌƋƵŽŝŶ͛LJĂ-­‐t-­‐il  pas  de  support  présent  dans  la  phrase?   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙       c) Pourquoi  ces  verbes  Ŷ͛ŽŶƚ-­‐ils  pas  de  temps  ?     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   8  


Réponses possibles:   a) KŶ ŶĞ ƉĞƵƚ ĐŽŶũƵŐƵĞƌ ĐĞƐ ǀĞƌďĞƐ ƋƵ͛ă ůĂ ĚĞƵdžŝğŵĞ ƉĞƌƐŽŶŶĞ ĚƵ ƐŝŶŐƵůŝĞƌ ;ͨ  toi  »),   à   la   première  personne  du  pluriel  («  nous  »)  et  à  la  deuxième  personne  du  pluriel  («  vous  »)  pour   une  simple  raison  ͗ŽŶŶĞƉĞƵƚŽƌĚŽŶŶĞƌƋƵĞůƋƵĞĐŚŽƐĞƋƵ͛ăƋƵĞůƋƵ͛ƵŶƋƵŝ  est  présent  dans   la  discussion  !  Et  pour  se  donner  un  ordre  à  soi-­‐ŵġŵĞ͕ŽŶƐ͛ĂĚƌĞƐƐĞăůĂĚĞƵdžŝğŵĞƉĞƌƐŽŶŶĞ du  singulier  (Ex  :  Je  fais  une  bêtise  et  je  me  dis  à  moi-­‐même  «  Mais  enfin,  réfléchis  un  peu,   Marie  »).     b) /ůŶ͛LJĂƉĂƐĚĞƐƵƉƉŽƌƚƉƌĠƐĞŶƚĚĂŶƐůĂƉŚƌĂƐĞ͕ƚŽƵƚƐŝŵƉůĞŵĞŶƚƉĂƌĐĞƋƵĞƐŝŽŶŵĞƚƚĂŝƚƵŶ support   (un   pronom)͕ Đ͛ĞƐƚ ĐŽŵŵĞ Ɛŝ ŽŶ ĂĨĨŝƌŵĂŝƚ ƋƵĞ ĐĞ ĨĂŝƚ ĞƐƚ ƌĠĞů͕ ĂůŽƌƐ ƋƵĞ ĐĞ Ŷ͛ĞƐƚ ƋƵ͛ƵŶĞĂĐƚŝŽŶƐŽƵŚĂŝƚĠĞ͘     Soit  les  deux  phrases  Souligne  le  verbe  en  rouge  ><  Tu  soulignes  le  verbe  en  rouge.     Je  ŵ͛ĂĚƌĞƐƐĞďŝĞŶăƚŽŝĚĂŶƐůĞƐĚĞƵdžƉŚƌĂƐĞƐ͕ŵĂŝƐůĂƉƌĞŵŝğƌĞĚĞŵĂŶĚĞăů͛ŝŶƚĞƌůŽĐƵƚĞƵƌ Ě͛ĞdžĠĐƵƚĞƌƵŶĂĐƚĞ;ĚĞƐŽƵůŝŐŶĞƌůĞǀĞƌďĞĞŶƌŽƵŐĞͿ͕ĂůŽƌƐůĂƐĞĐŽŶĚĞĂƐƐĞƌƚĞƋƵĞ ů͛ŝŶƚĞƌůŽĐƵƚĞƵƌĞdžĠĐƵƚĞcet  acte.     c) Ces  verbes  ne  varient  pas  selon  le  temps  parce  qu͛Žn  ne  peut  donner  une  consigne  (un  ordre,   ƵŶĐŽŶƐĞŝů͙ͿƋƵ͛ĂƵŵŽŵĞŶƚŽƶů͛on  Ɛ͛ĂĚƌĞƐƐĞăŶŽƚƌĞŝŶƚĞƌůŽĐƵƚĞƵƌ.     B)  Le  participe     Certains  verbes  au  participe  sont  également  des  contrevenants  à  la  définition  du  mode  participe,   à  savoir  que  ce  mode  ne  varie  pas,  en  principe,  selon  le  temps,  ni  selon  son  support.     Par  exemple,  dans  la  phrase  «  Cette  catastrophe  aurait  pu  être  évitée  »,  le  participe  évitée  prend   ǀŝƐŝďůĞŵĞŶƚĚĞƐŵĂƌƋƵĞƐĚ͛ĂĐĐŽƌĚ  :    En  genre  ?    En  nombre  ?    En  personne  ?    En  temps  ?     En   fait,   le   participe   est   une   forme   initialement   verbale   (le   participe   évitée   a   un   infinitif   correspondant   éviter),   mais   qui,   finalement,   ƚŝĞŶƚ ĚĂǀĂŶƚĂŐĞ ĚĞ ů͛ĂĚũĞĐƚŝĨ ƋƵĞ ĚƵ ǀĞƌďĞ͘ /ů Ɛ͛ĞŵƉůŽŝĞ Ě͛ĂŝůůĞƵƌƐ ƐŽƵǀĞŶƚ ĞŶ ůŝĞƵ Ğƚ ƉůĂĐĞ Ě͛ƵŶ ƐŝŵƉůĞ ĂĚũĞĐƚŝĨ͕ Ğƚ adopte   le   même   type   de   variation  que  lui  :  il  varie  en  genre  et  en  nombre  (ici,  féminin  singulier),  et  non  en  personne,  en   nombre,  en  mode  et  en  temps  comme  le  ferait  le  verbe  standard.  ŽŶĐŝůŶ͛ĂĚŽƉƚĞƉĂƐůĞŵġŵĞ type  de  variation  que  le  verbe,  mais  il  en  adopte  un  quand  même  ͗ĐĞůƵŝĚĞů͛ĂĚũĞĐƚŝĨ͘     Pourquoi  cette  variation  en  genre  et  en  nombre  ?          13   Tout   simplement  parce   que   le  participe/adjectif  se   rapporte   non  pas  systématiquement  au  mot   ou  groupe  qui  a  la  fonction  de  noyau  de  la  phrase,  mais  bien  au  groupe  nominal  (quelle  que  soit   sa   fonction)   auquel   il   se   rapporte.   Et  comme   tu   le   sais,   les   marques   du   groupe   nominal   sont   le   genre  et  le  nombre.   9  


Par ailleurs,   le   participe   passé   se   retrouve   le   plus   souvent   dans   les   formes   verbales   dites   «  composées  »͕ƋƵĞ ů͛ŽŶƐ͛ĞdžƉƌŝŵĞ à   ů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨ;au  présent,   au  passé   ou  au  futur),  ou  à  tous  les   autres  modes.     Lis   le   texte   ci-­‐dessous   et   relève   toutes   les   formes   verbales,   puis   classe-­‐les   en   deux   colonnes   suivant  le  mode  de  tri  proposé.     Extrait  de  Les  Récrés  du  petit  Nicolas,  SEMPÉ  et  GOSCINNY  :  «  Alceste  a  été  renvoyé  »   ΀ĞĐŝĞƐƚƵŶĞdžƚƌĂŝƚĚƵƉƌĞŵŝĞƌĐŚĂƉŝƚƌĞĚĞĐĞůŝǀƌĞ͘ĂŶƐů͛ŚŝƐƚŽŝƌĞ͕ůŽƌƐĚ͛ƵŶũĞƵ  pendant  lequel  un   ĂƵƚƌĞ ĞŶĨĂŶƚ ů͛Ă ďŽƵƐĐƵůĠ͕ ůĐĞƐƚĞ Ă ůĂŝƐƐĠ ƚŽŵďĞƌ ƐĂ ƚĂƌƚŝŶĞ͕   ƵŶĞ ĚĞ ƐƉĠĐŝĂůĞ ƋƵ͛ŝů ĂǀĂŝt   gardée   exprès   pour   manger   pendant   cette   récré.   Après   avoir   laissé   tomber   sa   tartine,   M.   Dubon,   le   surveillant   surnommé   le   ŽƵŝůůŽŶ͕ĞƐƚǀĞŶƵƉŽƵƌǀŽŝƌĐĞ ƋƵŝƐ͛ĞƐƚƉĂƐƐĠ ƉĂƌĐĞ ƋƵ͛ůĐĞƐƚĞĐƌŝĂŝƚ ă tue   tête.   Malheureusement,   M.  Dubon   a  marché   sur   la   tartinĞ Ě͛ůĐĞƐƚĞ͘ dŽƵƚ ĚĞ ƐƵŝƚĞ͕   Alceste   Ɛ͛ĞƐƚŵŝƐĞŶĐŽůğƌĞĐŽŶƚƌĞD͘ƵďŽŶĞƚůƵŝĂŵŽŶƚƌĠƵŶŵĂŶƋƵĞĚĞ  respect.  Pour  cela,  M.  Dubon   ů͛ĂĞŵŵĞŶĠĐŚĞnjůĞĚŝƌĞĐƚĞƵƌ͕ƋƵŝĂǀŝƚĞƌĞŶǀŽLJĠ  Alceste.  Alceste  est  rentré  parler  à  ses  parents  et   sa  mère  a  réussi  à  le  faire  ĞdžĐƵƐĞƌ͘EŽƵƐƌĞƉƌĞŶŽŶƐů͛ŚŝƐƚŽŝƌĞĂƵŵŽŵĞŶƚŽƶůĐĞƐƚĞƌĞƚŽƵƌŶĞăůĂ classe  avec  le  directeur.]     Et  un  peu  plus  tard,  nous  étions  en  classe  quand  le  directeur  est  entré  avec  Alceste,  qui  faisait  un   gros  sourire.   -­‐  Debout!  a  dit  la  maîtresse.   -­‐  Assis!  a  dit  le  directeur.   ƚƉƵŝƐŝůŶŽƵƐĂĞdžƉůŝƋƵĠƋƵ͛ŝůĂǀĂŝƚĚĠĐŝĚĠĚ͛ĂĐĐŽƌĚĞƌƵŶĞŶŽƵǀĞůůĞĐŚĂŶĐĞ  ăůĐĞƐƚĞ͘/ůĂĚŝƚƋƵ͛ŝů le  faisait  en  pensant  aux  parents  de  notre  camarade,  qui  ĠƚĂŝĞŶƚƚŽƵƚƚƌŝƐƚĞƐĚĞǀĂŶƚů͛ŝĚĠĞƋƵĞůĞƵƌ enfant  risquait  de  devenir  un  ignorant  et  de  finir  au  bagne.   -­‐   Votre   camarade   a   fait   des   excuses   à   M.   Dubon,   qui   a   eu   la   bonté   de   les   accepter,   a   dit   le   ĚŝƌĞĐƚĞƵƌ͖ ũ͛ĞƐƉğƌĞ ƋƵĞ ǀŽƚƌĞ ĐĂŵĂƌĂĚĞ ƐĞƌĂ ƌĞĐŽŶŶĂŝƐƐĂŶƚ   envers   cette   indulgence   et   que,   la   leçon  ayant  porté  et  ayant  servi  Ě͛ĂǀĞƌƚŝƐƐĞŵĞŶƚ͕ŝůƐĂƵƌĂƌĂĐŚĞƚĞƌĚĂŶƐů͛ĂǀĞŶŝƌ͕ƉĂƌƐĂĐŽŶĚƵŝƚĞ͕ la  lourde  faute  ƋƵ͛ŝůĂĐŽŵŵŝƐĞĂƵũŽƵƌĚ͛ŚƵŝ͘E͛ĞƐƚ-­‐ce  pas?   -­‐  Ben...  oui,  a  répondu  Alceste.   >ĞĚŝƌĞĐƚĞƵƌů͛ĂƌĞŐĂƌĚĠ͕ŝůĂŽƵǀĞƌƚůĂďŽƵĐŚe,  il  a  fait  un  soupir  et  il  est  parti.   Nous,  on  était  ĚƌƀůĞŵĞŶƚĐŽŶƚĞŶƚƐ͖ŽŶƐ͛ĞƐƚƚŽƵƐŵŝƐăƉĂƌůĞƌăůĂĨŽŝƐ͕ŵĂŝƐ  la  maîtresse  a  tapé  sur   sa  table  avec  une  règle  et  elle  a  dit:   -­‐  Assis,  tout  le  monde.  Alceste  regagnez  votre  place  et  soyez  sage.   Clotaire,  passez  au  tableau.   Quand  la  récré  a  sonné,  nous  sommes  tous  descendus,  sauf  Clotaire  qui  est  puni,  comme  chaque   ĨŽŝƐƋƵ͛ŝůĞƐƚŝŶƚĞƌƌŽŐĠ͘ĂŶƐůĂĐŽƵƌ͕ƉĞŶĚĂŶƚƋƵ͛ůĐĞƐƚĞ  mangeait  son  sandwich  au  fromage,  on   ůƵŝĂĚĞŵĂŶĚĠĐŽŵŵĞŶƚĕĂƐ͛ĠƚĂŝƚƉĂƐƐĠ  dans  le  bureau  du  directeur,  et  puis  le  Bouillon  est  arrivé.   -­‐  ůůŽŶƐ͕ĂůůŽŶƐ͕ŝůĂĚŝƚ͕ůĂŝƐƐĞnjǀŽƚƌĞĐĂŵĂƌĂĚĞƚƌĂŶƋƵŝůůĞ͖ů͛ŝŶĐŝĚĞŶƚĚĞĐĞ  matin  est  terminé,  allez   jouer!  Allons!   Et  il  a  pris  Maixent  par  le  bras  et  Maixent  a  bousculé  Alceste  et  le  sandwich  au  fromage  est  tombé   par  terre.  

10


Alors, Alceste  a  regardé  lĞŽƵŝůůŽŶ͕ŝůĞƐƚĚĞǀĞŶƵƚŽƵƚƌŽƵŐĞ͕ŝůƐ͛ĞƐƚŵŝƐă  agiter  les  bras,  et  il  a   crié:   -­‐  EŽŵĚ͛ƵŶĐŚŝĞŶ͕njƵƚ͊͛ĞƐƚƉĂƐĐƌŽLJĂďůĞ͊sŽŝůăƋƵĞǀŽƵƐƌĞĐŽŵŵĞŶĐĞnj͊   ͛ĞƐƚǀƌĂŝ͕ƋƵŽŝ͕ƐĂŶƐďůĂŐƵĞ͕ǀŽƵƐġƚĞƐŝŶĐŽƌƌŝŐŝďůĞ͊       Formes  verbales  simples  

Formes verbales  composées  

Ex :  Nous  étions  en  classe  

Ex :  Le  directeur  est  entré  

Range-­‐ůĞƐĞŶƐƵŝƚĞĚ͛ĂƉƌğƐůĞƚĞŵƉƐƋƵ͛ŝůƐĞdžƉƌŝŵĞŶƚ͘WĞƚŝƚƚƌƵĐ  ͗ĐůĂƐƐĞĚ͛ĂďŽƌĚůĞƐĨŽƌŵĞƐǀĞƌďĂůĞƐ simples   à   gauche   dans   le  premier   tableau,   puis   les   formes   verbales   composées   à   droite   dans   le   second  tableau.  Ensuite,  essaie  de  trouver  la  forme  composée  (ou  simple)  correspondante.  Quelle   est  la  différence  entre  les  deux  (au  niveau  de  la  forme,  et  au  niveau  du  sens)?             11  


Passé

Formes simples  relevées  

Formes composées  correspondantes  

Ex :  Nous  étions  en  classe  

Nous avions  été  en  classe  

            Présent  

Ex :  :͛ĞƐƉğƌĞ  

:͛ĂŝĞƐƉĠƌĠ

            Futur  

Ex :  Votre  camarade  sera   reconnaissant    

Votre camarade  aura  été  reconnaissant  

              12  


Passé

Formes simples   correspondantes   Il  décidait  

Formes composées  relevées   Il  avait  décidé                  

Présent

Le directeur  entre  

Le directeur  est  entré                

Futur

   

Que  se  passe-­‐t-­‐il  dans  le  passage  de  la  forme  simple  à  la  forme  composée  ?   (Il  entre      Æ  Il  est  entré)     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘  

13


Sur la  ligne  du  temps  ci-­‐dessous,  où  placerais-­‐tu  les  faits  mis  en  italique   1. Au  moment  où  je  parle,  il  est  23h30   a)  Sophie  danse  toute  la  soirée  ;   b) Sophie  a  dansé  toute  la  soirée  ;     2. Il  était  23h30   a)  Sophie  dansait  toute  la  soirée  ;   b)  Quand  elle  alla  dormir,  Sophie  avait  dansé  toute  la  soirée       3. On  sera  samedi,  vers  23h30   a)  Sophie  dansera  toute  la  soirée  ;   b)  Quand  elle  ira  dormir,  Sophie  aura  dansé  toute  la  soirée  ;       PASSE              PRESENT                                

FUTUR

   X   Il  est  23h30          

                                                         

       X                Il  était  23h30                                                        X      On  sera  samedi,  vers  23h30  

                            14  


Voici une  version  possible  :     PASSE          

 

   PRESENT  

FUTUR

Il  est  23h30                                            X   Sophie  danse  toute  la  soirée                                                                                                                                                                Elle  a  dansé  toute  la  soirée                                                                              Il  était  23h30       X                                                            Sophie  dansait  toute  la  soirée                                                  Elle  avait  dansé  toute  la  soirée                                                                      On  sera  samedi,  à  23h30      

X

         

Sophie  dansera  

Elle aura  dansé  toute  la  soirée  

Que  comprends-­‐tu  de  cette  manière  de  placer  ces  faits  ?   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙  

15


2. Les temps     Comme  ŽŶů͛ĂǀƵ͕ůĞƐƚĞŵƉƐĚĞů͛ŝŶĚŝĐĂƚŝĨƐŽŶƚůĞƉĂƐƐĠ͕ůĞƉƌĠƐĞŶƚĞƚůĞĨƵƚƵƌ͘/ůŶ͛LJĂƉĂƐĚĞƚĞŵƉƐĂƵdž autres  modes.     >ŽƌƐƋƵĞů͛ŽŶĠĐƌŝƚƵŶĞŚŝƐƚŽŝƌĞ;ƵŶƌŽŵĂŶƉĂƌĞdžĞŵƉůĞͿ͕ƋƵĞůĞƐƚůĞƚĞŵƉƐůĞƉůƵƐƐŽƵǀĞŶƚƵƚŝůŝƐĠ  ?     le  passé        le  présent        le  futur     Souligne  les  verbes  dans  les  phrases  suivantes  et  essaie  de  les  placer   A) ĂŶƐů͛ŽƌĚƌĞĐŚƌŽŶŽůŽŐŝƋƵĞ  (quel  fait  se  produit  avant  quel  autre  ?)   B) Sur  la  ligne  du  temps,  en  tentant  de  les  situer  les  uns  par  rapport  aux  autres     «  Et  un  peu  plus  tard,  nous  étions  ĞŶĐůĂƐƐĞƋƵĂŶĚůĞĚŝƌĞĐƚĞƵƌĞƐƚĞŶƚƌĠĂǀĞĐůĐĞƐƚĞ͙  »     1er  fait  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗͘͘   2e  fait  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗   Passé    

Présent                                          Futur  

            «  Dans   la   cour,   pendant   ƋƵ͛ůĐĞƐƚĞ ŵĂŶŐĞĂŝƚ ƐŽŶ ƐĂŶĚǁŝĐŚ ĂƵ ĨƌŽŵĂŐĞ͕ ŽŶ ůƵŝ Ă ĚĞŵĂŶĚĠ ĐŽŵŵĞŶƚĕĂƐ͛ĠƚĂŝƚƉĂƐƐĠĚĂŶƐůĞďƵƌĞĂƵĚƵĚŝƌĞĐƚĞƵƌ͕ĞƚƉƵŝƐůĞŽƵŝůůŽŶĞƐƚĂƌƌŝǀĠ͘  »   -­‐ 1er  fait  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗͘͘   -­‐

2e fait  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗  

-­‐

3e fait  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗  

-­‐

4e fait  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗   Passé    

Présent                                          Futur  

     

16


dƵŽďƐĞƌǀĞƐĚŽŶĐƋƵ͛ŝůLJĂĚĞƵdžƐŽƌƚĞƐĚĞƉĂƐƐĠ :   Premier  ensemble  de  formes  verbales  au  passé   Nous  étions  ,  Alceste  mangeait͙   Ces  formes  sont  des  formes     O    simples     O    composées     ƋƵŝĞdžƉƌŝŵĞŶƚ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘     Deuxième  ensemble  de  formes  verbales  au  passé   Le  directeur  est  entré,  On  lui  a  demandé͙   Ces  formes  sont  des  formes     O    simples     O    composées     ƋƵŝĞdžƉƌŝŵĞŶƚ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘     On  pourrait  situer  ces  deux  ensembles  de  la  manière  suivante  :            14    

 

PASSE  

PRESENT

FUTUR

  (Ensemble  1)                                                                nous  étions  en  classe       le  directeur                                      est  entré                              (Ensemble  2)              (Ensemble  1)   Alceste  mangeait   nous  lui  avons  demandé                        (Ensemble  2)      

17


Comment peux-­‐tu  interpréter  cette  ƌĞƉƌĠƐĞŶƚĂƚŝŽŶĚ͛ĂƉƌğƐĐĞƋƵĞƚƵĂƐƚŽŝ-­‐même  compris  de   ů͛ƵƚŝůŝƐĂƚŝŽŶĚĞĐĞƐĚĞƵdžƐŽƌƚĞƐĚĞƉĂƐƐĠ  ?   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   Vérifie  ce  que  tu  viens  de  proposer  dans  le  texte  suivant.   1) Lis  attentivement  le  conte  étiologique  ci-­‐dessous.   2) Coupe  le  texte  en  trois  grandes  parties  qui  te  semblent  bien  montrer  les  trois  grandes  étapes  du   récit.   3) Dans  chaque  partie,  souligne  les  verbes  conjugués  et  dis  à  quel  temps  et  à  quel  ensemble  ils   appartiennent.  

Pourquoi les  hérissons  ont-­‐ils  des  piquants  ?     Quand  la  Terre  était  très  jeune,  les  hérissons  étaient  chauves  avec  la  peau  rose  et  très  douce.  Ils   adoraient  se  rouler  dans  les  prés  de  hautes  herbes  et  de  fleurs  sauvages.  Ils  se  défoulaient  et   faisaient  des  roulades  toute  la  journée.   Mais  un  jour,  un  hérisson  attrapa  des  puces  et  il  essaya  toutes  les  méthodes  pour  s'en  débarrasser   mais  rien  ne  fonctionna.  Alors,  il  marcha,  marcha  et  arriva  dans  un  désert  avec  de  drôles  de  plantes.   Ces  plantes  étaient  vertes,  couvertes  d'épines  et  s'appelaient  «cactus».  Le  hérisson  eut  l'idée  de  se   gratter  contre  cette  plante.  Cela  lui  fit  beaucoup  de  bien,  alors  il  continua  à  se  frotter  le  dos  encore,   et  encore  et  encore.  Quand  il  s'arrêta,  il  s'aperçut  que  son  dos  était  couvert  d'épines.   Depuis  ce  jour-­‐là,  tous  les  hérissons  ont  des  piquants  et  les  puces  n'osent  plus  venir  sur  leur  dos.     Source  :  Internet  Production  d¶élèves   Il  y  ĂƵŶĞŵĂŶŝğƌĞĚ͛ĞdžƉƌŝŵĞƌůe  temps  du  passé  que  tu  ne  connais  peut-­‐être  ƉĂƐ͙ĞƋƵĞůůĞĂƵƚƌĞ ŵĂŶŝğƌĞĚ͛ĞdžƉƌŝŵĞƌůĞƉĂƐƐĠ  peux-­‐tu  la  rapprocher  ?  Autrement  dit,  par  quelle  autre  forme  de  passé   peut-­‐on  facilement  remplacer  ces  formes  ?   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   Recopie  la  partie  du  récit  concernée,  en  transformant  les  formes  verbales  comme  proposé  ci-­‐dessus.   Mais  un  jour,  un  hérisson  a  attrapé  des  puces͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙..   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͘   18  


Te sens-­‐ƚƵů͛ąŵĞĚ͛ƵŶĠĐƌŝǀĂŝŶ  ?   ƚŽŶƚŽƵƌĚ͛ĠĐƌŝƌĞƵŶĐŽŶƚĞĠƚŝŽůŽŐŝƋƵĞăůĂŵĂŶŝğƌĞĚĞĐĞůƵŝƋƵĞƚƵǀŝĞŶƐĚĞůŝƌĞ͘   Voici  quelques  titres  possibles  (mais  tous  les  titres  les  plus  originaux  sont  évidemment  les   bienvenus  !)  :   -­‐ -­‐ -­‐ -­‐ -­‐

Pourquoi les  coccinelles  ont-­‐elles  des  points  noirs  ?   Pourquoi  la  girafe  a-­‐t-­‐elle  un  long  cou  ?   Comment  les  perroquets  ont-­‐ils  reçu  la  faculté  de  parler  ?   Pourquoi  la  Terre  est-­‐elle  ronde  ?   Pourquoi  la  chenille  se  transforme-­‐t-­‐elle  en  papillon  ?  

Mon titre  sera  celui-­‐ci  ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͗͘͘                                  Quelques  consignes͙   -­‐

Veille à  narrer  les  trois  étapes  :      

-­‐ -­‐ -­‐

ǀĂŶƚ͙͘Æ WƵŝƐƵŶũŽƵƌ͙Æ  Depuis  ce  jour-­‐ůă͙  

À chaque  étape  le  temps  et  les  formes  qui  conviennent  !   Illustre  ton  conte  par  un  dessin.   Laisse  parler  ton  imagination  !     ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙  

͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙ ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙   ͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙͙  

19

13. ModesTemps_Axe2  

Macro- compétences Fiche signalétique : la conjugaison, les modes et les temps Matière : Les modes et les temps Compétences sollicitées (sur...