Issuu on Google+

 Le fil du lin   & du chanvre   ———   n°02 

The journal all about linen & hemp, n°02

Édito ——

Ce Fil du Lin et du Chanvre n°02 que vous tenez entre vos mains, nous l’avons conçu pour vous autour de l’idée de plaisir. Nos fibres versatiles se glissent désormais partout, en dress code dans les armoires, complices des moments loisirs, bâtisseuses de demeures, muses de designers et d’artistes… En effeuillant ces pages, imaginez votre art de vivre Automne Hiver 09-10 next-generation, un nouveau luxe innovant entre technologie et naturalité visionnaire. Chanvre et lin européens en duo responsable pour voir l’avenir à l’horizon green glam. We have conceived this Journal all about Linen and Hemp n°02, which you hold in your hands, to revolve around the idea of pleasure. Our versatile fibers now slip in everywhere: as part of our wardrobes and accomplices in our leisure activities, constructing our homes or as muses for designers and artists… As you leaf through these pages, imagine your Fall Winter 09-10 next-generation lifestyle and the innovative

04 - 05 06 - 07 08 - 09 10 

Fashion Spotlights

luxury lying between technological and natural visions.

———— Le Linen Dream Lab Savile Row Bespoke, Tailors in Linen Une matière universelle par Antonio Marras, pour Kenzo

European hemp and linen… a responsable duet which helps

———— Intérieur Lin Milan : le lin rentre dans le décor Linen Menu

Shopping Art de Vivre 16 - 17

———— Vivez le lin & le chanvre

Lifestyle Spotlights 18 - 19 20

———— Hôtels de luxe : du lin dans les étoiles The Flax Project

Innovation — Loisirs 21

———— Le lin monte au filet

Innovation — Éco Construction 22 - 23

———— Les fibres bâtisseuses

Celc 24 25

La Linen Community / The Linen Community*

Dress code Lin

Home Spotlights 11 12 - 13 14 - 15

us move towards the future in glamorous green.

———— Filière Lin = Éco-Passion Second semestre 2009 Un réseau dédié

* Agriculteurs, ingénieurs, teilleurs, négociants, filateurs, tisseurs, designers, chercheurs, stylistes, décorateurs, éditeurs, et tous les nouveaux professionnels des débouchés hors textile… * Growers, engineers, scutchers, negotiators, spinners, weavers, product designers, researchers, fashion designers, decorators, fabric editors and professionals in new fields with opportunities which go beyond textiles…

FASHION SPOTLIGHTS

Le Linen Dream Lab ——— Le Linen Dream Lab est la plateforme d’innovation et d’expérimentation textile et hors-textile implantée au cœur de Paris et déployée sur 50m². Toutes les étapes de transformation des fibres sont représentées : graines, anas, fil, tissages… Ce panorama en 3D des possibilités exponentielles des fibres lin et chanvre, bâti sur l’échange et la synergie de talents, a ouvert ses portes en mars 2009 et séduit déjà plusieurs grandes Maisons.

Show-room innovations textile et hors-textile • Matériauthèque – Filothèque – Tissuthèque • Tendances « Linen Directions » 2 fois / an • Collections textiles prototypes Mode / Home • Accompagnement à la création • Aide au sourcing • Espace privatisable pour adhérents Textile and non-textile showroom innovations • Material library – Fiber library – Fabric library • “Linen Directions” trends, 2 times / year • Prototype fabric collections, Fashion / Home • Accompanying creation • An aid for sourcing • The space can be reserved for members’ private appointments

Un accompagnement à la création Les fibres lin et chanvre s’engagent en précurseurs sur la voie des nouveaux matériaux applicables à la mode, l’art de vivre et également à l’éco-construction, l’isolation, aux loisirs, à l’ameublement. Piloté par Marie Demaegdt, le show-room présente le panorama des innovations textile et hors-textile, sous la forme

Anne Beranger – Chargée de projet Innovation, Hermès

d’une tissuthèque / filothèque. Jetant des ponts entre la filière lin et les designers, le Linen Dream Lab est aussi une matériauthèque exhaustive. À la fois lieu de sourcing et laboratoire de tendances, y sont présentés des échantillons issus des laboratoires R & D les plus pointus, en vue d’initier des collaborations avec des designers, à l’instar de François Azambourg et sa ligne LIN 94. L’espace est mis à disposition des adhérents européens pour faciliter et favoriser leurs rendez-vous. Ouverture des Linen Dream Labs Milan et New York au 2e semestre 2009.

fibers where we can meet experts… Essential for our overview of derivative products.”

« Un point de sourcing sur les matériaux composites en fibres naturelles, où l’on peut rencontrer des experts… Indispensable pour notre veille concernant les produits dérivés. » ————

“A location for sourcing composite fabrics in natural

Capucine Flipo – Directrice Marketing, Turpault « Quand on pousse la porte, on est dans la linen atmosphère. Sur les étagères, le lin franchit les étapes entre le passé et le futur. Ces objets en plastique, vous réalisez qu’ils sont faits de fibre naturelle : c’est du lin progressif. » ————

Tendances Linen Directions  Disponibles sur commande :  Available by order: trends@mastersoflinen.com

The Linen Dream Lab is the platform for textile and non-textile innovation and experimentation situated at the center of Paris in a generous 50 square meter locale. All steps of fiber transformation are represented: seeds, pods, fibers, weaves… This 3-D panorama of linen and hemp fibers’ exponential possibilities, ideal for promoting exchanges and the synergy of talents, opened in March 2009 and has already seduced a number of big companies. Accompanying creation Linen and hemp fibers are precursors for new materials that can be used for fashion and the lifestyle arts as well as eco-construction, building insulation, leisure activities and furniture. The showroom, under the direction of Marie Demaegdt, offers a panorama of textile and non-textile innovations, presented as a fabric / fiber library. The Linen Dream Lab is ideal for sourcing and a laboratory of trends. Samples are shown from the most advanced R & D laboratories with an eye to initiating collaborations or creating bridges between linen industrials and designers, following in the footsteps of François Azambourg and his LIN 94 line. The area is available to all European CELC members to facilitate and encourage appointments. Opening of Linen Dream Labs in Milan and New York in the second semester of 2009.

— 04 —

“Once inside, we are in a linen atmosphere. On the shelves, linen bridges the gaps between past and future. Those objects in plastic, you realize they are made of natural fibers: this is progressive linen.”

Ezio Barbaro – Éditeur, Modem & Favoris Europe « Le showroom Linen Dream Lab, véritable petit Palais de la Découverte, est un laboratoire de création, une école d’apprentissage, un générateur de projets qui contribuent à restaurer notre lien originel avec la terre. » ————

“The Linen Dream Lab showroom, with its array of linen innovations and developments, is a design laboratory, an apprenticeship school, and a generator of projects which help to restore our original link with the earth.”

Linen Dream Lab 15, rue du Louvre — Paris 75002 Prochaines ouvertures / Next Openings: Milan / New-York : 2e semestre 2009 / 2nd semester 2009 Pour un rendez-vous personnalisé /  For a personalized appointment: trends@mastersoflinen.com

FASHION SPOTLIGHTS

« Avec le Linen Dream Lab, nous allons jusqu’à l’expérimental pur. Une liberté totale de création textile, portée par la structure non commerciale de notre confédération, nous permet d’explorer en toute autonomie le champ des possibles en matière d’innovations techniques. Et donc d’offrir des pistes d’inspirations inédites pour les collections Mode et Home, destinées à nos adhérents bien sûr, mais aussi à l’ensemble des professionnels. » Marie Demaegdt – CELC MASTERS OF LINEN

Nouveauté : Collection Home ———— Le succès des collections Mode a fait naître le projet de la première collection Home à la demande expresse des prescripteurs du secteur de la décoration. Enfin une offre spécifique, dédiée aux éditeurs de tissus d’ameublement, de mobilier et aux architectes d’intérieur, qui dépasse l’idée de transversalité ! La collection Home inspire et stimule l’innovation des acteurs de la filière lin impliqués à chaque stade du projet. Champ d’expérimentation ouvert, affranchi des tendances, mais boosté de créativité, ce shoot de vitamines administré à un rythme annuel est dévoilé à Bruxelles lors du salon Mood en septembre 2009.

———— The success of Fashion collections has given birth to a first Home collection thanks to specific requests from order givers in the interior design industry. Finally a specific offer dedicated to editors of home furnishing or furniture fabrics and interior designers that goes beyond the idea of transversality! The Home collection inspires and stimulates innovation in the linen industry at each stage of the project. An open field for experimentation, showing trends, but also boosting creativity, this annual dose of vitamin is revealed in Brussels during the Mood fair in September 2009.

———— L’éventail de propositions est très large : de la maille cocon double-face à la guipure, en passant par des inclusions de mèches feutrées, des voilages aériens et diaphanes aux lourds jacquards baroques, des constructions rigoureuses et graphiques aux textures organiques souplement froissées. La collection couvre tous les besoins spécifiques au secteur

———— A broad range of proposals from a cocoon-like, double-faced knit to guipure lace, passing from inset felted strands and airy, diaphanous voiles to heavy baroque jacquards or from strict graphic constructions to supple, wrinkled organic textures. The collection covers the particular needs of the home sector.

“With the Linen Dream Lab, we go all the way to pure experimentation. This total freedom in textile creation, buoyed by our federation’s non-commercial structure, allows us to explore, with complete autonomy, the range of possibilities for technical innovations. We thus offer unexpected, inspirational directions for Fashion and Home collections, destined for our members, of course, but also for all professionals.” Marie Demaegdt – CELC MASTERS OF LINEN

01

décoration.

Mode : trois saisons d’avance… ———— Pour mettre le lin au cœur de toutes les tendances, les collections Mode reflètent un périmètre dynamique d’expérimentations. Coordonnées par Marie Demaegdt avec la complicité d’Elementi Moda pour les orientations tendances, avec les designers textiles Daniele Aliverti (chaîne et trame) et Daniel Henry (maille) et présentées deux fois par an, ces tendances s’adressent aux prescripteurs et directeurs artistiques, aux bureaux de style et d’achat.

02

Ex Natura Collection Mode, Hiver 2010-11

Fashion Collection, Winter 2010-11

———— En repartant des racines – Ex Natura – les inspirations de la saison trouvent source au

———— Inspired by roots – Ex Natura – the season’s creations are sourced deep in the land of linen

plus profond des pays du lin, dans les peintures des Primitifs flamands. Par un mouvement de caméra à la Peter Greenaway, le lin raconte des paysages, des atmosphères et des ambiances dévoilant une nature à la fois mélancolique, organique et volcanique.

or by the paintings of Primitive Flemish artists. Using a Peter Greenaway-type camera movement, these linen landscapes, atmospheres and moods reveal a melancholy, organic and volcanic nature.

01  Linen Home, Maille architecturée anthracite, 50% lin - 25% alpaga - 25% cachemire, CELC - Bonneterie Cousy Linen Home Knit, anthracite, structured knit, 50% linen - 25% alpaca - 25% cashmere, CELC - Bonneterie Cousy 02  Ex Natura, Mèches de lin feutrées, 58% lin - 42% laine merino, CELC - Silvana Manetti Textile Design, CELC – Solstiss Ex Natura, Felted, mesh linen strands, 58% linen - 42% merino wool, CELC - Silvana Manetti Textile Design, CELC – Solstiss

— 05 —

———— Putting linen at the heart of trends, the Fashion collections reflect a dynamic selection of experimentations. Coordinated by Marie Demaegdt in conjunction with Elementi Moda for trend directions and designers Daniele Aliverti (wovens) and Daniele Henry (knits) and presented twice a year, the trends address order givers and artistic directors, buying and style offices.

FASHION SPOTLIGHTS

Savile Row Bespoke Tailors in Linen ———

Londres, Mayfair - C’est ici que se fournit l’homme le mieux habillé du monde couronné par le magazine Esquire, le Prince Charles. Autres icônes au palmarès du « feel and fit » : des uniformes en lin de l’African Corps aux costumes blancs de Sir « Michaël Philipp » Jagger, l’andro-chic de l’Ange Bleu, les queues-de-pie virevoltantes de Fred Astaire, Beau Brummel, Ava Gardner, Rudolf Valentino et Jude Law… Depuis deux siècles, l’allure des grands de ce monde se forge dans le secret de ces ateliers. Vous êtes à Savile Row – The Row.

La complicité entre élites Dans cette rue discrète, se cache depuis deux siècles le must du Bespoke, des tailleurs 5 étoiles aux carnets de commandes dignes des pages du Who’s Who. Réunis depuis 2004 au sein de l’association Savile Row Bespoke, dix d’entre eux se mobilisent pour protéger et développer leur art. Ils ont créé leur propre distinction en formant eux-même leurs apprentis, le « Golden Shears » (Ciseaux d’Or), reconnaissant par-là que l’avenir est dans la main des tailleurs de la nouvelle génération. Un style légendaire, des tissus luxueux - le lin est l’un d’entre eux -, un souci du détail reconnaissable entre mille, dédié au savoir-faire et à l’artisanat, c’est le secret de Savile Row. Tout cela a un coût, vertigineux comme il se doit mais qui garantit une élégance hors du commun. Et les tailleurs célèbrent tous des affinités avec le lin comme le décrit Mark Henderson, Président de l’association Savile Row Bespoke et Vice-Président de Gieves & Hawkes, « le lin est de toute importance chez nous, car la haute qualité de ce tissu naturel répond parfaitement à l’attente de notre clientèle ». En effet, « dans tous ses fabuleux mélanges, il tient une part importante dans la garde-robe anglaise classique » précise Patrick Grant le propriétaire de la Maison Norton & Sons. Rejoint dans ses propos par Colin Heywood,

London, Mayfair – It is here that Prince Charles, the world’s best dressed man according to Esquire Magazine, orders his suits. Other winning icons of the “feel and fit” awards: for Sir “Michael Phillip” Jagger’s white suits, the Blue Angel’s androgynous chic, Fred Astaire’s twirling coat-tails, Beau Brummel, Ava Gardner, Rudolf Valentino and Jude Law … for two centuries, the world’s best dressed gentlemen have had their looks forged in these discrete workrooms. You are at Savile Row – The Row.

Directeur chez Anderson & Sheppard, rajoutant qu’ « il permet à ses clients des choix diversifiés ». Chez Hardy Amies, John Moore vante ses « qualités environnementales », Huntsman & Sons « sa légitimité au-delà des vestes sport, notamment en entrée de saison ». Pionnier du Row et inventeur du smoking, Henri Poole habilla en leur temps Napoléon III, Buffalo Bill, Winston Churchill ou Charles Dickens. Ici, l’on évoque le passé colonial de l’Angleterre, les costumes de l’Armée des Indes : « Le lin a fait du chemin depuis Humphrey Bogart et l’African Queen ; qu’il soit pur ou mélangé, c’est un tissu fabuleux à travailler ». Une célébration qui a donné lieu en juin à l’évènement « Savile Row Bespoke Tailors in Linen », une exposition de costumes 100% lin dans les vitrines des membres de l’association Savile Row Bespoke.

Row Bespoke Association and Deputy Chairman of Gieves & Hawkes, “linen is very important – a natural fabric of the highest quality is what our customers expect”. “In all its fabulous blends, it plays a key role in a classic English wardrobe” notes Patrick Grant, owner of Norton & Sons. Comments concurred by Colin Heywood, director of Anderson & Sheppard who says that linen “offers our clients diversified choices”. At Hardy Amies, John Moore lauds linen’s “environmental qualities”, Huntsman & Sons mentions “its legitimacy beyond just sport jackets, especially early in the season”. A Savile Row pioneer and inventor of the tuxedo, Henry Poole once dressed Napoleon III, Buffalo Bill, Winston Churchill and Charles Dickens. Here, the colonial past of England and the British Army’s suits in India are evoked: “Linen has progressed since Humphrey Bogart and The African Queen. Whether it is pure or blended, it is a fabulous fabric to work with.” A celebration that in June inspired the “Savile Row Bespoke Tailors in Linen” event, an exhibit of 100% linen suits displayed in the windows of Savile Row Bespoke Association members.

A well kept secret amongst the elite For two centuries, this discrete street has hidden the “must-haves” of Bespoke, 5-star tailors with order books worthy of the pages in Who’s Who. Since 2004, ten tailors have united as the Savile Row Bespoke Association to protect and develop their artistry and craftsmanship. They have created their own Golden Shears apprenticeship awards, recognizing that their future lies in the hands of the young tailors. A legendary style, luxurious fabrics – linen being one of them – an attention to detail recognizable in a thousand ways, a dedication to skill and craftsmanship - these are Savile Row’s secrets. These tailors all emphasize their affinity with linen, says Mark Henderson, Chairman of the Savile

Association Savile Row Bespoke Savile Row Bespoke Association www.savilerowbespoke.com www.anderson-sheppard.co.uk www.dege-skinner.co.uk www.gievesandhawkes.com (02) meyermortimer@fsnet.co.uk (01) www.h-huntsman.com www.hardyamies.com www.henrypoole.com www.nortonandsons.co.uk www.ozwaldboateng.co.uk www.richardjames.co.uk

— 06 —

FASHION SPOTLIGHTS

01

Gieves & Hawkes Au service de sa Majesté ————

In service with the British Royal Family ————

Membre fondateur de l’association Savile Row Bespoke, Gieves & Hawkes fête cette année deux siècles au service de la famille royale britannique, certifié par le « Royal Warrants of Appointment ». Agréé dès 1809 par le roi George III, Gieves & Hawkes est aujourd’hui toujours fournisseur officiel de la Reine d’Angleterre, du Duc d’Edimbourgh et du Prince de Galles. Garant d’un style très British, Gieves & Hawkes compte parmi ses clients l’élite du bon goût, une liste qui inclut chefs d’états et magnats des affaires, rock stars et athlètes de haut niveau. Toujours prêt à répondre à un défi, en 1940 Gieves & Hawkes fut approché par l’équivalent du « Q », le bureau de James Bond - afin de développer une gamme d’accessoires clandestins pour les services secrets britanniques.

A founding member of the Savile Row Bespoke Association, this year Gieves & Hawkes celebrates 200 years of continuous service to the British Royal Family, represented by the Royal Warrants of Appointment. First granted in 1809 by King George III, today, Gieves & Hawkes hold Warrants of Appointment to HM The Queen, HRH The Duke of Edinburgh and HRH The Prince of Wales. As an authority on quintessential British style, Gieves & Hawkes counts amongst its customers professional, stylish and successful men from heads of state to industry tycoons, famous musicians and sporting icons. Always ready to respond to a challenge, in 1940 they were approached by the equivalent of James Bond’s “Q”, to develop a range of undercover accessories for the British Secret Service!

— 07 —

02

FASHION SPOTLIGHTS

Une matière universelle, par Antonio Marras pour Kenzo ——— Par Patrick Cabasset

Chez Kenzo, on ne badine pas avec le lin. Surtout depuis qu’Antonio Marras a repris la direction artistique de la marque féminine en 2003. Devenu D.A. global en 2008, le designer d’origine sarde crée désormais l’ensemble des lignes Kenzo : l’homme et la femme, l’enfant et la maison… En plus de sa propre griffe au développement international ! Un marathon créatif pour ce fan de sérénité.

CELC - Quelle est la nouvelle philosophie de Kenzo ? Antonio Marras - Pour moi, elle se recentre derrière l’idée d’une tribu. Sans oublier les codes de joie de vivre et de liberté qui composent l’ADN de la griffe depuis sa création. Je rêve d’un Kenzo qui serait un univers complet, une marque lifestyle cohérente dans toutes ses lignes. J’ai envie de créer le fil conducteur qui va être la signature distinctive de la maison sur tous ses produits, afin de donner à la griffe une véritable cohérence et une identité.

© Mario Sorrenti

CELC - Comment abordez-vous le nouveau challenge de la mode masculine chez Kenzo ? A.M. - C’est une tâche énorme car Kenzo est une des rares marques qui a une vraie légitimité dans la mode masculine. Le style Kenzo Homme n’est pas simplement une déclinaison de la femme, il possède ses propres codes et sa propre clientèle. J’essaie – comme pour la femme – de préserver les valeurs de la marque, mais aussi de les interpréter de façon contemporaine à travers ma propre vision. Pour ma première collection Homme, j’ai imaginé une sorte de héros viril, non dénué de poésie. C’est un militant (et pas un militaire !) aux idéaux forts et à l’âme d’enfant. CELC - Pour vous, le lin est une matière plutôt pour l’homme ou pour la femme ? A. M. - Dans l’Antiquité, le lin servait à emmailloter les nourrissons mais aussi à fabriquer des linceuls funéraires. C’est donc la matière de la vie et de la mort, la matière universelle par excellence. CELC - Au niveau des tissus en général, êtes-vous plutôt matières naturelles ou synthétiques ? A.M. - J’ai une grande exigence quant aux choix des tissus. J’ai grandi dans la boutique de tissus de mon père. C’est pourquoi ils ne sont pas pour moi uniquement un moyen de construire une collection mais bien souvent un point de départ. Je tombe amoureux d’un tissu puis j’imagine le vêtement qui me permettrait de l’utiliser. J’aime les matières naturelles ou techniques. Je n’affectionne pas trop les synthétiques, je n’aime pas leur côté lisse ou inconfortable. CELC - Y’a-t-il pour vous des matières d’été et des matières d’hiver ? Ou bien aimez-vous tout mélanger ? A.M. - J’aime mélanger les matières, les couleurs et les imprimés. Cela dit, je ne mélange pas d’habitude les matières

— 08 —

d’été ou d’hiver sans les retravailler. Pour ma première collection homme ici par exemple, j’ai utilisé du lin imperméabilisé contrecollé à un tissu technique pour un manteau. Ce manteau complètement réversible est un patchwork de ce lin et d’un coton traité. CELC - Avez-vous entendu parler de la maille de lin ? Et des mélanges lin et cachemire ou lin et alpaga ? A.M. - S’il y a une matière iconique par excellence chez Kenzo c’est bien la maille ! De ce fait, je suis très attentif à toute innovation susceptible de créer une petite révolution dans ce domaine. Je trouve ces mélanges intéressants pour la souplesse qu’ils sont susceptibles d’apporter à la silhouette, une sorte d’ouverture dans les lignes, une modernité. CELC - Êtes-vous satisfait des nouvelles matières technologiques et des mélanges naturels modernisés « high-tech » qui apparaissent chaque saison ? A.M. - J’aime les contrastes. Si, d’un côté, j’adore les tissus anciens et j’adorais couper mes collections uniquement dans ceux-ci, de l’autre, je suis très intéressé par tout ce qui est nouveau et high-tech. Je trouve que la beauté d’un vêtement peut tenir justement à ces mélanges inattendus. C’est à la fois tellement moi… Et tellement Kenzo ! (rires). At Kenzo, they don’t take linen lightly. Especially since Antonio Marras became the artistic director of the women’s label in 2003. Named overall artistic director in 2008, the designer, a native of Sardinia, now creates all the Kenzo lines: men and women, children and home… besides developing his own brand internationally! A creative marathon for this fan of serenity. CELC - What is the new philosophy of Kenzo? Antonio Marras - For me, it has been recentered behind the idea of a tribe. Without forgetting the joie de vivre and freedom codes which have been the label’s DNA since its creation. I want to create a connecting thread which will be the company’s distinctive sign for all products to give the brand true coherence and identity. CELC - How do you approach the new challenge of menswear at Kenzo? A.M. - This is an enormous task because Kenzo is one of the rare brands which has true legitimacy in menswear. The Kenzo Men’s style is not just an adaptation of the women’s line, it has

FASHION SPOTLIGHTS

KENZO HOMME par Antonio Marras saison PE 2010

its own codes and clientele. I try – as with the women’s line – to preserve the brand’s values, but also to interpret them contemporarily through my own vision. For my first Men’s line, I imagined a virile hero with a certain poetry. He is a militant (but not military!) with strong ideas and the soul of a child. CELC - For you, is linen a fabric more for men or for women? A.M. - In antiquity, linen was used to swath newborns but also for burial cloths. It is thus a fabric for life and death, a universal fabric, par excellence. CELC - In terms of fabrics generally, do you prefer natural or synthetic materials? A.M. - I am very demanding about my choice of fabrics. I grew up in my father’s fabric store. This is why fabrics, for me, are not only a means to construct a collection but are often a departure point. I fall in love with a fabric because I imagine the garment which will allow me to use it. I love natural or technical fabrics. I don’t particularly like synthetics because of their smooth or uncomfortable aspects. CELC - For you, are there Summer and Winter fabrics? Or do you like mixing everything together? A.M. - I like blending fabrics, colors and prints. In saying that, I usually don’t mix Summer or Winter fabrics without reworking them. For my first men’s collection here, for example, I used a waterproof linen bonded to a technical fabric for a coat. This completely reversible coat is a patchwork of linen and a treated cotton. CELC - Have you heard of linen knits? And linen / cashmere or linen / alpaca blends? A.M. - If there is an iconic fabric at Kenzo, it is knits! Because of this, I am open to innovations which might create a small revolution in this area. I find these blends interesting for the suppleness they could offer a silhouette in opening up new lines for the body or having a certain modernity. CELC - Are you satisfied with the new technological fabrics and natural, modernized, “high-tech” blends that appear each season? A.M. - I like contrasts. Even though I adore old fabrics and usually make my collections only out of them, I am still interested by new, high-tech fabrics. I find that a garment’s beauty can be based uniquely on unexpected blends. It is so me… and so Kenzo! (laughs). www.kenzo.com

— 09 —

FASHION SPOTLIGHTS

Dress code Lin ———

Social Suicide – Grande Bretagne

Kuyichi – Pays-Bas

Vlas Blomme – Japon

My taylor is drôle

Being fair, being real

À fleur de lin

———— Avec une collection été 2009 « l’Échelle de Beaufort », le ton est donné. Ici, on ne se prend pas au sérieux même si l’on pratique l’art du Bespoke (sur mesure dans le texte). Le moral au beau fixe, l’homme Social Suicide possède un sens du chic aux normes très British. Un peu sartorialiste, il choisit ses vestes en lin – à la coupe parfaite – dans un arc-en-ciel de couleurs acidulées comme un cup-cake, mais il n’hésite pas à les assortir d’un short. Et, gentleman, il ouvre son dressing aux femmes qui portent du menswear : la collection d’été est désormais taillée pour elles.

———— En 2000, l’ONG hollandaise Solidaridad, alarmée par les dégâts environnementaux causés par le coton, introduit sa culture bio au Pérou. Se heurtant au désintérêt des jeaners, elle lance en 2001 le label Kuyichi, qui devient la marque pionnière du jean éthique urbain, un brin provocant. Production et traçabilité irréprochables avec les labels SA8000 et WRAP, teintures naturelles, filtrage et recyclage des eaux, tout le process de fabrication est frappé du sceau « responsable » depuis les champs de récolte jusqu’aux finitions en atelier. La collection – mixte – entre slim et loose, développe une ligne 100% lin.

———— Au Japon, le lin se dit « vent tissé » ; l’expression va comme un gant à cette jeune marque, lancée en 2006 par Satoshi Ishii. Son obsession : le lin, « frais en été, chaud en hiver, un don de la nature ». Remuant ciel et terre pour trouver un lin européen de qualité, il s’engage dans une relation durable avec le filateur belge Jos Vanneste. Six collections plus tard, Vlas Blomme – fleur de lin en flamand – est une ligne de vêtements mixtes aux lignes natural lounge, des accessoires romantiques et tout un univers lifestyle, dessinés par Yoriko Sakurama. Déjà distribué dans 125 select shops dans le monde, Vlas Blomme ouvre sa première boutique à Tokyo en septembre 2009.

My tailor is fun

Being fair, being real

———— With a Summer 2009 collection entitled “Beaufort Scale”, the tone has been set. Here, men don’t take themselves seriously, even if they practice the Bespoke art (made-to-order).

———— In 2000, the Dutch non-governmental organization Solidaridad, alarmed by the environmental waste caused by cotton growing, introduced organic growing in Peru.

Linen against the skin

Always optimistic, the Social Suicide man possesses a sense of chic with very British codes. A sartorialist in his own way, he chooses his - perfectly cut - linen jackets in a rainbow of acidic, cupcake colors, but doesn’t hesitate wearing them with shorts. And, as a gentleman, he opens his wardrobe to women who adore menswear: the Summer collection is sized for her as well.

Confronted with disinterested jeanswear manufacturers, the company launched the Kuyichi label in 2001, which has become the pioneer brand for ethical, slightly provocative urban jeans. With impeccable production and traceability thanks to the SA8000 and WRAP labels, natural dyes, water filtering and recycling, the entire manufacturing process is stamped with a “responsable” seal from harvest to workroom finishings. The unisex collection, from slim to loose, includes a 100% linen line.

Ishii. His obsession: linen, “fresh in Summer, warm in Winter, a gift of nature”. Having moved earth and sky to find quality European linen, he committed to a long-term relationship with Belgian spinner Jos Vanneste. Six collections later, Vlas Blomme (linen flower in Flemish) is a unisex line of clothes with a “natural lounge” look, romantic accessories and a lifestyle universe designed by Yoriko Sakurama. Already sold in 125 select shops worldwide, Vlas Blomme opens a first boutique in Tokyo during September 2009.

www.socialsuicide.co.uk

www.kuyichi.com

———— In Japan, linen is called “woven wind”, the expression fits like a glove for this young brand launched in 2006 by Satoshi

www.a-j-p.co.jp

— 10 —

HOME SPOTLIGHTS

Intérieur Lin ———

Hästens – Suède

ABC Home – États-Unis

Diesel – Italie

La Rolls du sommeil

Eco Worrier

Successful living

———— Pas plus de 50 pièces par an et le meilleur de la technologie scandinave ! Ce lit nécessite entre 140 et 160 heures de fabrication et ne contient que les meilleurs matériaux naturels, lin, laine, crin et coton, pour aboutir à l’équilibre parfait : un lit qui soutient fermement votre corps tout en restant délicieusement moelleux. Le lin placé entre les ressorts empêche ces derniers de grincer. Ce chef-d’œuvre, spécialement monté à la main pour son propriétaire et estampillé du nom du maître litier qui en a la charge de A à Z, est réservé aux Princesses au Petit Pois d’aujourd’hui.

———— En plein cœur de Manhattan, et depuis 1897, ce departmentstore décline sur six étages une offre complète autour de la maison : tapis, beau linge, prêt-à-porter, mode enfantine et produits de beauté. Avec « Goodthread », sa nouvelle initiative, ABC Home se lance dans la green croisade et passe au peigne fin le florilège des matières bio ou naturelles. Parmi l’offre de soie, de laine bio et de fibres d’ananas, la sélection propose le meilleur du lin, avec des marques comme Leitner, Libeco, Society et Matteo, dans des mises en scène empreintes de poésie naturelle toute en bois brut et baroque religieux.

———— Dessinée par la Creative Team de Diesel sous la houlette de Wilber Das, en partenariat avec Moroso pour le mobilier et Foscarini pour les lampes, la collection Diesel Home fait la part belle au lin lavé avec un canapé, un fauteuil, une chaise longue aux formes voluptueuses et décontractées. En marge de l’univers jean & zips de la marque, mais fidèle au style anti conventionnel recherché par ses aficionados, la collection promet un « successful living » et explore des matériaux innovants : bois perforé et peint à la main pour les tables et les cloisons mobiles, inserts de films sur plexiglas pour les

Eco Worrier

lampes, cuir clouté… En tout, 13 pièces qui seront renouvelées tous les ans au rythme des collections Diesel.

À l’instar du couple Brad Pitt-Angelina Jolie qui en a équipé toutes les chambres de son mas provençal. Ici, modèle Vividus – sur commande.

The Rolls Royce of sleep ———— A production of under 50 pieces per year and the best in Scandinavian technology! This bed requires between 140 and 160 hours of workmanship and contains only the best natural materials - linen, wool, horsehair and cotton - for a perfect balance: firmly supporting the body while remaining deliciously mellow. Linen between the springs also prevents squeaking. This masterpiece, handmade for each owner and stamped with the name of the master bedmaker who oversees its construction from A to Z, is reserved for a contemporary Princess and the Pea. He or she can follow in the footsteps of Brad Pitt-Angelina Jolie who have one in every bedroom of their provincial manor. Here, the made-to-order Vividus model.

———— In the heart of Manhattan since 1897, this six-floor department store has a complete offer for the home: rugs, beautiful linens, ready-to-wear, children’s fashions and beauty products. With their new initiative, “Goodthread”, ABC Home launches a green crusade and passes organic or natural fabrics through a fine-tooth comb to find those which least impact the environment throughout the production chain. Among their offer of silk, organic wool and pineapple fibers, the selection includes top linens from brands like Leitner, Libeco, Society and Matteo, shown in settings varying from woodsy, rough, natural poetry to religious baroque. www.abchome.com

Successful living ———— Designed by Diesel’s creative team under the direction of Wilber Das, and in partnership with Moroso for furniture and Foscarini for lamps, the Diesel Home collection features washed out linen for a sofa, armchair and chaise longue in voluptuous, relaxed shapes. Slightly apart from the brand’s jeans & zipper universe, but faithful to its fans’ favorite anti-conventional style, the collection promises “successful living” by exploring innovative materials: perforated, hand-painted wood tables and mobile room dividers, film inserted in plexiglass for lamps or studded leathers… a total of 13 pieces which will be updated each year at the rhythm of Diesel’s clothing collections. www.diesel.com

www.hastens.com

— 11 —

HOME SPOTLIGHTS

Milan : le lin rentre dans le décor ——— par Pierre Leonforte

Des lanternes dans la rue. Des meubles et des magasins bien habillés. Quand le lin fait salon, celui de Milan prend un air de probité totalement naturel. Chaque printemps, la Milan Design Week bénéficie d’une couverture médiatique internationale majeure et remet sur le tapis la nature, le principe d’exercice et l’avenir du métier de designer. Pour sa 48e édition, fort de ses 2 723 exposants, le sacro-saint Salone del Mobile et ses salons gigognes annuels (SaloneSatellite, Salone del Complemento d’Arredo) ainsi que le salon biennal Euroluce ont présenté plus de 12 000 nouveaux produits à quelques 304 700 visiteurs dont plus de 5 200 journalistes accrédités. Un bilan somme toute satisfaisant en ce contexte de crise mondiale et corroboré par le taux de fréquentation tout aussi élevé des 400 évènements composant ce qu’il est convenu d’appeler le Fuori Salone. Comprendre, tout ce qui investit la ville entière jusqu’aux garages désaffectés les plus reculés ou les palais décatis frileusement clos le reste de l’année, voire l’espace public comme, en plein cœur du Quadrilatère d’Or, via Montenapoleone, avec les pimpantes lanternes en lin multicolores imaginées par Terera Sapey, architecte et designer d’origine turinoise basée à Madrid, présentées par CELC MASTERS OF LINEN et qui éclairèrent le paysage de toutes leurs nuances jaune-orange. Des lanternes en lin, ici utilisé pour montrer et démontrer que cette matière pouvait s’accommoder d’un usage extérieur, condition désormais sine qua non à la versatilité mobilière et décorative du moment. Généralement circonscrit à la sphère intime de

01

—————— Lanterns on the street. Furniture and well-dressed homes. When linen opens its living room, Milan has a complete, natural integrity. Each Spring, Milan Design Week benefits from major international media coverage and rolls out the red carpet for nature, one of the event’s key ideas which anticipates the future for the design profession. For its 48th edition with 2,723 exhibitors, the sacred Salone del Mobile and adjacent annual trade fairs (SaloneSatellite, Salone del Complemento d’Arredo) plus the bi-annual Euroluce fair, presented over 12,000 new products to 304,700 visitors including over 5,200 accredited journalists. This year, the results were satisfying overall, considering the worldwide economic crisis. The fact was confirmed by the strong attendance at the 400 events making up what is referred to as the Fuori Salone (Outdoor Fair) since the entire city was used from remote abandoned garages to chilly, neglected palaces closed during the rest of the year. Even public spaces like the via Montenapoleone, in the heart of the “Golden Square”, where Torino-born, Madrid-based architect / designer Teresa Sapey’s smart, multicolored, linen lanterns, created with CELC MASTERS OF LINEN, lit up the street with their yellow-orange shapes. 100 Lanterne Luce dal Lino, Via Montenapoleone

— 12 —

The linen lanterns demonstrated that this fabric can be perfect for use outdoors and is ideal for today’s versatile furniture and home decoration. In the past having generally been generally relegated to the intimate world of bed, bath and shabby chic household linens, linen was traditionally used for furniture as a tapestry material with a focus on heritage. Is it because it showed itself right in the middle of the city? Always a pleasure to look at, linen is no longer discrete. A favorite fabric bridge between the design and fashion worlds, linen was highly visible at Moschino whose entire store windows on the via Saint’Andrea were humorously sewn in white thread and entitled Morbida Costruzione senza Fagioli Bolliti (Limp Construction without Boiled Beans). A reference to Dali for linen chair covers, lamps and furniture which conveyed an overall sense of a disorganized disection. In anticipation of the next Moschino hotel to open this Autumn, the surreal decor was a feast for the eyes. Another fashion & furniture couple: the one pairing talented shoe designer Alessandro Oteri with Swedish home furnishings fabric company Svens­son Markspelle who asked the designer, considered one of the best of his generation, to cover pumps and mules in organic linen or linen / cotton, chosen from a range of 120 colors. All presented in a tiny shoebox boutique on the via Cerva, behind the Via Durini.

HOME SPOTLIGHTS

02 Teresa Sapei : www.teresasapey.com Arflex / 02 : www.arflex.com Galleria Colombari : www.artnet.com/edizionigalleriacolombari.html Moschino / 04 - 05 : www.moschino.com Promemoria / 01 - 06 : www.promemoria.com Svensson Markspelle / 03 : www.ludwigsvensson.com

03

04

05

la parure de lit, du linge de bain et du homewear shabby-chic, le lin est pourtant traditionnellement utilisé pour l’ameublement comme matière tapissière de prédilection avec grosse faveur patrimoniale. Est-ce d’avoir fait lever le nez en pleine ville ? Toujours est-il qu’à bien y regarder, le lin sortait de sa réserve. Matière de prédilection et passerelle sensible jetée entre le design et la mode, le lin était de la partie chez Moschino qui faisait vitrine via Sant’ Andrea avec une installation cousue de fil blanc humoristique et baptisée Morbida Costruzione senza Fagioli Bolliti. Traduction obligatoire : construction molle sans haricots bouillis. Référent à Dali revendiqué pour ces housses de chaises, lampes et meubles en lin, donnant à l’ensemble l’air d’un désossement bancal. Augurant le décor du prochain hôtel Moschino dont l’ouverture est annoncée pour cet automne, cette mise-en-lin surréaliste réjouissait l’œil. Autre couple mode & meuble : celui qui mariait le talentueux créateur de souliers Alessandro Oteri avec le fabricant de textiles d’ameublement suédois Svensson Markspelle : charge au premier, considéré comme l’un des meilleurs de sa génération, d’habiller escarpins et mules en tissus de lin ou lin et coton organiques et choisis parmi une gamme de 120 couleurs. Le tout présenté dans la petite boutique boîte à chaussures de la via Cerva, juste derrière la Via Durini.

Non loin de là, chez Arflex, fabricant-éditeur italien dont la direction artistique est assumée par le designer Carlo Colombo, on découvrait les nouveaux sièges et meubles créés par Colombo, Cine Boeri, et le duo Voghterr & Voghterr. Nonobstant une surprise textile et tactile : les insolents petits fauteuils mono ou bicolores Mojo du trio suédois ClaessonKoivisto & Rune, traités en plusieurs matières dont un lin bleu chino délavé ou bistre, totalement séduisants. Mais la plus belle expression donnée au lin fut celle conférée par l’élégant Romeo Sozzi (Promemoria) qui avait investi un appartement privé de la très huppée via dei Giardini pour planter le décor de son Angelina, demeure idéale dont les murs et une partie du mobilier était recouverts de lin travaillé avec une rare excellence : gainant en piqué-sellier un psyché, ou capitonnant, clouté, petits meubles, commodes et chevets. Connu pour tendre ses meubles de cuir, de loden, de fourrure rase, de velours, Romeo Sozzi allie ici l’altière rusticité d’une matière totalement versatile à une sophistication formelle qui dépasse la seule notion du luxe.

—————— Nearby, Arflex, the Italian fabric editor whose artistic director is designer Carlo Colombo, showed new chairs and furniture by Colombo, Cine Boeri, and Voghterr & Voghterr. Among its textural and tactile surprises: the small, one or two-color Mojo armchairs from the Swedish trio ClaessonKoivisto & Rune covered in different fabrics including a seductive faded blue or bisque linen chino. But the most beautiful evocation using linen was from the elegant Romeo Sozzi (Promemoria) who decorated a private apartment on the chic via dei Giardini with his Angelina decor, an ideal home whose walls and some furniture were covered in linen worked with rare excellence: girdling a psyché in saddle-stitching or wadding and studding furniture, dressers and bedside tables. Known for his leather, loden, sheared fur and velvet furniture, Romeo Sozzi here linked high rusticity with a totally versatile fabric for a formal sophistication that went beyond the idea of luxury.

06

— 13 —

HOME SPOTLIGHTS

Linen Menu ———

www.alexandre-turpault.com www.decopur.com www.eri-textiles.com www.graziano.it www.leitnerleinen.com www.libeco.com www.linaforlino.com www.mgtextile.it www.natural-life.it www.nkhome.it www.shc.be www.sironienrico.it www.tessilarte.it www.trp-charvet.com

8 6

7

5

4 3

9 10

5 3 4

67

5

6

4

2

3

2 1 2

1 1

1, 3, 5. Libeco 2, 6. Natural Life by Coltex 4. Tessilarte 7. Linaforlino

1. Graziano 2. Alexandre Turpault 3, 4, 6. Linaforlino 7, 8. Enrico Sironi 5, 9, 10. Tessilarte

1. Leitner 2, 7. Natural Life by Coltex 3, 4, 5. Alexandre Turpault 6. Libeco 8. Martinelli Ginetto

— 14 —

7

8

HOME SPOTLIGHTS

1. Camilla Tessile by Venezia NK Home 2, 3, 4, 6. Decopur 5, 7. Eri Textiles 8. Slabbinck

7

8

5 3

2

5

4 3

4

6 6

1

1

2

9 5

3

4

4

5

8 7

3

6

10

6

1, 3. Enrico Sironi 2. Decopur 4, 6. Leitner 5. Charvet Édition

2 2 1

1. Camilla Tessile by Venezia - NK Home 2. Tessilarte 3. Leitner 4, 6. Slabbinck 5. Decopur

1

1, 3, 5, 8, 10. Libeco 2, 4, 6, 7, 9. Tessilarte

— 15 —

SHOPPING ART DE VIVRE

Vivez le lin & le chanvre ——— Volupté - Belgique Effet sculpté de rayures comme des tiges végétales pour cette serviette en lin et coton égyptien. Modèle Craft. Abyss-Habidecor ————

De bonne compagnie - Estonie On m’appelle « Loom » animal en Estonien. Coffre à jouet-banquette en bois et toile de lin-coton. Fellin Furniture

The sculptural effect of stripes resembling plant stems for Egyptian linen / cotton napkins. Modèle Craft. Abyss-Habidecor

————

www.habidecor.be

I am called “Loom” which means “animal” in Estonian. A wood and linencotton canvas toybench.Fellin Furniture www.fellin.eu

Sopalin Deluxe - Espagne Les premières serviettes 50% lin en rouleau prédécoupé, lavables et réutilisables. My drap. ————

The first 50% linen napkins in a washable, reusable, pre-cut roll. My drap www.mydrap.com

Trompe-l’œil - France Une toile de lin-coton imprimée en clin d’œil surréaliste jouant le décalage entre l’objet et sa représentation. Longchamp ————

A printed linen-cotton canvas bag a surreal shift between an object and its representation. Longchamp www.longchamp.fr

Secrets of Linen - Belgique

Patiné - Suède

Présenté ici en version Jungle, ce tapis 100% lin à l’humour carnassier n’est plus réservé aux architectes d’intérieur. Design sur mesure.

En 100% lin et dans une gamme de coloris vintage, ce tapis vieillira comme votre denim adoré. Kasthall

————

In 100% linen and a vintage color range, this rug will age like your favorite denim. Kasthall

————

Shown here in a Jungle version, this 100% linen rug with its “carnivore” humor is no longer reserved just for interior designers. Made to order.

www.kasthall.se

www.secretsoflinen.com

— 16 —

SHOPPING ART DE VIVRE

Be unique - France Chaque cabas est une pièce unique en lin sérigraphié à partir d’un original peint à la main et numéroté. Stef K ————

Each tote bag is one-of-a-kind in linen, silkscreened from a handpainted, numbered original. Stef K www.stefk.fr

Paris by night - France

Vava-vroum - Brésil

Promenade nocturne sur fond de lin sérigraphié. Existe en coussins et plaid. Pierre Frey

Tressage de chanvre sur pneu de voiture : les frères Campana et leur passion pour les matériaux de récupération. En France, distribué chez Fleux. Campanas

————

A nocturnal stroll on a silkscreened linen background. Exists in cushions and throws. Pierre Frey

————

Woven hemp on a tire: the Campana brothers and their passion for salvaged materials. In France, distributed at Fleux. Campanas

www.pierrefrey.com

www.campanas.com — www.fleux.com

Danseuse - France Petite sœur des pots cavaliers en lin-résine, la lampe Danseuse se balance dans son tutu de lin. Design Az&mut. ————

An offshoot of a flower pot in linen-resin with a linen tutu, the Danseuse lamp can be pivoted to any position. Design Az&mut. www.az-et-mut.fr

Néo-plastique - France 100% recyclables, ces bottes doivent leur couleur caramel aux sucres contenus dans le chanvre qui entre dans leur composition. Plasticana ————

100% recyclable, these boots owe their caramel color to the sugars found in hemp, one of the elements in their composition. Plasticana www.plasticana.com

Linportant - France Collection « Autour du Lin » : ici destinée aux sièges et rideaux, une robuste toile en lin apprêtée pour être rendue souple et douce. Métaphores

Zaza Factory - France Un cœur en chanvre brut serti de cristaux Swarovski. À Paris, distribué chez Franck & Fils.

————

Collection “Autour du Lin”: here destined for chairs and curtains, a robust linen canvas is starched to make it supple and soft. Métaphores

————

www.creations-metaphores.com

www.zazafactory.com

A rough hemp heart surrounds Swarovski cristal. In Paris, sold at Franck & Fils.

— 17 —

LIFESTYLE SPOTLIGHTS

Hôtels de Luxe : du lin dans les étoiles ———

01

Quel délice de dormir dans du lin, doux, léger, thermorégulateur et apaisant. Les anglo-saxons préfèrent la netteté du linge repassé, les latins la beauté d’un lit voluptueusement froissé. Un tour du monde s’imposait pour dénicher les hôtels – forcément de luxe – où l’on peut trouver du beau linge.

02

Bastides et monastères S’il est un lieu où l’on s’attend à trouver du lin, c’est bien à l’ombre rassurante des couvents, couplés à l’incontournable spa. Au cœur du Languedoc, pierres de Bourgogne et douceur chaulée : le couvent d’Hérépian (XVIIe) propose les délices parfumées d’une orangeraie, une piscine et un golf. Autre adresse, pour aficionados du festival d’Arles : le Mas de Peint. Au couvent des Minimes, c’est l’Occitane qui reçoit en plein cœur du Lubéron, dans son premier hôtel-spa, avec suite nuptiale dans le clocher. Un weekend romantique ? Direction the Augustine à Prague ouvert depuis mai dans un monastère du XIIIe siècle. Outre les draps taillés dans la plus noble des fibres naturelles, la décoration autour du lit est également en lin. Boutique-hôtels Pour une expérience décontractée dans un cadre intime, à New-York, il faut descendre au Muse, en plein cœur de Manhattan ou au Night Hôtel – ambiance Gothic Gotham moderne et frissons garantis dans des draps Frette. À Londres, l’hôtel Rough Luxe mélange trash et précieux, avec tissus de lin sur murs bruts. Le Dylan à Dublin troque austérité contre un ostentatoire décomplexé : draps de lin sur lits Seventh Heaven, chandeliers Murano et kit « Kama Sutra » dans le mini bar. Pour les aventuriers lancés à la recherche de trésors sensoriels, le Hidden propose une parenthèse naturelle à Paris : voilage et draps de lin promettent un repos en alcôves exquises. L’expérience ultra luxe Les palaces historiques proposent tous des draps de lin : le Negresco à Nice, le Crillon à Paris. Une exigence partagée également par les établissements des chaînes Tajhôtels (signalons la réouverture du mythique Pierre à NY) ou Rocco Forte (Hôtel Amigo à Bruxelles, Hôtel de Rome à Berlin, Le Richemond à Genève ou l’Astoria de Saint-Petersbourg ). Mais désormais un pas est franchi dans l’expérience Premium. Le premier hôtel 7 étoiles est né à Milan, sous la grandiose galerie Vittore-Emmanuelle : le Town House Galleria. Vous avez un souhait ? Il est réalisé jusqu’au choix de vos draps. Un service sur mesure qui balaie les prétentions ultra luxe d’établissements pourtant très excentriques, comme l’Eugénia de Bangkok.

— 18 —

LIFESTYLE SPOTLIGHTS

Angleterre Rough Luxe, Londres (www.roughluxe.co.uk) / 02

03

Allemagne Hôtel de Rome, Berlin (www.hotelderome.com) Belgique Hôtel Amigo, Bruxelles (www.hotelamigo.com) États-Unis Night Hotel, New-York (www.nighthotelny.com) / 01 The Muse, New-York (www.themusehotel.com) The Pierre, New-York (www.tajhotels.com) France Mas de Peint, Arles (www.masdepeint.com) Couvent d’Hérepian, Hérépian (www.couventherepian.com) Couvent des Minimes, Mane en Provence (www.couventdesminimes-hotelspa.com) Hidden Hotel, Paris (www.hidden-hotel.com) Le Négresco, Nice (www.hotel-negresco-nice.com) Le Crillon, Paris (www.crillon.com) Irlande Dylan, Dublin (www.dylan.ie) Italie Town House Galleria, Milan (www.townhousegalleria.it) 03 République Tchèque The Augustine, Prague (www.theaugustine.com) 05 Russie Hôtel Astoria, Saint Petersbourg (www.thehotelastoria.com) Suisse Le Richemond, Genève (www.lerichemond.com) Thaïlande The Eugenia, Bangkok (www.theeugenia.com) 04

How delicious to sleep in soft, light, thermoregulator, weightless linen! The English prefer freshly-ironed linen, the Latins a beautiful, voluptuously wrinkled bed. A world tour to discover hotels – luxury, of course – where beautiful linens can be found.

04

05

Country manors and monasteries If there is a place where we can expect to find linen, it is in the reassuring shadow of convents coupled with international spas. In the heart of Languedoc, with its Burgundy stones and bleached softness: the 17th century Hérépian convent proposes the delicious fragrances of an orangerie, pool and golf course. Another address for Arles Festival afficianados: the Mas de Peint. At Minimes convent, Occitane has created its first hotel-spa in the heart of the Luberon with a marital suite in the belltower. A romantic weekend? Head for The Augustine in Prague, that opened in May in a 13th century monastery. Besides sheets in the noblest of natural fibers, the decor around the bed is also in linen. Boutique-hotels For an intimate, relaxed experience in New York, stay at Muse, in the heart of Manhattan or at Night Hotel – with a modern, Gothic Gotham mood that guarantees shivers in Frette sheets. In London, the Rough Luxe Hotel mixes trash and delicacy with linen fabrics on rough walls. The Dylan in Dublin trades austerity for relaxed ostentation: linen sheets on Seventh Heaven beds, Murano chandeliers and a “Kama Sutra” kit in the mini bar. For adventurers seeking sensory treasures, Hidden offers a natural parenthesis in Paris: veiled curtains and sheets in linen offer you a calm pause within its exquisite alcoves. The ultra-luxe experience Historical palaces all propose linen sheets : the Negresco in Nice, the Crillon in Paris. A demand also shared by hotels chains like Tajhotel (we note the re-opening of the mythical Pierre in New York) or Rocco Forte (Hotel Amigo in Brussels, Hotel de Rome in Berlin, Le Richemond in Geneva or Astoria in Saint Petersburg). But a new threshold has been crossed in the premium hotel experience. The first 7-star hotel has opened in Milan in the grandiose Galleria Vittorio-Emanuele: the Town House Galleria. You have a request? It can be granted all the way to choosing your sheets. A made-to-order service which surpasses ultra-luxurious, highly eccentric hotels like the Eugenia in Bangkok.

— 19 —

LIFESTYLE SPOTLIGHTS

The Flax Project ———

Éco Box ———

Design : Christien Meindertsma pour Thomas Eyck ————

Design: Christien Meindertsma for Thomas Eyck ————

Présenté à Milan au Salone del Mobile, le Projet Flax est une interprétation contemporaine de l’art ancien du cordage. Suite à des recherches poussées sur le sujet, Christien Meindertsma s’aperçoit rapidement que le lin est historiquement utilisé pour produire des cordes en France, en Belgique et surtout aux Pays-Bas. Elle décide d’en faire sa matière de prédilection pour une collection complète élaborée avec un artisan spécialisé, à partir de lin cultivé dans une petite ferme batave. « Le lin est une matière merveilleuse, un peu oubliée du grand public, alors qu’il recèle tant de possibilités. Ce que j’aime, c’est sa versatilité : raide et brut sous forme de cordage, il devient doux et fin quand on le tisse », explique-t-elle. « En cordage, je l’aime blanc ou naturel, mais sa couleur dépend de la récolte, sujette aux aléas climatiques ; il présente toujours de petites différences, car c’est un produit nature ». Les tabourets et le

Presented at Milan’s Salone del Mobile, the Flax Project is a contemporary interpretation of the ancient art of roping. After intensive research on the subject, Christien Meindertsma discovered that linen was historically used to produce cords in France, Belgium and especially the Netherlands. She decided to use this material for a complete collection developed with a specialized craftsman, using linen grown in a small Dutch farm. “Linen is a marvelous material, somewhat forgotten by the general public, while it has so many possibilities. What I love, is its versatility: stiff and rough as rope, it becomes soft and fine when woven”, she explains. “I like white or natural rope but its color depends on the harvest and the the climate’s random conditions ; it always has small differences, since it is a natural product”. The stools and rugs are made of a single piece of rope, tea napkins are in the finest weaves, lamps use a

tapis sont faits d’une corde d’un seul tenant, les serviettes à thé du tissage le plus fin, les lampes reprennent le système de fixation en bois qui permettait de maintenir les cordes au moment de leur fabrication. Une collection fusion entre design épuré et tradition artisanale.

system of wood attachments that encase the cord during manufacturing. A fusion collection between pure design and handcrafted tradition.

Concept – Hôtel en lin ————

Concept – Linen Hotel ————

Diplômés de l’École Spéciale d’Architecture, Selma Feriani et Emmanuel Sitbon ont remporté le premier prix du concours « Bâtir écologique » 2008 en imaginant une chambre d’hôtel saine et écologique. Un isolant lin 100% assure la performance et la solidité durable, presque inusable, pour une excellente conductivité thermique avec des vertus antistress pour ce concept de chambre d’hôtel entièrement modulable, respectant l’environnement et le bien-être, et accessible aux personnes à mobilité réduite. Et comme il n’y a pas de petits gestes, la facture est fonction de la consommation énergétique : à chacun de faire sa part du colibri.

Selma Feriani and Emmanuel Sitbon, graduates of Paris’ École Spéciale d’Architecture, won first prize in a 2008 “Build Ecologically” contest by imagining a sensible, ecological hotel room. 100% linen insulation assures sustainable, durable high performance for excellent thermal conductivity with anti-stress virtues for a modular room concept that respects the environment and well-being and is accessible to people with reduced mobility. And since there are not just small gestures, the clients final bill is based on energy consumption: each guest does his share. Sitbon Architectes – Tel: +33 (0)1 77 32 05 65

— 20 —

www.christienmeindertsma.com — www.thomaseyck.com

INNOVATION LOISIRS

Le lin monte au filet ———

Une raquette en fibre de lin ? Une idée révolutionnaire d’Artengo. En se plaçant ainsi dans la roue du cycliste belge Johan Museeuw qui avait ouvert la voie avec sa marque de vélo, le fabricant utilise de la fibre de lin pour mettre en oeuvre ses produits. Les ingénieurs d’Artengo ont trouvé dans ce matériau naturel de quoi relever un défi ambitieux : exploiter son extraordinaire faculté d’absorption des vibrations pour créer une nouvelle génération de raquettes.

CELC - Une raquette en lin : quelles ont été vos motivations pour vous intéresser à d’autres matériaux que les fibres synthétiques ? Frédéric Malek - Le brief de départ à l’ingénieur était d’obtenir une raquette avec une incroyable capacité d’absorption des vibrations. Nous avons expérimenté différents matériaux qui présentaient ces qualités techniques, mais sans résultat. Quand nous en sommes arrivés au lin, les avantages nous ont sauté aux yeux de manière tellement flagrante que nous nous sommes dès lors focalisés exclusivement dessus. CELC - Cette raquette a nécessité des mois de recherche : quelles ont été les principales étapes de conception et de mise au point ? F.M. - D’abord sur la mise au point d’un pré imprégné Lin transformable, il fallait avoir la certitude que la fibre de lin ait les mêmes propriétés mécaniques que la fibre de verre. Au moment de la réalisation de prototypes de raquette de tennis en lin, nous avons procédé à de très nombreux tests produit en jeu. CELC - Ces recherches se sont-elles exclusivement effectuées en interne chez Artengo ? F.M. - Nos ingénieurs et ceux de LINEO ont travaillé conjointement pour obtenir le pré imprégné le plus performant. Nous avons testé des composites comprenant entre 5 et 60% de fibre de lin. Les raquettes ont ensuite été testées en jeu par une société externe. Artengo n’a eu aucun parti pris ni sur ces tests ni sur les résultats. CELC - Quels sont les avantages de cette raquette en lin ? F.M. - Après avoir testé toutes les raquettes du marché en laboratoire, nous sommes aujourd’hui sur le podium des raquettes les plus performantes quant à l’absorption des vibrations. C’est la promesse principale de cette raquette. Grâce à sa faible densité, elle est également légère et plus facile à manier.

« Performances et valeur ajoutée environnementale du lin et du chanvre »  “Performances and added environmental value of flax and hemp” sur demande — on request: technical@mastersoflinen.com

CELC - Est-il envisageable de faire progresser ces avantages par l’utilisation d’un pourcentage plus important de lin? F.M. - Actuellement, nous arrivons à 15% de lin et nous travaillons sur le pré imprégné pour augmenter ce pourcentage. Jusqu’à quel taux ? Des études sont en cours. CELC - Outre les sports de tennis, est-il envisageable que les avantages du lin soient appliqués à d’autres secteurs ? F.M. - Oui, tout à fait, la fibre de lin a des propriétés d’absorption des vibrations mais aussi des propriétés mécaniques proches de la fibre de verre. Certains secteurs l’utilisent déjà : l’aéronautique pour l’élaboration de prototypes (pales d’hélicoptères) et le cyclisme dans la composition de vélos de course (Museeuw-Bike). On peut facilement imaginer que tous les produits utilisant du graphite ou de la fibre de verre puissent utiliser la fibre de lin à terme : canne à pêche, ski… A linen fiber tennis racket? Artengo’s revolutionary idea… Propelled by the the wheel of Belgian cyclist Johan Museeuw’s movement that opened the way with his bicycle brand, the manufacturer uses linen fibers for their products. Artengo engineers found an answer to an ambitious challenge in this natural material: using its extraordinary, vibration-absorbing quality to create a new generation of rackets. CELC - A linen tennis racket: what were the motivations that interested you in other materials beside synthetic fibers? Frédéric Malek - The engineer’s brief was to obtain a racket with an incredible capacity to absorb vibrations. We experimented with different materials with various technical qualities, but had no results. When we found linen, its advantages literally jumped out at us, they were so obvious, so we focused on it completely. CELC - This racket required months of research: what were the principal steps for conceiving and perfecting it? F.M. - First, to perfect a pre-impregnated, transformable linen, we had to be certain that linen fibers had the same mechanical properties as glass fiber. After we made the linen racket prototypes, we did numerous product tests by playing with it.

CELC - What are the advantages of this linen racket? F.M. - After having tested all rackets on the market in the laboratory, we can say that we are in the running for the most high-performance racket in terms of vibration absorbtion. This is the racket’s key promise. Thanks to its feeble density, it is lightweight and easier to handle. CELC - Is it possible to improve these advantages by using a higher percentage of linen? F.M. - Currently, we are at 15% of linen and are working on pre-impregnation to increase this percentage. To what amount? Studies are continuing. CELC - Beyond tennis, is it possible to imagine linen’s advantages applied in other industries? F.M. - Yes, of course. Besides vibration-apsorbtion properties, linen fibers also have mechanical properties similar to glass fibers. Certain fields use it already: aeronautics for prototypes (helicopter wings) and cycling for racing bicycles (Museeuw-Bike). We can easily imagine that all products which use graphite or glass fibers can eventually use linen fibers: fishing rods, skis… www.raquette-flaxfiber.artengo.com — www.lineo.be

CELC - Was this research done exclusively within your company? F.M. - Our engineers worked with those at LINEO to obtain the most high-performing, pre-impregnated material. We tested composites including from 5 to 60% of linen fiber. The rackets were then tested in actual play by an external company. Artengo was not involved in neither the tests nor the results.

— 21 —

INNOVATION — ÉCO-CONSTRUCTION

Les fibres bâtisseuses ———

A

B

Une maison 100% lin et chanvre, c’est possible !

A 100% flax and hemp house is possible!

———— Dans ces fibres naturelles, souples, absorbantes et résistantes, rien ne se perd, et mieux, tout se recycle. Les fibres longues de lin sont depuis toujours utilisées pour créer de beaux tissus de décoration. Longues mais également courtes, les fibres de lin, liées par une résine, intéressent les designers par leurs qualités proches de celles de la fibre de verre. Quant aux anas de lin ou la chènevotte de chanvre, ils entrent dans la confection de panneaux de particules légers mais très solides, parfaits pour des cloisons, âmes de portes ou plans de travail. Collés en sandwich avec du bois ou liés à de la chaux , ils assurent une isolation saine ou acoustique à haute qualité environnementale pour tous travaux de construction en neuf ou en rénovation. Pour améliorer les performances écologiques des composites à base de lin, les départements Recherche & Développement planchent pour remplacer les résines pétro-chimiques par des liants d’origine végétale. Porté par ces innovations, le lin s’installe dans notre habitat et c’est toute la maison qui respire.

———— With these natural, supple, absorbant, resistant fibers nothing is lost, and even better, everything is recycled. Long flax fibers have always been used to create beautiful home decoration fabrics. Long or short flax fibers, linked with resin, now interest product and home designers with qualities approaching those of glass fibers. As for flax pods or hemp husks, they are used to fabricate light, sturdy particle panels, perfect for room dividers, door frames or work surfaces. Glued inside a wood “sandwich” or linked with chalk, they assure sturdy and acoustic insulation with a strong environmental qualities for new constructions or renovations. To improve the ecological performance of flax-based composites, Research & Development departments concentrate on replacing petro-chemical resins by those with a vegetation base. Buoyed by these innovations, flax moves into our homes so the whole household can breathe.

C

A. B. C.

Ecran de sous-toiture en fibres de lin Flax fiber for roof lining panels Béton de chanvre Hemp concrete Laine de chanvre Wool hemp

Avantages des produits à base de lin et de chanvre ————

Le chanvre reconnu dans le comité opérationnel du Grenelle de l’Environnement ———— Les matériaux chanvre et Interchanvre sont reconnus comme force de proposition dans le Grenelle de l’Environnement et nommés dans le Comité opérationnel n°1 « Bâtiments neufs publics et privés » sur la consommation d’énergie. Le matériau chanvre est également intégré dans le projet de loi sur les bio-matériaux dans le Bâtiment, adopté par l’Assemblée Nationale le 21 octobre 2008. Il sera pris en compte dans le projet de loi parmi les bio-matériaux renouvelables, limitant les gaz à effets de serre.

Hemp recognized by the operational committee of the Grenelle Environment Round Table ———— Hemp and Inter-Hemp materials are acknowledged as strong answers to the Grenelle Environment Round Table proposition and have been named by its Operational Committee as N°1 for “New Public and Private Buildings” in terms of energy consumption. Hemp material is also included in the project for the law on organic Building materials, adopted by the National Assembly on October 21, 2008. This will be taken into account in the project for the law on renewable organic materials, limiting gases which create a greenhouse effect.

Les fibres de lin et de chanvre :  ———— Origine UE Processus de transformation mécanique 0 irrigation 0 déchets Durable et recyclable

Flax and hemp fibers: ———— Origin UE 

Produit sain Forte résistance mécanique (4,6,13,14,15) Légèreté (de 1 à 15) Résistance à la déchirure et à la traction (4,6) Isolation thermique (1,2,3,5,8,9,13,14,15) Excellente absorption phonique (1,2,3,5,8,9,13,14,15) Respirant / Perméabilité à la vapeur d’eau (1,2,3,4,5,6,8,9,13,14,15) Répulsif naturel pour insectes et nuisibles (1,3) Bonne réaction au feu (2,5,8,9,13,14,15) Facilité de transport et de mise en œuvre (de 1 à 15) Stocke le CO2 (1,2,3,5,8,9) Confort de pose : pas d’irritation

Advantages of products with a flax and hemp base

A mechanical transformation process 0 irrigation 0 waste Sustainable and recyclable Pour toutes informations  / For more information technical@mastersoflinen.com

— 22 —

————

A sensible product Strong mechanical resistance (4,6,13,14,15) Lightness (from 1 to 15) Tear and traction resistant (4,6) Thermal insulation (1,2,3,5,8,9,13,14,15) Excellent sound absorption (1,2,3,5,8,9,13,14,15) Breathable / Can be permeated by water vapor (1,2,3,4,5,6,8,9,13,14,15) Natural repellent for harmful insects (1,3) Good fire-resistance (2,5,8,9,13,14,15) Easy to transport and work with (from 1 to 15) CO2 Stocking (1,2,3,5,8,9) Easy to install: no irritation

INNOVATION — ÉCO-CONSTRUCTION

Cloison - panneaux en particules lin Walls - panels of flax particle

03

15

01

Isolation / Laine de chanvre pour sol-sous toiture-mur Insulation / Wool hemp for floor - roof lining - wall

Isolation / Laine de lin pour sol-sous toiture-mur Insulation / Wool flax for floor - roof lining - wall

04 Plancher en particules lin Floorboards in flax particles

Ecran de sous-toiture en fibres de lin Flax fiber for roof lining panel

14

Isolation / Béton de chanvre Insulation / Hemp concrete

02

Mur / Béton de chanvre Wall / Hemp concrete

05

Sol / Revêtement en lin Flax floor / Plinthes

11

Bloc de béton de chanvre 09 Hemp concrete block

13

Mur en particules de lin / Fibres de bois Flax / Wood fiber particle wall 07

Decking terrasse en chanvre Hemp patio deck

Profilé de fenêtre en chanvre 10 Hemp window frames

Pare-pluie en fibres de lin Flax fiber rain shield

08 12

06

Béton de chanvre par projection Projected hemp concrete

Peinture écologique à l’huile de lin Flax oil-based ecological paint Illustration: Vincent Coutelin

— 23 —

CELC

Filière Lin = Éco-Passion ——— Une fibre végétale « 100% Développement Durable »

A “100% Sustainable Development” vegetation fiber

Socialement responsable = générateur d’emplois avec qualité des conditions de travail Économiquement viable Pas d’irrigation = la pluie suffit Pas de défoliant Pas de pollution des eaux Culture rotative Régénère les sols pour la culture suivante Culture entièrement naturelle Tous les composants de la plante sont utilisés Les produits à base de lin sont 100% recyclables Thermorégulateur Hypoallergénique Source : Analyse du Cycle de Vie (ACV) d’une chemise en lin, Bio Intelligence Service, 2008

Socially responsable = generates employment with good-quality working conditions Economically viable No irrigation = needs only rain Needs no insecticides Does not pollute water Crop rotation Regenerates soil for the next cultivation Entirely natural cultivation All parts of the plant are used Products with a linen base are 100% recyclable Heat-regulating Hypo-allergenic Source: Life-Cycle Analysis (LCA) of a linen shirt, Bio Intelligence Service, 2008

Au Teillage Vert Galant

Les débouchés du lin  65% de la production mondiale de lin est européenne 10 000 entreprises adhérentes - 14 pays représentés Linen Market Share 65% of the world’s linen production is European 10,000 member companies - 14 countries represented

10%

30%

60%

hors textiles non textile applications art de vivre - maison - ameublement home - furnishings mode fashion

« En ce qui concerne l’incidence environnementale des cultures de lin et de chanvre, le rapport d’évaluation souligne qu’elles ont des effets positifs sur la diversité des écosystèmes agricoles et des paysages. Les cultures de fibres offrent une pause environnementale salutaire pour la qualité des sols, la biodiversité et les paysages. » Source : Rapport de la Commission au Conseil et au Parlement Européen, Bruxelles, le 20.05.2008 ———— “Concerning flax and hemp growing’s environmental impact, the evaluation report emphasizes that the fibers have positive effects on diverse agricultural eco-systems and landscapes. Growing fibers offer a welcome environmental pause for soil quality, bio-diversity and the landscape.” Source: Advisory Commission Report to the European Parliament, Brussels, May 20, 2008

À tous les stades de sa vie, le lin européen stimule les passions. Des agriculteurs en passant par les transformateurs, les filateurs, les tisseurs, les éditeurs et jusqu’aux designers et aux ingénieurs, le lin séduit. Sa robustesse, sa légèreté et sa versatilité font de cette fibre écologique par nature une fibre de qualité reconnue par tous. La mode bien sûr le fait défiler sur ses podiums. L’art de vivre le fait entrer dans les plus belles demeures, les plus beaux intérieurs. Les designers le mélangent à de la résine pour donner naissance à du mobilier. Les ingénieurs de l’industrie cherchent et expérimentent ses qualités pour inventer de nouveaux matériaux plus écologiques. Cultiver du lin relève d’une passion et d’un amour de la fibre, de la plante. La culture de « la plus ancienne fibre textile au monde » nécessite de la part des liniculteurs un savoir-faire et une connaissance quasi ancestrale. Aucun ouvrage n’explique comment le cultiver. Les techniques sont transmises et expliquées, selon un vocable très spécifique, propre à la culture linière. Principalement située en Europe du Nord (France, Belgique, Hollande), la culture du lin ne nécessite aucune irrigation et ne rejette aucun défoliant. Son processus de transformation, « le rouissage », dépend simplement de la nature : la pluie, le soleil et le vent… Plus près de la nature, en adéquation avec les attentes du développement durable. Le lin est teillé selon un processus mécanique. Les teilleurs, transformateurs, filateurs et tisseurs sont des initiés, plein d’énergie pour préparer au mieux les fibres à leurs multiples applications futures. ———— At all stages of its life, European linen stimulates passions. Linen seduces everyone from growers, transformers, spinners, weavers, and fabric editors all the way to designers and engineers. Its sturdiness, lightness and versatility make this natural ecological fiber a quality fiber recognized by everyone. Fashion shows it on the runways. The lifestyle arts brings it into the most sumptuous dwellings and beautiful interiors. Designers mix it with resin to create furniture. Industry engineers experiment with its qualities to invent more ecological materials. Linen growing reveals a passion and a love for both the fiber and the plant. Cultivating the “world’s most ancient textile fiber” necessitates a know-how and almost ancestral knowledge from linen growers. No book explains how to grow it. Techniques are transmitted and explained, using the linen culture’s highly specific vocabulary. Principally located in Northern Europe (France, Belgium, The Netherlands) linen growing requires no irrigation and needs no insecticides. Its process of transformation, “retting”, depends only on nature: rain, sun and wind… It is closer to nature and corresponds with needs for sustainable development. Linen is scutched by a mechanical process. Scutchers, transformers, spinners and weavers are energetically, knowledgably equipped to prepare fibers for their many future uses.

La Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) est l’unique organisation européenne agro-industrielle regroupant et fédérant tous les stades de production et de transformation du lin & du chanvre. Créée en 1951, et composée de 10 000 entreprises adhérentes de 14 pays, la CELC crée un environnement favorable à la compétitivité des entreprises industrielles dans un contexte international. The European Confederation of Flax and Hemp (CELC) is the only European agro-industrial organization grouping together and federating all the production and transformation stages of linen & hemp. Created in 1951 and composed of 10,000 member companies in 14 countries, the CELC creates a favorable, competitive environment for industrial companies internationally.

— 24 —

CELC

Agenda ——— Second semestre 2009 Second semester 2009

Le fil du lin & du chanvre n°02 The journal all about linen & hemp n°02

CELC sur les salons professionnels / CELC at professional trade fairs

Directeur de la Publication / Publication Director

FR Tissu Premier 2-3 septembre / September 2-3 Maison & Objet 4-8 septembre / September 4-8 Première Vision 15-18 septembre / September 15-18 BE Mood 8 - 11 septembre / September 8-11 IT Milano Unica 8 - 11 septembre / September 8-11 USA Première Vision Preview NY 15 - 16 juillet / July 15-16 Espace Linen Dream Lab / Espace Linen Dream Lab Plateforme d’innovation et d’expérimentation textile et hors-textile Après Paris, ouverture des Linen Dream Labs Milan et New York A platform for fabric or non-fabric innovation and experimentation After Paris, opening of Linen Dream Labs Milano and New York Visite sur RDV / Visit by appointment– trends@mastersoflinen.com 60ème Congrès CELC / 60th CELC Congress Innovation et Développement Durable Du 5 au 7 novembre, Strasbourg (FR) Innovation and Sustainable Development November 5 to 7, Strasbourg (FR) RDV avec la culture du lin / RDV with flax growing Semis / Sowing

15 mars - 15 avril / Mars 15 - April 15

Fleuraison / Flowering

mi-juin / mid-June

Arrachage / Harvesting fin juillet / end-September Rouissage / Retting

août - septembre / August-September

Teillage / Scutching

après récolte / after harvest

Marie-Emmanuelle Belzung, Secrétaire Générale CELC Directeur de la Promotion MASTERS OF LINEN. Coordination / Coordination Julie Pariset, Chef de Projet Communication CELC Sonia Lemagnen, Cosi Communication Rédaction / Editorial writing Catherine Dauriac Traduction / Translation Carol Lipton (US), Logos Group (IT) Direction de Création / Creative Direction Icône Paris, www.iconeparis.com Direction Artistique / Artistic Direction Mathieu Mermillon & Camille Gallet Merci à / Thanks to Daniele Aliverti, Margot Bellanger, Ornella Bignami, Serge Coatanlem, Vincent Coutelin, Aude Crépin, Marie Demaegdt, Audrey Finalteri, Daniel Henry, Yves Hustache, Kabé, Fanny Kolopp, Vincent Lappartient, Susie McHugh, Fanny Marguet, Arnaud Piedcoq, Silvia Ré, Ellen Sideri, Dimitri Soverini, Sue Spencer. Ont contribué à ce numéro / Contributors for the issue Pierre Léonforte vit entre Paris et Milan. Rédacteur-en-chef des City Guide Louis Vuitton depuis leur création en 1998, journaliste pour La Tribune et Moi, AD, Maison Française, Marie-Claire-Maison, Interni, Case da Abitare, il est aussi l’auteur du recueil de chroniques hôtelières Room Service, et de plusieurs ouvrages dont le prochain, consacré au créateur de meubles Philippe Hurel, et réalisé avec la styliste Alix de Dives, sera publié en novembre 2009 par les éditions Aubanel. Pierre Léonforte divides his time between Paris and Milan. Editor-in-chief of the

Un réseau dédié A dedicated network

Louis Vuitton City Guides since their creation in 1998 and journalist for La Tribune

FR

with stylist Alix de Dives, will be published in November 2009 by Editions Aubanel.

Marie-Emmanuelle Belzung, Directeur / Director

et Moi, AD, Maison Française, Marie-Claire-Maison, Interni, Case da Abitare, he is also author of the hotel chronicle compilation, Room Service and numerous other works. His next book, dedicated to furniture designer Philippe Hurel and realized ————————

celc.sg@mastersoflinen.com

Rédacteur en chef du magazine français l’Officiel , Patrick Cabasset a collaboré aux

Marie Demaegdt, Chef de Projet Produit & Innovation

pages mode de nombreux magazines : Biba, Dépêche Mode, Vogue Paris, le Journal

Textile / Project Manager, Textile Products & Innovations

du Textile, Le Point, Le Monde, Vogue Homme International, View On Colour, Gap,

marie.demaegdt@mastersoflinen.com

Profession Textile, Maison Française, Marie-Claire Maison, Glamour, etc…

Audrey Finalteri, Assistante Produit

Editor-in-chief of the French magazine l’Officiel, Patrick Cabasset has collaborated for

& Innovation Textile / Assistant, Textile Products & Innovations

the fashion pages of many magazines including Biba, Dépêche Mode, Vogue Paris, le

audrey.finalteri@mastersoflinen.com

Journal du Textile, Le Point, Le Monde, Vogue Homme International, View On Colour,

Julie Pariset, Chef de Projet Communication

Gap, Profession Textile, Maison Française, Marie-Claire Maison, Glamour, etc…

& Evénementiel / Project Manager, Communication & Special Events julie.pariset@mastersoflinen.com Fanny Marguet, Chef de Projet Nouveaux Débouchés /  Project Manager, New Opportunities fanny.marguet@mastersoflinen.com

CELC ne saurait être tenue responsable en cas d’absence ou d’inexactitude de la

Arnaud Piedcoq, Chef de Projet / Project Manager

mention copyright des auteurs des photographies reproduites dans ce magazine. En

arnaud.piedcoq@mastersoflinen.com

cas de contestation d’un tiers sur ce fondement, CELC le mettra en relation avec la

Joris Baets, Ingénieur Nouveaux Débouchés /

société lui ayant fourni la photographie, afin qu’ils règlent directement leur différent.

New Opportunities Engineer

—————

joris.baets@mtm.kuleuven.be

CELC is not responsable in the case of any absences or imprecise copyright mentions for photos reproduced in this magazine. In case of a third party’s

Service de Presse / Press Office – Cosi Communication Dimitri Soverini - dimitri@cosicom.net

disagreement on this subject, CELC will put them in contact with the company that supplied the photo so they can address the issue with them directly.

Sonia Lemagnen - sonia@cosicom.net Strategic Partners UK Susan McHugh Associates Susie McHugh – susie@susanmchugh.com

Confédération Européenne du Lin et du Chanvre

Sue Spencer – sue.spencer@mastersoflinen.com

15, rue du Louvre 75001 Paris

IT Elementi Moda

Tel : +33 (0) 1 42 21 06 83 Fax : +33 (0) 1 42 21 48 22

Ornella Bignami - el.moda@elementimoda.it

E : communication@mastersoflinen.com

Silvia Ré - s.re@elementimoda.it

www.mastersoflinen.com

US ESP Trendlab Ellen Sideri – Cathleen Sheehan linen@esptrendlab.com

— 25 —

Elle ne se sépare jamais de son métier à tisser portatif. Sheila Hicks a pourtant anticipé ce qui deviendra un art « hors les murs ». Formée à Yale par Josef Albers – transfuge du Bauhaus –, grande voyageuse, peintre, photographe, « la vie de Sheila Hicks est, à l’image de ses œuvres, un tissu de fils noués, délibérément ou par le hasard de rencontres fécondes », comme le dit son amie Monique Lévi-Strauss. De son atelier du Quartier Latin à Paris, sont sorties des œuvres gigantesques commandées par les plus grands mécènes, comme « May I have this dance ? », une fantaisie toute en spirale de lin et de liège, ou “Four Seasons of Mount Fuji,” un arc-en-ciel de ruban tissé, long de plus de cent mètres. « Au départ il y a la couleur, c’est l’essence et le sujet de mon travail », lin versatile, lumière et couleur en trio vibratoire... A l’endroit de son travail, Sheila Hicks se fait mutine: « l’art de la passementerie, déclaré ringard aujourd’hui, est en fait une technique de structures et filatures en 3D. Dès que l’on change de matière et d’échelle, la passementerie devient sculpture, et moi, je deviens ingénieur ». Tout au long des années, le lin se retrouve – avec d’autres fibres – dans ses œuvres minuscules ou monumentales, car « pour les grands projets d’architecture, il est parfait, pas de prise à l’humidité, aux insectes, idéal pour toutes les saisons, beau le jour et la nuit car il accroche merveilleusement toutes les lumières. En proximité avec le verre, le bois, l’ardoise, le granit, iI se fait l’écho des autres matières. » Mais il dicte sa volonté, comme un cheval, jusqu’à ce qu’on apprenne à l’apprivoiser. Il exige de trouver de nouvelles méthodes… Inlassable chercheuse, Sheila Hicks repousse toujours plus loin les limites et n’a de cesse de déconstruire et reconstruire son travail, conduite par des « visions qui guident sa main » avec pour fidèles compagnons de route le fil et la fibre.

She is never far from her portable loom: Sheila Hicks anticipated what was to become an “beyond just walls” art. Having studied at Yale with Josef Albers – a Bauhaus defector – she is a passionate traveler, painter and photographer. As her friend Monique Levi-Strauss says, “the life of Sheila Hicks is in the image of her work, a fabric made of threads knotted deliberately or the result of chance, fertile meetings”. Gigantic works commissioned by artistic patrons emerge from the depths of her studio in Paris’ Latin Quarter such as “May I Have this Dance ?”, a linen and cork spiral fantasy or “Four Seasons of Mount Fuji”, a rainbow of woven ribbons over one hundred meters long. “At the beginning, there was color, this is the essence and subject of my work”… versatile linen, light and colors in a vibrant trio. At her workshop, Sheila Hicks is mischievous: “the art of braiding, considered passé today, is actually a 3-D technique of structure and spinning. As soon as we change the material and scale, braiding becomes sculpture and I become an engineer”. Over the years, linen can be found – with other fibers - in her tiniest or most monumental works, because “it is perfect for great architectural projects, it doesn’t get damp or attract insects, it is ideal for all seasons, it is beautiful day and night since it catches all types of light marvelously. It echoes the different materials used alongside it like glass, wood, slate or granite.” But it also imposes its will, like a horse, until we learn to tame it. It obliges us to continually find new methods… Sheila Hicks, an unclassifiable researcher, constantly pushes the limits, continually deconstructing and reconstructing her work, driven by “visions that guide her hands” with yarns and fibers as her faithful traveling companions.

Sheila Hicks Banisteriopsis 1965-1968, lin, 158x290cm, Coll. Musée des Arts Décoratifs de Montréal ———— Banisteriopsis 1965-1968, linen, 158x290cm, Collection, Montreal Decorative Arts Museum Photo: ©David Arky


Le Fil du Lin et du Chanvre #2