Issuu on Google+

SMART CREATION UN AUTRE REGARD SUR LA MAILLE DE LIN


Smart crĂŠation

Un autre regard sur la maille de lin


Préface Fibre de caractère au comportement inédit, assurément tendance, la maille de lin s’apprivoise!! Seule ou mélangée, sa versatilité enthousiasme les nouvelles générations de designers textiles, stylistes et créateurs de mode, ainsi que les marques qui travaillent en symbiose inventive avec les filateurs et tricoteurs européens. Cette hybridation textile en perpétuelle redéfinition crée des maillages renouvelés, au service de nouveaux usages. Elle fait écho aux attentes des consommateurs vers plus d’informel, de souplesse et de confort. Vers plus de naturalité. Un concept utilisé désormais sans modération, comme l’Argument de vente indispensable. Une stratégie marketing que le lin n’a pourtant nul besoin de revendiquer!: elle fait partie de son ADN depuis toujours!! Ce manuel des «!bons usages de la maille de lin!» est conçu pour favoriser les initiatives, pour inspirer l’apprentissage et l’utilisation d’une maille qui n’a pas encore révélé tous ses atouts!! CELC MASTERS OF LINEN

La planète lin No1 mondial de la production de lin, l’Union Européenne en assure à elle seule 70"% des volumes": plus de 120"000 tonnes1 annuelles pour LA fibre végétale textile originaire du continent européen.


4

5

Le lin, une exception européenne

Cette particularité, elle la doit à des sols généreux, à un climat océanique bénéfique, ainsi qu’à tous les savoir-faire qui s’y sont développés. Un ancrage original sur plus de 92!000 ha1 qui se concentrent sur une large bande côtière!: de la Normandie aux Pays-Bas en passant par la Belgique. Une productivité liée à une alchimie unique entre respect des traditions et innovation constante, où chaque geste répond à des techniques uniques. Le semis, l’arrachage, le rouissage, le retournage puis l’enroulage, constituent en effet les étapes rigoureuses que le liniculteur, de part son expérience, observera durant les 100 jours de croissance de la fibre. Responsable de la première opération de transformation mécanique de la plante en fibre, le teilleur — l’homme de la plaine — travaille en relation étroite avec l’agriculteur et suit, parcelle par parcelle, chacune des étapes de la culture du lin. Responsable de plusieurs exploitations, il conseille les cultivateurs pour optimiser les récoltes et produire de grands crus, véritables millésimes du lin qui seront ensuite assemblés pour une parfaite homogénéité.

1

Ce duo de professionnels constitue, avec le climat et le sol, les atouts principaux et non délocalisables du lin européen qui lui confèrent un avantage concurrentiel déterminant. Recréer les conditions d’une telle alchimie ailleurs sur la planète s’avère extrêmement difficile et s'est, jusqu’à présent, révélé impossible.

Fortement exportatrice, l’Europe du lin garde une avance indéniable sur les marchés internationaux grâce à l'harmonie vertueuse de la qualité, de la productivité, de l'innovation et de la naturalité. 1

2

1 2

Floraison Rouissage

92 402 hectares de lin cultivés en Union Européenne. 123 334 tonnes de lin teillé. Moyennes calculées sur les campagnes 2003 / 2010 en France, Belgique et Pays-Bas (source : C.I.P.A.LIN).


6

7

Le lin, matière première de l’économie durable

Dans une économie ouverte aux mouvements industriels sans frontières, avec plus de 7 500 exploitations agricoles dédiées à sa culture et à son teillage, l’activité du lin demeure enracinée dans ses territoires. Une culture qui — dans le respect des normes européennes du droit du travail — nécessite jusqu’à cinq fois plus de main d’œuvre que l’exploitation du blé à surfaces équivalentes, et garantit la santé socio-économique de zones rurales revitalisées par la fibre divine. Véritable modèle à l’échelle européenne, respectueuse de l’environnement, parfaitement traçable dans sa production et offrant des qualités mécaniques récemment découvertes, le lin revendique son exemplarité et répond à tous les critères sociaux, économiques et écologiques du développement durable.

3

3

Teillage


8

9

Le lin, une fibre écologiquement responsable

Généreux et exploitable jusqu’à ses racines, le lin produit zéro déchet!: fibres longues, fibres courtes, graines et anas, tout dans la plante est utilisé pour une gamme variée d’applications : textiles, papiers, vernis, huiles, tourteaux, biomatériaux, etc. Une prodigalité étonnante ! Un hectare de lin cultivé donne environ 1 500 kilogrammes de lin teillé soit 20 000 kilomètres de fils. De quoi tisser 3 750 m2 de tissus, assez pour confectionner 4 000 chemises ou 3 000 t-shirts. Assez pour fabriquer au choix 1 375 chaises en lin composites, ou 1 000 panneaux isolants thermiques pour l’éco construction, autant de panneaux pour des portières de voitures, ou encore 300 m2 de litières écologiques pour chevaux. Après l’arrachage, les longues racines restées en terre fertilisent et assainissent les sols. Formidable tête d’assolement, la culture de lin est renouvelée en rotation tous les 6 à 7 ans afin d’obtenir une qualité de sol optimale et d'augmenter les cultures suivantes de 20 à 30 %. Particulièrement sobre, le lin nécessite zéro irrigation — sinon naturelle avec l’eau de pluie — soit une économie annuelle de 850 000 millions de mètres cubes d’eau. Avec une utilisation d’intrants à minima, la culture du lin constitue un atout pour la biodiversité et pour la préservation des cours d’eau et des nappes phréatiques.

4

Dans un contexte de minimisation de l'empreinte écologique, la culture du lin européen affiche des performances enviables : un hectare de lin retient chaque année 3,7 tonnes de CO2, soit plus de 340 000 tonnes d’équivalent carbone2 évitées tous les ans, ce qui correspond aux rejets émis par les habitants d’une ville de la taille d’Anvers. 2

341 887 tonnes de CO2 stockées. Moyenne calculée sur les campagnes 2003 / 2010 en France, Belgique et Pays-Bas (source : C.I.P.A.LIN).

5

4 5

Teillage Filature

Le lin, la fibre longue éminemment textile 90 % du lin teillé est destiné au marché textile dont 60 % à l’habillement et 30 % à l’art de vivre. Les 10 % restant sont destinés aux débouchés techniques dont les co-produits.


Mots-clés du lin

Proximité, Capital humain, Traçabilité, Innovation, Terroirs, Ruralité, Respect de l’environnement, Bilan carbone, Qualité, Savoirfaire, Durabilité, Cohésion sociale, Excellence,

10

11

Grands crus, Confiance, Naturalité, Europe, Zéro déchet, Zéro irrigation, Productivité, Homogénéité, Assemblage, Développement durable.


12

Des matières innovantes Face à l’incontournable lin en chaîne et trame, la maille de lin vit sa révolution.


La maille de lin, une maille plurielle

Authentique et rustique, avec patines ou prélavages, ou au contraire volontairement sophistiquée avec teintures raffinées et tricotages recherchés, la maille de lin se développe sur la base de fils complexes qui autorisent tous les effets, toutes les sensations. En variant les procédés de tricotage, la maille de lin se décline aujourd’hui sous des formes multiples à partir de fils simples, retors, câblés, moulinés, guipés, vrillés, flammés, doupionnés, bouclés, boutonnés, chenillés, frisés, enduits, jaspés, perlés, etc. Fils qui peuvent être cirés, laqués, nacrés, pelliculés, teints en multicoloris ou en dégradés, tweedés, etc. Des tricots qui offrent des surfaces planes et saisissent la lumière, font vibrer les mailles et jouent les contrastes, ou au contraire se montrent sous leurs aspects tridimensionnels. Grâce à la pluralité des ennoblissements qui modifient la « main » et surprennent « l’œil », le lin en maille s’achemine vers de nouvelles « écritures » de mode. Des scénarii captivants, des opportunités inédites offertes à toutes les fantaisies et sur tous les segments de marché, pour surprendre un consommateur exigeant. «!Depuis une dizaine d'années, nous avons toujours été précurseurs pour l'utilisation de la maille de lin dans nos collections. Elle est pour nous un basique, une matière standard que reconnaissent nos clients, ses vertus éthiques et écologiques sont un véritable ‹!plus!›.!» Roland Chelly, designer de la marque Majestic.

«!Le lin va devenir un permanent de nos collections, il fait éprouver de réelles sensations aux consommateurs!: douceur, fraîcheur, authenticité, modernité…!» David Pecard, responsable de la division textile du Coq Sportif.

Effet «"poilu"» d'une maille rectiligne brossée, à jauge 3. 55"% lin, 45"% polyester et laine mélangée. Création Daniel Henry.

14

15


16

17

«!Tous les grands créateurs belges qui viennent nous voir — Anne Demeulemeester, Dries Van Noten, Raf Simon, etc. — mais aussi des marques comme Kenzo ou Givenchy et d’autres, recherchent plutôt des matières naturelles comme le lin, des tricotages insolites. Nous sommes une sorte de laboratoire ouvert au monde de la mode créative, nous ne proposons pas de collection, chaque client vient avec ses fils, ses désiderata et nous réalisons à façon.!» Philippe Leturcq, responsable de production de Bonneterie Cousy, tricoteur, France.

«!Il faut savoir faire ressortir l’âme de la matière par des tricotages qui osent les effets, il ne faut pas craindre d’aller loin avec la maille de lin, elle offre des possibilités quasi illimitées, étonnantes.!» Ornella Bignami, directrice du bureau de style Elementi Moda, Italie.

Effet optique d’une maille «"mille raies"» 100"% lin, en jauge 20. Tricotage circulaire, fil Safilin. Création Daniel Henry.


La maille de lin, le nec plus ultra fin

Après plusieurs années d’investissements en R&D, les filateurs européens ont réussi à améliorer le titrage des fils et à faciliter le tricotage pour donner naissance à une nouvelle génération de fils extra fins, réguliers et particulièrement lisses. L’objectif : réaliser des mailles de lin, sensuelles et caressantes, souples et élastiques. Léger, le jersey de lin préserve toutes les propriétés originelles de la fibre et lui confère une personnalité unique dans les secteurs de la lingerie, du homewear, du sportswear, etc. Une maille en mouvement et contemporaine qui se travaille facilement en « coupé-cousu ». «!Nous sommes capables de sortir des fils de lin fins comme un trait de crayon, d’imaginer des mélanges flatteurs comme un fil 90!% lin et 10!% or ou argent, en mélange intime qui donne un éclat très doux.!» Denis Grassart, directeur des ventes de Jos Vanneste, filateur, Belgique.

«!Nous sommes très attentifs à désaisonnaliser le lin, en proposant désormais une gamme d’hiver mélangée avec du cachemire par exemple pour un aspect luxueux et un toucher chaleureux. Cela reste pour le moment un petit marché, mais il peut devenir un basique à moyen terme.!» Roland Chelly, designer de la marque Majestic.

«!Le lin d’hiver est surtout présent dans le tissage et moins dans la maille, à nous d’éduquer nos clients, d’expliquer son intérêt et ses indéniables qualités. Mais nous constatons déjà que la maille circulaire a acquis une position importante et presque basique.!» Patrick Lonn, directeur commercial de Linificio e Canapificio Nazionale, filateur, Italie.

Maille ajourée à effet dentelle réalisée dans un fil retors composé de 2 fils Nm 50. Tricotage rectiligne, jauge 18, 100"% lin. Fil BE.MI.VA.

18

19


Tous les styles, tous les segments, tous les prix…

Acne, Agnès B, American Vintage, Balenciaga, Banana Republic, By Malene Birger, Converse, Cyrillus, DKNY, Eileen Fisher, Ermenegildo Zegna, Esprit, Etam, Hermès, Humanoïd, Ikks, Isabel Marant,

20

21

la maille de lin séduit la mode

Jigsaw, Joseph, Kenzo, Lanvin, Le Coq Sportif, Loft design by, Maje, Majestic, Max Mara, Miu Miu, Patrizia Pepe, Paul & Joe, Petit Bateau, Sandro, Vanessa Bruno, Vlas Blomme, Zadig & Voltaire…


22

23

2

«!Nous avons souhaité débanaliser une pièce vestimentaire basique — le sweat à capuche en molleton, standard de la mode sport urbaine — et proposer une alternative au coton avec le lin. Notre marque a une culture de l’innovation dans son ADN et cette démarche nous convient parfaitement!: un fil adapté et performant, un tricotage innovant et une teinture de qualité, et tout cela en Europe bien sûr, jusqu’à la confection réalisée au Portugal.!» David Pecard, responsable de la division textile du Coq Sportif, France.

1

1 2

Converse (USA) Le Coq Sportif (FR)


24

25

3

3 4 5

Inis Meain (IR) Acne (SUE) Petit Bateau (FR)

4

5


26

27

8

6

7

6 7 8

Majestic (FR) Vlas Blomme (JP) Loft design by (FR)


28

Des qualités ultra sensibles Matière noble et naturelle, fibre longue polyvalente et généreuse, le lin trouve de nombreuses applications dans le secteur de la bonneterie. Une réalité commerciale favorisée par ses particularités.


Des qualités ultra sensibles

Naturalité, grande résistance à la traction, lustre attrayant, pouvoir absorbant élevé, anallergique, antibactérien, thermorégulateur, souplesse, infroissabilité, entretien facile, etc. Des qualités qui s’enrichissent selon que le lin soit « filé au sec » ou « filé au mouillé ». Dans le premier cas, il permet de créer des jeux de volumes et de reliefs, des jacquards, des effets 3D ; dans le second, il se révèle d'une finesse extrême qui apporte transparence et raffinement, en maille jersey, pour le t-shirt et la lingerie. «!On commence à observer une véritable montée en puissance de la demande de produits à forte valeur ajoutée ‹!écologique!›. Un mouvement qui dépasse le seul effet ‹!tendance!› et auquel la maille de lin participe par son effet seconde peau, son caractère spontanément vrai, authentique.!» Helen Lambert, CEO du bureau d’achat Lambert Associates pour Bergdorf, Neiman Marcus, Lane Crawford.

À ces qualités s’opposent des comportements qui exigent une grande maîtrise de la part des tricoteurs : rigidité, faible allongement à la rupture, manque de gonflant et d’élasticité, stabilité dimensionnelle à maîtriser, etc. Des caractéristiques que filateurs et tricoteurs parviennent à surmonter. Avant le tricotage, la fibre de lin suit un processus long et rigoureux. Tout commence dans les champs où le filateur s’implique très en amont, du semis jusqu’à la récolte, soucieux de cette traçabilité qui signe le caractère unique du lin européen. Proche du liniculteur, il est ainsi en mesure d’anticiper la qualité de chaque lot de lin qui équivaut à cinq tonnes de matière première. Son objectif : choisir des lots de fibres longues qui produiront des fils réguliers, sans boutons ni flammèches, afin de ne pas entacher la qualité finale du produit.

Tricot Intarsia qui joue les contrastes d’un dessin placé!: fond soyeux et effet velours animé d'un fil reliéfé. 81!% lin, 13!%soie et 6!% polyester. Bonneterie Cousy. Fils de lin mélangés Jos Vanneste.

30

31


32

33

«!Dès le mois de mars, nous sommes dans les champs pour évaluer les récoltes et préempter chaque parcelle d’une même variété, d’un même semis, récolté à la même date chez le même liniculteur. Ensuite, comme pour un grand vin, nous procédons à des assemblages de plusieurs lots d’années différentes pour créer une base de matière uniforme et constante. Sachant qu’il existe des années meilleures que d’autres, des millésimes en quelque sorte.!» Christian Mekerke, Pdg de Safilin, filateur, France.

Production à valeur humaine ajoutée, tout l’enjeu de la filature du lin est d’assurer la réalisation d’un fil régulier et fluide capable de glisser entre les aiguilles lors du tricotage. Tout au long de la fabrication qui dure deux semaines — de l’arrivée de la matière première à la sortie du fil — des procédures de tests et de contrôles garantissent sa solidité et son homogénéité. Un fil de lin qui se prête à tous les possibles sur des métiers rectilignes, circulaires, Jacquard, Rachel, etc. dans des jauges extrêmement variables : une gamme de titrages — 26 métriques, 39 métriques et 50 métriques — qui autorise des profils de maille extraordinairement fins. Un choix de fil susceptible d’assurer élasticité, résistance au frottement, régularité et souplesse à la maille désirée, pour un rendu des couleurs obtenues à partir d’un fil de lin écru ou blanchi. «!Le fil de lin ne réagit pas comme les autres fils, il a du caractère, du tempérament qui demande beaucoup de précision pour mettre au point des échantillons et permettre de nouvelles propositions créatives.!» Philippe Leturcq, responsable de production de la société Bonneterie Cousy, tricoteur, France.

«!Le lin doit s’apprivoiser, on ne l’aborde pas comme une autre fibre, il demande un grand savoir-faire.!» Chantal Labouré, gérante de la société Jean Ruiz, tricoteur spécialisé dans le fully-fashioned, France.

Une maille jacquard 60!% lin et 40!% laine à la rayure fondue et estompée par feutrage (lavage à l’eau chaude et séchage au tumbler). Tricotage circulaire Staff Jersey. Fil Toscano.


La maille de lin ouverte aux métissages «!La maille de lin a une très forte identité. Elle s’adapte facilement aux changements de mode!: elle peut être tour à tour rustique ou sauvage avec des effets feutrés, grattés, des aspects laineux très appréciés en hiver. Ou, au contraire, raffinée et légère en été, grâce à sa finesse et à des mélanges avec du Tencel, de la soie, de la viscose, etc., des alliances très agréables à porter, très agréables à toucher.!» Nelly Rodi, directrice artistique du bureau de conseil en innovation et création Nelly Rodi, France.

Si le lin pur est garant d’une réelle authenticité, les métissages avec des fibres naturelles, artificielles ou synthétiques ouvrent le champ des possibles à de nouveaux tricotages aux aspects étonnants, aux touchers différents, aux performances renforcées. Coton, soie, cachemire, lurex, polyamide, viscose, élasthanne, laine, etc., le lin se lie aisément pour des qualités renouvelées. — — — — —

Lin / coton : une tenue améliorée, un entretien facilité. Lin / soie, lin / cachemire : un toucher luxueux pour des tricots légers. Lin / lurex : une brillance festive. Lin / polyamide : une bonne stabilité dimensionnelle. Lin / viscose : une meilleure fluidité et une excellente réaction à la teinture pour des colorations subtiles, des impressions sur fil, etc. — Lin / élasthanne : une plus grande élasticité et des effets de reliefs possibles. — Lin / laine / alpaga / cachemire : un toucher doux pour des tricots « trans-saisonniers », etc. «!Notre société travaille pour les grandes centrales qui observent avec intérêt la maille de lin!: il faut faire de la pédagogie pour démontrer tout son éventail créatif, proposer de la fantaisie et offrir un juste équilibre volume!/!qualité!/!prix. » David Dumas, responsable commercial de la société MCF, tricoteur spécialisé dans la maille circulaire à façon, France.

Un dessin géométrique en maille vanisée (effet positif"/"négatif) avec fil lin-cachemire (Iafil) et fil lin-alpaga (Michele Solbiati) de couleur contrastée. 50"% lin 25"% cachemire 25"% alpaga. Tricotage rectiligne. Bonneterie Cousy.

34

35


36

37

«!Nous constatons un intérêt plus important pour la maille de lin, en particulier pour les articles de poids moyen sans structure particulière. Par exemple, dans les collections d’été, à côté de la veste classique en coton, la veste en maille de lin commence à prendre de l’importance, elle est aujourd’hui une pièce fondamentale dans les collections des grands stylistes internationaux.!» Willy Lavazza, responsable de la division maille et fils de la société Michele Solbiati-Sasil, tisseur, Italie.

«!Aujourd’hui, le lin séduit de nombreuses marques comme Petit Bateau, Lacoste, Eminence ou encore les chaussettes Labonal. C’est une matière qui s’apprécie pour sa souplesse confortable, son toucher doux, son aspect visuel, des bénéfices sensoriels et sensuels au contact de la peau qui plaisent aux consommateurs.!» Olivier Guillaume, directeur commercial de Safilin, filateur, France.

Jersey en mélange de matières, couleurs et titrages. 93!% lin, 4!% coton, 3!% lurex. Fil lin Safilin, teinture certifiée OekoTex Decoster, tricotage MCF, finitions TAC.


La maille de lin vivante et versatile

Certains comportements de la maille de lin se corrigent facilement par des techniques aguerries qui confèrent aux articles européens les qualités exigées par les consommateurs. Remarqué, l’aspect parfois irrégulier de certains fils de lin se vit désormais comme un atout. Une irrégularité appréciée pour son authenticité qui se décline sur une large gamme de jauges et peut être compensée par tricotage — sous forme de liages complexes plus ou moins fantaisie — ou par mélange avec d’autres fibres. Quant au manque de gonflant des tricots, il peut disparaître avec l’emploi de fils retors plutôt que de fils simples. L'aspect « plombé » de certains tricots ou les touchers jugés plus ou moins « secs » peuvent être considérablement améliorés par des associations de fils distincts dans les tricots, de manière visible ou non : — Alternance de fils différents entre rangées ; — Emploi de retors : 1 fil de lin, 1 fil d’une autre composition ; — Vanisage : 1 fil de lin sur l’endroit, 1 fil d’une autre composition sur l’envers; — Tricotage en liage double face. Et comme pour tous les articles en maille qui nécessitent une stabilité dimensionnelle durable, des précautions doivent être prises tout au long du processus de fabrication ; avant confection, il est recommandé de faire subir aux tricots des traitements de relaxation, de lavage et de séchage en tumbler. Une exigence de qualité qui labellise le savoir-faire européen. «!Il y a aujourd’hui un grand intérêt pour le lin, les marques le réclament, les tisseurs et les tricoteurs font de gros efforts pour le rendre accessible et révéler ses qualités intrinsèques.!» Denis Grassart, directeur commercial société Jos Vanneste, filateur, Belgique.

Le fil tricoté «!effet tagliatelle!» confère au tissage une structure graphique et un tomber atypique pour un tissu, fluide et plombant. 70!% lin, 22!% coton, 8!% soie. Fil et tissage Italtessil.

38

39


40

41

«!Seuls les filateurs européens proposent des fils de lin de plus en plus raffinés et les tricoteurs spécialisés maîtrisent de mieux en mieux la technique pour améliorer l’attractivité de la maille de lin qui est parfois perçue à tort comme élitiste, comme expérimentale.!» Ornella Bignami, directrice du bureau de style Elementi Moda, Italie.

«!Nous faisons des efforts constants pour améliorer la qualité et maintenir le savoir-faire ‹!Made in Italy!›. En effet, nous croyons que pour la maille de lin, la qualité européenne est un atout incomparable, que la production italienne doit être identifiable pour sa créativité, en rupture avec la production en Extrême-Orient!», Willy Lavazza, responsable de la division maille et fils de Michele Solbiati-Sasil, tisseur, Italie.

«!Mes clients, originaires du continent nord-américain et d’Australie, comme Nordstrom ou Mayer, ont une image encore très ‹!rustique!›, très traditionnelle du lin. La maille de lin offre l’opportunité de leur proposer des produits très différents visuellement, mais aussi en termes de toucher et d’usage.!» Odile Baudelaire, directrice du bureau d’achat O.B.F.O.

Technique sandwich pour isolation «!grand froid!». Une maille double avec recto entaillé et verso lisse. 54!% lin 46!% laine. Tricotage rectiligne Jean Ruiz. Fil de lin chiné Jos Vanneste.


La maille de lin, une matière d’avenir

Les vertus intrinsèques du lin l’inscrivent au cœur même de nos préoccupations sociétales ; elles en font un acteur fondamental de l’association « naturalité / proximité » qui régit déjà nos modes de consommation. Matière ancestrale, porte-voix d’une culture éco-responsable, elle se réinvente au gré des innovations, des transformations et de la technologie, et sait faire écho à une consommation sensible au prix juste, au « made in… ». Si aujourd’hui, les fils de lin dans l’habillement sont destinés pour 80 % au tissage et pour 20 % au tricotage, un équilibre s’amorce avec des usages plus larges inspirés par la mode. «!Dans les prochaines saisons, le lin s’annonce comme la fibre tendance de qualité pour le marché de l’habillement.!» Patrick Lonn, directeur commercial de Linificio e Canapificio Nazionale, filateur, Italie.

«!Le lin devrait profiter de la vague écologique montante, un des grands enjeux des marchés de demain.!» David Dumas, responsable commercial de MCF, tricoteur spécialisé dans la maille circulaire à façon, France.

«!La tendance écologique a sûrement poussé les clients vers la recherche de produits naturels et le lin est évidemment au centre de toutes les attentions.!» Willy Lavazza, responsable de la division maille et fils de Michele Solbiati-Sasil, tisseur, Italie.

«!Le lin s’inscrit dans les valeurs contemporaines!: le développement durable bien sûr, mais aussi la recherche de différenciation, la modestie raffinée…, je pense aux codes du luxe actuels qui cultivent la simplicité discrète, une sobriété apaisante, des qualités bien incarnées par le lin.!» Christian Mekerke, Pdg de Safilin, filateur, France.

La maille de lin, facile à vivre au quotidien Par rapport au chaîne et trame, la maille de lin ne se froisse pas, elle s’entretient aisément : lavage en machine programme délicat ou lavage à la main ultra-rapide, sans nécessité de repassage. Jersey rayé «!marinière!», 100!% lin. Tricotage circulaire jauge 18 MCF, fil Nm 26 Safilin, finitions TAD.

42

43


Linen Dream Lab!: l’open source du lin

Ouvert à Paris en 2009 et à Milan en 2010, le Linen Dream Lab est l’espace d'expérimentation et d'inspiration qui recense les innovations textiles et techniques, toutes les perspectives créatives à partir des fibres de lin. Interface entre les acteurs du lin européen — créateurs, industriels et distributeurs — il recense toutes les tendances et toutes les propositions prospectives 100 % fibre lin : lieu d'accompagnement à la R&D et au sourcing, espace de rencontres pour les adhérents de la CELC et l’ensemble des professionnels — prescripteurs, bureaux de style et designers mode ou déco — pour échanger, découvrir et stimuler l’imagination. Le Linen Dream Lab dépasse sa fonction de matériauthèque pour s’imposer comme un véritable carrefour de projets créatifs, techniques et économiques. LINEN DREAM LAB PARIS 15, rue du Louvre 75001 Paris T + 33 (0)1 42 21 06 83 LINEN DREAM LAB MILAN Via Orti 2 20122 Milano T + 39 02 55181645 trends@mastersoflinen.com

44

Recto-verso!: téléscopage sensoriel Le caractère du lin imprime une manière d’être, un nouveau porter et une façon de regarder obliquement la matière. Les qualités de la maille de lin font écho à des innovations inspirantes, un jeu de tendances en recto-verso porteuses de sens et de modernité.


46

47

Recto!: Maillage de bois

Si le béton continue de s’ériger en matériau prioritaire pour nourrir l’imagination des bâtisseurs, le bois, longtemps relégué aux virgules décoratives, retrouvent les faveurs des architectes. La montée verte n’y est pas étrangère : partout l’écologie développe ses racines du bien pour construire ou tenter de construire un monde nouveau empreint de naturalité. Un grand appel de la forêt stimule les énergies avec des bâtiments où le bois dévoile de véritables mailles végétales qui habillent et protègent à la fois, à l’image du treillis ondulé proposé par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines pour le Centre Pompidou de Metz. À l’Exposition Universelle de Shanghai, les pavillons canadien, espagnol ou ceux de la région Rhône-Alpes ont révélé des « tissus » de bois qui flattent l’œil par des chantournements saisissants. Le premier, dessiné comme d'imposantes stères facettées de bois foncé, semble avoir été taillé directement dans la matière. Le deuxième s’est appuyé sur un artisanat ancestral — le tissage de l’osier — pour créer des architectures en lianes tissées aériennes et majestueuses comme une incroyable écume de bois qui semble quitter le sol pour s’envoler. Le troisième, imaginé par Denis Dessus, est un parallélépipède réalisé en thermopierres recyclables à base de sable, de chaux et d’eau, entièrement ceinturé par des bambous installés à claire-voie, créant des jeux de rayures écologiques. Ces entrelacs de bois bruts ou précieux ont aussi trouvé leur place dans la nouvelle boutique Hermès, rue de Sèvres, à Paris. Dans le vaste espace d’un bâtiment historique classé — l’ancienne piscine du Lutetia —, l’architecte Denis Montel a posé d’incroyables nids constitués de lamelles de bois clair : un maillage élégant et étonnant.

Centre Pompidou Metz ©!Roland Halbe.


Verso!: Naturalité

Matière vivante s’il en est, le lin a depuis longtemps anticipé le courant «!naturalité!» qui préoccupe la planète. La biodiversité créative des filateurs et des tricoteurs ouvre la voix à des tricotages qui surprennent et se réinventent en revendiquant une écologie douce.

Christophe Pillet développe avec le filateur Safilin une maille 100!% lin pour l’urbanwear. Projet TECH&DESIGN – R3iLab (Réseau Innovation Immatérielle pour l'Industrie). Tricotage Studio Renaissance.

48

49


50

51

Recto!: L’épure immaculée

Les adeptes de la « simplicité volontaire » ou de la « sobriété heureuse » cherchent à centrer leur mode de vie sur l’essentiel, pour chasser les démons d’une consommation excessive et envahissante. Des designers, des créateurs se glissent dans cette attitude en dessinant des objets où le superflu disparaît au profit du fondamental. Le trait est sûr, la ligne est discrète, la forme est évidente, sans accroc, ni aspérité, et la technologie imperceptible. Le nouveau ventilateur sans pale de Dyson ne dit pas autre chose : faire du souffle avec l’air grâce aux mouvements circulaires d’une turbine invisible. Le design aérodynamique du concept-car DeZir de Renault tend vers cette épure aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du véhicule. Ou encore la Simple Outdoor Collection, un mobilier de jardin aux courbes simples dessiné par Yoann Henry Yvon, apôtre de l’épure, qui défend l’idée d’objets « évidents » pour le quotidien. Une, la nouvelle ligne de beauté de Bourgeois, trace une voie identique avec des produits vrais pour des femmes naturelles sans artifice. Cette épure dans le dessin s’exprime dans un même élan avec la vague de blanc qui déferle. Tonalité immaculée, le blanc suggère l’effacement, la disparition, la plénitude sans fioritures. Les spécialistes du packaging plongent dans cette blancheur, comme pour nettoyer les excès d’emballages surchargés qui polluent le regard. Les produits Carrefour, les biscuits Bonne Maman, les glaces Mövenpick, les smoothies Innocent, les desserts Frü, et bien d’autres encore, s’emballent pour le blanc, donnant une lecture immédiate et simple de leurs produits. Le café Carte Noire l'a également adopté avec une gamme spéciale et éphémère qui émerge du linéaire dans sa robe blanche, symbole de pureté et d’élégance. « La couleur a une température que nos yeux interprètent et que notre corps ressent sans même que nous en soyons conscients », explique Fabrice Peltier, Président de P’Références et fondateur de la Design Pack Gallery. Le blanc suggère un bien-être pacifique et un retour aux valeurs simples.

Ventilateur Air Multiplier ©!Dyson.


Verso!: Bien-être

Le lin évoque souvent des images bienfaisantes de linge frais, calmant. Avec ses sophistications apparentes d’effets de surface, de tricotages audacieux, et ses propriétés hypoallergéniques, la maille de lin suggère avant tout une sensation apaisante, un bien-être qui va à l’essentiel. Des qualités appréciées dans l’univers du spa!: hyper absorbant, le lin est le complice idéal.

Maille arachnéenne réalisée dans un fil pur lin au titrage d’une extrême finesse (Nm 78). L’impression de légèreté est accentuée par un ajouré à effet «"échelle"». Fil Linificio E Canapificio. Création Daniel Henry.

52

53


54

55

Recto!: La proxilité rapproche sans distance

Les grands distributeurs, implantés à l’extérieur des cités avec leurs magasins gigantesques, reviennent dans le cœur des villes et de leurs clients. Le concept de «!petit commerçant!» refait surface — petite surface ! — avec des magasins à taille humaine qui jouent la carte de la «!proxilité!» : la proximité et la facilité. Un concept que les anglo-saxons appellent les convenient stores destinés à rendre service aux clients en leur facilitant le quotidien avec notamment une grande amplitude des horaires d’ouvertures, des espaces de ventes qui deviennent ainsi des lieux de vie et de revitalisation de la ville. Par extension, la « proxilité » inspire une envie générale d’humanisation du monde ; la dureté des temps et la virtualisation des rapports via les réseaux en ligne incitent à renouer avec un communautarisme physique. L’homme n’est pas qu’un « animal » consommateur abstrait et anonyme. Il est aussi un être sensible et métaphysique qui a besoin de l’autre, de la chaleur humaine sans contingence ni dépendance, de la simple nécessité d’échanger avec d’autres. Une chaleur humaine essentielle à la socialisation et au partage, un acte de générosité qui diminue la sensation de barbarie.

Vending Machine ©!Onitsuka Tiger.


Verso!: Thermorégulation

Au plus proche des sensations et des ressentis, être au plus proche du quotidien des femmes et des hommes en les isolant et en les rapprochant à la fois, la maille de lin enveloppante et confortable s’adapte aux climats pour un porter frais en été, chaud en hiver.

Molleton pour sweatshirt 100!% lin, double fronture pour un tissu double face!: 1 face lisse en Nm 28 pour la structure!; 1 face de bouclettes fines et denses, coupées et rasées (fil extra fin Nm 50). Fils Safilin. Tricotage Bourgoin.

56

57


58

59

Recto!: La vie en 3D

Dans les années 60, l’auteur de science-fiction britannique Arthur C. Clarke avait évoqué la création d’une « machine à répliquer ». Le développement des imprimantes 3D rend l’utopie réalisable. Cette technologie d’impression en volume permet de faciliter le prototypage de tous types d’objets, la réalisation de maquettes en 3D, et ouvre la voie à la fabrication de produits finis à la demande. Elle va jusqu'à sortir d’un cadre industriel, en faisant évoluer la mass-customization déjà en usage vers la on-demand fabrication, un concept révolutionnaire pour réaliser une pièce de rechange ou un objet ancien difficile ou impossible à manufacturer. La société Fab@Home va même plus loin en proposant des imprimantes 3D et des programmes pour les particuliers : une plate-forme de fabrication à domicile où il suffira de cliquer pour imprimer en volume. Les promoteurs de ce projet à portée de souris sont persuadés que la mutation numérique en cours autorisera quiconque à fabriquer et même à vendre des objets fonctionnels, dépassant tout ce qu’on pouvait imaginer jusque-là. Dans le magazine The Ecologist, André Reichel, chercheur à l’Université de Stuttgart en Allemagne évoque l’émergence d’un nouveau paradigme économique autour de l’autosuffisance : « L’autosuffisance a pour objet non pas l’innovation technologique mais l’innovation en termes de comportement. Il s’agira de faire évoluer l’attitude des gens, la manière dont ils utilisent un produit, le type de produits qu’ils achètent affectivement. Ou pour les entreprises, le type de produits qu’elles vendent vraiment. » Un vrai changement de modèle où la matière devient le point de départ absolu de l’inventivité.

Imprimante 3D Fab@Home.


Verso!: Inventivité

Jacquard, rectiligne, circulaire, etc.!: la maille de lin tire le fil de la création au plus loin pour donner à voir des maillages inventifs, fusionnant les styles et se liant à d’autres fibres pour enrichir les dimensions de la matière brute. Soutenus par la filière grâce à des investissements importants en R&D, les acteurs du lin ne ménagent pas leur énergie pour pousser l'innovation toujours plus loin.

Une maille tridimensionnelle, 92!% lin et 8!% lurex, qui joue les effets prismes «!en augmenté!»!: les variations de densité créent des volumes en pointe. Création Elementi Moda. Fil lin labellisé GOTS Linificio E Canapificio.

60

61


62

63

Recto!: L’obsession du tactile

Le monde sera palpable ou ne sera pas ! Avec son iPhone qui se commande aux doigts et se caresse à l’œil, Apple a popularisé la tactilité des écrans dont l’ergonomie des fonctions s’impose au toucher. Une familiarité qui se répand comme une traînée d’empreintes sur les écrans des PDA, des GPS, des MP3, des tablettes, des laptops, des téléviseurs, des guichets des billetterie automatique, etc. : tous les objets électroniques flanqués d’un écran perdent leurs boutons pour offrir un profil lisse comme un épiderme parfait. La société taïwanaise Asus a ainsi créé le premier ordinateur 100!% tactile — baptisé Dual Panel Concept — qui, avec son double écran tactile, ne possède ni touche ni bouton ! Dans le registre musical, la technologie Active Graphics a permis le développement d’un papier tactile et d'une encre conductrice utilisée par la société Paper Jamz qui en a recouvertes des guitares sans cordes pour jouer des musiques cajolantes… Cette tactilité caressante qui transforme la technologie à touche-touche va connaître une évolution tranquille avec le concept Skinput encore à l’étude. Chris Harrison, chercheur à l’université Carnegie Mellon de Pittsburg aux États-Unis, et le pôle de recherche de Microsoft planchent sur l’épiderme transformé en écran tactile ! « S’approprier le corps humain comme un ‹ périphérique d’entrée › est séduisant non seulement parce que nous avons environ deux mètres carrés de surface extérieure, mais aussi parce qu’une grande partie de cette surface est facilement accessible par nos mains (par exemple, les bras, les cuisses, le torse) » explique Chris Harrison sur son site internet. Quoi de plus empathique, de plus intime, de plus accessible que la peau pour rendre la technologie invisible, simplement caressante.

©!Microsoft Surface.


Verso!: Douceur

Le lin a une main réputée sèche, or c’est mal connaître toutes les possibilités d’une matière si versatile. Ainsi, la maille de lin, pure ou mélangée, ne ménage pas ses effets pour flatter l’épiderme avec des qualités «!soft touch!» incomparables.

Dentelle sur métier Leavers en lin mélangé, reliefée par broderies de mohair!; 85!% lin 15!% polyamide Solstiss.

64

65


66

67

Recto!: Pchitt!! La mode en spray

Ils en rêvaient, ils l’ont fait… Les équipes scientifiques du London Imperial College et le créateur Manuel Torres du Royal College of Art ont inventé le textile non-tissé à pulvériser directement sur le corps. Des microfibres de tissu — coton, laine, lin, etc. — sont mélangées à un solvant qui, lorsqu’il s’évapore et par liaison des fibres, donne naissance à des vêtements ajustés, sans couture, mais aussi lavables et réutilisables. Une technologie brevetée et commercialisée par la société Fabrican qui vise aussi le monde médical pour la réalisation de bandages de protection, de pansements, etc. Elle s’adapte évidemment à tous les types de textiles industriels et de revêtements puisque ce tissu en spray peut être projeté sur n’importe quelle surface. Une idée révolutionnaire consacrée par le magazine Times dans son palmarès des 50 meilleures inventions de 2010.

Fabrican Ltd ©!Gene Kiegel.


Verso!: Légèreté

Mousseuse, vaporeuse, aérienne, céleste même!! La maille de lin joue les poids légers jusqu’à des effets seconde peau, des transparences délicates. Avec des jauges d’une finesse élevée, la maille de lin sait se délester de l’excès de matière pour garder le principal de ses qualités sans perdre de consistance.

Un jeu de matières avec surimpression glitter sur tissu maille combinant un fil de lin (60!%) et un fil de viscose (40!%)!: le dessin abstrait renouvelle le classique jacquard. Fil Toscano. Tricotage Staff Jersey.

68

69


70

Wiki-lin & Wiki-maille Le lexique du lin et ses dĂŠfinitions.


Wiki-lin

72

73

La plante

L’arrachage

Le rouissage

Le teillage

Le peignage

Elle comporte une tige unique d’environ 1 mètre de hauteur sur laquelle se répartissent 80 à 100 feuilles. La croissance est rapide : le semis a lieu entre le 15 mars et le 15 avril pour une végétation de 100 jours et la fleur, souvent bleue, éclot en juin.

On ne fauche pas le lin, on l’arrache afin de préserver toute la longueur des fibres contenues dans sa tige ! L’arrachage a lieu environ cinq semaines après la floraison, en juillet, lorsque les tiges sont défoliées sur le tiers de leur longueur depuis le sol. Elles sont déposées, à même la terre, en andains (nappe de lin d’une largeur d’un mètre) qui donnent aux champs une beauté graphique.

Première phase naturelle de transformation de la plante en fibre, c’est l’alternance de pluie et de soleil qui permet au lin de rouir. Grâce à l’action des micro-organismes et des bactéries présents naturellement sur le sol, le rouissage (de juillet à septembre) élimine la pectose qui soude les fibres textiles à la partie ligneuse de la plante. Pour favoriser un rouissage homogène des tiges, les pailles de lin sont retournées à miparcours.

Les fibres textiles du lin sont contenues dans l’enveloppe externe de la tige. Pour pouvoir les exploiter, il est nécessaire de les extraire et de les débarrasser du bois présent au centre de la tige (l’anas, valorisé sous forme de paillettes de bois pour le jardinage, les litières animales, l’aggloméré, etc.). Seconde phase de transformation de la plante en fibre, le teillage s’effectue après le ramassage. Processus mécanique spécialisé, ses étapes successives sont l’égrenage, l’étirage, le broyage et le battage. Les fibres obtenues se classent en deux catégories : fibre longue (le long brin ou filasse) et fibre courte (les étoupes).

Première des opérations de filature, le peignage est de plus en plus réalisé par les teilleurs. La fibre est parallélisée, calibrée et étirée sous forme de rubans doux et lustrés prêts à être filés.

La filature La filature comprend différentes opérations qui permettent de transformer les fibres en fil. Régularisé et étiré, le ruban devient mèche, et est ensuite filé en appliquant une torsion. Les techniques varient selon le type de fil à produire : — la filature « au mouillé » avec immersion dans un bac d’eau chauffée à 60 ° C. Un trempage qui facilite le glissement des fibres et permet de réaliser des fils fins (habillement, linge de maison, etc.) ; — la filature « au sec » pour des fils plus rustiques et plus épais (décoration, cordes, etc.).


Wiki-maille

Affinité tinctoriale La capacité d’un fil à bien prendre la couleur. Le lin excelle dans ce domaine car c’est une fibre creuse qui absorbe facilement la couleur, est économe en teinture et reflète la lumière.

74

Machine à tricoter circulaire

Machine à tricoter rectiligne

Grâce à des aiguilles dispo- Grâce à des aiguilles disposées en cercle, elle fabrique sées en rangées, le travail des tissus tubulaires princis’effectue à plat avec un palement vendus au mètre mouvement de va-et-vient. pour la confection, en coupé Il permet notamment une cousu. Le tricot peut être utilisation « sur mesure » : travaillé sous sa forme tubu- — en diminué ou « fully Bonneterie laire ou ouvert (dit « au large ») fashioned » : les finitions des On regroupe sous cet intitulé en simple épaisseur, comme pièces (diminution, augmenun tissu. Les machines circu- tation) sont intégrées, l’ensemble des articles texlaires produisent des tissus et à assembler par couture tiles en maille constitués ou remaillage, comme dans de un ou plusieurs fils repliés tricotés de jauge 7 à 60. la confection de pulls en boucles entrelacées. En — en 3D pour un vêtement termes plus familiers, le tissu entièrement fini. maille ou tricot, classifié Les machines rectilignes en deux catégories : le tricot produisent des tissus tricotés trame et le tricot chaîne. de jauge 3 à 18. Jauge La finesse de la maille se qualifie en jauge (calcul du nombre d’aiguilles utilisées par pouce). Plus la jauge est importante, plus la maille est fine.

75

Maille armurée

Solidité

Une maille réalisée sur des machines à double fonture (deux rangées d’aiguilles face à face) pour des effets double face couleurs ou matières (comme le molleton ou l'éponge).

Le lin est la fibre textile naturelle la plus solide. Il dure longtemps sans se déformer, ni pelucher. Il s’assouplit et s’adoucit même au fil des lavages.

Tricot chaîne

Une maille constituée de plusieurs fils parallèles comparables à des fils de chaîne lors du tissage. Le travail s’effectue dans le sens vertical. Peu élastique dans le sens de la longueur, il garde parfaitement Titrage Maille simple sa forme originelle et est La filature du lin donne lieu indémaillable. Une maille réalisée sur des à une vaste palette de fils Fréquemment utilisé pour machines à simple fonture organisés en numéros métriles vêtements de sport, (une seule rangée d’aiguilles), ques (Nm). Une référence les sous-vêtements, la lingecomme le Jersey. qui correspond au nombre rie, les rideaux, etc. Le tricot de kilomètres fait avec 1 kg Rachel permet des applicaMélange fils retors de fil. Plus le chiffre est élevé, tions dans le domaine de Un fil pur lin retordu avec un plus le fil est fin (ex : Nm 6 = la dentelle, du géo-textile fil d’autre nature (ex : coton, 6 000 m au kilo pour ou du médical. etc.). les tissus d’ameublement ; Nm 39 = 39 000 m au Tricot trame Mélange intime kilo pour les tissus légers Une maille formée de boucles d’habillement). Fibres mélangées avant successives réalisée avec filature. un ou plusieurs fils. Le travail s’exécute dans le sens horizontal, rangée après rangée : une élasticité assurée dans les deux sens. Fréquemment utilisé pour les pulls, les t-shirts, les chaussettes, etc.


CELC MASTERS OF LINEN La Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) est l’unique organisation européenne agro-industrielle regroupant et fédérant tous les stades de production et de transformation du lin et du chanvre. Elle est l’interlocutrice privilégiée de 10!000 entreprises européennes, maîtrisant la fibre de la plante au produit fini. Fondée en 1951, la CELC est un lieu de réflexion, d’analyse conjoncturelle, de concertation de la filière et d’orientation stratégique. Avec sa plateforme de promotion «!CELC MASTERS OF LINEN!», la confédération crée l’environnement favorable à la compétitivité des entreprises industrielles. Une action qui s’inscrit à l’international en stimulant l’innovation et en s’appuyant sur les valeurs de fibres naturelles aux qualités environnementales confirmées. Au travers du Pôle Textile, elle assure la promotion de la filière européenne, dans les secteurs mode et art de vivre. Avec la création du Pôle Technique et de son Comité Scientifique Européen, la CELC engage ses industriels vers l’avenir et les nouveaux débouchés techniques comme l’éco-construction et les produits composites à haute performance. Marie-Emmanuelle Belzung, Directeur Alain Camilleri, Directeur Communication Marie Demaegdt, Chef de projet Création & Innovation textile Julie Pariset, Chef de projet Communication Sophie Vandamme, Chef de projet Communication CELC MASTERS OF LINEN 15, rue du Louvre 75001 Paris T + 33 (0)1 42 21 06 83 www.linenandhempcommunity.eu www.mastersoflinen.com trends@mastersoflinen.com

Crédits Rédacteur, spécialiste du marketing des tendances et écrivain Dominique Cuvillier Direction artistique Atelier trois (www.ateliertrois.fr) pour Icône Paris (www.iconeparis.com) Photographies Chapitre 1 : © Vincent Lappartient Chapitres 2, 3 et 4 : © Patrice Stable Agence Villadalésia & Co (www.villadalesiaandco.com)


www.mastersoflinen.com


SMART CREATION - VERSION FRANCAISE