Page 1

Prérequis à la conjugaison : les paramètres de variation du verbe Tu sais que l’adjectif, lorsqu’il apporte de l’information à un nom, adopte les marques de genre et de nombre de celui-ci. On dit que l’adjectif varie en genre et en nombre. 1 Qu’en est-il du verbe ? Observe la variation du verbe « chanter » dans les phrases suivantes.

Ce dimanche, je chante dans la chorale du village Ce dimanche, tu chantes dans la chorale du village Ce dimanche, il/elle/on chante dans la chorale du village

Ce dimanche, nous chantons dans la chorale du village Ce dimanche, vous chantez dans la chorale du village Ce dimanche, ils/elles chantent dans la chorale du village

Qu’est-ce qui change dans la forme du verbe? ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. D’après toi, qu’est-ce qui influence ce changement ?

2

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Ce dimanche, je chante dans la chorale du village Ce dimanche, je chanterai dans la chorale du village Ce dimanche, je chantais dans la chorale du village Ce dimanche, je chantai dans la chorale du village

Qu’est-ce qui change dans la forme du verbe? ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. D’après toi, qu’est-ce qui influence ce changement ? …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….


3 Tu as donc observé que la forme du verbe peut changer en fonction d’au moins trois paramètres : la personne grammaticale du support (ainsi que le nombre de celle-ci), et le temps auquel on veut exprimer le fait. C’est toujours le cas pour les faits exprimés au mode indicatif (nous y reviendrons).

Pour bien comprendre…

4

1.1. Qu’est-ce que la personne (grammaticale) ? Est-il bien clair pour toi qu’il y a une différence entre la personne grammaticale (celle du noyau de phrase / sujet), et ce qu’est une personne tout court ? Si non, voici une explication… Dans l’exemple Yasmine lorgne sur la feuille de son voisin, Yasmine est le noyau de phrase (le sujet). La personne (ou le personnage) qui fait l’action (Qui est-ce qui lorgne sur la feuille de son voisin ?) est Yasmine, mais au niveau grammatical, ce noyau de phrase (Yasmine) est à la troisième personne (grammaticale)! On peut en effet remplacer Yasmine par un pronom de la troisième personne : Elle lorgne sur la feuille de son voisin. On ne parle pas du même niveau d’analyse : la personne concerne le sens du mot en soi (Yasmine est une personne, le personnage dont on parle dans la phrase), tandis que la personne grammaticale concerne la catégorie qui va dicter l’accord du verbe (accord à la 3ème personne). Pour le travail sur le verbe, nous allons donc nous concentrer sur la personne grammaticale du noyau de phrase. Tu veux t’entrainer ? Désigne la personne qui fait l’action (le personnage) et la personne grammaticale du noyau de la phrase souligné. -

Myriam et moi sommes très heureuses d’avoir un petit frère. o Personne / personnage : o Personne grammaticale :

-

Toute la journée, j’ai jardiné avec ma mère. o Personne / personnage : o Personne grammaticale :

-

Mon écharpe a été mangée par les mites. o Personne / personnage : o Personne grammaticale :


Tu as déjà certainement entendu parler de première, deuxième et troisième personne. Pourquoi selon toi y en a-t-il 3? Et que représentent ces 3 personnes dans la réalité d’une discussion ? 5 ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Imagine-toi une situation de discussion entre toi et un camarade.

« J’ai un scoop ! La prof de français a reçu des fleurs en classe ce matin ! »

« Tu rigoles ? Tu es sûr de ce que tu dis ? Elle a un fiancé ? »

Combien de personnes discutent ? …………………………………… Parle-t-on d’une autre personne que celles qui discutent ? Si oui, laquelle ? ………………………………… En tout, combien de personnes sont en scène ? ………………………………….

D’après toi, à quels personnages correspondent successivement la première personne, la deuxième personne et la troisième personne ? Mets le chiffre 1, 2 ou 3 dans chaque case.


Tu as peut-être mis le chiffre 1 dans une case où ton voisin a mis le chiffre 2… Et, en quelque sorte, vous auriez tous les deux raison. Pourquoi d’après vous ? ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………. On admet généralement que dans une discussion, la personne qui s’exprime en « je » est la première personne, et la personne à qui elle s’adresse (son interlocuteur) est la deuxième personne. Mais il va de soi que dès que l’interlocuteur prend la parole, il s’exprime à son tour en « je » et devient ainsi, lors de cette prise de parole, la première personne. 

Relie chaque image avec la personne grammaticale, ainsi que le schéma qui correspond.

O

O

O TOI (TU) O

O ELLE O

O

O

O

O MOI (JE) O

O

Il en va de même pour les personnes grammaticales du pluriel. NOUS O

VOUS O

ILS / ELLES O

O

O

O


Tableau de synthèse des personnes grammaticales

MOI re

1 personne JE

La 1re personne, c’est la personne qui parle, et qui s’exprime en disant « je ».

SINGULIER

J’ TOI 2e personne

La 2e personne, c’est la personne à qui on s’adresse dans la discussion.

TU

IL 3e personne ELLE

La 3e personne, c’est la personne dont on parle, mais qui n’est pas présente dans la discussion.

ON

PLURIEL

NOUS

VOUS

1re personne

2e personne

ILS 3e personne ELLES

Au pluriel, la 1re personne inclut forcément la personne qui parle (le JE) et une ou plusieurs autres personnes.

Au pluriel, la 2e personne inclut forcément la/les personnes à qui on parle et éventuellement une ou plusieurs autres personnes.

Au pluriel, la 3e personne concerne plusieurs autres personnes dont on parle, mais qui ne sont pas présentes dans la discussion.


1.2. Qu’est-ce que le nombre grammatical ? Est-il bien clair pour toi qu’il y a une différence entre le nombre grammatical (celui du noyau de phrase), et le nombre tout court. Si non, voici une explication… Dans l’exemple Trois ados errent dans la rue, le groupe trois ados est le noyau de phrase. On peut considérer que le nombre d’ados considérés (Combien sont-ils ?) est trois, mais au niveau grammatical, ce noyau de phrase est au nombre pluriel! On peut en effet remplacer Trois ados par le pronom du pluriel correspondant : Ils errent dans la rue. Tu veux t’entrainer ? Indique le nombre de personnes ou d’objets qui font l’action et le nombre grammatical du noyau de la phrase souligné. -

Les 30 élèves de la classe sont très heureux de partir en excursion. o Nombre de personnes : o Nombre grammatical :

-

Toute la journée, quelques fenêtres sont restées ouvertes. o Nombre de personnes : o Nombre grammatical :

-

Au 21ème siècle, nous devons préférer les énergies vertes. o Nombre de personnes : o Nombre grammatical :

-

On adore partir à la montagne ! o Nombre de personnes : o Nombre grammatical :

-

Docteur, pouvez-vous venir rapidement ? o Nombre de personnes : o Nombre grammatical :

-

Il faudra décider de l’avenir de la société. o Nombre de personnes : o Nombre grammatical :


1.3. Qu’est-ce que le temps ?

6

Selon toi, qu’est-ce que le temps (quand on parle des verbes) ? ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Le temps correspond simplement aux trois époques que tu connais : le passé, le présent et le futur. Mais tu as déjà certainement entendu parler également de « temps » en conjugaison, pour désigner une sorte de tiroir de rangement des formes verbales (passé simple, imparfait, passé antérieur, plus-que-parfait…). Nous choisirons ici d’appeler les formes verbales simplement par le temps époque qu’elles évoquent : passé, présent et futur. Voici quelques images de la vie de Spirou, qui a actuellement 20 ans. Relie chaque image à l’époque correspondante.

O

O

O

O

O

O

O

O

Passé

Présent

Futur


Dans la ligne du temps qui précède, place les numéros correspondant aux phrases ci-dessous. 1. 2. 3. 4.

La veille de sa défaite, elle se sentait invincible. Elle se sent invincible. À ce moment précis, elle se sentit invincible. Ce jour-là, elle se sentira invincible.

Rappelons-nous… A) Le verbe apporte du sens au noyau de la phrase. Par exemple, dans la phrase Sarah joue, on parle de Sarah (le noyau de la phrase) et on dit d’elle qu’elle joue. Comme le verbe apporte de l’information au noyau, il va recevoir en échange certaines marques, à savoir la personne grammaticale (première, deuxième ou troisième) et le nombre grammatical (singulier ou pluriel). 7 Prenons pour exemple le verbe jouer La personne (grammaticale)

Le nombre (grammatical) Le singulier

Le pluriel

Les premières personnes

Je joue

Nous jouons

Les deuxièmes personnes

Tu joues

Vous jouez

Les troisièmes personnes

Il/Elle joue

Ils/Elles jouent

B) Les verbes que nous avons vus décrivent une action ou un état et sont capables d’exprimer le temps, c’est-à-dire d’indiquer si le fait se déroule au passé, au présent ou au futur. Dès lors, le verbe va porter des marques qui vont nous aider à exprimer (ou à comprendre) à quel moment, à quelle époque, se passe le fait décrit. Prenons encore le verbe jouer, sans en faire varier la personne ni le nombre. On garde donc le même support (je). Je jouai Je jouais Je joue Je jouerai

   

Temps passé Temps passé Temps présent Temps futur

(Hier, soudain, tout à coup …) (Hier, alors que, pendant que, il y a 10 ans…) (Aujourd’hui, maintenant, pour le moment…) (Demain, à l’avenir, plus tard…)

Le verbe varie donc en personne (d’après son support), ainsi qu’en temps (d’après l’époque qu’on veut exprimer). En tout cas, c’est le cas pour les verbes utilisés au mode indicatif.


12. VariationsVerbe_Axe2  

Qu’est-ce qui change dans la forme du verbe? Qu’est-ce qui change dans la forme du verbe? Ce dimanche, je chanterai dans la chorale du villa...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you