Issuu on Google+

VT1 de COUV

ver u

COUV_VERTU_21_cgaA4_couv 22/03/11 19:31 PageVT1

vertu international masculin & singulier

n° 22

magazine

hôtels

scènes

tourisme

events

the george edinburgh

midem 2011

crète

millionaire fair

robyn

montenegro

preview baselworld

malte

mode printemps été 2011

banke paris renaissance amsterdam

Charlize Theron robe Atelier Versace incrustations Swarovski - Vanity Fair Oscar Party © HUNT

altstadt vienne

22 AVRIL MARS

2011 COMPLIMENTARY France € 6,50 - Suisse CHF 10,50 Exemplaire GRATUIT

îles d’europe


VT2 de COUV II de COUV

attimo.salvatoreferragamo.com

COUV_VERTU_21_cgaA4_couv 22/03/11 19:31 PageVT2

the new fragrance


LX325_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:14 Page3

Un projet vers les îles?

Découvrez notre art de vivre : un monde d’excellence, d’exclusivité et d’intimité

Exclusive Island Hotels & Resorts 0800 736 966 (numéro gratuit depuis un poste fixe en France) +33 (0)3 88 353 357 (numéro international) reservations@secret-luxury.com

www.eihr.com

FRENCH RIVIERA 2011

3


LX325_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:14 Page4

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ - A CONSOMMER AVEC MODÉRATION.


LX325_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:14 Page5

édito par jacques alos

les portes du soleil 2011 ne nous fait pas de cadeau niveau tourisme c’est le moins que l’on puisse constater. Beaucoup d’entre nous on vu leurs plans de vacances bousculés, rendant hasardeux tout projet ensoleillé, en tous cas vers la ceinture méditerranéenne. Quand bien même nous soyons émus par les mouvements conflictuels, rien ne sert de céder nous aussi à la panique, et de rayer des pans entiers du globe terrestre, sous pretexte que nos voisins sont agités. Le tourisme est une chance pour tous: les vacanciers et ceux qui en vivent. Il serait irréfléchi de faire subir une nouvelle déconvenue à des pays qui arrivent à sortir de la crise, par ignorance ou mauvaise connais-

sance géographique. Le printemps arrive, c’est la période idéale pour des courts séjours, et il n’y a ni radioactivité, ni conflits dans beaucoup de destinations. Il n’y a non plus aucune ironie ni hasard dans notre choix de destinations pour ce numéro: Malte, la Crète, le Montenegro… Les îles de la méditerranée sont sûres; on ne vous dit pas non plus de programmer votre lune de miel à Lampedusa, (quoique très jolie île, réputée pour ses sublimes falaises). Mais à moins de vouloir y aller à la nage, comme beaucoup s’y essayent, on n’y risque pas plus que de rester au bord du quai dans le métro de Paris. Je vous invite donc, pour ceux qui auront la chance de pouvoir par-

tir en congés en Mai ou Juin, de feuilleter ces pages et de voir le délice qui vous y attend. Car à quinze jours près, sans entrer dans les détails, la notion de calme que l‘on apprécie tant, devient aussi crédible que les chances de survie d’un poisson japonais irradié. Je n’aime pas, moi non plus, ce cynisme qui m’agite ces jours ci, mais il faut bien remettre de l’huile dans une machine qui est bien repartie. Ah: dernière chose: le Montenegro, c’est pas en Afrique, ni à côté de la Colombie, même si le nom évoque le café. c’est en face de l’Italie. Et c’est sublime. Appréciez les petites fleurs qui arrivent, avant que seuls les diamants vous en évoquent le souvenir.

Light Socks © SWAROVSKI CRYSTAL PALACE - The Art of Light and Crystal Photo © Ken Hayden

Editeur : CGA - BP 57 06403 CANNES Cedex Tél : 04 93 68 13 13

e-Mail info22@vertu.fr

Ont collaboré à ce numéro: Roland Abele, Jacques Alos, Caroline Boudet-Lefort, Thierry Calmont, Marc Abdon, Manuel Jorge, Bernard Pesanty, Laurent Boulanger, Catherine Peyre Vanessa Masson, Chloé Heigelmann

Publicité : media@vertu.fr

Imprimé en UE Redacteur en Chef: Jacques Alos Dépôt Légal : à parution N° ISSN 1255-8559

FRENCH RIVIERA 2011

5


LX325_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:14 Page6

Masterpiece Roue Carrée Seconde MAURICE LACROIX Acier poli et satiné, Mécanique à remontage manuel, 34 rubis. Fond vissé avec glace saphir, Etanche à 50 m, Indicateur de la petite seconde par la roue carrée, actionnée par une roue en forme de trèfle. Bracelet crocodile véritable noir à grosses écailles Twenty-Four Hours LONGINES Rond en acier inoxydable, Mécanique à remontage automatique, 24 rubis. Fond à couvercle gravé et numéroté, s’ouvrant sur une glace saphir. Etanche à 30 m. Noir mat, Bracelet Alligator noir avec boucle à ardillon

6

V PREMIUM DISCOVERIES

Solar Deity Collection édition limitée FREDERIC JOUVENOT Titane traité DLC noir, Mécanique à remontage manuel, 42 rubis, balancier à vis bicolores, Etanche à 50 m, Affichage breveté des heures sans disques ni aiguilles, Bracelet Alligator noir


LX325_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page7

HORLOGERIE

La revanche horlogère Preview Baselworld 2011, Suisse

L’effervescence est à son apogée à Bâle : préparatifs et dernières angoisses intimement liées. Le monde horloger a rendez vous pour une nouvelle édition de Baselworld, où la Suisse entend bien exprimer sa suprématie. Les quelques années de crise intense que le secteur horloger a traversé en ont modifié profondement l’essence. Un marché qui a déjà donné en 2010 de bons signes de reprise, mais qui de toute évidence en a aussi élargi les exigeances. Si désormais il est acquis que la montre ne sera plus détrônée par les technologies mobiles, (une angoisse légitime déjà vécue lors de l’arrivée du quartz), elle doit présenter un intérêt nouveau, une particularité qui la positionne efficacement dans la chronologie de la nostalgie. C’est visiblement cette demande du consommateur qui a engagé une bonne partie des manufactures dans la production de modèles faisant manifestement référence au passé. Une position forte, enracinée dans une tradition qui enthousiasme la profession vers une dynamique créative élégante. Car les sirènes du clinquant se sont essoufflées, après avoir sonné trop fort, trop longtemps, et criant désormais dans le vide leur séduction désespérée. Les lignes n’ont pas tardé à suivre la demande: retour à l’esthétisme sobre, peaufiné dans la délicate balance entre l’utile, le subtil, et le confort. Une montre ce n’est pas seulement une esthétique, c’est aussi un geste, des habitudes qui s’installent et qui, même si on aime à se la cacher, un certain fétichisme de l’attitude. Ce sont ces critères là, qui ont tiré la machine vers le haut, lorsque les temps se sont montrés malveillants avec le savoir-faire. Intrigués par la vague sinojaponaise, il aura fallu redoubler d’efforts pour tenir le bon cap, imaginer, inventer, et pour les plus passionnés, trouver encore en Haute Horlogerie des solutions et complications prestigieuses. La Suisse excelle sur ce terrain, et entraîne avec elle tout un secteur qui de sa plus petite création jusqu’à la plus folle, rêve toujours de la même chose : l’éternité. Quelle métaphore pour un métier qui s’évertue à compter le temps, celui qui passe, mais aussi celui

qui nous sépare d’un événement, d’une rencontre. Nous avons vu lors de précédentes et récentes manifestations horlogères l’engouement partagé par les fabricants, les collectionneurs, mais surtout le grand public, qui à côté d’un joujou acheté dans une zone duty free d’un aéroport, commence à vouloir observer cette mécanique prodigieuse qui ouvre bien des portes au rêve. Pour nous accompagner en attendant les révélations sans doutes les plus audacieuses, voici en preview quatre coups de cœur de sobriété qui ne manqueront pas d’alimenter notre passion. JdL

24 au 31 mars 2001

BASELWORLD 2011 Bâle, SUISSE +41 58 206 25 25 www.baselworld.com

RECONVILIER Hercules Golf Master Titane, Mécanique à remontage automatique, Chronomètre, Module digital intégré pour l’affichage LCD, Mouvement analogique/digital, mesure de distance avec technologie GPS, Etanche à 50 m, Bracelet/Strap Caoutchouc noir ou blanc ou cuir noir FRENCH RIVIERA 2011

7


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page8

Montre en or blanc 18 carats sertie de 44 diamants, cadran pavテゥ et sertie de 76 diamants, mouvement quartz Piaget, boucle dテゥployante en or blanc sertie de 44 diamants. Collier en or blanc 18 carats sertie de 413 diamants et 18 eフ[eraudes

8

V PREMIUM DISCOVERIES

Broche en or blanc 18 carats sertie de 232 diamants et 7 diamants et 6 perles blanches


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page9

JOAILLERIE

Printemps étincelant Limelight Garden Party par Piaget

Le monde horloger est toujours hanté par son cousin joailler. Comme lui, il vénère créativité et technicité, et les deux s’y talonnent sans relâche pour rendre honneur à la beauté et la pureté des formes.

Si Piaget traverse les époques avec une telle éloquence de la simplicité, c’est qu’avant tout, elle est fille de passion, persévérance et travail. Mais aussi dans une certaine mesure d’un héritage des folles années, les plus glorieuses de la marque, lorsqu’ils innondaient le monde de cadrans en pierres dures. Ce croisement des passions fut longtemps le moteur de leur réussite, les Piaget ayant accompli cette gageure de doter ses mon-

artisanat extraordinaire. Aujourd’hui, aussi rares que sont les nouvelles collections, Piaget enchante les éco systèmes, réplique la symbiose entre un matin qui s’éveille et la nature qui s’en abreuve. Cette thématique lancée dans la gamme Limelight trouve dans cette variante de «Garden Party» toute la frivolité naissante de cette parfaite symbiose. Guirlandes de diamants, oiseaux enchanteurs, feuillages chatoyants… Piaget ouvre ses portes sur un jardin illuminé et luxuriant où le temps suspend son vol pour s’abandonner à la fête, un soupçon insouciante, presque enfantine. Les pierres précieuses déploient leur éclat dans le jardin, avec entrain et exubérance, laissant la fête rivaliser de pétillance. Une collection toute en floraison, bourgeons et invitations au jardin enchanté. Sous une pluie de métaphores, les yeux et l’esprit s’élargissent, parlant visiblement le même langage, universel, celui de a perfection.

deux encadrés Bague en or blanc 18 carats sertie de 359 diamants, 16 émeraudes, 1 rubellite et 8 saphirs Bague en or blanc 18 carats sertie de 32 diamants et 25 émeraudes ci contre Collier en or blanc 18 carats sertie de 929 diamants, 3 tourmalines, 1 rubellite, 3 rubellites, 9 saphirs, 3 perles et 3 calcédoines en forme de fleurs

JdL

PIAGET tres de veritables joyaux. Montres? Bijoux? Un peu des deux. Devenu très rapidement l’un des plus grands joailliers au monde, après avoir été leur fournisseur, tout leur talent et minutie ont été mis à profit de cet

FRANCE 16 place Vendôme, Paris +33 1 58 18 14 15

SUISSE rue de Rhône 40, Genève +41 228 17 02 00 www.piaget.ch FRENCH RIVIERA 2011

9


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page10

la Renaissance d’un mythe

au

10 V PREMIUM DISCOVERIES

montenegro


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page11

- aman sveti stefan -

Š Photos Roland Abele

FRENCH RIVIERA 2011

11


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page12

12 V PREMIUM DISCOVERIES


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:15 Page13

Montenegro

aman sveti stefan Une saveur d’éternité

texte Jacques Alos, photos Roland Abele

Convoité depuis la nuit des temps, tantôt par les marins, brigands ou pêcheurs, tantôt par la diaspora politique, le petit îlot de Sveti Stefan qui fait face à l’adriatique avec une élégance rarissime, est toujours la fierté du peuple montenegrin. S’il a hélas souffert des aléas conflictuels des balkans, son destin se veut aujourd’hui heureux, depuis son rattachement au groupe hôtelier de très grand luxe Amanresorts. Une histoire d’amour, un conte de fées extrêmement coûteux, qui lui a enfin rendu sa grâce d’antan. Bien davantage, même…

C’est dans le passé de ce village que se cache le secret d’une telle humilité. Un luxe suprême qui au premier regard ne dévoile que très peu sa grandeur, c’est tout là, l’esprit «Aman». Qui d’autre d’ailleurs que le célèbre groupe aux adresses plebiscitées par les grands de ce monde, pouvait oser un tel projet? Difficile exercice en effet que celui de vouloir réhabiliter ce village de pêcheurs, sans en dénaturer l’âme, les sirènes de la rentabilité occupant généralement tous les esprits. Une brillante approche -sachant concilier ce dédale de ruelles escarpées au luxe de demain-, a permi ce petit miracle. Mais pour mieux saisir cet exploit, une petit retour en arrière s’impose. Sveti Stefan fut habité par des familles de pêcheurs jusqu’à l’après guerre; le village vivait alors au rythme des bateaux, redonnant vie et mouvement lors de leur retour. Les lanternes que l’on déplaçait y étaient la seule animation lumineuse, désignant de fait l’activité des familles, en fonction de son intensité, et de son manque, aussi. Puis, séduits par les facilités des villes voisines, ils ont fini par la quitter, ouvrant la porte à sa première grande expérience hôtelière, en 1960 : le big bang touristique! Tous s’y pressent: les monarchies, les célébrités, dont la plus adulée Sofia Loren, qui tombe éperdument amoureuse de ce lieu exquis. Cinquante années plus tard, et quelques conflits de voisinage essuyés, l’îlot se mourrait.

Mais entre temps, l’esprit montenegrin porteur de cicatrices encore fragiles avait appris le monde. De cette profonde humilité, et de ces similitudes avec la vie de cet îlot, sont nées les premiers éléments de sa renaissance. Le directoire d’Aman a eu cette vision à l’esprit, en organisant ce souci du vrai, du vécu, fait de rigueur et d’onctuosité humaine, combinaison idéale de l’exception. S’effacent donc les témoins du temps pour ne laisser que l’essentiel: les matières et les lumières. Nous assistons à une redéfinition exquise du luxe, où le grège et ses déclinaisons en appellent à l’élégance des années 60, et où les bois rappellent la douce et sereine empreinte asiatique. Jeux de lumières, silences, une saveur d’éternité semble s’échapper des objets que vous déplacez, obervez. Vacances oisives et littéraires en vue, pour un vrai lifting cérébral qui n’a d’égal que votre curiosité et goût pour l’observation. …/… 13


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:16 Page14

Montenegro

aman sveti stefan la perle rare de l’adriatique Le premier rayon de soleil vous invite à admirer la transparence des eaux qui entourent Sveti Stefan. Le village hissé sur le rocher absorbe la lumière intense, que la scénographie des jardins éco-sensibles cadence avec délicatesse. Les ruelles jadis truffées de touristes sont aujourd’hui un havre de tranquillité, restituant une vie de village certes éphémère, mais ô combien dépaysante et agréable. Un village où chaque petit «cottage» correspond à une «chambre». Vous l’aurez compris, si l’uniformité apparente des mobiliers et luminaires indiquent un style récurrent, aucune des 50 suites n’est identique à une autre. Pierres, poutres, escaliers, alcoves et voûtes donnent des configurations biens différentes à chacun des espaces. Votre personnalité déterminera votre préférence: la proximité de la chapelle (les cloches sont muettes), de la pizzeria, ou du café, dont les seuls «clients» sont les hôtes de l’hôtel. Sécurité, mais aussi discrète convivialité garanties. Au bout de quelques heures, vous réalisez avec quelle intelligence l’atmosphère presque austère des chambres se révèle être une juste prolongation de l’univers du village. Le soir, à la nuit tombée, les émotions gagnées tout au long de la journée découvrent, au regard d’un petit buis ou d’un bouquet de romarin, l’importance de cette synergie. Aucune rupture de style, c’est vous qui les façonnerez, selons vos choix d’activités et bien entendu, gastronomiques…

Perle rare, la Suite Sveti Stefan est l’une des expériences les plus envoûtantes que le monde hôtelier puisse offrir. Epousant la pointe sud de la partie insulaire, elle offre un spectacle de la méditerranée époustouflant, à savourer presque 24h/24…


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:16 Page15

Aman Sveti Stefan Sveti Stefan 85315 Montenegro tel : (382) 33 420 000 amansvetistefan@amanresorts.com

FRENCH RIVIERA 2011

15


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:16 Page16

gastronomie Tradition & finesse

A l’Aman Sveti Stefan, et comme dans tous les Aman d’ailleurs, chaque repas se révèle comme une expérience intense, véritable invitation plaisante à une découverte du patrimoine gustatif traditionnel local. Le premier réconfort vient alors de la surprenante légèreté et finesse des recettes d’antan, adaptées aux goûts actuels. Avec grand talent. On retrouve ce goût pour l’authenticité dans toutes les tables au raffinement intense, qui n’oublie pas cependant que vous êtes en «mode détente». Occasion inouïe de se lancer dans une dégustation mets & vins, sans doute ici au summum du plaisir de vivre. JA

La visite des splendeurs naturelles du Montenegro est aussi une spécialité d’Aman. Vous découvrez alors un monde d’une rare beauté, dans un écrin de verdure aux

16

V PREMIUM DISCOVERIES


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:16 Page17

Montenegro

tourisme Téleobjectif & sac à dos requis

senteurs inhabituelles. Des sensations qui ne vous lâcheront pas, même une fois de retour sur Milocer Beach (ci dessous) réputée l’une des plus belles plages de l’adriatique.

Tout petit pays coincé entre la Croatie, la Bosnie et l’Albanie, le Montenegro est un bel hommage à la nature. A perte de vue, les paysages verdoyants, vierges de toute urbanisation, témoignent du respect de son peuple pour la beauté naturelle de son environnement. C’est le premier pays au monde à avoir d’ailleurs inscrit la protection de l’environnement dans sa constitution, en 1992. L’air y est d’une pureté presque émouvante: si vous y êtes sensible, une excursion vers la montagne Lovcen s’impose pour une randonnée. Le Lac de Skadar, frontière avec l’Albanie est aussi le point de départ d’une mini-croisière fluviale admirable, offrant dans un calme presque étourdissant tout le charme d’une réserve naturelle où la prédation est absente. Une superbe occasion de découvrir des oiseaux dans leur habitat naturel. Une route de montagne somptueuse et vous êtes à Kotor, village vénitien fortifié (classé patrimoine mondial par l’unesco) en bordure d’un fjord méridional, viendra à point nommé nourrir un appétit pour l’histoire du pays. Son littoral sur l’Adriatique ciselé comme une vraie dentelle, révèle criques et baies paradisiaques; la plus connue de toute, que l’on retrouve sur tous les guides étant Sveti Stefan devenu aujourd’hui l’hôtel d’Amanresorts. Un séjour qui ne manquera pas de diversité, si l’on y ajoute les plaisirs nautiques habituels, plaçant le nouveau joyau d’Aman en tête des recommandations.

Aman Sveti Stefan est proche de l’aéroport de Tivat ou Podgorica, desservis 6jours/7 depuis Paris, Zurich et Milan par Montenegro Airlines. Les transferts sont orga-

nisés par l’hôtel. Renseignements Amanresorts : 00 800 2255 2626 www.amanresorts.com www.montenegroairlines.com

FRENCH RIVIERA 2011

17


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 23:16 Page18

Restaurant BRUNO campagne Mariette LORGUES +33 (0)4 94 85 93 93 www.restaurantbruno.com

18

Monaco

Lorgues

Cannes St Tropez

Marseille Toulon


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:08 Page19

textes Jacques ALOS - photos © Roland Abele

héli gastronomie envol chez bruno à lorgues avec heli air monaco

www.restaurantbruno.com/ www.heliairmonaco.com

Les métaphores autour de l’envol des sens nous aident bien lorsque l’on cause gastronomie. Mais quoi de plus jubilatoire que de s’envoler physiquement pour rejoindre les grands maîtres des saveurs? C’est ce que propose la société monégasque Héli Air Monaco, pour qui le plus court chemin vers le plaisir, est sans doute le leur… Avez vous déjà imaginé un déjeûner amoureux, de courtoisie ou d’affaires vers ces plus belles adresses de la région, mais y avoir finalement renoncé à la seule idée du temps de trajet? Cela fait bien des années que Héli Air Monaco connait ce problème de circulation sur la côte d’azur, et propose à ses clients des sercices de desserte jusque «dans les jardins». Un service fort apprécié justement pour découvrir une table réputée mais éloignée, un soin spa, ou pourquoi pas les deux. Parmi quelques adresses qui se prêtent bien à ce type d’excursion haut de gamme, c’est au cœur de la provence à Lorgues, que nous rendons visites à Bruno, le roi de la truffe. Quelle chance, son jardin suffisamment spacieux peut acceuillir le temps d’un déjeûner l’hélicoptère qui vous y déposera en seulement 30 minutes, là ou il faudrait facilement des heures par la route. Acceuil personnalisé plutôt chaleureux, vous gravissez quelques

marches accompagnées d’œuvres d’art contemporaines. Direction l’un des espaces restauration, en terrasse sous les romantiques tonnelles typiquement provençales, ou bien en demi-saison dans la bibliothèque ou encore le coin cheminée. C’est en effet un maison familiale, normal d’y trouver une ambiance cosy, même si sa réputation de Bruno en fait un endroit plutôt chic. Et pour cause, on y déguste à tout moment de l’année diverses recettes autour de la truffe. Ou plus exactement, des truffes, car plusieurs variétés s’affrontent sur le menu, pour parfois arriver ensemble dans des compositions arômatiques follement séductrices. Et le plus souvent en grand nombre : c’est plus joli et c’est meilleur! Pas question de lésiner sur les quantités. C’est ça aussi l’esprit de sa table: une aventure qui sent bon la générosité et la gourmandise, entouré de ses deux fils Samuel et Benjamin, qu’il a récupérés après leur for-

la famille Bruno et Jacques Crovetto, Pdg d’Heli Air Monaco

FRENCH RIVIERA 2011

19


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:08 Page20

mation chez les meilleurs chefs. A l’heure du retour, vos papilles restent émerveillées comme vos yeux, cette fois devant le spectacle de la Côte d’Azur vue du ciel, que vous survoliez le bord de mer ou les gorges et lacs de l’arrière pays. C’est aussi ça, le bonheur du transport en hélicoptère. Rapidité, mais aussi une certaine magie visuelle. Côté confort, la compagnie a adopté pour sa flotte l’utilisation d’engins de nouvelle génération, faisant oublier la sensation d’essoreuse de certains appareils. C’est donc dans des conditions exceptionnelles que ces circuits «Heli Gastronomie» vous conduiront à l’exception: Bruno, la Bastide de Moustiers, Chateau Saint Martin, et bien d’autres encore «à la carte»… Seule votre imagination imposera les limites, car la compagnie gère le cas par cas depuis plus de trente ans. Un plus bien agréable, à côté de services hors pair dont le tout récent «Check & Fly», un vrai gain de temps qui vous permet d’enregistrer vos bagages à destination finale dès l’embarquement sur l’hélico. On s’éloigne de la gastronomie, mais ayant appris cela, et pris connaissance des tarifs des liaisons permanentes, certains déplacements futurs vers l’aéroport risquent fort d’être gérés autrement… mais dans l’immédiat, bon appétit! JA

HELI AIR MONACO Vol toutes les 15 mn Nice<=>Monaco Liaisons mer montagne golfs et gastronomie www.heliairmonaco.com tel : +377 92 050 050 20

V PREMIUM DISCOVERIES


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:08 Page21

ART

Mage du Pop Art

Basquiat au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Venue de la Fondation Beyerler, à Bâle, une formidable rétrospective JeanMichel Basquiat est présentée au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, pour le cinquantième anniversaire de la naissance de cet artiste d’origine portoricaine et haïtienne. Glissant des arts de la rue aux arts plastiques, Basquiat laisse derrière lui une œuvre très forte. L’exposition, claire et documentée, remporte un si vif succès public que, chaque jour, la file d’attente s’étire loin le long de l’avenue du Président-Wilson, qu’il pleuve ou qu’il neige. Les gardiens débordés ont du mal à contenir la masse de visiteurs impatients et pressés de venir admirer l’œuvre de cet artiste météore mort d’une overdose dans la jeunesse de ses 27 ans, ce qui a contribué à sa légende. Né en 1960 à Brooklyn, il disparaît à New York en 1988. A la fin des années 1970, Basquiat signe ses premières œuvres du nom de

SAMO (“Same Old Shit”), puis fréquente le milieu underground et collabore avec Andy Warhol en 1984-85 où il explose le pop art. Mais c’est sa rencontre avec des galeristes de renom qui lui permet de donner de l’ampleur à sa création, passant de la rue au tableau. Sa carrière, issue à ses débuts de l’art de graffiteurs, est vite devenue autonome et singulière, en étant de plus en plus centrée sur le portrait, la musique, la drogue, les origines et les écritures à même le tableau dans un art rageur et absolu. Basquiat revendique la spontanéité, l’absence de savoir-faire et une figuration violemment expressive. Il y ajoute l’influence de

Boy and Dog in a Johnnypump 1982 Acrylique, pastel gras et peinture à l’aérosol sur toile Courtesy The Brant Foundation, USA © The Estate of Jean-Michel Basquiat © ADAGP, Paris 2010

la BD, de la pub, du vaudou, de la Bible, de la musique (Miles Davis, Charlie Parker et d’autres sont cités), … Ca explose, ça éclate, ça interpelle ! Avec une imagination sans limites, il dessine un univers tempétueux qui fourmille d’idées, d’inventions. Le graffiti, l’écriture, le collage, le dessin caricatural, le geste hâtif, les couleurs vives et l’énergie qui émergent des tableaux dégagent l’impression d’art spontané, accessible, simple, qui touche même les enfants - il y en a beaucoup, parmi les visiteurs, qui expriment d’astucieux commentaires ! - Son talent explosif d’une sauvagerie mélancolique, quoi qu’empreinte d’humour, ne peut que séduire. Mais l’œuvre fulgurante de Basquiat est plus complexe qu’il ne semble et on y lit tous les tourments qui semblaient l’habiter sans pouvoir les contrôler, les canaliser ! Il disait : “Mon travail n’a rien à voir avec les

graffiti. C’est de la peinture, ça l’a toujours été. J’ai toujours peint. Bien avant que la peinture ne soit à la mode.” Le cheminement chronologique de l’exposition permet de comprendre l’évolution radicale de l’artiste, où des thèmes similaires reviennent inlassablement, avec des couleurs sombres et morbides dans ces dernières œuvres, comme une prémonition de sa mort. Qu’en aurait-il été de cette œuvre déjà prolifique s’il avait poursuivi ce travail jusqu’à ses 50 ans d’aujourd’hui  ? La question n’a pas lieu d’être posée. CBL

jusqu’au 30 janvier 2011

MUSÉE D’ART MODERNE 11 av du Président Wilson 75116 Paris 01 53 67 40 00 www.mam.paris.fr

Riddle Me This, Batman 1987 Acrylique et pastel gras sur toile, 297 x 290 cm Collection Amalia Dayan et Adam Lindemann, © The Estate of Jean-Michel Basquiat © ADAGP, Paris 2010

FRENCH RIVIERA

21


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:08 Page22

hotel banke 20 rue lafayette I paris ix

22 V PREMIUM DISCOVERIES


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:08 Page23

© Photos DR

www.derbyhotels.com

hôtels du monde le banke - rue lafayette - paris ix

Quoi de plus excitant qu’un petit week-end shopping & spectacle dans la capitale à l’approche des beaux jours? C’est dans l’optique d’un bref séjour à proximité des grands magasins que le choix du Banke s’imposait. Luxe abordable, décoration baroque arty, service supérieur, ce quatre étoiles s’est installé dans les murs d’une batisse bien originale…

Une banque! L’ex Crédit Commercial de France, plus exactement, dont on apprécie d’emblée les accents Belle Epoque, dans un bâtiment de style haussmanien. Silhouette aguicheuse et rassurante, un brin théâtrale, elle revendique dès son palier franchi un esprit chevaleresque décomplexé. Son lobby, impressionnnant, est chapeauté par une verriere somptueuse, et participe à une ambiance fantasque franchement réussie; certains détails de son passé comme les guichets, boiseries et portillons dorés ont été détournés ou conservés. Il se crée un rapport au temps assez déconcertant la première minute, jusqu’à ce que l’on aperçoive, sur les côtés en se dirigeant vers le comptoir, l’étendue de l’audace de ses décorateurs. Ils sont nombreux à avoir

contribué à cette luxueuse fantaisie: Stark pour les tabourets, chaises Marten Bass, canapés chesterfield démesurés en cuir doré, lampes Catelani et Mooio. Il faut dire que la famille Clos, propriétaire, est du genre attirée par les influences ethniques dans l’art. A tous les étages, les couloirs sont des musées, exposant des pièces fort interessantes sur les civilisations anciennes. Le groupe, même, est dirigé par un passionné d’art egyptien. Cela se voit, cela se sent. En chambre, on oublie l’histoire, pour basculer dans le voyage, dans des interprétations très baroques du modernisme. Elégant mais pas clinquant, moderne. Un choix très urbain, pratique. Une belle réussite qui fête sa deuxième année et l’arrivée d’une table fort appréciable, le Josefin JA

FRENCH RIVIERA 2011

23


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:09 Page24

Une modernité théâtrale complexe, qui honore la péninsule ibérique et ses codes couleurs enchanteurs. Une valorisation qui ne s’arrête pas à la décoration, avec dans les menus de son restaurant et de son breakfast, un net penchant pour une gastronomie qui lui ressemble.

24

V PREMIUM DISCOVERIES


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:09 Page25

gastronomie le josefin C’est certainement ici que le Banke surprend le plus, influencé sans doute par cet étonnant décor. Quelques marches et vous vous trouvez là où jadis les clients fortunés étaient reçus. Aujourd’hui, c’est le restaurant de l’hôtel, qui a mis la barre haut et les saveurs à l’exotisme méditerranéen. C’est Pierre Boudy, jeune chef promu à un bel avenir qui s’éclate sur son piano près des coffre fort, et vous convie à une dégustation, toute en saveurs et textures, des meilleures combinaisons franco hispaniques possibles. Cadre et service soignés, prix doux, l’adresse est décidément valorisante. Ajoutez ce petit soupçon d’ambiance noctambule, et vous comprendrez le petit piquant qui brandit en votre esprit, quelques spécialités plus tard…

i LE BANKE HOTEL s

20 rue LaFayette Paris IX Tel : +33 (0) 1 55 33 22 22 Email: banke@derbyhotels.com sites internet : www.derbyhotels.com

95 chambres dont 18 suites. Deux restaurants dont le Josefin. Immediate proximité des grands Magasins et de l’Opéra. Salle de fitness, wifi. Collections d’art réparties sur chaque étage, référents aux cinq continents et civilisations anciennes.

Restaurant josefin au banke 20 rue LaFayette - Paris IX Tel : +33 (0) 1 55 33 22 15

FRENCH RIVIERA 2011

25


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:09 Page26

ART

L’art visionaire Mondrian / De Stijl vu au Centre Pompidou - Paris L’exposition Mondrian-De Stijl du Centre Pompidou entrelace les parcours de l’un des plus grands peintres abstraits et de l’un des mouvements les plus féconds de la modernité européenne du siècle dernier. Avec Kandinsky et Malevitch, Piet Mondrian est l’un des pionniers de l’abstraction pure du XX° siècle. Artiste hollandais né dans une famille calviniste très conservatrice, il a vécu à Paris de 1911 à 1938. Il a alors découvert le cubisme de Braque et Picasso, d’où un déclic qui le conduira à l’abstraction. La magnifique rétrospective évoque parfaitement le glissement progressif des sujets naturalistes - paysages et arbres vers une abstraction nourrie du cubisme, radicalisant les théories prônées par son compatriote Theo Van Doesburg, à partir de 1917, au sein du mouvement De Stijl. L’exemple du cubisme analytique l’a fait passer d’une figuration à la Van Gogh à une abstraction géométrique qui, à travers son ascèse spirituelle et la fondation de De Stijl, est parvenu à une extrême rigueur (jeu de trois cou-

leurs, plus du blanc sur trame orthogonale de lignes noires). Mondrian revendiquait l’autonomie des couleurs primaires qui ne soient plus formes, mais vibrations d’un nouvel ordre fondé sur la ligne horizontale pour le matériel, vertical pour le spirituel. Ce monde d’apparence austère privilégiait l’intuition de l’équilibre. Il tentera de préserver le sien dans une solitude dont l’unique volupté sera le jazz, ses rythmes, ses syncopes, qu’il tentait de retranscrire dans ses toiles. Conçu comme un espace mental, son célèbre atelier du 26 rue du Départ à Montparnasse est reconstitué dans l’exposition, avec toute son austérité : lit spartiate, vieux poêle, lunettes, pipes,… C’est là qu’il a inventé son nouveau plasticisme. En 1938, à la montée du nazisme, Mondrian est parti à Londres, puis à New

Gerrit Rietveld Chaise rouge-bleu 1918 hêtre et contreplaqué, Utrecht, collection Centraal Museum, Donation 1959 © Adagp, Paris 2010

York où son style a évolué. Il y est mort en 1944, après avoir connu un succès tardif. Peinture, sculpture, architecture, couleurs pures : Beaubourg rend compte de cet art total et d’avant-garde qui a laissé des traces dans quantité de produits de consommation, design, meubles, vêtements, dont des robes sublimes d’Yves Saint-Laurent. Cette rétrospective très complète permet de mieux comprendre la quête de cet artiste, acteur central d’un moment clé de l’histoire de l’art du XXe siècle. CBL

jusqu’au 21 mars 2011

CENTRE POMPIDOU place Georges Pompidou, Paris 01 44 78 12 33 www.centrepompidou.fr

Theo Van Doesburg, Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp L'Aubette, Strasbourg 1928 vue du cinéma-danse, La Haye, RKD (Netherlands Institut for Art History), Photo : Pierre Philliquet © Adagp, Paris 2010

26

V PREMIUM DISCOVERIES


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:09 Page27

malte

au temps des chevaliers © Photos Roland Abele

Sardaigne Sicile Malte

Tout récent membre de l’Union Européenne, l’archipel de Malte constitué par ses 8 îles a de tous temps créé la convoitise des hommes, par sa situation géographique stratégique entre les deux continents. Destination favorite des croisiéristes d’un jour, elle recèle cependant d’innombrables trésors culturels, qui justifient sans aucune hésitation un séjour prolongé, vous plongeant dans une histoire de bâtisseurs et conquérants tour a tour dans l’harmonie ou le désastre. Il en résulte une richesse architecturale hors du commun, a découvrir de préférence à mi-saison.

FRENCH RIVIERA 2011

27


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:09 Page28

La valette - les trois cités

Gozo

Valetta Rabat, Mdina Malte

L’histoire de Malte et de ses civilisations a laissé de nombreuses traces qui font aujourd’hui le bonheur des amateurs d’archictecture ancienne. Si l’île est indéniablement liée à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, elle est avec plus de 300 monuments sur une si petite surface, un des plus gros concentré au monde de trésors historiques. La ville entière est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Son état de conservation est assez incroyable, pour des constructions qui datent pour certaines de plus de 400 ans. L’ergonomie de la ville quant à elle prend forme au XVIII et XIXèmes siècles, sans grand changements depuis. Intense et presque omniprésente représentation chrétienne, les contrastes n’ont plus de limites entre la relative humilité des extérieurs, et la grandiloquence des espaces de prières.

La Co-Cathédrale Saint Jean, qui redonne le goût à la visite d’églises…

Face au quartier historique, les Trois Cités ont aussi bien des attraits; elles affichent fièrement le renouveau du millénaire, dans des bâtisses qui elles non plus n’ont rien à envier à l’histoire: reconvertis, aménagés, ils honorent la pierre locale, calcaire aux douces couleurs miel, que le coucher du soleil accentue et rend presque irréelles. C’est d’ailleurs cette délicieuse harmonie qui s’installe dans votre esprit dès votre arrivée; vous vous surprenez à tout apprécier, particulièrement le rouillé, l’oublié… cette sensation que tout est immuable vous envahit, presque embarassé de faire partie du flot incessant de touristes qui foulent ces espaces sacrés. Sensation pourtant vite oubliée devant le plus célèbre tableau de Caravage, ou encore devant la richesse impensable de la co-cathédrale Saint Jean… 28 V PREMIUM DISCOVERIES


C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:09 Page29

Le Fort Sant Angelo, en proue de la pointe Vittoriosa, signale l’entrée du port de plaisance

San Lawrenz, et juste à côté le musée maritime aménagé en promenade

La bourse de Malte et ci dessous le musée d’Histoire Naturelle dans la Mdina

FRENCH RIVIERA 2011

29


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:10 Page30

Dessous, le port de Marsaxlokk, détour obligé pour dégustation des produits de la mer

Les box window accrochées aux facades typiques des habitations maltaises

Ci contre la plage de Rambla Bay, sable doré et eau cristalline; ci dessous, dans la Mdina

30

V PREMIUM DISCOVERIES


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:10 Page31

Une vue des rues de la citadelle, vue plus générale ci dessous

L’eglise St Jean Baptiste de Xewkija, entièrement restaurée, sublime les lumières

Malte ne se résume pas à une visite incessante d’églises et fortifications, même si le plaisir ne tarit pas; seules les jambes accusent les limites dans ce dédale d’escaliers et d’attentes. N’hésitez donc pas à vous écarter des flots, à emprunter les bus locaux; un vrai trésor hélas appelé à disparaître. Ils vous conduiront à la Mdina près de Rabat, ou près du petit port de pêche de Marsaxlokk, ou encore vers les plages de Gnejna ou Golden Bay au nord-ouest. Ils ont un aspect très archaïque mais d’une efficacité redoutable. Mais l’aventure maltaise sera bien plus mémorable si après cette boulimie culturelle vous prenez la direction de Gozo, l’autre île que vous rejoignez en ferry en une vingtaine de minutes. Là, un autre vision et un autre rythme s’offre à vous, façonné par des millénaires de civilisa-

tions acculées au bon vouloir de l’eau, la denrée la plus rare de l’île, après la nourriture. La vénération des dieux y atteint son paroxysme, délivrant dans des villages presques insignifiants des sites de toute beauté, avec une prédilection… pour les églises! Celle de Xewkija est simplement hallucinante. Nos ancêtres ne s’étaient pas trompés, ils aimaient aussi cette île: le site de Gjantija l’atteste en offrant aux passionnés d’archéologie les traces des plus anciennes structures construites par l’homme dans le monde. 45000 av JC. Impressionnant. Mais le temps presse, et il ne faut manquer sous aucun pretexte le coucher de soleil sur Fungus Rock (shoot page suivante); à ce moment là vous vous dites «pourquoi ne suis je venu plus tôt voir ça?» Et vous voulez déjà y revenir. JA

FRENCH RIVIERA 2011

31


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:10 Page32

Malte - la Mdina C’est un véritable voyage au cœur de l’histoire que vous propose un séjour au Xara Palace. Construit au XVIIIème siècle, cet édifice surplombe l’île de Malte, depuis l’enceinte de la Mdina, la cité fortifiée à la beauté légendaire. Autrefois résidence familale et cela durant des générations, c’est aujourd’hui un hôtel haut de gamme, très réputé au niveau local pour la qualité de sa table gastronomique, le Mondion. Passage incontournable du tourisme culturel, la Mdina recèle bien des émotions agréables, surtout lorsqu’en fin d’après midi, le soleil embrase les sommets des nombreuses églises et bâtiments, alternant le style baroque et médiéval dans des ruelles étroites et sombres. On retrouve d’ailleurs ce charme de la pierre et des ferroneries dans cet hôtel qui malgré de nombreuses transformations a toujours su conserver cet esprit baroque. C’est au moment

Xara Palace***** Misrah il-Kunsill Mdina, Malta Tel : (+356) 21 450560 e-Mail : info @ xarapalace.com.mt website : www.xarapalace.com.mt www.relaischateaux.com/fr 17 chambres et suites 2 restaurants dont le Mondion, gastronomique Vue panoramique sur Malte Situation privilégiée à l’intérieur de la Mdina 32

V PREMIUM DISCOVERIES

des repas que cette adresse au charme fou se révèle pleinement: depuis le petit déjeûner sur la terasse à vue panoramique, jusqu’au dîner gastronomique, l’excellence est de circonstance. Finesse, diversité, goût de la présentation et du service sont indéniablement ancrés dans une volonté de satisfaire sa clientèle. Le Mondion a d’ailleur été maintes fois primés pour sa table signée Kevin Bonello, qui honore les recettes locales d’un touch urbain franchement délectable, sans verser du côté fusion. Côté chambres, si la mission ‘cinq étoiles’ n’est pas tout à fait remplie dans les salles de bains, l’atmosphère générale et son prix en font une occasion inmanquable. Il serait dommage d’ailleurs de se priver à Malte de la possibilité de vivre cette expérience intra muros de la «Citta Nobilis». Enfin, et c’est bien appréciable, l’hôtel n’a que 17 chambres et suites, où la clientèle «Relais & Châteaux» apprécie calme et élégance.


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:10 Page33

Ile de Gozo - San Lawrenz C’est la chaîne hôtelière Kempinski qui a la faveur de lîle de Gozo, ayant pris place à l’ouest de lîle à proximité de l’extraordinaire Fungus Rock, à San Lawrenz. Ambiance totalement opposée de la Mdina ou de Valette, Kempinski offre tout ce

qu’on imagine d’un hôtel haut de gamme: chambres spacieuses, service impeccable, spa, fitness. En extérieur, une superbe piscine à îlots, calme et seraine même en grande occupation, où les familles avec enfants sont invitées à occuper une autre zone en contrebas, avec un autre bassin sécurisé. Architecture locale respectée, végétation plutôt dense dans une zone réputée aride. Petit déjeûner buffet aux choix extrêmement variés, et où en toute logique une maitrise de soi est nécessaire pour garder la ligne. Son grand avantage, pourtant, vient d’ailleurs: proposer quotidiennement des excursions ou navettes vers les principales richesses historiques, architecturales ou naturelles. Bon à savoir si vous ne voulez pas vous encombrer d’une location de véhicule dont vous ne saurez que faire. Gozo, c’est un peu ça aussi, une aventure semi urbaine, où farniente, plaisir de découvrir et, aussi, roucoulades ennivrantes de jeunesse s’alternent. Cet hôtel sied à merveille avec cette ambiance honeymoon chaleureuse et décomplexée, où la diversité des activités proposées fait loi.

Kempinski san lawrenz***** Triq ir-Rokon San Lawrenz, Gozo Tel : (+356) 22 11 0000 N° vert : 0800 42 63 13 55 e-Mail : reservations.sanlawrenz @ kempinski.com website : www.kempinski.com/fr

Hotels www.xarapalace.com.mt www.kempinski.com

120 chambres dont 48 suites 3 restaurants - salle de fitness - Tennis & squash courts Centre de plongée - Activités nombreuses et navettes gratuites vers les villages. FRENCH RIVIERA 2011

33


_C2_16P_cgaA4_16p 22/03/11 15:10 Page34

les ĂŽles maltaises Malte, Gozo, Comino

34

V PREMIUM DISCOVERIES

Hotels www.xarapalace.com.mt www.kempinski.com Restaurant Mondion - Medina Da Pippo - Valetta Southport - Valetta Patrick's Tmun - Gozo Visites guide francophone Anna Grech Sant Office tourisme www.visitemalte.com


_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:53 Page35

ART

Armand, Le fetichiste Armand au Centre Pompidou à Paris

Artiste malin et prolixe, Arman est une des figures majeures de l’art français et international de la deuxième moitié du XXe siècle. A travers une sélection de 120 œuvres présentées de façon thématique, le Centre Georges Pompidou organisait la première rétrospective posthume consacrée à l’artiste. Armand Pierre Fernandez, dit Arman, un des chef de file des Nouveaux Réalistes et de l’Ecole de Nice, a touché tous les domaines avec un mélange de sculpture et de peinture. Son art croise, voire anticipe, aussi bien le Pop Art et le happening que l’art conceptuel et les mythes personnels. Né à Nice en 1928 et disparu à New York en 2005, il partageait son temps entre la France et les EtatsUnis : la reconnaissance américaine avait précédé celle qu’il a connue en France. Les accumulations d’objets le rendirent célèbre : clés, téléphones, montres, tampons, mains de poupée, crucifix, revolvers, masques à gaz, appareils photos, machines à écrire, vieux réchauds, moulins à café, violons, ailes de voitures, et même ordures présentées sous plexiglas… Une véritable énumération digne d’un poème de Prévert ! Par l’assemblage de ces objets ordinaires, accumulés méthodiquement, Arman veut signifier le rôle de l’objet dans la société de consommation. L’acceptation d’abord très conceptuelle de la présence de l’objet dans son œuvre

Pobelle des Halles, 1961 © ADAGP Paris 2010, Photo : Philippe Migeat, Collection Centre Pompidou, Dist. RMN

Arrêt de temps, 1963 © ADAGP Paris 2010, Photo : Jean-Claude Planchet

évolue très vite. Boulimique, il n’a eu de cesse d’expérimenter et de vérifier la pertinence de sa démarche. Il s’est souvent répété, au point qu’on peut concevoir la répétition comme une caractéristique essentielle de son œuvre. Dès 1961, il a exposé à New York, où il faisait des séjours réguliers dans sa maison à Manhattan. Il emplissait l’espace d’objets récupérés, et d’objets découpés ou sciés, cassés ou brûlés : ils les appelaient ses Colères ou ses Combustions. Au fil du temps, les expositions se multiplient partout dans le monde dont la Biennale de

Venise en 1976. Son rapport à l’objet est passé par tous les états d’âme, par toutes les humeurs, par toutes les ironies, par toutes les angoisses. La rétrospective du Centre Pompidou nous le prouvait de salle en salle, en évitant la redondance de l’accumulation sur l’accumulation. CBL jusqu’au 10 janvier 2011

CENTRE POMPIDOU place Georges Pompidou, Paris 01 44 78 12 33 www.centrepompidou.fr

FRENCH RIVIERA 2010

35


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:53 Page36

renaissance amsterdam •400 chambres dont certaines en package «club» Totalement non fumeur • Fitness center ouvert 24h/24 • Business center, boarding pass printing service • Room service 24h/24 • Club lounge avec vue sur Koepelkerk, l’église qui est aussi le centre de conférence de l’hôtel Kattengat 1 Amsterdam, Netherlands +31 20-621 2223 www.marriott.fr


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:54 Page37

© Photos Roland Abele www.marriott.fr

renaissance week end facile à amsterdam

Si les hollandais voient toujours en Amsterdam une place idéale pour épousailles, c’est pour nous davantage sa flamboyance culturelle et festive qui nous conduit à braver ses canaux tout au long de l’année. Chaque saison y apporte son charme, celui de l’hiver étant le réconfort permanent gagné au fond de ses musées… Amsterdam est une ville touristiquement vaste, éparpillant ses distractions, musées et places de shopping, posant avec évidence la difficulté du choix de son hôtel. Les palaces sont là, lumières et tourniquets d’antan compris: ils nous tentent, par habitude, mais cette fois ce sera direction Le Renaissance, par souci de simplicité, et aussi, l’envie de découvrir sa nouvelle mouture inaugurée en 2009. Et quelle surprise agréable! Il tire son épingle du jeu depuis cette totale rénovation, apportant une bonne dose de confort et aussi d’élégance là où justement les grandes chaînes faillent généralement. Le Renaissance est désormais un 5*, mais ce sont ses «Club Rooms & Suites» qui nous interessent. Tout simplement parce qu’elles sont assorties d’un service sensiblement différent et touchant de près à l’exclusif. Club lounge élégant,

épanchant vos désirs de grignotage tout en préparant votre programme dans une ambiance sereine. Petit plaisir urbain, qui vous fait oublier un instant l’éternel room service. En chambre, pas de différence notable mis à part les superficies. Amsterdam n’offre pas de vue époustouflante, mais plutôt romantiques, et le quartier de l’hôtel n’en manque pas: à proximité de Joordan, mais surtout à 2 min de la gare centrale. (Vous êtes en 20 minutes dans votre chambre depuis la sortie de l’aéroport). Après un petit déjeuner copieux et savoureux, pris au club ou au restaurant, vous affronterez les visites et files d’attentes aux musées sans friser l’assèchement gastrique. Plus sérieusement, sa situation, son choix décoratif (prunes marrons et beiges) et son service «Club» rendent ce choix presque évident. JA

FRENCH RIVIERA 2011

37


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:54 Page38

SALONS

millionaire fair Salon annuel du luxe Amsterdam par Jacques Alos - © Photo : Roland Abele / Hunt Images

© Photos Roland Abele : Mikimoto Rose Garden Collection

Le Millionaire Fair fût en 2002 une création du groupe d’édition néerlandais GMG. Une rapide croissance l’a placée numéro un mondial de la représentation du luxe, devenu incontournable pour toutes les marques liées avec ce monde d’exception. www.millionairefair.com

38 V PREMIUM DISCOVERIES

Fin 2010, la tension était au maximum à Amsterdam tant l’année fut catastrophique pour tous les salons. Mais le luxe, lui, se démarque, en affichant une santé remarquable, s’est même permis une croissance à deux chiffres chez certaines entreprises. C’est dans ce contexte très contrasté que le Millionaire Fair livrait comme chaque année sa gigantesque fête au RAI d’Amsterdam, pour le lancement de son édition la plus risquée de son existence. C’est Brooke Shields qui inaugurait donc par le désormais célèbre «gong» 4 jours de fête, de champagne à gogo, et aussi découvertes des plus beaux objets faisant le quotidien des familles les plus aisées. Bijoux, voitures, bateaux mais aussi décoration, galeries, et tenez vous bien, cliniques esthétiques mais aussi centres de check-up cor-

porels. N’oublions pas les projets immobiliers les plus fous de la planète; c’est nettement moins glam, mais aussi très rassurant en ces temps de crise permanente. Mais ce n’est pas tout: les écoles de prestiges sont aussi exposants, tout comme les fabricants d’instruments de musique, (un piano à queue fait toujours impression dans un salon élégant). N’oublions pas la tourmente écolo-bio, avec une vague de moyens de locomotion électriques, électronique, avec une domotique connectée et bien sûr le nouveau grand gagnant : l’équipement de la chambre à coucher, qui devient le nouveau centre de toutes les attentions, combinant les nécessités d’un salon avec celles de la literie. Le bien être avant tout, c’est bien normal, le stress lui, ne faiblissant pas.


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:54 Page39

Š Photos Roland Abele : pavillon Eric Kuster

FRENCH RIVIERA 2011

39


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:54 Page40

millionaire fair Folies de luxe à Amsterdam, dec2010 © Photos Roland Abele

Adieu le minimalisme des années 2000. Aujourd’hui la décoration a changé de ton, embarquée par le retour du baroque, qui s’est cependant désengagé des codes trop ‘bling’ chéris des discothèques. Le noir se fait mat, les cuirs cousus main rhabillent avec élégance certaines matières froides, les tapis, voilages et autres signes de chaleur regagnent les interieurs dont ils étaient bannis depuis un certain temps. L’ambiance intérieure se veut plus chaleureuse, le boom des cheminées à bio-éthanol et leurs possibilités décoratives n’étant pas étranger à cet essor, et ipsofacto, de la tendance. Une difficulté est cependant apparue: celle des galeristes et des collectionneurs d’art, les cibles de second plan que la crise mondiale n’épargne pas. Les «nouveaux riches» (nombreux, on dénombre une augmentation de presque 15 % des grandes fortunes) n’ont pas forcément un goût prononcé pour la culture, mais plutôt pour les produits périssables liés aux modes. Cela met en déséquilibre les cotations, la circulation des œuvres d’art. Qu’importe, dira-t-on. Pourvu que le monde automobile offre toujours plus de raffinement et sophistication, que le mobilier se pare de signatures, et que l’horlogerie joaillerie accentue son retour sur le devant de la scène, le rêve poura perdurer. Plus égocentrique, le client d’aujourd’hui? Sans doute, mais il finit toujours par préférer, au bout du compte, l’idée de transmission…

Billard Jean Soguero Design - Marseille

40

V PREMIUM DISCOVERIES


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:54 Page41

Ci dessus, une réalisation signée Robert Kolenik en partenariat avec Bang & Olufsen et Boley (spécialiste cheminées). Ci contre cafetière Lavazza, gainée de cuir et plaquée or

Ci contre à gauche une vue du pavillon Maison Rivet-Lozano, fabriquant de mobilier bruxellois dont les créations n’ont d’égale que la qualité, notamment dans le contemporain où le travail des

peaux relèvre des défis. Ci dessous à gauche literie haut de gamme van Bueren, et à droite chaise Pininfarina. Ci dessus, l’attrait éternel des perles prend tous son sens à la vue du collier Mikimoto

© Photos Roland Abele : Rivet~Lozano booth

FRENCH RIVIERA 2011

41


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:55 Page42

millionaire fair Folies de luxe à Amsterdam, dec09 © Photos Roland Abele

Sans vouloir se mesurer aux salons de l’auto internationaux, Millionaire Fair a cependant un avantage incomparable, celui de survoler en quelques marques ce qui fait l’exception du moment. Si la

Stirling Moss fait toujours partie du trio le plus admiré, la tendance est de voir apparaitre des petites citadines griffées haut de gamme: la Mini Cooper devenue la plus trendy des smarties, (la chaine hô-

telière ultra haut de gamme Peninsula l’a adoptée à Hong kong et Tokyo) suivi de la Cygnet d’Aston Martin, le petit bijou censé accompagner pour Madame la DB9 de Monsieur (ou sa version Virage)…

Les regards sont pourtant plus rêveurs sur l’impressionant stand de Gassan, le diamantaire hollandais, sur lequel les marques les plus prestigieuses de l’horlogerie et joaillerie présentent leurs nouveautés, et quelques pièces rares de collection. Cette année, Jaeger-LeCoultre brandissait sa suprématie en terme de complications avec la présentation de sa Master Grande Tradition Grande Complication. Ce fut aussi un plaisir d’y découvrir pour la première fois les pièces de H.Moser, dont la sublime Monard Date, ainsi que Carl F. Bucherer avec sa Patravi BigDate pour femme. Cartier présentait une version très personnalisée de sa Calibre, tandis que Breguet impressionnait avec les nouveaux brevets de sa Tradition, superbe à remontage manuel. Forte impression aussi du côté des Ateliers deMonaco, avec la Quantieme Perpetual. Enfin, Chanel brillait de simplicité avec la J12 Marine. 42


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:55 Page43

Gros buzz également autour de Range Rover et son audacieux Evoque qui en version 3 portes trouve aisément son public dans les quartiers branchés urbains. Au stade de prototype fonctionnel, le Superbus électrique de la so-

ciété TUDelft fut dévoilé en exclusivité, préfigurant le transport en commun de demain. Le mode de transport le plus festif qui soit reste finalement cette Rolls Royce transformée en DJmobile, qui sous les traits de Lady of

Luxury, vous propose un voyage plus spirituel Upscaled ambiance garantie. Enfin, voyage en terres enneigées avec du tuning cette fois textile chez Bogner, où les vêtements semblent eux aussi prendre de l’allure…

FRENCH RIVIERA 2011

43


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:55 Page44

the george hotel 19-21 george street I edimbourg

44 V PREMIUM DISCOVERIES


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:56 Page45

© Photos Roland Abele

www.principal-hayley.com

the george edinburgh - ecosse

Ça bouge du côté d’Edinburgh! La célèbre ville écossaise chasse visiblement tous ses vieux fantômes de l’hôtellerie, donnant à un séjour touristique un autre souvenir que celui poussiéreux et humide qui en fit aussi ses heures de gloire. Après l’ouverture tonitruante en plein cœur historique du Missoni, puis du très exclusif 21212, lumière sur un lieu historique, qui lui aussi s’est payé un joli lifting : The George. C’est dans un quartier très élégant, sur la rue du même nom et surnommée le «Bond Street» du Nord que l’on trouve ce batiment historique, en raison de la proximité de boutiques de luxe, de restaurants très tendance, et de nombreux boutiques hôtels. Une bien belle adresse qui s’est certes spécialisées, vu son emplacement de choix, dans les réceptions et événements, mais qui trouvera aussi bien sa place pour un petit séjour touristique. Son cadre géorgien (il n’a pas volé son nom!) inspirent volontiers tradition et transmission, mais modernité aussi, par certains choix décoratifs qui le placent dans les must see de la ville. Couleurs inhabituelles, concordances de kakis et bistres, dont les contours de frises et corniches laissés blancs donnent

une impression de grandeur paisible; les colonnades corinthiennes élancées suggèrent protection et patrimoine; elles ont été ajoutées en 1824 à la batisse d’origine, créée en 1780 par la réunion de 5 petites maisons. Le groupe Principal Hayley qui en a fait l’acquisition a injecté plus de 100 millions de livres dans sa rénovation, le résultat est époustouflant tout en conservant une politique tarifaire raisonable. Question ambiance, c’est le savoir vivre écossais qui prend le dessus, renforçant la sensation de service soigné, presque familial. On a envie de dire «à l’ancienne»… Effacer le stress urbain, aider les hôtes dans leurs déplacements, leurs programmes. Concierge éfficace et éclairé sur les besoins de chacun, il sait quoi vous conseiller, du

FRENCH RIVIERA 2011

45


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:56 Page46

Ci dessus : la somptueuse salle de réception « Kings Hall» qui acceuille cette extraordinaire lustre, le « Flight Light », pièce unique de cristal sous lequel on rêve peut être de s’y marier? Dessous: le restaurant Tempus, cuisine traditionelle écossaise légèrement adaptée à la modernité

46

V PREMIUM DISCOVERIES

shopping aux visites historiques et pourquoi pas également votre parking. Enfin et puisque George Street est au cœur des tendances, c’est naturellement au Tempus, restaurant de l’hôtel très apprécié de la clientèle locale, que vous finirez votre journée, goûtant à la tradition écossaise dans un environnement baroque et branché, avec une simplicité non pas dans l’assiette mais dans les sourires et le plaisir apporté par le service qui donnent à réfléchir… Enfin vous allez pouvoir gagner votre chambre, où là ce sont les tissus et revêtements muraux taupes fuschia et ambre, qui prendront la relève avec une douceur apaisante. En étages, la vue est époustouflante. Par cette nouvelle orientation l’hôtel The George s’est replacé au sommet des places de choix à Edimbourg, livrant une redéfinition du luxe abordable. JA


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:56 Page47

gastronomie The horseshoe inn C’est à une petite demi heure de route, à Eddleston au sud d’Edinburg, (et à la limite psychologique de l’Ecosse) que nous découvrons cet extraordinaire restaurant tenu par un couple franco britannique. Patrick Bardoulet, originaire de Chantilly s’y est installé pour le meilleur, offrant dans ce petit village et en place du maréchal ferrand, une cuisine de haut niveau, valorisant sa french touch par d’excellents produits du terroir qu’il apprécie particulièrement. On trouve donc à sa carte saumon, loup, agneau mais aussi palourdes, truffes, canard… Equilibriste du goût et des présentations théâtrales, il excelle dans le combinaisons, gustatives et décoratives. Consacré meilleur chef de la région maintes fois, sa recherche de finesse se poursuit dans les chambres d’hôtes que son épouse développe non loin de là…

i THE GEORGE HOTEL 19-21 George Street Edinburgh - Scotland Tel : +44 (0) 1312 251 251 Email: enquiries.thegeorge@principalhayley.com sites internet : www.principal-hayley.com

250 chambres dont 17 suites. Restaurant Tempus. Somptueux salon de gala pouvant accueillir jusqu’à 270 convives. Situé en plein cœur de ville sur George Street, très prisée pour son shopping

Restaurant - Chambres d’hôtes The Horseshoe Inn Eddleston, Peebles - Scotland UK Tel : +44(0)1721 730 225

FRENCH RIVIERA 2011

47


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:56 Page48

EVENEMENT

Tapis Rouge NRJ Music Awards 2011 Midem - Cannes © Photos : Roland Abele

1

Matt Pokora

Story 4) Zaz 1

9

5

2

Shakira

Joyce Jonathan

Remady

4

Senna (Secret

Stomae

7

Amel Bent

6

Christophe Mae et son épouse

Ben l’Oncle Sam

12

clar

16

15

3

Grégoire

Lagerfeld

17

Eyed Peas) lène Farmer

Manu di Mango

Usher

Inna

14

Bob Sin-

18

Will I Am (Black

Jermaine Jackson et son épouse 21

11

Baptiste Giabiconi, la muse de Karl

Amélie (Secret Story 4) 19

13

10

8

David et Cathy Guetta

22

20

My-

Jenifer

23

Florent Mothe, Melissa Mars et Mikelangelo Loconte de la comédie musicale Mozart

24

Shy’m

3

5

6

48

V PREMIUM DISCOVERIES

7

8


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:57 Page49

12

16

14

17

18

19

21

20

22

23

© Photo : Vincent Chavanis • night-mag.com

15

13

24

FRENCH RIVIERA

49


LX324_C2_16P_cgaA4_16p 08/03/11 01:57 Page50

MUSIQUE

vers un second souffle ? Midem 2011 - Cannes

C’est dans un contexte toujours difficile que s’est déroulée, fin janvier au Palais des Festivals de Cannes, la 45ème édition du MIDEM, marché du disque et de l’édition musicale, événement très attendu des professionnels et des habitués cannois. L’industrie du disque, aujourd’hui sinistrée, espère se relever dans les prochaines années grâce aux possibilités offertes par les nouvelles formes de commercialisation de la musique numérique. De nombreuses conférences et interventions diverses en ont témoigné, dont celle de Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture, qui une fois encore a souligné le profit des “ grands acteurs d’Internet”, débiteurs de ceux qui créent et qui distribuent des œuvres culturelles. Durant un temps, il y a eu l’espoir de substituer la scène à la vente d’albums. Mais, dans la situation actuelle, la scène n’est pas la solution miraculeuse et les concerts ne permettent pas aujourd’hui aux chanteurs - du moins à l’immense majorité d’entre eux - de renflouer des comptes en banque asséchés par l’effondrement de leurs ventes de disques. La scène aussi connaît les affres de la crise. Depuis deux ans, on voit de plus en plus de salles clairsemées, de tickets bradés, de concerts reportés ou carrément annulés.

Quoique très sollicité, le public n’est pas extensible et son pouvoir d’achat se limite. Dans des conditions économiques de plus en plus tendues, les petits producteurs souffrent terriblement et les artistes - du moins la plupart - se fragilisent : le temps n’est pas à la création et à l’innovation dans ce monde en pleine mutation. La France était à l’honneur de ce 45ème MIDEM, au travers une série d’événements regroupés sous le titre French Vibes ce qui a permis de mesurer la richesse de la production artistique française actuelle et le dynamisme de la filière dans tous les domaines. D’autres artistes étaient venus du monde entier : citons James Vincent McMorrow un Irlandais qui va chercher des sons vers le haut avec une voix pleine de mélancolie, Malika Ayane dont le talent et le look gothique sont déjà fort connus, particulièrement en Italie. Sous la bannière du Brésil, le Jazz était limité à trois quart d’heure avec les jolies pianistes virtuoses Bianca Gismonti et Claudia Castelo

qui ont aussi gratifié le public de chansons dynamiques. A leur suite, s’est produit un enthousiasmant Quintet entraîné par Hamleto Stamato, un des plus renommé pianiste de jazz brésilien. Dans la salle Debussy, une seule heure de musique classique était programmée. Brahms et Dvorak étaient à l’honneur, interprétés par l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la baguette de Yakov Kreizberg, directeur artistique et musical. Loin d’un aspect festif, le contexte semble si déprimé que l’avenir est imprévisible, mais souhaitons qu’il soit plus riche en concerts et en “chansons enchantée”! Et en musique ! CBL

MIDEM & MIDEM NET 2012 28 Janvier - 1er Février 2012 Cannes, France www.midem.com

© Photos : Roland ABELE

Autres grands moments du Midem 2011 1

Monarchy

2

Cascadeur

3

Medi

4

Ruby Goe

5

Revolver

www.monarchysound.com www.myspace.com/cascadeur

www.medithemusic.com www.rubygoe.com

www.revolvermusic.tv

3

50

V PREMIUM DISCOVERIES

1

2

4

5


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:06 Page51

ÉVASION EN

crète GRÈCE

la méditérranée, autrement terres arides sur bleu profond

La Crète a longtemps souffert d’une image de tourisme de masse pas des plus relaxants. Mais à l’heure des nouvelles tendance en matière de vacances-sérénité, le développement haut de gamme entrepris dans la région d’Elounda et Agios Nikolaos a de quoi faire changer bien des avis. La richesse, et le ‘charme du peu’ des hauts plateaux contrastent avec ses rivages d’une beauté presque outrageante.

FRENCH RIVIERA 2011

51


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:06 Page52

ÉVASION EN

crète GRÈCE textes Jacques ALOS - photos © Roland Abele

Athenes

Heraklion

Elounda Agios

A une heure de route d’Héraklion, vous arrivez dans le golfe de Mirambelos, qui abrite deux points d’intérêt magiques: le port de Agios Nikolaos, concentré de légendes, d’histoire mais aussi de savoir vivre crétois; un peu plus loin la baie d’Elounda, paysage paradisiaque, chéri des «honeymooners», qui fait face à l’’île de Spinalonga et ses vestiges que l’on visite après une traversée en embarcation légère…


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:07 Page53

© Photos Roland Abele

La crète l’heure de la reconquête

Loin des troubles de la métropole Grecque, la Crète a su tirer son épingle du jeu face au tourment du printemps 2010. Par une connection directe avec Heraklion et ses nombreux vols en provenance du nord de l’Europe, elle a su affronter le desavœu populaire en hissant d’un cran le niveau de son tourisme, notamment dans l’Est du pays dans le golfe de Mirambelos… Le pari n’était pourtant pas gagné, lorsque quelques investisseurs ont choisi cette baie, que l’on découvre après une soixantaine de kilomètres dans les montagnes sinueuses. Mais le résultat fut immédiat: à 2 heures seulement du continent s’offrent à vous des paysages somptueux alternant les forêts d’oliviers, petites chapelles ou cloitres isolés, et plages aux eaux cristallines. Difficile de résister. L’hôtellerie de luxe l’a bien pressenti, et Elounda est devenue la perle rare crétoise. Mais si généralement tout bord de mer à la saison estivale offre bon nombre de distractions festives, c’est avec une autre idée en tête qu’il faudra prévoir son séjour. La tendance est à l’apaisement, au farniente, bercé

par le petit vent chaud qui protège des chaleurs excessives. Vous vous surprendrez à vous occuper de vous même, de votre corps: de laisser le temps agir. Oui bien sûr, vous organiserez de petites excursions : les villages plutôt rares vous offriront des souvenirs incroyables d’un décalage du temps. Les animaux sauvages vous surprendront, commes ces chèvres dans les arbres… Mais passées ces escapades déculpabilisant son inculture, vous vous réjouissez encore d’avoir choisi l’un de ces établissements que nous vous présentons, tant leur potentiel de séduction est fort. La preuve en est le nombre considerable de couples en lune de miel qui y séjournent… JA

FRENCH RIVIERA 2011

53


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:07 Page54

Sérénité, abandon des codes stressants de la vie urbaine… c’est sous le © Photos Roland Abele

regard protecteur de St Nicolas, dont l’hôtel du même nom abrite la plus

st nicolas bay aghios nikolaos - crete

ancienne chapelle byzantine, que le séjour prend forme, bercé par la douce musique du clapotis sur les rochers.

C’est en sortant du très joli village d’Agios Nikolaos en direction d’Elounda, que sur sa petite presqu’île le St Nicolas Bay vous convie à un séjour des plus relaxants. Arrivée sobre, discrète, vous êtes d’emblée un hôte privilégié. Les murs de pierres aux dessins angulaires inspirent immédiatement à une certaine rigueur, que les innombrables fleurs et feuillages locaux épousent avec une harmonie inouïe. La blancheur éclatante de l’unique étage de chaque bâtisse -de pur style crétois-,tranche avec éclat le bleu d’un ciel rarement encombré. Vous remarquez immédiatement le penchant évident de sa direction pour l’art contemporain, l’élégance 54

V

PREMIUM DISCOVERIES


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:07 Page55

FRENCH RIVIERA 2011

55


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:07 Page56

Si toutes les chambres ont une ravissante vue sur la mer, les

st nicolas bay aghios nikolaos - crete

suites et villas privées jouissent d’une incomparable intimité lors d’un séjour amoureux. Mieux, elle vous font oublier la présence d’autres hôtes, prolongeant à l’infini votre sentiment

Une sélection exclusive island hotels & resorts 0800 736 966 reservations@secret-luxury.com

des formes et objets qui y sont glanés. Dès votre arrivée, vous appréciez aussi la valeur d’un service centré sur une tradition d’hospitalité, dénuée d’artifices, mais intensément efficace et rassurante. Chambres sobres et élégantes, tissus et teintes fragiles et éclatantes, modernité et minimalisme discrets: la volonté est claire, faire de votre séjour un resourcement serein. C’est d’ailleurs dans l’accompagnement des soins et massages prodigués dans son spa Poseidon qu’il trouvera son plus bénéfique résultat, grandement aidé par le choix d’Elemis. Si vous êtes en couple, ne passez pas à côté du bain d’Aphrodite, un lieu secret où en fin de journée, le vent léger estival conduira 56

V

PREMIUM DISCOVERIES

les chants de l’église voisine jusqu’à vous, délicatement. Evidemment si l’âme sportive vous habite, tous les sports aquatiques sont accessibles, la plage privée en contrebas étant une superbe tentation. Mais toute cette finesse ne se démarquerait pas si elle n’était accompagnée d’une scénographie extraordinaire, depuis le réveil et son petit dejeuner sous les oliviers, jusqu’au dîner que l’on alternera, tantôt gastronomique, ou bien à la crétoise, sur la place de l’église. Car c’est bien là aussi tout son charme: celui de vous faire vivre dans un ‘village’ qui respire le bonheur, autour d’une équipe dévouée et étonnament heureuse de vous servir. Un choix évident pour un couple en lune de miel. JA

de resourcement, amorcé dès l’arrivée au domaine.

i ST NICOLAS BAY RESORT Aghios Nikolaos, Crete Grèce Tel : +30 2810 300330 email: reservations@stnicolasbay.gr site internet : www.stnicolasbay.gr www.eihr.com/stnicolas Hotel de 107 chambres faisant toutes face à la mer. 5 restaurants dont le Minotaure, gastronomique, et le spa Elemis Poseidon


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:08 Page57

dîner en ville Le village typique d’Agios Nikolaos est le cœur de vie de la côte Est de l’île. Son superbe petit port enclavé, entouré de légendes est un vrai bijou où hélas, les touristes sont massivement regroupés. Pas toujours agréable. C’est dans la rue principale peitonne, tout juste rénovée et pavée, que le haut lieu du design et de la gastronomie tient son alternative, au Gold. Côté architecture, Marios Christoulakis, aficionados des bois, pierres, et des matieres élégantes, a conçu un espace trendy, où la cuisine aux accents crétois et légèrement fusion viennent réveiller un petit côté branchouille… fort appréciable dans cette région oubliée des modes! Une vraie soupape.

En cuisine , Athena Rozopoulou glorifie l’excellence crétoise

Restaurant - Lounge Bar GOLD R. Koundouros - AGIOS NIKOLAOS Tel : +30 28410 22966

FRENCH RIVIERA 2011

57


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:08 Page58

Bravant le rivage tel un navire, le resort Elounda Beach sait habilement basculer des

© Photos Roland Abele

vacances exclusives à l’événement hors normes grâce à des

elounda beach elounda - CRETE

infrastructures inhabituelles. Sur la photo de droite, par exemple, l’amphithéâtre de plein air, très convoité pour festivals, lancements…

Depuis la route sinueuse qui surplombe la baie, Elounda Beach ne laisse rien entrevoir ni prévoir de son secret. Cette perle de l’hôtellerie de luxe, pourtant gigantesque, sait se faire discrète; son architecture reprend avec respect les codes traditionnels crètois: pierres taillées, premiers étages d’un blanc lumineux, bougainvilliers, hibiscus et autres fleurs organisant la magie ambiante. On note d’emblée la signature générale florale abondante, agrémentée de petits sentiers agréables à emprunter. Le budget que vous allouerez à votre séjour n’influera pas sur la qualité du service, simplement sur l’espace que vous choisirez: 58

V

PREMIUM DISCOVERIES

villa privée, suite sur front de mer, villa du somptueux et futuriste Yachting Club, tous ont un petit avantage que les autres n’ont pas. Vous pouvez revenir à l’infini, et apprécier encore l’exception de ce site privilégié. Côté restauration, même observation: seule l’ambiance détermine le choix, car qualité irréprochable est au rendez vous, de la cuisine locale aux sushis, en passant par les interprétations fusion gestronomiques. Et pourquoi pas dîner dans votre villa, si vous êtes d’humeur honeymoon. Les activités nautiques sont aussi variées que sur n’importe quel resort jet-set de la planète; mais ici, la différence,

i ELOUNDA BEACH Elounda, Crete Grèce Tel : +30 28410 63000 Email: elohotel@eloundabeach.gr site internet : www.eloundabeach.gr Véritable village luxueux constitué de plusieurs styles et ambiances, réparties sur 16 hectares. Suites, villas privées et tout récent Yachting Club au luxe suprême.


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:08 Page59

FRENCH RIVIERA 2011

59


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:08 Page60

elounda beach elounda - crete

Les Yachting Club Villas: belles de jour, romantiques de nuit, leur design très audacieux n’a d’égal que le calme qu’elles inspirent. Ravissement et surprise garantis

est dans l’atmosphère joviale et dénuée de tout maniérisme. La sortie idéale étant sans doute la mini croisière à destination de Spinalonga: la forteresse vénitienne du XVIème siècle étant un prétexte culturel, vous n’apprécierez que davantage la clarté des fonds marins, mais aussi le plaisir d’un après midi d’exception sur une embarcation traditionelle, devant un plateau de fruits des plus rafraichissants. Enfin, et là c’est l’option détente incontournable: le spa, dénommé joliment Thalaspa, et signé s’il vous plaît Henri Chenot, le spécialiste des cures détox que les italiens vénérent. Mais ici, régime diététique non obligé, même si le programme beauté préparé par son épouse Dominique Chenot le préconise. Spa orienté détente et resourcement, soins de peau aux 60

V

PREMIUM DISCOVERIES

technologies avancées. Elounda beach affirme son positionnement haut de gamme exclusif dans chacun de ces critères. Un mot qui prend tout son sens lors d’un séjour dans les Yachting Club Villas, qui, en front de mer, balayent vos références terrestres pour vous plonger dans un raffinement ultime, celui des navires de luxe. Un nouveau monde hôtelier s’offre alors à vous, traduisant l’exception d’une villa privée à un rêve de navigation infinie. Une réussite totale, au modernisme fulgurant qui a su cependant préserver les codes architecturaux locaux. Un beau cadeau d’anniversaire que ces nouvelles villas pour ce complexe, qui fête cette année sa 40ème année d‘excellence. JA


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:08 Page61

blue palace elounda - crete

© Photos Roland Abele

C’est à quelques centaines de mètres du village de pêcheurs de Plaka que nous terminons cette revue du golfe de Mirambelo. Plus au Nord, il n’y a plus rien: que des montagnes arides, qui font la beauté du paysage littoral, et contribuent au panorama époustouflant, depuis les chambres de cet hôtel, construit à flanc de colline. Lobby et terrasse sont simplement majestueux, dominant la baie par cette construction hommage à la grèce antique, inspirée visiblement par les anciens navires, tout autant que des chapelles byzantines. Mais les références ne s’arrêtent pas là. L’établissement plutôt moderne a choisi l’art et ses invitations au voyage pour modeler l’ensemble dans une FRENCH RIVIERA 2011

61


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:09 Page62

Superbe adresse du groupe Starwood, la conception du complexe Blue Palace s’approche plus d’un hameau que d’un

blue palace

hôtel, rendant l’expérience de

elounda - CRETE

vos vacances encore plus intimiste. Si l’option thalasso y est une évidence, le farniente trouvera sans nul doute

Une sélection exclusive island hotels & resorts 0800 736 966 reservations@secret-luxury.com

harmonie sensuelle et relaxante. La décoration des chambres épouse la sobriété: tons clairs sables et beiges alternés des bleus épars, tantôt sur un coussin, tantôt sur une frise ou un tableau. Lumières et voilages font partie d’une scénographie subtile, vous invitant à couper la climatisation et vivre la continuité de cet univers jusqu’en extérieur, où l’on retrouve cette élégance dans les jardins. Là, l’usage de l’eau, denrée rare, est optimisé avec un choix judicieux de fleurs et plantes de rocailles. Un ascenceur-téléphérique moderne vous conduit du lobby à la plage et aussi au centre de thalassothérapie, récompensé maintes fois pour ses qualités. Mais très vite, 62

V

PREMIUM DISCOVERIES

aussi sa place, bercé par un service hors pair.

vous préférerez flâner et emprunter le dédale d’escaliers reliant tous ces îlots. Plage privée en contrebas, piscines à débordement multiples, le choix est varié, jusqu’à la possible piscine privée de votre chambre. Plusieurs restaurants à votre disposition, dont un excellent asiatique, et aussi l’Orangerie, le gastronomique conduit par Manolis Brilakis et Alexandros Lefkaditis, qui offre dans un cadre hérité de la tradition venitienne un écrin aux déclarations amoureuses. Le Blue Palace est en ce sens l’idéal pour un jeune couple désireux de s’évader et se resourcer en prenant soin de soi. JA

i BLUE PALACE Elounda, Crete Grèce Tel : +30 28410 65500 Email: reservations@bluepalace.gr site internet : www.www.bluepalace.gr www.eihr.com/bluepalace Hotel 251 chambres dont 56 suites & villas, 142 ont une piscine à débordement. Centre de thalassothérapie, 5 restaurants dont un gastronomique. Menus oreillers.


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:09 Page63

FRENCH RIVIERA 2011

63


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:09 Page64

MODE

tendance estivale

prin

Fashion Week Printemps-été 2011, Paris & Milan

Teintes douces et matières souples, certaines collections printemps-été présentées à Milan et Paris, semblent avoir pris des directions très champêtres. Kaki, vert, beige, écru… Ermanno Scervino et Bottega Veneta déclinent les couleurs terre et dévoilent les jambes masculines avec des shorts étonnamment courts. Louis Vuitton tout comme Hermès, revisitent les sandales et combinent avec un raffinement indéniable la veste de costume sur foulard en soie et pantalon en lin. Jean-Paul Gaultier prend la route du desert sur des influences marocaines alors que Corneliani et Etro surfent sur une la vague dandy romantique en voyage. Destination nature donc, allure décontractée et faussement désabusée; oui… mais toujours avec beaucoup de style. BP & MF

is Loutton i Vu FW

is

Par

Erm Sce anno r vin o FW

Mila

no

ul Jean Paier lt u a G FW Paris

64

V

PREMIUM DISCOVERIES

Pa Milaris n

tem

ps é

té 2

011


LX324_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:10 Page65

Bott Veneega ta FW M

ilano

ro

Et

FW

o

an

Mil

ès

Herm FW

Paris

Corneli FW Mila

no

ani

FRENCH RIVIERA 2011

65


_C3_16P_cgaA4_16p 08/03/11 03:10 Page66

DVD & BLU-RAY

rayon dvd

et blu Ray

par Roland ABELE

ONCLE BOONMEE… de APICHTPONG WEERASETHAKUL

!

LA COMTESSE Inspiré de la vie de Comtesse Bathory qui, selon la légende, se baignait dans du sang de vierges, afin de conserver sa jeunesse. Mythe ou réalité, Julie Delpy réalise un film troublant dans lequel elle interprète le rôle principal aux cotés de William Hurt et Daniel Brühl. Un DVD captivant, agrémenté d’un livret avec des photos et interviews inédits.

POETRY

INCENDIARY

de LEE CHANGDONG

Adapté du best-seller de Chris Cleave, Incendiary conte l’histoire d’un femme (Michelle Williams) qui perd fils et mari lors d’un attentat suicide, alors qu’elle est en train de commettre un adultère. Malgré quelques longueurs, ce film bouleverse et interroge, face à l’impuissance du terrorisme aveugle et des actes irrémédiables que l’on peut commettre.

IMOGÈNE MC CARTHERY

LE PREMIER QUI L’A DIT

de ALEXANDRE CHARLOT ET FRANCK MAGNIER

de FERZAN OZPETEK

Ecossaise pure souche, Imogène se voit confier une mission secrète aux multiples rebondissements. Ceux qui ont lu le livre qui a inspiré le film crient au scandale, les autres aussi…! Aucune surprise, rythme plat et vannes pas drôles, le film n’est pas vraiment une réussite. Néanmoins les inconditionnels de Catherine Frot trouveront matière à s'amuser.

Cinéaste d’origine turque, Ferzan Ozpetek revient avec une comédie italienne légère et agréable sur le coming-out. Lors d’une réunion familiale, le fils cadet projette de dévoiler son homosexualité, mais voilà que son frère aîné le devance et annonce lui aussi ce choix «desatreux». Un film juste et très drôle, servi par des acteurs exceptionnels.

Lola

BATTLESTAR GALACTICA Saison 4

TOP

6 BLU-RAY

Quatrième et ultime saison de la fabuleuse saga Battlestar Galactica. Découvrez enfin l’issue passionnante d’une batailles qui oppose les Humains aux Cylons et découvrez la mythique colonie nommée ‘Terre’. Le coffret Blu-ray propose une qualité d’image remarquable, et un nombre impressionnant de bonus inédits.

MOI, MOCHE ET MÉCHANT

ARTHUR 3

de C. RENAUD ET P. COFFIN

de LUC BESSON

BLU-RAY 3D + BLU-RAY + COPIE DIGITAL

Ecrit par des américains et réalisé par des français, ce film d’animation est un petit bijou pour tout âge, surfant sur la mode ‘méchantgentils’. Des blagues drôles avec un soupçon d’insolence et surtout une imagination visuelle réjouissante. Les bonus sont au rdv et l’image en Blu-ray est juste stupéfiante. 66

V PREMIUM DISCOVERIES

Poetry

Rabia

Imogène McCarthery

Le premier qui l’à dit

de SHARON MAGUIRE

Une dame singulière qui aime soigner son apparence, mais prête peu d’attention à son entourage, se met à écrire des poèmes. Peu à peu elle s’inspire avec émerveillement ce qui l’entoure jusqu’au jour où un événement inattendu ébranle ses certitudes. Présenté l’an passé à Cannes, Poetry est un film sud-coréen poignant, d’une pureté éblouissante.,

Kinatay

La Comtesse

de JULIE DELPY

Au travers d’un regard très nostalgique sur les légendes qui font nos cultures, c’est aussi un regard sur le choix face à l’adversité que nous propose ce réalisateur thaïlandais fort apprécié à Cannes. Un univers étrange qui peut rebuter, mais auquel toute âme poétique se laisse emporter avec une douceur extrême. Palme d’or 2011.

!

Oncle Boonmee

JAG Saison 9

5 DVD

Enorme succès télévisé, JAG (Juge Avocat Général) plonge les spectateurs au cœur des enquêtes de l’aéronavale américaine. Liaisons surprenantes, démissions fortuites, promotions soudaines et révélations insoupçonnées, cette neuvième et avant-dernière saison promets des rebondissements surprenants et ravira les fans de première heure.

Moi, Moche et Méchant BLU-RAY + DVD

Troisième et dernier opus des aventures d’Arthur et les Minimoy. Tourné en même temps que le 2, le film mélange avec un réalisme bluffant décors réels et images numériques, avec une palette de couleurs toujours aussi riche. Un film divertissant aussi bien pour les grands que les petits.

Arthur3


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 18:59 Page67

OUVRAGE D’ART

La magie du cristal Crystal Palace par Swarovski

Fondé en 1895, Swarovski est mondialement reconnue pour le raffinement et la beauté des ses bijoux en cristal. Entre les mains de la même famille et ce depuis cinq générations, le groupe à réussi à se hisser parmi les plus grandes marques de luxe. Depuis de nombreuses années, Swarovski multiplie les collaborations avec des marques connues, des artistes et événements prestigieux, comme la cérémonie des Oscars, où ils on habillé la scène du Kodak Theater d’un impressionnant rideau de cristal. Imaginé, initié et lancé par Nadja Swarovski lors du Salon du Meuble de Milan en 2002, Swarovski Crystal Palace, est un projet inno-

vant et audacieux qui offre la chance aux artistes les plus passionnants et créatifs de la première décennie du 21ème siècle, d’élaborer des œuvres avec du cristal. Durant dix ans les principaux acteurs du design international tels que Ron Arad, Zaha Hadid, Arik Levy ou encore Ross Lovergrove ce sont donnés à cœur joie, en créant des œuvres originales et uniques, tout en renforçant

encore un peu plus l’image avant-garde et mode de la marque. Pour le 10ème anniversaire de Crystal Palace, l’éditeur allemand teNeues publie un splendide et grand ouvrage, illustré par de très belles photos mettant en avant les œuvres majeures de ce projet, à commencer par le poétique lustre “Blossom” de Trod Bootje, l’incroyable chandelier “Sparks” du français Gwenaël Nicolas ou encore la somptueuse “Cascade” (photo) réalisée en 2003 par le belge Vincent Van Duysen. Pour les plus curieux entre vous, le livre permet également de retracer le génie révolutionnaire et l’héritage de la famille Swarovski, à travers 155 ans d’histoire. RA

Black + Lite 2007, Amanda Levete Cascade 2003, Vincent Van Duysen

© Swarovwki, Photo © Jane Shauck

© Swarovwki, Photo © leotorri.it

www.swarovskicrystalpalace.com www.swarovski.com

CRYSTAL PALACE SWAROVSKI 216 pages / 28,5 x 35 cm / € 79.90 Textes en Anglais teNeues www.teneues.com

FRENCH RIVIERA

67


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 18:59 Page68

CINEMA

à découvrir en salles

L'ETRANGE AFFAIRE ANGÉLICA de MANOEL DE OLIVEIRA

On connait la passion d’Oliveira à fixer l’instant, le rendre éternel. La photo, le cinéma sont ses solutions. Mais il veut ici aller plus loin, posant la question de ce qu’il adviendrait si les deux mondes se croisaient, si des interactions intemporelles pouvaient se produire, tel cet amour entre deux personnes de mondes décalés dans le temps. On se préoccupe peu d’ailleurs des réels tourments qui affectent son jeune photographe, pour mieux capter cette obsession de la beauté, du travail accompli

avec passion, de l’élégance du labeur. Il va bien plus loin que le cinéma, il lui rend hommage, en truffant ses plans fixes de références à ce qui en a fait jadis la magie. On pense à Cocteau, Buñuel ou Méliès, où sa lune serait le Douro, qu’il filme d’ailleurs avec une volupté insouciante. Truffé aussi de métaphores alanguies, de questions sur l’éternel, il parvient pour qui sait attendre à émouvoir avec une classe lumineuse, faisant de lui le maitre incontesté du temps. Coup de cœur. JA

Le cinéaste Québécois Denis Villeneuve réussit son pari avec un montage très travaillé de ce drame digne des tragédies grecques où la fatalité frappait fort. L’interprétation remarquable de Lubna Azabal porte à l’incandes-

cence son personnage de révoltée déracinée, enfermée dans ses secrets. Elle est entourée de comédiens canadiens, tous très justes dans ce film sensible et émouvant CBL

INCENDIES de DENIS VILLENEUVE

A sa mort, une femme, dont la vie semble effacée et banale, laisse un mystérieux testament demandant à ses enfants, frère et sœur jumeaux, de partir au Liban à la recherche de leur père qu’ils croyaient mort et d’un frère dont ils ignoraient l’existence. La plongée en flash-back dans l’histoire de cette femme alterne efficacement avec les scènes où nous accompagnons les jumeaux dans leur découverte des épreuves traversées par leur mère durant la guerre civile. Des secrets surgissent un à un, qui révèlent une femme humiliée, torturée, violée, qui a conservé une énergie étonnante en refoulant des zones d’ombre. Etait-ce elle qu’on appelait « la femme qui chante » dans les prisons lointaines ? C’était un grand défi que d’adapter à l’écran Incendies, la célèbre pièce de Wajdi Mouawad. 68

LUXURY LIFESTYLE


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 18:59 Page69

ANGEL ET TONY d’ ALIX DELAPORTE

Dans un petit port de pêche des côtes normandes, c’est la rencontre entre un marin pêcheur, à la présence bienfaisante, et une jeune femme en détresse, une nana larguée qui a pris des gnons, mais qui a encore le ressort du désespoir. Après un temps en prison, elle a décidé de repartir du bon pied et d’utiliser tous les moyens afin de récupérer son enfant. Donc, tout les sépare, mais les extrêmes s’attirent, chacun le sait et ils vont réussir à s’apprivoiser. Telle une sentinelle, Tony veillera sur Angèle, tandis qu’elle, la sauvageonne, s’adoucit, s’humanise. On garde une impression forte, vibrante de cette chronique tendre d’une histoire d’amour entre deux cœurs verrouillés qui ne sont que souffrance, des êtres qui, pour éviter la chute, tenteront de se raccrocher l’un à

l’autre. Alix Delaporte réussit un film attachant et sensible pour une histoire d’amour de gens ordinaires sur fond de réalité économique et sociale (grève dans le port de pêche). L’excellent Grégory Gadebois interprète ce pêcheur un peu rustre, dérouté par

cette femme qui semble trop bien pour lui. Clotilde Hesme est formidable en mère en manque, il a de la rage dans son regard. Ecorchée vive, c’est physiquement que son corps se brise. CBL

SANCTUM d’ALISTER GRIERSON

La dernière production de James Cameron plonge très profond… à tous les sens du terme! Loin d’offrir l’attendu suspense en oxygène raréfié, son réalisateur nous livre une succession de leçons sur le droit de tuer assez inbuvable, qui plus est ajouté de jugements incessants pesants, au seul nom de la survie. On est loin des apnées terrifiantes et quand même émouvantes d’Abyss, auquel on a envie de se référer à tort. Point de monde englouti, de civilisation cachée ou imaginaire. Une simple plongée au

fond de la bassesse humaine, dont on ne ressort ni ému, ni ennuyé, simplement dérangé par ce discours nauséabond profilé au long de sacrifices sinon inutiles au plus écœurants. Bref, je n’ai pas aimé, et ce malgré les effets spéciaux censés lui donner de l’épaisseur. Oui, peut être au sens du relief, car ces belles images restent bien plates: elles font flop à chaque phrase, rythmées par ces gouttes d’eau tombées des voûtes, faute de larmes lourdement cherchées, mais introuvables. RA

THE SILENT HOUSE (LA CASA MUDA) de GUSTAVO HERNANDEZ

Belle réussite technique que ce plan séquence de 78 minutes. Filmé avec un appareil photo, on suit les traces laissées par Blair Witch et son ambiance improvisée, pour aller dans quelque chose de plus subtil. Force du récit et de sa crédibilité, le plan séquence ne permet aucune erreur de script, soumis aux timings et autres obligations du genre. Une angoisse certes bien présente, qui traîne un peu la patte lors des clichés tels que le clin d’œil à Fenêtre sur cour. Curieusement, ces effets là marchent, et le tout prend forme peu à peu pour au final laisser un peu perplexe, déroutant les amateurs du genre réclamant des choses un peu plus «carrées». Beau défi technique, peu cher, mais moyennement réussi, sauf au niveau de l’ennui en temps réel, lui, très réussi. JA FRENCH RIVIERA

69


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 18:59 Page70

Kiltro House, Supersudaka Talca, Chile, 2006–08 © Supersudaka

Church of the Holy Cross, KHR Jyllinge, Danmark, 2007–08 © Torben Eskerod

Architects Music Hall, Zaha Hadid Manchester, UK, 2009 © Luke Hayes

70

V PREMIUM DISCOVERIES


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 18:59 Page71

LIVRE ARCHITECTURE

Bâtir avec audace Architecture Now! 7

Le récent ralentissement économique a conduit les investisseurs et constructeurs à réduire (jusqu’à nouvel ordre) leur boulimie pour les projets de grande envergure. Malgré ces nouvelles contraintes budgétaires et en travaillant de manière plus ‘responsable’, les architectes continuent à nous surprendre avec des réalisations toujours aussi créatives. Comme pour les précédents volumes, Architecture Now! offre un aperçu divers, complet et passionnant de l’architecture moderne et avant-garde, avec une analyse documentée, mais très accessible sur l’état actuel du marché et son évolution. Parmi les multiples projets qui figurent dans ce 7ème volet, nombreux sont liés de façon très étroite avec la nature: exemple l’étonnante coursive en bois rouge, qui relie en pleine Forêt les différentes sources d’eau chaudes et 17 bassins en ardoise d’un complexe thermal au sud de Santiago. Coté bâtiments, il y

a de quoi émerveiller nos yeux avec notamment le siège de la CCTV à Pékin, une double tour en forme de rectangle creux, avec une gigantesque plateforme en porte-à-faux, sans oublier très structural et mineral Rolex Learning Center à Lausanne en Suisse, qui ne possède pratiquement pas de murs internes, mais de nombreux arcs et rampes. Magnifique! Un livre totalement indispensable pour tous les passionnés d’architecture et pour ceux qui s’intéressent aux belles choses. RA

ARCHITECTURE NOW! 7 Philip Jodidio 480 pages / 19.6 x 24.9 cm / € 29.99 Taschen www.taschen.com

FRENCH RIVIERA

71


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 19:00 Page72

MUSIQUE

A l’écoute par Roland ABELE

ROBYN BODY TALK Island / Universal

IIIII

Artiste reconnue et adulée dans son pays la Suède, ainsi que chez nos voisin anglophones, le talent pourtant indéniable de Robyn a du mal à franchir nos frontières. Son premier album, ‘Robyn is here’ sorti en 1994, a rencontré un succès non négligeable, même jusqu’aux Etats-Unis où elle a été choisie pour assurer la première partie des concerts des Backstreet Boys. Quatre ans plus tard elle enchaina avec ‘My Truth’ qui contenait ‘Electric’, un énorme tube qui propulsa l’album en seconde position des charts en suède, suivi en 2002 de “Don’t stop the music”. Mais c’est en 2005 où tout s’accélère pour la jeune chanteuse atypique. Elle crée son propre label, publie son quatrième album sobrement intitulé “Robyn”, rafle 3 récompenses aux Grammy Awards Suédois et multiplie les collaborations, notamment avec Christian Falk qui lui offre la perle “Dream On”. En 2007 l’album est réédité avec plusieurs inédits dont le magnifique tube “With every Heartbeat” avec Kleerup (un titre qui n’a toujours pas quitté mon baladeur MP3 et qui reste pour moi l’un des meilleurs titre électro des 10 dernières années) et se trouve en première partie des concerts de Madonna! Précédée de deux EP, son nouvel et cinquième album “Body Talk”, est un disque électro réjouissant, truffé de tubes pops orientés dancefloor, avec de véritables perles telles que “Dancing on my own”, “Indestructible”, “Hang with me”, “None of Dem” avec Röyksopp et un duo improbable avec Snoop Dogg. www.robyn.com

72 V PREMIUM DISCOVERIES


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 19:01 Page73

I I I I I indispensable

I I I I très bien

I I I sympa

I I pas facile

I a éviter

TOP

ELECTRO SWING 3

KEREN ANN

COMPILATION

101 Delabel / EMI

Il y a 10 ans Keren Ann Zeidel s’est faite remarquer avec “Jardin d’Hiver”, le fameux tube d’Henri Salvador qu’elle a co-écrit avec Benjamin Biolay. Après plusieurs albums solo, tous encensés par la critique et ce bien audelà de nos frontières, elle surprend à nouveau avec Lady & Bird, le projet magique qu’elle mène en parallèle avec l’islandais Bradi Johannsson, qui ravit les amateurs de sons majestueux, à la mélancolie féerique et réjouissante. Récemment elle a réalisé une B.O. ainsi que les albums de Sylvie Vartan et d’Emmanuelle Seigner. Compositrice, interprète mais surtout artiste surdouée, Keren revient avec un nouvel album, sans doute son plus intense et personnel à ce jour. Sensuel et délicat, lumineux et frivole, chaque titre est le témoin d’une maturité saisissante, avec en tête “My name is trouble”, le premier extrait qui est simplement réjouissant, sans oublier “101” qui clôt ce beau et bouleversant voyage avec grand et agréable frisson! www.kerenann.com

IIIII

Wagram IIII

FREDRIKA STAHL SWEEP ME AWAY Columbia / Sony Music

IIII

De nature plutôt timide, Fredrika Stahl est une jeune et ravisante artiste d’origine suédoise, exilée en France depuis plus de sept ans. Pour tout ceux qui n’ont pas encore goûté aux délices de son univers, il est grand temps de s’y mettre en écoutant son nouvel et troisième album, qui est l’une des surprises les plus délectables depuis bien longtemps. Entièrement composé par Fredrika, “Sweep me away” regorge de bijoux pop-folk faussement fragiles, polis à l’aide d’arrangements jazzblues et griffés par des orchestrations oniriques et subtilement lyriques, couronné par sa voix qui est, comment dire, plus que séduisante. Le premier extrait, le palpitant “Rocket trip to mars”, reflète à merveille cet univers intimiste et palpitant, avec toujours un coté débridé, voir enjoué qui vous donne une sensation de bien-être et aussi, le sourire. www.fredrikastahl.com

Né au début du XXème siècle, le Swing s’est développé dans les années 20, jusque dans les an-

nées 50. Remis au goût du jour par des DJ et producteurs actuels (Bart & Baker en tête), voici l’électro-swing, un courant musical plutôt intimiste, qui est passé d’un simple mouvement

à un vrai style de vie. Les Swing Partys se multiplient dans les capitales et le rayon des compilations s’étoffe. La série Electro Swing est une véritable référence en la matière et c’est pas ce troisième volet qui va me contredire. On y trouve des classiques revisités, des productions inédites et des tubes tournés vers le dancefloor, avec des valeurs montantes et artistes fondateurs du mouvement tels que Caravan Palace, In-Grid, Chinese Man ou encore Paov Stelar avec son furieux “The Phantom”. Jubilatoire, de bout en bout! www.electroswing.net

THONY RITZ

NIGHT CITY

My Major Company / Warner IIIII

C’est LA surprise électro à ne pas rater. Rythmes pop, beats techno et synthés 80’s. RÖYKSOPP

SENIOR

Wall of Sound / Naïve IIII

Un nouvel opus très planant, avec des mélodies paisibles et entièrement instrumental. OMD

HISTORY OF MODERN

Blue Noise / Discograph III

Retour peu révolutionnaire voire interrogateur pour ce groupe mythique des années 80. YSA FERRER

ULTRA FERRER

Lovarium IIII

Dance endiablée et hypnotique, Ysa revient avec un disque électro-frenchy euphorisant.


_C4_8P_cgaA4_16p 22/03/11 19:01 Page74

I I I I I indispensable

I I I I très bien

I I I sympa

MISSTRESS BARBARA

!

MACHINE DREAMS Peacefrog / EMI IIII

DJ et chanteuse canadienne d’origine sicilienne, Misstress Barabra a joué dans les plus grands clubs du monde et travaillé avec des artistes renommés tels que Björk, Carl Cox ou encore The Prodigy. Pour son premier album elle à opté pour une techno chantée, mais attention, pas question de tomber dans la facilitée ‘commerciale’ à la top 50, ici tout reste très pointu. Des sons et une ambiance très travaillée, avec des mélodies séduisantes, comme sur le très réussi “J’étais une fleur”. www.misstressbarbara.com

GRUM

I a éviter

LITTLE DRAGON

I’M NOT HUMAN Iturne music / MMC

I I pas facile

IIIII

Sorti il y a plus d‘un an chez nos amis anglophones, le second album du groupe scandinave Little Dragon fait preuve d’une grande inventivitée sonore. Un métissage intelligent et extravagant, entre pop sirupeuse, électro pointue et trip hop lancinant, hanté par un souffle discret mais bien présent, des années 80 et porté par la voix chaleureuse et envoûtante de Yukimi. Pas étonnant que Gorillaz les ait invitées à collaborer sur leur dernier album. www.little-dragon.se

THE SUBSTANCE

!

(THIS IS IT) LP Hydrophonics / Keyzit

IIII

Après un grand nombres de remix et quelque EP qui ont recontré un franc succès dans les clubs, le jeune écossais Grum publie enfin son premier album. Véritable revival des années Tetris, à michemin entre Mylo, Daft Punk et Moroder, “Heartbeats” déploie une succession de tubes électro-pop d’une efficacité captivante. C’est pop, punchy, dansant et ça fait fichtrement du bien.

Duo anglo-espagnol basé en France, The Substance livre un premier album au fort potentiel dansant. Adoration décomplexée pour les années New Order, (le nom du groupe fait d’ailleurs référence à un de leur album) beats soutenus, dance racoleuse et une voix fort séduisante. A expérimenter uniquement avec un volume monté au maximum, surtout sur “Greedy Bastard”, “Memories Fade” ou encore “Be 4 i kill some 1”.

www.myspace.com/grummmusic

www.myspace.com/thesubstance

MISSTRESS BARBARA

LITTLE DRAGON

GRUM

THE SUBSTANCE

HEARTBEATS Heartbeats / The:Hours / Pias

IIIII

Lemongrass Music Après vous avoir présenté récemment l’excellent label Compost Records, je vous conjure de découvrir une autre maison germanique d’une importance auditive capitale, Lemongrassmusic. Fondé en 2005 par Roland et Daniel Voss, deux frères qui créent et remixent depuis de nombreuses années des bijoux downtempo sous le nom de Lemongrass, le duo édite bien évidemment leurs propres productions mais nous fait surtout découvrir, a travers leurs nombreuses compilations, des nouveaux artistes, certes encore méconnus, mais hautement talentueux, comme Faro et Michiko que je vous recommande vivement. Parmi ces compils il y a la série Garden, dont le cinquième volume vient de paraître. Il contient une sélection de 20 titres , entre lounge vitaminé et house matinée, avec des perles in-

TOP

soupçonnées et exceptionnelles comme Tafubar, $uperchrome ou encore Takt 3. Très similaire au niveau de la sélection, Deep House Dreams 4 dévoile une collection tout aussi séduisante de titres deep-house racées et ultra léchées avec entre autres le sublime “Lunacy” de Marty Bobgarner et le groovy-lunaire “Lite and sweetly” de Takt 3. Le second volume de Future Jazz Café contient des titres downtempo tournés vers le jazz et les ambiances lounge. Un voyage féerique à travers des merveilles telles que “To the sky” de Tokyo Counterpoint ou encore. La particularité de The Remix Sessions est de réunir quelques-uns ses meilleurs remixs de Lemongrass réalisés pour d’autres artistes. Une occasion rêvée pour apprécier le talent manifeste du duo en tant que remixeur. Et si après toutes ces émotions vous devenez comme moi addict à ses deux génies, jetez vous sur leur dernier album The 5th dimension, qui vous fera traverser une heure trente de pure délectation musicale, entre bossa caressante et trip-hop onirique. Absolument remarquable! www.lemongrassmusic.de


VT3 de COUV II de COUV

COUV_VERTU_21_cgaA4_couv 22/03/11 19:31 PageVT3


VT4 de COUV

www.formiaglass.it

FARFALLE

Design : Stefano Poletti

COUV_VERTU_21_cgaA4_couv 22/03/11 19:31 PageVT4


VERTU numéro 22