Issuu on Google+

lx298_couv:LINKA4_couv

13/09/08

14:59

Page LX1

1ere de COUV

EXEMPLAIRE GRATUIT FREE SAMPLE

SEPTEMBRE 2008 N°298 SINGULARITÉ AU MASCULIN

LIFESTYLE GAY DE LUXE SUR LA FRENCH RIVIERA

tourisme ZARAGOZA l’expo internationale

voltige RED BULL AIR RACE compétition festive

expo CANNES Antonio St Sylvestre

musique EDU DEL PRADO la voix avant tout

cinéma CINEPHILES ONLY Bela Tarr enfin sur les écrans! et PAQUITA LA BD EXCLUSIVE LINK

FRANCE ¤ 5.20 SUISSE CHF 8.50


lx298_couv:LINKA4_couv

13/09/08

14:59

Page LX2

0,50 euros par envoi + prix d’un SMS

Service professionnel édité par TELEMAQUE - RCS 403427701


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:34

Page C1/1

zaraGozA 2008 : leau en peril

arT populaire Toute observation concernant le contenu du magazine doit parvenir par écrit à la rédaction pendant la période de diffusion de ce numéro. Les documents envoyés à la rédaction ne sont pas retournés, même non parus.

Editeur : CGA - BP 57 06403 CANNES Cedex Tél : 04 93 68 03 00

e-Mail 3@infoazur.com

Ont collaboré à ce numéro: Roland Abele, Jacques Alos, Yannick Tallarida, Martine Gregorio Marc Abdon, Caroline Boudet-Lefort

Publicité : +33 603 42 1333

Imprimé en UE Redacteur en Chef: Jacques Alos. Dépôt Légal : à parution N° ISSN 1255-8559

Un cahier spécial réalisé grâce au concours de l’office du tourisme de la région Aragon. Remerciements au service presse de l’expo, à Hertz services, Merci à Serafin Doñate pour son précieux accueil, et aux pavillons visités pour leur patience, ainsi que RyanAir pour ses lignes low cost depuis Marseille.


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:34

Page C1/2

C’est avec une fierté presque nonchalante que l’expo fait face à la somptueuse cathédrale, en trait d’union avec le passé

l’eau dans tous ces états Il y a une tradition internationale de l’art éphémère. Les expositions universelles en sont les plus grands témoins éternels. Vivre et ressentir tant de créativités et prouesses artistiques en un temps record, est une ivresse que chacun d’entre nous devrait s’offrir. Cette année, après Séville, Lisbonne puis Hanovre, c’est la ville de Zaragoza (Saragosse), en plein désert espagnol, qui a ouvert ses portes à une exposition unique. Son thème central est une véritable polémique d’actualité : l’eau et le développement durable. Vaste sujet qui a séduit grand nombre de scénaristes et architectes internationaux, afin d’offrir ce qu’il existe de mieux pour éduquer. Il fallait une bonne dose de volonté pour se rendre à cette exposition, Zaragoza n’étant pas la destination la plus simple qui soit, surtout lorsqu’on habite la côte d’azur. C’est donc à coup de train, avion et voiture louée, que nous arrivons péniblement devant un nouvel empire: un Las Vegas ibérique. L’eau y manque, c’est net. Mais c’est sans doute dans un tel contraste que l’on saisira le mieux la notion de disparité entre les pays, face à son abondance ou son absence. Dure tache pour tous ces pavillons éphémères: parler de son rapport à l’eau, cela revient à parler de notre essence même. C’est sans doute pourquoi la problématique de l’eau a laissé quasiment sa place à celui de la communication. Chaque pays, ti-

C1/2

SEPTEMBRE 08

raillé entre sa promotion touristique autour de l’eau, et sa réelle implication face au problème universel, a tenté de résumer, parfois avec délice, parfois émotion, ce qui fait son unicité. Certains sont allés très loin dans la suggestion; la surpopulation (syndrôme tabou des civilisations fondées sur la croissance) pointe son nez, tout comme l’urbanisation et les modes de vies qui s’y développent. Eclairer les gens sans les offusquer, c’était le vrai défi. Et comme toujours, il y a les pays, discrets, qui œuvrent dans l’interêt de tous, et ceux qui, coincés dans leur développement touristique, ne peuvent que tenter de minimiser les ravages. Visions d’avenir, ou plus passéistes, opportunités touristiques ou plus humblement

par Roland Abele & Jacques Alos présence sans grands moyens, l’exposition se révèle telle une no man’s land où les conflits ne seraient que la couleur du passé. Sous une chaleur écrasnte, la visite fût épuisante, mais ô combien chargée d’émotions et sensations. JA/RA La Tour de l’eau


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:35

Page C1/3

Ce pont suspendu qui s’érige fièrement en direction de la ville ancienne, invoque une volonté de la ville de s’élever symboliquement, en supprimant les attaches terrestres que sont les piliers d’ordinaire disgrâcieux. Celui-ci, à quelques enjambées seulement de la version très imposante proposée par Zaha Hadid, offre une composante originale par son désaxement. Désignée comme Passerelle du «volontariat», elle fut imaginée par Javier Manterola, et construite dans le contexte de l’expo 2008. Elle enjambe l’Ebre dans une sompteuse courbe, qui dès la nuit tombée offre un spectacle des plus ravissants. Chaque câble est en effet éclairé de façon progressive, laissant s’échapper une insoupçonnable structure aérienne. Zaragoza, en pleine terre désertique, et traversée par des fleuves à l’avenir incertain, brille désormais par une excellence d’influence gothique magnifiée par un futurisme sans précédents, faisant d’elle une ville à ponts, d’un intérêt non négligeable pour le tourisme.

SEPTEMBRE 08

C1/3


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:35

a grande surprise de cette exposition vient de son implication artistique, parfois surréaliste, tel ce pavillon dédié à l’eau à travers le monde. Des formes urbaines aux formes aquatiques l’auteur n’y voit qu’un mot: reflet. Reflet de ce que nous sommes, ce que nous consommons, et aussi malheureusement ce que nous rejetons. Un désir de consommation qui nous engloutit chaque jour davantage, emportant avec nous la vision éclatée d’un monde sens dessus dessous, et qui n’a pour vocation que la reproduction. Un petit retour en arrière s’imposait, nous rappelant la simplicité mais surtout l’humilité. Tout est question d’accoutumance à ce que l’on voit, que les choses soient spontanées ou follement audacieuses.

L

C1/4

SEPTEMBRE 08

Page C1/4


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:35

Page C1/5

au, bulles, terre. Un trio insécable qui sert de trait d’union entre ces pavillons, cet engorgement d’émotions face à ces œuvres éphémères, mais aussi face à nous mêmes. Notre place face à l’eau devient indécise, à l’image de cet aquarium géant. Qui observe qui? Sommes nous sûrs que ce ne sont pas ces poissons qui observent ces hommes en cage? Certes, ils dépendent de nous dans ce contexte. C’est donc la place idéale pour une approche surréaliste, presque apaisante. L’eau dépréciée lorsqu’elle est abondante, devient sacrée lorsqu’elle manque. En bon dosage, elle reste amie. En d’autres cas, elle est à redouter, c’est tout là l’embarras dans lequel nous sommes. Eduquer pour économiser, nous comprenons bien que c’est un acte fortuit. D’autant que le problème essentiel

E

n’est pas dans son économie, mais dans le réchauffement climatique, qui engendrera des conflits bien autres. Apprendre à dominer nos constructions, ainsi que nos démographies, c’est là le problème déliquat que seuls certains pays osent soulever. La question essentielle qui en ressort est finalement un peu décevante: le réchauffement climatique, les conséquences sur les migrations de l’eau et donc des personnes ne seraient finalement que des questions géopolitiques? Quand on connait la réticence à engager des moyens sur des effets à long ou très long terme, il est peu probable, même à l’issue de colloques interminables et variés, que l’ensemble des nations envisage une réduction globale de la croissance. c’est à l’opposé de ces pavillons, le côté alarmiste ambiant de l’expo.

SEPTEMBRE 08

C1/5


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:35

Page C1/6

’eau: son circuit, son stockage et tous les mécanismes terrestres qui assurent la transformation des êtres vivants, leur évolution mais aussi leur disparition; tous ces éléments sont repris dans chacun des 103 pavillons internationaux, qui mêlent tradition, tourisme et éco-participation. Par leur géographie, ils appréhendent tous le thème de façon différente. Car l’eau s’y trouve de plusieurs façons; glaciers, fleuves, réserves ou encore déserts, confrontés à des obligations, parfois de contraintes telles que seules les technologies pas toujours complaisantes opèrent. C’est aussi un lieu où les tendances s’échangent.

L

C1/6

SEPTEMBRE 08


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:35

Page C1/7

SEPTEMBRE 08

C1/7


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:36

Page C1/8

Zaha Hadid signe cet audacieux pont reliant la vieille ville et l’expo, qui une fois close, sera reconvertie rapidement en quartier d’affaires

une émotion 100 % zaragossaise Son nom commence à raisonner dans les oreilles de tous les esthètes de la planète. Elle receuille les demandes, -pour ne pas dire les supplications- des instances internationales, des villes, des expos, croisant secrètement les doigts afin que ce soit son projet qui l’emporte. Son nom? Zaha Hadid, magicienne des courbes, des audaces architecturales inimitables: elle crée cette imperceptible raccordement entre l’architecture et l’émotion, celle que la vie urbaine oublie souvent, et qui pourtant ne demande que plus de sensualité. Visite de son pont à Zaragoza. Sensualité, c’est le maître mot de son œuvre. Et c’est sans doute la principale raison qui fait baisser les boucliers, face à la réussite fulgurante de tous les espaces qu’elle a créé. Si à l’origine ses créations n’étaient que visionnaires, le succès de Zaha Hadid s’est envolé avec une évolution technologique sans précédent, usant de fibres de verre et carbone, et autorisant ainsi les courbes les plus audacieuses. Mais son art ne se limite pas à une occupation de l’espace. Il est quelque chose de profondément similaire dans chacune de ses œuvres, c’est le ressenti intense qui s’en dégage, y compris dans une simple chambre d’hôtel (Puerta America à Madrid), ou au Mobile Art de Chanel. Alors quoi de mieux que d’allier ces propriétés intrinsèques architecturales, à celles de l’expo de Zaragoza, dédiée au problèmes de l’eau sur terre. Toute une symbolique, dans cette ville au confluent des 3 principales rivières, que l’on retrouve dans ce «tunnel»; on y trouve trois sorties, chacune C1/8

SEPTEMBRE 08

véhiculant un esprit différent. La thématique générale de l’eau y est plus directe, mais aussi plus interactive que dans les autres pavillons. Le visiteur, sans doute marqué par cette ampleur visionnaire, se

laisse pénétrer par le discours un soupçon alarmiste qui s’en dégage. Mission accomplie, le devoir de sensibilisation de l’expo y fait son chemin, laissant une certaine amertume lorsqu’on doit le quitter. Le visiteur, assommé en quelque sorte, peut amorcer sa visite et comprendre ce défi sur l’avenir qu’il a observé. Un pont que l’on prend plaisir à ne pas traverser d’une traite, où l’on se prend à flâner, dans sa fausse froideur. A t-il une âme? Sans doute, au vu des personnes allongées dans ses recoins, visiblement heureuses d’y être emprisonnées. Géant.

Les premières constructions signées Zaha Hadid en France seront livrées prochainement, la première d’entre elles la fameuse tour d’acier et verre sur le port de Marseille, juste avant la librairie de Montpellier, Pau y ayant renoncé.


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:36

Page C1/9

SEPTEMBRE 08

C1/9


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:36

Page C1/10

Florilège touristique, l’expo 2008 de Saragosse a par moments échappé à son thème, transformant cette prise de conscience soit en culpabilisation profonde, soit en théâtralisation spectaculairement inutile. Mais le visiteur ne s’y est pas trompé, heureusement. Certes avide de sensations et de spectacle, il appréhende ces pavillons en entrant avec des yeux d’enfants, mais en ressort toujours avec son jugement adulte, discernant le concret de l’illusoire, l’illustration artistique de la fumisterie. Le grand réconfort vient de l’avis général de ses visiteurs: ils en ressortent généralement renversés de leurs préjugés, souvent en direction de pays considérés à tort comme archaïques, alors qu’ils détiennent souvent le savoir et les méthodes ancestrales efficaces. Une exposition donc aussi utile pour la communion des peuples, appelés à vivre de plus en plus en symbiose, dans le respect de ses traditions et choix. Une bien belle image d’avenir, qui souhaitons-le ne soit pas qu’une exigeance de carte postale!

C1/10

SEPTEMBRE 08


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:36

Page C1/11

SEPTEMBRE 08

C1/11


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:36

Page C1/12

De l’imprévu au jamais vu, Zaragoza offrait une palette de spectacles jamais offerte par aucune expo précédente…

renversants

par Roland Abele & Jacques Alos

L’exception Zaragoza fut sans conteste sa programmation exceptionnelle de spectacles en tous genres, avec ou sans thème. Qu’ils soient chanteurs, danseurs, metteurs en scène, nous pouvions sentir cette joie suprême d’offrir dans une telle notion éphémère, les joyaux de la création ultime. Comme si l’univers devait s’arrêter et que l’expo en serait l’ultime témoin. C’est dans cet esprit que les créations audacieuses, parfois sur le fil du rasoir de la sécurité que nous avons assité à quelques compositions spécifiques de l’expo. Voici nos coups de cœur.

la construction de l’expo. De la rigueur à la décadance pure, le réalisteur offrait au spectateur une multitude de clins d’œil historiques et cinématographiques dans le but d’opposer la rigueur à la fantaisie. Belle composition, qui conclut admirablement cette chevauchée espagnole, pour une closing cérémonie le 14/09

«L’Homme Versant» de l’argentin Pichõn Baldinu était sans conteste la plus intriguante des ouvres présentées; chargée de nostalgie, d’amours interdites, mais aussi de regards inquiets sur l’avenir, il a transgressé certains codes classiques pour nous offrir un spectacle mêlant divers arts tels que la dramaturgie, la danse mais aussi un jeu de rideaux et

projections digne des meilleures installations. Un regard en 6 tableaux sur l’eau, de sa surabondance partagée à son manque conflictuel. Visuellement et musicalement époustouflant, on regrette un peu par moment son côté «bercy». Pour l’irrévérence et la satire, quel plaisir que le spectacle «75xCiente», qui nous conviait à une farce historique autour de

75xciente

L’Homme Versant C1/12

SEPTEMBRE 08


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:37

Page C1/13

Z-gozaby

night2008 ı straightgayfriendly ı ı Zaragoza city ı

‹ OASIS Boggiero, 28 ‹ VERSUS Dr. Horno, 25 ‹ FANGORIA C Fita ‹ URANO C Fita ‹ BUNKER C Fita ‹ KITSCH Fernando el Católico, 70

la musique n’a pas été oubliée sur les «quais» de l’expo, avec tous les soirs un DJ…jusqu’au petit matin: voilà l’Espagne!

après diner

loin d’être une foudre de guerre des nuits branchées, Zaragoza a, comme dans toute l’Espagne ce petit côté sympathique qui vous fait apprécier ses bars et clubs dès le premier «round»!

où loger à Zaragoza? Autant lorsqu’une expo a lieu les prix s’enflamment et rendent inabordables les chambres ou appartements les plus indignes, autant lorsque celle-ci se termine tout redevient normal, avec parfois même de réelles et interessantes opportunités. Peu importe les disponibilités, nous avons fait notre choix qui s’est tourné vers ces deux établissements de catégories supérieures, un hôtel et une résidence hôtelière, toutes deux tenues par un personnel hors pair vous faisant oublier tous les critères habituels. Codes renversés, mais pas pour celui de la propreté, de la finesse dignes d’un 5*, avec en must une véritable relaxation qui offre sans supplément des espaces de détente franchement différents des lobbys traditionnels. Ajoutant un health center des plus incroyables pour cette catégorie de prix, vous obtenez la perle d’un séjour réussi. Classe, design, et restaurant savoureux, ils dénotent de l’ensemble un peu vieillissant dans cette ville. réservation online sur : http://www.eizasahoteles.com SEPTEMBRE 08

C1/13


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:38

Page C1/14

théâtre

S COUDPE

R CŒU

les coups de cœur d’Avignon Cette année encore le festival d’Avignon a laissé des empreintes indélébiles, de l’ordre de l’émotion; parfois dans une salle grande comme une salle de bains, parfois dans une foule de plusieurs centaines de personnes. Le «in», le «off», qu’importe! Aucun critère ne permet de classification. Il suffit d’aimer la scène, les acteurs, les scénaristes, et c’est une porte du bonheur qui s’ouvre à vous. Une espèce de folie s’empare de vous, prend le dessus sans que vous puissiez lutter; la boulimie peut commencer, seul le temps vous arrêtera. Retour sur quelques coups de cœur, dont le succès public ne fait aucun doute. Il ne peut y avoir de résumé, ou de tendance. Ce sont plus de 900 spectacles différents qui sont donnés, aussi seul le hasard des rues, des rencontres, des horaires nous conduit dans une salle plutôt qu’une autre. Il y a aussi ceux que l’on tient à voir à tout prix, et qui nous déçoivent. Dans cet éventail, quelques specta-

La mélancolie des dragons C1/14

SEPTEMBRE 08

cles sont particulièrement remarquables. Ils nous ont peut-être fait rire à en crever (l’inimitable Chantal Ladesou, ou les Chevaliers du Fiel, ou encore Jules, ce jeune comédien qui tient ses personnages hors limites avec une drôlerie et audace incroyables; on a applaudi à 4 mains le délire de la possession de Claire Maïro; le

Les Rustres

must satirique revient à Régis Mailhot, dans «a Poil Marianne», un vrai chroniqueur irrévérencieux et farceur; enfin, n’oublions pas la bonne humeur et fantaisie des cinq interprètes de «Les Homos préfèrent les blondes», satirique, caricatural, cliché: tout l’univers gay y est, dans sa plus pétillante version). Même reamrque pour « Les Rustres» de Goldoni joué par le Déménageurs Associés; un spectacle enjoué, complet, drôle et original. Ils nous ont aussi parfois ému; Harold et Maude dont la douceur d’interprétation apaise son propos difficile, Cinq filles couleur Pêche, un spectacle d’une subtilité infinie, drôle et grave, jouissant d’une mise en scène véritablement créative), ou encore le survol spleen de «La

Cinq filles couleur Pêche


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:39

Page C1/15

Charlie Encore…rire sans réfléchir

Philippe Katherine: un grand moment d’Avignon

mélancolie des Dragons», véritable ôde à la créativité, au sens artistique, et aussi à la marginalité. La véritable petite surprise fut le spectacle «Le Prix de la Viande», qui a succité de nombreux débats; on aimerait bien d’ailleurs que cette formidable idée -les tribunaux populaires- soit développée, car derrière son cynisme se cache une réalité pas si inenvisageable! Un autre bonheur nous a été

No Limites : danse et acrobaties; jeune et dynamique

livré tout simplement par le spectacle «Le Bonheur», une illustration scénique autour de la projection d’un classique du cinéma muet russe. N’oublions pas «Impudique», ce petit spectacle michanté, mi-érotique donné par une troupe au charme fou. Un charme aussi d’un style totalement opposé s’est dévoilé dans les joutes verbales de «Hugobert et Michelin», tendre, poétique et impossi-

Les Homos préfèrent les Blondes

ble séparation. Le côté musical n’est pas en reste avec l’ultrakitsch Philippe Katerine dans «2008 Vallée » qui a dépoussiéré le In avec une nonchalance époustouflante. Un moment phare, juste avant la clôture d’un mois de frénésie. Rv cet automne, période où il fait bon se retrouver dans une salle, un rare espace qui vit, quelque soit le côté de la scène où l’on on se trouve. JA/RA/CBL

Jules dans «Jules aime son Prochain»; sur Wat.tv et Donc.fr SEPTEMBRE 08

C1/15


LX298_C1_16P:LinkA4

13/09/08

14:40

Page C1/16

expo

5 juillet - 30 novembre Malmaison 47 bd de la Croisette 06400 Cannes 04 97 06 44 90

antonio st sylvestre - la malmaison Avec des statuettes a priori rigolotes, Antonio Saint Silvestre utilise son art pour pousser un cri d’alarme et pointer un doigt accusateur sur la société d’aujourd’hui et le malaise actuel. A Cannes, sur la Croisette, le Centre d’Art de la Malmaison consacre à cet artiste une passionnante exposition d’été qui se prolongera jusqu’à la fin novembre D’origine Portugaise, né en 1946 au Mozambique, cet artiste entier et atypique gratte là où ça fait mal et ne mégote pas sur l’audace et la fougue de son inspiration. Antonio Saint Silvestre crée un monde de petits personnages qui, sous leurs couleurs vives et leurs airs enfantins, disent des choses graves et tristes sur la douleur du monde. Réalisées entre 1985 et 2008, soixante sculptures de matériaux parmi les plus légers – papiers mâchés et résines synthétiques, avec des couleurs aux pigments vifs – donnent un ensemble qui ironise sur la société d’un monde déshumanisé, « un monde vraiment fou », dit-il. Chaque pièce est une véritable petite séquence d’une poignée de bonhommes grotesques, présentés sous un jour qui semble constitué d’histoires faussement distinctes. Nous regardons ces personnages de bande dessinée comme s’ils sortaient d’un album baignant tout entier dans l’abjection et la cruauté. Certains, de prime abord énigmatiques, semblent surgir d’un univers qui semblerait irrationnel, mais ils dénoncent toujours des C1/16

SEPTEMBRE 08

aberrations politiques du monde actuel. D’autres sont plus rapidement compréhensibles, criant d’évidence comme un slogan dans une manif’. C’est l’exploitation d’enfants, le marasme écologique,

les nourritures transgéniques, le trafic d’organes, la prostitution infantile, la chaîne alimentaire, le football élevé au rang de religion, le terrorisme, la torture au Tibet, et d’autres… Les termes sont définis dès les premières « séquences » où chacun comprend le terrain critique, idéologique. Si, sous l’effet de la sidération, on s’interroge , la réponse est fournie par le « sketch » suivant. Car, ces sujets – créés d’après d’anciennes poupées en celluloïd auxquelles est ajouté de la pâte en plastique – donnent un portrait du mal à la fois pop et métaphysique. Avec un aplomb superbe qui exige que l’on prenne au sérieux chaque situation représentée, l’artiste porte son œuvre aussi près qu’il le peut de la tragédie, sans craindre le risque d’un ridicule outrancier. Ce travail de sociologue engagé est aussi un beau travail sur la texture, avec un côté kitch qui embellit les choses les plus morbides pour pousser un gros coup de gueule par rapports aux faits de société et aux ignominies de l’humanité. Forcer à fond les traits de la réalité sert de carburant au jeu du message pour cette évocation de crise tous azimuts. C’est sans doute là qu’il faut chercher la vraie singularité de l’exposition, dans l’intensité et la qualité uniforme de l’interprétation de la situation mondiale actuelle. CBL


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:18

Page C2/1

26 septembre - 3 octobre TNN NICE 04 93 13 90 90

une rentrée théâtrale rock’n roll Au Théâtre National de Nice, le festin s’annonce succulent ! Daniel Benoin a préparé un opulent menu de spectacles théâtraux pour la saison 2008-2009, avec en ouverture dès la fin septembre « Rock’n’roll » de Tom Stoppard qui sera créé pour la première fois en France et mis en scène par Daniel Benoin lui-même. Le dramaturge britannique d’origine tchèque a écrit cette pièce sur l’écrasement du Printemps de Prague en 68, en se basant sur un court essai de Vàclav Havel « Le Procès » écrit en 76 et sur un interview que celui-ci avait accordé en 85. La pièce introduit deux personnages qui vont traverser les événements qui suivent les événements de 68 en se confrontant à tous les bouleversements politiques et sociaux et particulièrement à l’affaire Plastic People où un groupe musical fut arrêté. La cause a fait grand bruit et le régime totalitaire dut reculer. C’est là que commence la chute du communisme ! Considéré comme le symbole d’un espoir de liberté, le groupe

musical a donc un rôle de catalyseur sur l’évolution des événements. Vàclav Havel estimait que leur arrestation était une atteinte à l’intégrité et à la liberté humaine. Et une attaque contre la culture et la vie en soi : le rock’n’roll représentait alors la vie même. Les deux comédiens principaux qui s’affronteront seront un vieux professeur s’arc-boutant aux idéaux qui ont construit sa vie et un jeune étudiant qui a participé activement au printemps praguois et n’a aucune illusion sur le communisme. Les rôles sont tenus par Pierre Vaneck – souvenons-nous de lui dans Celui qui doit mourir et dans Marianne de ma jeunesse ! – et par Frédé-

par Caroline B-L.

ric de Goldfiem qui en novembre reprendra par ailleurs son excellent spectacle Dissonances Mozart. Une multitude d’excellents interprètes les entourent : Maruschka Detmers, Paulo Correia, Paul Chariéras, et d’autres…. Nous pouvons compter sur l’humour english de Tom Stoppard et sa virtuosité à manier les références historiques et po-

litiques. Daniel Benoin s’est emballé pour cette pièce sur l’Europe, « une rencontre rare », dit-il. Elle l’a d’autant plus intéressé qu’il prend l’initiative de « lancer » un Forum de Théâtre Européen qui se déroulera du 11 au 14 décembre. Nous reviendrons sur ce grand projet, audacieux et passionnant, d’une Europe qui abolit les frontières, du moins pour la culture. CBL SEPTEMBRE 08

C2/1


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:18

Page C2/2

Ce sont les délicieuses courbes du Douro dans l’estuaire de Porto (Portugal) qui ont acceuilli ce grand rendez vous festif de la voltige.

Porto - sept 2008 Les plus grands défis d’aujourd’hui pour les «nouvelles» marques sont devenus, au delà d’une course à la notoriété, de véritables casse-tête de positionnement. Le mécénat, sponsoring ou parfois même la production de spectacles ou événement devenant les meilleurs atouts de crédibilisation internationale. Red Bull n’a pas attendu son autorisation tardive en France pour créer l’événement; c’est en effet en 2001 que l’idée de rapprocher la célèbre boisson énergisante du domaine de la voltige est née, donnant sept ans plus tard cette course follement excitante qu’est la Red Bull Air Race, et qui parcourt le monde… Stop-over à Porto, été 2008. Quelle démesure! La tortueuse ville historique du Portugal acceuillait cet été la plus speed des compétitions, dans un enchantement total. C’est en effet depuis les berges sinueuses du Douro que le public venait assister en masse (plus de 600 000 personnes) à la Red Bull Air Race, la nouvelle compétition de voltige qui parcourt le monde en ses endroits les plus convoités. Etalée en huit manches, Porto fut l’hôte de la septième, juste avant la finale à l’autre bout du monde à Perth en Australie. Nul besoin d’être connaisseur en avionique ou aficionados des moteurs pour apprécier cette ambiance des plus toniques, qui, il est vrai, colle à merveille avec la boisson. Contrairement à l’habillage sonore du site web qui pourrait rebuter, c’est sur une ambiance techno house des plus branchées musicalement que se sont déroulés ces passages fulgurants de 10 concurrents. Leur parcours est délimité tels une compétition de ski, C2/2

SEPTEMBRE 08

par des structures côniques gonflées; une autre audace technique époustouflante. La conception même des avions, tout autant que leur pilotage leur confèrent des atouts et inconvénients incroyablement différents de l’un à l’autre; cela

par Roland Abele & Jacques Alos explique la disparité des résultats, leur fluctuation aussi d’une course à l’autre. Porto offre une réelle excitation supplémentaire aux pilotes, qui disent pouvoir ressentir l’ivresse de la foule. Où que vous posiez vos yeux l’enchantement est total, y compris sur les écrans haute def qui retransmettent en live les images des caméras embarquées. Un week-end de folie donc qui a vu le sympathique autrichien Hannes Arch (p. de droite) remporter sa seconde victoire consécutive, et où, pour une fois, les français ne sont pas derniers! Le tout trempé dans un cocktail de soirées et temples de l’electro: la magie, quoi. JA


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:18

Page C2/3

Dans le Championnat du Monde Red Bull Air Race World Series, les meilleurs pilotes du monde s’affrontent, à base altitude, sur un parcours composé de pylônes gonflables d’une hauteur de 20 mètres (65 pieds) connus sous le nom de «Air Gates », à des vitesses atteignant les 370 km/h (230 mil/h) et sous l'effet de forces allant jusqu'à 12 g (12 x le poids du corps)

SEPTEMBRE 08

C2/3


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:39

Page C2/4

cinélink

Noirceurs et lumières, infinies Maloin mène une vie simple et sans but, aux confins de la mer infinie; c'est à peine s'il remarque le monde qui l'entoure. Il a déjà accepté la longue et inévitable détérioration de sa vie, et son immense solitude. Unique témoin d'un meurtre, sa vie bascule le confrontant au péché, à la morale, au châtiment, écartelé à la frontière de l'innocence et de la complicité. Et cet état de scepticisme l'entraîne sur le chemin de la réflexion, sur la signification de la vie et du sens de l'existence.

L’Homme de Londres de Bela Tarr avec Miroslav Krobot, Tilda Swinton, Erika Bok

L’homme de Londres de Béla Tarr est l’adaptation d’un roman de Simenon, quoique nous penserions plutôt à Dostoïevski , à l’enchevêtrement du crime et du châtiment. Résigné à son immense solitude, un aiguilleur de gare maritime mène une vie simple, sans but, aux confins de la mer infinie. Le rythme lent du film est assorti à la monotonie d’un quotidien routinier fait d’habitudes mécaniques, de détails minutieux et d’événements sans importance. Usé par son travail, il ne voit rien du monde qui l’entoure. Mais le calme de sa vie se trouble lorsqu’il devient témoin d’un meurtre et qu’il s’approprie une valise remplie de billets volés. Saura-t-il résister au miroitement d’une vie supposée meilleure ? Ne seraitC2/4

SEPTEMBRE 08

elle qu’illusion ? Vivre reste une épreuve du fait de son incapacité à toute tentative de nouvelle destinée. Il s’interroge alors sur la morale et le sens de l’existence. Malgré le port, la mer, l’infini, le film provoque un sentiment d’asphyxie consentie et d’enfermement lié à une brume perpétuelle et aux ombres déambulant dans les lumières mates d’un noir et blanc magnifique. Le temps semble suspendu en un étirement qui nourrit un implacable suspens, quoique l’identité du coupable soit révélée bien avant le dénouement. Aussitôt reconnaissable par une lenteur hypnotique, le style de Béla Tarr est à nul autre pareil. Brillant, âpre et difficile, il touche profondément. CBL


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:19

Page C2/5

Entre les murs

le 24/09 de Laurent Cantet avec François Bégaudeau, Nassim Amrabt, Laura Baquela… Entre les murs a rapporté la Palme d’or (à l’unanimité!) au cinéma français, ce qui était attendu depuis plus de 20 ans. Palme qui récompense un cinéaste attentif aux mouvements de la société, un prof-écrivain provocateur, un brin narquois, et des « djeunes » remarquables. Mais sera-t-on intéressé, voire captivé, par cette chronique d’une année scolaire dans une salle de 4ème à travers les incompréhensions, les drames et les imprévus d’un cours de français ? Le langage et les problèmes de communication entre enseignants et élèves de quartiers en difficulté sont le sujet de ce film qui s’inspire de l’ordinaire tragi-comique d’un professeur. Mais très vite, il apparaît qu’au-delà de la figure

paternelle qu’il représente, se jouent entre l’adulte et les adolescents des tensions insoupçonnées de l’ordre du sexuel. Aussi, face à de jeunes rivaux, l’homme doit prouver ses valeurs viriles ( se montrer performant au foot, …), jouer de son charme, se mettre en valeur devant les filles. Une scène est significative : un jeune Malien lui demande s’il aime les hommes (tout intellectuel n’est-il pas « un pédé » en puissance?) Dans ce semi-documentaire le prof Bégaudeau (auteur du livre, dans son propre rôle) et Laurent Cantet (réalisateur) captent des moments de vérité et restent partagés entre l’envie d’en découdre avec l’autorité et le sentiment que ce n’est pas si simple que ça. CBL

Christophe Colomb, l'énigme le 03/09 de Manoel de Oliveira avec Ricardo Trepa, Manoel de Oliveira, Leonor Baldaque Manoel de Oliveira aura 100 ans à la fin de l’année, mais il tourne toujours avec le même rythme fou, ce qui implique une inspiration en dents de scie. Christophe Colomb, l’Enigme, son dernier opus, n’est sans doute pas un de ses chefs-d’œuvre, mais c’est néanmoins un film passionnant et très personnel. La nationalité de Colomb reste une énigme. A l’aide d’une thèse largement controversée, Oliveira tente de prouver qu’il était Portugais. Qu’importe ! L’essentiel est la découverte de l’Amérique. Ni costumes d’époque, ni

caravelle, ni tempête. Tout au plus un bateau, la mer, la statue de la Liberté, un couple qui voyage et raconte une histoire. Oliveira situe le récit aujourd’hui, sous forme d’autoportrait déconstruit, où il enregistre rien moins que son propre vieillissement à travers l’enquête pseudo-historique menée toute sa vie par son personnage principal, dont il endosse lui-même la dernière incarnation. Filmer c’est enregistrer la vie, et c’est aussi par là même enregistrer la fin de vie. CBL

Rumba le 10/09 de et avec Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy On n’a rien vu de pareil : du pur cinéma tel qu’on peut l’imaginer avant le parlant, tant les dialogues sont parcimonieux. Mais les phrases et les pensées, les deux comédiens les ont dans leurs yeux pour relater l’univers heureux d’un couple d’enseignants qui ont une véritable passion pour la danse latino. Leur voiture rentre dans le décor : elle perd une jambe et lui la mémoire. Dès lors leur vie conjugale, balayée par un burlesque enchaînement de catastrophes, s’avère difficile. En illustrant les maladresses humaines avec un sens évident de l’autodérision, « Rumba » raconte une histoire simple pour dire que tout est éphémère. Tel le bonheur : on court après, on l’a, on le perd et on le retrouve… Le film ne manque pas d’émotion, les larmes sont toujours proches du rire. Réalisé par un cerveau tricéphale – écrit à trois, mis

en scène à trois, avec peu de moyens qu’ils compensent par une foutue imagination affinée d’inventions touchantes – « Rumba » est interprété par Dominique Abel et Fiona Gordon. Tous deux ont un physique poétique qui garde la candeur de l’enfance : leurs yeux sont pleins de mots et leurs corps parlent avec des danses sensuelles, loin de toute vision réaliste du quotidien. Pas de mode, pas d’époque, pas d’inscription sociale, mais des décors aux couleurs minimalistes et pimpantes. Leur boîte de production s’appelle « Courage mon amour ». Cela leur va très bien ! Avec leur humour poético-burlesque, les voilà propulsés au rang de Tati et Keaton. Bref ce film franco-belge, comique et déglingué, est un petit bijou à découvrir ! Il a fait un tabac à la Semaine de la Critique au dernier Festival de Cannes CBL

C'est dur d'être aimé par des cons le 17/09 documentaire de Daniel Leconte Le documentaire de Daniel Leconte, consacré au « procès des caricatures » attenté par la Mosquée de Paris à Charlie Hebdo, tient davantage de l’enquête télévisée que du cinéma. Mais ce film, drôle, est essentiel concernant la liberté de la Presse et les frontières entre le politique et le religieux. Il revient sur les origines de la discorde et tout le déroulement du procès : après la parution au Danemark des dessins qui firent scandale, une couv’ dessinée par Cabu a fait

exploser la marmite. En légende on peut lire « Mahomet débordé par les intégristes ». Le prophète se cache les yeux en disant : « C’est dur d’être aimé par des cons ». Bien qu’il laisse la parole à l’adversaire, Daniel Leconte prend clairement parti en faveur du journal satirique, car les rédacteurs et dessinateurs de Charlie Hebdo se sont battus pour la liberté d’expression. Leur victoire devant la justice est une bonne nouvelle! CBL SEPTEMBRE 08

C2/5


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:19

Page C2/6

I livre I au masculin

[

Qu’il soit prononcé au mexique, au chili ou tout près de chez nous en espagne, le mot «Chulo» signifie des choses bien différentes. Depuis la simple allusion à l’allure sympathique de quelque chose jusqu’à la profonde excitation qu’elle peut dégager, la nuance est en effet longue. Elle peut être même péjorative désignant quelqu’un de profondément vulgaire, au sens inculte. Ce n’est pas trop loin de l’esprit des modèles présentés ici; c’est de beauté simple qu’il s’agit; beauté d’un corps, oui, mais pas uniquement cela. Beauté d’une attitude, l’aisance qu’elle suggère qui vous met immédiatement à l’aise. Le sens de la proximité mais aussi de l’abandon, de la solitude de cet état plastique donne lieu à des clichés aussi sensuels que répulsifs, selon l’humeur du jour. C’est pourquoi ce livre se feuillete puis se reponse, sans conséquences. Puis, au hasard d’une pensée, l’envie de s’y replonger

corps & flammes vous reprend, vous permettant d’approcher le temps de l’observation cette fascination masculine. C’est en 2006 que le célèbre photographe Joan Crisol a fait ses débuts dans la sphère gay avec l’ouvrage Visions. Ici, il recale son goût immodéré pour les marginaux, les beautés interdites, celles qui vous font chavirer à jamais. Superbe et très divers. RA

Chulo Joan Cristol 120 pages - 21,5 x 28,6 cm - 32,95 € BRUNO GMÜNDER

i

C2/6

SEPTEMBRE 08

par Roland Abele


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:19

Page C2/7

I lifestyle I tattoo Fini l'époque où le tatouage était un signe de rébellion, où il était la marque de la marginalité. Votre expert-comptable porte peut-être une jeune vierge qui chevauche un dragon orange sous son costume trois pièces… Allez savoir!

[

A l'origine c'était le signe d'une appartenance tribale, puis c'est devenu un symbole de virilité. Aujourd'hui, les femmes se font tatouer aussi, jusque dans les recoins les plus intimes de leur anatomie. Si le tatouage est un art, c’est aussi un acte quasi-médical qui consiste à injecter de l’encre à 1 millimètre sous la peau. Une machine à tatouer, ça pique jusqu’à 3500 fois par minute. Il paraît que lorsqu’on y a goûté, on a souvent envie de recommencer. Le tatouage relève aujourd’hui d’une culture plutôt que d’une mode. Le tatouage, comme le piercing, ce sont des nouveaux bijoux qui ont envahi notre société. Ce sont des manières d’embellir son corps comme il y a des manières d’apprêter ses cheveux ou d’avoir des

boucles d’oreilles. On peut dire que le tatouage date du début de l’histoire de l’humanité. La parure du corps pour des raisons religieuses, rituelles, esthétiques ou autres a fait son apparition dès l’origine de la condition humaine. Le vrai retour à large échelle du tatouage en Occident s’est fait dans les années 60 et 70. D’abord chez les motards avec les Hell’s Angels, il a été recyclé par le mouvement hippie, les punks l’ont complété avec le piercing et, enfin, presque tout un chacun s’y est mis joyeusement. Le tatouage, aujourd’hui, est une affirmation d’individualité mêlée à une petite goutte de tribalisme, un petit rêve qui ne nous quitte plus.

LES STYLES DE TATOUAGES Tribal : Style abstrait purement esthétique fait à partir d'aplats noirs. Le plus répandu Polynésien : Style traditionnel Maori que portaient les guerriers afin d'impressionner les ennemis. Flash : images couvrant les murs des studios de tatouages Custom ou Personnalisé : tatouage sur-mesure, il peut être conçu par le client, collaboration avec un artiste pour donner un tatouage unique Réaliste : motifs exécutés de la manière la plus réaliste qui soit Old school : motifs d'inspiration rock'n'roll, pin-up, années 50 etc. Occidentaux : contours épais, fortes ombres noires, usage de couleurs primaires vives Celtique : rappelle l’art celtique (entrelacs, croix celtiques, créatures mythologiques, etc.) Asiatique : inspiré de l'art asiatique (dragons, poissons, bouddha, kanji, etc.) Biomécanique : tatouage abstrait incorporant des composants mécaniques

Martine Gregorio Profession: Tatoueuse Freehand

[

Depuis 12 ans, Martine tatoue à Antibes, et elle dessine les projets de ses clients tous les soirs. ”Je me réalise dans ce métier artistique, qui fait la synthèse de mes passions: l’amour du corps humain, les autres, et le graphisme. J’ai une prédilection pour le recouvrement, et j’aime tatouer les vieux tatouages qui

me servir plus tard”. Autodidacte, mais chanceuse, elle rencontre Lauro Paulino lors d’une convention à Cannes, qui l’aide à comprendre les subtilités du matériel et de la technique. ”En tant que femme, je trouvais que cela était un handicap dans ce métier réputé masculin”. Martine dessine depuis sa petite enfance, comme tous les mem-

”La pratique intensive, la patience et la minutie sont capitales à mes yeux..”

ont une histoire. Je suis amoureuse du détail et du trait”. Venue au tatouage par un rencontre, elle assistait une amie tatoueuse, et a été encouragée par son entourage à la remplacer lors de sa disparition soudaine en 1995. ”Je ne savais pas que l’observation régulière de son travail allait

bres de sa famille; après des études d’art plastique, devenue artiste-peintre, elle ouvre tout de même un institut de beauté, car la beauté est une histoire de famille. Très vite, elle dessine sur les clientes pour les soirées branchées de la Côte d’Azur, et continue de peindre régulièrement des

portraits pour ses amis. ”Le tatouage, c’est vraiment la rencontre de Magali qui cherchait un point de chute sur Antibes”. Elle commença à tatouer les amis de son fils Romain puis très vite la ”moitié d’Antibes”. En 2000, la notoriété arrivant, elle change de locaux pour pouvoir mieux accueillir une clientèle plus nombreuse, venant souvent de régions éloignées. ”J’aime bien faire de grosses pièces, et privilégie les relations humaines. J’aime le tribal, le réalisme, mais je n’ai pas de style de prédilection”. Son vécu d’artiste peintre lui permet de revisiter les classiques, et de s’en inspirer pour l’élaboration des ”flashes” (Frazetta, Luis Royo, Vallejo pour les peintres, et Bob Tirell, Anil Gupta et Renshaw pour les tatoueurs sans oublier Tintin et tous les artistes du SNAT). ”J’envisage dans un futur proche de voyager, comme j’ai commencé à le faire, pour nourrir et élargir mon imaginaire.” Pour les tendances, on lui demande le plus souvent du tribal, du polynésien, ou des pièces figuratives, mais elle s’emploie à mettre sa patte et personnaliser

le plus possible le résultat final. L’entretien préalable est déterminant pour la suite des évènements. Elle s’interdit de tatouer les mineurs et distribue des prospectus de conseils et mise en garde. Elle applique les règles d’hygiène et recommandations du SNAT dont elle fait partie. C’est bien dans l’échange entre tatoueur et futur tatoué que le tatouage prend tout son sens . Le futur tatoué confie à chaque fois un peu de son histoire et de son corps à Martine. Cette artiste met sa créativité et sa sensibilité au service d’une réalisation unique et originale. RA / MG

Martine Gregorio Centre de Beauté & Salon de Tatouage

6 avenue Thiers - ANTIBES 04 93 74 31 88 www.martine-tatoo.com

i

SEPTEMBRE 08

C2/7


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:20

Page C2/8

I musique I albums

© Renaud Corlouer

par Roland Abele

Donna Summer Crayons

Edu Del Prado la bande son des frères Grimm Edu est un acteur et musicien né en 77 à Valence en Espagne d’une mère andalouse et d’un père guinéen. Excellent danseur à la plastique irréprochable, il s’est fait connaître grâce à la série espagnole ‘Un Dos Tres’ et la participation au groupe ‘UPA Dance’ formé par Miguel Angel Muñoz et Elisabeth Jordan. Mais c’est surtout en tant que professeur de chant dans

la Star Ac 7, qu’il a su séduire le public français. Son nouvel album, mélange de soul, r’n’b et d’électro, est bourré d’énergie positive et de rythmes ennivrants. Le premier extrait ‘Don’t you think’, un clin d’œil à Rod Stewart en témoigne à merveille, suivi par ‘J’ai le feeling’, un titre électro-dance tout aussi efficace.

Edu Del Prado Ma Chance •••••

www.myspace.com/edudelprado

Warner

Kid Loco

Nightmare on Wax

Recloose

Lützenkirchen

Party Animals & Disco…

Thought so…

Perfect Timing

Pandora Electronica

2 CD

Après 17 années de silence, la reine du Disco annonce son retour, avec un album coloré et justement intitulé ‘Crayons’. Entourée de quelque producteurs très en vogue dont Greg Kurstin (Pink), JR Rotem, Lester Mendez (Shakira) et Evan Bogart à l’origine du tube ‘SOS’ de Rihanna. Accordez-lui au moins 2 écoutes pour apprécier l’ensemble et même en découvrir quelque tubes potentiels, tels que ‘Fame’ et ‘Crayons’ en duo avec Ziggy Marley. www.donnasummer.com

••••• •

Sony-BMG

Lil Mama Vyp, Voice of the young… Musicien électro actif depuis plus de 10 ans, JeanYves Prieur aka Kid Loco, livre un nouvel album sombre et mouvementé, avec beaucoup de claviers psychédéliques et chœurs féminins, à michemin entre chanson pop et lounge vaporeux. Ecoutez le fabuleux ‘Theme from the Graffiti Artist’ et mattez le clip de ‘Pretty Boy Floyd’!

Souvent assimilé au chillout, la musique de George Evelyn est un mélange stylé et irrésistible de sons électroniques et de rythmes hip hop, jazz et reggae. Ce sixième album innove guère, mais c’est toujours un bonheur de retrouver cet univers langoureux aux grooves profonds et fiévreux, comme sur le sublime ‘Calling’ et ‘Hey ego!’.

Matthew Chicoine aka Recloose revient avec un troisième album studio aux sonorités rafraîchissantes. Il s’inspire une nouvelle fois du passé pour réinventer la musique électronique, avec un alléchant penchant pour le funk alienesque. Du revival funk donc, avec des influence tropicales, ska, jazzy, soul, house, hip-hop et dub.

www.kidloco.com

www.nightmaresonwax.com

www.recloose.com

••••• C2/8

Village Vert / Pias

SEPTEMBRE 08

••••• •

Warp / Discograph

••••• •

Sonar Kollektiv / Discograph

Tobias Lützenkirche est un DJ électro allemand très respecté. Prêt à dévaster les dancefloors avec des grooves terrorisants et un son infectieux qui piège le clubbeur à coller inéluctablement sur la piste, ce premier album comporte ses dernières productions ainsi qu’un second CD MP3, sur lequel on retrouve un mix ravageur de 25 titres, sortis entre 2005 et 2008. Great Stuff / Nocturne ••••• •

Voici le premier album de la nouvelle sensation rap américaine. Y a pas à dire, niveau son ça balance grave, tout comme du coté vocal, qui par moment frôle le pénible. www.lilmamaonline.com

•••• ••

Zomba / Nocturne


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:20

Page C2/9

I musique I albums

© Pascal Grandmaison

!

Pierre Lapointe la bande son des frères Grimm Julien Doré Ersatz

Plus d’un après avoir explosé l’audimat de ‘La Nouvelle Star’ Julien Doré sort enfin son premier album. A l’image des animaux sur la pochette, ce disque contient des chansons assez variées voire inégales, mais attendions nous vraiment autre chose de ce caméléon? Des chansons jazzy avec ‘First Lady’, électro sur ‘Piano Lys’, pop dans ‘Figures Imposées’, une reprise de Gainsbourg avec ‘SS in Uruguay’, il faut attendre le slow ‘Pudding Morphina’ pour savourer sa voix particulière. Paris relevé donc pour cet élève hors du commun. www.juliendoreofficiel.com

••••• •

Jiveepic / Sony-BMG

Encore méconnu en France, Pierre Lapointe est déjà une mégastar au Québec, son pays natal. Après un magnifique premier album sorti en 2004, il revient avec un second opus aux mélodies savamment orchestrées et aux envolées lyriques fascinantes. Sorti en 2006, puis apparu en France fin 2007, cet album fait partie des rares œuvres francophones à écouter en boucle. Véritable virtuose des mots et des mélodies, il nous offre avec une générosité sans pareille, sa poésie enchanteresse sur des compositions flamboyantes, joué par des musiciens somptueux et interprété par la voix unique et particulièrement attachante de Pierre. A découvrir sans tarder ! www.pierrelattine.coma

DE COUPR

CŒU

dbClifford

The Shortwave Set

Recyclable

Replica Sun Machine

Né en France d’un père anglais et d’une mère français, Daniel a commencé dès le plus jeune âge à maîtriser plusieurs instruments. D’ailleurs, ce jeune et charmant prodige de 27 ans a eu nul besoin d’aide extérieure pour réaliser son premier album. Ecriture, arrangement, production, instruments, chant… tout est de lui! Une voix tendre et chaleureuse, des chansons pop, soul et jazzy, aux mélodies intemporelles et inlassables, ce disque est un pur bonheur! Déjà un carton au Japon et en Angleterre notamment avec le premier extrait ‘Simple Things’, le second single ‘Don’t Wanna’ va encore faire des ravages.

La fôret des mal-aimés •••••

www.the shortwaveset.com

•••••

Wall of Sound / Pias

Bang Gang Ghosts from the past

www.dbclifford.com

•••••

Sony-BMG

Sara Bareilles Little Voice

Durant tout l’été, la jeune et jolie chanteuse américaine Sara Bareilles a squatté toutes les radios et chaines musicales avec son tube planétaire ‘Love Song’. Tout comme sa voix, à la fois délicate et déterminée, les titres de son nouvel album naviguent entre ballades folk et chansons pop avec une petite pointe de funk limite groovy, quelque part entre Fiona Apple et Norah Jones. www.sarabmusic.com

••••• •

Pierre Lapointe

Imbibé de sons psychédéliques venant des années ‘60/’70 et influencé par les grands stars de l’époque comme les Beach Boys, les Beatles, Gainsbourg et même un peu ABBA, le trio londonien propose avec ce second album, un voyage intemporel, insouciant et jovial. Onzes chansons pop-folk un peu nostalgiques, boostées par des arrangements électro sucré. Ecoutez tout, mais attardez vous surtout sur ‘Hous of lies’ et le sublime ‘The downer song’.

Sony-BMG

Il auras fallu attendre cinq longues années pour que le musicien de génie islandais Bradi Johannsson, nous livre un nouveaux joyau sonore, le troisième sous son pseudonyme Bang Gang. Une délicate collection de chansons pop-folk, remplies d’émotions humbles mais intenses, aux mélodies angéliques et cristallines, ponctué par des frissonnantes envolées de chœurs. Figure majeure de la mélancolie musicale, Bradi est sans doute le plus raffiné des songwriters contemporains, à écouter de préférence avec un bon casque. www.banggang.net

•••••

Discograph

Audiogram / Warner

SEPTEMBRE 08

C2/9


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:20

Page C2/10

I livre I évasion

par Roland Abele

White Wonder Iporanga Brazil © Photo: Reto Guntli/zapaimages.com

Pureté infinie

[

Les maisons en bord de mer sont sans doute celles qui nous font le plus rêver. Mais pour rêver de façon plus abordable, je vous conseille l’acquisition de ce très bel ouvrage, qui ouvre les portes des plus belles demeures et jardins des cinq continents, histoire d’en apprécier au moins l’esthétique. De superbes et reposantes images de villas luxueuses, provenant des cinq continents, avec entre autres un cottage de Martha’s Vineyard, une demeure Knokke conçue par l’architecte Van Duysen, la Résidence Kjaerholm au Danemark, la maison de Fiona Swarovski à Capri, la maison Arango conçue par Lautner, au Mexique, et une demeure réalisée à Ipanema, à São Paulo, par l’architecte Isay Weinfeld. En feuilletant ses pages aux photos idylliques, on s'imagine déjà allongé sur ces terrasses incroyables, sirotant un doux cocktail fruité, caressé par la douce brise marine. Chaque page est une surprise et chaque prise de vue une invitation au voyage. Minimalistes ou luxueux, traditionnels ou modernes, ces intérieurs on tous un point en commun, l’amour de la mer.

Long Island

© Photo: Thomas Loof

New York

C2/10

SEPTEMBRE 08

Nouveaux Intérieurs de la côte Angelika Taschen 300 pages - 24 x 31,6 cm - 29,99 € TASCHEN

i


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

19:44

Page C2/11

I livre I création Motorola Pebl Design: Kornick Lindsay team / 2005

par Roland Abele

[

Pratiquement tout ce que vous achetez est emballé d’un manière ou d’une autre. certains emballages sont purement fonctionnels, mais d’autres sont innovants, élégants et accrocheurs tels des diables. Cet ouvrage vous révèle le dur travail realisé pour décupler le pouvoir de séduction des produits, avec des études de cas détaillées qui vous donneront un aperçu des différents phases de conception et de production des emballages. Il est divisé en chapitres par catégories (boissons, électronique, alimentation, santé et beauté, entretien et hygiène, luxe, produits pharmaceutiques et grandes distribution), et explore le travail des milliers d’agences de design et de stratégie de marque du monde. Ce livre exceptionnel est indispensable pour les professionnels du design et du marketing, ainsi que pour tous ceux qui aiment contempler de beaux objets et qui veulent savoir ce qui se cache derrière un emballage qui «marche».

Package Design Now ! Gisela Kozak & Julius Wiedemann 416 pages - 19,6 x 24,9 cm - 29,99 € TASCHEN

i Motorola Claro Design: GAD Design / 2004

Dancing Deer - Baking Compagny Design: slover [AND] company / 2005

SEPTEMBRE 08

C2/11


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:22

Page C2/12

I agenda I septembre 2008

COMMENT ANNONCER VOS SOIRÉES Pour en savoir plus, contactez la rédaction au

VENDREDI 5 SEPTEMBRE

VENDREDI 19 SEPTEMBRE

Ciné-Quartier Spiderman 3

Concert Orchestre Régional de Cannes

au Place ste-Jeanne - La Frayère à Cannes (06)

au Salle Juliette Greco à Cannes (06)

VENDREDI 26 SEPTEMBRE Festival Marsatac 21h

sur l’Esplanade St Jean à Marseille (13) 20-27 €

19h

Patrice, Bauchklang, De la Soul, Hocus Pocus, Benga & Skream, TC, Platinum Pied Pipers,Dj Netik, Saul Williams, Foreign Beggars, LoopTroop Rockers,

entrée libre, 21h30

Concert N.E.M.E.SYS au Théatre du Rocher à La Garde (83)

SAMEDI 6 SEPTEMBRE

Concert Thomas Dutronc

Théâtre 3 Z'EN 1

Fête des Vendanges à Antibes / Juans les Pins (06)

dès 18h

au Palais des Festivals à Cannes (06)

au Théâtre Francis Gag à Nice (06) avec Richard Cairaschi & Martine Pujol

21h, 15 €

Théâtre Le mois de Marie

1ère partie : Les Enfants de Django

20h30, 20-28 €

Théâtre L’aigle a deux têtes

au Auditorium des Arlucs à Cannes (06) de Thomas Bernhard avec l’autre compagnie

21h

SAMEDI 20 SEPTEMBRE

au Espace Miramar à Cannes (06) les 26,27 et 28/09 à 20h30, le 28 à 15h

Concert Orchestre Régional de Cannes

MERCREDI 10 SEPTEMBRE

au Salle Juliette Greco à Cannes (06)

21h

Théâtre Marius au Théâtre Antibea à Antibes (06) 20h30, 15-12 €

Cinéma La visite de la Fanfare au Théâtre de la Licorne à Cannes (06) 5 €, 20h

Théâtre 3 Z'EN 1

ainsi que le Samedi 27, Compagnie la Cigale

au Théâtre Francis Gag à Nice (06) avec Richard Cairaschi & Martine Pujol

21h, 15 €

SAMEDI 27 SEPTEMBRE Concert Iggy Pop & the Stones

SAMEDI 13 SEPTEMBRE

au Palais des Festivals à Cannes (06)

DIMANCHE 21 SEPTEMBRE

Fête des Vendanges à Sainte Maxime (83)

défilé dès 9h30

Fête des Vendanges

1ère partie : Eon Megahertz

au Théâtre La Semeuse à Nice (06)

Festival Marsatac

compagnie Théâtre du Fou

sur l’Esplanade St Jean à Marseille (13) 20-27 €

20h30 et 22h15, 15 €

Think Twice, Polysics, The Willowz, Ebony Bones, James Holden, Laurent Garnier, Nevchehirlian, The Notwist, Chloé, Minitel Rose, Boys Noize et Goose

Théâtre Mistero Buffo Show Mode

au Théâtre Antibea à Antibes (06)

sur la Place de Gaulle à Antibes - Juan les Pins

de Dario Fo, mise en scène Björn Granath

20h

défilés à 15h, 16h et 17h

sur la Place de l’Opéra à Paris

Présentation de la saison Automne 2008 du Théâtre Antibea à Antibes (06) 19h, entrée libre

8e édition Les Bains d’Art sur la Plage du Fort Carré à Antibes (06) Réunion de sculptures flottantes d'Art Mobil

dès 12h

JEUDI 18 SEPTEMBRE

dès 12h

Théâtre de Moscou ”Sovremennik”

au Showcase à Paris avec SomethingALaMode, Clara Moto, Ellen Allien, Modeselektor et Jennifer Cardini 22h, 15-20 €

Concert Thomas Dutronc dans la Salle Polyvalente à Montfavet (84)

JEUDI 25 SEPTEMBRE

DIMANCHE 28 SEPTEMBRE

Concert Thomas Dutronc

Concert Suzanne Vega

au Théâtre de la Passerelle à Gap (05)

au Palais des Festivals à Cannes (06)

sur l’Esplanade St Jean à Marseille (13) 20-27 €

Théâtre Marius

Manu Dibango & the Soul Makossa, Seun Kuti & Fela's Egypt 80 feat. Tony Allen, Mix-Up Bamako, Gilles Peterson et Selecter the Punisher

ainsi que le 27 et 28, Compagnie la Cigale

au Palais de Festivals, Debussy à Cannes (06) 30-35 €, 20h

Cinéma Présentation Cannes Cinéma au l’Espace Miramar à Cannes (06)

Concert Marie-So

et Yves Simon

à l’Espace Culturel à Ramatuelle (83)

5€ 18h30 présentation du programme de la nouvelle saison 19h30 avant-première ‘Comme une étoile dans la nuit’ 21h00 rencontre débat avec le réalisateur René Féret

17h30, 34 €

au Le Clos des Magnans à Aix en Prc. (13) 21h

Soirée officielle Techno Parade

Festival Marsatac

Spectacle Marianne Sergent

ainsi que le 20/09

Spectacle Le Soldat Rose au Dôme à Marseille (13)

Techno Parade - les 10 ans

DIMANCHE 14 SEPTEMBRE

20h30, 20-28 €

Théâtre Arlequin, serviteur de deux maîtres

sur la Place du Safranier à Antibes (06) dès 18h

Cocktail de présentation

04 93 68 03 00

au Théâtre Antibea à Antibes (06)

20h

19h30, 20-28 €

16h, 15-12 €

Café Théâtre La scène sur mer

VOUS SOUHAITEZ ANNONCER VOTRE ÉVÉNEMENT ?

du 03/09 au 13/09 sur la Place Nantionale à Antibes (06) ”Drogue Ilicite” par les Zéros Tiquent

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Pour cela, contactez la rédaction au préalable :

04 93 68 03 00 ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

MARDI 30 SEPTEMBRE Concert Mauss dans la Salle du Bois de l'Aune à Aix (13) 20h30, 8 €

Les Programmes ne sont donnés qu’à titre indicatif - Voir les Pubs pour plus de détails - Le Link décline toute responsabilité en cas de changement ou annulation

NOUVEAU SUR LA CÔTE Agence

Agence de Rencontres Gays Lesbiennes

Pour faire des rencontres de qualité contactez nous au 04 93 88 69 64 ou lagencelrc@gmail.com C2/12

SEPTEMBRE 08


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:22

Page C2/13

I autres manifestations Expo Miss Liberty du 01/07 au 29/09 au Musée de la carte postale à Antibes (06) Exposition de cartes postales du début du 20ème Siècle sur la Statue de la Liberté

Festival Photographique de Cannes 2008 du 25/08 au 30/09 au Palais Auber à Cannes (06)

Expo Internationale Féline du 13/09 au 14/09 au Espace Fontvielle à Monaco de 10h - 19h

Expo Sculptures : Bruno Lucchi du 12/06 au 14/09 au Espace Culturel à Mougins

Cirque Arlette Gruss - Mirages du 11/09 au 28/09 sur l’esplanade de Lattre de Tassigny à Nice

Rencontres Théâtre et Méditerranée

20 - 22 SEPTEMBRE 2008

du 15/09 au 21/09 au centre ville à Valbonne

Festival Marsatac du 25/09 au 27/09 sur l’Esplanade St Jean à Marseille (13)

Salon des Antiquaires du 04/09 au 07/09 sur Parc du Château à Mouans-Sartoux (06)

Festival Etoiles de Mougins du 19/09 au 22/09 dans le Village de Mougins (06) 3e festival International de la gastronomie

Journées Européennes du Patrimoine du 20/09 au 21/09

Théâtre Ma colocatrice est une garce jusqu’au 20/09 au Théâtre le Bocal de Monaco avec la compagnie Athéna Théatre, 21h

Théâtre Les bonnes de Jean Genet du 26/09 au 04/10 au Théâtre le Bocal de Monaco avec la compagnie Athéna Théatre, 21h

Biennale Internationale Vallauris du 28/06 au 17/11 à Vallauris

Expo Jean Cocteau, le méditerranéen jusqu’au 22/09 au Musée Jean Cocteau à Menton

Expo Fun Art & Japon jusqu’au 31/10 au Musée des Beaux-Arts à Monton (06)

Expo Reine d’Egypte du 12/07 au 10/09 au Grimaldi Forum, Espace Ravel à Monaco

Expo Raymont Peynet, Cent pour Cent jusqu’au 16/11 au Musée Peynet à Antibes - Juan les Pins

Régates Royales - Trophée Paneraï du 21/09 au 28/09 dans la Baie de Cannes

Expo Antonio Saint Sylvestre Le monde est fou, j’adore ! jusqu’au 30/11 à La Malmaison de Cannes

Expo Photo Israël Borderline jusqu’au 28/09 à Espace Miramar de Cannes photographies de Julien Chatelin, de 11h à 20h

Expo Hans Hartung jusqu’au 16/11à Fondation Maegh à St Paul (06) de 11h à 20h 250 œuvres (peintures, dessins et œuvres sur papier) de 1922 à 1989 de Hans Hartung

Expo Instantanés - Regards au quotidien sur le Fort jusqu’au 15/09 à Fort-Carré à Antibes(06) Photographies numériques d’Eric Planet, de 10h à 16h

Grande Braderie de Juan les Pins du 26/09 au 28/09 à Antibes - Juan les Pins (06)

Café Théâtre La scène sur mer du 03/09 au 13/09 sur la Place Mantionale à Antibes (06) ”Escort Boy” avec Geneviève Gil & Christophe Zinc

Café Théâtre La scène sur mer du 03/09 au 13/09 sur la Place Nationale à Antibes (06) ”Des hématomes dans la chaufferie” avec Delphine Orléac

Expo Richard Long jusqu’au 16/11 au Musée d'Art moderne et contemporain Nationale à Nice photographies issues de ses derniers voyages

Expo Van Gogh et Monticelli jusqu’au 12/09 au Centre de la Vieille Charité à Marseille (13) une soixantaine d’œuvres de van Gogh et Monticelli

Théâtre Le Fétichiste du 02/09 au 28/09 au Théâtre du Cours à Nice (06) de Michel Tournier, du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 16h et 20h30, 12-15 € COMMENT ANNONCER VOS SOIRÉES Pour en savoir plus, contactez la rédaction au

04 93 68 03 00

Les Programmes ne sont donnés qu’à titre indicatif - Voir les Pubs pour plus de détails - Le Link décline toute responsabilité en cas de changement ou annulation SEPTEMBRE 08

C2/13


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:23

Page C2/14

frenchriviera

été2008

ı funspécialsmilephotos ı Palais Cannes - ViProom Saint Tropez - Nice Jazz Festival

* plus belle la nuiT *

C2/14 SEPTEMBRE 08


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:23

Page C2/15

Adressesg Cluétébb20i0n8

VIP Room rés. du nouveau port I ST TROPEZ I 04 94 97 14 70 www.viproom.fr

La Réserve prom. René Coty I ST RAPHAEL I 04 94 95 02 20 www.la-reserve.fr

Minimal 2 av. Guy de Maupassant I JUAN LES PINS I 06 16 24 45 27 www.minimal-club.com

Milk av. Gallice I JUAN LES PINS I 04 93 67 22 74 www.milk-discotheque.com

High Club 45 prom. des Anglais I NICE I 04 94 95 02 20 www.la-reserve.fr

Le Klub 6 rue Halevy I NICE I 06 60 55 26 61 www.leklub.net

SEPTEMBRE 08

C2/15


LX298_C2_16P:LinkA4

13/09/08

15:24

Page C2/16

I livre I aussi futile que utile

par Roland Abele

Alizée - Instant-mag 2

Mais où est encore passée Mylène Farmer ?

Pierre-Alexandre Bescos 96 pages - 19,5 x 27 cm - 15 € K&B

I. Beuh, Antoine T. Bioy et N. Tudor 154 pages - 15,7 x 24 cm - 12,95 € K&B

i

i

i

i

Ceux qui cantonnaient Alizée à la lolita qui a marqué l’an 2000 révisent leur jugement! Après avoir connu un succès phénoménal dans le monde entier sous la houlette du tandem Mylène Farmer / Laurent Boutonnat, la jeune fille qui chantait des textes ambigüs sur des mélodies pop acidulées a su tourner la page. La lolita est devenue femme, l’adolescente est devenue mère, la jeune Corse est devenue une chanteuse qui est, plutôt qu’une chanteuse qui incarne un personnage. Retour sur le parcours phénoménal d’une si jeune femme qui a déjà eu mille vies. Cet Instant-Mag2 spécial Alizée vous propose un entretien fleuve avec l’artiste, une biographie complète et détaillée, ainsi que des interviews de ses proches et/ou collaborateurs. Le tout illustré par de superbes photos en grand format.

À l’aube de son retour discographique, Mylène Farmer disparaît de façon inquiétante. La police ne rend l’affaire publique qu’au bout de trois semaines, car elle ne dispose d’aucun indice. Votre sang ne fait qu’un tour et vous, lecteur, fan de la première heure, n’avez plus qu’une idée en tête: retrouver votre rousse idole et la sauver des griffes de ses kidnappeurs. Mais attention, c’est vous qui choisirez les chemins qui vous mèneront à la star et ils seront parfois semés d’embûches. Conçu par l’ancienne équipe de la revue culte consacrée à la star, Instant-Mag, ce jeu dont vous êtes le héros vous embarque dans une aventure délirante et parodique. Votre quête vous emmènera autour du monde, et vous croiserez au hasard de vos pérégrinations collaborateurs de la chanteuse, fans prêts à tout, personnages improbables et hommes de main patibulaires. Fous rires et clins d’yeux à l’univers de Mylène garantis! Un livre pour les fans, bien sûr, mais qui plaira également à tous les amateurs de jeux et de prose décapante.

Ce livre vous propose une véritable méthodologie pour accéder à plus de sérénité et de bien-être. Le bonheur n’est pas qu’un concept philosophique, c’est avant tout une perception, une sensation corporelle et mentale. Les auteurs vous proposent des conseils simples et des exercices pratiques qui développeront votre propre lucidité et vous aideront à progresser vers le bonheur. Equilibrer sa vie, gérer ses émotions et son stress, vivre l’instant présent, sont autant de pistes qui vous sont ouvertes.

Un concept unique pour les adultes, qui propose de repasser son Bac de façon ludique et décalée. Chaque ouvrage regroupe toutes les matières d’un même niveau, avec pour chaque discipline un quiz de 30 questions présenté avec humour, le ”vrai” sujet du brevet tombé en 2007 (l’énoncé est repris tel quel), un QCM qui permet au ”candidat” de répondre au sujet, les corrigés du quiz et du sujet et en fin d’ouvrage un relevé de note avec les coefficients à remplir par le ”candidat” et une interprétation amusante des résultats. Pour les nostalgo des notes!

C2/16

SEPTEMBRE 08

Exercez-vous au bonheur ! Alain Chevalier-Beaumel & Marie-Claire Religieux 288 pages - 15 x 21 cm - 24 € EDITIONS DU PUITS FLEURI

Heinz Tomato Ketchup Paul Hartley 80 pages - 16,5 x 16,5 cm - 9,90 € K&B

i

Repassez votre… BAC sciences éco ! BAC Scientifique ! BAC Littéraire ! 21 x 29,7 cm - 7,95 € EDITIONS BORDAS

Vous pensiez que le ketchup était inexorablement condamné à accompagner des frites ? Détrompezvous ! Heinz Tomato Ketchup – Un fabuleux destin, des recettes savoureuses vous prouve que le ketchup peut se révéler bien plus qu’une simple tache rouge sur le côté de votre assiette et vous livre les secrets pour réaliser 40 succulentes recettes. Heinz Tomato Ketchup – Un fabuleux destin, des recettes savoureuses vous dévoile aussi les dessous de cette sauce mythique, grâce à des images d’archive, des publicités d’époque et des anecdotes pittoresques. Une délicieuse façon de plonger au cœur de la légende !


LX298_C3_4P:link_8p

13/09/08

0:37

Page L35

12 numéros du Link = 45 e par courrier chez toi, dans ta boîte aux lettres

NOM

PRÉNOM

RUE

Envoyez le coupon

CP

VILLE

(découpé ou photocopié)

accompagné de votre règlement à:

CGA service abonnés BP 57 06403 CANNES Cedex

# DE CHEQUE

ANNÉE DE NAISSANCE

1 9 SIGNATURE

DANS QUEL ÉTABLISSEMENT AVEZ-VOUS OBTENU CE LINK

RC 401 265 152 - 92 56 : 0,34¤/mn - SMS RCS 394 623 151 00013

0,35¤ par envoie + prix du SMS

FRENCH RIVIERA - AOUT 08

L35


contact: paquita@lelink.fr ŠLX Septembre 2008 - Reproduction Interdite - Dessin original Yannick Tallarida - Colorisation Roland Abele.

LX298_C3_4P:link_8p

L36

13/09/08

FRENCH RIVIERA - AOUT 08

0:37 Page L36

paquita la bd exclusive du link


LX298_C3_4P:link_8p

13/09/08

0:37

Page L37


LX298_C3_4P:link_8p

13/09/08

0:37

Page L38

I horoscope I mars Belier

21 mars au 20 avril

Balance

23 sept au 22 octobre

Un événement très attendu vous a transformé ces derniers jours, et, la rentrée aidant, ça commence à faire bouilloner votre impatience. Remettez à plus tard les choses qui vous agacent, elle ne sauraient qu’embrouiller inutilement votre bonne humeur, surtout vers le 21, où les choses vont se bousculer à cause d’un déplacement impromptu

Vous avez émis de profondes réserves quant à l’arrivée du Bélier dans votre vie, et pourtant, il en va tout autrement; son influence devient capitale, et s’il n’y avait pas la Vierge en travers de ce chemin, vous auriez déjà convolé vers la bétonnade. Comptez sur la chance et sa lassitude, c’est bien plus afficace que le rejet et crises, pas toujours valorisants

Taureaux

Scorpion

21 avril au 20 mai

23 oct au 21 novembre

Une difficile mission pèse sur votre conscience: un aveu, une preuve, une déclaration; en tout cas quelque chose doit sortir et vous ne savez pas comment ni quand; si c’est envers un Balance ou Capricorne, allez-y c’est le moment, sinon, attendez plutôt le milieu de l’automne, votre ciel sera bien plus clair, plus clément, et se gardera de tout transformer en foudre

Dans bien des situations, vous avez une sensation de lourdeur, d’impuissance, comme si quelque chose de plus fort que vous controlait tout, malgré vos supplications. Il faut vous mettre à la riposte, ne pas laisser aller ce qui ne va pas, faire connaitre votre sentiment. Tout ira beaucoup mieux une fois vos faiblesses dévoilées et admises. Bon rapport avec le Lion

Gemeaux

Sagittaire

21 mai au 20 juin

22 nov au 21 décembre

Depuis quelques semaines, vous gérez mal la proximité du Verseau ou du Lion; il vous agace, perturbe, et finit par créer une mauvaise ambiance alors que vous le portez dans votre cœur; peut etre vaut-il mieux limiter les sorties ensemble, et faire un peu de chemin a part. C’est sans doute la chose à faire pour votre bien commun, et la perennité de votre amitié

La solidité de votre expérience amoureuse vous trahit quelque peu en vous rendant de fausses impressions dans une situation inattendue: le doute s’est emparé de votre élu(e), et vous ne savez par quel bout commencer pour ôter ce sentiment qui vous discrédite; soyez plus vigilant à ses besoins, osez le réconforter par des actes explicites

Cancer

Capricorne

21 juin au 22 juillet

22 déc au 20 jan

Vous êtes pris au piège de votre gentillesse et votre bonté dans un engrenage infernal où vous bouffez votre santé et votre portefeuille. Réagissez et ne voyez pas simplement un sourire d’ange en l’être aimé, mais aussi le véritable diable qui vous conduirait à une déchéance insupportable. Remmetez les choses à leur place, à égal.

C’est une période transitoire dans laquelle vous êtes entré(e), qui vous comble de bonheur, certes, mais dans laquelle il va falloir prendre des décisions, chose que vous détestez. Votre avenir commun en dépend, et enlèvera une bonne fois pour toutes l’épée de Damoklès qui vous surplombe, surtout si c’est pour le Capricorne ou taureau que votre cœur flambe

Lion

Verseau

23 juillet au 22 août

21 janvier au 20 février

Relevez un peu la tête, mignon petit Lion! Votre déception doit disparaître de votre visage, qui ne mérite pas de s’infliger cette punition supplémentaire. Votre pouvoir de séduction est au plus haut, explorez simplement un peu plus vos rencontres avant de vous livrer pleinement au premier sourire qui passe; l’option durabilité passe par les Poissons ou le Sagittaire

D’un esprit sautilleur, vous affrontez les difficultés avec humour, courage et détermination. Il s’en suit une sorte de nonchalance qu’il faudrait vous forcer à contenir, de crainte de déconcerter vos contacts (surtout les gémaux), non habitués à une telle aisance et pertinence. Pensez à ce que ressentent les autres, ils finiraient par vous haïr

Vierge

Poissons

23 août au 22 sept

Plus que jamais, votre enthousiasme vous conduira dans des situations louphoques, inhabituelles, où vous aurez l’impression d’avoir gagné en confiance et en sérénité; la joie et la bonne humeur ne sont cependant toujours pas au rendez vous, et il faudra encore quelques temps pour oublier les dégats causés par le Scorpion ou la Balance…

L38

avec Sophie c+Clair

FRENCH RIVIERA - AOUT 08

21 février au 22 mars

Vous doutez depuis quelques jours de la sincérité d’amis fidèle, à cause de rumeur pas trop fondées et finement distillées par un ennemi Scorpion ou Vierge. Démasquez cette confusion, elle est inutile, et sans doute faussée par l’énormité des propos. Vos amis ne complotent pas sur vous, ils sont justes pris au piège d’une indélicatesse, qui s’effacera vite


lx298_couv:LINKA4_couv

13/09/08

14:59

Page LX3

III de COUV

Service édité par TELEMAQUE - RCS 403427701

0,50 euros par envoi + prix d’un SMS

1,50 euros par envoie + prix d’un SMS

1,50 euros par envoie + prix d’un SMS

1,50 euros par envoie + prix d’un SMS


lx298_couv:LINKA4_couv

IV de COUV

13/09/08

14:59

Page LX4


LINK Xtra numéro 298