Issuu on Google+

www.francoisecoutant2014.fr


« Oser changer la ville »

Notre pacte avec vous, Angoumoisines et Angoumoisins !

arce que nous ne voulons plus subir les effets des crises : économique, financière, sociale, P politique et environnementale, nous proposons de prendre ensemble un autre cap, celui de la transition vers une ville et une agglomération où la règle sera le « toujours mieux » plutôt que le «  toujours plus » !

Cette transition n’est pas une utopie ; elle est déjà en marche dans plusieurs villes françaises, j’ai commencé à la bâtir ici, dans le précédent mandat, en élaborant de façon participative un Agenda 21  : calendrier de projets et d’actions concrètes pour le 21ème siècle. Nous le poursuivrons. Angoulême ne doit plus être à la traîne. Engageons ensemble la transition écologique de notre territoire au niveau économique, énergétique, social, etc. Cette transition est créatrice d’emplois locaux. Elle améliorera le cadre de vie et le quotidien de toutes et tous. Parce que l’écologie n’est pas réservée aux riches, comme certains voudraient le laisser croire, chacune, chacun d’entre nous peut prendre part à ce projet de transformation sociale profonde, durable. Pour qu’Angoulême recrée du lien social et un cadre de vie plus solidaire, plus agréable. Pour qu’Angoulême sache mettre en œuvre une réappropriation citoyenne des questions qui nous concernent toutes et tous. Pour faire d’Angoulême une ville désirable et bienveillante. Avec mon équipe, humblement, mais avec détermination, je m’engage à mettre en œuvre ce programme


Sommaire I

Angoulême, une ville, agréable, accessible, pratique et durable

Partageons l’espace public page 4 Rénovons et construisons durable page 6 Allons vers l’autonomie énergétique page 7 Renforçons la biodiversité page 8 Privilégions la santé

II

Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenante et solidaire

Une ville socialement responsable page 10 Une ville apprenante page 11 Une ville qui soutient l’entrepreneuriat page 14 Une ville qui investit dans l’économie sociale et solidaire Une ville qui innove pour le commerce et l’artisanat Une ville qui valorise ses filières industrielles page 15

III

Angoulême, une ville ouverte à toutes et tous, vivante, créative et citoyenne

Angoulême, une ville plus solidaire Vers un GrandAngoulême fier de ses politiques sociales Angoulême, ville attractive et créative Sport, tourisme et loisirs, arts et culture Angoulême, ville tranquille et citoyenne Angoulême, une ville ouverte sur le monde

page 16 page 18 page 20 page 22 page 23


Angoulême, une ville, agréable, accessible, pratique et durable Entrons en transition... Aménageons notre espace public de manière conviviale et agréable pour mieux vivre ensemble

Partageons l’espace public Pour mieux organiser les déplacements

✔ Accès élargi aux transports collectifs en baissant les tarifs : gratuité du bus le samedi, adaptation du pass 10 voyages à une utilisation familiale, validité de 2h du ticket unité ✔ Des parkings relais en concertation avec les usagers ✔ Des liaisons rapides entre les quartiers avec des navettes ✔ Stationnement demi-tarif les samedis matin dans les parkings souterrains

Permettre aux habitants de se saisir des enjeux du Plan de Déplacement Urbain (PDU) : pôle d’échange multimodal à la gare, Mobilix (bus en site propre), vélo, livraisons, etc.

➲ Encourager la pratique du vélo et de la marche

✔ Des transports alternatifs à la voiture individuelle

parcours à pied et en vélo ✔ La relance et l’actualisation du plan cyclable d’agglomération avec des aménagements sécurisés : 1 km pour 1 000 habitants d’ici 2020 ✔ Des zones de circulation apaisées à 20 et 30 km/h ✔ Des parkings vélos sécurisés, couverts avec des ombrières photovoltaïques ✔ Des taxis vélo en plus du service de location de vélos ✔ L’indemnisation pour les déplacements en vélo des salariés

répondant aux besoins du quotidien : bus, co-voiturage, autopartage, vélo, marche, taxi... ✔ Construire avec les habitants le projet Mobilix : un progrès en terme d’horaires, de fréquence, de temps de parcours ✔ Faciliter l’intermodalité (connexion des différents modes de transports) en créant une « maison des mobilités » pour informer, sensibiliser et former aux différents modes de transports

à pied par :

✔ Un budget dédié à ces modes de déplacement ✔ Une signalétique des itinéraires et temps de


Reconsidérons l’aménagement de l’espace public ✔ L’organisation des trajets maison-école à pied et en vélo

➲ Réutiliser le fleuve Charente comme voie de communication

Nous construirons une ville dense et de qualité pour lutter contre l’étalement urbain, véritable prédateur d’espaces naturels, de terres agricoles et d’énergie et nous œuvrerons pour l’élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI)

✔ Mettre en place une navette fluviale à énergie solaire ➲ Favoriser la liaison ville basse / ville haute grâce

➲ Repenser le transport de marchandises et les

livraisons en centre ville en favorisant les circuits courts

✔ Créer une plateforme logistique afin d’organiser le transport du dernier kilomètre ✔ Adapter le mode de transport au type de marchandises : véhicules électriques, livraison en vélo

à des ascenseurs, escalators et passerelles en liaison avec le futur réseau de transport en commun et les parkings relais

➲ Faire des places et des placettes des lieux de

création et d’animation notamment au Champ de Mars

➲ Penser les quartiers dans un esprit de

multifonctionnalité (logement, travail, commerce, loisirs, etc.) et installer un pôle d’activité dans chacun d’eux. Travailler avec les habitants à identifier un lieu pour amener certains festivals dans les quartiers

➲ Travailler à la réhabilitation du quartier Bel Air

Grand Font en concertation avec la population dans le cadre d’une opération de renouvellement urbain

➲ Aménager le port L’houmeau en lui redonnant Handibus : 05 45 95 74 22 Covoiturage régional : covoiturage.poitou-charentes.fr

toutes ses fonctions d’animation, de pôle de tourisme et de déplacement

➲ Construire une piscine écologique de proximité


Renforcer les règles du nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) ✔ Envisager toutes les possibilités de densification afin de limiter l’étalement urbain ✔ Requalifier des friches industrielles en logements, activités et espaces verts en particulier sur l’ancien site de la SNPE (Société nationale des poudres et des explosifs) ✔ Favoriser des circuits courts pour tous les travaux de construction ✔ Veiller à l’accessibilité des équipements par les transports collectifs et par les modes actifs ✔ Diminuer l’imperméabilisation des surfaces de voirie en utilisant des revêtements poreux qui favoriseront les infiltrations d’eau, limiteront le ruissellement et les risques d’inondation ✔ Favoriser les circulations d’air dans la ville afin de créer une ventilation naturelle, indispensable pour limiter les hausses de température et les pollutions atmosphériques ✔ Proposer un cahier des charges « écologique » pour tout permis de construire, avec des recommandations fortes sur l’énergie, les matériaux et l’architecture ✔ Diminuer l’affichage publicitaire et durcir les règlements sur la publicité lumineuse (économies d’énergie) Besoins d’alléger vos factures d’énergie ? L’Espace Info Énergie d’Angoulême vous conseille gratuitement, prendre rdv au 05 45 92 95 93

Rénovons et construisons durable Nous souhaitons réduire la facture énergétique d’Angoulême et lutter contre la précarité énergétique des ménages. Rénover les bâtiments permet de diminuer les consommations et améliore le confort et la santé des occupants.

Stop aux passoires énergétiques Gouffre financier pour la commune : les bâtiments communaux consomment 75% de l’énergie ✔ Répertorier les équipements communaux (scolaires, sportifs, services publics) afin de décider avec les habitants de leur devenir ✔ Effectuer un diagnostic énergétique des bâtiments à conserver ✔ Lancer un programme pluri-annuel de rénovation énergétique

Les logements individuels ou collectifs Nous souhaitons mieux loger la population, contribuer à la mixité sociale des quartiers, valoriser notre patrimoine en réalisant des économies ✔ Lutter contre la vacance des 3300 logements vides à Angoulême est une priorité sociale et écologique : nous remettrons sur le marché 100 logements vacants


par an pour éviter une ville-musée sans habitants ✔ Préférer la réhabilitation et la rénovation thermique à la construction de nouveaux logements ✔ Favoriser l’habitat partagé qui permet des économies et du lien social intergénération ✔ Développer l’habitat coopératif grâce à la loi Duflot, construire et réhabiliter des bâtiments en mutualisant certains espaces ✔ Développer l’éco-habitat de la conception architecturale aux matériaux et à la gestion du chantier ✔ Développer la mixité sociale pour maintenir la diversité des habitants

Allons vers l’autonomie énergétique Nous souhaitons amener notre territoire vers l’autonomie énergétique en travaillant sur 3 objectifs : diminuer les consommations, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et augmenter la part des énergies renouvelables dans la production d’énergie.

➲ Créer une Agence locale de l’énergie, lieu de

ressources pour les habitants et les professionnels

Organiser la maîtrise de l’énergie

✔ Renforcer l’efficacité énergétique par des travaux, et la sobriété énergétique par nos comportements ✔ Moins de gaspillage le long de tous les réseaux

Envie de laisser le nucléaire pour des énergies renouvelables ? Passez chez Enercoop ! enercoop.fr

✔ Diminuer les consommations en éclairage public de 30% par l’installation de détecteurs de présence et des systèmes basse consommation ✔ Aider les ménages à contrôler leurs consommations grâce à des calculateurs d’énergie sur internet

Produire des énergies renouvelables localement diminue les coûts et créera 200 à 400 emplois directs à Angoulême   ✔ Produire du biogaz par méthanisation de déchets organiques peut alimenter les véhicules municipaux et les transports en commun ✔ Expérimenter à Angoulême l’utilisation des huiles de friture recyclées pour les véhicules municipaux ✔ Créer des réseaux de production de chaleur en profitant de la réfection des réseaux du sous-sol ✔ Développer les énergies bois, solaire, éolienne, hydraulique et géothermique ✔ Favoriser l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits et les parkings ✔ Travailler à la mise en place d’une zone de développement éolien sur l’agglomération


Renforçons la biodiversité +19% d’urbanisation en France en 10 ans. Les études scientifiques montrent qu’accroitre la végétation urbaine améliore la qualité de l’air, limite les ilôts de chaleur en cas de canicule. De même, préserver des sols vivants et perméables est indispensable au cycle de l’eau et prévient des inondations. En augmentant la place de la nature en ville, on améliore le cadre et la qualité de vie de chacun.

➲ Intégrer le réseau des villes vertes afin de mettre

en place des politiques environnementales en lien avec l’efficacité économique

Gérer les espaces verts de manière respectueuse de l’environnement ✔ Poursuivre la gestion différenciée, avec des tontes et un entretien en fonction des cycles de la faune et de la flore : ne pas réduire ces espaces à du gazon mais penser la nature dans sa diversité ✔ Supprimer l’utilisation des phytosanitaires ainsi que l’utilisation d’engrais chimiques afin de préserver l’environnement et la santé

✔ Travailler avec la population et les commerces afin de réduire la vente et l’utilisation des phytosanitaires ✔ Maintenir les arrêtés anti-OGM

Développer la place de la nature en ville ✔ Développer des lieux de transmission des savoirs : jardins partagés, compostage collectif, initiation au jardinage bio notamment aménager à Basseau le terrain de 2000 m2 ✔ Gérer de façon écologique les espèces en surpopulation (ex : pigeonniers contraceptifs) ✔ Réintroduire des animaux en ville : tonte avec les moutons, abeilles vectrices de biodiversité

Privilégions la santé Notre santé et celle de notre environnement sont liées. Nous devons limiter les pollutions de tous ordres, préserver les ressources naturelles et agir de façon éco-responsable.

Diminuer les pollutions ✔ Limiter le trafic automobile près des écoles et des crèches pour préserver les plus fragiles ✔ Privilégier le mobilier et les matériaux de rénovation sans toxiques ✔ Planter des espèces végétales non allergènes ✔ Informer des alertes de pollution de l’air et inciter


à des changements de comportement ✔ Limiter les implantations d’antennes relais

Préserver l’eau ✔ Récupérer les eaux de pluie pour arroser les espaces verts et laver les véhicules ✔ Planter des espèces végétales vivaces et peu gourmandes en eau ✔ Expérimenter une tarification en fonction de la consommation ✔ Limiter la pollution par des pratiques agricoles et de jardinage plus saines

Les déchets et leur gestion : prévention, tri, valorisation ✔ Favoriser le compostage des déchets verts partout où c’est possible ✔ Limiter la production de déchets par une politique de prévention, réduire la quantité d’emballages en lien avec les associations de commerçants ✔ Élargir la charte « Éco-commerces » (réduction des déchets, dépenses d’énergie et d’eau) ✔ Valoriser les déchets et développer des filières de recyclage ✔ Lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective

Des questions sur les déchets, les bacs, les sacs noirs et jaunes, les composteurs, un numéro gratuit : 0 800 77 99 20 et le site www.pluspropremaville.fr

Manger mieux ✔ Mettre en place une collaboration avec des producteurs locaux pour passer de 8 à 50 % d’aliments bio locaux dans la restauration collective

Accès à la santé pour toutes et tous ✔ Un plan santé municipal mettant l’accent sur la prévention ✔ Un pass santé pour les jeunes et les précaires, pour un accès gratuit aux soins de base ✔ Réfléchir avec les acteurs de la santé à la mise en place de maisons de santé dans les quartiers

Guide du Bio en Charente, liste des AMAP, des producteurs, revendeurs : contactez la Maison de l’Agriculture Biologique au 05 45 63 00 59


Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenante et solidaire Nous souhaitons engager la transition écologique de l’économie créatrice d’emplois en investissant notamment dans le développement de l’économie circulaire et l’économie de la fonctionnalité. Pour cela, nous mobiliserons tous les financements publics (Europe, état, Région, Département, Grand Angoulême) comme privés.

Une ville socialement responsable Nous souhaitons renforcer l’accompagnement à la recherche d’emploi vers les métiers porteurs pour : ✔ Les femmes en précarité Diffuser dans tous les secteurs d’activités économiques une culture de l’égalité femmes/hommes, être plus vigilants sur la qualité des emplois, notamment dans le secteur des services à la personne. Permettre un accès des femmes à tous les métiers grâce à une information et orientation adaptées

✔ Les jeunes et les séniors : susciter une nouvelle dynamique intergénérationnelle en créant : - des aides à la mobilité et au logement - un club de ressources pour les demandeurs d’emploi - le développement des contrats de génération - des ateliers collectifs de créateurs d’entreprises - des annuaires locaux de compétences, de savoirs faire et de métiers - des forums d’entreprises pour recruter dans les secteurs porteurs Nous négocierons des Chartes entreprises/territoire autour de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) dans chaque filière avec prise en compte de la santé et de la sécurité au travail ✔ Les travailleurs handicapés: mobiliser les employeurs publics et privés pour passer de 3% aujourd’hui à 6%, obligation légale


✔ Créer une filière de formation innovante dans les métiers du numérique en prenant appui sur le Pôle Image et les FAB LAB (communautés des innovateurs numériques) ✔ Améliorer le niveau général en anglais : préparation des tests exigés par les entreprises pour tous les jeunes et demandeurs d’emploi ✔ Les artistes, les créateurs et les intervenants culturels : créer une coopérative d’activité et d’emploi spécialisée dans le domaine de la culture ✔ Pour mettre en œuvre ces propositions, nous recruterons une équipe dédiée de médiateurs emplois, en appui aux acteurs du service public de l’emploi et en partenariat avec les associations spécialisées : CIJ, Unis Cité, Solidarités Nouvelles face au chômage…

Une ville apprenante Nous rendrons possible et effective la formation tout au long de la vie et l’adaptation des compétences aux enjeux de la transition écologique du territoire ✔ Créer une école de la deuxième chance pour 100 jeunes sans qualification : ancrée dans la réalité économique locale, élaborée avec les acteurs économiques tout en répondant aux problématiques de recrutement des entreprises

✔ Soutenir des actions visant à accompagner 150 seniors par an vers des contrats de professionnalisation ✔ Répondre aux besoins de formation des personnes étrangères en organisant 100 parcours linguistiques vers l’emploi par an ✔ Créer une “Université populaire de l’écologie” : lieu ressource de sensibilisation et formation des habitants et acteurs locaux pour s’engager concrètement dans la transition écologique ✔ Mettre en place une offre de conseils et de formation mutualisée pour répondre aux besoins des artisans, commerçants, créateurs et repreneurs d’entreprises artisanales


Françoise Coutant

Alice Bécard

professeure de SVT Grand-Font

artiste du spectacle Bussatte

Laurent Fréboeuf

professeur de sciences physiques Ma Campagne

Isabelle Loulmet

cadre en entreprise St-Martin

Catherine Blanc

décoratrice en enduit écologique Ma Campagne

Catherine GrivotGaillard retraitée militante associative St-Cybard

Daniel Marteau

retraité militant associatif Basseau

Christophe Boreau technicien Victor Hugo

Marie-Jeanne GuilbaudVallade artisancommerçante St-Martin

J.-François Mas

psychologue Ma Campagne

Yves Brion

demandeur d’emploi L’houmeau

Patricia Hawkins

libraire Centre ville

Pascale Morlière

négociatrice immobilier Centre ville

Jean-Claude Caraire retraité militant associatif Grand-Font

Bernard Horreaux conseiller aux études musicales St-Cybard

Eugénie Ormsby

retraitée militante associative Gare

Mohamed Cherif médiateur culturel Basseau

Ayhan Kalkanoglu éducateur Gde-Garenne

Béatrice Pailler

assistante de direction Petit Fresquet

Lhoussine Chinkhir chargé de production spectacles St-Gelais

Murielle Kamprath

professeure d’éducation socio-culturelle Gde-Garenne

Sonia Raynaud

étudiante L’houmeau

Brigitte Ricci

consultante de politiques de la ville St-Ausone


Daniel Crumb

comédien St-Martin

Célia Deck

infirmière Centre ville

Madeleine Labie

professeure des écoles Petit Fresquet

Céline Rochet-Bisaro formatrice pour adulte Champ de Mars

Frédéric Diaz

charpentier Grand-Font

Dominique Lagnous

retraité militant associatif Petit Fresquet

Arnaud Roy

ingénieur du son Frégeneuil

Boubacar Diouf

aide médicoprofesseure de psychologique mathématiques Grand-Font Petit Fresquet

Bernard Lambert

agent d’auteur St-Martial

Valérie Seibel

enseignante arts appliqués Jules Ferry

Florence Ferré

Hélène Soulard

Florence Laval

maître de conférence St-Ausone

professeure de français Grand-Font

électricienplombier Petit Fresquet

Rodolphe Legentil

cadre demandeur d’emploi Ma Campagne

Maxime Thuret

avocat Centre ville

Mostefa Fodil

Nathalie Lemaçon

chorégrapheplasticienne Grand-Font

Claire Viennot

retraitée militante associative Sillac

Redwan Louhmadi animateur culturel Grand-Font

Michel Villessot

dessinateur industriel Victor-Hugo


Une ville qui soutient l’entrepreneuriat Nous construirons un environnement et des outils plus performants, plus lisibles, plus accessibles pour la création et la reprise d’entreprises, l’innovation et l’expérimentation et nous soutiendrons le développement de réseaux d’entreprises. ✔ Rationaliser et mutualiser des dispositifs d’appui à la création, au financement et à l’implantation ✔ Promouvoir l’image d’Angoulême “Ville de l’Entrepreneuriat” par des actions de marketing territorial et un prix de l’initiative économique ✔ Accompagner la création de pôles par filières pour mutualiser des fonctions de Recherche et Développement, innovation et communication

Une ville qui investit dans l’économie sociale et solidaire L’économie Sociale et Solidaire (ESS) répond à des besoins non satisfaits  et ne se limite pas au traitement social du chômage. Elle est en mesure de concilier Des emplois de qualité, locaux, allez voir du côté de l’économie sociale et solidaire ! www.cres-poitoucharentes.fr

justice sociale et protection de l’environnement. à Angoulême, faute de volonté politique, l’ESS est insuffisamment développée et structurée, malgré l’existence d’un tissu d’acteurs engagés et compétents qui expriment de fortes attentes. Nous nous engagerons donc dans un plan local de l’ESS pour le GrandAngoulême avec des moyens dédiés : un élu référent, un service, un budget. ✔ Créer un Pôle territorial de coopération économique spécialisé dans les activités liées à la transition écologique de l’économie : énergie, alimentation, innovation sociale dans les services aux personnes ✔ Améliorer la viabilité économique des structures d’insertion

Une ville qui innove pour le commerce et l’artisanat Nous constatons un déséquilibre de l’offre commerciale avec une désertification du centre ville et des quartiers, généré notamment par le développement inconsidéré des zones commerciales périphériques. Dans les quartiers ayant bénéficié des Opérations de Rénovation Urbaine (ORU), les résultats en matière de commerce de proximité sont contrastés : par exemple, on peut déplorer la fermeture récente de la supérette de la Grande-


✔ Ré-implanter des commerces de métiers de bouche et de métiers d’art en ville ✔ Faciliter l’inscription des très petites et moyennes entreprises du bâtiment dans les filières, pour répondre aux enjeux de la transition écologique en améliorant leur accès à la commande publique www.cma-charente.fr www.angouleme.cci.fr

la transition écologique durant la mandature dans les filières existantes et émergentes : BTP à faible impact, biomasse, énergie, bois, géothermie, eau, assainissement..

➲ Développer le secteur de l’économie circulaire créateur d’emploi et permettant de donner une deuxième vie aux déchets Product ion

Ut

por t

✔ Engager un vrai partenariat avec les chambres consulaires pour soutenir et organiser le secteur de l’artisanat en dialoguant avec le secteur bancaire

➲ Passer de 15% à 25% d’emplois en lien avec

ns

✔ Prendre en compte l’enjeu de la pyramide des âges des artisans et commerçants pour anticiper et organiser le renouvellement des entreprises

Nous inscrirons ces projets dans le cadre de la stratégie régionale de développement économique pour mobiliser les fonds européens 2014-2020 ciblés sur « la mutation vers une économie à faible teneur en carbone ».

ili s

ra

✔ Veiller à ce que le futur office du commerce et de l’artisanat soit une instance de dialogue et de coopération avec les acteurs économiques et les habitants

Une ville qui valorise ses filières industrielles

Recycla ge

Garenne, peu après la restructuration coûteuse du centre commercial par l’EPARECA. Un seul commerce de proximité a survécu sur la place du quartier voisin de Basseau. En revanche, la prochaine requalification du centre commercial de Ma Campagne semble plus prometteuse. Il est souhaitable que le quartier de Bel Air-Grand Font fasse à son tour l’objet d’une ORU et qu’une réflexion soit rapidement engagée sur le devenir de son centre commercial.

a tio n

T

➲ Encourager l’économie de la fonctionnalité

privilégiant l’usage d’un bien plutôt que son acquisition : service de location, de mutualisation des biens


Angoulême, une ville ouverte à toutes et tous, vivante, créative et citoyenne Angoulême, une ville plus solidaire

Nous pensons que les difficultés vécues par les personnes fragilisées ne doivent pas être des obstacles à leur participation à la vie de notre cité. Nous souhaitons qu’Angoulême, ville apprenante, affirme son engagement pour l’éducation, la réussite scolaire et la formation.

Réussite éducative pour tous ✔ Rationaliser et coordonner les interventions du CCAS, des Maisons des Solidarités, de la CAF, des Centres Sociaux et des associations en complémentarité et cohérence avec les dispositifs d’aides sociales pour développer le programme de réussite éducative pour tous les enfants de 2 à 16 ans

✔ Engager une politique de lutte contre l’illettrisme grâce à : - un repérage et un accompagnement renforcé des personnes détectées - un plan de développement des compétences clés mobilisant des formateurs et tuteurs qualifiés - à l’organisation d’ateliers d’apprentissage dans les espaces publics numériques, centres sociaux, jardins, bibliothèques, entreprises

Lutte contre la fracture numérique et e-inclusion ✔ Un accès numérique haut débit pour tous : 1 euro par mois pour les personnes en grande précarité ✔ Harmoniser les sites et démarches en ligne des services publics locaux ✔ Des « médiateurs du numérique » intégrant l’innovation sociale, formés en mobilisant le FAB LAB et la communauté numérique du Pôle Image


Lutte contre les discriminations ✔ Réaliser un diagnostic participatif avec tous les acteurs du territoire ✔ Mettre en place un plan local visant les domaines de l’emploi, du logement et de la santé en créant un réseau associatif ✔ Mobiliser des cofinancements état, Fonds Social Européen, Région, fondations pour le pilotage et l’animation de ce plan

Accompagner l’égalité femmes/hommes ✔ Renforcer le rôle, les moyens et la lisibilité du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des familles et structurer un réseau d’acteurs et des lieux ressources pour l’insertion des femmes ✔ Poursuivre l’action Agenda 21 sur l’articulation les temps de la vie : professionnels et privés, et de la ville : services et aménagements urbains ✔ Former les élus et les agents de la collectivité aux questions d’égalité ✔ Proposer systématiquement un accompagnement social et professionnel des femmes, quel que soit leur statut, en mobilisant les crédits du Fonds social européen ✔ Améliorer l’accès aux modes de gardes d’enfants des parents au chômage et au RSA : horaires élargis, tarifs adaptés, critères d’éligibilité

La ville et les séniors Dans un contexte de population vieillissante, adapter la ville aux séniors et non l’inverse est une nécessité en associant les acteurs locaux, les instances participatives regroupant les séniors.  Leurs préoccupations : les déplacements, le logement et les services. ✔ Construire une carte des cheminements piétons accessibles aux aînés vers les commerces de proximité, les espaces verts et les services ✔ Des vélos taxis à déployer sur la ville ✔ Adapter les transports collectifs et former les conducteurs ✔ Prévoir un système d’assistance téléphonique en évitant tout serveur vocal ✔ Aménager et/ou construire des logements adaptés ✔ Créer et faciliter l’habitat intergénérationnel afin de lutter contre l’isolement ✔ Faciliter l’accès aux aides à domicile


Prévention et médiation sociale et familiale ✔ Renforcer l’association OMEGA, opérateur qualifié en matière de médiation et soutenir la prise en charge d’une équipe de prévention spécialisée ✔ Accompagner les familles dans la fonction parentale ✔ Soutenir les actions mises en place par le CCAS pour répondre aux besoins

Vers un GrandAngoulême, fier de ses politiques sociales Nous engagerons un dialogue et une coopération intercommunale, conditions de la réussite pour renouveler les politiques sociales sur notre agglomération et bâtir de nouvelles solidarités. ✔ Accompagner la formation des équipes pour anticiper la création d’un Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), en soutien aux projets d’économie sociale et solidaire : ateliers cuisine, groupements d’achats, auto-réhabilitation des logements, services de proximité aux personnes âgées et handicapées, ateliers d’échanges de savoirs... ✔ Pilotage par le CIAS du volet social des ORU et de la politique de peuplement du parc social en assurant sa coordination

✔ Réévaluation des missions et moyens des Centres Sociaux et mise en place de conventions pluriannuelles d’objectifs afin d’assurer leur rôle de relais de proximité

Angoulême, ville attractive et créative Petite enfance Nous voulons rendre plus attractif l’accès et l’utilisation des structures Petite Enfance pour les familles ✔ Développer l’éducation culturelle, artistique, sportive et éco citoyenne en lien avec le tissu associatif ✔ Favoriser la mixité du personnel d’accueil ✔ Augmenter la qualité de l’accompagnement à la parentalité

éducation/activités péri-scolaires Dans la perspective du renouvellement du Contrat Enfance Jeunesse, nous voulons susciter des démarches innovantes et encourager les projets autour de l’écologie, la citoyenneté, l’éducation à la santé et à la nutrition. ✔ Améliorer la qualité des animations hors temps scolaire en renforçant la formation des intervenants


✔ Travailler à la pérennisation des postes d’animateurs par un transfert des fonds dédiés aujourd’hui aux emplois d’avenir sur le ministère de l’éducation Nationale ✔ Donner à chaque école la possibilité de participer à un jardin partagé sur le quartier ✔ Sensibiliser les enfants à l’égalité filles/garçons par des intervenants compétents ✔ Redéfinir la tarification des cantines avec un tarif social de base et une échelle progressive basée sur le quotient familial, permettant d’étendre la part du bio local dans les repas ✔ Renforcer les opérations : « bulles de culture » en donnant l’accès gratuit à des spectacles et des expos, l’opération « orchestre à l’école » et assurer sur le mandat l’accès de chaque école à des intervenants culturels tout au long de l’année

Une politique ambitieuse pour la jeunesse La jeunesse est une richesse inestimable pour notre territoire. Nous souhaitons qu’Angoulême soit une ville qui la respecte et l’accompagne. Il faut ainsi faciliter son expression et sa visibilité dans l’espace public, et l’impliquer dans les réflexions de la ville : ✔ Former les agents chargés d’aller vers les jeunes : dialogue, projets, médiation ✔ Rénover la MPP et lui donner des moyens d’accueil ✔ Conforter le CIJ, les Ateliers de la création, la Mission locale… ✔ Multiplier les occasions d’associer les publics jeunes sur des projets innovants : chantiers participatifs, bénévolat solidarité, informatique, création numérique... ✔ Développer le concept de « Ville apprenante » pour des lieux d’apprentissages ouverts gratuits connectés aux acteurs économiques ✔ Favoriser la mobilité internationale pour tous les jeunes, pas seulement pour ceux qui «vont bien» ✔ Un budget « initiative jeunesse �� participatif

L’écologie à la radio : Terre à terre sur France Culture le samedi de 7h à 8h, CO2 mon amour sur France Inter le samedi de 14 à 15 heures


Sport

Tourisme et loisirs

Développer la pratique sportive vecteur de Ville d’art et d’Histoire, Angoulême bénéficie cohésion sociale, d’intérêt éducatif, de santé d’incomparables atouts pour allier tourisme publique, d’équilibre environnemental et de culturel et tourisme de loisirs. lutte contre les stéréotypes. ✔ Inscrire la compétence « sport de haut niveau » à l’Agglomération pour fédérer les énergies ✔ Créer un office territorial des sports, organisme de concertation et de propositions sur les politiques sportives ✔ Favoriser l’accès sport-santé-loisirs pour toutes et tous ✔ Soutenir les projets de création ou de rénovation de structures sportives : stade d’eaux vives, centre d’hébergement et pôle médico-sportif au lycée Marguerite de Valois, stade de football synthétique, piscine écologique ✔ Aménager des parcours santé et des aires de sport de loisirs à Bourgines

✔ Mettre en valeur notre patrimoine en confortant la mission de Via Patrimoine ✔ Créer un « circuit du patrimoine historique » accessible au numérique ✔ Intégrer le fleuve dans les circuits touristiques urbains ✔ Construire, l’été, un parcours de l’Image et des Festivals intégrant les murs peints et des expositions réparties dans tous les lieux accessibles au public  ✔ Diversifier l’offre d’hébergement


Arts & Culture Nous sommes convaincus que l’action publique ne doit pas se limiter à une politique d’équipements et d’évènements mais qu’elle doit contribuer à construire un rapport durable d’appartenance à la Cité et un désir de mieux « Vivre ensemble ». Nous souhaitons encourager la création, soutenir sa diffusion et permettre son accès au plus grand nombre . Pour cela, nous nous engageons à : ✔ Accompagner la création d’une Coopérative d’Activités et d’Emploi (CAE) spécialisée « culture » qui pourrait donner lieu à la création de lieux dédiés type pépinières d’artistes, quartiers spécialisés avec ateliers et appartements ✔ Mettre à disposition des ateliers ✔ Créer une salle de répétition et de spectacle et une galerie d’exposition dont le rôle sera notamment de favoriser les échanges interrégionaux et internationaux

➲ L’art dans la ville : introduire des commandes publiques artistiques, accompagner chaque projet par des animations et appliquer le 1% artistique

✔ Favoriser les résidences d’artistes et ateliers de pratiques artistiques dans les écoles, les centres sociaux, les maisons de retraite, les hôpitaux et centres carcéraux...

➲ Les institutions doivent être soutenues et confortées dans leurs missions

✔ Inciter et valoriser les pratiques amateurs en soutenant les projets les plus ambitieux

➲ Les festivals : dialoguer avec les organisateurs et les financeurs afin d’envisager au mieux la poursuite de ces manifestations


Angoulême, ville tranquille et citoyenne

Numéros utiles : Violences Conjugales Info : 3919 Enfance maltraitée : 119 Samu social : 115 Victimes de discrimination : 08 1000 5000

Tranquillité Nous voulons faire vivre la chaîne de la tranquillité publique : prévention, dissuasion, sanction, réinsertion, et proposons : ✔ Un élu assurera la mise en œuvre du Contrat Local de Sécurité ✔ Une présence humaine plutôt que la vidéosurveillance sur l’espace public et des projets d’animation et de médiation, notamment au Champ de Mars ✔ Soutien de la médiation par GrandAngoulême ✔ Prévention de la violence par les pairs à l’école (Oméga) ✔ Travaux d’intérêt général pour l’exécution des peines associant la collectivité Nous voulons favoriser le bien-vivre ensemble, au travers d’actions de prévention et de sensibilisation, mais aussi de réparation et de justice : ✔ Responsabilisation de chacun par des campagnes d’affichage, des expositions, des ateliers de réflexion et des ateliers de parentalité dans les quartiers

✔ Interventions de policiers/ magistrats dans les collèges / lycées, afin d’apprendre les droits et devoirs de chacun face aux violences diverses ✔ Mettre l’accent sur la sécurité routière

Citoyenneté ✔ Développer le service civique pour des actions de prévention et de sensibilisation sur l’alimentation, la mobilité, la propreté, la précarité énergétique, l’isolement... ✔ Créer un poste d’adjoint chargé des initiatives et de la démocratie participative ✔ Déléguer la gestion des appels à initiatives par les Conseils de quartier ✔ Créer une université populaire citoyenne ✔ Créer un conseil des résidents étrangers ✔ Permettre à la commission extra-municipale des jeunes de collecter des initiatives de jeunes

Un média indépendant, spécialiste de l’écologie : www.reporterre.net


Angoulême, une ville ouverte sur le monde ✔ Soutenir en priorité les projets de coopération qui vont dans le sens du développement durable ✔ Promouvoir le métissage entre diversité culturelle et sociale, en particulier à travers Musiques Métisses ✔ Renforcer le rôle de coordination de la Maison des Jumelages  ✔ Donner une visibilité des échanges internationaux avec Angoulême : site internet, publications ✔ Créer une « Bourse GrandAngoulême sans frontières »


Voter pour la liste Angoulême écologie 2014, c’est voter   Pour un monde plus juste et plus solidaire, la transition écologique et sociale de l’économie au service de l’humain, la mise en œuvre de mesures immédiates pour lutter contre  le dérèglement climatique, la préservation de l’environnement et la fin du gaspillage des ressources naturelles.   Pour une cité harmonieuse tournée vers l’avenir et exemplaire sur le plan écologique, un transport en commun en site propre : Mobilix pour donner un nouveau visage à la ville et mieux partager l’espace public, des logements et des bâtiments moins consommateurs d’énergie, le développement des énergies renouvelables pour aller vers l’autonomie énergétique, des entreprises en transition créatrices d’emplois en lien avec les enjeux du 21e siècle.   Pour des femmes et des hommes qui luttent depuis des années pour le développement durable sans avoir attendu que ce dernier soit à la mode, pour faire de la politique autrement en associant toutes et tous au débat public et aux décisions qui les concernent.

Angoulême écologie 2014 Renseignements : angoulemeecologie2014@gmail.com francoisecoutant2014.fr


Programme 2014 - Angoulême